Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
cnem
Messages : 330
Enregistré le : 14 juil. 2011, 14:48

Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#1 Message par cnem » 16 janv. 2023, 19:40

Sud-Ouest
13/01/2023

https://www.sudouest.fr/economie/immobi ... 654902.php
Après des années de hausse continue, les prix de l’immobilier commencent à stagner, voire à baisser dans certaines zones, comme en région parisienne. La remontée des taux d’intérêt, conjuguée à la réglementation sur le taux d’usure, qui interdit aux banques de prêter au-delà d’un certain taux d’endettement, y est pour beaucoup, car elle exclut des acquéreurs du marché.
Conséquence : ces derniers négocient davantage avant de signer. « Les délais et les négociations sont plus longs, les discussions portent sur beaucoup de détails et les vendeurs sont restés sur une estimation immobilière qui date un peu », explique Élodie Frémont, présidente de la commission statistiques immobilières des Notaires du Grand Paris.
« Entre le moment où le vendeur prend conscience que le prix est décalé par rapport au marché et celui où il l’ajuste, cela prend du temps », relève quant à lui le président de Century 21 France, Charles Marinakis
Il faudra encore attendre quelques mois pour que les vendeurs acceptent le fait que les prix vont baisser.
Pour l'instant, certains pensent encore que ça ne baissera pas et ils préfèrent attendre...

castralroc
Messages : 1525
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#2 Message par castralroc » 16 janv. 2023, 20:43

ça baissera, un peu, mais loin du krach tant rêvé par certains...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29076
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#3 Message par kamoulox » 16 janv. 2023, 21:48

Oui car beaucoup vont retirer le bien du marché en attendant des jours meilleurs. On risque de voir une réelle pénurie de bien à vendre et louer d’ici quelques mois ce qui sauvera les acheteurs contraints d’ailleurs

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8603
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#4 Message par Romario » 16 janv. 2023, 21:57

kamoulox a écrit :
16 janv. 2023, 21:48
Oui car beaucoup vont retirer le bien du marché en attendant des jours meilleurs.
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8603
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#5 Message par Romario » 16 janv. 2023, 21:59

cnem a écrit :
16 janv. 2023, 19:40
Pour l'instant, certains pensent encore que ça ne baissera pas et ils préfèrent attendre...
ça commence à se répandre, plusieurs personnes de mon entourage m'ont dit que ça commençait à baisser.
Dans quelques semaines, ce sera bien médiatisé, je pense.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29076
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#6 Message par kamoulox » 16 janv. 2023, 22:30

Romario a écrit :
16 janv. 2023, 21:57
kamoulox a écrit :
16 janv. 2023, 21:48
Oui car beaucoup vont retirer le bien du marché en attendant des jours meilleurs.
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
Quand tu y a goûté tu veux y retourner

castralroc
Messages : 1525
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#7 Message par castralroc » 16 janv. 2023, 23:15

Romario a écrit :
16 janv. 2023, 21:57
kamoulox a écrit :
16 janv. 2023, 21:48
Oui car beaucoup vont retirer le bien du marché en attendant des jours meilleurs.
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
Peut être pas aussi élevé... mais si on revient à des taux du style 2 / 2,5 % , c'est pas déconnant.
J'ai emprunté à 2,20% en 2014, je n'en suis pas mort :)
Les taux à 0,60 c'était clairement une anomalie.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8603
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#8 Message par Romario » 17 janv. 2023, 08:05

castralroc a écrit :
16 janv. 2023, 23:15
Romario a écrit :
16 janv. 2023, 21:57
kamoulox a écrit :
16 janv. 2023, 21:48
Oui car beaucoup vont retirer le bien du marché en attendant des jours meilleurs.
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
Peut être pas aussi élevé... mais si on revient à des taux du style 2 / 2,5 % , c'est pas déconnant.
J'ai emprunté à 2,20% en 2014, je n'en suis pas mort :)
Les taux à 0,60 c'était clairement une anomalie.
On est d'accord, et les prix se sont adaptés à cette anomalie.
On reviendra peut-être à des taux de 0,6%, allons savoir.
Mais la probabilité semble faible.
2% est déjà plus plausible, mais la capacité d'emprunt avec des taux de 2% n'est pas la même qu'avec des taux de 0,6%.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

tonytcr
Messages : 509
Enregistré le : 19 juin 2014, 10:14

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#9 Message par tonytcr » 17 janv. 2023, 08:44

