Tendances du marché immobilier depuis début 2023

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Ben92
~~+
~~+
Messages : 8664
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#951 Message par Ben92 » 22 mai 2023, 12:06

ProfGrincheux a écrit :
22 mai 2023, 11:03
Pour résoudre le problème du logement à Lyon il faut nettoyer Vaulx-en-Velin.
Ben92 aime ça.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 24891
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#952 Message par pimono » 22 mai 2023, 12:51

Korn a écrit :
22 mai 2023, 10:01
Vous en pensez ce que vous voulez, la réalité est celle-là :

"Dans cette tribune, des maires de communes de tout le territoire hexagonal et de tous bords politiques soutiennent l'initiative transpartisane de plusieurs députés qui visent à encadrer les locations touristiques de courte durée. "

Je note que que de nombreux forumeurs vivent dans le passé avec, minimum 10 ans de stagnation dans leur réflexion. La réalité viendra frapper à leur porte.
Dans beaucoup de territoires, il manque du logement, et des communes paient les amendes tous les ans pour manque de logement sociaux. La location touristique est un problème qui ne met en lumière que le problème existant, et en réduisant l'offre touristique, il y aura beaucoup moins de rentrée d'argent pour les territoires en question.
C'est que de la propagande à peu de frais tout ça. Au pire, ils vont durcir la loi et pomper plus sur la rente locative, mais la pénurie sera toujours là.

Vous avez cru au COVID, aux points à la retraite, et maintenant vous croyez que l'immobilier va être gratuit car on titre sur les magasines et JT que ça coute trop cher... La vie sera toujours plus cruelle pour les naïfs.
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7544
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#953 Message par alexlyon » 22 mai 2023, 13:00

Image


Le piège haussier a eu lieu en fin de Covid, avec la survalorisation des maisons de ville moyenne financées à 1% sur plus de 20 ans.

Seule la solvabilité des acheteurs fait les prix de transaction sur un marché, quel qu'il soit.

Mais il faut d'abord une absence de transactions pendant 2 ans.

Qqun_de_Passage
-+
-+
Messages : 1723
Enregistré le : 23 janv. 2020, 17:07

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#954 Message par Qqun_de_Passage » 22 mai 2023, 13:02

Korn a écrit :
22 mai 2023, 08:57

C’est pourquoi, nous, maires des territoires confrontés à la prolifération des offres touristiques, toutes tendances politiques confondues, appelons à l’encadrement et à la régulation des activités des plateformes touristiques et soutenons les mesures présentées par les parlementaires :

1) La suppression de la niche fiscale dont bénéficient les locations saisonnières de meublés touristiques de courte durée. La location de longue durée doit devenir fiscalement plus attractive.

2) Une réforme de la fiscalité portant sur les résidences secondaires afin de favoriser la mise de biens sur le marché de la location longue durée et de lutter contre la spéculation immobilière.

3) L’interdiction de la location de passoires thermiques via les plateformes touristiques.

4) Mettre en œuvre un “agrément meublé de courte durée” pour l’ensemble des locations saisonnières proposées sur une plateforme numérique.

5) Réduire à 90 le nombre de nuitées autorisées pour la location de sa résidence principale, au lieu de 120 nuitées actuellement, et étendre cette interdiction aux résidences secondaires.

6) Accroître l’autonomie de régulation pour les collectivités.

7) Renforcer la lutte contre les pratiques frauduleuses pour favoriser l’accès au logement et lutter contre l’augmentation des prix en zones tendues.
Amusons-nous à faire des pronostics sur les annonces du 9 juin.

A mon avis ça sera encore du en-même temps, cad de l’effet annonce parfaitement inefficace de nature à ne fâcher personne :

1) l’abattement du meublé touristique (71%) sera simplement aligné sur celui du meublé LMNP (50%)… pas de quoi changer les calculs
2)que faire pour les RS ? A part une TH x10, je vois pas comment obliger celui qui s’est acheté un pied à à terre à devoir l’abandonner pour en faire une location classique à l’année. Et dans ce cas il vendra plutôt que de s’engager dans une activité qu’il ne l’intéresse pas.
3)possible… il suffit d’obliger les plateformes à obtenir une DPE. Mais pas compliqué d’en faire un faux, surtout que c’est pas le touriste qui va aller vérifier la véritable consommation puisque c’est le proprio qui paie les factures
4)mouais… ça doublonne avec le numero d’enregistrement
5)c’est surtout pour les secondaires qu’il faut réduire à 90… parce qu’avec 120 nuits il est tout à fait rentable de la déclarer comme RS (et donc ne pas être soumis aux règles de compensation )
6)aucun intérêt, si c’est pour qu’à la fin les arrêtés soient retoqués par le TA (cf La Rochelle, Bayonne). Il faudrait plutôt un cadre national clair et incontestable
7)de quoi on parle ?

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12108
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#955 Message par crispus » 22 mai 2023, 13:04

Qqun_de_Passage a écrit :
22 mai 2023, 13:02
7)de quoi on parle ?
J'imagine qu'il s'agit des locations au black : quand les 120 jours sont dépassés ça se règle en liquide. :twisted: :twisted:

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 24891
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#956 Message par pimono » 22 mai 2023, 13:05

alexlyon a écrit :
22 mai 2023, 13:00

Le piège haussier a eu lieu en fin de Covid, avec la survalorisation des maisons de ville moyenne financées à 1% sur plus de 20 ans.
tu pourrais nous expliquer c'est quoi un "piège haussier" ?
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#957 Message par Korn » 22 mai 2023, 13:58

Qqun_de_Passage a écrit :
22 mai 2023, 13:02
Point 1 : dans le rapport de la mission parlementaire, il est plutôt question d'inverser la fiscalité.

Point 2 : La surtaxe devrait être étendue à 5000 communes, mais, effectivement, la vraie revendication porte sur la décorrélation taux TF/taux THRS. Et là...

