Suivi de l'industrie de la micro-electronique

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#1 Message par Nounou » 27 févr. 2023, 11:26

J'ai acces a une revue de presse professionnelle au sujet de l'industrie du semi-conducteur.
Et des contacts professionnels a ce sujet sur tous les continents.
Je vis de cette industrie depuis plus de 30 ans, etant verse dans les logiciels dedies a la conception de puces.
Jusqu'a aujourd'hui, j'ai disperse mes copier-coller dans diverses files: La chine, defense de Taiwan, la crise economique,..

Il est temps de regrouper tout cela sur une file dediee, pour ceux que cela interesse eventuellement
Image

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#2 Message par Nounou » 27 févr. 2023, 11:34

Tensions Mount as Major Chip Players Jockey for US Funding
https://www.tomshardware.com/news/major ... us-funding
Les fabricants de puces sont en quête de sang et mettent en place des opérations de lobbying intensives afin d'obtenir des subventions fédérales dans le cadre de la loi CHIPS et Science Act, conçue pour renforcer l'industrie de la fabrication de semi-conducteurs aux États-Unis. Un rapport du New York Times dépeint une lutte entre Intel et d'autres sociétés ayant leur siège aux États-Unis contre TSMC, dont le siège est à Taïwan, et ses clients tels qu'AMD.

Selon le Times, les critiques fusent des deux côtés. Intel a demandé à des fonctionnaires du gouvernement combien d'argent provenant des contribuables américains devrait aller à ses concurrents, qui sont basés en dehors du pays, et a suggéré que la technologie et la propriété intellectuelle américaines pourraient se retrouver ailleurs. En outre, le rapport mentionne qu'Intel et d'autres entreprises américaines comme GlobalFoundries et SkyWater Technology se demandent si les usines américaines des entreprises étrangères seraient en mesure de continuer à produire des puces "en cas de crise dans leur pays d'origine", faisant probablement référence à l'idée d'un conflit potentiel entre la Chine et Taïwan.

Mais les concurrents ont suggéré qu'Intel est un pari risqué, et qu'elle a du chemin à faire pour rattraper ses rivaux. TSMC s'est engagée à investir 40 milliards de dollars dans des usines de fabrication en Arizona, qui devraient entrer en service en 2026 avec des nœuds de classe 3 nanomètres (Apple serait un client). La société, qui compte également AMD parmi ses principaux clients, a écrit dans un document que "le traitement préférentiel fondé sur l'emplacement du siège social d'une société ne constitue pas une utilisation efficace ou efficiente de la subvention."

Dans un dépôt de mars, AMD a suggéré que les entreprises concurrentes pourraient utiliser l'argent pour construire des usines, mais pas immédiatement les rendre opérationnelles avec l'équipement nécessaire pour fabriquer des puces .

"Toute installation recevant une aide fédérale doit être opérationnelle dès la fin de la construction", a écrit AMD. "Une installation qui reste inactive ou qui est gardée en réserve pour une augmentation de la demande doit immédiatement perdre tout fonds fédéral." Il s'agit probablement d'une référence à Intel, qui tente de se faire un nom en tant que service de fonderie.

Un porte-parole d'Intel n'a pas commenté les attaques d'AMD, mais le Times affirme qu'ils ont défendu les politiques de "capital intelligent" du PDG Pat Gelsinger, suggérant qu'Intel pourrait construire des coquilles pour les usines et les rendre ensuite opérationnelles pour répondre aux demandes du marché. Mais Intel a suggéré que, bien que cette stratégie soit suivie dans les fabs de l'Arizona, de l'Ohio et du Nouveau-Mexique, le plan est d'avoir des usines qui fonctionnent, et non de "construire des coquilles".

Et c'est sans compter sur les universités et autres instituts de recherche qui tentent de participer à l'action. Le Times rapporte que l'administration du président Joe Biden prévoit de publier la semaine prochaine les "règles de base pour les demandes", les subventions pouvant commencer au printemps.

Quelle que soit la façon dont le gouvernement américain décide de distribuer l'argent, il aura du mal à donner le coup d'envoi d'une industrie nationale des semi-conducteurs, ce qui implique de trouver suffisamment de travailleurs, de matières premières, de recherche et développement et de capacités de fabrication dans tout le pays. Le fondateur et ancien PDG de TSMC, Morris Chang, a déjà lancé à la députée Nancy Pelosi que "cinquante milliards de dollars - eh bien, c'est un bon début".

Pour en savoir plus, y compris sur la relation entre TSMC et l'armée américaine et une variété d'autres organisations qui se disputent les subventions, consultez le rapport complet du Times.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
Comme quoi il n'y avait pas de plan du gouvernement federal, juste la creation d'une enveloppe de financement.
C'est desormais la foire d'empoigne a qui empochera une part du magot
Image

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#3 Message par Nounou » 27 févr. 2023, 18:00

Ca, c'etait attendu: ASML le seul fabricant au monde de machines de pointe pour les mega-fabs de semi-conducteurs, s'est fait pirate par des chinois.
https://www.eenewseurope.com/en/asml-ad ... -controls/
ASML admits Chinese data theft may have broken export controls
Le premier fournisseur mondial d'équipements de lithographie, ASML Holding NV (Veldhoven, Pays-Bas), a perdu des secrets technologiques au profit d'un, désormais, ancien employé chinois.
ASML est un fournisseur monopolistique d'équipements de lithographie par ultraviolets extrêmes et s'est vu refuser des licences d'exportation pour envoyer de tels équipements en Chine en 2019. Plus récemment, le Japon et les Pays-Bas ont été entraînés dans un pacte avec les États-Unis pour élargir l'interdiction d'envoyer des équipements de fabrication de puces en Chine (voir Japon, Pays-Bas acceptent d'aider les États-Unis à limiter les exportations vers la Chine).

La politique étrangère américaine préconise de telles interdictions au motif que la Chine utilise la technologie pour moderniser l'Armée populaire de libération et que cela constitue une menace pour la sécurité mondiale.

ASML a reconnu le vol dans son rapport annuel 2022 en déclarant : " Nous avons subi un détournement non autorisé de données relatives à une technologie propriétaire par un (désormais) ancien employé en Chine. Nous avons rapidement lancé un examen interne complet. Sur la base de nos premières constatations, nous ne pensons pas que ce détournement soit important pour notre activité. Toutefois, à la suite de l'incident de sécurité, il se peut que certaines règles de contrôle aient été violées. ASML a donc signalé l'incident aux autorités compétentes. Nous mettons en œuvre des mesures correctives supplémentaires à la lumière de cet incident. "

ASML ne s'est pas étendu sur la nature de l'information ni sur le moment où la violation s'est produite.

Les États-Unis ont renforcé les contrôles à l'exportation de la technologie des semi-conducteurs pour la Chine, ce qui a un impact sur la capacité de la Chine à fabriquer des puces et à faire progresser sa technologie. En conséquence, l'État chinois a redoublé d'efforts pour développer les efforts nationaux visant à créer un écosystème de fabrication de semi-conducteurs (voir China preps $143 billion chip support action, goes to WTO).

