Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12298
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4101 Message par cashisking » 26 mars 2018, 11:13

son aura sur la scène internationale…
:shock:
:lol:
:roll:

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5682
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris 11ème

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4102 Message par ASA_Somer » 11 sept. 2018, 17:24

Paris : le prix immobilier dépasse les 10 000 € dans près de 50 % des arrondissements !

Alors que la hausse des prix des appartements anciens ralentit depuis plusieurs mois, le marché immobilier parisien poursuit son ascension et devient, à 9 877 € du m², de plus en plus inaccessible pour les moins aisés. Quels sont les quartiers parisiens où la hausse est la plus forte ?

À force, ça risque de devenir une habitude… Eh oui, une fois encore, 100 % des arrondissements de la capitale affichent des prix en hausse ! Et dans quatre arrondissements sur les 20 qui composent la capitale, la progression dépasse les 10 %. Il s’agit des IVe (+ 10,7 %), VIIe (+ 11,9 %), XVIe (+ 10,2 %) et XVIIIe (+ 10,2 %) arrondissements. Ce quatuor dont le prix de l’immobilier augmente plus vite que son ombre est talonné par les IXe et XIe arrondissements où la hausse annuelle se chiffre respectivement à 9,5 % et 9,2 %. Et en queue de peloton, les VIIIe, XIVe et XVIIe arrondissements accusent tout de même des hausses conséquentes... Dans les quartiers de la Madeleine et des Champs-Élysées, les logements coûtent 2,4 % plus cher qu’il y a douze mois. Du côté d’Alésia ou encore de Montparnasse, le coût de l’immobilier progresse de 3,5 % sur l'année. Enfin de la rue de Tocqueville aux Batignolles, en passant par la place des Ternes, la hausse atteint 3,1 %.

Image

https://edito.seloger.com/actualites/ba ... 27786.html
Rien de nouveau sous le soleil ...
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Ben92
+
+
Messages : 2537
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4103 Message par Ben92 » 11 sept. 2018, 18:15

Le 1er arrondissement au même prix que le 12e, c'est n'importe quoi ces prix ...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13496
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4104 Message par kamoulox » 11 sept. 2018, 19:16

Il y a quoi qui fait monter autant les prix dans le 18 eme? C’est pourtant migrant/toxico land

Autant les centraux je peux aisément comprendre mais la...

Si un parisien a une explication

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4105 Message par Vincent92 » 11 sept. 2018, 19:26

kamoulox a écrit :
11 sept. 2018, 19:16
Il y a quoi qui fait monter autant les prix dans le 18 eme? C’est pourtant migrant/toxico land

Autant les centraux je peux aisément comprendre mais la...

Si un parisien a une explication
Combinaison de prix pas cher par rapport au reste de Paris (report des acheteurs trop pauvres pour habiter un bon quartier mais qui veulent absolument habiter Paris) et forte densité de HLM (moins de foncier pour les personnes qui aiment Paris et le 18ieme en particulier).
Après, il y a 18ieme et 18ieme. Par exemple, la goutte d'or et Montmartre, ce n'est pas vraiment la même ambiance. Même si très proche géographiquement.
Il y a aussi probablement une certaine capillarité avec les autres arrondissements.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13496
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4106 Message par kamoulox » 11 sept. 2018, 19:36

Ok merci. De mes yeux de provincial tout ceci est tellement fou !

Bon faut espérer que les pauvres finissent par partir en banlieue vous serez peut être moins emmerdés a paris. :lol:

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5682
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris 11ème

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4107 Message par ASA_Somer » 21 sept. 2018, 18:43

kamoulox a écrit :
11 sept. 2018, 19:16
Il y a quoi qui fait monter autant les prix dans le 18 eme? C’est pourtant migrant/toxico land

Autant les centraux je peux aisément comprendre mais la...

Si un parisien a une explication
C'est un arrondissement en devenir, probablement les dernières affaires à faire dans Paris.
Il y a 20ans, Gambetta et le Canal Saint-Martin, personne ne voulait y vivre.
Résultat : Le 10ème arrondissement est celui qui a le plus augmenté depuis 20ans, avec le 20ème et le 19ème. Et il y aussi d'autres exemples comme la rue Saint-Denis...

