Bulle Immobilière

Forum de discussion concernant l'immobilier
Nous sommes actuellement le 17 Jan 2018, 06:35

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 94 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
MessagePublié: 17 Oct 2016, 13:38 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 20 Sep 2008, 13:12
Message(s) : 8753
Pi-r2 a écrit:
lisa a écrit:
D'après les photos, l'armature du balcon était plutôt dans la partie basse...Pas bon, selon un spécialiste en Génie Civil que je connais bien.

tout à fait ce qui se comprend facilement avec de la mécanique statique de niveau quatrième et un petit dessin. Mais vpl va encore nous traiter de spécialistes avec la grosse tête.
:lol:

Je ne traite personne d'expert qui frime avec ses connaissances, juste certains sont d'évidence des béotiens (ce qui n'est pas grave) et donnent leur avis sur des sujets qu'il ne connaissent pas (toujours pas grave, mais ridicule).
Les aciers dans la partie haute qui travaillent en traction, et le béton en partie basse qui travaille en compression, c'est effectivement la base pour un balcon. Je serais moins autoritaire sur le position exacte des aciers parce qu'au moment où ça a cisaillé, ils ont pu être un peu "trainés" vers le bas : la position où on les voit n'est pas forcément celle d'avant l'accident.

Mais même bien placés, si ils prennent l'eau et se corrodent, ben ils lâchent, et paf le balcon.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 13:45 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 08 Juil 2005, 19:31
Message(s) : 31799
vpl a écrit:
ils ont pu être un peu "trainés" vers le bas .

si je ne me trompe pas, ça se voit clairement sur la photo.

_________________
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 14:22 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 02 Juil 2008, 14:18
Message(s) : 468
bon, il doit s agir de fer de 12, ts les 25-30cm, c est tout simplement minime, classiquement pour des murs d elevation pour une villa en en zone sismique, c est du st 10 double treillis.enfin, c est que l on a mis chez moi. Pour le ferraillage de ma terrasse, c est des fer de 25 tous les 20 cm, c est a dire plus que des st 50 pour les connaisseurs, en double épaisseur.
La, c est vraiment léger, léger, léger....mais bon car on ferraillait peu y aa qs annees, les dernières normes date d il y a seulement 5 ou 6 ans.
J avais ete stupéfait en voyant le ferraillage du barrage de malpasset, meme si ce nn est pas la principale cause de sa rupture, en plus c était des aciers lisses.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 15:06 
Hors-ligne
-+
-+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 16 Juin 2005, 17:11
Message(s) : 2170
Par un communiqué envoyé ce lundi midi par son avocat Me Pascal Rouiller(une pointure du barreau angevin), la société Bonnel, qui a participé à la construction de l'édifice, s'est exprimée sur le drame. « La direction de l’entreprise et l’ensemble du personnel sont donc particulièrement touchés par le drame de ce week-end, en l’occurrence l’effondrement des balcons d’un immeuble situé rue Maillé à Angers, dans des circonstances à ce jour indéterminées. Leurs pensées vont bien évidemment d’abord aux victimes et à leurs familles. »

« L'entreprise de maçonnerie, exerce son métier avec rigueur et sérieux depuis plusieurs dizaines d’années, et elle n’a jamais eu à déplorer le moindre sinistre corporel. »

« La société Bonnel a participé avec d’autres sociétés du bâtiment à la construction de l’immeuble en cause dans le cadre d’un marché privé, et notamment à l’installation de ces balcons. Le procédé utilisé pour cette réalisation - qui remonte à 1998 - ne présente strictement aucune originalité et la construction a été effectuée de manière classique dans le respect scrupuleux des règles de l’art, et sous le contrôle des personnes chargées de vérifier la qualité de ce type d’ouvrage. »

« La société Bonnel a donc été associée à la seule réalisation de l’immeuble mais n’a pas été d’une quelconque manière concernée par son entretien ultérieur et à sa maintenance, et ne peut donc s’exprimer sur les conditions dans lesquelles ces balcons auraient présenté une défaillance liée à une usure anormale. L'entreprise est aujourd’hui à la disposition de la justice et des services d’enquête pour apporter sa pleine et entière contribution à la manifestation de la vérité. »


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 16:42 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 02 Juil 2008, 14:18
Message(s) : 468
vpl a écrit:
Pi-r2 a écrit:
lisa a écrit:
D'après les photos, l'armature du balcon était plutôt dans la partie basse...Pas bon, selon un spécialiste en Génie Civil que je connais bien.

tout à fait ce qui se comprend facilement avec de la mécanique statique de niveau quatrième et un petit dessin. Mais vpl va encore nous traiter de spécialistes avec la grosse tête.
:lol:

Je ne traite personne d'expert qui frime avec ses connaissances, juste certains sont d'évidence des béotiens (ce qui n'est pas grave) et donnent leur avis sur des sujets qu'il ne connaissent pas (toujours pas grave, mais ridicule).
Les aciers dans la partie haute qui travaillent en traction, et le béton en partie basse qui travaille en compression, c'est effectivement la base pour un balcon. Je serais moins autoritaire sur le position exacte des aciers parce qu'au moment où ça a cisaillé, ils ont pu être un peu "trainés" vers le bas : la position où on les voit n'est pas forcément celle d'avant l'accident.

