Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
cnem
Messages : 95
Enregistré le : 14 juil. 2011, 14:48

Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#1 Message par cnem » 14 mai 2020, 20:05

Titre : Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité
Source : Les Echos
Date : 14 mai 2020
Lien: https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... te-1203061
Le marché de l'immobilier ne restera pas à l'écart du marasme économique qui se profile, selon Henry Buzy-Cazaux. La moindre solvabilité des Français va entraîner une baisse des prix inévitable. La demande aura besoin d'être stimulée pour catalyser la reprise.
Le logement devra s'adapter au pouvoir d'achat amputé des Français. Cette fois, les acquéreurs étrangers ne seront pas un recours. Dans les métropoles, où les acheteurs disposent de moyens supérieurs et dont les valeurs sont portées par une forte attractivité, les prix pourraient reculer de l'ordre de 5 % dans les semaines suivant le confinement, alors qu'ils progressaient sur une année de 5 à 7 %. Dans les autres territoires, double peine avec des atouts moindres et une population moins aisée : les prix y seront sans doute plus affectés, de l'ordre de 10 %. Les promoteurs devront aussi ajuster leurs grilles. Pas d'effondrement, mais le chemin nécessaire pour que l'offre rejoigne la demande.
Enfin une analyse sérieuse dans la presse.

Blangar1
Messages : 254
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#2 Message par Blangar1 » 14 mai 2020, 20:45

cnem a écrit :
14 mai 2020, 20:05
Titre : Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité
Source : Les Echos
Date : 14 mai 2020
Lien: https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... te-1203061
Le marché de l'immobilier ne restera pas à l'écart du marasme économique qui se profile, selon Henry Buzy-Cazaux. La moindre solvabilité des Français va entraîner une baisse des prix inévitable. La demande aura besoin d'être stimulée pour catalyser la reprise.
Le logement devra s'adapter au pouvoir d'achat amputé des Français. Cette fois, les acquéreurs étrangers ne seront pas un recours. Dans les métropoles, où les acheteurs disposent de moyens supérieurs et dont les valeurs sont portées par une forte attractivité, les prix pourraient reculer de l'ordre de 5 % dans les semaines suivant le confinement, alors qu'ils progressaient sur une année de 5 à 7 %. Dans les autres territoires, double peine avec des atouts moindres et une population moins aisée : les prix y seront sans doute plus affectés, de l'ordre de 10 %. Les promoteurs devront aussi ajuster leurs grilles. Pas d'effondrement, mais le chemin nécessaire pour que l'offre rejoigne la demande.
Enfin une analyse sérieuse dans la presse.
Sérieuse, quoique très conservatrice (ou pleine de baume d'espérance). 5% voire 10%.... comment dire... Si ce n'est que cela, ça passera comme une lettre à la Poste

supermascotte
Messages : 212
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#3 Message par supermascotte » 14 mai 2020, 21:08

Blangar1 a écrit :
14 mai 2020, 20:45
cnem a écrit :
14 mai 2020, 20:05
Titre : Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité
Source : Les Echos
Date : 14 mai 2020
Lien: https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... te-1203061
Le marché de l'immobilier ne restera pas à l'écart du marasme économique qui se profile, selon Henry Buzy-Cazaux. La moindre solvabilité des Français va entraîner une baisse des prix inévitable. La demande aura besoin d'être stimulée pour catalyser la reprise.
Le logement devra s'adapter au pouvoir d'achat amputé des Français. Cette fois, les acquéreurs étrangers ne seront pas un recours. Dans les métropoles, où les acheteurs disposent de moyens supérieurs et dont les valeurs sont portées par une forte attractivité, les prix pourraient reculer de l'ordre de 5 % dans les semaines suivant le confinement, alors qu'ils progressaient sur une année de 5 à 7 %. Dans les autres territoires, double peine avec des atouts moindres et une population moins aisée : les prix y seront sans doute plus affectés, de l'ordre de 10 %. Les promoteurs devront aussi ajuster leurs grilles. Pas d'effondrement, mais le chemin nécessaire pour que l'offre rejoigne la demande.
Enfin une analyse sérieuse dans la presse.
Sérieuse, quoique très conservatrice (ou pleine de baume d'espérance). 5% voire 10%.... comment dire... Si ce n'est que cela, ça passera comme une lettre à la Poste
Il parle de 5 à 10 % de baisse dans les semaines qui suivront le déconfinement. Pas dans l'absolu.