Plus la qualité de vie est dégradée, plus les prix risquent d'augmenter. C'est incroyable à dire mais c'est comme ça.
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13496
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4108 Message par kamoulox » 21 sept. 2018, 20:11

Oui faut aimer prende le risque.

A Roubaix yen a qui ont essayé... ils ont vendu et dont retourné à Lille dans plus petit :lol:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4109 Message par Vincent92 » 21 sept. 2018, 20:22

kamoulox a écrit :
21 sept. 2018, 20:11
Oui faut aimer prende le risque.

A Roubaix yen a qui ont essayé... ils ont vendu et dont retourné à Lille dans plus petit :lol:
C'est pareil en région parisienne. Il y a des endroits qui ne se sont jamais gentrifiés. C'est un pari risqué avec la vie dans un quartier pourri si on achete une RP au moins à court terme.
Modifié en dernier par Vincent92 le 21 sept. 2018, 20:25, modifié 2 fois.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 1747
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4110 Message par Nouveau stephanois » 21 sept. 2018, 20:23

Ben en fait c'est comme Saint-Denis, on en est au point zéro de la gentrification.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4111 Message par Vincent92 » 21 sept. 2018, 20:27

Nouveau stephanois a écrit :
21 sept. 2018, 20:23
Ben en fait c'est comme Saint-Denis, on en est au point zéro de la gentrification.
Même dans Paris certains quartiers ne se sont pas du tout gentrifiés. Puisqu'on parle du 18ieme, ça fait au moins 20 ans que les plus optimistes parlent d'un future gentrification du quartier de la goûte d'or.
Pour une résidence principale, quand bien même le prix montrait vite, je ne suis pas sûr du bon plan.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Crapaud
Messages : 477
Enregistré le : 01 déc. 2008, 10:37

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4112 Message par Crapaud » 21 sept. 2018, 22:00

Vincent92 a écrit :
21 sept. 2018, 20:27
Nouveau stephanois a écrit :
21 sept. 2018, 20:23
Ben en fait c'est comme Saint-Denis, on en est au point zéro de la gentrification.
Même dans Paris certains quartiers ne se sont pas du tout gentrifiés. Puisqu'on parle du 18ieme, ça fait au moins 20 ans que les plus optimistes parlent d'un future gentrification du quartier de la goûte d'or.
Pour une résidence principale, quand bien même le prix montrait vite, je ne suis pas sûr du bon plan.
Pour Saint Denis, les risques de baisse sont quand même faibles (surtout que le 93 est prioritairement desservi pour 2024 car le département accueille une bonne partie des infrastructures). Pour un investissement, ça peut se tenter.
"Life is no matter of chance. It's a matter of choice"

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4113 Message par Vincent92 » 21 sept. 2018, 23:02

Crapaud a écrit :
21 sept. 2018, 22:00
Vincent92 a écrit :
21 sept. 2018, 20:27
Nouveau stephanois a écrit :
21 sept. 2018, 20:23
Ben en fait c'est comme Saint-Denis, on en est au point zéro de la gentrification.
Même dans Paris certains quartiers ne se sont pas du tout gentrifiés. Puisqu'on parle du 18ieme, ça fait au moins 20 ans que les plus optimistes parlent d'un future gentrification du quartier de la goûte d'or.
Pour une résidence principale, quand bien même le prix montrait vite, je ne suis pas sûr du bon plan.
Pour Saint Denis, les risques de baisse sont quand même faibles (surtout que le 93 est prioritairement desservi pour 2024 car le département accueille une bonne partie des infrastructures). Pour un investissement, ça peut se tenter.
Sur le papier. Je rappelle quand même que Saint Denis bénéficie déjà de pas mal d'infrastructures (stade de France, entreprises, RER, métros,...). Pourtant le prix est bas. Et pour un bailleur, sans dire qu'on tombe forcément sur un "Jawad" on tombe pas forcément sur des locataires "premium" (des locataires CDI qui gagnent bien leur vie et qui paient sur louer tout en respectant le logement).
Ca peut être une bonne affaire (on verra bien) mais attention, les infrastructures ne garantissent pas une "gentrification". Surtout que Saint Denis n'est pas forcément homogène.
Modifié en dernier par Vincent92 le 21 sept. 2018, 23:11, modifié 1 fois.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13496
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4114 Message par kamoulox » 21 sept. 2018, 23:11

A paris plus qu’ailleurs tu payes l’adresse.

