Immobilier à PARIS : quand un record chasse l'autre ...

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
lelien
Messages : 527
Enregistré le : 07 déc. 2012, 11:45

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#201 Message par lelien » 21 janv. 2013, 10:01

lecriminel a écrit :
frenchfred a écrit : 57% du PIB de dépenses publiques
on peut avoir le lien ?
Nabu ausi a cité ce chiffre, mais si on ne sait pas ce qui est inclus dedans, ça ne veut rien dire....
Le chiffre semble correct. Par contre la bonne question est bien de savoir ce que l'on inclu dedans. Les fameux "prélèvement obligatoires" chers aux libéraux sont une illusion qui permet d'inclure dans les dépenses publiques des dépenses d'assurance mutualisées au niveau de l'état et qui ne le sont pas dans la plupart des autres pays en retard socialement sur l'europe.
http://www.ofce.sciences-po.fr/blog/?p=1542

Un lien intéressant sur l'évolution de la dépense publique en france depuis le 19e siècle nous apprend que les choses évoluent très lentement depuis les années 70. Peut être a t on atteint un seuil optimal (on voit une sorte d’asymptote autour de 60%)
http://www.statistiques-mondiales.com/f ... ues.fr.htm

evildeus
Messages : 144
Enregistré le : 15 oct. 2012, 16:55

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#202 Message par evildeus » 21 janv. 2013, 11:29

Tassin a écrit :
frenchfred a écrit :
Tassin a écrit :
frenchfred a écrit : Je reformule donc : en quoi une dépense privée est-elle meilleure qu'une dépense publique?
[HS]La depense privee est choisie la depense publique est subit. En quoi payer une personne a creuser un trou et le reboucher est mieux que depenser cette meme somme a te nourrir, te loger?[/HS]

Tassin
Messages : 1045
Enregistré le : 16 déc. 2011, 16:24

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#203 Message par Tassin » 21 janv. 2013, 11:34

evildeus a écrit :
Tassin a écrit : Je reformule donc : en quoi une dépense privée est-elle meilleure qu'une dépense publique?
[HS]La depense privee est choisie la depense publique est subit. En quoi payer une personne a creuser un trou et le reboucher est mieux que depenser cette meme somme a te nourrir, te loger?[/HS]
La dépense privée est contrainte pour la majorité des domaines qui sont pris en charge par le public. Education, santé, assurance chômage, accidents du travail etc...
C'est clair qu'on a le choix de ne pas se nourrir, de ne pas se soigner et de ne pas aller à l'école, mais bon...

Ensuite ton deuxième argument s'éloigne de la question puisqu'il juge l'utilité de la dépense (ce en quoi je suis d'accord avec ta remarque, certains secteurs de l'économie sont nuisibles et travailler n'est pas forcément créateur de richesse) indépendamment de son mode de financement, qui était le sujet de ma question.

ab86
Messages : 1561
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#204 Message par ab86 » 21 janv. 2013, 12:33

frenchfred a écrit :
ex-futurpigeon a écrit : Depuis 1974 il n y a pas eu un budget d état à l équilibre, n essayez pas d introduire sournoisement une explication politique à des causes structurelles svp...
C'est pas sournois, depuis l'arrivée de Mitterrand et ça a été suivi par les gouvernements de droite aussi la politique a été de la dépense publique. Mais bon je vois que je touche à un sujet sensible donc revenons au prix de l'immobilier sur Paris en 2013.
Mitterand a été élu en 74 ? :shock: :roll:
On peut aussi rajouter, 67, 68, 69, 70.
14.11.17.32.44. vivement une grange

orel
Messages : 17
Enregistré le : 06 juil. 2010, 13:46

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#205 Message par orel » 21 janv. 2013, 17:19

frenchfred a écrit : (...)
J'ai quitté Paris car je ne pouvais pas acheter un appart qui me plaisait mais finalement je m'aperçois que c'est peut être le système français avec lequel j'ai du mal; des efforts pas récompensés et à côté un état qui impose tellement que le salaire net est une misère.
frenchfred a écrit : Je ne demande pas la légion d'honneur mais juste de reconnaitre l'effort que font certains dans leur travail. Je ne pense pas être plus talentueux qu'un autre mais je suis quelqu'un qui s'investit c'est tout.
Je bosse peu mais vite et bien. Du coup, ca me la coupe quand des mecs moyens qui sont obliges de se defoncer pour atteindre leurs objectifs viennent se plaindre qu'ils gagnent pas assez au regard de leurs efforts. J'ai bon?

