ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14387
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêts me

#601 Message par Suricate » 04 août 2020, 11:06

jobserve75 a écrit :
04 août 2020, 11:01
Le dollar est en train de flancher par rapport à l’euro. Le déficit public des USA sera abyssal (plus de 20%). La fed rachète un tas de dettes dont tout le monde sait qu’elles ne seront pas remboursées (cas dEs entreprises en quasi faillite).
C'est comme la Bourse, tout le monde sait qu'un environnement économique dégradé ne peut pas avoir pour conséquence une hausse des cours... et pourtant.
jobserve75 a écrit :
04 août 2020, 11:01
Les conséquences seront soit une inflation, soit un achat massif sur des actifs dits de valeur refuge. L’or atteint des sommets. L’immobilier aux USA repart à fonds les manettes. Etc...
Il y a également une part non négligeable de cette monétisation qui est purement et simplement thésaurisée. Pétrifiée et végétant sur des comptes offshore. Je ne sais pas si on a moyen de savoir combien ça représente, reste que ça ruisselle pas des masses.
jobserve75 a écrit :
04 août 2020, 11:01
On prépare peut-être une crise Financière sans précédent
Peut être... peut être pas.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42908
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#602 Message par slash33 » 24 août 2020, 22:57

Immobilier : l'apport personnel redevient indispensable pour obtenir un crédit auprès des banques
Boursorama avec Newsgene, le 24/08/2020
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... e8293c6066
Le montant moyen des apports personnels exigés par les établissements bancaires a augmenté de près de 8 000 euros en un an, soit une hausse de 20 %. Mais des différences régionales subsistent.
Ce qui signifie un apport moyen exigé de 40k€ avant la hausse et donc de 48k€ maintenant.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7848
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#603 Message par Romario » 25 août 2020, 08:07

slash33 a écrit :
24 août 2020, 22:57
Immobilier : l'apport personnel redevient indispensable pour obtenir un crédit auprès des banques
Boursorama avec Newsgene, le 24/08/2020
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... e8293c6066
Le montant moyen des apports personnels exigés par les établissements bancaires a augmenté de près de 8 000 euros en un an, soit une hausse de 20 %. Mais des différences régionales subsistent.
Ce qui signifie un apport moyen exigé de 40k€ avant la hausse et donc de 48k€ maintenant.
Comment fait-on la distinction entre apport moyen constaté et accord moyen exigé ?
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42908
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#604 Message par slash33 » 25 août 2020, 11:43

C'est effectivement la question à sa poser. La réponse est dans la source de la source : https://www.lavieimmo.com/taux-emprunt/ ... 49224.html

Il s'agit du résultat d'une enquête (périodique) de La Centrale de financement (un courtier).

dicktraci
Messages : 277
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#605 Message par dicktraci » 01 sept. 2020, 12:08

https://www.lavieimmo.com/taux-emprunt/ ... 49272.html

Reunion a priori non anodine du HCSF prévu en septembre et qui décidera si les règles actuelles d'emprunts seront assouplies ou non (beaucoup de pression en coulisse de certains secteurs..).
Lire, est-ce qu'on redonne des vitamines à la hausse des prix ou on laisse tel quel.

rapha
Messages : 109
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#606 Message par rapha » 01 sept. 2020, 12:16

dicktraci a écrit :
01 sept. 2020, 12:08
https://www.lavieimmo.com/taux-emprunt/ ... 49272.html

Reunion a priori non anodine du HCSF prévu en septembre et qui décidera si les règles actuelles d'emprunts seront assouplies ou non (beaucoup de pression en coulisse de certains secteurs..).
Lire, est-ce qu'on redonne des vitamines à la hausse des prix ou on laisse tel quel.
j'espère qu'ils sauront dire non à une baisse des conditions des prêts, en Espagne, aux US où l'on a laissé le surendettement faire ça a été catastrophique. L'endettement est un boulet qui mène à la ruine. Hier je regardais encore un reportage d'une famille à la campagne 3800 euros par mois net et dossier de surendettement en cours. Comment peut on en arriver là? L

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2207
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#607 Message par Pazuzu » 01 sept. 2020, 12:25

Ils vont forcément assouplir vu que les critères actuels sont débiles.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7984
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#608 Message par crispus » 01 sept. 2020, 12:48

rapha a écrit :
01 sept. 2020, 12:16
Hier je regardais encore un reportage d'une famille à la campagne 3800 euros par mois net et dossier de surendettement en cours. Comment peut on en arriver là?
C'est dû à la magie de l'amortissement négatif. :wink:

Voir "le crédit pour les nuls" dans ma signature. Plus forcément à jour, et pourtant encore d'actualité. 8)

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42908
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#609 Message par slash33 » 01 sept. 2020, 17:30

Pazuzu a écrit :
01 sept. 2020, 12:25
Ils vont forcément assouplir vu que les critères actuels sont débiles.
Ils vont les renforcer mais pas de beauoup.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7848
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#610 Message par Romario » 01 sept. 2020, 20:35

slash33 a écrit :
01 sept. 2020, 17:30
Pazuzu a écrit :
01 sept. 2020, 12:25
Ils vont forcément assouplir vu que les critères actuels sont débiles.
Ils vont les renforcer mais pas de beauoup.
Pourquoi les renforceraient-ils ?
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13969
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#611 Message par cashisking » 02 sept. 2020, 07:22

Romario a écrit :
01 sept. 2020, 20:35
slash33 a écrit :
01 sept. 2020, 17:30
Pazuzu a écrit :
01 sept. 2020, 12:25
Ils vont forcément assouplir vu que les critères actuels sont débiles.
Ils vont les renforcer mais pas de beauoup.
Pourquoi les renforceraient-ils ?
Les banques ne peuvent pas à la fois prêter aux entreprises à qui l'état a tiré deux balles dans chaque genou, et aux particuliers pour acheter du parpaing.
Elles vont donc garder les meilleurs profils.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21907
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#612 Message par kamoulox » 02 sept. 2020, 08:29

Je suis En plein dedans . Et clairement ça laisse rien passer.
Ce qui va me sauver c’est ma faible mensualité du crédit immo et madame.