Mais même bien placés, si ils prennent l'eau et se corrodent, ben ils lâchent, et paf le balcon.

Sur la photo en gros plan, on voit clairement que le balcon n a pas été coule avec la dalle...bcp d ingénieur beton n accepteraient jamais ca, les aciers se corrodent déjà au point de jonction...on evite les reprise maçonnerie la haut les tensions maximales s exercent. En fait me demande meme plutôt comment ca a pu tenir...dans cette config, y a que les aciers qui travaillent.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 17:07 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 27 Jan 2008, 12:32
Message(s) : 14872
benpourkoi a écrit:
J avais ete stupéfait en voyant le ferraillage du barrage de malpasset, meme si ce nn est pas la principale cause de sa rupture, en plus c était des aciers lisses.

pourquoi, le manque de ferraillage est une cause ?

_________________
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 17:23 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 30 Nov 2010, 16:33
Message(s) : 6526
wasabi a écrit:
benpourkoi a écrit:
J avais ete stupéfait en voyant le ferraillage du barrage de malpasset, meme si ce nn est pas la principale cause de sa rupture, en plus c était des aciers lisses.

pourquoi, le manque de ferraillage est une cause ?


Le béton est un matéiau "fragile", c'est à dire qu'il se casse "net" sous la contrainte mécanique - qui doit néanmoins être importante (https://fr.wikipedia.org/wiki/Fragilit%C3%A9). Il a aussi le défaut d'être très peu résistant à l'étirement.

C'est pour ça qu'on lui adjoint des fers à béton, qui sont grosso modo tout l'inverse : ils sont ductiles, et "très" résistant à l'étirement (mais pas au point de supporter un balcon + 15 personnes si la section est insuffisante :-/ ).

Sur un barrage voute qui travaille uniquement en compression il y a a priori très peu besoin de ferraillage. Pour autant un ferraillage bien dimensionné pourrait éventuellement éviter que le barrage se disloque ? Comme ça à été le cas à Malpasset.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 18:04 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 27 Jan 2008, 12:32
Message(s) : 14872
zaz.1 a écrit:
wasabi a écrit:
benpourkoi a écrit:
J avais ete stupéfait en voyant le ferraillage du barrage de malpasset, meme si ce nn est pas la principale cause de sa rupture, en plus c était des aciers lisses.

pourquoi, le manque de ferraillage est une cause ?


Le béton est un matéiau "fragile", c'est à dire qu'il se casse "net" sous la contrainte mécanique - qui doit néanmoins être importante (https://fr.wikipedia.org/wiki/Fragilit%C3%A9). Il a aussi le défaut d'être très peu résistant à l'étirement.

C'est pour ça qu'on lui adjoint des fers à béton, qui sont grosso modo tout l'inverse : ils sont ductiles, et "très" résistant à l'étirement (mais pas au point de supporter un balcon + 15 personnes si la section est insuffisante :-/ ).

Sur un barrage voute qui travaille uniquement en compression il y a a priori très peu besoin de ferraillage. Pour autant un ferraillage bien dimensionné pourrait éventuellement éviter que le barrage se disloque ? Comme ça à été le cas à Malpasset.

A Malpasset le problème était géologique et météorologique, pas du à une mauvaise mise en oeuvre ou calcul mais du à une mauvaise étude du site couplé à une crue exceptionnelle qui dépassait en débit ce que le barrage pouvait vidanger. En tout cas c'est ce qui ressort des articles que j'ai pu lire à ce sujet. A partir du moment où l'une des deux rives sur lesquelles le barrage était ancré s'est cassé, le barrage est passé de compression en flexion, il aurait fallu des quantités monstrueuses d'acier pour qu'il résiste. Et même si il avait résisté, il y aurait eu une fuite monumentale du côté où ça avait cédé, la vallée aurait été inondée, il y aurait eu des morts et des dégâts, il n'y aurait juste pas eu l'effet "chasse d'eau".

_________________
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 18:19 
Hors-ligne
+
+

Inscrit(e) le : 14 Avr 2010, 17:42
Message(s) : 2935
benpourkoi a écrit:
Sur la photo en gros plan, on voit clairement que le balcon n a pas été coule avec la dalle...bcp d ingénieur beton n accepteraient jamais ca, les aciers se corrodent déjà au point de jonction...on evite les reprise maçonnerie la haut les tensions maximales s exercent. En fait me demande meme plutôt comment ca a pu tenir...dans cette config, y a que les aciers qui travaillent.


Et quel acier ? t'as trois malheureux trucs tout fins pour faire tenir un balcon. C'est déjà étonnant que le balcon ne soit pas tombé de son propre poids.

