Les députés proposent de nouvelles aides pour encourager à la rénovation énergétique

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
jvlabas
Messages : 731
Enregistré le : 16 mars 2006, 16:00
Localisation : Paris

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#51 Message par jvlabas » 16 févr. 2021, 21:34

Il ne faut pas non plus dramatiser. J'avais lu que la manière de définir les normes étaient différentes entre la nouvelle loi et les étiquettes énergétiques des annonces immo.
...mais le chemin est long.

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 4579
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#52 Message par Osef » 16 févr. 2021, 22:19

jvlabas a écrit :
16 févr. 2021, 21:34
Il ne faut pas non plus dramatiser. J'avais lu que la manière de définir les normes étaient différentes entre la nouvelle loi et les étiquettes énergétiques des annonces immo.
Pas sûr d'avoir compris ton point. Tu peux préciser / illustrer stp ?
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31629
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#53 Message par Gpzzzz » 17 févr. 2021, 10:04

Osef a écrit :
16 févr. 2021, 22:19
jvlabas a écrit :
16 févr. 2021, 21:34
Il ne faut pas non plus dramatiser. J'avais lu que la manière de définir les normes étaient différentes entre la nouvelle loi et les étiquettes énergétiques des annonces immo.
Pas sûr d'avoir compris ton point. Tu peux préciser / illustrer stp ?
ca a été posté plus haut.. les seuils sont revus à la hausse déja..

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2490
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#54 Message par Pazuzu » 17 févr. 2021, 20:29

Osef a écrit :
16 févr. 2021, 22:19
jvlabas a écrit :
16 févr. 2021, 21:34
Il ne faut pas non plus dramatiser. J'avais lu que la manière de définir les normes étaient différentes entre la nouvelle loi et les étiquettes énergétiques des annonces immo.
Pas sûr d'avoir compris ton point. Tu peux préciser / illustrer stp ?
Déjà, l'électricité étaient défavorisée arbitrairement avec "l'énergie primaire" nécessaire à sa production pour avantager les autres modes de chauffages. Désormais c'est le contraire, en favorisant le "décarbonné", on va favoriser l'électricité.

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5234
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#55 Message par alpha2 » 18 févr. 2021, 08:30

Pas vraiment : on ne favorise pas le décarboné ; on instaure seulement un double seuil, avec un seuil carbone en plus du seuil énergie primaire. Ce qui défavorise les énergies carbonées.
Mais c'est le moins favorable de ces deux seuils qui est retenu pour déterminer l'étiquette énergie.

Par contre, oui, l'électricité passe de 2,58 à 2,3 en énergie primaire... C'est le seul gain pour cette énergie.

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 4579
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#56 Message par Osef » 18 févr. 2021, 09:06

Merci pour les retours.
alpha2 a écrit :
18 févr. 2021, 08:30
Pas vraiment : on ne favorise pas le décarboné ; on instaure seulement un double seuil, avec un seuil carbone en plus du seuil énergie primaire. Ce qui défavorise les énergies carbonées.
Mais c'est le moins favorable de ces deux seuils qui est retenu pour déterminer l'étiquette énergie.

Par contre, oui, l'électricité passe de 2,58 à 2,3 en énergie primaire... C'est le seul gain pour cette énergie.
Peux-tu préciser comment s'utilise ce ratio d'énergie primaire ?
J'ai bien compris qu'il permet de modéliser les pertes dû au rendement de transformation, mais comment est-il utilisé pour calculer les scores (au moins selon les formules d'aujourd'hui, puisqu'on n'a pas les détails de la prochaine formule).
Est-ce que ce facteur impacte le score "Gaz à effet de serre", ou uniquement le score "Consommation" ?
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

alpha2
~~+
~~+
Messages : 5234
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#57 Message par alpha2 » 18 févr. 2021, 11:07

Il suffit de multiplier la consommation finale estimée du logement par le facteur d'énergie primaire.

