Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24962
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4001 Message par Gpzzzz » 12 oct. 2017, 16:41

Vincent92 a écrit :Je ne savais pas trop où le mettre donc je le met là :
Bank of America va transférer son "hub" de trading à Paris

Paris va accueillir de nouveaux locataires, et pas des moindres. Bank of America a en effet choisi la capitale pour y transférer son "hub" de trading, a rapporté mercredi soir l'agence Bloomberg. La deuxième banque américaine a loué environ 9300 mètres carrés de bureaux dans un immeuble de style Art déco situé au 51 rue La Boétie, dans le VIIIe arrondissement. De quoi accueillir près d'un millier d'employés.

Les dirigeants de la banque envisagent néanmoins d'y installer dans un premier temps 300 personnes et de sous-louer une partie de ces locaux qui appartiennent à une filiale de La Poste et sont en cours de rénovation, ajoute le journal.

Avec la sortie effective du Royaume-Uni de l'Union européenne, prévue en mars 2019, les banques installées à Londres craignent de perdre le passeport européen qui leur permettent d'exercer leurs activités dans l'ensemble de l'UE.
Source : https://www.lavieimmo.com/immobilier-pa ... 40742.html
300 personnes ? La France est vraiment le parent pauvre de la finance :cry:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 5713
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4002 Message par Vincent92 » 12 oct. 2017, 16:50

Un problème au niveau des taxes (sur les sociétés, IR, bonus,...) sans doute.
On ne peut pas vouloir taxer toujours plus, accepter la concurrence déloyale au sein de l'UE à coup de dumping fiscal et social et vouloir que ce genre de personnes s'installent à Paris. Il faut choisir.
Après s'il y a 300 personnes qui s'y installent dans un premier temps puis d'avantage ensuite, c'est toujours ca de pris.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24962
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4003 Message par Gpzzzz » 12 oct. 2017, 17:05

Vincent92 a écrit :Un problème au niveau des taxes (sur les sociétés, IR, bonus,...) sans doute.
On ne peut pas vouloir taxer toujours plus, accepter la concurrence déloyale au sein de l'UE à coup de dumping fiscal et social et vouloir que ce genre de personnes s'installent à Paris. Il faut choisir.
Après s'il y a 300 personnes qui s'y installent dans un premier temps puis d'avantage ensuite, c'est toujours ca de pris.
L IS ne rapporte que 40 milliards.. en le passant de 33 a 16% ca couterait 20 milliards comme l exonération de TH..
C est un choix a faire.. Macron a choisit la 2eme solution !

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 17885
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4004 Message par lecriminel » 12 oct. 2017, 17:07

Vincent92 a écrit :On ne peut pas vouloir taxer toujours plus
celui qui te taxe le plus à Paris, c'es ton bailleur ou ton vendeur immobilier (plusieurs milliers d'euros/mois pour un bien potable)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
ddv
+
+
Messages : 3126
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4005 Message par ddv » 12 oct. 2017, 19:57

51 rue La Boétie ?
C'est donc l'ancien et beau bureau de la Poste qui laisse la place à bank of america. Triste :cry:
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Ben92
-+
-+
Messages : 2358
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4006 Message par Ben92 » 13 oct. 2017, 09:27

ddv a écrit :51 rue La Boétie ?
C'est donc l'ancien et beau bureau de la Poste qui laisse la place à bank of america. Triste :cry:
Tu devrais plutôt te réjouir qu'une prestigieuse banque américaine s'installe à Paris, amenant avec elle des salariés hautement rémunérés qui vont faire tourner l'économie.
La poste a fait son temps. Les beaux locaux seront certainement mieux entretenus par BoA que par la poste.

Avatar du membre
m.enfin
Messages : 1694
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4007 Message par m.enfin » 13 oct. 2017, 09:45

BoA, la banque des honnêtes gens ?
Subprimes : Bank of America va payer une amende record de 17 milliards de dollars
BofA était poursuivie par les autorités américaines pour avoir « menti » à des investisseurs en leur vendant des dérivés de crédits hypothécaires risqués, qui ont généré des milliards de pertes pour les investisseurs qui les ont achetés.
C'est l'amende la plus élevée jamais infligée à une banque aux Etats-Unis. Bank of America (BofA) a annoncé, jeudi 21 août, avoir accepté de payer 16,65 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros) aux autorités américaines.
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 5713
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4008 Message par Vincent92 » 13 oct. 2017, 10:59

Si on en est là (pinailler pour savoir si on devrait ou non accepter ce HUB), on est mal barré!
Les faits sont qu'on parle de création d'emplois bien rémunérés et d’impôts en tout genre qui vont tomber dans les caisses de l'état. C'est une bonne nouvelle. Ce qui est malheureux est plutôt qu'il y en ait si peu.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."

alpha2
+
+
Messages : 2797
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4009 Message par alpha2 » 13 oct. 2017, 11:06

Vincent92 a écrit : Les faits sont qu'on parle de création d'emplois bien rémunérés et d’impôts en tout genre qui vont tomber dans les caisses de l'état. C'est une bonne nouvelle. Ce qui est malheureux est plutôt qu'il y en ait si peu.
Création d'emplois bien rémunérés, je n'en suis pas certain puisqu'il s'agit d'un transfert depuis Londres.