_________________
Ben92 a écrit:
et +0.2% dans le 92 aussi.
Vu les conditions de crédit exceptionnelles je me demande pourquoi ça n'augmente pas davantage...


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 19:57 
Hors-ligne
gold member
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 19:35
Message(s) : 3525
lolio a écrit:
Bah moi quand je vois la taille des fers à béton, je ne serai pas monté à 15 sur ce balcon
Image

En plus gros problème d'humidité. Il devait y avoir une fuite au niveau de la gouttière et/ou un mauvais angle d'écoulement du balcon

En plus on a l'impression vu la cassure que le balcon a été coulé après la dalle.


Non mais c'est quoi ces armatures lilliputiennes!!!

_________________
Pourquoi l'immo. va baisser: http://thominetweb.free.fr/spip/article ... _article=4
7 idées reçues: http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=38997
Le cycle 3 Schémas: http://thominetweb.free.fr/benjamin/cyc ... iliere.doc


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 20:06 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 30 Nov 2010, 16:33
Message(s) : 6526
Gandalf_barbones a écrit:
Non mais c'est quoi ces armatures lilliputiennes!!!


La défense fait peur :
Citer:
"ne présente strictement aucune originalité et la construction a été effectuée de manière classique dans le respect scrupuleux des règles de l'art, et sous le contrôle des personnes chargées de vérifier la qualité de ce type d'ouvrage".
[...]
"n'a pas été d'une quelconque manière concernée par son entretien ultérieur et à sa maintenance, et ne peut donc s'exprimer sur les conditions dans lesquelles ces balcons auraient présenté une défaillance liée à une usure anormale". "Il y a quelque chose d'anormal dans l'usure de ces balcons", a confirmé auprès de l'AFP Me Rouiller, faisant état notamment de "tâches d'humidité massives" visibles à l'endroit des balcons sur l'immeuble."


Autrement dit : "Tout à été fait comme il fallait, mais les balcons n'ont pas été entretenus ????
Genre il aurait fallut faire venir un "mainteneur de balcon" tous les ans pour vérifier.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 20:12 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 06 Sep 2007, 13:38
Message(s) : 7078
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort
zaz.1 a écrit:
Autrement dit : "Tout à été fait comme il fallait, mais les balcons n'ont pas été entretenus ????
Genre il aurait fallut faire venir un "mainteneur de balcon" tous les ans pour vérifier.


Vite une loi et un diagnostique balcon !

_________________
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 20:12 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 27 Jan 2008, 12:32
Message(s) : 14872
zaz.1 a écrit:
Gandalf_barbones a écrit:
Non mais c'est quoi ces armatures lilliputiennes!!!


La défense fait peur :
Citer:
"ne présente strictement aucune originalité et la construction a été effectuée de manière classique dans le respect scrupuleux des règles de l'art, et sous le contrôle des personnes chargées de vérifier la qualité de ce type d'ouvrage".
[...]
"n'a pas été d'une quelconque manière concernée par son entretien ultérieur et à sa maintenance, et ne peut donc s'exprimer sur les conditions dans lesquelles ces balcons auraient présenté une défaillance liée à une usure anormale". "Il y a quelque chose d'anormal dans l'usure de ces balcons", a confirmé auprès de l'AFP Me Rouiller, faisant état notamment de "tâches d'humidité massives" visibles à l'endroit des balcons sur l'immeuble."


Autrement dit : "Tout à été fait comme il fallait, mais les balcons n'ont pas été entretenus ????
Genre il aurait fallut faire venir un "mainteneur de balcon" tous les ans pour vérifier.

Elle ne fait pas peur, leur image de marque est pétée, tout le monde sait que leur boulot est merdique, vu la médiatisation nationale de l'affaire leur carnet de commande va se vider pour une longue période suffisamment longue pour qu'ils fassent faillite, ce qu'ils jouent là c'est du pénal pas du commercial, donc ils veulent trouver un autre responsable. Une fois quelques semaines passées ils invoqueront sûrement l'usage abusif du balcon.

_________________
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 20:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscrit(e) le : 12 Août 2009, 13:30
Message(s) : 2017
wasabi a écrit:
ventadour a écrit:
Le constructeur est probablement responsable, mais comme l'immeuble a 15 ans les copropriétaires peuvent-ils encore le poursuivre ?

https://www.service-public.fr/particuli ... oits/F2958

https://www.service-public.fr/particuli ... its/F11007



Prescription trentenaire : il faut prouver une malfaçon, un vice volontairement caché.

_________________
La femme change tout le temps, soyez en certain, en cela, elle ne changera pas.
Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, car de toutes façons, nous n'en sortirons pas vivants.
Le patriotisme est l'ultime argument des démagogues.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 20:29 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscrit(e) le : 12 Août 2009, 13:30
Message(s) : 2017
[quote="Gandalf_barbones"][quote="lolio"]Bah moi quand je vois la taille des fers à béton, je ne serai pas monté à 15 sur ce balcon
Image

Clairement, les armatures sont trop fines et trop écartées, circonstance aggravantes, elles semblent avoir été remontées au bon niveau avant de couler le béton du balcon... en effet si vous observez bien, deux armatures ont été scellées verticalement dans le mur avant de les faire ressortir au niveau désiré pour couler le balcon ! Et en chutant, le poids du balcon les a fait retrouver leur niveau de sortie d'origine.