Tu as beau dire ce que tu veux le 93 restera le 93. Alors oui il y a bien quelques rues qui s’en sortiront mieux que d’autres, comme à Roubaix où il y a des poches de richesses et de rues pas degueu.

Mais en 20-30 ans l’environnement reste toujours aussi pourri et les prix tout aussi bas.

Mieux vaut mettre + sur une adresse réputée quitte à avoir un peu moins bien, mais une valeur sûre.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4115 Message par Vincent92 » 24 sept. 2018, 20:12

Paris : le kiosquier de Barbès a jeté l’éponge
Ce lundi matin, le kiosque à journaux historique du métro Barbès (XVIIIe) est resté clos. Et risque bien de le demeurer longtemps.
Samir Lebcher, enfant et figure du quartier, à la tête depuis 10 ans du commerce familial qu’a géré son père Jean-Michel avant lui, durant plus de trois décennies, a jeté l’éponge. Non sans amertume.
« Il a fallu se réapproprier l’espace, après un an d’absence, mais j’ai trouvé à Barbès une situation encore plus dégradée que lorsque je suis parti. Un environnement hostile, soupire-t-il. Je ne suis pas revenu pour faire le policier ou le médiateur. C’est usant de passer ses journées au milieu des pickpockets, d’assister aux vols, aux arrachages de colliers. Même si je suis respecté, c’est impossible de continuer à travailler dans ces conditions, et je suis étranglé, financièrement. A Barbès, on se permet des choses incroyables : voici quelques jours, un groupe est tranquillement venu sceller une carotte de buraliste (NDLR : l’œuvre d’un collectif de street art) sur le mur du métro sans que personne ne l’en empêche, alors même que le quartier est en zone de sécurité prioritaire (ZSP) ».
http://m.leparisien.fr/paris-75/paris-l ... 901181.php
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Ben92
+
+
Messages : 2537
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4116 Message par Ben92 » 25 sept. 2018, 09:14

Et pourtant ça n'a pas empêché le quartier de faire +20% en 3 ans... Du moment que ça reste moins cher qu’ailleurs ça peut continuer à monter.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4117 Message par Vincent92 » 25 sept. 2018, 09:47

Ben92 a écrit :
25 sept. 2018, 09:14
Et pourtant ça n'a pas empêché le quartier de faire +20% en 3 ans... Du moment que ça reste moins cher qu’ailleurs ça peut continuer à monter.
Oui, probablement dû à un effet seuil (personnes voulant acheter à Paris mais n'ayant pas les moyens d'acheter dans des quartiers plus sympa) et à du mimétisme : C'est rationnellement de plus en plus intéressant d'acheter dans des quartiers déjà chers. Mais, puisque ca monte moins, beaucoup d'acheteurs (je pense notamment aux bailleurs, majoritaires à Paris) pensent qu'il est mieux d'acheter dans des quartiers qui ont déjà fortement augmentés.
Le problème c'est que la hausse de ces quartiers de s'appuie pas sur du "fondamental". L'écart se ressert entre "bon" et "mauvais" (même si le prix à Barbès a augmenté, rien ne montre objectivement une quelconque gentrification/amélioration) à Paris.
Ce qui veut dire qu'on peut très bien avoir un effet balancier inverse (en cas de changement de dynamique des prix notamment).
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

fabien44
Messages : 1548
Enregistré le : 25 févr. 2010, 14:17

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4118 Message par fabien44 » 26 sept. 2018, 15:23

Vincent92 a écrit :
25 sept. 2018, 09:47
Ce qui veut dire qu'on peut très bien avoir un effet balancier inverse (en cas de changement de dynamique des prix notamment).
Principe connu, les prix montent rapidement dans les quartiers les plus demandés puis ça ruisselle sur les quartiers voisins moins côtés.
En cas de retournement, c'est l'inverse qui se produit avec une volatilité plus forte dans les quartiers moins prisés.

