Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
lavocre31
Messages : 782
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#1 Message par lavocre31 » 24 août 2021, 06:18

https://www.capital.fr/immobilier/baiss ... on-1412459
Pour redonner du pouvoir d'achat aux Français, Henry Buzy-Cazaux, président de l’Institut du management des services immobiliers, milite pour diminuer le coût des droits de mutation, cet impôt perçu par les collectivités locales sur les ventes de logements.
Ben oui après la taxe d'habitation...

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 8325
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#2 Message par henda » 24 août 2021, 06:50

Réduction qui sera instantanément transférée dans le prix vendeur...

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 32271
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#3 Message par Gpzzzz » 24 août 2021, 07:09

henda a écrit :
24 août 2021, 06:50
Réduction qui sera instantanément transférée dans le prix vendeur...
Oui ça permettrait de faciliter les mobilités en général mais n aurait aucun impact sur les prix...

lavocre31
Messages : 782
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#4 Message par lavocre31 » 24 août 2021, 07:20

Gpzzzz a écrit :
24 août 2021, 07:09
henda a écrit :
24 août 2021, 06:50
Réduction qui sera instantanément transférée dans le prix vendeur...
Oui ça permettrait de faciliter les mobilités en général mais n aurait aucun impact sur les prix...
C'est ça !
Quand tu bouges tu perds moins d'argent.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#5 Message par ProfGrincheux » 24 août 2021, 08:38

Cette idée est interessante pour rendre plus facile la mobilité. Mais il faudrait compenser la perte fiscale pour les territoires. Personnellement, je serais favorable à augmenter la TF. Il n’aurait pas fallu supprimer la TH d’ailleurs.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

tomtom
Messages : 818
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#6 Message par tomtom » 24 août 2021, 08:43

Je trouve les taxes sur le "droit d'habiter" étranges (TH, TF,...).
A mon sens, il faut plutôt rétablir la taxe sur les plus values immobilières pour la résidence principale et remonter les droits de succession qui sont 2 revenus ponctuels indus (le bénéficiaire n'a rien fait pour les obtenir).

gilgamesh
Messages : 388
Enregistré le : 16 oct. 2010, 18:54

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#7 Message par gilgamesh » 24 août 2021, 08:49

tomtom a écrit :
24 août 2021, 08:43
Je trouve les taxes sur le "droit d'habiter" étranges (TH, TF,...).
A mon sens, il faut plutôt rétablir la taxe sur les plus values immobilières pour la résidence principale et remonter les droits de succession qui sont 2 revenus ponctuels indus (le bénéficiaire n'a rien fait pour les obtenir).
je suis du même avis bien qu'il faudrait aussi conserve la TF qui permet de réduire les différences entre locataires et propriétaires (en moyenne plus favorisés que les locataires et donc en capacité de contribuer à l'impôt davantage).
La TF n'est pas un droit d'habiter, elle correspond aussi aux services rendus aux propriétaires immo par la collectivité : développement des transports qui favorisent l'immo et les déplacement des habitants de la commune, entretien de la voirie, des services municipaux : bibliothèques, installations sportives, écoles...
Tous ces services ont un coût qu'il me semble juste de faire payer aux habitants de la commune qui en profitent le plus et voient la valeur de leur biens augmenter.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#8 Message par ProfGrincheux » 24 août 2021, 09:03

Large assiette, faible taux, caractère annuel et non exceptionnel. Les droits de succession seraient d’ailleurs avantageusement remplacés par un véritable ISF (sans aucune exemption d’assiette et avec un seuil de déclenchement plus bas).

La TF est une taxe sur le capital foncier pas sur le droit d’habiter.

La TH est une taxe sur le droit d’habiter, en fait sur celui de bénéficier des services publics communaux et départementaux.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

tomtom
Messages : 818
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#9 Message par tomtom » 24 août 2021, 09:25

je suis plutôt d'accord pour la taxe d'habitation.
Pour la taxe foncière comme pour l'ISF, je suis contre les taxes sur le capital. A mon sens il ne faut taxer que les revenus. Le capital accumulé par une personne durant son vivant provient de revenus ayant déjà été soumis à l’impôt, donc il est injuste de lui demander de contribuer à nouveau (pour une même personne)
En revanche un revenu (plus value, succession,...) devrait être plus taxé.