Très clairement, il y a vice de construction, volontairement caché ; donc la prescription trentenaire s'applique !

L'échelle des responsabilités : l'architecte, le maitre d'ouvrage, le maçon et le contrôleur des travaux.

_________________
La femme change tout le temps, soyez en certain, en cela, elle ne changera pas.
Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, car de toutes façons, nous n'en sortirons pas vivants.
Le patriotisme est l'ultime argument des démagogues.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 21:26 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 20 Sep 2008, 13:12
Message(s) : 8753
neorural01 a écrit:
...L'échelle des responsabilités : l'architecte, le maitre d'ouvrage, le maçon et le contrôleur des travaux.

:lol: :lol: :lol:

Allons jusqu'au bout :
le président de la République, le ministre chinois de l'acier, le chef de la CIA, puis, ok : l'architecte, le maitre d'ouvrage, le maçon et le contrôleur des travaux.

Non mais sans déconner, j'imagine pas une seconde que les plans n'indiquaient pas une solution standard pour cette construction, donc si c'est la réalisation qui est responsable, vous croyez vraiment que l'architecte et le bureau de contrôle vont aller vérifier chaque ferraillage alors qu'une entreprise de gros-oeuvre avec tout un tas de références est chargée des travaux ?!?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 21:57 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 20 Sep 2008, 13:12
Message(s) : 8753
Bon, désolé d'avoir ricané...

Une petite vidéo pour bien voir qu'un ferraillage de balcon c'est pas de grosses barres métalliques :


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 22:08 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 30 Nov 2010, 16:33
Message(s) : 6526
vpl a écrit:
Une petite vidéo pour bien voir qu'un ferraillage de balcon c'est pas de grosses barres métalliques :


Punaise, ça fait peur quand même. ça tient avec quasiment rien ce machin, j'ai l'impression d'avoir mieux fixé le bâti portant de mes chiottes...

J'imagine bien que c'est calculé, mais c'est étonnant que ça ne tombe pas plus souvent.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 22:39 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscrit(e) le : 12 Août 2009, 13:30
Message(s) : 2017
Oui, ma là, il s'agit d'un balcon coulé en même temps que le mur, pas rapporté tel que le balcon incriminé.

Et la cascade des responsabilités, je suis bien placé pour en parler, puisque je viens de réussir le "contrôleur de travaux en bât et génie civil".

Et je te garanti que l'assurance va TOUT vérifier, du PV hebdomadaire au diamètre des fers, à leur ligatures..... TOUT, à chaque étape !

_________________
La femme change tout le temps, soyez en certain, en cela, elle ne changera pas.
Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, car de toutes façons, nous n'en sortirons pas vivants.
Le patriotisme est l'ultime argument des démagogues.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 22:52 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Juin 2011, 00:02
Message(s) : 7480
J'ai entendu que dans le https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_de_Hammurabi déjà —donc il y a un bail !— l'architecte était puni de mort si la maison s'écroulait en faisant des victimes. C'est une façon de motiver le contrôle qualité …
Ça me rappelle aussi : https://en.wikipedia.org/wiki/Berkeley_balcony_collapse

_________________
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Oct 2016, 23:12 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 27 Jan 2008, 12:32
Message(s) : 14872
Pour les "spécialistes" qui aiment bien commenter à partir d'une image, un autre point de vue

Image

où on voit en particulier que la traînée noire est aussi présente sur les balcons du milieu, que comme je le disais on voit bien que ça vient des évacuations d'eau des terrasses comme d'habitude foireuses. Que les balcons tombés sont assez grands, c'est les mêmes que ceux de droite sur la photo. Et qu'enfin contrairement à ce qu'on peut lire partout ce n'est pas le dernier étage, il y en a deux au dessus, un en attique et l'autre dans les combles. D'ailleurs l'étage en attique crache sa flotte sur la terrasse qui a pété.

Image
le mur de gauche est aussi bien moisi.

_________________
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Oct 2016, 00:47 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 12 Fév 2012, 19:59
Message(s) : 6369
Osef a écrit:
Ah ces gauchos : quand la gauche se casse la gueule ils disent que c'est la droite :evil:

j'avais pas lu :D
je vais virer ma cuti, je suis de droche :mrgreen:

_________________
il faut savoir renoncer à la bienveillance


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Oct 2016, 07:23 
Hors-ligne
gold member
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 19:35
Message(s) : 3525
vpl a écrit:
Bon, désolé d'avoir ricané...

