Immobilier : les Français anticipent de nouvelles hausses de prix

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
jobserve75
Messages : 1178
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier : les Français anticipent de nouvelles hausses de prix

#51 Message par jobserve75 » 25 mars 2021, 12:30

notred a écrit :
24 mars 2021, 14:02
jobserve75 a écrit :
23 mars 2021, 12:05
Je n’ai pas compris : une offre à été faite 100K€ en dessous du prix affiché et le vendeur n’a pas donné suite?
Non, lorsque j'ai dit à l'agent que je n'etais pas interessé (apres une visite donc, mais pas de proposition), il m'a dit "même avec 100k€ de moins..."
J'ai revu le bien hier dans les annonces...
Pardon, j’avais mal compris.

Du coup quelle est votre stratégie actuelle ou votre sentiment?
- poursuivre la recherche d’un bien pensant qu’il y a actuellement un léger trou d’air sur le marché et que c’est le moment d’en profiter
- poursuivre la recherche d’un bien car vous n’avez pas le choix (installation, agrandissement de la famille...)
- attendre que ça baisse plus pour toucher un point bas de l’immobilier?

Avatar du membre
maud lepage 75
Messages : 1035
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : charentes

Re: Immobilier : les Français anticipent de nouvelles hausses de prix

#52 Message par maud lepage 75 » 25 mars 2021, 12:33

jobserve75 a écrit :
25 mars 2021, 12:30
notred a écrit :
24 mars 2021, 14:02
jobserve75 a écrit :
23 mars 2021, 12:05
Je n’ai pas compris : une offre à été faite 100K€ en dessous du prix affiché et le vendeur n’a pas donné suite?
Non, lorsque j'ai dit à l'agent que je n'etais pas interessé (apres une visite donc, mais pas de proposition), il m'a dit "même avec 100k€ de moins..."
J'ai revu le bien hier dans les annonces...
Pardon, j’avais mal compris.

Du coup quelle est votre stratégie actuelle ou votre sentiment?
- poursuivre la recherche d’un bien pensant qu’il y a actuellement un léger trou d’air sur le marché et que c’est le moment d’en profiter
- poursuivre la recherche d’un bien car vous n’avez pas le choix (installation, agrandissement de la famille...)
- attendre que ça baisse plus pour toucher un point bas de l’immobilier?
attendre que ça baisse plus pour toucher un point bas de l’immobilier , ça me parait évident et cette fois ci , ça va aller vite !!

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11520
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : les Français anticipent de nouvelles hausses de prix

#53 Message par Vincent92 » 25 mars 2021, 12:33

jobserve75 a écrit :
25 mars 2021, 12:30
notred a écrit :
24 mars 2021, 14:02
jobserve75 a écrit :
23 mars 2021, 12:05
Je n’ai pas compris : une offre à été faite 100K€ en dessous du prix affiché et le vendeur n’a pas donné suite?
Non, lorsque j'ai dit à l'agent que je n'etais pas interessé (apres une visite donc, mais pas de proposition), il m'a dit "même avec 100k€ de moins..."
J'ai revu le bien hier dans les annonces...
Pardon, j’avais mal compris.

Du coup quelle est votre stratégie actuelle ou votre sentiment?
- poursuivre la recherche d’un bien pensant qu’il y a actuellement un léger trou d’air sur le marché et que c’est le moment d’en profiter
- poursuivre la recherche d’un bien car vous n’avez pas le choix (installation, agrandissement de la famille...)
- attendre que ça baisse plus pour toucher un point bas de l’immobilier?
Attendre que ca baisse ne permet pas juste de "toucher un point bas de l'immobilier" et payer moins cher. Cela permet souvent surtout et aussi (si cela se réalise) d'avoir un bien plus qualitatif (plus grand, mieux situé, de meilleure facture, etc...).
C'est d'autant plus vrai à Paris où il faut plus d'un million d'€ pour pouvoir acheter un bien familial confortable, ce que la plupart des acheteurs n'ont pas. Et où, donc, c'est souvent des achats faute de pouvoir avoir mieux.

Avatar du membre
Marie 94
+
+
Messages : 2931
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Immobilier : les Français anticipent de nouvelles hausses de prix

#54 Message par Marie 94 » 25 mars 2021, 12:43

alexlyon a écrit :
25 mars 2021, 11:50
La chute commence toujours à partir...du prix maximum.
Ceux qui ont dit depuis 15 ans que cela allait baisser se sont trompés sur le prix maximum.
Et on n'y est pas encore (mais plus très loin).