Donc pour un logement 100% électrique qui consommerait 100 kwh / m² en énergie finale : 100 x 2,3 = 230 kwh / m² / an.
Avec le DPE actuel, ce logement serait à 100 x 2,58 = 258 kwh / m² / an.

Même calcul pour le carbone : on multiplie le nombre de kwh en énergie primaire par les rejets de Co2 d'un kwh d'électricité.

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 4579
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#58 Message par Osef » 18 févr. 2021, 11:40

OK compris. Très simple en effet merci. Donc en réalité, pour un appartement full électrique, la réforme correspond à un abattement de 11%.

Cependant, comme le nouveau diag ne tiendra plus compte des factures mais des caractéristiques du logement (comme c'était déjà le cas pour les bâtiments >1948) et que par ailleurs, ils indiquent prendre compte de nouveaux consommateurs "auxiliaires", peut-être que cela viendra minorer cet abattement.
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Avatar du membre
la cigale75
-+
-+
Messages : 1780
Enregistré le : 24 oct. 2005, 12:55
Localisation : paris 17

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#59 Message par la cigale75 » 18 févr. 2021, 16:23

Il y a un logiciel qui calcule la dpe : archimist . Très pratique. On construit réellement son habitat avec toutes les couches sol , mur, plafond ,porte fenetre et type de chauffage et même le lieu géographique.. Il calculé à la fin le coût annuelle.
Exemple : sur le mur : on le défini avec mur parping+ 2 cm d air+ platre+... et il calculé la résistance thermique équivalente en fonction de la marque des produits à partir d un catalogue.
La cigale
"Connaitre l'art d'impressionner l'imaginaire des foules c'est connaitre l'art de les gouverner."
Psychologie des foules de Gustave Le Bon

Eh bien aujourd'hui, on dirait qu'il y a un mur au milieu de la piste d'atterrissage.

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 4579
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#60 Message par Osef » 18 févr. 2021, 16:53

Merci, je vais regarder ça
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4865
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#61 Message par Praséodyme » 18 févr. 2021, 17:36

alpha2 a écrit :
18 févr. 2021, 08:30
Pas vraiment : on ne favorise pas le décarboné ; on instaure seulement un double seuil, avec un seuil carbone en plus du seuil énergie primaire. Ce qui défavorise les énergies carbonées.
Mais c'est le moins favorable de ces deux seuils qui est retenu pour déterminer l'étiquette énergie.

Par contre, oui, l'électricité passe de 2,58 à 2,3 en énergie primaire... C'est le seul gain pour cette énergie.
Du coup, des centaines de milliers de logements chauffés à l'électrique passent d'une classe DPE à l'autre d'un coup s'ils étaient juste au dessus de la limite.
C'est pas beau le progrès ?

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4865
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#62 Message par Praséodyme » 18 févr. 2021, 17:53

la cigale75 a écrit :
18 févr. 2021, 16:23
Il y a un logiciel qui calcule la dpe : archimist . Très pratique. On construit réellement son habitat avec toutes les couches sol , mur, plafond ,porte fenetre et type de chauffage et même le lieu géographique.. Il calculé à la fin le coût annuelle.
Exemple : sur le mur : on le défini avec mur parping+ 2 cm d air+ platre+... et il calculé la résistance thermique équivalente en fonction de la marque des produits à partir d un catalogue.
Osef a écrit :
18 févr. 2021, 16:53
Merci, je vais regarder ça
Attention, j'ai téléchargé la version gratuite sur le site http://www.archimist.com/
Elle est inutilisable : tant qu'elle est ouverte, elle ouvre en permanence des centaines d'onglets sur mon navigateur sur des url du type http://archimist.sites.djangoeurope.com ... d582/home/

à fuir

Avatar du membre
la cigale75
-+
-+
Messages : 1780
Enregistré le : 24 oct. 2005, 12:55
Localisation : paris 17

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#63 Message par la cigale75 » 18 févr. 2021, 17:55

Il faut acheter pour pouvoir sauvegarder son travail.
La cigale
"Connaitre l'art d'impressionner l'imaginaire des foules c'est connaitre l'art de les gouverner."
Psychologie des foules de Gustave Le Bon

Eh bien aujourd'hui, on dirait qu'il y a un mur au milieu de la piste d'atterrissage.