Une petite vidéo pour bien voir qu'un ferraillage de balcon c'est pas de grosses barres métalliques :


on ne voit pas bien, mais le ferraillage sur la vidéo me parait quand même bien plus costaud que ce qu'on voit sur les photos de l'immeuble au balcons effondrés.

_________________
Pourquoi l'immo. va baisser: http://thominetweb.free.fr/spip/article ... _article=4
7 idées reçues: http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=38997
Le cycle 3 Schémas: http://thominetweb.free.fr/benjamin/cyc ... iliere.doc


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Oct 2016, 07:46 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 30 Nov 2010, 16:33
Message(s) : 6526
wasabi a écrit:
Et qu'enfin contrairement à ce qu'on peut lire partout ce n'est pas le dernier étage, il y en a deux au dessus

C'est vrai, mais cela reste le dernier balcon de l'immeuble, celui qui se prend toute la flotte sur la tronche.

wasabi a écrit:
D'ailleurs l'étage en attique crache sa flotte sur la terrasse qui a pété.

Je ne pense pas. A mon avis la conduite s'est démanchée suite à l’effondrement qui en a arraché les sections inférieures.
Sinon on verrait des traces plus importantes.


[img]le mur de gauche est aussi bien moisi.[/quote]
L'immeuble est clairement pas bien beau à voir, surtout vu son age !
En tout cas, a la place des voisins j'éviterai de monter sur le balcon...


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Oct 2016, 09:09 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 04 Déc 2007, 09:36
Message(s) : 8520
Localisation : 06
Y'a aussi peut être un ciment mal fait ? Sur la photo mise par wasabi qq posts au dessus, on voit le haut de l'immeuble. A la deuxième descente de gouttière en partant de la gauche du dernier étage , le ciment semble être dégradé. Ca fait un V qu'on ne voit pas au niveau des autres gouttières.

_________________
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Oct 2016, 10:37 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 27 Jan 2008, 12:32
Message(s) : 14872
zaz.1 a écrit:
wasabi a écrit:
D'ailleurs l'étage en attique crache sa flotte sur la terrasse qui a pété.

Je ne pense pas. A mon avis la conduite s'est démanchée suite à l’effondrement qui en a arraché les sections inférieures.
Sinon on verrait des traces plus importantes.

Évidemment que c'était emboîté, mais il y a une coulure qui est juste au dessus de la grosse tâche noire et qui part de l'étage en attique. Et suffit de regarder la façade pour voir qu'il y a un problème au niveau des gouttières traversant les balcons.

_________________
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 20 Oct 2016, 17:01 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 19 Juin 2014, 10:14
Message(s) : 93
Il y a eu malfaçon :evil:

http://www.angers.maville.com/actu/actu ... 9_actu.Htm

Je suis d’Angers et bizarrement plein de balcon sont vérifié dont le mien


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 16 Nov 2016, 14:35 
Hors-ligne
-+
-+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 16 Juin 2005, 17:11
Message(s) : 2170
Citer:
Twitter36 Google+2
Lire le journal
numérique
Info Ouest-France. Lors de son audition, l'un des anciens locataires de l'immeuble, rue Maillé, à Angers, a déclaré aux enquêteurs avoir signalé des problèmes sur le balcon avant le drame, qui a fait quatre morts.

Le samedi 15 octobre, un balcon s’est effondré à Angers, faisant quatre morts et quatorze blessés. Un ex-locataire de l’appartement a affirmé aux enquêteurs avoir signalé des problèmes à l’agence immobilière Citya.

Un salarié de cette société immobilière se serait déplacé. Mais n’aurait manifestement rien trouvé à redire. C’est ce que cet ex-locataire a affirmé, lors de son audition, aux enquêteurs du Service régional de la police judiciaire d’Angers, chargée de l’enquête. « Un élément clé », affirme une source proche du dossier.

Contactée à plusieurs reprises, hier mardi, la direction de l'agence Citya n'a pas voulu répondre à nos questions.


Citya, c'est pas la pub de 'Mot2Cambronne' avec la blonde qui braille ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 16 Nov 2016, 15:33 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 20 Sep 2008, 13:12
Message(s) : 8753
"des problèmes" ?
la rouille des armatures et des fissures ou un défaut de peinture sur le grade-corps ?
Encore du beau travail de journaliste...


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 16 Nov 2016, 16:04 
Hors-ligne
-+
-+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 16 Juin 2005, 17:11
Message(s) : 2170
Pour l'article, c'est juste le résumé en ligne. Pour avoir plus de détails, il faut payer....

Je doute qu'un (jeune) locataire fasse suer pour une peinture écaillée sur un balcon.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Nov 2016, 09:27 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 20:42
Message(s) : 11061
Localisation : Ile de France Ouest
vpl a écrit:
"des problèmes" ?
la rouille des armatures et des fissures ou un défaut de peinture sur le grade-corps ?
Encore du beau travail de journaliste...

