Etats-Unis autorise les expulsions massives de locataires

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44489
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Etats-Unis autorise les expulsions massives de locataires

#1 Message par slash33 » 01 août 2021, 22:17

Agition politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires
AFP, le 01/08/2021
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2fb6fc03dd
Plus de 10 millions de personnes aux Etats-Unis sont en retard sur le paiement de leur loyer, a calculé le CBPP, un institut de recherche indépendant.
Et quelque 3,6 millions de locataires estiment qu'ils risquent de se faire expulser dans les deux mois, selon une étude du bureau des statistiques réalisée début juillet auprès de 51 millions de locataires.
Le redémarrage de l'économie américaine, qui ne profite pas à tous les foyers de la même façon, fait grimper les loyers. Selon le dernier pointage réalisé par le site spécialisé Realtor, entre juin 2020 et juin 2021 le loyer médian aux Etats-Unis a grimpé de 8,1%.
Modifié en dernier par slash33 le 27 août 2021, 07:31, modifié 2 fois.

Ardoise
Messages : 361
Enregistré le : 25 juin 2021, 22:09

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#2 Message par Ardoise » 01 août 2021, 22:41

Et alors ?
Ardoise magique .

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44489
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#3 Message par slash33 » 01 août 2021, 23:09

entre juin 2020 et juin 2021 le loyer médian aux Etats-Unis a grimpé de 8,1%
A mettre en regard de ça:

USA : Croissance confirmée à 6,4% au 1er trimestre
jeudi 24 juin 2021
https://www.tradingsat.com/actualites/m ... 73855.html

et ça:

USA : L'emploi se redresse, les salaires montent
REUTERS, Le 04/06/21
https://investir.lesechos.fr/marches/ac ... 966280.php
559.000 emplois créés en mai. Le taux de chômage retombe à 5,8%. Hausse de 0,5% du salaire horaire moyen
:arrow: La croissance ne profite pas aux salaires. En réalité, elle est massivement financière. Par contre, c'est une composante de l'inflation qui atteint actuellement des sommets déraisonnables.

:arrow: Les riches, et en particulier les banques, font payer aux pauvres la croissance dont ils n'ont pas bénéficié. Cela va devenir un sujet de préoccupation majeur des politiques, voire peut-être la nouvelle crise des subprimes.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#4 Message par ProfGrincheux » 02 août 2021, 06:29

La croissance est mesurée en rythme annualisé. La hausse des salaires citée est pour le mois de Mai.

On va voir jusqu’où va aller cette hausse des salaires. Je suppose qu’elle va retomber comme à chaque fois depuis les années 1980. Mais je suppose peut être mal. Auquel cas, l’inflation pourrait faire un retour retentissant.

Il y a aussi la sempiternelle question sur ce que signifient les statistiques du chômage.

C’est très intéressant de savoir ce qui va se passer sur ce sujet. Notamment s’il y a des tentatives de modifier la façon dont se traitent les impayés de loyer aux USA. Après tout on est sur un forum dont le nom évoque l’immobilier.

Sinon, effectivement, ça a à voir avec la problématique des inégalités économiques.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44489
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#5 Message par slash33 » 02 août 2021, 06:37

ProfGrincheux a écrit :
02 août 2021, 06:29
La croissance est mesurée en rythme annualisé. La hausse des salaires citée est pour le mois de Mai.
Oui et non:
En attendant, la pénurie de main-d'oeuvre favorise la hausse des salaires: le rapport du département du Travail montre que le salaire horaire moyen a augmenté de 0,5% en mai après +0,7% en avril, ce qui porte sa progression sur un an à 2,0%
https://investir.lesechos.fr/marches/ac ... 966280.php

La substantielle augmentation du salaire minimum décrétée par Biden en janvier est incluse.

De plus cette augmentation se répartit de manière très inégale parmi les travailleurs.

