Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
cnem
Messages : 275
Enregistré le : 14 juil. 2011, 14:48

Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#1 Message par cnem » 16 août 2022, 12:39

France-Info
16/08/2022
https://www.francetvinfo.fr/economie/po ... 10775.html
Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure, les 30-55 ans sont les plus touchés, selon un sondage
La moitié de ces refus de prêt immobilier liés au taux d'usure concerne les 30-55 ans, selon un sondage Opinion System commandé notamment par l'association française des intermédiaires en bancassurance.
Si les prix ne baissent toujours pas dans les prochains mois, je n'y comprends plus rien.

Ambre
Messages : 247
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#2 Message par Ambre » 16 août 2022, 12:58

Ben non parce certains vont expliquer que au lieu d emprunter 300000 pour une famille avec 2 enfants voulant acheter un t4 ou f4 . Ils emprunteront 250000 pour un t2 ou f2
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

NeoJeo
Messages : 35
Enregistré le : 14 mai 2022, 15:16

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#3 Message par NeoJeo » 16 août 2022, 14:11

cnem a écrit :
16 août 2022, 12:39
Si les prix ne baissent toujours pas dans les prochains mois, je n'y comprends plus rien.
+1
Ca entraîne forcément une baisse du nombre d'acheteurs et une lassitude des vendeurs car les ventes s'étalent. Donc un facteur de baisse

Après effectivement les ménages peuvent:
- avoir des solutions de substitution type rechercher des biens moins chers voire dans un autre marché
- ou opter pour une location... quitte à opter pour de l'investissement locatif en parallèle ?
- ...

Après quelle sera l'ampleur de la baisse (3% ? 10% ? 20% ?) impossible à dire et ça ne dépendra pas que des conditions de financement

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 27087
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#4 Message par kamoulox » 16 août 2022, 14:17

C’est aussi une méthode pour augmenter l’apport initial et donc une clientèle ultra solvable non?

cnem
Messages : 275
Enregistré le : 14 juil. 2011, 14:48

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#5 Message par cnem » 16 août 2022, 14:39

kamoulox a écrit :
16 août 2022, 14:17
C’est aussi une méthode pour augmenter l’apport initial et donc une clientèle ultra solvable non?
C'est sûr que ça va exclure du marché tous les gens qui empruntaient sans apport.
Le problème, c'est que la clientèle "ultra solvable" ne sera pas assez nombreuse pour maintenir le ratio demande/offre a un niveau suffisant pour que les prix se tiennent.
Personnellement, je pense qu'une baisse des prix est souhaitable, ce qui m'inquiète c'est que ça va aussi entrainer une baisse de la demande de construction.
On risque alors d'avoir un impact sur l'emploi et l'économie et ça, c'est une moins bonne nouvelle.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 27087
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#6 Message par kamoulox » 16 août 2022, 14:49

En fait tout dépend. Admettons le couple qui emprunte 400000 boules, il ne sera pas intéressé par certaines zones, ni des biens à 200000.

Tu peux très bien avoir un impact à la baisse fort sur de l’entrée de gamme et à la campagne par ex, et un impact malgres tout à la hausse sur des zones ultra ciblées bien plus chères.

Ce qui fait qu’on pensera que ça ne baisse pas puisque ce qui nous intéresse ne baisse pas, alors qu’une partie des bien disons -300000 pourrai baisser plus ou moins fortement.

Encore une fois les zones moins dynamiques et les petits revenus avec peu d’apport prendront chers là où une clientèle plus premium aura moins de problèmes ou devra mettre un peu plus d’apport pour que ça passe

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 275
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#7 Message par Lezard76 » 16 août 2022, 15:21

Ce qui est intéressant est aussi la conclusion de l’article: si vous avez un projet d’achat, c’est pas le moment…

Je ne crois pas à une baisse significative des prix (en % ça ne veut rien dire, baisser de 10% sur un bien à 160000, ça peut se voir, mais baisse de 10% sur un bien à 250000, j’attends encore de voir…), même si déjà, ça ne monte plus.
Je pense surtout à un blocage du marché, par chez moi c’est déjà un peu le cas (vacances n’aidant pas c’est sûr): très peu de nouveaux bien à vendre, et ceux en vente restent des mois.

Les acheteurs solvables attendent de pouvoir taper le marché (et ils ont raison, si je faisais une offre en ce moment je serais ultra agressif), et les vendeurs ne sont pas encore prêts à renoncer a leurs grosses plus values.
Avant que les avis trouvent un terrain d’entente, ça prendra des mois…
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 5376
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#8 Message par alexlyon » 16 août 2022, 17:14

Il suffira de modifier la règle arbitraire (*) du taux d'usure.

(*) Sans elle les accords d'emprunts passeraient, et ils seraient remboursés.

mateo__1980
+
+
Messages : 3135
Enregistré le : 23 août 2006, 15:29
Localisation : 59

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#9 Message par mateo__1980 » 16 août 2022, 18:35

Je travaille dans une banque et je suis spécialisé dans les regroupements de crédits en régime conso et avec garantie (Hypothèque ou caution)

Depuis quelques mois, toutes les offres avec garanties sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

En régime conso, on resserre les vis et nous ne prenons littéralement plus les locataires sauf avec des ratios ultra-confortables. Seuls les propriétaires ou accédants sont acceptables pour un rachat en conso
Avec la remontée des taux de refinancement sur le marché inter-bancaire et le seuil de l'usure qui est effectivement trop bas, beaucoup d'opérations ne sont pas rentables pour les banques.

