Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Cedric1973

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#51 Message par Cedric1973 » 20 déc. 2009, 17:22

tarbouif a écrit :
Cedric1973 a écrit :Quand tu as des sous en Bourse, tu ne t'en tamponnes pas ! :)
Tu joues au casino, tu dois savoir ce que tu fais ;)
Ne confonds pas investissement et jeu STP...

Savant cosinus
Messages : 1340
Enregistré le : 29 sept. 2008, 08:56
Localisation : Rouen

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#52 Message par Savant cosinus » 20 déc. 2009, 17:24

Je persiste à dire qu'on aura une baisse de 40% en 3 ans sur l'immobilier. Il n'est pas exclus que les bourses mondiales se refassent peur cette année....
Il ne se passe pas un seul jour sans que je me félicite de ne pas avoir acheté depuis 2005.

La loi des probabilités s'appelle ainsi car on n'est pas sûr qu'elle existe.
C'est le cerveau qui donne les ordres et les autres parties sont obligées d'obéir.

Avatar du membre
Skyle
Messages : 962
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:09
Localisation : Plaisir (78)

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#53 Message par Skyle » 20 déc. 2009, 17:30

Cedric1973 a écrit :Quand tu as des sous en Bourse, tu ne t'en tamponnes pas !
Quand on a des sous en bourse, c'est qu'on peut se permettre de les perdre.
Si ce n'est pas le cas, c'est qu'on est vraiment le dernier des imbéciles.
Si tu penses que la violence ne peut pas résoudre les problèmes, c'est que tu ne frappes pas assez fort [Chuck NORRIS]

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6768
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#54 Message par crispus » 20 déc. 2009, 17:43

supergoret a écrit :
Cédric... a écrit :
cox61 a écrit :sans parler des prêts à,taux variables non capés proposés à grande échelle par le Crédit Sociale des Fonctionnaires, rendant une grande partie de mes collègues étranglés par les mensualités.
Je comprend pas bien le problème des taux variables...
Ils sont super bas actuellement en quoi ca etrangle ?
non pas maintenant mais demain, des que le taux principal de la BCE remontera (lié directement à l'euribor lui meme lié directement aux taux variables)
Il me semble qu'une bonne partie de la clientèle du CF a transformé son prêt en taux fixe... nettement plus élevé que l'actuel ! D'où des mensualités potentiellement supérieures à 33% ?

Avatar du membre
benoit16
Presse
Presse
Messages : 1836
Enregistré le : 18 juil. 2005, 13:02
Localisation : Genève

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#55 Message par benoit16 » 20 déc. 2009, 17:45

hub79 a écrit : la réforme des retraites, c'est pour 2010.
Bonsoir,

Je pense que le gouvernement fera tout pour reporter jusqu'à 2012. :wink:

Bonne soirée.
Record-low interest rates in 2001, 2002 and 2003 did not lead Americans to invest more - there was already excess capacity (Joseph Stiglitz)

eskapad

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#56 Message par eskapad » 20 déc. 2009, 17:52

3 sorties en raquettes à neige, 1 ou 2 en alpinisme, une bonne quinzaine en rando, 3 ou 4 en VTT
+ une application iphone sur le Luberon

Pour l'immo un petit -5%, plus espéré !
Pour le reste naviguer au mieux dans des tempêtes quand elles se présenteront
Bonne année à tous
Modifié en dernier par eskapad le 20 déc. 2009, 18:41, modifié 1 fois.

DrHouse

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#57 Message par DrHouse » 20 déc. 2009, 18:17

Nazon & autres vieux bulliens vont soutenir le marché immobilier qui va croitre de +3% en 2010.
J'vous le dis mwé

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6768
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#58 Message par crispus » 20 déc. 2009, 18:31

Dans tout ça j'ai oublié de partager mes prévisions :
Image
Bon les 30% (sous les prix 2009), ça me parait très difficile d'ici décembre 2010, sauf si les médias commencent à prendre les bretons au sérieux... 8)

Mais la pression des petits drames personnels : surendettement, fin de crédits relais, saisies... Devrait accélérer la chute. Reste à voir combien de temps le couvercle médiatique sera étanche. Tout dépend de l'évolution du Mondial de Foot. :twisted:

Cedric1973

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#59 Message par Cedric1973 » 20 déc. 2009, 18:47

Skyle a écrit :
Cedric1973 a écrit :Quand tu as des sous en Bourse, tu ne t'en tamponnes pas !
Quand on a des sous en bourse, c'est qu'on peut se permettre de les perdre.
Si ce n'est pas le cas, c'est qu'on est vraiment le dernier des imbéciles.
Sans aller jusqu'à là, il ne faut placer en Bourse seulement ce dont on n'a pas besoin avant longtemps, car à tout moment ça peut perdre 50% voire plus. C'est ce que je repère toujours à celui qui veut commencer.

Mais le but n'est pas de perdre. et il y a des techniques pour limiter le risque et dégager de la performance sur le long terme.

lescargot
+
+
Messages : 2589
Enregistré le : 24 juin 2008, 16:40

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#60 Message par lescargot » 20 déc. 2009, 18:58

cpicchio a écrit :My 2 cents:

Cac 40 : +20%
Chômage : stagnation à partir de l'été avec l'explosion du chômage de longue durée (avec les impacts en cascade sur les ménages, notamment les faillites personnelles)
Immobilier : stagnation en trompe l'oeil au premier trimestre mais baisse plus marquée à partir du second trimestre avec l'augmentation des taux. Baisse de -10% sur l'année
CAC : - 25%
Chômage : +5 à +10%
Immo : -15%
Taux de refinancement BCE et FED à 2% en fin 2010
DEflation #1%

Situation Grèce, Espagne, UK.... dans la même direction mais moins bien que nous (...). Situation US et Allemagne à peu près équivalent à la France. Renforcement diplomatie Franco-Allemande ("locomotive européenne"...), débats diplomatiques un peu vifs entre : Chine + Golfe Persique + Inde + Russie et les US, montée en puissance de la diplomatie européenne et française ("arbitre"....).