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 4579
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#64 Message par Osef » 18 févr. 2021, 17:58

Praséodyme a écrit :
18 févr. 2021, 17:36
alpha2 a écrit :
18 févr. 2021, 08:30
Pas vraiment : on ne favorise pas le décarboné ; on instaure seulement un double seuil, avec un seuil carbone en plus du seuil énergie primaire. Ce qui défavorise les énergies carbonées.
Mais c'est le moins favorable de ces deux seuils qui est retenu pour déterminer l'étiquette énergie.

Par contre, oui, l'électricité passe de 2,58 à 2,3 en énergie primaire... C'est le seul gain pour cette énergie.
Du coup, des centaines de milliers de logements chauffés à l'électrique passent d'une classe DPE à l'autre d'un coup s'ils étaient juste au dessus de la limite.
C'est pas beau le progrès ?
C'est tellement beau qu'on trouve encore sur le net des sites internet qui t'expliquent comment améliorer ton DPE en changeant ta vieille installation électrique par du gaz, avec comme conclusion "c'est vrai que c'est cher, mais c'est radical pour améliorer votre DPE" (expérience réalisée hier)
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4865
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#65 Message par Praséodyme » 18 févr. 2021, 18:24

Osef a écrit :
18 févr. 2021, 17:58
Praséodyme a écrit :
18 févr. 2021, 17:36
alpha2 a écrit :
18 févr. 2021, 08:30
Pas vraiment : on ne favorise pas le décarboné ; on instaure seulement un double seuil, avec un seuil carbone en plus du seuil énergie primaire. Ce qui défavorise les énergies carbonées.
Mais c'est le moins favorable de ces deux seuils qui est retenu pour déterminer l'étiquette énergie.

Par contre, oui, l'électricité passe de 2,58 à 2,3 en énergie primaire... C'est le seul gain pour cette énergie.
Du coup, des centaines de milliers de logements chauffés à l'électrique passent d'une classe DPE à l'autre d'un coup s'ils étaient juste au dessus de la limite.
C'est pas beau le progrès ?
C'est tellement beau qu'on trouve encore sur le net des sites internet qui t'expliquent comment améliorer ton DPE en changeant ta vieille installation électrique par du gaz, avec comme conclusion "c'est vrai que c'est cher, mais c'est radical pour améliorer votre DPE" (expérience réalisée hier)
Moi j'hésitais à remplacer ma vieille chaudière à fioul pour la pompe à chaleur air-eau, de peur de dégrader le DPE qui est déjà pas ouf : 253 (E dans l'ancienne échèlle). En étant chauffé à l'électrique, on aurait tapé les 652 :oops:
Mais comment évaluer le rendement les pompes à chaleur ?
J'essaie déjà de voir si on peut descendre à B, soit < 90 kW.h/m²/an en isolant les combles et les murs.
Je ne comprends pas bien par quel calcul ils agrègent les kW.h, l'énergie primaire et les GES dans leur nouvelle échelle. Ils disent vouloir simplifier l'info, mais du coup, il en manque et on ne sait plus comment agir.

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2490
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#66 Message par Pazuzu » 18 févr. 2021, 19:00

L'UNPI est une association de pleureuses, mais c'est vrai que c'est stupide d'interdire la location, ça ne fait qu'aggraver la pénurie.
Il suffirait juste d'inciter en pénalisant les DPE F et G (style F et G respectivement +10% et +20% de taxes sur les loyers, sur les frais de notaires, sur les droits de successions)

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 4579
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#67 Message par Osef » 18 févr. 2021, 20:05

Surtout c'est encore une mesure panpan-cucu / moralisatrice. On pénalise l'énergie par mètre carré, alors que c'est l'énergie qui coûte. De même qu'on me fait passer pour un égorgeur de bébé phoque (et qu'on me taxe comme tel) parce que j'achète une voiture qui consomme x litres au cent, alors que je fais 10.000 km par an avec.
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 4579
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#68 Message par Osef » 02 mars 2021, 08:14

