Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
jobserve75
Messages : 1098
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#1 Message par jobserve75 » 17 juin 2020, 00:37

Voilà un produit accessible via un compte-titre pour spéculer à la baisse sur les prix parisien;

Difficile à cerner je trouve

https://www.francetransactions.com/actu ... issqm.html

FrenchRigolade
Messages : 353
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#2 Message par FrenchRigolade » 17 juin 2020, 09:16

C'est pas mal, mais qui paie les frais de notaire, les frais d'agence et les charges ?
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Blangar1
Messages : 301
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#3 Message par Blangar1 » 17 juin 2020, 11:52

Après, on va nous expliquer que, non, l'immobilier parisien n'est pas spéculatif.
C'est pour que les familles se logent... bla... bla... bla...
C'est du Fout..de Gu... (FDG) king size
C'est tellement peu spéculatif que l'on crée des instruments financiers pour se couvrir :D

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#4 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 12:09

Tous ceux qui sont sûr et certain que les prix vont perdre minimum 20% à Paris avec le covid (et il y en a quelques-uns sur ce forum) car c'est la crise du siècle devraient adorer cette nouvelle et se précipiter pour jouer la baisse.
A voir maintenant s'ils passeront à l'action 8)
Modifié en dernier par Vincent92 le 17 juin 2020, 13:11, modifié 1 fois.

Blangar1
Messages : 301
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#5 Message par Blangar1 » 17 juin 2020, 12:15

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 12:09
Tous ceux qui sont sûr et certain que les prix vont perdre minimum 20% à Paris avec le covid (et ils y en a quelques-uns sur ce forum) car c'est la crise du siècle devraient adorer cette nouvelle et se précipiter pour jouer la baisse.
A voir maintenant s'ils passeront à l'action 8)
CQFD...

jobserve75
Messages : 1098
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#6 Message par jobserve75 » 17 juin 2020, 13:29

C'est effectivement un produit purement spéculatif à la hausse ou à la baisse.

Mais si le sous-jacent est l'indice des prix parisiens, il n'y a aucun investissement sur le marché physique avec les fonds collectés contrairement à de la pierre-papier (SCPI) ou de l'or-papier.

Ce sont des contrats à terme. Si on anticipe une baisse de 20%, on se positionne comme vendeur d'un contrat à terme et la baisse du marché fait qu'on encaissera une plus-value.

Par contre, je n'ai pas vu d'effet multiplicateur de ce contrat. Si on veut couvrir un investissement d'un 2 pièces de 400K€, on doit investir 400Ke sur un contrat à terme d'après ce que j'ai compris. Ca aurait été mieux d'avoir un effet multiplicateur (comme les turbos) par 10. Ca aurait permis de mobiliser moins de fonds.

Effectivement, ceux qui croient dur comme fer à une baisse drastique des prix sur Paris peuvent envisager de gagner de l'argent avec ces contrats. Ils seront doublement gagnants : ils gagneront de l'argent pour le réinvestir dans de l'immobilier qui aura baissé.
Mais je doute que beaucoup ose franchir le pas.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#7 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 13:33

jobserve75 a écrit :
17 juin 2020, 13:29
Effectivement, ceux qui croient dur comme fer à une baisse drastique des prix sur Paris peuvent envisager de gagner de l'argent avec ces contrats. Ils seront doublement gagnants : ils gagneront de l'argent pour le réinvestir dans de l'immobilier qui aura baissé.
Mais je doute que beaucoup ose franchir le pas.
Si on ne saute pas le pas c'est qu'on n'est finalement pas si sûr et il faut alors arrêter de dire qu'on est sûr et rester humble.
Ce qui n'empêche pas d'avoir des scénarios qu'on juge plus ou moins probable. Mais certains sont extrêmement catégorique sur ce sujet ici. Je suis donc curieux de savoir s'ils vont en prendre.

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8397
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#8 Message par Indécis » 17 juin 2020, 14:25

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 13:33
jobserve75 a écrit :
17 juin 2020, 13:29
Effectivement, ceux qui croient dur comme fer à une baisse drastique des prix sur Paris peuvent envisager de gagner de l'argent avec ces contrats. Ils seront doublement gagnants : ils gagneront de l'argent pour le réinvestir dans de l'immobilier qui aura baissé.
Mais je doute que beaucoup ose franchir le pas.
Si on ne saute pas le pas c'est qu'on n'est finalement pas si sûr et il faut alors arrêter de dire qu'on est sûr et rester humble.
Ce qui n'empêche pas d'avoir des scénarios qu'on juge plus ou moins probable. Mais certains sont extrêmement catégorique sur ce sujet ici. Je suis donc curieux de savoir s'ils vont en prendre.
+ 1.
Alors, qui va mettre ses actes en adéquation avec ses paroles ?
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Pazuzu
-+
-+
Messages : 1776
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#9 Message par Pazuzu » 17 juin 2020, 14:28

On peut aussi penser qu'on peut faire mieux avec un autre investissement.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#10 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 14:48

Pazuzu a écrit :
17 juin 2020, 14:28
On peut aussi penser qu'on peut faire mieux avec un autre investissement.
On peut toujours faire mieux, mais +20% en 6 mois/1 an cela me parait être une bonne performance/bien payé si on est sûr.

FrenchRigolade
Messages : 353
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#11 Message par FrenchRigolade » 17 juin 2020, 14:53

Indécis a écrit :
17 juin 2020, 14:25
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 13:33
jobserve75 a écrit :
17 juin 2020, 13:29
Effectivement, ceux qui croient dur comme fer à une baisse drastique des prix sur Paris peuvent envisager de gagner de l'argent avec ces contrats. Ils seront doublement gagnants : ils gagneront de l'argent pour le réinvestir dans de l'immobilier qui aura baissé.
Mais je doute que beaucoup ose franchir le pas.
Si on ne saute pas le pas c'est qu'on n'est finalement pas si sûr et il faut alors arrêter de dire qu'on est sûr et rester humble.
Ce qui n'empêche pas d'avoir des scénarios qu'on juge plus ou moins probable. Mais certains sont extrêmement catégorique sur ce sujet ici. Je suis donc curieux de savoir s'ils vont en prendre.
+ 1.
Alors, qui va mettre ses actes en adéquation avec ses paroles ?
Je relance : comment se fait-il qu'il n'y ait pas de frais de notaire ou d'agence, d'impôts locaux fonciers ou de travaux.

