Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9987
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#51 Message par neron » 01 juil. 2020, 11:14

cashisking a écrit :
01 juil. 2020, 07:28
neron a écrit :
30 juin 2020, 16:25
Y-a plein de coins ds le 92 qui mériterait de la rénovation urbaine: Sartrouville
:shock:
J'avais trouvé la D308 beurk.

L'urbanisme a bien évolué. Il y a plein d'endroits en IdF ou l'on pourrait re-céer des villes, des centre ville, des quartiers comme les chinois l'ont fait, en rasant les constructions vieillotes, hétérogène, indigne comme ca va se faire avec le Grand Paris. Si des coins de maisons individuelles sont mignons d'autres sont très moches Y-a pas que les HLM à raser. Source de données a visiter :http://piece-jointe-carto.developpement ... thumb.html

Pour Villeurbanne suffit de taper google Map "la soie Villeurbanne" satellite y-a de quoi faire.

C'est le sens de l'histoire: remplacer des zones diffus eterogene de cos 0,25 (meunière 125 m2 sur terrain de 400, ZI, zone artisanale des années 60 ou avant) par du COS 1 soit :50% de verdure, 25% de services (crèche, sport, accès, tram) et 25 % de.logement (un immeuble de 3/4 étages avec garages +terrasse +ascenseur) à 4000 €./m2. Ainsi une grosse part de l'IdF peut accueillir dans pb. 4*+ de gens ds de meilleurs conditions qu'actuellement et dans rogner sur les espaces agricoles. Au contraire en créant de grands parcs pour tt. nouveau centre ville.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Crapaud
Messages : 590
Enregistré le : 01 déc. 2008, 10:37

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#52 Message par Crapaud » 01 juil. 2020, 11:53

neron a écrit :
01 juil. 2020, 11:14
cashisking a écrit :
01 juil. 2020, 07:28
neron a écrit :
30 juin 2020, 16:25
Y-a plein de coins ds le 92 qui mériterait de la rénovation urbaine: Sartrouville
:shock:
J'avais trouvé la D308 beurk.

L'urbanisme a bien évolué. Il y a plein d'endroits en IdF ou l'on pourrait re-céer des villes, des centre ville, des quartiers comme les chinois l'ont fait, en rasant les constructions vieillotes, hétérogène, indigne comme ca va se faire avec le Grand Paris. Si des coins de maisons individuelles sont mignons d'autres sont très moches Y-a pas que les HLM à raser. Source de données a visiter :http://piece-jointe-carto.developpement ... thumb.html

Pour Villeurbanne suffit de taper google Map "la soie Villeurbanne" satellite y-a de quoi faire.

C'est le sens de l'histoire: remplacer des zones diffus eterogene de cos 0,25 (meunière 125 m2 sur terrain de 400, ZI, zone artisanale des années 60 ou avant) par du COS 1 soit :50% de verdure, 25% de services (crèche, sport, accès, tram) et 25 % de.logement (un immeuble de 3/4 étages avec garages +terrasse +ascenseur) à 4000 €./m2. Ainsi une grosse part de l'IdF peut accueillir dans pb. 4*+ de gens ds de meilleurs conditions qu'actuellement et dans rogner sur les espaces agricoles. Au contraire en créant de grands parcs pour tt. nouveau centre ville.
La remarque de cash concernait Sartrouville, qui n'est pas dans le 92, mais le 78...

Pour le reste, il faut que l'offre en transports suive. Regardez l'évolution de Bezons depuis l'arrivée du tramway T2: bétonisation à tout va (et ça continue, jetez un œil à tous les nouveaux bâtiments en cours de construction le long de la D392), le tramway sera saturé dès le départ du terminus point de Bezons!
"Life is no matter of chance. It's a matter of choice"

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11113
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#53 Message par Vincent92 » 01 juil. 2020, 11:57

Crapaud a écrit :
01 juil. 2020, 11:53
neron a écrit :
01 juil. 2020, 11:14
cashisking a écrit :
01 juil. 2020, 07:28
neron a écrit :
30 juin 2020, 16:25
Y-a plein de coins ds le 92 qui mériterait de la rénovation urbaine: Sartrouville
:shock:
J'avais trouvé la D308 beurk.