Ben92
+
+
Messages : 2537
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4119 Message par Ben92 » 27 sept. 2018, 09:41

fabien44 a écrit :
26 sept. 2018, 15:23
Principe connu, les prix montent rapidement dans les quartiers les plus demandés puis ça ruisselle sur les quartiers voisins moins côtés.
En cas de retournement, c'est l'inverse qui se produit avec une volatilité plus forte dans les quartiers moins prisés.
On dit souvent ça, mais quand les prix montent certains quartiers peu cotés se transforment. Le quartier autour du Canal Saint-Martin, il y a 15 ans c'était pas cher et pourri. Aujourd'hui c'est 10k€/m2 minimum et bobo à mort. Même en cas de retournement, je doute que ça baisse plus que le 16e. D'ailleurs, durant les mini-retournement de 2008-2009 et de 2013-2014, ce n'est pas ce qui s'est produit.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4120 Message par Vincent92 » 27 sept. 2018, 14:33

Ben92 a écrit :
27 sept. 2018, 09:41
fabien44 a écrit :
26 sept. 2018, 15:23
Principe connu, les prix montent rapidement dans les quartiers les plus demandés puis ça ruisselle sur les quartiers voisins moins côtés.
En cas de retournement, c'est l'inverse qui se produit avec une volatilité plus forte dans les quartiers moins prisés.
On dit souvent ça, mais quand les prix montent certains quartiers peu cotés se transforment. Le quartier autour du Canal Saint-Martin, il y a 15 ans c'était pas cher et pourri. Aujourd'hui c'est 10k€/m2 minimum et bobo à mort. Même en cas de retournement, je doute que ça baisse plus que le 16e. D'ailleurs, durant les mini-retournement de 2008-2009 et de 2013-2014, ce n'est pas ce qui s'est produit.
Il y a bien eu de 90 et jusqu'à maintenant une tendance de fond à la baisse des écarts de prix.
Par contre, il y a eu des mouvements inverses : entre 93-99 et entre 2006-2009, les écarts se sont agrandis. Entre 2012-2015, les écarts ont été plutôt stables voir légèrement à la hausse.

Image


Pour le 16ième c'est encore autre chose. Il n'est plus du tout à la mode pour plein de raisons objectives (éloigné alors que les nouveaux acheteurs recherchent le centre, transport vieillissant et long, pas vraiment de rénovation/transformation depuis longtemps,...). Mon propos n'était pas de commenter les effets de mode.
Les modes peuvent changer. Je parlais surtout des écarts de prix entre les plus prisés et le moins prisés.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39972
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4121 Message par slash33 » 01 oct. 2018, 22:26

Méthodologie? C'est quoi l’assiette des bien les plus chers?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4122 Message par Vincent92 » 01 oct. 2018, 22:43

C'est un "focus notaires". Ils abordent généralement un sujet à chaque publication mensuelle. La méthodologie n'est pas très détaillée dans l'article :
http://www.notaires.paris-idf.fr/sites/ ... 017-01.pdf
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

canti
Messages : 282
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4123 Message par canti » 08 oct. 2018, 14:22

ASA_Somer a écrit :
21 sept. 2018, 18:43
kamoulox a écrit :
11 sept. 2018, 19:16
Il y a quoi qui fait monter autant les prix dans le 18 eme? C’est pourtant migrant/toxico land

Autant les centraux je peux aisément comprendre mais la...

Si un parisien a une explication
C'est un arrondissement en devenir, probablement les dernières affaires à faire dans Paris.
Il y a 20ans, Gambetta et le Canal Saint-Martin, personne ne voulait y vivre.
Résultat : Le 10ème arrondissement est celui qui a le plus augmenté depuis 20ans, avec le 20ème et le 19ème. Et il y aussi d'autres exemples comme la rue Saint-Denis...

Plus la qualité de vie est dégradée, plus les prix risquent d'augmenter. C'est incroyable à dire mais c'est comme ça.
C'est vrai en % mais c'est faux en valeur.