--> situation éco France pas vraiment brillante dans l'absolu mais très présentable en relatif + succès diplomatiques + attractivité du "modèle français" /Russie + Chine + Golfe Persique.... --> situation sociale et politique relativement calme considérant la réalité économique. Au niveau phénomène de modes/ vie intellectuelle/ économie : retour à un certain goût pour la complexité (à la #1840...) et relation privilégiées avec les US sur ce thème (notamment pour les aider à se prendre un peu moins souvent les pieds dans leurs propres tapis.)....
Lucius Cassius ille quem populus Romanus verissimum et sapientissimum iudicem putabat identidem in causis quaerere solebat 'cui bono' fuisset
ignorés : toto78

lolo69
-+
-+
Messages : 1894
Enregistré le : 08 juin 2005, 09:48
Localisation : lyon

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#61 Message par lolo69 » 21 déc. 2009, 11:24

Désolé c'est une fiction.
Scénario 2: une météorite[/quote]

La météorite c'est pour 2036 apparament, Amétophis (excusez moi, je ne sais pas comment s'écrit le non de ce dieu égyptien).
Tu prend 26 ans d'avance, sinon la réalité a souvent la mauvaise habitude de dépasser la fiction.
T'aime pas Nico, je te comprend, je suis pareil, mais le pire c'est que je crois que je n'aime pas plus les autres.
potentiellement acheteur;

lolo69
-+
-+
Messages : 1894
Enregistré le : 08 juin 2005, 09:48
Localisation : lyon

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#62 Message par lolo69 » 21 déc. 2009, 11:29

Savant cosinus a écrit :Je persiste à dire qu'on aura une baisse de 40% en 3 ans sur l'immobilier. Il n'est pas exclus que les bourses mondiales se refassent peur cette année....
Certains coins, dont le mien on déjà pas mal décôté.
J'avais lancé un topic la-dessus, si 2006 et 2007 ont marqué la fin de la hausse, voir un début de baisse dans certains coins (dont le mien), 2008 et 2009 c'est déjà quasiment -10% sur chaque année, pour avoir -40% il va manque encore 10 à 15% pas beaucoup plus vers chez mois.
Par contre, je voulais investir éventuellement sur LYon, j'ai regardé les prix et j'ai vite arrêter, c'est encore du délire.
potentiellement acheteur;

lolo69
-+
-+
Messages : 1894
Enregistré le : 08 juin 2005, 09:48
Localisation : lyon

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#63 Message par lolo69 » 21 déc. 2009, 11:32

supergoret a écrit :
ghostinsurer a écrit :
Jacques Friggit ne dit pas qu'il y a décorrélation entre prix immo et taux d'intérêts, il dit simplement qu'ils sont faiblement corrélés.

Des prix immobiliers hauts ne font pas des taux bas et réciproquement. Néanmoins, aujourd'hui, mis à part les mesurettes étatiques, la seule force qui pourrait entrainer les prix à la cave, ce serait une hausse des taux qui désolvabiliserait de fait bon nombre de potentiels acquéreurs.
oui mais entre faiblement coréllé et décorellé, la marge est faible.. ils jouent pour moins de 10% des evenement on va dire...

La seule force qui peut vraiment entrainer les prix à la cave, c'est le chomage... car si tu augmentes les taux, il suffit d'allonger la durée d'endettement comme il y a 2/3 ans quand on nous sortait du 50 ans...
Par contre, si tu as de la precarité, là tu n'es plus solvable et les banques ne pretent plus.. peu d'acheteurs solvables et de nombreux vendeurs, qui en plus eux sont aussi en situation de precarité, oblige à une nego à la baisse, l'acheteur etant en position de force...

pour moi la seule chose qui peut vraiment faire baisser les prix, c'est le chomage et l'incertitude du lendemain... :roll:
Une chose au moins est sur c'est que demain parait très incertain.

Même les plus optimiste voit mal une remonté de l'immobilier avant 2 ans (optimiste pour l'immobilier). Pour moi, nous allons vers des heures sombres et Copenhague ne me rassure pas du tout, on a bien vu l'incapacité à s'entendre.
potentiellement acheteur;

Avatar du membre
Thelemys
Messages : 1284
Enregistré le : 24 oct. 2009, 18:52

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#64 Message par Thelemys » 21 déc. 2009, 11:54

lolo69 a écrit :La météorite c'est pour 2036 apparament, Amétophis (excusez moi, je ne sais pas comment s'écrit le non de ce dieu égyptien).
Tu prend 26 ans d'avance, sinon la réalité a souvent la mauvaise habitude de dépasser la fiction.
Le pire c'est que j'ai lu l'article sur leworld.fr peu de temps après la rédaction de ma prévision ;)
T'aime pas Nico, je te comprend, je suis pareil, mais le pire c'est que je crois que je n'aime pas plus les autres.
C'est pas que je n'aime pas Nico. Je n'aime pas l'amour aveugle de Nico. Je pense qu'il est critiquable et même à critiquer. Pour tout te dire, j'ai même un peu voté pour lui... Certains jour j'ai des remords.

Mon principal problème est qu'il vérifie un vieil adage de Montesquieu: "C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser."

C'est ce qui me pose le plus de problème avec notre classe politique. J'ai perdu ma boule de cristal, mais cet extrait de l'Esprit des lois est une prédiction infaillible: donnez du pouvoir à un homme et il en abusera.

ghostinsurer

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#65 Message par ghostinsurer » 21 déc. 2009, 23:24

supergoret a écrit :
ghostinsurer a écrit :
Jacques Friggit ne dit pas qu'il y a décorrélation entre prix immo et taux d'intérêts, il dit simplement qu'ils sont faiblement corrélés.

Des prix immobiliers hauts ne font pas des taux bas et réciproquement. Néanmoins, aujourd'hui, mis à part les mesurettes étatiques, la seule force qui pourrait entrainer les prix à la cave, ce serait une hausse des taux qui désolvabiliserait de fait bon nombre de potentiels acquéreurs.
oui mais entre faiblement coréllé et décorellé, la marge est faible.. ils jouent pour moins de 10% des evenement on va dire...

La seule force qui peut vraiment entrainer les prix à la cave, c'est le chomage... car si tu augmentes les taux, il suffit d'allonger la durée d'endettement comme il y a 2/3 ans quand on nous sortait du 50 ans...
Par contre, si tu as de la precarité, là tu n'es plus solvable et les banques ne pretent plus.. peu d'acheteurs solvables et de nombreux vendeurs, qui en plus eux sont aussi en situation de precarité, oblige à une nego à la baisse, l'acheteur etant en position de force...

pour moi la seule chose qui peut vraiment faire baisser les prix, c'est le chomage et l'incertitude du lendemain... :roll:
Le chômage est en effet un facteur majeur de la baisse, mais aujourd'hui, si les prix ne baisse pas plus, c'est à mon sens car les taux sont bas, trés bas, ce qui solvabilise du coup ceux qui ont encore un boulot.