En revanche, oui, pour l'Etat, c'est peut-être une bonne nouvelle.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 17885
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4010 Message par lecriminel » 13 oct. 2017, 22:10

Ben92 a écrit :une prestigieuse banque américaine s'installe à Paris, amenant avec elle des salariés hautement rémunérés qui vont faire tourner l'économie.
le mot officiel utilisé pour tout ce qui favorise les gens qui vous volent (et on est pas les plus à plaindre du racket mondial mis en place sur toutes les transactions), comme des conditions fiscales avantageuses, c'est le ruissellement.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12862
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4011 Message par immopaul » 17 oct. 2017, 11:24

lecriminel a écrit :
Ben92 a écrit :une prestigieuse banque américaine s'installe à Paris, amenant avec elle des salariés hautement rémunérés qui vont faire tourner l'économie.
le mot officiel utilisé pour tout ce qui favorise les gens qui vous volent (et on est pas les plus à plaindre du racket mondial mis en place sur toutes les transactions), comme des conditions fiscales avantageuses, c'est le ruissellement.
Macron est d'accord avec toi :mrgreen: :
Emmanuel Macron a affirmé : "Je ne crois pas au ruissellement".
Le président de la République a indiqué croire, en revanche, "à la cordée".
"Il y a des hommes et des femmes qui réussissent parce qu'ils ont des talents, je veux qu'on les célèbre (...) si l'on commence à jeter des cailloux sur les premiers de cordée, c'est toute la cordée qui dégringole".
http://www.rtl.fr/actu/politique/3-ques ... 7790437222
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 7490
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4012 Message par optimus maximus » 17 oct. 2017, 12:03

Les premiers de la cordée et les premiers de la corvée...

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12194
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4013 Message par cashisking » 17 oct. 2017, 12:08

"Il y a des hommes et des femmes qui réussissent parce qu'ils ont des talents, je veux qu'on les célèbre (...) si l'on commence à jeter des cailloux sur les premiers de cordée, c'est toute la cordée qui dégringole".
J'avais la même avec les wagons et les locomotives.
Mais il veut dézinguer les premiers de cordée quand même.
Comme défoncer en impôts la classe moyenne supérieure (qui continueront à payer la TH pour eux et pour les autres), et en leur supprimant le peu de redistribution qu'ils avaient (suppression des allocs en 2019 c'est quasi certain). Ces derniers se passeront donc de la femme de ménage ou du jardinier par exemple. La cordée qui dégringole anéfé.
Bref, ce qu'on dit, ce qu'on pense, ce qu'on fait, des fois c'est différent, et même contradictoire.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24962
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4014 Message par Gpzzzz » 17 oct. 2017, 13:40

cashisking a écrit :
"Il y a des hommes et des femmes qui réussissent parce qu'ils ont des talents, je veux qu'on les célèbre (...) si l'on commence à jeter des cailloux sur les premiers de cordée, c'est toute la cordée qui dégringole".
J'avais la même avec les wagons et les locomotives.
Mais il veut dézinguer les premiers de cordée quand même.
Comme défoncer en impôts la classe moyenne supérieure (qui continueront à payer la TH pour eux et pour les autres), et en leur supprimant le peu de redistribution qu'ils avaient (suppression des allocs en 2019 c'est quasi certain). Ces derniers se passeront donc de la femme de ménage ou du jardinier par exemple. La cordée qui dégringole anéfé.
Bref, ce qu'on dit, ce qu'on pense, ce qu'on fait, des fois c'est différent, et même contradictoire.
Pas grave, ce sera le classe moyenne non supérieure qui en économisant de la TH et en touchant encore des allocs va pouvoir employer une femme de menage ou un jardinier..
Vu que ces derniers sont bcp plus nombreux que la classe moyenne supérieure au niveau macro ca devrait rien changer.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12194
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4015 Message par cashisking » 17 oct. 2017, 14:29

Gpzzzz a écrit :Pas grave, ce sera le classe moyenne non supérieure qui en économisant de la TH et en touchant encore des allocs va pouvoir employer une femme de ménage ou un jardinier..
Vu que ces derniers sont bcp plus nombreux que la classe moyenne supérieure au niveau macro ça devrait rien changer.
Les classes moyennes n'auront pas suffisamment d'argent pour employer à leur tour.
Sinon on les appellerait pas "moyennes".

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5654
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4016 Message par goinfrimmo » 17 oct. 2017, 14:45

Les riches encore redevables de la TH pourront toujours redevenir locataires et économiser sur la TF :wink: .

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24962
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4017 Message par Gpzzzz » 17 oct. 2017, 14:50

cashisking a écrit :
Gpzzzz a écrit :Pas grave, ce sera le classe moyenne non supérieure qui en économisant de la TH et en touchant encore des allocs va pouvoir employer une femme de ménage ou un jardinier..
Vu que ces derniers sont bcp plus nombreux que la classe moyenne supérieure au niveau macro ça devrait rien changer.
Les classes moyennes n'auront pas suffisamment d'argent pour employer à leur tour.
Sinon on les appellerait pas "moyennes".
Ceux qui gagnent 10/15k€ par mois vont continuer a prendre une femme de ménage.. Par contre le couple a 6/7k€ peut effectivement se poser la question vu qu'il va etre perdant sur toute la ligne..
Mais a coté de ca, par exemple le menage a 5k€ par mois, s'il économise 1500e par an de TH, avec la réduction d'impot associé à l'emploi a domicile (50%) ca lui permet de financer 250€ par mois de femme de ménage (2/3h par semaine ?).. Pour lui ce serait gratuit en fait !
Et vu qu'il y a plus de ménages a 5ke qu'a 6/7k€ il est bien possible que tout ca se compense.. A voir :D

alain92
Messages : 286
Enregistré le : 06 juil. 2007, 20:59

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4018 Message par alain92 » 17 oct. 2017, 15:00

lecriminel a écrit :
Ben92 a écrit :une prestigieuse banque américaine s'installe à Paris, amenant avec elle des salariés hautement rémunérés qui vont faire tourner l'économie.
le mot officiel utilisé pour tout ce qui favorise les gens qui vous volent (et on est pas les plus à plaindre du racket mondial mis en place sur toutes les transactions), comme des conditions fiscales avantageuses, c'est le ruissellement.
Le ruissellement :roll: ... Si j'ai bien compris, l'État donne de l'argent aux riches, afin qu'ils le donnent aux pauvres. Et l'argent que l'État donne aux riches a été pris aux pauvres...

