Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 3966
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#51 Message par amalricu » 21 nov. 2020, 11:44

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 11:39
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 00:51
Un bail est un contrat de droit privé, l’Etat doit le faire respecter, point barre.
point de vue rigide, c'est un bail signé dans certaines conditions (que les 2 signataires croyaient inamovibles)
crois tu que l'Etat va obliger les assurances à payer ce qu'ils doivent à leurs clients ayant souscrit des primes contre les pandémies ? Dis qu'on est dans un état de droit, pendant qu tu y es.
En temps normal, c'est le cas...mais on s'approche d'une crise globale dont a pas la date de fin dans un contexte de présidentielle....Bref, tout est possible.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22750
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#52 Message par lecriminel » 21 nov. 2020, 11:45

ignatius a écrit :
21 nov. 2020, 06:46
C'est surtout que c'est juste inconstitutionnel, incohérent, en total désaccord avec la règle du secret fiscal, économiquement désastreux.
Mais on est sur bulle immo alors rien ne m'étonne.

On pourrait également coupler cette mesure "de bon sens" avec une double Imposition aux loyers fictifs pour les bailleurs qui n'ont plus de crédit tant qu'on y est.
l'idée, incontestable, de guyomette, c'est que si pour 100 qui circulent dans le circuit éconmomique, 30 vont dans les loyers/mensualités, alors s'il n'y a plus que 80 qui circulent et qu'on reste à 30 dans les loyers, il va y avoir de sérieux problèmes.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#53 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 11:49

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 11:43
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 01:03

Ça ne fera pas seulement baisser l’immobilier. Ça fera fuir toute personne sensée ayant le projet de devenir propriétaire-bailleur. Ça retardera les travaux d’amélioration dans le parc locatif privé.

A la longue ça degradera l’offre. Vous ne le croyez pas? Vous n’avez pas vu dans les années 80 les infâmes daubes qu’étaient les apparts parisiens loués sous le régime de la Loi de 1948?
quand on voit l'état du parc immobilier parisien entier, on comprend que contrairement au mythe du lobby UNPI, ce ne sont pas les loyers trop bas, mais les prix trop chers qui impliquent un mauvais entretien. Toi qui as l'air d'avoir une dent contre les abris de fortune, souhaites tu qu'on mette une limite aux prix ?
Je n’ai aucune dent contre les abris de fortune. Si ce n’est que je préfère que les gens soient logés correctement mais pas à n’importe quel prix pour la collectivité.

Le parc immobilier parisien est dans un état infiniment meilleur qu’il l’était dans les années 60 ou 80. J’ai l’âge de me souvenir de ce qu’il y avait dans les années 80. Les gens ont racheté pour y habiter et ont fait des travaux massivement. Évidemment s’il s’airbnbise ça va se dégrader.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22750
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#54 Message par lecriminel » 21 nov. 2020, 11:51

ignatius a écrit :
21 nov. 2020, 07:38
Bidibulle a écrit :
21 nov. 2020, 07:15
Faut pas toucher au grisbi de papa Ignatius.
Rien à voir.
Il suffit juste de réfléchir un peu sur le bien-fondé de la proposition.
À la rigueur tu peux augmenter la fiscalité des revenus fonciers.

Si on applique ce "truc", que va faire le locataire ?
Il va chercher le bailleur le moins riche, pour avoir un loyer le plus faible possible.
Et ensuite le locataire est dépendant des fluctuations de fortune de son bailleur ?

Sur un étage avec 5 apparts identiques, tu auras 5 tarifs très différents, dans des proportions bien plus importantes qu'actuellement ?

Et donc les meilleurs locataires auront les loyers les plus faibles. Un truc fait pour les riches locataires. :lol:
tu dois voir macroéconomiquement ce que dit Guyomette: sachant que les revenus baissent, alors les loyers doivent baisser/baisseront, ce qui est possible car les bailleurs n'en sont pas dépendants pour vivre/survivre. Il ne s'agit pas de loyers à la tête du bailleur, mais une vue d'ensemble.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22750
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#55 Message par lecriminel » 21 nov. 2020, 11:54

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 11:49
Le parc immobilier parisien est dans un état infiniment meilleur qu’il l’était dans les années 60 ou 80. J’ai l’âge de me souvenir de ce qu’il y avait dans les années 80. Les gens ont racheté pour y habiter et ont fait des travaux massivement. Évidemment s’il s’airbnbise ça va se dégrader.
je l'ai vu autour de 2000, je ne savais pas qu'il y avait des logements dans cet état en France. D'ailleurs je ne crois pas qu'aucune ville de province ne s'en approchait. Ca s'est peut-être amélioré depuis.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#56 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 11:55

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 11:39
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 00:51
Un bail est un contrat de droit privé, l’Etat doit le faire respecter, point barre.
point de vue rigide, c'est un bail signé dans certaines conditions (que les 2 signataires croyaient inamovibles)
crois tu que l'Etat va obliger les assurances à payer ce qu'ils doivent à leurs clients ayant souscrit des primes contre les pandémies ? Dis qu'on est dans un état de droit, pendant qu tu y es.
Tout point de vue juridique est rigide.

Pour les assurances, il faut regarder les clauses d’exclusion et c’est à la justice de trancher les litiges.

Si tu veux vivre dans un état de droit, et diminuer la corruption, il faut te faire à la rigidité des lois.

