Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
castralroc
Messages : 275
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#451 Message par castralroc » 04 janv. 2021, 23:00

1) Pas mal.. bon il faut payer un avocat quand même.

2) oui on voit l’efficacité de la police .. les délinquants sont au trou quelques heures et quand même assez souvent relâchés le jour même, et ceci même pour des faits plutôt graves.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#452 Message par ProfGrincheux » 05 janv. 2021, 00:38

Une plus grande efficacité de la police ne serait pas pour me déplaire. Notamment quand les gauchistes occupent des locaux d’enseignement à la fac ou que des militants de diverses tendances aux allures menaçantes ou pire aux actions violentes se baladent sur le campus.

Je ne suis pas d’une grande tendresse pour les squatteurs non plus.

Quant à vos critiques sur la qualité de l’enseignement public, je les partage partiellement, sauf que je pense que, dans le supérieur, le privé ne vaut pas grand chose ou est en situation de concurrence déloyale vis à vis du public non selectif. Je pense que les principes égalitaristes abstraits auxquels certains de mes collègues sont si attachés produisent exactement le genre de réaction qui est la vôtre dans les couches favorisées ce qui a pour effet de nous priver des plus rentables étudiants et de nous défavoriser dans les arbitrages budgétaires (car nos chers dirigeants privilégient les filières où ils envoient leur progéniture si elle n’est pas inapte à recevoir une formation supérieure).

Enfin, il me semble qu’une élite formée intellectuellement à la dure sera moins nocive pour le reste de la population qu’une caste supérieure auto complaisante, ignorante et incapable de penser correctement. Ce que produisent les écoles supérieures de commerce, par exemple.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 10657
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#453 Message par WolfgangK » 05 janv. 2021, 00:43

ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 00:38
Une plus grande efficacité de la police ne serait pas pour me déplaire. Notamment quand les gauchistes occupent des locaux d’enseignement à la fac ou que des militants de diverses tendances aux allures menaçantes ou pire aux actions violentes se baladent sur le campus.

Je ne suis pas d’une grande tendresse pour les squatteurs non plus.

Quant à vos critiques sur la qualité de l’enseignement public, je les partage partiellement, sauf que je pense que, dans le supérieur, le privé ne vaut pas grand chose ou est en situation de concurrence déloyale vis à vis du public non selectif. Je pense que les principes égalitaristes abstraits auxquels certains de mes collègues sont si attachés produisent exactement le genre de réaction qui est la vôtre dans les couches favorisées ce qui a pour effet de nous priver des plus rentables étudiants et de nous défavoriser dans les arbitrages budgétaires (car nos chers dirigeants privilégient les filières où ils envoient leur progéniture si elle n’est pas inapte à recevoir une formation supérieure).

Enfin, il me semble qu’une élite formée intellectuellement à la dure sera moins nocive pour le reste de la population qu’une caste supérieure auto complaisante, ignorante et incapable de penser correctement. Ce que produisent les écoles supérieures de commerce, par exemple.
J'aurai pu écrire exactement le même commentaire.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Ben92
-++
-++
Messages : 4501
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#454 Message par Ben92 » 05 janv. 2021, 01:40

ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 00:38
Une plus grande efficacité de la police ne serait pas pour me déplaire. Notamment quand les gauchistes occupent des locaux d’enseignement à la fac ou que des militants de diverses tendances aux allures menaçantes ou pire aux actions violentes se baladent sur le campus.
Si les profs de fac comme toi aviez un peu de courage, vous fileriez quelques bastos aux gauchistes grévistes pour libérer les locaux et permettre aux étudiants de passer leurs examens. Vous pourriez appeler la section RN locale qui serait ravie de donner un coup de main pour fracasser du gauchiste.

Blangar1
Messages : 327
Enregistré le : 27 avr. 2008, 16:59

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#455 Message par Blangar1 » 05 janv. 2021, 01:57

ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 00:38

Enfin, il me semble qu’une élite formée intellectuellement à la dure sera moins nocive pour le reste de la population qu’une caste supérieure auto complaisante, ignorante et incapable de penser correctement. Ce que produisent les écoles supérieures de commerce, par exemple.
C'est tellement vrai.
Sans parler de Sciences Po ou l'ENA. Dans cette dernière école, ce n'est pas qu'on n'apprend pas à penser. C'est que l'on apprend à penser d'une certaine manière seulement, sans grand lien avec le réel.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34324
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#456 Message par Pi-r2 » 05 janv. 2021, 06:59

castralroc a écrit :
04 janv. 2021, 22:32
Pi-r2 a écrit :
04 janv. 2021, 21:43
castralroc a écrit :
04 janv. 2021, 21:33
C'est la loi du marché. Acceptez la ? C'est la rareté qui fait la valeur.
C'est la loi de la nécessité qui fait le coût.
Non sinon les serveurs au fast-food seraient riches.
tu n'as pas compris la notion de cout. Le salaire n'est pas un cout, c'est un bénéfice redistribué.
Le cout c'est à manger, à boire, un toit, la sécurité...
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34324
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#457 Message par Pi-r2 » 05 janv. 2021, 07:04

Indécis a écrit :
04 janv. 2021, 22:04
Hippopotameuuu a écrit :
04 janv. 2021, 16:49
castralroc a écrit :
04 janv. 2021, 16:37
Mais moi je parle de la tranche 75000 - 150 000 euros.
Cette tranche là se fait "niquer" pour parler poliment.

Difference de point de vue irréconciliable :wink:
Tout a fait.
Au dessus de 36 000 Euros par part fiscal, 100 % je prends tout.

Avec cette mesure, plus de bulle spéculative.
A ignatius, Pi-r2, alexlyon, lecriminel, vous êtes aussi d'accord avec cela ? :lol:
non.
Il faut évidemment de la progressivité pour que les gens aient une motivation, ça va de soi.
Mais il est clair aussi que la valeur marginale de l'argent laissé aux gens, du point de vue de la société dans son ensemble*, est une grandeur décroissante. Prendre 10% de plus à quelqu'un qui dépasse 100k n'est pas du tout équivalent à 10% de plus au smicard.

* avec une petite exception pour des Elon Musk, des gens qui fond à leur manière progresser la société parce qu'ils disposent de sommes excessives à leur disposition.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Turlututu.be
Messages : 47
Enregistré le : 30 mars 2020, 14:05

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#458 Message par Turlututu.be » 05 janv. 2021, 08:20

Pi-r2 a écrit :
05 janv. 2021, 07:04
Indécis a écrit :
04 janv. 2021, 22:04
Hippopotameuuu a écrit :
04 janv. 2021, 16:49
castralroc a écrit :
04 janv. 2021, 16:37
Mais moi je parle de la tranche 75000 - 150 000 euros.
Cette tranche là se fait "niquer" pour parler poliment.

Difference de point de vue irréconciliable :wink:
Tout a fait.
Au dessus de 36 000 Euros par part fiscal, 100 % je prends tout.

Avec cette mesure, plus de bulle spéculative.
A ignatius, Pi-r2, alexlyon, lecriminel, vous êtes aussi d'accord avec cela ? :lol:
non.
Il faut évidemment de la progressivité pour que les gens aient une motivation, ça va de soi.
Mais il est clair aussi que la valeur marginale de l'argent laissé aux gens, du point de vue de la société dans son ensemble*, est une grandeur décroissante. Prendre 10% de plus à quelqu'un qui dépasse 100k n'est pas du tout équivalent à 10% de plus au smicard.

* avec une petite exception pour des Elon Musk, des gens qui fond à leur manière progresser la société parce qu'ils disposent de sommes excessives à leur disposition.
Salut Pir2
Détrompe-toi, pas besoin de faire dans la dentelle, le peuple se plie toujours, et après une période d adaptation tu peux toujours en remettre une couche et ça passe.
IPP belgique
jusqu'à 13 250 € de revenus nets imposables : le taux d'imposition est de 25 % ;
de 13 250 à 23 390 € de revenus nets imposables : le taux d'imposition est de 40 %;
de 23 390 à 40 480 € de revenus nets imposables : le taux d'imposition est de 45 % ;
à partir de 40 480 € de revenus nets imposables : le taux d'imposition est de 50 %.
A cela il faut rajouter le13,07% de ss+...
Tu ne gardes d un euro sur trois très rapidement. Mais c est accepté ( et beaucoup contourné...)

castralroc
Messages : 275
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#459 Message par castralroc » 05 janv. 2021, 08:41

J’adore le terme « accepte »

A partir du moment où c’est prélevé sur ton compte et à la source maintenant.. il n’y a même plus d’acceptation possible.
Si ils décident un jour de prendre 75% au delà ce sera aussi « accepté »

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34324
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#460 Message par Pi-r2 » 05 janv. 2021, 08:44

l'acceptation n'est pas à comprendre au sens individuel mais au sens de la réaction mesurable en moyenne, avec des gens qui vont réduire la voilure volontaire (gpzzz ici je crois), ou se mettre en retrait, voire arrêter carrément et vivre avec l'argent déjà accumulé. Bien sur qu'avec un flingue sur la tempe tu "acceptes" 100% au delà de 3000€/mois, mais tu perds nettement en rendement. Tu fais la grève du zèle. C'est pour ça que l'esclavage a été abandonné, il est moins productif que le salariat.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Turlututu.be
Messages : 47
Enregistré le : 30 mars 2020, 14:05

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#461 Message par Turlututu.be » 05 janv. 2021, 09:00

Pi-r2 a écrit :
05 janv. 2021, 08:44
l'acceptation n'est pas à comprendre au sens individuel mais au sens de la réaction mesurable en moyenne, avec des gens qui vont réduire la voilure volontaire (gpzzz ici je crois), ou se mettre en retrait, voire arrêter carrément et vivre avec l'argent déjà accumulé. Bien sur qu'avec un flingue sur la tempe tu "acceptes" 100% au delà de 3000€/mois, mais tu perds nettement en rendement. Tu fais la grève du zèle. C'est pour ça que l'esclavage a été abandonné, il est moins productif que le salariat.
C est justement là que la comparaison s arrête, comme tu est super taxé tu n arrives jamais à accumuler assez pour passer en mode gpzzz. Donc tu pédaleras jusqu’au bout.

