Profil des forumeurs

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12673
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Profil des forumeurs

#1 Message par cashisking » 27 mai 2005, 07:56

Si je me réfère à la file des présentations, je remarque que les premiers informés sont les classes aisées, d'où la géographie du début de la baisse.

La pratique rejoint la théorie.

megamix

#2 Message par megamix » 27 mai 2005, 08:27

Malgrè ma présence sur le forum, je vais faire mon Euromillion ce midi
:lol:

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12673
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

#3 Message par cashisking » 27 mai 2005, 08:53

quouisje a écrit :- parier sur une baisse de l'immo, s'intéresser à la chose, et gérer son patrimoine en conséquence relève d'une attitude légèrement spéculative, peu répandue dans la france d'en bas (plus PMU, Loto, machine à sous).
Rien de plus spéculatif que le loto. On investit 1.2€ en espérant gagner 70M€. :mrgreen:

Avatar du membre
Silver Arrow
Messages : 427
Enregistré le : 27 mai 2005, 08:15

bien plus

#4 Message par Silver Arrow » 27 mai 2005, 08:55

L'euro million, c'est encore mieux!!!
La gagne peut etre de 260 M€!!!!! :lol:

Avatar du membre
jmpoure
~~+
~~+
Messages : 8355
Enregistré le : 20 mai 2005, 15:12
Localisation : Montmorency (95), France
Contact :

Re: Profil des forumeurs

#5 Message par jmpoure » 27 mai 2005, 10:35

cashisking a écrit :Si je me réfère à la file des présentations, je remarque que les premiers informés sont les classes aisées, d'où la géographie du début de la baisse. La pratique rejoint la théorie.
D'accord avec vous.

Roosvelt

#6 Message par Roosvelt » 27 mai 2005, 12:07

en effet, malheureusement ce sont souvents les ménages les plus modestes qui n'ont pas accès à l'information.

Que peut on constater aujourd'hui ?

- les ménages modestes ont déjà acheté en se prenant des crédits sur 25-30% avec un taux d'endettement au max.

- les ménages modestes non informés, ne peuvent plus acheter aujourd'hui même en faisant tous les sacrifices possibles: les banques ne suivent plus pour cette population.

- les ménages CSP non informés ont également acheté depuis longtemps,

Par conséquent, il ne reste sur le marché que des ménages CSP non informés : ce qui ne fait plus statistiquement grand monde! En outre, ces derniers commencent à se poser sérieusement des questions du genre " comment se fait-il qu'avec mon apport et/ou mes revenus je ne puisse acheter qu'un bien médiocre en m'endettant sur 25 ans ?"

Lorsque le nombre de transactions sur 2005 sera connu, il risque d'y avoir des surprises....

_MARIE_

#7 Message par _MARIE_ » 27 mai 2005, 13:54

...
Modifié en dernier par _MARIE_ le 12 mai 2008, 00:45, modifié 1 fois.

xav
Presse
Presse
Messages : 87
Enregistré le : 21 mai 2005, 16:13
Localisation : 76

modération de point de vue

#8 Message par xav » 28 mai 2005, 14:50

A propos des classes...

je relativiserai l'accès à l'information et les différences entre classes :

on peut etre d'accord avec certains de vos arguments sur les classes aisées. cependant on s'apercevoit aussi que c'est une bonne partie de celles ci qui a contribué à faire augmenter les prix.

il y a des moutons partout, quelque soit le milieu social, l'éducation et l'origine.

et il vaut mieux éviter les propos élitistes.

a+
xav

_MARIE_

#9 Message par _MARIE_ » 28 mai 2005, 16:05

...
Modifié en dernier par _MARIE_ le 12 mai 2008, 00:44, modifié 1 fois.

xav
Presse
Presse
Messages : 87
Enregistré le : 21 mai 2005, 16:13
Localisation : 76

catégories sociales...

#10 Message par xav » 29 mai 2005, 01:46

Merci pour ta réponse.
Ok pour le critère sur la résidence principale.

Sinon je crois que c'est le terme "Catégorie sociale" qui ne me plait pas trop.
- Soit on définit clairement les critères des catégories ( ex : le seuil de pauvreté à 1dollar, je crois) et on peut donc identifier clairement le nombre de personnes qui sont dans chaque catégorie.

- Soit on ne donne pas de critères précis, et on retombe plutot dans un "continum". En gros une courbe qui va du plus petit revenu au plus grand. Courbe qui ressemble généralement à un pareto. Et on ne peut parler que de tendance et de causalité.

C'est pour ca que je pose la qestion :
- c'est quoi les riches, les classes aisées, les classes modestes ?

vu que la définition n'est a priori pas clairement figée, vaut peut être mieux éviter de les utiliser.

ok, je suis un peu pointilleux là.
mais bon c'est pour faire avancer le débat.

a+
xav

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12673
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

#11 Message par cashisking » 29 mai 2005, 14:49

Riches : "Je peux m'arrêter de bosser quand je veux, j'ai suffisamment de cash de côté. Je ne connais pas les prix, c'est ma bonne qui fait les courses. Je n'aime pas le métro, il y fait trop chaud"

Aisés : "il me reste de l'argent en fin de mois, et je vis très correctement. Je ne regarde pas les prix en allant chez Auchan. Si mon lave-linge lâche, je le remplace le lendemain sans emprunt."

Modestes : "je vis bien, je peux partir en vacances, mais je ne mets pas un sou de côté. je dois suivre mes comptes de près, mais je peux acheter tout ce que je veux pour mes gosses"

France d'en bas : "je vis mal, sans les différentes aides je suis à la rue. Je fais mes courses en comparant tous les prix. Mon compte en banque est en flux tendu".

Seuil de pauvreté en France = 50% du revenu médian. Si mes souvenirs sont bons, celui-ci est à 1200 € nets. donc seuil de pauvreté = 600€ (France).

_MARIE_

#12 Message par _MARIE_ » 29 mai 2005, 15:21

...
Modifié en dernier par _MARIE_ le 12 mai 2008, 00:42, modifié 2 fois.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12673
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

#13 Message par cashisking » 29 mai 2005, 17:37

Salut,

c'est très difficile de se situer, n'est-ce-pas ? Dans mon environnement (appart, amis, travail), je suis dans la moyenne. Quand nous allons en province, nous somme considérés (à tort ou à raison) comme des nantis.

Où est la vérité ?

Comme dirait un génie disparu, tout est relatif. :wink:

Avatar du membre
raf
-++
-++
Messages : 3530
Enregistré le : 20 mai 2005, 16:50
Localisation : 92 - Puteaux

#14 Message par raf » 29 mai 2005, 20:10

chte marie a écrit : :idea: Conclusion : presque toutes les catégories sociales sont informées des tendances du marché immobilier en France, mais les propriétaires se divisent en deux catégories : ceux qui peuvent spéculer sur leurs biens, RP y compris, et ceux qui sont coïncées.

:idea: Ce n'est donc pas l'accès à l'information (elle est accessible dans n'importe quel bistro, marché etc...), mais les moyens financiers qui déterminent la réactivité des propriétaires. Voilà, j'essaie de faire tomber un mythe. Merci de votre contribution Xavier.
Faux et faux. Deux exemplaires au boulot. Tres bons salaires, ont achete en 2005 because:
- "les taux sont bas. super-affaire !"
- "'Mot2Cambronne' ca monte ! il faut acheter vite-vite !"

La question n'est ni de moyens ni d'avoir access a l'information. La question est de choisir d'etre mouton ou non. Mai probablement avoir des moyens et etre mouton ne peut durer tres longtemps.

Répondre