Immobilier: le salut est dans le meublé

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 6778
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#51 Message par henda » 11 août 2014, 10:19

Suricate a écrit :Le petit plus qui fait rêver : la connexion internet et un rouleau de PQ dans les toilettes.
La connexion Internet ? Et tu deviens responsable des actes du locataire sur le net ? (téléchargement illégal, attaques informatiques, ...). :?

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 6778
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#52 Message par henda » 11 août 2014, 10:25

J'ai occupé un meublé pendant 3 ans, 25 m² aussi. La liste de Suricate correspond bien à ce que j'avais (sauf Internet, c'était mon abonnement, et pas de draps, mais un tapis :mrgreen:).

100% Ikea. Ça n'a pas dû coûter trop cher aux propriétaires (moins de 1000 € je dirais), mais très efficace. Toute la vaisselle était neuve tellement tu en as pour pas cher (et bien fournie). Alors avec Ikea qui baisse ses prix en ce moments... :wink:

toto78
~~+
~~+
Messages : 12760
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:18

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#53 Message par toto78 » 11 août 2014, 10:26

henda a écrit :J'ai occupé un meublé pendant 3 ans, 25 m² aussi. La liste de Suricate correspond bien à ce que j'avais (sauf Internet, c'était mon abonnement, et pas de draps, mais un tapis :mrgreen:).

100% Ikea. Ça n'a pas dû coûter trop cher aux propriétaires (moins de 1000 € je dirais), mais très efficace. Toute la vaisselle était neuve tellement tu en as pour pas cher (et bien fournie). Alors avec Ikea qui baisse ses prix en ce moments... :wink:
J'ai trouvé où tu bosses :shock: .
L'élite intellectuelle se prétend intelligente (Maurizio Ferraris)
Il faudrait que cesse en France l'idée qu'être diplômé c'est être intelligent (Emmanuel Todd)

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 6778
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#54 Message par henda » 11 août 2014, 10:40

:oops: :arrow:

Avatar du membre
ahbenouimaisbon
Administrateur
Administrateur
Messages : 5342
Enregistré le : 07 mai 2012, 21:49
Contact :

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#55 Message par ahbenouimaisbon » 11 août 2014, 10:51

henda a écrit :J'ai occupé un meublé pendant 3 ans, 25 m² aussi. La liste de Suricate correspond bien à ce que j'avais (sauf Internet, c'était mon abonnement, et pas de draps, mais un tapis :mrgreen:).

100% Ikea. Ça n'a pas dû coûter trop cher aux propriétaires (moins de 1000 € je dirais), mais très efficace. Toute la vaisselle était neuve tellement tu en as pour pas cher (et bien fournie). Alors avec Ikea qui baisse ses prix en ce moments... :wink:
oui oui en ce moment Ikea est mon ami
campagne d'adhésion 2015 à la Bulle Immo

senescentis multitudine hominum donare, postea deflationnare, ensuita imprimare pecuniam

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42909
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#56 Message par slash33 » 11 août 2014, 12:16

Mouais le problème avec les meubles "Ikea-like" (pour ne pas me contenter d'une marque) est que tu vas devoir changer plus souvent car un meublé s'use plus qu'un autre type de bien.

Dans les plus, la machine à laver c'est apprécié.

Tout ce qui fait l'objet d'un abonnement en nom propre, comme l'Internet, c'est non sauf si tu fais dans la résidence de tourisme (mais ce n'est pas la même chose ni le même régime fiscal)

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22750
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#57 Message par lecriminel » 11 août 2014, 14:21

Suricate a écrit :1 cuisine équipée : évier, deux plaques électriques, frigo, quelques ustensiles de cuisine (casseroles, poêles, assiettes, couverts, verres...)
four micro-ondes
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14387
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#58 Message par Suricate » 11 août 2014, 14:28

henda a écrit :
Suricate a écrit :Le petit plus qui fait rêver : la connexion internet et un rouleau de PQ dans les toilettes.
La connexion Internet ? Et tu deviens responsable des actes du locataire sur le net ? (téléchargement illégal, attaques informatiques, ...). :?
Je ne sais pas s'il y a moyen de rendre responsable locataire, surtout si c'est une personne morale (SCI ?) qui loue le logement. Dans le doute le mieux est de s'abstenir. Tu as raison.

A la place tu mettras 2 rouleaux de PQ et une savonnette.
lecriminel a écrit :four micro-ondes
slash33 a écrit :machine à laver
Judicieux !