Lorsque vous achetez un tel contrat, il y a un vendeur, et ce vendeur s'il ne spécule pas de façon ouverte, se couvre et capte une marge résiduelle. En l'occurence, avec tous les frais, la marge est négative.

Je ne vois pas qui souscrira à ce genre de contrats.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#12 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 14:57

FrenchRigolade a écrit :
17 juin 2020, 14:53
Indécis a écrit :
17 juin 2020, 14:25
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 13:33
jobserve75 a écrit :
17 juin 2020, 13:29
Effectivement, ceux qui croient dur comme fer à une baisse drastique des prix sur Paris peuvent envisager de gagner de l'argent avec ces contrats. Ils seront doublement gagnants : ils gagneront de l'argent pour le réinvestir dans de l'immobilier qui aura baissé.
Mais je doute que beaucoup ose franchir le pas.
Si on ne saute pas le pas c'est qu'on n'est finalement pas si sûr et il faut alors arrêter de dire qu'on est sûr et rester humble.
Ce qui n'empêche pas d'avoir des scénarios qu'on juge plus ou moins probable. Mais certains sont extrêmement catégorique sur ce sujet ici. Je suis donc curieux de savoir s'ils vont en prendre.
+ 1.
Alors, qui va mettre ses actes en adéquation avec ses paroles ?
Je relance : comment se fait-il qu'il n'y ait pas de frais de notaire ou d'agence, d'impôts locaux fonciers ou de travaux.

Lorsque vous achetez un tel contrat, il y a un vendeur, et ce vendeur s'il ne spécule pas de façon ouverte, se couvre et capte une marge résiduelle. En l'occurence, avec tous les frais, la marge est négative.

Je ne vois pas qui souscrira à ce genre de contrats.
Ce n'est pas parce que tu spécules à la baisse sur de l'immobilier parisien qu'en fasse de toi on achète et vend forcément de l'immobilier parisien en fonction de ce que tu fais.
L'exemple typique c'est les ETF synthétiques qui proposent des indices US ou asiatiques sur PEA.

FrenchRigolade
Messages : 353
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#13 Message par FrenchRigolade » 17 juin 2020, 15:08

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 14:57
FrenchRigolade a écrit :
17 juin 2020, 14:53
Indécis a écrit :
17 juin 2020, 14:25
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 13:33
Si on ne saute pas le pas c'est qu'on n'est finalement pas si sûr et il faut alors arrêter de dire qu'on est sûr et rester humble.
Ce qui n'empêche pas d'avoir des scénarios qu'on juge plus ou moins probable. Mais certains sont extrêmement catégorique sur ce sujet ici. Je suis donc curieux de savoir s'ils vont en prendre.
+ 1.
Alors, qui va mettre ses actes en adéquation avec ses paroles ?
Je relance : comment se fait-il qu'il n'y ait pas de frais de notaire ou d'agence, d'impôts locaux fonciers ou de travaux.

Lorsque vous achetez un tel contrat, il y a un vendeur, et ce vendeur s'il ne spécule pas de façon ouverte, se couvre et capte une marge résiduelle. En l'occurence, avec tous les frais, la marge est négative.

Je ne vois pas qui souscrira à ce genre de contrats.
Ce n'est pas parce que tu spécules à la baisse sur de l'immobilier parisien qu'en fasse de toi on achète et vend forcément de l'immobilier parisien en fonction de ce que tu fais.
L'exemple typique c'est les ETF synthétiques qui proposent des indices US ou asiatiques sur PEA.
oui très bien, maintenant quel etf achète de l'immo parisien ou quelque chose qui réplique sa performance ?
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

FrenchRigolade
Messages : 353
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#14 Message par FrenchRigolade » 17 juin 2020, 15:10

En gros, je veux savoir qui seront les contractants de ces dérivés et s'ils spéculeront ou se couvriront avec les contrats.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#15 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 15:16

FrenchRigolade a écrit :
17 juin 2020, 15:08
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 14:57
FrenchRigolade a écrit :
17 juin 2020, 14:53
Indécis a écrit :
17 juin 2020, 14:25

+ 1.
Alors, qui va mettre ses actes en adéquation avec ses paroles ?
Je relance : comment se fait-il qu'il n'y ait pas de frais de notaire ou d'agence, d'impôts locaux fonciers ou de travaux.

Lorsque vous achetez un tel contrat, il y a un vendeur, et ce vendeur s'il ne spécule pas de façon ouverte, se couvre et capte une marge résiduelle. En l'occurence, avec tous les frais, la marge est négative.

Je ne vois pas qui souscrira à ce genre de contrats.
Ce n'est pas parce que tu spécules à la baisse sur de l'immobilier parisien qu'en fasse de toi on achète et vend forcément de l'immobilier parisien en fonction de ce que tu fais.
L'exemple typique c'est les ETF synthétiques qui proposent des indices US ou asiatiques sur PEA.
oui très bien, maintenant quel etf achète de l'immo parisien ou quelque chose qui réplique sa performance ?
A priori, c'est un contrat à terme et non un ETF dont on parle ici.
Mon point est qu'il n'y a aucune obligation d'acheter ou vendre le sous-jacent pour parier sur le sous-jacent. C'est par exemple ce que proposent les banques au fond qui veut parier à la baisse sur l'immobilier américain dans le film "the big short". A aucun moment il n'est question que ces banques achètent de l'immobilier.
D'ailleurs une bonne partie du marché boursier consiste à cela.
Admettons que j'ai Monsieur A qui s'installe à une table de roulette et parie sur le noir. Rien n’empêche un fond de dire à Monsieur B qu'il peut parier sur le fait que Monsieur A va gagner ou non.
Modifié en dernier par Vincent92 le 17 juin 2020, 15:23, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22258
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#16 Message par lecriminel » 17 juin 2020, 15:22

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 12:09
Tous ceux qui sont sûr et certain que les prix vont perdre minimum 20% à Paris avec le covid (et il y en a quelques-uns sur ce forum) car c'est la crise du siècle devraient adorer cette nouvelle et se précipiter pour jouer la baisse.
A voir maintenant s'ils passeront à l'action 8)
c'est de la pure spéculation: miser sur une hausse ou baisse des prix à venir

au contraire de ce que toi tu appelles spéculation= "j'estime la valeur d'un appartement à Paris entre 0 et 600 euros/m2 (dans mon cas; ça peut être revu à la hausse si j'y ai une bonne opportunité professionnelle, à la baisse si cette ville continue à se dégrader), si c'est au-dessus je n'achète pas", qui n'est qu'un simple choix rationnel.

