Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Ben92
-++
-++
Messages : 3754
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4901 Message par Ben92 » 19 mars 2020, 16:59

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 16:16
Cela dit, ça ne sera pas possible de tenir dans la durée et la stratégie de laisser faire n’est peutˆêtre pas plus mal. On passe un mauvais moment pendant 2 mois et après c’est terminé. Je pense que quand les soignants en auront plein le c.., que des opérations chirurgicales déprogrammées devront se faire tôt ou tard que les morts se compteront par centaines avec des lits en réa saturés, le gouvernement laissera faire et accompagnera plus qu’il ne dirigera.

Et une place en réa, c’est 2500 boules la journées, sans compter toutes les pertes fiscales et la dépense publique qui explose. Je ne donne pas 2 mois au bordel actuel pour tenir

De toute façon, c’est mathématiques. Il y a 11000 lits en réa disponibles en France. Il faut minimum 3 semaines de soin. Nous ne pouvons donc soigner un maximum de 190000 patients par an en mobilisant tous les hôpitaux MCO sur cette mission. Sachant qu’environ 700000 personnes en France auront besoin de soins en réa, c’est donc mission impossible.

Autant laisser pisser car en ce moment, cela revient à vider la mer à la petite cuillère.
Voilà.
Laisser la vie continuer son cours, et ne pas encombrer les hôpitaux avec les malades du covid.
En revanche, renforcer la chaine sanitaire pour absorber la vague de morts.
Avec l'aide de l'armée, on pourrait :
- monter de grands baraquements à proximité des hôpitaux pour accueillir les malades du covid sommairement sur des paillasses.
- creuser de grandes fosses communes pour ne pas laisser pourrir les cadavres sur place et répandre d'autres maladies
Et voilà. Rien d'autre à faire.

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4902 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 17:16

Pi-r2 a écrit :
19 mars 2020, 16:50
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 16:16
De toute façon, c’est mathématiques. Il y a 11000 lits en réa disponibles en France. Il faut minimum 3 semaines de soin. Nous ne pouvons donc soigner un maximum de 190000 patients par an en mobilisant tous les hôpitaux MCO sur cette mission. Sachant qu’environ 700000 personnes en France auront besoin de soins en réa, c’est donc mission impossible.

Autant laisser pisser car en ce moment, cela revient à vider la mer à la petite cuillère.
Avec un confinement bien réalisé et assez tôt on limite réellement la diffusion du virus, donc le nombre de cas totaux in fine. Donc il est réaliste de compter sur beaucoup moins de cas en confiant que sans confiner même sur une durée longue.
Ça peut effectivement fonctionner si l’épidémie est circonscrite à une région et si on parvient à la tuer dans l’œuf.

Dans le cas présent, elle est mondiale et tôt ou tard, le virus reviendra sur le territoire français. Comme très peu de français auront été atteints, la population ne sera pas immunisée et l’épidémie repartira de plus belle et notre économie ne supportera pas un 2D choc de cette ampleur.
Modifié en dernier par jobserve75 le 19 mars 2020, 17:19, modifié 1 fois.

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4903 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 17:18

Et encore moins le personnel médical et les soignants.

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4904 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 17:18

Ben92 a écrit :
19 mars 2020, 16:59
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 16:16
Cela dit, ça ne sera pas possible de tenir dans la durée et la stratégie de laisser faire n’est peutˆêtre pas plus mal. On passe un mauvais moment pendant 2 mois et après c’est terminé. Je pense que quand les soignants en auront plein le c.., que des opérations chirurgicales déprogrammées devront se faire tôt ou tard que les morts se compteront par centaines avec des lits en réa saturés, le gouvernement laissera faire et accompagnera plus qu’il ne dirigera.

Et une place en réa, c’est 2500 boules la journées, sans compter toutes les pertes fiscales et la dépense publique qui explose. Je ne donne pas 2 mois au bordel actuel pour tenir

De toute façon, c’est mathématiques. Il y a 11000 lits en réa disponibles en France. Il faut minimum 3 semaines de soin. Nous ne pouvons donc soigner un maximum de 190000 patients par an en mobilisant tous les hôpitaux MCO sur cette mission. Sachant qu’environ 700000 personnes en France auront besoin de soins en réa, c’est donc mission impossible.

Autant laisser pisser car en ce moment, cela revient à vider la mer à la petite cuillère.
Voilà.
Laisser la vie continuer son cours, et ne pas encombrer les hôpitaux avec les malades du covid.
En revanche, renforcer la chaine sanitaire pour absorber la vague de morts.
Avec l'aide de l'armée, on pourrait :
- monter de grands baraquements à proximité des hôpitaux pour accueillir les malades du covid sommairement sur des paillasses.
- creuser de grandes fosses communes pour ne pas laisser pourrir les cadavres sur place et répandre d'autres maladies
Et voilà. Rien d'autre à faire.
Je pense effectivement qu’on risque de parvenir à ce scénario dans de nombreux pays

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4905 Message par Pi-r2 » 19 mars 2020, 17:20

Je crois que vous ne réalisez pas bien les conséquences du laisser faire. Heureusement tous les pays vont être contraints de prendre des mesures, mais avec toutes les inconnues biologiques qui restent à préciser votre méthode conduit à prendre un risque énorme. En outre l'économie serait abattue complètement si tout le monde tombe malade ou panique à son échelle individuelle.
On aurait le confinement mais dans le désordre.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4906 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 17:38

Pi-r2 a écrit :
19 mars 2020, 17:20
Je crois que vous ne réalisez pas bien les conséquences du laisser faire. Heureusement tous les pays vont être contraints de prendre des mesures, mais avec toutes les inconnues biologiques qui restent à préciser votre méthode conduit à prendre un risque énorme. En outre l'économie serait abattue complètement si tout le monde tombe malade ou panique à son échelle individuelle.
On aurait le confinement mais dans le désordre.
Notre société moderne n’est plus habituée au pandémie grâce à la vaccination.

Mais il s’agit malheureusement d’un phénomène « naturel » quI contribue d’ailleurs à une sélection naturelle pour toutes les espèces.

Le confinement actuel permettra de sauver dans l’immédiat 5000 ou 10000 vie en France, peut-être 500000 ou 1M au niveau mondial. Mais comme je le dis : tôt ou tard, ce virus rattrapera l’ensemble de la société (y compris Singapour qui s’en est bien sorti pour le moment). Mais à quel prix?
De ce fait, nos finances publiques seront tellement exsangues que la santé publique en pâtira à plus long terme et génèrera encore plus de mort avec moins de prévention, moins de recherche, moins d’opérations coûteuses...et encore moins de personnels dans les hôpitaux.

Nos économies sont tellement interconnectées que le virus se propagera partout tant qu’il n’y aura pas d’immunité.