Novaseb
-++
-++
Messages : 4344
Enregistré le : 27 janv. 2010, 10:31
Localisation : Agde

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#613 Message par Novaseb » 02 sept. 2020, 09:15

rapha a écrit :
01 sept. 2020, 12:16
dicktraci a écrit :
01 sept. 2020, 12:08
https://www.lavieimmo.com/taux-emprunt/ ... 49272.html

Reunion a priori non anodine du HCSF prévu en septembre et qui décidera si les règles actuelles d'emprunts seront assouplies ou non (beaucoup de pression en coulisse de certains secteurs..).
Lire, est-ce qu'on redonne des vitamines à la hausse des prix ou on laisse tel quel.
j'espère qu'ils sauront dire non à une baisse des conditions des prêts, en Espagne, aux US où l'on a laissé le surendettement faire ça a été catastrophique. L'endettement est un boulet qui mène à la ruine. Hier je regardais encore un reportage d'une famille à la campagne 3800 euros par mois net et dossier de surendettement en cours. Comment peut on en arriver là? L
Je suis près à parier qu'ils ouvriront doucement les vannes.
Il ne manquerait plus que socialement le secteur du bâtiment licencie sur les 12 ou 18 prochains mois
"Vous avez voulu sauver l’argent sur le court terme au mépris de la vie des hommes, vous perdrez les hommes et vous perdrez l’argent, car il n’est pas de richesses sans hommes"

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2207
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#614 Message par Pazuzu » 02 sept. 2020, 09:46

slash33 a écrit :
01 sept. 2020, 17:30
Pazuzu a écrit :
01 sept. 2020, 12:25
Ils vont forcément assouplir vu que les critères actuels sont débiles.
Ils vont les renforcer mais pas de beauoup.
C'est pas des critères stupides qui renforcent la sécurité de quoi que ce soit.
Interdire d'emprunter à des gens solvables et sans risque est stupide.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7848
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#615 Message par Romario » 02 sept. 2020, 15:06

cashisking a écrit :
02 sept. 2020, 07:22
Romario a écrit :
01 sept. 2020, 20:35
slash33 a écrit :
01 sept. 2020, 17:30
Pazuzu a écrit :
01 sept. 2020, 12:25
Ils vont forcément assouplir vu que les critères actuels sont débiles.
Ils vont les renforcer mais pas de beauoup.
Pourquoi les renforceraient-ils ?
Les banques ne peuvent pas à la fois prêter aux entreprises à qui l'état a tiré deux balles dans chaque genou, et aux particuliers pour acheter du parpaing.
Elles vont donc garder les meilleurs profils.
les mesures ont déjà exclu une part des ménages. S'ils renforcent, ça va vraiment saigner.
Il serait étonnant qu'ils abattent l'immobilier.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
AccoudéAuComptoir
Messages : 275
Enregistré le : 20 févr. 2020, 13:14

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#616 Message par AccoudéAuComptoir » 02 sept. 2020, 15:10

Romario a écrit :
02 sept. 2020, 15:06
cashisking a écrit :
02 sept. 2020, 07:22
Romario a écrit :
01 sept. 2020, 20:35
slash33 a écrit :
01 sept. 2020, 17:30

Ils vont les renforcer mais pas de beauoup.
Pourquoi les renforceraient-ils ?
Les banques ne peuvent pas à la fois prêter aux entreprises à qui l'état a tiré deux balles dans chaque genou, et aux particuliers pour acheter du parpaing.
Elles vont donc garder les meilleurs profils.
les mesures ont déjà exclu une part des ménages. S'ils renforcent, ça va vraiment saigner.
Il serait étonnant qu'ils abattent l'immobilier.
Ma question est celle d'un néophyte, elle peut donc être stupide ou naïve. Ne serait-ce pas un moyen, en ces temps de crise larvée et de consommation en baisse, d'inciter les ménages modestes aillant quelques sous de côté, à les dépenser de suite plutôt que d'économiser dans l'espoir de se payer, un jour, de l'immobilier?
Ca me parait coller avec la fracture nette que je crois voir se dessiner entre la classe moyenne supérieure et sa petite soeur.
:shock: :| :evil:

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10667
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#617 Message par optimus maximus » 02 sept. 2020, 16:20

Novaseb a écrit :
02 sept. 2020, 09:15
rapha a écrit :
01 sept. 2020, 12:16
dicktraci a écrit :
01 sept. 2020, 12:08
https://www.lavieimmo.com/taux-emprunt/ ... 49272.html