D un autre côté, quand tu es déjà riche, il n y a pas d impôt sur la location.

Il y a une grande souplesse à l imposition. Il faut juste qu il y ai un minimum d illusion de redistribution, pour que le Bon peuple continue à travailler et à payer.

sanglier78
Messages : 719
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#462 Message par sanglier78 » 05 janv. 2021, 09:25

Turlututu.be a écrit :
05 janv. 2021, 09:00
Pi-r2 a écrit :
05 janv. 2021, 08:44
l'acceptation n'est pas à comprendre au sens individuel mais au sens de la réaction mesurable en moyenne, avec des gens qui vont réduire la voilure volontaire (gpzzz ici je crois), ou se mettre en retrait, voire arrêter carrément et vivre avec l'argent déjà accumulé. Bien sur qu'avec un flingue sur la tempe tu "acceptes" 100% au delà de 3000€/mois, mais tu perds nettement en rendement. Tu fais la grève du zèle. C'est pour ça que l'esclavage a été abandonné, il est moins productif que le salariat.
C est justement là que la comparaison s arrête, comme tu est super taxé tu n arrives jamais à accumuler assez pour passer en mode gpzzz. Donc tu pédaleras jusqu’au bout.

D un autre côté, quand tu es déjà riche, il n y a pas d impôt sur la location.

Il y a une grande souplesse à l imposition. Il faut juste qu il y ai un minimum d illusion de redistribution, pour que le Bon peuple continue à travailler et à payer.
Voilà pourquoi je suis toujours contre le prélévement à la source, en Belgique, dans les années 1970, il a été mis en place, mais les barèmes n'ont jamais été relevés.
En plus, en Belgique, il existait les avantages en nature, non fiscalisé au début, mais aujourd'hui coup de matraque, il me semble que si tu as un téléphone professionnel, mais que personnellement, tu n'as pas toi m^me un téléphone de type forfait (abonnement mensuel), c'est un avantage en nature, je sais qu'il parlait aussi d'avantage en nature pour l'ordinateur portable (ont-ils osé ?). En plus, il me semble que la taxe foncière, c'est aussi un % âge du revenu, Namur, c'était 10%.
Il y a une 15 aine d'année, j'aurais pu aller à Namur, payé 14/12 de mon salaire parisien, et bien, entre l'IR, la taxe foncière, l'internet/téléphone beaucoup plus cher qu'en France, l'électricité plus chere, j'étais largement plus pauvre qu'en France.

Turlututu.be
Messages : 47
Enregistré le : 30 mars 2020, 14:05

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#463 Message par Turlututu.be » 05 janv. 2021, 09:51

Tu es dans le juste. 14 a 15 mois + salaire importants sont la norme mais en face waouuu. Ils ont tout osé.
C est le truc généralement utilisé, le petit impôt deviendra grand. L index ne suivant pas le reste, les taxes des riches deviennent les taxes des classes moyennes puis...
Par exemple, la voiture de société est très généralisée, c est pour ça que les gens du nord s imaginent que tous les belges sont riche en comparant le parc auto.Mais petit à petit la niche est reniée, une taxe co2 est arrivée sur les voitures de société, et dans quelques années il y aura une taxe sur les voitures non full électrique...

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#464 Message par ProfGrincheux » 05 janv. 2021, 10:19

Ben92 a écrit :
05 janv. 2021, 01:40
ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 00:38
Une plus grande efficacité de la police ne serait pas pour me déplaire. Notamment quand les gauchistes occupent des locaux d’enseignement à la fac ou que des militants de diverses tendances aux allures menaçantes ou pire aux actions violentes se baladent sur le campus.
Si les profs de fac comme toi aviez un peu de courage, vous fileriez quelques bastos aux gauchistes grévistes pour libérer les locaux et permettre aux étudiants de passer leurs examens. Vous pourriez appeler la section RN locale qui serait ravie de donner un coup de main pour fracasser du gauchiste.
Le prof de droit de Montpelier qui a fait ça a été fort justement révoqué.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8591
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#465 Message par Indécis » 05 janv. 2021, 10:25

Turlututu.be a écrit :
05 janv. 2021, 09:00
Pi-r2 a écrit :
05 janv. 2021, 08:44
l'acceptation n'est pas à comprendre au sens individuel mais au sens de la réaction mesurable en moyenne, avec des gens qui vont réduire la voilure volontaire (gpzzz ici je crois), ou se mettre en retrait, voire arrêter carrément et vivre avec l'argent déjà accumulé. Bien sur qu'avec un flingue sur la tempe tu "acceptes" 100% au delà de 3000€/mois, mais tu perds nettement en rendement. Tu fais la grève du zèle. C'est pour ça que l'esclavage a été abandonné, il est moins productif que le salariat.
C est justement là que la comparaison s arrête, comme tu est super taxé tu n arrives jamais à accumuler assez pour passer en mode gpzzz. Donc tu pédaleras jusqu’au bout.

D un autre côté, quand tu es déjà riche, il n y a pas d impôt sur la location.

Il y a une grande souplesse à l imposition. Il faut juste qu il y ai un minimum d illusion de redistribution, pour que le Bon peuple continue à travailler et à payer.
Oui, quelle belle société !
Rendez-vous compte : une société où ceux qui détiennent du capital ne sont jamais taxés (pas d'ISF, pas d'impôts sur les plus-values) et où la taxation est concentrée sur le travail afin qu'aucun pauvre ne puisse s'enrichir par son travail...
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

castralroc
Messages : 275
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#466 Message par castralroc » 05 janv. 2021, 10:28

pimono a écrit :
04 janv. 2021, 22:30


Et quand tu seras vieux, tu auras le droit à une retraite assise sur tes cotisations aussi, et si tu crève pas trop vite, tu récupéreras bien plus de pognon que tu as laché en cotisation ! (aie aie les caisses de retraite ).

Comme tu peux t'en rendre compte, tout cela coute énormement de pognon, c'est les gens qui bossent qui tapent dans les caisses et qui les mettent en danger !! c'est ça la réalité !
Tu y crois vraiment à ce que tu dis sur la retraite ?
Ceux qui sont en activité et loin de la retraite, c’est mon cas, se font avoir par les cotisations retraites : il n’y a AUCUNE garantie sur la valeur du point au moment de la retraite soit vers 2050 pour moi.

Il y aura de plus en plus de retraités, de plus en plus de centenaires. Il faut imaginer que des nonagénaires vont toucher leur pension pendant 30 ans. Et beaucoup 40 ans ! C’est déjà le cas mais ça va être multiplié par 4-5 d’ici 2050. C’est juste du suicide 😂😂😂 j’en rigole tellement c’est invraisemblable ce financement pyramidale de la retraite.

Ça va se solder par une diminution drastique des pensions ET une augmentation drastique de cotisations. Si les rendements des caisses de retraite sont aussi bons c’est qu’il y a une raison ce n’est pas magique ! Actuellement ça passe parce qu’il y a beaucoup d’actifs (même si de moins en moins) et qu’ils sont ponctionnés à hauteur de 20-25% de leur salaire pour la retraite.. mais dans une décennie ou deux ? C’est du suicide ... mieux vaut mette en place tout de suite une retraite par capitalisation.


Pour le reste peu de salariés profitent au final de ce que tu dis (chomage / maladie etc..) et honnêtement je m’en passerais bien ça me ferait plus de salaire net au final.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22253
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#467 Message par kamoulox » 05 janv. 2021, 10:34

Ça a choqué ma femme de voir ça en France.
Elle était prête à en venir aux mains si sa fac était bloquée.

Par chance hormis la partie art du spectacle la fac tire assez a droite et lrem il n’y a pas eu de blocage.

En France tu retrouves toujours les mêmes facs de gauchistes bloquées. Ou saccagées.

Faut remettre de l’ordre.

Chez ma femme en internat dans la meilleure université linguistique de son pays des gonzs avaient fumé dans les toilettes.
Comme personne ne s’est dénoncé, ils ont retiré les portes des chiottes des filles jusqu’à ce qu’un nom arrive au bureau.
C’est reste comme ça toute l’année.

Ou en cas de trop de retards répétés car des filles traînaient aux douches et mettaient en retard des élèves, ils ont coupé l’eau chaude comme ça tu te laves en speed (bon ça n’a pas duré cetait quelques jours et le problème a été résolu)

Pas de fac bloquée ou je ne sais quoi. A l’université tu bosses.
J’ose pas imaginer ce genre de sanction en France 🤣

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 23064
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#468 Message par lecriminel » 05 janv. 2021, 10:54

Indécis a écrit :
04 janv. 2021, 22:04
Hippopotameuuu a écrit :
04 janv. 2021, 16:49
castralroc a écrit :
04 janv. 2021, 16:37
Mais moi je parle de la tranche 75000 - 150 000 euros.
Cette tranche là se fait "niquer" pour parler poliment.