Après, je comprends les décisions politiques actuelles. Si on ne fait rien, le politique sera vivement critiqué. Dans l’immédiat, on fait ce que l’on peut mais après ce ne sera plus possible.

Comme je l’ai dit : il fallait laisser pisser.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10199
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4907 Message par Vincent92 » 19 mars 2020, 17:45

Fluctuat a écrit :
19 mars 2020, 16:42
roi.de.trefle a écrit :
19 mars 2020, 15:48
kamoulox a écrit :
19 mars 2020, 15:46
Ma femme est pas chiante, c’est moi qui freine pour l’alcool et pas l’inverse. Une descente que tu montes pas en vélo :lol:
Il parait qu'on vit plus vieux à deux que seul, je veux bien le croire, on se "modère" mutuellement, moi la vie de célibataire c'était souvent cigare et cognac le soir avec de la bonne musique, je n'aurai peut être pas fait centenaire :)
Il applique les conseils de coachs de drague à la c* :mrgreen: Tu m'étonnes qu'il reste solo.
Écouter des coachs en drague permet d'avoir un bon "packaging". Ce qui peut réellement permettre de coucher avec des femmes naïves ou bien celles qui n'ont pas envie de stabilité. Les femmes fonctionnant en général davantage de manière émotionnelle, avoir eu beaucoup d'interactions et des conseils permet de progresser rapidement et d'obtenir cela. C'est finalement assez facile sur une soirée de faire un "onemanshow" qui semble naturel avec de l'expérience en séduction.
Garder une femme intéressante et attirante demande par contre d'avoir une vie et une personnalité réellement intéressante. En cohérence avec le packaging (Packaging : j'habite à Boulogne dans un bel immeuble récent... découverte : dans un T1 :mrgreen: ). Et ce n'est pas en écoutant un coach qu'on en a une. C'est donc plus difficile.
Pour ma part, je ne vois pas bien l'intérêt de multiplier les conquêtes mises à part pour un homme qui a besoin de reprendre confiance en lui. Même sexuellement, c'est beaucoup moins bien (il y a le préservatif, sa partenaire ne sait pas ce qu'on aime et inversement, on se met globalement en couple avec quelqu'un qui est compatible sexuellement, ...) et cela amène une certaine précarité affective (il faut sans cesse mettre beaucoup d'énergie voir d'argent - surtout si on est un homme - et recommencer).
Je comprends que chacun n'ait pas les mêmes envies. Et il est possible que Ben n'essaie vraiment pas de se caser. Ceci dit, c'est complètement c0n de penser qu'on est forcément plus malheureux si on ne multiplie pas les conquêtes. Cela prouve qu'on a bien ingurgité les conneries marketing de l'époque.
Ignoré : Cagou780

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 2155
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4908 Message par Nouveau stephanois » 19 mars 2020, 18:09

Cela ne m'étonnerait même pas qu'il ait traîné ses guêtres sur FTS dans les 2000's.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4909 Message par Pi-r2 » 19 mars 2020, 19:05

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 17:38
Comme je l’ai dit : il fallait laisser pisser.
Donc on est encore au moyen âge, c'est ça ? Autant ne pas bosser alors si c'est pour crever comme ça.
Ce que tu ne saisis pas, c'est qu'une pandémie peut faire bien plus mal qu'on ne le croit avec une seconde vague plus mortelle et mutée donc sans plus d'immunité, par exemple.
Ou avec l'apparition de cancers chez les survivants contaminés. Laisser faire c'est jouer avec le feu.

Ce qu'on voit c'est que la course au profit a conduit à une impasse évolutive où un virus nous ramène au moyen âge.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Fluctuat
-+
-+
Messages : 2000
Enregistré le : 27 avr. 2011, 11:45
Localisation : Ici, là, ou ailleurs

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4910 Message par Fluctuat » 19 mars 2020, 19:50

Vincent92 a écrit :
19 mars 2020, 17:45
Fluctuat a écrit :
19 mars 2020, 16:42
roi.de.trefle a écrit :
19 mars 2020, 15:48
kamoulox a écrit :
19 mars 2020, 15:46
Ma femme est pas chiante, c’est moi qui freine pour l’alcool et pas l’inverse. Une descente que tu montes pas en vélo :lol:
Il parait qu'on vit plus vieux à deux que seul, je veux bien le croire, on se "modère" mutuellement, moi la vie de célibataire c'était souvent cigare et cognac le soir avec de la bonne musique, je n'aurai peut être pas fait centenaire :)
Il applique les conseils de coachs de drague à la c* :mrgreen: Tu m'étonnes qu'il reste solo.
Écouter des coachs en drague permet d'avoir un bon "packaging". Ce qui peut réellement permettre de coucher avec des femmes naïves ou bien celles qui n'ont pas envie de stabilité. Les femmes fonctionnant en général davantage de manière émotionnelle, avoir eu beaucoup d'interactions et des conseils permet de progresser rapidement et d'obtenir cela. C'est finalement assez facile sur une soirée de faire un "onemanshow" qui semble naturel avec de l'expérience en séduction.
Garder une femme intéressante et attirante demande par contre d'avoir une vie et une personnalité réellement intéressante. En cohérence avec le packaging (Packaging : j'habite à Boulogne dans un bel immeuble récent... découverte : dans un T1 :mrgreen: ). Et ce n'est pas en écoutant un coach qu'on en a une. C'est donc plus difficile.
Pour ma part, je ne vois pas bien l'intérêt de multiplier les conquêtes mises à part pour un homme qui a besoin de reprendre confiance en lui. Même sexuellement, c'est beaucoup moins bien (il y a le préservatif, sa partenaire ne sait pas ce qu'on aime et inversement, on se met globalement en couple avec quelqu'un qui est compatible sexuellement, ...) et cela amène une certaine précarité affective (il faut sans cesse mettre beaucoup d'énergie voir d'argent - surtout si on est un homme - et recommencer).
Je comprends que chacun n'ait pas les mêmes envies. Et il est possible que Ben n'essaie vraiment pas de se caser. Ceci dit, c'est complètement c0n de penser qu'on est forcément plus malheureux si on ne multiplie pas les conquêtes. Cela prouve qu'on a bien ingurgité les conneries marketing de l'époque.
On n'est pas forcément plus malheureux, on est bien d'accord. Mais on vit moins vieux- en tout cas pour les hommes.

Sinon Ben se vante de collectionner les gazelles et je veux bien croire qu'il fasse des touches avec ce type de conseils. Là où il est ridicule c'est quand il prétend donner des conseils conjugaux" instaurer un rapport de force", en s'appuyant sur des techniques de drague qui font de la femme une cible et non une partenaire. C'est cela que je relevais : l'inadéquation de sa vision déformée par ce type de site avec ce que peut être une relation de couple. Après bien d'accord que chacun fait ce qu'il veut, mais faut pas la ramener quand on a 0 idée de ce dont on parle.