lavocre31
Messages : 782
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#10 Message par lavocre31 » 24 août 2021, 12:24

tomtom a écrit :
24 août 2021, 09:25
je suis plutôt d'accord pour la taxe d'habitation.
Pour la taxe foncière comme pour l'ISF, je suis contre les taxes sur le capital. A mon sens il ne faut taxer que les revenus. Le capital accumulé par une personne durant son vivant provient de revenus ayant déjà été soumis à l’impôt, donc il est injuste de lui demander de contribuer à nouveau (pour une même personne)
En revanche un revenu (plus value, succession,...) devrait être plus taxé.
Merci pour cette analyse: ma femme ne pourrait pas payer TF et IR si je venais à décéder, du coup elle serait foutu à la porte de chez elle.
De plus cela pousserait peut-être plus les parents à aider leurs enfants, ..., de leur vivant.

tomtom
Messages : 818
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#11 Message par tomtom » 24 août 2021, 12:45

lavocre31 a écrit :
24 août 2021, 12:24
tomtom a écrit :
24 août 2021, 09:25
je suis plutôt d'accord pour la taxe d'habitation.
Pour la taxe foncière comme pour l'ISF, je suis contre les taxes sur le capital. A mon sens il ne faut taxer que les revenus. Le capital accumulé par une personne durant son vivant provient de revenus ayant déjà été soumis à l’impôt, donc il est injuste de lui demander de contribuer à nouveau (pour une même personne)
En revanche un revenu (plus value, succession,...) devrait être plus taxé.
Merci pour cette analyse: ma femme ne pourrait pas payer TF et IR si je venais à décéder, du coup elle serait foutu à la porte de chez elle.
De plus cela pousserait peut-être plus les parents à aider leurs enfants, ..., de leur vivant.
C'est pour cela que je suis contre la taxe foncière. Quant à l'IR, si elle n'a pas de revenu, elle n'en paye pas.
Si c'est chez elle, à ton décès elle n'est pas foutu à la porte puisque c'est chez elle, non?

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35001
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#12 Message par Pi-r2 » 24 août 2021, 13:20

le problème est si tu hérites de l'autre moitié de la maison et que tu ne peux pas payer l'impôt sur cet héritage.
La solution: que l'état reçoive un % de la maison (rachetable bien sur) en nue propriété
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Ben92
-++
-++
Messages : 4874
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#13 Message par Ben92 » 24 août 2021, 14:00

Pi-r2 a écrit :
24 août 2021, 13:20
le problème est si tu hérites de l'autre moitié de la maison et que tu ne peux pas payer l'impôt sur cet héritage.
La solution: que l'état reçoive un % de la maison (rachetable bien sur) en nue propriété
La solution c'est la vente de la maison, paiement de l'impôt sur l'héritage, et rachat d'un logement moins cher.
Drôle de façon de raisonner de vouloir accorder un passe-droit à une personne juste pour sa qualité de veuve... Que l'état achète la nue propriété de la maison pour les beaux yeux de madame, non mais cette tranche de rire :lol:

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35001
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#14 Message par Pi-r2 » 24 août 2021, 14:18

Ben92 a écrit :
24 août 2021, 14:00
Pi-r2 a écrit :
24 août 2021, 13:20
le problème est si tu hérites de l'autre moitié de la maison et que tu ne peux pas payer l'impôt sur cet héritage.
La solution: que l'état reçoive un % de la maison (rachetable bien sur) en nue propriété
La solution c'est la vente de la maison, paiement de l'impôt sur l'héritage, et rachat d'un logement moins cher.
Drôle de façon de raisonner de vouloir accorder un passe-droit à une personne juste pour sa qualité de veuve... Que l'état achète la nue propriété de la maison pour les beaux yeux de madame, non mais cette tranche de rire :lol:
Relis avec les doigts. Il n'y a aucun passe droit. L'impôt n'est pas payé en cash, c'est tout.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33866
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#15 Message par ignatius » 24 août 2021, 14:47

Pi-r2 a écrit :
24 août 2021, 13:20
le problème est si tu hérites de l'autre moitié de la maison et que tu ne peux pas payer l'impôt sur cet héritage.
La solution: que l'état reçoive un % de la maison (rachetable bien sur) en nue propriété
Ingérable pour des dizaines de milliers de biens chaque année.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35001
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#16 Message par Pi-r2 » 24 août 2021, 14:52

ignatius a écrit :
24 août 2021, 14:47
Pi-r2 a écrit :
24 août 2021, 13:20
le problème est si tu hérites de l'autre moitié de la maison et que tu ne peux pas payer l'impôt sur cet héritage.
La solution: que l'état reçoive un % de la maison (rachetable bien sur) en nue propriété
Ingérable pour des dizaines de milliers de biens chaque année.
Suffit de moderniser les notaires. C'est une entrée dans une database.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33866
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#17 Message par ignatius » 24 août 2021, 15:30