Difference de point de vue irréconciliable :wink:
Tout a fait.
Au dessus de 36 000 Euros par part fiscal, 100 % je prends tout.

Avec cette mesure, plus de bulle spéculative.
A ignatius, Pi-r2, alexlyon, lecriminel, vous êtes aussi d'accord avec cela ? :lol:
indirectement,
ce que je souhaite, c'est que chacun gagne en fonction de sa contribution,
et comme personne ne contribue 30 fois plus que la base, un système de qualité ne verrait personne toucher plus de 36k/mois/part.
Si tu as un modèle d'économie dirigé où des gens gagnent plus que ça, et que tu es obligé pour ne pas couler de leur mettre un IR, ils vont se braquer comme castalroc.
C'est dommage pour eux (ils pourraient profiter de la vie, un job sympa et largement de quoi tout se payer, mais l'IR les rend amers et leur gache la vie), c'est dommage pour la clarté de la situation. Castalroc a un revenu déterminé à 99% par les conventions qui déterminent la ventilation des revenus des ventes (le plus important étant le 0% pour les techniques permettant de multiplier son travail à l'infini) et le pouvoir d'achat de ses clients, mais il ne retient que le 1% dépendant du nombre de ventes.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 23064
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#469 Message par lecriminel » 05 janv. 2021, 10:56

Indécis a écrit :
05 janv. 2021, 10:25
Oui, quelle belle société !
Rendez-vous compte : une société où ceux qui détiennent du capital ne sont jamais taxés (pas d'ISF, pas d'impôts sur les plus-values) et où la taxation est concentrée sur le travail afin qu'aucun pauvre ne puisse s'enrichir par son travail...
c'est le but des "partis de gouvernement" tenus par l'oligarchie. alexlyon t'expliquera mieux que moi.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9811
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#470 Message par Jeffrey » 05 janv. 2021, 11:22

WolfgangK a écrit :
05 janv. 2021, 00:43
ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 00:38
Une plus grande efficacité de la police ne serait pas pour me déplaire. Notamment quand les gauchistes occupent des locaux d’enseignement à la fac ou que des militants de diverses tendances aux allures menaçantes ou pire aux actions violentes se baladent sur le campus.

Je ne suis pas d’une grande tendresse pour les squatteurs non plus.

Quant à vos critiques sur la qualité de l’enseignement public, je les partage partiellement, sauf que je pense que, dans le supérieur, le privé ne vaut pas grand chose ou est en situation de concurrence déloyale vis à vis du public non selectif. Je pense que les principes égalitaristes abstraits auxquels certains de mes collègues sont si attachés produisent exactement le genre de réaction qui est la vôtre dans les couches favorisées ce qui a pour effet de nous priver des plus rentables étudiants et de nous défavoriser dans les arbitrages budgétaires (car nos chers dirigeants privilégient les filières où ils envoient leur progéniture si elle n’est pas inapte à recevoir une formation supérieure).

Enfin, il me semble qu’une élite formée intellectuellement à la dure sera moins nocive pour le reste de la population qu’une caste supérieure auto complaisante, ignorante et incapable de penser correctement. Ce que produisent les écoles supérieures de commerce, par exemple.
J'aurai pu écrire exactement le même commentaire.
En ce qui me concerne, j'aurais pu écrire exactement le contraire.
Il y a une certaine responsabilité quand on se prévaut de compétences intellectuelles en matière de réflexion et d'éclairage. Je m'interroge sur l'intention de PG, est-ce un second degré, auquel il est coutumier parfois (oxymore), ou bien n'a-t-il pas creusé plus loin ses affirmations ? Je n'ai pas beaucoup d'éléments pour trancher.
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9811
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#471 Message par Jeffrey » 05 janv. 2021, 11:25

castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 10:28
pimono a écrit :
04 janv. 2021, 22:30


Et quand tu seras vieux, tu auras le droit à une retraite assise sur tes cotisations aussi, et si tu crève pas trop vite, tu récupéreras bien plus de pognon que tu as laché en cotisation ! (aie aie les caisses de retraite ).

Comme tu peux t'en rendre compte, tout cela coute énormement de pognon, c'est les gens qui bossent qui tapent dans les caisses et qui les mettent en danger !! c'est ça la réalité !
Tu y crois vraiment à ce que tu dis sur la retraite ?
Ceux qui sont en activité et loin de la retraite, c’est mon cas, se font avoir par les cotisations retraites : il n’y a AUCUNE garantie sur la valeur du point au moment de la retraite soit vers 2050 pour moi.

Il y aura de plus en plus de retraités, de plus en plus de centenaires. Il faut imaginer que des nonagénaires vont toucher leur pension pendant 30 ans. Et beaucoup 40 ans ! C’est déjà le cas mais ça va être multiplié par 4-5 d’ici 2050. C’est juste du suicide 😂😂😂 j’en rigole tellement c’est invraisemblable ce financement pyramidale de la retraite.

Ça va se solder par une diminution drastique des pensions ET une augmentation drastique de cotisations. Si les rendements des caisses de retraite sont aussi bons c’est qu’il y a une raison ce n’est pas magique ! Actuellement ça passe parce qu’il y a beaucoup d’actifs (même si de moins en moins) et qu’ils sont ponctionnés à hauteur de 20-25% de leur salaire pour la retraite.. mais dans une décennie ou deux ? C’est du suicide ... mieux vaut mette en place tout de suite une retraite par capitalisation.


Pour le reste peu de salariés profitent au final de ce que tu dis (chomage / maladie etc..) et honnêtement je m’en passerais bien ça me ferait plus de salaire net au final.
Vous êtes une vraie caricature de ces pseudos élites. Si vous pensez valoir 150K€, c'est simple, vous demandez à votre éditeur de vous payer 300K€ et, après impôts, vous serez en pleine possession de ce que vous pensez valoir.
En attendant, plutôt que d'écrire n'importe quoi sur la valeur des individus dans le rapport au travail et à leur coût, documentez vous sur la différence entre répartition et capitalisation.
Quis custodiet ipsos custodes?

jobserve75
Messages : 1154
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#472 Message par jobserve75 » 05 janv. 2021, 11:45

castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 10:28
pimono a écrit :
04 janv. 2021, 22:30


Et quand tu seras vieux, tu auras le droit à une retraite assise sur tes cotisations aussi, et si tu crève pas trop vite, tu récupéreras bien plus de pognon que tu as laché en cotisation ! (aie aie les caisses de retraite ).

Comme tu peux t'en rendre compte, tout cela coute énormement de pognon, c'est les gens qui bossent qui tapent dans les caisses et qui les mettent en danger !! c'est ça la réalité !
Tu y crois vraiment à ce que tu dis sur la retraite ?
Ceux qui sont en activité et loin de la retraite, c’est mon cas, se font avoir par les cotisations retraites : il n’y a AUCUNE garantie sur la valeur du point au moment de la retraite soit vers 2050 pour moi.

Il y aura de plus en plus de retraités, de plus en plus de centenaires. Il faut imaginer que des nonagénaires vont toucher leur pension pendant 30 ans. Et beaucoup 40 ans ! C’est déjà le cas mais ça va être multiplié par 4-5 d’ici 2050. C’est juste du suicide 😂😂😂 j’en rigole tellement c’est invraisemblable ce financement pyramidale de la retraite.

Ça va se solder par une diminution drastique des pensions ET une augmentation drastique de cotisations. Si les rendements des caisses de retraite sont aussi bons c’est qu’il y a une raison ce n’est pas magique ! Actuellement ça passe parce qu’il y a beaucoup d’actifs (même si de moins en moins) et qu’ils sont ponctionnés à hauteur de 20-25% de leur salaire pour la retraite.. mais dans une décennie ou deux ? C’est du suicide ... mieux vaut mette en place tout de suite une retraite par capitalisation.


Pour le reste peu de salariés profitent au final de ce que tu dis (chomage / maladie etc..) et honnêtement je m’en passerais bien ça me ferait plus de salaire net au final.
A partir du moment où il a été décidé de bloquer la part des retraites à 13% du pib, il n’y a pas beaucoup de paramètres pour égaliser l’équation avec la démographie qui se profile.
- baisse des pensions
- recul de l’âge de départ et/ou hausse des trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein
- hausse des cotisations, ce qui semble improbable.