Avatar du membre
ahbenouimaisbon
Administrateur
Administrateur
Messages : 5342
Enregistré le : 07 mai 2012, 21:49
Contact :

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#59 Message par ahbenouimaisbon » 11 août 2014, 16:09

la machine a laver ça risque d'être compliquée, je vois pas comment ... pour le reste s'est fait ou en passe d'être fait...
campagne d'adhésion 2015 à la Bulle Immo

senescentis multitudine hominum donare, postea deflationnare, ensuita imprimare pecuniam

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31007
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Re : location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#60 Message par Gpzzzz » 11 août 2014, 17:19

slash33 a écrit :Mouais le problème avec les meubles "Ikea-like" (pour ne pas me contenter d'une marque) est que tu vas devoir changer plus souvent car un meublé s'use plus qu'un autre type de bien.

Dans les plus, la machine à laver c'est apprécié.

Tout ce qui fait l'objet d'un abonnement en nom propre, comme l'Internet, c'est non sauf si tu fais dans la résidence de tourisme (mais ce n'est pas la même chose ni le même régime fiscal)
Les meubles ikea sont de bonnes qualité. Du moins par rapport au truc confo, but et cie..
Après les premiers prix sont pas terribles mais genre a 4.90e la table basse.. euhh.. voila ^^

franckyfranck
+
+
Messages : 2675
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#61 Message par franckyfranck » 11 août 2014, 18:01

Quand les gens cherchent un meublé, ils cherchent avant tout à ne pas se prendre la tête. Et donc il vaut mieux en mettre un peu trop que pas assez car ils sont prêts à payer cher pour ne pas être enmerdés.

Dans la clientèle tu peux avoir :
- Des étudiants
- Des hommes d'affaires de passage.
- Des travailleurs "détachés".
- Des étrangers qui arrivent en France et ne savent pas s'ils vont y rester durablement.

Les premiers n'ont pas de budgets mais les suivants souvent un peu plus. Ils veulent un meublé pour ne pas s'enmerder. Mais ils veulent aussi du confort (ama). Donc selon la clientèle de ta ville ca peut être bien de ne pas crevarder vu que pour quelques centaines d'euros en plus d'investissement intial tu peux arriver à gratter 100 euros en plus par mois. (Et avoir des clients moins chiants).

Avatar du membre
caroline77
Modérateur
Modérateur
Messages : 7508
Enregistré le : 05 févr. 2012, 09:56
Localisation : Canada

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#62 Message par caroline77 » 11 août 2014, 18:40


Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 32300
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#63 Message par ignatius » 11 août 2014, 20:57

ouais le micro ondes c'est pas mal.
ça coute 60 € en plus et c'est increvable.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42909
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#64 Message par slash33 » 13 août 2014, 12:49

ça dépend de la clientèle. L'homme d'affaire tu ne vas pas l’appâter avec du meuble Ikea. Mais tu peux toujours essayer. La machine à laver c'est si tu as l'installation adhoc sinon tu oublies effectivement.

Avatar du membre
fabriceb
~~+
~~+
Messages : 13189
Enregistré le : 18 avr. 2006, 12:50
Localisation : 94

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#65 Message par fabriceb » 27 août 2014, 09:56

ahbenouimaisbon a écrit :la machine a laver ça risque d'être compliquée, je vois pas comment ... pour le reste s'est fait ou en passe d'être fait...
Ce genre de modèle (les mini-machines, ou machines de camping) passe virtuellement partout (rustique : linge fragile à éviter), et un étudiant appréciera.

http://www.ebay.fr/itm/MACHINE-a-LAVER- ... SecheLinge
http://www.ebay.fr/itm/MINI-LAVE-LINGE- ... SecheLinge
N'est pas mort ce qui à jamais dort,
Et dans les ères peut mourir même la Mort.

Avatar du membre
Fluctuat
-+
-+
Messages : 2290
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: location Meublé, le minimum du maximum a y mettre

#66 Message par Fluctuat » 27 août 2014, 12:34

Attention: vous êtes responsable de ce que vous mettez dans la location meublée. Si la machine à laver, le micro-ondes tombent définitivement en panne, il vous faudra les remplacer- et donc payer à nouveau. Si vous voulez éviter les occasions de discussion avec le locataire...
Sinon, si vous voulez faire un geste pour le locataire, prenez un frigo qui fasse le minimum de bruit- parce que dans 25 m2, la nuit, on l'entend bien.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42909
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Évaluation de politique publique: locatif meublé

#67 Message par slash33 » 21 avr. 2017, 13:20

Évaluation de politique publique - Le logement locatif meublé
N°010267-01 (457 pages)
CGEDD 01/2016, publication 09/02/2017
http://www.cgedd.developpement-durable. ... 225fb9.pdf

Synthèse (typo conforme à l'original)

La mission d’évaluation de la politique publique relative au logement locatif meublé, décidée par le Premier ministre, visait à cartographier cette forme de logement sur le territoire national, à réaliser une analyse économique du fonctionnement de ce marché, à évaluer son cadre réglementaire et fiscal.