Pour acheter mon bien, donne moi le cumul de :
toute ton épargne,
33% de tous tes revenus futurs,
ton héritage.

Ce 3ième point commence seulement, et c'est l'élément de hausse additionnelle à venir.

L'immobilier est un trou noir économique.
Il y a 2 tendances contraires:
- l'apport des futurs acheteurs se trouve gonflé par l'épargne accumulé pendant la crise (200 Mds d'épargne cumulée) et comme tu dis l'héritage va être plus important (effet structurel de la génération bay boom et effet conjoncturel avec le gouvernement qui va alléger la fiscalité sur les donations)
- les revenus futurs des acheteurs vont être en baisse (moins de CDI, moins d'augmentation de salaire acquise). Ce qui va impacter la capacité d'emprunt. A mon époque, un JD pouvait aisément doubler son salaire au bout de 10 ans de carrière en IDF. Est-ce que ça sera toujours le cas demain ? Moins sûr. Avant, tu pouvais te permettre de t'endetter au taquet. J'étais à 40% d'endettement lors de mon 1er achat.

Je ne sais pas lequel des 2 effets va l'emporter sur l'autre.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 11520
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : les Français anticipent de nouvelles hausses de prix

#55 Message par Vincent92 » 25 mars 2021, 12:50

Surtout que pour la deuxième force, au delà des possibilités, le HCSF a préconisé des règles : Pas plus de 35% d'endettement assurance comprise (ce qui fait entre 33 et 34% hors assurance pour un dossier classique) et maximum 25 ans pour la plupart des dossiers.
Il existe également une troisième force, qui à mon avis est encore plus importante et impossible à anticiper : les décisions politiques (qui sont prises souvent en réaction à...)

alexlyon
-++
-++
Messages : 3868
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier : les Français anticipent de nouvelles hausses de prix

#56 Message par alexlyon » 25 mars 2021, 12:56

Oui sur les 2 tendances.
Et comme souvent, ce sont les mêmes qui ont tout (ouineurs) et les mêmes qui n'ont rien.
Les hausses de revenus continueront, sur les activités qui s'y prêtent, exercées par des gens qui héritent.

La classe moyenne est corrélée à l'industrie (confier la responsabilité d'un équipement générateur de gain de productivité, que l'on partage avec le prolo qui utilise l'équipement).

Ici il n'y a plus d'industrie, et il n'y a donc plus besoin de classe moyenne.
Modifié en dernier par alexlyon le 26 mars 2021, 13:22, modifié 1 fois.

notred
Messages : 530
Enregistré le : 20 mars 2008, 11:11

Re: Immobilier : les Français anticipent de nouvelles hausses de prix

#57 Message par notred » 26 mars 2021, 12:59

jobserve75 a écrit :
25 mars 2021, 12:30
Pardon, j’avais mal compris.
Pas de pb :)
Du coup quelle est votre stratégie actuelle ou votre sentiment?
- poursuivre la recherche d’un bien pensant qu’il y a actuellement un léger trou d’air sur le marché et que c’est le moment d’en profiter
- poursuivre la recherche d’un bien car vous n’avez pas le choix (installation, agrandissement de la famille...)
- attendre que ça baisse plus pour toucher un point bas de l’immobilier?
Je dirai en la première et la troisième...

Nous avons tout le temps du monde pour trouver qqc mais ce serait vraiment bien de bouger pour quelque chose d'un poil mieux que notre actuelle location, sans défaut mais sans charme...

Je pense qu'il y a des opportunités a saisir au regard du contexte et nous avons un dossier très solide, donc essayer de saisir un bon point d'entrée avec une proposition plutot sexy au regard de la situation actuelle.
Ceci dit, nous sommes plutôt exigeants (ou avons un idée assez arrêtée de notre cible) et n'avons rien trouvé a notre gout (sauf une réhabilitation d'un bien sur le marché depuis 1 an et sans propal... 45% trop chère...on attend le retour d'une proposition mais sans trop y croire)

Pour info, on visite un truc samedi matin, j'ai eu la baisse de 100k€ avant même la visite cette fois ci... ceci étant dit le bien est vraiment trop cher (plutôt 150 à 200k) suivant tous les critères...

La encore, le bien est la depuis un certain temps, peu de visite, pas de proposition... des anciens bureaux pour ce cas ci