Par ailleurs, les taux bas permettent d'allonger les durées d'emprunt, pas des taux hauts qui ont plutôt l'effet inverse.
Modifié en dernier par ghostinsurer le 22 déc. 2009, 12:55, modifié 1 fois.

Avatar du membre
RFK1
Messages : 112
Enregistré le : 07 nov. 2009, 22:13
Localisation : Province

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#66 Message par RFK1 » 22 déc. 2009, 01:43

Supergoret a écrit :
sarko va mettre l'accent là dessus (en nous faisant un coup d'identité nationale) et raflera quelques regions strategique aux elections (IDF notamment, qui est leur seule vrai cible).
pour l'IDF, ça reste à voir. Bonne chance à lui.

Hub79 a écrit:
moi j'vois plutôt la hausse des taux début 2011.
pour 2010, rien, niet, nada.
Tout à fait d'accord. Taux, plans d'aide (y compris cachés comme en UK), dispositifs fiscaux, monétisation : Les Etats comme les banques centrales sont condamnés à la relance perpetuelle jusqu'à ce que ça pète de toute manière. On est dans un système de cavalerie.

Désolé pour la mise en forme, je sais pas écrire "un tel a écrit : " dans les citations.
Fear not the path of truth for the lack of people walking on it.

Avatar du membre
coolfonzi
+
+
Messages : 3398
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#67 Message par coolfonzi » 22 déc. 2009, 02:10

supergoret a écrit :
- Coté politique : le securitaire.. sarko va mettre l'accent là dessus (en nous faisant un coup d'identité nationale) et raflera quelques regions strategique aux elections (IDF notamment, qui est leur seule vrai cible).
A moins que le boomerang ne lui revienne dans la tronche sous la forme d'une remontée du FN qui va peut être voir revenir ses électeurs qui ont déserté en 2007 pour sarko et qui en 2010 trouveront que sur ces 2 points les promesses n'ont pas été tenues.
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
Skyle
Messages : 962
Enregistré le : 03 avr. 2009, 15:09
Localisation : Plaisir (78)

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#68 Message par Skyle » 22 déc. 2009, 09:10

lolo69 a écrit :La météorite c'est pour 2036 apparament, Amétophis
Que du bonheur alors! Fini la race humaine qui est l'espèce la plus parasitaire que la terre a connu. Fini le réchauffement climatique artificiel. Fini la menace nucléaire mondiale.

Petite pensée tout de même pour les gens qui ont acheté en 2006 avec un prêt sur 30 ans.

Allez, joyeux noël tout le monde :lol:
Si tu penses que la violence ne peut pas résoudre les problèmes, c'est que tu ne frappes pas assez fort [Chuck NORRIS]

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#69 Message par Gei » 22 déc. 2009, 09:34

Skyle a écrit : Petite pensée tout de même pour les gens qui ont acheté en 2006 avec un prêt sur 30 ans.
Juste au moment où ils soldaient, ça c'est ***... Quand on a la scoumoune à ce point, vaut mieux laisser tomber ! :lol:

Avatar du membre
Thelemys
Messages : 1284
Enregistré le : 24 oct. 2009, 18:52

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#70 Message par Thelemys » 22 déc. 2009, 09:37

Je pense que ceux qui prévoient un retour en force du FN sous-estiment la capacité "sécuritaire de Nico". Il préfèrera soutenir des personnes aux comportements limites en interne, pour leur bouffer des voix.

Pour ce qui est des taux, pareil que mes confrères voyants: pas de remontée en 2010, se serait trop tôt. Une remontée des taux serait signe de purge pour biens des marchés et je pense que les Etats n'y sont pas résolus... Loin de là!

flipflip
Messages : 1401
Enregistré le : 01 oct. 2008, 19:19

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#71 Message par flipflip » 22 déc. 2009, 13:18

C'est mon métier de faire des prévisions (et souvent la confrontation avec la réalité apprend l'humiliation... heu pardon l'humilité).... :roll: :roll:

- La bourse reprise molle CAC à fin 2010 à 4200.

- Immo français ... poursuite du lent dégonflement annoncé et amorcé...
les volumes restent bas, et le secteur reste sous perfusion..., le lobby communique à fond sur un stagnation des prix avec une baisse dans les bons coins à l'affichage de 5-6% et en réel à 8-9%. (on y est pour 5 à 10 ans...). L'immobilier reste un bon placement.... :mrgreen: :mrgreen:
Les taux restent bas....

- Poursuite de la formation de la plus grosse bulle de l'histoire chez les Chinois

- L'Argentine de Maradonna championne du monde.
time is our friend

flipflip
Messages : 1401
Enregistré le : 01 oct. 2008, 19:19

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#72 Message par flipflip » 22 déc. 2009, 13:21

Cedric1973 a écrit :
tarbouif a écrit :
Cedric1973 a écrit :Quand tu as des sous en Bourse, tu ne t'en tamponnes pas ! :)
Tu joues au casino, tu dois savoir ce que tu fais ;)
Ne confonds pas investissement et jeu STP...
J'ai compris que vous bossiez dans l'assurance les compagnies d'assurances qui ont la plus grosse exposition au risques actions (en France en tous cas) doivent être à 18% de leur actif général (avec des règles de dispersion très marquées). Il semble bien que le régulateur y associe un risque élevé...
time is our friend

Cedric1973

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#73 Message par Cedric1973 » 22 déc. 2009, 13:26

Crois tu que les assurances, qui par nature sont TRES prudentes, prendraient le risque de placer en actions, si ça ne leur rapportait pas ?

En fait, c'est assez simple, les assureurs placent une partie en actions, quand ils s'agit de couvrir les risques à long terme. Par exemple de l'assurance décès (on sait que l'échéance est sur 20 ans ou plus). Car c'est là que la Bourse offre sa meilleure performance.

Pour le court terme, par exemple la maladie y'a pas beaucoup d'actions.

ghostinsurer

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#74 Message par ghostinsurer » 22 déc. 2009, 13:33

Les compagnies d'assurance sont bien moins exposées que les banques...

Une banque à en gros besoin de 10 en fonds propres quand elle prête 100.

Un compagnie d'assurance à dans ses actifs de quoi faire face à tous ses engagements. C'est le cas en assurance de dommage comme en vie.

Les actions, c'est en général pas plus de 5% des actifs d'une compagnie (en France en tous cas). Le vrai risque, ce serait un crack obligataire (hama, on y vient d'ailleurs...)
Mais les assureurs ont prévu le coup et ont anticiper depuis déjà l'année dernière de futures lourdes pertes à venir.

