Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
tarbouif
~~+
~~+
Messages : 11037
Enregistré le : 15 oct. 2008, 15:36
Localisation : Ailleurs

Bois de chauffage

#1 Message par tarbouif » 16 sept. 2010, 15:35

Une petite question toute bête.

Pour un foyer fermé, plutôt du chêne, du châtaigner ou un mix 50/50 ? (En gros c'est le même prix).

Sinon une bonne adresse autour de Bordeaux ?

Thx!
"Accrochez vous à vos plus values, je retire le marché" :mrgreen:

thimai

Re: Bois de chauffage

#2 Message par thimai » 18 sept. 2010, 21:52

le chêne et le hêtre sont les meilleurs bois .. chez moi y'a pas de châtaignier donc là je sais pas .. il faut qu'il soit bien sec mais pas trop non plus (le bruler 2 ans après l'abattage)

c'est combien ton prix ?

tarbouif
~~+
~~+
Messages : 11037
Enregistré le : 15 oct. 2008, 15:36
Localisation : Ailleurs

Re: Bois de chauffage

#3 Message par tarbouif » 20 sept. 2010, 07:39

62 / Stere
"Accrochez vous à vos plus values, je retire le marché" :mrgreen:

tarbouif
~~+
~~+
Messages : 11037
Enregistré le : 15 oct. 2008, 15:36
Localisation : Ailleurs

Re: Bois de chauffage

#4 Message par tarbouif » 20 sept. 2010, 09:02

Je cherchais plus un retour d'expérience.
Entre deux bois aux caractéristiques énergétiques proches, il y en a peut être un qui brule moins vite, qui fume plus, qui encrasse plus...

Par défaut je vais choisir l'option 100% chêne.
"Accrochez vous à vos plus values, je retire le marché" :mrgreen:

Avatar du membre
Tcheuk.Maurice
Messages : 182
Enregistré le : 15 sept. 2010, 20:47

Re: Bois de chauffage

#5 Message par Tcheuk.Maurice » 20 sept. 2010, 09:30

J'aurais dit Chêne, qui me paraît plus dense.
Et un peu de sapin pour l'odeur ! :wink:
The Special Ones : ET46, AquaFista, Peggy, et bien sûr, Guins !

moimeme
-+
-+
Messages : 2042
Enregistré le : 01 sept. 2008, 21:19

Re: Bois de chauffage

#6 Message par moimeme » 20 sept. 2010, 10:00

Tcheuk.Maurice a écrit :J'aurais dit Chêne, qui me paraît plus dense.
Et un peu de sapin pour l'odeur ! :wink:
Quand ça sent le sapin, en général ce n'est pas bon signe :mrgreen:
Ça ne fait que commencer!

pailleauquebec
Messages : 1280
Enregistré le : 14 mars 2009, 20:52

Re: Bois de chauffage

#7 Message par pailleauquebec » 21 sept. 2010, 20:03

ce qui est important c'est de rentrer du bois pour deux ans et de le laisser sécher (pour cette année c'est cuit), car les vendeurs de bois ne font pas sécher le bois (flux tendus), et il y a une différence énorme de pouvoir calorifique entre de bois sec et non sec (au bas mot 30%, à vérifier).

tarbouif
~~+
~~+
Messages : 11037
Enregistré le : 15 oct. 2008, 15:36
Localisation : Ailleurs

Re: Bois de chauffage

#8 Message par tarbouif » 23 sept. 2010, 05:31

pailleauquebec a écrit :ce qui est important c'est de rentrer du bois pour deux ans et de le laisser sécher (pour cette année c'est cuit), car les vendeurs de bois ne font pas sécher le bois (flux tendus), et il y a une différence énorme de pouvoir calorifique entre de bois sec et non sec (au bas mot 30%, à vérifier).
Même ceux qui prétendent avoir du bois à moins de 20% d'humidité (séché 2 ans) ?
"Accrochez vous à vos plus values, je retire le marché" :mrgreen:

Avatar du membre
Renaud
Messages : 568
Enregistré le : 30 mai 2005, 12:39
Localisation : Est-lyonnais

Re: Bois de chauffage

#9 Message par Renaud » 23 sept. 2010, 07:18

Il y a un article sur le prix des différentes sortes de bois ici :
http://www.boulangerie-patisserie.net/a ... hp?id=9875

J'utilise du châtaigner pour mon four à bois, c'est un bois assez dangereux car il explose à la combustion.

Avatar du membre
Sakapoff
Messages : 1401
Enregistré le : 07 déc. 2008, 19:30

Re: Bois de chauffage

#10 Message par Sakapoff » 23 sept. 2010, 08:22

tarbouif a écrit :Une petite question toute bête.

Pour un foyer fermé, plutôt du chêne, du châtaigner ou un mix 50/50 ? (En gros c'est le même prix).

Sinon une bonne adresse autour de Bordeaux ?

Thx!
Tu achètes du bois sec ou du bois de coupe que tu laisseras sécher (plus avantageux) ?
Si tu achètes du bois de coupe attends le printemps, il aura été coupé cet hiver et ne sera pas
plein de sève.

