Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 2030

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42918
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#1 Message par slash33 » 21 août 2012, 12:06

Je ne résiste pas à montrer la faiblesse des hypothèses de projection, quel-qu’elles soient.

Ceci est la projection de population établie avec les données de recensement de 1999. La publication est de 2001, enfin je crois - elle n'est pas précisée dans le document.

Projections démographiques pour la France, ses régions et ses départements à l’horizon 2030
INSEE, date non précisée
http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/DS081fr.pdf

Je vous laisse confronter les estimations de 2010 avec le réel.

Avatar du membre
McClane
Messages : 1285
Enregistré le : 28 août 2011, 09:45
Localisation : Dans une tour de crystal (à vendre)

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#2 Message par McClane » 21 août 2012, 15:11

Je me suis arrêter à "Logement : les prévisions du gouvernement" pour me dire de le prendre au second degré
"Etrange génération que celle de Mai 68, qui a endetté ses enfants, qui a eu tous les pouvoirs dans sa vie active, et qui veut tous les patrimoines dans sa retraite"source
Toyota, 1er constructeur a avoir le label: Origine France Garantie liste
louer/acheter

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31010
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#3 Message par Gpzzzz » 21 août 2012, 15:46

alain2908 a écrit :direct gestion
http://www.directgestion.com/sinformer/ ... rizon-2030
Le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie a publié une note statistique sur la demande potentielle de logements à l'horizon 2030. Une estimation réalisée par rapport à la croissance attendue du nombre des ménages.

Sous les hypothèses d’une fécondité stable à 1,95 enfant par femme, d’un solde migratoire annuel de + 100 000 personnes, et d’une évolution tendancielle de la mortalité et des comportements de cohabitation, le nombre de ménages pourrait croître de 200 000 par an en moyenne d’ici 2050 et de 235 000 par an d’ici 2030.
Quels que soient les scénarii retenus, qui couvrent un spectre large d’hypothèses, la demande potentielle est comprise entre 300 000 et 400 000 logements par an en moyenne d’ici 2030.
et puis mettons la source initiale : http://www.statistiques.developpement-d ... ation.html
Ca veut dire 100 000 naissance de plus que de décès par an entre 2030 et 2050..
En pleine epidémie de babyboomer ??
Y a comme un truc qui cloche non ?

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42918
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#4 Message par slash33 » 21 août 2012, 16:10

Non. Le solde migratoire c'est ce que vient en plus de l'excédent naturel.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 31010
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#5 Message par Gpzzzz » 21 août 2012, 16:20

slash33 a écrit :Non. Le solde migratoire c'est ce que vient en plus de l'excédent naturel.
bah oui mais j'ai deja retiré d'office le solde migratoire..
Ca voudrait dire que malgré le 1.97enfants par femme en 2030, la population est suffisament important pour depasser de +100 000 le baby boom de 1960..
Vache, ce sera ce sera la France de demain alors :D

franckyfranck
+
+
Messages : 2675
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#6 Message par franckyfranck » 21 août 2012, 18:40

Oui le nombre de ménages va augmenter fortement et on ne construit pas assez. Mais ca arrange nos amis les politiques que la bulle se maintienne. Un indice, ils sont tous multipropriétaires.

La solution est simple : Augmenter fortement les COS dans les centres villes et les zones d'habitat proches des centres villes. A l'inverse diminuer les autorisations d'étalement urbain afin de forcer les promoteurs à construire "au centre" (Rennes a ainsi très bien lutté contre l'étalement urbain, même si elle n'a pu empécher d'autres communes d'attirer les masochistes).

Prenons l'exemple de Paris, la situation est très simple : Paris est dense de 20 000 habitants au Km2 en comptant les bois. La petite couronne tombe a 6647 Hab au Km2. Elle compte 4 400 000 d'habitants la ou paris en compte 2 200 000. Pourquoi ? Parce que beaucoup de communes de petite couronne ont des COS faibles afin de préserver des zones pavillonaires. Rien qu'Ivry sur Seine pourtant limitrophe de Paris est à moins de 10 000 hab au Km2. La solution consiste donc à tripler le COS afin de permettre un doublement du nombre d'habitants de ces zones et une amélioration du confort simultanément. Des travaux pour les transports en communs pourraient alors suivre ainsi que des travaux routiers. Les aides fiscales éventuelles pourraient être spécifiquement ciblées sur ces opérations de densification.

Si on ne construit pas plus, les spéculateurs immobilliers ont de beaux jours devant eux et une chose est sure, ca ne baissera pas de maniére significative (a -10% sur paname je ne penses pas que ca changera grand chose à la solvabilité de beaucoup ici)

Quand au réve universel du pavillon avec Jardin, je crois qu'il faut l'abandonner en venant en ville. Ca n'empéche pas de construire des jardins privés sur les toits des immeubles (ca se fait dans certaines résidences de luxe à Paname, enfin ca se fesait je crois que c'est interdit pour les constructions neuves), mais la ville sera beaucoup plus agréable à vivre si on réduit son étalement.