Donc, tu accuses les locataires de spéculateurs (qu'ils ne sont pas) mais tu accuses (on a bien senti la taquinerie) ceux qui ne spéculeraient pas sur cet outil de dégonflés :shock: .
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

jobserve75
Messages : 1098
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#17 Message par jobserve75 » 17 juin 2020, 15:23

FrenchRigolade a écrit :
17 juin 2020, 15:10
En gros, je veux savoir qui seront les contractants de ces dérivés et s'ils spéculeront ou se couvriront avec les contrats.
Il n'y a aucun lien financier entre ces contrats à terme et le marché physique. Il n'y a donc pas de frais de notaire mais une commission de 1%.
ces contrats mettront en relation un acheteur et un vendeur pour un prix de vente fixé à l'avance qui est le prix actuel; Si les prix augmentent, l'acheteur est gagnant car il paie moins cher et vice versa.

Ceux susceptibles d'acheter ces contrats sont des spéculateurs ou des institutionnels qui veulent se couvrir. Par exemple, une assurance qui assure des biens immobiliers sur Paris ou un entrepreneurs qui construit un programme…

Un particulier peut aussi y souscrire s'il veut sécuriser le produit futur de la vente d'un appartement.
Par exemple, mon bien vaut 500K€ et je veux absolument ces 500K€ dans 2 ans.
Je souscris un contrat en pariant sur une baisse. Si mon bien ne vaut plus que 450K€, mon contrat aura fait une plus-value et aura couvert cette perte.
Mais si le bien augmente à 550K€, mon contrat aura perdu mais j'aurai en contrepartie fait une plus-value sur mon bien.
Dans ce cas précis, ces contrats sont au contraire des anti-spéculateurs car on sécurise à l'avenir le produit de son bien.
Le problème est la mobilisation du CASH sur ces contrats.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#18 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 15:26

lecriminel a écrit :
17 juin 2020, 15:22
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 12:09
Tous ceux qui sont sûr et certain que les prix vont perdre minimum 20% à Paris avec le covid (et il y en a quelques-uns sur ce forum) car c'est la crise du siècle devraient adorer cette nouvelle et se précipiter pour jouer la baisse.
A voir maintenant s'ils passeront à l'action 8)
c'est de la pure spéculation: miser sur une hausse ou baisse des prix à venir

au contraire de ce que toi tu appelles spéculation= "j'estime la valeur d'un appartement à Paris entre 0 et 600 euros/m2 (dans mon cas; ça peut être revu à la hausse si j'y ai une bonne opportunité professionnelle, à la baisse si cette ville continue à se dégrader), si c'est au-dessus je n'achète pas", qui n'est qu'un simple choix rationnel.

Donc, tu accuses les locataires de spéculateurs (qu'ils ne sont pas) mais tu accuses (on a bien senti la taquinerie) ceux qui ne spéculeraient pas sur cet outil de dégonflés :shock: .
Certains ne se contentent pas de dire que les prix leur semblent trop hauts pour justifier leur achat. Ils disent aussi qu'il est sûr que l'immobilier parisien va au moins perdre 20%. Si on est sûr que cela va baisser, il n'y a aucune raison de ne pas y aller.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22258
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#19 Message par lecriminel » 17 juin 2020, 15:39

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 15:26
Certains ne se contentent pas de dire que les prix leur semblent trop hauts pour justifier leur achat. Ils disent aussi qu'il est sûr que l'immobilier va au moins perdre 20%. Si on est sûr, il n'y a aucune raison à ne pas y aller.
on ne peut pas prédire, Paris c'est une petite ville (en nombre de ventes) et le principal marché français de blanchissement d'argent sale et le placement type pour les moutons (sachant que la façon la plus probable de gagner de l'argent est d'être un mouton qui suit le courant) timorés. Ceci est renforcé par le fait que Paris est la seule ville à avoir gardé sa bulle depuis son gonflement. Bref, d'un coté, c'est un aimant à fric, de l'autre c'est de très loin la plus mauvaise affaire (qualité/prix) immobilière du pays. On verra quel argument est le plus fort.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

FrenchRigolade
Messages : 353
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#20 Message par FrenchRigolade » 17 juin 2020, 15:45

Il n'y a pas d'obligation d'acheter le sous-jacent mais très souvent les vendeurs se couvrent en détenant le physique pour capter uniquement une marge sûre, avec des frais.

Si les banques parient, elles devraient le faire à leur échelle, auront-elles des particuliers en face ?

Si c'est entre petits, comme des particuliers, le marché à terme sera petit aussi, donc un non-sujet.

Sinon ce sera entre 'gros'. Ça m'étonne que des gros puissent s'écharper sur ce 'micro'-indice à l'échelle mondiale, si oui il faudrait qu'ils connaissent la formule de calcul du prix ainsi que la structure du marché parisien. Ils pourraient même tenter de l'influencer.

Par ailleurs, un peu comme pour d'autres matières premières, si la négociation du montant à terme peut être complètement folle à la hausse ou à la baisse, à la fin le prix du contrat est nécessairement égal au prix du sous-jacent. Au départ c'est certainement le physique qui dirigera. Si tout le monde s'active sur le marché à terme, alors c'est ce dernier qui influencera (cf. or).

Un élément de réponse pour les frais a priori non répercutés sera la taille de la fourchette de négociation : [ 10500 - 5% à la vente ; 10500 +5% à l'achat] ?
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13933
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#21 Message par cashisking » 17 juin 2020, 15:46

Ça m'éclate ces contrats de couverture.
Soit t'as une conviction, soit t'en as pas.
Mais parier 100 d'un côté et se couvrir de l'autre, pour finir avec le rendement d'un livret A, je vois pas l'intérêt.