castralroc a écrit :
16 janv. 2023, 23:15
Romario a écrit :
16 janv. 2023, 21:57
kamoulox a écrit :
16 janv. 2023, 21:48
Oui car beaucoup vont retirer le bien du marché en attendant des jours meilleurs.
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
Peut être pas aussi élevé... mais si on revient à des taux du style 2 / 2,5 % , c'est pas déconnant.
J'ai emprunté à 2,20% en 2014, je n'en suis pas mort :)
Les taux à 0,60 c'était clairement une anomalie.
sauf qu' en 2014 les prix étaient en adéquation avec les taux de l époque .En 3 ans dans mon secteur ca a pris 33%
Et les prix ne sont clairement pas en adéquation avec la qualité , et le budget des acheteurs , les parisiens étant reparti ou ayant déjà investi

grosbill
Messages : 108
Enregistré le : 24 mai 2005, 12:39
Localisation : paris

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#10 Message par grosbill » 17 janv. 2023, 09:01

castralroc a écrit :
16 janv. 2023, 23:15
Romario a écrit :
16 janv. 2023, 21:57
kamoulox a écrit :
16 janv. 2023, 21:48
Oui car beaucoup vont retirer le bien du marché en attendant des jours meilleurs.
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
J'ai emprunté à 2,20% en 2014, je n'en suis pas mort :)
J'en déduis donc que vous vous attendez à ce que les prix reviennent à ceux de 2014. C'est sacrément baissier ca!

Avatar du membre
ddv
~~+
~~+
Messages : 6806
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : Pays des droits du vacciné

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#11 Message par ddv » 17 janv. 2023, 10:44

cnem a écrit :
16 janv. 2023, 19:40
Sud-Ouest
13/01/2023

https://www.sudouest.fr/economie/immobi ... 654902.php
Après des années de hausse continue, les prix de l’immobilier commencent à stagner, voire à baisser dans certaines zones, comme en région parisienne. La remontée des taux d’intérêt, conjuguée à la réglementation sur le taux d’usure, qui interdit aux banques de prêter au-delà d’un certain taux d’endettement, y est pour beaucoup, car elle exclut des acquéreurs du marché.
Conséquence : ces derniers négocient davantage avant de signer. « Les délais et les négociations sont plus longs, les discussions portent sur beaucoup de détails et les vendeurs sont restés sur une estimation immobilière qui date un peu », explique Élodie Frémont, présidente de la commission statistiques immobilières des Notaires du Grand Paris.
« Entre le moment où le vendeur prend conscience que le prix est décalé par rapport au marché et celui où il l’ajuste, cela prend du temps », relève quant à lui le président de Century 21 France, Charles Marinakis
Il faudra encore attendre quelques mois pour que les vendeurs acceptent le fait que les prix vont baisser.
Pour l'instant, certains pensent encore que ça ne baissera pas et ils préfèrent attendre...
Je me demande quels types d'acheteurs le couple à Saint-Gilles-Croix-de-Vie espère trouver. Parce que bon, Saint-Gilles-Croix-de-Vie, c'est un lieu de vacances, il y a peu de boulot aux alentours. A moins de tomber sur un couple de télétravailleurs à 100%.
Parce que tous les vaccins disponibles en France nous protègent solidement contre le variant Delta. Parce qu’ils divisent par 12 son pouvoir de contamination. Parce qu’ils évitent 95% des formes graves. - E. Macron, 12 juillet 2021

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29076
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#12 Message par kamoulox » 17 janv. 2023, 10:53

J’ai passé des vacances épiques avec des potes y’a plus de 20 ans là bas, et effectivement c’était déjà un coin de vieux

Je vois pas qui irait la bas en 2023 à part des vieux il y a rien autour


Image

castralroc
Messages : 1525
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#13 Message par castralroc » 17 janv. 2023, 11:15

grosbill a écrit :
17 janv. 2023, 09:01
castralroc a écrit :
16 janv. 2023, 23:15
Romario a écrit :
16 janv. 2023, 21:57
kamoulox a écrit :
16 janv. 2023, 21:48
Oui car beaucoup vont retirer le bien du marché en attendant des jours meilleurs.
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
J'ai emprunté à 2,20% en 2014, je n'en suis pas mort :)
J'en déduis donc que vous vous attendez à ce que les prix reviennent à ceux de 2014. C'est sacrément baissier ca!
Et l’inflation annuelle c’est pour les chiens ?