Reunion a priori non anodine du HCSF prévu en septembre et qui décidera si les règles actuelles d'emprunts seront assouplies ou non (beaucoup de pression en coulisse de certains secteurs..).
Lire, est-ce qu'on redonne des vitamines à la hausse des prix ou on laisse tel quel.
j'espère qu'ils sauront dire non à une baisse des conditions des prêts, en Espagne, aux US où l'on a laissé le surendettement faire ça a été catastrophique. L'endettement est un boulet qui mène à la ruine. Hier je regardais encore un reportage d'une famille à la campagne 3800 euros par mois net et dossier de surendettement en cours. Comment peut on en arriver là? L
Je suis près à parier qu'ils ouvriront doucement les vannes.
Il ne manquerait plus que socialement le secteur du bâtiment licencie sur les 12 ou 18 prochains mois
Le gouvernement peut passer derrière pour passer des mesures qui favorisent le neuf ou la rénovation au détriment de la vente standard dans l'ancien.
aka PTZ voire PTN(égatifs)...

Ben92
-++
-++
Messages : 4355
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#618 Message par Ben92 » 02 sept. 2020, 16:51

optimus maximus a écrit :
02 sept. 2020, 16:20
Le gouvernement peut passer derrière pour passer des mesures qui favorisent le neuf ou la rénovation au détriment de la vente standard dans l'ancien.
aka PTZ voire PTN(égatifs)...
Ils feront comme sous Sarko en 2008, achat des invendus des promoteurs au prix de présentation pour faire du HLM.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42908
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#619 Message par slash33 » 02 sept. 2020, 17:40

Prêts immobiliers : Le taux de refus de la part des banques en hausse
Boursorama avec Newsgene, le 02/09/2020
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... b2caa884ad
Le taux de refus de prêts immobiliers prononcés par les banques atteint 11 % cette année contre 5 % l'an passé. Malgré des taux d'emprunt encore bas, les conditions d'obtention d'un crédit se durcissent et les accords tardent à venir.
Celle-ci déplore « un marché qui se dessine à deux vitesses avec des taux très avantageux et des taux raisonnables pour des profils plus standards ». Le taux moyen (toutes durées confondues) s'affichait à 1,25 % en juillet, contre 1,29 % en juin.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10667
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#620 Message par optimus maximus » 02 sept. 2020, 20:39

Ben92 a écrit :
02 sept. 2020, 16:51
optimus maximus a écrit :
02 sept. 2020, 16:20
Le gouvernement peut passer derrière pour passer des mesures qui favorisent le neuf ou la rénovation au détriment de la vente standard dans l'ancien.
aka PTZ voire PTN(égatifs)...
Ils feront comme sous Sarko en 2008, achat des invendus des promoteurs au prix de présentation pour faire du HLM.
Sacré Sarkozy, il en avait mis des biffetons dans les poches des professionnels de l'immobilier et des propriétaires. :lol:

dicktraci
Messages : 277
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#621 Message par dicktraci » 14 sept. 2020, 21:11

https://www.lavieimmo.com/taux-emprunt/ ... 49390.html


Rien de bien nouveau sous le soleil (à part quelques chiffres sur les refus de crédit à fin août 2020...qui confirment la tendance précédente).

Le HCSF est censé se réunir ce mois ci pour mettre à jour les orientations (ou statu quo..).

castralroc
Messages : 196
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#622 Message par castralroc » 15 sept. 2020, 06:58

20% d’apport à paris ?
Putain mais ça tue tout l’effet de levier ce truc...

Le moindre bien a 800k faut déjà mettre 120 à 160k euros de l’épargne.


Déjà que faire un prêt immo dans une grande ville comme paris « concentre » le patrimoine dans limmo mais alors le fait de devoir sortir entre 100 et 150 k de son épargne va concentrer encore plus l’immo.
Il y avait un côté rassurant à ne mettre que peu d’apport, on emprunte une grosse somme et de l’autre côté on sait qu’on a un patrimoine financier de côté qui fructifie.

C’est le principe d’un crédit, pouvoir faire autre chose de son épargne. La 20% d’apport c’est carrément pas intéressant pour quelqu'un qui a déjà sa RP et qui souhaite changer : moi perso ça me rebute de racheter un bien avec un nouveau crédit et devoir y mettre 20% d’apport

Très mauvais signal pour limmo.

Avatar du membre
roi.de.trefle
+
+
Messages : 3216
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#623 Message par roi.de.trefle » 15 sept. 2020, 07:30

castralroc a écrit :
15 sept. 2020, 06:58
Le moindre bien a 800k faut déjà mettre 120 à 160k euros de l’épargne.
Heu à 800k€ même à Paris (la ville pavée d'or :mrgreen: ) on ne parle quasi jamais de primo-accédants, donc ils ont cet apport.
Par contre à 350€ les studettes façon ben.9.2, ca pose plus de problème (et encore, est parfois compté comme apport des aides / crédits d'entreprise).
Ignorés : Pimono - Pazuzu

castralroc
Messages : 196
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#624 Message par castralroc » 15 sept. 2020, 07:35

Oui tout le monde peut avoir cet apport mais la n’est pas la question.. c’est une question optimisation. Autant mettre 20-40k de frais de notaire tu te dis c’est perdu ok. Mais 150k, c’est tellement *** (une somme pareille c’est à investir sur d’autres supports )

dicktraci
Messages : 277
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#625 Message par dicktraci » 15 sept. 2020, 11:08

castralroc a écrit :
15 sept. 2020, 07:35
Oui tout le monde peut avoir cet apport mais la n’est pas la question.. c’est une question optimisation. Autant mettre 20-40k de frais de notaire tu te dis c’est perdu ok. Mais 150k, c’est tellement *** (une somme pareille c’est à investir sur d’autres supports )
J'ai appris une chose c'est dernières années c'est que l'acheteur lambda parisien n'a pas trop conscience ou n'est pas trop préoccupé par ces problématiques (légitimes) d'optimisation.
Il voit l'achat de Pierre parisienne comme étant le seul moyen de mettre son argent dans quelque part de solide et qui va monter en valeur (et accessoirement faire économiser quelques loyers). La réflexion s'arrête souvent là (et peu "intellectualisent" la réflexion comme on le fait beaucoup sur ce forum).