Le bail n’est pas signé dans des conditions que les 2 signataires croyaient inamovibles. Il est signé pour 3 ans dans des conditions que les 2 signataires espèrent pérennes pour cette durée. Ce n’est pas à moi que tu as une chance d’apprendre les applications du calcul des probabilités.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22750
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#57 Message par lecriminel » 21 nov. 2020, 11:56

Ave a écrit :
21 nov. 2020, 10:02
en attendant elle ne touche plus les loyers et doit rembourser le crédit.
La banque est au dernier étage de la chaîne alimentaire de l'économie de connivence que nous avons en France.
Jamais elle n'obtiendra de geste ou réduction de ce coté-là.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22750
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#58 Message par lecriminel » 21 nov. 2020, 11:58

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 11:55
Pour les assurances, il faut regarder les clauses d’exclusion et c’est à la justice de trancher les litiges.
je ne plaindrai jamais les clients floués par une assurance, j'accepte le darwinisme.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#59 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 12:05

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 11:51
ignatius a écrit :
21 nov. 2020, 07:38
Bidibulle a écrit :
21 nov. 2020, 07:15
Faut pas toucher au grisbi de papa Ignatius.
Rien à voir.
Il suffit juste de réfléchir un peu sur le bien-fondé de la proposition.
À la rigueur tu peux augmenter la fiscalité des revenus fonciers.

Si on applique ce "truc", que va faire le locataire ?
Il va chercher le bailleur le moins riche, pour avoir un loyer le plus faible possible.
Et ensuite le locataire est dépendant des fluctuations de fortune de son bailleur ?

Sur un étage avec 5 apparts identiques, tu auras 5 tarifs très différents, dans des proportions bien plus importantes qu'actuellement ?

Et donc les meilleurs locataires auront les loyers les plus faibles. Un truc fait pour les riches locataires. :lol:
tu dois voir macroéconomiquement ce que dit Guyomette: sachant que les revenus baissent, alors les loyers doivent baisser/baisseront, ce qui est possible car les bailleurs n'en sont pas dépendants pour vivre/survivre. Il ne s'agit pas de loyers à la tête du bailleur, mais une vue d'ensemble.
Oui. Mais le moment où se fixe le loyer, qui n’est autre que le prix du service du logement, c’est à la signature du bail. C’est pourquoi un locataire insolvable doit pouvoir trouver une solution de logement moins chère. Il peut aussi toujours proposer 6 mois au moins avant le renouvellement du bail une baisse du loyer. La réponse du propriétaire bailleur est certes prévisible mais il lui faudra trouver un autre locataire. Sinon on peut faire des baux pour 1 an ou pour 3 mois si tu veux que le locataire puisse renégocier son loyer en temps réel. :mrgreen:

Si tu achètes une voiture en Janvier, voiture qui t’es livrée en Mai, et qu’en Avril tu as une perte de revenus, le prix de la voiture n’est pas diminué.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#60 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 12:11

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 11:54
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 11:49
Le parc immobilier parisien est dans un état infiniment meilleur qu’il l’était dans les années 60 ou 80. J’ai l’âge de me souvenir de ce qu’il y avait dans les années 80. Les gens ont racheté pour y habiter et ont fait des travaux massivement. Évidemment s’il s’airbnbise ça va se dégrader.
je l'ai vu autour de 2000, je ne savais pas qu'il y avait des logements dans cet état en France. D'ailleurs je ne crois pas qu'aucune ville de province ne s'en approchait. Ca s'est peut-être amélioré depuis.
Le parc locatif privé est nécessairement moins bien entretenu que le reste du parc si son rendement net n’est pas supérieur au coût du crédit . Tu n’y peux rien. Personne de sensé ne va jouer au petit jeu de l’offre de bien et services pour des prunes.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#61 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 12:13

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 11:58
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 11:55
Pour les assurances, il faut regarder les clauses d’exclusion et c’est à la justice de trancher les litiges.
je ne plaindrai jamais les clients floués par une assurance, j'accepte le darwinisme.
La notion de client floué par une assurance se définit non pas par le point de vue du client ou de la société d’assurance mais par celui du juge.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22750
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#62 Message par lecriminel » 21 nov. 2020, 12:28

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 12:13
La notion de client floué par une assurance se définit non pas par le point de vue du client ou de la société d’assurance mais par celui du juge.
c'est la notion la plus couramment admise, mais quand on sait ce que valent les juges, elle ne vaut pas plus (ni moins)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#63 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 12:44

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 11:56
Ave a écrit :
21 nov. 2020, 10:02
en attendant elle ne touche plus les loyers et doit rembourser le crédit.
La banque est au dernier étage de la chaîne alimentaire de l'économie de connivence que nous avons en France.
Jamais elle n'obtiendra de geste ou réduction de ce coté-là.
La corruption commence avec une flexibilité excessive dans l’application des règles.

Crois en une personne qui comprend ce qu’est la logique et dont l’activité est soumise à une réglementation tatillonne.

Si les fonctionnaires ne suivent pas scrupuleusement les réglementations et les lois, qu’il y a de la flexibilité et que tout est négociable, attends toi au pire. Quand les flics commenceront à négocier les amendes, tu comprendras peut-être :roll: .

Si ce que tu veux dire est que l’économie de marché basée sur le crédit engendre la corruption si elle n’est pas fermement régulée, c’est parfaitement exact et démontré par mille exemples, pas seulement celui que tu as sous les yeux. Il suffit de discuter avec les copains qui bossent à l’étranger, US, UK, Chine, Viet-Nam, Tunisie, Maroc, Roumanie, Russie, Brésil, etc.... Et même RFA, si, si.... J’ai pas de copain travaillant en Afrique noire parce qu’il n’est pas possible de faire mon métier dans des conditions à peu près normales là-bas et je ne me suis pas spécialisé dans la coopération universitaire françafricaine. Les Chinois ne te disent pas tout, parce qu’ils sont obligés d’être plus discrets que les autres, les vietnamiens sont un peu plus volubiles. Les seuls avec qui tu ne sauras rien ce sont les Japonais et les Coréens d’une part, les Suisses et Luxembourgeois d’autre part.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#64 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 12:47

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 12:28
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 12:13
La notion de client floué par une assurance se définit non pas par le point de vue du client ou de la société d’assurance mais par celui du juge.
c'est la notion la plus couramment admise, mais quand on sait ce que valent les juges, elle ne vaut pas plus (ni moins)
Tout à fait. Un raisonnement cohérent ne vaut que par la qualité de ses prémisses. Si tu veux améliorer le système judiciaire, ok, je suis d’accord, mais ça ne va pas être gratuit. Idem pour tous les services publics.

