Le retour en grâce des immeubles des années 1970

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#101 Message par Vincent92 » 10 juil. 2020, 18:20

optimus maximus a écrit :
10 juil. 2020, 17:09
La rénovation des immeubles années 1960/1970 est un phénomène plutôt intéressant.
Il faut tout d'abord dire qu'il y a à boire et à manger sur ce segment. Il y a les HLM en préfabriqué et les immeubles de standing.
Les premiers ont été détruits ou sont en voie de l'être. Les seconds restent globalement de très bonne qualité même si des rénovations sont parfois nécessaires pour limiter les dépenses énergétiques (ponts thermiques etc.)
Et puis il y a tout ce qui est entre ces deux extrémités, qui nécessitent parfois des rénovations lourdes et coûteuses. Et puis il y a les efforts architecturaux pour adapter l'esthétique de ces immeubles à l'époque. J'en ai vu un récemment, c'était une cage à lapin, pavé typique des HLM 60's : l'astuce pour le rendre plus agréable à la vue a été d'installer des persiennes colorées et fixées aux façades, certaines coulissantes d'autres non amovibles. Une forme de cache-misère redonnant pour quelques années un peu de cachet à des constructions mal-aimées.
On pourra dire ce qu’on veut, l’acheteur est ensuite confronté à la réalité. C’est à dire dans 90% du temps une façade moche, très souvent un intérieur sans charme et des charges très élevées (parfois plus de 500€/mois pour un 100m2). La plupart du temps, il achète car le bien n’est pas cher (par rapport au reste). Et la plupart des acheteurs n’auraient jamais acheté s’ils avaient eu d’autres types d’immeubles au même prix.
Éventuellement, il y a des espaces verts qui peuvent être sympa de l’appartement et une certaine rationalité dans la distribution de l’espace.
Après, ils peuvent bien vous raconter ce qu’ils veulent. Et c’est sûr que parfois c’est tout à fait valable. Les 5-10% des bâtiments qui n’ont pas été construit sur le même modèle.
Modifié en dernier par Vincent92 le 10 juil. 2020, 18:31, modifié 4 fois.

franckyfranck
+
+
Messages : 2631
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#102 Message par franckyfranck » 10 juil. 2020, 18:24

Gpzzzz a écrit :
09 juil. 2020, 22:48
franckyfranck a écrit :
09 juil. 2020, 18:31
Je confirmes que l'habitat en IGH ne fut pas désagréable en période de confinement :
Balcon, Lumiére, Bonne insonorisation (et donc possibilité de faire venir du monde sans que les voisins se disent que tu va leur ramener le corona par pack de 6) , Parking (et donc possibilité d'éviter les transports en communs quand tu veux te déplacer, même si officiellement c'est pas bien).

Bref, j'ai pas été plutot confortable durant la période même si j'ai continué à fréquenter le bureau certains jours (c'était un souhait accordé).
Une pensée pour les gens logés comme toi avec deux enfants en bas âge pendant ces 5 mois de confinement :mrgreen:
Bah écoutes, la gamine on sortait quand on voulait on fesait des ausweiss et il y avait de la place dans la rue et même des endroits verts ou rentrer ;) Fallait juste donner le bon ausweiss aux flics...

La seule chose que je regrette est la fermeture de la piscine de la tour. Le syndic a du s'y plier. Malheureusement. Et le gardien voulait pas activer discrétement juste les cartes des volontaires...

Ben92
-++
-++
Messages : 3969
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#103 Message par Ben92 » 10 juil. 2020, 18:49

Vincent92 a écrit :
10 juil. 2020, 18:20
On pourra dire ce qu’on veut, l’acheteur est ensuite confronté à la réalité. C’est à dire dans 90% du temps une façade moche, très souvent un intérieur sans charme et des charges très élevées (parfois plus de 500€/mois pour un 100m2). La plupart du temps, il achète car le bien n’est pas cher (par rapport au reste). Et la plupart des acheteurs n’auraient jamais acheté s’ils avaient eu d’autres types d’immeubles au même prix.
En 2015 j'avais visité un 2P 40m2 avec un balcon large au calme sur verdure, dans une résidence standing ~1975 à Issy. Il était à rafraîchir, et "pas cher" dans les 260k€. J'ai passé mon tour en me disant que je préféré un truc plus clean dans du très récent. Ce serait à refaire j'aurais peut-être acheté ça, une fois rafraîchi il aurait pu être pas mal. La surface utile n'avait rien à voir avec mon appart actuel (pas de normes PMR alakon)

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#104 Message par Vincent92 » 10 juil. 2020, 18:51