Beaucoup de détails sur le nouveau DPE ici :
https://www.batirama.com/article/38668- ... lique.html

L'article contient également un lien vers les ressources officielles (gouvernement), en consultation libre jusqu'au 15 mars. C'est très dense. Slash33, c'est typiquement le genre de document où ton esprit analytique fait des merveilles, si le cœur t'en dit ;)
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43692
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#69 Message par slash33 » 02 mars 2021, 08:36

J'ai tout récupéré. Lu rapidement en passant donc non exempt d'erreurs.

Donc la méthode de calcul diffère assez peu de la méthode analytique utilisée par les diagnostiqueurs qui se respectent jusqu'à présent. Pour être exact, il s'agira de la méthode conventionnelle 3CL-DPE 2021, donnée en annexe. La principale différence tient au fait que les surfaces sous véranda sont comptées dans le diagnostic à l'avenir. Les directives précisent à nouveau ce qui est compté comme logement individuel et collectif, établissent une différence entre le DPE de l'immeuble et celui de chaque logement individuel. La portée du collectif a été réduite un peu (une chambre d'hôte peut ne pas entrer dans cette définition selon sa configuration). Ils reprécisent les surfaces concernées par la mesure. L'une des annexes détaille les sources d'énergie renouvelable dont peut-être équipé le bâtiment pour améliorer sa note, et qui est d'ailleurs le seul moyen d'obtenir une note élevée.

Le DPE devient, en plus d'un constat chiffré précis, un ensemble de "recommandations", établies par le professionnel agréé, listant avec précisions les aménagements nécessaires pour amener le batiment à A ou B. C'est recommandations n'ont pas de caractère exécutoire. Le DPE doit aussi fournir une évaluation du coût financier de la performance énergétique du logement, sous forme de fourchette de prix. Ces deux derniers points sont les vraies nouveautés.

En résumé, le DPE sur factures disparait et il est remplacé par un outil établi par un professionnel (et qui va donc coûter bien plus cher dans le collectif) dans le but principalement d'informer (et de faire pression) sur le syndic de copropriété. Tout ça est applicable au 1er juillet. Le changement de signalétique du DPE est lui obligatoire à compter du 1er janvier 2022.

A mon avis, le caractère purement consultatif des recommandations établies par le DPE en limite pour l'instant la portée. Il va rester un dispositif d'information (de l'usager). Mais je pense que ce dispositif a été pensé en prévision d'un changement de politique de la ville rendant l'application de ces recommandations obligatoires sous un certain délai. C'est aussi l'occasion d'écrémer les rangs des diagnostiqueurs immobilier en dégageant tous les margoulins sur facture et pot de vin. :roll: Mon sentiment personnel est que c'est ce qui aurait dû être fait il y a plusieurs années déjà.
Modifié en dernier par slash33 le 02 mars 2021, 09:19, modifié 14 fois.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22706
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#70 Message par kamoulox » 02 mars 2021, 08:50

Il y a quand même une paire de logements en France qui sont une honte à la location.

Quand je prenais mon envol et mon premier logement j’y suis resté 3 mois. Mal isolé, délinquance du quartier, et souris dans les murs. Et encore il présentait correctement.

Je vous dit pas les trucs que j’ai visité sur Lille et alentours à l’époque mon dieu...

Incroyable d’oser louer ça.