Encore un petit effort et tu retrouveras la thèse de Montesquieu que les lois d’un peuple découlent de ses mœurs.

De sorte que la corruption des institutions découle de celle des mœurs.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#65 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 12:59

En droit civil, le juge est censé appliquer des textes littéralement.
Parce que les textes ne peuvent pas tout prévoir, il y a une marge d’interprétation et de jurisprudence. Et bien sur qu’il y aura des gens qui, s’estimant dans leur bon droit, perdront en justice.

Saturne avait d’ailleurs fort pertinemment critiqué dans la file sur les squats le fait qu’en France les jugements n’étaient pas rédigés rigoureusement et que cela donnait trop de latitude aux juges.

En Common Law, le juge a un maximum de flexibilité même s’il doit se baser sur les précédents et donc la jurisprudence. C’est beaucoup plus flexible. Ça permet plus de jugements iniques et ça enracine leurs principes.

Toute décision souveraine, fût elle judiciaire, comporte toujours une part d’arbitraire.

On peut essayer l’anarchie, aussi, si tu veux. Moi, je n’aime pas ça du tout mais c’est un effet de mes préférences subjectives.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 3966
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#66 Message par amalricu » 21 nov. 2020, 13:14

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 12:59
En droit civil, le juge est censé appliquer des textes littéralement.
Parce que les textes ne peuvent pas tout prévoir, il y a une marge d’interprétation et de jurisprudence. Et bien sur qu’il y aura des gens qui, s’estimant dans leur bon droit, perdront en justice.

Saturne avait d’ailleurs fort pertinemment critiqué dans la file sur les squats le fait qu’en France les jugements n’étaient pas rédigés rigoureusement et que cela donnait trop de latitude aux juges.

En Common Law, le juge a un maximum de flexibilité même s’il doit se baser sur les précédents et donc la jurisprudence. C’est beaucoup plus flexible. Ça permet plus de jugements iniques et ça enracine leurs principes.

Toute décision souveraine, fût elle judiciaire, comporte toujours une part d’arbitraire.

On peut essayer l’anarchie, aussi, si tu veux. Moi, je n’aime pas ça du tout mais c’est un effet de mes préférences subjectives.
Un magistrat m'a raconté que lors d'une conférence internationale, ils s'étaient amusés à juger le même crime par des collègues regroupés par nationalité : le jour et la nuit....

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#67 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 13:15

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 11:56
Ave a écrit :
21 nov. 2020, 10:02
en attendant elle ne touche plus les loyers et doit rembourser le crédit.
La banque est au dernier étage de la chaîne alimentaire de l'économie de connivence que nous avons en France.
Jamais elle n'obtiendra de geste ou réduction de ce coté-là.
Faux. Elle est au1er sous sol et il y a deux sous-sols en plus. L'avant dernier sous sol est là où operent justice et police. Le dernier sous sol est l'administration pénitentiaire.

J'utilise le symbolisme du sous-sol en raison d'un poème toscan du moyen age qui commence en gros comme ça

Nell' mezzo del camino de la nostra vita .... (cité de mémoire, je suis nul en italien).
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#68 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 13:17

amalricu a écrit :
21 nov. 2020, 13:14
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 12:59
En droit civil, le juge est censé appliquer des textes littéralement.
Parce que les textes ne peuvent pas tout prévoir, il y a une marge d’interprétation et de jurisprudence. Et bien sur qu’il y aura des gens qui, s’estimant dans leur bon droit, perdront en justice.

Saturne avait d’ailleurs fort pertinemment critiqué dans la file sur les squats le fait qu’en France les jugements n’étaient pas rédigés rigoureusement et que cela donnait trop de latitude aux juges.

En Common Law, le juge a un maximum de flexibilité même s’il doit se baser sur les précédents et donc la jurisprudence. C’est beaucoup plus flexible. Ça permet plus de jugements iniques et ça enracine leurs principes.

Toute décision souveraine, fût elle judiciaire, comporte toujours une part d’arbitraire.

On peut essayer l’anarchie, aussi, si tu veux. Moi, je n’aime pas ça du tout mais c’est un effet de mes préférences subjectives.
Un magistrat m'a raconté que lors d'une conférence internationale, ils s'étaient amusés à juger le même crime par des collègues regroupés par nationalité : le jour et la nuit....
Merci pour cet exemple qui vient parfaitement en soutien de ma thèse.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22750
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#69 Message par lecriminel » 21 nov. 2020, 13:19

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 12:59
On peut essayer l’anarchie, aussi, si tu veux. Moi, je n’aime pas ça du tout mais c’est un effet de mes préférences subjectives.
Je suis sans préférence, je veux juste un peu moins d'hypocrisie et de différence entre le système théorique qu'on nous vend et le système réel. Ca fait Union Soviétique et ça me dérange.
Faux. Elle est au1er sous sol et il y a deux sous-sols en plus. L'avant dernier sous sol est là où operent justice et police. Le dernier sous sol est l'administration pénitentiaire.
je n'ai pas compris ce que tu voulais dire, mais là on n'est plus dans l'économie
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5568
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#70 Message par Ave » 21 nov. 2020, 13:33

ignatius a écrit :
21 nov. 2020, 10:17
Ave a écrit :
21 nov. 2020, 10:02
Je ne savais pas que les expulsions sans relongement étaient interdites pendant la crise sanitaire. J'ai une copine qui a un Scellier ou similaire en province géré par Foncia. Le locataire ne paye pas depuis presque le début. On lui disait de ne pas s'inquiéter car la garantie loyer impayé couvrait, sauf que là la garantie ne paye plus parce que la banque de France a annulé la dette (surendettement) et le locataire devrait se faire expulser mais si c'est interdit...en attendant elle ne touche plus les loyers et doit rembourser le crédit. Elle n'a pas de salaire mirobolant et est célibataire, et locataire elle même à Paris.
Un pigeon du Scellier clé en main.
Parisienne , scellier en province.
Je parie que ce n'est même pas elle qui a choisi son locataire.
De toute façon à quelques centaines de kilomètres, c'est impossible à gérer.
Un locataire qui paie pas, même avec une garantie, je m'inquièterais quand même un peu.