Pi-r2 a écrit :
24 août 2021, 14:52
ignatius a écrit :
24 août 2021, 14:47
Pi-r2 a écrit :
24 août 2021, 13:20
le problème est si tu hérites de l'autre moitié de la maison et que tu ne peux pas payer l'impôt sur cet héritage.
La solution: que l'état reçoive un % de la maison (rachetable bien sur) en nue propriété
Ingérable pour des dizaines de milliers de biens chaque année.
Suffit de moderniser les notaires. C'est une entrée dans une database.
Ingérable pour l'Etat pas pour les Notaires.
Il faut recenser cela dans l'actif de l'état, en assurer le suivi, représenter l'état lors de la vente du bien.
Quand on voit comment sont gérés les biens en pleine propriété, il faut pas demander à gérer de la nue propriété en copropriété.
Tout cela pour des sommes non significatives (quelques milliers ou dizaines de milliers d'euros).
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

jpsgl
Messages : 66
Enregistré le : 17 nov. 2017, 15:00

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#18 Message par jpsgl » 24 août 2021, 15:48

lavocre31 a écrit :
24 août 2021, 07:20
Gpzzzz a écrit :
24 août 2021, 07:09
henda a écrit :
24 août 2021, 06:50
Réduction qui sera instantanément transférée dans le prix vendeur...
Oui ça permettrait de faciliter les mobilités en général mais n aurait aucun impact sur les prix...
C'est ça !
Quand tu bouges tu perds moins d'argent.
C'est déjà pas mal de favoriser la mobilité. Ça permet de mieux adapter le parc existant de logements et pourquoi pas de fait une détente sur les prix?

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35001
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#19 Message par Pi-r2 » 24 août 2021, 16:21

ignatius a écrit :
24 août 2021, 15:30
Il faut recenser cela dans l'actif de l'état
ça c'est une requête sur la database (l'état a déjà les infos sur mes biens immobiliers et mes parts dedans)
ignatius a écrit :
24 août 2021, 15:30
représenter l'état lors de la vente du bien.
Pas nécessaire. Il donne mandat par défaut aux autres indivisaires.
ignatius a écrit :
24 août 2021, 15:30
Tout cela pour des sommes non significatives (quelques milliers ou dizaines de milliers d'euros).
Libre à l'état de renoncer à sa part.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

tomtom
Messages : 818
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#20 Message par tomtom » 24 août 2021, 16:43

Pi-r2 a écrit :
24 août 2021, 13:20
le problème est si tu hérites de l'autre moitié de la maison et que tu ne peux pas payer l'impôt sur cet héritage.
La solution: que l'état reçoive un % de la maison (rachetable bien sur) en nue propriété
pas de droit de succession pour le conjoint survivant.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#21 Message par ProfGrincheux » 24 août 2021, 17:04

Le conjoint ou partenaire de pacs survivant ne paie pas de droit de succession. En revanche, ce dont il hérite dépend de l’existence ou non d’enfants, en particulier d’enfants d’un autre lit. Il peut donc quand même y avoir des problèmes de règlement de l’impôt sur les successions.

La situation de la femme de lavocre31 en cas de décès de celui ci semble être qu’elle n’aurait pas (ou trop peu) de revenu (donc pas d’IR) et qu’elle n’aurait pas assez de capital pour tenir le temps que la pension de réversion puisse se déclencher. Il faudrait probablement qu’elle vende la maison pour libérer du capital et essayer de vivre des revenus de ce capital. En vendant la maison on se libère de l’obligation de payer la TF.

Je suppose qu’il y a moyen de la protéger. Avec une assurance décès par exemple mais ce n’est pas gratuit….

Quoi qu’il en soit c’est une question indépendante de la taxation des mutations à titre onéreux ou de la taxation du capital.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#22 Message par ProfGrincheux » 24 août 2021, 17:10

Pi-r2 a écrit :
24 août 2021, 14:18
Ben92 a écrit :
24 août 2021, 14:00
Pi-r2 a écrit :
24 août 2021, 13:20
le problème est si tu hérites de l'autre moitié de la maison et que tu ne peux pas payer l'impôt sur cet héritage.
La solution: que l'état reçoive un % de la maison (rachetable bien sur) en nue propriété
La solution c'est la vente de la maison, paiement de l'impôt sur l'héritage, et rachat d'un logement moins cher.
Drôle de façon de raisonner de vouloir accorder un passe-droit à une personne juste pour sa qualité de veuve... Que l'état achète la nue propriété de la maison pour les beaux yeux de madame, non mais cette tranche de rire :lol:
Relis avec les doigts. Il n'y a aucun passe droit. L'impôt n'est pas payé en cash, c'est tout.
Si ça se trouve, le cash a été inventé par l’Etat pour ne pas avoir à collecter l’impôt en nature.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33866
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#23 Message par ignatius » 24 août 2021, 20:06