ASML a également été la cible d'un vol de données avant 2019. Une société appelée XTAL Inc. et sa société mère Dongfang Jingyuan Electronics Ltd. ont été fondées en 2014 par deux anciens employés d'ASML qui ont travaillé avec deux anciens collègues pour voler des informations confidentielles. En 2019, ASML a fait valoir que cet épisode particulier relevait du vol plutôt que de l'espionnage (voir Ils étaient des voleurs et non des espions, déclare ASML).

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
A mon avis, ASML doit etre sous une bulle de surveillance et surtout de protection des ricains. C'est LE fournisseur de machines de lithogravure pour les technologies avancees.
Image

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#4 Message par Nounou » 28 févr. 2023, 10:20

US Govt Outlines Plans to Regain Semiconductor Lead by 2030
By Anton Shilov published 24 February 2023
U.S. wants to lead in logic and memory manufacturing by 2030.
https://www.tomshardware.com/news/chips ... s-outlined

Le debut de l'ebauche d'un plan arrive. Declinaison dans un mois
Lorsque les législateurs américains ont proposé la loi CHIPS and Science il y a quelques années, ils ont fixé un objectif plutôt vague consistant à augmenter de manière significative la production nationale de puces en construisant de nouvelles fabriques. Cependant, le gouvernement américain va mettre le feu aux poudres le mois prochain en acceptant les candidatures pour les projets de semi-conducteurs. Et cette semaine, la secrétaire d'État au commerce, Gina Raimondo, a exposé les objectifs ambitieux que le pays a en tête avec son initiative CHIPS and Science.

L'administration Biden espère que d'ici à 2030, les États-Unis développeront et produiront sur leurs côtes les puces les plus avancées du monde. Afin d'amener les technologies de traitement les plus sophistiquées de l'industrie en Amérique, le gouvernement américain s'attend à ce qu'au moins deux nouvelles grappes à grande échelle de fabs de logique de pointe voient le jour. Les deux devraient disposer d'un solide écosystème de fournisseurs, d'une infrastructure spécialisée et d'opérations de R-D.

Le gouvernement s'attend également à ce que les fabricants de puces déploient des installations d'emballage de puces avancées à haut volume aux États-Unis.

Ces deux objectifs sont réalisables car Intel, TSMC et Samsung Foundry construisent des usines de fabrication de puces avancées aux États-Unis. Intel construit également un tout nouveau campus dans l'Ohio qui comprendra des usines de fabrication de pointe et des installations d'emballage avancées. TSMC devrait conserver ses nœuds les plus sophistiqués à Taïwan au cours des prochaines années, mais au fur et à mesure de l'expansion de son campus en Arizona (qui, selon les rumeurs, comprendra des opérations d'emballage avancées), elle pourrait commencer à fabriquer des puces sur des nœuds de pointe dans cette ville également. Il en va de même pour la fabrique de Samsung Foundry à Taylor, au Texas, qui fabriquait ses puces les plus avancées au Texas.

Outre les installations de logique et de conditionnement les plus avancées au monde, le gouvernement américain souhaite que le pays produise des puces mémoire avancées "à des conditions économiquement compétitives", ce que Micron espère obtenir. Il se trouve que Micron prévoit de déployer deux nouvelles grandes fabs de mémoire aux États-Unis - dans l'Idaho et l'Ohio - d'ici la fin de la décennie.

En outre, le gouvernement américain souhaite que les fabricants de puces augmentent leur capacité de production pour les puces de la génération actuelle et les puces à nœuds matures les plus critiques pour la sécurité économique et nationale du pays.

"Je veux que les États-Unis soient le seul pays au monde où chaque entreprise capable de produire des puces de pointe aura une présence importante en matière de R&D et de fabrication à haut volume", a déclaré M. Raimondo. "Maintenant, atteindre ces objectifs ne sera pas facile. Nous sommes ambitieux, mais nous ne sommes pas naïfs."

La semaine prochaine, un jury spécial commencera à examiner les demandes de diverses parties souhaitant recevoir des fonds et d'autres incitations pour construire et développer des puces aux États-Unis.

Un montant de 39 milliards de dollars est alloué aux incitations à la fabrication, tandis qu'un autre montant de 11 milliards de dollars sera investi pour mettre en place un solide écosystème de R&D dans le domaine des semi-conducteurs.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
Image

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#5 Message par Nounou » 01 mars 2023, 10:00

Biden to Require Chips Companies Winning Subsidies to Share Excess Profits
https://money.usnews.com/investing/news ... ss-profits
Par David Shepardson

WASHINGTON (Reuters) - L'administration Biden a annoncé mardi qu'elle exigerait des entreprises qui obtiendraient des fonds dans le cadre de son programme américain de fabrication et de recherche de semi-conducteurs, d'une valeur de 52 milliards de dollars, qu'elles partagent leurs bénéfices excédentaires et qu'elles expliquent comment elles prévoient de fournir des services de garde d'enfants abordables.

Le ministère du commerce a publié mardi ses plans pour commencer à accepter les demandes à la fin du mois de juin pour un programme de subventions à la fabrication de 39 milliards de dollars. La loi crée également un crédit d'impôt à l'investissement de 25 % pour la construction d'usines de puces, dont la valeur est estimée à 24 milliards de dollars.

La loi CHIPS joue un rôle central dans l'effort de l'administration Biden pour ramener la fabrication de semi-conducteurs aux États-Unis. Son succès est vital pour les ambitions américaines de garder une longueur d'avance sur la Chine sur les marchés mondiaux.

Les entreprises de semi-conducteurs ont déjà annoncé plus de 40 nouveaux projets, dont près de 200 milliards de dollars d'investissements privés destinés à accroître la production nationale.

Les bénéficiaires qui reçoivent plus de 150 millions de dollars en financement direct "seront tenus de partager avec le gouvernement américain une partie des flux de trésorerie ou des rendements qui dépassent les projections du demandeur d'un seuil convenu", a déclaré le département.

Le département du Commerce s'attend à ce que "le partage de l'excédent ne soit important que dans les cas où le projet dépasse de manière significative les flux de trésorerie ou les rendements prévus, et qu'il ne dépasse pas 75 % du montant du financement direct du bénéficiaire".

PAS UNE AUMÔNE GRATUITE

Le sénateur démocrate Jack Reed a fait l'éloge du plan de participation aux bénéfices, déclarant que le financement des puces n'est "pas une aumône gratuite pour les entreprises technologiques multimilliardaires..... Il n'y a pas d'inconvénient pour les entreprises qui participent, car elles ne doivent partager qu'une partie des futurs bénéfices si elles obtiennent des résultats exceptionnels."

Le président républicain de la commission scientifique de la Chambre des représentants, Frank Lucas, a critiqué les dispositions relatives à la garde d'enfants et au partage des revenus, affirmant qu'elles dépassent les pouvoirs accordés par le Congrès. Selon lui, le département du Commerce "se concentre moins sur le besoin urgent de production de puces que sur la tentative d'imposer son programme de travail à cette industrie critique".

Il est également interdit aux entreprises qui obtiennent un financement d'utiliser les fonds destinés aux puces pour verser des dividendes ou racheter des actions, et elles doivent fournir des détails sur tout projet de rachat de leurs propres actions sur cinq ans. Le ministère prendra en considération "les engagements du demandeur à s'abstenir de racheter des actions".