Concernant le marché du crédit immobilier, je pense que les banques et l'Etat veulent faire péter la bulle immobilière. Les prix sont juste complètement dingues et tout cet argent qui part dans un loyer ou dans un crédit immo, n'est pas disponible pour le reste de l'économie.
Cette bulle n'a que trop duré et son maintien ne sert que les grands propriétaires. Le propriétaire d'un pavillon Phénix perdu au milieu de nulle part à peine entretenu devra renoncer à l'idée de vendre sa baraque 250-300K€ et faire un max de plus-value.
Modifié en dernier par mateo__1980 le 16 août 2022, 19:09, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Ardoise
Messages : 1616
Enregistré le : 25 juin 2021, 22:09

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#10 Message par Ardoise » 16 août 2022, 18:51

mateo__1980 a écrit :
16 août 2022, 18:35
Je travaille dans une banque et je suis spécialisé dans les regroupements de crédits en régime conso et en régime avec garantie (Hypothèque ou caution)

Depuis quelques mois, toutes les offres avec garanties sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

En régime conso, on resserre les vis et nous ne prenons littéralement plus les locataires sauf avec des ratios ultra-confortables. Seuls les propriétaires ou accédants sont acceptables pour un rachat en conso
Avec la remontée des taux de refinancement sur le marché inter-bancaire et le seuil de l'usure qui est effectivement trop bas, beaucoup d'opérations ne sont pas rentables pour les banques.

Concernant le marché du crédit immobilier, je pense que les banques et l'Etat veulent faire péter la bulle immobilière. Les prix sont juste complètement dingues et tout cet argent qui part dans un loyer ou dans un crédit immo, n'est pas disponible pour le reste de l'économie.
Cette bulle n'a que trop duré et son maintien ne sert que les grands propriétaires. Le propriétaire d'un pavillon Phénix perdu au milieu de nulle part à peine entretenu devra renoncer à l'idée de vendre sa baraque 250-300K€ et faire un max de plus-value.
Bravo je pense la même chose.
Ardoise - 5 jours de réflexion avant d'effacer tout
Je penche pour rester.

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6084
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#11 Message par ProfGrincheux » 16 août 2022, 19:02

Penser que l'état et les banques veulent faire péter la bulle immobilière, c'est du wishful thinking. En revanche si ça fait -20% à Lyon ou Paris pour purger la hausse trop rapide des dernières années, ça dérangera peu de monde.

A part les collectivités locales.....
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 275
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#12 Message par Lezard76 » 16 août 2022, 19:45

J’attends vraiment de voir… on l’annonce depuis tellement longtemps, cette bulle qui éclate…
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

primo-accedant
Messages : 21
Enregistré le : 06 nov. 2021, 22:23

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#13 Message par primo-accedant » 16 août 2022, 20:02

ProfGrincheux a écrit :
16 août 2022, 19:02
En revanche si ça fait -20% à Lyon ou Paris pour purger la hausse trop rapide des dernières années, ça dérangera peu de monde.

A part les collectivités locales.....
Et moi, car j'ai acheté dans le coin il y a pile un an... quand les prix étaient aux plus hauts!

(Bonjour à tous)

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6084
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#14 Message par ProfGrincheux » 16 août 2022, 20:23

Ah bin désolé. Et puis ça fera peut être pas-20% mais -5% ou -10%. Mais tu y gagneras sur le long terme. Simplement ça sera peut être dans 20 ans.

De toutes façons, c'est des choses qui arrivent et ça rebondira après. Faut pas que tu sois forcé de vendre dans les 5 ans....
Modifié en dernier par ProfGrincheux le 16 août 2022, 21:09, modifié 1 fois.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 16212
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#15 Message par achillemo » 16 août 2022, 20:29

primo-accedant a écrit :
16 août 2022, 20:02
ProfGrincheux a écrit :
16 août 2022, 19:02
En revanche si ça fait -20% à Lyon ou Paris pour purger la hausse trop rapide des dernières années, ça dérangera peu de monde.

A part les collectivités locales.....
Et moi, car j'ai acheté dans le coin il y a pile un an... quand les prix étaient aux plus hauts!

(Bonjour à tous)
Tant que tu rembourses ton emprunt, sur le long terme tu seras gagnant. On ne connaît le point haut qu'à postériori, en attendant on perd son temps. J'ai été bulliste depuis 2006, et j'ai acheté en 2020. Que de temps perdu.
Pazuzu: "On s'en fiche un peu du nombre d'habitants, on va pouvoir coller une base à moins de 100km de St Petersbourg, la ville de Poutine."

berliner59
-+
-+
Messages : 2160
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#16 Message par berliner59 » 16 août 2022, 20:30

Pas vendu > Pas perdu

et même si tu revends rapidement, si c'est pour racheter plus grand ca ne change pas grand chose non plus.

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 5376
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#17 Message par alexlyon » 16 août 2022, 20:43

Le souci, c'est que tout le monde veut habiter aux mêmes endroits.

Paris
8 métropoles
Stations de ski
Stations balnéaires

Le souci, c'est que tout le monde fait des études et croit avoir droit à ces endroits.

Faites la queue...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 27087
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#18 Message par kamoulox » 16 août 2022, 20:55

alexlyon a écrit :
16 août 2022, 20:43
Le souci, c'est que tout le monde veut habiter aux mêmes endroits.

Paris
8 métropoles
Stations de ski
Stations balnéaires

Le souci, c'est que tout le monde fait des études et croit avoir droit à ces endroits.

Faites la queue...
+1

Alors qu’avec le tt tu peux bosser et prendre le salaire de ces endroits pour vivre à d’autres endroits bien moins cher, et loin du stress urbain

primo-accedant
Messages : 21
Enregistré le : 06 nov. 2021, 22:23

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#19 Message par primo-accedant » 16 août 2022, 21:09

Merci à vous! Ce n'est pas un investissement spéculatif donc je ne m'inquiète pas encore pour la revente... Par contre j'ai calculé que si les taux d'intérêt vont à 3% (sur 25 ans) et que mon appart perd 10%, ça ne change rien pour moi, dans le sens ou j'aurais eu les mêmes mensualités à payer sur la même durée. Mais si la baisse est de 20%, j'aurais sans doute gagné à attendre avant d'acheter.

supermascotte
Messages : 714
Enregistré le : 05 avr. 2020, 10:58

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#20 Message par supermascotte » 16 août 2022, 21:10

alexlyon a écrit :
16 août 2022, 20:43
Le souci, c'est que tout le monde veut habiter aux mêmes endroits.

