Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43495
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#1 Message par slash33 » 08 févr. 2021, 08:09

Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?
Boursorama avec Pratique.fr, le 07/02/2021
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 8c54f1f0e8
Plus d'un tiers des bureaux vacants La crise de la Covid-19 a plombé le marché de l'immobilier de bureaux qui s'est, depuis le début de celle-ci, effondré. Peu de nouveaux locaux se sont loués. Cette tendance se ressent surtout en région parisienne où la quantité de bureaux loués s'est effondrée de 45% et où le nombre de bureaux vacants a bondi de plus d'un tiers. Avec la crise sanitaire qui s'installe dans la durée, les entreprises se sont adaptées en faisant travailler leurs employés à distance. Ainsi, l'Institut de l'épargne immobilière foncière (IEIF) table sur une baisse de la demande (location ou vente) de 4% à 24% par an pour les 10 prochaines années à venir. Il faut savoir, qu'en Ile de France, le parc de bureaux occupe 54,5 millions de m2.

sanglier78
Messages : 823
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#2 Message par sanglier78 » 08 févr. 2021, 08:17

slash33 a écrit :
08 févr. 2021, 08:09
Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?
Boursorama avec Pratique.fr, le 07/02/2021
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 8c54f1f0e8
Plus d'un tiers des bureaux vacants La crise de la Covid-19 a plombé le marché de l'immobilier de bureaux qui s'est, depuis le début de celle-ci, effondré. Peu de nouveaux locaux se sont loués. Cette tendance se ressent surtout en région parisienne où la quantité de bureaux loués s'est effondrée de 45% et où le nombre de bureaux vacants a bondi de plus d'un tiers. Avec la crise sanitaire qui s'installe dans la durée, les entreprises se sont adaptées en faisant travailler leurs employés à distance. Ainsi, l'Institut de l'épargne immobilière foncière (IEIF) table sur une baisse de la demande (location ou vente) de 4% à 24% par an pour les 10 prochaines années à venir. Il faut savoir, qu'en Ile de France, le parc de bureaux occupe 54,5 millions de m2.
Et cela ne va pas s'améliorer, la logique Shadock en action qui ne donne réellement pas envie de revenir sur site.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43495
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#3 Message par slash33 » 08 févr. 2021, 08:19

Les chiffres restent assez imprécis, la formulation incorrecte. S'agissant de la précision des chiffres (4 et 24% au lieu de 5% et 25%), et connaissant le souci du détail de l'IEIF, je pense que la phrase a probablement la signification suivante: la demande et l'offre(?) de bureaux va baisser sur tout le territoire dans une plage allant de -4% à -24% par an pendant environ 10 ans. On peut aussi supposer que l'IDF serait en tête des zones désaffectées.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43495
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#4 Message par slash33 » 08 févr. 2021, 08:43

Plutôt que de parler dans le vide, je suis allé chercher la source. Et j'ai donc découvert ça:

https://www.ieif.fr/wp-content/uploads/ ... Bureau.pdf
Selon ces simulations, l’IEIF estime par exemple sur une base de 41% des entreprises qui passeraient à 2 jours de télétravail par semaine, que le gain de surface envisageable serait de 27%. Sur le parc de bureaux francilien, cela représenterait 3,3 millions de m² (soit 6,5 %) et un impact déflationniste sur la demande placée de 14 % par an.