Pourquoi est-ce un problème? Vous pensez peut-être que ces chiffres de 10 millions c'est peu. En réalité cela signifierait que 20% des locataires aux USA sont défaillants car les "51 millions de locataires" du texte consiste en réalité dans la presque totalité des locataires tout court (environ 56 millions en 2020), et est principalement centré sur la population locataire d'avant (voir ci-après pour les explications). Ce chiffre est par ailleurs en très forte augmentation: la population locataire a explosé ces dernières années et avoisine maintenant les 40% soit finalement le même taux que chez nous. C'est en fait un phénomène repéré et surveillé par certaines instances aux USA depuis quelques années, qui ressemble à s'y méprendre à ce qui en train d'arriver chez nous. Un exemple bien documenté ici:
Le rapport se penche sur les locataires qui sont « grevés par les coûts », c’est-à-dire ceux qui consacrent plus de 30 % de leur revenu au paiement du loyer. « Grâce à la forte croissance du nombre de locataires à revenus élevés, la part de ceux qui supportent des charges financières a diminué de manière plus sensible, passant d’un pic de 50,7 % en 2011 à 47,4 % en 2017, suivi d’une modeste augmentation de 0,1 point de pourcentage en 2018. … Entre-temps, 10,9 millions de locataires – soit un sur quatre – ont consacré plus de la moitié de leurs revenus au logement en 2018 ». Un autre changement important est l’augmentation du nombre de « locataires à coûts élevés » dans les groupes à revenus moyens (par exemple, 30 000 à 75 000 dollars par an de revenus annuels), en particulier dans les « grandes zones métropolitaines à coûts élevés ».
Et ça qui est particulièrement intéressant et troublant:
En examinant les tendances à long terme du vieillissement, du mariage/de la parentalité et des revenus, le ministère américain du logement et du développement urbain a organisé il y a quelques années un symposium « pour ou contre » sur la question de savoir si la proportion de propriétaires aux États-Unis sera tombée à moins de 50 % d’ici 2050
https://politiquedulogement.com/2020/03 ... tats-unis/

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#6 Message par ProfGrincheux » 02 août 2021, 07:37

Ok. En ce qui me concerne, je ne nierai pas que vous mettez le doigt sur un problème intéressant.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44489
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#7 Message par slash33 » 02 août 2021, 07:40

ProfGrincheux a écrit :
02 août 2021, 07:37
Ok. En ce qui me concerne, je ne nierai pas que vous mettez le doigt sur un problème intéressant.
Mais probablement pas d'aujourd'hui. L'idée que les instances des USA envisagent l'idée d'une majorité de locataires dans un avenir pas si lointain est pour le moins rafraichissante cependant.

Ben92
-++
-++
Messages : 4874
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#8 Message par Ben92 » 02 août 2021, 14:08

Agitation qui ne servira à rien. Les locataires indélicats sont expulsés. C'est pas demain la veille que les US deviendront un pays de gauchistes.
Expulser un locataire qui ne paie pas est quelque chose de normal aux US, de tout à fait banal. Ainsi que dans plein d'autres pays. Il n'y a qu'en France qu'on en fait tout un drame.
Il y pas mal de gens qui vivent en caravanes dans des terrains vagues, et voilà, c'est pas la mort.

Avatar du membre
krachboom
-++
-++
Messages : 4873
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#9 Message par krachboom » 02 août 2021, 18:18

S'ils ne peuvent pas payer leur loyer, ils n'ont qu'à acheter ! :mrgreen:

:arrow:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23716
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#10 Message par kamoulox » 02 août 2021, 21:13

krachboom a écrit :
02 août 2021, 18:18
S'ils ne peuvent pas payer leur loyer, ils n'ont qu'à acheter ! :mrgreen:

:arrow:
Pour avoir été des 2 cotés par 2 fois, et bien il est clairement plus facile d’acheter, oui que de louer avec de petits revenus

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11611
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#11 Message par optimus maximus » 02 août 2021, 21:22

Ben92 a écrit :
02 août 2021, 14:08
Agitation qui ne servira à rien. Les locataires indélicats sont expulsés. C'est pas demain la veille que les US deviendront un pays de gauchistes.
Expulser un locataire qui ne paie pas est quelque chose de normal aux US, de tout à fait banal. Ainsi que dans plein d'autres pays. Il n'y a qu'en France qu'on en fait tout un drame.
Il y pas mal de gens qui vivent en caravanes dans des terrains vagues, et voilà, c'est pas la mort.
La jeunesse américaine s'est fortement imprégnée d'un marxisme culturel prononcé. En même temps c'est la « génération 11 septembre » qui n'a connu que la crise et les politiques bullesques de la FED.