En général, la BDF fait payer en priorité les dettes de logement (bien avant les impôts).
Donc là on a affaire à une procédure de rétablissement personnel, ce qui signifie que :
le reste à vivre calculé par la BDF est négatif une fois toutes les charges payées.
Bref un locataire qui n'aurait jamais été choisi par un propriétaire si celui ci avait fait le taff lui même.
Sauf accident de la vie bien entendu, qui peut arriver à tout le monde.
Oui, effectivement elle n'a pas choisi le locataire elle même, c'est le gestionnaire qui a tout fait. Elle a signé un contrat clef en main, on lui a dit: ne vous inquiétez pas on s'occupe de tout, il y a la garantie loyer impayés, c'est transparent pour vous. Sauf que quand la locataire a arrêté de payer ils lui ont soufflé de faire une procédure de surendettement pour annuler la dette et que dans le contrat il y a une clause qui stipule que dans ce cas la garantie ne couvre plus. Donc une sacré 'Mot2Cambronne'. Ma copine pense que c'est un mode de fonctionnement habituel de Foncia.
Moi je n'aurais jamais fait confiance non plus à quelqu'un qui gère et choisi pour moi le locataire.
Fluctuat Nec Mergitur

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#71 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 13:41

Si tu veux moins différence entre le système qu'on te vend et le système tel qu'il est il faut faire l'effort de comprendre comment est censé fonctionner le système qu'on te vend. Si tu es sans préférence entre la loi et l'anarchie ca prouve que tu ne comprends ni l'une ni l'autre. Et si tu ne comprends pas un systeme tu n'as aucune chance de le réparer ou de le concevoir.

Il n'y a pas d'économie pure autrement que sur le papier. Tout phénomène économique est couplé au politique ne serait ce que par l'intermédiaire du juridique.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Ystava
Messages : 1108
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#72 Message par Ystava » 21 nov. 2020, 13:46

amalricu a écrit :
21 nov. 2020, 07:33
Interrogé sur France Info, Eddie Jacquemart, président de la Confédération nationale du logement, tire la sonnette d’alarme : « Si on ne fait pas quelque chose maintenant, on va vers la catastrophe l’année prochaine. Il faut une année zéro en termes d’augmentations des loyers et une année zéro en termes d’expulsions locatives ».
https://angers.maville.com/actu/actudet ... 9_actu.Htm
« Confédération nationale du logement »... voyons un peu ses positions...
Gratuité des loyers pour la période du confinement ! Faisons payer les ultras-riches, rétablissons l’ISF !

Pour faire face à cette situation, et éviter que des milliers de ménages ne basculent dans une situation de pauvreté extrême et irréversible, la Confédération Nationale du Logement demande la gratuité des loyers pour toute la période de confinement !

La CNL demande le rétablissement immédiatement de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) qui coûte chaque année plus de 4 milliards d’euros aux caisses de l’État pour financer cette gratuité !

Stop aux cadeaux aux ultras-riches, oui à la solidarité nationale !

http://www.lacnl.com/gratuit%C3%A9-des- ... blissons-l
La fantasmagorie gauchiste en marche.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 32300
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#73 Message par ignatius » 21 nov. 2020, 13:49

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 11:51
ignatius a écrit :
21 nov. 2020, 07:38
Bidibulle a écrit :
21 nov. 2020, 07:15
Faut pas toucher au grisbi de papa Ignatius.
Rien à voir.
Il suffit juste de réfléchir un peu sur le bien-fondé de la proposition.
À la rigueur tu peux augmenter la fiscalité des revenus fonciers.

Si on applique ce "truc", que va faire le locataire ?
Il va chercher le bailleur le moins riche, pour avoir un loyer le plus faible possible.
Et ensuite le locataire est dépendant des fluctuations de fortune de son bailleur ?

Sur un étage avec 5 apparts identiques, tu auras 5 tarifs très différents, dans des proportions bien plus importantes qu'actuellement ?

Et donc les meilleurs locataires auront les loyers les plus faibles. Un truc fait pour les riches locataires. :lol:
tu dois voir macroéconomiquement ce que dit Guyomette: sachant que les revenus baissent, alors les loyers doivent baisser/baisseront, ce qui est possible car les bailleurs n'en sont pas dépendants pour vivre/survivre. Il ne s'agit pas de loyers à la tête du bailleur, mais une vue d'ensemble.
Scusez moi, je connais un peu l'économie, la réglementation, la fiscalité, et toutes ces petites choses qui obligent à sortir des propos de bistrot.

Je suis tout à fait d'accord que la part des loyers doit baisser si on ne veut pas que les commerces les moins rentables ou les plus affectés par la crise ferment.
Sauf que cela ne peut se faire que par réajustements successifs, au fur et à mesure des reconductions ou renegociations de baux.

Pas en décidant que le proprio, il a de la thune donc on va diviser le loyer par deux.
Et le proprio qui a pas de thune, on laisse crever son locataire en maintenant son niveau au maximum ?

