Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29018
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#151 Message par kamoulox » 06 janv. 2023, 15:00

C’est ce que je dis. Ce n’est absolument pas comparable et aujourd’hui tu dors mieux en étant dans l’IT que artisan

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8378
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#152 Message par Ben92 » 06 janv. 2023, 15:03

kamoulox a écrit :
06 janv. 2023, 14:55
Sauf que là ce n’est pas comparable à 2009 et tu le sais très bien. Depuis 2 ans il y a une poussée monumentale dans l’IT en général et il y a plus de postes que de candidats. Donc même en freinant et même fortement au mieux on arrivera à un point d’équilibre.
Il est vrai que la situation actuelle est démentielle. MAIS dans certaines boites dont la mienne depuis plusieurs mois on refuse d'embaucher à des salaires démentiels des developpeurs "lambda" car on anticipe un ré-équilibrage du amrché.
kamoulox a écrit :
06 janv. 2023, 14:55
Alors oui ils prendront plus des +20% par an d’augmentation mais ça restera à des plafonds élevés. Maintenant c’est normal que toi tu cherches à recruter à un niveau plus bas de salaire mais le boulot ce n’est pas ce qui manque, à paris, et dans ce domaine en particulier
Je suis limité en budget pour les recrutements, et recruter des devs est une nécessité impérative pour atteindre mes objectifs professionnels. Alors bien sûr que j'espère que le marché va se calmer.

Avatar du membre
Nounou
+
+
Messages : 3067
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#153 Message par Nounou » 06 janv. 2023, 15:07

Le contexte est radicalement différent. Tu vas t'en apercevoir très vite.
Je suis d'accord. Malheureusement pour mon fils qui sera diplome en Juin 2024.
Je ne lui ferai pas part de mon pessimisme pour ne pas gacher sa niak.
Modifié en dernier par Nounou le 06 janv. 2023, 15:30, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29018
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#154 Message par kamoulox » 06 janv. 2023, 15:09

C’est pour ça que si tu veux être concurrentiel malgres un salaire moindre qu’ailleurs il faut jouer sur le télétravail.

Ma femme aurait pu avoir un peu plus en fixe dans une autre boîte. Déjà la boîte était dans le 93, donc ça partait mal. De deux, 2 jours bureau et 3j TT, et faut avancer les frais lors de déplacements.

Là elle a 10% de moins (en fixe), mais potentiellement + de primes potentielles, une carte bleue pour payer tout les frais de déplacement sans avancer, Mac, 2eme écran et iPhone de fonction, et 100% TT écrit noir sur Blanc.

Donc tu peux réussir mais déjà si tu pars mal par rapport aux autres ca va être compliqué

Korn
~~+
~~+
Messages : 5959
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#155 Message par Korn » 06 janv. 2023, 15:23

kamoulox a écrit :
06 janv. 2023, 15:00
C’est ce que je dis. Ce n’est absolument pas comparable et aujourd’hui tu dors mieux en étant dans l’IT que artisan
Je demande à voir.

On forme peu d'artisans, contrairement aux informaticiens. Et il y a un nombre important de départs en retraite chez les artisans. Avec toutes les ruines qui se sont vendues ces 2 dernières années, il y aura de l'activité.

L'informatique, le marché peut s'écrouler très rapidement. Il peut aussi reprendre très rapidement.
En ce moment, quasiment tout le monde sort son plan d'investissement et regarde ce qu'il faut supprimer ou décaler.

Avatar du membre
Nounou
+
+
Messages : 3067
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#156 Message par Nounou » 06 janv. 2023, 15:39

Absolument,
Dans ma boite, on est passe a l'automne de:
. "On pleure pour attirer des talents. Il a des milliers d'euros de prime pour celui qui ammene une candidature".
. A: "gel des embauches, sauf si vos arguments justifient une exception approuvee au plus haut niveau". Meme apres des departs en retraite de roles cles :evil:
Avec un message aux employes clair en video: "on ne veut pas embaucher qqun pour le virer dans qq semaines". Texto.
Image

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7292
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#157 Message par alexlyon » 06 janv. 2023, 15:39

Vous décrivez un standard de la condition ouvrière (en particulier cyclicité de la filière automobile), avec des exécutants.
Vos programmeurs sont les OS de notre temps.
Et en effet ils sont gérés comme tels.
Ben 92 est leur contremaitre.

