"Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#201 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 11:01

Pour les locations , plainte des locataires, suspension agrément du diagnostiqueur, éventuellement garde à vue des propriétaires, puis mise aux normes du logement avec amende et remboursement d une partie du loyer sur la durée lésée. Cette procédure peut s étendre à l ensemble des biens détenus par le propriétaire.
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 15073
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#202 Message par henda » 21 janv. 2023, 11:13

Hâte que tout le monde se lance dans la procédure :lol:

Avatar du membre
Marie 94
-++
-++
Messages : 4775
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#203 Message par Marie 94 » 21 janv. 2023, 11:56

Garde à vue :lol:

Déjà qu'on n'arrive pas à gérer la délinquance et la criminalité dans ce pays avec les effectifs actuels de la Police et de la Justice....

Dans les faits, personne ne va se lancer dans une procédure contre le diagnostiqueur qui se couvre en mettant dans son rapport "non observable" et met des des valeur par défaut.

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#204 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 12:01

Marie 94 a écrit :
21 janv. 2023, 11:56
Garde à vue :lol:

Déjà qu'on n'arrive pas à gérer la délinquance et la criminalité dans ce pays avec les effectifs actuels de la Police et de la Justice....

Dans les faits, personne ne va se lancer dans une procédure contre le diagnostiqueur qui se couvre en mettant dans son rapport "non observable" et met des des valeur par défaut.
Ah encore une personne qui fait mon travail.
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Avatar du membre
titano
~~+
~~+
Messages : 8932
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#205 Message par titano » 21 janv. 2023, 12:33

Marie 94 a écrit :
21 janv. 2023, 11:56
Garde à vue :lol:

Déjà qu'on n'arrive pas à gérer la délinquance et la criminalité dans ce pays avec les effectifs actuels de la Police et de la Justice....

Dans les faits, personne ne va se lancer dans une procédure contre le diagnostiqueur qui se couvre en mettant dans son rapport "non observable" et met des des valeur par défaut.
+1, au pire un froncement sourcille, la France, what else ?
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Pooteen président !
Pimono, neron, saturne, Guynemer => /dev/null

Avatar du membre
miguel
+
+
Messages : 3249
Enregistré le : 18 nov. 2007, 13:54

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#206 Message par miguel » 21 janv. 2023, 12:36

Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 10:57
Nous avons déjà reçu une note de service dans mon travail pour les diagnostiqueurs accommodant. Si dépôt de plainte des nouveaux propriétaires, garde à vue du diagnostiqueur, suspension de l agrément le temps de l enquete , audition du notaire . Si les faits sont avérés et que le diagnostiqueur se décharge sur les anciens propriétaires, possibilité d annulation de la vente avec amende ou estimation des coûts de rénovation énergétique payé par les anciens propriétaires.
Quels services SVP si c'est pas indiscret ?

C'est kan meme grave à ce stade :?
Les affaires de ce monde sont gouvernées par la fortune et par Dieu. Machiavel.

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#207 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 12:41

miguel a écrit :
21 janv. 2023, 12:36
Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 10:57
Nous avons déjà reçu une note de service dans mon travail pour les diagnostiqueurs accommodant. Si dépôt de plainte des nouveaux propriétaires, garde à vue du diagnostiqueur, suspension de l agrément le temps de l enquete , audition du notaire . Si les faits sont avérés et que le diagnostiqueur se décharge sur les anciens propriétaires, possibilité d annulation de la vente avec amende ou estimation des coûts de rénovation énergétique payé par les anciens propriétaires.
Quels services SVP si c'est pas indiscret ?

C'est kan meme grave à ce stade :?
Délinquance financière
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Avatar du membre
Marie 94
-++
-++
Messages : 4775
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#208 Message par Marie 94 » 21 janv. 2023, 12:55

Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 12:01
Marie 94 a écrit :
21 janv. 2023, 11:56
Garde à vue :lol:

Déjà qu'on n'arrive pas à gérer la délinquance et la criminalité dans ce pays avec les effectifs actuels de la Police et de la Justice....

Dans les faits, personne ne va se lancer dans une procédure contre le diagnostiqueur qui se couvre en mettant dans son rapport "non observable" et met des des valeur par défaut.
Ah encore une personne qui fait mon travail.
Vous utilisez là un argument d'autorité. Reprenons votre message plus haut
Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 10:57
Nous avons déjà reçu une note de service dans mon travail pour les diagnostiqueurs accommodant. Si dépôt de plainte des nouveaux propriétaires, garde à vue du diagnostiqueur, suspension de l agrément le temps de l enquete , audition du notaire . Si les faits sont avérés et que le diagnostiqueur se décharge sur les anciens propriétaires, possibilité d annulation de la vente avec amende ou estimation des coûts de rénovation énergétique payé par les anciens propriétaires.
Vu le nombre de conditions dans votre message (il y a trois "si"), on voit bien que tout ça est bien hypothétique.