Ah, et sinon:
frenchfred a écrit : (...)
Après merci pour le commentaire ça confirme un peu ce que je pense de certains français.
Vous en pensez quoi? Qu'ils sont jamais contents par exemple?
Deux pages de pleurnicheries plus tard, sur le theme du mechant-etat-qui-fait-que-me-prendre-mes-sous-durement-gagnes-alors-que-je-merite-plus, la demonstration est un sans-faute. Bravo.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28813
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#206 Message par lecriminel » 21 janv. 2013, 18:15

lelien a écrit :Par contre la bonne question est bien de savoir ce que l'on inclu dedans. Les fameux "prélèvement obligatoires" chers aux libéraux sont une illusion qui permet d'inclure dans les dépenses publiques des dépenses d'assurance mutualisées au niveau de l'état et qui ne le sont pas dans la plupart des autres pays en retard socialement sur l'europe.
http://www.ofce.sciences-po.fr/blog/?p=1542
merci, excellent lien qui confirme la confusion de ceux qui utilisent ce chiffre.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Mini50
Messages : 363
Enregistré le : 19 juil. 2010, 09:38

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#207 Message par Mini50 » 21 janv. 2013, 21:55

Sort sa boule de cristal

- Humm voyons -2%

Vérifie avec un tarot de Paris

- Ah non finalement ce sera -1,86%

PS: Je voulais faire une blague, mais apparemment le tarot de Paris ça existe vraiment :shock: -> http://editions-sivilixi.com/le-tarot-de-paris/
J'ai besoin d'une fille dont le nom ne se termine pas par .jpg

tcltk
Messages : 64
Enregistré le : 17 juin 2011, 15:52
Localisation : Londres

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#208 Message par tcltk » 22 janv. 2013, 19:10

jayce a écrit :Sinon cette année moi je pars en Autriche. En vacances scolaires françaises, c'est bien moins cher.

Ca me changera de Courchevel, pour la langue ce sera plus pratique, je parle mieux Allemand que Russe.
:lol:

frenchfred
+
+
Messages : 3168
Enregistré le : 30 mai 2008, 13:50

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#209 Message par frenchfred » 23 janv. 2013, 09:46

Je bosse peu mais vite et bien. Du coup, ca me la coupe quand des mecs moyens qui sont obliges de se defoncer pour atteindre leurs objectifs viennent se plaindre qu'ils gagnent pas assez au regard de leurs efforts. J'ai bon?

Non c'est pas ça. C'est plutôt bosse très correctement, énormément donc gère 2 fois plus de projets comme dit précédemment, il suffisait de lire.
Vous en pensez quoi? Qu'ils sont jamais contents par exemple?
Deux pages de pleurnicheries plus tard, sur le theme du mechant-etat-qui-fait-que-me-prendre-mes-sous-durement-gagnes-alors-que-je-merite-plus, la demonstration est un sans-faute. Bravo.
Encore faux. Je parlais de cette manie de se moquer, et votre post le confirme encore, dès que l'on n'est pas d'accord avec quelqu'un parce que l'on pense que son avis est stupide. Finalement à vouloir me juger sans connaitre et sans connaitre le travail effectif que je fais vous prenez un avis, forcément celui j'ai tort, pour vous sans me connaitre je ne suis qu'un mec qui se plaint et qui doit forcément mentir. Et comme je l'ai annoncé avant je préférais arrêter car ça finit souvent dans ce type de discussions. Pourquoi est-il impossible à certains d'avoir une discussion normale, pourquoi faut-il toujours que ça soit moqueries et autres commentaires remplis d'un sentiment de supériorité qui pense vous connaitre et donc vous jugent?

frenchfred
+
+
Messages : 3168
Enregistré le : 30 mai 2008, 13:50

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#210 Message par frenchfred » 23 janv. 2013, 09:54

lecriminel a écrit :
lelien a écrit :Par contre la bonne question est bien de savoir ce que l'on inclu dedans. Les fameux "prélèvement obligatoires" chers aux libéraux sont une illusion qui permet d'inclure dans les dépenses publiques des dépenses d'assurance mutualisées au niveau de l'état et qui ne le sont pas dans la plupart des autres pays en retard socialement sur l'europe.
http://www.ofce.sciences-po.fr/blog/?p=1542
merci, excellent lien qui confirme la confusion de ceux qui utilisent ce chiffre.
Je ne vois pas en quoi ça confirme la confusion de quoique ce soit. Depuis le début je sais que les dépenses de retraite et de santé sont inclues dans les dépenses publiques. Je dis simplement qu'il y a un gros problème quand ces dépenses évoluent plus vire que la richesse que vous créez. Quand la France décide d'avoir l'âge de départ légal le plus tôt avec l'espérance de vie la plus longue d'Europe il est évident qu'elle met à mal son système de retraite, d'où le futur débat cette année, et donc ses dépenses publiques. C'est de ça dont je parlais lorsque je disais que j'ai aucun problème avec le chiffre de 57% à partir du moment où il est finançable.

axel
-+
-+
Messages : 2057
Enregistré le : 27 oct. 2009, 22:52
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#211 Message par axel » 23 janv. 2013, 10:03

personne n'a dit que les prélèvements ne comprenaient pas les assurances, faut être débile. on parle de salaire complet et de pouvoir choisir librement ses assurances. sont limités à sciences po.

et dans ce qui rapporte le plus à l'état à savoir csg/crds, tva et Tipp ya que dalle dedans. rien, nib, c'est du vol pur et simple.
Inscrit depuis 2006 sur ce forum, je réalise de la création de sites internet pour les entreprises.

