A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42208
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#1 Message par slash33 » 24 juin 2020, 11:37

A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace
Boursorama avec Media Services, le 24/06/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 47e03c441d
Malgré le rétablissement l'an dernier de l'encadrement des loyers, 53% des logements sont loués trop cher dans la capitale.
Sauf que le titre ne dit pas la vérité: l'encadrement n'est pas appliqué faute de contrôles.
En théorie, le locataire peut attaquer et faire condamner son propriétaire à rembourser le trop-perçu et à payer une amende de 5.000 à 15.000 euros. Mais, "des propriétaires se sont rendu compte qu'il n'y avait pas de police des loyers, et d'autres ont probablement compensé le manque à gagner lié au confinement pour augmenter leurs loyers", explique au quotidien Thomas Lefebvre, directeur scientifique de Meilleurs Agents. "Le dispositif de sanctions repose sur les signalements par les locataires que les services de l'Etat reçoivent" , répond le ministère chargé du Logement. Or, rare sont les locataires qui dénoncent leurs propriétaires.
Une fois de plus, dispositif inefficace parce que pas pensé globalement. Il fallait être bien naïf pour penser que les gens se disciplineraient d'eux-même. Mais bon on peut comprendre que la municipalité l'ait joué à l'économie. :roll:

FrenchRigolade
Messages : 313
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#2 Message par FrenchRigolade » 24 juin 2020, 15:00

Tout cela est la preuve que le karma n'existe pas :lol:
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5348
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#3 Message par Ave » 24 juin 2020, 17:33

Les locataires sont trop contents de trouver un appart ils ne vont pas dénoncer le proprio.
Ceci dit, moi je me suis conformé à l'encadrement de loyer et du coup, mon prix apparaîssait comme très attractif.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 21263
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#4 Message par EmileZola » 24 juin 2020, 17:43

On ne peut pas lutter contre l'offre et la demande !

Pazuzu
Messages : 1474
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#5 Message par Pazuzu » 24 juin 2020, 18:18

SI y'avait un moyen simple d'aller en justice après coup, c'est à dire après que le loc ait quitté les lieux, ça marcherait surement.

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2711
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#6 Message par Marie 94 » 24 juin 2020, 20:39

Le flop de l’encadrement des loyers à Paris - Le Figaro 24/06/2020
La moitié des annonces ne respectent pas le dispositif mis en place censé protéger les locataires.
Le 1er juillet 2019, Paris est devenue la première ville de France à (re)lancer l’encadrement des loyers, comme l’autorise la loi logement, promulguée sept mois plus tôt. Un an plus tard, ce dispositif censé freiner l’envolée des loyers dans la capitale n’a pas totalement prouvé son efficacité. Les loyers ont-ils ralenti comme promis ? Oui, mais seulement durant les six mois qui ont suivi l’entrée en vigueur du dispositif, selon une étude de Meilleurs Agents que Le Figaro publie en exclusivité.

LOGEMENT
La hausse des loyers a certes ralenti de 2,6 points au second semestre 2019. « Cette évolution est à attribuer à l’encadrement des loyers. C’est la peur du contrôle », analyse Thomas Lefebvre, directeur scientifique de Meilleurs Agents. Mais, depuis janvier, les loyers sont repartis à la hausse : + 1,6 % de janvier à mai 2020. « Des propriétaires se sont rendu compte qu’il n’y avait pas de police des loyers, et d’autres ont probablement compensé le manque à gagner lié au confinement pour augmenter leurs loyers », explique l’expert. Le ministère chargé du Logement confirme à demi-mot l’absence de contrôles : « Le dispositif de sanctions repose sur les signalements par les locataires que les services de l’État reçoivent », selon un porte-parole.
Contactée par Le Figaro, la Mairie n’était pas disponible pour répondre à nos questions.
Mais beaucoup de locataires renoncent à dénoncer un dépassement et se serrent la ceinture pour payer leur loyer. « Trouver un logement à Paris est un tel parcours du combattant que la plupart des locataires, qui ne savent pas toujours que les loyers sont encadrés, ne disent rien et se serrent la ceinture », conclut Thomas Lefebvre.
« C’est une possibilité, notamment parce que l’offre de logements abordables reste trop faible », commente-t-on au ministère du Logement. Sans compter que les locataires ne disposent que de trois mois à compter de la signature du bail pour contester ce complément. À défaut d’accord, ils pourront engager une action longue et coûteuse.

L’absence de contrôle fait l’objet d’un bras de fer entre la mairie de Paris et le gouvernement.
L’entourage d’Anne Hidalgo soutient que c’est à l’exécutif de faire respecter un dispositif encadré par la loi. Les propriétaires fautifs doivent baisser leur loyer et rembourser le trop-perçu à son locataire, selon un décret de mai 2019. Faute de quoi, ils risquent une amende de 5 000 euros pour une personne physique et de 15 000 euros pour une personne morale (agence immobilière et plateforme). Ce conflit profite aux propriétaires mal intentionnés.
Ainsi, 53 % des logements sont loués trop cher à Paris, selon Meilleurs Agents, qui a analysé 5 500 annonces de locations non meublées (voir ci-dessous). Autrement dit, le loyer (hors charges) demandé par le propriétaire est supérieur au loyer maximum légal (selon le quartier, le nombre de pièces et l’époque de construction du bâtiment). « Le dispositif est mal calibré, critique Thomas Lefebvre. Les loyers de référence par quartier ne reflètent pas l’hétérogénéité du marché.
D’une rue à l’autre, les loyers peuvent faire le grand écart. » Dans le quartier de Clignancourt (18e arrondissement), un 2-pièces dans un immeuble bâti avant 1946 ne peut pas être loué plus de 27,50 €/m2, que ce soit place des Abbesses, avec vue sur le Sacré-Coeur (30 €/m2), ou boulevard Ney avec vue sur le périphérique (26 €/m2).

Un dispositif mal calibré
À Paris, le dépassement moyen s’élève à 130 euros par mois, soit un excès de 13 % par rapport au loyer maximal. Mais il peut s’avérer bien supérieur. Ainsi, un 18 m2 dans un immeuble de 1900, à la Plaine Monceau (17e), est mis en location 1 000 € par mois, alors que, selon la loi, il devrait être affiché à 555 € maximum. Côté surface, ce sont les plus petits logements qui sont le plus dans l’illégalité. Près de 80 % des annonces de biens de moins de 20 m2 sont non conformes, contre 45 % pour les 60 à 80 m2. Or ce sont les petites surfaces que le dispositif devait protéger en priorité.

