Épargner dans les pays émergents

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Avatar du membre
Cox
Messages : 399
Enregistré le : 24 juil. 2012, 21:56
Localisation : rouge et noir non pas Toulon les autres ceux qui sont bons

Épargner dans les pays émergents

#1 Message par Cox » 22 août 2012, 22:18

Est ce possible?
Ca vaut le coup?

Mon idée envoyer un peu de cash en Chine, Inde, autre si affinité et épargner sur es placement a court ou moyen terme sans risque avec un bon rendement si ca existe...

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42918
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Épargner dans les pays émergents

#2 Message par slash33 » 22 août 2012, 22:36

Les fonds émergents figurent parmi les profils à risque élevé, rien ne pourra y changer. Par ailleurs, il me semble que tu ne peux pas investir en direct, il faut prendre des trackers ou investir sur des fonds de placement qui ont un portefeuilles composé d'émergent. Dans le genre, tu as Carmignac dont Emile Zola pourra probablement te donner les tenants et aboutissants. Personnellement, je me tiens éloigné des profils à risque élevé de ce type.

Avatar du membre
Cox
Messages : 399
Enregistré le : 24 juil. 2012, 21:56
Localisation : rouge et noir non pas Toulon les autres ceux qui sont bons

Re: Épargner dans les pays émergents

#3 Message par Cox » 22 août 2012, 22:51

Je ne savais pas que c'etait a haut risque. Y a pas de PEL comme chez nous des trucs bon père de famille?

MiraFr
Messages : 127
Enregistré le : 19 oct. 2007, 06:47
Localisation : Yangon, Myanmar

Re: Épargner dans les pays émergents

#4 Message par MiraFr » 23 août 2012, 03:34

Ici au Myanmar les livrets rapportent de 8 à 10% par an (et encore ce n'est plus ce que c'était "avant" quand l'inflation était à 2 chiffres, inflation qui est maintenant autour de 4%).

Attention quand même :
  • l’État ne te sauvera pas en cas de faillite bancaire (elles arrivent)
  • les variations du taux de change de la monnaie locale sont violentes (*)
  • seuls les citoyens birmans ont le droit d'ouvrir un compte bancaire, pas les étrangers comme moi.
  • faire venir ton épargne sera difficile à moins d'amener tout en liquide et de mentir à la douane (limite à 2.000 USD par touriste), le code SWIFT de la banque n'a pas encore été utilisé en pratique.
Source: page "produits" de la CBBank

(*) il y a un an et demi j'ai payé mon loyer 350*000 kyats * 12 mois (on paye 1 an d'avance) avec un taux de 1300 kyats pour un euro, 1000 kyats pour un dollar US. Un an plus tard le loyer passe à 400.000 kyats * 12 mois mais le taux de change est de 1000 kyats pour un euro, 750 kyats pour un dollar US. Cela fait très mal. En ce moment on a 1100 kyats pour un euro et 880 pour un dollar US.

Avatar du membre
FunamBulle
+
+
Messages : 2559
Enregistré le : 15 avr. 2009, 13:30
Localisation : pns ǝɹǝɥdsıɯǝɥ

Re: Épargner dans les pays émergents

#5 Message par FunamBulle » 23 août 2012, 06:01

Cox a écrit : sans risque avec un bon rendement
revenir aux fondamentaux de l'économie où pour schématiser rendement = risque, si je ne m'abuse.

Avatar du membre
Cox
Messages : 399
Enregistré le : 24 juil. 2012, 21:56
Localisation : rouge et noir non pas Toulon les autres ceux qui sont bons

Re: Épargner dans les pays émergents

#6 Message par Cox » 23 août 2012, 06:56

Souvent oui mais,
J'ai fait un placement a 75% il y a 4 ans sans aucun risque (collection) revendu il y a quelques semaines.
Le PEE (que je connais mal) 0 risque et excellent rendement (100% par l'entreprise non)

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14400
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Épargner dans les pays émergents

#7 Message par Suricate » 23 août 2012, 07:10

L'économie réelle serait donc "has been" ? Il y a comme un truc qui me dérange dans le fait de vouloir spéculer à l'étranger tout en s'offusquant :
- de la faiblesse de notre économie nationale,
- de la spéculation de l'immobilier depuis 10 ans (terrains inclus).