Point 3 : le touriste non, le voisin qui a en ras le cul (voire le maire et ses services au courant des travaux réalisés dans les biens), oui :mrgreen: (voir point 7 également, facile à vérifier)

Point 4) : ça signifie que la commune peut dire aux investisseurs du dimanche d'aller se faire cuire 2 œufs avec leur hôtel défiscalisé. Ce n'est pas un auto-entrepreneur qui va chercher son n° Siret à la préfecture

Point 5 : contourner les règles est déjà un sport national pour ces locations parasites. Cela rejoint le point 7, mais on y arrivera.

Point 6) : c'est bien ce qui est demandé et attendu

Point 7 : peut-être reproduire ce que la ville de Paris fait? Mais, en bousie, la compétence pourrait être déléguée aux intercos, comme la compétence tourisme et le recouvrement de la taxe de séjours, cela serait logique. Retour sur investissement garanti. :mrgreen:
Modifié en dernier par Korn le 22 mai 2023, 14:16, modifié 2 fois.

Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#958 Message par Korn » 22 mai 2023, 14:11

crispus a écrit :
22 mai 2023, 13:04
Qqun_de_Passage a écrit :
22 mai 2023, 13:02
7)de quoi on parle ?
J'imagine qu'il s'agit des locations au black : quand les 120 jours sont dépassés ça se règle en liquide. :twisted: :twisted:
Même en-dessous des 120 jours. C'est d'ailleurs aussi pourquoi certaines villes vont à la chasse.

lisa
Messages : 1188
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#959 Message par lisa » 22 mai 2023, 14:28

Korn a écrit :
22 mai 2023, 11:00
Ceux qui ont le temps, peuvent-ils s'assurer que les élus pétitionnaires, soutenant officiellement le dézingage en règle des hôtels défiscalisés, sont bien écologistes ? :mrgreen:

La liste des signataires :

Philippe Aramendi, maire d’Urrugne, Pyrénées-Atlantiques
François Astorg, maire d’Annecy, Haute-Savoie
Philippe Becheau, maire de Saint-Philippe-d'Aiguille, Gironde
Bruno Bernard maire du Grand Lyon, Rhône
Bruno Bernard n'est pas maire mais président de la métropole
https://www.grandlyon.com/elu/bruno-bernard

Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#960 Message par Korn » 22 mai 2023, 14:32

Oui, c'est un élu quand même.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16537
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#961 Message par WolfgangK » 22 mai 2023, 14:44

ProfGrincheux a écrit :
22 mai 2023, 09:50
castralroc a écrit :
21 mai 2023, 23:38
crispus a écrit :
21 mai 2023, 21:57
Korn a écrit :
21 mai 2023, 19:51
https://www.lejdd.fr/societe/tribune-de ... ree-135926

Des maires de tous bords politique réclament l’encadrement de la location touristique de courte durée

À lire
L’ensemble de ces mesures permettra toujours de louer son logement pour quelques jours et d’arrondir les fins de mois, sans pour autant faire de concurrence déloyale aux hôteliers ou aggraver les difficultés de logement des Françaises et Français. Elles permettent de soutenir une activité touristique au service des territoires concernés. En revanche, les perdants seront ceux qui transforment des appartements, voire des immeubles entiers, en locations courte durée, spéculant sur le manque de logements et alimentant à dessein la pénurie d’habitations pour les populations locales. Ces mesures sont ainsi indolores pour le plus grand nombre et efficaces, tant pour enrayer nombre d’abus et participer à la mise sur le marché de locations de longue durée. »
J'ai les moyens de faire du locatif mais j'ai hésité à en faire il y a 3-4 ans parce que pas assez rentable..et là ce genre de lois me donnent encore moins envie :D
C'est ça le mécanisme élémentaire qui risque d'engendrer la rareté sur le marché locatif privé. Le fait que les investisseurs jettent l'éponge (il ne faut pas s'attendre à ce qu'un fonctionnaire de catégorie A dans la FPT ou un élu local comprenne les conséquences économiques du sous-investissement chronique).

J'ai fait le même raisonnement que toi au même moment. Et il y a 3-4 ans on avait des taux très bas ce qui rendait très attractif le fait de s'endetter. Les fanas du levier financier se sont jetés la-dessus comme la misère sur le monde. La suractivité du marché venait en effet des investisseurs.

L'absence de levier financier (il n'y en a pas si les intérêts du prêt absorbent la totalité des loyers perçus) et les perspectives de PV incertaines ont fait fuir les investisseurs.

Il y avait et il y a toujours un bug majeur sur le marché locatif privé. Il n'est pas normal que la location meublée touristique puisse etre 3 fois plus rentable que la location à l'année pour un risque nettement inférieur.
Oui, mais je ne comprends pas pourquoi il ne suffit pas d'augmenter les taxes spécifiques en conséquence ?
Dans l'exemple de la RS de ma mère que je voudrais mettre sur AirBnB plutôt qu'en location bail 1989, c'est parce que je voudrais éviter de faire une isolation thermique et garder la possibilité d'y passer quelques vacances. Mais il n'y a pas de raisons qu'en plus ça rapporte plus tout en évitant les emmerdes de locataire indélogeable. Il devrait suffire de taxer suffisamment pour qu'il n'y ait pas d'avantage financier à louer en meublé pour touristes.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7544
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#962 Message par alexlyon » 22 mai 2023, 16:08

Pour revenir au sujet de la file, il s'agira désormais de bien se comporter pour pouvoir emprunter.
En plus d'avoir déjà une épargne pour l'apport, bien sûr.
https://www.lesechos.fr/patrimoine/immo ... et-1945169

A défaut, il faudrait sinon que les prix baissent (pour emprunter moins).

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12108
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#963 Message par crispus » 22 mai 2023, 16:16

Je ne sais plus si j'en ai parlé, mais votre banque connaît vos achats CB en détail ! Ma nièce s'est fait voler sa CB : la banque a bloqué automatiquement la carte lorsqu'elle a servi à acheter des cartouches de cigarettes, étant non-fumeuse.