Avatar du membre
Gustave de Nancy
~~+
~~+
Messages : 7294
Enregistré le : 28 oct. 2011, 14:24

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#7 Message par Gustave de Nancy » 21 août 2012, 18:56

alain2908 a écrit : Faut dire qu'on est à 1.95 enfant par femme contre 1.8 dans l'estimation précédente. trop d'enfants tue le Krach !
C'est encore la faute à pas de chance alors !
Image

Avatar du membre
Gustave de Nancy
~~+
~~+
Messages : 7294
Enregistré le : 28 oct. 2011, 14:24

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#8 Message par Gustave de Nancy » 21 août 2012, 18:57

Ca va filer un méchant coup aux mecs qui voulaient s'appuyer la démographie pour ramasser les villas des boomers
Image

Avatar du membre
epluchure
Messages : 1339
Enregistré le : 24 mai 2005, 09:41
Localisation : Massilia

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#9 Message par epluchure » 22 août 2012, 09:07

Ché pas vous mais ça me fait froid dans le dos qu'il y ait 200 000 ménages en plus par an pendant 20 ans.
Déjà que je trouve qu'on se marche sur les pieds.
Savoir qu'il va y avoir tous ces humains (pour pas dire trous du Q) en plus me glace.
Faut qu'on arrête de faire des gosses sinon ça va être invivable.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42918
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#10 Message par slash33 » 22 août 2012, 09:09

Sujet en relation avec:
viewtopic.php?f=168&t=81751

stella06_
Messages : 383
Enregistré le : 01 oct. 2005, 11:48

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#11 Message par stella06_ » 22 août 2012, 12:17

epluchure a écrit :Ché pas vous mais ça me fait froid dans le dos qu'il y ait 200 000 ménages en plus par an pendant 20 ans.
Déjà que je trouve qu'on se marche sur les pieds.
Savoir qu'il va y avoir tous ces humains (pour pas dire trous du Q) en plus me glace.
Faut qu'on arrête de faire des gosses sinon ça va être invivable.
Je suis bien d'accord avec toi.
Et pourquoi encourager à faire tant d'enfants quand le taux de chômage ne cesse d'augmenter ?
Pour en faire des adultes en marge de la société ?
On n'est déjà pas capables de les éduquer correctement...

Satch
Messages : 263
Enregistré le : 16 janv. 2009, 13:30
Localisation : SO de Toulouse

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#12 Message par Satch » 22 août 2012, 12:51

stella06_ a écrit :
epluchure a écrit :Ché pas vous mais ça me fait froid dans le dos qu'il y ait 200 000 ménages en plus par an pendant 20 ans.
Déjà que je trouve qu'on se marche sur les pieds.
Savoir qu'il va y avoir tous ces humains (pour pas dire trous du Q) en plus me glace.
Faut qu'on arrête de faire des gosses sinon ça va être invivable.
Je suis bien d'accord avec toi.
Et pourquoi encourager à faire tant d'enfants quand le taux de chômage ne cesse d'augmenter ?
Pour en faire des adultes en marge de la société ?
On n'est déjà pas capables de les éduquer correctement...
Haaa merci, depuis le temps que l'on me regarde avec effrois a chaque fois que je dit que l'on est trop pour le niveau de vie que chacun espère, cela fait plaisir.

Indécis
~~+
~~+
Messages : 8498
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#13 Message par Indécis » 22 août 2012, 13:00

alain2908 a écrit :
slash33 a écrit :Je ne résiste pas à montrer la faiblesse des hypothèses de projection, quel-qu’elles soient.

Ceci est la projection de population établie avec les données de recensement de 1999. La publication est de 2001, enfin je crois - elle n'est pas précisée dans le document.
Projections démographiques pour la France, ses régions et ses départements à l’horizon 2030
INSEE, date non précisée
http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/DS081fr.pdf

Je vous laisse confronter les estimations de 2010 avec le réel.
Le document cite des ouvrages de mars 2002 donc est encore plus récent.
Ils prévoyaient 64 M d'habitants en 2030, et on atteint 63 M€ en 2010.
La nouvelle prévision donne 64.5 en 2015.
Faut dire qu'on est à 1.95 enfant par femme contre 1.8 dans l'estimation précédente. trop d'enfants tue le Krach !
Non, pas vous !

Le sujet a été en effet rebattu des centaines de fois.
Oui, la population augmente - Non, ce n'est pas l'explication de la bulle.
Pourquoi ? Tout simplement, parce qu'on a construit plus de logements qu'il n'y a eu de ménages en plus dans ces 10 années.
Et que, si c'est l'explication de la bulle, on aurait dû être encore plus en bulle en 1999 !!!
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Jeremyl

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#14 Message par Jeremyl » 22 août 2012, 13:07

Indécis a écrit :
alain2908 a écrit :
slash33 a écrit :Je ne résiste pas à montrer la faiblesse des hypothèses de projection, quel-qu’elles soient.