Les proprios tremblent déjà à l'idée de se retrouver en garde à vue :lol:

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#209 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 13:15

Le but n est pas la garde a vue mais de cibler les personnes qui ont un agrément. Comme nous le faisons pour plusieurs professionnels, comme les contrôleurs techniques, les médecins complaisants, des notaires etc...et croyez moi j ai du travail. Mais après je peux faire une réquisition à bulle immobilière et savoir qui vous êtes et ainsi retrouver vos parents pour arriver à ce fameux diagnostic accommodant.
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#210 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 13:19

Ne vous croyez pas au-dessus des lois . Comme beaucoup de personnes qui défilent devant moi et qui lors de leur entretien avec leur avocat apprennent qu ils sont bagues. Et qu ils vont devoir répondre de leur tentative d escroquerie. Parce que vendre ou louer un bien qui ne correspond pas à ce qu il devait être est une escroquerie.
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#211 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 13:30

Je précise aussi que le dépôt de plainte n est pas obligatoire pour une procédure pénale, du moment ou l officier ou l agent de police judiciaire constate l infraction. A ce titre le fait que vous vous ventez que vos parents ont bénéficié d un diagnostic accommodant est déjà une saisine pour les services de police judiciaire.
Cordialement.
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8880
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#212 Message par Ben92 » 21 janv. 2023, 13:34

Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 10:57
Nous avons déjà reçu une note de service dans mon travail pour les diagnostiqueurs accommodant. Si dépôt de plainte des nouveaux propriétaires, garde à vue du diagnostiqueur, suspension de l agrément le temps de l enquete , audition du notaire . Si les faits sont avérés et que le diagnostiqueur se décharge sur les anciens propriétaires, possibilité d annulation de la vente avec amende ou estimation des coûts de rénovation énergétique payé par les anciens propriétaires.
Merci de ce témoignage, ces derniers mois j'ai évoqué qu'il y aurait des diagnostiqueurs accommodants et des membres du forum (je ne sais plus qui peu importe) s'étaient fichus de moi... Évidemment que ça allait arriver. Et je ne crois pas une seconde que les nouveaux propriétaires vont s'engager dans une épopée judiciaire, parce que ça coûte cher, que ca prend du temps et qu'ils s'en foutent. Et si jamais dépôt de plainte il y avait, je demande à voir pour la garde a vue et le retrait de l'agrément. Je n'y crois pas non plus, la police et la justice sont trop débordées pour perdre du temps a ces conneries.

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#213 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 13:59

Ben fait c est mon métier que je fais tout les jours donc oui on a du temps a perdre
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Avatar du membre
titano
~~+
~~+
Messages : 8932
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#214 Message par titano » 21 janv. 2023, 14:03

Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 13:15
Le but n est pas la garde a vue mais de cibler les personnes qui ont un agrément. Comme nous le faisons pour plusieurs professionnels, comme les contrôleurs techniques, les médecins complaisants, des notaires etc...et croyez moi j ai du travail. Mais après je peux faire une réquisition à bulle immobilière et savoir qui vous êtes et ainsi retrouver vos parents pour arriver à ce fameux diagnostic accommodant.
Ne sois pas si autoritaire, j'ai fait caca dans ma culotte.
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Pooteen président !
Pimono, neron, saturne, Guynemer => /dev/null

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#215 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 14:09

titano a écrit :
21 janv. 2023, 14:03
Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 13:15
Le but n est pas la garde a vue mais de cibler les personnes qui ont un agrément. Comme nous le faisons pour plusieurs professionnels, comme les contrôleurs techniques, les médecins complaisants, des notaires etc...et croyez moi j ai du travail. Mais après je peux faire une réquisition à bulle immobilière et savoir qui vous êtes et ainsi retrouver vos parents pour arriver à ce fameux diagnostic accommodant.
Ne sois pas si autoritaire, j'ai fait caca dans ma culotte.
T as du wifi en ephad ?
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#216 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 14:10

Enfin tout ça pour dire que tout le monde passe à la caisse .
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Avatar du membre
titano
~~+
~~+
Messages : 8932
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#217 Message par titano » 21 janv. 2023, 14:14

Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 13:59
Ben fait c est mon métier que je fais tout les jours donc oui on a du temps a perdre
Alors moi mon métier, c'est fonctionnaire d'état d'une police administrative spéciale, officiant en uniforme. Je coince des professionnels 1 fois, 2 fois, 3 fois .. 5 fois pour la même faute qui coute 3750€ l'unité.
"Non non on va pas les ruiner"
Et ces pros se tape sur le ventre de notre "gentillesse" (pour ne pas dire autre chose).
Alors tes gros yeux... :lol:
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Pooteen président !
Pimono, neron, saturne, Guynemer => /dev/null

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#218 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 14:22

titano a écrit :
21 janv. 2023, 14:14
Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 13:59
Ben fait c est mon métier que je fais tout les jours donc oui on a du temps a perdre
Alors moi mon métier, c'est fonctionnaire d'état d'une police administrative spéciale, officiant en uniforme. Je coince des professionnels 1 fois, 2 fois, 3 fois .. 5 fois pour la même faute qui coute 3750€ l'unité.
"Non non on va pas les ruiner"
Et ces pros se tape sur le ventre de notre "gentillesse" (pour ne pas dire autre chose).
Alors tes gros yeux... :lol:
Ben si t as pas les arguments auprès du PR pour faire péter un agrément. Change de boulot .
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#219 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 14:22

Allez fais-moi plaisir dis moi que t es de la PN stp.
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8880
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#220 Message par Ben92 » 21 janv. 2023, 14:38

En réfléchissant deux secondes l'acheteur a aussi intérét a acheter un logement surnoté.
Si je veux acheter un appartement et que le vendeur me dit : "il aurait peut être dû être classé F, mais on a diagnostiqueur sympa du coup il l'a classé E" ça me va très bien parce que:
1/ Si je veux le louer un jour je en serai pas embêté
2/ le jour où j'aurai à le revendre je pourrai réutiliser ce diagnostic.
En fait les diagnostics accommodants ça arrange tout le monde. Avec un doigt aux écolos en bonus pour le plaisir. :lol:

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23571
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#221 Message par Goldorak2 » 21 janv. 2023, 14:49

sawaï a écrit :
20 janv. 2023, 16:58
Te soucies tu des conditions de logement de ceux qui sont obligés de recourir au parc locatif privé?
Oui. Et ce n'est certainement pas en tapant sur les derniers bailleurs privés que tu vas améliorer les conditions de logements. C'est en multipliant l'offre des bailleurs privés. Les locataires font le meilleur choix possible (surtout qu'il est relativement facile de changer de location). Dans la multitude ou la pénurie.
On n'en prend absolument pas le chemin de l'augmentation de l'offre locative. Et cette stupidité d'interdiction de location des mauvais DPE est un nouveau mauvais signal de plus (signal qui sera parfaitement reçu).
On n'est pas près de multiplier les bailleurs et les locations du parc privé.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3349
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#222 Message par sawaï » 21 janv. 2023, 15:24

Goldorak2 a écrit :
21 janv. 2023, 14:49
sawaï a écrit :
20 janv. 2023, 16:58
Te soucies tu des conditions de logement de ceux qui sont obligés de recourir au parc locatif privé?
Oui. Et ce n'est certainement pas en tapant sur les derniers bailleurs privés que tu vas améliorer les conditions de logements.
Améliorer les perfs énergétiques, thermiques d'un logement c'est améliorer les conditions de logement.

Si un bailleur privé se soucie des conditions de logement de ses locataires, alors il comprend certainement que l'objet de la réglementation n'est pas la pour le taper mais pour garantir des conditions de logement décentes sur un aspect souvent négligé des locs.

Je comprends qu'on soit pas jouasse de voir ça tomber dessus en temps que bailleur, m'enfin seuls sont interdits pour le moment les F et G. Ce sont des logements avec generalement pas d'isolation des murs, et avec au moins un ou 2 gros defauts tels que chauffés à l'elec Joule, simple vitrage, pas d'isolation des combles ou de la toiture.
Avec l'interdiction future des E, je ne pense pas que l'on pourra louer avec plus d'un de ces défauts, isolation des murs comprise. Sauf à avoir de l'ENR : bois, solaire, réseau de chaleur...
On verra.

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#223 Message par Ambre » 21 janv. 2023, 15:24

Ben92 a écrit :
21 janv. 2023, 14:38
En réfléchissant deux secondes l'acheteur a aussi intérét a acheter un logement surnoté.
Si je veux acheter un appartement et que le vendeur me dit : "il aurait peut être dû être classé F, mais on a diagnostiqueur sympa du coup il l'a classé E" ça me va très bien parce que:
1/ Si je veux le louer un jour je en serai pas embêté
2/ le jour où j'aurai à le revendre je pourrai réutiliser ce diagnostic.
En fait les diagnostics accommodants ça arrange tout le monde. Avec un doigt aux écolos en bonus pour le plaisir. :lol:
Oui en y réfléchissant il calcule sa dépense énergétique et s apercoit quand la facture arrive qu elle ne correspond pas a ses prévisions budgétaires.
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8880
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#224 Message par Ben92 » 21 janv. 2023, 15:31

Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 15:24
Oui en y réfléchissant il calcule sa dépense énergétique et s apercoit quand la facture arrive qu elle ne correspond pas a ses prévisions budgétaires.
Pour les grands logements ça a une importance, pour un 2P parisien à 10000€/m2 l'acheteur s'en fout complètement car les factures de chauffage sont epsilonesques par rapport au coût du crédit. Et en plus elles ne rentrent pas dans le calcul de l'endettement fait par la banque, quand on est aux taquets de sa capacité d'emprunt on a plutôt intérêt à acheter un logement energivore moins cher pour avoir 2 ou 3 m2 de plus.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23571
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#225 Message par Goldorak2 » 21 janv. 2023, 15:52

sawaï a écrit :
21 janv. 2023, 15:24
Si un bailleur privé se soucie des conditions de logement de ses locataires, alors il comprend certainement que l'objet de la réglementation n'est pas la pour le taper mais pour garantir des conditions de logement décentes sur un aspect souvent négligé des locs.
Le bailleur privé doit de soucier d'être dans le marché, éventuellement un peu meilleur que les autres pour avoir les meilleurs locataires.
Si les autres bailleurs disparaissent et que les locataires n'ont "pas le choix", le bailleur n'a pas à faire d'effort qualitatif. Tout se louera, même les 4 planches en bois que tu évoquais.
Pour améliorer le parc de logement locatif, il faut multiplier les bailleurs.
Je comprends qu'on soit pas jouasse de voir ça tomber dessus en temps que bailleur, m'enfin seuls sont interdits pour le moment les F et G.
Je suis à un âge (petite 50aine) où je pourrais être bailleur. J'ai fini de rembourser ma RP et malgré une belle mère en ehpad et une fille étudiante, il me reste un peu de gras en ce moment (depuis 2 ans et pour encore 15 ans si tout va bien).
Est ce le moment de faire un investissement locatif ? Pas pour améliorer les conditions de logement de locataires, mais pour me préparer une réserve pour plus tard. Il faudrait donc que le logement soit légèrement plus désirable que les autres logements en concurrence... Ce qui améliorerait l'offre et la qualité du parc locatif...