A la surprise de ma nièce, la banquière a répliqué : si vous fumez ou picolez il faut payer en liquide, sans quoi vous aurez un refus automatique d'assurance du crédit. :twisted:

Ajoutons qu'à présent le fisc aussi peut éplucher vos relevés. Et déclencher un contrôle si vos habitudes de conso ne lui reviennent pas. :evil:

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7544
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#964 Message par alexlyon » 22 mai 2023, 16:19

La norme biologique et sociale est de retour, même pas besoin que les russes fassent la guerre.

Aren
Messages : 221
Enregistré le : 29 mars 2022, 11:14

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#965 Message par Aren » 22 mai 2023, 16:55

crispus a écrit :
22 mai 2023, 16:16
Je ne sais plus si j'en ai parlé, mais votre banque connaît vos achats CB en détail ! Ma nièce s'est fait voler sa CB : la banque a bloqué automatiquement la carte lorsqu'elle a servi à acheter des cartouches de cigarettes, étant non-fumeuse.

A la surprise de ma nièce, la banquière a répliqué : si vous fumez ou picolez il faut payer en liquide, sans quoi vous aurez un refus automatique d'assurance du crédit. :twisted:

Ajoutons qu'à présent le fisc aussi peut éplucher vos relevés. Et déclencher un contrôle si vos habitudes de conso ne lui reviennent pas. :evil:
On vient de signer pour un prêt sur 20 ans (3.45% de taux). Et effectivement on a remarqué que, bien qu'on entre dans la catégorie "sans questionnaire médical" (moins de 200k assurés par personne), il est bien marqué qu'on certifie être tous les deux non fumeurs pour l'assurance. Nous ça va c'est le cas, mais chez certains ça doit bien bloquer et je ne sais pas comment ça marche dans ce cas.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8664
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#966 Message par Ben92 » 22 mai 2023, 16:57

Aren a écrit :
22 mai 2023, 16:55
Nous ça va c'est le cas, mais chez certains ça doit bien bloquer et je ne sais pas comment ça marche dans ce cas.
Il n'y a que les naïfs (pour ne pas dire imbéciles) qui ne mentent pas aux questionnaires de santé des assurances.

Aren
Messages : 221
Enregistré le : 29 mars 2022, 11:14

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#967 Message par Aren » 22 mai 2023, 17:01

Ben92 a écrit :
22 mai 2023, 16:57
Aren a écrit :
22 mai 2023, 16:55
Nous ça va c'est le cas, mais chez certains ça doit bien bloquer et je ne sais pas comment ça marche dans ce cas.
Il n'y a que les naïfs (pour ne pas dire imbéciles) qui ne mentent pas aux questionnaires de santé des assurances.
Mentir sur la conso de clopes, à part si tu paies tout en liquide, c'est quand même un peu risqué non ? Tu fais croire que t'achètes 400 balles de jeux à gratter par mois ?

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11792
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#968 Message par Hourvari » 22 mai 2023, 17:03

Ben92 a écrit :
22 mai 2023, 16:57
Aren a écrit :
22 mai 2023, 16:55
Nous ça va c'est le cas, mais chez certains ça doit bien bloquer et je ne sais pas comment ça marche dans ce cas.
Il n'y a que les naïfs (pour ne pas dire imbéciles) qui ne mentent pas aux questionnaires de santé des assurances.
Il n'y a que les imbéciles qui mentent aux questionnaires de santé des assurances parce que en cas de sinistre ils ne seront pas assurés, ce qui est quand même le but du jeu. Qui peut prévoir ses ennuis futurs sur 10, 15, 20 ans?
Et les assureurs sont particulièrement teigneux sur ce type de situation qui fait leur quotidien.

Boeuf1804
Messages : 1362
Enregistré le : 26 avr. 2023, 17:56

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#969 Message par Boeuf1804 » 22 mai 2023, 17:07

Hourvari a écrit :
22 mai 2023, 17:03
Ben92 a écrit :
22 mai 2023, 16:57
Aren a écrit :
22 mai 2023, 16:55
Nous ça va c'est le cas, mais chez certains ça doit bien bloquer et je ne sais pas comment ça marche dans ce cas.
Il n'y a que les naïfs (pour ne pas dire imbéciles) qui ne mentent pas aux questionnaires de santé des assurances.
Il n'y a que les imbéciles qui mentent aux questionnaires de santé des assurances parce que en cas de sinistre ils ne seront pas assurés, ce qui est quand même le but du jeu. Qui peut prévoir ses ennuis futurs sur 10, 15, 20 ans?
Et les assureurs sont particulièrement teigneux sur ce type de situation qui fait leur quotidien.
+1.
Ne mentez pas à votre assureur, sinon il vous le fera payer au centuple. C’est la base du principe. Si vous mentez on ne peut pas vous assurer.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8664
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#970 Message par Ben92 » 22 mai 2023, 17:10

Hourvari a écrit :
22 mai 2023, 17:03
Il n'y a que les imbéciles qui mentent aux questionnaires de santé des assurances [/b]parce que en cas de sinistre ils ne seront pas assurés, ce qui est quand même le but du jeu. Qui peut prévoir ses ennuis futurs sur 10, 15, 20 ans?
Et les assureurs sont particulièrement teigneux sur ce type de situation qui fait leur quotidien.
Moi j'ai menti (j'ai arrêté de fumer depuis, mais pas pour me conformer à ma déclaration, ça je m'en balec ). Je m'en fous que mon crédit soit remboursé ou pas je crève, je n'ai pas d'héritier. Si ça ne tenait qu'à moi je n'aurais pas pris d'assurance mais c'est malheuresement obligatoire. Je n'ai jamais compris à quoi servait l'assurance emprunteur pour les personnes célibataires et sans héritier, la banque pourrait très bien se rembourser sur la vente du bien.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8664
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#971 Message par Ben92 » 22 mai 2023, 17:12