L'urbanisme a bien évolué. Il y a plein d'endroits en IdF ou l'on pourrait re-céer des villes, des centre ville, des quartiers comme les chinois l'ont fait, en rasant les constructions vieillotes, hétérogène, indigne comme ca va se faire avec le Grand Paris. Si des coins de maisons individuelles sont mignons d'autres sont très moches Y-a pas que les HLM à raser. Source de données a visiter :http://piece-jointe-carto.developpement ... thumb.html

Pour Villeurbanne suffit de taper google Map "la soie Villeurbanne" satellite y-a de quoi faire.

C'est le sens de l'histoire: remplacer des zones diffus eterogene de cos 0,25 (meunière 125 m2 sur terrain de 400, ZI, zone artisanale des années 60 ou avant) par du COS 1 soit :50% de verdure, 25% de services (crèche, sport, accès, tram) et 25 % de.logement (un immeuble de 3/4 étages avec garages +terrasse +ascenseur) à 4000 €./m2. Ainsi une grosse part de l'IdF peut accueillir dans pb. 4*+ de gens ds de meilleurs conditions qu'actuellement et dans rogner sur les espaces agricoles. Au contraire en créant de grands parcs pour tt. nouveau centre ville.
La remarque de cash concernait Sartrouville, qui n'est pas dans le 92, mais le 78...

Pour le reste, il faut que l'offre en transports suive. Regardez l'évolution de Bezons depuis l'arrivée du tramway T2: bétonisation à tout va (et ça continue, jetez un œil à tous les nouveaux bâtiments en cours de construction le long de la D392), le tramway sera saturé dès le départ du terminus point de Bezons!
Les transports mais aussi toutes les autres infrastructures (école, pompier, police, commerce, hôpital, route, etc...)
Il faut aller jouer à Simcity. Vous comprendrez qu'il y a une limite à la densification si on veut qu'elle soit agréable pour les habitants 8)
Et effectivement, les transports sont la première limite si on densifie des zones et que les habitants vont travailler ailleurs dans la région.
Sans évidemment parler du coût exorbitant de ce genre de projet.
Modifié en dernier par Vincent92 le 01 juil. 2020, 12:01, modifié 4 fois.

Avatar du membre
roi.de.trefle
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#54 Message par roi.de.trefle » 01 juil. 2020, 11:58

neron a écrit :
01 juil. 2020, 11:14
C'est le sens de l'histoire: remplacer des zones diffus eterogene de cos 0,25 (meunière 125 m2 sur terrain de 400, ZI, zone artisanale des années 60 ou avant) par du COS 1 soit :50% de verdure, 25% de services (crèche, sport, accès, tram) et 25 % de.logement (un immeuble de 3/4 étages avec garages +terrasse +ascenseur) à 4000 €./m2. Ainsi une grosse part de l'IdF peut accueillir dans pb. 4*+ de gens ds de meilleurs conditions qu'actuellement et dans rogner sur les espaces agricoles. Au contraire en créant de grands parcs pour tt. nouveau centre ville.
Expropriation pour tous je suppose ? comme la maison charmante de mes grand parents à Asnières qui est devenue un immeuble affreux :roll:
Ignorés : Pimono - Pazuzu

sanglier78
Messages : 482
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#55 Message par sanglier78 » 01 juil. 2020, 12:37