J'ai les données depuis 2000. Donc sur 18 ans :
Dans le 19ème et 20ème on était à 2200€ le m² (T4 : 2000) . Maintenant : 7800 = 5600€ d'augmentation
le 10ème, 2250 ( T4 : 200). Maintenant = 8850 = 6600€ d'augmentation

Je prends les beaux quartiers :
6ème : +7480
4ème : +8190

et même le temps décrié 16ème fait mieux que le 19ème et le 20ème : +5950


Toutes les infos sont là : https://base-bien.com/PNSPublic/DocPubl ... rarrdt.pdf

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4124 Message par Vincent92 » 08 oct. 2018, 15:37

canti a écrit :
08 oct. 2018, 14:22
ASA_Somer a écrit :
21 sept. 2018, 18:43
kamoulox a écrit :
11 sept. 2018, 19:16
Il y a quoi qui fait monter autant les prix dans le 18 eme? C’est pourtant migrant/toxico land

Autant les centraux je peux aisément comprendre mais la...

Si un parisien a une explication
C'est un arrondissement en devenir, probablement les dernières affaires à faire dans Paris.
Il y a 20ans, Gambetta et le Canal Saint-Martin, personne ne voulait y vivre.
Résultat : Le 10ème arrondissement est celui qui a le plus augmenté depuis 20ans, avec le 20ème et le 19ème. Et il y aussi d'autres exemples comme la rue Saint-Denis...

Plus la qualité de vie est dégradée, plus les prix risquent d'augmenter. C'est incroyable à dire mais c'est comme ça.
C'est vrai en % mais c'est faux en valeur.

J'ai les données depuis 2000. Donc sur 18 ans :
Dans le 19ème et 20ème on était à 2200€ le m² (T4 : 2000) . Maintenant : 7800 = 5600€ d'augmentation
le 10ème, 2250 ( T4 : 200). Maintenant = 8850 = 6600€ d'augmentation

Je prends les beaux quartiers :
6ème : +7480
4ème : +8190

et même le temps décrié 16ème fait mieux que le 19ème et le 20ème : +5950


Toutes les infos sont là : https://base-bien.com/PNSPublic/DocPubl ... rarrdt.pdf
Les prix à Paris étant stratosphériques, à part à être multimillionnaire, on achète en général avec un budget max qui me correspond pas au logement idéal plutôt que de chercher un logement qui correspond parfaitement aux attentes (ce qui peut être d'avantage le cas dans des villes moins chères).
Tu avais un budget qui te permettait d'acheter xx m2 dans l'ouest de Paris et xx m2 dans le 19ième. Tu as préféré acheter xx m2 dans l'Ouest de Paris mais si tu avais choisi d'acheter dans le 19ième je suis presque sûr que tu aurais acheté plus grand ou/et mieux pour le même prix.
Si bien qu'il coûterait aujourd'hui potentiellement plus cher que ton achat (puisque l'arrondissement a augmenté plus en pourcentage).
Après tu peux toujours te rassurer en disant que le prix a augmenté plus au m2 mais tu sais très bien que ton achat s'est moins valorisé.
Je trouve ça rationnel d'acheter dans un endroit bien plutôt qu'acheter dans le 19ième en espérant une meilleure valorisation mais je pense que tu fais quand même un peu l'autruche.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

canti
Messages : 282
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4125 Message par canti » 08 oct. 2018, 16:13

Vincent92 a écrit :
08 oct. 2018, 15:37
canti a écrit :
08 oct. 2018, 14:22
ASA_Somer a écrit :
21 sept. 2018, 18:43
kamoulox a écrit :
11 sept. 2018, 19:16
Il y a quoi qui fait monter autant les prix dans le 18 eme? C’est pourtant migrant/toxico land

Autant les centraux je peux aisément comprendre mais la...

Si un parisien a une explication
C'est un arrondissement en devenir, probablement les dernières affaires à faire dans Paris.
Il y a 20ans, Gambetta et le Canal Saint-Martin, personne ne voulait y vivre.
Résultat : Le 10ème arrondissement est celui qui a le plus augmenté depuis 20ans, avec le 20ème et le 19ème. Et il y aussi d'autres exemples comme la rue Saint-Denis...