Le pommier ça brûle bien et ça sent bon aussi, mais en général les arbos se le réservent :mrgreen:

thimai

Re: Bois de chauffage

#11 Message par thimai » 23 sept. 2010, 13:03

tarbouif a écrit :Même ceux qui prétendent avoir du bois à moins de 20% d'humidité (séché 2 ans) ?
2 ans de séchage c'est l'idéal ........

ourhouse
Messages : 35
Enregistré le : 19 juin 2009, 08:22

Re: Bois de chauffage

#12 Message par ourhouse » 23 sept. 2010, 14:45

Le charme est un excellent bois de chauffage.

tarbouif
~~+
~~+
Messages : 11037
Enregistré le : 15 oct. 2008, 15:36
Localisation : Ailleurs

Re: Bois de chauffage

#13 Message par tarbouif » 23 sept. 2010, 14:45

ourhouse a écrit :Le charme est un excellent bois de chauffage.
Introuvable !
"Accrochez vous à vos plus values, je retire le marché" :mrgreen:

pailleauquebec
Messages : 1280
Enregistré le : 14 mars 2009, 20:52

Re: Bois de chauffage

#14 Message par pailleauquebec » 23 sept. 2010, 19:41

D'expérience ils disent très souvent n'importe quoi sur le séchage.

Donc j'allais au moins cher et je faisais sécher longtemps.

Oui le bois il vaut mieux le faire rentrer au printemps (bois coupé en hiver).

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#15 Message par muddyfox » 26 oct. 2013, 15:23

Le titre est volontairement absurde, le bois de chauffage ne vaut rien.
Mais voilà, avec beaucoup de retard sur leurs voisins nordiques, les Français s'équipent de plus en plus de chauffages automatiques au bois.
Fini de charger les bûches, les chauffages au bois modernes sont alimentés depuis des silos de façon automatisée et offrent le même confort que les fluides habituels.
Je rassemble en vrac quelques idées
1) L'option qui remporte de loin les faveurs des ménages est le granulé (poêle ou chaudière). Le granulé de bois est un sous produit de l'industrie de première transformation du bois, c'est de la sciure compactée. Or, avec le taux d'équipement actuel en Europe (l'Allemagne et l'Autriche principalement) et la crise du bâtiment et de l'ameublement qui frappe les scieurs, l'industrie fournit juste assez de sciure, voire pas assez.
On a ainsi vu l'an dernier le granulé atteindre en Allemagne le prix du fioul ! La solution a consisté à aller chercher de la sciure dans l'Orégon... Alors si les ménages français s'équipent en masse, ne va-t-on pas vers la pénurie ? Ne risque-t-on pas de voire cette denrée s'aligner sur le prix des hydrocarbures ? Et vu le prix des équipements... Or je vois partout un marketing agressif en faveur du granulé. Y'a des tentatives à l'étude pour faire du granulés de substitution je crois, comme fabriquer de la sciure (ce qui consomme beaucoup d'énergie) ou faire des granulés à partir de graminées qui ne nécessitent pas d'être réduites en sciure. Mais pour l'instant c'est pas concluant.
2) L'incinérateur. C'est, là encore, l'Allemagne qui semble être en pointe mais d'autres pays comme la Belgique semblent bien partis aussi. Il s'agit d'incinérateurs industriels qui produiraient en cogénération de l'eau chaude et de l'électricité. Une espèce de centrale à charbon mais au lieu du charbon on fout de la forêt. Les débats autour du projet ERSCIA sont assez édifiants sur ce que ce type de centrale peut engendrer : désorganisation de toute la filière bois. Utilisation de la totalité du bois abattu aux dépens de la régénération des sols, sylviculture orientée vers la production de biomasse aux dépens de la diversité et de la production de bois d'oeuvre etc.
3) La plaquette forestière et le bois buche. Bon ça c'est comme avant, si on est proche de la ressource c'est une option. L'inconvénient est que ça voyage mal mais c'est aussi l'avantage car du coup c'est un marché local relativement à l'abri des cours mondiaux.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 34970
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#16 Message par Pi-r2 » 26 oct. 2013, 15:36

l'avantage (et la manière dont ça va être vendu), c'est qu'on peut échantillonner un lot de granulés ou tablette et donc déterminer des normes de rejets (le bois étant un produit naturel, il accumule un tas de choses et sa combustion émet des métaux lourds, des radioisotopes et de la dioxine éventuellement, mais tout ça en petite quantité). Le problème si beaucoup de monde vient à se chauffer au bois, c'est que le tout venant sera très dangereux pour l'environnement.
En revanche, il est clair que l'utilisateur est prêt à payer un prix "proche" de son alternative (il faut prendre en compte que les chaudières à bois sont plus chères à l'achat), et si la consommation augmente, le prix va suivre.
Évidemment le risque d'excès d'exploitation est important. On en revient toujours au mêmes principes:
d'abord chercher à économiser l'énergie, puis diversifier les sources.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
StephaneBern
Messages : 140
Enregistré le : 09 sept. 2013, 21:52

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#17 Message par StephaneBern » 26 oct. 2013, 17:10

Les vendeurs d'énergie sont toujours prêts à faire feu de tout bois.

Avatar du membre
Mario
Messages : 272
Enregistré le : 10 janv. 2009, 21:00
Localisation : Orléans

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#18 Message par Mario » 26 oct. 2013, 18:36

Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?


Les différents gouvernements ont incité les Français et les collectivités locales à s"équiper d'appareils de chauffage au bois (par exemple l'hôpital d'Orléans est chauffé avec une chaudière bois). Maintenant il est clair que l'offre ne suit plus la demande, le bois est devenu une denrée rare à Orléans bien que nous ayons la plus grande forêt domaniale de France.
Je pense que c'est un sujet sur lequel les différents gouvernements se sont loupés ou il y'aurait pu y avoir beaucoup de créations d'emplois. Enfin bref encore une fois du "grand n'importe quoi" à la française.

neorural01
Modérateur
Modérateur
Messages : 2194
Enregistré le : 12 août 2009, 13:30

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#19 Message par neorural01 » 26 oct. 2013, 19:57

Je connais bien la question, j'ai une douzaine d'hectares de bois, que j'exploite, ou que je fais exploiter.