Avatar du membre
LukeLaBulle
-+
-+
Messages : 2434
Enregistré le : 31 janv. 2012, 09:03

Re: Épargner dans les pays émergents

#8 Message par LukeLaBulle » 23 août 2012, 07:16

Cox a écrit :Souvent oui mais,
J'ai fait un placement a 75% il y a 4 ans sans aucun risque (collection) revendu il y a quelques semaines.
Le PEE (que je connais mal) 0 risque et excellent rendement (100% par l'entreprise non)
Concernant le PEE ce n'est pas un rendement, mais un complément de revenu payé par ton entreprise. Différence de taille.

Avatar du membre
eaudevian
~~+
~~+
Messages : 6374
Enregistré le : 26 nov. 2010, 23:50

Re: Épargner dans les pays émergents

#9 Message par eaudevian » 23 août 2012, 07:18

Cox a écrit :Souvent oui mais,
J'ai fait un placement a 75% il y a 4 ans sans aucun risque (collection) revendu il y a quelques semaines
Eh bien alors continue d'investir dans des collections, qu'est-ce que tu veux qu'on te dise.
« L'Espérance ouvrira une brèche dans la chape de plomb sous laquelle tant d'hommes et de femmes de notre temps se sentent écrasés sans recours. » Benedictus XVI.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 14400
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Épargner dans les pays émergents

#10 Message par Suricate » 23 août 2012, 07:21

eaudevian a écrit :
Cox a écrit :Souvent oui mais,
J'ai fait un placement a 75% il y a 4 ans sans aucun risque (collection) revendu il y a quelques semaines
Eh bien alors continue d'investir dans des collections, qu'est-ce que tu veux qu'on te dise.
75% sur 4 ans sans aucun risque c'est pas assez.
Enfin le gars qui a acheté sa breloque 75% de plus qu'il y a 4 ans il a dû se dire qu'il s'est fait entuber.
Toute ressemblance avec un quelconque marché de l'immobilier serait purement fortuite.

Avatar du membre
FunamBulle
+
+
Messages : 2559
Enregistré le : 15 avr. 2009, 13:30
Localisation : pns ǝɹǝɥdsıɯǝɥ

Re: Épargner dans les pays émergents

#11 Message par FunamBulle » 23 août 2012, 08:33

eaudevian a écrit :
Cox a écrit :Souvent oui mais,
J'ai fait un placement a 75% il y a 4 ans sans aucun risque (collection) revendu il y a quelques semaines
Eh bien alors continue d'investir dans des collections, qu'est-ce que tu veux qu'on te dise.
En tout cas depuis qu'il est arrivé sur ce forum, on peut dire qu'il les collectionne !

Avatar du membre
zaz.1
~~+
~~+
Messages : 6526
Enregistré le : 30 nov. 2010, 16:33

Re: Épargner dans les pays émergents

#12 Message par zaz.1 » 23 août 2012, 09:12

Suricate a écrit :L'économie réelle serait donc "has been" ? Il y a comme un truc qui me dérange dans le fait de vouloir spéculer à l'étranger tout en s'offusquant :
- de la faiblesse de notre économie nationale,
- de la spéculation de l'immobilier depuis 10 ans (terrains inclus).

Bah non ! Le soucis, c'est pas la spéculation en tant que telle. C'est le fait que ce soit les autres qui spéculent a nos dépend. Mais si c'est nous qui spéculons aux dépend des autres, alors y'a pas de soucis.

C'est un peu comme les monopoles : c'est mal quand c'est les autres qui en profitent.