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8603
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#14 Message par Romario » 17 janv. 2023, 11:44

castralroc a écrit :
17 janv. 2023, 11:15
grosbill a écrit :
17 janv. 2023, 09:01
castralroc a écrit :
16 janv. 2023, 23:15
Romario a écrit :
16 janv. 2023, 21:57
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
J'ai emprunté à 2,20% en 2014, je n'en suis pas mort :)
J'en déduis donc que vous vous attendez à ce que les prix reviennent à ceux de 2014. C'est sacrément baissier ca!
Et l’inflation annuelle c’est pour les chiens ?
Je pense qu'il parait en € constants.
Par ailleurs, pour l'instant l'inflation est peu portée sur les salaires.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
FunamBulle
+
+
Messages : 2698
Enregistré le : 15 avr. 2009, 13:30
Localisation : pns ǝɹǝɥdsıɯǝɥ

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#15 Message par FunamBulle » 17 janv. 2023, 11:48

Ma femme a envie de vendre notre maison pour en acheter une plus grande, en faisant un effort sur la durée d'emprunt( au passage on est très bien chez nous).
Sauf que sur ma maison j'ai encore 7 ans de remboursement (un emprut autour de 1%).
Si je solde mon emprunt à 1% en vendant ma maison, pour contracter un nouvel emprunt à 2,5 % pour la deuxième maison, genre prêt relais, c'est juste pas possible ! La perte financière est de plusieurs dizaines de milliers d' €.
Donc les parcours résidentiels comme on en a vu ces dernières décénnies (vente-achat) ne sont pas possibles pour ceux qui n'ont pas soldé leur emprunt.

Avatar du membre
FunamBulle
+
+
Messages : 2698
Enregistré le : 15 avr. 2009, 13:30
Localisation : pns ǝɹǝɥdsıɯǝɥ

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#16 Message par FunamBulle » 17 janv. 2023, 11:51

kamoulox a écrit :
17 janv. 2023, 10:53
J’ai passé des vacances épiques avec des potes y’a plus de 20 ans là bas, et effectivement c’était déjà un coin de vieux

Je vois pas qui irait la bas en 2023 à part des vieux il y a rien autour


Image
Elle est sacrément ronde cette pyramide, non ?

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8531
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#17 Message par Ben92 » 17 janv. 2023, 11:53

FunamBulle a écrit :
17 janv. 2023, 11:48
Ma femme a envie de vendre notre maison pour en acheter une plus grande, en faisant un effort sur la durée d'emprunt( au passage on est très bien chez nous).
Sauf que sur ma maison j'ai encore 7 ans de remboursement (un emprut autour de 1%).
Si je solde mon emprunt à 1% en vendant ma maison, pour contracter un nouvel emprunt à 2,5 % pour la deuxième maison, genre prêt relais, c'est juste pas possible ! La perte financière est de plusieurs dizaines de milliers d' €.
Donc les parcours résidentiels comme on en a vu ces dernières décénnies (vente-achat) ne sont pas possibles pour ceux qui n'ont pas soldé leur emprunt.
Du coup vous tu vas faire quoi ? Tu vas céder à la volonté de ta femme malgré tout ?

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 31695
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#18 Message par wasabi » 17 janv. 2023, 11:55

FunamBulle a écrit :
17 janv. 2023, 11:51
Elle est sacrément ronde cette pyramide, non ?
ronde et plate.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Korn
~~+
~~+
Messages : 6048
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#19 Message par Korn » 17 janv. 2023, 12:39

Taux refi BCE bientôt à 3% et on parle de retour à des taux d'emprunt à 2,00% :lol: Il faudra attendre longtemps, dans le meilleur des scénarios.

Cela me fait penser à une discussion avec un collègue directeur de services techniques. Sa feuille de route pour les prochaines années a fondu comme neige au soleil, plusieurs projets d'investissement étant mis "entre parenthèse", traduction : remis aux calendes grecques, explosion des charges de fonctionnement oblige.
Il me dit, "ce n'est pas possible, cela va créer du chômage, il faut que l'Etat fasse quelque chose (sachant qu'il fait déjà beaucoup...)" :lol: Je lui réponds, "Oui, et alors, la Fed a pointé les difficultés de recrutement des entreprises comme un des facteurs inflationnistes..."