Le diagnostic de la mission sur le marché de la location meublée fait apparaître:
  • après une période de baisse à partir des années 1950, un développement continu de l’offre de logements meublés depuis 1990, couplé à une recomposition de l’offre en faveur du meublé diffus et au détriment des hôtels garnis;
  • les spécificités du logement locatif meublé qui s’adresse à une demande croissante d’étudiants et de salariés en mobilité temporaire faisant, pour l’immense majorité, un choix volontaire en préférant une location meublée;
  • des comportements de propriétaires orientés à la fois par la relative souplesse du cadre réglementaire de la location meublée, la recherche d’une rentabilité supérieure à celle d’une location nue et le souci d’une plus grande sécurité des rapports locatifs;
  • un niveau de rentabilité locative qui, s’il dépend des caractéristiques du bien et du profil du propriétaire, est toujours supérieur en location meublée par rapport à la location nue, principalement en raison d’un régime fiscal des revenus de la location meublée dont les spécificités sont de nature à influencer les arbitrages des propriétaires;
  • un degré de réglementation du marché qui apparaît suffisant pour garantir la stabilité des rapports locatifs et qu’il n’apparaît pas pertinent de renforcer au risque de voir une partie des propriétaires se détourner du marché locatif;
  • un développement très rapide en zone urbaine et touristique d’une offre locative meublée de courte durée, dans un cadre réglementaire et fiscal insuffisamment respecté.
Ces constats conduisent la mission à conclure, en réponse aux préoccupations de ses commanditaires, que le développement récent de la location meublée est la conséquence d’une demande croissante pour ce type de logement, demande dont les déterminants devraient perdurer voire s’accentuer au cours des prochaines décennies. Il importe donc de conserver à ce segment du marché locatif un cadre réglementaire stable.

Cependant, si l’existence d’une réglementation spécifique sur la location meublée se justifie par le fait qu’il s’agit d’un marché différent de celui de la location nue, la mission s’est interrogée sur la pertinence de l’existence de deux régimes fiscaux pour les revenus d’une même activité de location de logement (meublé ou non). Tant du point de vue de l’intelligibilité du droit fiscal, de l’égalité devant l’impôt qu’en raison du manque à gagner fiscal qu’elle représente, l’existence de ce double régime n’est pas satisfaisante.

In fine, la mission considère qu’en dehors des aspects liés à la fiscalité, la problématique du marché locatif est moins une «concurrence» entre location nue et location meublée que le risque de voir une partie de l’offre de logements se détourner de la location à usage de résidence principale pour se consacrer à la location de courte durée à une clientèle touristique, en particulier dans les zones tendues et singulièrement à Paris.

Sur le fondement de ces analyses, le présent rapport définit deux scénarios, dont le choix dépend du degré d’ambition d’une réforme du cadre réglementaire et fiscal du marché locatif meublé.
  1. A minima, il convient de mettre fin à des anomalies réglementaires et fiscales.

    Le premier scénario de la mission recommande:
    • sur le plan réglementaire, de conduire début 2017 une évaluation pour mesurer l’impact de la loi pour l’accès au logement et un urbanisme responsable (ALUR) sur le marché locatif en termes d’évolutions des parcs nu et meublé et de niveau des loyers;
    • sur le plan fiscal, de prendre un ensemble de mesures de correction des règles d’imposition des revenus locatifs, en supprimant le double avantage lié au traitement de l’amortissement dans le calcul de la plus-value en location meublée, en relevant le plafond du régime micro-foncier, en supprimant la cotisation foncière des entreprises sur la location meublée et en plafonnant le taux d’amortissement en régime réel;
    • s’agissant de la location meublée de courte durée, de rechercher un premier niveau de réponse aux externalités négatives (nuisances) au niveau de la copropriété, avec la création d’un devoir d’information des copropriétaires par le loueur de courte durée.
  2. La mission recommande d’aller plus loin, avec un scénario qui lui semble de nature à garantir un développement équilibré de l’offre locative meublée.

