Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5013
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4401 Message par Ave » 13 mai 2019, 18:42

fabien44 a écrit :
13 mai 2019, 10:35
Ave a écrit :
12 mai 2019, 13:27
...
Quand au cash, j'en aurais de toutes façons car je continue à mettre de côté tous les mois...
Bonjour

vous avez acheté 100% cash?
Non, je prends un crédit de 350 k€ (achat 365 k€ FAI), mais je génère du cash tous les mois.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5013
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4402 Message par Ave » 13 mai 2019, 18:49

castralroc a écrit :
13 mai 2019, 11:26
ventadour a écrit :
13 mai 2019, 10:59
castralroc a écrit :C'est vrai qu'il y a des risques ..
-rendements faibles
-prix au m2 qui flambe, donc potentiel de PV inconnue (les arbres ne montent pas jusqu'au ciel)
-encadrement des loyers
Sans oublier le risque impayés pas très fréquent mais toujours possible...

Les gros investisseurs se sont retirés massivement du marché locatif. Un des derniers propose un 47 m2 dans le 12ème à 1040 EUR HC :
http://www.locare.fr/a_louer-appartemen ... 208-1.html
soit un peu plus de 22 €/m2, on est loin des 30 € !

C'est l'effet encadrement des loyers.. la future loi impose carrément des amendes à ceux qui dépassent le loyer réglementaire.
Ca va clairement foutre le marché locatif en l'air..
Peut-on esperer que la loi soit encore une fois retoquée ou c'est mort cette fois ?

Je pense qu'Ave sous-estime complètement cette loi et pense louer à 1200 facilement un 32 m2... mais le complément de loyer c'est soumis à acceptation et ça concerne uniquement les biens qui ont un truc vraiment unique comme une terrasse, une vue directe sur la tour eiffel..
Jai bien pris en compte l’encadrement de loyers. L’appartement que j’achète fait 36,14m2 et non pas 32. Je compte le louer en meublé à 1100€ HC donc je suis dans les limites prévus sans complément de loyer.
Sinon, je pense , au contraire , que l’encadrement sera une aubaine car le nombre d'apparts à louer va diminuer donc ce sera plus facile à louer et plus de candidats.
Fluctuat Nec Mergitur

PACA
-+
-+
Messages : 1935
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4403 Message par PACA » 13 mai 2019, 22:00

Ave a écrit :
13 mai 2019, 18:39
alors que la gestion locative m’intéresse.
La gestion locative n’est pas toujours de tout repos, il y a parfois des urgences qui relèvent de la responsabilité du bailleur. Le logement n'est pas n'importe quel produit.
A voir la possibilité de mandater uniquement la recherche de locataire à une AI (si on en connaît une correcte), puis de gérer soi même.
Passer une annonce d’offre dans un secteur tendu c'est assez sportif, on sature rapidement. Ce n’est pas très amusant de "jeter" des gens qui ont besoin de se loger, il m'est arrivé de supprimer une offre(Nice) après quelques heures de parution, j'ai passé la main à une AI.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5013
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4404 Message par Ave » 13 mai 2019, 23:04

PACA a écrit :
13 mai 2019, 22:00
Ave a écrit :
13 mai 2019, 18:39
alors que la gestion locative m’intéresse.
La gestion locative n’est pas toujours de tout repos, il y a parfois des urgences qui relèvent de la responsabilité du bailleur. Le logement n'est pas n'importe quel produit.
A voir la possibilité de mandater uniquement la recherche de locataire à une AI (si on en connaît une correcte), puis de gérer soi même.
Passer une annonce d’offre dans un secteur tendu c'est assez sportif, on sature rapidement. Ce n’est pas très amusant de "jeter" des gens qui ont besoin de se loger, il m'est arrivé de supprimer une offre(Nice) après quelques heures de parution, j'ai passé la main à une AI.
Oui, j'en suis consciente. C'est jouable car l'appartement en question est à côté de chez nous. On avait des copains qui louaient un appart à Paris alors qu'ils habitaient en Espagne et on a géré quelques urgences pour eux, alors on connaît.
Sinon, pour avoir déjà vendu des apparts, je pense que je peux gérer la recherche de locataire. Je compte faire une preselection des dossiers par mail puis visites ensuite. Si vraiment c'est ingérable j'aviserai.
Fluctuat Nec Mergitur

theblackcarpet
Messages : 883
Enregistré le : 20 oct. 2009, 10:38

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4405 Message par theblackcarpet » 13 mai 2019, 23:15

On avait des copains qui louaient un appart à Paris alors qu'ils habitaient en Espagne et on a géré quelques urgences pour eux, alors on connaît.
:lol:

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5761
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4406 Message par goinfrimmo » 14 mai 2019, 08:02

Les dispositifs de contrôle des loyers avantagent les locataires les plus aisés. Un consensus parmi les économistes ne dissuade pas les politiciens d’y recourir.
https://la-chronique-agora.com/comment- ... ose-aider/

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5013
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4407 Message par Ave » 14 mai 2019, 08:42

goinfrimmo a écrit :
14 mai 2019, 08:02
Les dispositifs de contrôle des loyers avantagent les locataires les plus aisés. Un consensus parmi les économistes ne dissuade pas les politiciens d’y recourir.
https://la-chronique-agora.com/comment- ... ose-aider/
Je suis d’accord . L’encadrement de loyers réduit l’offre disponible, du coup les dossiers les plus fragiles seront chassés et diminue la qualité des biens disponibles.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5761
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4408 Message par goinfrimmo » 14 mai 2019, 10:17