Pi-r2 a écrit :
24 août 2021, 16:21
ignatius a écrit :
24 août 2021, 15:30
Il faut recenser cela dans l'actif de l'état
ça c'est une requête sur la database (l'état a déjà les infos sur mes biens immobiliers et mes parts dedans)
ignatius a écrit :
24 août 2021, 15:30
représenter l'état lors de la vente du bien.
Pas nécessaire. Il donne mandat par défaut aux autres indivisaires.
ignatius a écrit :
24 août 2021, 15:30
Tout cela pour des sommes non significatives (quelques milliers ou dizaines de milliers d'euros).
Libre à l'état de renoncer à sa part.
C'est un tout petit peu plus compliqué que cela.
Voir le CG3P.
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id ... 006070299/
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35001
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#24 Message par Pi-r2 » 24 août 2021, 20:10

ignatius a écrit :
24 août 2021, 20:06
C'est un tout petit peu plus compliqué que cela.
Voir le CG3P.
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id ... 006070299/
Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.
La simplification administrative et législative ne saurait attendre.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

alexlyon
-++
-++
Messages : 4163
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#25 Message par alexlyon » 24 août 2021, 21:19

Dans tous les pays du monde, les fonctionnaires sont au service de la population.
Sauf en France, où c'est le contraire.
Ted Stanger

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33866
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#26 Message par ignatius » 24 août 2021, 21:23

Yakafokon
Bullimmo
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11611
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#27 Message par optimus maximus » 24 août 2021, 22:03

Pour baisser le coût du logement, il faut accentuer la répression financière sur le crédit immobilier. Progressivement bien sûr. Réduire à 20 ans la durée maximale d'emprunt devrait être la priorité, ça peut se faire progressivement sur trois ans. On pourrait même mettre en place un montant maximal d'emprunt. Pareil pour l'apport. Toujours dans une démarche progressive.
Il faut parvenir à faire assimiler aux ménages les plus aisés que le logement ne doit pas être une composante importante de leurs revenus et de leur epargne. Des centaines de milliards d'euros sont allés en pure perte dans l'acquisition de logements alors qu'ils auraient pu être utilisées plus intelligemment.

La division par deux des droits de mutation aura juste pour effet d'accroître la rotation du parc immobilier privé. C'est inflationniste d'une part et d'autre part ça n'aide pas au bon entretien des copropriétés.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#28 Message par ProfGrincheux » 25 août 2021, 06:14

optimus maximus a écrit :
24 août 2021, 22:03
Pour baisser le coût du logement, il faut accentuer la répression financière sur le crédit immobilier. Progressivement bien sûr. Réduire à 20 ans la durée maximale d'emprunt devrait être la priorité, ça peut se faire progressivement sur trois ans. On pourrait même mettre en place un montant maximal d'emprunt. Pareil pour l'apport. Toujours dans une démarche progressive.
La réduction de la durée d’emprunt et l’application stricte du taux d’endettement a 33% pour les investisseurs immobiliers pourrait suffir à calmer le marché si c’est votre intention.

Fixer des maxima d’emprunt ou d’apport revient à fixer des maxima de prix. Toute mesure visant à faire fortement baisser les prix par la réglementation rencontrera des oppositions farouches. Notamment des personnes ayant des emprunts en cours car ça les met presque automatiquement dans le rouge. Plus généralement cela sera critiqué comme une atteinte à la liberté de contracter (et donc de fixer les prix dans la négociation).

Ensuite, est il vraiment indispensable de baisser les prix du logement à Saint-Gaudens ou à Montauban? Il y a un excès d’offre sur certains marchés et les prix y sont relativement bas. Vous voulez zoner les mesures que vous préconisez?
Il faut parvenir à faire assimiler aux ménages les plus aisés que le logement ne doit pas être une composante importante de leurs revenus et de leur epargne. Des centaines de milliards d'euros sont allés en pure perte dans l'acquisition de logements alors qu'ils auraient pu être utilisées plus intelligemment.
Il va être compliqué de faire assimiler aux classes aisées -et aux classes moyennes françaises- que l’immobilier n’est pas une composante importante de leur patrimoine. Ça va être très compliqué d’expliquer ça aux artisans et petits patrons qui comptent là dessus pour leur retraite.