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4911 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 20:31

Pi-r2 a écrit :
19 mars 2020, 19:05
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 17:38
Comme je l’ai dit : il fallait laisser pisser.
Donc on est encore au moyen âge, c'est ça ? Autant ne pas bosser alors si c'est pour crever comme ça.
Ce que tu ne saisis pas, c'est qu'une pandémie peut faire bien plus mal qu'on ne le croit avec une seconde vague plus mortelle et mutée donc sans plus d'immunité, par exemple.
Ou avec l'apparition de cancers chez les survivants contaminés. Laisser faire c'est jouer avec le feu.

Ce qu'on voit c'est que la course au profit a conduit à une impasse évolutive où un virus nous ramène au moyen âge.
Tu as tes convictions. J’ai les miennes.
Comme tu le précises, la 2D vague n’intervient qu’avec la politique actuelle; il y aurait moins de risque de mutation avec une seule vague
Laisser pisser est la meilleure solution.
Certains pays ont également cette conviction comme le Mexique. La Grande-Bretagne était également partie sur cette stratégie (d’autant qu’elle ne dispose que peu de lits en réa) mais devant la pression publique, le 1er ministre a cédé. Une connerie.

J’ai également entendu parler d’un traitement médical miracle qui aurait été trouvé. C’est la pire des choses car si des milliers de personnes sont traitées, le risque de mutation est énorme que le virus résiste à ce traitement. Il ne ferait plus 2 à 3% de létalité mais de 20 à 30% par exemple.
Même si les coronavirus mutent peu et sont assez stables, ce risque existe.

A vouloir prévenir et réparer, on fait souvent plus de dégâts.

Ce n’est pas un retour au moyen âge. C’est tout simplement la nature qui nous rappelle que même avec toute la science et la technologie de l’homme, l’humanité n’est pas invincible contre ce type de phénomène. Laisser la nature et les sélections en l’absence de certitude comme un vaccin est souvent la meilleure des solutions.

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4912 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 20:49

Pour en revenir au sujet initial, je prédis une crise des dettes souveraines majeure en zone euros, un égoïsme de l’Allemagne (seule puissance à franchir cette crise) pour mutualiser les dettes souveraines et donc un éclatement de la zone euro dans les 2 à 3 ans.
A cela s’ajoutera, une montée en flèche du chômage et un appauvrissement généralisé en Europe avec une déflation des nombreuses monnaies nationales (suite à l’abandon de l’euro).
Il y aura des monnaies locales transitoires type euros-mark, euros-francs, euros-pesetas... le temps de laisser une convergence de cette zone euro éclatée.

On maintiendra peut-être les 10000 le m2 à Paris mais en euro-francs.

Quant aux Etats-Unis, habituées à une croissance bodybuildée au déficit budgétaire financé par des prêts des chinois, je prédis une très grave récession et l’absence de confiance des chinois à financer le niveau de vie des ricains.

Je n’exclus pas non quelques grandes faillites de banques ou de fleurons industriels.

Bref, ce sera un beau bordel.

Quelle stratégie immobilière à avoir dans ce cas : notre pognon perdra de sa valeur suite à la déflation. A voir si l’immobilier perdra autant de valeur. Ce n’est pas si sûr.

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20763
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4913 Message par EmileZola » 19 mars 2020, 20:51

Pi-r2 a écrit :
19 mars 2020, 16:50
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 16:16
De toute façon, c’est mathématiques. Il y a 11000 lits en réa disponibles en France. Il faut minimum 3 semaines de soin. Nous ne pouvons donc soigner un maximum de 190000 patients par an en mobilisant tous les hôpitaux MCO sur cette mission. Sachant qu’environ 700000 personnes en France auront besoin de soins en réa, c’est donc mission impossible.

Autant laisser pisser car en ce moment, cela revient à vider la mer à la petite cuillère.
Avec un confinement bien réalisé et assez tôt on limite réellement la diffusion du virus, donc le nombre de cas totaux in fine. Donc il est réaliste de compter sur beaucoup moins de cas en confiant que sans confiner même sur une durée longue.
+1
Ces calculs sont bidons. La pandémie ne va pas durer une année.

canti
Messages : 737
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4914 Message par canti » 19 mars 2020, 20:57

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 20:49
Pour en revenir au sujet initial, je prédis une crise des dettes souveraines majeure en zone euros, un égoïsme de l’Allemagne (seule puissance à franchir cette crise) pour mutualiser les dettes souveraines et donc un éclatement de la zone euro dans les 2 à 3 ans.
A cela s’ajoutera, une montée en flèche du chômage et un appauvrissement généralisé en Europe avec une déflation des nombreuses monnaies nationales (suite à l’abandon de l’euro).

notre pognon perdra de sa valeur suite à la déflation.
C'est l'inverse plutôt
En cas de déflation, c'est à dire de baisse des prix. Ton pognon prendra de la valeur

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4915 Message par Pi-r2 » 19 mars 2020, 21:02

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 20:31
Comme tu le précises, la 2D vague n’intervient qu’avec la politique actuelle; il y aurait moins de risque de mutation avec une seule vague
c'est faux.
Il y a plus de risques de mutations en multipliant les cas, donc en laissant faire.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

canti
Messages : 737
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4916 Message par canti » 19 mars 2020, 21:10

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 20:31
Pi-r2 a écrit :
19 mars 2020, 19:05
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 17:38
Comme je l’ai dit : il fallait laisser pisser.
Donc on est encore au moyen âge, c'est ça ? Autant ne pas bosser alors si c'est pour crever comme ça.
Ce que tu ne saisis pas, c'est qu'une pandémie peut faire bien plus mal qu'on ne le croit avec une seconde vague plus mortelle et mutée donc sans plus d'immunité, par exemple.
Ou avec l'apparition de cancers chez les survivants contaminés. Laisser faire c'est jouer avec le feu.

Ce qu'on voit c'est que la course au profit a conduit à une impasse évolutive où un virus nous ramène au moyen âge.
Tu as tes convictions. J’ai les miennes.
Comme tu le précises, la 2D vague n’intervient qu’avec la politique actuelle; il y aurait moins de risque de mutation avec une seule vague
Laisser pisser est la meilleure solution.
Certains pays ont également cette conviction comme le Mexique. La Grande-Bretagne était également partie sur cette stratégie (d’autant qu’elle ne dispose que peu de lits en réa) mais devant la pression publique, le 1er ministre a cédé. Une connerie.

Est ce que tu es meilleur que les experts virologues pour dire si il y a besoin ou non d'un confinement ?
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 17:38
Tu as tes convictions. J’ai les miennes.