Un collègue revenu de vacances à New-York Manhattan rapporte que "les loyers sont hors de prix". Franchement, je n'y connais rien, alors j'ai fait une recherche rapide sur Zillow. Mon intérêt personnel se porterait sur les appartements familiaux de 3 chambres et 100m2 au moins. J'ai trouvé ceci près de Times Square: https://www.zillow.com/homes/for_rent/M ... 13_zm/2_p/. 1000 sqf font 93m2. Soit 48$/m2. On me dit aussi que les habitants potentiels doivent apporter des revenus de 12900$/mois. Inversement, avec des postes équivalents à 7000€/mois à Paris, leur loyer serait limité à 2333€/mois. En moyenne de l'OLAP, ils peuvent prétendre à 97 m2.
Conclusion: le coût du logement est similaire à Paris IM et Manhattan.

theblackcarpet
Messages : 883
Enregistré le : 20 oct. 2009, 10:38

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4409 Message par theblackcarpet » 14 mai 2019, 10:43

L'encadrement des loyers ne réduit rien du tout, il est trop tôt pour en mesurer l'impact, il y a peu de recul et de données, et n'améliore pas une marge de sécurité faible ou une rentabilité faible juste pour ceux qui lisent ce fil.

jpsgl
Messages : 37
Enregistré le : 17 nov. 2017, 15:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4410 Message par jpsgl » 14 mai 2019, 10:51

goinfrimmo a écrit :
14 mai 2019, 10:17
Un collègue revenu de vacances à New-York Manhattan rapporte que "les loyers sont hors de prix". Franchement, je n'y connais rien, alors j'ai fait une recherche rapide sur Zillow. Mon intérêt personnel se porterait sur les appartements familiaux de 3 chambres et 100m2 au moins. J'ai trouvé ceci près de Times Square: https://www.zillow.com/homes/for_rent/M ... 13_zm/2_p/. 1000 sqf font 93m2. Soit 48$/m2. On me dit aussi que les habitants potentiels doivent apporter des revenus de 12900$/mois. Inversement, avec des postes équivalents à 7000€/mois à Paris, leur loyer serait limité à 2333€/mois. En moyenne de l'OLAP, ils peuvent prétendre à 97 m2.
Conclusion: le coût du logement est similaire à Paris IM et Manhattan.
Je ne comprends pas ta conclusion. L'annonce est à 4483$ environ 4000EUR. C'est presque deux fois plus cher que 2333EUR.
Tu nous fais le dollars/euros à 12900 / 7000, mais ca marche pas comme ça.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5761
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4411 Message par goinfrimmo » 14 mai 2019, 11:01

Quel est le rapport des revenus nets imposables à poste équivalent entre NY et Paris selon toi ?

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5013
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4412 Message par Ave » 14 mai 2019, 17:56

theblackcarpet a écrit :
14 mai 2019, 10:43
L'encadrement des loyers ne réduit rien du tout, il est trop tôt pour en mesurer l'impact, il y a peu de recul et de données, et n'améliore pas une marge de sécurité faible ou une rentabilité faible juste pour ceux qui lisent ce fil.
On a le recul de toutes les mesures qui ont visé à contraindre / réduire les loyers (loi 48 ou autres) et pas qu’en France.
Le résultat est toujours le même : diminution de l’offre disponible et diminution de la qualité de l’offre disponible. Sachant que la demande est constante...l’effet est que les meilleurs dossiers seront retenus et les dossiers fragiles ne pourront plus se loger. C’est très bien expliqué dans l’article . Alors, effectivement , cela n’améliorera pas la marge, mais peut la sécuriser, car le risque de vacance locative sera encore moindre.
Fluctuat Nec Mergitur

theblackcarpet
Messages : 883
Enregistré le : 20 oct. 2009, 10:38

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4413 Message par theblackcarpet » 14 mai 2019, 18:06

Sauf que le monde de 1950 (loi 48) n'est pas le même que le monde de 2019 et que on ne peut pas extrapoler, enfin, bref je crois que tout a été dit.

Ce qui compte c'est la réalité, pas un article, franchement se taper la gestion d'un bien en direct pour gagner 5k€/an... sur la durée d'invest dans un scénario neutre..
Modifié en dernier par theblackcarpet le 14 mai 2019, 18:07, modifié 2 fois.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28028
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4414 Message par Gpzzzz » 14 mai 2019, 18:06

Plutôt que la rentabilité ce qui m aurait faitrait hésiter à la place d Ave c est le risque d imposition sur le patrimoine..
Macron veut taxer le patrimoine immobilier et ce serait pas illogique qu il continue dans cette voie pour satisfaire les moins riches en supprimant par exemple l abattement de la résidence principale ou en diminuant le seuil de l IFI (a son niveau de taxation par exemple ; 800k)

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5013
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4415 Message par Ave » 14 mai 2019, 18:32

Gpzzzz a écrit :
14 mai 2019, 18:06
Plutôt que la rentabilité ce qui m aurait faitrait hésiter à la place d Ave c est le risque d imposition sur le patrimoine..
Macron veut taxer le patrimoine immobilier et ce serait pas illogique qu il continue dans cette voie pour satisfaire les moins riches en supprimant par exemple l abattement de la résidence principale ou en diminuant le seuil de l IFI (a son niveau de taxation par exemple ; 800k)
Oui, effectivement c'est le point qui me paraît le plus fragile. Et celui qui pourrait faire qu'au final, je ne garde pas l'appart ou alors que je fasse une donation à un enfant
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5013
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4416 Message par Ave » 14 mai 2019, 19:57

theblackcarpet a écrit :
14 mai 2019, 18:06
Sauf que le monde de 1950 (loi 48) n'est pas le même que le monde de 2019 et que on ne peut pas extrapoler, enfin, bref je crois que tout a été dit.