Boeuf1804 a écrit :
22 mai 2023, 17:07
+1.
Ne mentez pas à votre assureur, sinon il vous le fera payer au centuple. C’est la base du principe. Si vous mentez on ne peut pas vous assurer.
Venant d'un actuaire (et un tocard en plus de ton propre aveu), je comprends que tu veuilles continuer à t'engraisser sur la bête. Je m'en balec de ton avis.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10566
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#972 Message par ProfGrincheux » 22 mai 2023, 17:30

Ben92 a écrit :
22 mai 2023, 17:10
Hourvari a écrit :
22 mai 2023, 17:03
Il n'y a que les imbéciles qui mentent aux questionnaires de santé des assurances [/b]parce que en cas de sinistre ils ne seront pas assurés, ce qui est quand même le but du jeu. Qui peut prévoir ses ennuis futurs sur 10, 15, 20 ans?
Et les assureurs sont particulièrement teigneux sur ce type de situation qui fait leur quotidien.
Moi j'ai menti (j'ai arrêté de fumer depuis, mais pas pour me conformer à ma déclaration, ça je m'en balec ). Je m'en fous que mon crédit soit remboursé ou pas je crève, je n'ai pas d'héritier. Si ça ne tenait qu'à moi je n'aurais pas pris d'assurance mais c'est malheuresement obligatoire. Je n'ai jamais compris à quoi servait l'assurance emprunteur pour les personnes célibataires et sans héritier, la banque pourrait très bien se rembourser sur la vente du bien.
Et en cas d'invalidité à 100%? Je ne te le souhaite pas, hein, bien au contraire, mais ça pourrait être pénible. D'autre part, tu pourrais te marier et avoir des enfants.

Une autre façon d'y penser est que l'assurance sert
1) à protéger la banque du risque que tu aies payé trop cher ton bien si tu te fais renverser en traversant la rue le jour où tu sors de chez le notaire.
2) à donner du chiffre d'affaire à la compagnie d'assurance.
Ignorés: Manfred, titano.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8664
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#973 Message par Ben92 » 22 mai 2023, 17:45

ProfGrincheux a écrit :
22 mai 2023, 17:30
Une autre façon d'y penser est que l'assurance sert
1) à protéger la banque du risque que tu aies payé trop cher ton bien si tu te fais renverser en traversant la rue le jour où tu sors de chez le notaire.
2) à donner du chiffre d'affaire à la compagnie d'assurance.
On est d'accord, mais du moment qu'on met un apport conséquent le risque 1 n'existe pas. Reste le point 2, le lobby des assureurs est puissant.
Idéalement, pour les personnes célibataires et ans enfants, on devrait pouvoir choisir ne pas avoir son prêt remboursé en cas de décès, et que la banque se rembourse sur la vente du bien. Ca ferait des primes moins chères.

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7544
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#974 Message par alexlyon » 22 mai 2023, 17:54

La banque ne veut pas s'embarasser a vendre un actif et préfère recevoir un virement de l'assureur. A qui cela ne coûte rien de le faire (payé par l'ensemble des emprunteurs).

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10566
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#975 Message par ProfGrincheux » 22 mai 2023, 18:24

WolfgangK a écrit :
22 mai 2023, 14:44
ProfGrincheux a écrit :
22 mai 2023, 09:50


Il y avait et il y a toujours un bug majeur sur le marché locatif privé. Il n'est pas normal que la location meublée touristique puisse etre 3 fois plus rentable que la location à l'année pour un risque nettement inférieur.
Oui, mais je ne comprends pas pourquoi il ne suffit pas d'augmenter les taxes spécifiques en conséquence ?
Dans l'exemple de la RS de ma mère que je voudrais mettre sur AirBnB plutôt qu'en location bail 1989, c'est parce que je voudrais éviter de faire une isolation thermique et garder la possibilité d'y passer quelques vacances. Mais il n'y a pas de raisons qu'en plus ça rapporte plus tout en évitant les emmerdes de locataire indélogeable. Il devrait suffire de taxer suffisamment pour qu'il n'y ait pas d'avantage financier à louer en meublé pour touristes.
Le problème est aussi que la location nue n'est pas assez attractive. Si ça rapportait autant en net de louer à l'année que de faire du saisonnier, personne n'hésiterait.
Ignorés: Manfred, titano.

Boeuf1804
Messages : 1362
Enregistré le : 26 avr. 2023, 17:56

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#976 Message par Boeuf1804 » 22 mai 2023, 18:54

Ben92 a écrit :
22 mai 2023, 17:12
Boeuf1804 a écrit :
22 mai 2023, 17:07
+1.
Ne mentez pas à votre assureur, sinon il vous le fera payer au centuple. C’est la base du principe. Si vous mentez on ne peut pas vous assurer.
Venant d'un actuaire (et un tocard en plus de ton propre aveu), je comprends que tu veuilles continuer à t'engraisser sur la bête. Je m'en balec de ton avis.
Ok on a la confirmation que tu es un troll.
On me paye pour un travail que j’effectue au mieux. Tocard c’est ton appréciation. Je doute certes, mais c’ est plutôt sain.
J’ai eu des certitudes par le passé, quand de je faisais des GLM. Depuis je suis monté en gamme, et oui j’ai atteint mon seuil d’incompétence. Pour dire le vrai.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 16537
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#977 Message par WolfgangK » 22 mai 2023, 20:40

ProfGrincheux a écrit :
22 mai 2023, 18:24
WolfgangK a écrit :
22 mai 2023, 14:44
ProfGrincheux a écrit :
22 mai 2023, 09:50