    S’agissant des aspects réglementaires, la mission propose la création d’un «bail mobilité», bail de location meublée à titre de résidence principale, de durée comprise entre trois mois et un an, non renouvelable sauf à l’initiative du locataire, permettant à la fois l’affectation des pied-à-terre à cette activité et le logement d’étudiants et de salariés en mobilité.

    S’agissant de la fiscalité des revenus locatifs, la mission préconise, afin de réduire le biais introduit par la fiscalité des revenus en faveur dela location meublée, de conserver un unique régime fiscal pour l’activité de location, tout en tenant compte des spécificités de la location meublée, en soumettant désormais les revenus de la location meublée à un régime foncier adapté:
    • les revenus de la location meublée inférieurs à un plafond révisé régulièrement bénéficieraient en régime micro d’un taux d’abattement de 40% (reflet des charges supportées par le bailleur en meublé) s’appliquant à une assiette composée des seuls loyers;
    • la cotisation foncière des entreprises sur la location meublée serait supprimée;
    • en régime réel, la déduction des revenus locatifs d’un amortissement du bien mis en location meublée serait restreinte aux seuls meubles;
    • les déficits constatés (notamment à la suite de la réalisation de travaux) seraient imputables sur l’ensemble des revenus du contribuable (et non plus sur les seuls revenus de l’activité de location), dans la limite du plafond actuellement prévu par le régime foncier.
    Enfin, s’agissant de la location de courte durée, la mission recommande:
    • d’autoriser les règlements de copropriété à réguler, à l’unanimité, l’activité de location de courte durée;
    • de prévoir la télétransmission obligatoire à l’administration fiscale, par les intermédiaires de marché, des données de réservation et de loyers perçus par les utilisateurs de leurs services;
    • de rouvrir dans la loi la possibilité, offerte aux collectivités, de prévoir un système d’enregistrement obligatoire de l’ensemble des locations de courte durée.

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#68 Message par poucinette51 » 12 janv. 2018, 09:38

Bonjour,

Propriétaire d'un appartement d'un peu plus de 50m2 (loi carrez) (64m2 au sol) de type 3 (2 chambres + 1 mezzanine) situé au 3ème étage d'un petit immeuble ancien, à Reims, dans un quartier calme mais proche du centre ville, j'envisage de mettre mon appartement en location pour le mois de Mars (c'est donc imminent).

J'hésite encore entre louer cet appartement vide ou meublé....... avez vous des conseils à me donner par rapport à cela ? les différences entre ces 2 types de location ? avantages et inconvénients ? et par rapport à mon appartement, quel serai le mieux ?!

Merci d'avance :-)

Pierric
-+
-+
Messages : 2461
Enregistré le : 26 janv. 2009, 22:19

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#69 Message par Pierric » 12 janv. 2018, 09:47

On conseille déjà de se renseigner sur les différents modes de location.
Parceque si on en est à expliquer la différence entre vide et meublé ...

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 4238
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#70 Message par flipper le dauphin » 12 janv. 2018, 09:48

Je dirais que la difference principale est la durée du baille.
Vous avez egalement des differences avec la fiscalité

Un lien pour vous aider sur ce que doit contenir un meublé :

https://www.service-public.fr/particuli ... oits/F1165

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#71 Message par poucinette51 » 12 janv. 2018, 10:09

Merci pour vos réponses.

Je vais reformuler ma demande car en effet je me suis tout de même déjà renseignée sur les grandes différences entre ces 2 types de location.
vide : bail de 3 ans
meublé : bail d'un an

vide : abattement de 30% - revenus micro-foncier
meublé : abattement de 50% - revenus BIC

d'après ce que j'ai vu, pour pouvoir louer son appartement en meublé il doit y avoir au minimum :
un lit avec couette
une table + chaises
meuble de rangement
cuisine équipée (four + frigo + congél)

y a t'il d'autres éléments obligatoires ?

en fait, je voudrai des conseils plutôt sur vos expériences ou vos avis en tant que bailleur.

Pierric
-+
-+
Messages : 2461
Enregistré le : 26 janv. 2009, 22:19

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#72 Message par Pierric » 12 janv. 2018, 10:12


Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2722
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#73 Message par Marie 94 » 12 janv. 2018, 11:23

Dans le meublé, le régime réel est intéressant.