Ce qui compte c'est la réalité, pas un article, franchement se taper la gestion d'un bien en direct pour gagner 5k€/an... sur la durée d'invest dans un scénario neutre..
Et me constituer un patrimoine.
Fluctuat Nec Mergitur

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9217
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4417 Message par Vincent92 » 14 mai 2019, 20:26

Ave a écrit :Le résultat est toujours le même : diminution de l’offre disponible et diminution de la qualité de l’offre disponible. Sachant que la demande est constante
Tout à fait. Lorsqu'on diminue le prix net maximum (par un encadrement ou même des taxes), l'offre diminue (c'est vrai pour tout type de biens et services). C'était vrai il y a 2000 ans et c'est toujours vrai aujourd'hui. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé sur les micros surfaces à Paris de 2015 à 2017 (par combinaison de la loi Apparu et d'un encadrement des loyers impactant, beaucoup plus que pour des surfaces plus grandes). L'offre a complètement fondue. À la fin de l'encadrement, l'offre a de nouveau progressée.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

castralroc
Messages : 148
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4418 Message par castralroc » 14 mai 2019, 21:40

Il y avait Ian Brossat sur rmc ce matin.
L'encadrement des loyers reviendra dans quelques semaines mais le gars était incapable de dire quand..
Soi disant qu'ls attendent un arrêté préfectoral. Pourvu que l'on soit sauvé par le prefet..

En tout cas, Il était fier de son bilan à la mairie de Paris en disant que la mairie a enormement investi pour des logements sociaux.

Bon en gros Paris sous mandature socialiste doit devenir une ville de logements sociaux :D

Prions pour qu'ils dégagent ... quand déjà ?

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28028
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4419 Message par Gpzzzz » 14 mai 2019, 21:55

castralroc a écrit :
14 mai 2019, 21:40
Il y avait Ian Brossat sur rmc ce matin.
L'encadrement des loyers reviendra dans quelques semaines mais le gars était incapable de dire quand..
Soi disant qu'ls attendent un arrêté préfectoral. Pourvu que l'on soit sauvé par le prefet..

En tout cas, Il était fier de son bilan à la mairie de Paris en disant que la mairie a enormement investi pour des logements sociaux.

Bon en gros Paris sous mandature socialiste doit devenir une ville de logements sociaux :D

Prions pour qu'ils dégagent ... quand déjà ?
J' ai aucune raison d être contre la mise a disposition de logements sociaux en nombre même dans les plus grandes villes de France...
Au contraire je préfère que ce soit le contribuable plutôt qu un bailleur privé déjà aisé qui ramasse le pognon jeté soit disant par les fenêtres par le locataire...
Bon après faut voir a qui on loue.. :roll:

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5013
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4420 Message par Ave » 14 mai 2019, 22:11

castralroc a écrit :
14 mai 2019, 21:40
Il y avait Ian Brossat sur rmc ce matin.
L'encadrement des loyers reviendra dans quelques semaines mais le gars était incapable de dire quand..
Soi disant qu'ls attendent un arrêté préfectoral. Pourvu que l'on soit sauvé par le prefet..

En tout cas, Il était fier de son bilan à la mairie de Paris en disant que la mairie a enormement investi pour des logements sociaux.

Bon en gros Paris sous mandature socialiste doit devenir une ville de logements sociaux :D

Prions pour qu'ils dégagent ... quand déjà ?
Ils attendent que le Préfet publie l'arrêté avec les montants par m2 à appliquer pendant 1 an. Normalement en juin ça devrait être publié.
Fluctuat Nec Mergitur

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9217
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4421 Message par Vincent92 » 14 mai 2019, 22:48

Gpzzzz a écrit :
14 mai 2019, 21:55
castralroc a écrit :
14 mai 2019, 21:40
Il y avait Ian Brossat sur rmc ce matin.
L'encadrement des loyers reviendra dans quelques semaines mais le gars était incapable de dire quand..
Soi disant qu'ls attendent un arrêté préfectoral. Pourvu que l'on soit sauvé par le prefet..

En tout cas, Il était fier de son bilan à la mairie de Paris en disant que la mairie a enormement investi pour des logements sociaux.

Bon en gros Paris sous mandature socialiste doit devenir une ville de logements sociaux :D

Prions pour qu'ils dégagent ... quand déjà ?
J' ai aucune raison d être contre la mise a disposition de logements sociaux en nombre même dans les plus grandes villes de France...
Au contraire je préfère que ce soit le contribuable plutôt qu un bailleur privé déjà aisé qui ramasse le pognon jeté soit disant par les fenêtres par le locataire...
Bon après faut voir a qui on loue.. :roll:
Biensur qu'il y a des raisons.
Une augmentation du nombre de logements sociaux dans une ville comme Paris entraînent une raréfaction du foncier privé et augmentent son prix.
Les gens comme toi (classe moyenne) sont chassés (par le prix et par raccrochet) vers d'autres villes.
Bref, il y a des gagnants (pauvres, idéalement issus de l'immigration) et des perdants (les gens comme toi qui paient plus cher leur bien à l'achat ou en location et subventionnent ces constructions).
Modifié en dernier par Vincent92 le 14 mai 2019, 22:52, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17816
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4422 Message par kamoulox » 14 mai 2019, 22:52

Vincent a résumé l’intégralité des débats télévisés sur le sujet depuis des années en quelques phrases.