J’ai également entendu parler d’un traitement médical miracle
qui aurait été trouvé. C’est la pire des choses car si des milliers de personnes sont traitées, le risque de mutation est énorme que le virus résiste à ce traitement. Il ne ferait plus 2 à 3% de létalité mais de 20 à 30% par exemple.
Même si les coronavirus mutent peu et sont assez stables, ce risque existe.
Tu crois au miracle ????
Tu m'as convaincu, la meilleure option est de rester confiné :roll:
Modifié en dernier par canti le 19 mars 2020, 21:24, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4917 Message par Pi-r2 » 19 mars 2020, 21:21

canti a écrit :
19 mars 2020, 21:10
la meilleure option est de rester confiné
C'est clairement la meilleure option à titre personnel en tous cas. J'avais commencé à le faire avant que ça devienne à la mode. (annulations des sorties prévues, stocks faits en avance)
Pas envie de servir de cobaye à cette saloperie.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19701
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4918 Message par wasabi » 19 mars 2020, 21:30

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 16:45
Comme l’a dit Macron, nous sommes en guerre mais c’est l’inverse des autres guerre. On sacrifie du pognon pour essayer de sauver des vies humaines.
c'est surtout tout l'inverse d'un investissement, normalement les dépenses publiques ont une notion de retour sur investissement :
-on forme les enfants de manière à ce que plus tard le pays y gagne avec des travailleurs formés
-on soigne les gens de manière à ce qu'un pays en bonne santé ait des gens qui travaillent mieux
-on donne diverses sociales pour contenir les externalités de la pauvreté sur la société moyenne (vol, violence rançons...)
-on donne des retraites pour que les actifs se tuent à la tâche en se disant qu'ils seront pris en charge
-on construit des routes pour développer le commerce / le tourisme / l'économie...

A la fin on est censé gagner plus si ça se passe bien que ce que ça a coûté.
Mais pas ici, ici on dépense pour le plaisir de rallonger la vie de gens qui sont essentiellement en fin de vie.

Il y a quelque chose d'étrange là dedans, une telle débauche de moyens et un tel handicap pour le pays, pour un objectif si minime.

Donc soit :
-les gouvernants sont fous
-soit il y a d'autres conséquences de cette maladie qu'on ne nous dit pas -style X% des moins de 50/ 40 /30 ans touchés qui deviennent lourdement handicapés-
-soit, le truc le plus trash, l'amateurisme dans lequel tout est fait (transports en communs toujours actifs, élections maintenues, confinement à deux francs sur l'honneur, scandale des masques, visites régulières en hôpital ou en Ehpad du personnel politique, confinement pas annoncé à valeur immédiate mais avec un délai de manière à ce que la fourmilière parisienne contaminée se répande en Province...) a comme but de tuer réellement ces gens qui sont en moyenne des poids pour la collectivité, ce qui va amoindrir la nécessité des réformes retraites / travail / sécu qui ne passent pas socialement, mais en faisant croire en apparence qu'on a voulu les sauver.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4919 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 22:30

Pi-r2 a écrit :
19 mars 2020, 21:02
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 20:31
Comme tu le précises, la 2D vague n’intervient qu’avec la politique actuelle; il y aurait moins de risque de mutation avec une seule vague
c'est faux.
Il y a plus de risques de mutations en multipliant les cas, donc en laissant faire.
Il y aura effectivement moins de cas avec 2, 3, 4 ou 5 vagues mais à chaque vague, nous allons épargner 10000 vies environ pour un coût de plusieurs milliards et d’autres pathologies vont se développer suite à un système de soins en déliquescence.

Entre 600000 morts avec une vague ou 590000 en 2 vagues (environ 10000 la 1ère et 580000 la 2ème), le risque d’un surplus de mutation est faible
Modifié en dernier par jobserve75 le 19 mars 2020, 22:45, modifié 1 fois.

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4920 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 22:32

canti a écrit :
19 mars 2020, 20:57
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 20:49
Pour en revenir au sujet initial, je prédis une crise des dettes souveraines majeure en zone euros, un égoïsme de l’Allemagne (seule puissance à franchir cette crise) pour mutualiser les dettes souveraines et donc un éclatement de la zone euro dans les 2 à 3 ans.
A cela s’ajoutera, une montée en flèche du chômage et un appauvrissement généralisé en Europe avec une déflation des nombreuses monnaies nationales (suite à l’abandon de l’euro).

notre pognon perdra de sa valeur suite à la déflation.
C'est l'inverse plutôt
En cas de déflation, c'est à dire de baisse des prix. Ton pognon prendra de la valeur
Je ne parle pas d’une déflation au sens inverse d’une inflation mais d’une déflation par rapport aux autres monnaies étrangères. Dans ce dernier cas, la monnaie nationale perd en pouvoir d’achat. Cela revient à plus cher d’acheter à l’étranger.

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4921 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 22:37

canti a écrit :
19 mars 2020, 21:10
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 20:31
Pi-r2 a écrit :
19 mars 2020, 19:05
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 17:38
Comme je l’ai dit : il fallait laisser pisser.
Donc on est encore au moyen âge, c'est ça ? Autant ne pas bosser alors si c'est pour crever comme ça.
Ce que tu ne saisis pas, c'est qu'une pandémie peut faire bien plus mal qu'on ne le croit avec une seconde vague plus mortelle et mutée donc sans plus d'immunité, par exemple.
Ou avec l'apparition de cancers chez les survivants contaminés. Laisser faire c'est jouer avec le feu.

Ce qu'on voit c'est que la course au profit a conduit à une impasse évolutive où un virus nous ramène au moyen âge.
Tu as tes convictions. J’ai les miennes.
Comme tu le précises, la 2D vague n’intervient qu’avec la politique actuelle; il y aurait moins de risque de mutation avec une seule vague
Laisser pisser est la meilleure solution.
Certains pays ont également cette conviction comme le Mexique. La Grande-Bretagne était également partie sur cette stratégie (d’autant qu’elle ne dispose que peu de lits en réa) mais devant la pression publique, le 1er ministre a cédé. Une connerie.

Est ce que tu es meilleur que les experts virologues pour dire si il y a besoin ou non d'un confinement ?
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 17:38
Tu as tes convictions. J’ai les miennes.

J’ai également entendu parler d’un traitement médical miracle
qui aurait été trouvé. C’est la pire des choses car si des milliers de personnes sont traitées, le risque de mutation est énorme que le virus résiste à ce traitement. Il ne ferait plus 2 à 3% de létalité mais de 20 à 30% par exemple.
Même si les coronavirus mutent peu et sont assez stables, ce risque existe.
Tu crois au miracle ????
Tu m'as convaincu, la meilleure option est de rester confiné :roll:
Je n’ai pas cette prétention d’être meilleur. J’ai surtout le sentiment que cette situation n’a pas été réellement expertisée par les meilleurs virologues comme tu dis et que la décision actuelle est surtout politique mais va à l’encontre du bon sens général.

Relis mon mél, je ne crois pas justement au miracle d’un médicament, bien au contraire. Mon terme était ironique et facilement déchiffrable pourtant.