Donc la question de base c'est est ce qu'ils peuvent ou pas lâcher jusqu'à 20% d'apport.. Si la réponse est massivement oui, la hausse des prix a de beaux jours devant elle (si tenté que les autres paramètres qui restent les mêmes..). Si c'est non, donc là il y aura effectivement un serieux frein (20% au delà d'un demi million € ça me paraît en effet une grosse somme mais sait on jamais...).

Après je sais pas dans quelle mesure les banques appliquent ou non cette règle de 10,15 ou 20%..si c'est quasi sysmetiques ou c'est du cas par cas. Là aussi la donne change le résultat.

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2207
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#626 Message par Pazuzu » 15 sept. 2020, 11:42

dicktraci a écrit :
15 sept. 2020, 11:08

Donc la question de base c'est est ce qu'ils peuvent ou pas lâcher jusqu'à 20% d'apport.. Si la réponse est massivement oui, la hausse des prix a de beaux jours devant elle (si tenté que les autres paramètres qui restent les mêmes..). Si c'est non, donc là il y aura effectivement un serieux frein (20% au delà d'un demi million € ça me paraît en effet une grosse somme mais sait on jamais...).
Je pense que la réponse est majoritairement oui, car personne ne peut acheter avec son seul salaire à Paris. On a donc soit des personnes qui revendent un bien, soit des personnes qui ont un pactole (papa-maman pour la plupart) en très grande majorité. Même les investisseurs ne peuvent pas acheter des appartements de 2, 3 ou 4 pièces sans apports.

Restent seuls impactés les investisseurs en studio ou chambre de bonne. Perso, j'aurais sans doute pas acheté si on m'avait demandé 20% d'apport.

Ben92
-++
-++
Messages : 4355
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#627 Message par Ben92 » 15 sept. 2020, 12:29

dicktraci a écrit :
15 sept. 2020, 11:08
Donc la question de base c'est est ce qu'ils peuvent ou pas lâcher jusqu'à 20% d'apport.. Si la réponse est massivement oui, la hausse des prix a de beaux jours devant elle (si tenté que les autres paramètres qui restent les mêmes..). Si c'est non, donc là il y aura effectivement un serieux frein (20% au delà d'un demi million € ça me paraît en effet une grosse somme mais sait on jamais...).
De ce que je vois autour de mois le primos à Paris (ou Levallois, Boulogne) ont 100 à 200k€ d'apport le plus souvent. Les secondos c'est plutôt 300-500 k€ en comptant la plus-value. Faut voir que pas mal de boites versent ~10-15 k€/an à leurs employés sous forme d'intéressement/participation, défiscalisés en cas d'achat immobilier . On n'en parle jamais dans les médias, mais c'est à mon avis une contribution majeure aux apports conséquents en IDF (et donc aux prix), plus que les "cerises" qui le plus souvent ne sont pas monstrueuses. Globalement, ceux qui n'ont que leur salaire et pas d'I/P généreux tirent la langue pour acheter.

Avatar du membre
topido
+
+
Messages : 2801
Enregistré le : 15 mars 2007, 15:08
Localisation : Nantes

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#628 Message par topido » 15 sept. 2020, 12:43

Ben92 a écrit :
15 sept. 2020, 12:29
Faut voir que pas mal de boites versent ~10-15 k€/an à leurs employés sous forme d'intéressement/participation, défiscalisés en cas d'achat immobilier .
:shock:
Ben92 a écrit :
08 juin 2020, 17:13
A part ça à Paris 36 m² n'est pas une petite surface, c'est limite un appartement familial.

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 5300
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Est Morbihan

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#629 Message par ddv » 15 sept. 2020, 14:11

Ben92 a écrit :
15 sept. 2020, 12:29
dicktraci a écrit :
15 sept. 2020, 11:08
Donc la question de base c'est est ce qu'ils peuvent ou pas lâcher jusqu'à 20% d'apport.. Si la réponse est massivement oui, la hausse des prix a de beaux jours devant elle (si tenté que les autres paramètres qui restent les mêmes..). Si c'est non, donc là il y aura effectivement un serieux frein (20% au delà d'un demi million € ça me paraît en effet une grosse somme mais sait on jamais...).
De ce que je vois autour de mois le primos à Paris (ou Levallois, Boulogne) ont 100 à 200k€ d'apport le plus souvent. Les secondos c'est plutôt 300-500 k€ en comptant la plus-value. Faut voir que pas mal de boites versent ~10-15 k€/an à leurs employés sous forme d'intéressement/participation, défiscalisés en cas d'achat immobilier . On n'en parle jamais dans les médias, mais c'est à mon avis une contribution majeure aux apports conséquents en IDF (et donc aux prix), plus que les "cerises" qui le plus souvent ne sont pas monstrueuses. Globalement, ceux qui n'ont que leur salaire et pas d'I/P généreux tirent la langue pour acheter.
Je pense qu'ils peuvent oublier pour l'année 2020 :lol:
"La Bête de l'événement est là; et elle arrive." - "Cette règle des 6, qui est une règle de bon sens, que chacun peut avoir, il faut essayer de se l'appliquer à soi-même." - E. Macron, 2020

dicktraci
Messages : 277
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#630 Message par dicktraci » 15 sept. 2020, 14:21