Gei
~~+
~~+
Messages : 12617
Enregistré le : 09 nov. 2008, 09:22

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#212 Message par Gei » 23 janv. 2013, 10:34

Alerte modo pour recentrer le débat sur le sujet de la file, vue la faible valeur ajoutée des derniers messages.

immobeurk
Messages : 1464
Enregistré le : 28 déc. 2007, 17:39
Localisation : coince la bulle, en attendant qu'elle pète

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#213 Message par immobeurk » 23 janv. 2013, 10:40

Gei a écrit :Alerte modo pour recentrer le débat sur le sujet de la file, vue la faible valeur ajoutée des derniers messages.
+1
*** DANGER BULLE IMMOBILIERE ->>> Acheteurs, négociez très fermement : -40%, -50% ...
N’oubliez jamais que vous négociez des années de votre travail, quand le vendeur profite d’une bulle spéculative ou d’un effet d’aubaine.

frenchfred
+
+
Messages : 3168
Enregistré le : 30 mai 2008, 13:50

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#214 Message par frenchfred » 23 janv. 2013, 12:13

Désolé c'est ma faute je ne pensais pas que la remarque sur les salaires français déclencherait de telles réactions.

Donc les prix à Paris 2013. :mrgreen:

Perso je parie sur une stagnation des prix sur Paris avec une baisse très limitée de 5%. Il y a encore de l'argent en France et l'immobilier reste la valeur sûre aux yeux de nombreuses personnes.

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5692
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris 11ème

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#215 Message par ASA_Somer » 25 janv. 2013, 08:37

Immobilier : le bilan contesté de Bertrand Delanoë à Paris

Douze ans après l'arrivée de la gauche au pouvoir, les prix des logements dans la capitale atteignent des niveaux inégalés. En augmentant le nombre de logements sociaux, la ville est accusée d'avoir indirectement encouragé la spéculation. La rue de Charonne dans le 11e arrondissement à Paris n'a pas changé de décor. Pourtant en huit ans, le prix des logements neufs y a été quasiment multiplié par deux, de 6.000 à 11.500 euros par mètre carré, au sein de deux programmes comparables du promoteur Nexity. Depuis dix ans, la courbe de l'immobilier ne s'est jamais inversée dans la capitale. Même en 2008, alors que tout le pays trébuchait, Paris avançait encore.

Les choses avaient pourtant bien commencé avec le déblocage, en début de mandature, de 1.000 hectares de terrain, soit 10 % de la surface de la capitale, pour développer 70 opérations d'aménagement. Douze ans plus tard, les quartiers de Paris-Rive-Gauche, des Batignolles, de la porte d'Aubervilliers ont changé de visage, attiré habitants, entreprises et commerces. De nouveaux morceaux de ville sont nés sur des friches, agrandissant et embellissant la cité. Ces travaux, Paris les a en partie financés en cédant des charges foncières à des promoteurs privés. Là commencent les dissensions. La ville les accuse d'avoir fait monter les prix en revendant au prix fort les rares logements neufs construits dans la capitale. L'empressement avec lequel tous ces professionnels répondent aux appels d'offres parisiens montre certes qu'ils gagnent bien leur vie en bouclant ces opérations. Mais ils ne sont pas seuls responsables de la hausse des prix.

Les promoteurs ont beau jeu de plaider la bonne foi : au socle foncier qu'ils paient effectivement très cher, s'ajoutent les coûts de construction, les frais financiers et de publicité, les honoraires des architectes et des bureaux d'études de plus en plus nombreux du fait de l'accumulation des normes... La somme de ces termes peut atteindre 12.000 euros du mètre carré. Les Parisiens qui peuvent se permettre un tel investissement se font de plus en plus rares.

De droite ou de gauche, l'équipe élue en 2014 devra trouver une alternative à cette politique favorable « aux plus aidés et aux plus aisés ». Les idées fusent : taxer lourdement les résidences secondaires qui gèlent une partie du parc ? La ville a déjà interdit les locations meublées de courte durée. Construire plus haut ? Le PLU autorise des logements jusqu'à 50 mètres dans certains secteurs, il faudrait monter encore mais les Parisiens n'y sont pas favorables. Faire revenir les institutionnels pour créer une classe de logements intermédiaires ? Banques et compagnies d'assurance traînent les pieds. Plus efficace serait sans doute le déverrouillage administratif de Paris et l'instauration d'une autorité métropolitaine du logement. Sur ce sujet, Paris-Métropole, qui regroupe environ 200 communes, n'a pas réussi à se mettre d'accord le 17 décembre dernier, repoussant aux calendes grecques, en tout cas après les élections de 2014, l'urgence de s'atteler à la crise du logement sur le marché le plus tendu de France.
http://m.lesechos.fr/regions/idf/immobi ... 714622.htm
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28813
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#216 Message par lecriminel » 25 janv. 2013, 14:26

frenchfred a écrit : Je ne vois pas en quoi ça confirme la confusion de quoique ce soit.
A partir du moment ou on (je ne pense pas a toi) sort que 57% c est trop, sans preciser que les retraites y sont inclues, en ne demandant pas leur baisse, et en s'etonnant que ce chiffre soit en hausse, alors que tout le monde sait que le nombre de pensionnes et leur retraites sont en hausse sensible, c est avancer masque.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7369
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#217 Message par Lo2 » 25 janv. 2013, 22:27

:mrgreen:

J'ai battu primo à son propre jeu des pronos.