Mais à titre individuel, je reste aussi confiné.

E

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4922 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 22:39

EmileZola a écrit :
19 mars 2020, 20:51
Pi-r2 a écrit :
19 mars 2020, 16:50
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 16:16
De toute façon, c’est mathématiques. Il y a 11000 lits en réa disponibles en France. Il faut minimum 3 semaines de soin. Nous ne pouvons donc soigner un maximum de 190000 patients par an en mobilisant tous les hôpitaux MCO sur cette mission. Sachant qu’environ 700000 personnes en France auront besoin de soins en réa, c’est donc mission impossible.

Autant laisser pisser car en ce moment, cela revient à vider la mer à la petite cuillère.
Avec un confinement bien réalisé et assez tôt on limite réellement la diffusion du virus, donc le nombre de cas totaux in fine. Donc il est réaliste de compter sur beaucoup moins de cas en confiant que sans confiner même sur une durée longue.
+1
Ces calculs sont bidons. La pandémie ne va pas durer une année.
Pour le coup, ce n’est pas l’avis des meilleurs virologues et épidémiologistes... l’épidémie durera tant qu’une proportion suffisante d’une population d’un territoire (Environ 60%) ne soit pas immunisée soit par contamination, soit par un vaccin. En matière de vaccin, il ne faut pas y compter avant 12 mois facilement et plusieurs vagues auront eu le temps de faire des dégâts et d’assécher nos finances publiques
Modifié en dernier par jobserve75 le 19 mars 2020, 22:43, modifié 1 fois.

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4923 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 22:40

Pi-r2 a écrit :
19 mars 2020, 21:21
canti a écrit :
19 mars 2020, 21:10
la meilleure option est de rester confiné
C'est clairement la meilleure option à titre personnel en tous cas. J'avais commencé à le faire avant que ça devienne à la mode. (annulations des sorties prévues, stocks faits en avance)
Pas envie de servir de cobaye à cette saloperie.
Entièrement d’accord avec ces propos

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4924 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 22:42

wasabi a écrit :
19 mars 2020, 21:30
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 16:45
Comme l’a dit Macron, nous sommes en guerre mais c’est l’inverse des autres guerre. On sacrifie du pognon pour essayer de sauver des vies humaines.
c'est surtout tout l'inverse d'un investissement, normalement les dépenses publiques ont une notion de retour sur investissement :
-on forme les enfants de manière à ce que plus tard le pays y gagne avec des travailleurs formés
-on soigne les gens de manière à ce qu'un pays en bonne santé ait des gens qui travaillent mieux
-on donne diverses sociales pour contenir les externalités de la pauvreté sur la société moyenne (vol, violence rançons...)
-on donne des retraites pour que les actifs se tuent à la tâche en se disant qu'ils seront pris en charge
-on construit des routes pour développer le commerce / le tourisme / l'économie...

A la fin on est censé gagner plus si ça se passe bien que ce que ça a coûté.
Mais pas ici, ici on dépense pour le plaisir de rallonger la vie de gens qui sont essentiellement en fin de vie.

Il y a quelque chose d'étrange là dedans, une telle débauche de moyens et un tel handicap pour le pays, pour un objectif si minime.

Donc soit :
-les gouvernants sont fous
-soit il y a d'autres conséquences de cette maladie qu'on ne nous dit pas -style X% des moins de 50/ 40 /30 ans touchés qui deviennent lourdement handicapés-
-soit, le truc le plus trash, l'amateurisme dans lequel tout est fait (transports en communs toujours actifs, élections maintenues, confinement à deux francs sur l'honneur, scandale des masques, visites régulières en hôpital ou en Ehpad du personnel politique, confinement pas annoncé à valeur immédiate mais avec un délai de manière à ce que la fourmilière parisienne contaminée se répande en Province...) a comme but de tuer réellement ces gens qui sont en moyenne des poids pour la collectivité, ce qui va amoindrir la nécessité des réformes retraites / travail / sécu qui ne passent pas socialement, mais en faisant croire en apparence qu'on a voulu les sauver.
Je partage cette analyse.

Concernant la décision, je pense qu’elle est politique. Un gouvernement aurait été très fortement critiqué s’il n’avait pas tout mis en œuvre pour éviter le pire.

Mais ces mesures auront plus d’effets pervers sur le moyen-long terme en matière de santé publique.

canti
Messages : 737
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4925 Message par canti » 19 mars 2020, 22:52

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 22:32
canti a écrit :
19 mars 2020, 20:57
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 20:49
Pour en revenir au sujet initial, je prédis une crise des dettes souveraines majeure en zone euros, un égoïsme de l’Allemagne (seule puissance à franchir cette crise) pour mutualiser les dettes souveraines et donc un éclatement de la zone euro dans les 2 à 3 ans.
A cela s’ajoutera, une montée en flèche du chômage et un appauvrissement généralisé en Europe avec une déflation des nombreuses monnaies nationales (suite à l’abandon de l’euro).

notre pognon perdra de sa valeur suite à la déflation.
C'est l'inverse plutôt
En cas de déflation, c'est à dire de baisse des prix. Ton pognon prendra de la valeur
Je ne parle pas d’une déflation au sens inverse d’une inflation mais d’une déflation par rapport aux autres monnaies étrangères. Dans ce dernier cas, la monnaie nationale perd en pouvoir d’achat. Cela revient à plus cher d’acheter à l’étranger.
ah ok.... je comprends mieux, tu n'utilises pas le bon terme c'est pour ça... Ce n'est pas déflation mais dévaluation

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4791
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4926 Message par ddv » 19 mars 2020, 23:02

Pour les défenseurs du laisser faire, pourquoi dans ce cas ne pas faire la même chose pour le sida ? Il y a des personnes qui ont développé une défense immunitaire contre cette maladie, donc arrêtons de fabriquer des préservatifs et laissons faire la nature pour éradiquer les personnes qui ne développent pas de défense immunitaire ... :roll:
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4927 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 23:05

canti a écrit :
19 mars 2020, 22:52
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 22:32
canti a écrit :
19 mars 2020, 20:57
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 20:49
Pour en revenir au sujet initial, je prédis une crise des dettes souveraines majeure en zone euros, un égoïsme de l’Allemagne (seule puissance à franchir cette crise) pour mutualiser les dettes souveraines et donc un éclatement de la zone euro dans les 2 à 3 ans.
A cela s’ajoutera, une montée en flèche du chômage et un appauvrissement généralisé en Europe avec une déflation des nombreuses monnaies nationales (suite à l’abandon de l’euro).

notre pognon perdra de sa valeur suite à la déflation.
C'est l'inverse plutôt
En cas de déflation, c'est à dire de baisse des prix. Ton pognon prendra de la valeur

