TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 6273
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10901 Message par goinfrimmo » 10 sept. 2018, 15:51


david
Messages : 143
Enregistré le : 09 févr. 2015, 14:43

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10902 Message par david » 21 sept. 2018, 15:52

très intéressant

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47917
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10903 Message par slash33 » 22 sept. 2018, 12:00

Tautologies et manquements dans le raisonnement (notamment pas de comparaison démographique et culturelle)

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 6273
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10904 Message par goinfrimmo » 04 oct. 2018, 13:05

http://la-chronique-agora.com/dominatio ... -effritee/
Je ne comprends toujours pas comment on peut accuser autre chose que les banques centrales.

Avatar du membre
Suricate
~~+
~~+
Messages : 18386
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10905 Message par Suricate » 04 oct. 2018, 14:48

Les banques centrales sont responsables de la Crise qui vient, pas de celle de 2008.

Avatar du membre
mister_do
-++
-++
Messages : 3818
Enregistré le : 29 mai 2006, 10:07
Localisation : Metz (57)

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10906 Message par mister_do » 04 oct. 2018, 15:44

Suricate a écrit :
04 oct. 2018, 14:48
Les banques centrales sont responsables de la Crise qui vient, pas de celle de 2008.
C'est la fotaki 2008 ?
LCD Philips 42PFL9632D | Lecteur PS3 40->320Go |Ampli Yamaha RXV-457 Enceintes NSP116 |Consoles Wii PS3| Source TV NeufTVHD | 107 Blu-ray dont 77 vus euh mince c'est pas le bon forum

Avatar du membre
Suricate
~~+
~~+
Messages : 18386
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10907 Message par Suricate » 04 oct. 2018, 16:09

Les banques d'affaires, les actionnaires avides, les régulateurs / états passifs...

Les banques centrales ont permis d'éteindre la Crise en créant les conditions de la suivante.

Avatar du membre
loulipo
Messages : 361
Enregistré le : 04 nov. 2011, 07:52

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10908 Message par loulipo » 11 oct. 2018, 23:07

Praséodyme a écrit :
24 août 2018, 09:49
Ce que je veux dire, c'est que c'était un monde différent ou régnait le plein emploi et où la monnaie se dévaluait de plus de 5% par an, les prix étaient relativement bas et les loyers élevés. Il fallait acheter le plus vite possible sans se trop poser de questions, ne serait-ce que pour prendre date et quite à s'endetter au max. De toute façon, le prix du bien allait rapidement augmenter, non pas à cause de la spéculation comme dans les années 2000, mais parce que la monnaie se dévaluait globalement.

Le début du crédit était un mauvais moment à passer où tu te saignais à blanc pour rembourser surtout des intérêts. Après, tes revenus allaient augmenter, tu remboursais par anticipation ou tu augmentais tes mensualités et ça allait beaucoup plus vite.

En revanche dans ce contexte d'inflation forte, il était plus difficile d'épargner pour se constituer un apport. À moins de vivre quelques années chez papa-maman au début de sa vie active et mettre tout ce qu'on gagnait sur un support d'épargne, ce qui se faisait beaucoup, la plupart des jeunes commençaient à bosser entre 16 et 20 ans pas loin de chez eux et ils ne quittaient le nid que pour se marier. Le marché du travail demandait moins de qualifications qu'aujourd'hui et les territoires ne se spécialisaient pas autant sur certains secteurs d'activité. (cf. la file sur les droits de successions qui a dérivé sur le débat : doit-on bouger pour sa carrière ?)

Tout ceci reste valable pendant les 30 glorieuses et jusque vers les années 80. Après, l'inflation a baissé plus vite que les taux d'intérêts, le chômage a commencé à vraiment augmenter, de même que l'individualisme. On empruntait toujours sur 15 ans, mais une partie grandissante des ménages devait être exclues du marché.
Peut-être ai-je mal compris : mais en simplifiant tu expliques qu’au temps des Trente Glorieuses, devenir propriétaire rapidement dans la vie était intéressant car l’achat était peu cher (grâce à l’inflation salariale notamment).

Aujourd’hui un autre paramètre a pris le relais pour rendre intéressant un parcours résidentiel précoce pour le locataire moyen : son taux d’effort pour se loger.
Car autant le taux d’effort du nouveau propriétaire est resté constant au fil des décennies, de l’ordre de 30% de ses revenus, autant le taux d’effort du locataire est monté progressivement depuis les 30 Glorieuses : de 15% à 25% depuis une dizaine d’années (après déduction des aides). Ainsi la capacité d’épargne du locataire moyen s’est significativement réduite, et l’attente est restée peu intéressante.
(autrement vu par la faible différence des taux d’effort propriété vs location : 30% vs 25%, qui a fini par justifier (si, si) l’aphorisme de "l’argent jeté par la fenêtre"...)

L’équation est passée de "c’est mieux de devenir rapidement proprio" à "c’est pire d'attendre en location".

La preuve est donnée par la majorité des primo-accédants qui n’auraient pas les moyens de louer leurs propriétés.

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 8819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10909 Message par Praséodyme » 12 oct. 2018, 11:34

Plutôt d'accord avec tout ce que tu as dit, sauf ça :
loulipo a écrit :
11 oct. 2018, 23:07
La preuve est donnée par la majorité des primo-accédants qui n’auraient pas les moyens de louer leurs propriétés.
Je ne connais aucun exemple dans ce sens là.

Dans les zones un tant soit peu tendues je vois plutôt l'inverse, des locataires qui n'auraient pas les moyens d'acheter ce qu'ils louent. Ou alors en mettant l'équivalent de leur loyer charges comprises dans une mensualité sur 25 ans et ensuite les charges, l'entretien et la TF viennent engloutir tout leur budget vacances et leur budget bouffe hors coquillettes.

À la campagne et dans les villes en déclin, je vois beaucoup d'accédants qui ne pourraient certes pas louer l'équivalent de leur maison, mais simplement parce qu'il n'y a rien à louer à 20km à la ronde, à part les trucs insalubres de Miguel.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10910 Message par Vincent92 » 12 oct. 2018, 12:10

Praséodyme a écrit :Dans les zones un tant soit peu tendues je vois plutôt l'inverse, des locataires qui n'auraient pas les moyens d'acheter ce qu'ils louent. Ou alors en mettant l'équivalent de leur loyer charges comprises dans une mensualité sur 25 ans et ensuite les charges, l'entretien et la TF viennent engloutir tout leur budget vacances et leur budget bouffe hors coquillettes.
Tu oublies que beaucoup d'acheteurs ont un apport en zone tendue. Et ils ne mangent pas des "coquillettes" tous les jours tout simplement car ce n'est pas la population la plus pauvre qui accède à la propriété. Il est vrai que cela leur impose souvent un peu d'épargne forcée. Mais tu es dans la caricature. La plupart des propriétaires que je connais partent en vacance et s'offrent des sorties.
Il existe des propriétaires qui ne dépensent quasi rien mise à part les dépenses liés à leur logement mais c'est souvent un choix (de frugalité) plus qu'une obligation.