Faire un bon constat, c'est bien.
Mais cela ne suffit pas.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Ystava
Messages : 1108
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#74 Message par Ystava » 21 nov. 2020, 14:12

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 12:44
La corruption commence avec une flexibilité excessive dans l’application des règles.

Crois en une personne qui comprend ce qu’est la logique et dont l’activité est soumise à une réglementation tatillonne.

Si les fonctionnaires ne suivent pas scrupuleusement les réglementations et les lois, qu’il y a de la flexibilité et que tout est négociable, attends toi au pire. Quand les flics commenceront à négocier les amendes, tu comprendras peut-être :roll: .
Justement, cette flexibilité existe déjà dans une certaine mesure. Cf. les amendes à X €... mais dont le montant est réduit si le redevable paye sous 30 jours.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#75 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 14:17

C'est le Trésor Public qui est flexible dans ton exemple, pas les flics. 8)
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 3966
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#76 Message par amalricu » 21 nov. 2020, 14:21

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 14:17
C'est le Trésor Public qui est flexible dans ton exemple, pas les flics. 8)
En Suisse, le PV est corrélé à tes revenus. Un riche s'est pris une prune à 780 000 euros...il devait pas rouler en Dacia. :mrgreen:
Par Lefigaro.fr
Publié le 13 août 2010 à 10:06

Un conducteur suédois pourrait écopé d'une amende record d'un millions de dollars (777.900 euros) pour avoir roulé à 290 km/h sur une route suisse, soit 170 km/h au-dessus de la limite autorisée, selon le site Internet de la BBC.

Dans la loi suisse, le niveau d'une amende est déterminée en fonction de la richesse du conducteur et de la vitesse enregistrée. En janvier dernier, un conducteur suisse avait écopé d'une amende de 290.000 dollars (225.591euros), l'actuel record mondial en la matière.

La voiture du Suédois, une Mercedes SLS AMG, a été confisquée. Il pourrait en principe être contraint de payer une amende journalière de 3429,5 dollars (2667.8 euros) pendant 300 jours.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#77 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 14:27

J'aime bien le truc suisse. Je trouve ca sympa. Un peu gauchiste mais sympa.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 21913
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#78 Message par kamoulox » 21 nov. 2020, 14:28

En suéde ou un autre pays nordique c’est comme ça aussi. C’est plus juste

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#79 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 14:38

Bon alors on y va. On prend au sérieux la demande de la CNL et on développe un système socialiste qui tienne la route pour le logement.

La variante soviétique: on crée un service public du logement qui garantisse à tout citoyen français un logement décent selon les normes en vigueur (cf site de la CAF). On commence par nationaliser le parc locatif privé et après on voit bien comment on finance. Indication : l'ISF rapportera 0.

La variante social-democrate: on crée une x-ème branche de la Sécurité Sociale assurant une garantie des loyers impayés sous réserve d'un conventionnement des logements avec les bailleurs. C'est jouable mais compliqué. Il faut faire passer les dépenses publiques à 65% du PIB. Pas simple.....
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Ystava
Messages : 1108
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#80 Message par Ystava » 21 nov. 2020, 15:03

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 14:38
La variante social-democrate: on crée une x-ème branche de la Sécurité Sociale assurant une garantie des loyers impayés sous réserve d'un conventionnement des logements avec les bailleurs. C'est jouable mais compliqué. Il faut faire passer les dépenses publiques à 65% du PIB. Pas simple.....
Pour faire un parallèle avec l'offre actuelle en matière de location aux cass... euh aux plus pauvres, par laquelle l'Etat offre des réductions d'impôts en contrepartie de loyers négociés, il se pourrait qu'une GLI étatique tombe dans le même écueil : séduisant à première vue, mais pas intéressant financièrement.

Les délais de carence et contreparties imposés par cette garantie pourraient être rédhibitoires.

Alors si en plus cette GLI socialisée devenait obligatoire... elle donnerait naissance, à la suite du MLPS, à un Mouvement pour la Liberté de la Garantie Locative (MLGL).
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 32300
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#81 Message par ignatius » 21 nov. 2020, 15:04

Vous nous emm.... avec votre bureaucratie.
Première chose à faire : occuper les parlementaires pour qu'ils arrêtent de nous emmerder avec des micro amendements pour chaque cas particuliers.
Si en plus vous saviez qui les rédigent :roll:

Autre solution, de 1 à 3 députés et 1 à 2 sénateurs par département.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
saturne
-+
-+
Messages : 2010
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#82 Message par saturne » 21 nov. 2020, 15:09

Le droit de superficie..... emphytéose,,, tout est déjà inventé.. Mais on tente depuis 40 de le faire disparaître,
https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_superficie
https://www.lexology.com/library/detail ... 0467c6a2b4
https://aurelienbamde.com/2020/09/16/la ... uperficie/

Autrement, couper dans toutes les subventions et laisser couler les bailleurs particuliers. Oh ! C'est le marché !

Laisser des entreprises racheter à prix cassés et les laisser réorganiser un marché tenu par des pros, de gros acteurs, en concurrence avec les bailleurs de parcs semi- ou public. Un éventail de vrais interlocuteurs professionnels avec qui les pouvoirs publics pourront mettre en place des stratégies de moyen long-terme cohérentes, et non pas laissées entre les mains de particuliers,

Reinstaurer l'interdiction aux fonctionnaires de toute activité lucrative. y compris, et surtout immobilière
Reinstaurer le logement de fonction

Laisser la loi de l'offre et la demande faire son oeuvre, promouvoir le retour des coûts aux fondamentaux : le coût de remplacement, Renforcer fiscalement l'application de décotes à la revente de biens (qui perdent leur valeur), Démolir les immeubles périmés et reconstruire en Green,

Ça se règle en un exercice electoral,
Hélas il y a le problème, nos élus vivent eux-mêmes de la rente immo, depuis 40 ans. Ils sont toujours au pouvoir,
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#83 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 16:20

saturne a écrit :
21 nov. 2020, 15:09
Le droit de superficie..... emphytéose,,, tout est déjà inventé.. Mais on tente depuis 40 de le faire disparaître,
https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_superficie
https://www.lexology.com/library/detail ... 0467c6a2b4
https://aurelienbamde.com/2020/09/16/la ... uperficie/

Autrement, couper dans toutes les subventions et laisser couler les bailleurs particuliers. Oh ! C'est le marché !
Pourquoi pas?