Pour les classes aisées, donc supposées payer l’IR avec un TMI superieur ou égal à 30%, l’imposition est de fait très élevée sur les revenus immobiliers. Avec des rendements locatifs brut inférieurs a 4% dans le neuf et à 5% dans l’ancien peu risqué et l’encadrement des loyers, ça aurait du bien finir par devenir suffisamment dissuasif pour faire s’effondrer les investissements en immobilier locatif.

Et pourtant non, les réservations de logements neufs sont reparties au T1 2021 sans retrouver les chiffres de 2019 mais le rebond est net. Il faut croire que les investisseurs en question esperent revendre sans perte ou tirer des revenus à long terme de la location immobilière.

La division par deux des droits de mutation aura juste pour effet d'accroître la rotation du parc immobilier privé. C'est inflationniste d'une part et d'autre part ça n'aide pas au bon entretien des copropriétés.
Je ne suis pas certain que cela soit inflationniste. C’est probable que ça soutienne ponctuellement les prix mais ce n’est pas à priori un effet pérenne qui permette d’autoentretenir la hausse. C’est en revanche certain que ça soutiendrait les volumes. J’en veux pour preuve que la réintroduction de la stamp duty au RU a fait décroître de 62% le nombre de transaction en juin 2021 (je cite de mémoire un article récent du Guardian ) donc le marché réagit fortement aux modifications de la fiscalité sur les mutations.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

alexlyon
-++
-++
Messages : 4163
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#29 Message par alexlyon » 25 août 2021, 09:38

L'absence de contentieux bancaire démontre que la situation actuelle (dument voulue par les parties contractantes) fonctionne.

Il n'y a rien à faire, si ce n'est comprendre qu'on ne devient pas propriétaire quand on est pauvre (mais locataire social en ambiance tropicalisée).

Ben92
-++
-++
Messages : 4874
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#30 Message par Ben92 » 25 août 2021, 09:38

optimus maximus a écrit :
24 août 2021, 22:03
Réduire à 20 ans la durée maximale d'emprunt devrait être la priorité, ça peut se faire progressivement sur trois ans. On pourrait même mettre en place un montant maximal d'emprunt. Pareil pour l'apport.
Si tu fais ça, tu pénalises avant tout les classes modestes et moyennes qui ont besoin d'emprunter sur 25 ans "au taquet" pour s'acheter un logement très bof, surtout dans les zones métropolitaines. Ça ne fera pas baisser les prix, car ces sont les classes moyennes sup et aisées qui font le marché et elles n'ont pas besoin d'emprunter sur 25 ans.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 23716
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#31 Message par kamoulox » 25 août 2021, 10:44

C’est surtout utile en début de carrière tu empruntes sur 25 ans sachant que tu vas rembourser bien plus rapidement au fur et à mesure de l’augmentation de tes revenus

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35001
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#32 Message par Pi-r2 » 25 août 2021, 11:06

ignatius a écrit :
24 août 2021, 21:23
Yakafokon
Bullimmo
Non, Management. Tu crois que ça se passe comment dans la vraie vie ?
Le patron décrète, les autres se démerdent pour appliquer.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Ardoise
Messages : 361
Enregistré le : 25 juin 2021, 22:09

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#33 Message par Ardoise » 25 août 2021, 11:12

Pour baisser le coût du logement je ne vois qu'un seul truc applicable immédiatement.

Que les architectes pondent des logements sans place perdue.

Hier j'ai reçu un plan sur 45.6m2 y'avait 5.6 m2 de couloir et de dégagement absolument imbougeable (gaine immeuble)
Prix du logement 170 000€ soit 20 000€ que tu paies pour rien,plus d'une année de salaire médian

Et un autre plan en Pinel 214 000€ mais RT2012 donc pas moyen d'avoir une cuisine potable (c'est à dire plus de 3m linéaire) mais Wc dans la salle d'eau et grand espace libre.
Modifié en dernier par Ardoise le 25 août 2021, 11:15, modifié 2 fois.
Ardoise magique .

lavocre31
Messages : 782
Enregistré le : 22 août 2020, 22:00

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#34 Message par lavocre31 » 25 août 2021, 11:14

Ardoise a écrit :
25 août 2021, 11:12
Pour baisser le coût du logement je ne vois qu'un seul truc applicable immédiatement.

Que les architectes pondent des logements sans place perdue.