Sort quand les chiffres des notaires pour T4?
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#218 Message par fluctuat et mergitur » 25 janv. 2013, 22:43

Pardon, mais au fait ... un "record pulvérisé", ça se caractérise comment ?
Parce si je regarde le pronostic de l'auteur de cette file "ASA_Somer : +0.5%", ça nous ferait passer l'indice de Friggit parisien de 2,52 au T3 2012 à quelque chose comme 2,53 au T3 2013.
A ce train là, le type qui passe le mur du son à Mach 1 + 6 km/h pulvériserait le mur du son.
Et si je gagnais 1430,22 € brut mensuel + 7 €, je pulvériserais le SMIC.
Elle a l'air bonne cette poudre ...
C'est de la poudre blanche ou de la poudre aux yeux ?
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#219 Message par YoppY » 26 janv. 2013, 00:25

Lo2 a écrit :Sort quand les chiffres des notaires pour T4?
Fin Février normalement pour l'IDF.

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5692
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris 11ème

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#220 Message par ASA_Somer » 28 janv. 2013, 05:45

fluctuat et mergitur a écrit : Elle a l'air bonne cette poudre ...
C'est de la poudre blanche ou de la poudre aux yeux ?
C'est bizarre, mais sauf erreur de ma part, vous n'avez pas donné votre pronostic pour l'immobilier à Paris en 2013, Monsieur "je sais tout".

Peut-être avez-vous simplement peur de vous ridiculiser et de perdre en crédibilité, comme votre collègue ManuCosto qui, lui, n'en est plus à un pronostic foireux près.
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Avatar du membre
fluctuat et mergitur
-++
-++
Messages : 3770
Enregistré le : 05 janv. 2012, 19:28
Localisation : Paname

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#221 Message par fluctuat et mergitur » 28 janv. 2013, 11:35

ASA_Somer a écrit :
fluctuat et mergitur a écrit :Elle a l'air bonne cette poudre ...
C'est de la poudre blanche ou de la poudre aux yeux ?
C'est bizarre, mais sauf erreur de ma part, vous n'avez pas donné votre pronostic pour l'immobilier à Paris en 2013, Monsieur "je sais tout".

Peut-être avez-vous simplement peur de vous ridiculiser et de perdre en crédibilité, comme votre collègue ManuCosto qui, lui, n'en est plus à un pronostic foireux près.
C'est exact, je n'ai pas fait de pronostic.
Et ce principalement par humilité, car d'une part, sans outillage cela s'apparenterait à une loterie pure et simple.
D'autre part, les chiffres dont nous disposons sont soumis aux aléas artistiques des notaires, c'est pourquoi, je n'accorde pas trop d'importance à la précision sur le court terme.
Pour le reste, je suis à peu près vacciné contre la peur du ridicule et je n'ai aucune notoriété à défendre.
Bon, à la grosse louche, je pense quand même que Paris devrait se situer dans une fourchette qui va de - 3% à + 1%, étant donné que nous sommes encore assez près d'un point d'inflexion.
Plus ça peut buller, plus ça peut craquer.

immobeurk
Messages : 1464
Enregistré le : 28 déc. 2007, 17:39
Localisation : coince la bulle, en attendant qu'elle pète

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#222 Message par immobeurk » 28 janv. 2013, 13:07

fluctuat et mergitur a écrit :Pardon, mais au fait ... un "record pulvérisé", ça se caractérise comment ?
Un record peut aussi se pulvériser à la baisse.
*** DANGER BULLE IMMOBILIERE ->>> Acheteurs, négociez très fermement : -40%, -50% ...
N’oubliez jamais que vous négociez des années de votre travail, quand le vendeur profite d’une bulle spéculative ou d’un effet d’aubaine.

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5692
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris 11ème

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#223 Message par ASA_Somer » 29 janv. 2013, 09:04

Immobilier : acheter ou louer son toit ?

Une étude du cabinet Asterès pour le courtier Meilleur taux—en exclusivité pour notre journal—plaide pour l’achat. A condition d’être patient !


Hormis le fait qu’acheter ou louer, en fonction de la situation de chacun, « relève d’un choix personnel et social », comme le rappelle Sandrine Allonier, responsable des études économiques et porte-parole de Meilleurtaux.com, l’acquisition se révèle payante par rapport à la location… au bout d’un certain nombre d’années. Et l’évolution des prix du mètre carré par rapport aux loyers joue un rôle déterminant.