Dans les zones peu tendues, Loulipo a parfaitement raison. Les échéances sont plus faibles à l'achat qu'à la location.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28776
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10911 Message par lecriminel » 12 oct. 2018, 14:41

Praséodyme a écrit :
12 oct. 2018, 11:34
Plutôt d'accord avec tout ce que tu as dit, sauf ça :
loulipo a écrit :
11 oct. 2018, 23:07
La preuve est donnée par la majorité des primo-accédants qui n’auraient pas les moyens de louer leurs propriétés.
Je ne connais aucun exemple dans ce sens là.
vous avez tous les 2 raison, loulipo connait plus d'acheteurs très récents et Praséodyme des légèrement plus anciens.
Songez que si on considère depuis 10 ou 12 ans que l'évolution des prix (sur l'ensemble du pays, en moyenne) et les loyers ont suivi l'indflation, ni plus, ni moins;
l'acheteur a gagné environ 3 points sur les taux, ce qui correspond à un gain sur la mensualité de presque 1.5% du prix d'achat.
Soit pour un achat à 300k TTC, 4.500 euros par an soit 375 euros par mois. Largement de quoi passer d'une situation gagnante à l'autre.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Avatar du membre
immoglobine
+
+
Messages : 3093
Enregistré le : 17 oct. 2007, 19:06
Localisation : Lyon (69)

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10912 Message par immoglobine » 12 oct. 2018, 14:47

Vincent92 a écrit :
12 oct. 2018, 12:10
Tu oublies que beaucoup d'acheteurs ont un apport en zone tendue.
Et même en non tendue (même si globalement plus faible). :)

Et ici les gens ont tendance à prendre pour hypothèse un apport qui provient de l’accumulation d’épargne provenant exclusivement des revenus du travail.
Alors quand ils mixent salaires, taux, durées d’emprunt, et âge des accédants ils se disent que ce n’est pas possible. Ils ont tendance à occulter l’accumulation de patrimoine entre les générations parce qu’ils prennent en exemple la génération de leur parents baby-boomer qui ont acheter sans ou avec peu d’héritage bénéficiant de phénomènes comme le plein emploi et l’inflation des salaires. (Je ne leur jette pas la pierre, c’est un biais que j’ai aussi si je ne prend pas de recul, il y a pas assez de vrais bourgeois sur ce forum :mrgreen: )

Exemple concret : Un couple d’amis à acheter à deux rues de chez moi un bien comparable au mien à prix comparable à quelques mois près. Ils gagnent en théorie un peu plus que nous mais sont à peine plus jeune (et l’un d’eu était en congé parental). 2 ans avant nos achat nos situations et pouvoir d’achat immo étaient comparables.
Sauf que la femme du couple a héritée d’une somme conséquente au décès de son père (divorcé). Et donc un final leur mensualité prise sur 25 ans représente environ 60% de la notre prise sur 20 ans pour un achat comparable. La mensualité de leur T5 équivaut donc à celle de la location du beau T2/petit T3 dans la même rue.
La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu'un objet n'est nôtre que lorsque nous le possédons.
K. Marx [Manuscrits de 1844]

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 8819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10913 Message par Praséodyme » 12 oct. 2018, 15:35

Ok, on peut se concentrer sur le top 10% de la population qui peut se permettre avant 35 ans de pétrifier 200k€ d'apport familial dans l'acquisition d'un cube d'air parisien.

Si tu comptes l'apport pour comparer la mensualité du bancataire avec le loyer du locataire, alors il faut compter le coût d'opportunité de cet apport.
Ca fait 127 €/mois pour un bon vieux PEL rempli au max par exemple
+ quelques dizaines d'euros de rendement pour un PEE bien garni ou une assurance vie, voire quelques centaines d'euros pour PEA pas trop mal géré.

Et je te passe les sommes indécentes que rapportent les placements du Criminel...

Le seul cas où tu peux réellement considérer que l'apport c'est de l'argent gratuit à ne pas prendre en compte mois après mois dans le comparatif bancataire vs locataire, c'est celui du fiston qui ne touche le gros cadeau sonnant et trébuchant de papa-maman qu'à condition de le mettre dans un achat immo.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10914 Message par Vincent92 » 12 oct. 2018, 15:54

Praséodyme a écrit :
12 oct. 2018, 15:35
Ok, on peut se concentrer sur le top 10% de la population qui peut se permettre avant 35 ans de pétrifier 200k€ d'apport familial dans l'acquisition d'un cube d'air parisien.
C'est toi qui t'es concentré sur des marché "tendus" où il y a besoin d'un apport pour acheter mieux ou l'équivalent à une location.
Il faut savoir que le marché franciliens c'est ~50k ventes dans l'ancien soit assez négligeable sur un globale de 900k. Je te répond sur ce point vu qu'on est - je pense - tous d'accord pour dire que sur des marchés peu tendus on peut acheter pareil voir mieux qu'une location pour la même mensualité.
Je n'ai pas bien compris pourquoi tu parles des personnes de moins de 35 ans à Paris. Pourquoi pas mais je te rappelle tout de même que l'âge médian des acheteurs à Paris est de 39 ans. Ce qui veut dire que tu parles d'une minorité d'acheteurs sur un petit marché au regard du marché français.
Praséodyme a écrit :
12 oct. 2018, 15:35
Si tu comptes l'apport pour comparer la mensualité du bancataire avec le loyer du locataire, alors il faut compter le coût d'opportunité de cet apport.
Ca fait 127 €/mois pour un bon vieux PEL rempli au max par exemple
+ quelques dizaines d'euros de rendement pour un PEE bien garni ou une assurance vie, voire quelques centaines d'euros pour PEA pas trop mal géré.

Et je te passe les sommes indécentes que rapportent les placements du Criminel...