FrenchRigolade
Messages : 353
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#22 Message par FrenchRigolade » 17 juin 2020, 15:47

jobserve75 a écrit :
17 juin 2020, 15:23

Il n'y a aucun lien financier entre ces contrats à terme et le marché physique. Il n'y a donc pas de frais de notaire mais une commission de 1%.
ces contrats mettront en relation un acheteur et un vendeur pour un prix de vente fixé à l'avance qui est le prix actuel; Si les prix augmentent, l'acheteur est gagnant car il paie moins cher et vice versa.

Ceux susceptibles d'acheter ces contrats sont des spéculateurs ou des institutionnels qui veulent se couvrir. Par exemple, une assurance qui assure des biens immobiliers sur Paris ou un entrepreneurs qui construit un programme…

Un particulier peut aussi y souscrire s'il veut sécuriser le produit futur de la vente d'un appartement.
Par exemple, mon bien vaut 500K€ et je veux absolument ces 500K€ dans 2 ans.
Je souscris un contrat en pariant sur une baisse. Si mon bien ne vaut plus que 450K€, mon contrat aura fait une plus-value et aura couvert cette perte.
Mais si le bien augmente à 550K€, mon contrat aura perdu mais j'aurai en contrepartie fait une plus-value sur mon bien.
Dans ce cas précis, ces contrats sont au contraire des anti-spéculateurs car on sécurise à l'avenir le produit de son bien.
Le problème est la mobilisation du CASH sur ces contrats.
Merci pour ta réponse, peux-tu lire celle que j'ai faite à Vincent92 ? La partie en vert éclaire un peu, même si ça reste théorique
Modifié en dernier par FrenchRigolade le 17 juin 2020, 15:51, modifié 1 fois.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14009
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#23 Message par Suricate » 17 juin 2020, 15:49

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 15:26
Certains ne se contentent pas de dire que les prix leur semblent trop hauts pour justifier leur achat. Ils disent aussi qu'il est sûr que l'immobilier parisien va au moins perdre 20%. Si on est sûr que cela va baisser, il n'y a aucune raison de ne pas y aller.
Avec les tombereaux de POGNON qui se déversent actuellement ? J'aimerai bien voir ça...

C'est les financements qui font les prix sur Paris plus qu'ailleurs. Le Crédit / la Dette en ce moment c'est Open Bar et les financiers vont avoir des liquidités à ne savoir qu'en faire. Pour les souffreteux parisiens qui avaient du mal à accéder ça ne va pas changer grand chose, au pire ceux qui ont perdu leur job vont être évincés du marché mais ils seront bien vite remplacés, l'immobilier parisien a horreur du vide (enfin les appartements vides les 3/4 de l'année il aime bien quand même).

Sur les milliards de Dette supplémentaire seule une infime partie va aller dans l'outil productif. Le reste va se retrouver dans des actifs stériles (bourse / pierre / devises / métaux précieux...)

Remember 2008.


Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#24 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 15:51

cashisking a écrit :
17 juin 2020, 15:46
Ça m'éclate ces contrats de couverture.
Soit t'as une conviction, soit t'en as pas.
Mais parier 100 d'un côté et se couvrir de l'autre, pour finir avec le rendement d'un livret A, je vois pas l'intérêt.
Ne pas avoir à revendre son bien et supporter les frais de transaction?

jobserve75
Messages : 1098
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#25 Message par jobserve75 » 17 juin 2020, 16:02

Suricate a écrit :
17 juin 2020, 15:49
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 15:26
Certains ne se contentent pas de dire que les prix leur semblent trop hauts pour justifier leur achat. Ils disent aussi qu'il est sûr que l'immobilier parisien va au moins perdre 20%. Si on est sûr que cela va baisser, il n'y a aucune raison de ne pas y aller.
Avec les tombereaux de POGNON qui se déversent actuellement ? J'aimerai bien voir ça...

C'est les financements qui font les prix sur Paris plus qu'ailleurs. Le Crédit / la Dette en ce moment c'est Open Bar et les financiers vont avoir des liquidités à ne savoir qu'en faire. Pour les souffreteux parisiens qui avaient du mal à accéder ça ne va pas changer grand chose, au pire ceux qui ont perdu leur job vont être évincés du marché mais ils seront bien vite remplacés, l'immobilier parisien a horreur du vide (enfin les appartements vides les 3/4 de l'année il aime bien quand même).

Sur les milliards de Dette supplémentaire seule une infime partie va aller dans l'outil productif. Le reste va se retrouver dans des actifs stériles (bourse / pierre / devises / métaux précieux...)

Remember 2008.

Je pense aussi comme cela, à l'exception que je pense que l'inflation peut aussi repartir. Pas tout de suite mais dans un, 2 ou 3 ans et non pas du +10% mais entre 2 et 4%. Ce sera une manière d'anesthésier les dettes accumulées au détriment des épargnants et du pouvoir d'achat.

FrenchRigolade
Messages : 353
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#26 Message par FrenchRigolade » 17 juin 2020, 16:46

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 15:51
cashisking a écrit :
17 juin 2020, 15:46
Ça m'éclate ces contrats de couverture.
Soit t'as une conviction, soit t'en as pas.
Mais parier 100 d'un côté et se couvrir de l'autre, pour finir avec le rendement d'un livret A, je vois pas l'intérêt.
Ne pas avoir à revendre son bien et supporter les frais de transaction?
je ne vois pas pourquoi il serait fait cadeau des frais de transaction
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

alexlyon
+
+
Messages : 3159
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#27 Message par alexlyon » 17 juin 2020, 16:54

Quand le prix du litre d'essence double :
est-ce que les GJ roulent moins ?
ou est-ce que leur salaire augmente ?

D'où viendrait l'inflation, quand les revenus salariaux diminuent ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#28 Message par Vincent92 » 17 juin 2020, 17:09

FrenchRigolade a écrit :
17 juin 2020, 16:46
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 15:51
cashisking a écrit :
17 juin 2020, 15:46
Ça m'éclate ces contrats de couverture.
Soit t'as une conviction, soit t'en as pas.
Mais parier 100 d'un côté et se couvrir de l'autre, pour finir avec le rendement d'un livret A, je vois pas l'intérêt.
Ne pas avoir à revendre son bien et supporter les frais de transaction?
je ne vois pas pourquoi il serait fait cadeau des frais de transaction
Si supermascotte, propriétaire parisien, est sûr que l'immobilier va au moins perdre 20%, il peut très bien acheter ce produit pour se couvrir. La valeur de son bien parisien va diminuer mais la valeur de ce produit va augmenté dans le même temps. Ce qu'il perd d'un côté est donc gagné de l'autre.
Il n'a pas à revendre et racheter pour se couvrir des pertes et n'a donc pas à débourser les frais de transactions.
Il n'est pas forcément nécessaire d'acheter le sous-jacent pour parier sur la valeur d'un produit.