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 2488
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#12 Message par Nouveau stephanois » 02 août 2021, 21:22

Oui mais si tu as de faibles revenus, tu ne peux acheter qu'en zone non tendue (sauf héritage). Et en giletjaunie, un propriétaire n'a pas 36 000 candidats, donc il ne peut pas faire la fine bouche.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23716
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#13 Message par kamoulox » 02 août 2021, 21:49

Quand t’as de faibles revenus tu vas pas en zone tendue. Ou alors tu loues ce que j’ai fait quand j’étais sur lille. Quand tu ne peux avoir ce que tu veux, tu pars. *

*valable aussi pour les gonzesses ou les mecs, ça me troue le derche les gens qui restent accrochés comme une moule au rocher de peur d’avoir du changement dans leur vie.

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 11819
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#14 Message par neron » 02 août 2021, 21:56

Ardoise a écrit :
01 août 2021, 22:41
Et alors ?
Exact, c'est typique de la propagande progressiste qui pour justifier leur politiques clientéliste.montent des affaires à partir de rien

En France ont doit être a plus de 10 %. Y-a déjà 30 % des logements sociaux, soit 10 % et je ne compte pas en habitant.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44489
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#15 Message par slash33 » 02 août 2021, 22:33

Les subprimes c'était un mensonge sur la capacité de financement des propriétaires. Ici on est en présence d'une augmentation globale des loyers subit par les locataires pauvres dont les banques sont les principaux bailleurs qui peut conduire... au même résultat que les subprimes pour les banques compte tenu de l'ampleur du phénomène.

Avatar du membre
meskiangasher
Messages : 388
Enregistré le : 23 mai 2005, 20:50

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#16 Message par meskiangasher » 02 août 2021, 22:42

Suivons la logique de Ben92 : les locataires qui ne peuvent pas payer, et ils sont nombreux, sont expulsés et vont vivre en caravane. Mais qui prendra leur place dans les locations ? Ou bien c'est un manque à gagner pour les bailleurs, ou bien ces derniers vendent et cela fait baisser les prix de l'immobilier, ou au moins cela limite la hausse des prix.

Avatar du membre
guyomette
Modérateur
Modérateur
Messages : 4068
Enregistré le : 19 nov. 2011, 21:31

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#17 Message par guyomette » 02 août 2021, 22:53

Les bailleurs sont des banques ?
« la plupart des gens (...) croient à la pérennité de la mémoire (...) et à la possibilité de réparer (...). La vérité se situe juste à l'opposé : tout sera oublié et rien ne sera réparé.» Kundera, La Plaisanterie.

Ardoise
Messages : 361
Enregistré le : 25 juin 2021, 22:09

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#18 Message par Ardoise » 02 août 2021, 22:55

guyomette a écrit :
02 août 2021, 22:53
Les bailleurs sont des banques ?
En France aussi y'en avait beaucoup à une époque.
Bonjour Guyomette.
Ardoise magique .

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#19 Message par ProfGrincheux » 02 août 2021, 23:16

@slash33: votre post invite quelques questions.

Vous attendez vous a des faillites d'institutionnels endettés?

Les banques US ont elles des actifs qui sont des biens immobiliers résidentiels qu'elles mettent en location? Combien? J'imagine qu'elles doivent avoir des biens immobiliers suite à des foreclosures, mais il doit y avoir des règles prudentielles qui les oblige à limiter leur exposition,non?

Ou y a t'il un autre mécanisme plus pervers?
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Ben92
-++
-++
Messages : 4874
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#20 Message par Ben92 » 03 août 2021, 08:36

optimus maximus a écrit :
02 août 2021, 21:22
La jeunesse américaine s'est fortement imprégnée d'un marxisme culturel prononcé. En même temps c'est la « génération 11 septembre » qui n'a connu que la crise et les politiques bullesques de la FED.
Ca concerne une toute petite minorité de la jeunesse américaine. Evidemment c'est celle qu'on montre dans les reportages sur Arte et co, mais ça reste une toute petite minorité.
Le capitalisme, là-bas, c'est sacré.