Faisant également partie de syndicats forestiers, je connais aussi les exigences des industriels de la filière.


La forêt Française, est à 80 % privée. Elle est extrêmement morcelée, donc très difficilement exploitable.
En juillet 2011, une loi dite de "priorité au voisin" instaure un droit de préemption du voisin de parcelle, mais en 2012, elle a été quasiment vidée de sa substance.
Dans l'Ain, en 2004, la moyenne d'âge des propriétaires forestiers était de 81 ans ..........


Donc, l'approvisionnement est hétérogène et fluctuant alors que la demande est forte et constante.


1 - en 2006-2007 a été mise en place la Contribution Volontaire Obligatoire -déjà rien que le nom- qui s'élevait à 0,5 % de la valeur du bois traité (scié, transporté, raboté.....) soit disant pour développer la filière bois en France.

Le problème est que les grands groupes de scieurs font venir des Tchèques pendant la campagne d'abattage et que cela ne profite en rien à l'emploi national.


2 - le marché de la plaquette ou granulé ; j'en ai vu les premiers équipés en 2005 ; tout feu toute flamme, ils ont déménagé en 2009 et -oh surprise !- ont laissé le poêle à granulé pour installer des radiateurs électriques dans leur nouveau home avec une cheminée en appoint. plus tard, j'ai eu la réponse : le prix des granulés avait été multiplié par 4 ; et en cas de coupure d'électricité ou de "délestage", le poêle ne fonctionne pas.


3 - En 2004 le plus grand scieur de l'Ain payait pour se débarrasser des résidus de sciage, écorçage, un an après, il vendait les déchets...... faute de matières premières, les fabricants de plaquettes-granulés démarchent les forestiers pour nous demander de les avertir lorsque nous abattons plus de 100 mètres cubes de bois et ils viennent broyer les branchages que nous ne valorisons pas.
Le problème est que ces branchages sont nécessaires à la vie microbienne du sol ; en se décomposant, ils enrichissent le sol, leur présence fait obstacle à l'érosion et permet aux herbacées de pousser à l'abri de la dent de l'herbivore.
La femme change tout le temps, soyez en certain, en cela, elle ne changera pas.
Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, car de toutes façons, nous n'en sortirons pas vivants.
Le patriotisme est l'ultime argument des démagogues.

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#20 Message par muddyfox » 26 oct. 2013, 20:03

perso, mais j'ai peut-être tort, je ne mets pas le granulé et la plaquette sur le même plan. La plaquette est un produit forestier comme la bûche. C'est pas un sous produit tributaire de l'industrie.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

neorural01
Modérateur
Modérateur
Messages : 2194
Enregistré le : 12 août 2009, 13:30

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#21 Message par neorural01 » 26 oct. 2013, 20:15

Il me semble qu'ils font aussi des plaquettes avec de la sciure.


Par ailleurs, le terme de "plaquette forestière" n'est-il pas seulement un vocable destiné à apporter une touche verte, à être plus vendeur que "bois compressé" ?


Avant l'essor des granulés, à Meximieux, se trouvait une centrale de séchage de pulpe de luzerne.... du jour au lendemain, ils se sont lancés dans le granulé et ça tourne sans arrêt.
La femme change tout le temps, soyez en certain, en cela, elle ne changera pas.
Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, car de toutes façons, nous n'en sortirons pas vivants.
Le patriotisme est l'ultime argument des démagogues.

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#22 Message par muddyfox » 26 oct. 2013, 21:12

Ardoise a écrit : Merci, des renseignements sur les granules, donc à éviter.
Je ne sais pas s'il faut être aussi catégorique. Mais prudent. Il existe plein de projets pour pallier à un manque éventuel en granulés : production de graminées géantes (genre "herbe de la pampa") comme source de chauffage, transformer la forêt méditeranéenne (peu productive et coûteuse en lutte contre les incendies) en culture d'eucalyptus ou de thuya à rotation courte pour fournir du bois, et plein d'autres trucs diversement fantaisistes. Donc je ne saurais dire quelle est la source de chauffage d'avenir ni à quoi ressemblera le paysage dans 50 ans.
Mais ce qui est sûr, c'est que la forêt française est vaste (la plus vaste d'Europe après la Finlande), constituée pour l'essentiel de forêt privée mal gérée. Elle ne produit que du bois de chauffage ou de trituration sans intérêt économique jusqu'à maintenant. Cette mauvaise gestion (du fait du morcellement principalement) fait à mon avis la beauté du paysage, c'est ce qui fait sa diversité. Mais à présent que le bois énergie devient une option crédible c'est une ressource latente qui attise les convoitises. Un peu comme le gaz de schistes. Or l'exploitation massive de la forêt comme source d'énergie me paraît aussi dommageable à l'environnement, sinon bien plus, que les gaz de schiste par exemple. 'fin j'dis ça...
On en est loin mais on fait tout pour arriver à cette situation et si l'on regarde vers l'Allemagne, ils y sont déjà.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#23 Message par muddyfox » 26 oct. 2013, 21:33

neorural01 a écrit :Il me semble qu'ils font aussi des plaquettes avec de la sciure.