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12194
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4019 Message par cashisking » 17 oct. 2017, 15:40

Gpzzzz a écrit :Par contre le couple a 6/7k€ peut effectivement se poser la question vu qu'il va être perdant sur toute la ligne...
Il va quand même gagner sur la suppression des cotisations si couple dans le privé (c'est mon cas).

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5654
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4020 Message par goinfrimmo » 17 oct. 2017, 15:52

J'ai 600€ de TH. Combien d'heures de ménage Manu peut-il me financer ?

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24962
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4021 Message par Gpzzzz » 17 oct. 2017, 16:34

cashisking a écrit :
Gpzzzz a écrit :Par contre le couple a 6/7k€ peut effectivement se poser la question vu qu'il va être perdant sur toute la ligne...
Il va quand même gagner sur la suppression des cotisations si couple dans le privé (c'est mon cas).
Bon bah tu vois il aura donc quand meme de quoi de continuer a payer sa femme de ménage alors vu qu'il va voir son salaire augmenter par rapport a avant !!
Donc ca n'aura aucun impact sur le secteur.. CQFD 8)

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5654
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4022 Message par goinfrimmo » 18 oct. 2017, 14:32

Je ne comprends pas cette histoire de baisse des cotisations. La 1ère fois, ça fonctionne, puisqu'automatiquement calculé sur le brut garanti. Mais la 2ème année, la Direction gèle les augmentations en argumentant sur la hausse du pouvoir d'achat induite par Manu, et on se retrouve à la case départ.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12194
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4023 Message par cashisking » 18 oct. 2017, 14:54

goinfrimmo a écrit :Je ne comprends pas cette histoire de baisse des cotisations. La 1ère fois, ça fonctionne, puisqu'automatiquement calculé sur le brut garanti. Mais la 2ème année, la Direction gèle les augmentations en argumentant sur la hausse du pouvoir d'achat induite par Manu, et on se retrouve à la case départ.
Bah disons qu'au lieu d'avoir 0% puis 0%, tu as 1.5% puis 0%.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24962
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4024 Message par Gpzzzz » 18 oct. 2017, 15:02

cashisking a écrit :
goinfrimmo a écrit :Je ne comprends pas cette histoire de baisse des cotisations. La 1ère fois, ça fonctionne, puisqu'automatiquement calculé sur le brut garanti. Mais la 2ème année, la Direction gèle les augmentations en argumentant sur la hausse du pouvoir d'achat induite par Manu, et on se retrouve à la case départ.
Bah disons qu'au lieu d'avoir 0% puis 0%, tu as 1.5% puis 0%.
Ca me fait penser a la RTT tout ca :lol:

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5675
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4025 Message par ASA_Somer » 01 déc. 2017, 10:29

Immobilier : Paris en route vers un prix moyen de 9200 euros le mètre carré

Alors que l’année 2017 se caractérise par des niveaux de vente record sur la France entière, les prix dans la capitale ne cessent de grimper. Ils devraient atteindre 9190 €/m² en janvier selon les prévisions des notaires.

Enfoncé le seuil psychologique des 9000 euros le mètre carré comme tarif moyen dans l’immobilier ancien à Paris. Selon les statistiques des notaires de Paris et d’Ile-de-France, les prix dans la capitale ont atteint 8940 euros le mètre carré en septembre et devraient s’afficher à 9190 euros dès janvier 2018, en s’appuyant sur les données des avant-contrats. Et le mouvement ne semble pas devoir s’arrêter à court terme, une spécificité parisienne alors que la progression des prix commence à s’assagir partout.

Plus on se rapproche de Paris, plus les hausses annuelles de prix sont importantes, dépassant largement la moyenne nationale. Le prix des appartements franciliens a bondi de 5,8% en un an et même de 7,8% à Paris.

Par ailleurs, deux autres moteurs pourraient continuer à doper les prix de la capitale: un éventuel effet Brexit et un retour des acquéreurs étrangers attendu dans les prochains mois. L’arrivée d’expatriés français disposant d’un pouvoir d’achat londonien commence en effet à avoir un impact sur le prix des grandes surfaces. Quant aux étrangers dont la part dans les acquisitions est descendue au niveau plancher de 6,9% (contre plus de 10% les années fastes), ils commencent à remettre le cap sur la ville Lumière. Le traumatisme qui a suivi les attentats commence tout doucement à s’estomper et l’effet Macron semble aussi avoir un impact positif chez les acheteurs étrangers.

http://immobilier.lefigaro.fr/article/i ... ae9712d9b/


Image

Sans commentaire :shock:
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Avatar du membre
ddv
+
+
Messages : 3126
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4026 Message par ddv » 01 déc. 2017, 11:53

Folie collective...
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5675
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4027 Message par ASA_Somer » 08 févr. 2018, 15:31

Quartier latin, Père Lachaise et Montparnasse : quartiers préférés des parisiens pour habiter

A la question « Quel est votre quartier préféré pour habiter » ? Les parisiens privilégient le Quartier Latin devant le Père Lachaise puis Montparnasse.

Selon l'étude, "Si les habitants des arrondissements centraux sont en effet très attachés au Quartier latin et au Marais, ceux de l'Ouest préfèrent le charme authentique des Batignolles, ceux du Nord le romantisme de la butte Montmartre, et ceux de l'Est plébiscitent la qualité de vie des environs de la place de la Nation."

http://www.explorimmo.com/edito/actuali ... biter.html
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 7490
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4028 Message par optimus maximus » 08 févr. 2018, 15:35

Montparnasse ? Vaut mieux pas être trop prêt de la tour...