Ils n’ont qu’à virer les parasites qui n’ont rien à faire en logement social et autres délinquants ce fera de la place

lavocre31
Messages : 382
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: La chasse aux « passoires thermiques » pourrait entraîner la disparition de 30 % du parc locatif privé

#71 Message par lavocre31 » 02 mars 2021, 13:01

kamoulox a écrit :
02 mars 2021, 08:50
Ils n’ont qu’à virer les parasites qui n’ont rien à faire en logement social et autres délinquants ça fera de la place
C'est beau de rêver: c'est devenu un acquis pour tous ces "parasites".

lavocre31
Messages : 382
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Loi climat : le nombre de logements interdits à la location pourrait être bien plus important finalement

#72 Message par lavocre31 » 30 mars 2021, 12:53

https://www.capital.fr/immobilier/loi-c ... nt-1398615
Un député LREM veut élargir l'interdiction de la location pour les logements classés E, et pas seulement les F et G.
Bah pas grave, il se vendra encore plus de tentes Quechua.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22706
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Loi climat : le nombre de logements interdits à la location pourrait être bien plus important finalement

#73 Message par kamoulox » 31 mars 2021, 23:21

Tant qu’ils restent à paris faire la pub de décathlon je m’en cogne :lol:

lavocre31
Messages : 382
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#74 Message par lavocre31 » 06 avr. 2021, 06:18

https://www.capital.fr/immobilier/atten ... er-1399105
Alors que le projet de loi climat est en cours d'examen à l'Assemblée, Henry Buzy-Cazaux, président de l'Institut du Management des Services Immobiliers, met en garde le gouvernement contre les contraintes trop lourdes qui pourraient peser sur certains bailleurs de logements mal isolés. Et suggère des mesures de compensations pour les aider à entreprendre les travaux qui leur seront exigés.
Vous reprendrez bien un peu d'aides ?

sanglier78
Messages : 898
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#75 Message par sanglier78 » 06 avr. 2021, 07:12

Sauf qu'un Haussmanien étage noble sera classé F voir G, on détruit tout et on fait des barraques à lapin ?

FrenchRigolade
Messages : 439
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#76 Message par FrenchRigolade » 06 avr. 2021, 09:06

non il y aura des dérogations, c'est sûr, on ne peut quand même pas appliquer l'écologie à Pâââris
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Ystava
Messages : 1312
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#77 Message par Ystava » 06 avr. 2021, 09:13

C'est ça que je ne capte pas : comment pensent-il pouvoir appliquer ça dans une ville Paris qui compte 40% d'immeubles Haussmanniens (de mémoire) ? :shock:

Je pense que beaucoup de propriétaires-bailleurs ne pourront, ni ne voudront, effectuer des réfections potentiellement chères et inesthétiques.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 15376
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#78 Message par Suricate » 06 avr. 2021, 09:31

Ystava a écrit :
06 avr. 2021, 09:13
Je pense que beaucoup de propriétaires-bailleurs ne pourront, ni ne voudront, effectuer des réfections potentiellement chères et inesthétiques.
Ils vendront. Les prix s'adapteront alors aux capacités des accédants (propriétaires occupants). Fin du problème.

C'est une incitation envers les bailleurs pour qu'ils construisent, pour qu'ils soient pro-actifs au lieu de vivre uniquement sur la rente.

Mais nul doute que les lobbys trouveront matière à faire enterrer ce genre de chose.

Ystava
Messages : 1312
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#79 Message par Ystava » 06 avr. 2021, 09:42

Suricate a écrit :
06 avr. 2021, 09:31
Ils vendront. Les prix s'adapteront alors aux capacités des accédants (propriétaires occupants). Fin du problème.
Du coup, lors de chaque vente, ce sera un bien hors du circuit locatif. D'où un accroissement de la tension sur le marché locatif.

Les futurs locataires pourront remercier les cocos et les khmers verts :lol:
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 15376
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#80 Message par Suricate » 06 avr. 2021, 09:47

Une capitale peuplée de propriétaires occupants (riches et riches ++) et de ses "gens", locataires en logement social (pauvres et pauvres --) : c'est ça le projet.

La classe intermédiaire ira plus loin, on ne mélange pas les torchons et les serviettes.

Avatar du membre
berliner59
Messages : 240
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#81 Message par berliner59 » 06 avr. 2021, 09:52

sanglier78 a écrit :
06 avr. 2021, 07:12
Sauf qu'un Haussmanien étage noble sera classé F voir G, on détruit tout et on fait des barraques à lapin ?
C'est la suite logique
https://www.lemonde.fr/politique/articl ... 23448.html

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4865
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#82 Message par Praséodyme » 06 avr. 2021, 10:29

Ca ne peut pas s'isoler l'haussmannien ?