Ben92
-++
-++
Messages : 4874
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#21 Message par Ben92 » 03 août 2021, 08:40

meskiangasher a écrit :
02 août 2021, 22:42
Suivons la logique de Ben92 : les locataires qui ne peuvent pas payer, et ils sont nombreux, sont expulsés et vont vivre en caravane. Mais qui prendra leur place dans les locations ? Ou bien c'est un manque à gagner pour les bailleurs, ou bien ces derniers vendent et cela fait baisser les prix de l'immobilier, ou au moins cela limite la hausse des prix.
D'autres locataires qui eux peuvent payer. S'il y a des zones économiquement sinistrées, oui il peut y avoir des baisses de loyer ici et là, les américains sont très pragmatiques et réactifs dans l'économie de marché (contrairement aux proprios français qui préfèreront laisser leur location vide pendant 1 an avant de consentir à baisser le loyer de 5%. :lol: )

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11611
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#22 Message par optimus maximus » 03 août 2021, 10:30

Ben92 a écrit :
03 août 2021, 08:36
optimus maximus a écrit :
02 août 2021, 21:22
La jeunesse américaine s'est fortement imprégnée d'un marxisme culturel prononcé. En même temps c'est la « génération 11 septembre » qui n'a connu que la crise et les politiques bullesques de la FED.
Ca concerne une toute petite minorité de la jeunesse américaine. Evidemment c'est celle qu'on montre dans les reportages sur Arte et co, mais ça reste une toute petite minorité.
Le capitalisme, là-bas, c'est sacré.
Ne crois pas si bien dire...
https://www.cnbc.com/2018/08/14/fewer-t ... alism.html

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#23 Message par ProfGrincheux » 03 août 2021, 11:39

Tout dépend de ce qu’on appelle socialisme.

Aux USA, une institution comme l’Assurance maladie universelle publique est considérée comme socialiste, voire communiste, et rencontre une opposition farouche. En Europe, elle est considérée comme social-démocrate et est acceptée par une large majorité de l’électorat.

Biden semble marquer une inflexion vers des politiques à l’européenne. Sa majorité a une aile gauche parlementaire assez petite mais visible (Sanders, Ocasio-Cortez et une poignée de représentantes) qui peut être appelée socialiste au sens européen moderne (gauche de la social-démocratie) alors que les précédentes administrations démocrates s’en passaient.

Il semble qu’on puisse faire l’hypothèse suivante: dans un pays occidental moderne fonctionnant avec les institutions de la démocratie représentative et avec une économie de type capitaliste, même très loin de l’épure comme en France, la prévalence des idées socialistes augmente quand la perception de leur avenir économique individuel par les personnes physiques devient moins favorable.

Il y a aussi l’hypothèse de Tocqueville que l’intolérance aux inégalités croît avec leur diminution effective. Ça semble marcher assez bien quand on compare les cultures politiques de la France et des USA.

La politique du logement est, en France, l’un des principaux champs de bataille entre les socialistes et les non-socialistes. Pour le locatif, les socialistes veulent avantager les locataires au détriment des propriétaires. La politique du logement social est socialiste, mais elle ne concerne que 20% du parc résidentiel. La réglementation du parc privé hésite entre deux logiques, la gestion judiciaire des impayés faisant pencher la balance au profit des locataires (de mauvaise foi - la balance entre propriétaires et locataires de bonne foi est nettement moins déséquilibrée).

Aux USA, jusqu’à présent, les propriétaires ont l’avantage, les moratoires d’expulsion ayant été des mesures exceptionnelles de gestion de crise (dans les sociétés occidentales modernes c’est toujours quand ça va mal qu’il est possible de pousser des mesures socialistes). C’est pourquoi il est intéressant que des politiciens socialistes US essaient de réactiver ce champ de bataille. Les équilibres politiques ne sont pas figés, les populations et leurs préoccupations changent.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#24 Message par ProfGrincheux » 03 août 2021, 12:06

Il y a un point que je n’ai pas explicité dans mon message précédent. C’est l’ampleur de la dette étudiante (dont je suppose qu’elle pèse particulièrement lourd pour les 25-40 ans).

https://www.capital.fr/entreprises-mar ... nt-1351322

Celle ci semble devoir peser sur l’avenir économique des jeunes diplômés du supérieur, surtout s’ils ont choisi des majeures n’ouvrant pas de bonnes perspectives sur le marché de l’emploi.