Les législateurs démocrates ont noté que les plus grandes entreprises américaines de semi-conducteurs ont consacré des centaines de milliards de dollars aux rachats d'actions ces dernières années, Intel ayant dépensé plus de 100 milliards de dollars en rachats depuis 2005. Intel verse également un dividende.


Il n'est pas rare que les États exigent des objectifs spécifiques en matière d'emploi comme condition pour obtenir des subventions fiscales, mais l'administration Biden représente une expansion significative.

La secrétaire au commerce, Gina Raimondo, a déclaré que les entreprises doivent soumettre un plan comprenant un aperçu des besoins en main-d'œuvre. Les candidats cherchant à obtenir un financement direct de plus de 150 millions de dollars doivent soumettre "un plan indiquant comment ils fourniront des services de garde d'enfants abordables et accessibles à leurs travailleurs."

INCITATIONS PUBLIQUES

La conseillère économique de la Maison Blanche, Heather Boushey, a déclaré que cette annonce "est emblématique de l'utilisation d'incitations publiques pour réaliser simultanément la construction de chaînes d'approvisionnement stratégiques pour notre sécurité économique et nationale tout en investissant dans notre infrastructure de soins."

L'administration Biden a présenté des plans ambitieux visant à mieux rémunérer des millions de soignants, principalement des femmes, et à rendre les soins aux enfants et aux personnes âgées moins chers en 2021, mais elle n'a pas réussi à obtenir un soutien majoritaire au Congrès.

Les candidats doivent aborder six domaines prioritaires du programme, y compris des plans "pour s'engager à investir à l'avenir dans l'industrie américaine des semi-conducteurs, notamment pour construire des installations de R&D aux États-Unis".

Les candidats doivent également "créer des opportunités pour les entreprises appartenant à des minorités, à des vétérans ou à des femmes ; faire preuve de responsabilité climatique et environnementale ; investir dans leurs communautés en s'attaquant aux obstacles à l'inclusion économique ; et s'engager à utiliser du fer, de l'acier et des matériaux de construction produits aux États-Unis".

L'Association de l'industrie des semi-conducteurs a déclaré qu'elle examinait attentivement l'avis de financement qui "établit les règles de la route pour les entreprises qui souhaitent demander les subventions de fabrication de la loi CHIPS".

La plupart des subventions directes devraient se situer entre 5 % et 15 % des dépenses d'investissement du projet. Le département du Commerce a déclaré qu'il s'attendait généralement à ce que le montant total d'une subvention, y compris le prêt ou la garantie de prêt, ne dépasse pas 35 % des dépenses en capital du projet.

"Nous allons faire preuve de diligence. Nous n'allons pas signer des chèques en blanc à toute entreprise qui le demande", a déclaré M. Raimondo. "Nous obligeons les entreprises à ouvrir leurs livres."

La première possibilité de financement vise à recueillir des demandes pour des projets concernant des semi-conducteurs de pointe, de la génération actuelle et de la génération mature. Elle publiera des opportunités de financement pour les matériaux semi-conducteurs et les installations d'équipement de fabrication à la fin du printemps et une pour les installations de R&D à l'automne.


Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
Image

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#6 Message par Nounou » 02 mars 2023, 13:55

Dans l'edition papier de Marianne de cette semaine, un dossier de 10 pages sur cette industrie.
Comme quoi le sujet n'interesse pas que Nounou et ses possibles lecteurs.

Rien a redire sur le travail journalistique dans ces articles - chez votre marchand de journaux.
Image

Duareg
~~+
~~+
Messages : 5175
Enregistré le : 04 août 2007, 10:11

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#7 Message par Duareg » 02 mars 2023, 14:14

Nounou a écrit :
02 mars 2023, 13:55
Dans l'edition papier de Marianne de cette semaine, un dossier de 10 pages sur cette industrie.
Comme quoi le sujet n'interesse pas que Nounou et ses possibles lecteurs.

Rien a redire sur le travail journalistique dans ces articles - chez votre marchand de journaux.
Combien d'années de retard sur Qualcomm ou Mediatek ont les russes avec leur processeur ARM Baikal?
Même question pour le Elbrus.

Merci.
Le dogmatisme est une forme d'infirmité mentale.
Mieux vaut avoir raison tout seul qu'avoir tort tous ensemble.

Avatar du membre
titano
~~+
~~+
Messages : 8838
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#8 Message par titano » 02 mars 2023, 14:39

Nounou a écrit :
02 mars 2023, 13:55
Dans l'edition papier de Marianne de cette semaine, un dossier de 10 pages sur cette industrie.
Comme quoi le sujet n'interesse pas que Nounou et ses possibles lecteurs.

Rien a redire sur le travail journalistique dans ces articles - chez votre marchand de journaux.
Dispo sur les sites warez.
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Pooteen président !
Pimono, neron, saturne, Guynemer => /dev/null

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#9 Message par Nounou » 02 mars 2023, 15:37

Duareg a écrit :
02 mars 2023, 14:14
Nounou a écrit :
02 mars 2023, 13:55
Dans l'edition papier de Marianne de cette semaine, un dossier de 10 pages sur cette industrie.
Comme quoi le sujet n'interesse pas que Nounou et ses possibles lecteurs.

Rien a redire sur le travail journalistique dans ces articles - chez votre marchand de journaux.
Combien d'années de retard sur Qualcomm ou Mediatek ont les russes avec leur processeur ARM Baikal?
Même question pour le Elbrus.

Merci.
La tu me prends de court! Je ne fais pas le suivi de projets a travers le monde.
D'apres la page Wikipedia, le Baikal est fabrique en 28nm. Techno d'il a 10-12 ans. Et a ma connaissance la Russie ne fabrique pas cela, ils en en sont restes au 90nm (mais je suis sans infos recentes)
Aucune idee si cette puce passe hors des bannissements de technologies infliges aux russes :oops:
Image

Duareg
~~+
~~+
Messages : 5175
Enregistré le : 04 août 2007, 10:11

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#10 Message par Duareg » 02 mars 2023, 15:47

Nounou a écrit :
02 mars 2023, 15:37
Duareg a écrit :
02 mars 2023, 14:14
Nounou a écrit :
02 mars 2023, 13:55
Dans l'edition papier de Marianne de cette semaine, un dossier de 10 pages sur cette industrie.
Comme quoi le sujet n'interesse pas que Nounou et ses possibles lecteurs.

Rien a redire sur le travail journalistique dans ces articles - chez votre marchand de journaux.
Combien d'années de retard sur Qualcomm ou Mediatek ont les russes avec leur processeur ARM Baikal?
Même question pour le Elbrus.

Merci.
La tu me prends de court! Je ne fais pas le suivi de projets a travers le monde.
D'apres la page Wikipedia, le Baikal est fabrique en 28nm. Techno d'il a 10-12 ans. Et a ma connaissance la Russie ne fabrique pas cela, ils en en sont restes au 90nm (mais je suis sans infos recentes)
Aucune idee si cette puce passe hors des bannissements de technologies infliges aux russes :oops:
J'ai lu que les russes sont capables de graver en 65 nm.
Ils semblent très à la ramasse mais si j'étais à leur place, j'essaierai de développer une capacité de production pour permettre une indépendance totale vis-à-vis des systèmes occidentaux.
En tout cas je ne te félicite pas de ne pas être informé. 😂
Le dogmatisme est une forme d'infirmité mentale.
Mieux vaut avoir raison tout seul qu'avoir tort tous ensemble.