Il y en a qui ne sont vraiment pas prêts à affronter la réalité des 2 prochaines années, minimum.
Modifié en dernier par Korn le 17 janv. 2023, 12:44, modifié 1 fois.

castralroc
Messages : 1525
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#20 Message par castralroc » 17 janv. 2023, 12:41

FunamBulle a écrit :
17 janv. 2023, 11:48
Ma femme a envie de vendre notre maison pour en acheter une plus grande, en faisant un effort sur la durée d'emprunt( au passage on est très bien chez nous).
Sauf que sur ma maison j'ai encore 7 ans de remboursement (un emprut autour de 1%).
Si je solde mon emprunt à 1% en vendant ma maison, pour contracter un nouvel emprunt à 2,5 % pour la deuxième maison, genre prêt relais, c'est juste pas possible ! La perte financière est de plusieurs dizaines de milliers d' €.
Donc les parcours résidentiels comme on en a vu ces dernières décénnies (vente-achat) ne sont pas possibles pour ceux qui n'ont pas soldé leur emprunt.
D’accord pour le parcours résidentiel bloqué.

J’ai un taux à 0,65 et encore 22 ans de remboursement.
Autant te dire que dans mon cas je ne suis pas prêt de vendre.
J’ai les capacités de contracter un autre emprunt mais à ce moment là je garderai la maison actuelle et je la met en loc..

Avatar du membre
FunamBulle
+
+
Messages : 2698
Enregistré le : 15 avr. 2009, 13:30
Localisation : pns ǝɹǝɥdsıɯǝɥ

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#21 Message par FunamBulle » 17 janv. 2023, 13:25

Ben92 a écrit :
17 janv. 2023, 11:53
FunamBulle a écrit :
17 janv. 2023, 11:48
Ma femme a envie de vendre notre maison pour en acheter une plus grande, en faisant un effort sur la durée d'emprunt( au passage on est très bien chez nous).
Sauf que sur ma maison j'ai encore 7 ans de remboursement (un emprut autour de 1%).
Si je solde mon emprunt à 1% en vendant ma maison, pour contracter un nouvel emprunt à 2,5 % pour la deuxième maison, genre prêt relais, c'est juste pas possible ! La perte financière est de plusieurs dizaines de milliers d' €.
Donc les parcours résidentiels comme on en a vu ces dernières décénnies (vente-achat) ne sont pas possibles pour ceux qui n'ont pas soldé leur emprunt.
Du coup vous tu vas faire quoi ? Tu vas céder à la volonté de ta femme malgré tout ?
bien sûr que non, ce n'est d'ailleurs tout simplement pas possible !

grosbill
Messages : 108
Enregistré le : 24 mai 2005, 12:39
Localisation : paris

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#22 Message par grosbill » 17 janv. 2023, 14:33

castralroc a écrit :
17 janv. 2023, 11:15
grosbill a écrit :
17 janv. 2023, 09:01
castralroc a écrit :
16 janv. 2023, 23:15
Romario a écrit :
16 janv. 2023, 21:57
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
J'ai emprunté à 2,20% en 2014, je n'en suis pas mort :)
J'en déduis donc que vous vous attendez à ce que les prix reviennent à ceux de 2014. C'est sacrément baissier ca!
Et l’inflation annuelle c’est pour les chiens ?
Allons, allons, sauf si vous pensez que les prix de l'immobiler ne font que suivre l'inflation (et dans ce cas, il faut sans doute vous renseigner), vous voyez sans doute ce que je veux dire.
On lit souvent que les taux ont été beaucoup plus haut par le passé et que ca allait. C'est vraiment bizare cette facon de raisonner si on n'imagine pas que, pour être consistant, on devrait aussi s'attendre à ce que les prix des logenments reviennent aussi au prix d'alors (corrigé de l'inflation si vous voulez) et donc d'attendre à une serieuse correction des prix.

castralroc
Messages : 1525
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#23 Message par castralroc » 17 janv. 2023, 16:06

Ben non parce que c’est trop simpliste.
Et surtout que ça fait fi de l’emprunt. Quid de celui qui a emprunté en 2015 ? Il vend avec une perte de 40% ?
Non il ne vend pas, tout simplement.

Les prix auront beau baisse pour 5% de ventes forcée le reste ne va pas vendre avec une perte de 20-30% pour racheter ensuite…
Sauf si vente forcée ou femme debile comme au dessus qui veut vendre en marche probablement baissier

Korn
~~+
~~+
Messages : 6048
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#24 Message par Korn » 17 janv. 2023, 16:33

Raisonnement débile.

Un parigot qui veut avoir une vie et partir travailler au vert (cas pris au hasard...) , s'il a amorti 7-8 ans de son prêt et a un différentiel prix net vendeur / encours de crédits à rembourser largement positif (ça tombe bien, on rembourse bien plus de capital avec des taux bas qu'avec des taux élevés), il va réaliser son "projet de vie" et pas rester croupir où il est.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8531
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#25 Message par Ben92 » 17 janv. 2023, 16:51

castralroc a écrit :
17 janv. 2023, 16:06
Ben non parce que c’est trop simpliste.
Et surtout que ça fait fi de l’emprunt. Quid de celui qui a emprunté en 2015 ? Il vend avec une perte de 40% ?
Non il ne vend pas, tout simplement.