De façon générale, l’économie US se caractérise par un fort endettement des ménages même si le taux d’épargne global augmente (mais on peut imaginer que ce ne sont pas les mêmes qui s’endettent ou épargnent). Le recours massif à l’endettement aux USA est sans doute pourquoi les crises financières séculaires (1929, 2007) y sont si violentes. Au 19e siècle, les crises financières aux USA étaient d’ailleurs extrêmement fréquentes. Ce qu’on a vu avec la crise des subprimes est que le dollar monnaie de réserve permet d’exporter les dégâts financiers des crises d’endettement.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

lavocre31
Messages : 782
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#25 Message par lavocre31 » 04 août 2021, 06:20

ProfGrincheux a écrit :
03 août 2021, 12:06
Il y a un point que je n’ai pas explicité dans mon message précédent. C’est l’ampleur de la dette étudiante (dont je suppose qu’elle pèse particulièrement lourd pour les 25-40 ans).

https://www.capital.fr/entreprises-mar ... nt-1351322

Celle ci semble devoir peser sur l’avenir économique des jeunes diplômés du supérieur, surtout s’ils ont choisi des majeures n’ouvrant pas de bonnes perspectives sur le marché de l’emploi.

De façon générale, l’économie US se caractérise par un fort endettement des ménages même si le taux d’épargne global augmente (mais on peut imaginer que ce ne sont pas les mêmes qui s’endettent ou épargnent). Le recours massif à l’endettement aux USA est sans doute pourquoi les crises financières séculaires (1929, 2007) y sont si violentes. Au 19e siècle, les crises financières aux USA étaient d’ailleurs extrêmement fréquentes. Ce qu’on a vu avec la crise des subprimes est que le dollar monnaie de réserve permet d’exporter les dégâts financiers des crises d’endettement.
Ce problème de la dette des étudiants est bien plus préoccupant que celle des subprimes.
A tout moment ça peut éclater.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44489
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#26 Message par slash33 » 04 août 2021, 06:30

ça fait des années qu'on en parle pourtant.

Avatar du membre
meskiangasher
Messages : 388
Enregistré le : 23 mai 2005, 20:50

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#27 Message par meskiangasher » 04 août 2021, 07:36

Par contre ce n'est pas le problème des banques, puisque ces prêts sont garantis par l'état, elles n'auront donc pas besoin de titriser pour évacuer le risque.

Ben92
-++
-++
Messages : 4874
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#28 Message par Ben92 » 04 août 2021, 08:43

lavocre31 a écrit :
04 août 2021, 06:20
Ce problème de la dette des étudiants est bien plus préoccupant que celle des subprimes.
A tout moment ça peut éclater.
Au contraire, la cherté des études est une des grandes forces du marché du travail américain.
1/ Déjà ça ne coute pas à un bras aux Etats
2/ Seule une minorité fait des études supérieures et c'est très bien ainsi. Ca laisse de la main d'œuvre bon marché dès l'âge 18 ans pour faire les jobs de base (main d'ouvre "de base" qui manque cruellement en France, alors que beaucoup de jeunes seraient plus utiles dans les métier en tension comme artisan, cuisinier, informaticien, etc plutôt que de glander en fac de socio).
3/ Ceux qui vont jusqu'au master sont certes lourdement endettés, mais ça les motive les jeunes cadres à s'investir à fond et à progresser.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 15437
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#29 Message par Goldorak2 » 04 août 2021, 10:52

ProfGrincheux a écrit :
03 août 2021, 12:06
Il y a un point que je n’ai pas explicité dans mon message précédent. C’est l’ampleur de la dette étudiante (dont je suppose qu’elle pèse particulièrement lourd pour les 25-40 ans).

https://www.capital.fr/entreprises-mar ... nt-1351322

Celle ci semble devoir peser sur l’avenir économique des jeunes diplômés du supérieur, surtout s’ils ont choisi des majeures n’ouvrant pas de bonnes perspectives sur le marché de l’emploi.