Ceci est la projection de population établie avec les données de recensement de 1999. La publication est de 2001, enfin je crois - elle n'est pas précisée dans le document.
Projections démographiques pour la France, ses régions et ses départements à l’horizon 2030
INSEE, date non précisée
http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/DS081fr.pdf

Je vous laisse confronter les estimations de 2010 avec le réel.
Le document cite des ouvrages de mars 2002 donc est encore plus récent.
Ils prévoyaient 64 M d'habitants en 2030, et on atteint 63 M€ en 2010.
La nouvelle prévision donne 64.5 en 2015.
Faut dire qu'on est à 1.95 enfant par femme contre 1.8 dans l'estimation précédente. trop d'enfants tue le Krach !
Non, pas vous !

Le sujet a été en effet rebattu des centaines de fois.
Oui, la population augmente - Non, ce n'est pas l'explication de la bulle.
Pourquoi ? Tout simplement, parce qu'on a construit plus de logements qu'il n'y a eu de ménages en plus dans ces 10 années.
Et que, si c'est l'explication de la bulle, on aurait dû être encore plus en bulle en 1999 !!!
L'argument sur le nombre de constructions nouvelles est limité par la part de logements à vocation secondaire (on ne loge pas des familles dans des studio cabines à la Montagne).

Je n'ai pas de chiffres. Mais quand je vois la nature et la destination des incitations fiscales qui ont distordu le marché ces 15 dernières années j'aurais tendance à penser que la part des constructions à vocation secondaire est très importante

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42918
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#15 Message par slash33 » 22 août 2012, 17:58

Jeremyl a écrit :L'argument sur le nombre de constructions nouvelles est limité par la part de logements à vocation secondaire (on ne loge pas des familles dans des studio cabines à la Montagne).
Non.
Jeremyl a écrit :Je n'ai pas de chiffres. Mais quand je vois la nature et la destination des incitations fiscales qui ont distordu le marché ces 15 dernières années j'aurais tendance à penser que la part des constructions à vocation secondaire est très importante
Je les ai détaillé année après année, de 1998 à aujourd'hui, et ai déjà démontré que le nombre de logements a augmenté plus vite que la population. L'augmentation du nombre de résidences secondaires est de plus plus faible que la moyenne de croissance tous logements confondus: de 2001 à nos jours, +7% pour les résidences secondaires contre +12% en résidences principales et en global. Reste l'adéquation géographique, ce qui est nettement plus compliqué à évaluer.

franckyfranck
+
+
Messages : 2675
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Logement : les prévisions du gouvernement à l’horizon 20

#16 Message par franckyfranck » 23 août 2012, 14:17

Indécis a écrit : Le sujet a été en effet rebattu des centaines de fois.
Oui, la population augmente - Non, ce n'est pas l'explication de la bulle.
Pourquoi ? Tout simplement, parce qu'on a construit plus de logements qu'il n'y a eu de ménages en plus dans ces 10 années.
Et que, si c'est l'explication de la bulle, on aurait dû être encore plus en bulle en 1999 !!!
Non parce que ces logements n'ont pas été construits ou il faut. Les nouveaux logements financés par Scellier et consorts ont été massivements construits dans des endroits sans pénurie. Pourquoi ? Parce qu'il fallait un coup du foncier faible afin d'avoir un maximum de pigeons.

Ou sont les scellier à Paris, à Lyon, à Marseilles ? La réponse est qu'il n'y en a quasiment pas eu. Or la population à Paris a augmenté beaucoup plus vite que les constructions de logement dans Paris et même en petite couronne. Le plafonnement des loyers avec la régle du 1/3 évite que ceux ci montent trop et la conséquence c'est qu'ajourd'hui plein de collégues ont du mal à trouver une location alors qu'ils gagnent très bien leur vie. (Si en plus vous êtes ici avec un titre de séjour et avez de bons revenus, le paradoxe est qu'acheter est plus facile que louer). Sans cette régle du 1/3 les loyers atteindraient des niveaux malsins à Paris qui tireraient encore plus la bulle vers le haut. (J'ai plusieurs collégues qui seraient tout à fait prêts à faire monter les enchéres s'ils le pouvaient). Pour voir ce que cela donne, regardez le niveau des loyers à Londres (au centre).

Par contre dans certains coins, on a construit tellement de scellier que les mecs ne trouvent pas de locataires... Ou en tout cas pas au prix prévu. Pareil pour les résidences de services à vieux. Lorsque ces logements vont revenir sur le marché après la phase de "bloquage", certains marchés vont dérouiller.