Les prix auront beau baisse pour 5% de ventes forcée le reste ne va pas vendre avec une perte de 20-30% pour racheter ensuite…
Sauf si vente forcée ou femme debile comme au dessus qui veut vendre en marche probablement baissier
Raisonnement juste. Qui porte d'ailleurs un nom : l'effet de cliquet.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_cliquet

Korn
~~+
~~+
Messages : 6048
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#26 Message par Korn » 17 janv. 2023, 17:00

Effet cliquet largement confirmé par Ben92 et Castra qui ont du mal a assimilé les évolutions économiques.
D'ailleurs, le premier pense encore que les prix montent à Paris et le feront dans un avenir proche. Il s'agit peut-être d'un autre effet...

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8531
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#27 Message par Ben92 » 17 janv. 2023, 17:05

Korn a écrit :
17 janv. 2023, 17:00
Effet cliquet largement confirmé par Ben92 et Castra qui ont du mal a assimilé les évolutions économiques.
D'ailleurs, le premier pense encore que les prix montent à Paris et le feront dans un avenir proche. Il s'agit peut-être d'un autre effet...
Mais non, les prix à Paris sont en pause. Il y a même eu une légère baisse je ne le nie pas. Mais cette baisse est proche d'être terminée pour Paris, car le volume de ventes résiste :
https://paris.notaires.fr/fr/presse/com ... tobre-2022
Paris continue de se distinguer et fait preuve de résistance dans un contexte moins favorable avec des volumes de ventes qui sont stables par rapport à l’an dernier et encore 12% au-dessus de la moyenne de longue période.
Modifié en dernier par Ben92 le 17 janv. 2023, 17:06, modifié 1 fois.

Avatar du membre
FunamBulle
+
+
Messages : 2698
Enregistré le : 15 avr. 2009, 13:30
Localisation : pns ǝɹǝɥdsıɯǝɥ

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#28 Message par FunamBulle » 17 janv. 2023, 17:05

castralroc a écrit :
17 janv. 2023, 16:06
ou femme debile comme au dessus qui veut vendre en marche probablement baissier
hé va-z-y molo tout de même, c'est ma femme ! Elle a quand même compris mes explications ...
[edit] De plus ce qui est débile ce n'est pas de vendre en marché baissier (on vend moins cher , on achète moins cher) , mais en marché où les taux montent fortement (on remplace un emprunt à taux bas par un emprunt à taux élévé donc grosse perte de capacité financière).
Modifié en dernier par FunamBulle le 17 janv. 2023, 17:16, modifié 2 fois.

Korn
~~+
~~+
Messages : 6048
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#29 Message par Korn » 17 janv. 2023, 17:14

Ben92 a écrit :
17 janv. 2023, 17:05
Korn a écrit :
17 janv. 2023, 17:00
Effet cliquet largement confirmé par Ben92 et Castra qui ont du mal a assimilé les évolutions économiques.
D'ailleurs, le premier pense encore que les prix montent à Paris et le feront dans un avenir proche. Il s'agit peut-être d'un autre effet...
Mais non, les prix à Paris sont en pause. Il y a même eu une légère baisse je ne le nie pas. Mais cette baisse est proche d'être terminée pour Paris, car le volume de ventes résiste :
https://paris.notaires.fr/fr/presse/com ... tobre-2022
Paris continue de se distinguer et fait preuve de résistance dans un contexte moins favorable avec des volumes de ventes qui sont stables par rapport à l’an dernier et encore 12% au-dessus de la moyenne de longue période.
Nous verrons, dans ce contexte, les données des notaires sont du même acabit que celles de la BDF lorsqu'elle communique sur les volumes et les taux de crédits, elles sentent le moisi.
Une publication des notaires à fin octobre, cela revient à parler de ce qu'était le marché immobilier fin juin/début juillet.

Korn
~~+
~~+
Messages : 6048
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#30 Message par Korn » 17 janv. 2023, 17:28

FunamBulle a écrit :
17 janv. 2023, 17:05
castralroc a écrit :
17 janv. 2023, 16:06
ou femme debile comme au dessus qui veut vendre en marche probablement baissier
hé va-z-y molo tout de même, c'est ma femme ! Elle a quand même compris mes explications ...
[edit] De plus ce qui est débile ce n'est pas de vendre en marché baissier (on vend moins cher , on achète moins cher) , mais en marché où les taux montent fortement (on remplace un emprunt à taux bas par un emprunt à taux élévé donc grosse perte de capacité financière).
Aurais-tu le détail du calcul en prenant en compte l'apport pour la nouvelle du différentiel vente / encours de la dette?