roi.de.trefle a écrit :
01 juil. 2020, 11:58
neron a écrit :
01 juil. 2020, 11:14
C'est le sens de l'histoire: remplacer des zones diffus eterogene de cos 0,25 (meunière 125 m2 sur terrain de 400, ZI, zone artisanale des années 60 ou avant) par du COS 1 soit :50% de verdure, 25% de services (crèche, sport, accès, tram) et 25 % de.logement (un immeuble de 3/4 étages avec garages +terrasse +ascenseur) à 4000 €./m2. Ainsi une grosse part de l'IdF peut accueillir dans pb. 4*+ de gens ds de meilleurs conditions qu'actuellement et dans rogner sur les espaces agricoles. Au contraire en créant de grands parcs pour tt. nouveau centre ville.
Expropriation pour tous je suppose ? comme la maison charmante de mes grand parents à Asnières qui est devenue un immeuble affreux :roll:
ou comme moi sur Viroflay, résidence avec 5 bâtiments moches des années 60 dans un parc arboré de 7 ha pour 320 appartements majorité T3, on densifie et on peut mettre au moins 1000 appartements, vous verriez la place perdu pour les séquoïas, cédres et pins noirs :shock:

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13933
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#56 Message par cashisking » 01 juil. 2020, 12:55

neron a écrit :
01 juil. 2020, 11:14
meunière 125 m2 sur terrain de 400
Rapport au coefficient d'occupation des soles ?

Avatar du membre
roi.de.trefle
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#57 Message par roi.de.trefle » 01 juil. 2020, 13:35

sanglier78 a écrit :
01 juil. 2020, 12:37
roi.de.trefle a écrit :
01 juil. 2020, 11:58
neron a écrit :
01 juil. 2020, 11:14
C'est le sens de l'histoire: remplacer des zones diffus eterogene de cos 0,25 (meunière 125 m2 sur terrain de 400, ZI, zone artisanale des années 60 ou avant) par du COS 1 soit :50% de verdure, 25% de services (crèche, sport, accès, tram) et 25 % de.logement (un immeuble de 3/4 étages avec garages +terrasse +ascenseur) à 4000 €./m2. Ainsi une grosse part de l'IdF peut accueillir dans pb. 4*+ de gens ds de meilleurs conditions qu'actuellement et dans rogner sur les espaces agricoles. Au contraire en créant de grands parcs pour tt. nouveau centre ville.
Expropriation pour tous je suppose ? comme la maison charmante de mes grand parents à Asnières qui est devenue un immeuble affreux :roll:
ou comme moi sur Viroflay, résidence avec 5 bâtiments moches des années 60 dans un parc arboré de 7 ha pour 320 appartements majorité T3, on densifie et on peut mettre au moins 1000 appartements, vous verriez la place perdu pour les séquoïas, cédres et pins noirs :shock:
Oui mais écolo avec récupération d'eau de pluie sur les toits, murs végétalisés, mini eolienne et panneaux solaires, batiments passifs, seulement 10k€/le m2 : j'ai tout bon ? :mrgreen:
Ignorés : Pimono - Pazuzu

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9987
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#58 Message par neron » 01 juil. 2020, 13:36

lol
sanglier78 a écrit :
01 juil. 2020, 12:37
roi.de.trefle a écrit :
01 juil. 2020, 11:58
Expropriation pour tous je suppose ? comme la maison charmante de mes grand parents à Asnières qui est devenue un immeuble affreux :roll:
ou comme moi sur Viroflay, résidence avec 5 bâtiments moches des années 60 dans un parc arboré de 7 ha
Sans vous chagriner, les indemnités grand Paris ont été bonnes d'après les retours, l'urbanisme côté Viroflay / Chaville est affreux (faudrait refaire comme aux Plessis,..), les transports IdF c'est un scandale et dommage pour cette meunière mais côté Asnières/Genevilliers, y-a eu du ++..

Les prix en IdF sont scandaleux / revenu et j'urbaniserais tt. cela (et c'est ce qui est fait). Sûr, au temps d'Haussmann, les proprio. ont pleuré leur guinguette, ruelles, jardins intérieurs,...
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Qqun_de_Passage
Messages : 77
Enregistré le : 23 janv. 2020, 17:07

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#59 Message par Qqun_de_Passage » 01 juil. 2020, 13:41

Dans le même style on le T6, au sud, qui relie Velizy au terminus de la 13 (Chatillon-Montrouge) en traversant Clamart.
Enorme déversement en bout de ligne, du coup le métro commence son périple déjà blindé. Aucune place assise au bout de 2 arrêts, avant même Porte de Vanves. Je vous dis pas ensuite le temps d'arrêt à chaque station.