Ce qui me fait marrer, c'est les acteurs du marché qui disent tous que ça va bien aller mais qui en off, sont en mode panique et supplient le gouvernement d'aider le secteur. Là, l'auteur a une approche différente, il veut se faire le chantre d'un discours de vérité sans calcul, BIEN EVIDEMMENT.

Il a quand même le culot d'écrire :
Pour éclairer les Français et les responsables politiques, dire la vérité, sans crainte ni calcul, n'est pas une option et s'impose aux professionnels.
Alors que la phrase d'avant, il écrit :
Il reste qu'elle aura besoin d'être stimulée et soutenue, sans quoi la relance sera différée. Le gouvernement doit décider de mesures simples valables jusqu'à la fin de 2021 pour catalyser la reprise : un prêt à taux zéro et un dispositif Pinel plus puissants dans le neuf, un Denormandie valable dans toutes les villes moyennes, une franchise de droits de mutation sur les 100.000 premiers euros, une exonération de droits de succession pour tout bien acquis avec un engagement de location de douze ans.
Allez, on a tous hâte de voir cette bulle immobilière exploser un bon coup et que tout ce beau petit monde aillent pointer à Pôle Emploi plutôt que de vivre en parasite à se payer des commissions. Et hors de question que le gouvernement dépense un centime à soutenir un secteur d'activité qui ne produit aucune richesse.

Blangar1
Messages : 254
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#4 Message par Blangar1 » 14 mai 2020, 21:16

+1
Tout va bien se passer... mais on ne sait jamais...
C'est sidérant. Quasiment du Audiard dans le texte.

alexlyon
+
+
Messages : 2923
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#5 Message par alexlyon » 14 mai 2020, 21:21

L'important n'est pas ce qui est dit, mais qui le dit.
Que ces gourmettés ne puissent pas tenir 6 mois sans recettes en dit long sur leur épaisseur.

Qui n'a pas de fonds de roulement ne peut pas rouler, dans le fond.

Cagou780
Messages : 513
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#6 Message par Cagou780 » 14 mai 2020, 22:51

On peut ni dire qu'il fait partie d'un complot de baissier ni qu'il ne sait pas de quoi il parle.

C'est quand même sacrément violent :shock:
Pour trancher, le bon sens doit être appelé à la rescousse : l'immobilier ne se soustraira pas au principe de réalité. La nation entière va être affaiblie : 12 millions de salariés à temps partiel, des périodes d'essai et des CDD non convertis en CDI, des indépendants dont le chiffre d'affaires a fondu, des travailleurs de secteurs entiers en panne et dont l'emploi est menacé, un chômage augmenté de 250.000 inscrits en deux mois avec des prévisions du triple dans les prochaines semaines. Un conjoint ainsi fragilisé et le couple doit renoncer à son projet.
(Dans les métropoles) les prix pourraient reculer de l'ordre de 5 % dans les semaines suivant le confinement .... les taux d'intérêt ont cru en plein confinement de 30 à 80 points de base selon les établissements… Une paille : 10 points de base de plus rejettent 10.000 ménages ! (en 2 mois)....on perdra sans doute dès 2020 un tiers des opérations... MeilleursAgents, qui a bâti un baromètre devenu une référence, table sur une reprise lente, qui ne démarrerait pas avant la mi-2021 avec des impacts sur les prix, que le président des notaires a estimé pouvoir baisser de 10 à 15 %.(si on part avec 5 % de baisse maintenant difficile de croire à un - 10 mi-2021 mais bon...)
Après l'Etat va aider le neuf, la rénovation, ... pour l'emploi,
quoique...
Le ministre chargé de la Ville et du Logement a répété que la fiscalité du logement, et notamment les dispositifs de soutien à l'investissement locatif, resteraient stables.
https://www.batiactu.com/edito/il-n-y-a ... -59544.php

La baisse des prix dans l'ancien il s'en fout.