FrenchRigolade
Messages : 353
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#29 Message par FrenchRigolade » 17 juin 2020, 17:20

Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 17:09
Si supermascotte, propriétaire parisien, est sûr que l'immobilier va au moins perdre 20%, il peut très bien acheter ce produit pour se couvrir. La valeur de son bien parisien va diminuer mais la valeur de ce produit va augmenté dans le même temps. Ce qu'il perd d'un côté est donc gagné de l'autre.
Il n'a pas à revendre et racheter pour se couvrir des pertes et n'a donc pas à débourser les frais de transactions.
Il n'est pas forcément nécessaire d'acheter le sous-jacent pour parier sur la valeur d'un produit.
ok mais se couvrir n'est pas gratuit, si tu achètes ou plutôt vends un CFD (une sorte de contrat à terme) pour te couvrir, les mouvements des 'action+CFD' deviendront une droite descendante dans le temps, du fait du coût de la couverture. Tu perds au pro rata du temps où tu couvres, par exemple 5% par an.

Dans les contrats à terme, le prix est censé prend en compte tous les frais et bénéfices d'ici l'achat (à terme), c'est notamment vrai pour ceux sur le pétrôle. L'immobilier y échapperait, avec ses taxes faramineuses ?
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

kitchenette
Messages : 106
Enregistré le : 11 févr. 2008, 22:37

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#30 Message par kitchenette » 17 juin 2020, 23:07

Bof bof.
De ce que j'ai compris, à l'heure actuelle seul l'indice PARISSQM a été crée, il s'agit d'un sous-produit de la base BIEN. Euronext a juste accepté que cet indice puisse servir de sous-jacent.
Pour l'instant, aucune boite financière ne propose d'acheter ou de vendre des produits à terme sur ce contrat, mais je peux me tromper -> en tout cas, je n'ai pas trouvé le "prix d'équilibre" achat/vente pour cet indice, quelque que soit l'horizon de temps, mais si quelqu'un le trouve ça serait intéressant à regarder.
D'après moi, vu qu'il n'y a pas de livraison physique à terme, on ne fait que spéculer contre l'institution financière qui pourrait émettre ce type de contrat à terme, et pas contre d'autres intervenants.
Elle a intérêt à avoir les reins solides la boite qui lancerait ces contrats futures :mrgreen:

jobserve75
Messages : 1098
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#31 Message par jobserve75 » 17 juin 2020, 23:34

kitchenette a écrit :
17 juin 2020, 23:07
Bof bof.
De ce que j'ai compris, à l'heure actuelle seul l'indice PARISSQM a été crée, il s'agit d'un sous-produit de la base BIEN. Euronext a juste accepté que cet indice puisse servir de sous-jacent.
Pour l'instant, aucune boite financière ne propose d'acheter ou de vendre des produits à terme sur ce contrat, mais je peux me tromper -> en tout cas, je n'ai pas trouvé le "prix d'équilibre" achat/vente pour cet indice, quelque que soit l'horizon de temps, mais si quelqu'un le trouve ça serait intéressant à regarder.
D'après moi, vu qu'il n'y a pas de livraison physique à terme, on ne fait que spéculer contre l'institution financière qui pourrait émettre ce type de contrat à terme, et pas contre d'autres intervenants.
Elle a intérêt à avoir les reins solides la boite qui lancerait ces contrats futures :mrgreen:
Je n’ai pas bien compris. Selon moi, des contrats sont bien commercialisés?
Un contrat = 1m2 = environ 400€.

kitchenette
Messages : 106
Enregistré le : 11 févr. 2008, 22:37

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#32 Message par kitchenette » 18 juin 2020, 08:26

jobserve75 a écrit :
17 juin 2020, 23:34
kitchenette a écrit :
17 juin 2020, 23:07
Bof bof.
De ce que j'ai compris, à l'heure actuelle seul l'indice PARISSQM a été crée, il s'agit d'un sous-produit de la base BIEN. Euronext a juste accepté que cet indice puisse servir de sous-jacent.
Pour l'instant, aucune boite financière ne propose d'acheter ou de vendre des produits à terme sur ce contrat, mais je peux me tromper -> en tout cas, je n'ai pas trouvé le "prix d'équilibre" achat/vente pour cet indice, quelque que soit l'horizon de temps, mais si quelqu'un le trouve ça serait intéressant à regarder.
D'après moi, vu qu'il n'y a pas de livraison physique à terme, on ne fait que spéculer contre l'institution financière qui pourrait émettre ce type de contrat à terme, et pas contre d'autres intervenants.
Elle a intérêt à avoir les reins solides la boite qui lancerait ces contrats futures :mrgreen:
Je n’ai pas bien compris. Selon moi, des contrats sont bien commercialisés?
Un contrat = 1m2 = environ 400€.
Je n'arrive justement pas à voir sur quelle plate-forme on trouve ces contrats. Par exemple, en ce 18 juin 2020, j'aimerai connaitre quel prix je devrais débourser, et surtout à qui, pour obtenir 1m² d'immobilier parisien pour une livraison au 18 juin 2021 (c'est purement théorique hein, j'ai pas envie de récupérer un morceau de souplex à Porte de La Chapelle).
Les 400 euros correspondent d'après moi au 4% de dépôt initial à la chambre de compensation, soit un effet multiplicateur de 25 (!), comme indiqué ici: https://www.euronext.com/fr/investors/c ... r-parisien
"4% pour le dépôt de garantie initial à LCH SA*" (la chambre de compensation).
ou encore "La volatilité du contrat à terme annualisée, c’est-à-dire l’amplitude de sa variation à la hausse comme à la baisse en un an, est estimée entre 3 et 7%. Elle est donc plus faible que la volatilité des foncières cotées (<>14%). A titre d’exemple, la volatilité moyenne du CAC40 est de 12%".
Mais attention aux appels de marge !
"Cette garantie s’exerce à travers des mécanismes de gestion du risque reposant principalement sur un dépôt de garantie, préalable indispensable à toute négociation. En fonction du cours de compensation établi après chaque séance de Bourse, des appels de marge seront déterminés".