J'avoue, je n'avais déjà pas envie de me lancer dans cette affaire. Mon père a perdu beaucoup d'argents en tant que bailleur amateur (et bienveillant) dans les 90's. Et cet n-ième frein réglementaire -qui fait suite a beaucoup d'autres freins reglémentaires depuis les 90's- va évidemment me dissuader encore un gros peu plus de devenir bailleur amateur...
On notera que d'autres mi-vieux du forum, qui auraient en ce moment de l'argent à placer dans du locatif, ont le même raisonnement sur d'autres files : le locatif est aujourd'hui un nid à emmerde non rentable et est donc à fuir.

Je vais plutôt continuer à faire faire des travaux dans ma RP... et pourquoi pas installer à ma Dame un jacuzzi et un sauna. Tant pis pour ma "réserve" ... et les locataires.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 21 janv. 2023, 18:02, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
titano
~~+
~~+
Messages : 8932
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#226 Message par titano » 21 janv. 2023, 16:34

Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 14:22
Allez fais-moi plaisir dis moi que t es de la PN stp.
Non, je travaille avec eux ou les gendarmes, et ils ne sont pas à la noce non plus. Tu habites en France ? Tu n'as pas constaté un état de déliquescence générale ?
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Pooteen président !
Pimono, neron, saturne, Guynemer => /dev/null

Avatar du membre
titano
~~+
~~+
Messages : 8932
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#227 Message par titano » 21 janv. 2023, 16:38

Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 14:22
titano a écrit :
21 janv. 2023, 14:14
Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 13:59
Ben fait c est mon métier que je fais tout les jours donc oui on a du temps a perdre
Alors moi mon métier, c'est fonctionnaire d'état d'une police administrative spéciale, officiant en uniforme. Je coince des professionnels 1 fois, 2 fois, 3 fois .. 5 fois pour la même faute qui coute 3750€ l'unité.
"Non non on va pas les ruiner"
Et ces pros se tape sur le ventre de notre "gentillesse" (pour ne pas dire autre chose).
Alors tes gros yeux... :lol:
Ben si t as pas les arguments auprès du PR pour faire péter un agrément. Change de boulot .
Tu peux avoir les arguments que tu veux, quand ton chef ne veut pas, il ne veut pas. Et c'est pareil sur tout le territoire.
On pourrait parler aussi du droit de l'urbanisme, c'est aussi la fête du slip.
C'est Marie 94 qui a raison, ça fera pshit. Continue à faire le coq, ça ne changera rien.
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Pooteen président !
Pimono, neron, saturne, Guynemer => /dev/null

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10844
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#228 Message par ProfGrincheux » 21 janv. 2023, 21:24

@sawaï: lis avec attention ce que dit Goldo.

Il faut que le bailleur trouve son intérêt dans l'opération, pas seulement le locataire.

Il y a 2 types extrêmes de petits bailleurs avec un seul bien locatif, comme il y a 2 types de propriétaires-occupants. Ceux qui payent un emprunt et ceux qui n'en payent pas. Le premier type de bailleur se met beaucoup plus en danger que le second type car il doit en général assumer, même en supposant qu'il n'a pas d'impayés, un cash-flow négatif pendant la durée de l'emprunt.

Peut être ce qui va se passer est une disparition des petits bailleurs, s'ils décident de ne plus emprunter. C'est pas forcément grave si les gros prennent le relais et peuvent acheter moins cher.
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3349
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#229 Message par sawaï » 22 janv. 2023, 09:37

Le bailleur privé doit de soucier d'être dans le marché, éventuellement un peu meilleur que les autres pour avoir les meilleurs locataires.
je préfère cette version à la version des bailleurs soucieux des conditions de logement de leurs locataires.

L'une et l'autre ne sont pas exclusives, mais c'est la version "marché" qui guide tout ce petit monde...
En témoigne toutes les discussion à base de rendement locatif que l'on lit ici et là sur le fofo par Ex.

Et je ne jette pas d'emblée la pierre aux bailleurs : c'est le système qui est fait comme ça.

Par contre, venir se poser en quasi bienfaiteurs/samaritains, ça c'est le récit et l'image que certains aimeraient bien imposer, parfois en premier lieu à leurs propres yeux. Foutaises : c'est le fric le nerf de la guerre.

Après, des bailleurs prennent plus soin que d'autres du confort de leurs locataires, c'est tout à leur honneur. Mais c'est comme les poissons volants...
On verra.

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3349
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#230 Message par sawaï » 22 janv. 2023, 09:47

@sawaï: lis avec attention ce que dit Goldo.

Il faut que le bailleur trouve son intérêt dans l'opération, pas seulement le locataire.
oui,j'ai bien lu. Voir la mise au point ci dessus.
On verra.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23571
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#231 Message par Goldorak2 » 22 janv. 2023, 10:12

ProfGrincheux a écrit :
21 janv. 2023, 21:24
Peut être ce qui va se passer est une disparition des petits bailleurs, s'ils décident de ne plus emprunter. C'est pas forcément grave si les gros prennent le relais et peuvent acheter moins cher.
J'avais lu que la France est le seul pays occidental à ne plus avoir d'entreprises privées dont le métier est de posséder des logements et de les louer aux particuliers.

Parce que les entreprises savent compter et doivent gagner de l'argent. Les entreprises qui étaient sur ce marché ont vendu leurs logements.

Il n'y a pas de gros bailleurs privés. Juste des petits bailleurs qui comptent mal ou gèrent leur appauvrissement et des organismes publics bénéficiant d'un financement public.