Parmi les 53 % de propriétaires ne respectant pas l’encadrement, « tous ne sont pas des fraudeurs, rappelle Thomas Lefebvre. Certains n’ont pas le choix et doivent augmenter leur loyer pour ne pas perdre de l’argent, du fait de la “faible” rentabilité (3 % à 4 %) à Paris ». D’autres font payer à leur locataire, comme la loi les autorise, un complément de loyer qui s’ajoute au loyer maximal. À charge pour eux de le mentionner et de le justifier dans le bail. Problème : aucun texte officiel ne précise les critères devant justifier ce surplus et les tarifs que les propriétaires peuvent exiger. Il est simplement indiqué que le logement doit bénéficier de caractéristiques
« exceptionnelles ». Un qualitatif souvent subjectif qui peut entraîner des dérives.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Ben92
-++
-++
Messages : 3904
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#7 Message par Ben92 » 24 juin 2020, 22:47

Pazuzu a écrit :
24 juin 2020, 18:18
SI y'avait un moyen simple d'aller en justice après coup, c'est à dire après que le loc ait quitté les lieux, ça marcherait surement.
Non. Ça ne peut JAMAIS marcher. C'est une idée débile de communiste. La loi de l'offre et de la demande doit pouvoir s'exprimer sans entrave. Sinon, c'est une autre loi plus injuste qui s'exercera (dessous de table, favoritisme corruption etc). Sans parler des propriétaires qui laisseront leur logement vide, n'y feront aucune réparation, etc.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30046
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#8 Message par Gpzzzz » 24 juin 2020, 23:05

Ben92 a écrit :
24 juin 2020, 22:47
Pazuzu a écrit :
24 juin 2020, 18:18
SI y'avait un moyen simple d'aller en justice après coup, c'est à dire après que le loc ait quitté les lieux, ça marcherait surement.
Non. Ça ne peut JAMAIS marcher. C'est une idée débile de communiste. La loi de l'offre et de la demande doit pouvoir s'exprimer sans entrave. Sinon, c'est une autre loi plus injuste qui s'exercera (dessous de table, favoritisme corruption etc). Sans parler des propriétaires qui laisseront leur logement vide, n'y feront aucune réparation, etc.
on le répète a chaque fois, l'idée communiste la plus débile, ce sont les APL.. mais bon.. :roll:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#9 Message par Vincent92 » 24 juin 2020, 23:26

Gpzzzz a écrit :
24 juin 2020, 23:05
Ben92 a écrit :
24 juin 2020, 22:47
Pazuzu a écrit :
24 juin 2020, 18:18
SI y'avait un moyen simple d'aller en justice après coup, c'est à dire après que le loc ait quitté les lieux, ça marcherait surement.
Non. Ça ne peut JAMAIS marcher. C'est une idée débile de communiste. La loi de l'offre et de la demande doit pouvoir s'exprimer sans entrave. Sinon, c'est une autre loi plus injuste qui s'exercera (dessous de table, favoritisme corruption etc). Sans parler des propriétaires qui laisseront leur logement vide, n'y feront aucune réparation, etc.
on le répète a chaque fois, l'idée communiste la plus débile, ce sont les APL.. mais bon.. :roll:
Essayer d'encadrer des prix (immobilier ou autre) par la loi est encore plus débile à mon avis. Ca va encore à Paris car le problème concerne surtout les petites surfaces. A partir du 3/4 pièces, de toute manière, l'encadrement n'en est plus vraiment un (le prix marché n'est pas vraiment au dessus).
Sur les micros surfaces, Apparu + encadrement a été un vrai massacre. Heureusement qu'ils ont retiré Apparu.
Modifié en dernier par Vincent92 le 24 juin 2020, 23:28, modifié 1 fois.
Ignoré : Cagou780

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30046
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#10 Message par Gpzzzz » 24 juin 2020, 23:27

Vincent92 a écrit :
24 juin 2020, 23:26
Gpzzzz a écrit :
24 juin 2020, 23:05
Ben92 a écrit :
24 juin 2020, 22:47
Pazuzu a écrit :
24 juin 2020, 18:18
SI y'avait un moyen simple d'aller en justice après coup, c'est à dire après que le loc ait quitté les lieux, ça marcherait surement.
Non. Ça ne peut JAMAIS marcher. C'est une idée débile de communiste. La loi de l'offre et de la demande doit pouvoir s'exprimer sans entrave. Sinon, c'est une autre loi plus injuste qui s'exercera (dessous de table, favoritisme corruption etc). Sans parler des propriétaires qui laisseront leur logement vide, n'y feront aucune réparation, etc.
on le répète a chaque fois, l'idée communiste la plus débile, ce sont les APL.. mais bon.. :roll:
Essayer d'encadrer des prix est encore plus débile à mon avis ^^.
L apl c est déjà un encadrement des loyers en fait.. mais ça sort de ta poche pour aller dans celle d'un bailleur..

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#11 Message par Vincent92 » 24 juin 2020, 23:32

Gpzzzz a écrit :
24 juin 2020, 23:27
Vincent92 a écrit :
24 juin 2020, 23:26
Gpzzzz a écrit :
24 juin 2020, 23:05
Ben92 a écrit :
24 juin 2020, 22:47

Non. Ça ne peut JAMAIS marcher. C'est une idée débile de communiste. La loi de l'offre et de la demande doit pouvoir s'exprimer sans entrave. Sinon, c'est une autre loi plus injuste qui s'exercera (dessous de table, favoritisme corruption etc). Sans parler des propriétaires qui laisseront leur logement vide, n'y feront aucune réparation, etc.
on le répète a chaque fois, l'idée communiste la plus débile, ce sont les APL.. mais bon.. :roll:
Essayer d'encadrer des prix est encore plus débile à mon avis ^^.
L apl c est déjà un encadrement des loyers en fait.. mais ça sort de ta poche pour aller dans celle d'un bailleur..
On aide les pauvres à se loger et une grande partie arrive effectivement dans la poche des bailleurs car cela a un effet inflationniste. Ce n'est pas la bonne méthode mais je reste convaincu qu'il n'y a pas pire qu'encadrer des prix (de toutes sortes) par la loi.
Cela peut éventuellement se justifier quand c'est pour quelque chose d'obligatoire et qu'il n'y a pas de concurrence. Pour le reste, c'est vraiment le summum de la nullité économique.
Ignoré : Cagou780

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30046
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#12 Message par Gpzzzz » 24 juin 2020, 23:36

Vincent92 a écrit :
24 juin 2020, 23:32
Gpzzzz a écrit :
24 juin 2020, 23:27
Vincent92 a écrit :
24 juin 2020, 23:26
Gpzzzz a écrit :
24 juin 2020, 23:05


on le répète a chaque fois, l'idée communiste la plus débile, ce sont les APL.. mais bon.. :roll:
Essayer d'encadrer des prix est encore plus débile à mon avis ^^.
L apl c est déjà un encadrement des loyers en fait.. mais ça sort de ta poche pour aller dans celle d'un bailleur..
On aide les pauvres à se loger et une grande partie arrive effectivement dans la poche des bailleurs car cela a un effet inflationniste. Ce n'est pas la bonne méthode mais je reste convaincu qu'il n'y a pas pire qu'encadrer des prix (de toutes sortes) par la loi.
Cela peut éventuellement se justifier quand c'est pour quelque chose d'obligatoire et qu'il n'y a pas de concurrence. Pour le reste, c'est vraiment le summum de la nullité économique.
C est pourtant le principe des HLM.. tu encadres le loyer pour permettre au plus grand nombre de se loger....