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#11 Message par Nounou » 02 mars 2023, 15:51

Mon contact sur ces activites la-bas est en arret-maladie (grave)
Je sais d'ou vient leur 90nm, ne sais pas si la meme source a reconduit une licence en 65nm
Image

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 7895
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#12 Message par m.enfin » 02 mars 2023, 15:52

wiki a écrit :K5500VK018
  • 65 nm CMOS process; contains only Russian IP blocks
  • 128 KB L2 cache
  • 265-pin BGA
  • System-on-a-chip (SoC) including Ethernet 100/10 Mbit/s, USB 2.0, I²C, SPI, CAN 2.0, SDIO, 8-channel ADC, 4-channel DAC, RTC
  • power consumption 0.5 W, temperature range -40 °C to +85 °C

Duareg
~~+
~~+
Messages : 5175
Enregistré le : 04 août 2007, 10:11

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#13 Message par Duareg » 02 mars 2023, 15:54

Nounou a écrit :
02 mars 2023, 15:51
Mon contact sur ces activites la-bas est en arret-maladie (grave)
Je sais d'ou vient leur 90nm, ne sais pas si la meme source a reconduit une licence en 65nm
Merci.
Le dogmatisme est une forme d'infirmité mentale.
Mieux vaut avoir raison tout seul qu'avoir tort tous ensemble.

Duareg
~~+
~~+
Messages : 5175
Enregistré le : 04 août 2007, 10:11

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#14 Message par Duareg » 02 mars 2023, 15:55

m.enfin a écrit :
02 mars 2023, 15:52
wiki a écrit :K5500VK018
  • 65 nm CMOS process; contains only Russian IP blocks
  • 128 KB L2 cache
  • 265-pin BGA
  • System-on-a-chip (SoC) including Ethernet 100/10 Mbit/s, USB 2.0, I²C, SPI, CAN 2.0, SDIO, 8-channel ADC, 4-channel DAC, RTC
  • power consumption 0.5 W, temperature range -40 °C to +85 °C
👍
Le dogmatisme est une forme d'infirmité mentale.
Mieux vaut avoir raison tout seul qu'avoir tort tous ensemble.

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 7895
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#15 Message par m.enfin » 02 mars 2023, 16:01

ce truc là semble intéressant https://static.rusi.org/RUSI-Silicon-Li ... al-web.pdf
en plus il va me falloir un petit moment pour bien comprendre
mais bon, les militaires ils ont de la place et s'en tape un peu des perf

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#16 Message par Nounou » 03 mars 2023, 11:39

United States Kicks Off CHIPS Act Funding The target is at least two leading-edge logic clusters, among other priorities
https://spectrum.ieee.org/us-chips-act- ... oggle-gdpr
Mardi, le gouvernement américain a commencé à accepter la première série de demandes pour les milliards de dollars de financement et d'incitations mis à la disposition des entreprises qui cherchent à créer ou à développer des installations dans le cadre du CHIPS and Science Act. Selon le bureau du programme CHIPS, l'argent du gouvernement conduira à la création d'au moins deux nouvelles grandes grappes de fabs de logique de pointe, à l'expansion de la production de mémoire, à des installations d'emballage avancées et à une chaîne d'approvisionnement plus résistante pour les semi-conducteurs fabriqués à l'aide de technologies plus anciennes.

Les objectifs :
Le gouvernement vise au moins deux nouvelles grandes grappes de fabs de logique de pointe. Il s'agit de plusieurs usines à l'échelle commerciale détenues et exploitées par une ou plusieurs entreprises, avec des fournisseurs, des installations de R&D et d'autres infrastructures à proximité. À ce jour, Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. a commencé à s'implanter en Arizona et Samsung s'étend dans la région d'Austin, au Texas. Intel prévoit une installation de 20 milliards de dollars américains dans l'Ohio. Cette dernière devrait certainement être qualifiée de "nouvelle" car il n'existe actuellement aucune infrastructure de fabrication de puces dans la région.

La loi vise à créer de "multiples installations d'emballage avancé à haut volume" et à faire des États-Unis un leader technologique mondial en matière d'emballage avancé pour la logique et la mémoire. Une grande partie de l'industrie de l'emballage est aujourd'hui basée en Asie de l'Est et du Sud-Est. La plupart des technologies de conditionnement les plus avancées pour les puces logiques, telles que l'intégration 3D, sont réalisées dans les fabriques de semi-conducteurs.

Le gouvernement recherche également des fabs américaines qui produisent des puces DRAM économiquement compétitives et à la pointe de la technologie. Micron Technology, basée dans l'Idaho, a récemment commencé à livrer des échantillons de la mémoire la plus dense en bits à ce jour, mais en termes de revenus, la société est la troisième plus grande derrière les sud-coréens Samsung et SK Hynix. Micron a annoncé son intention de construire une nouvelle usine de fabrication de DRAM dans le centre de New York. SK Hynix aurait l'intention de créer une usine de conditionnement de puces aux États-Unis. (Les DRAM à large bande passante, utilisées dans les serveurs haut de gamme, emballent plusieurs puces mémoire dans une pile 3D).

Enfin, les États-Unis veulent augmenter la capacité de production des semi-conducteurs de la génération actuelle et de ceux fabriqués à l'aide de technologies matures. Ces fabs à nœuds matures ont été au cœur de la pénurie de puces qui a secoué le secteur automobile en 2020. Dans le même temps, le gouvernement prévoit de maintenir le leadership des États-Unis dans le domaine des semi-conducteurs composés, tels que le nitrure de gallium et le carbure de silicium, et d'autres puces spécialisées.

L'argent :
La loi offre des incitations de trois types : financement direct, prêts et garanties de prêts. Un financement direct de 38,2 milliards de dollars est disponible, et le gouvernement prévoit de ne pas financer plus de 5 à 15 % des dépenses d'investissement d'un projet. 75 milliards de dollars sont disponibles pour les prêts et les garanties de prêts, qui ne devraient pas dépasser 35 % des dépenses d'investissement d'un projet. Un crédit d'impôt distinct, administré par le département du Trésor, vient compléter le dispositif.

"Nous voulons que les candidats envisagent tous ces types de financement", déclare Mike Schmidt, directeur du bureau du programme CHIPS au NIST.

Au moins 2 milliards de dollars de financement direct sont réservés aux fabs de nœuds matures et à leurs installations de conditionnement. "Nous voulons être clairs sur le fait qu'il n'y a pas de risque que la logique avancée reçoive tout" le financement, dit Schmidt, ajoutant que 2 milliards de dollars "est un plancher, pas un plafond".

Les ficelles :
Les États-Unis ont assorti leur financement de plusieurs garde-fous. Par exemple, il est interdit aux entreprises de l'utiliser pour des expansions en dehors des États-Unis, et elles risquent de devoir le rembourser si elles traitent avec des "entités étrangères préoccupantes". Elles ne peuvent pas non plus l'utiliser pour racheter leurs propres actions ou pour déplacer une installation existante vers un autre site aux États-Unis (avec certaines exceptions).