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 1095
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#7 Message par Ferrari » 15 mai 2020, 05:27

Henry Buzy-Cazaux est sérieux en effet.
Comme d'habitude, il sonne le tocsin et il monte aux créneaux pour demander des subventions.
C'est pas tout ça mais faut que j'aille bosser pour entretenir ceux qui vont payer ma retraite....

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 1095
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#8 Message par Ferrari » 15 mai 2020, 05:28

alexlyon a écrit :
14 mai 2020, 21:21
L'important n'est pas ce qui est dit, mais qui le dit.
Que ces gourmettés ne puissent pas tenir 6 mois sans recettes en dit long sur leur épaisseur.

Qui n'a pas de fonds de roulement ne peut pas rouler, dans le fond.
Sauf en Porsche Cayenne.
C'est pas tout ça mais faut que j'aille bosser pour entretenir ceux qui vont payer ma retraite....

Cagou780
Messages : 513
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#9 Message par Cagou780 » 15 mai 2020, 06:02

Ferrari a écrit :
15 mai 2020, 05:27
Henry Buzy-Cazaux est sérieux en effet.
Comme d'habitude, il sonne le tocsin et il monte aux créneaux pour demander des subventions.
Bah au contraire je le trouve presque objectif dans le "concert des prévisions enthousiastes". Il ne dit pas que tout va bien pour demander plus loin du pognon parce que c'est la cata.
Avec lui c'est la cata +besoin de pognon. C'est un peu plus cohérent et respectueux du public.

Et il tire légèrement dans le pattes de ses petits copains :
Les premiers (les "experts d'un optimisme béat") ressortent des arguments sempiternels : le marché résidentiel, porté par des besoins impérieux liés aux événements clés de la vie, est robuste. Et puis quand tous les autres actifs ne cessent de démontrer leur volatilité, la pierre est l'éternelle valeur refuge.
Modifié en dernier par Cagou780 le 15 mai 2020, 07:40, modifié 1 fois.

maud lepage 75
Messages : 540
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : paris

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#10 Message par maud lepage 75 » 15 mai 2020, 07:30

c'est maitre yoda qui vous le dit !!! :mrgreen: :mrgreen:

https://www.youtube.com/watch?v=q6VxDM8Wd-o


sur 5 ans : -30 à -40 % GARANTI !!! source ; 1 ère guerre du golf 1990 jusqu' à 1997 !!!!

Korn
Messages : 1205
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#11 Message par Korn » 15 mai 2020, 07:36

En un paragraphe, il résume pourquoi des millions de ménages seront exclus de l'acces au crédit.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10234
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#12 Message par Vincent92 » 15 mai 2020, 10:00

HBC est un sacré phénomène. Si quelqu'un peut me trouver un article où il a anticipé un jour une hausse de prix (réalisée ou non d'ailleurs), je suis intéressé 8) .
Disclaimer : Je ne donne pas d'avis sur les prix futures. Juste qu'il faut savoir identifier les Nostradamus.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9831
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#13 Message par optimus maximus » 15 mai 2020, 10:20