De façon générale, l’économie US se caractérise par un fort endettement des ménages même si le taux d’épargne global augmente (mais on peut imaginer que ce ne sont pas les mêmes qui s’endettent ou épargnent). Le recours massif à l’endettement aux USA est sans doute pourquoi les crises financières séculaires (1929, 2007) y sont si violentes.
Oui. S'endetter pour spéculer c'est mal et catastrophique. Les américains de 2000 ont oublié la leçon de 1929 et de son traitement en 1933. Et l'ont payé en 2007.
Au 19e siècle, les crises financières aux USA étaient d’ailleurs extrêmement fréquentes. Ce qu’on a vu avec la crise des subprimes est que le dollar monnaie de réserve permet d’exporter les dégâts financiers des crises d’endettement.
Non. C'est la libre circulation des capitaux qui a diffusé les dégâts financiers des crises financière US chez nous. Nos banques avaient refourgués à des épargnants européens et gardés en propre comme reserves des subprimes américaines notés A++ . Finalement, ça valait pas A++ et l'argent a disparu.
La libre circulation c'est l'absence de digues. C'est super un monde sans obstacle... sauf lorsqu'il y a problème.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 04 août 2021, 15:15, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : s_chlaf, Matthieu Brucher, libertycom, F. Zabinsky, immodium, pazuzu

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#30 Message par ProfGrincheux » 04 août 2021, 10:58

Ben92 a écrit :
04 août 2021, 08:43
lavocre31 a écrit :
04 août 2021, 06:20
Ce problème de la dette des étudiants est bien plus préoccupant que celle des subprimes.
A tout moment ça peut éclater.
Au contraire, la cherté des études est une des grandes forces du marché du travail américain.
1/ Déjà ça ne coute pas à un bras aux Etats
2/ Seule une minorité fait des études supérieures et c'est très bien ainsi. Ca laisse de la main d'œuvre bon marché dès l'âge 18 ans pour faire les jobs de base (main d'ouvre "de base" qui manque cruellement en France, alors que beaucoup de jeunes seraient plus utiles dans les métier en tension comme artisan, cuisinier, informaticien, etc plutôt que de glander en fac de socio).
3/ Ceux qui vont jusqu'au master sont certes lourdement endettés, mais ça les motive les jeunes cadres à s'investir à fond et à progresser.
1/ en cas de défaut massif ça va coûter un bras
2/ il est absolument faux que seule une minorité fait des etudes supérieures aux USA. Voici les statistiques de diplômés par pays sur l’OCDE https://publication.enseignementsup-re ... es_jeunes/
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Ben92
-++
-++
Messages : 4874
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#31 Message par Ben92 » 04 août 2021, 13:50

ProfGrincheux a écrit :
04 août 2021, 10:58
2/ il est absolument faux que seule une minorité fait des etudes supérieures aux USA. Voici les statistiques de diplômés par pays sur l’OCDE https://publication.enseignementsup-re ... es_jeunes/
Pour connaitre un peu le système universitaire US (moins bien que toi certes), il me semblait que seule une minorité d'étudiants allaient jusqu'au master. Ce qui est confirmé par ta source : 11.7% des 25-34 ans ont un master ou doctorat, contre 20.8% en France. C'est une différence considérable. Et je pense que c'est beaucoup mieux que seuls ceux qui ont des aptitudes suffisantes pour être cadre aillent jusqu'au master. On n'aurait pas tous ces tocards en master en France si les études y étaient chères comme aux US, voilà mon point. Ils seraient beaucoup plus utiles à occuper des emplois d'exécutant.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#32 Message par ProfGrincheux » 04 août 2021, 15:19

Le diplôme correspondant à la Licence Bac+3 d’une université américaine est à bac+4. Le master américain à Bac+6 et se passe souvent après une première expérience professionnelle. Le doctorat est de toutes façons un diplôme ultra-minoritaire.

Quant à ce que tu dis, ça mérite une discussion plus approfondie. Je conteste que le problème que tu pointes s’applique en dehors des Lettres et Sciences Humaines. Je ne conteste pas qu’on diplôme à bac+5 quelques tocards, notamment en informatique par le biais de la formation continue. Mais la demande des entreprises est apparemment insatiable et l’incitation des tutelles pour le faire est forte.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
lemiamat13
Messages : 693
Enregistré le : 01 juil. 2010, 07:54
Localisation : Fribourg (Suisse)

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#33 Message par lemiamat13 » 04 août 2021, 15:21