Paris
8 métropoles
Stations de ski
Stations balnéaires

Le souci, c'est que tout le monde fait des études et croit avoir droit à ces endroits.

Faites la queue...
Tout le monde ne veut pas s'agglutiner dans les 10 mêmes metropoles. C'est toute la leçon qu'on peut retenir de la crise covid et de ces 2 dernières années.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 16212
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#21 Message par achillemo » 16 août 2022, 21:25

kamoulox a écrit :
16 août 2022, 20:55
alexlyon a écrit :
16 août 2022, 20:43
Le souci, c'est que tout le monde veut habiter aux mêmes endroits.

Paris
8 métropoles
Stations de ski
Stations balnéaires

Le souci, c'est que tout le monde fait des études et croit avoir droit à ces endroits.

Faites la queue...
+1

Alors qu’avec le tt tu peux bosser et prendre le salaire de ces endroits pour vivre à d’autres endroits bien moins cher, et loin du stress urbain
+1, en Inde et en Roumanie par exemple.
Pazuzu: "On s'en fiche un peu du nombre d'habitants, on va pouvoir coller une base à moins de 100km de St Petersbourg, la ville de Poutine."

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 12737
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#22 Message par Vincent92 » 16 août 2022, 21:31

primo-accedant a écrit :
16 août 2022, 21:09
Merci à vous! Ce n'est pas un investissement spéculatif donc je ne m'inquiète pas encore pour la revente... Par contre j'ai calculé que si les taux d'intérêt vont à 3% (sur 25 ans) et que mon appart perd 10%, ça ne change rien pour moi, dans le sens ou j'aurais eu les mêmes mensualités à payer sur la même durée. Mais si la baisse est de 20%, j'aurais sans doute gagné à attendre avant d'acheter.
N’oublie pas de compter l’économie réalisée par le fait d’être propriétaire être les deux achats (celui que tu as fait l’année dernière et celui que tu ferais dans x temps suivant telle ou telle théorie).
Les personnes qui se croient assez malines pour faire du « market timing » placent généralement assez mal leur argent entre temps.
Ou alors, il faut aimer multiplier les risques.

Dans tous les cas, on ne peut pas savoir si c’est le moment idéal quand on achète. C’est une prise de risque qu’il faut regarder sur le moyen/long terme. C’est à dire, le moment où tu revendras. Et, on trouvera toujours mieux après coup.
Typiquement quelqu’un qui a acheté du bitcoin il y a 10 ans.
Ignoré : Ambre

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 27087
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#23 Message par kamoulox » 16 août 2022, 21:38

achillemo a écrit :
16 août 2022, 21:25
kamoulox a écrit :
16 août 2022, 20:55
alexlyon a écrit :
16 août 2022, 20:43
Le souci, c'est que tout le monde veut habiter aux mêmes endroits.

Paris
8 métropoles
Stations de ski
Stations balnéaires

Le souci, c'est que tout le monde fait des études et croit avoir droit à ces endroits.

Faites la queue...
+1

Alors qu’avec le tt tu peux bosser et prendre le salaire de ces endroits pour vivre à d’autres endroits bien moins cher, et loin du stress urbain
+1, en Inde et en Roumanie par exemple.
Oui pour pisser du code peut être et encore

Nouveau stephanois
+
+
Messages : 2663
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#24 Message par Nouveau stephanois » 16 août 2022, 21:39

mateo__1980 a écrit :
16 août 2022, 18:35
Le propriétaire d'un pavillon Phénix perdu au milieu de nulle part à peine entretenu devra renoncer à l'idée de vendre sa baraque 250-300K€ et faire un max de plus-value.
Je n'ai jamais vu de tels prix dans les régions non touristiques :wink:

achillemo
~~+
~~+
Messages : 16212
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#25 Message par achillemo » 16 août 2022, 22:05

kamoulox a écrit :
16 août 2022, 21:38
achillemo a écrit :
16 août 2022, 21:25
kamoulox a écrit :
16 août 2022, 20:55
alexlyon a écrit :
16 août 2022, 20:43
Le souci, c'est que tout le monde veut habiter aux mêmes endroits.

Paris
8 métropoles
Stations de ski
Stations balnéaires

Le souci, c'est que tout le monde fait des études et croit avoir droit à ces endroits.

Faites la queue...
+1

Alors qu’avec le tt tu peux bosser et prendre le salaire de ces endroits pour vivre à d’autres endroits bien moins cher, et loin du stress urbain
+1, en Inde et en Roumanie par exemple.
Oui pour pisser du code peut être et encore
Bien plus que ça: R&D, finance, ingénierie, admin,....
Pazuzu: "On s'en fiche un peu du nombre d'habitants, on va pouvoir coller une base à moins de 100km de St Petersbourg, la ville de Poutine."

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 5376
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#26 Message par alexlyon » 16 août 2022, 22:18

Le patrimoine (déjà détenu ou hérité) détermine qui peut habiter où.

Et c'est pourquoi les prix pourront se maintenir dans les endroits qui comptent, ceux que trop de monde veut.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 12737
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#27 Message par Vincent92 » 16 août 2022, 22:29

alexlyon a écrit :
16 août 2022, 22:18
Le patrimoine (déjà détenu ou hérité) détermine qui peut habiter où.