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#13 Message par Vincent92 » 24 juin 2020, 23:40

Gpzzzz a écrit :
24 juin 2020, 23:36
Vincent92 a écrit :
24 juin 2020, 23:32
Gpzzzz a écrit :
24 juin 2020, 23:27
Vincent92 a écrit :
24 juin 2020, 23:26
Essayer d'encadrer des prix est encore plus débile à mon avis ^^.
L apl c est déjà un encadrement des loyers en fait.. mais ça sort de ta poche pour aller dans celle d'un bailleur..
On aide les pauvres à se loger et une grande partie arrive effectivement dans la poche des bailleurs car cela a un effet inflationniste. Ce n'est pas la bonne méthode mais je reste convaincu qu'il n'y a pas pire qu'encadrer des prix (de toutes sortes) par la loi.
Cela peut éventuellement se justifier quand c'est pour quelque chose d'obligatoire et qu'il n'y a pas de concurrence. Pour le reste, c'est vraiment le summum de la nullité économique.
C est pourtant le principe des HLM.. tu encadres le loyer pour permettre au plus grand nombre de se loger....
Les bailleurs sociaux sont un marché parallèle avec contrepartie. L'état subventionne (avantages fiscaux, subventions publiques, prêts à taux privilégiés,etc..) si on veut bien respecter ses prix. Il n'y aurait personne (à part lui) sinon.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13695
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#14 Message par cashisking » 25 juin 2020, 08:18

https://www.contrepoints.org/2020/06/25 ... ole-loyers
Dans les cours d’introduction à l’économie, le contrôle des loyers est souvent l’exemple canonique d’une politique stupide. La cause est à ce point entendue qu’une enquête de 1992 interrogeant plus d’un millier de professeurs faisait du contrôle des loyers l’objet du plus grand consensus au sein de la communauté des économistes. Seul un sur vingt estimait que ces contrôles ne dégradaient par la qualité des logements ni n’en réduisaient la quantité disponible (Alston et al, 1992).

Ben92
-++
-++
Messages : 3904
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#15 Message par Ben92 » 25 juin 2020, 09:08

Gpzzzz a écrit :
24 juin 2020, 23:36
C est pourtant le principe des HLM.. tu encadres le loyer pour permettre au plus grand nombre de se loger....
Les HLM en banlieue non recherchée qui sont un peu en-dessous du prix du marché OK, pour loger les bataillons de femmes de ménages, aides-soignantes, eboueurs etc
les HLM en plein Paris achetés à 10k€/m2 pour loger des pauvres (souvent d'origine africaine mais ce n'est pas le sujet) qui paieront 1/3 du prix du marché, c'est une idée débile de communiste. Ça évince une partie de classe moyenne et participe grandement à la flambée des prix à Paris, à l’achat comme à la location. Tout en créant des injustices énormes entre les bénéficiaires de HLM et ceux qui logent dans le privé.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10106
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#16 Message par optimus maximus » 25 juin 2020, 09:35

slash33 a écrit :
24 juin 2020, 11:37
A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace
Boursorama avec Media Services, le 24/06/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 47e03c441d
Malgré le rétablissement l'an dernier de l'encadrement des loyers, 53% des logements sont loués trop cher dans la capitale.
Sauf que le titre ne dit pas la vérité: l'encadrement n'est pas appliqué faute de contrôles.
En théorie, le locataire peut attaquer et faire condamner son propriétaire à rembourser le trop-perçu et à payer une amende de 5.000 à 15.000 euros. Mais, "des propriétaires se sont rendu compte qu'il n'y avait pas de police des loyers, et d'autres ont probablement compensé le manque à gagner lié au confinement pour augmenter leurs loyers", explique au quotidien Thomas Lefebvre, directeur scientifique de Meilleurs Agents. "Le dispositif de sanctions repose sur les signalements par les locataires que les services de l'Etat reçoivent" , répond le ministère chargé du Logement. Or, rare sont les locataires qui dénoncent leurs propriétaires.
Une fois de plus, dispositif inefficace parce que pas pensé globalement. Il fallait être bien naïf pour penser que les gens se disciplineraient d'eux-même. Mais bon on peut comprendre que la municipalité l'ait joué à l'économie. :roll:
Mettre en place une plateforme numérique pour que les locataires signalent les abus ne serait pas excessivement compliqué : une pièce d'identité, une quittance de loyer et un avis d'opération de virement bancaire et le tour est presque joué.

Ben92
-++
-++
Messages : 3904
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#17 Message par Ben92 » 25 juin 2020, 09:57

optimus maximus a écrit :
25 juin 2020, 09:35
Mettre en place une plateforme numérique pour que les locataires signalent les abus ne serait pas excessivement compliqué : une pièce d'identité, une quittance de loyer et un avis d'opération de virement bancaire et le tour est presque joué.
Ce qui serait encore plus simple : laisser faire le marché. Si un locataire accepte de payer 1250€/mois pour un studio de 21m2 (exemple réel sorti à la TV), et bien C'EST SON CHOIX. Quelqu'un lui met un revolver sur la tempe pour signer le bail ? Non. Personne n'est obligé d'habiter à Paris. Pour tous ceux qui ne peuvent pas, Dieu a inventé la banlieue : il y a le métro ou le RER et c'est largement moins cher. Pourquoi toujours déresponsabiliser les gens, c'est fou.

jobserve75
Messages : 916
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#18 Message par jobserve75 » 25 juin 2020, 11:18

Personnellement, je trouve que l’encadrement des loyers est plutôt une bonne chose.

Cela limite aussi la flambée des prix immobiliers en limitant le rendement locatif des appartements.

Mais cela doit en revanche être plus cintrôlé.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#19 Message par Vincent92 » 25 juin 2020, 11:22

jobserve75 a écrit :
25 juin 2020, 11:18
Personnellement, je trouve que l’encadrement des loyers est plutôt une bonne chose.

Cela limite aussi la flambée des prix immobiliers en limitant le rendement locatif des appartements.

Mais cela doit en revanche être plus cintrôlé.
L'encadrement des loyers c'est 1er août 2015 jusqu'à 28 novembre 2017. Puis du 5 juin 2019 à aujourd'hui. Si tu vois une corrélation évidente entre ces dates et un effet déflationniste sur les prix à l'achat, je veux bien la connaitre :

Image
Modifié en dernier par Vincent92 le 25 juin 2020, 11:27, modifié 3 fois.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20271
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#20 Message par kamoulox » 25 juin 2020, 11:24

Faudrait surtout en zone tendue faire un bail comme pour un local commercial 3/6/9 maxi. Ca t’oblige a bouger.

Le hlm est normalement une solution temporaire. T’as des gens 30 ans ils sont dans leur appart hlm. C’est pas normal.

Pazuzu
Messages : 1474
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#21 Message par Pazuzu » 25 juin 2020, 11:54

Ben92 a écrit :
24 juin 2020, 22:47
Pazuzu a écrit :
24 juin 2020, 18:18
SI y'avait un moyen simple d'aller en justice après coup, c'est à dire après que le loc ait quitté les lieux, ça marcherait surement.
Non. Ça ne peut JAMAIS marcher. C'est une idée débile de communiste. La loi de l'offre et de la demande doit pouvoir s'exprimer sans entrave. Sinon, c'est une autre loi plus injuste qui s'exercera (dessous de table, favoritisme corruption etc).
Si l'ultralibéralisme marchait, ça se saurait. Mais on a jamais vu de pays fort sans état fort.
Sans parler des propriétaires qui laisseront leur logement vide,
=> Taxe sur les logements vacants. Existe déjà, à démultiplier et appliquer.
n'y feront aucune réparation, etc.
=> Permis de louer. Possibilité existe déjà depuis loi alur, déjà appliquée dans certaines communes.

Pazuzu
Messages : 1474
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#22 Message par Pazuzu » 25 juin 2020, 12:08

Ben92 a écrit :
25 juin 2020, 09:57

Ce qui serait encore plus simple : laisser faire le marché. Si un locataire accepte de payer 1250€/mois pour un studio de 21m2 (exemple réel sorti à la TV), et bien C'EST SON CHOIX. Quelqu'un lui met un revolver sur la tempe pour signer le bail ? Non.
On peut aussi supprimer le SMIC, les congés payés, l'encadrement des prix de l'électricité, du gaz, des autoroutes, des trains etc etc ...