En fait c’est simple, encore faut il regarder le problème et pas à côté

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28028
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4423 Message par Gpzzzz » 15 mai 2019, 06:12

Vincent92 a écrit :
14 mai 2019, 22:48
Gpzzzz a écrit :
14 mai 2019, 21:55
castralroc a écrit :
14 mai 2019, 21:40
Il y avait Ian Brossat sur rmc ce matin.
L'encadrement des loyers reviendra dans quelques semaines mais le gars était incapable de dire quand..
Soi disant qu'ls attendent un arrêté préfectoral. Pourvu que l'on soit sauvé par le prefet..

En tout cas, Il était fier de son bilan à la mairie de Paris en disant que la mairie a enormement investi pour des logements sociaux.

Bon en gros Paris sous mandature socialiste doit devenir une ville de logements sociaux :D

Prions pour qu'ils dégagent ... quand déjà ?
J' ai aucune raison d être contre la mise a disposition de logements sociaux en nombre même dans les plus grandes villes de France...
Au contraire je préfère que ce soit le contribuable plutôt qu un bailleur privé déjà aisé qui ramasse le pognon jeté soit disant par les fenêtres par le locataire...
Bon après faut voir a qui on loue.. :roll:
Biensur qu'il y a des raisons.
Une augmentation du nombre de logements sociaux dans une ville comme Paris entraînent une raréfaction du foncier privé et augmentent son prix.
Les gens comme toi (classe moyenne) sont chassés (par le prix et par raccrochet) vers d'autres villes.
Bref, il y a des gagnants (pauvres, idéalement issus de l'immigration) et des perdants (les gens comme toi qui paient plus cher leur bien à l'achat ou en location et subventionnent ces constructions).
Nan ce qui fait grimper les prix ce n est pas le type de logement mais la pression démographique qui augmente la demande.. sans l invasion migratoire du tiers monde de ces 40dernieres années, les 30% de français de la classe moyenne populaire serait logé en HLM et ne viendrait pas de concurrencer les 70% de français les plus riches qui sont sur le marché privé..

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5761
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4424 Message par goinfrimmo » 15 mai 2019, 07:24

Quelle est la différence entre le nombre de logements dits HLM entre 1996 et aujourd'hui ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17816
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4425 Message par kamoulox » 15 mai 2019, 07:52

goinfrimmo a écrit :
15 mai 2019, 07:24
Quelle est la différence entre le nombre de logements dits HLM entre 1996 et aujourd'hui ?
1 million de logements en plus

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28028
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4426 Message par Gpzzzz » 15 mai 2019, 08:05

kamoulox a écrit :
15 mai 2019, 07:52
goinfrimmo a écrit :
15 mai 2019, 07:24
Quelle est la différence entre le nombre de logements dits HLM entre 1996 et aujourd'hui ?
1 million de logements en plus
Et 4 millions d africains :lol:

alexlyon
-+
-+
Messages : 2493
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4427 Message par alexlyon » 15 mai 2019, 08:26

Les HLM sont bien placés (proche des villes, parce qu'historiquement construits pour des gens sans voitures).
Leur fuite pour la France périphérique a entrainé la construction de lotissements moches, loin, et chers à rembourser.

La similarité des petits gens sur le plan social et économique s'arrête là : le prolo petit blanc a le même boulot que l'immigré, mais il se pense différent et ne veut pas vivre avec lui.

Pour rectifier ce déséquilibre économique, l'augmentation des taxes sur le diesel était une bonne idée.
Elle n'a pas été comprise.
Compte tenu du désordre durable hors de leur territoire, les GJ vont être sanctionnés avec cette augmentation qui aura bien lieu, et désormais sans remords.
Modifié en dernier par alexlyon le 15 mai 2019, 08:30, modifié 1 fois.

canti
Messages : 608
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4428 Message par canti » 15 mai 2019, 08:30

goinfrimmo a écrit :
14 mai 2019, 10:17
Un collègue revenu de vacances à New-York Manhattan rapporte que "les loyers sont hors de prix". Franchement, je n'y connais rien, alors j'ai fait une recherche rapide sur Zillow. Mon intérêt personnel se porterait sur les appartements familiaux de 3 chambres et 100m2 au moins. J'ai trouvé ceci près de Times Square: https://www.zillow.com/homes/for_rent/M ... 13_zm/2_p/. 1000 sqf font 93m2. Soit 48$/m2. On me dit aussi que les habitants potentiels doivent apporter des revenus de 12900$/mois. Inversement, avec des postes équivalents à 7000€/mois à Paris, leur loyer serait limité à 2333€/mois. En moyenne de l'OLAP, ils peuvent prétendre à 97 m2.
Conclusion: le coût du logement est similaire à Paris IM et Manhattan.
Effectivement je confirme que tu n'y connais rien, donc pas la peine de donner une conclusion qui est erronée....
Aux Etats Unis, il n'y a pas de règle des 33%, il est conseillé d'avoir un endettement de 30% mais ce n'est pas une obligation. Tout cela est à l'appréciation du propriétaire qui jugera si le futur locataire est en capacité de payer son loyer chaque mois.
Plus le salaire est élevé, plus le reste à vivre est important.
3000$ de salaire à 33% ca laisse seulement 2000$ de reste à vivre
12900£ à 50% ça laisse 6450$ de reste à vivre. Donc ce n'est pas impossible de louer un appartement à 6450$ pour 12900$ de revenu
https://www.expat.com/fr/guide/amerique ... -unis.html