Problème concret: Comment obtenir le consentement démocratique des particuliers que tu ratiboiseras?

Laisser des entreprises racheter à prix cassés et les laisser réorganiser un marché tenu par des pros, de gros acteurs, en concurrence avec les bailleurs de parcs semi- ou public. Un éventail de vrais interlocuteurs professionnels avec qui les pouvoirs publics pourront mettre en place des stratégies de moyen long-terme cohérentes, et non pas laissées entre les mains de particuliers,
Pourquoi pas? Quelle forme juridique prendraient ces sociétés foncières? Pourquoi les foncières ont elles déserté le marché immobilier résidentiel au cours des années 1990?
Reinstaurer l'interdiction aux fonctionnaires de toute activité lucrative. y compris, et surtout immobilière

Est ce que être propriétaire-occupant est une activité lucrative? Est ce que tu l'interdis aux retraités de la fp?
Reinstaurer le logement de fonction
Avec quel argent?


Laisser la loi de l'offre et la demande faire son oeuvre, promouvoir le retour des coûts aux fondamentaux : le coût de remplacement, Renforcer fiscalement l'application de décotes à la revente de biens (qui perdent leur valeur), Démolir les immeubles périmés et reconstruire en Green,

Ça se règle en un exercice electoral,
:lol: :lol:
Hélas il y a le problème, nos élus vivent eux-mêmes de la rente immo, depuis 40 ans. Ils sont toujours au pouvoir,
Aucun problème. Renouvelons en profondeur le personnel politique. Faisons émerger de nouvelles têtes issues de la société civile et des forces vives de la nation. Fastoche.

Comme Macron/LREM 2017, en somme. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Modifié en dernier par ProfGrincheux le 21 nov. 2020, 16:31, modifié 1 fois.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#84 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 16:28

ignatius a écrit :
21 nov. 2020, 15:04
Vous nous emm.... avec votre bureaucratie.
Première chose à faire : occuper les parlementaires pour qu'ils arrêtent de nous emmerder avec des micro amendements pour chaque cas particuliers.
Si en plus vous saviez qui les rédigent :roll:

Autre solution, de 1 à 3 députés et 1 à 2 sénateurs par département.
Je ne tiens pas au système bureaucratique que je propose pour résoudre le problème des impayés. Je passe beaucoup de temps à faire fonctionner un système bureaucratique sous-optimal conçu en fonction de lubies gauchistes. C'est usant. Mais au moins j'ai une idée de comment c'est structuré.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#85 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 16:40

Ystava a écrit :
21 nov. 2020, 15:03
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 14:38
La variante social-democrate: on crée une x-ème branche de la Sécurité Sociale assurant une garantie des loyers impayés sous réserve d'un conventionnement des logements avec les bailleurs. C'est jouable mais compliqué. Il faut faire passer les dépenses publiques à 65% du PIB. Pas simple.....
Pour faire un parallèle avec l'offre actuelle en matière de location aux cass... euh aux plus pauvres, par laquelle l'Etat offre des réductions d'impôts en contrepartie de loyers négociés, il se pourrait qu'une GLI étatique tombe dans le même écueil : séduisant à première vue, mais pas intéressant financièrement.

Les délais de carence et contreparties imposés par cette garantie pourraient être rédhibitoires.

Alors si en plus cette GLI socialisée devenait obligatoire... elle donnerait naissance, à la suite du MLPS, à un Mouvement pour la Liberté de la Garantie Locative (MLGL).
Très clairement ce n'est pas facile à faire bien. C'est plus dur qu'une réforme structurelle des retraites. Et on a vu que nos gouvernants actuels étaient incapables de la faire bien.

C'est pas impossible à faire mais c'est compliqué. Il faut des bons plombiers à usine à gaz. Mais ça n'existe plus en France depuis que les polytechniciens font de la finance.

Le système actuel est troué par le fait que les impayés de loyer par le locataire déclenchent une suspension du versement des aides.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#86 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 16:55

Faut pas raconter d'histoires. Si on veut instaurer un parc privé ultra-social à bas coût, sur la base du système actuel, il faut que la CAF se substitue intégralement au locataire pour payer ses loyers. C'est pas dans du neuf qu'on pourra le faire mais dans de l'ancien très décoté. La, il peut y avoir un modèle économique. Mais l'écosystème ne sera pas peuplé de bisounours.