Enfin, les vrais preneurs de risques au final, c'est surtout les ré-assureurs.

Ce que je dis est vrai pour les compagnies de droit européen ou exerçant en Europe, les règles de provisions techniques et mathématiques étant beaucoup plus souple aux States par exemple (cf: AIG).

Cedric1973

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#75 Message par Cedric1973 » 22 déc. 2009, 13:37

ghostinsurer a écrit :Les compagnies d'assurance sont bien moins exposées que les banques...
Une banque à en gros besoin de 10 en fonds propres quand elle prête 100.

Un compagnie d'assurance à dans ses actifs de quoi faire face à tous ses engagements. C'est le cas en assurance de dommage comme en vie.

Les actions, c'est en général pas plus de 5% des actifs d'une compagnie (en France en tous cas). Le vrai risque, ce serait un crack obligataire (hama, on y vient d'ailleurs...)
Mais les assureurs ont prévu le coup et ont anticiper depuis déjà l'année dernière de futures lourdes pertes à venir.

Enfin, les vrais preneurs de risques au final, c'est surtout les ré-assureurs.

Ce que je dis est vrai pour les compagnies de droit européen ou exerçant en Europe, les règles de provisions techniques et mathématiques étant beaucoup plus souple aux States par exemple (cf: AIG).
Oui, c'est pour ça que je disais qu'elles sont "TRES prudentes".

Le but d'une assurance étant de prendre le moins de risque possible. C'est pour cela qu'elle réassurent les gros dossiers par ex.

D'ailleurs les assureurs n'ont pas trop souffert de la crise en France, contrairement aux banques.

ghostinsurer

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#76 Message par ghostinsurer » 22 déc. 2009, 13:47

Oui Cédric, je suis d'accord avec toi, en fait je répondais à flipflip mais tu répondu plus vite que moi.

Il y a réassurance pour les gros dossiers, mais pas que.

Les portefeuilles de contrats entiers sont réassurés, auto, habitation, santé, vie, entreprises...

Tout est réassuré.

Les assureurs prennent généralement en charge les risques de fréquence (couteux en gestion mais pas très intenses comme les dégâts des eaux (8 millions par an en France), les sinistres automobiles...).

Les ré-assureurs prennent en charge les sinistres d'intensité.
En gros qu'en un sinistre ou une masse de sinistre dépasse un certain montant, c'est l'assureur qui gère le ou les sinistres et le ré-assureurs qui fait le ou les chèques...

Je simplifie à outrance histoire de donner l'idée générale, mais on peut toujours créer un autre post si vous voulez des détails!

Cedric1973

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#77 Message par Cedric1973 » 22 déc. 2009, 14:05

Oui, d'accord avec toi.

lazouze
Messages : 46
Enregistré le : 03 sept. 2009, 14:24

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#78 Message par lazouze » 22 déc. 2009, 14:23

Bordeaux champion de france et domenech quitte l'équipe de france sous la bronca!

Avatar du membre
Immo-olé !
+
+
Messages : 2769
Enregistré le : 28 août 2008, 21:03

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#79 Message par Immo-olé ! » 22 déc. 2009, 14:35

Je me lance. Alors en 2010 :
- la France sera éliminée de la coupe du monde après 3 matchs
- Johnny Halliday va faire la fin de sa tournée d'adieu
Et c'est tout. Y a-t-il autre chose qui intéresse les français ? Je ne vois pas ...

Bon sérieusement :
- immobilier : poursuite de la baisse sur une pente moins forte qu'en 2009 (disons -8%). Sur ce point, même si j'espère me tromper, le dernier Friggit n'incite pas à l'optimisme.
- économie : ils vont continuer à nous annoncer la reprise, ils vont trouver le moyen de nous annoncer une croissance autour de 1% au milieu de l'année, juste avant les vacances pour que les gens consomment.
- aides : toutes les aides à l'automobile et au Scellier seront maintenues, même si des ajustements ici où là tenteront de nous faire croire qu'on y met fin progressivement
- déficit : il va continuer de se creuser dans les mêmes proportions que cette année, et tout le monde trouvera ça normal. Sarko en profitera quand même pour justifier ainsi la fin de plusieurs aides et remboursements sécu, à destination des plus pauvres, évidemment. Mais il ne touchera ni aux niches fiscales, ni au bouclier fiscal.
- politique : la gauche va perdre plusieurs régions, l'UMP va encore se féliciter d'avoir le soutien du peuple pour continuer sa politique actuelle. Bayrou sera de plus en plus insignifiant, mais le FN va reprendre du poil de la bête.
- je vais avoir mon deuxième enfant au tout début de l'année :D
Le nouveau mot à la mode des AI : le frémissement. Ils l'appliquent à toutes les sauces, et ça va durer des années.
Avant la difficulté, c'était d'y croire. Maintenant la difficulté, c'est de patienter.

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#80 Message par YoppY » 22 déc. 2009, 16:09

folla properties a écrit :Il est vrai que la crise économique a touché beaucoup de pays sauf quelques uns à savoir la Tunisie où les opportunités d'investissements sont favorables, la preuve c'est qu'il y a beaucoup d'étrangers (surtout des français) installés en Tunisie.

w w w.follaproperties. com
Pas encore banni celui là ?

Avatar du membre
Sweet Home 3
Messages : 688
Enregistré le : 17 sept. 2006, 03:06
Localisation : Dijon

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#81 Message par Sweet Home 3 » 23 déc. 2009, 00:40

ghostinsurer a écrit :Les compagnies d'assurance sont bien moins exposées que les banques...

Une banque à en gros besoin de 10 en fonds propres quand elle prête 100.

Un compagnie d'assurance à dans ses actifs de quoi faire face à tous ses engagements. C'est le cas en assurance de dommage comme en vie.
Hello,

je ne partage pas ton positivisme vis-à-vis des assureurs.

Les assureurs sont blindés de produits toxiques, surtout les Français du fait de la spécificité de l'assurance-vie.

Fin décembre 2008, après Lehman et avant la cloture des comptes, il y a eu un changement juridique qui est passé inaperçu, mais qui a de grande conséquences : les assureurs ont obtenus du régulateur (Ministre) le droit de lisser les moins-values de leurs portefeuilles sur 8 ans...

Topic décembre 2008
Article des Echos
Compta des assureurs

OK, IFRS n'est pas la panacée, ce sont des normes procycliques. Mais de là à lisser les paumes sur 8 ans.