Lorsque les petits bailleurs auront tous compris que le combat bailleur/locataire/reglementation est trop en défaveur du bailleur pour qu'il puisse gagner de l'argent, il n'y aura plus de locations privées... (ou alors adossées à des maffias rustres... en dehors de l'etat de droit.)
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10844
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#232 Message par ProfGrincheux » 22 janv. 2023, 10:52

Comme disait le vieil Adam Smith, ce n’est pas de l’altruisme du bailleur qu’il faut attendre son logement.

Le bailleur n’est en aucun cas un bon samaritain. Ça c’est de la communication institutionnelle. De la pub. Du flan.
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3349
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#233 Message par sawaï » 22 janv. 2023, 13:07

ProfGrincheux a écrit :
22 janv. 2023, 10:52
Comme disait le vieil Adam Smith, ce n’est pas de l’altruisme du bailleur qu’il faut attendre son logement.

Le bailleur n’est en aucun cas un bon samaritain. Ça c’est de la communication institutionnelle. De la pub. Du flan.
c'est la comm de Goldo quelques posts au dessus.
On verra.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10844
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#234 Message par ProfGrincheux » 22 janv. 2023, 15:06

Il ne faut pas prendre ça pour argent comptant.

La bienveillance réciproque du locataire et du bailleur consiste en l'observation scrupuleuse des clauses du contrat qui les lie.
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3349
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#235 Message par sawaï » 23 janv. 2023, 08:09

ProfGrincheux a écrit :
22 janv. 2023, 15:06
Il ne faut pas prendre ça pour argent comptant.
c'est un peu facile non?

La bienveillance réciproque du locataire et du bailleur consiste en l'observation scrupuleuse des clauses du contrat qui les lie.
cachez ce sein que je ne saurais voir... lequel? Celui des relations de rapport de force, voire de domination.
La bienveillance est le signe, un indice que l'on en est à ce point dans l'échange (depuis plusieurs posts en fait).
En l'occurence, le rapport de force entre locataire et bailleur. Entre celui qui cherche à se loger vs celui qui cherche à rentabiliser son bien.
Comme souvent (comme dans les rapports de production par ex.), le possédant dispose de davantage de marge de manoeuvre que celui qui cherche à satisfaire un besoin primaire, surtout en zone tendue.
Raison pour laquelle il faut mettre des garde fous.
On verra.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10844
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#236 Message par ProfGrincheux » 23 janv. 2023, 09:46

Les garde-fous mis en place rendent l’activité de bailleur peu rentable et relativement risquée. Si les proprios se sont mis massivement à faire du meublé touristique et à fuir la location nue, c’est que la location nue est insuffisamment attractive.

Au vu de la façon dont sont gérés les impayés et au vu de la réglementation des baux, le rapport de force est nettement en faveur du locataire. Sans doute parce que la législation s’est donné pour but d’aller contre les « rapports de domination » que le code civil rend possibles.

Sauf s’il a eu la folie de vouloir se loger sur un marché tendu. Là, au moment du tri par le bailleur des candidats à la location, le bailleur est en position de force absolue et peut avoir des exigences délirantes. D’ailleurs il doit les avoir parce que tout problème peut dégénérer en une procédure judiciaire aux délais invraisemblables et que les assureurs privés sont très sélectifs sur les risques locatifs qu’ils acceptent d’assurer.

En marché non tendu, les loyers se calent bien évidemment sur la capacité à payer des locataires.

Acheter à crédit un bien locatif pour le rénover ou pire un bien neuf n’est juste pas intéressant. 25 ans de cash-flow négatif pour acheter le droit de payer des impôts dans l’espoir de dégager une plus-value qui a toutes les chances d’être de l’inflation.

Si on n’est pas capable de faire les travaux de rénovation soi-même, qu’on ne fait pas ça de façon professionnelle, il n’y a pas de moyen. Les artisans qui auront de petites retraites mais ont quand même des rentrées et ne risquent pas l’IFI vont certes moins se faire ratiboiser. Mais ils ont l’habitude, ils font autant de black que possible dans leur activité pro. Un AI m’a avoué un jour que si vous achetez un appart avec travaux, la valeur de la décote par rapport au même bien rénové est essentiellement ce que les travaux coûtent au black. La conclusion irréfutable est que, les travaux, il faut les faire au black.

Ça peut être intéressant d’hériter d’un bien locatif voire de mettre une RP/RS déjà payée en location. Ça peut être intéressant comme réserve de valeur ou couverture contre l’inflation si on a plein de pognon dont ne sait pas quoi faire.

Mais il ne faut pas se mettre un emprunt sur le dos pour ça. Or, sans emprunt (ou pognon frais) des proprio, pas de renouvellement ni de rénovation du parc.

D’un autre côté, ça peut faire baisser les prix à l’achat. Au fond est ce que ça me dérange en tant que propriétaire-occupant que les prix baissent un peu? En fait non. Ça ne me dérange pas. Je ne suis pas Ben92. Ce sera moins bien pour mes héritiers si l’immobilier dont ils hériteront n’est pas cher mais je serai mort alors ce n’est pas mon affaire.

Il y a d’ailleurs plusieurs façons d’échapper à la condition de locataire en zone tendue: partir en zone non tendue, obtenir un HLM ou acheter.
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3349
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#237 Message par sawaï » 23 janv. 2023, 21:08

il y a d’ailleurs plusieurs façons d’échapper à la condition de locataire en zone tendue: partir en zone non tendue, obtenir un HLM ou acheter.
c'est vrai...mais on est à 2 doigts du traversage de rue là.
Non, on y est.