Ceux qui reçoivent plus de 150 millions de dollars - un scénario probable pour tous les grands fabricants de circuits logiques, dont les fabs coûtent des milliards de dollars - sont soumis à des conditions supplémentaires. Par exemple, si les bénéfices réalisés par l'entreprise sur l'installation dépassent ses prévisions d'un certain seuil, ils seront soumis à ce que l'on appelle le "partage de la hausse". L'entreprise devra partager une partie de cet argent avec le gouvernement, qui l'utilisera aux fins de la loi CHIPS.

Le processus :
Le processus en cinq étapes commence maintenant. Mardi, le NIST a commencé à recevoir des "déclarations d'intérêt". Les responsables du NIST ont encouragé tout le monde à les déposer afin que l'agence puisse se faire une idée de l'intérêt qu'ils suscitent. L'étape suivante, que le NIST commencera à accepter le 31 mars pour les fabs de pointe et le 1er mai pour tous les autres, est une "pré-demande" facultative. Les candidats ont ainsi la possibilité d'obtenir un retour d'information et de poser des questions afin d'améliorer leur demande complète, que le NIST commencera à accepter le 31 mars pour les fabs de pointe et le 26 juin pour tous les autres.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
Image

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#17 Message par Nounou » 09 mars 2023, 11:21

Intel Wants $5 Billion More in German Subsidies for a Chip Plant

https://www.bnnbloomberg.ca/intel-wants ... -1.1892324
(Bloomberg) -- Intel Corp. cherche à obtenir 4 à 5 milliards d'euros de subventions supplémentaires de la part du gouvernement allemand pour aller de l'avant avec un complexe de fabrication de puces dans l'est du pays, selon des personnes familières avec le sujet.

L'entreprise a reporté le début de la construction de l'usine - qu'elle avait déjà accepté de construire à Magdebourg avec une aide gouvernementale de 6,8 milliards d'euros (7,2 milliards de dollars) - à la fin de l'année dernière en raison des vents contraires de l'économie, et cherche maintenant des fonds supplémentaires, ont déclaré ces personnes, qui ont demandé à ne pas être identifiées parce que l'information n'est pas publique.

Sous la direction de Pat Gelsinger, Intel s'est lancée dans un vaste programme de construction visant à regagner sa position de leader dans l'industrie et à diversifier les centres de fabrication des composants critiques, qui sont actuellement concentrés en Asie de l'Est. Le site de Magdebourg figurait au premier rang de ces projets, après avoir été préféré à d'autres sites en Europe. Depuis, les prix de l'énergie sont devenus extrêmement volatils et l'inflation a fait exploser les coûts de la construction et des matériaux.

"Les perturbations de l'économie mondiale ont entraîné une augmentation des coûts, des matériaux de construction à l'énergie", a déclaré Intel, dont le siège se trouve à Santa Clara, en Californie, dans un communiqué. "Nous apprécions le dialogue constructif avec le gouvernement fédéral pour combler l'écart de coût qui existe avec la construction dans d'autres lieux et rendre ce projet compétitif au niveau mondial.

Intel pourrait également retarder son calendrier pour un autre projet prévu en Italie, un autre élément clé de son plan d'expansion en Europe, selon ces personnes. Les conversations avec le gouvernement italien sont en cours, ont-elles dit. Le gouvernement n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.

Les expansions d'Intel en Irlande et en France, quant à elles, restent largement sur la bonne voie, selon des personnes familières avec les projets.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
Deux lecons:
. Ce fabricant est vorace en subventions. Le surplus de subventions exige en Allemagne est l'equivalent de ce que not' president a promis en France pour STM/Global foundries en France.
. Les nouvelles giga-fabs hors Taiwan ne sont pas concurentielles economiquement parlant. L"on-shoring" a un cout exorbitant.
Image

nanne02
-++
-++
Messages : 4869
Enregistré le : 27 oct. 2010, 15:39

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#18 Message par nanne02 » 09 mars 2023, 12:03

C est le coût de la sécurité peut être ? Les oeufs dans le même panier toussa.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 18105
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#19 Message par achillemo » 09 mars 2023, 12:54

nanne02 a écrit :
09 mars 2023, 12:03
C est le coût de la sécurité peut être ? Les oeufs dans le même panier toussa.
Les USA à la place des Chinois pour la sécurité européenne :lol:
Pazuzu: "On s'en fiche un peu du nombre d'habitants, on va pouvoir coller une base à moins de 100km de St Petersbourg, la ville de Poutine."

andrei
Messages : 281
Enregistré le : 07 mai 2020, 01:29

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#20 Message par andrei » 09 mars 2023, 13:01

achillemo a écrit :
09 mars 2023, 12:54
nanne02 a écrit :
09 mars 2023, 12:03
C est le coût de la sécurité peut être ? Les oeufs dans le même panier toussa.
Les USA à la place des Chinois pour la sécurité européenne :lol:

Image

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#21 Message par Nounou » 28 avr. 2023, 17:01

Samsung annonce de mauvais resultats financiers, a cause de l'effondrement de ses ventes de puces electroniques.
Image

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#22 Message par Nounou » 28 avr. 2023, 17:07

Les USA veulent couper toutes les technologies avancees de semi-conducteur en direction de la Chine. C'est du violent.
En retorsion, les chinois veulent banir les productions de puces americaines de leur marche interieur. C'est Micron, le fabricant US de memoires qui est vise.
Intimidation des USA envers leurs allies coreens: "Ne cherchez pas a vous substituer a nos fournisseurs domestiques en Chine". Rappelez-vous que vous etes sous notre protection, y compris nucleaire. Le "protecteur" fait tres fort.
https://asia.nikkei.com/Business/Tech/S ... cron-chips
Image

itrane2000
+
+
Messages : 3102
Enregistré le : 26 nov. 2011, 16:49
Localisation : Limousin

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#23 Message par itrane2000 » 28 avr. 2023, 18:17

Nounou a écrit :
28 avr. 2023, 17:01
Samsung annonce de mauvais resultats financiers, a cause de l'effondrement de ses ventes de puces electroniques.
idem pour Intel.
https://www.lefigaro.fr/societes/intel- ... e-20230427

Il semble que le marché des semi-conducteurs après les ruptures d'appro de l'an dernier se dirige vers du surcapacitaire.
Les prix baissent un peu partout.
stulta lex, sed lex

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29143
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#24 Message par kamoulox » 28 avr. 2023, 23:20

J’ai un pote bien placé dans la téléphonie en France. Les ventes s’effondrent. Apple tiens à peu près mais les marques Chinoises c'est banzai Même Samsung plonge

J’ignore si c’est une à une surcapacité de la production ou que les gens consomment moins. Peut être les 2.

Ceux qui veulent changer de téléphone attendez encore un peu de grosses offres vont arriver

itrane2000
+
+
Messages : 3102
Enregistré le : 26 nov. 2011, 16:49
Localisation : Limousin

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#25 Message par itrane2000 » 28 avr. 2023, 23:47

kamoulox a écrit :
28 avr. 2023, 23:20
J’ai un pote bien placé dans la téléphonie en France. Les ventes s’effondrent. Apple tiens à peu près mais les marques Chinoises c'est banzai Même Samsung plonge

J’ignore si c’est une à une surcapacité de la production ou que les gens consomment moins. Peut être les 2.