Hier soir à la TV, un journaliste qui a converti 0.6m² en cm². Réponse : 60cm² :roll:


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Nov 2016, 11:00 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 27 Jan 2008, 12:32
Message(s) : 14872
cashisking a écrit:
vpl a écrit:
"des problèmes" ?
la rouille des armatures et des fissures ou un défaut de peinture sur le grade-corps ?
Encore du beau travail de journaliste...

Hier soir à la TV, un journaliste qui a converti 0.6m² en cm². Réponse : 60cm² :roll:

vous savez les journalistes... Depuis quelques jours ils nous parlent de l'astronaute français. Ça n'existe pas un astronaute français. Si il est astronaute il est nord américain. Si il est de l'Europe de l'Ouest il est spationaute, si il est russe il est cosmonaute, si il est chinois il est taïkonaute. Là pourtant on est dans leur domaine d'expertise : ouvrir un dictionnaire et pas se servir d'une calculette.

_________________
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Nov 2016, 11:25 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 20 Sep 2008, 13:12
Message(s) : 8753
Si on va chercher à droite à gauche, on a des précisions sur ce qui a été signalé, et sur la réponse du syndic (ça ne concerne visiblement pas l'agence immobilière) :

Selon « Ouest-France », un ancien locataire de l'appartement aurait signalé à l'agence de location que le balcon se fendillait et prenait l'eau.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/balcon-d-angers-un-ancien-locataire-aurait-alerte-avant-le-drame-17-11-2016-6337977.php

«Après les vérifications appropriées, nous sommes en mesure d'affirmer que nous n'avons identifié absolument aucune saisine de notre cabinet relative à des fissurations ou autres désordres susceptibles d'affecter la solidité des balcons ou de toute autre partie commune à usage privatif de la Résidence», se défend le cabinet Pigé & Associés, syndic de l'immeuble, dans un communiqué.
http://www.20minutes.fr/rennes/1963039-20161117-effondrement-balcon-angers-syndic-dit-avoir-jamais-informe-fissures

Après, les avocats sont là pour évaluer si une trace existe et peut faire preuve, ou si on va planquer les responsabilités derrière l'absence de courrier recommandé. Coup de fil plus visite sans trace écrite = fête du slip.
D'expérience on voit quand même énormément de gens qui parlent de fissures pour des trucs infimes en surface qui n'ont rien à voir avec la solidité du béton, le balcon qui "prend l'eau", par contre....


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Nov 2016, 17:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Déc 2008, 14:10
Message(s) : 886
wasabi a écrit:
cashisking a écrit:
vpl a écrit:
"des problèmes" ?
la rouille des armatures et des fissures ou un défaut de peinture sur le grade-corps ?
Encore du beau travail de journaliste...

Hier soir à la TV, un journaliste qui a converti 0.6m² en cm². Réponse : 60cm² :roll:

vous savez les journalistes... Depuis quelques jours ils nous parlent de l'astronaute français. Ça n'existe pas un astronaute français. Si il est astronaute il est nord américain. Si il est de l'Europe de l'Ouest il est spationaute, si il est russe il est cosmonaute, si il est chinois il est taïkonaute. Là pourtant on est dans leur domaine d'expertise : ouvrir un dictionnaire et pas se servir d'une calculette.


En même temps, puisqu'on fait de l'orthographe, on élide le i de il après si et on écrit s'il.

Fox


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Nov 2016, 17:53 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 27 Jan 2008, 12:32
Message(s) : 14872
foxtrot a écrit:
wasabi a écrit:
cashisking a écrit:
vpl a écrit:
"des problèmes" ?
la rouille des armatures et des fissures ou un défaut de peinture sur le grade-corps ?
Encore du beau travail de journaliste...

Hier soir à la TV, un journaliste qui a converti 0.6m² en cm². Réponse : 60cm² :roll:

vous savez les journalistes... Depuis quelques jours ils nous parlent de l'astronaute français. Ça n'existe pas un astronaute français. Si il est astronaute il est nord américain. Si il est de l'Europe de l'Ouest il est spationaute, si il est russe il est cosmonaute, si il est chinois il est taïkonaute. Là pourtant on est dans leur domaine d'expertise : ouvrir un dictionnaire et pas se servir d'une calculette.


En même temps, puisqu'on fait de l'orthographe, on élide le i de il après si et on écrit s'il.

Fox

je ne parle pas d'orthographe mais de sémantique. Je ne suis pas un bon sujet en orthographe, je ne vais donc pas faire la leçon dessus.

_________________
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Nov 2016, 09:36 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 27 Mars 2010, 12:50
Message(s) : 5651
Localisation : Paris
Les photos plus haut sont édifiantes. Repérez toutes les traces noires d'humidité à chaque balcon. Tous ont l'air pourris.

Et ça ne doit pas être la seule malfaçon dans cet immeuble. Tout est à raser.

Vive le neuf :lol:

_________________
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Nov 2016, 09:40 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 31 Oct 2010, 22:00
Message(s) : 23476
ASA_Somer a écrit:
Les photos plus haut sont édifiantes. Repérez toutes les traces noires d'humidité à chaque balcon. Tous ont l'air pourris.