jean-wil
Messages : 331
Enregistré le : 11 août 2005, 12:46
Localisation : Lyon

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#5 Message par jean-wil » 08 févr. 2021, 09:28

slash33 a écrit :
08 févr. 2021, 08:43
Plutôt que de parler dans le vide, je suis allé chercher la source. Et j'ai donc découvert ça:

https://www.ieif.fr/wp-content/uploads/ ... Bureau.pdf
Selon ces simulations, l’IEIF estime par exemple sur une base de 41% des entreprises qui passeraient à 2 jours de télétravail par semaine, que le gain de surface envisageable serait de 27%. Sur le parc de bureaux francilien, cela représenterait 3,3 millions de m² (soit 6,5 %) et un impact déflationniste sur la demande placée de 14 % par an.
Je confirme cette étude. Je travaille chez tchou-tchou society (commence par S finit par F :D ) et ce qui est en cours de mise en place par notre direction de l'immobilier c'est le flex office dans toutes les activités de siège, que ce soit en RP ou en province, et 2 jours de télétravail.
A Lyon où je bosse, je peux vous dire que tous les bureaux en cours de construction ou dernièrement livrés à la Part-Dieu vont se retrouver bien vides dès la fin du confinement.
La forme est le fond remonté à la surface
V. HUGO

Korn
-+
-+
Messages : 2037
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#6 Message par Korn » 08 févr. 2021, 10:23

sanglier78 a écrit :
08 févr. 2021, 08:17
slash33 a écrit :
08 févr. 2021, 08:09
Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?
Boursorama avec Pratique.fr, le 07/02/2021
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 8c54f1f0e8
Plus d'un tiers des bureaux vacants La crise de la Covid-19 a plombé le marché de l'immobilier de bureaux qui s'est, depuis le début de celle-ci, effondré. Peu de nouveaux locaux se sont loués. Cette tendance se ressent surtout en région parisienne où la quantité de bureaux loués s'est effondrée de 45% et où le nombre de bureaux vacants a bondi de plus d'un tiers. Avec la crise sanitaire qui s'installe dans la durée, les entreprises se sont adaptées en faisant travailler leurs employés à distance. Ainsi, l'Institut de l'épargne immobilière foncière (IEIF) table sur une baisse de la demande (location ou vente) de 4% à 24% par an pour les 10 prochaines années à venir. Il faut savoir, qu'en Ile de France, le parc de bureaux occupe 54,5 millions de m2.
Et cela ne va pas s'améliorer, la logique Shadock en action qui ne donne réellement pas envie de revenir sur site.
Quel rapport?

Au-delà de ça, une entreprise bien gérée se doit désormais d'intégrer les risques de pandémie dans ses stratégies de développement. On est bien dans le monde d'après.
Hormis des béni oui oui de la croissance éternelle de l'économie et de l'immobilier, il est incensé pour une entreprise de continuer comme avant.

Korn
-+
-+
Messages : 2037
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#7 Message par Korn » 08 févr. 2021, 10:26

jean-wil a écrit :
08 févr. 2021, 09:28
slash33 a écrit :
08 févr. 2021, 08:43
Plutôt que de parler dans le vide, je suis allé chercher la source. Et j'ai donc découvert ça:

https://www.ieif.fr/wp-content/uploads/ ... Bureau.pdf
Selon ces simulations, l’IEIF estime par exemple sur une base de 41% des entreprises qui passeraient à 2 jours de télétravail par semaine, que le gain de surface envisageable serait de 27%. Sur le parc de bureaux francilien, cela représenterait 3,3 millions de m² (soit 6,5 %) et un impact déflationniste sur la demande placée de 14 % par an.
Je confirme cette étude. Je travaille chez tchou-tchou society (commence par S finit par F :D ) et ce qui est en cours de mise en place par notre direction de l'immobilier c'est le flex office dans toutes les activités de siège, que ce soit en RP ou en province, et 2 jours de télétravail.
A Lyon où je bosse, je peux vous dire que tous les bureaux en cours de construction ou dernièrement livrés à la Part-Dieu vont se retrouver bien vides dès la fin du confinement.
On y arrive partout. Chez moi, ça y est, les prochains postes informatiques seront remplacés par des portables. Il y a 1 an, le mot télétravail était un gros mot. :lol:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 22467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#8 Message par kamoulox » 08 févr. 2021, 10:31