Avec le système par point, la valeur de ce point baissera car l’augmentation du pib ne compensera pas les effets de la démographie. C’est même un cercle vicieux : le vieillissement de la population fera baisser la croissance potentielle de la France, déjà limitée à 1,5%/an;

Quant au nouveau système par points, il lèsera une grande partie de la population : les fonctionnaires. Ces derniers devront soit cotiser sur leurs primes et donc gagner moins, soit voir leur pension baisser.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9811
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#473 Message par Jeffrey » 05 janv. 2021, 12:11

Pazuzu a écrit :
04 janv. 2021, 15:53
Jeffrey a écrit :
02 janv. 2021, 13:52
Pazuzu a écrit :
02 janv. 2021, 12:44

Si j'ai bien compris, ce n'est plus ce qu'on joue (rouge ou noir, ou pair ou impair ou passe ou manque) qui est important, mais l'ordre des mises, le pari unitaire restant équiprobable.
Non, ce n'est pas bien compris, mais en première approximation, cela restera suffisant.
Pazuzu a écrit :
Avec la multiplication des plateformes, les pari restent équiprobables.
Je vais dire que je n'ai pas compris la remarque. Vu le contexte, on va partir du principe que ce n'est pas parce que j'ai une comprenette limitée, mais plutôt parce que la phrase ne veut rien dire.
Pazuzu a écrit :
Ce serait donc à la portée de n'importe quel stagiaire de bangalore d'implémenter en quelques heures un algorithme implémentant la méthode sans se faire remarquer
C'est bien une remarque de quelqu'un qui n'entend rien à la complexité du problème, ni à sa mise en oeuvre, ni aux limites même simplement abordées ici, comme le montant de l'espérance par exemple.C'est aussi confondre une présentation simple qui se veut accessible à (presque) tous, et la réelle complexité de solutions efficaces et maitrisables en réalité.
Pazuzu a écrit : (par ex. , si je dois miser 2, 4, ou 6 je mise un des paris de base aléatoirement sur la ptf 1 ; si je dois miser 1 ou 3, je mise sur la ptf 2, si je dois miser 5 ou 7 ou 9, je mise sur la ptf 3, si je dois miser 10, 20 ou 40, je mise sur la ptf 4, si je dois miser un autre nombre entre entre 1 et 49, je partage ma mise sur un même pari réparti sur les différentes plateformes, et su la cinquième plateforme je fais toutes les mises modulo 50))
Je n'ai là non plus rien compris.
Pazuzu a écrit : Reste à savoir pourquoi les casinos en ligne n'ont pas encore coulé, du coup.
Parce que si les bengalorais comprennent la question comme toi, c'est qu'il y a encore moyen de faire du blé simplement. :idea:
Bon, concernant la martingale à la roulette, je suis curieux d'apprendre (j'aimerais bien gagner).

J'ai dû mal m'exprimer.

A chaque tour, on doit placer une mise sur un pari (rouge, noir, etc etc ) dans un environnement (table, plateforme).

Si j'ai bien compris : il existe une méthode (Labouchère inversée) à même d'être sûr de gagner en respectant les règles et limites basée sur :
1 - une suite initiale de chiffres
2 - le montant des mises précédentes
3 - le résultat du tirage
se proposant de calculer donc le montant de la mise suivante.
Il n'existe pas une méthode, mais des martingales, plein de martingales différentes.
La martingale inversée de Labouchère en est une, elle repose sur l'asymétrie des tirages aléatoires, si tu préfères, sur l'impossibilité de simuler exactement le "hasard" parfait avec une vraie roulette ou avec un simulateur numérique aléatoire.
il y a d'autres martingales, pour comprendre un peu mieux, il faut poser correctement le problème. Et quand on le pose correctement, on s'aperçoit que c'est très difficile à maitriser.
Pazuzu a écrit : Je pars aussi des hypothèses suivantes :
a - le pari suivant n'a pas d'importance à équiprobabilité (on peut donc parier noir, rouge, pair, impair passe, manque aléatoirement, ça ne change rien) pour peu que la mise soit respectée.
b - on peut parier sur la table qu'on veut (ou plateforme électronique), ça ne change rien.
non, pour Labouchère, la méthode n'est valide que sur une source de hasard donnée. Sinon on perd l'exploitation des asymétries propres à ta source.
Pazuzu a écrit :
c - on peut diviser la mise entre plusieurs parieurs (ou comptes), ça ne change rien pour peu qu'on soit à la même table.
d - on peut parier sur le prochain tour de roulette comme sur 10 tours après, ça ne change rien.
e - on peut lancer plusieurs occurrences de la martingale en parallèle.

Quelle que soit la complexité que j'ignore du calcul de la mise à placer, ça ne me semble pas insurmontable. (Si ?)
Ce n'est pas insurmontable, mais c'est bien plus complexe que ce que tu en perçois.
Par exemple, si tu arrives à dégager une espérance positive, il faut encore évaluer de "combien" elle est positive; S'il te faut miser un million pour gagner 1, te fatigue pas.

De plus, en probabilités, on parle d'évènement presque sûr, c'est un des modes de convergence des processus statistiques, mais pas le seul.

Ensuite, si on veut proprement formuler la question de la martingale, il faut faire un peu plus de remarques qualitatives qui deviennent quantitatives.

Tu as sûrement entendu parler de variance. En proba on parle de second moment. En gros, sur une marche aléatoire moyennée, le premier moment est la moyenne, ça s'appelle l'espérance. C'est ça que tu cherches à optimiser. Ensuite, le second moment, c'est l'écart-type. Imagine un mouvement brownien (c'est une martingale, si si :P ), tu peux te dire qu'il est "centré", c'est à dire qu'il repassera un jour par zéro. Mais entretemps, il y a les écarts de promenade. Ceux là sont caractérisés par zéro (ils sont de l'ordre de la racine carrée du nombre de pas itératifs pour un mouvement brownien).
Si tu considères alors un mouvement non centré (espérance positive), tu peux avoir exactement le même problème. Donc il faut rajouter la question de ta capacité à supporter des mises importantes.

Donc il faut introduire la notion de "temps d'arrêt" autrement dit, un moment figé où tu fais les comptes. Mais là, c'est le casino qui fixe les règles.

Il y a encore tout un tas de subtilités de plus en plus pointues. Les plus intéressantes sont que certains processus stochastiques sont tels qu'il est impossible de construire une sur ou sous martingale. Je ne rentre pas dans ce niveau de détails, mais une sur martingale est un processus où tu perds au fur au et à mesure, une sous martingale un processus où tu gagnes au fur et à mesure). Cela n'est pas forcément lié au caractère "indépendant" des tirages. Les processus les mieux connus dans la littérature sont les processus des vecteurs gaussiens.

Ce qui se traduit pragmatiquement par plusieurs choses :
- Exploiter les failles des règles du jeu (contrainte matérielle + règles de mise) d'un jeu pour proposer une martingale est quelque chose de très très compliqué. Je n'ai pas les compétences pour le faire sérieusement, même si je suis capable de lire et comprendre ce qui se fait dessus si ça se présente.

- il est sans doute plus pertinent de chercher des formes de jeu dont les éléments d'asymétrie sont plus exploitables. Par exemple les paris sportifs. Je ne m'embêterais pas avec la roulette si je voulais aller par là.

- Tout ce que je viens de mettre rapidement est applicable dans un autre domaine encore plus juteux : la bourse. C'est quasi exactement pareil. Pour exploiter des martingales, il ne te reste plus alors qu'à maitriser un cours de niveau M2 en proba
+ de maitriser ses applications aux calculs boursiers, plus spécifiquement sur un domaine pointu. Ensuite il faut savoir programmer et se lancer dans l'aventure. Je connais des gens (qui ont été mes élèves d'ailleurs), qui le font, avec plus ou moins de réussite. Certains sont plus riches que moi d'ailleurs.

- Plus globalement, il n'y a rien sans rien. Un peu comme Spaggiarri qui a fait le casse de Nice. Il était un voleur, mais il a du beaucoup travailler pour préparer son casse. Tu pourrais sans doute gagner de l'argent, mais cela demanderait un investissement en temps et en travail énorme. C'est la leçon de la vie.

Accessoirement, ça ne m'intéresse pas de gagner plus. L'état me prendrait plus de la moitié :mrgreen:
Nan, je déconne, c'est pas pour cette raison, mais plutôt parce que je ne cherche pas à gagner plus, mais à avoir plus de temps pour faire ce que j'aime.
Pazuzu a écrit : Et compte-tenu de mes hypothèses (y en a-t-il une à contester ?), je considère qu'il est assez aisé de mettre en oeuvre l'algorithme tout en passant inaperçu.

On va peut-être être millionnaires si on travaille tous les deux !
je suis suffisamment riche, pas besoin :mrgreen:
Quis custodiet ipsos custodes?

castralroc
Messages : 275
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#474 Message par castralroc » 05 janv. 2021, 12:29

Jeffrey a écrit :
05 janv. 2021, 11:25
castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 10:28
pimono a écrit :
04 janv. 2021, 22:30


Et quand tu seras vieux, tu auras le droit à une retraite assise sur tes cotisations aussi, et si tu crève pas trop vite, tu récupéreras bien plus de pognon que tu as laché en cotisation ! (aie aie les caisses de retraite ).

Comme tu peux t'en rendre compte, tout cela coute énormement de pognon, c'est les gens qui bossent qui tapent dans les caisses et qui les mettent en danger !! c'est ça la réalité !
Tu y crois vraiment à ce que tu dis sur la retraite ?
Ceux qui sont en activité et loin de la retraite, c’est mon cas, se font avoir par les cotisations retraites : il n’y a AUCUNE garantie sur la valeur du point au moment de la retraite soit vers 2050 pour moi.

Il y aura de plus en plus de retraités, de plus en plus de centenaires. Il faut imaginer que des nonagénaires vont toucher leur pension pendant 30 ans. Et beaucoup 40 ans ! C’est déjà le cas mais ça va être multiplié par 4-5 d’ici 2050. C’est juste du suicide 😂😂😂 j’en rigole tellement c’est invraisemblable ce financement pyramidale de la retraite.

Ça va se solder par une diminution drastique des pensions ET une augmentation drastique de cotisations. Si les rendements des caisses de retraite sont aussi bons c’est qu’il y a une raison ce n’est pas magique ! Actuellement ça passe parce qu’il y a beaucoup d’actifs (même si de moins en moins) et qu’ils sont ponctionnés à hauteur de 20-25% de leur salaire pour la retraite.. mais dans une décennie ou deux ? C’est du suicide ... mieux vaut mette en place tout de suite une retraite par capitalisation.