Refaire les moulures après une ITI, ça revient peut être un peu cher s'il est obligatoire de les réaliser en stuc.
Remplacer les fenêtres, ça va coûter cher aussi, surtout si elles ont des formes arrondies ou si le syndic a un cahier des charges trop contraignant interdisant le PVC, mais il n'y a rien d'impossible. Pour tout ce qui est soumis à l'avis d'un ABF, il faut peut être simplement l'obliger à justifier ses décisions pour éviter l'arbitraire.

Dès lors, ce n'est plus qu'une question de coût. Les propriétaires de ce genre de logements peuvent bien mettre le prix d'un mètre carré pour isoler. Sachant que la seule justification des prix délirants à Paris réside dans la croyance qu'il y aura toujours quelqu'un prêt à racheter encore plus cher, il suffit que leur logement devient invendable et ils sauront miraculeusement trouver les fonds.

Ystava
Messages : 1312
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#83 Message par Ystava » 06 avr. 2021, 10:41

Praséodyme a écrit :
06 avr. 2021, 10:29
Sachant que la seule justification des prix délirants à Paris réside dans la croyance qu'il y aura toujours quelqu'un prêt à racheter encore plus cher, il suffit que leur logement devient invendable et ils sauront miraculeusement trouver les fonds.
Avec cette loi, les logements deviendront invendables pour faire du locatif. Mais il y aura toujours des acheteurs pour en faire leur résidence principale ou secondaire.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4865
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#84 Message par Praséodyme » 06 avr. 2021, 11:00

Ystava a écrit :
06 avr. 2021, 10:41
Praséodyme a écrit :
06 avr. 2021, 10:29
Sachant que la seule justification des prix délirants à Paris réside dans la croyance qu'il y aura toujours quelqu'un prêt à racheter encore plus cher, il suffit que leur logement devient invendable et ils sauront miraculeusement trouver les fonds.
Avec cette loi, les logements deviendront invendables pour faire du locatif. Mais il y aura toujours des acheteurs pour en faire leur résidence principale ou secondaire.
Et en pratique, si le propriétaire d'un logement inlouable décide de louer quand même ? Vu la demande à Paris, il trouvera toujours des candidats prêts à transiger. Quel est le risque ? Que les loyers soient consignés jusqu'à réalisation des travaux ? Encore faut-il que le locataire obtienne l'autorisation auprès d'un tribunal d'instance. Disons que c'est un petit risque supplémentaire de loyers impayés.

Ystava
Messages : 1312
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#85 Message par Ystava » 06 avr. 2021, 12:15

Praséodyme a écrit :
06 avr. 2021, 11:00
Et en pratique, si le propriétaire d'un logement inlouable décide de louer quand même ? Vu la demande à Paris, il trouvera toujours des candidats prêts à transiger. Quel est le risque ? Que les loyers soient consignés jusqu'à réalisation des travaux ? Encore faut-il que le locataire obtienne l'autorisation auprès d'un tribunal d'instance. Disons que c'est un petit risque supplémentaire de loyers impayés.
Probablement une amende voire une interdiction de louer pendant quelques temps. Mais on est d'accord, il y aura toujours des proprios qui seront quand même tentés de louer, et s'affranchiront même des loyers plafonnés. Tant que la demande est là, ce genre d'arrangements seront toujours possibles.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43692
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#86 Message par slash33 » 06 avr. 2021, 12:20

Praséodyme a écrit :
06 avr. 2021, 11:00
Quel est le risque ?
Le locataire peut exiger la mise aux normes du logement avec effet exécutoire.

sanglier78
Messages : 898
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#87 Message par sanglier78 » 06 avr. 2021, 12:57

