Le Monde: Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7505
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Le Monde: Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

#51 Message par crispus » 09 juil. 2020, 23:14

Blangar1 a écrit :
09 juil. 2020, 22:12
Et encore, mais cela ne se voit rien qu'à Paris, les morts continuent à faire la fête pendant quelques temps :mrgreen:
Faire la fête je ne sais pas, mais voter oui. :mrgreen:
https://www.lci.fr/politique/loi-avia-q ... 55128.html
:evil:

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30140
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Le Monde: Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

#52 Message par Gpzzzz » 09 juil. 2020, 23:17

Cagou780 a écrit :
09 juil. 2020, 23:13
Sur le retour des Airbnb dans la location classique.
https://www.capital.fr/immobilier/airbn ... ee-1374913
Quand les touristes fuient, les revenus dégringolent : c’est le principal risque à louer son appartement sur Airbnb. Dans ce contexte, il est momentanément préférable de signer un bail avec un locataire unique l’année prochaine. Voici à quel point cela s’avèrera rentable et sécurisant pour vous....“Nous sommes partis de l’hypothèse d’une reprise du tourisme en “U”, privilégiée par les professionnels”, explique Nicolas Parisot, le cofondateur de Flatlooker. Dans ce scénario, la reprise du tourisme (et donc, la fréquentation des locations saisonnières) reprendra progressivement dans les prochains mois, jusqu’à revenir à des niveaux “quasi-normaux” mi-2021
Pas étonnant quand tu fais -75 % de réservation sur juillet août
Par contre le retour à un niveau normal mi 2021 ça me semble être un poil optimiste.
L été 2021 personne n en sait rien.. par contre le -75% actuel après un 95% pendant 3mois ça c est du réel !

Par contre flatlooker qui a commandé le sondage affirme qu'il vaut mieux faire le la loc longue durée en passant par leur site plutôt que du touristique ! L'inverse m aurait étonné :roll:

ParisIDF92
Messages : 343
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Le Monde: Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

#53 Message par ParisIDF92 » 10 juil. 2020, 01:13

Heureusement que ca ne va pas jamais arriver à Paris. La demande à Paris est infinie. Les locataires à Manhattan ont rendu leur bail pour dormir dans la rue, by Vincent92.

https://www.nytimes.com/2020/07/09/real ... -rise.html
New York Rents Fall as Vacancies Rise

Thousands of New York renters left the city because of the coronavirus, and rents have finally started to go down.

The coronavirus lockdown has hit New York City’s rental market hard, driving Manhattan vacancy rates to their highest level in 14 years and pushing the number of June new lease signings to the lowest level seen in nearly a decade, according to a new report from the brokerage Douglas Elliman.
https://www.cnbc.com/2020/07/09/empty-m ... -rent.html
Empty Manhattan apartments reach record levels, landlords slash rent

More than 10,000 apartments were listed on the market in June, an increase of 85% over June 2019, according to a report from Miller Samuel and Douglas Elliman. The official vacancy rate hit a record 3.67% but is far higher in many buildings, according to brokers.

In an effort to fill all those vacant apartments, landlords are dropping prices and offering ever-larger incentives. The average rental price, including concessions, fell 8% in June, according to the report. A one-bedroom in Manhattan will still cost you an average of $3,400 — more than twice the national average.

Cagou780
Messages : 866
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Le Monde: Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