"Dans votre budget, il est conseillé de consacrer 30 % de votre salaire à ce poste de dépense. Toutefois, dans certains secteurs, ce budget peut monter à 50 %. Cet exercice est important, car votre futur loueur utilisera ces chiffres pour déterminer si vous avez les moyens financiers de payer votre loyer en temps et en heure, par conséquent, si vous ferez un bon locataire."
Modifié en dernier par canti le 15 mai 2019, 08:37, modifié 1 fois.

canti
Messages : 608
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4429 Message par canti » 15 mai 2019, 08:31

alexlyon a écrit :
15 mai 2019, 08:26


La similarité des petits gens sur le plan social et économique s'arrête là : le prolo petit blanc a le même boulot que l'immigré, mais il se pense différent et ne veut pas vivre avec lui.

Faut arrêter de pomper les phrases à Alain Soral, "Faut le dire, hein ?" :mrgreen:

theblackcarpet
Messages : 883
Enregistré le : 20 oct. 2009, 10:38

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4430 Message par theblackcarpet » 15 mai 2019, 09:28

Ave a écrit :
14 mai 2019, 19:57
theblackcarpet a écrit :
14 mai 2019, 18:06
Sauf que le monde de 1950 (loi 48) n'est pas le même que le monde de 2019 et que on ne peut pas extrapoler, enfin, bref je crois que tout a été dit.

Ce qui compte c'est la réalité, pas un article, franchement se taper la gestion d'un bien en direct pour gagner 5k€/an... sur la durée d'invest dans un scénario neutre..
Et me constituer un patrimoine.
On verra bien ce que va donner cette opération, en attendant je vous souhaite (sincèrement) que le LMNP ne disparaisse pas.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9217
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4431 Message par Vincent92 » 15 mai 2019, 09:29

Gpzzzz a écrit :
15 mai 2019, 06:12
Vincent92 a écrit :
14 mai 2019, 22:48
Gpzzzz a écrit :
14 mai 2019, 21:55
castralroc a écrit :
14 mai 2019, 21:40
Il y avait Ian Brossat sur rmc ce matin.
L'encadrement des loyers reviendra dans quelques semaines mais le gars était incapable de dire quand..
Soi disant qu'ls attendent un arrêté préfectoral. Pourvu que l'on soit sauvé par le prefet..

En tout cas, Il était fier de son bilan à la mairie de Paris en disant que la mairie a enormement investi pour des logements sociaux.

Bon en gros Paris sous mandature socialiste doit devenir une ville de logements sociaux :D

Prions pour qu'ils dégagent ... quand déjà ?
J' ai aucune raison d être contre la mise a disposition de logements sociaux en nombre même dans les plus grandes villes de France...
Au contraire je préfère que ce soit le contribuable plutôt qu un bailleur privé déjà aisé qui ramasse le pognon jeté soit disant par les fenêtres par le locataire...
Bon après faut voir a qui on loue.. :roll:
Biensur qu'il y a des raisons.
Une augmentation du nombre de logements sociaux dans une ville comme Paris entraînent une raréfaction du foncier privé et augmentent son prix.
Les gens comme toi (classe moyenne) sont chassés (par le prix et par raccrochet) vers d'autres villes.
Bref, il y a des gagnants (pauvres, idéalement issus de l'immigration) et des perdants (les gens comme toi qui paient plus cher leur bien à l'achat ou en location et subventionnent ces constructions).
Nan ce qui fait grimper les prix ce n est pas le type de logement mais la pression démographique qui augmente la demande.. sans l invasion migratoire du tiers monde de ces 40dernieres années, les 30% de français de la classe moyenne populaire serait logé en HLM et ne viendrait pas de concurrencer les 70% de français les plus riches qui sont sur le marché privé..
Tu n'es pas vraiment impacté par la classe moyenne populaire sur le marché privé car tu es plus riche. Tu es avant tout concurrencé par ceux qui sont aussi solvables ou plus solvables que toi. Et comme la transformation de logements privés en HLM entraîne une raréfaction du foncier privé dans les endroits où le foncier est rare (et qu'il y a un effet de propagation), c'est plus dur pour toi de te loger.
C'est toujours un facteur haussier pour les personnes comme toi, quand bien même ils seraient construits pour y loger la classe moyenne populaire. Mais tu as raison que s'il y avait des facteurs baissiers plus importants (le flux migratoire très négatif en est un) les prix pourraient baisser.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Ben92
+
+
Messages : 3325
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4432 Message par Ben92 » 15 mai 2019, 10:15