Il y a un équilibre à trouver entre
les contraintes visant à protéger les locataires de l'habitat précaire (= contre l'incertitude du maintien dans le logement) et leur assurer des conditions de logements décentes d'une part
Et l'intérêt du proprietaire (financier mais pas que) à mettre le bien sur le marché.

Le risque est effectivement de degarnir l'offre locative, mais ce serait pour retrouver les biens sur le marché de la vente. Tant que les logements ne sont pas demolis, c'est une operation a somme nulle ; ce n'est qu'un changement de categorie.

L'autre risque est de passer outre les règles (marchands de sommeil pour prendre un cas extreme).

Que les passoires énergétiques rejoignent le traitement réservé aux logements insalubres n'est pas pour me déplaire.
Il y a d'autres leviers sur lesquels agir pour redonner de l'attractivite a la mise en loc si besoin, au premier rang desquels le raccourcissement des délais de procédure pour impayés, ou la simplification des regles administratives notamment fiscales. Mais ca, ce sont des travaux de fond et pas des mesurettes.
On verra.

Qqun_de_Passage
-+
-+
Messages : 1757
Enregistré le : 23 janv. 2020, 17:07

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#238 Message par Qqun_de_Passage » 23 janv. 2023, 21:43

Il y aura néanmoins décote car l’acheteur de RP n’aura pas la possibilité de le mettre en location un jour.
Et si jamais il décidait faire les travaux nécessaires, qui peut dire combien ça coûtera ?

Ceci dit je suis d’accord dans l’ensemble, un DPE G ne restera pas vide… après c’est une question de prix que peuvent consentir les gens prêts à habiter dans ce type de bien obsolète.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36501
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#239 Message par Gpzzzz » 23 janv. 2023, 21:57

ProfGrincheux a écrit :
23 janv. 2023, 09:46
Les garde-fous mis en place rendent l’activité de bailleur peu rentable et relativement risquée. Si les proprios se sont mis massivement à faire du meublé touristique et à fuir la location nue, c’est que la location nue est insuffisamment attractive.

Au vu de la façon dont sont gérés les impayés et au vu de la réglementation des baux, le rapport de force est nettement en faveur du locataire. Sans doute parce que la législation s’est donné pour but d’aller contre les « rapports de domination » que le code civil rend possibles.

Sauf s’il a eu la folie de vouloir se loger sur un marché tendu. Là, au moment du tri par le bailleur des candidats à la location, le bailleur est en position de force absolue et peut avoir des exigences délirantes. D’ailleurs il doit les avoir parce que tout problème peut dégénérer en une procédure judiciaire aux délais invraisemblables et que les assureurs privés sont très sélectifs sur les risques locatifs qu’ils acceptent d’assurer.

En marché non tendu, les loyers se calent bien évidemment sur la capacité à payer des locataires.

Acheter à crédit un bien locatif pour le rénover ou pire un bien neuf n’est juste pas intéressant. 25 ans de cash-flow négatif pour acheter le droit de payer des impôts dans l’espoir de dégager une plus-value qui a toutes les chances d’être de l’inflation.

Si on n’est pas capable de faire les travaux de rénovation soi-même, qu’on ne fait pas ça de façon professionnelle, il n’y a pas de moyen. Les artisans qui auront de petites retraites mais ont quand même des rentrées et ne risquent pas l’IFI vont certes moins se faire ratiboiser. Mais ils ont l’habitude, ils font autant de black que possible dans leur activité pro. Un AI m’a avoué un jour que si vous achetez un appart avec travaux, la valeur de la décote par rapport au même bien rénové est essentiellement ce que les travaux coûtent au black. La conclusion irréfutable est que, les travaux, il faut les faire au black.

Ça peut être intéressant d’hériter d’un bien locatif voire de mettre une RP/RS déjà payée en location. Ça peut être intéressant comme réserve de valeur ou couverture contre l’inflation si on a plein de pognon dont ne sait pas quoi faire.

Mais il ne faut pas se mettre un emprunt sur le dos pour ça. Or, sans emprunt (ou pognon frais) des proprio, pas de renouvellement ni de rénovation du parc.

D’un autre côté, ça peut faire baisser les prix à l’achat. Au fond est ce que ça me dérange en tant que propriétaire-occupant que les prix baissent un peu? En fait non. Ça ne me dérange pas. Je ne suis pas Ben92. Ce sera moins bien pour mes héritiers si l’immobilier dont ils hériteront n’est pas cher mais je serai mort alors ce n’est pas mon affaire.

Il y a d’ailleurs plusieurs façons d’échapper à la condition de locataire en zone tendue: partir en zone non tendue, obtenir un HLM ou acheter.
La location meublée ou saisonnière c est juste une niche fiscale comme une autre...
Le législateur peut la rendre non rentable du jour au lendemain.. mais on s éloigné du sujet qui est la transition écologique..
Certains ne pourront plus conduire leur clio de 98. Elle vaut 400e.. d autres proprios d appartement ne pourront plus louer leur bien a 400ke..
Après je me fais moins de soucis pour les seconds bizarrement :roll:

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16652
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#240 Message par WolfgangK » 24 janv. 2023, 00:40

sawaï a écrit :
23 janv. 2023, 21:08
il y a d’ailleurs plusieurs façons d’échapper à la condition de locataire en zone tendue: partir en zone non tendue, obtenir un HLM ou acheter.
c'est vrai...mais on est à 2 doigts du traversage de rue là.
Non, on y est.