Ben92 a écrit :
10 juil. 2020, 18:49
Vincent92 a écrit :
10 juil. 2020, 18:20
On pourra dire ce qu’on veut, l’acheteur est ensuite confronté à la réalité. C’est à dire dans 90% du temps une façade moche, très souvent un intérieur sans charme et des charges très élevées (parfois plus de 500€/mois pour un 100m2). La plupart du temps, il achète car le bien n’est pas cher (par rapport au reste). Et la plupart des acheteurs n’auraient jamais acheté s’ils avaient eu d’autres types d’immeubles au même prix.
En 2015 j'avais visité un 2P 40m2 avec un balcon large au calme sur verdure, dans une résidence standing ~1975 à Issy. Il était à rafraîchir, et "pas cher" dans les 260k€. J'ai passé mon tour en me disant que je préféré un truc plus clean dans du très récent. Ce serait à refaire j'aurais peut-être acheté ça, une fois rafraîchi il aurait pu être pas mal. La surface utile n'avait rien à voir avec mon appart actuel (pas de normes PMR alakon)
Oui enfin, toi, tu as fait exactement l'inverse. C'est à dire que tu as pris le plus cher de ce qui existait et en plus mal agencé à cause des normes et de la surface. Ceci dit, je parlais à surface équivalente. Qu'aurais tu choisi entre ton appartement et un 26m2 dans un immeuble des années 70?
Si la réponse est ton appartement, cela veut bien dire que l'argument (et c'est pour moi le principal) qui aurait pu te convaincre c'est le prix au m2. Pas du tout la qualité intrinsèque du produit.

Ben92
-++
-++
Messages : 3969
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#105 Message par Ben92 » 10 juil. 2020, 20:00

Vincent92 a écrit :
10 juil. 2020, 18:51
Qu'aurais tu choisi entre ton appartement et un 26m2 dans un immeuble des années 70?
Si la réponse est ton appartement, cela veut bien dire que l'argument (et c'est pour moi le principal) qui aurait pu te convaincre c'est le prix au m2. Pas du tout la qualité intrinsèque du produit.
Bien sûr, mais dans les bons quartiers il y a quand même quelques immeubles de la fin des années 70 qui sont pas si mal, assez bien insonorisés et chauffage individuel. Et un 40m² dans ces immeubles pet être mieux foutu qu'un 40m² récent à cause des normes PMR.

Avatar du membre
licorne
-++
-++
Messages : 3752
Enregistré le : 22 déc. 2011, 13:12
Localisation : GROLAND

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#106 Message par licorne » 17 juil. 2020, 12:05

Chêne-Pointu Clichy-sous-Bois

Image

sanglier78
Messages : 227
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#107 Message par sanglier78 » 17 juil. 2020, 14:10

juste pour montrer ma résidence, photo à sa construction vers 1960, c'est typique de l'époque

Image

et une photo vu du ciel il y a 5 ans qui montre que la verdure a bien poussé

Image

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2467
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#108 Message par roi.de.trefle » 17 juil. 2020, 14:33

sanglier78 a écrit :
17 juil. 2020, 14:10
juste pour montrer ma résidence, photo à sa construction vers 1960, c'est typique de l'époque

Image

et une photo vu du ciel il y a 5 ans qui montre que la verdure a bien poussé

Image
Hé ben, c'est surement bien placé, agencé, mais ca me déprimerait de vivre ainsi
Sursum corda

sanglier78
Messages : 227
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#109 Message par sanglier78 » 17 juil. 2020, 14:38

roi.de.trefle a écrit :
17 juil. 2020, 14:33
sanglier78 a écrit :
17 juil. 2020, 14:10
juste pour montrer ma résidence, photo à sa construction vers 1960, c'est typique de l'époque

Image

et une photo vu du ciel il y a 5 ans qui montre que la verdure a bien poussé

Image
Hé ben, c'est surement bien placé, agencé, mais ca me déprimerait de vivre ainsi
sauf qu'à l'interieur, tu ne vois pas l'immeuble, mon vis à vis c'est un séquoïa , un cèdre et un sapin

je prendrai un immeuble moderne en construction qui sera beaucoup plus "beau" à l'exterieur, sauf que tu as vu sur les 6 voies ferrées de la gare de Viroflay.