Ben92 a écrit :
15 sept. 2020, 12:29
dicktraci a écrit :
15 sept. 2020, 11:08
Donc la question de base c'est est ce qu'ils peuvent ou pas lâcher jusqu'à 20% d'apport.. Si la réponse est massivement oui, la hausse des prix a de beaux jours devant elle (si tenté que les autres paramètres qui restent les mêmes..). Si c'est non, donc là il y aura effectivement un serieux frein (20% au delà d'un demi million € ça me paraît en effet une grosse somme mais sait on jamais...).
De ce que je vois autour de mois le primos à Paris (ou Levallois, Boulogne) ont 100 à 200k€ d'apport le plus souvent. Les secondos c'est plutôt 300-500 k€ en comptant la plus-value. Faut voir que pas mal de boites versent ~10-15 k€/an à leurs employés sous forme d'intéressement/participation, défiscalisés en cas d'achat immobilier . On n'en parle jamais dans les médias, mais c'est à mon avis une contribution majeure aux apports conséquents en IDF (et donc aux prix), plus que les "cerises" qui le plus souvent ne sont pas monstrueuses. Globalement, ceux qui n'ont que leur salaire et pas d'I/P généreux tirent la langue pour acheter.
Pas mal je sais pas, mais la majorité des primes d'intéressement/participations c'est plutôt autour des 5k-8k.
C'est sur il y en a à 10-15k...mais c'est une minorité (au même titre qu'il y en a aussi qui tournent à 1k.. D'autres qui en reçoivent pas du tout).

Ben92
-++
-++
Messages : 4355
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#631 Message par Ben92 » 15 sept. 2020, 14:41

dicktraci a écrit :
15 sept. 2020, 14:21
Pas mal je sais pas, mais la majorité des primes d'intéressement/participations c'est plutôt autour des 5k-8k.
C'est sur il y en a à 10-15k...mais c'est une minorité (au même titre qu'il y en a aussi qui tournent à 1k.. D'autres qui en reçoivent pas du tout).
Dans une même boite, c'est proportionnel au salaire. C'est vrai que les 10-15k€ correspondent à des gens qui gagnent 60-90k€ brut, donc pas forcément des primos.
Mais même à 6.5 k€ (le milieu de ta fourchette), pour un couple ça fait 91k€ cumulés au bout de 7 ans, qui se seront transformés en ~120k€ vu que c'est placé sur des supports plus ou moins dynamiques et que l'évolution des marché financiers a été favorable ces dernières années.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11177
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#632 Message par Vincent92 » 15 sept. 2020, 14:45

Ben92 a écrit :
15 sept. 2020, 14:41
dicktraci a écrit :
15 sept. 2020, 14:21
Pas mal je sais pas, mais la majorité des primes d'intéressement/participations c'est plutôt autour des 5k-8k.
C'est sur il y en a à 10-15k...mais c'est une minorité (au même titre qu'il y en a aussi qui tournent à 1k.. D'autres qui en reçoivent pas du tout).
Dans une même boite, c'est proportionnel au salaire. C'est vrai que les 10-15k€ correspondent à des gens qui gagnent 60-90k€ brut, donc pas forcément des primos.
Mais même à 6.5 k€ (le milieu de ta fourchette), pour un couple ça fait 91k€ cumulés au bout de 7 ans, qui se seront transformés en ~120k€ vu que c'est placé sur des supports plus ou moins dynamiques et que l'évolution des marché financiers a été favorable ces dernières années.
Avec tout cet argent si facile à avoir, c'est à se demander pourquoi tu en as si peu.
Sur le fond, tu as raison qu'il y a beaucoup d'apport à Paris, qui vient de plusieurs sources : secundo accèdent, aide familiale, également épargne salariale, économie,...
Mais c'est excessif, comme souvent. Il y a bien des couples qui ont un gros apport grâce à leur épargne salariale, mais c'est loin d'être si fréquent.
De toute façon, les prix ne seraient pas où ils sont s'il n'y avait pas d'apport à Paris.
Il faudrait de sacré salaire pour mettre 800k + 70k de frais de notaire sans apport...
Modifié en dernier par Vincent92 le 15 sept. 2020, 14:54, modifié 1 fois.

dicktraci
Messages : 277
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#633 Message par dicktraci » 15 sept. 2020, 14:54

Ben92 a écrit :
15 sept. 2020, 14:41
dicktraci a écrit :
15 sept. 2020, 14:21
Pas mal je sais pas, mais la majorité des primes d'intéressement/participations c'est plutôt autour des 5k-8k.
C'est sur il y en a à 10-15k...mais c'est une minorité (au même titre qu'il y en a aussi qui tournent à 1k.. D'autres qui en reçoivent pas du tout).
Dans une même boite, c'est proportionnel au salaire. C'est vrai que les 10-15k€ correspondent à des gens qui gagnent 60-90k€ brut, donc pas forcément des primos.
Mais même à 6.5 k€ (le milieu de ta fourchette), pour un couple ça fait 91k€ cumulés au bout de 7 ans, qui se seront transformés en ~120k€ vu que c'est placé sur des supports plus ou moins dynamiques et que l'évolution des marché financiers a été favorable ces dernières années.
Justement ce sont les primos qui ont le plus besoin de cet intéressement/participation.. Les autres ont la revente de leur bien actuel qui sert d'apport.