#54 Message par Cagou780 » 10 juil. 2020, 05:05

Gpzzzz a écrit :
09 juil. 2020, 23:17
Cagou780 a écrit :
09 juil. 2020, 23:13
Sur le retour des Airbnb dans la location classique.
https://www.capital.fr/immobilier/airbn ... ee-1374913
Quand les touristes fuient, les revenus dégringolent : c’est le principal risque à louer son appartement sur Airbnb. Dans ce contexte, il est momentanément préférable de signer un bail avec un locataire unique l’année prochaine. Voici à quel point cela s’avèrera rentable et sécurisant pour vous....“Nous sommes partis de l’hypothèse d’une reprise du tourisme en “U”, privilégiée par les professionnels”, explique Nicolas Parisot, le cofondateur de Flatlooker. Dans ce scénario, la reprise du tourisme (et donc, la fréquentation des locations saisonnières) reprendra progressivement dans les prochains mois, jusqu’à revenir à des niveaux “quasi-normaux” mi-2021
Pas étonnant quand tu fais -75 % de réservation sur juillet août
Par contre le retour à un niveau normal mi 2021 ça me semble être un poil optimiste.
L été 2021 personne n en sait rien.. par contre le -75% actuel après un 95% pendant 3mois ça c est du réel !
Du point sanitaire il faudrait un vaccin disponible (et efficace dans le temps) depuis plusieurs mois pour avoir un retour à la normale mi 2021.
Mais surtout cela suppose que l'ensemble de la population ait déjà accepté de se faire injecter un vaccin qui n'a pas fait l'objet d'années d'études comme c'est en principe le cas (pour vérifier notamment l'absence d'effets indésirables dans le temps). Quand on voit le boxon planétaire avec l'HydroxyC de Raoult à qui on a reproché d'aller trop vite, de ne pas respecter les procédures,.... A tort ou à raison, les sceptiques, les complotistes, les neuneus, Douste Blazy, les antivaccins, les concurrents,etc, vont s'en donner à cœur joie. Sanofi s'est récemment planté avec un vaccin contre la dengue. Perso je ne suis pas contre les vaccins mais dans ces conditions : ?
Reste la vaccination forcée. Si un vaccin n'est pas disponible la question ne se pose même pas. Idem si disparition spontanée du virus (humour).
Du point de vue éco, un retour à la normale mi 2021 veut dire que l'on aura connu une reprise en V planétaire car pour avoir autant de touristes qu'avant cela suppose qu'ils aient autant d'argent qu'avant (avec la même volonté de voyager).

supermascotte
Messages : 300
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Le Monde: Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

#55 Message par supermascotte » 10 juil. 2020, 06:29

Cagou780 a écrit :
09 juil. 2020, 23:13
Sur le retour des Airbnb dans la location classique.
https://www.capital.fr/immobilier/airbn ... ee-1374913
Quand les touristes fuient, les revenus dégringolent : c’est le principal risque à louer son appartement sur Airbnb. Dans ce contexte, il est momentanément préférable de signer un bail avec un locataire unique l’année prochaine. Voici à quel point cela s’avèrera rentable et sécurisant pour vous....“Nous sommes partis de l’hypothèse d’une reprise du tourisme en “U”, privilégiée par les professionnels”, explique Nicolas Parisot, le cofondateur de Flatlooker. Dans ce scénario, la reprise du tourisme (et donc, la fréquentation des locations saisonnières) reprendra progressivement dans les prochains mois, jusqu’à revenir à des niveaux “quasi-normaux” mi-2021
Pas étonnant quand tu fais -75 % de réservation sur juillet août
Par contre le retour à un niveau normal mi 2021 ça me semble être un poil optimiste.
Je pense aussi. Les personnes qui partent du principe que la crise du coronavirus est passée et que les choses ne vont aller qu'en s'arrangeant risquent d'en faire les frais. Malheureusement, le coronavirus continue de se multiplier à travers le monde et l'exemple des USA montre que la pandémie peut reprendre rapidement. Même en Asie ou en Europe, on a des reprises de la pandémie ici et là. Et vraiment, on a aucun moyen de lutter contre la pandémie en dehors des gestes barrières et du confinement.

Les experts envisagent d'ailleurs également une seconde vague aux alentours de septembre octobre en France. Et à vrai dire, je vois pas trop comment il pourrait en être autrement. On a déjà des indices qui laissent à penser que le virus circule et se multiplie. Et vu qu'avec le temps, les vacances, les gens commencent à abandonner les gestes barrières, je ne suis malheureusement pas optimiste. On le voit dans nos terrasses bondées, les gens s'agglutinent les uns aux autres. Et même si on risque pas d'aller vers un confinement total, pour ce qui est du tourisme c'est foutu à moyen long terme.