Il y a un équilibre à trouver entre
les contraintes visant à protéger les locataires de l'habitat précaire (= contre l'incertitude du maintien dans le logement) et leur assurer des conditions de logements décentes d'une part
Et l'intérêt du proprietaire (financier mais pas que) à mettre le bien sur le marché.

Le risque est effectivement de degarnir l'offre locative, mais ce serait pour retrouver les biens sur le marché de la vente. Tant que les logements ne sont pas demolis, c'est une operation a somme nulle ; ce n'est qu'un changement de categorie.
Il peut y avoir des logements qui sortent durablement du marché : tous les proprios ne sont pas des agents rationnels (où ils peuvent croire que le législateur reviendra sur sa décision, que les coûts d'isolation baisseront, …).
Aussi, lorsque les logements sont chers, ça incite à en créer. Je n'arrêtais pas de dire à mon épouse, "s'il ne tenait qu'à moi, on rajouterait 2 ou 3 étages à cet immeuble" quand nous nous promenions dans Paris et qu'on croisait des immeubles à 2 ou 3 étages. Récemment, j'en vois plein qui sont justement en travaux. J'imagine que ça doit coûter un pognon de dingue et que si les promoteurs le font, c'est parce qu'ils comptent (comptaient ?) vendre à prix d'or les m² créés.

Encore une fois, je suis contre le logement cher (et je voudrais être acheteur net à CT/ MT), mais je trouve idiot de vouloir s'attaquer au prix plutôt qu'à la rareté.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23571
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#241 Message par Goldorak2 » 24 janv. 2023, 13:50

sawaï a écrit :
23 janv. 2023, 21:08
Le risque est effectivement de degarnir l'offre locative, mais ce serait pour retrouver les biens sur le marché de la vente. Tant que les logements ne sont pas demolis, c'est une operation a somme nulle ; ce n'est qu'un changement de categorie.
C'est exact... pour le stock de logement existant. Hors il y a aussi le flux, la construction.
Cuba vit toujours sur son stock de logement d'il y a 60 ans. Et ça ne donne pas de très bonnes conditions de logements aux cubains. (leurs propriétaires immobiliers ne gagnent pas d'argent)
L'autre risque est de passer outre les règles (marchands de sommeil pour prendre un cas extreme).
C'est ça. A moins que ça ne soit encore pire.
Les marchands de sommeil, c'est quand même une liberté de loger (les locataires des marchands de sommeils ne sont pas obligés de signer).
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44

Avatar du membre
Marie 94
-++
-++
Messages : 4775
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#242 Message par Marie 94 » 24 janv. 2023, 13:50

Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 13:15
Le but n est pas la garde a vue mais de cibler les personnes qui ont un agrément. Comme nous le faisons pour plusieurs professionnels, comme les contrôleurs techniques, les médecins complaisants, des notaires etc...et croyez moi j ai du travail. Mais après je peux faire une réquisition à bulle immobilière et savoir qui vous êtes et ainsi retrouver vos parents pour arriver à ce fameux diagnostic accommodant.
J'avais fait une alerte pour votre message. Comme il est clôturé, je vous responds directement.

Ce DPE est une vaste escroquerie intellectuelle. L'état a décrété arbitrairement que des biens étaient des passoires. Je dis arbitrairement car il n'y a pas de moyen fiable et harmonisé de comparer la performance énergétique de 2 maisons. 2 diagnostiqueurs donnent 2 notes différentes pour la même maison en fonction des données qu'ils vont renseigner dans un logiciel.

Vôtre tentative d'intimidation prouve bien les méfaits que cela entraîne. Des petits caporals s'imaginent qu'ils sont devenus puissants et veulent sévir. Posez-vous plutôt la question du sens de votre métier. Quand on voit le niveau d'insécurité qu'il y a dans le pays, vous êtes réduits à aller chercher de la fraude dans une méthode foireuse d'évaluation de la performance énergétique.

Quant à me retrouver IRL et le diagnostiqueur en question, déjà bonne chance :lol: Ensuite, sur quelle base vous allez prouver qu'il y a une infraction ? Mes beaux parents ont pris le 1er diagnostiqueur sur la liste de diagnostiqueur agree par l'état et il est venu mettre une bonne note. C'est ridicule de prétendre qu'il s'agit d'une escroquerie sachant que l'on n'est pas expert du sujet. C'est à l'Etat de faire son boulot quand il délivre les agréments et quand il établit une méthode.

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#243 Message par Ambre » 24 janv. 2023, 14:18

Inutile de répondre vu que vous ne connaissez pas mon métier et comment le faire . Et on dit caporaux pas caporals.
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

berliner59
+
+
Messages : 3468
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#244 Message par berliner59 » 24 janv. 2023, 16:19

C'est quoi comme métier ? Pas fonctionnaire je suppose sinon il y a violation de l'obligation de discrétion, ce qui est une faute professionnelle.

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3349
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#245 Message par sawaï » 24 janv. 2023, 18:09

Marie 94 a écrit :
24 janv. 2023, 13:50
Ambre a écrit :
21 janv. 2023, 13:15
Le but n est pas la garde a vue mais de cibler les personnes qui ont un agrément. Comme nous le faisons pour plusieurs professionnels, comme les contrôleurs techniques, les médecins complaisants, des notaires etc...et croyez moi j ai du travail. Mais après je peux faire une réquisition à bulle immobilière et savoir qui vous êtes et ainsi retrouver vos parents pour arriver à ce fameux diagnostic accommodant.
J'avais fait une alerte pour votre message. Comme il est clôturé, je vous responds directement.