Simple non ?

(en passant : le marché de la montre haut de gamme, ça me semble bien spéculatif pour le coup, ça va finir par s'écrouler comme le reste... un jour)

franckyfranck
+
+
Messages : 2675
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Épargner dans les pays émergents

#13 Message par franckyfranck » 23 août 2012, 12:58

Bonjour,

Si vous voulez faire de l'argent dans les pays émergents, il faut les connaitre. Commencez donc par vous expatrier la bas quelques années (choisissez bien votre pays) afin de vraiment comprendre comment marchent les choses. Mais après vous changerez surement d'avis.

Dans le cas de la Chine (que je connais bien), prévoyez :
- Une corruption MASSIVE avec l'impossibilité de contrôler quoi que ce soit. Si un fond envoie un contrôleur, celui ci touchera un pot de vin pour dire que tout va bien. C'est pour cela que les firmes occidentales même lorsqu'elles sont de bonnes volonté ne peuvent pas contrôler sur place. Le gouvernement local a les mêmes problèmes, lorsqu'ils payent un mec pour faire des relevés de pollution a proximité des usines, le contrôleur se reçoit un joli cadeau de l'entreprise et ferme sa geule. Le maire du coin se prend également un cadeau puis le gouverneur de la province, et le tout jusqu'au président. Il y a une chaîne de corruption inarrétable. Car casser la chaîne au niveau du maire d'une ville ferait remonter très haut (il est maire parce qu'il a joué à ce jeu aussi). Donc si quelqu'un casse une chaîne c'est qu'il y a été autorisé par des gens plus haut placé parce que ca les arrange de faire tomber un adversaire et qu'ils sont surs de ne pas être éclaboussés. C'est pour cela qu'il est impossible de réussir sur place sans avoir un bon réseau de relations (guanxi) et sans mettre son nez dans des affaires qui ne sentent pas bon. Avec le problème que lorsque vous enmerdez des gens trop puissants et que vous n'avez personne dans votre guanxi pour dealer avec eux un arrangement, vous risquez de voir la justice locale arriver et de finir avec de grosses enmerdes. Vous ne serez pas le premier à se croire tout puissant parce que vous êtes devenus pote avec le gouverneur de la province et à finir mal parce que le gouverneur change au bout de 5 ans.
- Une complexité administrative énormes et le fait de devoir vous associer obligatoirement avec des locaux pour faire la plupart des opérations intéressantes. En gros, le "vénérable étranger" (laowai) améne la thune et des éventuels contacts dans son pays d'origine, le local améne son guanxi et un peu de thune et vous partagez le bénéfice (pas toujours de maniére très équitable mais vous ne le saurez pas). Par exemple, oubliez l'idée d'acheter des propriétés sur le bord du lac Tai pour les revendre à des touristes occidentaux à grande échelle (comme certains ont fait en Espagne avant l'éclatement de la bulle). L'immobillier est protégé, les laowai n'ont pas le droit de jouer.
- Vous êtes dans un pays ou "la loi est rendue par les hommes et non par les textes". Il y a un système juridique moderne, mais globalement tout le monde s'en branle. En cas de conflit c'est la comparaison entre votre guanxi et celui de votre adversaire qui fera la différence sauf en cas de crime grave ou personne ne vous protégera si vous vous faites choper. (Demandez à Bo Xilai)
- Les différences culturelles font que vous pouvez être mal à l'aise pour saisir des subtilités qui sont évidentes pour les locaux. Cela vaut pour la communication orale et écrite. Par exemple, si vous donnez un ordre et que cet ordre conduit à un désastre, les mecs en dessous de vous feront tout pour vous le cacher (à l'inverse d'ici). C'est ainsi que les gouverneurs locaux fesaient tout pour que Mao ne voit pas que le grand bon en avant avait conduit à un désastre. Avant son arrivée, ils embelissaient la ville et cachaient toute trace de misére parce qu'ils pensaient que le chef était forcément dans le vrai et ne voulaient pas perdre la face devant lui. C'est pareil en affaires, donc il faut être trèèèsss prudent.