Ben92
-++
-++
Messages : 3904
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#23 Message par Ben92 » 25 juin 2020, 12:32

Pazuzu a écrit :
25 juin 2020, 12:08
On peut aussi supprimer le SMIC, les congés payés, l'encadrement des prix de l'électricité, du gaz, des autoroutes, des trains etc etc ...
La comparaison n'est pas pertinente.
Certains marchés comme l’électricité, le train, les autoroutes sont spécifiques car très concentrés sur de gros opérateurs avec peu ou pas de concurrence, et la clientèle est captive.
C'est tout l'inverse du marché du logement qui est par essence un marché ultra ouvert avec plusieurs dizaines de millions citoyens qui sont eux-mêmes vendeurs.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#24 Message par Vincent92 » 25 juin 2020, 12:37

Pazuzu a écrit :
25 juin 2020, 11:54
Ben92 a écrit :
24 juin 2020, 22:47
Pazuzu a écrit :
24 juin 2020, 18:18
SI y'avait un moyen simple d'aller en justice après coup, c'est à dire après que le loc ait quitté les lieux, ça marcherait surement.
Non. Ça ne peut JAMAIS marcher. C'est une idée débile de communiste. La loi de l'offre et de la demande doit pouvoir s'exprimer sans entrave. Sinon, c'est une autre loi plus injuste qui s'exercera (dessous de table, favoritisme corruption etc).
Si l'ultralibéralisme marchait, ça se saurait. Mais on a jamais vu de pays fort sans état fort.
Sans parler des propriétaires qui laisseront leur logement vide,
=> Taxe sur les logements vacants. Existe déjà, à démultiplier et appliquer.
n'y feront aucune réparation, etc.
=> Permis de louer. Possibilité existe déjà depuis loi alur, déjà appliquée dans certaines communes.
Tu as un raisonnement de socialiste. C'est à dire que tu oublies que dans la vraie vie, les contraintes supplémentaires engendrent des changements de comportements des agents économiques. En clair, tout cela est dynamique.
Des restrictions ont déjà été fortes sur les micro surfaces avec le combo loi Apparu + encadrement. Le résultat a été que l'offre légale a fondu comme neige au soleil. Soit les propriétaires louaient comme avant mais à des précaires qui n'iront rien dire et toujours au prix fort. Soit, et c'est surtout ca qui s'est passé, ne louaient plus du tout. Ce qui est logique : Autant on peut s'emmerder à louer une chambre de bonne pour 400€ net, autant le faire pour 200€ est nettement moins naturel. Dans ce cas là, on peut en faire autre chose (soit le vendre pour les pauvres soit en faire un atelier peinture ou n'importe quoi d'autre pour les riches).
Le gouvernement a quand même fini par retirer Apparu. Ils en ont mis du temps pour comprendre un truc évident :roll: .

C'est vrai pour l'immobilier ou pour le reste. Si on me dit que je peux louer en 3 clics ma cave pour du stockage ou ma voiture dont je ne me sers pas pour 100€/mois, je vais plus réfléchir que si on me dit que je dois faire attention à ceci ou cela, qu'il faut que je prenne en compte telle ou telle réglementation et pour gagner 10€/mois.
Modifié en dernier par Vincent92 le 25 juin 2020, 12:47, modifié 2 fois.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42208
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#25 Message par slash33 » 25 juin 2020, 12:45

Les dispositifs mis en place n'ont été que des excuses ou des paliatifs pas cher pour contourner des pièges dans lesquels le gouvernement c'est lui-même mis (en particulier la DALO). On ne peut pas attendre de résultat d'un dispositif non construit et non pensé dans sa globalité. S'il y avait eu une véritable politique volontariste, c'est tout à fait autre chose qui aurait été mis en place tant dans l'implication que dans les moyens. Bref, tout ceci n'existe que pour sauver la face (vis à vis du public)

Pazuzu
Messages : 1474
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#26 Message par Pazuzu » 25 juin 2020, 12:57

Vincent92 a écrit :
25 juin 2020, 12:37
Pazuzu a écrit :
25 juin 2020, 11:54
Ben92 a écrit :
24 juin 2020, 22:47
Pazuzu a écrit :
24 juin 2020, 18:18
SI y'avait un moyen simple d'aller en justice après coup, c'est à dire après que le loc ait quitté les lieux, ça marcherait surement.
Non. Ça ne peut JAMAIS marcher. C'est une idée débile de communiste. La loi de l'offre et de la demande doit pouvoir s'exprimer sans entrave. Sinon, c'est une autre loi plus injuste qui s'exercera (dessous de table, favoritisme corruption etc).
Si l'ultralibéralisme marchait, ça se saurait. Mais on a jamais vu de pays fort sans état fort.
Sans parler des propriétaires qui laisseront leur logement vide,
=> Taxe sur les logements vacants. Existe déjà, à démultiplier et appliquer.
n'y feront aucune réparation, etc.
=> Permis de louer. Possibilité existe déjà depuis loi alur, déjà appliquée dans certaines communes.
Tu as un raisonnement de socialiste. C'est à dire que tu oublies que dans la vraie vie, les contraintes supplémentaires engendrent des changements de comportements des agents économiques. En clair, tout cela est dynamique.
Je ne l'oublie pas du tout. Au contraire, un pack de mesures réellement appliquées auraient changé les comportements, c'est même fait pour.

Des restrictions ont déjà été fortes sur les micro surfaces avec le combo loi Apparu + encadrement. Le résultat a été que l'offre légale a fondu comme neige au soleil. Soit les propriétaires louaient comme avant mais à des précaires qui n'iront rien dire et toujours au prix fort.
C'est pour ça qu'il faut décider "en même temps" de taxer les logements vacants fortement, de vérifier l'état des logements et de permettre aux locataires de facilement obtenir réparations ET intérêts du proprio, même après coup.

Après, je suis d'accord, il ne faut pas empêcher les logements d'être loués et de limiter le marché.
La surface minimale pourrait être supprimée pour ce qui est logements de tourisme, et le bnb accepté pour les locataires. On pourrait meême interdire certaines activités pour apporter de la surafce aménageable.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#27 Message par Vincent92 » 25 juin 2020, 13:02

Je ne sais pas exactement ce que tu loues à Neuilly mais si tu es à un étage noble et que tu as une chambre de bonne en dépendance que tu as toujours gardé pour ton usage personnel, j'aimerais bien voir ta réaction quand on va t'annoncer que c'est un logement vacant et que tu dois payer 200€/mois de taxes supplémentaires à cause de cela. Voir si tu trouves cela toujours aussi raisonnable.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10106
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#28 Message par optimus maximus » 25 juin 2020, 13:05

Ben92 a écrit :
25 juin 2020, 09:57
optimus maximus a écrit :
25 juin 2020, 09:35
Mettre en place une plateforme numérique pour que les locataires signalent les abus ne serait pas excessivement compliqué : une pièce d'identité, une quittance de loyer et un avis d'opération de virement bancaire et le tour est presque joué.
Ce qui serait encore plus simple : laisser faire le marché. Si un locataire accepte de payer 1250€/mois pour un studio de 21m2 (exemple réel sorti à la TV), et bien C'EST SON CHOIX. Quelqu'un lui met un revolver sur la tempe pour signer le bail ? Non. Personne n'est obligé d'habiter à Paris. Pour tous ceux qui ne peuvent pas, Dieu a inventé la banlieue : il y a le métro ou le RER et c'est largement moins cher. Pourquoi toujours déresponsabiliser les gens, c'est fou.
Si tu laisses faire le marché, tu auras le retour des marchands de sommeil en moins d'une décennie.
L'immobilier est de facto un marché hyper régulé entre les normes de construction, celles de rénovation, les autorisations délivrées par la mairie, les diverses aides, sans oublier l'administration financière par les taux d'intérêt.
Le laissez-faire est une vue de l'esprit.
Si le blocage des loyers durant l'entre-deux-guerres ou la loi de 1948 ont été des échecs, c'est en raison d'une pénurie structurelle de l'offre immobilière : il y avait effectivement pas assez de logements pour loger tous les ménages. Ce n'est pas le cas aujourd'hui, enfin pas de cette manière.
De mon point de vue, la solution passe par la répression financière et l'éviction des petits bailleurs du marché immobilier des grandes metropoles. Le marché immobilier serait sans doute plus efficace dans le cadre d'un marché oligopolistique.