Le seul cas où tu peux réellement considérer que l'apport c'est de l'argent gratuit à ne pas prendre en compte mois après mois dans le comparatif bancataire vs locataire, c'est celui du fiston qui ne touche le gros cadeau sonnant et trébuchant de papa-maman qu'à condition de le mettre dans un achat immo.
Ce n'était pas du tout mon propos. Tu disais que les acheteurs ne pouvaient pas acheter mieux que leur location en zone tendue, je te répond que qu'il faut considérer tous les éléments, comme l'apport.
Savoir si cet argent peut être mieux alloué, c'est possible pour certaines personnes. De toute façon, on peut toujours faire mieux dans la vie.
En tout cas, je ne vois pas bien le rapport avec ton affirmation de départ.
Modifié en dernier par Vincent92 le 12 oct. 2018, 16:10, modifié 6 fois.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28776
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10915 Message par lecriminel » 12 oct. 2018, 15:58

Praséodyme a écrit :
12 oct. 2018, 15:35

Et je te passe les sommes indécentes que rapportent les placements du Criminel...
tu te trompes de personne,
je suis un amateur fini qui ne fait que prendre la meilleure option offerte par son banquier et garde longtemps ses comptes,
alors bien sûr les chiffres semblent gros par rapport aux trolls (qui se basent sur le taux le plus mauvais du moment), mais avec à peine mieux que 4% net depuis mon inscription, je suis très loin des gens qui s'intéressent à l'argent, Emile par exemple en est au double.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 8819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10916 Message par Praséodyme » 12 oct. 2018, 19:33

Vincent92 a écrit :
12 oct. 2018, 15:54
C'est toi qui t'es concentré sur des marché "tendus" où il y a besoin d'un apport pour acheter mieux ou l'équivalent à une location.
J'ai eu l'impression que c'était toi.
Vincent92 a écrit :
12 oct. 2018, 12:10
Tu oublies que beaucoup d'acheteurs ont un apport en zone tendue. Et ils ne mangent pas des "coquillettes" tous les jours tout simplement car ce n'est pas la population la plus pauvre qui accède à la propriété...
J'ai dit que la comparaison achat vs loc n'avait de sens que là où il y a quelque chose de comparable à louer, donc en zone tendue. Et que dans ces zones, l'achat coûtait plus cher que la location d'un bien équivalent et tu m'as répondu que les acheteurs ne payaient qu'une partie de leur acquisition vu qu'ils avaient un apport. Ensuite Immoglobine a souligné que cet apport était souvent de l'argent gratuit de chez papa-maman.

On peut sans doute se mettre d'accord pour dire que la comparaison souffre d'un biais de sélection. Je maintiens que pour un foyer donné, toutes choses égales par ailleurs, l'achat en zone tendue est plus coûteux que la location (normal, c'est payant à long terme). Evidemment si j'arrive à trouver une situation sympa en zone sous-tendue, j'achète tout de suite une maison.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10917 Message par Vincent92 » 15 oct. 2018, 09:01

Praséodyme a écrit :Je maintiens que pour un foyer donné, toutes choses égales par ailleurs, l'achat en zone tendue est plus coûteux que la location (normal, c'est payant à long terme).
Oui, en zone tendue et dans les métropoles à forte employabilité en particulier, l'achat demande souvent des moyens plus importants à court terme que la location.
Cette situation est tout à fait normale car c'est le propre d'un "investissement" : donner de l'argent aujourd'hui dans l'espoir d'en avoir plus (ou d'en dépenser moins) demain. C'est plutôt l'inverse (gagner de l'argent aujourd'hui et demain) qui n'est pas "normal". C'est évidemment encore mieux mais ce n'est vraiment pas la norme.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 8819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10918 Message par Praséodyme » 15 oct. 2018, 12:55

Vincent92 a écrit :
15 oct. 2018, 09:01
C'est plutôt l'inverse (gagner de l'argent aujourd'hui et demain) qui n'est pas "normal". C'est évidemment encore mieux mais ce n'est vraiment pas la norme.
Ca s'est vu. Les gens qui ont acheté au plus fort de la bulle ont pu gagner très rapidement, grâce à l'effet de levier du crédit mais en prenant le risque en cas de retournement violent du marché de se retrouver avec une grosse dette, toujours à cause de cet effet de levier. Peut être n'avaient-ils pas bien perçu ce risque et il se trouve que l'Etat et la BCE l'ont en grande partie absorbé lorsqu'il est devenu probable à la fin des années 2000. Le mot d'ordre était de privatiser les gains et à nationaliser les pertes.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10919 Message par Vincent92 » 15 oct. 2018, 12:58

Praséodyme a écrit :
15 oct. 2018, 12:55
Vincent92 a écrit :
15 oct. 2018, 09:01
C'est plutôt l'inverse (gagner de l'argent aujourd'hui et demain) qui n'est pas "normal". C'est évidemment encore mieux mais ce n'est vraiment pas la norme.
Ca s'est vu. Les gens qui ont acheté au plus fort de la bulle ont pu gagner très rapidement, grâce à l'effet de levier du crédit mais en prenant le risque en cas de retournement violent du marché de se retrouver avec une grosse dette, toujours à cause de cet effet de levier. Peut être n'avaient-ils pas bien perçu ce risque et il se trouve que l'Etat et la BCE l'ont en grande partie absorbé lorsqu'il est devenu probable à la fin des années 2000. Le mot d'ordre était de privatiser les gains et à nationaliser les pertes.
En 2008, la différence de coût entre l'achat et la location était encore plus forte qu'aujourd'hui en zone tendue. Ils ont surtout gagnés (ou dépensés moins) à moyen terme.
Si tu n'en es pas convaincu, fait un peu de recherche archéologique sur ce site.
Tu as raison, il y avait des risques tout comme il y a des risques aujourd'hui.
Attention tout de même car le risque se trouve des deux côtés : On prend un risque si on achète et on prend un risque si on reste locataire de sa résidence principale.
La résidence principale étant un besoin primaire, nous sommes tous liés à ce marché. Il n'y a pas de position de neutralité.
Modifié en dernier par Vincent92 le 15 oct. 2018, 13:08, modifié 1 fois.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 8819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10920 Message par Praséodyme » 15 oct. 2018, 13:08

Vincent92 a écrit :
15 oct. 2018, 12:58
En 2008, la différence de coût entre l'achat et la location était encore plus forte qu'aujourd'hui en zone tendue. Ils ont surtout gagnés à moyen terme.
Je parlais plutôt de ceux qui ont pris le train en marche entre 2003 et 2006 en province, et jusque 2011 en petite couronne. Objectivement c'était risqué et jusqu'à présent ça a payé.
Vincent92 a écrit :
15 oct. 2018, 12:58
Attention tout de même car le risque se trouve des deux côtés : On prend un risque si on achète et on prend un risque si on reste locataire de sa résidence principale.
La résidence principale étant un besoin primaire, nous sommes tous liés à ce marché. Il n'y a pas de position de neutralité.
La location est une position temporaire. Celui qui a les moyens de sortir de cette position peut la quitter quand il le juge opportun. Et cela tient plus de la situation personnelle (capacité à se projeter à long terme dans un lieu d'habitation fixé) que de la conjoncture économique.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10921 Message par Vincent92 » 15 oct. 2018, 13:13