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10299
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#31 Message par ProfGrincheux » 17 janv. 2023, 17:31

FunamBulle a écrit :
17 janv. 2023, 11:48
Ma femme a envie de vendre notre maison pour en acheter une plus grande, en faisant un effort sur la durée d'emprunt( au passage on est très bien chez nous).
Sauf que sur ma maison j'ai encore 7 ans de remboursement (un emprut autour de 1%).
Si je solde mon emprunt à 1% en vendant ma maison, pour contracter un nouvel emprunt à 2,5 % pour la deuxième maison, genre prêt relais, c'est juste pas possible ! La perte financière est de plusieurs dizaines de milliers d' €.
Donc les parcours résidentiels comme on en a vu ces dernières décénnies (vente-achat) ne sont pas possibles pour ceux qui n'ont pas soldé leur emprunt.
Surtout pas de crédit relais en ce moment! Prendre un crédit relais revient à prendre le risque d'une vente forcée ⚠️ .

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8531
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#32 Message par Ben92 » 17 janv. 2023, 17:35

Korn a écrit :
17 janv. 2023, 17:14
Une publication des notaires à fin octobre, cela revient à parler de ce qu'était le marché immobilier fin juin/début juillet.
La publication date du 5 janvier 2023 et porte sur les prix à fin octobre 2022. Les avant contrats signés en octobre sont une indication très fiable des prix de janvier (10500€ le m2 donc)

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 7932
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#33 Message par krachboom » 17 janv. 2023, 18:57

kamoulox a écrit :
16 janv. 2023, 22:30
Quand tu y a goûté tu veux y retourner
De quoi tu parles ? 8) :mrgreen:
Ignoré : pimono

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 7932
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#34 Message par krachboom » 17 janv. 2023, 19:01

FunamBulle a écrit :
17 janv. 2023, 11:48
Ma femme a envie de vendre notre maison pour en acheter une plus grande, en faisant un effort sur la durée d'emprunt( au passage on est très bien chez nous).
Sauf que sur ma maison j'ai encore 7 ans de remboursement (un emprut autour de 1%).
Si je solde mon emprunt à 1% en vendant ma maison, pour contracter un nouvel emprunt à 2,5 % pour la deuxième maison, genre prêt relais, c'est juste pas possible ! La perte financière est de plusieurs dizaines de milliers d' €.
Donc les parcours résidentiels comme on en a vu ces dernières décénnies (vente-achat) ne sont pas possibles pour ceux qui n'ont pas soldé leur emprunt.
Ne pas oublier que la majeure partie des gens ne savent pas compter. Toi tu sais et donc tu te rends compte que c'est une connerie. Ceux qui ne savent pas compter, dès que c'est financable il y a vont même si in fine ce n'est pas un si bon plan...
Ignoré : pimono

Korn
~~+
~~+
Messages : 6048
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#35 Message par Korn » 17 janv. 2023, 20:11

Le bon plan, c'est surtout de garder sa femme si on tient à elle :mrgreen:

Si maman se sent à l'étroit alors que l'argent n'est pas le problème, ça peut vite partir en vrille.

De mon point de vue, ceux qui sont à l'etroit ne vont pas attendre de rembourser leur prêt pour évoluer dans la vie.
"Cherie, on va attendre 2041 pour demenager, tu comprends on a souscrit un emprunt à 1%" :lol:
"On pourra peut-être déménager avant si les taux reviennent en-dessous des 1,7%. Au-dessus, je peux pas. Tu comprends, c'est l'effet cliquet:"

castralroc
Messages : 1525
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#36 Message par castralroc » 17 janv. 2023, 20:37

C’est surtout que si ça baisse dans de grosses proportions ceux qui ont acheté hyper cher des 2019, vous pensez qu’en vendant ils vont pouvoir racheter plus grand ? Ben non.. donc aucun intérêt de vendre.