Tout dépend de la demande locale (il y a une demande pour le meublé ?), de ton temps disponible, de ton TMI…

J’ai fait de la location nue : ça a l’avantage d’être simple et peu chronophage.
Je fais du meublé : ça rapporte plus, tu payes moins d’impôts mais ça demande plus de temps. Attention aux listes de meubles obligatoires. Les gens sont exigeants : ils attendent une TV, un lave linge par ex. Je fais un mix de location saisonnière et de meublé à l’année. J’ai par ex des étudiants étrangers Erasmus qui cherchent un appart pour 4 mois. Ils passent par des platerforme en ligne connue. A la rentrée de septembre, j’ai des demandes d’étudiants français pour un bail classique.

Si tu n’as aucune expérience de bailleurs, je te conseille quand même de commencer par la location nue pour te faire la main et de passer ensuite en meublé.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4407
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#74 Message par coolfonzi » 12 janv. 2018, 11:38

Marie 94 a écrit :Dans le meublé, le régime réel est intéressant.



Si tu n’as aucune expérience de bailleurs, je te conseille quand même de commencer par la location nue pour te faire la main et de passer ensuite en meublé.
Non, si tu pars d'emblée sur de la location nue, tu seras potentiellement bloqué pendant 3 ans mini.

La 1ere question à se poser, c'est il y a t-il des intérêts d'emprunts à enlever d’éventuels loyers ?
Bonjour chez vous ! :D

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#75 Message par poucinette51 » 12 janv. 2018, 11:41

Merci pour ta réponse !

Niveau disponibilité, étant donné que je suis à mon compte, je peux donc assez facilement me libérer pour une visite ou autre !

Niveau impôts, pour le moment je ne suis pas imposable vu que mes revenus sont assez faibles, donc du coup je ne sais pas trop si cela va changer qqch fiscalement parlant ?
Mon but est que le montant du loyer (je pars sur 600€/mois) couvre le coût de mon crédit actuel (je rembourse environ 480€/mois).

Ce qui me fais un peu peur c'est le fameux bail de 3 ans..... c'est tou de même un sacré engagement en terme de durée ! Bon, je sais que l'on peut mettre une clause qui stipule un droit de visite de l'appartement (une ou 2 fois par an je crois) afin de vérifier qu'il n'y ai pas de problème !
Le meublé a l'avantage de limiter le bail à un an !

Par contre, effectivement, si il faut qu'il y ai vraiment une TV, un lave-linge, etc..... je ne pourrai pas assurer ces dépenses pour l'immédiat !

Mais pour passer d'un bail location vide à un bail meublé il faut obligatoirement attendre la fin du bail de 3 ans ? Et si le locataire souhaite renouveler le bail 3 ans, je ne peux donc pas récupérer mon appartement pour le repasser en meublé ?

zepi92
Messages : 384
Enregistré le : 02 nov. 2015, 20:53

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#76 Message par zepi92 » 12 janv. 2018, 11:46

Xyz
Modifié en dernier par zepi92 le 19 juil. 2020, 23:04, modifié 1 fois.

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4407
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#77 Message par coolfonzi » 12 janv. 2018, 11:57

poucinette51 a écrit :
Niveau impôts, pour le moment je ne suis pas imposable vu que mes revenus sont assez faibles, donc du coup je ne sais pas trop si cela va changer qqch fiscalement parlant ?

Mon but est que le montant du loyer (je pars sur 600€/mois) couvre le coût de mon crédit actuel (je rembourse environ 480€/mois).

?
Même non imposable, il y aura de la CSG à payer sur les revenus net de la location

Sont à enlever des loyers perçus : les intérêts de l'emprunt (regarder son échéancier pour connaitre ceux-ci pour les prochaines années années), les charges de copro, assurances etc.
Bonjour chez vous ! :D

Pierric
-+
-+
Messages : 2461
Enregistré le : 26 janv. 2009, 22:19

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#78 Message par Pierric » 12 janv. 2018, 14:40

Bah, pour les impôts, faut calculer.
En gros, 600€/mois, avec les 30% d'abattement, ca ferait 5040€ de revenus à déclarer.

En étant non impsable, une banque te suit pour un crédit de 480/mois pour du locatif ?

A Reims pour un T3, il faut voir la demande pour du meublé, c'est peut être pas le meilleur type de bien pour çà.

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2722
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#79 Message par Marie 94 » 12 janv. 2018, 15:04

@Poucinette : Tu m’as l’air de qqun qui aime bien se compliquer la vie.

