ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 23064
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#701 Message par lecriminel » 24 nov. 2020, 13:43

dicktraci a écrit :
24 nov. 2020, 13:33
les banques jouent leur rôle social (sic)
:D ils osent out
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43263
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: ça se durcit pour les taux et les conditions de prêt

#702 Message par slash33 » 14 déc. 2020, 13:52

Deux news, aux antipodes l'une de l'autre, pour l'instant au moins:

Crédit immobilier : les refus explosent, les professionnels demandent un assouplissement des règles
Boursorama avec Newsgene, le 14/12/2020
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 3c2f1ccdab
De moins en moins de crédits immobiliers sont accordés et la part des investisseurs recule. Pénalisés par cette situation, les professionnels de l'immobilier demandent au Haut conseil de stabilité financière (HCSF) d'assouplir les critères fixés il y a un an aux banques.
La production de nouveaux crédits immobiliers a atteint un niveau historique en octobre 2020
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... a134cf722e
La production mensuelle de nouveaux crédits à l'habitat, hors renégociations, a atteint 20,2 milliards d'euros en octobre 2020, selon les chiffres publiés par la Banque de France. Ce montant excède de 13% le précédent plus haut historique de production mensuelle, enregistré en octobre 2019 à 17,8 milliards d'euros. Le taux de croissance annuelle du crédit immobilier s'est établi à 5,5% en octobre 2020, après 5,4% en septembre 2020 et 5,3% en août 2020. Pour l'ensemble des crédits aux particuliers, le taux de croissance sur un an est lui aussi resté quasi inchangé en octobre 2020 (+4,7% contre +4,6% en septembre 2020 et +4,7% en août 2020). Cela éloigne les craintes d'une forte chute du crédit, même si ces chiffres ne rendent pas compte des effets du second confinement.