Et c'est pourquoi les prix pourront se maintenir dans les endroits qui comptent, ceux que trop de monde veut.
Pourtant, s’il y a bien un endroit où ils baissent depuis plus d’un an, c’est au cœur de pas mal de métropoles.
Il y a eu des changements d’habitudes avec le TT. Certains désirent toujours y habiter, mais moins qu’avant.
L’argent permet d’acheter dans des endroits désirables. Mais, les modes (et donc le désire) changent aussi.
Modifié en dernier par Vincent92 le 16 août 2022, 23:02, modifié 1 fois.
Ignoré : Ambre

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 12737
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#28 Message par Vincent92 » 16 août 2022, 22:32

achillemo a écrit :
16 août 2022, 22:05
kamoulox a écrit :
16 août 2022, 21:38
achillemo a écrit :
16 août 2022, 21:25
kamoulox a écrit :
16 août 2022, 20:55

+1

Alors qu’avec le tt tu peux bosser et prendre le salaire de ces endroits pour vivre à d’autres endroits bien moins cher, et loin du stress urbain
+1, en Inde et en Roumanie par exemple.
Oui pour pisser du code peut être et encore
Bien plus que ça: R&D, finance, ingénierie, admin,....
Il faut être très solitaire ou doué pour les langues pour aller dans un pays dont on ne parle pas du tout la langue.
Dans tous les deux cas, ces deux pays ne me font pas rêver.
Ignoré : Ambre

achillemo
~~+
~~+
Messages : 16212
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#29 Message par achillemo » 16 août 2022, 23:09

Vincent92 a écrit :
16 août 2022, 22:32
achillemo a écrit :
16 août 2022, 22:05
kamoulox a écrit :
16 août 2022, 21:38
achillemo a écrit :
16 août 2022, 21:25

+1, en Inde et en Roumanie par exemple.
Oui pour pisser du code peut être et encore
Bien plus que ça: R&D, finance, ingénierie, admin,....
Il faut être très solitaire ou doué pour les langues pour aller dans un pays dont on ne parle pas du tout la langue.
Dans tous les deux cas, ces deux pays ne me font pas rêver.
Je parlais des délocalisations, corollaire des emplois télétravaillables.
Pazuzu: "On s'en fiche un peu du nombre d'habitants, on va pouvoir coller une base à moins de 100km de St Petersbourg, la ville de Poutine."

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 27087
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#30 Message par kamoulox » 16 août 2022, 23:57

Si c’était le cas il n y aurait pas de tt en France puisqu’ils seraient déjà tous dans ces pays. Le futur ancien boulot de madame la branche magreb licencie et ça recrute… sur paris. Parceque finalement gérer des glandus à l’étranger c’est une perte de temps. Certes c’est pas cher, mais c’est pas très efficace. Du coup réduction des effectifs du bled.

castralroc
Messages : 931
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#31 Message par castralroc » 17 août 2022, 00:59

mateo__1980 a écrit :
16 août 2022, 18:35
Je travaille dans une banque et je suis spécialisé dans les regroupements de crédits en régime conso et avec garantie (Hypothèque ou caution)


Concernant le marché du crédit immobilier, je pense que les banques et l'Etat veulent faire péter la bulle immobilière. Les prix sont juste complètement dingues et tout cet argent qui part dans un loyer ou dans un crédit immo, n'est pas disponible pour le reste de l'économie.
Cette bulle n'a que trop duré et son maintien ne sert que les grands propriétaires. Le propriétaire d'un pavillon Phénix perdu au milieu de nulle part à peine entretenu devra renoncer à l'idée de vendre sa baraque 250-300K€ et faire un max de plus-value.

C'est ça faisons peter la bulle immobilère et advienne que pourra pour les 5 à 10 millions de proprios qui ont acheté ces 5-10 dernières années et qui verront leur bien baisser de 40% ? (parce que c'est ça, une bulle qui pète...)

Pour moi vouloir faire peter la bulle immo c'est une énorme connerie.

Parce qu'en plus pour l'histoire de l'argent qui n'irait pas dans l'économie, c'est une connerie XXL.
Que font les gens en rentrant dans une nouvelle maison? des travaux, des TONNES de travaux, des tonnes d'aller-retour dans les magasins de bricolages.
Alors oui il y a un peu de black ,mais énormément de travaux sont fait sur facture de ce que je vois dans mon entourage.
Des changements de menuiseries à 30K, des pompes à chaleurs à 15K, des toits refaits pour 40K, des extensions à 60K. Si ça c'est pas de l'argent qui va direct dans l'économie, je ne sais pas ce qu'il vous faut.

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6084
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#32 Message par ProfGrincheux » 17 août 2022, 03:13

Le retour dans le tunnel de Friggit, je n'y crois pas un instant. En tous cas pas sans un évènement genre 3eme guerre mondiale qui remettrait les compteurs à zéro.

Une correction plus limitée, disons jusqu'à -20% dans certains marchés, oui, ça, je veux bien croire que c'est possible sans désastre macroéconomique. Et puis ça remontera après si on attend assez longtemps.

Le segment "passoires thermiques et logements indécents" pourrait corriger plus, si l'état ne revient pas en arrière sur l'interdiction de location des DPE E en 2034, une mesure qui d'ailleurs a toutes les chances de créer de la pénurie sur le marché locatif privé.

J'étais moins certain de l'impossibilité de l'éclatement de la bulle en 2005. Ce n'était toutefois pas ce qui me semblait le plus probable.