Pazuzu
Messages : 1474
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#29 Message par Pazuzu » 25 juin 2020, 13:06

Les chambres de bonne qu'on n'a pas le droit de louer, il faudrait avoir le droit d'y loger des touristes qui n'utiliseraient donc pas un autre "logement".

FrenchRigolade
Messages : 313
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#30 Message par FrenchRigolade » 25 juin 2020, 16:24

optimus maximus a écrit :
25 juin 2020, 13:05
Ben92 a écrit :
25 juin 2020, 09:57
optimus maximus a écrit :
25 juin 2020, 09:35
Si tu laisses faire le marché, tu auras le retour des marchands de sommeil en moins d'une décennie.
L'immobilier est de facto un marché hyper régulé entre les normes de construction, celles de rénovation, les autorisations délivrées par la mairie, les diverses aides, sans oublier l'administration financière par les taux d'intérêt.
Le laissez-faire est une vue de l'esprit.
Si le blocage des loyers durant l'entre-deux-guerres ou la loi de 1948 ont été des échecs, c'est en raison d'une pénurie structurelle de l'offre immobilière : il y avait effectivement pas assez de logements pour loger tous les ménages. Ce n'est pas le cas aujourd'hui, enfin pas de cette manière.
De mon point de vue, la solution passe par la répression financière et l'éviction des petits bailleurs du marché immobilier des grandes metropoles. Le marché immobilier serait sans doute plus efficace dans le cadre d'un marché oligopolistique.
+1, ça serait bien d'avoir une baisse forcée du loyer max : tout le monde pourrait se loger et la consommation repartirait.

Il est vrai que le bailleur perdrait sur les dividendes mais il suffirait de le reporter sur le prix de revente du bien, qui comme tout le monde sait, est destiné à monter.

Ne pensez-vous pas que ça pourrait marcher ?
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#31 Message par Vincent92 » 25 juin 2020, 16:53

Il y a une différence entre dire que c'est idiot que vouloir encadrer des prix quand il y a concurrence et dire qu'il ne faut aucune réglementation.
Pas bien compris le rapport avec les dividendes (d'actions d'entreprise j'imagine?). Et si on parle des loyers, loyers et dividendes n'ont rien à voir car les dividendes n'enrichissent pas vraiment l'actionnaire. Dans le cas des loyers, c'est un tiers qui paie (donc il y a enrichissement) alors que dans l'autre on se paie à soi même. C'est comme perdre de l'argent de sa poche droite pour la mettre dans sa poche gauche.
A la rigueur, si on voulait faire un parallèle, on pourrait comparer le loyer avec le chiffre d'affaire d'une entreprise.
Ignoré : Cagou780

ParisIDF92
Messages : 253
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#32 Message par ParisIDF92 » 25 juin 2020, 17:40

optimus maximus a écrit :
25 juin 2020, 13:05
Ben92 a écrit :
25 juin 2020, 09:57
optimus maximus a écrit :
25 juin 2020, 09:35
Mettre en place une plateforme numérique pour que les locataires signalent les abus ne serait pas excessivement compliqué : une pièce d'identité, une quittance de loyer et un avis d'opération de virement bancaire et le tour est presque joué.
Ce qui serait encore plus simple : laisser faire le marché. Si un locataire accepte de payer 1250€/mois pour un studio de 21m2 (exemple réel sorti à la TV), et bien C'EST SON CHOIX. Quelqu'un lui met un revolver sur la tempe pour signer le bail ? Non. Personne n'est obligé d'habiter à Paris. Pour tous ceux qui ne peuvent pas, Dieu a inventé la banlieue : il y a le métro ou le RER et c'est largement moins cher. Pourquoi toujours déresponsabiliser les gens, c'est fou.
Si tu laisses faire le marché, tu auras le retour des marchands de sommeil en moins d'une décennie.
L'immobilier est de facto un marché hyper régulé entre les normes de construction, celles de rénovation, les autorisations délivrées par la mairie, les diverses aides, sans oublier l'administration financière par les taux d'intérêt.
Le laissez-faire est une vue de l'esprit.
Si le blocage des loyers durant l'entre-deux-guerres ou la loi de 1948 ont été des échecs, c'est en raison d'une pénurie structurelle de l'offre immobilière : il y avait effectivement pas assez de logements pour loger tous les ménages. Ce n'est pas le cas aujourd'hui, enfin pas de cette manière.
De mon point de vue, la solution passe par la répression financière et l'éviction des petits bailleurs du marché immobilier des grandes metropoles. Le marché immobilier serait sans doute plus efficace dans le cadre d'un marché oligopolistique.
Je pense que Ben92 a raison sur ce point. Ce n'est pas une question d'intervention ou de marché libre.

Une chose qui me frappe aujourd'hui de Paris/IDF, c'est l'énorme différence entre Paris et la proche banlieue.

Tu traverses le Périphérique et les prix baissent en quelques centaines de mètres de 20, 30 ou 40%. C'est fou. Et bien souvent, ce n'est pas à cause du type de quartier. Par exemple, Pantin à côté du canal. Je trouve que ce quartier de Pantin est beaucoup plus sympa que le 75019 à côté (a l'air plus propre et neuf, et avec moins de "cassos"). Il y a le métro et le tramway aussi. Malgré tout... le 19ème est (beaucoup) plus cher. Et ce n'est que plusieurs centaines de mètres.

Beaucoup de gens sont prêts à payer une prime (forte) pour vivre à Paris. De la même manière que beaucoup de gens paient une prime pour conduire une Porsche au lieu d'une Volkswagen équivalent qui fait le même service. Pour beaucoup de gens, vivre à Paris (au lieu de Malakoff ou Pantin) est un symbole de status. Pour ces gens, c'est l'appartenance à un club exclusif. Même si c'est une chambre de bonne de 15m2 au 18ème. 8)

FrenchRigolade
Messages : 313
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#33 Message par FrenchRigolade » 25 juin 2020, 17:42

Vincent92 a écrit :
25 juin 2020, 16:53
Il y a une différence entre dire que c'est idiot que vouloir encadrer des prix quand il y a concurrence et dire qu'il ne faut aucune réglementation.
Pas bien compris le rapport avec les dividendes (d'actions d'entreprise j'imagine?). Et si on parle des loyers, loyers et dividendes n'ont rien à voir car les dividendes n'enrichissent pas vraiment l'actionnaire. Dans le cas des loyers, c'est un tiers qui paie (donc il y a enrichissement) alors que dans l'autre on se paie à soi même. C'est comme perdre de l'argent de sa poche droite pour la mettre dans sa poche gauche.
A la rigueur, si on voulait faire un parallèle, on pourrait comparer le loyer avec le chiffre d'affaire d'une entreprise.
remplace dividendes par revenus. Par ailleurs, en théorie ils n'enrichissent pas l'actionnaire mais en pratique, détenir une action d'entreprise qui verse des dividendes sur du long terme n'a RIEN A VOIR avec détenir une d'une qui n'en verse pas.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

FrenchRigolade
Messages : 313
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#34 Message par FrenchRigolade » 25 juin 2020, 17:44

ParisIDF92 a écrit :
25 juin 2020, 17:40
Je pense que Ben92 a raison sur ce point. Ce n'est pas une question d'intervention ou de marché libre.