Chaque pays a ses spécificités, si vous ne les conaissez pas, vous êtes sur de perdre et de vous faire plumer. Si vous les connaissez vous comprendrez que ce sont des placements TRES risqués et donc vous ne le ferez pas à moins d'être très riche. (J'ai des retours similaires sur l'Inde).

Par contre, si vous avez de bonnes connaissances d'un pays émergent parce que vous y avez vécu un ou deux ans et que vous parlez quelques mots de mandarin c'est une compétence tout à fait valorisable ici. Et finalement un très bon investissement qui peut vous rapporter un gros salaire.

Jeremyl

Re: Épargner dans les pays émergents

#14 Message par Jeremyl » 23 août 2012, 13:06

FunamBulle a écrit :
Cox a écrit : sans risque avec un bon rendement
revenir aux fondamentaux de l'économie où pour schématiser rendement = risque, si je ne m'abuse.
Markowitz, portefeuilles efficients. Le modèle date des années 50 mais le prix nobel de 1990 (tiens donc...)

Digression: 6 mois avant sa chute, le CFO de Lehman avait, en presentation de resultats, annoncé que Markovitz etait bien mort et qu'on pouvait augmenter indéfiniment les rendements sans augmenter les risques....

Jeremyl

Re: Épargner dans les pays émergents

#15 Message par Jeremyl » 23 août 2012, 13:13

En Angleterre, les employeurs abondent un plan de retraite dont on détermine l'allocation et dont les sommes sont disponibles à partir de 65 ans.

Il y'a 6 mois j'ai du retrouver la valeur de mon plan auquel je n'avais pas pensé depuis 3 ans et dont j'avais investi les quelques milliers de pounds sur des Hedge Fund Emerging Markets à très gros leverage (ticket de loto, soit ça cartonne soit ça s'effondre).

Performance depuis 3 ans?

0.8%!!!

:D :D :D :D

Avatar du membre
Cox
Messages : 399
Enregistré le : 24 juil. 2012, 21:56
Localisation : rouge et noir non pas Toulon les autres ceux qui sont bons

Re: Épargner dans les pays émergents

#16 Message par Cox » 23 août 2012, 13:54

franckyfranck a écrit :Bonjour,

Si vous voulez faire de l'argent dans les pays émergents, il faut les connaitre. Commencez donc par vous expatrier la bas quelques années (choisissez bien votre pays) afin de vraiment comprendre comment marchent les choses. Mais après vous changerez surement d'avis.