Blangar1 a écrit :
14 mai 2020, 20:45
cnem a écrit :
14 mai 2020, 20:05
Titre : Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité
Source : Les Echos
Date : 14 mai 2020
Lien: https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... te-1203061
Le marché de l'immobilier ne restera pas à l'écart du marasme économique qui se profile, selon Henry Buzy-Cazaux. La moindre solvabilité des Français va entraîner une baisse des prix inévitable. La demande aura besoin d'être stimulée pour catalyser la reprise.
Le logement devra s'adapter au pouvoir d'achat amputé des Français. Cette fois, les acquéreurs étrangers ne seront pas un recours. Dans les métropoles, où les acheteurs disposent de moyens supérieurs et dont les valeurs sont portées par une forte attractivité, les prix pourraient reculer de l'ordre de 5 % dans les semaines suivant le confinement, alors qu'ils progressaient sur une année de 5 à 7 %. Dans les autres territoires, double peine avec des atouts moindres et une population moins aisée : les prix y seront sans doute plus affectés, de l'ordre de 10 %. Les promoteurs devront aussi ajuster leurs grilles. Pas d'effondrement, mais le chemin nécessaire pour que l'offre rejoigne la demande.
Enfin une analyse sérieuse dans la presse.
Sérieuse, quoique très conservatrice (ou pleine de baume d'espérance). 5% voire 10%.... comment dire... Si ce n'est que cela, ça passera comme une lettre à la Poste
Une baisse de 5 à 10% est suffisante pour braquer certains vendeurs. Avec des acheteurs qui vont aussi tenter de tirer les prix vers le bas en refusant d'acheter au prix.
L'agent immobilier lui n'a qu'un seul objectif, celui de maintenir des volumes de ventes à un niveau suffisant pour gagner sa vie.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 7669
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#14 Message par Romario » 15 mai 2020, 12:27

L'objectif de l'article est double :
- Ne pas gripper le marché trop longtemps, en faisant entendre aux vendeurs qu'il faudra accepter de négocier les prix.
- Quémander des aides.

N'oublions pas ce qui est écrit en chapeau de l'article :
La demande aura besoin d'être stimulée pour catalyser la reprise
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4799
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#15 Message par ddv » 15 mai 2020, 13:51

optimus maximus a écrit :
15 mai 2020, 10:20
Blangar1 a écrit :
14 mai 2020, 20:45
cnem a écrit :
14 mai 2020, 20:05
Titre : Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité
Source : Les Echos
Date : 14 mai 2020
Lien: https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... te-1203061
Le marché de l'immobilier ne restera pas à l'écart du marasme économique qui se profile, selon Henry Buzy-Cazaux. La moindre solvabilité des Français va entraîner une baisse des prix inévitable. La demande aura besoin d'être stimulée pour catalyser la reprise.
Le logement devra s'adapter au pouvoir d'achat amputé des Français. Cette fois, les acquéreurs étrangers ne seront pas un recours. Dans les métropoles, où les acheteurs disposent de moyens supérieurs et dont les valeurs sont portées par une forte attractivité, les prix pourraient reculer de l'ordre de 5 % dans les semaines suivant le confinement, alors qu'ils progressaient sur une année de 5 à 7 %. Dans les autres territoires, double peine avec des atouts moindres et une population moins aisée : les prix y seront sans doute plus affectés, de l'ordre de 10 %. Les promoteurs devront aussi ajuster leurs grilles. Pas d'effondrement, mais le chemin nécessaire pour que l'offre rejoigne la demande.
Enfin une analyse sérieuse dans la presse.
Sérieuse, quoique très conservatrice (ou pleine de baume d'espérance). 5% voire 10%.... comment dire... Si ce n'est que cela, ça passera comme une lettre à la Poste
Une baisse de 5 à 10% est suffisante pour braquer certains vendeurs. Avec des acheteurs qui vont aussi tenter de tirer les prix vers le bas en refusant d'acheter au prix.
L'agent immobilier lui n'a qu'un seul objectif, celui de maintenir des volumes de ventes à un niveau suffisant pour gagner sa vie.
Et c'est quand il faut négocier âprement que passer par un agent immobilier (enfin, celui qui est bon) est utile, plutôt que de passer en direct propriétaire (essayez donc de faire entendre raison à un vendeur borné).
Je prédis un avenir radieux pour les bons agents immobiliers.
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29766
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#16 Message par Gpzzzz » 15 mai 2020, 15:14

ddv a écrit :
15 mai 2020, 13:51
optimus maximus a écrit :
15 mai 2020, 10:20
Blangar1 a écrit :
14 mai 2020, 20:45
cnem a écrit :
14 mai 2020, 20:05
Titre : Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité
Source : Les Echos
Date : 14 mai 2020
Lien: https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... te-1203061