Aujourd’hui, alors que la progression des prix semble se ralentir, voire s’essouffler, la question reste posée. Et l’étude aboutit à la même réponse. L’achat est plus intéressant. A la nuance près que le propriétaire devra faire preuve d’encore plus de patience pour que son opération soit rentable. Et que les durées de détention nécessaires vont varier d’une ville à l’autre, suivant les niveaux de prix. Acheter ou louer a donc un impact financier ou patrimonial différent suivant la zone géographique. Ainsi, l’achat d’un logement à Strasbourg, où le mètre carré est très abordable, se révélera rentable au bout de quatre ans seulement. Si l’on considère — scénario intermédiaire — que les prix vont baisser de 3% en 2013, stagner l’année prochaine et progresser de 2% en 2015 et au-delà. A l’inverse, à Paris où les prix atteignent des sommets, il faut vingt et une années de détention pour que l’acquisition soit bénéficiaire par rapport à la location.
http://www.leparisien.fr/economie/immob ... 521917.php

Parisiens, il faut rester 21ans dans la ville lumière pour que votre achat soit rentable. Y'en a qui vont devoir supporter mes collègues Primo_Parisien et Rantanplan de longues années ... 8)
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

jayce
+
+
Messages : 2786
Enregistré le : 07 août 2009, 10:36

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#224 Message par jayce » 29 janv. 2013, 09:29

bin alors Asa, tu doublonnes? c'est déjà ton grand âge?
radin économe & anti-consumériste

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5692
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris 11ème

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#225 Message par ASA_Somer » 29 janv. 2013, 10:41

jayce a écrit :bin alors Asa, tu doublonnes? c'est déjà ton grand âge?
Je répète, tel un professeur, pour les élèves qui ne suivent pas la leçon et regardent pas la fenêtre, distraits par la belle MissAvalance qui passe par là.

Ils n'auront aucune excuse lorsqu'ils auront définitivement loupé le train 8)
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7369
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#226 Message par Lo2 » 29 janv. 2013, 11:26

Tu viens d'admettre que les primos accédants ne pourront bientôt plus acheter. Ca donnent quoi un marché sans primo accédant? :lol:
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

jayce
+
+
Messages : 2786
Enregistré le : 07 août 2009, 10:36

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#227 Message par jayce » 29 janv. 2013, 11:34

ASA_Somer a écrit : Ils n'auront aucune excuse lorsqu'ils auront définitivement loupé le train 8)
mouais ce que dit l'article c'est que le train ça fait longtemps qu'il est parti quand même. 2010? 2005?

moi je l'ai loupé en 99, c'est clair.
radin économe & anti-consumériste

guzy1971
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 26 août 2010, 11:00

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#228 Message par guzy1971 » 29 janv. 2013, 14:34

ASA_Somer a écrit :
Immobilier : acheter ou louer son toit ?

Une étude du cabinet Asterès pour le courtier Meilleur taux—en exclusivité pour notre journal—plaide pour l’achat. A condition d’être patient !


Hormis le fait qu’acheter ou louer, en fonction de la situation de chacun, « relève d’un choix personnel et social », comme le rappelle Sandrine Allonier, responsable des études économiques et porte-parole de Meilleurtaux.com, l’acquisition se révèle payante par rapport à la location… au bout d’un certain nombre d’années. Et l’évolution des prix du mètre carré par rapport aux loyers joue un rôle déterminant.

Aujourd’hui, alors que la progression des prix semble se ralentir, voire s’essouffler, la question reste posée. Et l’étude aboutit à la même réponse. L’achat est plus intéressant. A la nuance près que le propriétaire devra faire preuve d’encore plus de patience pour que son opération soit rentable. Et que les durées de détention nécessaires vont varier d’une ville à l’autre, suivant les niveaux de prix. Acheter ou louer a donc un impact financier ou patrimonial différent suivant la zone géographique. Ainsi, l’achat d’un logement à Strasbourg, où le mètre carré est très abordable, se révélera rentable au bout de quatre ans seulement. Si l’on considère — scénario intermédiaire — que les prix vont baisser de 3% en 2013, stagner l’année prochaine et progresser de 2% en 2015 et au-delà. A l’inverse, à Paris où les prix atteignent des sommets, il faut vingt et une années de détention pour que l’acquisition soit bénéficiaire par rapport à la location.
http://www.leparisien.fr/economie/immob ... 521917.php

Parisiens, il faut rester 21ans dans la ville lumière pour que votre achat soit rentable. Y'en a qui vont devoir supporter mes collègues Primo_Parisien et Rantanplan de longues années ... 8)
Encore une étude du lobby immo qui dit tout et son contraire : bien obligé de reconnaître que la situation est intenable, mais sans le dire clairement, en laissant simplement le lecteur tirer la conclusion de lui-même. Pour Paris, s'il faut attendre 21 ans, autant dire que cela ne vaut plus la peine. Pour certaines villes de province peut-être et encore ils n'envisagent pas une baisse franche qui bouleverserait leur calcul. Qu'est-ce qui leur fait dire que les prix vont remonter de 5% en 2015 à Strasbourg (moi je penche plutôt pour 4,75% :wink: ), ils ont une machine à voyager dans le temps, une boule de cristal ?