C'est l'intérêt supérieur de l'Etat de faire cela car :
* Les assureurs sont l'un des principaux détenteurs d'OAT.
Entre gens de bonne compagnie, on peut s'entraider...
* acessoirement, l'AV étant reconnu comme "le placement préfé des Français, toute méfiance vis-à-vis de ces contrats risque de générer un "bank-run" aux conséquences systémiques catastrophiques.

Il est évident que les assureurs ont croqué des titrisations pour booster leurs rendements.
Je sais de source sûre que les assureurs ont passés des centaines de millions d'Euros de provisions pour renflouer leurs OPCVM de trésorerie. L'objectif était de ne pas afficher les moins-values dans la valeur des parts des SICAV "publiques". Les compagnies ont donc fait "don" aux Sicav de compensations de pertes.
C'est donc évident que les fonds en Euros, dont la valorisation est moins transparente que les SICAV, détiennent des produits troxiques.
Soyons clairs : les assureurs ont changé les règles de provision des pertes juste avant la cloture 2008 pour masquer l'horreur des comptes.

Avec le rebond du CAC cette année, cela leur fait une bouffée d'air, on peut dire que c'était judicieux (pourquoi souhaiter la panique?), mais il ne faut pas se leurrer : les portefeuilles sont lestés.

J'ai eu le privilège d'avoir contact avec un banquier privé high level (pas pour mes pépètes, malheureusement) à qui j'ai fait part de mes doutes : "je ne crois pas que les assureurs soient épargnés par le subprime, je suis sûr qu'ils en ont plein". Sa réponse : "Je vous le confirme, c'est une vérité, les assureurs détiennent ces produits en nombre dans leurs comptes. Vous avez réaison de souligner l'évolution de la réglementation de provisionnement des pertes latentes."

Sans faire de revue de presse exhaustive, un "faisceaux d'indices" indique que les assureurs ne vont pas si bien que cela :
* rumeurs persistantes d'augmentation de capital de AXA
* commentaires des agences de notations qui soulignent que l'AV, surtout pour les fonds en Euros, n'est pas suffisamment rentable, i.e. pas suffisamment génératrice de commissions par rapport au niveau de fonds propres requis pour cette activité.
* Solvency II, reporté d'année en année, qui fait l'objet d'une révolte organisée pour en modifier le contenu. (Si j'ai bien compris, l'un des points contesté est l'interdiction à un groupe de "mutualiser" les provisions pour risques de ses différents entités. Chaque entité devant avoir assez de provisions pour faire face à l'ensemble de ses risques propres.)


Bref, sans être un expert de ce domaine, je ne peux qu'amender ton affirmation "Un compagnie d'assurance à dans ses actifs de quoi faire face à tous ses engagements." Prudemment, j'écrirais "Une compagnie d'assurance devrait avoir des actifs suffisants pour faire face à tous ses engagements."

Rien n'est garanti de nos jours, ni les banques, ni les pays, ni les assureurs.
Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient.

Moussa

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#82 Message par Moussa » 23 déc. 2009, 04:52

g retrouvé le fil
jmpoure a écrit :Bonsoir à tous,

Je vous livre mes prévisions concernant la crise économique en France.
Il s'agit de fiction et j'espère qu'elle ne se réalisera pas :

:arrow: T4 2008.
Les entreprises sont bien financées et ont de la trésorerie. Ne sachant pas si la crise allait durer, les entreprises licencient des cadres supérieurs, bien payés, les intérimaires, mal payés, et limitent les embauches. Mais quand on interroge des sociétés de services, on constate une baisse de 30% à 50% dans les carnet de commande. La production industrielle baisse de 10%. Les prêts immobiliers cessent par disparition des acheteurs. L'immobilier s'effondre.

Au premier trimestre 2009, la France est encore gouvernée par un pouvoir politique médiatique, qui fonctionne selon la méthode classique : rédaction communiqués de presse, convocation des journalistes, effets d'annonce, enterrement et oubli des annonces. Ce mode de fonctionnement vit ses dernières heures.

:arrow: T1 2009
Les entreprises, comprenant qu'il s'agit d'une dépression économique, accélèrent les licenciements. La hausse du chômage oscille entre 50.000 et 100.000 demandeurs d'emploi par mois. La chute d'activité est particulièrement forte dans l'immobilier, où les ventes sont nulles. 30% des agents immobiliers font faillite en 1 trimestre. Les agents immobiliers qui survivent convoquent leurs clients pour un ultimatium : une baisse de prix immédiate de 35% ou la jungle d'une vente en direct. Dans la bâtiment, certains artisans se retrouvent sans commande, mais vivent encore de leurs paiements différés. La production industrielle chute durement de 20%. Les entreprises de services (informatique, etc ...) voient leurs commandes réduites à zéro. Les liquidités des entreprises fondent comme neige au soleil. Le gouvernement prend conscience que son plan de relance est un plan médiatique, totalement inadapté. Pour éviter tout risque de trouble, Jacques Attali suggère de faire participer les Français aux décisions en réhabilitant les conseils économiques et sociaux. Une association de lutte contre la vie chère et les accords entre grands surfaces voit le jour sur Internet. Elle rassemble rapidement 90.000 adhérents.

:arrow: T2 2009
Une série de grandes manifestations a lieu dans tout le pays. Le 10 Mai 2009, 5 millions de manifestants sont dans la rue. On craint un nouveau Mai 68. Tous les ministres sont remerciés et remplacés par des techniciens, dont des économistes. Louis Schweitzer est nommé ministre de l'économie. On confie les grandes décisions à un collège d'économistes, qui siège presque en continu et rend des avis sur toutes les décisions. Le ministre de l'économie est sous tutelle de cette institution durant une période de 2 ans, pour permettre la prise de décision efficace. Le remaniement gouvernemental et le retour de la collégialité ne calment pas les manifestations. Au côté des chercheurs, des étudiants et des ouvriers, on trouve des cadres et des chefs d'entreprise. Nicolas Sarkozy ne peut plus se déplacer en France sans générer des manifestations appelant à son départ. Les agences de notation dégradent la France, rendant plus difficiles le remboursement de la dette. Des entreprises délocalisent vers des pays dont la monnaie a été dévaluée. Des vagues de licenciements massifs touchent toute la France. Les entreprises commencent à manquer de liquidités. Les très haux salaires sont particulièrement touchés. Le salaire de cardre supérieur disparaît progressivement, remplacé par un poste aux mêmes responsabilités, mais payés 2000€ maximum. Le constat d'entente sur les prix entre grande surface est porté en justice, une enquête sérieuse est lancée. Les taux de la BCE tombent à 1%, mais c'est sans effet car les banques doivent dégager des marges et ne prettent pas aux entreprises en difficulté. En Juin 2009, l'Espagne est placé sous la tutelle de la FMI, les grandes banques ibériques sont nationalisées. On comprend qu'il sera impossible de rembourser la dette espagnole, le Suprime de l'Europe.