Je ne parle pas d’une déflation au sens inverse d’une inflation mais d’une déflation par rapport aux autres monnaies étrangères. Dans ce dernier cas, la monnaie nationale perd en pouvoir d’achat. Cela revient à plus cher d’acheter à l’étranger.
ah ok.... je comprends mieux, tu n'utilises pas le bon terme c'est pour ça... Ce n'est pas déflation mais dévaluation
Ah oui, pardon. Avec mes excuses

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4928 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 23:08

ddv a écrit :
19 mars 2020, 23:02
Pour les défenseurs du laisser faire, pourquoi dans ce cas ne pas faire la même chose pour le sida ? Il y a des personnes qui ont développé une défense immunitaire contre cette maladie, donc arrêtons de fabriquer des préservatifs et laissons faire la nature pour éradiquer les personnes qui ne développent pas de défense immunitaire ... :roll:
Sauf que pour le sida, le RO, c’est-à-dire la contamination du virus vers d’autres personnes n’est pas de 2 à 3 comme pour le covid-19 et que les mesures de prévention ne sont pas aussi contraignantes également.

canti
Messages : 737
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4929 Message par canti » 19 mars 2020, 23:10

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 23:05
canti a écrit :
19 mars 2020, 22:52
jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 22:32
canti a écrit :
19 mars 2020, 20:57

C'est l'inverse plutôt
En cas de déflation, c'est à dire de baisse des prix. Ton pognon prendra de la valeur

Je ne parle pas d’une déflation au sens inverse d’une inflation mais d’une déflation par rapport aux autres monnaies étrangères. Dans ce dernier cas, la monnaie nationale perd en pouvoir d’achat. Cela revient à plus cher d’acheter à l’étranger.
ah ok.... je comprends mieux, tu n'utilises pas le bon terme c'est pour ça... Ce n'est pas déflation mais dévaluation
Ah oui, pardon. Avec mes excuses
pas besoin de t'excuser :wink:

jobserve75
Messages : 806
Enregistré le : 12 juil. 2014, 18:44

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4930 Message par jobserve75 » 19 mars 2020, 23:34

En matière d’amateurisme scientifico-politico-français, vous pouvez lire cet article :

https://www.lemonde.fr/idees/article/20 ... _3232.html

Le truc que j’adore est la mesure barrière d’un mètre et pas plus de 15 mn. Bien sûr, le virus attend 15 mn et ne franchit pas 1 mètre. C’est débile. Les risques de contamination diminuent certainement drastiquement en respectant ces consignes mais existent certainement.
Ne étude américaine récente dit que le virus résisterait 3h dans l’air, il a largement le temps de parcourir plus d’un mètre.
Et le site de la sécu dit qu’en cas de contamination pour une grippe saisonnière, il faut aérer régulièrement les pièces de manière à chasser les particules de virus.
Mais cette consigne n’existe pas pour le convid 19 car il ne resterait pas en suspension dans l’air.?. Oui bien sûr.

Et le pompon du pompon est que je travaille justement dans un hôpital (en psychiatrie). Notre direction nous a dit que pour réaliser une consultation d’un patient présentant des symptômes de Covid 19, il faut mettre le masque au patient mais pas pour nous. On ne risque rien si on respecte les fameux un mètre et les 15 mn. Au passage, cela nous oblige à torcher nos consultations psychiatriques en 15 mn alors qu’il en faut souvent le triple pour une 1ère analyse.

C’était juste mon coup de gueule

canti
Messages : 737
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4931 Message par canti » 19 mars 2020, 23:55

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 23:34
En matière d’amateurisme scientifico-politico-français, vous pouvez lire cet article :

https://www.lemonde.fr/idees/article/20 ... _3232.html

Le truc que j’adore est la mesure barrière d’un mètre et pas plus de 15 mn. Bien sûr, le virus attend 15 mn et ne franchit pas 1 mètre. C’est débile. Les risques de contamination diminuent certainement drastiquement en respectant ces consignes mais existent certainement.
Ne étude américaine récente dit que le virus résisterait 3h dans l’air, il a largement le temps de parcourir plus d’un mètre.
Et le site de la sécu dit qu’en cas de contamination pour une grippe saisonnière, il faut aérer régulièrement les pièces de manière à chasser les particules de virus.
Mais cette consigne n’existe pas pour le convid 19 car il ne resterait pas en suspension dans l’air.?. Oui bien sûr.

Et le pompon du pompon est que je travaille justement dans un hôpital (en psychiatrie). Notre direction nous a dit que pour réaliser une consultation d’un patient présentant des symptômes de Covid 19, il faut mettre le masque au patient mais pas pour nous. On ne risque rien si on respecte les fameux un mètre et les 15 mn. Au passage, cela nous oblige à torcher nos consultations psychiatriques en 15 mn alors qu’il en faut souvent le triple pour une 1ère analyse.

C’était juste mon coup de gueule
comme l'histoire de se laver les mains régulièrement pour éviter d'être contaminé, au moins l'avantage c'est que davantage de personnes se lavaient les mains après avoir été aux toilettes :mrgreen:

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4932 Message par Pi-r2 » 20 mars 2020, 06:01

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 22:30
Entre 600000 morts avec une vague ou 590000 en 2 vagues (environ 10000 la 1ère et 580000 la 2ème), le risque d’un surplus de mutation est faible
fantaisiste, la seconde vague ou pas, puis la troisième peuvent être étouffées si on gère ça correctement. L'expérience de la première doit être suffisante. Et l'économie, ben on applique le laisser faire, elle s'adaptera. ça aura l'avantage de faire disparaître les boites préhistoriques qui refusent le télétravail.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4933 Message par Pi-r2 » 20 mars 2020, 06:03

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 22:37

J’ai surtout le sentiment que cette situation n’a pas été réellement expertisée par les meilleurs virologues comme tu dis et que la décision actuelle est surtout politique mais va à l’encontre du bon sens général.
dans tous les pays ? Heureusement certains pays comme la Turquie ne prennent aucune précaution. On pourra comparer.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4934 Message par Pi-r2 » 20 mars 2020, 06:05