Pour le reste peu de salariés profitent au final de ce que tu dis (chomage / maladie etc..) et honnêtement je m’en passerais bien ça me ferait plus de salaire net au final.
Vous êtes une vraie caricature de ces pseudos élites. Si vous pensez valoir 150K€, c'est simple, vous demandez à votre éditeur de vous payer 300K€ et, après impôts, vous serez en pleine possession de ce que vous pensez valoir.
En attendant, plutôt que d'écrire n'importe quoi sur la valeur des individus dans le rapport au travail et à leur coût, documentez vous sur la différence entre répartition et capitalisation.
Je connais très bien la différence. Seulement vous êtes proche de la retraite donc vous avez tout intérêt à ce que l’on conserve ce système. J’ai tout intérêt à passer à la capitalisation le plus vite possible.. (et je prépare déjà ma retraite depuis longtemps grâce aux marchés financiers mais les cotisations retraites obligatoires que je balance dans le vent pour toucher 3200 euros de retraite(le système des auteurs est nul..) ça fait un peu mal au cul d’avance...)

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 10913
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#475 Message par optimus maximus » 05 janv. 2021, 12:37

Pas assez de tranche d'imposition en France... Et le scandale que personne ne note c'est que de la deuxieme à la troisième tranche, ça fait +19 pts et de la troisième à la quatrième, ça fait +11 points...

Faudrait une tranche maxi à 50% et au moins trois tranches intermédiaires à 20%, 30% et 40%.

Le problème des retraites est soluble avec le revenu universel sur le très long terme. Un revenu permettant une fin de vie digne et des soins gratuits. Les retraités qui voudront du beurre dans les épinards seront incités à épargner.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9811
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#476 Message par Jeffrey » 05 janv. 2021, 12:41

castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 12:29

Je connais très bien la différence. Seulement vous êtes proche de la retraite donc vous avez tout intérêt à ce que l’on conserve ce système. J’ai tout intérêt à passer à la capitalisation le plus vite possible.. (et je prépare déjà ma retraite depuis longtemps grâce aux marchés financiers mais les cotisations retraites obligatoires que je balance dans le vent pour toucher 3200 euros de retraite(le système des auteurs est nul..) ça fait un peu mal au cul d’avance...)
Vous concentrez toutes les tares de l’individualisme. Vous ne percevez l’intérêt d’un système qu’en fonction de votre propre avantage, et projetez vos limites sur les intentions des autres. Ça m’amuse d’autant plus que vous ne valez même pas la moitié de ma valeur marchande dans votre système sociologique. Je ne me soucie pas plus de ma retraite que de votre prochaine « propriété intellectuelle. » :mrgreen:
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 21536
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#477 Message par wasabi » 05 janv. 2021, 12:50

Jeffrey a écrit :
05 janv. 2021, 12:11
Imagine un mouvement brownien (c'est une martingale, si si :P ), tu peux te dire qu'il est "centré", c'est à dire qu'il repassera un jour par zéro.
ça repasse par zéro un mouvement brownien ?
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 15207
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#478 Message par pimono » 05 janv. 2021, 12:56

castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 10:28
pimono a écrit :
04 janv. 2021, 22:30


Et quand tu seras vieux, tu auras le droit à une retraite assise sur tes cotisations aussi, et si tu crève pas trop vite, tu récupéreras bien plus de pognon que tu as laché en cotisation ! (aie aie les caisses de retraite ).

Comme tu peux t'en rendre compte, tout cela coute énormement de pognon, c'est les gens qui bossent qui tapent dans les caisses et qui les mettent en danger !! c'est ça la réalité !
Tu y crois vraiment à ce que tu dis sur la retraite ?
Ceux qui sont en activité et loin de la retraite, c’est mon cas, se font avoir par les cotisations retraites : il n’y a AUCUNE garantie sur la valeur du point au moment de la retraite soit vers 2050 pour moi.

Il y aura de plus en plus de retraités, de plus en plus de centenaires. Il faut imaginer que des nonagénaires vont toucher leur pension pendant 30 ans. Et beaucoup 40 ans ! C’est déjà le cas mais ça va être multiplié par 4-5 d’ici 2050. C’est juste du suicide 😂😂😂 j’en rigole tellement c’est invraisemblable ce financement pyramidale de la retraite.

Ça va se solder par une diminution drastique des pensions ET une augmentation drastique de cotisations. Si les rendements des caisses de retraite sont aussi bons c’est qu’il y a une raison ce n’est pas magique ! Actuellement ça passe parce qu’il y a beaucoup d’actifs (même si de moins en moins) et qu’ils sont ponctionnés à hauteur de 20-25% de leur salaire pour la retraite.. mais dans une décennie ou deux ? C’est du suicide ... mieux vaut mette en place tout de suite une retraite par capitalisation.


Pour le reste peu de salariés profitent au final de ce que tu dis (chomage / maladie etc..) et honnêtement je m’en passerais bien ça me ferait plus de salaire net au final.
je vois pas pourquoi tu fais une fixation du ponzi des retraites, pour toutes les dépenses c'est quasi exactement pareil : de plus en plus de gens tapent sur les caisses et vu que les salaires baissent, il y a de moins en moins de cotisations.
C'est donc normal que ceux qui pompent le plus de pognon à la société, soient amenés à payer le plus. C'est juste mathématique. Ca ne sert à rien de taper sur les cassos ou les fonctionnaires qui travaillent pour fournir des services à la collectivité, ils sont pas moins que ton propre cas, qui lui est assurément sur la sellette à gagner trop facilement.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

castralroc
Messages : 275
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#479 Message par castralroc » 05 janv. 2021, 12:58

Jeffrey a écrit :
05 janv. 2021, 12:41
castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 12:29

Je connais très bien la différence. Seulement vous êtes proche de la retraite donc vous avez tout intérêt à ce que l’on conserve ce système. J’ai tout intérêt à passer à la capitalisation le plus vite possible.. (et je prépare déjà ma retraite depuis longtemps grâce aux marchés financiers mais les cotisations retraites obligatoires que je balance dans le vent pour toucher 3200 euros de retraite(le système des auteurs est nul..) ça fait un peu mal au cul d’avance...)
Vous concentrez toutes les tares de l’individualisme. Vous ne percevez l’intérêt d’un système qu’en fonction de votre propre avantage, et projetez vos limites sur les intentions des autres. Ça m’amuse d’autant plus que vous ne valez même pas la moitié de ma valeur marchande dans votre système sociologique. Je ne me soucie pas plus de ma retraite que de votre prochaine « propriété intellectuelle. » :mrgreen:
je suis aussi ultra libéral si vous voulez, etc.. tous ces mots horribles.

Non, la vérité c'est que dans mon système idéal il y a un équilibre entre solidarité et ponctionnage. Equilibre qui penche clairement à l'extreme ponction en France. Et c'est un fait avéré par diverses études : "Les statistiques des recettes publiques 2017 de l'OCDE montrent que la France reste, pour la deuxième année d'affilée, au premier rang pour le taux de prélèvements obligatoires, à 46,1 %, devant le Danemark et la Belgique. "

Mais le simple fait de dénoncer cela c'est être individualiste à l'extrême ? Vouloir chercher un équilibre plus logique.
Pour votre valeur marchande je ne suis pas devin, et ça ne change rien, tant mieux pour vous si vous gagnez bien votre vie et que vous êtes "fier" de donner la moitié à l'état. On verra quand vous serez obligé de donner 75% :roll:

Après, si la france avait de supers hopitaux, de superbes routes, une insécurité minimale, une justice qui fonctionne punissant vraiment les agresseurs, une école publique qui enseigne bien (et qui n'enseigne pas le gauchisme par la même occasion..), je ne serais absolument pas contre payer autant d'impots et de taxes, mais force est de constater qu'on obtient pas une qualité de service attendue en rapport de ce que l'on donne.

castralroc
Messages : 275
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#480 Message par castralroc » 05 janv. 2021, 13:04

pimono a écrit :
05 janv. 2021, 12:56
castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 10:28
pimono a écrit :
04 janv. 2021, 22:30


Et quand tu seras vieux, tu auras le droit à une retraite assise sur tes cotisations aussi, et si tu crève pas trop vite, tu récupéreras bien plus de pognon que tu as laché en cotisation ! (aie aie les caisses de retraite ).

Comme tu peux t'en rendre compte, tout cela coute énormement de pognon, c'est les gens qui bossent qui tapent dans les caisses et qui les mettent en danger !! c'est ça la réalité !
Tu y crois vraiment à ce que tu dis sur la retraite ?
Ceux qui sont en activité et loin de la retraite, c’est mon cas, se font avoir par les cotisations retraites : il n’y a AUCUNE garantie sur la valeur du point au moment de la retraite soit vers 2050 pour moi.

Il y aura de plus en plus de retraités, de plus en plus de centenaires. Il faut imaginer que des nonagénaires vont toucher leur pension pendant 30 ans. Et beaucoup 40 ans ! C’est déjà le cas mais ça va être multiplié par 4-5 d’ici 2050. C’est juste du suicide 😂😂😂 j’en rigole tellement c’est invraisemblable ce financement pyramidale de la retraite.