Malgré nos réserves, tu as voulu mettre ce bien en location plutôt que de le vendre. Et là tu te renseignes pour le meublé sans même avoir les moyens d’acheter une TV ou un lave linge. Tu vas faire comment quand un truc va tomber en panne et qu’il faudra le remplacer? :roll:
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Pierric
-+
-+
Messages : 2461
Enregistré le : 26 janv. 2009, 22:19

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#80 Message par Pierric » 12 janv. 2018, 15:12

Ou quand le locataire va partir et que faudra 2 mois pour en trouver un nouveau

Pierric
-+
-+
Messages : 2461
Enregistré le : 26 janv. 2009, 22:19

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#81 Message par Pierric » 12 janv. 2018, 15:15

Ou si tu deviens imposable ou que l'augmentation de revenus te fait perdre d'autres avantages. Ca peut vite chiffrer et impacter la rentabilité finale

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#82 Message par poucinette51 » 12 janv. 2018, 15:38

@Marie 94 : Oui, en effet, j'ai pris la décision de garder mon appartement..... j'ai beaucoup réfléchis et pour tout un tas de raisons il est nettement préférable que je le garde car je sais qu'il sera difficile pour moi de ré-emprunter dans un avenir proche.
Je ne me complique pas la vie, je possède un bien qui a été compliqué à obtenir, donc je me projette dans l'avenir en me disant que de toute façon ce bien va prendre de la valeur et que si je le loue ça me paye mon crédit chaque mois, et surtout, ça reste du patrimoine....

Oui je me renseigne sur le meublé et le vide car je veux aussi avoir tous les éléments pour choisir ! Et justement, j'ai des frais à faire avant de pouvoir le louer (peinture salle de bain et changement chauffe-eau) donc je ne me vois pas en+ investir dans un lave linge + tv, ou alors d'occasion, pourquoi pas, il faut que j'y réfléchisse et que je calcule tout cela justement !

C'est pour toutes ces raisons que je viens demander conseil ici, afin de voir ce qui est le plus judicieux.

Et de toute façon, même si l'appart reste vide pendant 2 mois, ça ne changera pas ma situation actuelle (je rembourse mon crédit seule depuis quelques mois).

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4407
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#83 Message par coolfonzi » 12 janv. 2018, 16:37

Chère poucinette, je viens de lire ton file de Juil 2017, je comprends mieux.

Enfin j'ai survolé vite fait : un apport conséquent de 30 000€ et en cas de bonne vente il te resterai à peine 20 000 €, grosso modo c'est ça ?

Quel montant de loyer as-tu économisé si t'avais été locataire pdt cette période ? Ça rentre en ligne de compte pour un calcul de l'arbitrage ? Est-ce un secteur plutôt dynamique et demandé pour la loc ?

Ton questionnement est légitime, Marie manque parfois de pondération, elle n'est pas à ta place
Bonjour chez vous ! :D

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#84 Message par poucinette51 » 12 janv. 2018, 17:06

@coolfonzi :
Oui c'est tout à fait ça, grosso modo comme tu dis, une fois le prêt remboursé + dette envers mes parents + dette perso etc.... il me resterai maxi 25 000 euros.

Avant d'acheter ce bien, j'étais locataire, je payais environ 470 euros / mois, soit identique à ce que je rembourse actuellement, pour une surface plus petite (35 m2 environ).

Mon appartement est bien situé oui, sur une petite place sympa arborée avec parc de jeux, commerces à 5 minutes à pied ou 5 minutes en voiture, arrêt de bus quasi en bas de l'immeuble et arrêt de tram à 5 minutes à pied.
proximité du centre ville et de la gare : environ 15 minutes à pied
lycée à proximité également....
L'immeuble est calme car il n'y a que 4 logements (2 locataires et donc 2 propriétaires occupants).

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4407
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#85 Message par coolfonzi » 12 janv. 2018, 17:18

J'ai continué ton sujet initial, à ta place je louerais , c'est ce que j'ai fait il y a 3 ans. Tu es encore dans les lieux, encore combien de temps. Si c'est le cas pour encore qq mois, tu peux tenter le combo : tu mets en vente à un prix "coup de cœur " élevé où tu serais gagnante et si ça ne se fait pas, tu loues. Tu risques pas grand chose à le faire.
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2722
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#86 Message par Marie 94 » 12 janv. 2018, 17:20

@Poucinette : je comprends que tu as vécu dans ce bien et que tu peux y être attaché et c’est bien normal. Maintenant, il faut le voir comme un placement désormais, analyser les chiffres froidement. S’il reste vide pendant 2 mois et que tu as un crédit en face, ta renta baisse. Vu que ce tu as décris dans l’autre fil, je ne pense pas que tu sois en situation de te dire « c’est pas grave ». Chaque mois compte.