Et ça ne doit pas être la seule malfaçon dans cet immeuble. Tout est à raser.

Vive le neuf :lol:

attend ca c est une construction d il y a 10ans.. maintenant ca doit être encore pire !


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 12 Jan 2018, 23:03 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 24 Mai 2005, 21:38
Message(s) : 1550
Localisation : Paris 15
Selon le rapport d'expertise, le constructeur est le principal responsable :
http://www.batiactu.com/edito/chute-un- ... -51723.php


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 14 Jan 2018, 07:18 
Hors-ligne
-+
-+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 16 Juin 2005, 17:11
Message(s) : 2170
Merci !

Extraits :

Citer:
Ce rapport semble, d'après le quotidien régional, accablant, notamment pour l'entreprise de construction impliquée. Trois de ses représentants ont été mis en garde à vue en décembre, un ancien patron, un chef d'équipe et un conducteur de chantier. "Le rapport est limpide sur les responsabilités. Il n'y a aucun doute sur les très, très gros problèmes de procédés constructifs, considérables", constate une source interrogée par Ouest France. "C'est malheureusement assez simple : il n'y a pas eu de respect des règles de l'art ", avance une autre.

Le ferraillage des balcons "positionné trop bas, dans un sens descendant"

D'après les éléments indiqués, il semblerait que le ferraillage des balcons a été "positionné trop bas et orienté dans un sens descendant". Par ailleurs, le béton n'aurait pas été assez vibré  : insuffisamment tassé, il aurait piégé des bulles d'air. "Autre souci : la jointure entre les balcons et les dalles des planchers. Elle ne serait pas de bonne qualité : l'eau s'infiltre, les aciers sont corrodés", avance le quotidien.



Sinon l'enquête avance (décembre 2017) :

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la- ... ts-5446748

Citer:
L’enquête sur l’effondrement des balcons, dans la nuit du 15 au 16 octobre à Angers, a connu un sérieux coup d’accélérateur, ces derniers jours. L’enquête sur l’effondrement des balcons, dans la nuit du 15 au 16 octobre à Angers, a connu un sérieux coup d’accélérateur, ces derniers jours.

La police judiciaire a placé en garde à vue, mardi et mercredi, sept acteurs, en charge de la conception, la construction et de l’entretien des ouvrages. À Angers, leur chute a tué quatre jeunes et blessé quatorze autres.

« Les juges d’instruction avaient prévenu qu’on aurait une longue période de silence. Et une accélération soudaine de l’enquête. » Comme le constate un des participants à la réunion des victimes, en mai dernier, les magistrates aux commandes de l’information judiciaire sur la chute de trois balcons, dans la nuit du 15 au 16 octobre 2016 rue Maillé à Angers, tiennent parole. Après ce drame qui a coûté la vie à quatre jeunes et blessé quatorze autres, les premières gardes à vue sont intervenues mardi et mercredi.

Elles ont pris tout le monde de court. Mardi matin, à 8 h 30, les enquêteurs de la police judiciaire d’Angers ont entendu simultanément sept personnes. Parmi les suspects, on retrouve évidemment toute la chaîne de conception, de réalisation et d’entretien de cet immeuble, construit entre août 1997 et octobre 1998.

« Trame très serrée »
Les représentants du promoteur Alain Rousseau immobilière Comine, du cabinet d’architecture Atelier Rolland et associés, de la société de maçonnerie Bonnel, du bureau de contrôle et de l’agence Pigé, syndic de copropriété, se sont retrouvés dans les locaux de la PJ, à Angers.

Pendant des heures, tous ont été soumis aux questions pressantes des enquêteurs qui semblaient suivre « une trame très serrée », remarque une source proche du dossier. Des enquêteurs qui paraissent avoir assimilé toutes les subtilités des rapports d’expertise dont les conclusions étaient distillées au compte-gouttes pendant les interrogatoires. « Ils en avaient fait une étude précise et pointue », affirme cette source, impressionnée.

Pendant des mois, des spécialistes de la construction et de l’informatique ont œuvré discrètement, selon les recommandations pointilleuses des juges Rigollot et Martin. Par exemple, le syndic de copropriété a vu les 15 000 à 20 000 fichiers de ses ordinateurs méticuleusement scrutés. L’agence Pigé était en charge de l’entretien des balcons, considérés comme des parties communes à sa charge. Avait-elle eu connaissance de l’état des balcons, de leur fragilisation ?

Les regards se tournent surtout vers le maçon, la société Bonnel. Trois de ses représentants, l’actuel ou l’ancien patron, ainsi que deux salariés, conducteur de travaux et chef d’équipe, ont subi le feu roulant des questions des policiers. Qui semblent se tenir à l’affût d’éventuelles contradictions entre leurs versions. « On sent que l’on est en train de démarquer les protagonistes », estime un observateur.