Une chose qui me frappe aujourd'hui de Paris/IDF, c'est l'énorme différence entre Paris et la proche banlieue.

Tu traverses le Périphérique et les prix baissent en quelques centaines de mètres de 20, 30 ou 40%. C'est fou. Et bien souvent, ce n'est pas à cause du type de quartier. Par exemple, Pantin à côté du canal. Je trouve que ce quartier de Pantin est beaucoup plus sympa que le 75019 à côté (a l'air plus propre et neuf, et avec moins de "cassos"). Il y a le métro et le tramway aussi. Malgré tout... le 19ème est (beaucoup) plus cher. Et ce n'est que plusieurs centaines de mètres.

Beaucoup de gens sont prêts à payer une prime (forte) pour vivre à Paris. De la même manière que beaucoup de gens paient une prime pour conduire une Porsche au lieu d'une Volkswagen équivalent qui fait le même service. Pour beaucoup de gens, vivre à Paris (au lieu de Malakoff ou Pantin) est un symbole de status. Pour ces gens, c'est l'appartenance à un club exclusif. Même si c'est une chambre de bonne de 15m2 au 18ème. 8)
mais oui ! Ils n'ont que faire des loyers, ils pourraient les baisser !
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#35 Message par Vincent92 » 25 juin 2020, 17:51

FrenchRigolade a écrit :
25 juin 2020, 17:42
Vincent92 a écrit :
25 juin 2020, 16:53
Il y a une différence entre dire que c'est idiot que vouloir encadrer des prix quand il y a concurrence et dire qu'il ne faut aucune réglementation.
Pas bien compris le rapport avec les dividendes (d'actions d'entreprise j'imagine?). Et si on parle des loyers, loyers et dividendes n'ont rien à voir car les dividendes n'enrichissent pas vraiment l'actionnaire. Dans le cas des loyers, c'est un tiers qui paie (donc il y a enrichissement) alors que dans l'autre on se paie à soi même. C'est comme perdre de l'argent de sa poche droite pour la mettre dans sa poche gauche.
A la rigueur, si on voulait faire un parallèle, on pourrait comparer le loyer avec le chiffre d'affaire d'une entreprise.
remplace dividendes par revenus. Par ailleurs, en théorie ils n'enrichissent pas l'actionnaire mais en pratique, détenir une action d'entreprise qui verse des dividendes sur du long terme n'a RIEN A VOIR avec détenir une d'une qui n'en verse pas.
C'est à voir au cas par cas. Si je prends le CAC 40, je ne suis pas convaincu (en fait, je sais que non) que Total qui est l'entreprise qui verse le plus de dividende enrichisse jusqu'à maintenant plus ses actionnaires que LVMH, Hermes, Microsoft ou Apple qui versent peu par rapport à leur valorisation ou que Google, Netflix, Amazone,... qui n'en versent pas.
C'est surtout bien de verser des dividendes quand on ne sait pas comment investir ses bénéfices intelligemment. Ou qu'on a des actionnaires rentiers qui aiment bien avoir un truc qui ressemble à un loyer.
Modifié en dernier par Vincent92 le 25 juin 2020, 17:57, modifié 1 fois.
Ignoré : Cagou780

FrenchRigolade
Messages : 313
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#36 Message par FrenchRigolade » 25 juin 2020, 17:57

Vincent92 a écrit :
25 juin 2020, 17:51
FrenchRigolade a écrit :
25 juin 2020, 17:42
Vincent92 a écrit :
25 juin 2020, 16:53
Il y a une différence entre dire que c'est idiot que vouloir encadrer des prix quand il y a concurrence et dire qu'il ne faut aucune réglementation.
Pas bien compris le rapport avec les dividendes (d'actions d'entreprise j'imagine?). Et si on parle des loyers, loyers et dividendes n'ont rien à voir car les dividendes n'enrichissent pas vraiment l'actionnaire. Dans le cas des loyers, c'est un tiers qui paie (donc il y a enrichissement) alors que dans l'autre on se paie à soi même. C'est comme perdre de l'argent de sa poche droite pour la mettre dans sa poche gauche.
A la rigueur, si on voulait faire un parallèle, on pourrait comparer le loyer avec le chiffre d'affaire d'une entreprise.
remplace dividendes par revenus. Par ailleurs, en théorie ils n'enrichissent pas l'actionnaire mais en pratique, détenir une action d'entreprise qui verse des dividendes sur du long terme n'a RIEN A VOIR avec détenir une d'une qui n'en verse pas.
C'est à voir au cas par cas. Si je prends le CAC 40, je ne suis pas convaincu (en fait, je sais que non) que Total qui est l'entreprise qui verse le plus de dividende enrichisse jusqu'à maintenant plus ses actionnaires que LVMH, Hermes, Microsoft ou Apple qui versent peu par rapport à leur valorisation ou que Google, Netflix, Amazone,... qui n'en versent pas.
regarde en général, c'est vrai qu'en phase de ponzi enthousiaste les divs sont inutiles mais dans le passé :

https://revenusetdividendes.com/voici-l ... ividendes/

Image
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#37 Message par Vincent92 » 25 juin 2020, 17:59

C'est normal d'avoir ce résultat. La plupart des entreprises qui ne versent pas de dividendes sont des entreprises en croissance. Toutes n'y arrivent pas.
Forcément, si on compare par exemple Vinci aux microcaps, il n'y a pas photo vu que la plupart ne donneront jamais rien.
C'est pour cela que je dis que cela dépend plus de l'entreprise que de la façon de verser des dividendes.
Je sais très bien que comparer des leaders mondiaux (qui d'autres peut être dans les "dividendes aristocratiques"?) avec la moyenne des entreprises lambda ne peut donner que ton résultat.
D'ailleurs, il y a un double biais. Car une entreprise qui se met à fonctionner est tentée de changer de catégorie. Même Apple verse des dividendes maintenant.
Modifié en dernier par Vincent92 le 25 juin 2020, 18:07, modifié 2 fois.
Ignoré : Cagou780

FrenchRigolade
Messages : 313
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#38 Message par FrenchRigolade » 25 juin 2020, 18:04

Vincent92 a écrit :
25 juin 2020, 17:59
C'est normal d'avoir ce résultat. La plupart des entreprises qui ne versent pas de dividendes sont des entreprises en croissance. Toutes n'y arrivent pas.
Forcément, si on compare par exemple Vinci aux microcaps, il n'y a pas photo vu que la plupart ne donneront jamais rien.
C'est pour cela que je dis que cela dépend plus de l'entreprise que de la façon de verser des dividendes.
On sait très bien que comparer des leaders mondiaux avec la moyenne des entreprises lambda ne peut donner que ton résultat.
je vois ton point mais comment choisir ?