Ceux qui veulent changer de téléphone attendez encore un peu de grosses offres vont arriver
quand je parlais de surcapacité, je faisais référence aux fabricants de semiconducteurs. La surcapacité est bien là, les prix ne vont pas tarder à s'effondrer.
et ce que tu dis est encore moins rassurant, cela signifie que c'est en aval que la demande s'effondre => on est mal ! la recession semble arriver plus vite que prévu.
stulta lex, sed lex

paul095
Messages : 1288
Enregistré le : 29 août 2006, 15:03

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#26 Message par paul095 » 29 avr. 2023, 12:00

kamoulox a écrit :
28 avr. 2023, 23:20
J’ai un pote bien placé dans la téléphonie en France. Les ventes s’effondrent. Apple tiens à peu près mais les marques Chinoises c'est banzai Même Samsung plonge

J’ignore si c’est une à une surcapacité de la production ou que les gens consomment moins. Peut être les 2.

Ceux qui veulent changer de téléphone attendez encore un peu de grosses offres vont arriver
Je pense qu'il y a un essoufflement du marché car on a plus besoin de changer. Dans la pratique un chinois à 200€ gente Xiaomi Note fait le taff sauf pour les photographes et les joueurs.

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 14090
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#27 Message par neron » 29 avr. 2023, 16:30

paul095 a écrit :
29 avr. 2023, 12:00
Je pense qu'il y a un essoufflement du marché car on a plus besoin de changer. Dans la pratique un chinois à 200€ gente Xiaomi Note fait le taff sauf pour les photographes et les joueurs.
Oui ,perso. depuis 96, je ne comprends pas pourquoi pour surfer et faire un peu de word je suis contraint chaque 4 ans de.mettre 600 € pour changer de PC ou de tel.
La carte n'est pas le territoire - Le monde du Ā (1945) 1er axiome de sémantique générale.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8704
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#28 Message par Ben92 » 29 avr. 2023, 21:36

neron a écrit :
29 avr. 2023, 16:30
paul095 a écrit :
29 avr. 2023, 12:00
Je pense qu'il y a un essoufflement du marché car on a plus besoin de changer. Dans la pratique un chinois à 200€ gente Xiaomi Note fait le taff sauf pour les photographes et les joueurs.
Oui ,perso. depuis 96, je ne comprends pas pourquoi pour surfer et faire un peu de word je suis contraint chaque 4 ans de.mettre 600 € pour changer de PC ou de tel.
Il n'y a pas besoin de changer de pc tous les 4 ans pour surfer ou faire du word. Un pc "moyen" de 2013 avec processeur i5-4xxx et 8go de ram fait très bien l'affaire, pour peu qu'il ait un SSD et un système d'exploitation et un antivirus a jour.
Pour les téléphones changer tous les 3/4 ans était nécessaire jusqu'à récemment mais j'ai les évolutions ralentissent depuis 2 ou 3 ans. Reste le problème de la durée de vie de la batterie.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29143
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#29 Message par kamoulox » 29 avr. 2023, 23:55

Ca se change. Par contre le problème c’est le non suivi des maj et donc le téléphone qui deviens obsolète quand le fabriquant le décide

mrtj
Messages : 152
Enregistré le : 14 nov. 2014, 09:24

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#30 Message par mrtj » 30 avr. 2023, 05:12

kamoulox a écrit :
29 avr. 2023, 23:55
Ca se change. Par contre le problème c’est le non suivi des maj et donc le téléphone qui deviens obsolète quand le fabriquant le décide
En général la maintenance applicative d'un téléphone est faite pendant 3 ans. Les mise à jour de sécurité ont lieux tous les mois même si certains constructeurs poussent ces mise à jours de sécurité de manière plus échelonnée.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8704
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#31 Message par Ben92 » 30 avr. 2023, 08:13

kamoulox a écrit :
29 avr. 2023, 23:55
Ca se change. Par contre le problème c’est le non suivi des maj et donc le téléphone qui deviens obsolète quand le fabriquant le décide
Officiellement la batterie ne se change pas. Le français lambda va croire l'information officielle donnée par le constructeur et le vendeur de Darty et racheter un téléphone. Le français lambda n'a pas l'habitude d'aller dans une boutique spécialisée dan la réparation de téléphones mobiles.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12112
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#32 Message par crispus » 30 avr. 2023, 08:33

Mon appli bancaire vient de m'avertir que mon Android est obsolète et qu'elle sera désactivée si je ne change pas de version. Ce qui revient probablement à changer un téléphone qui me donne pleine satisfaction. Et avec la double identification qui se généralise, on ne peut plus se passer de téléphone. :evil:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29143
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#33 Message par kamoulox » 30 avr. 2023, 09:45

crispus a écrit :
30 avr. 2023, 08:33
Mon appli bancaire vient de m'avertir que mon Android est obsolète et qu'elle sera désactivée si je ne change pas de version. Ce qui revient probablement à changer un téléphone qui me donne pleine satisfaction. Et avec la double identification qui se généralise, on ne peut plus se passer de téléphone. :evil:
C'est qu’elle version de androïd ou iOS?

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12112
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#34 Message par crispus » 30 avr. 2023, 13:20

7 :oops:
C'est un membre de la famille qui l'avait mis de côté car il en change régulièrement. Pour mon usage c'est bien suffisant. :lol:

J'avais un Xiaomi plus performant avant, mais totalement superflu. Et pas envie de remplacer l'écran une fois cassé.

Duareg
~~+
~~+
Messages : 5175
Enregistré le : 04 août 2007, 10:11

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#35 Message par Duareg » 30 avr. 2023, 19:21

crispus a écrit :
30 avr. 2023, 13:20
7 :oops:
C'est un membre de la famille qui l'avait mis de côté car il en change régulièrement. Pour mon usage c'est bien suffisant. :lol:

J'avais un Xiaomi plus performant avant, mais totalement superflu. Et pas envie de remplacer l'écran une fois cassé.
C'est quel modèle de téléphone? Il y a peut-être une ROM alternative pour le faire passer à une version supérieure.
Le dogmatisme est une forme d'infirmité mentale.
Mieux vaut avoir raison tout seul qu'avoir tort tous ensemble.

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 8076
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#36 Message par krachboom » 30 avr. 2023, 22:58

kamoulox a écrit :
29 avr. 2023, 23:55
Ca se change. Par contre le problème c’est le non suivi des maj et donc le téléphone qui deviens obsolète quand le fabriquant le décide
Lineage Os :wink:

Après avant achat il faut bien vérifier que lineage a bien une rom pour le tel visé 8)
Ignoré : pimono

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 8076
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#37 Message par krachboom » 30 avr. 2023, 22:59

Duareg a écrit :
30 avr. 2023, 19:21
crispus a écrit :
30 avr. 2023, 13:20
7 :oops:
C'est un membre de la famille qui l'avait mis de côté car il en change régulièrement. Pour mon usage c'est bien suffisant. :lol:

J'avais un Xiaomi plus performant avant, mais totalement superflu. Et pas envie de remplacer l'écran une fois cassé.
C'est quel modèle de téléphone? Il y a peut-être une ROM alternative pour le faire passer à une version supérieure.
Attention qui dit rom dit en général déverrouillage du bootloarder et ça les applications bancaires n'aiment pas...
Ignoré : pimono

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 12112
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#38 Message par crispus » 30 avr. 2023, 23:05

Si j'en crois les paramètres c'est ça : https://www.plusmobile.fr/fiches-techni ... ris-x-pro/ (en 128 Go)
Et le dernier correctif daterait du 5/11/17, ça craint tout de même ! :oops:
En fait le proche qui me l'a donné l'a d'abord formaté, ceci explique sans doute cela. Les MAJ sont activées mais vu qu'elles n'existent plus...