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 17885
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4029 Message par lecriminel » 09 févr. 2018, 05:59

Selon l'étude, "Si les habitants des arrondissements centraux sont en effet très attachés au Quartier latin et au Marais, ceux de l'Ouest préfèrent le charme authentique des Batignolles, ceux du Nord le romantisme de la butte Montmartre, et ceux de l'Est plébiscitent la qualité de vie des environs de la place de la Nation."
je crois qu'on peut dire que tout est beau à paris
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

canti
Messages : 269
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4030 Message par canti » 11 févr. 2018, 00:22

lecriminel a écrit :
Selon l'étude, "Si les habitants des arrondissements centraux sont en effet très attachés au Quartier latin et au Marais, ceux de l'Ouest préfèrent le charme authentique des Batignolles, ceux du Nord le romantisme de la butte Montmartre, et ceux de l'Est plébiscitent la qualité de vie des environs de la place de la Nation."
je crois qu'on peut dire que tout est beau à paris
Non tout n'est pas beau. Personne n'a relevé le -6,9% dans le 16eme ? :shock:
Est ce la politique communiste de Ian Brossat qui fait son oeuvre ? Logements sociaux + centre pour sdf ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 5713
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4031 Message par Vincent92 » 11 févr. 2018, 10:37

Çela fait des décennies que le 16ieme fait moins bien que la moyenne. En 98, c'était un arrondissement dans le top 5 des plus cher. Aujourd'hui c'est un arrondissement intermédiaire.
En même temps rien n'a changé (infrastructure vieillissante) et il ne fait plus autant rêver. Aujourd'hui, la mode est d'habiter dans le centre (les 8 premiers arrondissements sont plus chers que le 16ieme).
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."

franck777
Messages : 716
Enregistré le : 21 juil. 2009, 12:39

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4032 Message par franck777 » 12 févr. 2018, 14:08

Vincent92 a écrit :Çela fait des décennies que le 16ieme fait moins bien que la moyenne. En 98, c'était un arrondissement dans le top 5 des plus cher. Aujourd'hui c'est un arrondissement intermédiaire.
En même temps rien n'a changé (infrastructure vieillissante) et il ne fait plus autant rêver. Aujourd'hui, la mode est d'habiter dans le centre (les 8 premiers arrondissements sont plus chers que le 16ieme).
Complétement d'accord.
Le m² avenue Foch était le plus cher de Paris. C'est terminé. La Mairie de Paris fait payer cher aux habitants propriétaires que le 16eme soit toujours de droite.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 7490
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4033 Message par optimus maximus » 12 févr. 2018, 15:51

Le nord du XVIe reste assez prisé. Le sud était surcoté...

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5675
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4034 Message par ASA_Somer » 13 févr. 2018, 19:17

canti a écrit : Non tout n'est pas beau. Personne n'a relevé le -6,9% dans le 16eme ? :shock:
Ah oui, j'avais pas remarqué. Quelle purge pour le 16ème ! C'est à se demander si ce n'est pas une erreur, quand même.
Et si on regarde sur 5ans, c'est le seul arrondissement où le m² baisse de 1,6%, alors que Paris gagne 6%. Incroyable !

C'est sûr que l'arrondissement est passé de mode et ne peut plus rivaliser avec d'autres coins comme le Marais. Et j'ai même appris qu'il y avait des "bandes" dans le quartier de la Porte de Saint-Cloud.
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Avatar du membre
ddv
+
+
Messages : 3126
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4035 Message par ddv » 13 févr. 2018, 19:42

ASA_Somer a écrit :
canti a écrit : Non tout n'est pas beau. Personne n'a relevé le -6,9% dans le 16eme ? :shock:
Ah oui, j'avais pas remarqué. Quelle purge pour le 16ème ! C'est à se demander si ce n'est pas une erreur, quand même.
Et si on regarde sur 5ans, c'est le seul arrondissement où le m² baisse de 1,6%, alors que Paris gagne 6%. Incroyable !

C'est sûr que l'arrondissement est passé de mode et ne peut plus rivaliser avec d'autres coins comme le Marais. Et j'ai même appris qu'il y avait des "bandes" dans le quartier de la Porte de Saint-Cloud.
C'est surtout que les 2 quartiers n'attirent pas la même population: bobos gays dans le Marais et familles bourgeoises dans le 16ème, certainement pas la même logique, budget et habitudes de mobilité.
Ce n'est pas non plus la même taille de logements (petits dans le Marais, plus grands dans le 16ème).
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Damien18
Messages : 290
Enregistré le : 10 janv. 2017, 16:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4036 Message par Damien18 » 15 févr. 2018, 16:34

canti a écrit :
lecriminel a écrit :
Selon l'étude, "Si les habitants des arrondissements centraux sont en effet très attachés au Quartier latin et au Marais, ceux de l'Ouest préfèrent le charme authentique des Batignolles, ceux du Nord le romantisme de la butte Montmartre, et ceux de l'Est plébiscitent la qualité de vie des environs de la place de la Nation."
je crois qu'on peut dire que tout est beau à paris
Non tout n'est pas beau. Personne n'a relevé le -6,9% dans le 16eme ? :shock:
Est ce la politique communiste de Ian Brossat qui fait son oeuvre ? Logements sociaux + centre pour sdf ?
Euh c'est pas une erreur dans l'infographie ? C'est de la couleur de la hausse 5%/10% et ils parlent de 17 arrondissements avec une hausse supérieure à 5%. Or y a déjà les 4, 14 et 19 qui sont en-dessous.