Vincent92 a écrit :
14 mai 2019, 22:48
Bref, il y a des gagnants (pauvres, idéalement issus de l'immigration) et des perdants (les gens comme toi qui paient plus cher leur bien à l'achat ou en location et subventionnent ces constructions).
Parmi les gagnants, il y a aussi les classes aisées déjà propriétaires d'un grand appartement à Paris : la raréfaction du foncier fait monter le prix de leur bien, et les HLM parisiens permettent de loger leur domesticité. Ce dernier point, je l'ai entendu de la propre bouche d'une connaissance proprio d'un 100m2 à Paris qui se réjouissait d'avoir femme de ménage et nounou à portée de main grâce à "Mme Hidalgo" . Tant pis pour les classes moyennes et moyennes sup, qui ne sont pas utiles aux riches. :twisted:

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30536
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4433 Message par ignatius » 15 mai 2019, 12:00

Gpzzzz a écrit :
15 mai 2019, 08:05
kamoulox a écrit :
15 mai 2019, 07:52
goinfrimmo a écrit :
15 mai 2019, 07:24
Quelle est la différence entre le nombre de logements dits HLM entre 1996 et aujourd'hui ?
1 million de logements en plus
Et 4 millions d africains :lol:
Vu que d'après ce forum ils vivent à 8 par logement, ça fait 500 000 logements de plus pour les "de souches" (comme les champignons).
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30536
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4434 Message par ignatius » 15 mai 2019, 12:04

Ben92 a écrit :
15 mai 2019, 10:15
Vincent92 a écrit :
14 mai 2019, 22:48
Bref, il y a des gagnants (pauvres, idéalement issus de l'immigration) et des perdants (les gens comme toi qui paient plus cher leur bien à l'achat ou en location et subventionnent ces constructions).
Parmi les gagnants, il y a aussi les classes aisées déjà propriétaires d'un grand appartement à Paris : la raréfaction du foncier fait monter le prix de leur bien, et les HLM parisiens permettent de loger leur domesticité. Ce dernier point, je l'ai entendu de la propre bouche d'une connaissance proprio d'un 100m2 à Paris qui se réjouissait d'avoir femme de ménage et nounou à portée de main grâce à "Mme Hidalgo" . Tant pis pour les classes moyennes et moyennes sup, qui ne sont pas utiles aux riches. :twisted:
Ben fallait être proprio avant que ça ne monte :mrgreen:
Ca me fait penser à Mimile qui dit toujours qu'il faut placer sur une AV "de plus de 8 ans". :wink:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
saturne
Messages : 1662
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4435 Message par saturne » 15 mai 2019, 12:54

Allez, encore, Katy Perry - Chained To The Rhythm

Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

alexlyon
-+
-+
Messages : 2493
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4436 Message par alexlyon » 15 mai 2019, 14:07

Tout le monde n'a pas vocation à devenir propriétaire foncier.
Seuls ceux qui en ont les moyens, en fait.

Pour les autres, la location est bienvenue.
Et elle convient aussi à d'autres que les locataires : il faut bien que les bailleurs aient des recettes locatives, pour rembourser leurs prêts ou disposer de revenus.

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5761
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4437 Message par goinfrimmo » 15 mai 2019, 14:29

Sur Zillow, avec un budget de 6500$/mois, j'ai trouvé un quadriplex (!) de 285m2. Bien sûr, il est au nord de Central Park, dans le quartier de Harlem: https://www.zillow.com/homes/for_rent/M ... ect/13_zm/. Au sud, je n'ai pas toutes les surfaces.
A Paris, l'appartement de plus de 285m2 le moins cher est celui-ci: https://www.bellesdemeures.com/annonces ... =0&places=[{cp:75}]&price=0%2fNaN&projects=1&qsversion=1.0&sort=a_px&surface=280%2fNaN&types=1%2c2&cmp=INTSL_ListToDetail. 7100€ TTC/8520 USD.

theblackcarpet
Messages : 883
Enregistré le : 20 oct. 2009, 10:38

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4438 Message par theblackcarpet » 15 mai 2019, 14:48

En tous cas le degré de certitude que pensent avoir certains sans avoir rien exécuté m'étonnera toujours sur ce forum.

La réalité se construit en dehors des études des échos ou d'un magasine lamda. :mrgreen:

En tous cas je comprends pourquoi les prix montent à Paris au moins 8)

fabien44
Messages : 1596
Enregistré le : 25 févr. 2010, 14:17

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4439 Message par fabien44 » 15 mai 2019, 15:43

Intéressant le retour d'XP sur PAris hier dans l'émission Recherche appart. Un jeune couple de primo demande à S.Plaza de leur trouver un 3P dans le 11/12eme pour 650ME euros.
Il leur trouve un 55m2 (une bouse d'ailleurs ahma), le couple pense qu'il est surestimé et fait une propale -5%. Plaza leur déconseille bien sûr mais n'en démord pas. Réponse du proprio: merci d'avoir répondu, mon appart est vendu...à mon prix :D

Ben92
+
+
Messages : 3325
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4440 Message par Ben92 » 15 mai 2019, 16:01

fabien44 a écrit :
15 mai 2019, 15:43
Intéressant le retour d'XP sur PAris hier dans l'émission Recherche appart. Un jeune couple de primo demande à S.Plaza de leur trouver un 3P dans le 11/12eme pour 650ME euros.
Il leur trouve un 55m2 (une bouse d'ailleurs ahma), le couple pense qu'il est surestimé et fait une propale -5%. Plaza leur déconseille bien sûr mais n'en démord pas. Réponse du proprio: merci d'avoir répondu, mon appart est vendu...à mon prix :D
La hausse des prix sur Paris est en train d’accélérer à un rythme effrayant. On ne trouve plus rien en dessous de 10k€ le m2. Pour un truc correct dans le 11e, maintenant c'est 12k€. A condition d'être le premier à faire une offre. :shock:
Ca ne m'étonnerait pas qu'on ait un +10% sur l'année 2019. C'est un truc de malade.