Praséodyme a écrit :
15 oct. 2018, 13:08
Vincent92 a écrit :
15 oct. 2018, 12:58
En 2008, la différence de coût entre l'achat et la location était encore plus forte qu'aujourd'hui en zone tendue. Ils ont surtout gagnés à moyen terme.
Je parlais plutôt de ceux qui ont pris le train en marche entre 2003 et 2006 en province, et jusque 2011 en petite couronne. Objectivement c'était risqué et jusqu'à présent ça a payé.
Je ne peux pas parler de la province entre 2003 et 2006 car je ne connais pas. Par contre, en 2010 et en petite couronne parisienne, l'achat coûtait plus cher que la location. Donc, il y avait bien une perte au début pour un éventuel gain plus tard.
Mais tu as raison qu'au final, la plupart des opérations se sont avérées gagnantes. Je ne sais pas pourquoi tu t'es arrêté en 2011. J'ai acheté mi 2015 en première couronne parisienne et j'ai l'impression que l'opération serait probablement déjà "rentable" (ou plutôt moins perdante qu'une location) si je devais revendre aujourd'hui.
Et si je prends le cas de Franckyfrank qui a acheté dans le 13ième arrondissement de Paris en 2013 et revendu il y a peu, cela a aussi été "rentable" (ou plutôt moins perdant qu'une location).
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 8819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10922 Message par Praséodyme » 15 oct. 2018, 13:42

Je me suis arrêté à 2011, parce qu'au delà cela demanderait un calcul au cas par cas et qui n'oublie rien si on veut que ça veuille dire qq chose.

Tu dis que tu penses avoir atteint le seuil de rentabilité (achat Vs loc. s'entend) au bout de 3 ans pour un T2 à Balkany-sur-Seine, c'est rapide mais je ne vais pas te mettre au défi de me le prouver par A+B, dans la mesure où ce sont tes affaires. Etant donné les données conjoncturelles, mi 2015 était une bonne fenêtre de tir : minimum des prix sur 2011-2018 et minimum historique des taux jusqu'en mars 2016. Tu as eu soit le nez creux, soit de la chance.

Il faut de toute façon avoir un peu de chance pour que le moment où toi tu es en position d'acheter (ce qui reste le plus important) coïncide avec un alignement de paramètres macro-économiques.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10923 Message par Vincent92 » 15 oct. 2018, 13:48

Praséodyme a écrit :
15 oct. 2018, 13:42
Je me suis arrêté à 2011, parce qu'au delà cela demanderait un calcul au cas par cas et qui n'oublie rien si on veut que ça veuille dire qq chose.

Tu dis que tu penses avoir atteint le seuil de rentabilité (achat Vs loc. s'entend) au bout de 3 ans pour un T2 à Balkany-sur-Seine, c'est rapide mais je ne vais pas te mettre au défi de me le prouver par A+B, dans la mesure où ce sont tes affaires. Etant donné les données conjoncturelles, mi 2015 était une bonne fenêtre de tir : minimum des prix sur 2011-2018 et minimum historique des taux jusqu'en mars 2016. Tu as eu soit le nez creux, soit de la chance.

Il faut de toute façon avoir un peu de chance pour que le moment où toi tu es en position d'acheter coïncide avec un alignement de paramètres macro-économiques.
En fait, j'étais attentiste depuis mi 2011 et j'ai pressenti une reprise mi 2015. Après oui, il faut de la chance, cela me parait évident. C'est extrêmement compliqué voir impossible de prédire l'avenir.
C'est d'ailleurs pour cette raison que tous ces calculs d'achat vs location me semble ridicule. Il faut plutôt essayer d'anticiper le temps qu'on pourrait rester à un endroit et le projet de vie. On peut ensuite faire des hypothèses via des simulateurs histoire de voir la résilience du projet. Mais prendre sa décision excessivement ce que dit un simulateur me semble excessif.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36250
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10924 Message par Gpzzzz » 15 oct. 2018, 14:22

Vincent92 a écrit :
15 oct. 2018, 13:48
Praséodyme a écrit :
15 oct. 2018, 13:42
Je me suis arrêté à 2011, parce qu'au delà cela demanderait un calcul au cas par cas et qui n'oublie rien si on veut que ça veuille dire qq chose.

Tu dis que tu penses avoir atteint le seuil de rentabilité (achat Vs loc. s'entend) au bout de 3 ans pour un T2 à Balkany-sur-Seine, c'est rapide mais je ne vais pas te mettre au défi de me le prouver par A+B, dans la mesure où ce sont tes affaires. Etant donné les données conjoncturelles, mi 2015 était une bonne fenêtre de tir : minimum des prix sur 2011-2018 et minimum historique des taux jusqu'en mars 2016. Tu as eu soit le nez creux, soit de la chance.

Il faut de toute façon avoir un peu de chance pour que le moment où toi tu es en position d'acheter coïncide avec un alignement de paramètres macro-économiques.
En fait, j'étais attentiste depuis mi 2011 et j'ai pressenti une reprise mi 2015. Après oui, il faut de la chance, cela me parait évident. C'est extrêmement compliqué voir impossible de prédire l'avenir.
C'est d'ailleurs pour cette raison que tous ces calculs d'achat vs location me semble ridicule. Il faut plutôt essayer d'anticiper le temps qu'on pourrait rester à un endroit et le projet de vie. On peut ensuite faire des hypothèses via des simulateurs histoire de voir la résilience du projet. Mais prendre sa décision excessivement ce que dit un simulateur me semble excessif.
L'interet du simulateur aussi c'est de chiffrer le cout de l'achat en fonction de plusieurs évolutions de marchés à diverses échéances et en raison des changements de vies attendus ou innatendus d'ailleurs.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10925 Message par Vincent92 » 15 oct. 2018, 15:02

gpzzz a écrit :L'interet du simulateur aussi c'est de chiffrer le cout de l'achat en fonction de plusieurs évolutions de marchés à diverses échéances et en raison des changements de vies attendus ou innatendus d'ailleurs.
C'est la théorie. En pratique, quand on commence à faire des simulations c'est souvent pour confirmer son avis.
D'expérience, les pessimistes (la majorité de ceux qui vont faire ce genre de simulation) vont chercher à confirmer leur inaction en prenant des hypothèses pessimistes voir très pessimistes et les optimistes vont chercher à confirmer leur action en prenant des hypothèses optimistes voir très optimistes.
Il n'y a rien de mal à intellectualiser et réfléchir. Mais ce n'est pas du tout celui qui a le plus de connaissances académiques qui s'en sort le mieux en tant qu'investisseur en général. Cela cache souvent des peurs et des doutes qui poussent à l'inaction. Et ce n'est pas du tout l'état d'esprit qu'il faut rechercher. De la même manière, il faut éviter d'être euphorique pour prendre de bonnes décisions.
Nous sommes dans un marché où (à part micro marché. C'est pour cela que je ne suis pas contre les simulateurs. C'est une aide. Je dis juste que c'est excessif de baser son choix exclusivement sur le résultat qu'on obtient) il est raisonnable d'acheter si on se projette 10 ans dans un bien et déraisonnable/aléatoire d'acheter si on souhaite changer au bout de 2-3 ans. Au vue de taux et des prix actuels, c'est pour moi et avant tout ce critère qui va rendre l'achat raisonnable ou non.
Modifié en dernier par Vincent92 le 15 oct. 2018, 15:47, modifié 1 fois.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8504
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10926 Message par Ben92 » 15 oct. 2018, 15:46

Dans un marché en hausse perpétuelle comme Paris, il n'est pas difficile de comprendre qu'il vaut mieux acheter le plus tôt possible, quitte à revendre plus tard pour s'agrandir. Cela permet de fixer le coût des X premiers mètres carrés, et quand on veut acheter plus grand X+Y mètres carrés, on n'a que Y mètres carrés à payer au nouveau prix. Pas besoin de simulateur alacon pour comprendre ça.