:arrow: T3 2009
On découvre dans les banques françaises de fabuleuses créances de banques espagnoles. La somme des créances espagnoles s'élève à 700 milliards d'Euros, dont 60 milliards pour les banques françaises. Par ailleurs, des centaines de milliers de ménages ont du retard dans le paiement de leurs créances. Il apparaît clairement qu'on s'oriente vers une faillite générale du système immobilier, les ménages ne pouvant rembourser leurs dettes. Contraint et forcé, l'Etat nationalise les principales banques, dont on découvre leurs comptes pourris. Des perquisitions dans les agences de notation de l'immobilier font apparaître que la crise de l'immo en France était ancienne, datait de 2005, et que la RAIM avait intoxiqué les acheteurs en publiant des séries d'articles et de communiqués de presse mensongers, doublés de publi-marketing sur le Net. Même les prix des Totaires étaient faux, la base Derval étant renseignée à 40% et encore de chiffres inexacts. Les responsables de cette manipulation ne sont pas inquiétés, le juge sera relevé de ses fonctions et muté. Suite à cette annonce, certaines banques et agences immoblières sont saccagées par des familles de surendettées, qui demandent réparation. Une vague de suicides touche une centaine de personnes en prêt relais, car la justice les considère comme des propriétaires ayant un ou plusieurs biens pouvant être saisis. Suite au suicide d'un coupe de retraités durant un match de football, se faisant sauter à l'aide d'une grenade artisanale, le gouvernement légifère en permettant aux personnes saisies d'habiter gratuitement 3 ans dans leur logement. L'enquête concernant l'entente des prix entre grandes enseignes aboutit à la mise en examen de deux patrons de la grande distribution : Bulliez et Declerc. On apprend qu'ils majoraient les prix d'environ 10% à 20% et viraient les sommes dégagées à l'étranger. Declerc, appellé "faux-cul" dans la profession de distributeur, est placé en détention provisoire. Durant des années, il aurait dirigé un cartel de grands distributeurs, alors que dans le même temps il communiquait sur la vie chère dans la presse. Bulliez, en raison de son grand âge, est assigné à résidence. Les journaux et magazines évoquent la plus grande arnaque de tous les temps. Le collège des économistes rend un premier avis, concernant le lancement d'une nouvelle monnaie électronique, les décisions protectionnistes et les relations commerciales avec la Chine. Ces nouvelles font l'effet d'une bombe. Nicolas Sarkozy annonce la tenue d'un référendum à ces sujets. Ce mouvement d'idées calme la rue, mais l'économie continue à se dégrader, dans un cycle déflationniste.

:arrow: T4 2009
Le rythme de destruction des emplois atteint maintenant le chiffre de 120.00 par mois. Le statut de micro-entrepreneur fait aussi un carton. Même certains diplômés d'HEC ou de Polytechnique sont embauchés selon ce nouveau statut, mais à des salaires réduits, pour des missions longues. On les appelle les nouveaux intermittents, car une fois leur mission terminée, ils peuvent s'inscrire à l'ANPE. eBay lance une rubrique micro-entrepreneur où l'on peut s'acheter les services d'un plombier, d'un garagiste ou d'un maçon à la journée. Des petits malins ouvrent des boutiques spécialisées proposant des packs de micro-entrepreneurs. Une annonce décrit ainsi l'offre de travail : "Offrez vous un plombier de 20 années d'expérience, réalisant un travail soigneux, à toute heure du jour et de la nuit, pour 20% du prix d'une entreprise du secteur". On découvre que certains micro-entrepreneurs travaillent à 5€ de l'heure. Quand ils sont sans emploi, ces nouveaux intermittents manifestent, ce que personne n'avait prévu. Le gouvernement nationalise les grandes entreprises, profitant de leur effondrement en bourse. On recrute les nouvelles équipes dirigeantes là où on le peut : ministère des finances, ministère de l'industrie, etc ... La production industrielle est de 35% inférieure à celle de T4 2008. Carlos Thone est remercié, avec comme seule indemnité un 4x4 miniature pour enfant, offert par les syndicat en rappel de ses choix stratégiques désastreux. Dans les services, on atteint -50% de baisse de chiffre d'affaires. Le gouvernement reconnaît la dépression. Nicolas Sarkozy se souvient que la crise a débuté par l'immobilier et annonce la construction de 600.000 logements en 2010. On lance un grand projet de design de maison écologique modulaire, avec la possibilité pour toute entreprise de fournir des plans et de proposer des solutions à bas prix. Plus de 400.000 français collaborent à ce projet, en lisant ou en proposant des solutions. Le conseil économique suggère la nationalisation des enseignes de grande distribution et leur privatisation après nettoyage des comptes. Un loi prévoit qu'il est impossible de détenir plus de quatre grandes surfaces. Cette décision provoque une baisse immédiate des prix par retour de la concurrence. A force d'injection monétaire, l'inflation fait son grand retour. En raison du recours massif au statut d'auto-entrepreneur et à la hausse du chômage, la sécurité sociale accuse un déficit de 38 milliards d'euros sur 2009. Le gouvernement décide la fin du numerus clausus dans les facultés de médecine, en transformant l'examen de première année en contrôle continu. Pour relance le projet de dossier unique médical, le gouvernement autorise la vente de génériques sur le Net. 20 députés également Pharmaciens démissionnent de leurs fonctions représentatives, pensant faire pression sur le gouvernement, sans succès. La veille de Noël, Nicolas Sarkozy délivre 20.000 plaques de taxi. En protestation, des opérations de ralentissement ont lieu dans toute la France. Les grévistes se voient confisqués leur permis de conduire, qui est ensuite suspendu pour 2 ans sur le champs. Un loi votée en urgence autorise pour une période de trois mois la compression des véhicules gênant le transport de personnes. Un compresseur de véhicule est installé au pied de la Tour Eiffel. Les 48 véhicules comprimés sont exposés le long du Champs de Mars, dans une exposition visitable de Nuit, où l'on doit faire 3 heures de queue. La grève des taxis n'aura duré que 24 heures. Une étude du conseil économique et social apprend aux Français que notre pays est un vaste paradis fiscal, au sens où seules les classes moyennes payent des impôts. On décide le rétablissement de l'impôt pour les plus hauts revenus en supprimant les niches fiscales.