Et tout ce petit monde se prend pour d'autres sur le plan immobilier, parce qu'il n'a pas le patrimoine ni les revenus pour vivre autrement qu'en loc (ou accédant à la propriété d'un studio de garçon de café pour le contremaitre).

Mais se loger par les revenus du travail ne leur suffit pas, ils voudraient accéder au patrimoine et détenir le logement.

Avatar du membre
Nounou
+
+
Messages : 3067
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#158 Message par Nounou » 06 janv. 2023, 15:48

Korn a écrit :
06 janv. 2023, 15:23

On forme peu d'artisans, contrairement aux informaticiens. Et il y a un nombre important de départs en retraite chez les artisans. Avec toutes les ruines qui se sont vendues ces 2 dernières années, il y aura de l'activité.
Il y a aussi un nombre considerable de departs a la retraite dans l'informatique:
. Un article au sujet de la Suisse avait annonce le depart en retraite de 35.000 informaticiens dans les 5 ans a venir. Aucun plan de remplacement.
. Ma boite d'info' cool pepere a accumule un nombre incroyable d'employes fideles, avec departs massifs en retraite a venir. Il y a eu une initiative d'anticipation de recrutements.
Modifié en dernier par Nounou le 06 janv. 2023, 15:49, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 6770
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Pays des droits du vacciné

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#159 Message par ddv » 06 janv. 2023, 15:49

Ben92 a écrit :
06 janv. 2023, 15:03
Je suis limité en budget pour les recrutements, et recruter des devs est une nécessité impérative pour atteindre mes objectifs professionnels. Alors bien sûr que j'espère que le marché va se calmer.
Donc, si je comprend bien, tu espères que la valeur de ton appartement va augmenter, tout en espérant recruter des salariés moins bien payés, ces mêmes salariés qui font partie des profils susceptibles d'acheter ton appart.
Parce que tous les vaccins disponibles en France nous protègent solidement contre le variant Delta. Parce qu’ils divisent par 12 son pouvoir de contamination. Parce qu’ils évitent 95% des formes graves. - E. Macron, 12 juillet 2021

Pierric
+
+
Messages : 3095
Enregistré le : 26 janv. 2009, 22:19

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#160 Message par Pierric » 06 janv. 2023, 15:58

Nounou a écrit :
06 janv. 2023, 15:48
Korn a écrit :
06 janv. 2023, 15:23

On forme peu d'artisans, contrairement aux informaticiens. Et il y a un nombre important de départs en retraite chez les artisans. Avec toutes les ruines qui se sont vendues ces 2 dernières années, il y aura de l'activité.
Il y a aussi un nombre considerable de departs a la retraite dans l'informatique:
. Un article au sujet de la Suisse avait annonce le depart en retraite de 35.000 informaticiens dans les 5 ans a venir. Aucun plan de remplacement.
. Ma boite d'info' cool pepere a accumule un nombre incroyable d'employes fideles, avec departs massifs en retraite a venir. Il y a eu une initiative d'anticipation de recrutements.
Effectivement. Et c'est juste le début des départ à la retraite des informaticiens. Mes parents sont retraités depuis peu, c'est en gros la première génération d'informaticien, ayant connu la fin des cartes perforées

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8378
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#161 Message par Ben92 » 06 janv. 2023, 16:06

ddv a écrit :
06 janv. 2023, 15:49
Donc, si je comprend bien, tu espères que la valeur de ton appartement va augmenter, tout en espérant recruter des salariés moins bien payés, ces mêmes salariés qui font partie des profils susceptibles d'acheter ton appart.
Mes collaborateurs (et leurs semblables) n'ont pas vocation à acheter mon appart, il ont une position et une paye largement inférieure à la mienne. Qu'ils le louent oui pourquoi pas. Mais la mode est plutôt au coliving dans leur tranche d'age et revenus.
La cible est logiquement quelqu'un qui a une paye équivalente à la mienne, donc plutôt un cadre expérimenté.