fabien44
Messages : 1596
Enregistré le : 25 févr. 2010, 14:17

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4441 Message par fabien44 » 15 mai 2019, 16:11

Le plus choquant c'est même pas les prix (car la demande est là et preneuse) mais la qualité globale plus que moyenne des biens en vente et qui partent au prix dans la journée (agencement pourri, isolation pourrie, finition pourrie, surface réduite vs nb pièces). Il suffit que ton bien soit pas trop dégueulasse et tu peux easy vendre à +10% du prix moyen du secteur.

PACA
-+
-+
Messages : 1935
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4442 Message par PACA » 15 mai 2019, 16:20

Concernant l'évolution possible de l’attractivité de Paris pour les études supérieures :
On peut supposer que les "vieux" enseignants actuels ont pu se loger quand l'immobilier était accessible, mais pour les nouveaux venus, même un prof de fac peut avoir des difficultés pour se loger correctement.
Au prix de l'immobilier actuel la perspective d'un emploi en IDF n'est pas très réjouissante, même à plus de 5000 euro/mois.(d'après ce que j'ai entendu, tous ceux que je connais chercheront à partir)
Une fuite des cerveaux est peut être prévisible, sauf pour des salariés cadres supérieurs du privé ?
Le 5eme étage sans ascenseur ça fait l'affaire pour des étudiants sans enfants mais pas pour des profs de fac.
Les meilleurs partiront.
Modifié en dernier par PACA le 15 mai 2019, 16:27, modifié 1 fois.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28028
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4443 Message par Gpzzzz » 15 mai 2019, 16:27

alexlyon a écrit :
15 mai 2019, 08:26
le prolo petit blanc a le même boulot que l'immigré, mais il se pense différent et ne veut pas vivre avec lui.
Intéressant ce propos car ça montre que tu n as strictement rien compris a la situation et au vote des classes blanches populaires :lol:

Ce qui leur pose problème ce n est pas la pauvreté des africains, comme tu le dis ils ont parfois les mêmes salaires voir même des revenus plus élevés en raison de la redistribution mais c est leur façon de vivre,leur coutume et leurs valeurs qui sont aux antipodes de ce qu'ils connaissent en tant qu européen..

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4447
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4444 Message par ddv » 15 mai 2019, 16:32

La fuite des cerveaux a déjà eu lieu: la preuve, je suis parti 8)
Mais de toutes façons, la plupart des gens pas riches qui bossent à Paris vivent (ou plutôt dorment) en banlieue.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28028
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4445 Message par Gpzzzz » 15 mai 2019, 16:35

Vincent92 a écrit :
15 mai 2019, 09:29
Gpzzzz a écrit :
15 mai 2019, 06:12
Vincent92 a écrit :
14 mai 2019, 22:48
Gpzzzz a écrit :
14 mai 2019, 21:55


J' ai aucune raison d être contre la mise a disposition de logements sociaux en nombre même dans les plus grandes villes de France...
Au contraire je préfère que ce soit le contribuable plutôt qu un bailleur privé déjà aisé qui ramasse le pognon jeté soit disant par les fenêtres par le locataire...
Bon après faut voir a qui on loue.. :roll:
Biensur qu'il y a des raisons.
Une augmentation du nombre de logements sociaux dans une ville comme Paris entraînent une raréfaction du foncier privé et augmentent son prix.
Les gens comme toi (classe moyenne) sont chassés (par le prix et par raccrochet) vers d'autres villes.
Bref, il y a des gagnants (pauvres, idéalement issus de l'immigration) et des perdants (les gens comme toi qui paient plus cher leur bien à l'achat ou en location et subventionnent ces constructions).
Nan ce qui fait grimper les prix ce n est pas le type de logement mais la pression démographique qui augmente la demande.. sans l invasion migratoire du tiers monde de ces 40dernieres années, les 30% de français de la classe moyenne populaire serait logé en HLM et ne viendrait pas de concurrencer les 70% de français les plus riches qui sont sur le marché privé..
Tu n'es pas vraiment impacté par la classe moyenne populaire sur le marché privé car tu es plus riche. Tu es avant tout concurrencé par ceux qui sont aussi solvables ou plus solvables que toi. Et comme la transformation de logements privés en HLM entraîne une raréfaction du foncier privé dans les endroits où le foncier est rare (et qu'il y a un effet de propagation), c'est plus dur pour toi de te loger.
C'est toujours un facteur haussier pour les personnes comme toi, quand bien même ils seraient construits pour y loger la classe moyenne populaire. Mais tu as raison que s'il y avait des facteurs baissiers plus importants (le flux migratoire très négatif en est un) les prix pourraient baisser.
Quand tu diminues la demande sur une partie du marché ça impacte forcément les autres et surtout ça joue sur les prix !

alexlyon
-+
-+
Messages : 2493
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4446 Message par alexlyon » 15 mai 2019, 16:36