Du coup, le truc sur Ian Brossat :lol: :lol: :lol:
m.enfin a écrit : Ben92, lui, de son canapé lit, il voit l'arche
l'arche que fait son chiotte pmr quand la lunette est relevée
Et ça, c'est, priceless

Jumpingothello
Messages : 116
Enregistré le : 18 sept. 2014, 15:21

Re: Immobilier à PARIS : la ville lumière bientôt inaccessib

#4037 Message par Jumpingothello » 22 févr. 2018, 12:10

Jumpingothello a écrit :je suis tout nouveau sur le forum, j'ai lu un nombre importants de files et je m'interroge....

La tendance du forum qui a ouvert depuis un grand nombre d'année est de prédire une baisse faramineuse du prix de l'immobilier, notamment parisien ( le seul qui m’intéresse).
Donc le mot d'ordre qui semble se dégager ici est surtout n'achetait pas!! ça va baisser il suffit d'attendre pour ramasser.
Soit, c'est un postulat mais du coup j'ai une question, ou loger vous et à quel prix?

De ce que je j'analyse, l'immobilier, comme tout investissement, dépend pour partie des fluctuations du marché, mais également et surtout de la situation personnelle de l'investisseur.
Le jeune célibataire qui vit chez ses parents aura peut être tout intérêt à délaisser l'immobilier pour se constituer une épargne, mais la situation sera peut être tout autre pour une famille dont les parents sont trentenaires.

Depuis, les débuts de ce forum, ceux qui prédisent la baisse, paient un loyer à un individu qui en presque 10 ans a rembourser la moitié de son crédit déjà.
De plus, vous dites qu'en raison du contexte actuel, il est plus pratique d’être locataire que propriétaire, je ne vois pas en la justification de cette affirmation. Par exemple, il est possible de souscrire à une option perte d'emploi, avec l'assurance emprunteur(hors de prix, certes), je ne connais aucune assurance de ce type pour un locataire. Si le plan est de se dire que l'on va faire supporter sa perte d'emploi à son proprio, c'est quand même moyen niveau éthique non?

Il est certain que la personne qui a acheté au prix fort et doit en raison d'un changement de situation, vendre en urgence va y laisser de sérieuses plumes, mais cela concerne combien de logements?

Nous avons fait l'acquisition d'un 3 pièces au plus haut du marché, juin 2011. De vrais pigeons, 0 négo, une tentative de baisse du prix de 20k mais l'agent n'a jamais transmis l'offre, pour le reste aucune négo sur le pret, les frais, rien, on y connaissait rien, on a foncé.
Dans le 19eme quartier télégraphe pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un quartier populaire ET bobo. beaucoup de logements sociaux qui cotoient des maisons de ville et autres biens privés. C'est plutôt, un quartier agréable à vivre mais clairement je pense pas que ça soit la priorité des gens en recherche d'appartement d’où les prix plus bas que dans les autres arrondissements parisiens.

L’opération nous à couter 380000 € pour seulement 55m² mais entièrement refait à neuf (pour des questions de gout, nous avons fait 2000€ de travaux dans la salle de bain pour supprimer la douche et la remplacer par une douche à l'italienne c'est tout), depuis nous avons eu les 2 enfants que nous avions prévu et sauf accident on devrait pas avoir de changement de ce coté là :)
Nous payons 1750 e de remboursement de crédit + assurance depuis 38 mois. pour vous donnez une idée dans le quartier les prix à la location tourne autour de 1300 € avec ou sans charge.
Nous sommes cadres tous les 2 dans la même entreprise depuis 6 et 8 ans, âgés de 33 ans, et notre taux d'endettement est de 28%.

En louant nos appartements, nous aurions versés à notre propriétaire 49400 € contre 66500 laissés à la banque sur ces 38 mois. Mais peut on vraiment dire que nous avons perdu 17100 € lorsque 25840 € sont venus en remboursement de notre capital?
Le bien est estimé aujourd'hui ( estim MA de la semaine derniere) 355000 € soit pile le montant que nous avons déboursé il y a 3 ans.
Vu la baisse des taux importantes, j'ai en plus contacté différents organismes bancaires pour renégocier le prêt. On me propose à présent un taux de 2.5% sur 20 ans avec une assurance à 50€/mois en sus. Cela ferait baisser mes mensualités de presque 150 €, tout en me faisant gagner 2 ans de crédit.

Avons nous réaliser une mauvaise affaire ou une bonne affaire? ni l'un ni l'autre pour l'instant impossible de le dire. on à un toit sur la tete qui ne nous empêche pas de partir en vacances, sortir, ou épargner. Si notre situation changée brutalement dans les prochains mois ou années sans doute nous devrions constater une perte, à l'inverse qui peut nous affirmer que lorsque nous souhaiterons revendre à l'horizon de 10ans peut etre, nous ne constaterons pas un gain net ?

Tout ca pour dire que la véhémence des prophetes baissiers m'étonnent beaucoup, et à vous lire j'ai l'impression que meme si le marché perdait 25%, vous seriez encore à dire il faut attendre, laissant ainsi passer le train.
Apres, l'achat d'un appartement n'est pas une fin, en soit, on peut vivre très bien en étant locataire toute sa vie, meme si arrivé à la retraite je pense quand meme qu'etre exonéré de toute dépense locative doit faire un bien fou au train de vie.... ca n'engage que moi

désolé de la longueur de ce 1er post.
2 ans et demi après mon 1er message, l'aventure immobilière parisienne se termine pour moi!!
55m2 a 4 avec des enfants plein de vie, il était temps de changer.... ma femme m'a mis une forte pression pour qu'on déménage au printemps 2016. On a fait quelques travaux au cours de cet été là et mis en vente à 360k, sans succès. Les retours portant principalement sur le quartier mais aussi sur la 2 eme chambre.
Comme dans l'intervalle, on ne trouvait rien à coté, on a pas insisté et rapidement stoppé l'annonce. On a profité de cette période pour faire un peu de peinture, dans la dernière chambre et vider un peu l'appart. Quelques semaines après le retour des congés 2017, nouvelle mise en vente en Pap, beaucoup de visites, beaucoup de touristes, mais après avoir appris à filtrer les annonces, de très bonnes visites sur la fin et on a trouvé notre acheteuse sous 1 mois, primo accédante sans négo. Elle avait fait énormément de visites, savait parfaitement son budget, voulait absolument resté sur paris et a eu un coup de cœur.
On a fait une vente longue et on s’apprête donc à quitter prochainement le le 19eme et Paris :(

Au final, je suis très satisfait de notre achat en 2011. On avait aucune expérience et on a fait pas mal d'erreur mais on a été bien logé, dans un immeuble CALME, disposant d'une superbe expo et d'une VUE, qu'on ne retrouvera pas hélas, dans un quartier vivant et très bien équipé pour les familles.