Korn
~~+
~~+
Messages : 5959
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#162 Message par Korn » 06 janv. 2023, 16:38

C'est là qu'on voit ceux qui ont de la chance de bien naître... ou pas.
Un ami est développeur. Il a commencé sa carrière au début des années 2000 assez jeune (22 ans) formé en 3 mois par une SSII avec un bagage de scientifique. Ça payait très bien au regard du boulot demandé (pas besoin d'être Einstein) étant donné le contexte (bug an 2000, passage à l'euro). Achat direct d'un studio dans le centre de Paris avec culbute énormissime. Aujourd'hui multiproprios à 42 ans et développeur pépère au bord de l'eau en TT pour une banque mutuasliste. Il doit avoir 5 ou 6 ans de plus que Ben. :lol:

nanne02
-++
-++
Messages : 4648
Enregistré le : 27 oct. 2010, 15:39

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#163 Message par nanne02 » 06 janv. 2023, 17:12

Le coliving en île de France c est pas développé. Sauf par les marchands de sommeil mais le standing n est pas au niveau des attentes des jeunes développeurs...
La faute aux propriétaires de grands appartements qui ne proposent pas de collocations ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29018
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#164 Message par kamoulox » 06 janv. 2023, 17:57

nanne02 a écrit :
06 janv. 2023, 17:12
Le coliving en île de France c est pas développé. Sauf par les marchands de sommeil mais le standing n est pas au niveau des attentes des jeunes développeurs...
La faute aux propriétaires de grands appartements qui ne proposent pas de collocations ?
Quand tu gagnes plus de 1500 euros par mois aucun intérêt du coliving à paris. C’est bien pour les étudiants ou pour un groupes de potes echangistes à la limite mais y’a les clubs pour ça

Sérieux c’est un truc quand t’as pas de tunes mais que tu veux vivre dans autre chose que 10 m2
Même ben92 vit pas en coliving c’est dire que personne n’en veux

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8378
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#165 Message par Ben92 » 06 janv. 2023, 18:21

nanne02 a écrit : Le coliving en île de France c est pas développé. Sauf par les marchands de sommeil mais le standing n est pas au niveau des attentes des jeunes développeurs...
La faute aux propriétaires de grands appartements qui ne proposent pas de collocations ?
kamoulox a écrit :
06 janv. 2023, 17:57
Quand tu gagnes plus de 1500 euros par mois aucun intérêt du coliving à paris. C’est bien pour les étudiants ou pour un groupes de potes echangistes à la limite mais y’a les clubs pour ça
Sérieux c’est un truc quand t’as pas de tunes mais que tu veux vivre dans autre chose que 10 m2
Vous confondez coliving coliving et colocation. Ca n'a rien à voir. Le mot coliving a été inventé justement pour marquer la différence avec la colocation.
C'est beaucoup plus haut de gamme, les apprtement sont spécialement aménagés pour partger des espaces communs agréables tout en offrant une chambre individuelle à chacun.
Allez voir ici vous comprendrez :https://www.livecolonies.com/coliving/paris
Les coliving proposés c'est 1200€ minimum à Paris IM. Donc faut gagner au moins 3600€ net soit au moins 56k€ brut. Pas vraiment un truc de pauvre.

ab86
Messages : 1559
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#166 Message par ab86 » 06 janv. 2023, 19:10