D'après la fiche on peut l'upgrader en 8.1 : il faudra que je m'y colle. :?

Duareg
~~+
~~+
Messages : 5175
Enregistré le : 04 août 2007, 10:11

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#39 Message par Duareg » 30 avr. 2023, 23:50

krachboom a écrit :
30 avr. 2023, 22:59
Duareg a écrit :
30 avr. 2023, 19:21
crispus a écrit :
30 avr. 2023, 13:20
7 :oops:
C'est un membre de la famille qui l'avait mis de côté car il en change régulièrement. Pour mon usage c'est bien suffisant. :lol:

J'avais un Xiaomi plus performant avant, mais totalement superflu. Et pas envie de remplacer l'écran une fois cassé.
C'est quel modèle de téléphone? Il y a peut-être une ROM alternative pour le faire passer à une version supérieure.
Attention qui dit rom dit en général déverrouillage du bootloarder et ça les applications bancaires n'aiment pas...
Les applications bancaires n'aiment pas un téléphone rooté.
Le dogmatisme est une forme d'infirmité mentale.
Mieux vaut avoir raison tout seul qu'avoir tort tous ensemble.

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 7895
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#40 Message par m.enfin » 12 juin 2023, 13:47

Nounou a écrit :
09 mars 2023, 11:21
Intel Wants $5 Billion More in German Subsidies for a Chip Plant

https://www.bnnbloomberg.ca/intel-wants ... -1.1892324
(Bloomberg) -- Intel Corp. cherche à obtenir 4 à 5 milliards d'euros de subventions supplémentaires de la part du gouvernement allemand pour aller de l'avant avec un complexe de fabrication de puces dans l'est du pays, selon des personnes familières avec le sujet.

L'entreprise a reporté le début de la construction de l'usine - qu'elle avait déjà accepté de construire à Magdebourg avec une aide gouvernementale de 6,8 milliards d'euros (7,2 milliards de dollars) - à la fin de l'année dernière en raison des vents contraires de l'économie, et cherche maintenant des fonds supplémentaires, ont déclaré ces personnes, qui ont demandé à ne pas être identifiées parce que l'information n'est pas publique.

Sous la direction de Pat Gelsinger, Intel s'est lancée dans un vaste programme de construction visant à regagner sa position de leader dans l'industrie et à diversifier les centres de fabrication des composants critiques, qui sont actuellement concentrés en Asie de l'Est. Le site de Magdebourg figurait au premier rang de ces projets, après avoir été préféré à d'autres sites en Europe. Depuis, les prix de l'énergie sont devenus extrêmement volatils et l'inflation a fait exploser les coûts de la construction et des matériaux.

"Les perturbations de l'économie mondiale ont entraîné une augmentation des coûts, des matériaux de construction à l'énergie", a déclaré Intel, dont le siège se trouve à Santa Clara, en Californie, dans un communiqué. "Nous apprécions le dialogue constructif avec le gouvernement fédéral pour combler l'écart de coût qui existe avec la construction dans d'autres lieux et rendre ce projet compétitif au niveau mondial.

Intel pourrait également retarder son calendrier pour un autre projet prévu en Italie, un autre élément clé de son plan d'expansion en Europe, selon ces personnes. Les conversations avec le gouvernement italien sont en cours, ont-elles dit. Le gouvernement n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.

Les expansions d'Intel en Irlande et en France, quant à elles, restent largement sur la bonne voie, selon des personnes familières avec les projets.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
Deux lecons:
. Ce fabricant est vorace en subventions. Le surplus de subventions exige en Allemagne est l'equivalent de ce que not' president a promis en France pour STM/Global foundries en France.
. Les nouvelles giga-fabs hors Taiwan ne sont pas concurentielles economiquement parlant. L"on-shoring" a un cout exorbitant.
c'est officiel, l'usine a du plomb dans l'aile le wafer
La méga-usine d’Intel en Allemagne en péril après le «nein» de Lindner

voila pourquoi une électricité tricolore non indexée sur le prix du gaz (quasi prix planché d'europe) est vu d'un mauvaise oeil de l'autre coté du rhin
intel pourrait rebattre les cartes (sauf négociation au sommet en dédommagement de NS)

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#41 Message par Nounou » 25 juil. 2023, 08:47

Finalement, l'etat allemand va cracher des subventions:
Germany to Pour $22 Billion into Chip Production: Intel, TSMC to Benefit
https://www.tomshardware.com/news/germa ... production
Selon un nouveau rapport, le gouvernement allemand prévoit d'allouer 20 milliards d'euros (22 milliards de dollars) à l'amélioration de la production de semi-conducteurs dans le pays. Cette initiative vise à renforcer l'industrie technologique nationale et à garantir un approvisionnement régulier en composants clés dans un contexte d'instabilité géopolitique croissante. Une part importante de ces fonds, environ 75 %, est destinée à des multinationales telles qu'Intel (États-Unis) et TSMC (Taïwan), rapporte Bloomberg.

Environ la moitié du programme d'aide, soit 10 milliards d'euros (un tiers de l'investissement total sur le site), aurait été allouée à Intel pour son nouveau site de production près de Magdebourg, dans l'est de l'Allemagne. Le gouvernement allemand est également en train de finaliser les négociations avec TSMC pour investir dans un site de production à Dresde et construire divers microcontrôleurs consommés par les constructeurs automobiles basés en Allemagne. Le gouvernement envisage de subventionner cette usine à hauteur de 5 milliards d'euros, soit la moitié de l'investissement total.

En outre, environ 1 milliard d'euros est destiné à Infineon, soit environ 20 % de l'investissement total dans une nouvelle usine de semi-conducteurs basée à Dresde, selon Bloomberg. En outre, l'équipementier automobile allemand ZF Friedrichshafen AG et le fabricant de puces américain Wolfspeed devraient également recevoir des fonds publics pour établir une usine de fabrication de puces en carbure de silicium près de la frontière française, dans la Sarre. L'entreprise commune cherche à obtenir des subventions couvrant environ 25 % des coûts, ce qui équivaut à environ 750 millions d'euros.
Par comparaison, Le projet d'usine conjoint entre ST micro et Global Foundries a Crolles, c'est 3.x Mds d'euro.
Image

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#42 Message par Nounou » 25 juil. 2023, 08:54

Cette situation-la, elle etait a venir grosse comme une maison.
Chip Experts See Talent Shortage as Main Growth Hurdle
https://www.eetimes.com/chip-experts-se ... wth-hurdle
La pénurie de main-d'œuvre dans l'industrie mondiale des semi-conducteurs est probablement le principal obstacle à la croissance - le dernier exemple en date étant le retard de construction d'une usine annoncé cette semaine par Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC). Les programmes de relance gouvernementaux tels que la loi américaine CHIPS, qui visent à sécuriser les chaînes d'approvisionnement régionales, ne font qu'aggraver le problème, selon les cadres et les analystes interrogés par EE Times.