D'après moi, ça pue. Bonjour les risques de liquidité, ou de solvabilité des contreparties, avec un effet multiplicateur de 25. Mais vu qu'Euronext considère que la volatilité du contrat est faible, tout ira bien :roll:

Ben92
-++
-++
Messages : 4199
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#33 Message par Ben92 » 18 juin 2020, 10:01

kitchenette a écrit :
17 juin 2020, 23:07
D'après moi, vu qu'il n'y a pas de livraison physique à terme, on ne fait que spéculer contre l'institution financière qui pourrait émettre ce type de contrat à terme, et pas contre d'autres intervenants.
Tout à fait. Sans livraison physique à terme je ne comprends pas comment ça peut fonctionner.
Par exemple si on compare avec les contrats future sur le pétrole, chaque maturité future (il y a une par mois) est côtée en fonction de l'offre et de la demande.
On peut s’échanger les contrats future sans livraison physique tant que le terme du contrat n'est pas atteint.
S'il existait des contrats future sur cet indice de immobilier parisien, on devrait voir quelque part les cotations pour chaque maturité proposée. (par exemple aout 2020, septembre 2020, octobre 2020, etc).

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#34 Message par Vincent92 » 18 juin 2020, 10:11

Ben92 a écrit :
18 juin 2020, 10:01
kitchenette a écrit :
17 juin 2020, 23:07
D'après moi, vu qu'il n'y a pas de livraison physique à terme, on ne fait que spéculer contre l'institution financière qui pourrait émettre ce type de contrat à terme, et pas contre d'autres intervenants.
Tout à fait. Sans livraison physique à terme je ne comprends pas comment ça peut fonctionner.
Il n'est pas forcément nécessaire de posséder le sans jacent pour parier.
Je reprends mon exemple :
Si j'ai quelqu'un qui joue au blackjack contre la banque, rien n'empêche d'autres personnes de parier sur qui va gagner sans pour autant s’asseoir à la table et prendre des cartes.
Par exemple, un CDO synthétique (dont on a entendu parlé pendant la crise de 2008) ne contient pas d’actifs mais une couverture de crédit sur un portefeuille d’actif.

FrenchRigolade
Messages : 353
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#35 Message par FrenchRigolade » 18 juin 2020, 12:03

Les cotations existent mais on dirait qu'il n'y a pas d'exécutions.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Blangar1
Messages : 301
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#36 Message par Blangar1 » 18 juin 2020, 13:09

lecriminel a écrit :
17 juin 2020, 15:22
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 12:09
Tous ceux qui sont sûr et certain que les prix vont perdre minimum 20% à Paris avec le covid (et il y en a quelques-uns sur ce forum) car c'est la crise du siècle devraient adorer cette nouvelle et se précipiter pour jouer la baisse.
A voir maintenant s'ils passeront à l'action 8)
c'est de la pure spéculation: miser sur une hausse ou baisse des prix à venir

au contraire de ce que toi tu appelles spéculation= "j'estime la valeur d'un appartement à Paris entre 0 et 6000 euros/m2 (dans mon cas; ça peut être revu à la hausse si j'y ai une bonne opportunité professionnelle, à la baisse si cette ville continue à se dégrader), si c'est au-dessus je n'achète pas", qui n'est qu'un simple choix rationnel.

Donc, tu accuses les locataires de spéculateurs (qu'ils ne sont pas) mais tu accuses (on a bien senti la taquinerie) ceux qui ne spéculeraient pas sur cet outil de dégonflés :shock: .
+1 !
Evidemment, je jeune Vincent92 nous fait la leçon suivante. En gros, comment mieux faire travailler MON argent avec SES idées, et ce qu'il suppose être MES convictions.
Balaise...
Moi, finalement, j'aime bien voir ces posts, venant d'un gars proprio à Bécon les Bruyères.
Passer pour un âne aux yeux d'un crétin est un délice toujours renouvelé.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#37 Message par Vincent92 » 18 juin 2020, 13:21

Blangar1 a écrit :
18 juin 2020, 13:09
lecriminel a écrit :
17 juin 2020, 15:22
Vincent92 a écrit :
17 juin 2020, 12:09
Tous ceux qui sont sûr et certain que les prix vont perdre minimum 20% à Paris avec le covid (et il y en a quelques-uns sur ce forum) car c'est la crise du siècle devraient adorer cette nouvelle et se précipiter pour jouer la baisse.
A voir maintenant s'ils passeront à l'action 8)
c'est de la pure spéculation: miser sur une hausse ou baisse des prix à venir

au contraire de ce que toi tu appelles spéculation= "j'estime la valeur d'un appartement à Paris entre 0 et 6000 euros/m2 (dans mon cas; ça peut être revu à la hausse si j'y ai une bonne opportunité professionnelle, à la baisse si cette ville continue à se dégrader), si c'est au-dessus je n'achète pas", qui n'est qu'un simple choix rationnel.

Donc, tu accuses les locataires de spéculateurs (qu'ils ne sont pas) mais tu accuses (on a bien senti la taquinerie) ceux qui ne spéculeraient pas sur cet outil de dégonflés :shock: .
+1 !
Evidemment, je jeune Vincent92 nous fait la leçon suivante. En gros, comment mieux faire travailler MON argent avec SES idées, et ce qu'il suppose être MES convictions.
Balaise...
Moi, finalement, j'aime bien voir ces posts, venant d'un gars proprio à Bécon les Bruyères.
Passer pour un âne aux yeux d'un crétin est un délice toujours renouvelé.
Il faut dire que tu as mis de l'eau dans ton vin et tu dis maintenant que tu envisages une baisse avec une forte probabilité mais que tu n'en es pas sûr. Du coup, comme tu n'es plus sûr de toi, c'est évidemment moins pertinent. Mais il en reste quand même quelques uns qui nous disent régulièrement qu'ils sont sûrs que le marché va fortement baisser à Paris.
Pour eux, c'est pertinent d'étudier ce produit 8)
Personnellement, comme je ne sais pas comment va évoluer le marché et que je ne connais pas le produit, je ne vais certainement pas investir dedans.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13933
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#38 Message par cashisking » 18 juin 2020, 13:42

Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 13:21
Mais il en reste quand même quelques uns qui nous disent régulièrement qu'ils sont sûrs que le marché va fortement baisser à Paris.
Souvenirs souvenirs :mrgreen:
Année 2005 : Les prix vont baisser de 40% dans les 6 mois !
Année 2020 : Ceux qui ont acheté en 2005 ont fait x2.5 et ont fini de payer :roll:

Pazuzu
-+
-+
Messages : 1776
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#39 Message par Pazuzu » 18 juin 2020, 13:56

cashisking a écrit :
18 juin 2020, 13:42
Vincent92 a écrit :
18 juin 2020, 13:21
Mais il en reste quand même quelques uns qui nous disent régulièrement qu'ils sont sûrs que le marché va fortement baisser à Paris.
Souvenirs souvenirs :mrgreen:
Année 2005 : Les prix vont baisser de 40% dans les 6 mois !
Année 2020 : Ceux qui ont acheté en 2005 ont fait x2.5 et ont fini de payer :roll:
mais ont vécu 15 ans en lointaine banlieue glauque ou dans un clapier !

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22258
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#40 Message par lecriminel » 18 juin 2020, 16:13

cashisking a écrit :
18 juin 2020, 13:42
Souvenirs souvenirs :mrgreen:
Année 2005 : Les prix vont baisser de 40% dans les 6 mois !
Année 2020 : Ceux qui ont acheté en 2005 ont fait x2.5 et ont fini de payer :roll:
c'est assez trompeur comme présentation, on dirait qu'on a raté l'opportunité du siècle.
Ton +150% passe à +50% en monnaie constante (cf Friggit qui passe de 1.65 à 2.5)
auquel il faut intégrer les taux, rien que sur les premières 5 années (les taux ont commencé à bien baisser en 2010), en imaginant qu'il n'y ait pas de coût de négociation et qu'en 2010 on passe directement à 1%, ça te fait déjà 3% (4-1) de la valeur du bien en plus par an qui part en intérêts aux banques (ou en non placement de l'économie mensualité - loyer), soit 15%.
Il faut ensuite corriger l'indice de prix par l'effet qualité. C'est compliqué, mais la bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a pas besoin de calculer. Il suffit de voir ce que tu peux acheter. Et en 2005, personne sur ce forum ne pouvait s'acheter ne serait-ce qu'un souplex. La hausse du pouvoir d'achat, certes extrêmement faible comparée à celle de province, a en revanche effectivement permis aux cadres supérieurs qui ont acheté leur souplex en 2005 de poursuivre leur parcours en s'achetant un vrai appartement quelques années plus tard. Mais qu'ils n'ont pas fini de payer.
Si tu me parles de quelqu'un qui a acheté en 2000, là oui, il y a bénéfice important. En 2005, et pendant quelques années le rendement était négatif (intérêts plus cher qu'un loyer)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

kitchenette
Messages : 106
Enregistré le : 11 févr. 2008, 22:37

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#41 Message par kitchenette » 18 juin 2020, 22:08

FrenchRigolade a écrit :
18 juin 2020, 12:03
Les cotations existent mais on dirait qu'il n'y a pas d'exécutions.
Tu aurais un lien vers ces cotations ? Il est comment le m2 parisien pour "livraison" 2021? :P

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#42 Message par Vincent92 » 19 juin 2020, 08:28

lecriminel a écrit :
18 juin 2020, 16:13
cashisking a écrit :
18 juin 2020, 13:42
Souvenirs souvenirs :mrgreen:
Année 2005 : Les prix vont baisser de 40% dans les 6 mois !
Année 2020 : Ceux qui ont acheté en 2005 ont fait x2.5 et ont fini de payer :roll:
c'est assez trompeur comme présentation, on dirait qu'on a raté l'opportunité du siècle.
Ton +150% passe à +50% en monnaie constante (cf Friggit qui passe de 1.65 à 2.5)
Si je prends Friggit, on est à ~+80% en corrigeant l'indice des prix et en le considérant par rapport au revenu des ménages. Je t'invite à faire une mise à jour.
Il suffit de voir ce que tu peux acheter. Et en 2005, personne sur ce forum ne pouvait s'acheter ne serait-ce qu'un souplex. La hausse du pouvoir d'achat, certes extrêmement faible comparée à celle de province
Je t'invite à reprendre les premiers messages de ce forum où des personnes discutent des prix à Paris. C'est bien meilleur que des souvenirs.
On y voit par exemple qu'un 2 pièces normal (arrondissement normal, entre 35 et 55m2) valait entre 200k€ et 300k€ et qu'il n'était pas nécessaire d'être trader pour en acheter un. Ces affirmations de prix sont d'ailleurs parfaitement cohérentes avec les prix que donnent les notaires (200/5,7~35m2 et 300/5,7~53m2).
A 5% sur 20 ans cela fait ~1300€ de mensualité. La même mensualité à 1% cela fait moins de 300k€ et à 0% 320k€. Et il y a aussi l'apport qui joue à l'avantage de 2005 (plus impactant sur le pouvoir d'achat vu que m2 plus faible)
On peut aussi dire que les salaires sont un peu plus élevés mais pas de quoi acheter la même chose pour le même profil aujourd'hui. Si tu trouves 25-40m2 à la place de 35-55m2, c'est déjà pas mal.
Pas de doute qu'il était déjà compliqué d'acheter une belle surface pour Monsieur toutlemonde en 2005 mais ca l'est encore davantage aujourd'hui.
Modifié en dernier par Vincent92 le 19 juin 2020, 08:36, modifié 3 fois.

FrenchRigolade
Messages : 353
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#43 Message par FrenchRigolade » 19 juin 2020, 08:34

kitchenette a écrit :
18 juin 2020, 22:08
FrenchRigolade a écrit :
18 juin 2020, 12:03
Les cotations existent mais on dirait qu'il n'y a pas d'exécutions.
Tu aurais un lien vers ces cotations ? Il est comment le m2 parisien pour "livraison" 2021? :P
On m'a dit 11200, ça ne bouge presque pas. Mais encore une fois, nous nous excitons pour rien vu que personne n'a l'air de traiter. Ca a autant de valeur que nos avis personnels
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22258
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#44 Message par lecriminel » 19 juin 2020, 09:08

Vincent92 a écrit :
19 juin 2020, 08:28
Si je prends Friggit, on est à ~+80% en corrigeant l'indice des prix et en le considérant par rapport au revenu des ménages. Je t'invite à faire une mise à jour.
il n'y a pas besoin de le corriger: l'inflation ou plutôt "le revenu des ménages" (c'est ce qui nous intéresse) est déjà pris en compte.