Plus la qualité de vie est dégradée, plus les prix risquent d'augmenter. C'est incroyable à dire mais c'est comme ça.
C'est vrai en % mais c'est faux en valeur.

J'ai les données depuis 2000. Donc sur 18 ans :
Dans le 19ème et 20ème on était à 2200€ le m² (T4 : 2000) . Maintenant : 7800 = 5600€ d'augmentation
le 10ème, 2250 ( T4 : 200). Maintenant = 8850 = 6600€ d'augmentation

Je prends les beaux quartiers :
6ème : +7480
4ème : +8190

et même le temps décrié 16ème fait mieux que le 19ème et le 20ème : +5950


Toutes les infos sont là : https://base-bien.com/PNSPublic/DocPubl ... rarrdt.pdf
Les prix à Paris étant stratosphériques, à part à être multimillionnaire, on achète en général avec un budget max qui me correspond pas au logement idéal plutôt que de chercher un logement qui correspond parfaitement aux attentes (ce qui peut être d'avantage le cas dans des villes moins chères).
Tu avais un budget qui te permettait d'acheter xx m2 dans l'ouest de Paris et xx m2 dans le 19ième. Tu as préféré acheter xx m2 dans l'Ouest de Paris mais si tu avais choisi d'acheter dans le 19ième je suis presque sûr que tu aurais acheté plus grand ou/et mieux pour le même prix.
Si bien qu'il coûterait aujourd'hui potentiellement plus cher que ton achat (puisque l'arrondissement a augmenté plus en pourcentage).
Après tu peux toujours te rassurer en disant que le prix a augmenté plus au m2 mais tu sais très bien que ton achat s'est moins valorisé.
Je trouve ça rationnel d'acheter dans un endroit bien plutôt qu'acheter dans le 19ième en espérant une meilleure valorisation mais je pense que tu fais quand même un peu l'autruche.
La différence entre mon arrondissement et le 19ème de 110€ au m² en faveur du 19ème sur la période de détention de mon bien...
Cette période est trop courte et l'écart trop faible pour penser que c'est réellement significatif.
Si on prends la période depuis le début de la remonté des prix à Paris. T1 2016, c'est en faveur de mon arrondissement de 150€.

Tout ca pour dire que c'est vrai qu'il y a une homogénéisation des prix mais les écarts en valeur restent relativement constant. L'écart entre l'arrondissement le - moins cher et le + cher et de 1.61 (seulement)

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18368
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4126 Message par lecriminel » 08 oct. 2018, 17:02

canti a écrit :
08 oct. 2018, 16:13
Tout ca pour dire que c'est vrai qu'il y a une homogénéisation des prix mais les écarts en valeur restent relativement constant. L'écart entre l'arrondissement le - moins cher et le + cher et de 1.61 (seulement)
interessant, un peu comme si il y avait une taxe à l'entrée (qui aurait augmenté) et un rajout à mettre selon les quartiers (qui n'aurait pas bougé)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4127 Message par Vincent92 » 08 oct. 2018, 17:16

lecriminel a écrit :
08 oct. 2018, 17:02
canti a écrit :
08 oct. 2018, 16:13
Tout ca pour dire que c'est vrai qu'il y a une homogénéisation des prix mais les écarts en valeur restent relativement constant. L'écart entre l'arrondissement le - moins cher et le + cher et de 1.61 (seulement)
interessant, un peu comme si il y avait une taxe à l'entrée (qui aurait augmenté) et un rajout à mettre selon les quartiers (qui n'aurait pas bougé)
Attention tout de même de ne pas avoir une lecture trop binaire non plus.
Si j'ai par exemple 300 000€ je ne pourrais pas m'acheter en moyenne 1.61 fois plus dans l'arrondissement le plus cher vis à vis de l'arrondissement le moins cher. La raison est que le prix d'achat des m2 n'est pas linéaire (les premiers m2 sont plus chers par exemple).
Par contre, cela s'explique complétement. C'est des effets de seuil : si les prix montent et qu'ils entrainent une baisse du pouvoir d'achat, certains arrondissements devenant trop chers et pour avoir un logement jugé acceptable, les acheteurs se déplacent dans des endroits moins chers pour acheter leur minimum acceptable. Il y a quand même probablement une limite de tolérance sur l'emplacement.
Renier sur la surface acceptable (pour un profil d'acheteur) pour acheter où c'est cher n'est pas forcément la meilleure idée non plus. C'est à mon avis un peu le problème de Ben92 en ce moment puisqu'il faut qu'il y ait derrière des acheteurs (encore plus riches que vous à l'époque) qui fassent un effort encore plus grand (si vous comptez vendre plus cher). A priori, plus l'effort consenti au départ est grand moins c'est garantie.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