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 23:34
Le truc que j’adore est la mesure barrière d’un mètre et pas plus de 15 mn. Bien sûr, le virus attend 15 mn et ne franchit pas 1 mètre. C’est débile. Les risques de contamination diminuent certainement drastiquement en respectant ces consignes mais existent certainement.
Ne étude américaine récente dit que le virus résisterait 3h dans l’air, il a largement le temps de parcourir plus d’un mètre.
Et le site de la sécu dit qu’en cas de contamination pour une grippe saisonnière, il faut aérer régulièrement les pièces de manière à chasser les particules de virus.
Mais cette consigne n’existe pas pour le convid 19 car il ne resterait pas en suspension dans l’air.?. Oui bien sûr.
En effet. Et la distance d'un mètre est "importante" mais les masques sont "inutiles" :roll:
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Ben92
-++
-++
Messages : 3754
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4935 Message par Ben92 » 20 mars 2020, 10:06

wasabi a écrit :
19 mars 2020, 21:30
Mais pas ici, ici on dépense pour le plaisir de rallonger la vie de gens qui sont essentiellement en fin de vie.
Mais +1000 !!! Je me sens moins seul à penser ça.
Enfin des voies s'élèvent pour dénoncer cette aberration.
wasabi a écrit :
19 mars 2020, 21:30
-soit, le truc le plus trash, l'amateurisme dans lequel tout est fait (transports en communs toujours actifs, élections maintenues, confinement à deux francs sur l'honneur, scandale des masques, visites régulières en hôpital ou en Ehpad du personnel politique, confinement pas annoncé à valeur immédiate mais avec un délai de manière à ce que la fourmilière parisienne contaminée se répande en Province...) a comme but de tuer réellement ces gens qui sont en moyenne des poids pour la collectivité, ce qui va amoindrir la nécessité des réformes retraites / travail / sécu qui ne passent pas socialement, mais en faisant croire en apparence qu'on a voulu les sauver.
Voilà, ne cherche pas plus loin.
Le gouvernement va dans le sens du vent. L'opinion générale bobo-bienpensante veut qu'on scrifie des centaines de milliards, des centaines de milliers d'emplois pour sauver quelques milliers de grabataires, alors on le fait. :evil:
"Parce qu'une vie, qu'elle qu'elle soit, n'a pas de prix". Ce dogme est suicidaire pour l'économie.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29744
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4936 Message par Gpzzzz » 20 mars 2020, 10:23

Ben92 a écrit :
20 mars 2020, 10:06
wasabi a écrit :
19 mars 2020, 21:30
Mais pas ici, ici on dépense pour le plaisir de rallonger la vie de gens qui sont essentiellement en fin de vie.
Mais +1000 !!! Je me sens moins seul à penser ça.
Enfin des voies s'élèvent pour dénoncer cette aberration.
wasabi a écrit :
19 mars 2020, 21:30
-soit, le truc le plus trash, l'amateurisme dans lequel tout est fait (transports en communs toujours actifs, élections maintenues, confinement à deux francs sur l'honneur, scandale des masques, visites régulières en hôpital ou en Ehpad du personnel politique, confinement pas annoncé à valeur immédiate mais avec un délai de manière à ce que la fourmilière parisienne contaminée se répande en Province...) a comme but de tuer réellement ces gens qui sont en moyenne des poids pour la collectivité, ce qui va amoindrir la nécessité des réformes retraites / travail / sécu qui ne passent pas socialement, mais en faisant croire en apparence qu'on a voulu les sauver.
Voilà, ne cherche pas plus loin.
Le gouvernement va dans le sens du vent. L'opinion générale bobo-bienpensante veut qu'on scrifie des centaines de milliards, des centaines de milliers d'emplois pour sauver quelques milliers de grabataires, alors on le fait. :evil:
"Parce qu'une vie, qu'elle qu'elle soit, n'a pas de prix". Ce dogme est suicidaire pour l'économie.
c'est les bobos du PCC qui ont décidé de mettre sous couvre feu permanent toute une région ? ou alors c'est par ce que les quelques milliers allaient devenir quelques millions si on ne faisait rien ?
a 3% de letalité vu le manque de moyen engendré par l'épidemie, s'il y a 50millions de contaminé, ca fait plus de 1.5 millions de mort en France..

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19701
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4937 Message par wasabi » 20 mars 2020, 10:39

jobserve75 a écrit :
19 mars 2020, 22:42

Je partage cette analyse.

Concernant la décision, je pense qu’elle est politique. Un gouvernement aurait été très fortement critiqué s’il n’avait pas tout mis en œuvre pour éviter le pire.

Mais ces mesures auront plus d’effets pervers sur le moyen-long terme en matière de santé publique.
Au delà de la balance morts / argent, il y a déjà le coût humain et "l'essentiel n'a pas été fait pour éviter le pire" amha

D'un côté on va sauver des vieux et des malades. De l'autre l'économie va en prendre un coup, ça va déclencher de la pauvreté, du chômage de la précarité. Ça va mener à une augmentation des maladies (dépression...), des suicides, un mode de vie plus frugal contraint pour certains (stress, carences...). Le confinement va aussi aboutir à des divorces, sûrement même quelques meurtres.


Quand un musulman attaque les gens, tout de suite ils savent penser aux conséquences qu'une telle pub peut avoir, et veulent toujours minimiser "c'est pas ça l'islam", "déséquilibré", "loup solitaire"... de peur que les représailles dépassent les actes terroristes, ça veut dire que les politiques font le choix conscient de favoriser des victimes du terrorisme plutôt que des victimes -plus nombreuses- de ratonnades. Mais pas ici curieusement... enfin curieusement, on sait en faveur de qui on gouverne (suffit de voir les deux catégories non touchés par les mesures des Hollande : les vieux et les musulmans) donc c'est pas une si grosse surprise.
Modifié en dernier par wasabi le 20 mars 2020, 10:52, modifié 1 fois.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Ben92
-++
-++
Messages : 3754
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4938 Message par Ben92 » 20 mars 2020, 10:47

Gpzzzz a écrit :
20 mars 2020, 10:23
c'est les bobos du PCC qui ont décidé de mettre sous couvre feu permanent toute une région ? ou alors c'est par ce que les quelques milliers allaient devenir quelques millions si on ne faisait rien ?
a 3% de letalité vu le manque de moyen engendré par l'épidemie, s'il y a 50millions de contaminé, ca fait plus de 1.5 millions de mort en France..
Dans la bienpensance totalitaire d’aujourd’hui en France, "une vie, quelle qu'elle soit, n'a pas de prix".
Donc c'est pour prolonger de quelques mois la vie de quelques milliers de grabataires qu'on enferme 66 millions de français comme des rats, q'on va mettre l'économie plat et faire des centaines de milliers de chômeurs.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4939 Message par Pi-r2 » 20 mars 2020, 10:49

Tu oublies la part prépondérante de la motivation dans l'économie.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29744
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4940 Message par Gpzzzz » 20 mars 2020, 10:51

Ben92 a écrit :
20 mars 2020, 10:47
Gpzzzz a écrit :
20 mars 2020, 10:23
c'est les bobos du PCC qui ont décidé de mettre sous couvre feu permanent toute une région ? ou alors c'est par ce que les quelques milliers allaient devenir quelques millions si on ne faisait rien ?
a 3% de letalité vu le manque de moyen engendré par l'épidemie, s'il y a 50millions de contaminé, ca fait plus de 1.5 millions de mort en France..
Dans la bienpensance totalitaire d’aujourd’hui en France, "une vie, quelle qu'elle soit, n'a pas de prix".
Donc c'est pour prolonger de quelques mois la vie de quelques milliers de grabataires qu'on enferme 66 millions de français comme des rats, q'on va mettre l'économie plat et faire des centaines de milliers de chômeurs.
Ce n'est pas remarque ni la question que j'ai posé..
Le premier pays touché ca a été la Chine. Après avoir pendant 1mois laissé faire, ils ont du se résoudre à confiné (pour de vrai hein, pas le notre) une region de 50 millions de personnes..