p.s. : et on s'éloigne du sujet, je proposais donc aux bailleurs de baisser les loyers vu que la plus value est garantie par hausse des prix garantie
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30046
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#39 Message par Gpzzzz » 25 juin 2020, 22:39

FrenchRigolade a écrit :
25 juin 2020, 18:04
Vincent92 a écrit :
25 juin 2020, 17:59
C'est normal d'avoir ce résultat. La plupart des entreprises qui ne versent pas de dividendes sont des entreprises en croissance. Toutes n'y arrivent pas.
Forcément, si on compare par exemple Vinci aux microcaps, il n'y a pas photo vu que la plupart ne donneront jamais rien.
C'est pour cela que je dis que cela dépend plus de l'entreprise que de la façon de verser des dividendes.
On sait très bien que comparer des leaders mondiaux avec la moyenne des entreprises lambda ne peut donner que ton résultat.
je vois ton point mais comment choisir ?

p.s. : et on s'éloigne du sujet, je proposais donc aux bailleurs de baisser les loyers vu que la plus value est garantie par hausse des prix garantie
Moi je proposerai plutôt de supprimer les abattements pour durée de détention... ça ferait pas baisser les loyers mais au moins ça limiterai en partie la spéculation sur certains biens..
Tu loues cher, ok..
Tu fais une PV, ok.. mais. La sortie tu payes 30% d impôts dessus..

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 20055
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#40 Message par wasabi » 25 juin 2020, 23:14

Gpzzzz a écrit :
25 juin 2020, 22:39
Moi je proposerai plutôt de supprimer les abattements pour durée de détention... ça ferait pas baisser les loyers mais au moins ça limiterai en partie la spéculation sur certains biens..
Tu loues cher, ok..
Tu fais une PV, ok.. mais. La sortie tu payes 30% d impôts dessus..
Ce genre de mesure va amplifier la hausse des prix. Car ça va diminuer le nombre de biens en vente en créant des barrières à la sortie pour certains des gens qui les possèdent mais qui n'y résident pas en résidence principale, et donc concentrer les acheteurs potentiels solvables sur moins de biens disponibles à la vente. Ce qui va encore renforcer la barrière à la sortie.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10106
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#41 Message par optimus maximus » 26 juin 2020, 00:03

ParisIDF92 a écrit :
25 juin 2020, 17:40
optimus maximus a écrit :
25 juin 2020, 13:05
Ben92 a écrit :
25 juin 2020, 09:57
optimus maximus a écrit :
25 juin 2020, 09:35
Mettre en place une plateforme numérique pour que les locataires signalent les abus ne serait pas excessivement compliqué : une pièce d'identité, une quittance de loyer et un avis d'opération de virement bancaire et le tour est presque joué.
Ce qui serait encore plus simple : laisser faire le marché. Si un locataire accepte de payer 1250€/mois pour un studio de 21m2 (exemple réel sorti à la TV), et bien C'EST SON CHOIX. Quelqu'un lui met un revolver sur la tempe pour signer le bail ? Non. Personne n'est obligé d'habiter à Paris. Pour tous ceux qui ne peuvent pas, Dieu a inventé la banlieue : il y a le métro ou le RER et c'est largement moins cher. Pourquoi toujours déresponsabiliser les gens, c'est fou.
Si tu laisses faire le marché, tu auras le retour des marchands de sommeil en moins d'une décennie.
L'immobilier est de facto un marché hyper régulé entre les normes de construction, celles de rénovation, les autorisations délivrées par la mairie, les diverses aides, sans oublier l'administration financière par les taux d'intérêt.
Le laissez-faire est une vue de l'esprit.
Si le blocage des loyers durant l'entre-deux-guerres ou la loi de 1948 ont été des échecs, c'est en raison d'une pénurie structurelle de l'offre immobilière : il y avait effectivement pas assez de logements pour loger tous les ménages. Ce n'est pas le cas aujourd'hui, enfin pas de cette manière.
De mon point de vue, la solution passe par la répression financière et l'éviction des petits bailleurs du marché immobilier des grandes metropoles. Le marché immobilier serait sans doute plus efficace dans le cadre d'un marché oligopolistique.
Je pense que Ben92 a raison sur ce point. Ce n'est pas une question d'intervention ou de marché libre.

Une chose qui me frappe aujourd'hui de Paris/IDF, c'est l'énorme différence entre Paris et la proche banlieue.

Tu traverses le Périphérique et les prix baissent en quelques centaines de mètres de 20, 30 ou 40%. C'est fou. Et bien souvent, ce n'est pas à cause du type de quartier. Par exemple, Pantin à côté du canal. Je trouve que ce quartier de Pantin est beaucoup plus sympa que le 75019 à côté (a l'air plus propre et neuf, et avec moins de "cassos"). Il y a le métro et le tramway aussi. Malgré tout... le 19ème est (beaucoup) plus cher. Et ce n'est que plusieurs centaines de mètres.

Beaucoup de gens sont prêts à payer une prime (forte) pour vivre à Paris. De la même manière que beaucoup de gens paient une prime pour conduire une Porsche au lieu d'une Volkswagen équivalent qui fait le même service. Pour beaucoup de gens, vivre à Paris (au lieu de Malakoff ou Pantin) est un symbole de status. Pour ces gens, c'est l'appartenance à un club exclusif. Même si c'est une chambre de bonne de 15m2 au 18ème. 8)
La baisse des prix n'est pas si forte que ça en traversant le périphérique, en particulier dans le 92.
Levallois n'est pas moins cher que porte de Champerret (du côté de la mairie à proximité du métro, c'est sans doute plus cher). Idem pour Boulogne. Montrouge est à 7560 euros le m2 d'après les notaires mais le quartier de la mairie de Montrouge où il y a le le métro doit tourner autour de 9000 euros le m2. Les appartements à proximité de la porte d'Orléans c'est sans doute à 10 000 euros peut-être un peu plus. Ca fait 10/15% de différence, guère plus. C'est idem entre les meilleurs quartiers d'Issy et le sud du 15e, voire moins.
Même des villes comme Clichy ont des prix pas très éloignés de ceux observés de l'autre côté de la frontière, en comparant toujours les quartiers à proximité du métro.
Je ferai la même remarque pour le 94 avec Vincennes ou Saint-Mandé ou Charenton.
Il faut s'éloigner au minimum de 1 voire 2 km du périphérique pour avoir des grosses différence.
Dans le 93, c'est différent. Certaines villes commencent à converger comme Saint-Ouen. Le quartier Pont de Flandre est à 8140 euros, c'est 2500 euros de plus que Pantin. Mais dans les plus beaux quartiers de la ville, je suppose que les prix sont aux alentours de 7000 euros ?
Porte de la Chapelle est une vraie césure. Même si c'est un quartier pourri, tu sais qu'il y a une différence à être d'un côté ou l'autre du périphérique.

jobserve75
Messages : 916
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#42 Message par jobserve75 » 26 juin 2020, 00:34

Vincent92 a écrit :
25 juin 2020, 11:22
jobserve75 a écrit :
25 juin 2020, 11:18
Personnellement, je trouve que l’encadrement des loyers est plutôt une bonne chose.

Cela limite aussi la flambée des prix immobiliers en limitant le rendement locatif des appartements.