Par ailleurs, le terme de "plaquette forestière" n'est-il pas seulement un vocable destiné à apporter une touche verte, à être plus vendeur que "bois compressé" ?


Avant l'essor des granulés, à Meximieux, se trouvait une centrale de séchage de pulpe de luzerne.... du jour au lendemain, ils se sont lancés dans le granulé et ça tourne sans arrêt.
la plaquette c'est du bois sorti d'un broyeur, non ? Je viens de m'installer un système à ça (en prévision du moment où je ne pourrais plus manutentionner les buches) et c'est du bois déchiqueté qu'on me livre, pas de la sciure compressée.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Avatar du membre
dams33
Messages : 282
Enregistré le : 09 mai 2010, 16:04

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#24 Message par dams33 » 27 oct. 2013, 18:08

Y a t il une bulle sur le pétrole ?

Quand bien même le granule arrive au prix du fioul c est une ressource locale bien moins polluante en COV que son copain le bois (on ne peu pas brûler n importe quoi ou bois humide avec une installation a granulé )

Et pour finir même si on fait venir les bulgares ça reste majoritairement une économie bien locale et durable
L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente.

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#25 Message par Hourvari » 27 oct. 2013, 20:23

En France il n'y a pas (encore) de soucis/granulés, on en utilise aussi comme litière à chevaux (pas bien du tout!).

Je m'étais posé la question de la hausse des prix à prévoir, pour l'instant il n'y en a pas eu, faut dire que la sciure est déjà vendue comme de l'or. :mrgreen:

Sur la rentabilité du bois de feu, je signale quand même que vers 1975 l'ONF s'interrogeait sur la conversion de ses futaies de chênes (qui du reste ne se vend plus bien) et de hêtre (qui du reste ne se vend plus du tout).
Attention: la hausse des boisements, ça relève du résineux, médiocre bois de feu.

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#26 Message par muddyfox » 27 oct. 2013, 20:32

Hourvari a écrit : Attention: la hausse des boisements, ça relève du résineux, médiocre bois de feu.
non c'est l'inverse :
Essence Feuillus PCI en kWh/tonne
Chêne 5 040
Hêtre 5 140
Châtaignier 5 190
Charme 4 970
Frêne 5 090
Bouleau 5 020
Acacia 5 270
Aulne 4 910
Peuplier 4 890
Orme 5 170
Moyenne 5 070
Ecart maximum 380
soit 8%

Les 5 premières essences représentent 85% des feuillus présents sur notre territoire. L’écart maximal sur ces essences ne représente que 4%.


Essence Résineux PCI en kcal/kg
Pin maritime 5 350
Sapin 5 320
Epicéa 5 260
Pin sylvestre 5 350
Douglas 5 290
Mélèze 5 400
Moyenne 5 330
Ecart maximum 60
soit 1%
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#27 Message par Hourvari » 27 oct. 2013, 20:54

muddyfox a écrit :
Hourvari a écrit : Attention: la hausse des boisements, ça relève du résineux, médiocre bois de feu.
non c'est l'inverse :
Ben voyons, si on veut encrasser sa cheminée...et faire des flambées plus que du feu qui dure, c'est parfait.
muddyfox me fait songer au philosophe JC, qui rapportait les propos d'un charbonnier de T après l'exposé sur la fabrication du charbon de bois: "ben il en fera jamais comme ça".

Essence Pouvoir calorifique
Charme 110
Hêtre 100
Frêne 97
Robinier 97
Chêne 96
Orme 96
Bouleau 93
Châtaigner 89
Érable sycomore 84
Mélèze 84
Pin sylvestre 78
Tilleul 76
Aulne glutineux 71
Épicéa 68
Sapin blanc 64
Pin Weymouth 60
Peuplier euraméricain 60
Peuplier tremble 60

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#28 Message par muddyfox » 27 oct. 2013, 21:15

vous mélangez tout. Je ne sais pas en quelle unité de quoi votre tableau chiffre le truc mais le chauffage moderne n'a rien à voire avec une buche posée dans un feu ouvert et un conduit de cheminée en maçonnerie qui s'encrasse. Du coup on raisonne (ce que j'explique plus haut) en cal/kil et non en stère (et on paie généralement le bois, comme sa livraison, à la tonne et non au volume). Du fait que les silos sont décrits par une contenance (en volume) on a inventé le map, mais c'est pas une unité qui sert dans le calcul du prix.
C'est pour cette raison que j'ai donné quelques chiffres pour pouvoir convertir (à la louche) des stères en tonne.
Les fournisseurs de granulés et plaquettes utilisent d'ailleurs une teneur élevée en résineux comme argument de vente.
Pourquoi les pellets sont-ils produits de préférence en bois résineux ?

Parce que l’on s’aperçoit au regard du pouvoir calorifique par essence que les résineux possèdent, malgré l’opinion généralement admise, un pouvoir calorifique plus élevé que les feuillus (4400 kilocalories par Kg en moyenne pour les résineux contre 4000 kcal / kg pour les feuillus). Néanmoins, leur plus faible densité en fait un bois de feu aux qualités inférieures si l’on parle des stères de bois généralement utilisés.