De plus les refus de crédit pour taux d'usure sont une conséquence de la remontée generale des taux qui a toutes les chances de s'arrêter d'ici 18 mois. Les banques centrales n'ont pas pour mandat de déclencher une dépression économique et des défauts souverains en cascade.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

Avatar du membre
amalricu
~~+
~~+
Messages : 9920
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#33 Message par amalricu » 17 août 2022, 06:58

Fin de partie pour Ponzi ?
"L'affaire est plutôt sérieuse, poursuit le président de l'Afib. Notre crainte c'est que tout l'écosystème de l'immobilier, toutes les professions et les salariés, soient impactés par ce problème de taux de l'usure si on n'y remédie pas rapidement". D'autant plus que la moitié de ces refus de prêt immobilier liés au taux d'usure concerne les 30-55 ans (51%), soit "la tranche des actifs les plus aisés", observe-t-il. Les projets d'achat de résidence principale sont les plus concernés (71%), selon le sondage Opinion System. "Les ventes dans l'immobilier ancien et dans le neuf sont déjà touchées, avertit Jérôme Cusanno. Les constructions aussi, ce qui risque d'impacter aussi le BTP, premier employeur de France, mais aussi les notaires et les droits de mutation qui tombent dans les caisses de l'État".

Selon l'Afib, "il y a plusieurs leviers à faire bouger pour pouvoir 'déscléroser' le système. On propose d'abord d'opérer une refonte du mode de calcul du taux de l'usure, parce que ce mode de calcul c'est une moyenne des trois derniers mois, du trimestre précédent, augmentée d'un tiers, explique Jérôme Cusanno. Nous, on propose de l'augmenter de deux tiers. Cela nous donnerait une bulle d'oxygène."Il y a un autre levier possible : mettre définitivement les assurances emprunteurs en dehors du calcul du TAEG [taux effectif annuel global]."

"On n'a pas de boule de cristal mais je pense que ça va continuer à augmenter." "Ça fait cinq ans que je fais de l'immobilier, assure Rémy Rafaitin, agent immobilier chez Futur Transactions, à Montigny-le-Bretonneux, dans les Yvelines. Aujourd'hui, j'ai des clients qui ont totalement arrêté leurs recherches car rien ne correspond plus à leur budget. En quatre mois, mes clients ne peuvent plus mettre autant et ont mis un frein à leur projet immobilier."
France Info
Je fais le pari que la Russie laissera tant de "plumes" en Ukraine que Poutine finira par être "écarté" du pouvoir par les générations plus jeunes de ses services sécuritaires pour négocier ce qui reste sur la table. Echéance 2023.

Avatar du membre
Madi94
-++
-++
Messages : 4168
Enregistré le : 13 oct. 2009, 10:25

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#34 Message par Madi94 » 17 août 2022, 07:13

L'indicateur du thermomètre ne te plaît pas, casse le thermomètre -> le même taux d'usure deviendra bientôt acceptable.

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 275
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#35 Message par Lezard76 » 17 août 2022, 07:16

castralroc a écrit :
17 août 2022, 00:59
mateo__1980 a écrit :
16 août 2022, 18:35
Je travaille dans une banque et je suis spécialisé dans les regroupements de crédits en régime conso et avec garantie (Hypothèque ou caution)


Concernant le marché du crédit immobilier, je pense que les banques et l'Etat veulent faire péter la bulle immobilière. Les prix sont juste complètement dingues et tout cet argent qui part dans un loyer ou dans un crédit immo, n'est pas disponible pour le reste de l'économie.
Cette bulle n'a que trop duré et son maintien ne sert que les grands propriétaires. Le propriétaire d'un pavillon Phénix perdu au milieu de nulle part à peine entretenu devra renoncer à l'idée de vendre sa baraque 250-300K€ et faire un max de plus-value.

C'est ça faisons peter la bulle immobilère et advienne que pourra pour les 5 à 10 millions de proprios qui ont acheté ces 5-10 dernières années et qui verront leur bien baisser de 40% ? (parce que c'est ça, une bulle qui pète...)

Pour moi vouloir faire peter la bulle immo c'est une énorme connerie.
Je ne vois pas en quoi la bulle immo qui éclaterait aurait un impact sur ces personnes… ils ont acheté leur bien, ça ne changerait rien pour eux.
Il la garderont juste, au final ça limite la revente et la chasse à la plus value.

Ça c’est ce qui serait bien: que les gens achètent des maisons pour y vivre et non pour espérer faire des plus value en les revendant. Et puis on a déjà sur aidé les boomers, si maintenant le but est de sauver les quarantenaires-trentenaires en sacrifiant encore plus les vingtenaires (ceux qui ont déjà pris cher avec le covid…), je n’y comprendrai rien, et là ça finirait par péter mais très fort.

Cela dit rassurez-vous, la bulle n’éclatera pas, je n’y crois pas… elle a arrêté de gonfler, c’est déjà ça.
Modifié en dernier par Lezard76 le 17 août 2022, 08:41, modifié 1 fois.
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

metapoulet
Messages : 150
Enregistré le : 31 août 2014, 08:59

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#36 Message par metapoulet » 17 août 2022, 08:24

ce taux de refus montrent les limites de la théorie du bas de laine.
Les Français n'ont en fin de compte pas tant d'argent qui sommeil, prêt à être injecté dans les murs.

Et en appelant de leurs vœux la hausse du taux d'usure se rendent ils compte qu'ils vont se heurter au mur de la capacité d'endettement?

Slerocher
Messages : 343
Enregistré le : 25 mai 2021, 08:56

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#37 Message par Slerocher » 17 août 2022, 08:47

amalricu a écrit :
17 août 2022, 06:58
Fin de partie pour Ponzi ?
"L'affaire est plutôt sérieuse, poursuit le président de l'Afib. Notre crainte c'est que tout l'écosystème de l'immobilier, toutes les professions et les salariés, soient impactés par ce problème de taux de l'usure si on n'y remédie pas rapidement". D'autant plus que la moitié de ces refus de prêt immobilier liés au taux d'usure concerne les 30-55 ans (51%), soit "la tranche des actifs les plus aisés", observe-t-il. Les projets d'achat de résidence principale sont les plus concernés (71%), selon le sondage Opinion System. "Les ventes dans l'immobilier ancien et dans le neuf sont déjà touchées, avertit Jérôme Cusanno. Les constructions aussi, ce qui risque d'impacter aussi le BTP, premier employeur de France, mais aussi les notaires et les droits de mutation qui tombent dans les caisses de l'État".