Enfin une analyse sérieuse dans la presse.
Sérieuse, quoique très conservatrice (ou pleine de baume d'espérance). 5% voire 10%.... comment dire... Si ce n'est que cela, ça passera comme une lettre à la Poste
Une baisse de 5 à 10% est suffisante pour braquer certains vendeurs. Avec des acheteurs qui vont aussi tenter de tirer les prix vers le bas en refusant d'acheter au prix.
L'agent immobilier lui n'a qu'un seul objectif, celui de maintenir des volumes de ventes à un niveau suffisant pour gagner sa vie.
Et c'est quand il faut négocier âprement que passer par un agent immobilier (enfin, celui qui est bon) est utile, plutôt que de passer en direct propriétaire (essayez donc de faire entendre raison à un vendeur borné).
Je prédis un avenir radieux pour les bons agents immobiliers.
'Mot2Cambronne' on va perdre 50% des agences :lol:

supermascotte
Messages : 212
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#17 Message par supermascotte » 15 mai 2020, 18:43

ddv a écrit :
15 mai 2020, 13:51
optimus maximus a écrit :
15 mai 2020, 10:20
Blangar1 a écrit :
14 mai 2020, 20:45
cnem a écrit :
14 mai 2020, 20:05
Titre : Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité
Source : Les Echos
Date : 14 mai 2020
Lien: https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... te-1203061




Enfin une analyse sérieuse dans la presse.
Sérieuse, quoique très conservatrice (ou pleine de baume d'espérance). 5% voire 10%.... comment dire... Si ce n'est que cela, ça passera comme une lettre à la Poste
Une baisse de 5 à 10% est suffisante pour braquer certains vendeurs. Avec des acheteurs qui vont aussi tenter de tirer les prix vers le bas en refusant d'acheter au prix.
L'agent immobilier lui n'a qu'un seul objectif, celui de maintenir des volumes de ventes à un niveau suffisant pour gagner sa vie.
Et c'est quand il faut négocier âprement que passer par un agent immobilier (enfin, celui qui est bon) est utile, plutôt que de passer en direct propriétaire (essayez donc de faire entendre raison à un vendeur borné).
Je prédis un avenir radieux pour les bons agents immobiliers.
C'est la loi de l'offres et de la demande. Si on est dans un marché baissier, le vendeur qui ne voudra pas concéder une baisse de 5 - 10% ne vendra pas tandis que les vendeurs forcés de vendre accepteront de revoir leur prétention à la baisse. Et puis dans 6 mois - 1 an, quand la baisse du marché se sera confirmé, le vendeur qui avait refusé de faire une ristourne mais qui n'aura pas trouvé acquéreur, acceptera finalement de consentir à revoir son prix de vente à la baisse.

Sauf que cette fois-ci, il sera pressé et que les acheteurs voudront négocier un -15%. :lol:

Avatar du membre
maryd'oc
Messages : 402
Enregistré le : 21 juil. 2009, 07:44

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#18 Message par maryd'oc » 24 mai 2020, 20:09