Ça va se solder par une diminution drastique des pensions ET une augmentation drastique de cotisations. Si les rendements des caisses de retraite sont aussi bons c’est qu’il y a une raison ce n’est pas magique ! Actuellement ça passe parce qu’il y a beaucoup d’actifs (même si de moins en moins) et qu’ils sont ponctionnés à hauteur de 20-25% de leur salaire pour la retraite.. mais dans une décennie ou deux ? C’est du suicide ... mieux vaut mette en place tout de suite une retraite par capitalisation.


Pour le reste peu de salariés profitent au final de ce que tu dis (chomage / maladie etc..) et honnêtement je m’en passerais bien ça me ferait plus de salaire net au final.
je vois pas pourquoi tu fais une fixation du ponzi des retraites, pour toutes les dépenses c'est quasi exactement pareil : de plus en plus de gens tapent sur les caisses et vu que les salaires baissent, il y a de moins en moins de cotisations.
C'est donc normal que ceux qui pompent le plus de pognon à la société, soient amenés à payer le plus. C'est juste mathématique. Ca ne sert à rien de taper sur les cassos ou les fonctionnaires qui travaillent pour fournir des services à la collectivité, ils sont pas moins que ton propre cas, qui lui est assurément sur la sellette à gagner trop facilement.
Excuse moi mais là c'est vraiment digne d'un cerveau retourné. Le pognon que je ramasse ou que des riches salariés gagnent, à la base n'appartient pas à la société tout entière, je suis désolé. C'est un échange de monnaie contre un service ou un produit. Je suis désolé d'affirmer une vérité..
C'est comme quand les gens parlent de "dépenses fiscales" pour parler de réductions d'impots :D , ce ne sont pas des "dépenses fiscales", sous entendu l'argent appartient à l'état à la base, c'est simplement prendre moins d'argent à celui à qui il appartient.
Modifié en dernier par castralroc le 05 janv. 2021, 13:06, modifié 1 fois.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 15207
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#481 Message par pimono » 05 janv. 2021, 13:05

Turlututu.be a écrit :
05 janv. 2021, 09:00
... Il faut juste qu il y ai un minimum d illusion de redistribution, pour que le Bon peuple continue à travailler et à payer.
C'est peut être ça la vocation et raison d'être principale du "bon peuple" !
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 15207
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#482 Message par pimono » 05 janv. 2021, 13:18

castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 13:04


Excuse moi mais là c'est vraiment digne d'un cerveau retourné. Le pognon que je ramasse ou que des cadres gagnent, à la base n'appartient pas à la société tout entière, je suis désolé. C'est un échange de monnaie contre un service ou un produit. Je suis désolé d'affirmer une vérité..
C'est comme quand les gens parlent de "dépenses fiscales" pour parler de réductions d'impots :D , ce ne sont pas des "dépenses fiscales", sous entendu l'argent appartient à l'état à la base, c'est simplement prendre moins d'argent à celui à qui il appartient.
Ce n'est pas toi qui décide à qui appartient l'argent qu'on te permet d'avoir entre les mains à l'instant T, la preuve, si on pompe le trop perçu c'est qu'il y a une raison, et cette raison est cadrée , tu n'as aucun contrôle dessus !
Quand on est venu à l'Euro qui est une monnaie forte sur le reste du monde (ça aide beaucoup dans un environnement mondialisé) , tu n'as rien fait pour avoir droit à cette "puissance" sur le reste du monde. Rien fait = pas de mérite = pas de légétimité à jouir de ses bienfaits !

Y'a pas mal de gens qui aiment voyager par ici, c'est rigolo à remarquer, il y en a pas beaucoup qui partent en vacances dans les destinations où il faut sortir beaucoup d'euros pour passer de bonnes vacances, réfléchis ou je veux en venir ! Les riches doivent absolument tout à la société. Tout j'ai dit !!!!
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

castralroc
Messages : 275
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#483 Message par castralroc » 05 janv. 2021, 13:21

pimono a écrit :
05 janv. 2021, 13:18
castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 13:04


Excuse moi mais là c'est vraiment digne d'un cerveau retourné. Le pognon que je ramasse ou que des cadres gagnent, à la base n'appartient pas à la société tout entière, je suis désolé. C'est un échange de monnaie contre un service ou un produit. Je suis désolé d'affirmer une vérité..
C'est comme quand les gens parlent de "dépenses fiscales" pour parler de réductions d'impots :D , ce ne sont pas des "dépenses fiscales", sous entendu l'argent appartient à l'état à la base, c'est simplement prendre moins d'argent à celui à qui il appartient.
Ce n'est pas toi qui décide à qui appartient l'argent qu'on te permet d'avoir entre les mains à l'instant T, la preuve, si on pompe le trop perçu c'est qu'il y a une raison, et cette raison est cadrée , tu n'as aucun contrôle dessus !
Quand on est venu à l'Euro qui est une monnaie forte sur le reste du monde (ça aide beaucoup dans un environnement mondialisé) , tu n'as rien fait pour avoir droit à cette "puissance" sur le reste du monde. Rien fait = pas de mérite = pas de légétimité à jouir de ses bienfaits !

Y'a pas mal de gens qui aiment voyager par ici, c'est rigolo à remarquer, il y en a pas beaucoup qui partent en vacances dans les destinations où il faut sortir beaucoup d'euros pour passer de bonnes vacances, réfléchis ou je veux en venir ! Les riches doivent absolument tout à la société. Tout j'ai dit !!!!
J'ai bien ri merci.

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 10415
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#484 Message par neron » 05 janv. 2021, 13:29

-----> HS
Pazuzu a écrit :
02 janv. 2021, 12:44
Si j'ai bien compris, ce n'est plus ce qu'on joue (rouge ou noir, ou pair ou impair ou passe ou manque) qui est important, mais l'ordre des mises, le pari unitaire restant équiprobable.
J'ai pas suivi mais pour info, la roulette c'est 37 cases pas 36. Le zéro est ni pair ni impair, ni noir ni rouge. Donc le gain du casino est de 1/37em. Si vs y trouvez une martingale, en equiprobalite vs êtes amah très fort.

Qd a s'arrêter des qu'on gagné si y-avait pas de zéro, c'est une construction de l'esprit qui déni que les tables ont une limite de jeux.

Le blackjack dit-on c'est différent si vs compte les cartes sorties y-a plus d'équiprobabilite. Et même pas dit qu'en comptant vs puissiez gagner car c'est pas interdit au groupier qui est un pro, de compter les cartes, voir d'avoir une oreillette.
---------------------
-----> fin Hs
Modifié en dernier par neron le 05 janv. 2021, 14:07, modifié 2 fois.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#485 Message par ProfGrincheux » 05 janv. 2021, 14:03

@Jeffrey: ta figure de style n’est pas un oxymore mais une litote.

D’autre part, quand tu dis que le brownien est une martingale, tu utilises le mot martingale en un sens ésotérique que pas plus de 5 ou 6 forumeurs comprennent (et encore, ma compréhension des applications financières est sommaire ) et non dans le sens intuitif avec les imprécisions duquel se débat Pazuzu. Qu’il y en ait autant est un signe que le forum n’est pas un échantillon représentatif de la population. D’autant que les forumeurs en question se présentent comme des hommes blancs âgés de plus de 50 ans et ceux qui précisent la forme de leur sexualité se disent hétérosexuels.

En revanche, une information pertinente pour tout le monde me semble être que ces probabilités avancées sont une partie du logiciel de la finance moderne. A vrai dire, il n’y a pas de finance possible sans évaluation du risque et pas d’évaluation du risque sans probabilités et statistiques, y compris les trucs pas sorciers comme l’actuariat. Et puis il n’est pas possible de rien prédire autrement que statistiquement lorsqu’on regarde des phénomènes complexes (l’aléa étant alors intrinsèque ou le reflet de l’incomplétude de notre information, des variables cachées) . Tout cela n’est pas évident. Ensuite chacun a le choix entre s’adonner au luddisme et chercher à comprendre.

Exemple: d’excellents esprits sur cette file s’attendent à un changement du régime fiscal des LMNP. Le risque d’une suppression en 202x de la clause d’imposition des plus values est difficilement ignorable. Il n’est pas raisonnable d’évaluer un investissement suivant son seul rendement mais il faut considérer son couple (rendement, risque) ou être plus sophistiqué encore. L’ouverture à la location nue de l’amortissement des biens préconisée par cap2022 est aussi une disposition non triviale si cet amortissement engendre de la plus value (comme c’est le cas je crois pour les personnes morales).