sgreg
-+
-+
Messages : 2231
Enregistré le : 07 sept. 2009, 14:50

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#229 Message par sgreg » 30 janv. 2013, 17:41

Victoire !!!!! les prix ont baissé de 0.9% en 2012 selon les notaires :oops: (je ne sais pas si ce sont les chiffres définitifs)
http://www.lavieimmo.com/immobilier-par ... 16925.html
pimono a écrit : C'est surement en France qu'il y a le plus de mal logés de la planète

Avatar du membre
Dominos
Messages : 56
Enregistré le : 05 janv. 2012, 18:17
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#230 Message par Dominos » 30 janv. 2013, 18:55

L'information est bien confirmée sur le site officiel des notaires : http://www.notaires.paris-idf.fr/chiffr ... onjoncture
une tendance baissière se dessine dans la Capitale. L’érosion annoncée a été confirmée et elle s’est accentuée. Les prix au m2 ont reculé de 1,8% à Paris en 3 mois, passant de 8.460 € en août à 8.300 € en novembre. D’après les dernières projections calculées sur les avant-contrats de vente à Paris, les prix des appartements anciens passeraient progressivement en dessous de la barre de 8.300 euros/m2 au printemps.
Le point d'inflexion vient d'être dépassé... c'est presque émouvant. :oops:

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7369
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#231 Message par Lo2 » 30 janv. 2013, 19:24

Les prix au m2 ont reculé de 1,8% à Paris en 3 mois, passant de 8.460 € en août à 8.300 € en novembre.
Donc annualisé on est sur un rythme de -7.2%.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47985
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#232 Message par slash33 » 30 janv. 2013, 20:45

ce passage là est quelque peu marrant:

http://www.boursorama.com/actualites/pa ... f21e7da59b
La capitale se démarque du reste de la région francilienne, où la baisse des prix est moins flagrante
Surprenant, non?

tcltk
Messages : 64
Enregistré le : 17 juin 2011, 15:52
Localisation : Londres

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#233 Message par tcltk » 30 janv. 2013, 20:49

-1,8% en 3 mois. Bonne nouvelle.

Exemple : achat (disons) début aout 2012 a 500.000 €.
9.000 € de "perte" ou plutot dépreciation en 3 mois. (pas vendu pas perdu, toussa).

Meme si c'est beaucoup d'argent, je doute que l'effet psychologique induit fasse douter celles et ceux qui croient en la hausse eternelle.

Aussi : effet saisonnier ?

On verra bien.

Jeremyl

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#234 Message par Jeremyl » 30 janv. 2013, 21:41

Patience, la fête va bientot commencer!!

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47985
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#235 Message par slash33 » 30 janv. 2013, 21:46

Histoire de relativiser, rappel de la communication des notaires de Paris en avril 2012:
Le prix au m2 dans la Capitale s’établit désormais à 8.300 euros (contre 8.380 euros en novembre 2011). Selon les indicateurs avancés des Notaires, le prix de vente à Paris devait être de 8.100 euros à fin juin 2012.
Leur estimation était donc pessimiste comparée à ce qui va être réalisé. La dernière maj de prix que j'ai trouvé indique un prix de 8250€/m² fin janvier sur avant-contrats.

Bref, on va atteindre environ -1% sur an an. Et si mes estimations sont justes, l'INSEE va afficher environ -2% en CVS. C'est très timide mais c'est 2% plus bas que T3 2012 / T4 2011 (on était à un peu plus de 1%)

Avatar du membre
Dominos
Messages : 56
Enregistré le : 05 janv. 2012, 18:17
Localisation : Paris

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#236 Message par Dominos » 30 janv. 2013, 22:19

slash33 a écrit :Histoire de relativiser, rappel de la communication des notaires de Paris en avril 2012:
Le prix au m2 dans la Capitale s’établit désormais à 8.300 euros (contre 8.380 euros en novembre 2011). Selon les indicateurs avancés des Notaires, le prix de vente à Paris devait être de 8.100 euros à fin juin 2012.
Leur estimation était donc pessimiste comparée à ce qui va être réalisé. La dernière maj de prix que j'ai trouvé indique un prix de 8250€/m² fin janvier sur avant-contrats.
A la différence d'avril 2012 :

- le crédit à atteint sont taux plancher et va sans doute remonter dans les prochains mois,
- le volume des transactions à Paris s'est effondré depuis.

Y'a plus trop de branche sur l'arbre quoi. :?

Maintenant attendons la fin du trimestre pour confirmer cette baisse et la fin du semestre pour éventuellement évaluer son ampleur...