Je suis au courant de la théorie que les prestations sociales doivent être données en monnaie au prestataire pour être efficaces. Cette théorie repose sur la statistique que plus de gens sortent du système d'assistance publique de cette façon. Mais cette pratique est ce qui permet la fraude. Le trou du système actuel est une soupape anti-fraude.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22750
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#87 Message par lecriminel » 21 nov. 2020, 17:21

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 14:27
J'aime bien le truc suisse. Je trouve ca sympa. Un peu gauchiste mais sympa.
je ne sais pas à quoi correspond le qualificatif gauchiste,
mais si cette loi qui revient à dire qu'on veut que les amendes soient dissuasives pour qui ne respecte pas les règles, même s'il est riche, est gauchiste,
alors je me vexerai moins quand on me traitera de gauchiste que de droiteux.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 22750
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#88 Message par lecriminel » 21 nov. 2020, 17:24

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 16:55
Faut pas raconter d'histoires. Si on veut instaurer un parc privé ultra-social à bas coût, sur la base du système actuel, il faut que la CAF se substitue intégralement au locataire pour payer ses loyers. C'est pas dans du neuf qu'on pourra le faire mais dans de l'ancien très décoté.
+1, il y a un standard de logement bien trop élevé, qui rend impossible, malgré le POGNON de dingue qui y est injecté, de loger tout le monde correctement.
La preuve que c'est la bonne solution, c'est que les gouvernements relèvent régulièrement leurs exigences qualité.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#89 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 17:32

saturne a écrit :
21 nov. 2020, 15:09
Le droit de superficie..... emphytéose,,, tout est déjà inventé.. Mais on tente depuis 40 de le faire disparaître,
https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_superficie
https://www.lexology.com/library/detail ... 0467c6a2b4
https://aurelienbamde.com/2020/09/16/la ... uperficie/
Voilà. Ca c'est un raisonnement intéressant. Ca pose le probleme de l'évaluation économique des différentes composantes de la propriété immobilière. Je ne sais pas comment on fait. Je peux imaginer faire des sommes actualisées d'estimations de flux de liquidité. C'est vachement plus sioux que ce qu'on fait aujourd'hui....
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#90 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 17:39

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 17:21
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 14:27
J'aime bien le truc suisse. Je trouve ca sympa. Un peu gauchiste mais sympa.
je ne sais pas à quoi correspond le qualificatif gauchiste,
mais si cette loi qui revient à dire qu'on veut que les amendes soient dissuasives pour qui ne respecte pas les règles, même s'il est riche, est gauchiste,
alors je me vexerai moins quand on me traitera de gauchiste que de droiteux.
Ca ne correspond à rien. C'est juste que ça me fait marrer de dire que les Suisses sont gauchistes. Le seul gauchiste qu'ait produit la Suisse c'est Jean-Jacques Rousseau et il s'est barré en France. Il y a eu quelques anars au 19e siècle chez les horlogers jurassiens. Pour ne pas dire jurassiques.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Avatar du membre
divorce
Messages : 337
Enregistré le : 19 oct. 2010, 17:31

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#91 Message par divorce » 21 nov. 2020, 17:44

Je pense qu'il faut revenir à l'essentiel : l'immobilier, c'est fait pour loger des gens et des activités économiques. Ce n'est pas un support d'investissement ni une ressource financière (assise sur les DDM) pour les collectivités territoriales.

Le seul décideur responsable en matière de logement doit être le maire :
  • transfert de l'habitat social à la marie
  • obligation pour la mairie de loger les salariés travaillant dans la commune, obligation de loger les résidents (chômage, divorce, enfants...) à la mesure des ressources des locataires. (en gros, la mairie de Paris doit trouver une solution pour loger les smicards qui font tourner la ville, plutôt que de se défausser sur la seine saint Denis).
  • vrai plan d'occupation des sols ( je vous invite à regarder le POS à Lyon dans le quartier de la part-dieu : ce n'est pas un POS, c'est un plan de corruption : pour pouvoir construire quelque chose il faut obtenir une modification du POS - à Paris, soit on autorise partout dans le quartier des tours comme la tour Montparnasse, ou la tour signal, soit c'est interdit, mais en aucun cas ce n'est au cas par cas).
  • seul la mairie peut reclasser un terrain agricole en terrain constructible. L'expropriation se fait au tarif des terres agricoles.
  • suppression de la taxe foncière et de la taxe d'habitation, remplacée par une taxe calculée sur la surface du terrain et le COS, avec des dégrèvements en fonction de l'occupation. ( à Sedan, ça a du sens d'exonérer de taxe les bâtiments vides. A Paris, on doit surtaxer un bureau vide).

Avatar du membre
amalricu
-++
-++
Messages : 3966
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#92 Message par amalricu » 21 nov. 2020, 18:12

ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 17:39
lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 17:21
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 14:27
J'aime bien le truc suisse. Je trouve ca sympa. Un peu gauchiste mais sympa.
je ne sais pas à quoi correspond le qualificatif gauchiste,
mais si cette loi qui revient à dire qu'on veut que les amendes soient dissuasives pour qui ne respecte pas les règles, même s'il est riche, est gauchiste,
alors je me vexerai moins quand on me traitera de gauchiste que de droiteux.
Ca ne correspond à rien. C'est juste que ça me fait marrer de dire que les Suisses sont gauchistes. Le seul gauchiste qu'ait produit la Suisse c'est Jean-Jacques Rousseau et il s'est barré en France. Il y a eu quelques anars au 19e siècle chez les horlogers jurassiens. Pour ne pas dire jurassiques.
Je dirais aussi "égalitariste" et surtout pragmatique...

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#93 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 18:23

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 17:24
ProfGrincheux a écrit :
21 nov. 2020, 16:55
Faut pas raconter d'histoires. Si on veut instaurer un parc privé ultra-social à bas coût, sur la base du système actuel, il faut que la CAF se substitue intégralement au locataire pour payer ses loyers. C'est pas dans du neuf qu'on pourra le faire mais dans de l'ancien très décoté.
+1, il y a un standard de logement bien trop élevé, qui rend impossible, malgré le POGNON de dingue qui y est injecté, de loger tout le monde correctement.
La preuve que c'est la bonne solution, c'est que les gouvernements relèvent régulièrement leurs exigences qualité.
Le logement neuf social c'est la grande idée des architectes du début du 20e siècle.

Ce qu'on a fait avec les grands ensembles des 30 Glorieuses. Mais ce modèle demande beaucoup de rigueur de la part des habitants.