Il y avait et il y a toujours un bug majeur sur le marché locatif privé. Il n'est pas normal que la location meublée touristique puisse etre 3 fois plus rentable que la location à l'année pour un risque nettement inférieur.
Oui, mais je ne comprends pas pourquoi il ne suffit pas d'augmenter les taxes spécifiques en conséquence ?
Dans l'exemple de la RS de ma mère que je voudrais mettre sur AirBnB plutôt qu'en location bail 1989, c'est parce que je voudrais éviter de faire une isolation thermique et garder la possibilité d'y passer quelques vacances. Mais il n'y a pas de raisons qu'en plus ça rapporte plus tout en évitant les emmerdes de locataire indélogeable. Il devrait suffire de taxer suffisamment pour qu'il n'y ait pas d'avantage financier à louer en meublé pour touristes.
Le problème est aussi que la location nue n'est pas assez attractive. Si ça rapportait autant en net de louer à l'année que de faire du saisonnier, personne n'hésiterait.
Justement, mon propos est de niveler par le bas grâce à la fiscalité pour que ça rapporte aussi peu de faire du saisonnier que de la locationà l'année.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10566
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#978 Message par ProfGrincheux » 22 mai 2023, 20:55

On peut tout à fait faire le choix de niveler par le bas. Les investisseurs nivelleront alors par le bas leurs investissements et le Bâtiment nivellera par le bas ses effectifs. Je ne dis pas que ça va se produire. On ne sait jamais les investisseurs reviendront peut être en 2027 quand Macron, qui est férocement anti-immobilier (il devrait être l'idole des baissiers), aura été remplacé.
Ignorés: Manfred, titano.

Hickson49
Messages : 1319
Enregistré le : 07 déc. 2017, 08:10

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#979 Message par Hickson49 » 22 mai 2023, 23:09

Ferocement anti immobilier ?
Mais vous avez quelle vision du monde qui vous entoure ?
J'entends, objectivement, vous avez vu les chiffres des prix des logement depuis sa nomination comme ministre de l'économie ? Depuis son élection à la plus haute fonction de l'état ?

Nimporte qui ayant acheté un logement le lendemain de son élection en 2017 s'est fait des c**** en or massif.
wef a écrit :You'll own nothing. And you'll be happy

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 24891
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#980 Message par pimono » 23 mai 2023, 02:52

"Investir dans une cave: "La demande va faire monter les prix", estime Marie Coeurderoy, journaliste BFM Business spécialisée dans l'immobilier"
https://www.bfmtv.com/economie/patrimoi ... 20163.html


une cave !!!
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#981 Message par Korn » 23 mai 2023, 08:30

Hickson49 a écrit :
22 mai 2023, 23:09
Ferocement anti immobilier ?
Mais vous avez quelle vision du monde qui vous entoure ?
J'entends, objectivement, vous avez vu les chiffres des prix des logement depuis sa nomination comme ministre de l'économie ? Depuis son élection à la plus haute fonction de l'état ?

Nimporte qui ayant acheté un logement le lendemain de son élection en 2017 s'est fait des c**** en or massif.
Ça n'a absolument rien à voir avec Macron. Don't fight the BCE.
On a suffisamment parlé sur ce forum la puissance de la baisse des taux pour que ce soit intégré par tous, exceptés peut-être les trolls Pignolo et Bot92.

Mais, ceci dit, il est intéressant de voir que lorsqu'un président n'est plus prêt à arroser l'immobilier avec l'outil budgétaire, il est considéré comme anti immobilier. Tout est dit :roll:

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8603
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#982 Message par Romario » 23 mai 2023, 08:48

faut-il se réjouir du coup d'arrêt des ventes ?
Capital.fr, 22/05/2023
Bien sûr, les chiffres sont encore discordants, mais il faut reconnaître que les discordances se réduisent. Pour simplifier, les crédits immobiliers sont en baisse de 40%, les ventes de neuf aussi… et dans l’ancien les voix titrées consentent à reconnaître une réduction de 10% du volume des achats… quand une discussion avec n’importe quel agent immobilier sur le terrain avoue un essoufflement bien supérieur, en gros à hauteur de la baisse constatée de la production de prêts.
C’est vrai qu’aucun article ne fait état du niveau de baisse de volume des transactions. On parle uniquement des crédits, tandis qu’il est logique que la baisse de volume soit peu ou prou identique.
les mouvements du marché résidentiel sont à 90% fondés sur des événements de la vie avec lesquels on ne compose pas, naissance ou décès, formation d’un couple ou séparation, mobilité professionnelle.
Pour reparler du débat des ventes/achats contraints.

S’en suit un long poème sur les pauvres agents immobiliers, puis émerge rapidement une nouvelle idée du lobby :
découpler par exemple le foncier et le bâti et ne faire payer aux ménages que le second, pour alléger le coût de l’accession à la propriété
La baisse des prix en cours était nécessaire et elle se poursuivra pour que les ménages français puissent acquérir
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8603
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#983 Message par Romario » 23 mai 2023, 08:51

Hickson49 a écrit :
22 mai 2023, 23:09
Ferocement anti immobilier ?
Mais vous avez quelle vision du monde qui vous entoure ?
J'entends, objectivement, vous avez vu les chiffres des prix des logement depuis sa nomination comme ministre de l'économie ? Depuis son élection à la plus haute fonction de l'état ?

Nimporte qui ayant acheté un logement le lendemain de son élection en 2017 s'est fait des c**** en or massif.
C'est totalement indépendant de la politique. Le gouvernement de Macron n'a jamais rien fait en faveur de l'immobilier, c'est plutôt l'inverse.
Et puis si ça se trouve, en faisant les compte en 2027, on fera l'estimation des c******* des acheteurs de 2017
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Avatar du membre
Geonerys
Messages : 180
Enregistré le : 13 oct. 2022, 09:26
Localisation : L'Ouest Celtique

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#984 Message par Geonerys » 23 mai 2023, 09:12

Boeuf1804 a écrit :
22 mai 2023, 18:54
Ben92 a écrit :
22 mai 2023, 17:12
Boeuf1804 a écrit :
22 mai 2023, 17:07
+1.
Ne mentez pas à votre assureur, sinon il vous le fera payer au centuple. C’est la base du principe. Si vous mentez on ne peut pas vous assurer.
Venant d'un actuaire (et un tocard en plus de ton propre aveu), je comprends que tu veuilles continuer à t'engraisser sur la bête. Je m'en balec de ton avis.
Ok on a la confirmation que tu es un troll.
On me paye pour un travail que j’effectue au mieux. Tocard c’est ton appréciation. Je doute certes, mais c’ est plutôt sain.
J’ai eu des certitudes par le passé, quand de je faisais des GLM. Depuis je suis monté en gamme, et oui j’ai atteint mon seuil d’incompétence. Pour dire le vrai.
T'inquiète, c'est juste une réaction de rageux dégoûté que personne n'ai suivi l'immense bide qu'a constitué son intervention. Il passe ses journées à cracher sur la France d'en-bas, mais même le jardinier espaces verts en bas de chez lui sait pourquoi c'est une idée d'une stupidité extrême de mentir à son assureur.