Selon l'Afib, "il y a plusieurs leviers à faire bouger pour pouvoir 'déscléroser' le système. On propose d'abord d'opérer une refonte du mode de calcul du taux de l'usure, parce que ce mode de calcul c'est une moyenne des trois derniers mois, du trimestre précédent, augmentée d'un tiers, explique Jérôme Cusanno. Nous, on propose de l'augmenter de deux tiers. Cela nous donnerait une bulle d'oxygène."Il y a un autre levier possible : mettre définitivement les assurances emprunteurs en dehors du calcul du TAEG [taux effectif annuel global]."

"On n'a pas de boule de cristal mais je pense que ça va continuer à augmenter." "Ça fait cinq ans que je fais de l'immobilier, assure Rémy Rafaitin, agent immobilier chez Futur Transactions, à Montigny-le-Bretonneux, dans les Yvelines. Aujourd'hui, j'ai des clients qui ont totalement arrêté leurs recherches car rien ne correspond plus à leur budget. En quatre mois, mes clients ne peuvent plus mettre autant et ont mis un frein à leur projet immobilier."
France Info
On aurait presqu’envie de plaindre les notaires :lol:

Slerocher
Messages : 343
Enregistré le : 25 mai 2021, 08:56

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#38 Message par Slerocher » 17 août 2022, 08:49

castralroc a écrit :
17 août 2022, 00:59
C'est ça faisons peter la bulle immobilère et advienne que pourra pour les 5 à 10 millions de proprios qui ont acheté ces 5-10 dernières années et qui verront leur bien baisser de 40% ? (parce que c'est ça, une bulle qui pète...)

Pour moi vouloir faire peter la bulle immo c'est une énorme connerie.

Parce qu'en plus pour l'histoire de l'argent qui n'irait pas dans l'économie, c'est une connerie XXL.
Que font les gens en rentrant dans une nouvelle maison? des travaux, des TONNES de travaux, des tonnes d'aller-retour dans les magasins de bricolages.
Alors oui il y a un peu de black ,mais énormément de travaux sont fait sur facture de ce que je vois dans mon entourage.
Des changements de menuiseries à 30K, des pompes à chaleurs à 15K, des toits refaits pour 40K, des extensions à 60K. Si ça c'est pas de l'argent qui va direct dans l'économie, je ne sais pas ce qu'il vous faut.
Pardon, mais j’ai cru comprendre que tu étais plutôt libéral ? Donc que ça baisse ou augmente, c’est le marché et les risques qu’il comporte non ? Ou alors on vit dans un état communiste (pour citer certains) qui doit bloquer les prix ? :mrgreen: faut se décider
Ensuite l’argument que tu avances des travaux est relativement discutable car cet argent injecté dans l’économie n’est pas fonction du prix du foncier, quel que soit le prix auquel tu achètes tu peux faire ds travaux, je dirais même que plus le prix est bas, plus tu peux te permettre de faire des travaux et inversement …

Aren
Messages : 36
Enregistré le : 29 mars 2022, 11:14

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#39 Message par Aren » 17 août 2022, 09:51

Bonjour à tous ! (premier message sur ce forum)

Je n'y connais pas grand chose dans le domaine, mais ça me fait un peu rire les courtiers/agents immo qui chouinent sur le taux d'usure.

On regarde pour déménager avec ma compagne depuis environ 2 ans (environ 100/120k d'apport en revendant mon appart), mais c'était jusque là compliqué à cause de la situation pro de Madame. On a pris de plein fouet la hausse covid (notre apport augmentait de 15k par an, mais les prix aussi...), et là on vient de "perdre" facilement 25k/30k de capacité d'emprunt à cause de la montée des taux. Le taux d'usure sera peut être aussi un problème, mais c'est juste une conséquence de la situation taux élevés + prix élevés. Quelqu'un disait ça plus haut il me semble, mais oui casser le thermomètre ne fera pas baisser la température...
Niveau situation perso, on est pas à plaindre (3000 + 1400 net environ par mois niveau salaires, un appart acheté il y a 5 ans qui permettra d'avoir un apport d'environ 100k), mais ce qu'on voit, c'est que même en étant très peu dépensier, c'est difficile d'améliorer notre situation "d'emprunteurs" pour acheter notre maison.

Girardin
Messages : 2
Enregistré le : 07 août 2022, 06:21

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#40 Message par Girardin » 17 août 2022, 09:52

mateo__1980 a écrit :
16 août 2022, 18:35
Je travaille dans une banque et je suis spécialisé dans les regroupements de crédits en régime conso et avec garantie (Hypothèque ou caution)

Depuis quelques mois, toutes les offres avec garanties sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

En régime conso, on resserre les vis et nous ne prenons littéralement plus les locataires sauf avec des ratios ultra-confortables. Seuls les propriétaires ou accédants sont acceptables pour un rachat en conso
Avec la remontée des taux de refinancement sur le marché inter-bancaire et le seuil de l'usure qui est effectivement trop bas, beaucoup d'opérations ne sont pas rentables pour les banques.

Concernant le marché du crédit immobilier, je pense que les banques et l'Etat veulent faire péter la bulle immobilière. Les prix sont juste complètement dingues et tout cet argent qui part dans un loyer ou dans un crédit immo, n'est pas disponible pour le reste de l'économie.
Cette bulle n'a que trop duré et son maintien ne sert que les grands propriétaires. Le propriétaire d'un pavillon Phénix perdu au milieu de nulle part à peine entretenu devra renoncer à l'idée de vendre sa baraque 250-300K€ et faire un max de plus-value.
Même constat ici pour travailler pour un mandataire/courtier en regroupement de crédits. Pas mal d'apporteurs ont été "évincés" depuis le début de l'année et de nombreux dossiers non pris en compte. Concernant les dossiers de locataires, ils n'étaient déjà pas bien considéré, maintenant ils ne sont pas reçus du tout. :roll:

Je suis en entièrement d'accord avec ton analyse sur la bulle immobilière concernant la répartition du capital sur d'autres secteurs.