Ca vous semble beaucoup ? Eh bien regardez ce qui se construit le long de ce T6 (ZAC des Panoramas) !!!
C bien gentil de bétonner à donf autour des extrémités des lignes (avec en plus un prix au m² qui décolle), mais on va droit dans l’impasse Simcityesque :shock:

Avatar du membre
immoglobine
+
+
Messages : 2577
Enregistré le : 17 oct. 2007, 19:06
Localisation : Lyon (69)

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#60 Message par immoglobine » 01 juil. 2020, 14:23

neron a écrit :
01 juil. 2020, 11:14
Pour Villeurbanne suffit de taper google Map "la soie Villeurbanne" satellite y-a de quoi faire.
Elles datent de quand les données satellites ?
Si "la soie sud" alias Bel air c'est des barres pourries (+ dépôt de bus+siège tout neuf d'Addeco (2017) +site ALSTOM). La partie nord de "la soie" (en dehors des immenses cimetières de Cusset) c'est une ex-zone industrielle actuellement blindée d’immeubles de moins de 10 ans en défiscalisation car Villeurbanne est en zone A pour le Pinel alors que l'autre moitié du quartier de la soie situé sur la commune de Vaulx en Velin est en zone B1 alors qu'il suffit de traverser la rue de la Poudrette (+quelques sièges régionaux d'entreprises comme Ineo).

Ce qui n’empêche pas quelques Pinel non plus coté Vaulx à proximité direct de la station de métro. Ensuite il y a effectivement les anciennes usine TASE sur la partie Vaulx-en-Velin de la soie.
Il y a aussi le dépôt des lignes A et B du métro (la poudrette) sur la partie Vaulx mais ce sera dur de le disjoindre de la ligne de métro sans la prolonger.
Modifié en dernier par immoglobine le 01 juil. 2020, 14:30, modifié 2 fois.
La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu'un objet n'est nôtre que lorsque nous le possédons.
K. Marx [Manuscrits de 1844]

Avatar du membre
Raoul Duke
Messages : 1236
Enregistré le : 25 janv. 2009, 19:32

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#61 Message par Raoul Duke » 01 juil. 2020, 14:28

Ferrari a écrit :
30 juin 2020, 10:03
D'ici 20 ans, la seule voie possible apparaîtra enfin électoralement : un "conservatisme écologique" mêlant écologie, souverainisme, protectionnisme et immigration choisie et limitée (voir très limités).
Dans 40 ans, ce type parti est au pouvoir.
Joli programme....mais dans 40 ans malheureusement ça sera bien bien trop tard. Du reste, d'une certaine façon, c'est déjà trop tard.

sanglier78
Messages : 482
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#62 Message par sanglier78 » 01 juil. 2020, 14:44

Tout à fait,
en parlant du T6, on a changé le flux TCs de la gare Chaville-Vélizy vers Viroflay Rive Gauche en provenance de Vélizy, mais le RER C lui n'a pas suivi, donc de 12 A/R Chaville-Vélizy PAris, on est à 8 A/R Viroflay PAris, et les 4 RER C terminus Chaville Vélizy partent quasi à vide.
Techniquement, en ajoutant des quais en gare de Versailles Rive gauche (la gare est grande mais seuls 2 quais sont exploitables), il est possible de prolonger les terminus Chaville Vélizy vers Versailles Rive gauche (le conflit est faible avec la ligne U).
Quand à dire que le Plessis est beau, c'est bof, même si je reconnais que c'est plus cohérent que Viroflay où le maire authorise les pires horreurs

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4129
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#63 Message par Praséodyme » 01 juil. 2020, 15:08

Le projet du grand Paris est dans les cartons depuis 2007. Concernant la ligne 11, on en parlait déjà de la prolonger jusqu'à Rosny depuis 1929.