De ce que je me souviens à l'époque je touchais (dans une grande boîte du cac) dans les 5000€ participation +intéressement (et c'était le haut du pannier quand je comprarais a des amis). C'est le salaire net d'un stagiaire dans d'autres contrées..
La participation et intéressement c'est un plus mais on peut difficilement compter dessus pour battir un business plan (prime trop cyclique) : PSA ya 6-7 ans leur participation+intéressement c'était 1k en moyenne, l'année dernière (année record) c'était 4k...la ça va sûrement retomber sec..

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#634 Message par Cagou780 » 16 sept. 2020, 01:06

"Prêt immobilier : avec des banques toujours plus prudentes, les refus sont en nette augmentation"
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... d55911bd9e
les banques s'attendent à une baisse des prix sinon elles ne seraient pas aussi prudentes

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10667
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#635 Message par optimus maximus » 16 sept. 2020, 07:24

Cagou780 a écrit :
16 sept. 2020, 01:06
"Prêt immobilier : avec des banques toujours plus prudentes, les refus sont en nette augmentation"
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... d55911bd9e
les banques s'attendent à une baisse des prix sinon elles ne seraient pas aussi prudentes
L'adage qui dit qu'on ne prête qu'aux riches se confirme. Et surtout ces riches pourraient bientôt profiter de prix relativement bas avec des taux planchers et donc s'enrichir de façon très appréciable quand les prix repartiraient à la hausse.

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#636 Message par Cagou780 » 16 sept. 2020, 08:41

optimus maximus a écrit :
16 sept. 2020, 07:24
Cagou780 a écrit :
16 sept. 2020, 01:06
"Prêt immobilier : avec des banques toujours plus prudentes, les refus sont en nette augmentation"
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... d55911bd9e
les banques s'attendent à une baisse des prix sinon elles ne seraient pas aussi prudentes
L'adage qui dit qu'on ne prête qu'aux riches se confirme. Et surtout ces riches pourraient bientôt profiter de prix relativement bas avec des taux planchers et donc s'enrichir de façon très appréciable quand les prix repartiraient à la hausse.
Faudrait préciser "riche". à 600 000 euros de patrimoine (par ménage) t'es dans le up 10 %. Ceci dit si t'as acheté à crédit à 33 % de taux d'endettement une baraque pour un million d'euro, est ce que tu es vraiment dans une bonne situation pour profiter de la baisse de l'immo ? Celui là, faut juste qu'il ne perde pas son boulot. ça arrive aussi aux riches qui bossent. Le mec qui a 3, 4...10 ou 30 apparts, achetés à crédit, sur Paris pour faire du Airbnb, qui dans l'absolu est riche, pas sûr que sa banque, qui attend qu'il rembourse ses premier crédits lui en face un enième.

La principale richesse des ménages français c'est de l'immo. Pas sûr qu'il y en ait beaucoup qui puissent acheter un second bien sans vendre, à un primo exclut du marché, le premier bien (dont le crédit n'est en général pas fini de payer). Surtout que tout ce petit monde est déjà bien endetté.
Une faible partie de la population, la plus riche (et dans une moindre mesure ceux dont le revenu est préservé genre fonctionnaire), va surement profiter de la crise mais c'est toujours un peu comme ça. Mais ce n'est pas eux tous seuls qui feront repartir le marché s'il se vautre.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7848
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#637 Message par Romario » 16 sept. 2020, 08:53

Cagou780 a écrit :
16 sept. 2020, 01:06
"Prêt immobilier : avec des banques toujours plus prudentes, les refus sont en nette augmentation"
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... d55911bd9e
les banques s'attendent à une baisse des prix sinon elles ne seraient pas aussi prudentes
Dans la même veine il y avait la publication de l'observatoire Crédit Logement : viewtopic.php?p=2455890#p2455890
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

lavocre31
Messages : 99
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Crédit immobilier : peut-on encore emprunter sans apport ?

#638 Message par lavocre31 » 17 sept. 2020, 04:56

https://www.moneyvox.fr/credit/actualit ... yahoo-actu
La situation se tend sur le front du crédit immobilier. La part des dossiers de prêt rejetés par les banques aurait doublé par rapport à 2019.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11177
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#639 Message par Vincent92 » 17 sept. 2020, 13:40

Comme on pouvait s'y attendre, HCSF reste sur la même ligne - au moins jusqu'à la fin de l'année - à l'issue de sa réunion :
Les autorités persistent et signent. Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) - qui réunit Bercy, le Trésor et la Banque de France - a annoncé jeudi le maintien, au moins jusqu'à la fin de l'année, de ses recommandations en matière de crédit immobilier. Fin 2019, cette entité avait recommandé aux banques de ne plus accorder de prêts immobiliers de plus de 25 ans, ni d'accepter que les remboursements d'emprunt par les ménages dépassent 33 % de leurs revenus.