Ben92 a écrit :
06 janv. 2023, 18:21
nanne02 a écrit : Le coliving en île de France c est pas développé. Sauf par les marchands de sommeil mais le standing n est pas au niveau des attentes des jeunes développeurs...
La faute aux propriétaires de grands appartements qui ne proposent pas de collocations ?
kamoulox a écrit :
06 janv. 2023, 17:57
Quand tu gagnes plus de 1500 euros par mois aucun intérêt du coliving à paris. C’est bien pour les étudiants ou pour un groupes de potes echangistes à la limite mais y’a les clubs pour ça
Sérieux c’est un truc quand t’as pas de tunes mais que tu veux vivre dans autre chose que 10 m2
Vous confondez coliving coliving et colocation. Ca n'a rien à voir. Le mot coliving a été inventé justement pour marquer la différence avec la colocation.
C'est beaucoup plus haut de gamme, les apprtement sont spécialement aménagés pour partger des espaces communs agréables tout en offrant une chambre individuelle à chacun.
Allez voir ici vous comprendrez :https://www.livecolonies.com/coliving/paris
Les coliving proposés c'est 1200€ minimum à Paris IM. Donc faut gagner au moins 3600€ net soit au moins 56k€ brut. Pas vraiment un truc de pauvre.
Euh, maintenant c'est peut-être pas un truc de Pauvre, je suis d'accord, mais dans les années 80, c'est le genre de truc dans lequel je vivais, payé par la boite de mon stage
Gagner 3600€/mois et vivre comme quand j'étais étudiant, sans avoir un "vrai" endroit à moi que je puisse meubler/aménager/décorer à mon goût. Tu as beau l'habiller avec un terme anglais pour faire moderne, ça me ferait un peu mal au luc.

Et les "coliving" à Paris sont super chers je trouve... Il y a une annonce c'est un appart de 200M2 (cela semble grand), mais si l'on regarde, c'est à partager à 10 personnes. Donc, au final, on est aussi entassé qu'en chambre universitaire...
Payer 1250€ pour 20m2, oui, cela s'adresse à une population vraiment particulière...

Pour moins cher, je préfère louer un appart de 90-100m2 avec 2 potes.
Modifié en dernier par ab86 le 06 janv. 2023, 19:44, modifié 2 fois.
14.11.17.32.44. vivement une grange

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 24657
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#167 Message par pimono » 06 janv. 2023, 19:13

Ben92 a écrit :
06 janv. 2023, 18:21

Les coliving proposés c'est 1200€ minimum à Paris IM. Donc faut gagner au moins 3600€ net soit au moins 56k€ brut. Pas vraiment un truc de pauvre.
c'est pas un truc de pauvre, juste de taré !
Parce que quand tu gagne bien, tu refuses de vivre au milieu des autres, sinon tu restes chez ta mère, en générale c'est gratuit.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

nanne02
-++
-++
Messages : 4648
Enregistré le : 27 oct. 2010, 15:39

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#168 Message par nanne02 » 06 janv. 2023, 19:25

A ce prix là autant passer 1 nuit d hôtel ou *irbnb par semaine a Paris + tgv et habiter en province. Ya peut être même moyen de gratter les frais pro sur les impôts.
Et ça ne peut concerner que quelques personnes bien payées et sans famille ou célibataires physiquement (faut pas que les plans c*ls soient en coliving, ou alors développer le business des love hôtels en IDF).

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8378
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#169 Message par Ben92 » 06 janv. 2023, 21:28

nanne02 a écrit :
06 janv. 2023, 19:25
A ce prix là autant passer 1 nuit d hôtel ou *irbnb par semaine a Paris + tgv et habiter en province. Ya peut être même moyen de gratter les frais pro sur les impôts.
Et ça ne peut concerner que quelques personnes bien payées et sans famille ou célibataires physiquement (faut pas que les plans c*ls soient en coliving, ou alors développer le business des love hôtels en IDF).
Tu as ta chambre en coliving donc ça marche pour les plans c*ls.

nanne02
-++
-++
Messages : 4648
Enregistré le : 27 oct. 2010, 15:39

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#170 Message par nanne02 » 06 janv. 2023, 21:31

Mouais. En silence alors.

ab86
Messages : 1559
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#171 Message par ab86 » 07 janv. 2023, 00:33

Ben92 a écrit :
06 janv. 2023, 21:28
nanne02 a écrit :
06 janv. 2023, 19:25
A ce prix là autant passer 1 nuit d hôtel ou *irbnb par semaine a Paris + tgv et habiter en province. Ya peut être même moyen de gratter les frais pro sur les impôts.
Et ça ne peut concerner que quelques personnes bien payées et sans famille ou célibataires physiquement (faut pas que les plans c*ls soient en coliving, ou alors développer le business des love hôtels en IDF).
Tu as ta chambre en coliving donc ça marche pour les plans c*ls.
Oui... Et le petit déjeuner devant 10 personnes.
14.11.17.32.44. vivement une grange