Fin 2009 :

A la fin de l'année 2009, plusieurs grandes banques, des constructeurs d'automobiles et de grands industriels sont au main de l'Etat. L'Etat a compris que la survie des élites politiques dépendait de la capacité à contrôler les secteurs clés de l'économie : la production d'énergie, les principales industries, la grande distribution et les transports. Le chômage a fait progressivement exploser la précarité, en généralisant le statut d'auto-entrepreneur. Pour ceux qui ont un travail, le niveau de vie a augmenté sensiblement. Pour les autres, c'est la débrouille. Les prix de l'immobilier se sont effondrés. Environ 50% des agents immobiliers ont fait faillite. Le gouverment comprend qu'il est désormais impossible d'annoncer des plans sans tenir ses promesse et surtout qu'une démocratie participative est possible. La démocratie progresse et une majorité de salariés sont désormais syndiqués. La liberté syndicale est renforcée et l'ordre républicain confirmé. Le sentiment de justice progresse, rendant possible un retour de la confiance.

Avatar du membre
Pimp'
Messages : 844
Enregistré le : 15 déc. 2005, 06:25

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#83 Message par Pimp' » 23 déc. 2009, 08:05

CA fait plusieurs fois que je lis sur forum que les chomeurs en fin de droits sortent des statistiques du chomage, sans que personne ne réagisse. C'est bien sûr absolument faux.

lolo69
-+
-+
Messages : 1894
Enregistré le : 08 juin 2005, 09:48
Localisation : lyon

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#84 Message par lolo69 » 23 déc. 2009, 11:16

lazouze a écrit :Bordeaux champion de france et domenech quitte l'équipe de france sous la bronca!
Putain, enfin un qui est dans le vrai et qui parle de chose importante.
Tu as oublié le plus imortant cependant, Schumacher revient en formule 1. T'es un peu à la rue en ce moment.
potentiellement acheteur;

Serenite
Messages : 30
Enregistré le : 23 sept. 2009, 13:15

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#85 Message par Serenite » 23 déc. 2009, 13:03

Bonjour,

perso, je suis moins pessimiste (ou plus pessimiste c'est selon l'endroit ou l'on se place) que vous.

Pour moi Sarko continuera de perfuser l'économie en laissant filer la dette.
et rappelez vous: il y a 10 ans, nous avions 3 millions de chomeurs, on n'en est pas mort...

Donc chomage pour moi: 10-12%
Bourse: lente progression: +5% peut être.

Croissance: 0% à +0.5% (en trafiquant bien les chiffres, ca me semble possible)

Immo: -10% (perso, je regarde sur paris, pas en province...)
Je pense que sarko va continuer la perfusion. Les taux ne devraient pas remonter de sitot, et avec un économie globale qui ne s'effondre pas totalement, les gens vont perdre patience et se dire que ca ne baisera plus malgré les prix bullesques.
Pour moi, l'arret des aides, ca n'est pas avant 2013... (faut pas mécontenter avant 2012 voyons)

lecrayon
Messages : 668
Enregistré le : 31 déc. 2006, 14:29

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#86 Message par lecrayon » 23 déc. 2009, 13:12

Serenite a écrit :Bonjour,

perso, je suis moins pessimiste (ou plus pessimiste c'est selon l'endroit ou l'on se place) que vous.

Pour moi Sarko continuera de perfuser l'économie en laissant filer la dette.
et rappelez vous: il y a 10 ans, nous avions 3 millions de chomeurs, on n'en est pas mort...

Donc chomage pour moi: 10-12%
Bourse: lente progression: +5% peut être.

Croissance: 0% à +0.5% (en trafiquant bien les chiffres, ca me semble possible)

Immo: -10% (perso, je regarde sur paris, pas en province...)
Je pense que sarko va continuer la perfusion. Les taux ne devraient pas remonter de sitot, et avec un économie globale qui ne s'effondre pas totalement, les gens vont perdre patience et se dire que ca ne baisera plus malgré les prix bullesques.
Pour moi, l'arret des aides, ca n'est pas avant 2013... (faut pas mécontenter avant 2012 voyons)
je partage cette vision des choses
pour l'arret des aides je n'avais pas pensé à 2012 :lol: je partage de ce fait cette probabilité

buzz92
Messages : 70
Enregistré le : 15 déc. 2009, 10:30

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#87 Message par buzz92 » 23 déc. 2009, 14:17

Si les taux ne devraient pas remonter comme vous dites, je ne vois pas en quoi l'immo ferait -10%, surtout sur paris (et le chomage n'est pas une réponse suffisante à mon avis).

Avatar du membre
DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#88 Message par DiscoTonio » 23 déc. 2009, 16:59

Ces exercices de prospective sur un an sont compliqués. L'an dernier, tout était en chute libre, alors tout le monde prédisait que l'année suivante, tout serait en chute libre.

Aujourd'hui, ça remontouille doucement alors tout le monde prédit que l'an prochain, ça va remontouiller doucement.

En gros les prévisions du forum, c'est en gros systématiquement la continuation de la tendance des 3 derniers mois.

Pour ma part, sur un an, je n'en sais rien de ce qui va se passer, surtout avec ces marchés totalement manipulés et cette politique monétaire imprévisible.

Je garde juste en tête la cible d'objectif long terme : crevaison de la bulle de crédits et des actifs...

Avatar du membre
grandaday75
Messages : 89
Enregistré le : 31 oct. 2009, 21:10

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#89 Message par grandaday75 » 23 déc. 2009, 18:01

D'après vous, avec la baisse des permis de construire délivrés et les besoins de se loger malgré tout existant, les prix de l'immobilier ne risque t'ils pas de se stabiliser :?:

Marc
Messages : 550
Enregistré le : 24 oct. 2008, 17:24

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#90 Message par Marc » 24 déc. 2009, 07:25

grandaday75 a écrit :D'après vous, avec la baisse des permis de construire délivrés et les besoins de se loger malgré tout existant, les prix de l'immobilier ne risque t'ils pas de se stabiliser :?:
Les besoins restent, mais les moyens diminuent. Les prix restent hauts et globalement tardent à baisser significativement. Ils ne risquent pas de se stabiliser, ils sont actuellement plutot stables. Juste une question de temps.