Avatar du membre
primo_parisien
Messages : 1205
Enregistré le : 25 nov. 2010, 21:40
Localisation : 75011

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#237 Message par primo_parisien » 31 janv. 2013, 01:04

On fera le bilan lorsqu'on aura les chiffres des notaires du T4, c'est à dire dans un mois.
Je pense qu'on finira l'année sur 0%, c'est un peu décevant mais cela reste acceptable dans un contexte de marasme économique et de chômage record.
Du coup, cela augure une hausse en 2013, surtout si la conjoncture s'améliore au deuxième semestre.
Par contre, vous êtes toujours tous ridicules avec vos prévisions baissières hasardeuses, surtout manucosto (-30) qui ne doit surement sa présence sur le forum qu'à des copinages douteux.
Sinon bien le bonjour aux locataires besogneux (Gei et Lo2), on est le 31, il est en effet venu le temps de payer votre loyer.
Enfin une petite question pour finir : à 0% par an, il faut combien d'années pour obtenir un Krach (attendu depuis 2005) ?
Merci pour votre réponse
primo_parisien a écrit : Immo parisien: 2015:+0.5%/ 2014: -2.3% / 2013:-1.4% / 2012:-1% /2011:+14,2% /2010:+17,9 / 2009:-3,9 / 2008:+2,2 / 2007:+10,3 / 2006:+9,8 / 2005:+13,8 /2004:+14,8 / 2003:+11,8 / 2002:+10,9 / 2001:+8,8 / 2000:+12,5
Source : Notaires de Paris

Avatar du membre
topido
-++
-++
Messages : 3602
Enregistré le : 15 mars 2007, 15:08
Localisation : Nantes

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#238 Message par topido » 31 janv. 2013, 07:47

primo_parisien a écrit :On fera le bilan lorsqu'on aura les chiffres des notaires du T4, c'est à dire dans un mois.
Je pense qu'on finira l'année sur 0%, c'est un peu décevant mais cela reste acceptable dans un contexte de marasme économique et de chômage record.
Du coup, cela augure une hausse en 2013, surtout si la conjoncture s'améliore au deuxième semestre.
Par contre, vous êtes toujours tous ridicules avec vos prévisions baissières hasardeuses, surtout manucosto (-30) qui ne doit surement sa présence sur le forum qu'à des copinages douteux.
Sinon bien le bonjour aux locataires besogneux (Gei et Lo2), on est le 31, il est en effet venu le temps de payer votre loyer.
Enfin une petite question pour finir : à 0% par an, il faut combien d'années pour obtenir un Krach (attendu depuis 2005) ?
Merci pour votre réponse
Image
A peine 15 ans à attendre le Krach. Une broutille :mrgreen:

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 36015
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#239 Message par Pi-r2 » 31 janv. 2013, 07:56

primo_parisien a écrit :Sinon bien le bonjour aux locataires besogneux (Gei et Lo2), on est le 31, il est en effet venu le temps de payer votre loyer.
On TOUCHE PAS à GEI !
Pense à payer ta mensualité à la banque, ce serait balot d'être saisi et de devoir vendre à perte.
Au fait t'as combien en intérêts ? Quand même pas plus que nous en loyer, hein ???
:lol:
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47985
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#240 Message par slash33 » 31 janv. 2013, 07:57

primo_parisien a écrit :On fera le bilan lorsqu'on aura les chiffres des notaires du T4, c'est à dire dans un mois.
Je pense qu'on finira l'année sur 0%, c'est un peu décevant mais cela reste acceptable dans un contexte de marasme économique et de chômage record.
Je viens de te donner le chiffre qui devrait être annoncé: -1% sur un an.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 14190
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#241 Message par cashisking » 31 janv. 2013, 08:52

Pi-r2 a écrit :Au fait t'as combien en intérêts ? Quand même pas plus que nous en loyer, hein ???
Tu peux ajouter :

- le coût de la garantie du prêt
- les charges
- les travaux
- le coût du syndic
- la taxe foncière
- l'éventuelle moins-value
- les frais de notaire
- le coût d'immobilisation de l'apport
- les frais d'agence

Ca coûte cher d'être riche.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 36015
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#242 Message par Pi-r2 » 31 janv. 2013, 09:19

En effet. Et puis propriétaire en copro , c'est pas vraiment propriétaire en fait...
Surtout si tu n'as pas de bol sur le syndic, ou sur les autres copros
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7369
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#243 Message par Lo2 » 31 janv. 2013, 09:29

primo_parisien a écrit :Je pense qu'on finira l'année sur 0%, c'est un peu décevant mais cela reste acceptable dans un contexte de marasme économique et de chômage record.
Du coup, cela augure une hausse en 2013, surtout si la conjoncture s'améliore au deuxième semestre.
La bulle immo fait partie des éléments qui provoque cette crise. Ce n'est pas l'inverse.
Avec tout cet argent (37 miyard comme aide de l'Etat + endettement max), ça assèche le pouvoir d'achat des Français. Vu que ça ne devient plus tenable, l'immo sera un marché parfait pour aller récupérer quelques piécettes pour investir dans d'autres marchés.