Il apparaît que le pouvoir calorifique s’accroit en même temps que la proportion de lignine, la cellulose ayant un pouvoir calorifique de 3850 kcal/kg. Le séchage et la compression des sciures de bois dans le process de fabrication des granulés, compense ainsi le problème de densité. De plus, la résine du bois offre un liant naturel plus abondant avec les résineux qu’avec les feuillus.
Le résineux n'est donc plus un "médiocre bois de feu" mais bien l'inverse.

muddyfox me fait songer au philosophe JC, qui rapportait les propos d'un charbonnier de T après l'exposé sur la fabrication du charbon de bois: "ben il en fera jamais comme ça
J'voudrais avoir la foi, la foi d'mon charbonnier
Qu'est heureux comme un pape et c0n comme un panier...
Modifié en dernier par muddyfox le 28 oct. 2013, 00:38, modifié 11 fois.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Avatar du membre
Mario
Messages : 272
Enregistré le : 10 janv. 2009, 21:00
Localisation : Orléans

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#29 Message par Mario » 27 oct. 2013, 21:19

étorky a écrit :135 euros 1.5 stères coupées en 33 cm chez casto : non, y a pas de bulle.... :mrgreen: :mrgreen:
C'est la super offre "à prix coûtant" dont ils font la pub à la radio en ce moment?

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#30 Message par muddyfox » 27 oct. 2013, 22:02

étorky a écrit : Sorry : 159 euros le m3 en 33 cm : ca fait 1.5 stères selon mes souvenirs sur la pub.
même pas ! Avec des bûches de 33 faut compter dans les 0,7 de coef de foisonnement. C'est vraiment l'arnaque ce truc
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Mini50
Messages : 363
Enregistré le : 19 juil. 2010, 09:38

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#31 Message par Mini50 » 28 oct. 2013, 17:10

neorural01 a écrit : 2 - le marché de la plaquette ou granulé ; j'en ai vu les premiers équipés en 2005 ; tout feu toute flamme, ils ont déménagé en 2009 et -oh surprise !- ont laissé le poêle à granulé pour installer des radiateurs électriques dans leur nouveau home avec une cheminée en appoint. plus tard, j'ai eu la réponse : le prix des granulés avait été multiplié par 4 ; et en cas de coupure d'électricité ou de "délestage", le poêle ne fonctionne pas.
C'est sûr que se chauffer au pelets et se retrouver coincé car il y a une pane d’électricité c'est ballot.

Mais entre les chaudières à pellets et les cheminées il y les poêles.
Quelqu'un à l’expérience de poêles a bûches "à haut rendement" ou au "poêles de masse" ?
J'ai besoin d'une fille dont le nom ne se termine pas par .jpg

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12987
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#32 Message par moinsdewatt » 28 oct. 2013, 19:21

Etude inédite : 7,4 millions de ménages se chauffent aujourd'hui au bois

25 Oct 2013 enerzine

A l'occasion des deuxièmes Assises Nationales de la Qualité de l'Air, l'ADEME a dévoilé les résultats de son étude inédite sur "le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement", où on apprend que le bois devient un mode de chauffage qui séduit de plus en plus de particuliers.
Ainsi, ils sont aujourd'hui 7,4 millions de Français à se chauffer au bois, contre 5,9 millions en 1999.

La consommation en bois est, quant à elle, restée stable, grâce notamment à l'amélioration des performances énergétiques des appareils mis sur le marché. Le parc domestique de chauffage au bois doit néanmoins poursuivre son renouvellement, les appareils anciens (antérieurs à 2002) et les foyers ouverts, peu efficaces et polluants, étant encore très présents.

Plus d'utilisateurs mais moins de bois consommé

Première source d'énergie renouvelable consommée en France, le bois devrait contribuer fortement aux objectifs climatiques et énergétiques du pays avec l'objectif de porter à 9 millions le nombre de logements chauffés au bois d'ici 2020, à consommation constante.

Depuis 1999, le volume de bûche consommé stagne, la consommation moyenne en stères évoluant de 8,6 à 7,5 stères par ménage. Cette baisse est due à une meilleure isolation des logements et à un meilleur rendement des appareils utilisés, des équipements de plus en plus performants étant apparus depuis 10 ans. Toutefois, quelques disparités régionales sont à noter : si la consommation a fortement diminué dans le Grand Est (de 12,2 stères par ménage à 8,6), elle s'est stabilisée dans les zones méditerranéennes (de 6,3 à 6,1) et a augmenté sensiblement dans le Centre-Nord (de 6 à 8,1) régions où la part de foyers utilisant le bois comme mode de chauffage principal a nettement augmenté.

Le bois, une source d'énergie qui tend à s'imposer

Durant ces douze dernières années, le bois est devenu une énergie à part entière, son utilisation comme source principale d'énergie passant de 30 à 50 % des utilisateurs. Parmi eux, près de la moitié se chauffent aujourd'hui uniquement au bois.

............

Si la bûche demeure le combustible le plus utilisé en chauffage domestique au bois (92 % des foyers), la dernière décennie a vu émerger une filière granulé : absente lors de l'enquête de 1999, elle représente aujourd'hui près 5 % du parc des appareils (220 000 appareils) et environ 530 000 tonnes de bois par an.

...........
long article à lire ici : http://www.enerzine.com/6/16445+etude-i ... bois+.html

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#33 Message par muddyfox » 28 oct. 2013, 19:42

ici un article qui présente le risque de rupture d'approvisionnement en granulés au regard du cas allemand :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html
Résultat de cet engouement européen : la production de granulés est passée en quatre ans de 2,5 à 6 millions de tonnes. Une hausse qui ne suffit pourtant pas à satisfaire totalement la demande. L'Europe s'est ainsi mise à importer massivement des granulés, au point de relancer l'idée de faire pousser les usines de granulés aux Etats-Unis, expliquait récemment le Wall Street Journal (traduit en français par Courrier international).