Mon ancien immeuble à isoler impliquerait:
l'isolation par l'intérieur , donc impliquait de refaire toutes les moulures,
fenêtres arrondies en bois (et du 2m50 de haut) à passer en double vitrage + isolation
plancher ventilé (ce qui évite la mérule, mais une catastrophe pour l'isolation thermique)
les cheminées à boucher,
isolation du toit (interdit par l'architecte de France lors de la dernière rénovation profonde)
Et cela restera toujours minable, le 3m20 sous plafond, il n'y a pas de miracle

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 4865
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#88 Message par Praséodyme » 06 avr. 2021, 13:29

Donc si c'est impossible à rénover et alors impossible à louer, ça va obstruer encore un peu le marché de la location à Paris. Paradoxalement, ça pourrait même avoir un effet haussier sur les prix, vu que le seul moyen de se loger dans ce genre d'immeuble, ce sera de l'acheter. Les bourgeois achètent et thésaurisent déjà la pierre parisienne comme une valeur refuge dont la part d'auto-financement par la location est accessoire. On va peut être voir le taux de logements vacants passer de 17% à 25%. :roll:

Les passoires thermiques, ça peut encore se louer en RnB ?

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2490
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#89 Message par Pazuzu » 06 avr. 2021, 16:01

Faut arrêter de fantasmer 5 mn ...

Personne n'interdira à la majorité des Haussmanniens d'être loués.

De toute façon, le proprio ne peut pas faire grand chose. Le toit ne lui appartient pas, les murs extérieurs non plus. Il a besoin de l'autorisation de la copro pour changer les fenêtres et le chauffage peut être centralisé. C'est donc difficile de le punir personnellement.

En revanche, louer sans avoir le droit c'est très risqué. Si le locataire peut faire constater que le logement est indécent, il peut arrêter de payer et être invirable. Si en plus il peut poursuivre le proprios après son départ ...

Sinon, à titre perso j'ai pas l'impression que les haussmanniens soient plus mal isolés que d'autres, au contraire. J'ai actuellement un DPE E, et je sens l'apparte bien mieux isolé que mon précédent (aucune isolation au plafond, sous les combles, courants d'air sous la porte ou par les cheminées, ...). A y réfléchir, faudrait quand même "obliger" à faire un minimum de travaux d'isolation pour les passoires vendues/louées à prix élevé.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22706
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#90 Message par kamoulox » 06 avr. 2021, 16:25

J’avais vu une fois un reportage sur l’isolation des hausmanien (rmc découverte mais pas sur)

Ils avaient pensé à l’époque de mettre du lourd sous le plancher entre les étages pour l’isolation phonique. Du sable et je ne sais plus quoi.

C’est lors de rénovations modernes ou les parisiens ont tout changés et certains immeubles sont des passoires phoniques en plus.

Tu as peut être la chance d’avoir un immeuble ou la structure n’a absolument pas été touchée. Tant mieux pour toi.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11214
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#91 Message par optimus maximus » 06 avr. 2021, 16:30

Y a tant d'haussmanien et plus généralement d'immeubles 1870-1930 avec une DPE F ou G ?

dams13
Messages : 1459
Enregistré le : 25 nov. 2016, 16:51

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#92 Message par dams13 » 06 avr. 2021, 19:55

Suricate a écrit :
06 avr. 2021, 09:31
Ystava a écrit :
06 avr. 2021, 09:13
Je pense que beaucoup de propriétaires-bailleurs ne pourront, ni ne voudront, effectuer des réfections potentiellement chères et inesthétiques.
Ils vendront. Les prix s'adapteront alors aux capacités des accédants (propriétaires occupants). Fin du problème.
la vente de """passoires""" energetique sera interdite tant que le proprio n'aura pas fait les travaux pour passer le bien en D ou C.