Une chose est sûre (même toi tu le remarques):
Vu qu'en temps de crise, la caillasse n'est pas une valeur qui fonctionne bien => pas une valeur refuge.
Il te reste à prier pour que les prochaines années ont arrive à être en croissance pour pouvoir flamber sur ton tas de pierre.
Sinon bien le bonjour aux locataires besogneux (Gei et Lo2), on est le 31, il est en effet venu le temps de payer votre loyer.
Tu pourras flamber quand tu auras fini de payer ta dette. Mais fais gaffe à ne pas froisser ceux qui n'arrive plus à rembourser leur dette. Ils sont de plus en plus nombreux.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#244 Message par YoppY » 02 févr. 2013, 23:03

Prix immobilier : enfin un vrai décrochage du prix des logements à Paris ? (Notaires)
Sicavonline, 01/02/13
http://www.sicavonline.fr/index.cfm?act ... s-notaires
Enfin ! La dernière note de conjoncture des notaires Paris-Ile-de-France indique qu'après une longue phase de résistance, la baisse des prix des logements anciens semble s'installer, amplifiant le mouvement décelé au mois d'octobre. Tous les biens et les départements franciliens sont-ils concernés par ce repli des prix immobiliers ? Paris fait-il toujours figure d'exception ? Les réponses des notaires.
"Enfin!" ?? La presse s'est vraiment retournée..

Avatar du membre
Haussmaniaque
Messages : 424
Enregistré le : 11 juil. 2006, 22:47

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#245 Message par Haussmaniaque » 03 févr. 2013, 06:44

A la surprise générale, c'est en fait à Paris que les prix affichent le repli le plus net. La très légère érosion de prix entamée cet été s'est accentuée.
Comment ça, "A la surprise générale" ? :evil:

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36282
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#246 Message par Gpzzzz » 03 févr. 2013, 09:28

donc on est redescendu à 8300€ selon les notaires..
on va pouvoir mettre 2012 dans la colonne "baisse" :mrgreen:

Avatar du membre
ASA_Somer
~~+
~~+
Messages : 5692
Enregistré le : 27 mars 2010, 12:50
Localisation : Paris 11ème

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#247 Message par ASA_Somer » 03 févr. 2013, 10:11

Dommage que la file sur les pronostics de 2012 soit fermée et qu'aucun tableau récapitulatif des pronostics ne soit fait.

Néanmoins, je me souviens que même Primo_Parisien avait prévu -5% en 2012, tandis que je prévoyais 0%. Je pense qu'on se situera pas loin du 0%.

Rappelez vous de 2009 : baisse de -3% ... tout le monde pronostiquait le crash ici, Manucosto était aux anges, Gei en perdait son latin.

Résultats : 2010 : +18% et 2011 : +14%, du jamais vu

L'histoire est un éternel recommencement, les gars. Il faut vous y faire.
Qui imagine le Général de Gaulle mis en examen ?! @François Fillon
A Paris en 2011, pour le prix d'une Renault Clio, on a des WC @Les Echos
Un post truffé d'erreurs pique les yeux, et ne sera pas prix au serieux @Achillemo

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 36015
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#248 Message par Pi-r2 » 03 févr. 2013, 10:25

ASA_Somer a écrit : L'histoire est un éternel recommencement, les gars. Il faut vous y faire.
Cette phrase pronostique t elle un recommencement des prix de 1996 ?
:lol: :lol: :lol:
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Indécis
~~+
~~+
Messages : 11707
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#249 Message par Indécis » 03 févr. 2013, 10:32

ASA_Somer a écrit :Dommage que la file sur les pronostics de 2012 soit fermée et qu'aucun tableau récapitulatif des pronostics ne soit fait.

Néanmoins, je me souviens que même Primo_Parisien avait prévu -5% en 2012, tandis que je prévoyais 0%. Je pense qu'on se situera pas loin du 0%.

Rappelez vous de 2009 : baisse de -3% ... tout le monde pronostiquait le crash ici, Manucosto était aux anges, Gei en perdait son latin.

Résultats : 2010 : +18% et 2011 : +14%, du jamais vu

L'histoire est un éternel recommencement, les gars. Il faut vous y faire.
Donc, tu paries sur le même scénario ?
Moi je suis OK et je ne plaisante pas : on prend les paris quand tu veux et je veux du concret.
Modifié en dernier par Indécis le 03 févr. 2013, 10:50, modifié 1 fois.
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit...

Avatar du membre
loulipo
Messages : 361
Enregistré le : 04 nov. 2011, 07:52

Re: Immobilier à PARIS en 2013 : vers des records pulvérisés

#250 Message par loulipo » 04 févr. 2013, 12:18

manucosto a écrit :Image
Fiction version "scénario noir" :

Du rôle des incitations fiscales dans le rebond "bullier" 2010-2011 à Paris.

Et si ce rebond n’était pas le rebond "psychologique" illustré par le schéma ?
Et si le maximum actuel correspondait au premier maxi (celui de l'illusion), le trou d’air de 2009 étant celui d’un "piège baissier" ?
Et si après 2 années de fléchissement (-15% ?), venait le "piège haussier" (taux toujours bas, petites éclaircies sur la situation économique,…) avec des acheteurs resolvabilisés ?
Dans la foulée : deux années de rebond (+10% ?) avant de passer le maximum et d’enclencher la vraie longue baisse (fin de mandat et incertitudes électrorales, enlisement économique et déprime de la population,...).
Trois rebonds pour le prix de deux, et les premiers fruits de la baisse pour 2020 seulement...