Avatar du membre
edo-sct1
-++
-++
Messages : 4097
Enregistré le : 17 déc. 2006, 01:36

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#91 Message par edo-sct1 » 24 déc. 2009, 09:30

Serenite a écrit :Je pense que sarko va continuer la perfusion. Les taux ne devraient pas remonter de sitot, et avec un économie globale qui ne s'effondre pas totalement, les gens vont perdre patience et se dire que ca ne baisera plus malgré les prix bullesques.
Pour moi, l'arret des aides, ca n'est pas avant 2013... (faut pas mécontenter avant 2012 voyons)
Contrairement à toi, je pense que ça va copuler sec en cette période crise. 8)
Républicain Vigilant

Avatar du membre
DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#92 Message par DiscoTonio » 24 déc. 2009, 22:27

Dontigny qui s'y colle ;)

Et il pense comme moi (ou plutôt, c'est moi qui pense comme lui). Rien ne sert de prévoir sur un an, ce qu'il faut avoir en tête, c'est la cible.

Le syndrôme des prévisions
Paul Dontigny, LesAffaires.tv, 23/12/2009

parabellum06
Messages : 139
Enregistré le : 11 mai 2008, 13:32

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#93 Message par parabellum06 » 25 déc. 2009, 09:42

Heu ba tout pareil, ca me semble très vrai ce qu'il raconte sur les prévisions en général, la chéreté des actions et sur les 2 scénarios opposés possibles (petite déflation longue ou inflation/hyperinflation), avec tous les intermédiaires entre les 2.

geoxien
Messages : 342
Enregistré le : 27 nov. 2008, 21:20

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#94 Message par geoxien » 25 déc. 2009, 22:04

Pour cédric

peut-être ce post ?

viewtopic.php?f=3&t=48772
Votre vie est la somme d'inconnues résultantes d'une équation non-équilibrée du programme de la Goldman Sachs

castor2
Messages : 25
Enregistré le : 24 févr. 2009, 19:51

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#95 Message par castor2 » 26 déc. 2009, 10:50

Bonjour à tous,

je n'ai pas fait attention si quelqu'un avait déjà donnée le frigitt de décembre 2009, mais le voici ; ainsi que certaines prévisions très intéressantes et tout à fait pertinentes. Ce qui devrait donner du crédit à ce que tous disent depuis plusieurs mois déjà,
http://www.immobilier-danger.com/Courbe ... 9-242.html.

il faut encore attendre, même si moi même j'en ai douté...

jean_guimauve

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#96 Message par jean_guimauve » 26 déc. 2009, 22:17

DiscoTonio a écrit :Ces exercices de prospective sur un an sont compliqués. L'an dernier, tout était en chute libre, alors tout le monde prédisait que l'année suivante, tout serait en chute libre.

Aujourd'hui, ça remontouille doucement alors tout le monde prédit que l'an prochain, ça va remontouiller doucement.

En gros les prévisions du forum, c'est en gros systématiquement la continuation de la tendance des 3 derniers mois.

Pour ma part, sur un an, je n'en sais rien de ce qui va se passer, surtout avec ces marchés totalement manipulés et cette politique monétaire imprévisible.

Je garde juste en tête la cible d'objectif long terme : crevaison de la bulle de crédits et des actifs...
Bref tout n'est que baratin.

ghostinsurer

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#97 Message par ghostinsurer » 27 déc. 2009, 06:02

Bref, tu n'est qu'un troll inconstructif dont je demande le ban...

axel
-+
-+
Messages : 2056
Enregistré le : 27 oct. 2009, 22:52
Localisation : Paris
Contact :

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#98 Message par axel » 27 déc. 2009, 08:49

ghostinsurer a écrit :Bref, tu n'est qu'un troll inconstructif dont je demande le ban...
kissa?

lolo69
-+
-+
Messages : 1894
Enregistré le : 08 juin 2005, 09:48
Localisation : lyon

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#99 Message par lolo69 » 27 déc. 2009, 10:35

Friggit ne suffit pas, de mon humble avis, en plus il se base sur des données INSEE qui sont eux même basé sur les notaires en parties, et donc à mon avis on une vision du marché avec facilement 1 an de retard.
potentiellement acheteur;

Avatar du membre
DiscoTonio
~~+
~~+
Messages : 12790
Enregistré le : 24 mai 2008, 18:42
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Vos prévisions pour 2010 (immo et contexte éco)

#100 Message par DiscoTonio » 27 déc. 2009, 13:14

DiscoTonio a écrit :Une émission anglaise très intéressante à suivre ;)
Frisby’s Bulls And Bears
http://www.frisbysbullsandbears.com/

On y trouve des interviews de Marc Faber, Mike Shedlock, Steve Keen...
Je ne sais pas si certains d'entre vous ont écouté l'émission avec Mish et celle avec Steve Keen, mais je vous le conseille.

C'est du concentré de phev/pangloss/Abadie.

Leurs conseils et prévisions pour 2010 : rester cash, acheter de l'or quand celui ci retestera ses plus bas autour de 900$. En 2010, les actions et les matières premières vont se vautrer selon eux (sauf pour le pétrole si guerre en Iran), on va avoir les premiers défauts de grands pays souverains (comme pour l'Islande), le dollar va avoir un rallye.

C'est vraiment ultra résumé. Je vous conseille d'écouter ces 2 interviews. C'est très intéressant ;)

C'est marrant quand même, j'ai l'impression qu'en réaction à la propagande officielle ridicule et du seul discours autorisé à l'antenne qui est celui des experts escronomistes vantant les bienfaits du keynésiannisme du prince Jean :
:arrow: la crise était imprévisible :lol: ,
:arrow: il fallait sauver les banques (et les banquiers) :lol: ,
:arrow: on a évité la dépression :lol: ,
:arrow: la crise financière est terminée :lol: ,
:arrow: il faut absolument empêcher la déflation :lol: ,
:arrow: il faut que l'encours de dette augmente encore :lol:
:arrow: il n'y a pas de bulle immobilière :lol: ,
:arrow: l'arrivée de free dans le mobile, c'est mâââl :lol:

...se crée sur Internet une nébuleuse d'économistes alternatifs brillants, issus de l'école autrichienne. Et alors que les premiers bouffons s'enfoncent un peu plus chaque jour dans le ridicule, ces derniers sont particulièrement éclairants sur les rouages de la monnaie et de la spirale de la dette.

Mike Shedlock et Steve Keen en sont deux beaux exemples.
Modifié en dernier par DiscoTonio le 27 déc. 2009, 13:22, modifié 1 fois.

Répondre