Là, au niveau des airbnb, certains propriétaires doivent se convaincre que ce n'est qu'un mauvais moment à passer. Mais lorsqu'il deviendra clair que le problème va persister, alors là...

Le seul espoir d'en terminer avec le coronavirus, au final, repose sur la découverte d'un hypothétique vaccin. Et encore, il faut prier pour que l'immunité au virus soit durable... Ce qui n'est pas certain, loin de là.

alexlyon
+
+
Messages : 3066
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Le Monde: Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

#56 Message par alexlyon » 10 juil. 2020, 06:53

Tout le monde prend le problème à l'envers.
Le virus est durable.

Il faut une société asiatique : traçabilité, distanciation, discipline collective.

Le virus n'est alors pas un problème même s'il dure 50 ans.

Les US ont perdu la guerre qu'ils ne savent même pas leur avoir été déclarée.

Cagou780
Messages : 866
Enregistré le : 19 mars 2020, 05:01

Re: Le Monde: Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

#57 Message par Cagou780 » 10 juil. 2020, 07:14

supermascotte a écrit :
10 juil. 2020, 06:29
Le seul espoir d'en terminer avec le coronavirus, au final, repose sur la découverte d'un hypothétique vaccin. Et encore, il faut prier pour que l'immunité au virus soit durable... Ce qui n'est pas certain, loin de là.
Ou pire qu'il ne mute pas vers un truc bien plus dangereux.

supermascotte
Messages : 300
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Le Monde: Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

#58 Message par supermascotte » 10 juil. 2020, 19:19

alexlyon a écrit :
10 juil. 2020, 06:53
Tout le monde prend le problème à l'envers.
Le virus est durable.

Il faut une société asiatique : traçabilité, distanciation, discipline collective.

Le virus n'est alors pas un problème même s'il dure 50 ans.

Les US ont perdu la guerre qu'ils ne savent même pas leur avoir été déclarée.
Oui? C'est tout à fait ça. La réponse des US à la pandémie est une faillite politique. Trump puis les républicains et tous leurs sympathisants ont politiser la réponse à la pandémie. Ils ont miné tous les efforts d'endiguement du virus et accéléré le déconfinement alors que le virus continuait de circuler considérablement. En conséquence, le virus a prospéré et ils sont actuellement en face d'une seconde vague plus importante que la première et ils risquent malheureusement de devoir de nouveau confiner au risque d'assister à un carnage.

Ce problème met en lumière la division et la décadence des USA. L'incapacité à montrer un front commun face à un problème qui aurait dû sans difficulté unir les américains.

Ceci étant, malheureusement en France comme ailleurs en Europe, même si les efforts de confinement ont été plus importants et mieux respectés, avec le déconfinement et le beau temps, les gens se sont relâchés et le virus continuent de circuler voire de prospérer. Il est quasiment sûr qu'en automne, on risque malheureusement de nouveau d'être confrontés à une situation compliquée et de devoir reconfiner du moins partiellement.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10800
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Le Monde: Airbnb : la Mairie de Paris offensive, les propriétaires attentistes

#59 Message par Vincent92 » 10 juil. 2020, 19:26

Je ne dirais pas quasiment sûr, cela me paraît excessif. Plutôt que c’est une possibilité non négligeable.
Cela n'a quand même rien à voir avec Janvier où les gens ne savaient même pas qu'il y avait cette maladie et étaient en plus en intérieur (car en hiver il fait froid). Les gens respectent moins les gestes barrières mais il y a encore pas mal de gens avec des masques. Et, je suis allé au bureau avant hier (je travaille à la Défense), mon étage était quasiment vide. Les trains ne sont pas plein non plus et presque tout le monde porte un masque à l'intérieur.
Mon entreprise nous paie même un dépistage gratuit si on le veut. Bref, il y a un relâchement qui peut tout à fait amener une "deuxième vague". Mais on n'est pas du tout dans les mêmes conditions de propagation qu'avant le confinement non plus.

Répondre