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 275
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#41 Message par Lezard76 » 17 août 2022, 10:54

Girardin a écrit :
17 août 2022, 09:52
Même constat ici pour travailler pour un mandataire/courtier en regroupement de crédits. Pas mal d'apporteurs ont été "évincés" depuis le début de l'année et de nombreux dossiers non pris en compte. Concernant les dossiers de locataires, ils n'étaient déjà pas bien considéré, maintenant ils ne sont pas reçus du tout. :roll:

Je suis en entièrement d'accord avec ton analyse sur la bulle immobilière concernant la répartition du capital sur d'autres secteurs.
Désolé pour ma question surement stupide mais c'est quoi des "dossiers de locataires"?
Primo-accédants?

Parce qu'on peut être en loc en ayant déjà acheté avant (c'est mon cas)...
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 34349
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#42 Message par Gpzzzz » 17 août 2022, 11:32

Aren a écrit :
17 août 2022, 09:51
Bonjour à tous ! (premier message sur ce forum)

Je n'y connais pas grand chose dans le domaine, mais ça me fait un peu rire les courtiers/agents immo qui chouinent sur le taux d'usure.

On regarde pour déménager avec ma compagne depuis environ 2 ans (environ 100/120k d'apport en revendant mon appart), mais c'était jusque là compliqué à cause de la situation pro de Madame. On a pris de plein fouet la hausse covid (notre apport augmentait de 15k par an, mais les prix aussi...), et là on vient de "perdre" facilement 25k/30k de capacité d'emprunt à cause de la montée des taux. Le taux d'usure sera peut être aussi un problème, mais c'est juste une conséquence de la situation taux élevés + prix élevés. Quelqu'un disait ça plus haut il me semble, mais oui casser le thermomètre ne fera pas baisser la température...
Niveau situation perso, on est pas à plaindre (3000 + 1400 net environ par mois niveau salaires, un appart acheté il y a 5 ans qui permettra d'avoir un apport d'environ 100k), mais ce qu'on voit, c'est que même en étant très peu dépensier, c'est difficile d'améliorer notre situation "d'emprunteurs" pour acheter notre maison.
Tu te prends l'effet ciseau..
Tu vises un bien (la maison) dont le prix a explosé ces 2 dernières années.. entre +10 et +20% selon les coins..
Et dans le même temps les taux ont monté ce qui de fait perdre environ 5% de capacité d'emprunt.
Donc le bien que tu pouvais te payer a 400k€ il y a 2ans en empruntant 350k€, vaut actuellement 450k€ et tu ne peux plus emprunter que 330k€. donc ce bien t'es désormais inaccessible..

Après une maison de 450k€ hors DDM pour a peine plus de 50k€ de revenu par an, c'est un peu beaucoup.. En général (sauf apport conséquent provenant d'héritage par exemple), on tourne plutôt entre 5 à 7 années de revenu..
Modifié en dernier par Gpzzzz le 17 août 2022, 12:21, modifié 2 fois.

Avatar du membre
lemiamat13
Messages : 767
Enregistré le : 01 juil. 2010, 07:54
Localisation : Fribourg (Suisse)

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#43 Message par lemiamat13 » 17 août 2022, 12:17

Slerocher a écrit :
17 août 2022, 08:49
Pardon, mais j’ai cru comprendre que tu étais plutôt libéral ? Donc que ça baisse ou augmente, c’est le marché et les risques qu’il comporte non ? Ou alors on vit dans un état communiste (pour citer certains) qui doit bloquer les prix ? :mrgreen: faut se décider
Administrativement les prix sont déjà fixés actuellement, en partie avec un plancher du à la raréfaction du foncier et les contraintes règlementaires. Surement pas libéral et pas totalement communiste.
"L'État c'est un ténia qui se fait passer pour un rémora"
-Pajala-

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47370
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#44 Message par slash33 » 17 août 2022, 13:13

Toujours remonter à la source (sondage Opinion System)

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6084
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#45 Message par ProfGrincheux » 17 août 2022, 14:24

Aren a écrit :
17 août 2022, 09:51
Bonjour à tous ! (premier message sur ce forum)

Je n'y connais pas grand chose dans le domaine, mais ça me fait un peu rire les courtiers/agents immo qui chouinent sur le taux d'usure.

On regarde pour déménager avec ma compagne depuis environ 2 ans (environ 100/120k d'apport en revendant mon appart), mais c'était jusque là compliqué à cause de la situation pro de Madame. On a pris de plein fouet la hausse covid (notre apport augmentait de 15k par an, mais les prix aussi...), et là on vient de "perdre" facilement 25k/30k de capacité d'emprunt à cause de la montée des taux. Le taux d'usure sera peut être aussi un problème, mais c'est juste une conséquence de la situation taux élevés + prix élevés. Quelqu'un disait ça plus haut il me semble, mais oui casser le thermomètre ne fera pas baisser la température...
Niveau situation perso, on est pas à plaindre (3000 + 1400 net environ par mois niveau salaires, un appart acheté il y a 5 ans qui permettra d'avoir un apport d'environ 100k), mais ce qu'on voit, c'est que même en étant très peu dépensier, c'est difficile d'améliorer notre situation "d'emprunteurs" pour acheter notre maison.
5 ans c'est juste le temps qu'il faut pour avoir amorti les coûts de la transaction et commencer à enregistrer les effets positifs de l'achat au niveau comptable. Dans 3 à 5 ans tu seras probablement en meilleure posture si tu n'as pas de souci sérieux genre divorce ou chômage.