Les conseillers ne sont pas les payeurs. Ça coute rien de dire « vas y fonce » et de te regarder créer fil sur fil comme Miguel. Louer en meublé implique d’être capable d’avancer de la tréso au début. ça te fait réfléchir car tu as déjà d’autres travaux à faire. Si tu commences à fournir peu de prestations (pas de TV, de lave linge) ou du bas de gamme, tu vas avoir en face une clientèle bas de gamme avec les risques que cela comporte. Pour qqun qui a un TMI important, je comprendrai le meublé au réel mais dans ton cas, je ne suis pas convaincue de l’intérêt.

Les durées de bail sont théoriques. Le bail vide signé pour 3 ans peut être résilié en 1 an. Le bail meublé signé pour 1 an peut être reconduit pendant 3 ans. Oublies pas la saisonnabilité. Les meublés sont recherchés par les étudiants à la rentrée en septembre. Et en on en janvier. Mais c’est pas le point essentiel ici. Vas d'abord voir plusieurs agents immo locaux qui pourront te dire s’il y a une demande en meublé et en vide pour ton bien et à combien il pourrait être loué.

Après on en reparle.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#87 Message par poucinette51 » 12 janv. 2018, 18:15

@coolfonzi : Nous allons déménager dans environ 1 mois, c'est donc imminent !
Honnêtement, je n'ai pas envie de le vendre :-)

@Marie 94 : C'est certain que je suis attachée à ce bien car c'est mon premier achat, en+ un achat "coup de coeur" et un beau projet car j'ai en fait acheté un grenier qui a été complètement transformé en appartement, et il y a aussi le fait que j'ai du batailler pour avoir un accord bancaire et je sais très bien que pour pouvoir emprunter à nouveau il faudra encore plusieurs années, c'est aussi pour cette raison que j'ai pris la décision de le garder, afin d'assurer mes arrières !
Bien sur que chaque mois compte, mais ce que je veux dire c'est que si il n'est pas loué pendant qq mois, ça ne sera pas pire que ma situation actuelle dans laquelle je paye déjà mon crédit.
Le fait de louer va justement me permettre d'avoir cette charge en moins, et donc m'enlever un poids, mais si il n'est pas loué cela ne me fera pas de poids en plus que celui que j'ai actuellement.

Par contre je suis d'accord sur le fait que la durée d'un bail est théorique et qu'en effet, si je ne fournis pas de bonnes prestations je n'aurai pas de "bons" locataires. Il est vrai que je peux très bien démarrer en le louant "vide" jusqu'à ce que le locataire parte et ensuite je verrai si je continue ou si je passe en "meublé".

Ben92
-++
-++
Messages : 4358
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#88 Message par Ben92 » 12 janv. 2018, 18:16

@Poucinette51
Reims n'est pas une ville dynamique, en plus tu n'es pas une pro, je pense que tu n'as aucune chance de louer ton logement à 600€... tu rêves.

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#89 Message par poucinette51 » 12 janv. 2018, 18:21

Mon voisin loue son appartement 550€...... pour une superficie à peu près identique...

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4407
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#90 Message par coolfonzi » 12 janv. 2018, 18:35

Ben92 a écrit :@Poucinette51
Reims n'est pas une ville dynamique, en plus tu n'es pas une pro, je pense que tu n'as aucune chance de louer ton logement à 600€... tu rêves.
Pourquoi il faut être pro pour louer ?
Bonjour chez vous ! :D

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#91 Message par poucinette51 » 24 janv. 2018, 14:13

Bonjour tout le monde,

Bon... j'avance petit à petit dans ma réflexion... :wink:
Je vais partir sur une location vide... et je verrai plus tard pour le mettre en meublé. Je n'ai pour le moment pas les reins assez solides pour me lancer là dedans. Merci pour vos conseils à ce sujet !

J'ai également demandé conseil à mon comptable, pour l'aspect fiscal cette fois. Je me suis renseignée et, j'hésite encore mais je pense partir sur le régime réel.
Car j'ai pas mal de frais que je peux déduire, surtout cette année où l'on envisage avec les co-propriétaires, de refaire les peintures des communs.
Et rien qu'avec les intérêts de mon prêt je suis actuellement à plus de 200€/mois.