Et les prix des granulés augmentent. D'autant plus que l'hiver dernier, le secteur de la scierie s'est effondré avec la crise de la construction, privant les producteurs de granulés de leur matière première. En Allemagne, la source d'énergie est même devenue brièvement plus chère que le fioul. Désastreux pour des consommateurs qui ont payé leur chaudière plus cher que celle au gaz ou au fioul...
comme dirait kenz : :roll:
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12987
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#34 Message par moinsdewatt » 28 oct. 2013, 19:49

muddyfox a écrit :ici un article qui présente le risque de rupture d'approvisionnement en granulés au regard du cas allemand :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html
Oui, mais c' est daté d' il y a 4 ans cet article.

Je crois qu' il y a pas mal de production de granulé qui est entré en service en France depuis.

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#35 Message par muddyfox » 28 oct. 2013, 20:44

moinsdewatt a écrit :
Je crois qu' il y a pas mal de production de granulé qui est entré en service en France depuis.
Oui la France est même exportatrice mais la sciure et les autres coproduits étant produits en quantité limitée, vu la rapidité à laquelle les gens s'équipent on pourrait se retrouver dans la situation allemande. Pour l'instant le Canada fournit le complément mais dans l'avenir ? J'en sais rien hein, mais je pose la question.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

pix74
Messages : 20
Enregistré le : 15 mai 2012, 21:09
Localisation : Haute Savoie

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#36 Message par pix74 » 28 oct. 2013, 20:57

J'ai lu un rapport de l'ADEME sur l'évolution du prix du bois vs autres modes de chauffage :

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=& ... 2k&cad=rja

Voir en page 13 l'évolution du prix des granulés (4,6 à 5,5) contre les plaquettes forestières (2,8 à 2,8) sur la même période : le granulé vrac tend à rejoindre le granulé sac (qui est plus cher mais bulle "moins").

Cependant attention à intégrer le surcoût de la chaudière à plaquette, car si elle peut absorber granulés et plaquettes, l'inverse n'est pas vrai...

Avatar du membre
stef 76
Messages : 339
Enregistré le : 04 nov. 2005, 23:51

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#37 Message par stef 76 » 28 oct. 2013, 22:39

Mini50 a écrit :
neorural01 a écrit : 2 - le marché de la plaquette ou granulé ; j'en ai vu les premiers équipés en 2005 ; tout feu toute flamme, ils ont déménagé en 2009 et -oh surprise !- ont laissé le poêle à granulé pour installer des radiateurs électriques dans leur nouveau home avec une cheminée en appoint. plus tard, j'ai eu la réponse : le prix des granulés avait été multiplié par 4 ; et en cas de coupure d'électricité ou de "délestage", le poêle ne fonctionne pas.
C'est sûr que se chauffer au pelets et se retrouver coincé car il y a une pane d’électricité c'est ballot.

Mais entre les chaudières à pellets et les cheminées il y les poêles.
Quelqu'un à l’expérience de poêles a bûches "à haut rendement" ou au "poêles de masse" ?
J'ai pratiqué les deux (dans 2 maisons différentes) avec à chaque fois les foyers placés dans le séjour sur lequel donne l'escalier, ce qui permet d'en faire le moyen de chauffage principal :

- pendant 10 ans dans une 1ère maison : gros foyer Godin à haut rendement habillé par une cheminée
les points forts = chauffage pas cher et beauté de la flamme avec possibilité de faire griller des châtaignes ou cuir des harengs fumés ;)
les points faibles = gestion du feu pour qu'il ne s'éteigne pas, allumage plus compliqué, stock de 2 ans de bois pour le séchage (besoin d'un local + argent bloqué), manipulation plus contraignante, température parfois trop chaude

- depuis 3 ans dans ma maison actuelle en substitution des radiants électriques = poêle à granulé Rika
les points forts =T° régulée et donc stable avec allumage automatique, stockage limitée à 1 palette ds le garage, chargement 1 fois par jour ou 2 jours, plus compatible avec une vie professionnelle
les points faibles = combustible plus cher, objet plus technique et donc plus fragile, dépend de l'électricité (mais est ce un pb : combien d'heures de coupure dans 1 hiver en milieu urbain ?) -

En conclusion, un foyer c'est sympa et économique pour une personne qui vit à son domicile dans la journée.
Pour les autres, un poêle à granulés est plus adapté.
Dans les 2 cas, le confort est nettement supérieur à des convecteurs ou des radiants

Concernant les poêles de masse que je n'ai pas pratiqué, je pense que l'on se situe entre les deux : allumage du feu matin et soir par contre pas de gestion dans la journée. L'emprise au sol me paraît importante. Investissement plus important que le poêle haut rendement ou à granulés.

J'oubliais : concernant le prix des granulés, je les ai vus un peu monter .....par contre le prix du KW/h lui a beaucoup monté.... alors bulle sur l'électricité :mrgreen:

cmoalplubo
Messages : 130
Enregistré le : 02 avr. 2009, 21:18

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#38 Message par cmoalplubo » 28 oct. 2013, 23:28

étorky a écrit :135 euros 1.5 stères coupées en 33 cm chez casto : non, y a pas de bulle.... :mrgreen: :mrgreen:
J'avais entendu la pub, je viens d'aller voir sur leur site :mrgreen: .... :lol:.
Sans rire, le ridicule ne tue pas, mais quand même...