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10981
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#93 Message par neron » 06 avr. 2021, 20:08

Donc fini les grandes bais vitrées des terrasses plein SUD ? :-(

Comme chez moi classé E ouf F de mémoire mais tellement bien isolé que pendant 10 ans j'ai très rarement chauffé. Faut les bétonner ?
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

dams13
Messages : 1459
Enregistré le : 25 nov. 2016, 16:51

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#94 Message par dams13 » 06 avr. 2021, 21:58

neron a écrit :
06 avr. 2021, 20:08
Donc fini les grandes bais vitrées des terrasses plein SUD ? :-(

Comme chez moi classé E ouf F de mémoire mais tellement bien isolé que pendant 10 ans j'ai très rarement chauffé. Faut les bétonner ?
et oui c'est un logiciel qui veut une de fenetre de 60cm de large par 90 par pieces plutot que d'avoir une vue et de la lumiere naturelle chez soit

sanglier78
Messages : 898
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#95 Message par sanglier78 » 07 avr. 2021, 07:02

neron a écrit :
06 avr. 2021, 20:08
Donc fini les grandes bais vitrées des terrasses plein SUD ? :-(

Comme chez moi classé E ouf F de mémoire mais tellement bien isolé que pendant 10 ans j'ai très rarement chauffé. Faut les bétonner ?
bienvenue au club, appartement soit disant F, 150 € de gaz par an pour chauffer à 21 degré 60m², c'est un petit f :)

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 15376
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#96 Message par Suricate » 07 avr. 2021, 07:33

sanglier78 a écrit :
07 avr. 2021, 07:02
bienvenue au club, appartement soit disant F, 150 € de gaz par an pour chauffer à 21 degré 60m², c'est un petit f :)
C'est même pas le prix de l'abonnement. :mrgreen:

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12991
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#97 Message par vpl » 07 avr. 2021, 08:12

dams13 a écrit :
06 avr. 2021, 21:58
neron a écrit :
06 avr. 2021, 20:08
Donc fini les grandes bais vitrées des terrasses plein SUD ? :-(

Comme chez moi classé E ouf F de mémoire mais tellement bien isolé que pendant 10 ans j'ai très rarement chauffé. Faut les bétonner ?
et oui c'est un logiciel qui veut une de fenetre de 60cm de large par 90 par pieces plutot que d'avoir une vue et de la lumiere naturelle chez soit
Ah tiens, on part de l'Haussmanien pour en arriver au grande baies vitrées...
Alors :
1 Un grand vitrage peut être performant en isolation
2 Les apports solaires sont pris en compte "dans les calculs", donc on cherche à les utiliser
3 la lumière du jour est prise en compte "dans les calculs" donc on cherche à la maximiser
4 Pour gérer l'excès, il existe des protections fixes ou mobiles qui marchent très bien

Ben92
-++
-++
Messages : 4654
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#98 Message par Ben92 » 07 avr. 2021, 10:01

dams13 a écrit :
06 avr. 2021, 19:55
la vente de """passoires""" energetique sera interdite tant que le proprio n'aura pas fait les travaux pour passer le bien en D ou C.
Tu as la source de cette affirmation ? Parce que c'est une bombe.
C'est acté ? A partir de quand ?

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2490
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#99 Message par Pazuzu » 07 avr. 2021, 11:16

kamoulox a écrit :
06 avr. 2021, 16:25
Tu as peut être la chance d’avoir un immeuble ou la structure n’a absolument pas été touchée. Tant mieux pour toi.
Je suis au dernier étage alors pour le son je m'en fiche. Faudrait demander à ceux du dessous.
Par contre les combles sont surement pas trop mal isolés.
optimus maximus a écrit :
06 avr. 2021, 16:30
Y a tant d'haussmanien et plus généralement d'immeubles 1870-1930 avec une DPE F ou G ?
Je pensais pas, mais à Paris il semble y avoir 30% de DPE F/G.
https://www.bienpublic.com/economie/202 ... epartement

Peut être que les Parisiens chauffent plus aussi ?

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8782
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Attention à ce que la loi climat ne tue pas l'investissement dans l'immobilier

#100 Message par Bidibulle » 07 avr. 2021, 12:57

Pazuzu a écrit :
07 avr. 2021, 11:16
Peut être que les Parisiens chauffent plus aussi ?
Ou ouvrent en permanence leurs fenêtres pour profiter de la vue sur tour Eiffel.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)