Hier j'ai reçu un plan sur 45.6m2 y'avait 5.6 m2 de couloir et de dégagement absolument imbougeable (gaine immeuble)
Prix du logement 170 000€ soit 20 000€ que tu paies pour rien,plus d'une année de salaire médian
170k pour 45m2 ?
:? :shock: :shock:

Ardoise
Messages : 361
Enregistré le : 25 juin 2021, 22:09

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#35 Message par Ardoise » 25 août 2021, 11:16

lavocre31 a écrit :
25 août 2021, 11:14
Ardoise a écrit :
25 août 2021, 11:12
Pour baisser le coût du logement je ne vois qu'un seul truc applicable immédiatement.

Que les architectes pondent des logements sans place perdue.

Hier j'ai reçu un plan sur 45.6m2 y'avait 5.6 m2 de couloir et de dégagement absolument imbougeable (gaine immeuble)
Prix du logement 170 000€ soit 20 000€ que tu paies pour rien,plus d'une année de salaire médian
170k pour 45m2 ?
:? :shock: :shock:
Qu'est ce qui t'étonnes ?
Ardoise magique .

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#36 Message par ProfGrincheux » 25 août 2021, 11:34

Ben92 a écrit :
25 août 2021, 09:38
Si tu fais ça, tu pénalises avant tout les classes modestes et moyennes qui ont besoin d'emprunter sur 25 ans "au taquet" pour s'acheter un logement très bof, surtout dans les zones métropolitaines.
C’est pas faux. Sur combien de temps as tu pris ton emprunt?
Ça ne fera pas baisser les prix, car ces sont les classes moyennes sup et aisées qui font le marché et elles n'ont pas besoin d'emprunter sur 25 ans.
Ça dépend du marché. Dans certains marchés, il n’y a pour ainsi dire pas d’intervenants aisés. Ces marchés ne sont pas chers….

Pour un profil CSP+ en début de carrière, si on peut anticiper un revenu qui fait x2 ou plus en termes réels dans les 10/15 ans, il peut être pertinent de partir sur 25 ans à 33% d’endettement (ou plus) tant que le taux nominal est inférieur à 1%. D’ailleurs kamoulox l’a déjà dit.
Modifié en dernier par ProfGrincheux le 25 août 2021, 11:38, modifié 1 fois.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33866
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#37 Message par ignatius » 25 août 2021, 11:37

Pi-r2 a écrit :
25 août 2021, 11:06
ignatius a écrit :
24 août 2021, 21:23
Yakafokon
Bullimmo
Non, Management. Tu crois que ça se passe comment dans la vraie vie ?
Le patron décrète, les autres se démerdent pour appliquer.
Pas pour l'Etat.
Et je te parle de la vraie vie.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35001
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#38 Message par Pi-r2 » 25 août 2021, 11:39

ignatius a écrit :
25 août 2021, 11:37
Pas pour l'Etat.
C'est bien un des problèmes de ce mammouth indégraissable.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Guynemer
Messages : 623
Enregistré le : 14 févr. 2021, 14:46

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#39 Message par Guynemer » 25 août 2021, 11:59

ignatius a écrit :
24 août 2021, 21:23
Yakafokon
Bullimmo
:lol:

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33866
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#40 Message par ignatius » 25 août 2021, 12:03

Pi-r2 a écrit :
25 août 2021, 11:39
ignatius a écrit :
25 août 2021, 11:37
Pas pour l'Etat.
C'est bien un des problèmes de ce mammouth indégraissable.
Non c'est ce qu'on appelle un Etat de droit.
Tu aurais le même problème en Belgique, Allemagne ou Italie.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 35001
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#41 Message par Pi-r2 » 25 août 2021, 12:13

ignatius a écrit :
25 août 2021, 12:03
Non c'est ce qu'on appelle un Etat de droit.
Tu aurais le même problème en Belgique, Allemagne ou Italie.
Donc pas une démocratie où le peuple décide, le reste suit.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33866
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#42 Message par ignatius » 25 août 2021, 12:18

Pi-r2 a écrit :
25 août 2021, 12:13
ignatius a écrit :
25 août 2021, 12:03
Non c'est ce qu'on appelle un Etat de droit.
Tu aurais le même problème en Belgique, Allemagne ou Italie.
Donc pas une démocratie où le peuple décide, le reste suit.
La gestion publique c'est un chouia plus complexe.
Le droit existe.
Si le peuple décide que les gauchers auront la main tranchée, il existe tout un tas de garde fous qui éviteront à la puissance publique de procéder ainsi.
Il en est de même dans tous les pays occidentaux et d'autres encore.