Mais cela doit en revanche être plus cintrôlé.
L'encadrement des loyers c'est 1er août 2015 jusqu'à 28 novembre 2017. Puis du 5 juin 2019 à aujourd'hui. Si tu vois une corrélation évidente entre ces dates et un effet déflationniste sur les prix à l'achat, je veux bien la connaitre :

Image
Cela a eu une faible incidence pour 2 raisons :
- mal contrôlé et mal appliqué
- une baisse du rendement des autres supports faisant augmenter la valeur financière des actifs immobiliers à loyers constants.

Mais il faut maintenir et appliquer strictement cet encadrement pour générer une baisse de prix

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#43 Message par Vincent92 » 26 juin 2020, 00:44

jobserve75 a écrit :
26 juin 2020, 00:34
Vincent92 a écrit :
25 juin 2020, 11:22
jobserve75 a écrit :
25 juin 2020, 11:18
Personnellement, je trouve que l’encadrement des loyers est plutôt une bonne chose.

Cela limite aussi la flambée des prix immobiliers en limitant le rendement locatif des appartements.

Mais cela doit en revanche être plus cintrôlé.
L'encadrement des loyers c'est 1er août 2015 jusqu'à 28 novembre 2017. Puis du 5 juin 2019 à aujourd'hui. Si tu vois une corrélation évidente entre ces dates et un effet déflationniste sur les prix à l'achat, je veux bien la connaitre :

Image
Cela a eu une faible incidence pour 2 raisons :
- mal contrôlé et mal appliqué
- une baisse du rendement des autres supports faisant augmenter la valeur financière des actifs immobiliers à loyers constants.

Mais il faut maintenir et appliquer strictement cet encadrement pour générer une baisse de prix
 »La baisse des rendements sur les autres supports » c’était pareil en 2015 et c’était pareil entre 2017 et 2019.
Le fait est que, malgré cette loi, la hausse a été du même ordre sur toute la période. Aucune discontinuité.
On peut évidemment être séduit théoriquement par ce que tu dis mais cela ne fonctionne pas en pratique. On pourra toujours dire que c’est la faute au fait que c’est mal appliqué mais le résultat est que cela est un échec.
Personnellement, je vois des façons beaucoup plus simple de faire baisser les prix si c’est l’objectif :
- Arrêter de préempter massivement des HLM pour ne pas limiter l’offre dans le parc privé
- Ne pas faire de « plan de plusieurs milliards pour racheter les logements AirBnB » et laisser les particuliers acheter ces biens. Il y aura plus d’offre
- Arrêter de rajouter toujours plus de normes et des contraintes. Il y aura plus d’offre
- Arrêter de retirer du foncier pour en faire autre chose, il y aura plus d’offre
- Etc...
Bref, tout l’inverse de ceux à la mairie qui nous explique à longueur de temps qu’ils veulent faire baisser le prix mais qui ne pourraient pas mieux s’y prendre pour le faire augmenter
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42208
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#44 Message par slash33 » 26 juin 2020, 06:54

jobserve75 a écrit :
26 juin 2020, 00:34
Cela a eu une faible incidence pour 2 raisons
Pour une seule raison: les plafonds étaient trop proche des loyers de marché et les exceptions légion. Le dispositif portait sa mort dès sa construction.

FrenchRigolade
Messages : 313
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#45 Message par FrenchRigolade » 26 juin 2020, 10:35

slash33 a écrit :
26 juin 2020, 06:54
jobserve75 a écrit :
26 juin 2020, 00:34
Cela a eu une faible incidence pour 2 raisons
Pour une seule raison: les plafonds étaient trop proche des loyers de marché et les exceptions légion. Le dispositif portait sa mort dès sa construction.
Pour moi, la seule raison est l'absence de contrôle/répression.
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Ben92
-++
-++
Messages : 3904
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#46 Message par Ben92 » 26 juin 2020, 11:12

Vincent92 a écrit :
26 juin 2020, 00:44
Personnellement, je vois des façons beaucoup plus simple de faire baisser les prix si c’est l’objectif :
- Arrêter de préempter massivement des HLM pour ne pas limiter l’offre dans le parc privé
- Ne pas faire de « plan de plusieurs milliards pour racheter les logements AirBnB » et laisser les particuliers acheter ces biens. Il y aura plus d’offre
- Arrêter de rajouter toujours plus de normes et des contraintes. Il y aura plus d’offre
- Arrêter de retirer du foncier pour en faire autre chose, il y aura plus d’offre
- Etc...
Bref, tout l’inverse de ceux à la mairie qui nous explique à longueur de temps qu’ils veulent faire baisser le prix mais qui ne pourraient pas mieux s’y prendre pour le faire augmenter
Pas plus tard qu'hier Hidalgo a déclaré qu'elle allait encore accélérer sur la production de logements sociaux. En complément, elle va créer une foncière à capitaux publics qui pourra acheter des appartements éparpillés et les louer en dessous du prix du marché. Point "intéressant", lorsque Buzyn lui a reproché de créer des ghettos de pauvres au détriment des classes moyennes, elle a invoqué le DALO (droit au logement opposable). Je ne suis pas du tout convaincu évidemment : d'autres communes ne créent pas de ghettos avec leurs HLM, preuve qu'on peut se moquer du DALO si l'on veut.

Bon en tout cas la couleur est annoncée, avec la réélection d'Hidalgo les prix vont continuer à flamber à Paris. l'insécurité et la tiers-mondialisation aussi. C'est une certitude.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20271
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#47 Message par kamoulox » 26 juin 2020, 11:14

J’ai regardé 30 min. Hidalgo est infernale je ne comprends même pas comment les parisiens peuvent voter pour ça...

Dati a pris un sacré coup de vieux, je ne l’ai pas trouvé en grande forme. Buzyn connaît pas vraiment, plutôt une impression bonne sur ce que j’ai vu de ces interventions.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10678
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#48 Message par Vincent92 » 26 juin 2020, 11:17

kamoulox a écrit :
26 juin 2020, 11:14
Buzyn connaît pas vraiment, plutôt une impression bonne sur ce que j’ai vu de ces interventions.
Merci pour ce retour car non seulement elle est là un peu par hasard et par défaut mais surtout son argument principal est : "si vous votez pour moi vous votez pour Macron et le centre. Sinon, vous votez pour l'opposition".
Du coup, je me demandais si cela pouvait convaincre quelqu'un.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20271
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#49 Message par kamoulox » 26 juin 2020, 11:23

J’ai pas dit que j’étais convaincu.

J’ai regardé une petite demi heure et pas tout le débat (cetait chiant)

De ce que j’ai vu c’était le moins pire de cette demi heure. J’ai trouvé Dati très moyenne je m’attendais à mieux. Hidalgo ba c’est du hidalgo quoi... c’était la gueguerre avec buzyn

Ben92
-++
-++
Messages : 3904
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: A Paris, l'encadrement des loyers n'est pas très efficace

#50 Message par Ben92 » 26 juin 2020, 11:29

kamoulox a écrit :
26 juin 2020, 11:14
J’ai regardé 30 min. Hidalgo est infernale je ne comprends même pas comment les parisiens peuvent voter pour ça...
Bah déjà une grande partie de ceux qui sont en HLM, tu ne vas pas lâcher la main qui te nourrit quand tu payes 1/3 du loyer normal...
Avec 25% de logements HLM ça fait déjà un avantage conséquent, même si elle fait des scores inférieurs parmi les 75% restants. Parmi lesquels tu rajoutes les indécrottables bobo-écolos des 10e/11e/18e/19e/20e, et le compte y est. D'ailleurs même si elle fait que 40% du total c'est suffisant avec les triangulaires.

Répondre