Dans un achat, comme dans tout investissement, faut une part de chance. Impossible de prédire la conjoncture à un horizon de 10 ans. Je ne suis pas plus riche grâce à cette vente, je suis clairement pas ruiné non plus, juste heureux de pouvoir passer à autre chose sans avoir pris une claque financière, je n'en demandais pas plus.

Bonne chance à ceux qui vont franchir le pas de l'achat, j’espère que l'expérience sera aussi bénéfique pour eux qu'elle l'a été pour moi. Bonne chance aussi à ceux qui ont attendu jusque là, car je pense qu'a moins d'un gain à euromillions ou une grande patience, ils devront attendre un moment pour passer à l'achat sur paris.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 5713
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4038 Message par Vincent92 » 22 févr. 2018, 14:56

Jumpingothello a écrit :Dans un achat, comme dans tout investissement, faut une part de chance. Impossible de prédire la conjoncture à un horizon de 10 ans
Tu as déjà une compréhension bien supérieure à la moyenne.
Jumpingothello a écrit :Je ne suis pas plus riche grâce à cette vente, je suis clairement pas ruiné non plus, juste heureux de pouvoir passer à autre chose sans avoir pris une claque financière, je n'en demandais pas plus.
Je dirais même que l'opération est plutôt bonne. En restant très macro :
20k€ de perdu c'est 15 mois de loyer à 1300€.
Reste encore 57 mois soit 74k€ de loyer non payé. Tu as sans nul doute eu d'autres frais (intérêts d'emprunt, TF, travaux éventuels) et tu aurais pu avoir des intérêts de placement en étant locataire. Mais pour que ca dépasse 74k€, il aurait quand même probablement fallu être talentueux et chanceux sur les placements non réalisés.
Pour moi, ton achat t'as permis d'être logé à un prix très raisonnable.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."

Ben92
-+
-+
Messages : 2358
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4039 Message par Ben92 » 22 févr. 2018, 15:15

Il est quasiment impossible de perdre de l'argent dans une opération d'achat-revente à Paris grâce à la hausse perpétuelle des prix.
Alors certes il y a parfois des mini-baisses de quelques% (2009, 2013-2014), mais qui sont effacées très rapidement dès l'année suivante. Du moment qu'on garde son appartement au moins 5 ans il n'y aucun risque de revente à perte.
Malgré des prix élevés, l'achat à Paris (ou équivalent : Boulogne, Vincennes,...) est vraiment ce qu'il y a de moins risqué, surtout pour les "novices" de l'immobilier.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5654
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4040 Message par goinfrimmo » 22 févr. 2018, 15:54

Image

Jumpingothello
Messages : 116
Enregistré le : 18 sept. 2014, 15:21

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4041 Message par Jumpingothello » 22 févr. 2018, 16:58

Vincent92 a écrit :
Jumpingothello a écrit :Dans un achat, comme dans tout investissement, faut une part de chance. Impossible de prédire la conjoncture à un horizon de 10 ans
Tu as déjà une compréhension bien supérieure à la moyenne.
Jumpingothello a écrit :Je ne suis pas plus riche grâce à cette vente, je suis clairement pas ruiné non plus, juste heureux de pouvoir passer à autre chose sans avoir pris une claque financière, je n'en demandais pas plus.
Je dirais même que l'opération est plutôt bonne. En restant très macro :
20k€ de perdu c'est 15 mois de loyer à 1300€.
Reste encore 57 mois soit 74k€ de loyer non payé. Tu as sans nul doute eu d'autres frais (intérêts d'emprunt, TF, travaux éventuels) et tu aurais pu avoir des intérêts de placement en étant locataire. Mais pour que ca dépasse 74k€, il aurait quand même probablement fallu être talentueux et chanceux sur les placements non réalisés.
Pour moi, ton achat t'as permis d'être logé à un prix très raisonnable.
Non je perds pas 20K sur l'opération, je perds en net quand on ajoute les charges, taxes et impôts etc mais sur l’opération achat/ vente je n'ai pas de perte. l’opération d'achat nous a coûté 378k exactement, on revend a 392k. Les 360k indiqués étaient le prix de vente en 2016. On avait augmenté 1 an plus tard. Les agents qui sont venus nous donnaient tous des prix avec commission autour de 420k. Donc on a visé sous les 400k pour que la vente se fasse vite car c'était pénible de bloquer les enfants tous les week end, tout ranger etc...
Mais clairement, on était très bien et après la renégo du prêt encore mieux, rien à redire mais tout le monde n'aura pas la même chance sur la même période. Mon immeuble est du début des années 60, on a bien choisi dans la mesure ou les gros travaux ont tous étaient tous fait ( toiture, ravalement etc), on avait de très faibles charges pour paris ( 160$/mois pour 2 gardiens). Je suis pas un pro immo. Je suis juste pas un anti :D