Goldorak2 a écrit :
04 août 2021, 10:52
La libre circulation c'est l'absence de digues. C'est super un monde sans obstacle... sauf lorsqu'il y a problème.
Votre métaphore est discutable. On pourrait très bien dire que les barrières protectrices douanières sont des éboulements sur la route et empêchent tout échange. C'est super un monde avec obstacle sauf lorsqu'il n'y a plus rien à manger sur le territoire. :wink:
"L'État c'est un ténia qui se fait passer pour un rémora"
-Pajala-

Slerocher
Messages : 89
Enregistré le : 25 mai 2021, 08:56

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#34 Message par Slerocher » 04 août 2021, 15:34

Ben92 a écrit :
04 août 2021, 13:50
ProfGrincheux a écrit :
04 août 2021, 10:58
2/ il est absolument faux que seule une minorité fait des etudes supérieures aux USA. Voici les statistiques de diplômés par pays sur l’OCDE https://publication.enseignementsup-re ... es_jeunes/
Pour connaitre un peu le système universitaire US (moins bien que toi certes), il me semblait que seule une minorité d'étudiants allaient jusqu'au master. Ce qui est confirmé par ta source : 11.7% des 25-34 ans ont un master ou doctorat, contre 20.8% en France. C'est une différence considérable. Et je pense que c'est beaucoup mieux que seuls ceux qui ont des aptitudes suffisantes pour être cadre aillent jusqu'au master. On n'aurait pas tous ces tocards en master en France si les études y étaient chères comme aux US, voilà mon point. Ils seraient beaucoup plus utiles à occuper des emplois d'exécutant.
Mais Ben, comment crois tu que la recherche universitaire française est en partie financée ?
Parce qu’il y a des doctorants (ou M2) notamment, payés peu, pour faire les petites mains.
Voilà pourquoi, entre autre, le système est ainsi fait

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#35 Message par ProfGrincheux » 04 août 2021, 16:16

Slerocher a écrit :
04 août 2021, 15:34
Ben92 a écrit :
04 août 2021, 13:50
ProfGrincheux a écrit :
04 août 2021, 10:58
2/ il est absolument faux que seule une minorité fait des etudes supérieures aux USA. Voici les statistiques de diplômés par pays sur l’OCDE https://publication.enseignementsup-re ... es_jeunes/
Pour connaitre un peu le système universitaire US (moins bien que toi certes), il me semblait que seule une minorité d'étudiants allaient jusqu'au master. Ce qui est confirmé par ta source : 11.7% des 25-34 ans ont un master ou doctorat, contre 20.8% en France. C'est une différence considérable. Et je pense que c'est beaucoup mieux que seuls ceux qui ont des aptitudes suffisantes pour être cadre aillent jusqu'au master. On n'aurait pas tous ces tocards en master en France si les études y étaient chères comme aux US, voilà mon point. Ils seraient beaucoup plus utiles à occuper des emplois d'exécutant.
Mais Ben, comment crois tu que la recherche universitaire française est en partie financée ?
Parce qu’il y a des doctorants (ou M2) notamment, payés peu, pour faire les petites mains.
Voilà pourquoi, entre autre, le système est ainsi fait
Cette affirmation nécessiterait une discussion beaucoup plus approfondie. Et ce n’est pas le lieu. Disons que le niveau et la structure du financement ne sont pas exactement les mêmes en France et aux USA (litote). Les USA financent beaucoup plus la recherche universitaire. Ça n’est pas sans conséquence, c’est même une composante de leur soft power.

Il est certain que la dette étudiante y contribue.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 24268
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#36 Message par lecriminel » 04 août 2021, 17:04

lemiamat13 a écrit :
04 août 2021, 15:21
On pourrait très bien dire que les barrières protectrices douanières sont des éboulements sur la route et empêchent tout échange.
ce ne sont pas des échanges, du moins comme on imagine.
c'est un transfert de la masse de travail dans une partie du monde, et une consommation majoritairement dans une autre. Un graphe sur le temps de travail par pays en fonction du PIB, posté il y a une quinzaine de jours était très parlant.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lemiamat13
Messages : 693
Enregistré le : 01 juil. 2010, 07:54
Localisation : Fribourg (Suisse)