Ça fait parti des avantages dans les annonces maintenant

Télétravail

Korn
-+
-+
Messages : 2037
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#9 Message par Korn » 08 févr. 2021, 10:37

kamoulox a écrit :
08 févr. 2021, 10:31
Ça fait parti des avantages dans les annonces maintenant

Télétravail
Et bientôt, ce sera placé au même niveau que les tickets restos.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 43495
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#10 Message par slash33 » 08 févr. 2021, 12:58

Korn a écrit :
08 févr. 2021, 10:26
On y arrive partout. Chez moi, ça y est, les prochains postes informatiques seront remplacés par des portables. Il y a 1 an, le mot télétravail était un gros mot. :lol:
Ben chez moi ça commence à virer à la catastrophe. Les projets sont gérés avec les pieds et comme il n'est plus possible de foutre ton poing dans la gueule, ça ne marche plus droit et ça va mal finir.

Korn
-+
-+
Messages : 2037
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#11 Message par Korn » 08 févr. 2021, 14:32

slash33 a écrit :
08 févr. 2021, 12:58
Korn a écrit :
08 févr. 2021, 10:26
On y arrive partout. Chez moi, ça y est, les prochains postes informatiques seront remplacés par des portables. Il y a 1 an, le mot télétravail était un gros mot. :lol:
Ben chez moi ça commence à virer à la catastrophe. Les projets sont gérés avec les pieds et comme il n'est plus possible de foutre ton poing dans la gueule, ça ne marche plus droit et ça va mal finir.
Si c'est du 100% télétravail, c'est sûr que le risque est grand. Avec du télétravail bien géré et équilibré, c'est autre chose.

sanglier78
Messages : 823
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?

#12 Message par sanglier78 » 08 févr. 2021, 17:54

Korn a écrit :
08 févr. 2021, 10:23
sanglier78 a écrit :
08 févr. 2021, 08:17
slash33 a écrit :
08 févr. 2021, 08:09
Quel avenir pour l'immobilier de bureaux ?
Boursorama avec Pratique.fr, le 07/02/2021
https://www.boursorama.com/patrimoine/a ... 8c54f1f0e8
Plus d'un tiers des bureaux vacants La crise de la Covid-19 a plombé le marché de l'immobilier de bureaux qui s'est, depuis le début de celle-ci, effondré. Peu de nouveaux locaux se sont loués. Cette tendance se ressent surtout en région parisienne où la quantité de bureaux loués s'est effondrée de 45% et où le nombre de bureaux vacants a bondi de plus d'un tiers. Avec la crise sanitaire qui s'installe dans la durée, les entreprises se sont adaptées en faisant travailler leurs employés à distance. Ainsi, l'Institut de l'épargne immobilière foncière (IEIF) table sur une baisse de la demande (location ou vente) de 4% à 24% par an pour les 10 prochaines années à venir. Il faut savoir, qu'en Ile de France, le parc de bureaux occupe 54,5 millions de m2.
Et cela ne va pas s'améliorer, la logique Shadock en action qui ne donne réellement pas envie de revenir sur site.
Quel rapport?

Au-delà de ça, une entreprise bien gérée se doit désormais d'intégrer les risques de pandémie dans ses stratégies de développement. On est bien dans le monde d'après.
Hormis des béni oui oui de la croissance éternelle de l'économie et de l'immobilier, il est incensé pour une entreprise de continuer comme avant.
Le rapport, je suis dans une entreprise qui elle souhaiterait avoir tout le monde en télétravail H24, la meilleure solution est édictée des règles nouvelles tout les 4 matins, (on a même eu droit à l'arrèt des fontaines à eau, des sens de circulation avec portes de secours ouvertes, un recyclage avec 100% apport air extérieur, donc pas de risque covid,mais risque angine par le froid). Forcement, après on pourra dire,voyez, les gens ne veulent pas revenir sur site.
Pour info, moi, je suis pour le télétravail, mais j'ai la chance d'avoir une pièce calme où l'exercer