Le Haut conseil « rappelle sa recommandation relative aux évolutions du marché immobilier résidentiel en France en matière d'octroi de crédit », a-t-il indiqué à l'issue de sa réunion trimestrielle.
Pour les autorités, il n'y a pas encore lieu de desserrer ces contraintes. Elles mettent en avant deux arguments. D'une part, le Haut conseil « relève que le marché immobilier et la production de crédit immobilier se sont redressés au cours des derniers mois après la baisse mécanique enregistrée pendant le confinement ». D'autre part, « les taux sur les crédits immobiliers restent à un niveau proche de leurs plus bas historiques ».
https://www.lesechos.fr/finance-marches ... es-1243350

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42908
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#640 Message par slash33 » 17 sept. 2020, 14:33

D'une part, le Haut conseil « relève que le marché immobilier et la production de crédit immobilier se sont redressés au cours des derniers mois après la baisse mécanique enregistrée pendant le confinement ». D'autre part, « les taux sur les crédits immobiliers restent à un niveau proche de leurs plus bas historiques ».
Ces arguments n'ont aucun rapport avec le cœur de métier de la dite institution, et sont franchement bullshit. :mrgreen:

Cela signifie que la vraie raison ne peut-être énoncée publiquement. :roll:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11177
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#641 Message par Vincent92 » 17 sept. 2020, 14:37

slash33 a écrit :
17 sept. 2020, 14:33
D'une part, le Haut conseil « relève que le marché immobilier et la production de crédit immobilier se sont redressés au cours des derniers mois après la baisse mécanique enregistrée pendant le confinement ». D'autre part, « les taux sur les crédits immobiliers restent à un niveau proche de leurs plus bas historiques ».
Ces arguments n'ont aucun rapport avec le cœur de métier de la dite institution, et sont franchement bullshit. :mrgreen:
C'est pour contre-argumenter les agents immobiliers et les courtiers probablement, qui expliquent qu'il faut absolument assouplir.
Cela signifie que la vraie raison ne peut-être énoncée publiquement. :roll:
C'est possible. On pense par exemple au niveau d'endettement des ménages, aux hausses de taxes futures (il faut que les ménages aient de la marge pour les payer), à la hausse probable du chômage ces prochains trimestres, à la catastrophe pour ceux qui s'endetteraient plus que de raison si jamais le marché se retourne et qu'ils sont obligés de vendre, etc...

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2207
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#642 Message par Pazuzu » 17 sept. 2020, 15:35

slash33 a écrit :
17 sept. 2020, 14:33
Cela signifie que la vraie raison ne peut-être énoncée publiquement. :roll:
C'est quoi alors la vraie raison ?

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7848
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#643 Message par Romario » 17 sept. 2020, 16:21

Vincent92 a écrit :
17 sept. 2020, 14:37
slash33 a écrit :
17 sept. 2020, 14:33
D'une part, le Haut conseil « relève que le marché immobilier et la production de crédit immobilier se sont redressés au cours des derniers mois après la baisse mécanique enregistrée pendant le confinement ». D'autre part, « les taux sur les crédits immobiliers restent à un niveau proche de leurs plus bas historiques ».
Ces arguments n'ont aucun rapport avec le cœur de métier de la dite institution, et sont franchement bullshit. :mrgreen:
C'est pour contre-argumenter les agents immobiliers et les courtiers probablement, qui expliquent qu'il faut absolument assouplir.
oui mais d'une part ce Haut Conseil ne devrait pas rentrer dans ce débats. D'autre par, stratégiquement ils ne devraient pas donner cet argument. Si les taux augmentent et la production de crédit chute, que diront-ils lors de leur prochaine réunion ? Ils se retrouvent presque "engagés", avec cet argument.
Cela signifie que la vraie raison ne peut-être énoncée publiquement. :roll:
C'est possible. On pense par exemple au niveau d'endettement des ménages, aux hausses de taxes futures (il faut que les ménages aient de la marge pour les payer), à la hausse probable du chômage ces prochains trimestres, à la catastrophe pour ceux qui s'endetteraient plus que de raison si jamais le marché se retourne et qu'ils sont obligés de vendre, etc...
C'est sans doute le cas, mais pourquoi le cacher ? En énonçant clairement certains ce ces arguments (taux d'endettement, chômage), ils resteraient dans leur domaine, et seraient cohérents.
Modifié en dernier par Romario le 17 sept. 2020, 22:34, modifié 1 fois.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42908
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#644 Message par slash33 » 17 sept. 2020, 16:48

Pazuzu a écrit :
17 sept. 2020, 15:35
slash33 a écrit :
17 sept. 2020, 14:33
Cela signifie que la vraie raison ne peut-être énoncée publiquement. :roll:
C'est quoi alors la vraie raison ?
La fragilité des banques.