Avatar du membre
Suricate
~~+
~~+
Messages : 18386
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10927 Message par Suricate » 15 oct. 2018, 15:49

Vincent92 a écrit :
15 oct. 2018, 15:02
Nous sommes dans un marché où (à part micro marché. C'est pour cela que je ne suis pas contre les simulateurs. C'est une aide. Je dis juste que c'est excessif de baser son raisonnement exclusivement sur le résultat qu'on obtient) il est raisonnable d'acheter si on se projette 10 ans dans un bien et déraisonnable/aléatoire d'acheter si on souhaite changer au bout de 2-3 ans. Au vue de taux et des prix actuels, c'est pour moi et avant tout ce critère qui va rendre l'achat raisonnable ou non.
C'est pour cette raison que mon simulateur exprime un point mort en années de détention.

Étonnant non ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10928 Message par Vincent92 » 15 oct. 2018, 15:55

Suricate a écrit :
15 oct. 2018, 15:49
Vincent92 a écrit :
15 oct. 2018, 15:02
Nous sommes dans un marché où (à part micro marché. C'est pour cela que je ne suis pas contre les simulateurs. C'est une aide. Je dis juste que c'est excessif de baser son raisonnement exclusivement sur le résultat qu'on obtient) il est raisonnable d'acheter si on se projette 10 ans dans un bien et déraisonnable/aléatoire d'acheter si on souhaite changer au bout de 2-3 ans. Au vue de taux et des prix actuels, c'est pour moi et avant tout ce critère qui va rendre l'achat raisonnable ou non.
C'est pour cette raison que mon simulateur exprime un point mort en années de détention.

Étonnant non ?
Je ne remet pas en cause le calcul d'un simulateur. Je pointe du doigt les hypothèses prises par celui qui cherche à prendre une décision. Et je dis qu'il cherche souvent à confirmer son point de vue. Ce n'est pas l'outil qui n'est pas bon mais la façon dont on peut s'en servir.
En général, les gens se servent de ces simulateurs comme d'outils qui vont les conforter dans leur choix. Un peu comme un scientifique qui ferait une étude tout en sachant dès le départ à quelle conclusion il veut/doit aboutir.
C'est très souvent un moyen d'intellectualiser une confiance ou une peur. Et, si c'est le cas, cela n'aide pas.
Pour expliciter ce que je veux dire, demande à goinfrimmo et à Ben92 de faire une simulation sur un bien à Paris. Avec le même simulateur et le même bien, c'est un euphémisme de dire que le résultat sera très différent.
Pour moi, c'est plus intelligent de se concentrer sur le projet d'achat (voir si cela répond à un besoin au moins moyen terme) plutôt que d'aboutir à un choix à partir d'un simulateur qui dépend complètement des hypothèses choisies et très souvent biaisées par ces convictions.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 8819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10929 Message par Praséodyme » 15 oct. 2018, 16:57

Vincent92 a écrit :
15 oct. 2018, 15:55
Je ne remet pas en cause le calcul d'un simulateur. Je pointe du doigt les hypothèses prises par celui qui cherche à prendre une décision. Et je dis qu'il cherche souvent à confirmer son point de vue. Ce n'est pas l'outil qui n'est pas bon mais la façon dont on peut s'en servir.
En général, les gens se servent de ces simulateurs comme d'outils qui vont les conforter dans leur choix. Un peu comme un scientifique qui ferait une étude tout en sachant dès le départ à quelle conclusion il veut/doit aboutir.
C'est très souvent un moyen d'intellectualiser une confiance ou une peur. Et, si c'est le cas, cela n'aide pas.
Pour expliciter ce que je veux dire, demande à goinfrimmo et à Ben92 de faire une simulation sur un bien à Paris. Avec le même simulateur et le même bien, c'est un euphémisme de dire que le résultat sera très différent.
Pour moi, c'est plus intelligent de se concentrer sur le projet d'achat (voir si cela répond à un besoin au moins moyen terme) plutôt que d'aboutir à un choix à partir d'un simulateur qui dépend complètement des hypothèses choisies et très souvent biaisées par ces convictions.
Disons que le simulateur permet de voir au mieux et au pire quelles peuvent être les conséquences d'une acquisition suivant différents scénarios. Entre les perspectives d'une crise ou d'une décennie de croissance à 5%/an, entre le fait que ton quartier devienne ze pleïce tou bi ou bien Détroit, il y a sans doute un juste milieu et des scénarios plus ou moins optimistes dont chacun apprécie la probabilité comme il l'entend.

Le simulateur permet à chacun de voir que le ratio prix/loyer et les taux d'emprunts sont fortement liés, et qu'il faut les contextualiser avec l'inflation des prix et le rendement d'une épargne. Il permet aussi de voir qu'une cigale ne sera jamais une fourmi. Il pousse à se poser quelques bonnes questions, par exemple si les 20k€ de travaux qu'on prévoit feront vraiment grimper d'autant la valeur du bien.
Modifié en dernier par Praséodyme le 05 nov. 2018, 11:57, modifié 1 fois.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47917
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10930 Message par slash33 » 20 oct. 2018, 12:48

Le simulateur permet une exploration détaillée d'un phénomène. La conclusion que j'en ai tiré après avoir fait moi-même cet exercice est... qu'on ne peut tirer de conclusion. Par conséquent, le simulateur utilisé dans ce but est... inutile.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 6273
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10931 Message par goinfrimmo » 04 nov. 2018, 18:27

Par un hasard de la Vie, je connais deux personnes, locataires depuis plus de 15 ans, qui sont en train d'étudier un projet d'achat conformes à leurs structures de foyer respectifs en cash.
Cela confirme certains posts que j'avais écris il y a longtemps dans lesquels je concluais que toute cette polémique immobilière n'avait pas de sens pour ceux qui ont les moyens.
Un nouveau du forum se moquerait d'avoir perdu autant de temps et d'énergie pour une telle évidence :) .