Enfin, mon propos n’est pas au second degré (je suis convaincu de ce que j’affirme tout en prenant soin d’utiliser un vocabulaire traduisant mon degré de doute quand doute il y a) mais cache un argument en trois temps dont le second viendra ou ne viendra pas suivant la façon dont se déroule la discussion. Si tu ne vois pas le piège, qui ne t’est d’ailleurs pas destiné, je suis content, c’est qu’il n’est pas trop mal caché.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#486 Message par ProfGrincheux » 05 janv. 2021, 14:05

wasabi a écrit :
05 janv. 2021, 12:50
Jeffrey a écrit :
05 janv. 2021, 12:11
Imagine un mouvement brownien (c'est une martingale, si si :P ), tu peux te dire qu'il est "centré", c'est à dire qu'il repassera un jour par zéro.
ça repasse par zéro un mouvement brownien ?
Oui. En tous cas s’il est monodimensionnel.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 21536
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#487 Message par wasabi » 05 janv. 2021, 14:12

ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 14:05
wasabi a écrit :
05 janv. 2021, 12:50
Jeffrey a écrit :
05 janv. 2021, 12:11
Imagine un mouvement brownien (c'est une martingale, si si :P ), tu peux te dire qu'il est "centré", c'est à dire qu'il repassera un jour par zéro.
ça repasse par zéro un mouvement brownien ?
Oui. En tous cas s’il est monodimensionnel.
la réponse attendue était "non évidemment, on vit dans un espace à trois dimensions, prouver qu'il repasse par l'origine signifierait que certaines des dimensions spatiales sont des illusions, et vaudrait le Nobel de physique"

:mrgreen:
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#488 Message par ProfGrincheux » 05 janv. 2021, 14:39

castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 12:58
Jeffrey a écrit :
05 janv. 2021, 12:41
castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 12:29

Je connais très bien la différence. Seulement vous êtes proche de la retraite donc vous avez tout intérêt à ce que l’on conserve ce système. J’ai tout intérêt à passer à la capitalisation le plus vite possible.. (et je prépare déjà ma retraite depuis longtemps grâce aux marchés financiers mais les cotisations retraites obligatoires que je balance dans le vent pour toucher 3200 euros de retraite(le système des auteurs est nul..) ça fait un peu mal au cul d’avance...)
Vous concentrez toutes les tares de l’individualisme. Vous ne percevez l’intérêt d’un système qu’en fonction de votre propre avantage, et projetez vos limites sur les intentions des autres. Ça m’amuse d’autant plus que vous ne valez même pas la moitié de ma valeur marchande dans votre système sociologique. Je ne me soucie pas plus de ma retraite que de votre prochaine « propriété intellectuelle. » :mrgreen:
je suis aussi ultra libéral si vous voulez, etc.. tous ces mots horribles.

Non, la vérité c'est que dans mon système idéal il y a un équilibre entre solidarité et ponctionnage. Equilibre qui penche clairement à l'extreme ponction en France. Et c'est un fait avéré par diverses études : "Les statistiques des recettes publiques 2017 de l'OCDE montrent que la France reste, pour la deuxième année d'affilée, au premier rang pour le taux de prélèvements obligatoires, à 46,1 %, devant le Danemark et la Belgique. "

Mais le simple fait de dénoncer cela c'est être individualiste à l'extrême ? Vouloir chercher un équilibre plus logique.
Pour votre valeur marchande je ne suis pas devin, et ça ne change rien, tant mieux pour vous si vous gagnez bien votre vie et que vous êtes "fier" de donner la moitié à l'état. On verra quand vous serez obligé de donner 75% :roll:

Après, si la france avait de supers hopitaux, de superbes routes, une insécurité minimale, une justice qui fonctionne punissant vraiment les agresseurs, une école publique qui enseigne bien (et qui n'enseigne pas le gauchisme par la même occasion..), je ne serais absolument pas contre payer autant d'impots et de taxes, mais force est de constater qu'on obtient pas une qualité de service attendue en rapport de ce que l'on donne.
Car maîtriser les dépenses des services publics en augmentant leurs missions et contraintes se traduit par une baisse de la qualité des services non automatisables. D’ailleurs en introduisant le terme qualité vous faites (justement) entrer un élément non quantitatif dans votre analyse qui jusqu’à présent se basait sur des considérations quantitatives.

Notez aussi le distingo que je fais entre dépenses publiques et dépenses des services publics. Les dépenses publiques se ventilent selon moi en au moins en trois catégories: services publics, dépenses sociales et dépenses d’intervention économique. Le gel du point d’indice, par exemple, est une mesure de contrôle des coûts salariaux des services publics (qui peut être contredite pendant des années par la dynamique structurelle de la pyramide des âges et des emplois, ce qu’ignatius a expliqué et qui suffit à expliquer 50% du problème budgétaire de mon université d’affectation malgré le gel du point d’indice).
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#489 Message par ProfGrincheux » 05 janv. 2021, 14:40

wasabi a écrit :
05 janv. 2021, 14:12
ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 14:05
wasabi a écrit :
05 janv. 2021, 12:50
Jeffrey a écrit :
05 janv. 2021, 12:11
Imagine un mouvement brownien (c'est une martingale, si si :P ), tu peux te dire qu'il est "centré", c'est à dire qu'il repassera un jour par zéro.
ça repasse par zéro un mouvement brownien ?
Oui. En tous cas s’il est monodimensionnel.
la réponse attendue était "non évidemment, on vit dans un espace à trois dimensions, prouver qu'il repasse par l'origine signifierait que certaines des dimensions spatiales sont des illusions, et vaudrait le Nobel de physique"

:mrgreen:
:D Bien joué! :D
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

tomtom
Messages : 623
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#490 Message par tomtom » 05 janv. 2021, 14:51

ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 14:39


Car maîtriser les dépenses des services publics en augmentant leurs missions et contraintes se traduit par une baisse de la qualité des services non automatisables. D’ailleurs en introduisant le terme qualité vous faites (justement) entrer un élément non quantitatif dans votre analyse qui jusqu’à présent se basait sur des considérations quantitatives.

peut-on concevoir faire des gain de productivité (oh le gros mot dans la fonction publique) en organisant différemment (fini les millefeuilles centralisés et comités théodules) et en utilisant des outils modernes? On peut faire mieux avec moins (et du coup mieux payer ceux qui restent car tâches à plus forte valeur ajoutée)
Cela supposerait évidemment une flexibilité des organisations (fini l'emploi garanti à vie) et une forme de dialogue social moins corporatiste.
La santé (frontière étanche entre HP et privé,...) et l'éducation nationale, donnent des exemples quotidiens de non-sens et de perte d’énergie et je ne m'étonne guère de la démotivation des personnels.
Clairement les français n'en ont pas pour leur argent en terme de service public.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 23064
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#491 Message par lecriminel » 05 janv. 2021, 15:26

tomtom a écrit :
05 janv. 2021, 14:51
peut-on concevoir faire des gain de productivité (oh le gros mot dans la fonction publique)
comment en France, inventeur du PPP et vainqueur des derniers championnats du monde de corruption (jeux olympiques) peut-on coire que des gains de productivité seraient favorables au bien commun ?
Le mec qui devait être premier ministre au départ, dans sa fonction précédente de gérant, il avait repéré des pertes dues à la location des batiments (bon point). Il a donc acheté des batiments en nom propre...qu'il a loués à son entreprise. Le plus rigolo, c'est que cette histoire de pieds nickelés était probablement un moyen de laver une partie de l'argent détourné par ailleurs. Les futurs gains de productivité, comme les derniers, tu n'en verras la couleur que si tu fréquentes une personne haut placée à LREM.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Pazuzu
-+
-+
Messages : 2335
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#492 Message par Pazuzu » 05 janv. 2021, 15:40

Jeffrey a écrit :
05 janv. 2021, 12:11
Il n'existe pas une méthode, mais des martingales, plein de martingales différentes.
La martingale inversée de Labouchère en est une, elle repose sur l'asymétrie des tirages aléatoires, si tu préfères, sur l'impossibilité de simuler exactement le "hasard" parfait avec une vraie roulette ou avec un simulateur numérique aléatoire.
Je n'ai pas très bien saisi cette notion d'asymétrie des tirages.
Tu veux dire que le rouge va sortir plus souvent que le noir sur une table donnée ?
Auquel cas il convient surtout d'analyser les résultats avant de parier.

Ensuite, est-on d'accord avec la définition de wiki d'une martingale, à savoir une technique dont le but est de s'assurer des gains aux jeux de hasard tout en respectant les règles de jeu.
non, pour Labouchère, la méthode n'est valide que sur une source de hasard donnée. Sinon on perd l'exploitation des asymétries propres à ta source.
La encore, est-ce à dire qu'à un moment donné, la probabilité de gain du pari n'est pas 18/37 très exactement ? Si non, peut-on la calculer ?

il y a d'autres martingales, pour comprendre un peu mieux, il faut poser correctement le problème. Et quand on le pose correctement, on s'aperçoit que c'est très difficile à maitriser
Ce n'est pas insurmontable, mais c'est bien plus complexe que ce que tu en perçois
.
Je ne parlais pas de la complexité de la démonstration ou du calcul de l'espérance de gain ou autre, mais la mise en oeuvre tel qu'expliquée sur internet ne semble pas si compliquée.
Donc il faut rajouter la question de ta capacité à supporter des mises importantes.
Et donc on ne tomberait pas dans le même cas que la pseudo-martingale citée par ben, à savoir dépasser la mise maximale autorisée ?
Donc il faut introduire la notion de "temps d'arrêt" autrement dit, un moment figé où tu fais les comptes. Mais là, c'est le casino qui fixe les règles.
Mais a contrari, c'est toi qui choisis le moment où tu arrêtes, donc possiblement et préférentiellement sur un pari gagnant.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 15207
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#493 Message par pimono » 05 janv. 2021, 15:44

tomtom a écrit :
05 janv. 2021, 14:51

Clairement les français n'en ont pas pour leur argent en terme de service public.
Si des milliards ne faisaient pas dodo dans des plans épargnes, surement qu'il resterait plus d'argent pour financer les services publics correctement... Le même argent ne peut pas être dans 2 endroits différent en même temps !
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

castralroc
Messages : 275
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#494 Message par castralroc » 05 janv. 2021, 15:53

pimono a écrit :
05 janv. 2021, 15:44
tomtom a écrit :
05 janv. 2021, 14:51

Clairement les français n'en ont pas pour leur argent en terme de service public.
Si des milliards ne faisaient pas dodo dans des plans épargnes, surement qu'il resterait plus d'argent pour financer les services publics correctement... Le même argent ne peut pas être dans 2 endroits différent en même temps !
Looooool
Oui vidons notre épargne pour financer le dernier rond point inutile.