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16313
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#172 Message par WolfgangK » 07 janv. 2023, 00:40

ab86 a écrit :
06 janv. 2023, 19:10
Ben92 a écrit :
06 janv. 2023, 18:21
nanne02 a écrit : Le coliving en île de France c est pas développé. Sauf par les marchands de sommeil mais le standing n est pas au niveau des attentes des jeunes développeurs...
La faute aux propriétaires de grands appartements qui ne proposent pas de collocations ?
kamoulox a écrit :
06 janv. 2023, 17:57
Quand tu gagnes plus de 1500 euros par mois aucun intérêt du coliving à paris. C’est bien pour les étudiants ou pour un groupes de potes echangistes à la limite mais y’a les clubs pour ça
Sérieux c’est un truc quand t’as pas de tunes mais que tu veux vivre dans autre chose que 10 m2
Vous confondez coliving coliving et colocation. Ca n'a rien à voir. Le mot coliving a été inventé justement pour marquer la différence avec la colocation.
C'est beaucoup plus haut de gamme, les apprtement sont spécialement aménagés pour partger des espaces communs agréables tout en offrant une chambre individuelle à chacun.
Allez voir ici vous comprendrez :https://www.livecolonies.com/coliving/paris
Les coliving proposés c'est 1200€ minimum à Paris IM. Donc faut gagner au moins 3600€ net soit au moins 56k€ brut. Pas vraiment un truc de pauvre.
Euh, maintenant c'est peut-être pas un truc de Pauvre, je suis d'accord, mais dans les années 80, c'est le genre de truc dans lequel je vivais, payé par la boite de mon stage
Gagner 3600€/mois et vivre comme quand j'étais étudiant, sans avoir un "vrai" endroit à moi que je puisse meubler/aménager/décorer à mon goût. Tu as beau l'habiller avec un terme anglais pour faire moderne, ça me ferait un peu mal au luc.

Et les "coliving" à Paris sont super chers je trouve... Il y a une annonce c'est un appart de 200M2 (cela semble grand), mais si l'on regarde, c'est à partager à 10 personnes. Donc, au final, on est aussi entassé qu'en chambre universitaire...
Payer 1250€ pour 20m2, oui, cela s'adresse à une population vraiment particulière...

Pour moins cher, je préfère louer un appart de 90-100m2 avec 2 potes.
Je suis d'accord avec vous, mais force m'est de constater qu'il y a des gens qui aiment vivre en communauté. C'est le cas de mon beauf, qui a bientôt 30 ans préfère vivre dans ce genre de structures. Et effectivement, ça fait conditions de vie d'étudiant, mais pour certains (de mon point de vue, immatures) , ce n'est pas négatif, au contraire.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Korn
~~+
~~+
Messages : 5959
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#173 Message par Korn » 07 janv. 2023, 09:19

Une belle génération de cadres qui se fait.......
Il y a 2 décennies, en gagnant 2 smics, tu achetais un studio sur Paris qui, au final, aura permis de prendre le magot avec effet papillon.
Depuis quelques années, tu vis comme des réfugiés entassés dans un grand appart (mais avec des winners :lol: ) ou alors, il te faut minimum 3 smics (peut-être plus??) pour acheter un appart qui affiche une moins-value.
Et les perspectives sont mauvaises sur Paris. Pour moi, c'est du URW. Un marché baissier quand les taux sont au plus bas et que tout le reste explose, c'est un très mauvais signal.
Je n'aimerais pas être à leur place. On peut comprendre cette obsession de quitter Paris pour du TT.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29018
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#174 Message par kamoulox » 07 janv. 2023, 09:38

Télétravail : les salariés ne chôment pas

Le passage au travail à distance a bousculé les organisations ces dernières années. La crainte que les salariés soient moins efficaces semble infondée selon une étude universitaire américaine.