La démocratie directe via forum ayant l'audience du site du Monde n'est pas encore mise en place :wink:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#43 Message par ProfGrincheux » 25 août 2021, 12:57

Dans ma vraie vie de fonctionnaire de l’ESR, l’Etat décrète, fait des directives et attribue les dotations et on se démerde pour appliquer les décrets et directives avec les dotations et les ressources propres. La quantité de contraintes est considérable.
Evidemment, la variable d’ajustement n’est pas mon salaire mais la masse salariale de l’établissement. Cela me permet de dire que certaines parties du mammouth sont dégraissables, puisque depuis 15 ans que je suis et participe à la gestion de mon établissement, il n’y a que des suppressions de postes.

Ce qui pèse très lourd dans les comptes publics français c’est les dépenses sociales (retraite -y compris celle des fonctionnaires, hein, je ne suis pas malhonnête intellectuellement-, assurance maladie, chômage - dont chômage partiel, aides et allocations) et de plus en plus les dépenses d’intervention (tous les records ont été battus en 2020 avec des transferts directs sans contrepartie dans les trésoreries des entreprises). Voici les chiffres de 2015 comparés avec les autres pays de l’OCDE, je serais surpris qu’il y ait de gros changements dans les tendances:

https://www.oecd-ilibrary.org/docserver ... 9ADA0FFA15
https://data.oecd.org/fr/gga/depenses-d ... ator-chart
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Ben92
-++
-++
Messages : 4874
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#44 Message par Ben92 » 25 août 2021, 17:02

ProfGrincheux a écrit :
25 août 2021, 11:34
Ben92 a écrit :
25 août 2021, 09:38
Si tu fais ça, tu pénalises avant tout les classes modestes et moyennes qui ont besoin d'emprunter sur 25 ans "au taquet" pour s'acheter un logement très bof, surtout dans les zones métropolitaines.
C’est pas faux. Sur combien de temps as tu pris ton emprunt?
20 ans. Durée standard.
Aujourd'hui les prêts sur 25 ans sont tout à fait réalistes avec des taux autour de 1.1% sur cette durée (voire moins pour les profils à plus de 6k€ mensuels) mais restent rares chez les CSP+ de 35/40 ans de ce que je vois autour de moi. La PV de leur ancien bien + les augmentations de salaires leur suffisent à acheter un second bien confortable avec un prêt de 20 ans.
Peut-être plus courant chez les primos.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#45 Message par ProfGrincheux » 25 août 2021, 18:56

Avec cette méthode (que j’ai aussi employé), tu payes une mensualité d’emprunt pendant une trentaine d’années. C’est à dire pendant la plus grande partie de ta vie professionnelle. Heureusement tu n’es pas à 33% de taux d’endettement pendant toute cette durée.

Il y a longtemps, il y avait des prêts progressifs dont les mensualités augmentaient au fil du temps. Mon père en avait pris un de 19 ans en 1979. La, le rapport mensualité/revenus pouvait augmenter et devenir gênant. Il m’a montré l’échéancier peu de temps après le moment où ça a fini. Il était content que ça s’arrête…. Il n’aurait pas fallu que ses revenus stagnent pendant la période. La lutte contre l’inflation menée au cours des années 1980 lui a coûté fort cher. Le coût total du prêt était supérieur au montant emprunté. C’est un peu une curiosité historique. N’empêche que si on a un retour de l’inflation de long terme, même à 4%, ça va faire bizarre et les gens qui auront emprunté sur 25 ans a 1% pourraient toucher le gros lot.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 24268
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#46 Message par lecriminel » 25 août 2021, 20:30

ProfGrincheux a écrit :
24 août 2021, 08:38
Cette idée est interessante pour rendre plus facile la mobilité.
manque t on de mobilité ? si oui, et ce du aux FN ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 12061
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#47 Message par Vincent92 » 25 août 2021, 21:14

lecriminel a écrit :
25 août 2021, 20:30
ProfGrincheux a écrit :
24 août 2021, 08:38
Cette idée est interessante pour rendre plus facile la mobilité.
manque t on de mobilité ? si oui, et ce du aux FN ?
S’il y avait moins de frais (qui ne se limitent pas aux « frais de notaire »), il y aurait plus de mobilité immobilière.
La mobilité immobilière ne se limitant pas à des problèmes géographiques d’ailleurs (on peut avoir envie de changer de logement sans forcément avoir envie de changer de localisation).
Cela ne se limite pas aux frais de notaire car les « vieux locataires » ont souvent un peu la même problématique avec un loyer moins élevé que le marché à l’instant T (changer demande un effort financier important/n’est pas forcément très intéressant financièrement).