cnem
Messages : 330
Enregistré le : 14 juil. 2011, 14:48

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#37 Message par cnem » 17 janv. 2023, 20:48

castralroc a écrit :
17 janv. 2023, 16:06
Ben non parce que c’est trop simpliste.
Et surtout que ça fait fi de l’emprunt. Quid de celui qui a emprunté en 2015 ? Il vend avec une perte de 40% ?
Non il ne vend pas, tout simplement.
Les prix auront beau baisse pour 5% de ventes forcée le reste ne va pas vendre avec une perte de 20-30% pour racheter ensuite…
Sauf si vente forcée ou femme debile comme au dessus qui veut vendre en marche probablement baissier
Il y a beaucoup plus de 5% de "ventes forcées". Il y a 350.000 successions, plus de 100.000 divorces, des mutations professionnelles, etc.
Et il n'est pas forcement question d'une baisse de 40%, mais déjà 10 à 15% de baisse ça fait mal. Ça peut effacer rapidement quelques années de remboursement.
J'ai connu ça dans les années 90, les vendeurs se rassuraient en se disant que pendant ce temps, ils n'avaient pas payé de loyer.
Dans l'immobilier, on ne gagne pas à tous les coups, il n'y a que les notaires, l'état, les banques et les agences qui gagnent à chaque transaction.

Korn
~~+
~~+
Messages : 6048
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#38 Message par Korn » 17 janv. 2023, 20:54

castralroc a écrit :
17 janv. 2023, 20:37
C’est surtout que si ça baisse dans de grosses proportions ceux qui ont acheté hyper cher des 2019, vous pensez qu’en vendant ils vont pouvoir racheter plus grand ? Ben non.. donc aucun intérêt de vendre.
Oui, en gros, retour à la normalisation On achete un bien pour minimum 7/8 ans pour ne pas perdre du pognon.
Ceux qui ont acheté en 2015 et avant pourront le faire dans aucun problème. Après, gripsou aura toujours du mal à se dire que la fête du slip a pris fin.

Korn
~~+
~~+
Messages : 6048
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#39 Message par Korn » 17 janv. 2023, 22:57

cnem a écrit :
17 janv. 2023, 20:48
castralroc a écrit :
17 janv. 2023, 16:06
Ben non parce que c’est trop simpliste.
Et surtout que ça fait fi de l’emprunt. Quid de celui qui a emprunté en 2015 ? Il vend avec une perte de 40% ?
Non il ne vend pas, tout simplement.
Les prix auront beau baisse pour 5% de ventes forcée le reste ne va pas vendre avec une perte de 20-30% pour racheter ensuite…
Sauf si vente forcée ou femme debile comme au dessus qui veut vendre en marche probablement baissier
Il y a beaucoup plus de 5% de "ventes forcées". Il y a 350.000 successions, plus de 100.000 divorces, des mutations professionnelles, etc.
Et il n'est pas forcement question d'une baisse de 40%, mais déjà 10 à 15% de baisse ça fait mal. Ça peut effacer rapidement quelques années de remboursement.
J'ai connu ça dans les années 90, les vendeurs se rassuraient en se disant que pendant ce temps, ils n'avaient pas payé de loyer.
Dans l'immobilier, on ne gagne pas à tous les coups, il n'y a que les notaires, l'état, les banques et les agences qui gagnent à chaque transaction.
Concernant le nombre de successiions, le seul chiffre que j'ai trouvé est de 360 000 en l'an 2000 mais pour 530 000 décès.
Nous venons de franchir les 660 000 décès en 2022. Une simple règle de 3 nous permet d'estimer qu'il y a desormais largement plus de 400 000 successions tous les ans.

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7427
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#40 Message par alexlyon » 18 janv. 2023, 08:10


Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8603
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#41 Message par Romario » 18 janv. 2023, 15:50

castralroc a écrit :
17 janv. 2023, 16:06
Ben non parce que c’est trop simpliste.
Et surtout que ça fait fi de l’emprunt. Quid de celui qui a emprunté en 2015 ? Il vend avec une perte de 40% ?
Non il ne vend pas, tout simplement.

Les prix auront beau baisse pour 5% de ventes forcée le reste ne va pas vendre avec une perte de 20-30% pour racheter ensuite…
Sauf si vente forcée ou femme debile comme au dessus qui veut vendre en marche probablement baissier
ça veut dire forte réduction de l'offre, et forte réduction de la demande (solvable en tout cas) ?
Combien de temps peut durer ce blocage ?
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15337
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#42 Message par Vincent92 » 18 janv. 2023, 16:04