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2207
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#645 Message par Pazuzu » 17 sept. 2020, 16:52

slash33 a écrit :
17 sept. 2020, 16:48
Pazuzu a écrit :
17 sept. 2020, 15:35
slash33 a écrit :
17 sept. 2020, 14:33
Cela signifie que la vraie raison ne peut-être énoncée publiquement. :roll:
C'est quoi alors la vraie raison ?
La fragilité des banques.
oui, fort probable.
mais je vois pas en quoi prêter à des primos à 33% plutôt qu'a des gens moins risqués va améliorer leur sort.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11177
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#646 Message par Vincent92 » 17 sept. 2020, 16:56

Pazuzu a écrit :
17 sept. 2020, 16:52
slash33 a écrit :
17 sept. 2020, 16:48
Pazuzu a écrit :
17 sept. 2020, 15:35
slash33 a écrit :
17 sept. 2020, 14:33
Cela signifie que la vraie raison ne peut-être énoncée publiquement. :roll:
C'est quoi alors la vraie raison ?
La fragilité des banques.
oui, fort probable.
mais je vois pas en quoi prêter à des primos à 33% plutôt qu'a des gens moins risqués va améliorer leur sort.
C'est plutot les primos désargentés qui ont tendances à dépasser les 33% sur 25 ans. Il y a des secundo avec plein d'apport dans ce cas, mais beaucoup moins nombreux. Surtout qu'ils sont en général plus vieux (emprunter sur 25 ans à 40 ans, c'est un remboursement total à 65 ans si pas de remboursement anticipé).
Diminuer le risque tout en dépassant les critères (d'endettement ou de durée), c'est prendre des profils qui ont beaucoup d'apport et/ou un potentiel de croissance salariale important. Si c'est pour prendre des personnes qui ont un gros reste à vivre et leur permettre d'emprunter plus, on ne diminue pas vraiment le risque.

ParisIDF92
Messages : 574
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#647 Message par ParisIDF92 » 17 sept. 2020, 17:20

castralroc a écrit :
15 sept. 2020, 06:58
20% d’apport à paris ?
Putain mais ça tue tout l’effet de levier ce truc...

Le moindre bien a 800k faut déjà mettre 120 à 160k euros de l’épargne.

Déjà que faire un prêt immo dans une grande ville comme paris « concentre » le patrimoine dans limmo mais alors le fait de devoir sortir entre 100 et 150 k de son épargne va concentrer encore plus l’immo.
Il y avait un côté rassurant à ne mettre que peu d’apport, on emprunte une grosse somme et de l’autre côté on sait qu’on a un patrimoine financier de côté qui fructifie.

C’est le principe d’un crédit, pouvoir faire autre chose de son épargne. La 20% d’apport c’est carrément pas intéressant pour quelqu'un qui a déjà sa RP et qui souhaite changer : moi perso ça me rebute de racheter un bien avec un nouveau crédit et devoir y mettre 20% d’apport

Très mauvais signal pour limmo.
Mauvais signal? Le mauvais signal est financier à 100-110%. Ce type de financement enflamme les bulles.

Si tu n'as pas 160k d'épargne pour un bien de 800k, bref.... un bien de 800k est trop cher pour toi.

Cagou780
Messages : 1189
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#648 Message par Cagou780 » 18 sept. 2020, 07:22

« Le taux de refus des dossiers de crédit immobilier par les banques est passé de 9 % fin 2019 à 16 % au troisième trimestre 2020 »,
https://www.lemonde.fr/argent/article/2 ... 57007.html

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1969
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#649 Message par ProfGrincheux » 18 sept. 2020, 08:59

Autant je ne trouve pas aberrant qu'on demande 10-15% d'apport, qu'on limite à 25 ans la durée du prêt, qu'on applique la règle des 33%, calculés de façon conservatrice, dans 85% des cas, autant j'ai du mal avec le taux d'usure non pas défini sur la base du taux nominal d'emprunt mais sur celui du TAEG et calculé de façon ultraconservatrice. Les taux d'assurance varient beaucoup et la mesure peut exclure des emprunteurs relativement âgés mais parfaitement solvables. Je ne vois absolument aucune usure dans un TAEG de 3% (voire 4%) sur 20 ans même à inflation nulle. Par exemple dans le cas ou l'emprunteur a 60 ans et est en bonne santé physique et n'a pas de problème financier. Ce n'est pas très raisonnable de s'endetter dans ces conditions mais il faut bien rémunérer le risque que l'emprunteur fait courir au prêteur et à l'assureur (qui est celui d'un décès au cours du remboursement).
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22749
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#650 Message par lecriminel » 18 sept. 2020, 10:29

ProfGrincheux a écrit :
18 sept. 2020, 08:59
j'ai du mal avec le taux d'usure non pas défini sur la base du taux nominal d'emprunt mais sur celui du TAEG et calculé de façon ultraconservatrice. Les taux d'assurance varient beaucoup et la mesure peut exclure des emprunteurs relativement âgés mais parfaitement solvables. Je ne vois absolument aucune usure dans un TAEG de 3% (voire 4%) sur 20 ans même à inflation nulle. Par exemple dans le cas ou l'emprunteur a 60 ans et est en bonne santé physique et n'a pas de problème financier. Ce n'est pas très raisonnable de s'endetter dans ces conditions mais il faut bien rémunérer le risque que l'emprunteur fait courir au prêteur et à l'assureur (qui est celui d'un décès au cours du remboursement).
normalement, ce devrait être un marché libre et le taux d'usure ne pas exister.
Ou alors le financement devrait être public.
On a choisi une solution intermédiaire, pire que les 2 autres, les banques se font du fric en prêtant de l'argent qui ne leur appartient pas (refinancement à la BCE) à risque très réduit, et l'Etat les aide si elles ont des difficultés. Dans cette configuration, un taux d'usure peut se comprendre.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Répondre