Après Paris c'est sans doute sans risque mais les prix sont vraiment trop élevés pour les primo. Sans un apport massif, c'est très compliqué. Notre acheteuse est un contre exemple parfait, achetant seule, quasi sans apport à 26 ans, mais profession libérale et déja de très gros revenus. Pour elle c'est effectivement parfait mais son profil ne court pas les rues.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 5713
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4042 Message par Vincent92 » 22 févr. 2018, 17:09

Si tu as revendu plus cher que ton achat de 2011 incluant tous tes frais (notaire, caution,..), c'est effectivement encore plus rentable. Ton logement ne t'as vraiment pas coûté cher ces 6 dernières années.
Jumpingothello a écrit :Après Paris c'est sans doute sans risque mais les prix sont vraiment trop élevés pour les primo.
Tu ne peux pas en déduire cela. Tu ne sais pas comment vont évoluer les prix futur à Paris.
Par contre, on peut dire que tu t'es probablement mieux débrouillé que de nombreuses Cassandre de ce forum qui chaque année semble aussi sûr de leur point de vue. Et cela dure parfois plus de 10 ans pour certaines certaines.
Modifié en dernier par Vincent92 le 22 févr. 2018, 17:21, modifié 1 fois.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24962
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4043 Message par Gpzzzz » 22 févr. 2018, 17:20

Jumpingothello a écrit :
Vincent92 a écrit :
Jumpingothello a écrit :Dans un achat, comme dans tout investissement, faut une part de chance. Impossible de prédire la conjoncture à un horizon de 10 ans
Tu as déjà une compréhension bien supérieure à la moyenne.
Jumpingothello a écrit :Je ne suis pas plus riche grâce à cette vente, je suis clairement pas ruiné non plus, juste heureux de pouvoir passer à autre chose sans avoir pris une claque financière, je n'en demandais pas plus.
Je dirais même que l'opération est plutôt bonne. En restant très macro :
20k€ de perdu c'est 15 mois de loyer à 1300€.
Reste encore 57 mois soit 74k€ de loyer non payé. Tu as sans nul doute eu d'autres frais (intérêts d'emprunt, TF, travaux éventuels) et tu aurais pu avoir des intérêts de placement en étant locataire. Mais pour que ca dépasse 74k€, il aurait quand même probablement fallu être talentueux et chanceux sur les placements non réalisés.
Pour moi, ton achat t'as permis d'être logé à un prix très raisonnable.
Non je perds pas 20K sur l'opération, je perds en net quand on ajoute les charges, taxes et impôts etc mais sur l’opération achat/ vente je n'ai pas de perte. l’opération d'achat nous a coûté 378k exactement, on revend a 392k. Les 360k indiqués étaient le prix de vente en 2016. On avait augmenté 1 an plus tard. Les agents qui sont venus nous donnaient tous des prix avec commission autour de 420k. Donc on a visé sous les 400k pour que la vente se fasse vite car c'était pénible de bloquer les enfants tous les week end, tout ranger etc...
Mais clairement, on était très bien et après la renégo du prêt encore mieux, rien à redire mais tout le monde n'aura pas la même chance sur la même période. Mon immeuble est du début des années 60, on a bien choisi dans la mesure ou les gros travaux ont tous étaient tous fait ( toiture, ravalement etc), on avait de très faibles charges pour paris ( 160$/mois pour 2 gardiens). Je suis pas un pro immo. Je suis juste pas un anti :D

Après Paris c'est sans doute sans risque mais les prix sont vraiment trop élevés pour les primo. Sans un apport massif, c'est très compliqué. Notre acheteuse est un contre exemple parfait, achetant seule, quasi sans apport à 26 ans, mais profession libérale et déja de très gros revenus. Pour elle c'est effectivement parfait mais son profil ne court pas les rues.
430k€ sur 25ans ca fait 1800€ de mensualité environ.. Elle doit donc tourner autour de 6k€ de revenu net par mois, soit 5k€ après IR ! A 26ans c'est clair que ca court pas les rues :roll:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 5713
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4044 Message par Vincent92 » 22 févr. 2018, 17:22

La banque ne prend pas le salaire après IR pour appliquer cette "règle des 33%". Et ne pratique pas forcément la "règle des 33%" à ce niveau de revenu.
Ce qui est intéressant est plutôt le reste à vivre.
Mais oui, ce n'est pas commun d'avoir ce niveau de revenu. Tout comme il n'est pas commun en 2018 d'acheter 55m2 tout seul à Paris, surtout à cet âge.
Ceci dit, c'est très bien de pouvoir et vouloir acheter à 26 ans quelque chose de valable. Je prédis un très bon niveau de patrimoine quand elle aura 40 ans.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."

Jumpingothello
Messages : 116
Enregistré le : 18 sept. 2014, 15:21

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4045 Message par Jumpingothello » 22 févr. 2018, 17:27

Gpzzzz a écrit :
Jumpingothello a écrit :
Vincent92 a écrit :
Jumpingothello a écrit :Dans un achat, comme dans tout investissement, faut une part de chance. Impossible de prédire la conjoncture à un horizon de 10 ans
Tu as déjà une compréhension bien supérieure à la moyenne.
Jumpingothello a écrit :Je ne suis pas plus riche grâce à cette vente, je suis clairement pas ruiné non plus, juste heureux de pouvoir passer à autre chose sans avoir pris une claque financière, je n'en demandais pas plus.
Je dirais même que l'opération est plutôt bonne. En restant très macro :
20k€ de perdu c'est 15 mois de loyer à 1300€.
Reste encore 57 mois soit 74k€ de loyer non payé. Tu as sans nul doute eu d'autres frais (intérêts d'emprunt, TF, travaux éventuels) et tu aurais pu avoir des intérêts de placement en étant locataire. Mais pour que ca dépasse 74k€, il aurait quand même probablement fallu être talentueux et chanceux sur les placements non réalisés.
Pour moi, ton achat t'as permis d'être logé à un prix très raisonnable.
Non je perds pas 20K sur l'opération, je perds en net quand on ajoute les charges, taxes et impôts etc mais sur l’opération achat/ vente je n'ai pas de perte. l’opération d'achat nous a coûté 378k exactement, on revend a 392k. Les 360k indiqués étaient le prix de vente en 2016. On avait augmenté 1 an plus tard. Les agents qui sont venus nous donnaient tous des prix avec commission autour de 420k. Donc on a visé sous les 400k pour que la vente se fasse vite car c'était pénible de bloquer les enfants tous les week end, tout ranger etc...
Mais clairement, on était très bien et après la renégo du prêt encore mieux, rien à redire mais tout le monde n'aura pas la même chance sur la même période. Mon immeuble est du début des années 60, on a bien choisi dans la mesure ou les gros travaux ont tous étaient tous fait ( toiture, ravalement etc), on avait de très faibles charges pour paris ( 160$/mois pour 2 gardiens). Je suis pas un pro immo. Je suis juste pas un anti :D