fabien44
Messages : 1548
Enregistré le : 25 févr. 2010, 14:17

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4128 Message par fabien44 » 10 oct. 2018, 10:22

Vu hier dans l'émission M6 "Recherche appartement", la chanteuse Anaïs a acheté un studio de 17m2 (5eme étage sans ascenseur) dans le marais au prix pour 240KE :shock:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13496
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4129 Message par kamoulox » 10 oct. 2018, 10:24

Jsuis tombe dessus hier
Par contre c’était achat cash il me semble

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25437
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4130 Message par Gpzzzz » 10 oct. 2018, 10:28

fabien44 a écrit :
10 oct. 2018, 10:22
Vu hier dans l'émission M6 "Recherche appartement", la chanteuse Anaïs a acheté un studio de 17m2 (5eme étage sans ascenseur) dans le marais au prix pour 240KE :shock:
Le quartier est a 12k€ en moyenne selon les notaires. Pas étonnant qu'un studio soit 15% plus cher.

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5682
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris 11ème

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4131 Message par ASA_Somer » 22 oct. 2018, 10:39

Immobilier : Paris flambe-t-il ?

A Paris, les prix de l'immobilier flambent, et les Parisiens peinent à acheter pour se loger. Amaury, 27 ans, voudrait acheter un deux-pièces près de son bureau, dans le quartier des Champs-Elysées. Mais il a un budget serré, et ses recherches risquent d'être ardues. Charles est photographe. Pour rester dans la capitale, il a choisi une tour des années 1970. Lili et Thierry, un couple d'artistes, ont fait des sacrifices étonnants pour habiter dans l'île Saint-Louis. A travers leurs histoires et les témoignages d'habitants et de professionnels, ce documentaire décrypte l'inflation des prix dans trois arrondissements, le VIIIe le XIXe et le IVe.

https://www.france.tv/documentaires/soc ... -t-il.html
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12298
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4132 Message par cashisking » 22 oct. 2018, 11:56

A Paris, les prix de l'immobilier flambent, et les Parisiens peinent à acheter pour se loger. Amaury, 27 ans, voudrait acheter un deux-pièces près de son bureau, dans le quartier des Champs-Elysées.
Si on peut même plus s'acheter un 2 pièces près des Champs à 27 ans c'est que c'est vraiment trop dur la vie....

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18368
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4133 Message par lecriminel » 22 oct. 2018, 12:57

la vie, il faut l'aimer à en crever
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 7639
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4134 Message par optimus maximus » 22 oct. 2018, 20:24

cashisking a écrit :
22 oct. 2018, 11:56
A Paris, les prix de l'immobilier flambent, et les Parisiens peinent à acheter pour se loger. Amaury, 27 ans, voudrait acheter un deux-pièces près de son bureau, dans le quartier des Champs-Elysées.
Si on peut même plus s'acheter un 2 pièces près des Champs à 27 ans c'est que c'est vraiment trop dur la vie....
Son prénom est peut-être un indice de son origine social...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4135 Message par Vincent92 » 22 oct. 2018, 21:16

