FR : Les paradoxes de la croissance française, D. Cohen

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 8376
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

#1 Message par neron » 09 mars 2006, 01:36

A mon avis des analyses et des concepts politiquement correctes mais superficielles et incomplètes, que l'on nous bassinent depuis des années sans nous donnez les raisons qui ont prévaluent aux décisions politiques ?

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 8376
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Ce soir c'est noir

#2 Message par neron » 09 mars 2006, 02:42

Noir c'est Noir Il n'y a plus d'espoir ?

Quand le navire jacobin coule, il est vain d'énumérer les erreurs passées mais plutôt appeler le peuple à souquer en ordre.
Dynamiser les services, ... le commerce de gros, le commerce de détail, la banque, le service aux entreprises et la réparation automobile ... les PME .. le service aux personnes ... rendre plus productif
En faite il s'agit de restructurer les services et les indépendants en sociétés du CAC40 "orgueil de la France" pour faire de la VA et donc de la croissance comme m'expliquait mon professeur d'économie malgrè mes protestations. Ainsi comme dans l'industrie, on va donc légiférer, regrouper, standardiser, robotiser, financiariser, licencier ...
A l'heure de la mondialisation, la croissance dépend du génie propre de chaque nation à s'organiser efficacement
Quel lyrisme :cry: Remplaçons donc rapidement nos boulangers, fleuristes, nounous, femmes de ménages, garagistes, plombiers, brocanteurs, artistes, TPE, PME, médecins, avocats par des chaînes intégrées plus performantes employant des salariés ou des machines plus productifs.


Pourquoi ne parle-t-il pas des agriculteurs? Simple, y'a plus de jus à tirer de ce côté: ce ne sont plus que des salariés de l'industrie l'agro-alimentaire !


"Noir c'est noir, Il n'est jamais trop tard, il me reste l'espoir" :wink:

Avatar du membre
raf
-++
-++
Messages : 3530
Enregistré le : 20 mai 2005, 16:50
Localisation : 92 - Puteaux

Re: Ce soir c'est noir

#3 Message par raf » 09 mars 2006, 17:49

neron a écrit :En faite il s'agit de restructurer les services et les indépendants en sociétés du CAC40 "orgueil de la France" pour faire de la VA et donc de la croissance comme m'expliquait mon professeur d'économie malgrè mes protestations. Ainsi comme dans l'industrie, on va donc légiférer, regrouper, standardiser, robotiser, financiariser, licencier ...
C'est que vous, tout comme les politiques, n'avez RIEN compris. Il vous a certainement echappe que c'est exactement l'inverse. C'e n'est pas pour rien qu'on dit "usine a gas", et ce n'est pas pour rien qu'on delocalise l'industrie.

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 8376
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Ce soir c'est noir

#4 Message par neron » 11 mars 2006, 03:25

raf a écrit : C'est que vous, tout comme les politiques, n'avez RIEN compris. Il vous a certainement echappe que c'est exactement l'inverse. C'e n'est pas pour rien qu'on dit "usine a gas", et ce n'est pas pour rien qu'on delocalise l'industrie.
+1 Mais comme disait mon prof. d'éco, pour créer de la Valeur Ajoutée en France, il faut augmenter la productivité. Dans un état Jacobin la solution évidente est de légiférer, regrouper, concentrer, standardiser, robotiser, financiariser, globaliser ... comme ils l'ont fait pour "sauver" notre industrie ou pour "développer" internet.

Avatar du membre
game-over
Messages : 82
Enregistré le : 11 févr. 2006, 11:21
Localisation : Yvelines

#5 Message par game-over » 11 mars 2006, 09:52

Image
mais au fait la limite de 3% est sur le déficit public ou sur la croissance !!! :cry:

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40901
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Ce soir c'est noir

#6 Message par slash33 » 11 mars 2006, 09:56

neron a écrit :+1 Mais comme disait mon prof. d'éco, pour créer de la Valeur Ajoutée en France, il faut augmenter la productivité. Dans un état Jacobin la solution évidente est de légiférer, regrouper, concentrer, standardiser, robotiser, financiariser, globaliser ... comme ils l'ont fait pour "sauver" notre industrie ou pour "développer" internet.
En faisant ça vous faîte croitre la productivité mais vous réduisez d'autant la main d'oeuvre nécessaire. La question qui se pose alors, et qui j'en suis intimement persuadé explique notre fort taux de chômage, est que faire de cette main d'oeuvre ?

Ce n'est pas pour rien si dans une société "civilisée" l'emploi tertiaire est très majoritaire. Enfin notez que robotiser une activitée à un coût qu'il faut amortir et ne s'applique qu'à des tâches répétitives.

Mes professeurs avaient pour habitude de dire "tout n'est pas automatisable et tout ne doit pas être automatisé".

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 8376
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Ce soir c'est noir

#7 Message par neron » 12 mars 2006, 01:06

slash33 a écrit :Ce n'est pas pour rien si dans une société "civilisée" l'emploi tertiaire est très majoritaire. .
Que oui mais le problème à mon avis c'est qu'il n'y a plus besoin d'être nombreux pour les satisfaire tous les besoins essentiels de l'homme (eau, sommeil, nouriture, abris, vétément, santé, sécurité) identifiés par la hiérarchie des besoins humains de Maslow.

Ces marchés ont été pour la plupart canibalisés/optiminisés/rationalisé/globalisé par les muti-nationales ou l'état. Nous sommes de plus en plus nombreux sur la seule demande restante: La satisfaction de besoins supeflux: Une activité vessatiles et précaire.
slash33 a écrit :Mes professeurs avaient pour habitude de dire "tout n'est pas automatisable et tout ne doit pas être automatisé".
Merci mais moi j'ai refuser de faire de robotique en 85. Mais si tout n'est pas robotisable, tout est rationalisable. Suffit de changer l'homme pour qu'il se plie au modèle (Etat totalitaire). :wink:

A noter le versant "noir" que pourrait avoir cette société de l'information décrite en 1984,.par William Gibson dans son roman, Neuromancien . dont "certains thèmes, qui étaient auparavant futuristes , sont de plus en plus vrais dans nos sociétés modernes http://fr.wikipedia.org/wiki/Cyberpunk# ... du_complot

Il n'est jamais trop tard, il me reste l'espoir d'une troisième voie :)

Comme pour la société agricole, puis la société industrielle, puis la société de consommation puis celle des services que l'on tend à globaliser/rationaliser aujourd'hui (sujet de la file), il faudra trouver de nouvelles activités: La société de l'information ?

Répondre