Après Paris c'est sans doute sans risque mais les prix sont vraiment trop élevés pour les primo. Sans un apport massif, c'est très compliqué. Notre acheteuse est un contre exemple parfait, achetant seule, quasi sans apport à 26 ans, mais profession libérale et déja de très gros revenus. Pour elle c'est effectivement parfait mais son profil ne court pas les rues.
430k€ sur 25ans ca fait 1800€ de mensualité environ.. Elle doit donc tourner autour de 6k€ de revenu net par mois, soit 5k€ après IR ! A 26ans c'est clair que ca court pas les rues :roll:

Bravo pour le calcul rapide c'est tout à fait ça. Meme si l'opération lui revient un poil moins cher et je crois savoir que sa banque lui fait un taux très intéressant. mais clairement oui c'est un profil très rare à cet age.

Jumpingothello
Messages : 116
Enregistré le : 18 sept. 2014, 15:21

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4046 Message par Jumpingothello » 22 févr. 2018, 17:31

Vincent92 a écrit :La banque ne prend pas le salaire après IR pour appliquer cette "règle des 33%". Et ne pratique pas forcément la "règle des 33%" à ce niveau de revenu.
Ce qui est intéressant est plutôt le reste à vivre.
Mais oui, ce n'est pas commun d'avoir ce niveau de revenu. Tout comme il n'est pas commun en 2018 d'acheter 55m2 tout seul à Paris, surtout à cet âge.
Ceci dit, c'est très bien de pouvoir et vouloir acheter à 26 ans quelque chose de valable. Je prédis un très bon niveau de patrimoine quand elle aura 40 ans.
Elle est très cadrée, moi elle m'a bluffé. De tous ceux qui ont visité, c’était sans doute la plus jeune mais la plus préparée, très structurée. Et effectivement, sauf accident de la vie, elle s'en sortira très bien dans la vie. Apres, elle a apparemment énormément travaillé durant ses années de médecine et c'est donc plus tôt rassurant que ca puisse payer rapidement.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24962
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4047 Message par Gpzzzz » 22 févr. 2018, 17:31

Vincent92 a écrit :La banque ne prend pas le salaire après IR pour appliquer cette "règle des 33%". Et ne pratique pas forcément la "règle des 33%" à ce niveau de revenu.
Ce qui est intéressant est plutôt le reste à vivre.
J'ai estimé ses revenus non pas en fonction des désidérata de la banque, mais en me mettant a sa place.. T'aurais estimé ses revenus a combien toi avec quel reste a vivre donc ?
Vincent92 a écrit : Mais oui, ce n'est pas commun d'avoir ce niveau de revenu. Tout comme il n'est pas commun en 2018 d'acheter 55m2 tout seul à Paris, surtout à cet âge.
Ceci dit, c'est très bien de pouvoir et vouloir acheter à 26 ans quelque chose de valable. Je prédis un très bon niveau de patrimoine quand elle aura 40 ans.
Imaginons qu'elle gagne comme je le pense 72k€ annuel a 26ans, oui elle devrait etre pas mal a 40ans. Sur les 15 années à venir, meme si son activité ne progresse pas, elle aura deja perçu rien qu'en salaire plus d'1 million d'euros 8)

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 5713
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4048 Message par Vincent92 » 22 févr. 2018, 17:37

T'aurais estimé ses revenus a combien toi avec quel reste a vivre donc ?
6k€ net pour une jeune médecin qui travaille à Paris est plutôt cohérent. Son reste à vivre hors logement doit être énorme (au minimum la moitié). Mais c'est impossible d'estimer sans connaitre un minimum la personne.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24962
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4049 Message par Gpzzzz » 22 févr. 2018, 17:47

Vincent92 a écrit :
T'aurais estimé ses revenus a combien toi avec quel reste a vivre donc ?
6k€ net pour une jeune médecin qui travaille à Paris est plutôt cohérent. Son reste à vivre hors logement doit être énorme (au minimum la moitié). Mais c'est impossible d'estimer sans connaitre un minimum la personne.
Bah la meme que moi alors :lol:
Des fois je te comprends pas :mrgreen:

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24962
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4050 Message par Gpzzzz » 22 févr. 2018, 17:49

Jumpingothello a écrit :
Gpzzzz a écrit :
430k€ sur 25ans ca fait 1800€ de mensualité environ.. Elle doit donc tourner autour de 6k€ de revenu net par mois, soit 5k€ après IR ! A 26ans c'est clair que ca court pas les rues :roll:

Bravo pour le calcul rapide c'est tout à fait ça. Meme si l'opération lui revient un poil moins cher et je crois savoir que sa banque lui fait un taux très intéressant. mais clairement oui c'est un profil très rare à cet age.
8)
6k€ par mois pour prescrire des dolipranes c'est quand meme bien payé :lol:

Répondre