Dans le cas de la Chine (que je connais bien), prévoyez :
- Une corruption MASSIVE avec l'impossibilité de contrôler quoi que ce soit. Si un fond envoie un contrôleur, celui ci touchera un pot de vin pour dire que tout va bien. C'est pour cela que les firmes occidentales même lorsqu'elles sont de bonnes volonté ne peuvent pas contrôler sur place. Le gouvernement local a les mêmes problèmes, lorsqu'ils payent un mec pour faire des relevés de pollution a proximité des usines, le contrôleur se reçoit un joli cadeau de l'entreprise et ferme sa geule. Le maire du coin se prend également un cadeau puis le gouverneur de la province, et le tout jusqu'au président. Il y a une chaîne de corruption inarrétable. Car casser la chaîne au niveau du maire d'une ville ferait remonter très haut (il est maire parce qu'il a joué à ce jeu aussi). Donc si quelqu'un casse une chaîne c'est qu'il y a été autorisé par des gens plus haut placé parce que ca les arrange de faire tomber un adversaire et qu'ils sont surs de ne pas être éclaboussés. C'est pour cela qu'il est impossible de réussir sur place sans avoir un bon réseau de relations (guanxi) et sans mettre son nez dans des affaires qui ne sentent pas bon. Avec le problème que lorsque vous enmerdez des gens trop puissants et que vous n'avez personne dans votre guanxi pour dealer avec eux un arrangement, vous risquez de voir la justice locale arriver et de finir avec de grosses enmerdes. Vous ne serez pas le premier à se croire tout puissant parce que vous êtes devenus pote avec le gouverneur de la province et à finir mal parce que le gouverneur change au bout de 5 ans.
- Une complexité administrative énormes et le fait de devoir vous associer obligatoirement avec des locaux pour faire la plupart des opérations intéressantes. En gros, le "vénérable étranger" (laowai) améne la thune et des éventuels contacts dans son pays d'origine, le local améne son guanxi et un peu de thune et vous partagez le bénéfice (pas toujours de maniére très équitable mais vous ne le saurez pas). Par exemple, oubliez l'idée d'acheter des propriétés sur le bord du lac Tai pour les revendre à des touristes occidentaux à grande échelle (comme certains ont fait en Espagne avant l'éclatement de la bulle). L'immobillier est protégé, les laowai n'ont pas le droit de jouer.
- Vous êtes dans un pays ou "la loi est rendue par les hommes et non par les textes". Il y a un système juridique moderne, mais globalement tout le monde s'en branle. En cas de conflit c'est la comparaison entre votre guanxi et celui de votre adversaire qui fera la différence sauf en cas de crime grave ou personne ne vous protégera si vous vous faites choper. (Demandez à Bo Xilai)
- Les différences culturelles font que vous pouvez être mal à l'aise pour saisir des subtilités qui sont évidentes pour les locaux. Cela vaut pour la communication orale et écrite. Par exemple, si vous donnez un ordre et que cet ordre conduit à un désastre, les mecs en dessous de vous feront tout pour vous le cacher (à l'inverse d'ici). C'est ainsi que les gouverneurs locaux fesaient tout pour que Mao ne voit pas que le grand bon en avant avait conduit à un désastre. Avant son arrivée, ils embelissaient la ville et cachaient toute trace de misére parce qu'ils pensaient que le chef était forcément dans le vrai et ne voulaient pas perdre la face devant lui. C'est pareil en affaires, donc il faut être trèèèsss prudent.

Chaque pays a ses spécificités, si vous ne les conaissez pas, vous êtes sur de perdre et de vous faire plumer. Si vous les connaissez vous comprendrez que ce sont des placements TRES risqués et donc vous ne le ferez pas à moins d'être très riche. (J'ai des retours similaires sur l'Inde).

Par contre, si vous avez de bonnes connaissances d'un pays émergent parce que vous y avez vécu un ou deux ans et que vous parlez quelques mots de mandarin c'est une compétence tout à fait valorisable ici. Et finalement un très bon investissement qui peut vous rapporter un gros salaire.
Merci pour ce témoignage très précis, c'est bon je vais remplir mon pel.

Avatar du membre
Cox
Messages : 399
Enregistré le : 24 juil. 2012, 21:56
Localisation : rouge et noir non pas Toulon les autres ceux qui sont bons

Re: Épargner dans les pays émergents

#17 Message par Cox » 23 août 2012, 13:57

Jeremyl a écrit :
FunamBulle a écrit :
Cox a écrit : sans risque avec un bon rendement
revenir aux fondamentaux de l'économie où pour schématiser rendement = risque, si je ne m'abuse.
Markowitz, portefeuilles efficients. Le modèle date des années 50 mais le prix nobel de 1990 (tiens donc...)

Digression: 6 mois avant sa chute, le CFO de Lehman avait, en presentation de resultats, annoncé que Markovitz etait bien mort et qu'on pouvait augmenter indéfiniment les rendements sans augmenter les risques....
Désolé j'ai pas tout compris je vais faire des recherches sur le net...
Merci


PS:Je vais en profiter pour vérifier sur le Larousse les définitions de spéculer et placer...