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28776
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10932 Message par lecriminel » 04 nov. 2018, 19:07

goinfrimmo a écrit :
04 nov. 2018, 18:27
Par un hasard de la Vie, je connais deux personnes, locataires depuis plus de 15 ans, qui sont en train d'étudier un projet d'achat conformes à leurs structures de foyer respectifs en cash.
Cela confirme certains posts que j'avais écris il y a longtemps dans lesquels je concluais que toute cette polémique immobilière n'avait pas de sens pour ceux qui ont les moyens.
Un nouveau du forum se moquerait d'avoir perdu autant de temps et d'énergie pour une telle évidence :) .
peut-être que depuis 10 ou 15 ans, quand on pouvait placer sans risque à 5%, ils trouvaient mieux de louer qu'aujourd'hui où les prix (en Yvelines) n'ont même pas suivi l'inflation et on doit se contenter d'un rendement d'épargne de 1%. La situation n'est pas la même.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8504
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10933 Message par Ben92 » 05 nov. 2018, 10:34

goinfrimmo a écrit :
04 nov. 2018, 18:27
Par un hasard de la Vie, je connais deux personnes, locataires depuis plus de 15 ans, qui sont en train d'étudier un projet d'achat conformes à leurs structures de foyer respectifs en cash.
Cela confirme certains posts que j'avais écris il y a longtemps dans lesquels je concluais que toute cette polémique immobilière n'avait pas de sens pour ceux qui ont les moyens.
Un nouveau du forum se moquerait d'avoir perdu autant de temps et d'énergie pour une telle évidence :) .
Riches ou pas, tes connaissances auront perdu beaucoup d'argent en ne profitant pas de la hausse fulgurante de l'immobilier en IDF ces 15 dernières années.
Je doute fort que leurs placements aient fait mieux que +200% en 15 ans.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10934 Message par Vincent92 » 05 nov. 2018, 11:43

lecriminel a écrit :
04 nov. 2018, 19:07
goinfrimmo a écrit :
04 nov. 2018, 18:27
Par un hasard de la Vie, je connais deux personnes, locataires depuis plus de 15 ans, qui sont en train d'étudier un projet d'achat conformes à leurs structures de foyer respectifs en cash.
Cela confirme certains posts que j'avais écris il y a longtemps dans lesquels je concluais que toute cette polémique immobilière n'avait pas de sens pour ceux qui ont les moyens.
Un nouveau du forum se moquerait d'avoir perdu autant de temps et d'énergie pour une telle évidence :) .
peut-être que depuis 10 ou 15 ans, quand on pouvait placer sans risque à 5%, ils trouvaient mieux de louer qu'aujourd'hui où les prix (en Yvelines) n'ont même pas suivi l'inflation et on doit se contenter d'un rendement d'épargne de 1%. La situation n'est pas la même.
Sur une période de 10-15 ans, l'intérêt d'acheter n'est pas seulement lié aux prix qui peuvent monter. Il y a aussi le fait que le coût de possession est bien souvent inférieur au coût de location.
Concernant l'inflation, attention de ne pas la compter deux fois. Si on achète à crédit (c'est la majorité des cas), c'est la banque qui paie la maison (en fait, c'est juste un jeu d'écriture mais simplifions) et on paie des intérêts. Intérêts qui diminuent au fur et à mesure car on paie "vraiment" sa maison. L'argent donné chez le notaire est virtuel et ne nous appartient pas. C'est pure création monétaire. C'est pourquoi, on ne peut pas considérer l'inflation comme tu sous entends.
Par contre, si on achète cash, tu as raison, on pouvait s'acheter plus avec la même valeur numérique il y a 10-15 ans. Il faut le prendre en compte. Mais à ce moment là, il n'y a plus d'intérêts.
Modifié en dernier par Vincent92 le 05 nov. 2018, 12:55, modifié 1 fois.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 8819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10935 Message par Praséodyme » 05 nov. 2018, 12:54

Vincent92 a écrit :
05 nov. 2018, 11:43
Concernant l'inflation, attention de ne pas la compter deux fois. Si on achète à crédit (c'est la majorité des cas), c'est la banque qui paie la maison (en fait, c'est juste un jeu d'écriture mais simplifions) et on paie des intérêts. Intérêts qui diminuent au fur et à mesure car on paie "vraiment" sa maison. C'est pourquoi, on ne peut pas considérer l'inflation comme tu sous entends.
Si on achète cash, tu as raison, on pouvait s'acheter plus avec la même valeur numérique il y a 10-15 ans. Il faut le prendre en compte.
C'est juste, il ne faut compter l'inflation que sur l'apport personnel.
Pour la partie payée à crédit on tient compte l'inflation en comparant le taux d'intérêt à l'inflation. Avec un taux fixe, on peut être gagnant :

- si les taux montent, en principe de conserve avec l'inflation, puisqu'on garde un taux bas
c'est avantageux si la remontée des taux n'impacte pas trop la valeur de revente du bien, donc principalement en zone tendue

- si les taux baissent en renégociant le crédit
à condition d'avoir toujours un bon dossier, de ne pas être malade, etc.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10936 Message par Vincent92 » 05 nov. 2018, 13:05

Praséodyme a écrit :
05 nov. 2018, 12:54
Vincent92 a écrit :
05 nov. 2018, 11:43
Concernant l'inflation, attention de ne pas la compter deux fois. Si on achète à crédit (c'est la majorité des cas), c'est la banque qui paie la maison (en fait, c'est juste un jeu d'écriture mais simplifions) et on paie des intérêts. Intérêts qui diminuent au fur et à mesure car on paie "vraiment" sa maison. C'est pourquoi, on ne peut pas considérer l'inflation comme tu sous entends.
Si on achète cash, tu as raison, on pouvait s'acheter plus avec la même valeur numérique il y a 10-15 ans. Il faut le prendre en compte.
C'est juste, il ne faut compter l'inflation que sur l'apport personnel.
Pour la partie payée à crédit on tient compte l'inflation en comparant le taux d'intérêt à l'inflation.
Sur l'apport personnel et sur ce qu'on paie au fur et à mesure aussi, mais pas dans les mêmes proportions.
Je voulais surtout souligner qu'on ne peut pas dire : ton bien valait 100, il y avait 10 de frais initiaux et il y a eu 20 d'inflation donc si tu le vends moins de 130 tu es perdant. C'est ce que dit lecriminel et c'est faux.
1 - On peut appliquer cette inflation sur l'apport personnel (si il y en a un). Sur le reste des sommes versées (une partie du capital remboursé tous les mois) au fur et à mesure, plus ces sommes ont été versées proche du présent plus l'inflation à considérer est faible. Et on n'a pas non plus forcément fini de payer quand/si on revend.
2 - L'économie ne se fait pas uniquement sur le prix de vente mais aussi sur le coût de possession vs coût de location qui est en général moins important sur si longue période.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28776
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10937 Message par lecriminel » 05 nov. 2018, 13:31