Gpzzzz a écrit :
15 mai 2019, 16:27
alexlyon a écrit :
15 mai 2019, 08:26
le prolo petit blanc a le même boulot que l'immigré, mais il se pense différent et ne veut pas vivre avec lui.
Intéressant ce propos car ça montre que tu n as strictement rien compris a la situation et au vote des classes blanches populaires :lol:

Ce qui leur pose problème ce n est pas la pauvreté des africains, comme tu le dis ils ont parfois les mêmes salaires voir même des revenus plus élevés en raison de la redistribution mais c est leur façon de vivre,leur coutume et leurs valeurs qui sont aux antipodes de ce qu'ils connaissent en tant qu européen..
Tout à fait, on dit la même chose.
Comme énoncé, je répète :
1-Il a le même boulot que l'immigré (revenus)
2-il ne veut pas vivre avec lui (ce que tu appelles les valeurs, la façon de vivre, par lesquelles il se pense différent de lui).

alexlyon
-+
-+
Messages : 2493
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4447 Message par alexlyon » 15 mai 2019, 16:40

Pour ce qui est des patrimoines, ils augmentent chaque jour (trésorerie / épargne /dividendes)
Au contraire des biens parisiens, en quantité finie au mieux (et en nombre décroissant à la vente, certains trimestres).
A rapprocher du marché de l'art, irrationnel (quand on n'a pas de moyens).

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28028
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4448 Message par Gpzzzz » 15 mai 2019, 16:47

alexlyon a écrit :
15 mai 2019, 16:36
Gpzzzz a écrit :
15 mai 2019, 16:27
alexlyon a écrit :
15 mai 2019, 08:26
le prolo petit blanc a le même boulot que l'immigré, mais il se pense différent et ne veut pas vivre avec lui.
Intéressant ce propos car ça montre que tu n as strictement rien compris a la situation et au vote des classes blanches populaires :lol:

Ce qui leur pose problème ce n est pas la pauvreté des africains, comme tu le dis ils ont parfois les mêmes salaires voir même des revenus plus élevés en raison de la redistribution mais c est leur façon de vivre,leur coutume et leurs valeurs qui sont aux antipodes de ce qu'ils connaissent en tant qu européen..
Tout à fait, on dit la même chose.
Comme énoncé, je répète :
1-Il a le même boulot que l'immigré (revenus)
2-il ne veut pas vivre avec lui (ce que tu appelles les valeurs, la façon de vivre, par lesquelles il se pense différent de lui).
Ton propos est tendancieux en raison de l emploi de "il se pense différent de lui"..
Comme si il n y a que l argent qui comptait dans l équation et que le salaire était le seul facteur pour classer les gens...

Je comprends mieux ton raisonnement macro sur l immigration.. tu laisses de côté le plus important !
Mais bon ça m a juste fait marrer de lire ça on va pas polémiquer là dessus !

alexlyon
-+
-+
Messages : 2493
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4449 Message par alexlyon » 15 mai 2019, 17:14

Pour classer les CSP, ou les impôts à payer, il n'y a en effet que l'argent.
Mais bien heureusement chacun est libre de s'estimer comme il l'entend (les intermittents se voient comme des stars avec du génie s'ils le veulent, indépendamment du public ou du fisc).

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9217
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4450 Message par Vincent92 » 15 mai 2019, 17:50

Gpzzzz a écrit :
15 mai 2019, 16:35
Vincent92 a écrit :
15 mai 2019, 09:29
Gpzzzz a écrit :
15 mai 2019, 06:12
Vincent92 a écrit :
14 mai 2019, 22:48
Biensur qu'il y a des raisons.
Une augmentation du nombre de logements sociaux dans une ville comme Paris entraînent une raréfaction du foncier privé et augmentent son prix.
Les gens comme toi (classe moyenne) sont chassés (par le prix et par raccrochet) vers d'autres villes.
Bref, il y a des gagnants (pauvres, idéalement issus de l'immigration) et des perdants (les gens comme toi qui paient plus cher leur bien à l'achat ou en location et subventionnent ces constructions).
Nan ce qui fait grimper les prix ce n est pas le type de logement mais la pression démographique qui augmente la demande.. sans l invasion migratoire du tiers monde de ces 40dernieres années, les 30% de français de la classe moyenne populaire serait logé en HLM et ne viendrait pas de concurrencer les 70% de français les plus riches qui sont sur le marché privé..
Tu n'es pas vraiment impacté par la classe moyenne populaire sur le marché privé car tu es plus riche. Tu es avant tout concurrencé par ceux qui sont aussi solvables ou plus solvables que toi. Et comme la transformation de logements privés en HLM entraîne une raréfaction du foncier privé dans les endroits où le foncier est rare (et qu'il y a un effet de propagation), c'est plus dur pour toi de te loger.
C'est toujours un facteur haussier pour les personnes comme toi, quand bien même ils seraient construits pour y loger la classe moyenne populaire. Mais tu as raison que s'il y avait des facteurs baissiers plus importants (le flux migratoire très négatif en est un) les prix pourraient baisser.
Quand tu diminues la demande sur une partie du marché ça impacte forcément les autres et surtout ça joue sur les prix !
Diminuer la demande non solvable n'a pas d'impact (et ils ne le sont pas sur le bien que tu as/voulais acheté).
Tu as par contre raison de dire qu'il y a un impact sur les marchés où ils pourraient acheter (mais tu auras noté qu'il existe plusieurs marchés).
Modifié en dernier par Vincent92 le 15 mai 2019, 17:56, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Répondre