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8591
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#495 Message par Indécis » 05 janv. 2021, 15:58

tomtom a écrit :
05 janv. 2021, 14:51
ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 14:39


Car maîtriser les dépenses des services publics en augmentant leurs missions et contraintes se traduit par une baisse de la qualité des services non automatisables. D’ailleurs en introduisant le terme qualité vous faites (justement) entrer un élément non quantitatif dans votre analyse qui jusqu’à présent se basait sur des considérations quantitatives.

peut-on concevoir faire des gain de productivité
Impossible car nous avons des congés payés...
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 15207
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#496 Message par pimono » 05 janv. 2021, 16:23

castralroc a écrit :
05 janv. 2021, 15:53
pimono a écrit :
05 janv. 2021, 15:44
tomtom a écrit :
05 janv. 2021, 14:51

Clairement les français n'en ont pas pour leur argent en terme de service public.
Si des milliards ne faisaient pas dodo dans des plans épargnes, surement qu'il resterait plus d'argent pour financer les services publics correctement... Le même argent ne peut pas être dans 2 endroits différent en même temps !
Looooool
Oui vidons notre épargne pour financer le dernier rond point inutile.
Permettre à certains de continuer à capitaliser comme des porcs et les voir partir à l'étranger une fois qu'ils ont bien remplis les cuves, ou répartir en bonne intelligence la cagnotte dans des améliorations du quotidien de tout le monde, c'est un choix.
Mais après, faut pas se plaindre qu'il y a de plus en plus de trous sur la route, et quand l'état va vendre toutes ses routes, il ne faudra pas non plus gémir quand ça sera encore plus cher pour rouler sur les nids de poules encore plus nombreux vu que c'est ça les règles du jeu du capitalisme libéral !
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

ProfGrincheux
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#497 Message par ProfGrincheux » 05 janv. 2021, 16:56

tomtom a écrit :
05 janv. 2021, 14:51
ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 14:39


Car maîtriser les dépenses des services publics en augmentant leurs missions et contraintes se traduit par une baisse de la qualité des services non automatisables. D’ailleurs en introduisant le terme qualité vous faites (justement) entrer un élément non quantitatif dans votre analyse qui jusqu’à présent se basait sur des considérations quantitatives.

peut-on concevoir faire des gain de productivité (oh le gros mot dans la fonction publique) en organisant différemment (fini les millefeuilles centralisés et comités théodules) et en utilisant des outils modernes? On peut faire mieux avec moins (et du coup mieux payer ceux qui restent car tâches à plus forte valeur ajoutée)
Cela supposerait évidemment une flexibilité des organisations (fini l'emploi garanti à vie) et une forme de dialogue social moins corporatiste.
La santé (frontière étanche entre HP et privé,...) et l'éducation nationale, donnent des exemples quotidiens de non-sens et de perte d’énergie et je ne m'étonne guère de la démotivation des personnels.
Clairement les français n'en ont pas pour leur argent en terme de service public.
Je veux bien en discuter dans une autre file. Dans les questions de fiscalité, on a tendance à voir les dépenses publiques comme un seul bloc et à les envisager seulement quantitativement. Or cela amène à dériver beaucoup de la thématique originelle. Je me surveille beaucoup car j’ai tendance à faire dériver les files. Déjà en décomposant en trois morceaux les dépenses publiques. On va dire que c’est pour signaler que le contrôle des dépenses publiques est un problème qui nécessite à mon avis une analyse un peu plus poussée que celle de castralroc. Ou que la votre.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 32554
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#498 Message par ignatius » 05 janv. 2021, 18:13

ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 16:56
On va dire que c’est pour signaler que le contrôle des dépenses publiques est un problème qui nécessite à mon avis une analyse un peu plus poussée que celle de castralroc. Ou que la votre.
Paraît même qu'il y a des gens payés pour cela :roll:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9811
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#499 Message par Jeffrey » 05 janv. 2021, 19:32

ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 14:03
@Jeffrey: ta figure de style n’est pas un oxymore mais une litote.
non, je n'atténue pas, j'oppose coutumier et parfois.
Mais en fait, tout est question de ton arbitrage, est-ce du second degré ou pas ?
ProfGrincheux a écrit : D’autre part, quand tu dis que le brownien est une martingale, tu utilises le mot martingale en un sens ésotérique que pas plus de 5 ou 6 forumeurs comprennent (et encore, ma compréhension des applications financières est sommaire ) et non dans le sens intuitif avec les imprécisions duquel se débat Pazuzu. Qu’il y en ait autant est un signe que le forum n’est pas un échantillon représentatif de la population. D’autant que les forumeurs en question se présentent comme des hommes blancs âgés de plus de 50 ans et ceux qui précisent la forme de leur sexualité se disent hétérosexuels.

En revanche, une information pertinente pour tout le monde me semble être que ces probabilités avancées sont une partie du logiciel de la finance moderne. A vrai dire, il n’y a pas de finance possible sans évaluation du risque et pas d’évaluation du risque sans probabilités et statistiques, y compris les trucs pas sorciers comme l’actuariat. Et puis il n’est pas possible de rien prédire autrement que statistiquement lorsqu’on regarde des phénomènes complexes (l’aléa étant alors intrinsèque ou le reflet de l’incomplétude de notre information, des variables cachées) . Tout cela n’est pas évident. Ensuite chacun a le choix entre s’adonner au luddisme et chercher à comprendre.

Exemple: d’excellents esprits sur cette file s’attendent à un changement du régime fiscal des LMNP. Le risque d’une suppression en 202x de la clause d’imposition des plus values est difficilement ignorable. Il n’est pas raisonnable d’évaluer un investissement suivant son seul rendement mais il faut considérer son couple (rendement, risque) ou être plus sophistiqué encore. L’ouverture à la location nue de l’amortissement des biens préconisée par cap2022 est aussi une disposition non triviale si cet amortissement engendre de la plus value (comme c’est le cas je crois pour les personnes morales).

Enfin, mon propos n’est pas au second degré (je suis convaincu de ce que j’affirme tout en prenant soin d’utiliser un vocabulaire traduisant mon degré de doute quand doute il y a) mais cache un argument en trois temps dont le second viendra ou ne viendra pas suivant la façon dont se déroule la discussion. Si tu ne vois pas le piège, qui ne t’est d’ailleurs pas destiné, je suis content, c’est qu’il n’est pas trop mal caché.
Comme ce fil est une auberge espagnole où chacun parle de ce qui lui tient à coeur, et comme je me balance complètement de l'avenir du LMNP au delà de l'exemple de la variabilité des décisions et paramètre économiques, et comme je pense qu'il en est de même pour toi, je fais l'hypothèse que ta dernière phrase renvoie à ta déclaration que je conteste.
J'ai plusieurs manières alors d'abaisser une seconde carte. Je choisis celle que je trouve la plus amusante :
C'est un problème de jeu et de stratégie. On n'a pas encore parlé d'équilibre de Nash n'est-ce pas ?
Si donc les couches favorisées font certains arbitrages en matière de choix de formation éducative, c'est qu'ils y trouvent un avantage concurrentiel.
Et si dans un second temps, les structures privées forment une élite auto-complaisante, ignorante et incapable de penser correctement, au delà du paradoxe évident, que trouver à y redire ?
Et j'ajouterais la question suivante : et qu'attend le public pour former des imbéciles auto-complaisants, ignorants et incapables de penser correctement ? histoire de se mettre à la hauteur de la concurrence ?
On y travaille tu pourrais me répondre ? :roll:
Quis custodiet ipsos custodes?

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 9811
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Immobilier : le coup de bambou qui va frapper les bailleurs en location meublée professionnels (LMP)

#500 Message par Jeffrey » 05 janv. 2021, 19:36

wasabi a écrit :
05 janv. 2021, 14:12
ProfGrincheux a écrit :
05 janv. 2021, 14:05
wasabi a écrit :
05 janv. 2021, 12:50
Jeffrey a écrit :
05 janv. 2021, 12:11
Imagine un mouvement brownien (c'est une martingale, si si :P ), tu peux te dire qu'il est "centré", c'est à dire qu'il repassera un jour par zéro.
ça repasse par zéro un mouvement brownien ?
Oui. En tous cas s’il est monodimensionnel.
la réponse attendue était "non évidemment, on vit dans un espace à trois dimensions, prouver qu'il repasse par l'origine signifierait que certaines des dimensions spatiales sont des illusions, et vaudrait le Nobel de physique"

:mrgreen:
C'est parce que j'utilise des imprécisions de langage et d'énoncé pour être compris. C'est un problème d'hétérogénéité de l'auditoire.
Pour vous, je préfère ne pas répondre comme vient de le faire PG, mais plutôt de vous faire remarquer que R\{0} n'est pas connexe par arcs, alors que R^n\{0} l'est pour n>1.
Donc mon imprécision venait de l'assimilation de "processus centré" et "repasse par zéro". D'où l'emploi des guillemets pour préciser à un éventuel auditoire plus averti que je fais volontairement un abus de langage.
Quis custodiet ipsos custodes?