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2467
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#110 Message par roi.de.trefle » 17 juil. 2020, 14:40

sanglier78 a écrit :
17 juil. 2020, 14:38

sauf qu'à l'interieur, tu ne vois pas l'immeuble, mon vis à vis c'est un séquoïa , un cèdre et un sapin

je prendrai un immeuble moderne en construction qui sera beaucoup plus "beau" à l'exterieur, sauf que tu as vu sur les 6 voies ferrées de la gare de Viroflay.
Oui j'ai été locataire un temps à Meaux : c'était pareil belle vue sur la nature > après j'avoue que je ne suis pas fan d'appartements (j'ai trop souffert de mes ex-voisins).
Sursum corda

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13763
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#111 Message par cashisking » 17 juil. 2020, 14:44

roi.de.trefle a écrit :
17 juil. 2020, 14:40
j'avoue que je ne suis pas fan d'appartements (j'ai trop souffert de mes ex-voisins).
Pareil. Honnêtement je préférerais vivre au camping que repartir en appartement.

sanglier78
Messages : 227
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#112 Message par sanglier78 » 17 juil. 2020, 14:49

cashisking a écrit :
17 juil. 2020, 14:44
roi.de.trefle a écrit :
17 juil. 2020, 14:40
j'avoue que je ne suis pas fan d'appartements (j'ai trop souffert de mes ex-voisins).
Pareil. Honnêtement je préférerais vivre au camping que repartir en appartement.
l'enfer c'est les autres, si j'ai acheté, c'est parce que je craquais dans mon ancien immeuble plein de charme, le jazz de la voisine :evil:
https://www.google.com/maps/place/17+Ru ... 8795?hl=fr

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2467
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#113 Message par roi.de.trefle » 17 juil. 2020, 15:00

Il était joli ton ancien immeuble !

https://www.google.com/maps/@48.8753034 ... 8192?hl=fr

Une de mes anciennes adresses Parisiennes : infernal également la voisine folle à lier en dessous qui tapait jour et nuit
Sursum corda

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2467
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#114 Message par roi.de.trefle » 17 juil. 2020, 15:01

cashisking a écrit :
17 juil. 2020, 14:44
Pareil. Honnêtement je préférerais vivre au camping que repartir en appartement.
Tu as résumer ma pensée : l'idéal une maison indépendante à Vincennes, je crois que ca s'appelle malheureusement un hotel particulier :roll:
Sursum corda

rapha
Messages : 44
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#115 Message par rapha » 18 juil. 2020, 11:39

roi.de.trefle a écrit :
17 juil. 2020, 15:00
Une de mes anciennes adresses Parisiennes : infernal également la voisine folle à lier en dessous qui tapait jour et nuit
à noter qu'à Paris la misère sociale ou psychiatrique n'est pas l'exclusivité des arrondissements les plus pauvres, les problèmes d'alcoolisme touchent toutes les couches de la société et mon pire voisin habitait une belle résidence du 16ieme. Et habitant actuellement le 9ieme après un tour dans le 10ieme, je pense que ce n'est pas une question de revenus.

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Le retour en grâce des immeubles des années 1970

#116 Message par ParisIDF92 » 18 juil. 2020, 11:55

rapha a écrit :
18 juil. 2020, 11:39
roi.de.trefle a écrit :
17 juil. 2020, 15:00
Une de mes anciennes adresses Parisiennes : infernal également la voisine folle à lier en dessous qui tapait jour et nuit
à noter qu'à Paris la misère sociale ou psychiatrique n'est pas l'exclusivité des arrondissements les plus pauvres, les problèmes d'alcoolisme touchent toutes les couches de la société et mon pire voisin habitait une belle résidence du 16ieme. Et habitant actuellement le 9ieme après un tour dans le 10ieme, je pense que ce n'est pas une question de revenus.
Sans doute. Les mois que j'ai vécu au 2ème (un bâtiment assez class avec des bobos "français blancs" / artistes / riches en tant que voisins; certainement pas des pauvres ou "multiculturels"), c'était assez chiant.

Presque tous les vendredis ou samedis, j'avait garanti un "apéro" dans un appartement bien du même bâtiment ou des autres bâtiments voisins (voir côte cour ou côte rue) jusqu'en fin de nuit. Comme ce sont de riches/bobos, ils ont rien à foutre des autres; ils sont habitués à faire ce qu'ils veulent. Donc, de la musique très forte à 2 heures du matin. Des cris. Des bruits dans les escaliers fin soirée comme s'il y avait une ruée. Ils ne sont pas des ouvriers qui doivent se lever un dimanche matin à 8 heures.

Je me souviens même d'un samedi où le couple (typique couple jeune CSP, de nouveau des "français blancs") du étage au dessus du mien avec une discussion assez forte en criant (et en frappant clairement). J'ai failli appeler la police. La violence conjugale n'est pas non plus l'apanage des classes populaires.

Maintenant, au 92, je n'ai plus ces problèmes. Je ne serais pas surpris que ces copropriétés du 93 soient plus calmes. Ces Arabes ou Pakistanais ont besoin de dormir pour travailler le dimanche matin.

Je pense que la vie parisienne rend en effet beaucoup de gens fous dans cette ville. :lol:

Répondre