Des gardes à vue ont été levées mardi soir. D’autres, mercredi. Certains devraient être mis hors de cause. Pour les autres, les éventuels mises en examen et placements sous le statut de témoin assisté pourraient intervenir dans les jours qui viennent. Tous bénéficient de la présomption d’innocence. « Les parties civiles sont contentes que le dossier avance et que les mesures d’instruction portent leurs fruits, confie Me Louis-René Penneau. Elles veulent connaître la vérité. »


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 14 Jan 2018, 14:39 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 03 Juin 2011, 22:45
Message(s) : 5377
1 an de procédure et d'enquêtes laborieuses pour établir des vérités techniques vérifiables en même pas 1 semaine ? :roll:

_________________
Arrivé à un certain stade, seul le doute est permis, laissant loin derrière l'affirmation d'une quelconque certitude.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 14 Jan 2018, 23:41 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 09 Juin 2017, 13:10
Message(s) : 312
Les commentaires sont intéressants :

Mj Martin a écrit:
Parmi les problèmes "classiques" du gros-oeuvre les balcons sont au moins dans le top 10 (avec l'ajout d'eau dans le béton prêt à l'emploi, la pervibration du béton, la mise en oeuvre des boites d'attente et des chapeaux, les carottages sauvages, les joints de dilatation, etc). Le B.A BA du ferraillage n'est pas toujours maîtrisé.
Il y a au niveau encadrement de chantier des piqûres de rappel indispensables qui devraient être faites régulièrement à tous niveaux. On a trop tendance à croire que la technique est acquise une fois pour toutes.
Certaines phases d'exécution devraient faire l'objet d'un contrôle formalisé.
Il appartient aux entreprises de s'assurer de la compétence du personnel et d'engager les évaluations nécessaires en vue de mises à niveau.
Quant à la maîtrise d'oeuvre d'exécution son temps est compté et sa présence sur chantier souvent insuffisante pour suivre "un tant soit peu" la mise en oeuvre (elle retrouve généralement les problèmes avec des listes de réserves à rallonge au moment des OPR. Y a-t-il un seul chantier qui puisse affirmer qu'il travaille systématiquement avec des plans visés ?


Serge Descat a écrit:
Ce genre de balcon doit être impérativement coulé, réalisé avec la dalle mère, sinon à défaut et en "rattrapage", ceux ci sont intégrés obligatoirement dans le lot métallerie, avec note de calcul à l'appui et chevillages chimique inox dans la dalle (base 350kg/m2), si possible et fortement préconisé avec les fixations de retours de garde-corps participant à la reprise de charge. Je ne comprends pas: "la jointure entre les balcons et les dalles des planchers non étanche...", car déjà ici, sur cet aspect, nous ne sommes plus dans les normes !...Comment un bureau de contrôle peut laissé passer cela avec les réunions de chantier hebdomadaire !... Serge DESCAT


De-Sloovere Pierre a écrit:
C'est malheureusement sans doute plus courant qu'on ne se l'imagine.
On a plusieurs fois demandé à ma société de contrôler par radar des balcons.
Le cas le plus emblématique était celui d'un promoteur à l'époque très connu. On m'avait demandé de classer les balcons par type d'anomalie car ils savaient qu'il y avait au moins un problème. Il m'a été tout simplement de faire un classement : sur certains les fers étaient trop à gauche, ou trop courts ou trop hauts ou trop bas.
Chaque contrôle de balcons se soldait toujours par au moins un défaut. Les balcons ayant une centaine d'année maintenant montraient pratiquement tous un très mauvais contact entre le support métallique et la maçonnerie.
On peut toutefois tempérer cela par le fait qu'on ne contrôlait que les balcons où on soupçonnait des problèmes. Il n'empêche que je suis surpris par les résultats.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 15 Jan 2018, 07:26 
Hors-ligne
-++
-++
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 23 Déc 2010, 13:56
Message(s) : 4252
Ça va se terminer avec un nouveau diagnostique balcon obligatoire pour tous les proprio/coproprios avec remise aux normes obligatoire (comme les ascenseurs).


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 15 Jan 2018, 08:57 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 20:42
Message(s) : 11061
Localisation : Ile de France Ouest
Sur les chantiers on fait bosser des mecs qui ne parlent même pas français, vous pensez vraiment qu'ils en ont quelque chose à foutre de la norme 15.2001A-H121 du 21 janvier 2014 ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 15 Jan 2018, 14:55 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 03 Juin 2011, 22:45
Message(s) : 5377
c'est sure,
Mais c'est aux nombreux cadres glandants de vérifier et de mettre à disposition tout ce qui permet de faire le boulot correctement, les petites mains ouvrières n'y sont pour pas grand chose,

_________________
Arrivé à un certain stade, seul le doute est permis, laissant loin derrière l'affirmation d'une quelconque certitude.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 94 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 9 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Ne pas nous contacter à cette adresse, il s'agit d'un piège pour spammeurs: piege-a-pourriel-ne-pas-utiliser@poure.com
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr
Piège à pourriel, ne pas suivre.