La Cite Radieuse à Marseille a je crois maintenant un peuplement bourgeois de gauche. Les Marseillais l'avaient surnommée "La Maison du fada." C'est un des rares quartiers à Marseille ou je me verrais bien habiter si j' étais affecte dans cette université. Je ne sais pas comment c'est thermiquement dans les apparts mais en photo les apparts ont l'air pas mal du tout. L'immeuble est moche mais, en béton armé, on ne construit que du moche ou alors c'est très cher à entretenir.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#94 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 18:45

divorce a écrit :
21 nov. 2020, 17:44
Je pense qu'il faut revenir à l'essentiel : l'immobilier, c'est fait pour loger des gens et des activités économiques. Ce n'est pas un support d'investissement ni une ressource financière (assise sur les DDM) pour les collectivités territoriales.
Le problème est que tout actif est potentiellement un support d'investissement. La seule façon de faire en sorte que l'immobilier ne soit plus un support d'investissement est de ramener sa valeur à zéro. La méthode saturne en gros. Mais ca demande des mesures extraordinaires, c'est à dire révolutionnaires, si on veut le faire vite. Ou des circonstances extraordinaires comme la fin de la 2e guerre mondiale.

Autre voie: on peut aussi essayer de supprimer la notion d'investissement. Cette idée n'a été essayée nulle part. Même saturne ne va pas aussi loin. Dit comme ça, ça a l'air dingue. Mais notre monde semblerait dingue à nos
ancêtres 4 générations avant nous.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Ystava
Messages : 1108
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#95 Message par Ystava » 21 nov. 2020, 19:00

lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 17:21
je ne sais pas à quoi correspond le qualificatif gauchiste
Faire payer plus ceux qui gagnent plus, c'est très gauchiste dans l'esprit.

Ceci dit, le gauchisme suisse (et helvéto-allémanique à plus forte raison) me semble plus tolérable que le gauchisme français.
lecriminel a écrit :
21 mars 2020, 13:19
Imagine Ben92, lui s'est bien fait bananer et le paye très cher en période de confinement. Il n'a tué personne mais est enfermé dans une cellule de 20m2.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10672
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#96 Message par optimus maximus » 21 nov. 2020, 19:11

Le gauchisme c'est devenu une culture de l'agitprop. Ce n'est pas vraiment une idéologie, c'est une posture de communication. Ce n'est en tout cas pas une méthode de gouvernement.
C'est pour cette raison que les gauchistes qui se retrouvent au pouvoir finissent par avoir une politique de droite.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10672
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#97 Message par optimus maximus » 21 nov. 2020, 19:15

Si une baisse des loyers a lieu, il faut laisser faire le marché. Et quand ça aura atteint un point bas auquel tous les acteurs auront progressivement consentis, il ne faudra plus laisser faire le marché.

alexlyon
+
+
Messages : 3390
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#98 Message par alexlyon » 21 nov. 2020, 19:47

divorce a écrit :
21 nov. 2020, 17:44
Je pense qu'il faut revenir à l'essentiel : l'immobilier, c'est fait pour loger des gens et des activités économiques. Ce n'est pas un support d'investissement ni une ressource financière (assise sur les DDM) pour les collectivités territoriales.

Le seul décideur responsable en matière de logement doit être le maire :
  • transfert de l'habitat social à la marie
  • obligation pour la mairie de loger les salariés travaillant dans la commune, obligation de loger les résidents (chômage, divorce, enfants...) à la mesure des ressources des locataires. (en gros, la mairie de Paris doit trouver une solution pour loger les smicards qui font tourner la ville, plutôt que de se défausser sur la seine saint Denis).
  • vrai plan d'occupation des sols ( je vous invite à regarder le POS à Lyon dans le quartier de la part-dieu : ce n'est pas un POS, c'est un plan de corruption : pour pouvoir construire quelque chose il faut obtenir une modification du POS - à Paris, soit on autorise partout dans le quartier des tours comme la tour Montparnasse, ou la tour signal, soit c'est interdit, mais en aucun cas ce n'est au cas par cas).
  • seul la mairie peut reclasser un terrain agricole en terrain constructible. L'expropriation se fait au tarif des terres agricoles.
  • suppression de la taxe foncière et de la taxe d'habitation, remplacée par une taxe calculée sur la surface du terrain et le COS, avec des dégrèvements en fonction de l'occupation. ( à Sedan, ça a du sens d'exonérer de taxe les bâtiments vides. A Paris, on doit surtaxer un bureau vide).
Loger des gens, ça veut dire payer un loyer.
Et non pas être propriétaire.

C'est comme le travail (être locataire de sa vie pro) vs le capital (faire travailler les gens pour soi).

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#99 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 20:10

@divorce: votre point de vue est intéressant mais il y a un gros hic. Les municipalités (ou collectivités locales) deviendraient totalement maîtresses du jeu. Il faut donc les supposer non corrompues.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 1978
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Impayés de loyer : pourquoi le gouvernement prend désormais le sujet très au sérieux

#100 Message par ProfGrincheux » 21 nov. 2020, 20:20

Ystava a écrit :
21 nov. 2020, 19:00
lecriminel a écrit :
21 nov. 2020, 17:21
je ne sais pas à quoi correspond le qualificatif gauchiste
Faire payer plus ceux qui gagnent plus, c'est très gauchiste dans l'esprit.

Ceci dit, le gauchisme suisse (et helvéto-allémanique à plus forte raison) me semble plus tolérable que le gauchisme français.
Encore une fois la notion de gauchisme suisse est une plaisanterie sortie de mon cerveau malade.

C'est comme la pub pour chéplukoi il y a longtemps ou un Suisse se présente à la douane française et dit qu'il veut venir s'installer en France. Le douanier qui n'est manifestement pas une lumière mais n'est pas dénué de bon sens dit alors à son supérieur hiérarchique "Chef! Un Suisse fou!"
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv.

Répondre