Je suis allé acheter une remorque chez un particulier il y a un mois.

La radio (Inter je crois) diffusait un reportage sur les professionnels de la vente de bois qui se plaignaient de la concurrence des particuliers.
Il semble que la grande majorité du bois vendu le soit par des particuliers qui ne le disent pas toujours quand ils achètent le bois sur pieds.
Du coup, les gendarmes avaient pour consigne d'embêter autant qu'ils le pouvaient les gens roulant avec des véhicules en surcharge ou en défaut de contrôle technique (ben oui, c'est connu les pro sont en règles eux...).

3 choses m'ont fait marrer:
  • On essaye d'entraver le système de façon imbécile sans prendre le problème à la base: soit ils ont le droit de le faire soit ils n'ont pas le droit
    Je n'ose même pas imaginer l'argent gagné non déclaré que cela représente
    Je suis pas prêt d'acheter une épave thermique


Bref, vive la France, c'est parfaitement représentatif: On ne prend jamais le problème à la base, on sait que tout le monde magouille et on laisse faire, c'est quand qu'on s'occupe d'isoler les logements ? Plein le c... :twisted: :twisted: :twisted:

neorural01
Modérateur
Modérateur
Messages : 2194
Enregistré le : 12 août 2009, 13:30

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#39 Message par neorural01 » 29 oct. 2013, 08:08

étorky a écrit :J'ai une grosse chaudière bois non raccordée qui encaisse des buches d'un mètre.
Vous savez si ca se charge avec des 50 cm qu'il faut pelleter jusqu'au fond, ou si c'est gérable de balancer des morceaux d'un mètre direct ??

Si l'on part sur du 1 m, comment gerer le fendage? ca fonctionne de balancer des sections de 40 cm de diam direct ? ou il faut fendre avant ?

Il faut absolument fendre le hètre, charme peuplier et bouleau ; sinon, ils pourrissent de l'intérieur.

Ensuite, dans une cheminée chaude, y mettre une très grosse section, c'est parfait pour que le feu dure longtemps.


L'hiver, je mets du 30 cm de diamètre en chêne ou châtaignier dans l'insert, ainsi, le matin, c'est toujours chaud et jusqu'à midi, rien à rajouter.
La femme change tout le temps, soyez en certain, en cela, elle ne changera pas.
Il ne faut pas prendre la vie au sérieux, car de toutes façons, nous n'en sortirons pas vivants.
Le patriotisme est l'ultime argument des démagogues.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 44455
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#40 Message par slash33 » 29 oct. 2013, 08:15

Et pour le démarrage, sarments de vigne si tu as.

xaramelaz
Messages : 89
Enregistré le : 24 nov. 2008, 15:03

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#41 Message par xaramelaz » 29 oct. 2013, 09:30

stef 76 a écrit :
Mini50 a écrit :
neorural01 a écrit :
Mais entre les chaudières à pellets et les cheminées il y les poêles.
Quelqu'un à l’expérience de poêles a bûches "à haut rendement" ou au "poêles de masse" ?
Concernant les poêles de masse que je n'ai pas pratiqué, je pense que l'on se situe entre les deux : allumage du feu matin et soir par contre pas de gestion dans la journée. L'emprise au sol me paraît importante. Investissement plus important que le poêle haut rendement ou à granulés.
Pour ma part, nous avons mis un petit poêle de masse (1T500) dans notre maison neuve.

Nous pouvons y mettre des bûches jusqu'à 60 cm de longueur. La seule contrainte est que le bois doit être suffisamment fendu pour ne pas avoir de gros morceaux. Toutes les variétés de bois sont autorisées du moment qu'il n'y a pas de traitement et qu'il est bien sec.

Sauf en période de grand froid, nous l'allumons une seule fois par jour en rentrant le soir vers 18h30 : 2h30 de feu pour une journée de chaleur. Une chaleur douce se diffuse ensuite pendant 18 à 24 h après le feu.
Nous utilisons environ 12kg de bois par jour.

Le poêle est toutefois assez réactif pour réchauffer vite la pièce principale pendant la durée du feu grâce à sa vitre.

En ce qui concerne l'emprise au sol, c'est moins qu'une cheminée ouverte et pas beaucoup plus grand qu'un poêle traditionnel (largeur 90cm, profondeur 70 cm). Le nôtre est par contre assez haut (1m70).

C'est un investissement au départ mais ce n'est pas forcément plus cher que d'autres systèmes plus compliqués.

Vu que nous ne sommes pas présents en permanence dans la maison, c'est le système qui nous a paru le plus adapté.

Nous pouvons aussi cuisiner dedans, c'est top.

Cependant, toutes les maisons ne sont pas adaptées à ce type de chauffage.

Avatar du membre
alleluia22
+
+
Messages : 2535
Enregistré le : 27 mai 2010, 21:30

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#42 Message par alleluia22 » 29 oct. 2013, 11:07

bof , de toute façon avec la RT2020 , il n'y aura meme plus besoin de chauffage , le grill pain pour faire ses tartines le matin suffira a chauffer les 130 m2 pour la journée

Yoman
Messages : 350
Enregistré le : 23 mai 2005, 16:17

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#43 Message par Yoman » 29 oct. 2013, 14:19

xaramelaz a écrit :
Pour ma part, nous avons mis un petit poêle de masse (1T500) dans notre maison neuve.

Nous pouvons y mettre des bûches jusqu'à 60 cm de longueur.