La rémunération des travailleurs des fabriques a grimpé en flèche, mais cela ne contribue pas à augmenter l'offre de travailleurs qualifiés. Alors qu'une génération vieillissante d'ingénieurs en semi-conducteurs s'apprête à prendre sa retraite, les fabricants de puces ont du mal à trouver des jeunes pour les remplacer.

Aux États-Unis, où la loi CHIPS a stimulé de nouveaux investissements d'une valeur de plus de 200 milliards de dollars dans des États comme le Texas et l'Arizona, les postes de plus de 100 000 travailleurs qualifiés ne sont pas pourvus, selon le cabinet de conseil en gestion mondiale McKinsey.

"La pénurie de talents à tous les niveaux est un problème", a déclaré Ondrej Burkacky, co-responsable de la pratique des semi-conducteurs chez McKinsey, à EE Times. "Cela commence par la construction et se poursuit dans l'ensemble.

TSMC a déclaré qu'elle transférerait un nombre non divulgué de personnes de Taïwan vers sa nouvelle installation près de Phoenix, en Arizona, afin d'accélérer la construction. "Nous avons besoin d'une expertise qualifiée pour des activités de construction spécifiques à TSMC Arizona et nous faisons venir temporairement en Arizona des talents spécialisés sélectionnés ayant une grande expérience", a déclaré Nina Kao, porte-parole de TSMC, à EE Times au début de ce mois.

Ce problème de construction a contraint l'entreprise à retarder le début de la production en Arizona d'un an, jusqu'en 2025, a déclaré l'entreprise cette semaine.

La construction de fabriques à grande échelle n'a pas eu lieu aux États-Unis depuis plus de 20 ans, et peu de constructeurs dans le pays ont l'expérience, les capacités et l'expertise requises pour mener à bien des projets aussi spécialisés, selon un rapport de McKinsey publié cette année.
Un autre article etait plus precis: pour combler le retard d'installation de son usine d'Arizona, TSMC va depecher 500 specialistes taiwanais de la mise en place d'equipements.
Image

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 10976
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#43 Message par Sifar » 25 juil. 2023, 09:29

Toujours intéressant, merci. La suite de l'article aussi est intéressante.
On y lit les doléances de Lauren Hart, "chasseuse de têtes", dont voici la formation:
Brighton Hove and Sussex Sixth Form College
English Literature and Poetry, Medieval History and Economics of ScienceABB

Elle semble se plaindre de ce que les revendications salariales des techniciens/ingénieurs soient trop élevées.
“In the past two years, we’ve seen a massive increase in these salary packages,” Hart told EE Times.

Pay for an engineer with four years’ experience who was making about $100,000 a few years ago has “blown up,” she said. “I’ve spoken to people with three years’ experience, and they’re looking for $150,000.”
La formation ne suit pas, de plus ceux qui sont formés dans ce domaine ne se sentent pas obligés d'y travailler.
“We’re graduating engineers at various rates in the U.S.,” iDEAL Semiconductor Chairman Mike Burns told EE Times. “I’ve seen numbers range from 20,000 to 30,000 electrical engineers a year coming out. You have to look at where they go. A lot of fellow electrical engineers who came out [recently] went to Wall Street or consulting.”
Ce que dit Pimono est exact.

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#44 Message par Nounou » 25 juil. 2023, 09:52

Tu as bien fait de citer la suite de l'article, je ne voulais pas tout afficher.


Il y aura certainement 4 problemes:
. une inflation sur les salaires, sachant qu'on part deja de haut par rapport aux pays asiatiques: Tawain, Coree du Sud. Probleme de cout de main d'oeuvre.
. Manque de competences. Des universites ouvrent des filieres de formations, mais pour les delais et le volume de diplomes, cela restera trop juste.
. Une implication et une discipline au travail des techniciens US qui n'egalera pas celles des asiatiques. Morris Chang, le dieu fondateur de TSMC, s'en moquait ouvertement devant des representants de haut rang du gouvernement americain
. Les fabs "transplantees" aux USA seront toujours en retard sur les natives en Asie. Quatrieme impact sur les couts de production.

=> les fabs US ne seront jamais concurrentielles :roll:
On attend Chip Acts 2: les clients: AMD, Apple, Nvidia, Qualcomm, Cisco, Broadcom,... qui demanderont des subventions du gouvernement federal pour acheter des puces "Made in USA" ! :mrgreen:
Modifié en dernier par Nounou le 25 juil. 2023, 09:57, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 12227
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#45 Message par Bidibulle » 25 juil. 2023, 09:56

Quelles sont les écoles d'ingénieurs qui proposent des cursus en procédés de fabrication micro électronique ?
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#46 Message par Nounou » 25 juil. 2023, 09:58

Est-ce une question concernant les USA ou la France ?
Image

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 12227
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#47 Message par Bidibulle » 25 juil. 2023, 10:21

Nounou a écrit :
25 juil. 2023, 09:58
Est-ce une question concernant les USA ou la France ?
La France
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
Nounou
-++
-++
Messages : 3550
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#48 Message par Nounou » 25 juil. 2023, 10:34

Desole, je suis en fin de carriere, pas recruteur, et ne suis plus au jus.
Mon ancienne ecole l'ESIEE a ferme son departement de micro-electronique, trop couteux. Certains d'entre nous ont fait de belles carrieres, je suis reste grouillot (de luxe)

Le probleme des autres ecoles du domaine, est la cyclicite des recrutements. Le pire: en 1999-2000, STMicro voulait assecher toutes les promos de France et de Navarre, et les 2 annees suivantes au moins, 0 embauches. J'imagine que les ecoles en ont tire une lecon.
A l'heure actuelle, je crois que le LIRMM a Montpellier tient encore la corde en volume de competence. L'INSA de Lyon et une ou deux ecoles de Grenoble continuent de fournir des troupes. Desole de la reponse floue.

Il y a penurie de certaines competences dans le bassin Grenoblois, notamment en conception et implementation physique analogique. Ca coince moins en digital a ce qu'il parait.
Image

Avatar du membre
War Again
Messages : 620
Enregistré le : 18 oct. 2022, 10:21

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#49 Message par War Again » 25 juil. 2023, 10:39

Nounou a écrit :
25 juil. 2023, 10:34
Il y a penurie de certaines competences dans le bassin Grenoblois, notamment en conception et implementation physique analogique. Ca coince moins en digital a ce qu'il parait.
Ca coince en numérique.... Je ne suis pas un ayatollah du français, mais cet emprunt en particulier, faisant écho au "digitale" français qui n'a pas de lien, conduit pas mal du grand public à s'imaginer confusément, lorsqu'on parle de "technologies digitales" en lieu et place de technologies numériques, qu'il y a un lien avec le tactile.... Promis juré, j'ai rencontré ce type de confusion des tas de fois.
Ignorés : personne. Suffit de ne pas lire ceux que l'on juge indignes d'être lus. (sauf PACA, parce que je n'ai pas de soucis avec la contradiction, mais les vieux radoteurs, je ne les tolère que par obligation familiale)

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 12227
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Suivi de l'industrie de la micro-electronique

#50 Message par Bidibulle » 25 juil. 2023, 10:46

Chez nous on a une direction des activités digitales. J'ai bien plaisanté sur le fait qu'ils devaient passer les journées à se mettre les doigts dans le nez.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)