Vincent92 a écrit :
05 nov. 2018, 11:43
Sur une période de 10-15 ans, l'intérêt d'acheter n'est pas seulement lié aux prix qui peuvent monter. Il y a aussi le fait que le coût de possession est bien souvent inférieur au coût de location.
pas en période de bulle ni en période de chute des taux: Vu le profil des gens, je doute qu'ils aient placé à moins de 4 ou 5% net sur la période, c'est-à-dire un rendement nettement meilleur que les maisons chères (haut de gamme qui bénéficie du peu d'elasticité des loyers).
De toute façon, acheter au même prix (euros constants) quand tu sais que ton capital te rapporte 1% ou 5%, je te garantis que ce n'est pas du tout pareil.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10938 Message par Vincent92 » 05 nov. 2018, 13:36

lecriminel a écrit :
05 nov. 2018, 13:31
Vincent92 a écrit :
05 nov. 2018, 11:43
Sur une période de 10-15 ans, l'intérêt d'acheter n'est pas seulement lié aux prix qui peuvent monter. Il y a aussi le fait que le coût de possession est bien souvent inférieur au coût de location.
pas en période de bulle ni en période de chute des taux: Vu le profil des gens, je doute qu'ils aient placé à moins de 4 ou 5% net sur la période, c'est-à-dire un rendement nettement meilleur que les maisons chères (haut de gamme qui bénéficie du peu d'elasticité des loyers).
De toute façon, acheter au même prix (euros constants) quand tu sais que ton capital te rapporte 1% ou 5%, je te garantis que ce n'est pas du tout pareil.
Il faut faire attention aux "photographies". Les loyers augmentent pas mal quand les taux sont à 5%. Il serait intéressant de savoir quel était le loyer de ces locataires il y a 15 ans et le loyer qu'il avait juste avant d'acheter.
Le "rendement" (le terme est impropre/peut porter à confusion car - mise à part quelques rares exceptions - se loger coûte de l'argent à la location ou à l'achat mais je comprends l'idée) à T=0 n'est pas forcément le plus important.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28776
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10939 Message par lecriminel » 05 nov. 2018, 13:55

Vincent92 a écrit :
05 nov. 2018, 13:36
lecriminel a écrit :
05 nov. 2018, 13:31
Vincent92 a écrit :
05 nov. 2018, 11:43
Sur une période de 10-15 ans, l'intérêt d'acheter n'est pas seulement lié aux prix qui peuvent monter. Il y a aussi le fait que le coût de possession est bien souvent inférieur au coût de location.
pas en période de bulle ni en période de chute des taux: Vu le profil des gens, je doute qu'ils aient placé à moins de 4 ou 5% net sur la période, c'est-à-dire un rendement nettement meilleur que les maisons chères (haut de gamme qui bénéficie du peu d'elasticité des loyers).
De toute façon, acheter au même prix (euros constants) quand tu sais que ton capital te rapporte 1% ou 5%, je te garantis que ce n'est pas du tout pareil.
Il faut faire attention aux "photographies". Les loyers augmentent pas mal quand les taux sont à 5%. Il serait intéressant de savoir quel était le loyer de ces locataires il y a 15 ans et le loyer qu'il avait juste avant d'acheter.
Le "rendement" (le terme est impropre car - mise à part quelques rares exceptions - se loger coûte de l'argent à la location ou à l'achat mais je comprends l'idée) à T=0 n'est pas le plus important.
les loyers augmentent quand il y a inflation. Or, ce qui s'est passé c'est que l'inflation a baissé bien plus rapidement que les taux.
Tu dis que les loyers ont augmenté, mais comme on doit déjà être à moins de 5% aujourd'hui, alors les rendements d'il y a 10 ans étaient encore plus faibles ?

Je pense que toutes ces différences, dans un sens ou dans l'autre ne sont pas très grandes: ça a beau faire quelques (dizaines de) milliers d'euros, en % des sommes engagées (donc du risque pris) ce n'est pas grand chose. Personnellement au vu du risque (on ne savait pas que la bulle diminuerait par baisse des taux plutôt que baisse des prix) et de sa souplesse, je pense que la location était un choix meilleur.

La grosse différence c'est qu'aujourd'hui le cout de possession s'est effondré, aujourd'hui il y a effectivement une différence sensible qui par exemple fait passer ces 2 familles à l'achat. Là, oui, on peut trancher.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Avatar du membre
Praséodyme
Modérateur
Modérateur
Messages : 8819
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10940 Message par Praséodyme » 05 nov. 2018, 14:06

Vincent92 a écrit :
05 nov. 2018, 13:05
2 - L'économie ne se fait pas uniquement sur le prix de vente mais aussi sur le coût de possession vs coût de location qui est en général moins important sur si longue période.
Là on enfonce des portes ouvertes, même pour El Krim.
Si l'OPEX était plus cher en achat qu'en location, le CAPEX serait négatif...
... ou alors sa valeur ne serait liée qu'à de la spéculation sur un prix futur, ou encore, les agents économiques ne seraient pas rationnels... En fait je ne préjugerai pas de l'avis de Lecriminel sur cette question.
Pétition pour le RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE CITOYENNE CONSTITUANT
https://petitions.assemblee-nationale.f ... ves/i-2082
Proposée par Léo Girod

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28776
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10941 Message par lecriminel » 05 nov. 2018, 14:12

j'aime bien reparler des trolls de 2006,
ces gens n'argumentaient JAMAIS que le cout de possession était plus faible à l'achat (et pour cause…), mais que les prix prenaient 10% chaque année (ce qui était suffisant pour balayer la discussion sur le cout), donc la réponse est spéculation.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 6273
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10942 Message par goinfrimmo » 07 nov. 2018, 09:00

En 2018, c'est peut-être l'occasion de refaire une simulation théorique pour un foyer semblable au mien. Le bien visé est une maison familial du 92 qui cote 1.050.000€ FAI. Meilleurs taux calcule:
MONTANT DU PRÊT * 1.050.000€
DURÉE DU PRÊT * 15 an(s)
TAUX D'INTÉRÊT 1,4 %
TAUX D'ASSURANCE * 0,36%

LE MONTANT DE VOS MENSUALITÉS S'ÉLÈVE À 6 785,64 € DONT 315,00 € D'ASSURANCE.
Le coût total de votre crédit sera de
171 416,05 € dont 56 700,00 € d'assurance.
Avec un bon dossier, ça se loue 3000€. Quels sont les critères de choix ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10943 Message par Vincent92 » 07 nov. 2018, 10:12

goinfrimmo a écrit :
07 nov. 2018, 09:00
En 2018, c'est peut-être l'occasion de refaire une simulation théorique pour un foyer semblable au mien. Le bien visé est une maison familial du 92 qui cote 1.050.000€ FAI. Meilleurs taux calcule:
MONTANT DU PRÊT * 1.050.000€
DURÉE DU PRÊT * 15 an(s)
TAUX D'INTÉRÊT 1,4 %
TAUX D'ASSURANCE * 0,36%