Penses tu que c'est a cause de la bienpensance totalitaire du parti communiste chinois ou des habitants de wuhan ?


ou alors c'est parce que la situation devenait incontrolable, et que s'ils ne faisaient rien, ils ne savaient pas quelle ampleur ca prendrait et que ca pourrait finir en carnage ?

Ben92
-++
-++
Messages : 3754
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4941 Message par Ben92 » 20 mars 2020, 10:58

Ben92 a écrit :
20 mars 2020, 10:47
Penses tu que c'est a cause de la bienpensance totalitaire du parti communiste chinois ou des habitants de wuhan ?[/b]
Oui, la Chine est totalitaire tout comme la France. Ce sont deux totalitarismes différents, mais qui le cas échéant aboutissent au même résultat.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19803
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4942 Message par kamoulox » 20 mars 2020, 10:59

Il faut reconnaître que c’est en partie du au régime totalitaire qu’il s’en sont sortis ou qu’ils vont s’en sortir assez rapidement.

Il y a le pouvoir en place qui a pris des mesures drastiques, et la peur du pouvoir qui hormis une poignée d’individus ont respectés à la lettre les consignes.
´un peu comme chez les russes. La peur de faire dezinguer fait que tu respectes la loi au maximum. La population fini par sautodiscipliner. Sans pouvoir faire ça serait la France. Un joyeux bordél en somme

En France il n’y a ni peur du pouvoir ni peur de la police. Voir de tels confinements sera impossible sans distribuer quelques bastos
Modifié en dernier par kamoulox le 20 mars 2020, 11:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19701
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4943 Message par wasabi » 20 mars 2020, 10:59

Pi-r2 a écrit :
20 mars 2020, 10:49
Tu oublies la part prépondérante de la motivation dans l'économie.
mais justement qu'est ce qui va démotiver ?

Le fait de savoir que si on est vieux ou malade, en cas d'épidémie on va y passer, bref qu'on a une surmortalité. Ce n'est pas une surprise les médecins le disent tout le temps.

Le fait de savoir que quels que soient les efforts que tu fais pour le business que tu montes, le gouvernement peut décider sur un motif discutable et non discuté qui t'es étranger et sur lequel tu n'as aucune responsabilité de te le foutre en l'air, sans préavis, en t'obligeant à accepter que tes salariés se mettent en retrait parce qu'ils n'ont pas accès aux équipements de sécurité que tu ne peux pas acheter parce que les gouvernants ont pris des décisions en ce sens (on se fait un stock pour les élections ou l'armée, on délocalise, le ministre de l'économie de "droite" ne comprend pas ce qu'est une économie de marché et bloque les échanges), mais que tu doives les payer, qu'on t'empêche de les licencier pendant le confinement...
Et c'est pas la première fois que l'administration pète des entreprises de cette manière, ce qui est nouveau là c'est l'échelle.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4944 Message par Pi-r2 » 20 mars 2020, 11:07

Que tu laisses le bas peuple crever pour enrichir quelques uns, c'est une révolution assurée.
On sait bien ce que sauver l'économie veut dire, hein. Les gains de l'économie sont toujours pour les mêmes.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Ben92
-++
-++
Messages : 3754
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4945 Message par Ben92 » 20 mars 2020, 11:08

kamoulox a écrit :
20 mars 2020, 10:59
En France il n’y a ni peur du pouvoir ni peur de la police. Voir de tels confinements sera impossible sans distribuer quelques bastos
D'après un de mes amis qui habite un quartier chaud du 14e, les cailleras se contrefichent du confinement et se rassemblent dans l'espace public, rigolards, toute la journée. Ils ont pris "possession du territoire" d'après lui.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4946 Message par Pi-r2 » 20 mars 2020, 11:09

Ben92 a écrit :
20 mars 2020, 10:58
Oui, la Chine est totalitaire tout comme la France. Ce sont deux totalitarismes différents, mais qui le cas échéant aboutissent au même résultat.
La chine est totalitaire mais pas forcément connue pour favoriser le bien être. Si sacrifier des gens avait été la bonne méthode, ils l'auraient fait sans broncher.
Il faut croire qu'ils sont meilleurs stratèges que toi, parce que chez eux, c'est pas la bienpensance qui règne.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19701
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4947 Message par wasabi » 20 mars 2020, 11:13

Pi-r2 a écrit :
20 mars 2020, 11:07
Que tu laisses le bas peuple crever pour enrichir quelques uns, c'est une révolution assurée.
On sait bien ce que sauver l'économie veut dire, hein. Les gains de l'économie sont toujours pour les mêmes.
Oui quand le gouvernement fait des choses actives, on sait que ça arrive plutôt dans les poches de ceux qui arrivent à lui murmurer les choses aux oreilles.
Mais si il s'abstient et reste passif, c'est différent.

Ainsi tout le monde a accès à l'information, vu que le cadre ne change pas, et pas uniquement ceux qui sont suffisamment proches du pouvoir pour pouvoir l'avoir en primeur, voire en exclusivité, voire en en dictant le contenu.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Ben92
-++
-++
Messages : 3754
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4948 Message par Ben92 » 20 mars 2020, 11:17

Pi-r2 a écrit :
20 mars 2020, 11:09
La chine est totalitaire mais pas forcément connue pour favoriser le bien être. Si sacrifier des gens avait été la bonne méthode, ils l'auraient fait sans broncher.
Il faut croire qu'ils sont meilleurs stratèges que toi, parce que chez eux, c'est pas la bienpensance qui règne.
Je dis pas le contraire.
Mais ils avaient intérêt à enrayer l'épidémie pour leur intérêts commerciaux.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 33963
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4949 Message par Pi-r2 » 20 mars 2020, 11:19

Ben92 a écrit :
20 mars 2020, 11:17
Je dis pas le contraire.
Mais ils avaient intérêt à enrayer l'épidémie pour leur intérêts commerciaux.
Et pas nous ? Tu crois quand même pas naïvement qu'ils ne sont pas contraints de faire ça ?
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Ben92
-++
-++
Messages : 3754
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

#4950 Message par Ben92 » 20 mars 2020, 11:19

Sinon, vous ca ne vous choque pas que le gouvernement ne s'applique absolument pas les mesures de confinement drastiques qu'il fait appliquer à la population ? Conseil des ministres maintenus, visites inutiles (pure com) de Macron à droite à gauche...

Répondre