Je pense donc qu'il est plus judicieux pour moi de partir là dessus.

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#92 Message par poucinette51 » 13 mars 2018, 14:35

Hello !

Je viens vous donner quelques nouvelles....
Je vous annonce que ça y est j'ai trouvé mes locataires !
Nous avons signé le contrat de location il y a quelques jours.... avec date de prise d'effet fin avril (état des lieux en même temps).
J'ai donc mis un mois pour trouver des personnes sérieuses (couple de 28 et 31 ans, lui : avocat à son compte - environ 2000€ de revenus, elle : en CDI à mi-temps environ 900€ de revenus).
Loyer : 550€ + 20€ de charges.

J'ai longtemps hésité à souscrire la fameuse assurance loyer impayé.... et.... je me suis renseignée auprès de mon assureur qui m'a limite déconseillé de la prendre, car pour lui à partir du moment où j'ai déjà été très sélective dans le choix des locataires, ça sécurise déjà beaucoup, et il m'a expliqué aussi que si l'on rencontre des soucis de paiement, l'indemnisation n'est pas instantanée, il y a un délai de 3 mois je crois, et il faut aussi qu'une procédure soit lancée.... donc bon.... du coup je n'ai ni assurance, ni garant..... j'espère ne pas me tromper !

Voilà voilà ! ;-)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31007
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#93 Message par Gpzzzz » 13 mars 2018, 14:43

Merci de ton retour !
Par contre un couple avec un travailleur indépendant et une personne à mi temps sans aucun garant on peut pas dire que ce soit les profils les plus sécurisants :roll:

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#94 Message par poucinette51 » 13 mars 2018, 14:49

Travailleur indépendant en effet, mais il a un contrat de collaboration avec un cabinet d'avocats, depuis 2013, qui fixe une rémunération minimale et pour une durée indéterminée.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31007
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#95 Message par Gpzzzz » 13 mars 2018, 15:06

poucinette51 a écrit :Travailleur indépendant en effet, mais il a un contrat de collaboration avec un cabinet d'avocats, depuis 2013, qui fixe une rémunération minimale et pour une durée indéterminée.
Je viens de comprendre que t'as posté le meme message dans 2 fils différents :lol:
Oki ce point que tu n'avais pas évoqué est plus rassurant en effet !

poucinette51
Messages : 37
Enregistré le : 26 juil. 2017, 06:25

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#96 Message par poucinette51 » 13 mars 2018, 15:10

Oui, vu que j'ai 2 posts j'ai annoncé la nouvelle sur les 2 :D lol

Bon après il est encore temps de souscrire une assurance mais bon..... j'avoue avoir un peu déchanté suite aux propos mon assureur !

D'autres avis sur le sujet ?

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31007
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#97 Message par Gpzzzz » 13 mars 2018, 15:49

poucinette51 a écrit :Oui, vu que j'ai 2 posts j'ai annoncé la nouvelle sur les 2 :D lol

Bon après il est encore temps de souscrire une assurance mais bon..... j'avoue avoir un peu déchanté suite aux propos mon assureur !

D'autres avis sur le sujet ?
Comme deja dit, au dela du remboursement en cas de soucis (on sait comment ca marche parfois avec les assureurs, il faut lire entre les petites lignes du contrat), l'assureur a au moins le mérite de valider le serieux du dossier (controle de la validité des pièces, mieux former aux arnaques ect..)
Après c'est toujours pareil, l'assurance tu la payes souvent pour rien, mais c'est une assurance quoi ^^

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42909
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#98 Message par slash33 » 13 mars 2018, 21:33

Le bon côté c'est qu'en cas de pépin le locataire se fera fort de rappeler la loi au propriétaire. C'est un peu plus risqué vu par ce bout de la lorgnette. :mrgreen:

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2722
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#99 Message par Marie 94 » 13 mars 2018, 21:58

C'est clair, ne jamais louer aux avocats, policiers and co :mrgreen:

As-tu vérifier que tes locataires étaient à jour de leur loyer précédemment ? Contacter leur précédent bailleur ?
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 32300
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Mettre son appartement en location..... vide ou meublé ?

#100 Message par ignatius » 14 mars 2018, 07:25

Je suis dans le même cas (choix d'un locataire).
J'ai pour ma part prix un garant, malgré 2 salariés en CDI.
Si tu as un garant tu ne peux pas avoir d'assurance loyers impayés.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Répondre