optimus maximus a écrit :
22 oct. 2018, 20:24
cashisking a écrit :
22 oct. 2018, 11:56
A Paris, les prix de l'immobilier flambent, et les Parisiens peinent à acheter pour se loger. Amaury, 27 ans, voudrait acheter un deux-pièces près de son bureau, dans le quartier des Champs-Elysées.
Si on peut même plus s'acheter un 2 pièces près des Champs à 27 ans c'est que c'est vraiment trop dur la vie....
Son prénom est peut-être un indice de son origine social...
Avec un budget de 240k€ sur 25 ans, je ne crois pas que son origine social joue beaucoup dans l'histoire. C'est juste un jeune cadre en CDI.
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Avatar du membre
m.enfin
-+
-+
Messages : 1823
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4136 Message par m.enfin » 23 oct. 2018, 12:26

ouais, enfin, comme dirait choron, c'est surtout un merdeux, un trou du cul, un c0n
tu penses qu'en bossant sur les champs, avec 240k tu vas pouvoir te loger à proximité dans un truc décent :shock:
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

alexlyon
Messages : 1334
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4137 Message par alexlyon » 23 oct. 2018, 12:30

L'immobilier parisien, il s'hérite ou il se mérite (c'est pas pour les travailleurs ordinaires, il n'y en a pas pour tout le monde avec la hauteur actuelle des immeubles)

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 6418
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4138 Message par Vincent92 » 24 oct. 2018, 08:49

Source : https://www.lavieimmo.com/immobilier-pa ... 43778.html

A Paris, le loyer moyen se rapproche d'un Smic

En moyenne, un Parisien débourse 1.065 euros par mois pour un appartement de 31 mètres carrés. Le 6ème arrondissement est le plus cher de la capitale.

Ce n'est pas une surprise, se loger à Paris coûte cher, très cher. Mais certains chiffres donnent le vertige pour les quelque 43,7% de locataires dans le parc privé dénombrés par l'Insee dans la capitale. Le loyer moyen pour un Parisien (hors HLM), charges comprises, s'élève ainsi à 1.065 euros pour 31 mètres carrés, selon une étude de LocService.fr, un site de location entre particuliers. Cela représente 35,32 euros par mètre carré. L'étude repose sur un échantillon de 13.077 offres ou demandes de locations à Paris enregistrées sur LocService.fr de janvier à août 2018.

les Parisiens déboursent ainsi près d'un Smic pour se loger. Actuellement, le salaire minimum de croissance mensuel net s'élève à 1.184,93 euros. A titre de comparaison, sur un échantillon cette fois-ci de 151.081 offres ou demandes de location sur le site de janvier à août, le loyer moyen atteint 565 euros en province, soit 12,34 euros par mètre carré. Les loyers dans la capitale sont donc 88% plus cher qu'en province. En grande couronne, le loyer est de 18,09 euros par mètre carré et en petite couronne de 23,77 euros. Boulogne-Billancourt, seconde commune la plus peuplée de région parisienne, est également la ville la plus chère après Paris avec un loyer moyen de 29,79 euros par mètre carré.
Alors que l'encadrement des loyers a été annulé en justice fin 2017 dans la capitale, le loyer moyen parisien a progressé de 3,53% par rapport à la même période de l'an passé (de janvier à août 2017 donc). "Cette hausse est due en grande partie aux recherches des étudiants qui sont surreprésentés dans l’échantillon analysé, auquel il manque les 4 derniers mois de l’année 2018", nuance toutefois LocService dans un communiqué. "Les locations réalisées par ce type de public étant plus souvent des petites surfaces, celles-ci ont tendance à faire augmenter le loyer au mètre carré. De plus les loyers sont exprimés ici charges incluses, charges qui ont tendance à augmenter plus vite que les loyers", détaille la plateforme.

Au sein de la capitale, les disparités sont importantes en fonction des quartiers. Ainsi, le 6ème est l'arrondissement le plus cher. Les loyers atteignent en moyenne 43,63 euros par mètre carré (toujours charges comprises) contre 31,31 euros du mètre carré (soit 28% de moins) pour le 19ème, l'arrondissement le moins cher.
Image
"Le pessimiste et l'optimiste s'accordent à ne pas voir les choses telles qu'elles sont. L'optimiste est un imbécile heureux, le pessimiste un imbécile malheureux."
Ignoré : stchong

Répondre