En ce qui concerne l'emprise au sol, c'est moins qu'une cheminée ouverte et pas beaucoup plus grand qu'un poêle traditionnel (largeur 90cm, profondeur 70 cm). Le nôtre est par contre assez haut (1m70).
J'ai aussi un poele de masse (2T Tulikivi)
Mais je suis curieux au vu des dimensions du votre, les buches de 60cm vous les mettez verticalement ?
(car largeur 90cm ca fait un insert de 50cm, non ?)

xaramelaz
Messages : 89
Enregistré le : 24 nov. 2008, 15:03

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#44 Message par xaramelaz » 29 oct. 2013, 14:42

Yoman a écrit :
xaramelaz a écrit :
Pour ma part, nous avons mis un petit poêle de masse (1T500) dans notre maison neuve.

Nous pouvons y mettre des bûches jusqu'à 60 cm de longueur.

En ce qui concerne l'emprise au sol, c'est moins qu'une cheminée ouverte et pas beaucoup plus grand qu'un poêle traditionnel (largeur 90cm, profondeur 70 cm). Le nôtre est par contre assez haut (1m70).
J'ai aussi un poele de masse (2T Tulikivi)
Mais je suis curieux au vu des dimensions du votre, les buches de 60cm vous les mettez verticalement ?
(car largeur 90cm ca fait un insert de 50cm, non ?)
Nous avons un Nordoven 80 (Hiemstra).

Effectivement, les bûches se mettent verticalement dans le foyer et le feu s'allume sur le dessus.

Le site de la marque est : www.poele.com

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#45 Message par muddyfox » 16 nov. 2013, 09:19

L'émission Terre à terre de ce matin sur Fr. Culture était consacrée aux nouveaux enjeux du bois "biomasse" au travers des exemples de d'Erscia dans la Nièvre et du projet Eon à Gardanne (destinée à tourner majoritairement avec du bois canadien !).
Un point de vue "anti" qui explique bien les enjeux et les mutations de la filière. Les conséquences de la conversion allemande et autrichienne à cette ressource "verte" sur les forêts roumaines et hongroises. Ça donne une idée de ce qui nous attend...
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#46 Message par Hourvari » 19 nov. 2013, 17:13

Je l'avais écoutée samedi en direct.
Le prix des plaquettes du Canada à la tonne interdit de parler de bulle du bois de chauffage, qui ne se voit pas dans l'évolution du bois français non plus.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 12987
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#47 Message par moinsdewatt » 19 nov. 2013, 18:18

muddyfox a écrit :L'émission Terre à terre de ce matin sur Fr. Culture était consacrée aux nouveaux enjeux du bois "biomasse" au travers des exemples de d'Erscia dans la Nièvre et du projet Eon à Gardanne (destinée à tourner majoritairement avec du bois canadien !).
Un point de vue "anti" qui explique bien les enjeux et les mutations de la filière. Les conséquences de la conversion allemande et autrichienne à cette ressource "verte" sur les forêts roumaines et hongroises. Ça donne une idée de ce qui nous attend...
Pour l' approvisionnement de la future centrale biomasse de Gardanne, lire ceci :
La centrale à biomasse de Gardanne menace les forêts cévenoles (Sept 2013)

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 10390
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#48 Message par Hippopotameuuu » 28 sept. 2017, 08:11

Première source d’énergie renouvelable du pays, le chauffage au bois est utilisé dans près de 8 millions de foyers. L’objectif de la France est de parvenir à 9 millions en 2020, avec la même quantité de bois consommée et en réduisant drastiquement les émissions de particules fines.
http://www.enerzine.com/le-chauffage-au ... 35-2017-09
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

remy51
+
+
Messages : 3007
Enregistré le : 29 mai 2014, 19:57

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#49 Message par remy51 » 28 sept. 2017, 12:20

J'ai un poêle danois hyper performant avec des parois en vermiculite , j'utilise en moyenne 9 stères de bois , j'utilise mes convecteurs électriques dans les chambres uniquement pour la nuit (17c) et la journée je les mets à 15.5
Maison neuve (2011) de 150m2 avec en plus des baies vitrées plein sud qui chauffent la maison dès qu'il y a un rayon de soleil ,niveau conso d'énergie c'est le top.
Et encore , c'est une maison que je ne garderais pas donc je n'ai pas voulu trop investir sinon j'aurais mis un poêle qui retient la chaleur.
Chez moi le stère en 50 non livré est à 30e.
Le mien je le fais avec des amis et il ne me coûte rien (sauf les casse croûtes et bouteilles de pinard !!

Ty Racoon
Messages : 109
Enregistré le : 30 mai 2012, 14:05

Re: Y a-t-il une bulle du bois de chauffage ?

#50 Message par Ty Racoon » 10 oct. 2017, 10:42

Pour info, s'il y a eu bulle, l'abcès est crevé... avant la prochaine remontée :
Enfin, sous l’effet des hivers doux successifs, des stocks existants chez les industriels, des prix exceptionnellement bas du pétrole et du gaz et des cours mondiaux de la pâte à papier, on constate, en 2016, une forte baisse du prix du bois d’industrie et du bois énergie (- 33 %). Cette tendance tend à se confirmer pour ce début d’année 2017.
Source:
http://www.expert-forestier.fr/

Il est question du prix du bois pour un usage particulier, acheté sur pied. Tant que le consentement à payer le stère plus cher livré ds la cour / garage est toujours là, pas de raison que le prix monté redescende, n'est-ce pas ?
Comme pour le prix du lait acheté en Pologne : il a pas fait baisser le prix du camembert, si ?