Quand on prend les singes pour des cons, ils sortent les crocs...

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10566
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#985 Message par ProfGrincheux » 23 mai 2023, 09:55

Korn a écrit :
23 mai 2023, 08:30
Hickson49 a écrit :
22 mai 2023, 23:09
Ferocement anti immobilier ?
Mais vous avez quelle vision du monde qui vous entoure ?
J'entends, objectivement, vous avez vu les chiffres des prix des logement depuis sa nomination comme ministre de l'économie ? Depuis son élection à la plus haute fonction de l'état ?

Nimporte qui ayant acheté un logement le lendemain de son élection en 2017 s'est fait des c**** en or massif.
Ça n'a absolument rien à voir avec Macron. Don't fight the BCE.
On a suffisamment parlé sur ce forum la puissance de la baisse des taux pour que ce soit intégré par tous, exceptés peut-être les trolls Pignolo et Bot92.

Mais, ceci dit, il est intéressant de voir que lorsqu'un président n'est plus prêt à arroser l'immobilier avec l'outil budgétaire, il est considéré comme anti immobilier. Tout est dit :roll:
Je pense à l’IFI, au PFU (qui indiquent à minima une préférence pour d’autres types de revenu du capital), à la suppression de la TH qui va produire un report de charges sur la TF et la THRS, à l’interdiction des passoires thermiques, à la poursuite de l’inflation normative, à la non-remise en cause autre que superficielle des lois et pratiques juridiques défavorables aux propriétaires-bailleurs.

Dans un autre ordre d’idée, Macron a apparement tapé dans les caisses du 1% logement et des bailleurs sociaux.

Voilà mes raisons pour le dire anti-immobilier.

Je suis contre les dispositifs de type Pinel et les APL, je suis réservé sur la loi SRU. Je n’ai aucune appétence pour les prix hauts de l’immobilier quand bien même le patrimoine familial est à 85% composé d’immobilier résidentiel.

Il est sur que les taux bas ont soutenu les prix et que les taux élevés vont les faire baisser.
Ignorés: Manfred, titano.

Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#986 Message par Korn » 23 mai 2023, 10:31

Romario a écrit :
23 mai 2023, 08:48
C’est vrai qu’aucun article ne fait état du niveau de baisse de volume des transactions. On parle uniquement des crédits, tandis qu’il est logique que la baisse de volume soit peu ou prou identique.
C'est ce que je souligne depuis longtemps, le crédit s'étant effondré depuis plus de 6 mois. -40% de crédits octroyés, mais toujours pas de réelle statistiques de baisse significative de volume de vente, alors que c'est une évidence absolue.

Pourtant, j'ai toujours lu que 85 à 90% des transactions sont financées au moins en partie par les banques. Conclusion : ce lobby, notaires en tête (les pires), nous prend pour des neuneus.

Mais, si tout va bien, pas besoin de faire la manche. :lol:

https://www.ladepeche.fr/2023/05/23/les ... 213306.php

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7544
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#987 Message par alexlyon » 23 mai 2023, 11:05


Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#988 Message par Korn » 23 mai 2023, 13:34

J'adore les commentaires sous la vidéos :lol:

Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#989 Message par Korn » 23 mai 2023, 14:19

:mrgreen: A force de leur avoir bourré le mou quand tout allait bien.

Des vendeurs qui attendent, sûrement, le retour des taux négatifs :lol: :lol: "L'immo, ça ne peut que monter, on m'a dit"

Une belle année 2023 de regonflement des stocks devant nous :D :D

https://www.mysweetimmo.com/2023/05/22/ ... -des-prix/

Immobilier : 80% des agents immobiliers face à des vendeurs inflexibles sur la baisse des prix

"Les particuliers s’adaptent-ils à cette nouvelle donne ? Leurs exigences changent-elles ? Pas vraiment du côté des vendeurs, de l’aveu des professionnels : 8 agents sur 10 constatent qu’ils n’ont pas ajusté leur prix de vente pour suivre l’évolution du marché, et qu’ils préfèrent maintenir, contre leur avis, des prix supérieurs à leur estimation.

De leur côté, les acheteurs semblent jouer la montre : seuls 31% des professionnels ont observé une accélération des projets, malgré le durcissement des conditions de marché."

...

" Dans un contexte général difficile, il est par ailleurs intéressant de souligner la confiance et la combativité des professionnels, qui certes sont inquiets de la situation mais restent pour l’instant majoritairement sereins quant aux perspectives de développement de leur agence et au maintien des emplois." :shock:

En même temps, c'est en cohérence avec la faible baisse de volume des ventes qu'ils prétendent avoir :mrgreen:

Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#990 Message par Korn » 23 mai 2023, 14:26

https://www.bfmtv.com/economie/replay-e ... 20621.html

Henry Buzy-Cazaux (IMSI) : immobilier, comment résoudre la crise du logement - 22/05

Ce lundi 22 mai, Henry Buzy-Cazaux, président de l'IMSI, s'est penché sur l'immobilier, notamment sur les actions que le gouvernement pourrait faire pour entraîner des baisses de prix et re-solvabiliser les ménages, dans l'émission BFM Bourse présentée par Guillaume Sommerer.

:shock:

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7544
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#991 Message par alexlyon » 23 mai 2023, 14:55

Korn a écrit :
23 mai 2023, 14:19
:mrgreen: A force de leur avoir bourré le mou quand tout allait bien.