Romario a écrit :
16 janv. 2023, 21:57
kamoulox a écrit :
16 janv. 2023, 21:48
Oui car beaucoup vont retirer le bien du marché en attendant des jours meilleurs.
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
Si on a 3% de hausse salariale/an pendant 5 ans, par exemple, cela fait un peu plus de 15% en 5 ans. Donc, toutes conditions égales par ailleurs, cela fait 15% de pouvoir d'achat en plus sur le crédit (équivalent d'une hausse de 1.5% de taux en gros). Si les règles demeurent strictement les mêmes.
Avec pourtant des gens qui auront un pouvoir d'achat global moins important. Tout cela pour dire qu'à long terme l'inflation (salariale) est un facteur haussier en général.
Même si, au départ cela fait monter les taux et donc diminuer fortement le pouvoir d'achat.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7427
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#43 Message par alexlyon » 18 janv. 2023, 16:10

C'est un blocage patrimonial.
Pas résidentiel.
(tout se loue).
Il peut donc durer.

Comme un portefeuille d'actions, qui resterait sans transaction : cela n'empêche pas les sociétés qui le composent d'exercer leur exploitation.

Le principal changement actuel, c'est la liquidité amoindrie.

C'est en ce sens que Macron parlait de fin de l'abondance.
(Si vous voulez des tuiles pour votre toiture, désormais il faut attendre).

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8603
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#44 Message par Romario » 19 janv. 2023, 09:03

Vincent92 a écrit :
18 janv. 2023, 16:04
Romario a écrit :
16 janv. 2023, 21:57
kamoulox a écrit :
16 janv. 2023, 21:48
Oui car beaucoup vont retirer le bien du marché en attendant des jours meilleurs.
Le truc, c'est qu'on ne sait pas s'il y aura des jours vraiment meilleurs.
Est-ce qu'on reverra un jour des capacités d'emprunt aussi élevées qu'en 2021 ?
Si on a 3% de hausse salariale/an pendant 5 ans, par exemple, cela fait un peu plus de 15% en 5 ans. Donc, toutes conditions égales par ailleurs, cela fait 15% de pouvoir d'achat en plus sur le crédit (équivalent d'une hausse de 1.5% de taux en gros). Si les règles demeurent strictement les mêmes.
Avec pourtant des gens qui auront un pouvoir d'achat global moins important. Tout cela pour dire qu'à long terme l'inflation (salariale) est un facteur haussier en général.
Même si, au départ cela fait monter les taux et donc diminuer fortement le pouvoir d'achat.
SI on a des hausses salariales de 3% pendant 5 ans, ça signifie que les taux seront toujours assez élevés.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Korn
~~+
~~+
Messages : 6048
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Sud-Ouest : les propriétaires ont de plus en plus de mal à vendre, le marché en berne

#45 Message par Korn » 19 janv. 2023, 09:56

Dans tous les cas, un cerveau éclairé distinguera l'aspect CT/MT du temps longs.
La capacité d'emprunt (est) sera amputée rapidement (et largement) quand les salaires augmentent péniblement sur un temps long sans forcément suivre l'inflation pour beaucoup et avec un train de retard. On passera sur la capacité d'épargne, largement amputée, quand le niveau d'apport demandé est élevé. Pour les jeunes primos, il faudra donc demander aux boomers de lâcher un peu :mrgreen:

A long terme, cet épisode est haussier pour l'immobilier. Mais, à long terme, nous serons tous morts.
A court et moyen terme, c'est un marché en berne.

La question importante est la durée de cet épisode. Ceux qui escomptent un retour rapide des taux à de bas niveaux sont plus qu'optimistes. Quand je lis "on ne sait pas". Et bien si, on sait déjà pas mal de chose. On sait par exemple que l'inflation est ancrée et qu'une simple baisse de la croissance sur 1 an ne suffira pas à la faire redescendre à un niveau jugé vertueux (2% - 3%).
Pic inflationniste attendu au premier semestre 2023, oui d'accord, mais à quel niveau? On est à 10% en Allemagne. Le chemin est long pour revenir à un niveau acceptable.
Après, il peut toujours y avoir une guerre nucléaire qui changera de nouveau le monde.

https://www.usinenouvelle.com/article/l ... e.N2086786

"La banque centrale a déjà relevé ses taux de 250 points de base au total depuis juillet pour tenter d'enrayer une flambée historique de l'inflation, mais ses responsables ont souligné qu'il fallait en faire plus pour que la hausse des prix revienne à l'objectif de 2% d'ici 2025 environ.

"Nous devons augmenter davantage les taux", a déclaré Philip Lane dans une interview au Financial Times. "L'année dernière, nous pouvions dire qu'il est clair que nous devons porter les taux à des niveaux plus normaux et maintenant nous disons, en fait, nous devons les amener en territoire restrictif." "