Je t'invite à reprendre les premiers messages de ce forum où des personnes discutent des prix à Paris.
sur quel fil ?

Pas de doute qu'il était déjà compliqué d'acheter une belle surface pour Monsieur toutlemonde en 2005 mais ca l'est encore davantage aujourd'hui.
je ne sais pas, mon point principal était de ne pas raisonner en euros courants indépendants des taux, ce qui amène à des conclusions trompeuses.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22258
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#45 Message par lecriminel » 19 juin 2020, 10:23

Vincent92 a écrit :
19 juin 2020, 08:28
….
On y voit par exemple qu'un 2 pièces normal (arrondissement normal, entre 35 et 55m2) valait entre 200k€ et 300k€ et qu'il n'était pas nécessaire d'être trader pour en acheter un. Ces affirmations de prix sont d'ailleurs parfaitement cohérentes avec les prix que donnent les notaires (200/5,7~35m2 et 300/5,7~53m2).
si les prix étaient à 5.7k/m2 (je pense que c'était plus, mais bon, après tout, vu ce qu'il se vendait à l'époque) et qu'ils ont fait x2.5 selon cash, ils sont aujourd'hui à 14.25k/m2 ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#46 Message par Vincent92 » 19 juin 2020, 10:28

lecriminel a écrit :
19 juin 2020, 09:08
Vincent92 a écrit :
19 juin 2020, 08:28
Si je prends Friggit, on est à ~+80% en corrigeant l'indice des prix et en le considérant par rapport au revenu des ménages. Je t'invite à faire une mise à jour.
il n'y a pas besoin de le corriger: l'inflation ou plutôt "le revenu des ménages" (c'est ce qui nous intéresse) est déjà pris en compte.
Je fais juste une lecture graphique de sa courbe pour Paris et j'obtiens 80%. Tes points ne sont pas bons.
lecriminel a écrit :
19 juin 2020, 09:08
Je t'invite à reprendre les premiers messages de ce forum où des personnes discutent des prix à Paris.
sur quel fil ?
Exemple au hasard : http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... +220#p1121

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11044
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#47 Message par Vincent92 » 19 juin 2020, 10:41

lecriminel a écrit :
19 juin 2020, 10:23
Vincent92 a écrit :
19 juin 2020, 08:28
….
On y voit par exemple qu'un 2 pièces normal (arrondissement normal, entre 35 et 55m2) valait entre 200k€ et 300k€ et qu'il n'était pas nécessaire d'être trader pour en acheter un. Ces affirmations de prix sont d'ailleurs parfaitement cohérentes avec les prix que donnent les notaires (200/5,7~35m2 et 300/5,7~53m2).
si les prix étaient à 5.7k/m2 (je pense que c'était plus, mais bon, après tout, vu ce qu'il se vendait à l'époque) et qu'ils ont fait x2.5 selon cash, ils sont aujourd'hui à 14.25k/m2 ?
Les prix sont ici : https://basebien.com/PNSPublic/DocPubli ... rarrdt.pdf
Pour le 15ième dont il était question, on était à 5 660 €/m2 au T4 2005, moins si on regarde plus tôt dans l'année.
C'est une discussion de milieu d'année avec donc des biens vendus minimum 3 mois plus tard et il ne faut pas oublier que les notaires parlent de prix hors optimisation fiscale, hors FA et que c'est une fois la négociation réalisée. Donc ce n'est pas déconnant (on a l'ordre de grandeur) qu'ils parlent d'un prix dans les ~5,7k€/m2.
D'après l'indice notaire, on était à 4 950 € au T1 2005 et à 10 310 € aujourd'hui pour le 15ième arrondissement. Cela ne fait pas x2,5 mais x2,08. Ceci dit, ce n'est pas l'arrondissement qui a le plus progressé (voir le lien ci-dessus). Cashisking parlait probablement de Paris au global.

jobserve75
Messages : 1098
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#48 Message par jobserve75 » 19 juin 2020, 11:39

Il me semble que l’un des biais de Friggit est qu’il prend en compte l’augmentation des salaires au niveau national tout habitant confondu et non par région ou département.
Sur Paris même, il aurait été plus intéressant de prendre les revenus des seuls propriétaires.

Le rapport de Friggit est pertinent sur certains points mais je n’apprécie pas sa façon pseudo-scientifique de son analyse. Il va même utiliser des taux de corrélation entre des choux et des carottes, histoire d’enfumer tout le monde.
C’est une manière pour lui de conserver l’excellente gâche obtenue dans son ministère. Personne n’y comprend rien et on le paie à faire des pseudo-calculs débiles

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22258
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#49 Message par lecriminel » 19 juin 2020, 11:45

jobserve75 a écrit :
19 juin 2020, 11:39
Il me semble que l’un des biais de Friggit est qu’il prend en compte l’augmentation des salaires au niveau national tout habitant confondu et non par région ou département.
Sur Paris même, il aurait été plus intéressant de prendre les revenus des seuls propriétaires.
et même carrément des acheteurs,
des chiffres circulent parfois.

Si tu prends la population totale, tu te rends compte à quel point le secteur est subventionné.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

alexlyon
+
+
Messages : 3159
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Gagner de l’argent en anticipant une baisse des prix à Paris

#50 Message par alexlyon » 19 juin 2020, 11:58

Friggit raisonne comme jadis la middle class (surtout après guerre) : le référent c'était le revenu du travail, qui rembourse une dette, en période d'inflation salariale (et les stocks de patrimoine avaient été laminés par la guerre).

Désormais :
- les patrimoines se font par le capital
- d'où un nouveau repère de revenu qui est la plus-value, pas le salaire
- la création monétaire ne se répercute plus dans le travail (déflation salariale avec la mondialisation et les algos), mais seulement dans le prix des biens (tous actifs non reproductibles).

Conclusion : les acquisitions marginales de patrimoine sont réservées à ceux qui en ont déjà (effet club : les riches se volent entre eux, et les pauvres le restent).
Sa courbe ne veut plus rien dire.
RIP Friggit.

Répondre