Le problème du taux d'usure est temporaire, c'est un artefact réglementaire, il mettra peut être un an à s'ajuster au niveau où les banques seront à nouveau disposées à préter/auront reconstitué leurs marges. Mais il s'ajustera. Ça a le temps de sérieusement ralentir le marché, c'est sans importance si ça ne s'installe pas dans la durée.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

FrenchRigolade
Messages : 765
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#46 Message par FrenchRigolade » 17 août 2022, 15:49

Oui le problème de fond est que les banques ont peur que leur actif leur rapporte moins que leur passif.
Ils vont donc prêter autant que possible cher au cas où le passif remonte trop vite (les taux bce)
De ma maigre expérience sur les marchés immobiliers, je ne sais pas si ça conduira quand même à une baisse, ils sont tellement fous
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Avatar du membre
amalricu
~~+
~~+
Messages : 9920
Enregistré le : 16 juin 2005, 17:11

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#47 Message par amalricu » 17 août 2022, 16:00

Moins de 22 milliards d’euros de prêts ont été accordés en juillet. Soit 5 milliards d’euros de moins qu’en mai.

Les courtiers l’avaient annoncé depuis plusieurs mois. C’est désormais officiel! Les banques prêtent moins aux ménages qui souhaitent acheter un logement. En juillet, près de 22 milliards d’euros (renégociations comprises) de prêts immobiliers leur ont été accordés, selon une estimation de la Banque de France. Soit 5 milliards d’euros de moins qu’en mai et un milliard de moins qu’en juin. La tendance est identique si l’on ne tient pas compte des renégociations: 19 milliards d’euros de crédit immobilier en juin contre 22 milliards en mai (la statistique de juillet n’est pas encore connue). «Depuis avril dernier, nous avons enregistré une baisse de 40% de la production de crédit immobilier», affirme Bruno Rouleau, président de l’Association professionnelle des intermédiaires en crédits.
https://www.lefigaro.fr/argent/credit-i ... s-20220816
Je fais le pari que la Russie laissera tant de "plumes" en Ukraine que Poutine finira par être "écarté" du pouvoir par les générations plus jeunes de ses services sécuritaires pour négocier ce qui reste sur la table. Echéance 2023.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 12737
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#48 Message par Vincent92 » 17 août 2022, 16:55

ProfGrincheux a écrit :
17 août 2022, 14:24
Aren a écrit :
17 août 2022, 09:51
Bonjour à tous ! (premier message sur ce forum)

Je n'y connais pas grand chose dans le domaine, mais ça me fait un peu rire les courtiers/agents immo qui chouinent sur le taux d'usure.

On regarde pour déménager avec ma compagne depuis environ 2 ans (environ 100/120k d'apport en revendant mon appart), mais c'était jusque là compliqué à cause de la situation pro de Madame. On a pris de plein fouet la hausse covid (notre apport augmentait de 15k par an, mais les prix aussi...), et là on vient de "perdre" facilement 25k/30k de capacité d'emprunt à cause de la montée des taux. Le taux d'usure sera peut être aussi un problème, mais c'est juste une conséquence de la situation taux élevés + prix élevés. Quelqu'un disait ça plus haut il me semble, mais oui casser le thermomètre ne fera pas baisser la température...
Niveau situation perso, on est pas à plaindre (3000 + 1400 net environ par mois niveau salaires, un appart acheté il y a 5 ans qui permettra d'avoir un apport d'environ 100k), mais ce qu'on voit, c'est que même en étant très peu dépensier, c'est difficile d'améliorer notre situation "d'emprunteurs" pour acheter notre maison.
5 ans c'est juste le temps qu'il faut pour avoir amorti les coûts de la transaction et commencer à enregistrer les effets positifs de l'achat au niveau comptable. Dans 3 à 5 ans tu seras probablement en meilleure posture si tu n'as pas de souci sérieux genre divorce ou chômage.
Il a parlé de 5 ans pour son ancien appartement. Il s’est clairement enrichi dessus. Mettre 1000€/mois max (vu qu’il gagne 3k€) pendant 5 ans et récupérer 100k€ tout en ayant était logé presque gratuitement (charges + éventuellement quelques travaux), c’était un tres bon plan. A voir s’il a fait des rachats anticipés.
Il a d’ailleurs super bien résumé le « plan win » de ceux qui disent d’attendre depuis le début du covid (parfois même depuis plus longtemps). Il observe qu’il a perdu énormément en pouvoir d’achat parce que les prix ont augmenté et énormément parce que les taux ont augmenté. Et il va encore en perdre parce que les taux vont encore remonter.
Il pourrait récupérer du pouvoir d’achat si les prix baissent très fortement. Mais, cela va être très compliqué d’arriver au même pouvoir d’achat.
Forte heureusement, il épargne beaucoup.
Modifié en dernier par Vincent92 le 17 août 2022, 17:03, modifié 1 fois.
Ignoré : Ambre

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6084
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#49 Message par ProfGrincheux » 17 août 2022, 17:02

Ouais mais il avait peut être 50 ou 70k€ d'apport il y a 5 ans. Auquel cas c'est bien. S'il avait 0 c'est vraiment très très bien.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 12737
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier : 45% des crédits refusés à cause du taux d'usure

#50 Message par Vincent92 » 17 août 2022, 17:05

ProfGrincheux a écrit :
17 août 2022, 17:02
Ouais mais il avait peut être 50 ou 70k€ d'apport il y a 5 ans. Auquel cas c'est bien. S'il avait 0 c'est vraiment très très bien.
Meme s’il avait mis 100k€ d’apport et qu’il n’a pas fait de rachat, c’est mieux qu’une location. Cela signifierait qu’il s’est logé pour pas cher (charges + éventuellement travaux + coût d’opportunité + TF).
Évidemment, moins il a mis d’apport et mieux c’est.
Modifié en dernier par Vincent92 le 17 août 2022, 17:13, modifié 1 fois.
Ignoré : Ambre