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#37 Message par lemiamat13 » 04 août 2021, 17:32

lecriminel a écrit :
04 août 2021, 17:04
ce ne sont pas des échanges, du moins comme on imagine.
c'est un transfert de la masse de travail dans une partie du monde, et une consommation majoritairement dans une autre. Un graphe sur le temps de travail par pays en fonction du PIB, posté il y a une quinzaine de jours était très parlant.
Ce ne sont pas des échanges ? Je ne comprends pas. Goldo parlait des monnaies fiat et en particulier du dollar. Je ne réagissais qu'à sa comparaison qui ne voyait qu'une face de la pièce.
"L'État c'est un ténia qui se fait passer pour un rémora"
-Pajala-

achillemo
~~+
~~+
Messages : 13528
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#38 Message par achillemo » 04 août 2021, 18:24

Ben92 a écrit :
04 août 2021, 13:50
ProfGrincheux a écrit :
04 août 2021, 10:58
2/ il est absolument faux que seule une minorité fait des etudes supérieures aux USA. Voici les statistiques de diplômés par pays sur l’OCDE https://publication.enseignementsup-re ... es_jeunes/
Pour connaitre un peu le système universitaire US (moins bien que toi certes), il me semblait que seule une minorité d'étudiants allaient jusqu'au master. Ce qui est confirmé par ta source : 11.7% des 25-34 ans ont un master ou doctorat, contre 20.8% en France. C'est une différence considérable. Et je pense que c'est beaucoup mieux que seuls ceux qui ont des aptitudes suffisantes pour être cadre aillent jusqu'au master. On n'aurait pas tous ces tocards en master en France si les études y étaient chères comme aux US, voilà mon point. Ils seraient beaucoup plus utiles à occuper des emplois d'exécutant.
Pourquoi veux tu sélectionner par le prix? Pour que seuls les tocards fils de riches fassent des études? Il suffit de relever le niveau des diplômes.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 24268
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Agitation politique aux Etats-Unis pour éviter des expulsions massives de locataires

#39 Message par lecriminel » 04 août 2021, 18:56

lemiamat13 a écrit :
04 août 2021, 17:32
lecriminel a écrit :
04 août 2021, 17:04
ce ne sont pas des échanges, du moins comme on imagine.
c'est un transfert de la masse de travail dans une partie du monde, et une consommation majoritairement dans une autre. Un graphe sur le temps de travail par pays en fonction du PIB, posté il y a une quinzaine de jours était très parlant.
Ce ne sont pas des échanges ? Je ne comprends pas. Goldo parlait des monnaies fiat et en particulier du dollar. Je ne réagissais qu'à sa comparaison qui ne voyait qu'une face de la pièce.
disons que l'échange de biens et services où chacun se spécialise tels qu'on nous enseigne la mondialisation est en réalité une production mondiale essentiellement au même endroit (Chine), choisi en fonction de l'absence de contraintes (pollution, salaires/monnaie, conditions de travail....) dans lequel les MP du monde entier sont envoyées. Ce ne sont pas des échanges gagnants (ce qui transforme àmha les douanes d'éboulis en digues).
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44489
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Etats-Unis autorise les expulsions massives de locataires

#40 Message par slash33 » 27 août 2021, 07:32

C'est fini. Des millions d'américains vont être expulsés prochainement.

Etats-Unis: la Cour suprême lève le moratoire sur les expulsions de locataires
AFP, le 27/08/2021
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 6b5b412fc7
La Cour suprême des Etats-Unis a levé jeudi soir le moratoire sur les expulsions de locataires prévu jusqu'en octobre, mettant fin aux protections accordées à des millions de personnes en difficultés financières en pleine pandémie.
On est clairement rentré dans une logique du vaccin (forcé) pour tous pour relancer l'économie d'avant pour que les mêmes s'en mettent plein les fouilles avec le concours de la Fed.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Etats-Unis autorise les expulsions massives de locataires

#41 Message par ProfGrincheux » 28 août 2021, 15:55

Désolé de vous le faire remarquer mais le lien que vous établissez entre les deux phénomènes n'est pas clair du tout.

La décision de la Cour Suprême me parait d'une implacable constitutionnalité. Y a t'il eu des opinions dissidentes? Je ne suis pas expert de droit constitutionnel, en particulier US, mais l'opinion qu'une extension du moratoire doit passer par le Congrès me parait bien fondée.

Si vous voulez dire que la mécanique institutionnelle US semble faite pour empêcher un exécutif fédéral de prendre et perenniser des mesures redistributives, ce n'est pas une grande nouveauté.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.