Je poste cet article dans cette file mais un modo peut la déplacer Source : SweetRédaction, le 24 mai 2020 par SweetRédaction
Même si aujourd’hui 69,8% des locataires et 56% des propriétaires assument leur remboursement,nombre de propriétaires ne peuvent déjà plus assurer leur remboursement selon une étude réalisée par Meelo.
Pour les 58,8% de répondants étant locataires, 69,8% d’entre eux peuvent facilement payer leurs loyers. Cependant, 24,3% le peuvent également mais affirment que le paiement des loyers va bientôt être difficile. Enfin, 5,9% ne peuvent plus du tout assumer cette charge.
Parmi les propriétaires ayant un emprunt immobilier, 56,6% d’entre eux peuvent facilement honorer les remboursements. Cependant, 26,4% le peuvent également mais trouvent que la situation va bientôt devenir difficile et 17% ne peuvent plus du tout honorer les mensualités de remboursement.
Enquête réalisée en ligne par Diffusis France sur l’ensemble du territoire français via les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Linkedin. 1488 personnes de 18 ans et plus ont répondu durant la période du 18 au 21 avril 2020. 28% d’hommes et 72% de femmes (les femmes étant plus sensibles à la gestion du budget de la famille).
Etude réalisée pendant le confinement
Lire l'article en entier :
https://www.mysweetimmo.com/2020/05/24/ ... oursement/
Fais en sorte que tes rêves soient le plus grand possible, afin que, si tu t'en éloignes, tu ne les perdes pas de vue. Auteur inconnu

openerd
Messages : 46
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#19 Message par openerd » 24 mai 2020, 20:36

C'est énorme les potentiels défauts de crédit (17%). D'après Wikipédia aux USA, c'était seulement 15% pour la crise des subprimes.

Ben92
-++
-++
Messages : 3771
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#20 Message par Ben92 » 24 mai 2020, 20:38

Je n'y crois pas une seconde. A tous les coups, c'est un sondage débile dans lequel on a demandé aux gens : "avez-vous des difficultés à payer votre mensualité ?" et ils ont répondu oui car comme d'hab il y a des gens qui ne savent pas gérer et qui se retrouvent dans le rouge à la fin du mois. Mais ça ne va pas dire qu'ils ne payent plus leur mensualité !
Si un nombre significatif de gens n'arrivaient plus à payer leur mensualités de crédits, les banques qui sonneraient l'alerte illico pour que l'Etat providence vienne à la rescousse, vous pouvez compter sur elles. :wink:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19847
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#21 Message par kamoulox » 24 mai 2020, 20:46

Je rejoins ben92.

Sondage sans fondement.

La France n’est pas réputée pour avoir des acheteurs en difficultés meme en crise surtout si rapidement.

Puis sur les sondages du genre, la perosnne en difficulté aura tendance à aller voter ce qui grossit faussement le chiffre.

openerd
Messages : 46
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#22 Message par openerd » 24 mai 2020, 21:18

kamoulox a écrit :
24 mai 2020, 20:46
Je rejoins ben92.

Sondage sans fondement.

La France n’est pas réputée pour avoir des acheteurs en difficultés meme en crise surtout si rapidement.

Puis sur les sondages du genre, la perosnne en difficulté aura tendance à aller voter ce qui grossit faussement le chiffre.
Possible, les Français aiment bien se plaindre. Surtout que pour le moment les effets de la crise ne se font pas sentir (chômage partiel) pour tout le monde.

Avatar du membre
maryd'oc
Messages : 402
Enregistré le : 21 juil. 2009, 07:44

Re: Marché de l'immobilier : il faut dire la vérité

#23 Message par maryd'oc » 25 mai 2020, 08:36

openerd a écrit :
24 mai 2020, 21:18
kamoulox a écrit :
24 mai 2020, 20:46
Je rejoins ben92.

Sondage sans fondement.

La France n’est pas réputée pour avoir des acheteurs en difficultés meme en crise surtout si rapidement.

Puis sur les sondages du genre, la perosnne en difficulté aura tendance à aller voter ce qui grossit faussement le chiffre.
Possible, les Français aiment bien se plaindre. Surtout que pour le moment les effets de la crise ne se font pas sentir (chômage partiel) pour tout le monde.
Donc c'est dans la bonne file "il faut dire la vérité" Ils ont plus exprimé un ressenti, une crainte qu'un fait. A suivre ...
Fais en sorte que tes rêves soient le plus grand possible, afin que, si tu t'en éloignes, tu ne les perdes pas de vue. Auteur inconnu

Répondre