Des vendeurs qui attendent, sûrement, le retour des taux négatifs :lol: :lol: "L'immo, ça ne peut que monter, on m'a dit"

Une belle année 2023 de regonflement des stocks devant nous :D :D

https://www.mysweetimmo.com/2023/05/22/ ... -des-prix/

Immobilier : 80% des agents immobiliers face à des vendeurs inflexibles sur la baisse des prix

"Les particuliers s’adaptent-ils à cette nouvelle donne ? Leurs exigences changent-elles ? Pas vraiment du côté des vendeurs, de l’aveu des professionnels : 8 agents sur 10 constatent qu’ils n’ont pas ajusté leur prix de vente pour suivre l’évolution du marché, et qu’ils préfèrent maintenir, contre leur avis, des prix supérieurs à leur estimation.

De leur côté, les acheteurs semblent jouer la montre : seuls 31% des professionnels ont observé une accélération des projets, malgré le durcissement des conditions de marché."

...

" Dans un contexte général difficile, il est par ailleurs intéressant de souligner la confiance et la combativité des professionnels, qui certes sont inquiets de la situation mais restent pour l’instant majoritairement sereins quant aux perspectives de développement de leur agence et au maintien des emplois." :shock:

En même temps, c'est en cohérence avec la faible baisse de volume des ventes qu'ils prétendent avoir :mrgreen:
C'est comme en bourse.
Mais en pire : avec l'absence de transparence immédiate, la viscosité de marché, et des acteurs non professionnels.

1- L'action est achetée à 60 euros.
2- Elle baisse à 50 euros.
3- Pas vendu (à 50 euros), pas perdu (10 euros).
4- oui mais elle baisse encore à 40 euros.
5- Et elle pourrait descendre à 20 euros.
6- L'action est vendue à 30 euros.
7- Elle descend à 27 euros.
8- Puis elle remonte progressivement, jusqu'à 40 euros.

Les 2 erreurs : avoir refusé de vendre à 50 euros, puis vendre à 30 euros.


L'analogie avec l'immo : ceux qui refusent des baisses de prix actuels vont en accepter des plus fortes ensuite (dans 3 ans).
Non seulement il ne faut pas acheter maintenant, mais il faut même refuser les baisses de prix actuelles (celle des vendeurs intelligents qui refusent le point 3).
Modifié en dernier par alexlyon le 23 mai 2023, 15:10, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10566
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#992 Message par ProfGrincheux » 23 mai 2023, 14:56

Buzy-Cazaux appelle à l’aide pour le compte des promoteurs. Reste à savoir si et quand il sera entendu et quelle sera la réponse.
Ignorés: Manfred, titano.

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7544
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#993 Message par alexlyon » 23 mai 2023, 15:06

Les promoteurs refuseront d'être nationalisés et dépossédés de leur entreprise, en contrepartie d'une intervention étatique qui acterait le refus de l'économie de marché. :mrgreen:

Image

Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#994 Message par Korn » 23 mai 2023, 15:11

Qu'en pense la BCE, le vrai décideur? Relance budgétaire des Etats en plein resserrement budgétaire? :lol:
Je crois qu'elle a déjà répondu à la question en indiquant que toutes les mesures de soutien à l'économie ne font que prolonger le supplice du resserrement monétaire.

Il y aura des aides de l'Etat, applicables en ...2024 (mesurettes dans un premier temps). Non pas pour relancer le marché, le gap à combler pour rapprocher la demande solvable des prix pratiqués étant inatteignable à court terme, mais pour sauver les meubles et éviter le crash total du neuf.

La saison haute de l'immobilier sera terminée dans 3 mois et ça palabre encore. Les plus intelligents auront compris l'empressement avec lequel le gouvernement souhaite venir à la rescousse du lobby. Pas facile de faire croire qu'on veut maintenir coûte que coûte l'économie quand papa (la BCE) t'ordonne de ne rien faire.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10566
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#995 Message par ProfGrincheux » 23 mai 2023, 15:20

alexlyon a écrit :
23 mai 2023, 14:55
C'est comme en bourse.
Mais en pire : avec l'absence de transparence immédiate, la viscosité de marché, et des acteurs non professionnels.

1- L'action est achetée à 60 euros.
2- Elle baisse à 50 euros.
3- Pas vendu (à 50 euros), pas perdu (10 euros).
4- oui mais elle baisse encore à 40 euros.
5- Et elle pourrait descendre à 20 euros.
6- L'action est vendue à 30 euros.
7- Elle descend à 27 euros.
8- Puis elle remonte progressivement, jusqu'à 40 euros.

Les 2 erreurs : avoir refusé de vendre à 50 euros, puis vendre à 30 euros.
Autre scénario:
1- Le m2 est à 4000
2- il descend à 3500
3- pas acheté pas perdu.
4- Ça va continuer à baisser, les crêperies font faillite dans le Trégor.
5- oui mais ça s’arrête de baisser.
6- Ouin, ouin, les gens achètent, c’est des moutons.
7- Et flûte, ça remonte vraiment. Ah bin voilà c’est à 4000 à nouveau (10 ans plus tard)
8- Ouin, ouin, c’est a 5000 et j’ai jeté par la fenêtre 15 ans de loyer.

L’unique erreur: ne pas avoir utilisé l’échelle de temps naturelle.


L'analogie avec l'immo : ceux qui refusent des baisses de prix actuelles vont en accepter des plus fortes ensuite (dans 3 ans).
On s’en fout dans 3 ans quand on achète. Ce qui compte c’est dans 10 ans ou 20 ans.
Non seulement il ne faut pas acheter maintenant, mais il faut même refuser les baisses de prix actuelles (celle des vendeurs intelligents qui refusent le point 3).
Ptêt bin qu’oui, ptêt bin que non. C’est a 3- que c’est le moment d’acheter.

Note que ça descendra peut être a 3000 pour ne remonter a 4000 que 15 ans après. Avec l’inflation, ça pourrait faire assez mal.