Tout ceci demande d'énormes montages financiers, des études de terrain, des chantiers pharaoniques et au final entre 15 et 25 ans de délais. Le développement des lignes de transport a forcément un temps de retard par rapport à la densification des logements et des bureaux, projets qui émergent dans des délais de quelques années. Aussi j'ai bien peur que les nouvelles lignes soient saturées dès leur mise en service.

L'automatisation des lignes est aussi un gisement pour augmenter le débit de voyageurs.

La petite couronne parisienne est déjà extrêmement dense. Plutôt que de résoudre la crise du logement par la densification, la solution devrait plutôt passer par une décentralisation des activités économiques. L'État pourrait montrer l'exemple en installant des ministères en province et adopter des mesures incitatives pour le privé.

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 9987
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#64 Message par neron » 01 juil. 2020, 15:17

Moi je vois + l'intérêt du T6 vers La-défense (RER A) qui répondrais a un besoin genre vincent92 car pour ceux qui veulent être sur le RER-C ou B c'est pas l'immo. "pas cher" qui manque en IdF (Massy, St nom, St. Quentin,..) par contre côté RER A c'est galère et le grand Paris n'a rien prévu. Ils penses même pas relier Saclay. Ça manque cruellement de transversale s sud-ouest, toute passent le long de la Seine (sevres/Suresnes)., hormis ce bout de T6 vers la rive droite et qqes bus que je ne connais

(Oui mais Côté la soie Villeurbanne/Vaulx , z'ont pas construit un métro+tram pour les immeuble autour mais tte la zone (r=1,5 km) truffée de bat. indus.amah)
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
immoglobine
+
+
Messages : 2577
Enregistré le : 17 oct. 2007, 19:06
Localisation : Lyon (69)

Re: Fin de la bétonisation des sols : quels impacts sur les nouveaux logements et leurs prix ?

#65 Message par immoglobine » 01 juil. 2020, 15:51

neron a écrit :
01 juil. 2020, 15:17
(Côté la soie Villeurbanne/Vaulx , z'ont pas construit un métro+tram pour les immeuble autour mais tte la zone (r=1,5 km) truffée de bat. indus.amah)
C'était très vrai en 2000 (Le dépôt à été construit dans les années 1970, la station "la soie" n'est le terminus que depuis fin 2007). Un peu moins en 2005-2008 (friches à l'ouest réaménagées avec l'arrivée du T3), moins en 2011 (ouverture du centre commercial + les entreprises et premiers logement défiscalisé), difficilement perceptible en 2020 (nouvelle école en 2018 + parvis d'entreprises + Pinel à tout va livré ou en cours de construction).

En espace récupérable aujourd'hui il y a les énormes concessionnaires Renault et Peugeot situés au sud de la Balme et les usines TASE coté Vaulx.
Après il reste effectivement des bâtiments indus dans la partie de Vaulx pres du boulevard est mais on se rapproche de Décines, je ne sais pas si on est très représentatif de Villeurbanne sachant que 85% de la population vie dans les quartiers intérieurs au périphérique Laurent Bonnevay.

Il y a d'ailleurs un nouveau centre ville en construction : "les nouveaux gratte ciel" (900 logements) à la place des immeubles R+1 et R+2 de la rue Chomel qui ont été rasés (de 2017 à 2019 pour le dernier mais c'est pas encore sur les images satellites) et du lycée Brossolette déplacé : https://www.serl.fr/References/Gratte-Ciel-centre-ville
Au début il devait y avoir plein de logement sociaux, puis comme ça coûtait cher c'est devenu de l'accession sociale (la marotte de l'ancien maire) mais comme ça restait cher c'est tomber à 20% d'accession sociale et 25% de HLM et le reste à l'achat classique.
On verra ce que ça donne en 2030...
La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu'un objet n'est nôtre que lorsque nous le possédons.
K. Marx [Manuscrits de 1844]

Répondre