Réalisée par des chercheurs de l'université du Texas, et publiée par le Harvard Business Review, cette enquête constate que les réunions ont augmenté de 59 % entre 2020 et 2022. Cela représente trois réunions supplémentaires pour les travailleurs à distance, qui passent de 5 en 2020 à 8 en 2022.

Pour ces chercheurs, c'est un signe clair qu'ils « travaillent au lieu de se relâcher ». Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont rassemblé des métadonnées provenant de toutes les réunions Zoom, Microsoft Teams et Webex (impliquant des webcams activées et/ou désactivées) de 10 grandes organisations mondiales (dont sept font partie du classement Fortune 500) couvrant une variété de domaines, notamment la technologie, les soins de santé, l'énergie et les services financiers.
Réunions plus courtes

Cet ensemble de données a donné lieu à un total de plus de 48 millions de réunions pour plus d'un demi-million d'employés.

Autre crainte infondée : des heures passées en réunion. En réalité, selon cette étude, les réunions sont certes plus fréquentes, mais elles sont plus courtes qu'avant.

D'une moyenne de 43 minutes en 2020, les réunions ont été réduites d’environ un quart d’heure l’année dernière. « Cela semble indiquer que le travail est effectué plus efficacement qu'il ne l'aurait été autrement, puisque les réunions prolongées sont un signe que les choses vont plus lentement qu'elles ne le devraient », estiment les universitaires.

Autre baisse : le nombre moyen de participants par réunion. Il a diminué de moitié, passant d'une moyenne de 20 participants par réunion en 2020 à 10 participants par réunion en 2022.
Interactions plus riches

« Ce changement est principalement dû à l'augmentation de la proportion de réunions individuelles plutôt qu'à une diminution de la taille des réunions de groupe. Plus précisément, en 2020, 17 % des réunions étaient individuelles, mais en 2022, 42 % des réunions étaient individuelles. Ces réunions individuelles ont également une durée moyenne de 22 minutes en 2022, par rapport aux réunions de groupe, qui ont une durée moyenne de 40 minutes en 2022 », lit-on dans ce rapport.

Les données de cette analyse suggèrent également que les interactions à distance se rapprochent de plus en plus des interactions en personne. « Alors que l'on s'est beaucoup inquiété du fait que les employés ne bénéficient pas des interactions riches et spontanées qui ont lieu en personne, ces résultats indiquent que les employés à distance commencent peut-être à compenser la perte de ces interactions en organisant de plus en plus de réunions impromptues à distance », constatent les chercheurs.

S’il ne devient pas une norme pour tous les salariés et les secteurs, force est de constater que le télétravail perdurera. La principale crainte était une perte de productivité. Tout porte à croire que ce n'est pas le cas.

De plus en plus de personnes recherchent des offres d'emploi proposant des horaires flexibles et des options de travail hybride. Il y a donc fort à parier que cette tendance connaîtra une nouvelle croissance cette année.

https://itsocial.fr/enjeux-it/enjeux-ut ... oment-pas/

Boeuf1803
Messages : 1387
Enregistré le : 21 août 2015, 09:59

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#175 Message par Boeuf1803 » 07 janv. 2023, 12:45

C’est évident. Pour moi c’est même l’inverse j’ai tendance à donner le temps de transport épargné à l’employeur. On a fait 2 belles années à 100% TT (Mars 2020 - Mars 2022). Bon pas de sinistres j’avoue ça aide aussi :D
Dans mon service personne n’a disparu. Et on a fait le taff, comme d’habitude. Mais en France certains (mauvais) responsables sont juste des surveillants / contremaîtres, alors forcément il y a des frottements.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10080
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Quand certaines entreprises n’arrivent plus à recruter a cause de l’envolée des prix immobiliers

#176 Message par ProfGrincheux » 07 janv. 2023, 17:25

Korn a écrit :
07 janv. 2023, 09:19
.
Et les perspectives sont mauvaises sur Paris. Pour moi, c'est du URW.
As tu bien compris ce qui est arrivé à URW? Indication: le titre a beaucoup plus perdu de valeur que les centres commerciaux que la société possède.
Ignorés: Manfred, titano.