Par contre, peu de frais à l’achat c’est aussi davantage de spéculation.
Cela reste globalement une bonne idée. Le problème est que c’est un manque à gagner important pour l’état.
Si c’est diminuer les frais d’achat mais augmenter fortement les frais de possession, il n’y a pas d’intérêt.
L’intérêt de l’achat sur la location est de limiter les frais à long terme et donc les frais courants vis à vis d’une location au maximum, pas d’être un produit spéculatif à la mode.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 11611
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#48 Message par optimus maximus » 25 août 2021, 21:26

Ben92 a écrit :
25 août 2021, 09:38
optimus maximus a écrit :
24 août 2021, 22:03
Réduire à 20 ans la durée maximale d'emprunt devrait être la priorité, ça peut se faire progressivement sur trois ans. On pourrait même mettre en place un montant maximal d'emprunt. Pareil pour l'apport.
Si tu fais ça, tu pénalises avant tout les classes modestes et moyennes qui ont besoin d'emprunter sur 25 ans "au taquet" pour s'acheter un logement très bof, surtout dans les zones métropolitaines. Ça ne fera pas baisser les prix, car ces sont les classes moyennes sup et aisées qui font le marché et elles n'ont pas besoin d'emprunter sur 25 ans.
Sur les dernières données de l'observatoire CSA, on trouve :
La durée moyenne des prêts immobiliers s’établit à 236 mois en juillet.

La durée moyenne des prêts se maintient à un niveau élevé rarement observé par le passé et elle s’est accrue de 7 mois depuis décembre dernier.

Ce sont les emprunteurs disposant d’un revenu compris entre 3 et 5 SMIC qui ont bénéficié de l’allongement de la durée moyenne le plus élevé :

+ 10 mois entre décembre 2020 et juillet 2021 (237 mois en juillet),

+ 7 mois pour les moins de 3 SMIC (239 mois en juillet)

- 1 mois pour les 5 SMIC et plus (222 mois en juillet).

Pour le seul marché de l’accession à la propriété, la part de la production à plus de 25 ans s’établit au niveau le plus bas constaté jusqu’alors (0.1 % en juillet 2021).
La dichotomie n'est pas aussi franche, et ça dépend surtout de l'âge auquel on emprunte surtout. Sur les données de juin, on voit que 55% des nouveaux prêts ont une durée strictement supérieure à 20 ans.

On pourrait même jouer sur l'âge pour différencier les durées maximales d'emprunt.

Je pense que ce qui alimente la hausse des prix, ce sont surtout les taux d'intérêt. Une baisse des taux d'intérêt est propice à l'allongement de la durée d'emprunt. Un emprunteur raisonne par rapport à son effort mensuel, comme s'il payait un loyer.

Tout ce qui peut réfréner l'emballement provoqué par des politiques monétaires trop accommodantes (c'est-à-dire sans contrôle fermé des externalités négatives à la baisse des taux) est bon à prendre. Comme on ne l'a pas fait, on est arrivé dans un monde de taux négatifs.

Par ailleurs, en cas de retour de l'inflation, ce genre de mesures amortiraient le crash. Car passer en quelques mois de 25 d'emprunt à 1% à 4% sur 15 ans, c'est juste un suicide collectif.

En y pensant, une alternative plus crédible à la mensualité maximale, c'est le taux plancher (il existe déjà, mais il est à 0%). Un taux plafond est déjà en vigueur.

ProfGrincheux
-++
-++
Messages : 3749
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#49 Message par ProfGrincheux » 25 août 2021, 21:40

lecriminel a écrit :
25 août 2021, 20:30
ProfGrincheux a écrit :
24 août 2021, 08:38
Cette idée est interessante pour rendre plus facile la mobilité.
manque t on de mobilité ? si oui, et ce du aux FN ?
1) Je ne sais pas. Mais ça fait bien mal au fondement de lacher 18 à 24 mois de loyer du bien que tu achètes. C’est à cause de ça qu’il faut garder un bien qu’on achète assez longtemps pour récupérer cette perte sèche.
2) Il y a d’autres freins à la mobilité.
Ignorés: pimono, Laurent, Manfred, ddv, maud lepage 75.

Ben92
-++
-++
Messages : 4874
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Baisser le coût des logements : et si on divisait par deux les droits de mutation ?

#50 Message par Ben92 » 25 août 2021, 22:03

optimus maximus a écrit :
25 août 2021, 21:26
Par ailleurs, en cas de retour de l'inflation, ce genre de mesures amortiraient le crash. Car passer en quelques mois de 25 d'emprunt à 1% à 4% sur 15 ans, c'est juste un suicide collectif.
Il est tout à fait possible d'avoir une inflation significative des prix à la consommation du genre 3 à 4% par an, tout en maintenant les taux d'emprunt de l'état et des prêts immobiliers aux particuliers au raz des pâquerettes.