Ce DPE est une vaste escroquerie intellectuelle. L'état a décrété arbitrairement que des biens étaient des passoires. Je dis arbitrairement car il n'y a pas de moyen fiable et harmonisé de comparer la performance énergétique de 2 maisons. 2 diagnostiqueurs donnent 2 notes différentes pour la même maison en fonction des données qu'ils vont renseigner dans un logiciel.
Autant je suis critique sur le DPE, autant "escroquerie intellectuelle" et "arbitraire" sont (trop) forts dans la nouvelle version du DPE. Avant c'était parfois n'importe quoi en effet, bien que la majorité des diags fût alors réalisée de façon honnête. L'ensemble permettait d'avoir une vue sur les caractéristiques du parc immobilier français, mais peu fiable individuellement.
Maintenent que le DPE est opposable, et le DPE sur facture proscrit, ce n'est plus la même limonade.

Aucun audit, aucune évaluation, aucune mesure n'est fiable et reproductible à 100%, et tu le sais très bien. Alors pourquoi tant de haine?
On verra.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10844
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#246 Message par ProfGrincheux » 24 janv. 2023, 19:37

Goldorak2 a écrit :
24 janv. 2023, 13:50
sawaï a écrit :
23 janv. 2023, 21:08
Le risque est effectivement de degarnir l'offre locative, mais ce serait pour retrouver les biens sur le marché de la vente. Tant que les logements ne sont pas demolis, c'est une operation a somme nulle ; ce n'est qu'un changement de categorie.
C'est exact... pour le stock de logement existant. Hors il y a aussi le flux, la construction.
Cuba vit toujours sur son stock de logement d'il y a 60 ans. Et ça ne donne pas de très bonnes conditions de logements aux cubains. (leurs propriétaires immobiliers ne gagnent pas d'argent)
L'autre risque est de passer outre les règles (marchands de sommeil pour prendre un cas extreme).
C'est ça. A moins que ça ne soit encore pire.
Les marchands de sommeil, c'est quand même une liberté de loger (les locataires des marchands de sommeils ne sont pas obligés de signer).
Peux tu donner des liens pour le logement à Cuba? N'est ce pas l'état qui possède les logements cubains?

Si ce que tu avances à ce sujet est vrai, c'est le genre d'exemple qu'il faudrait que sawaï médite. Je pense qu'il est trop jeune pour avoir vu des logements sous bail loi de 48, il y en avait pas mal dans les années 80, mais ça a disparu.
Ignorés: Manfred, titano.

sanglier78
+
+
Messages : 2748
Enregistré le : 28 avr. 2020, 19:43

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#247 Message par sanglier78 » 24 janv. 2023, 19:43

Il en existait encore en 2005, et c était un taudis

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8880
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#248 Message par Ben92 » 24 janv. 2023, 20:42

Il y en avait encore des lois 48 en 2016 voire 2018, je suis tombé dessus plusieurs fois dans les annonces de biens a vendre.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36501
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#249 Message par Gpzzzz » 24 janv. 2023, 21:33

Ben92 a écrit :
24 janv. 2023, 20:42
Il y en avait encore des lois 48 en 2016 voire 2018, je suis tombé dessus plusieurs fois dans les annonces de biens a vendre.
Bah il y en reste encore plein.. demande a Cédric ou en est sa SCPI :lol:

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 23571
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: "Passoire énergétique" : près de la moitié des logements franciliens ne pourra plus être loué

#250 Message par Goldorak2 » 25 janv. 2023, 08:45

ProfGrincheux a écrit :
24 janv. 2023, 19:37
Peux tu donner des liens pour le logement à Cuba? N'est ce pas l'état qui possède les logements cubains?

Si ce que tu avances à ce sujet est vrai, c'est le genre d'exemple qu'il faudrait que sawaï médite. Je pense qu'il est trop jeune pour avoir vu des logements sous bail loi de 48, il y en avait pas mal dans les années 80, mais ça a disparu.
J'ai trouvé cet article qui annonce une libéralisation en 2011.

https://www.lemonde.fr/ameriques/articl ... _3222.html
Cuba autorise la vente des logements, pour la première fois depuis cinquante ans

Le gouvernement cubain a promulgué une loi autorisant, pour la première fois depuis cinquante ans, l'achat et la vente de logements, pour tenter notamment de relancer l'économie et réduire la pénurie de logements.

Publié le 03 novembre 2011
[...]
La possibilité de vendre et acheter des logements vise à réduire les problèmes immobiliers à Cuba où le déficit de logements est estimé à environ un million. Près de 80 % des Cubains sont propriétaires de leur logement. Seul un système compliqué et informel d'échange permettait jusqu'à présent aux Cubains de changer de logement.
J'avais lu des articles, où les cubains s'entassent dans des conditions misérables, avec une façade jolie de loin (un peu comme leurs automobiles, belles américaines des 60's qui roulent), et ne peuvent que tenter d'échanger leurs logements avec d'autres cubains lorsqu'ils veulent déménager.

Je compléterais si je trouve.

Sawai ne médite pas. Il milite.
Modifié en dernier par Goldorak2 le 01 févr. 2023, 16:17, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et viewtopic.php?f=204&t=75765
Ignorés : F. Zabinsky, immodium, itrane2000, Fabien44