Ce qui est vrai est qu’on n’a pas trop le choix pour le timing de vente en général dans l’immobilier. Sauf si on est vendeur net sous 3 ans. Auquel cas, oui, il faut vendre maintenant et pas dans 3 ans. Sinon si on n’occupe pas le bien, ptet bin qu’il faut le mettre en loc.
Ignorés: Manfred, titano.

Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#996 Message par Korn » 23 mai 2023, 15:27

ProfGrincheux a écrit :
23 mai 2023, 15:20
Autre scénario:
1- Le m2 est à 4000
2- il descend à 3500
3- pas acheté pas perdu.
4- Ça va continuer à baisser, les crêperies font faillite dans le Trégor.
5- oui mais ça s’arrête de baisser.
6- Ouin, ouin, les gens achètent, c’est des moutons.
7- Et flûte, ça remonte vraiment. Ah bin voilà c’est à 4000 à nouveau (10 ans plus tard)
8- Ouin, ouin, c’est a 5000 et j’ai jeté par la fenêtre 15 ans de loyer.
C'est tout à fait vrai mais, il y a une chose qui n'est pas intégré, le contexte, inédit depuis des décennies.
Ça remontera quand les taux rebaisseront significativement. Pour l'instant, ils montent toujours...
Je sais bien que beaucoup allument un cierge en espérant un retour rapide à des taux bas (ils le sont encore :lol: ), mais, cela n'arrivera pas de sitôt, sauf évènement improbable et non souhaitable style Covid +++ ou extension de la guerre mettant à terre les économies.
Ce sont simplement les conclusions de la BCE, c'est écrit dans leurs publications. Notons d'ailleurs que, comme très souvent, le scénario optimiste est décalé dans le temps au fur et à mesure.

Je pense aussi que les 10 dernières années ont biaisé l'évaluation des politiques monétaire et des taux pratiqués. Revenir à une inflation maîtrisée à 2%/3% ne signifient pas du tout un retour à des taux BCE proches de ceux observés ces dernières années. Il n'y a que Bot92 pour dire de telles âneries.

En résumé, nous pouvons reprendre le terme cher à notre gouverneur de la Bdf, nous sommes en phase de normalisation.

D'ailleurs, nous venons seulement d'entamer la seconde mi-temps :

"Pour lutter contre l’inflation, François Villeroy de Galhau a défendu dimanche la stratégie d’une politique monétaire plus restrictive mais avec des hausses de taux directeurs plus « flexibles » à partir de janvier. Pour le patron de la Banque de France, il est ainsi temps pour la Banque centrale européenne d’entamer la « seconde mi-temps » de sa politique monétaire.

La BCE a relevé brusquement ses taux directeurs depuis juillet afin de lutter contre une inflation qui atteint des records en zone euro : 10,6 % en octobre. Le gouverneur de la Banque de France a donc estimé sur LCI qu’à la réunion de la BCE « du 15 décembre, nous devrions terminer la première mi-temps, de normalisation » de la politique monétaire après plusieurs années de taux exceptionnellement bas, proches de zéro voire négatifs depuis 2016."
Modifié en dernier par Korn le 23 mai 2023, 15:52, modifié 4 fois.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10566
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Tendances du marché immobilier début 202300

#997 Message par ProfGrincheux » 23 mai 2023, 15:34

Korn a écrit :
23 mai 2023, 15:11
Qu'en pense la BCE, le vrai décideur? Relance budgétaire des Etats en plein resserrement budgétaire? :lol:
Je crois qu'elle a déjà répondu à la question en indiquant que toutes les mesures de soutien à l'économie ne font que prolonger le supplice du resserrement monétaire.

Il y aura des aides de l'Etat, applicables en ...2024 (mesurettes dans un premier temps). Non pas pour relancer le marché, le gap à combler pour rapprocher la demande solvable des prix pratiqués étant inatteignable à court terme, mais pour sauver les meubles et éviter le crash total du neuf.

La saison haute de l'immobilier sera terminée dans 3 mois et ça palabre encore. Les plus intelligents auront compris l'empressement avec lequel le gouvernement souhaite venir à la rescousse du lobby. Pas facile de faire croire qu'on veut maintenir coûte que coûte l'économie quand papa (la BCE) t'ordonne de ne rien faire.
Ça a l’air d’être ça. Mais Buzy-Cazaux, la voix du lobby, a des pleurs dans la voix. L’échelle de temps est plus courte pour les promoteurs, c’est de l’ordre de 5 ans un programme du début à la fin. Il y aura moins de 250 000 logements livrés de 2025 à 2028.

Ensuite, on entendra, comme toujours:

Ouin, ouin, je ne trouve que des daubes hors de prix à louer.

Même si l’instauration d’une fiscalité adaptée remettra bien quelques passoires thermiques interdites à la location sur le marché :mrgreen: .
Ignorés: Manfred, titano.

Korn
~~+
~~+
Messages : 6109
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#998 Message par Korn » 23 mai 2023, 15:39

Nous verrons bien, les planètes sont alignées pour que Macron secoue le cocotier de la fiscalité et libère les logement nuisibles à l'économie (confisqués aux forces vives du pays). Les élus locaux sont plus que d'accords. Mais j'en ai déjà parlé 8)
Modifié en dernier par Korn le 23 mai 2023, 15:47, modifié 1 fois.

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7544
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#999 Message par alexlyon » 23 mai 2023, 15:40

On évoque les taux de crédit, qui fixent la solvabilité.

Il y aussi le taux d'effort à regarder sur le temps long.
Mobiliser 33% de ses revenus sur 25 ans, ce n'est pas la norme historique.

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10566
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Tendances du marché immobilier début 2023

#1000 Message par ProfGrincheux » 23 mai 2023, 15:42

Les taux réels positifs feraient tres mal aux finances publiques.

Tu sais, Korn, ils vont finir par nous payer en IOU.
Ignorés: Manfred, titano.