LE MONTANT DE VOS MENSUALITÉS S'ÉLÈVE À 6 785,64 € DONT 315,00 € D'ASSURANCE.
Le coût total de votre crédit sera de
171 416,05 € dont 56 700,00 € d'assurance.
Avec un bon dossier, ça se loue 3000€. Quels sont les critères de choix ?
Plutôt que de baver devant des Tesla alors que tu loues une Clio sans option, je te propose de faire une simulation sur ta location actuelle. 1750€ HC et 560k€ à la vente :
De toute facon, même si tu avais les moyens d'acheter une maison à 1 000 000€ et de louer son équivalent 3000€, je crois que le plus important pour toi (c'est en tout cas mon analyse en lisant tes différents postes) est de faire une "bonne affaire" (comprendre : dépenser le moins possible, même si la qualité est moindre). Inutile donc de prendre un cas purement théorique.
Par ailleurs, en général quand on achète des biens à ce prix, soit on est jeune et on emprunte sur plus longtemps que 15 ans, soit on a de l'apport, soit les deux.
Prendre des situations caricaturales (pourquoi pas faire un emprunt sans apport sur 5 ou 10 ans et voir la mensualité pendant qu'on y est) n'aide pas du tout à la réflexion.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 6273
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10944 Message par goinfrimmo » 08 nov. 2018, 10:56

CQFD:
- Soit ce foyer a les moyens d'acheter et il ne se pose pas de question: il fait un chèque
- Soit ce foyer n'a pas les moyens d'acheter et donc il reste chez lui.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10945 Message par Vincent92 » 08 nov. 2018, 10:59

goinfrimmo a écrit :
08 nov. 2018, 10:56
CQFD:
- Soit ce foyer a les moyens d'acheter et il ne se pose pas de question: il fait un chèque
- Soit ce foyer n'a pas les moyens d'acheter et donc il reste chez lui.
En effet, si tu n'as pas les moyens d'acheter tu n'achètes pas ou tu achètes quelque chose de moins cher. Cela semble une évidence pour tout le monde. La différence entre ceux qui achètent et toi et qu'ils ne prennent pas des achats complètement débiles qui empêchent toutes réflexions. La vraie question n'est pas de savoir si tu peux acheter un logement à 1M€ mais si tu peux acheter (et surtout si c'est intéressant de le faire) ce que tu loues pour de vrai (ce qui divise le prix presque par 2).
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8504
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10946 Message par Ben92 » 08 nov. 2018, 11:31

Vincent92 a écrit :
08 nov. 2018, 10:59
En effet, si tu n'as pas les moyens d'acheter tu n'achètes pas ou tu achètes quelque chose de moins cher. Cela semble une évidence pour tout le monde. La différence entre ceux qui achètent et toi et qu'ils ne prennent pas des achats complètement débiles qui empêchent toutes réflexions. La vraie question n'est pas de savoir si tu peux acheter un logement à 1M€ mais si tu peux acheter (et surtout si c'est intéressant de le faire) ce que tu loues pour de vrai (ce qui divise le prix presque par 2).
Te fatigue pas, goinfrimmo est un gros frustré qui ne veut pas acheter un bien à 500/600k€ parce que ce ne serait pas un logement "digne de lui", il lui faut un truc à 1M€ "parce qu'il le vaut bien".
En attendant, il rage pendant que les autres avancent, se constituent un patrimoine, achètent, revendent, font des plus-values.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28776
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10947 Message par lecriminel » 08 nov. 2018, 11:59

Ben92 a écrit :
08 nov. 2018, 11:31
Te fatigue pas, goinfrimmo est un gros frustré qui ne veut pas acheter un bien à 500/600k€ parce que ce ne serait pas un logement "digne de lui", il lui faut un truc à 1M€ "parce qu'il le vaut bien".
il a bien raison, s'il a suffisamment mis de coté, aujourd'hui il peut acheter un bien mieux que ceux à 1M ET vivre une vie de rentier plutôt que d'acheter une poubelle et faire l'esclave 8h/jour, 47 semaines par an.
Quand il arrivera à couper le cordon de la RP, il dira bye bye les losers.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8504
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10948 Message par Ben92 » 08 nov. 2018, 12:23

lecriminel a écrit : il a bien raison, s'il a suffisamment mis de coté, aujourd'hui il peut acheter un bien mieux que ceux à 1M ET vivre une vie de rentier plutôt que d'acheter une poubelle et faire l'esclave 8h/jour, 47 semaines par an.
Quand il arrivera à couper le cordon de la RP, il dira bye bye les losers.
LOL. C'est plutôt l'inverse qui va arriver. Ceux qui ont acheté auront fini de payer leur bien et pourront lever le pied, alors que lui sera toujours locataire. Goinfrimmo crame 1750€/mois de loyer en pure perte, alors que s'il avait acheté il dépenserait même pas le tiers en intérêts et bénéficierait de la valorisation de son bien année après année... je te laisse deviner ce qui est le mieux dans l'optique de se constituer un patrimoine.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15241
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10949 Message par Vincent92 » 08 nov. 2018, 12:27

lecriminel a écrit :
08 nov. 2018, 11:59
Ben92 a écrit :
08 nov. 2018, 11:31
Te fatigue pas, goinfrimmo est un gros frustré qui ne veut pas acheter un bien à 500/600k€ parce que ce ne serait pas un logement "digne de lui", il lui faut un truc à 1M€ "parce qu'il le vaut bien".
il a bien raison, s'il a suffisamment mis de coté, aujourd'hui il peut acheter un bien mieux que ceux à 1M ET vivre une vie de rentier plutôt que d'acheter une poubelle et faire l'esclave 8h/jour, 47 semaines par an.
Quand il arrivera à couper le cordon de la RP, il dira bye bye les losers.
Si c'était le cas, au vue de ce qu'il dit sur la région parisienne, il serait déjà parti.
Pour le moment, on est plutôt dans ce qu'à dit Ben92.
Il est tout de même important de signaler que tout le monde n'est pas si malheureux ou/et mal logé en IDF. Il y a même des personnes qui ne travaillent pas et qui y restent.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 14181
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: TOPIC UNIQUE : suivi de l'immo par FRIGGIT/CGEDD (02/2016)

#10950 Message par cashisking » 08 nov. 2018, 12:38

Ben92 a écrit :
08 nov. 2018, 12:23
Goinfrimmo crame 1750€/mois de loyer en pure perte, alors que s'il avait acheté il dépenserait même pas le tiers en intérêts
+1.