La remontada de l'Espagne

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5039
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

La remontada de l'Espagne

#1 Message par Ave » 20 avr. 2018, 10:55

Tout le monde donnait l'Espagne pour morte après la crise de 2008 mais on doit constater que contre toute attente, les reformes radicales ont porté leurs fruits : chômage en baisse, croissance économique de + de 3% pour la troisième année. Le PIB par habitant en parité pouvoir d'achat vient de dépasser celui de l'Italie.
Le corollaire est que les prix de l'immobilier augmentent fortement aussi.

ttps://www.lesechos-etudes.fr/news/2018/02/26/ ... -espagnol/

https://www.youtube.com/watch?v=FQohUW17HXo[/youtube]
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 11755
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: La remontada de l'Espagne

#2 Message par pimono » 20 avr. 2018, 11:19

l'Espagne en quelques points :

du soleil, des (belles) autoroutes gratuites, les carburants moins cher qu'en France.

Ca change déjà tout.

Ystava
Messages : 902
Enregistré le : 09 juin 2017, 13:10

Re: La remontada de l'Espagne

#3 Message par Ystava » 20 avr. 2018, 13:15

Ayyyyy j'adore ce titre :lol:

Avatar du membre
topido
+
+
Messages : 2555
Enregistré le : 15 mars 2007, 15:08
Localisation : Nantes

Re: La remontada de l'Espagne

#4 Message par topido » 20 avr. 2018, 17:40

pimono a écrit :autoroutes gratuites
Tu veux dire "payées par les espagnols?"

vpl
~~+
~~+
Messages : 12135
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: La remontada de l'Espagne

#5 Message par vpl » 20 avr. 2018, 18:13

Ils sont passé de 8% de chômage en 2007 (kif kif la France), à 26% en 2013, puis 16% aujourd'hui.
Je veux bien que ça aille mieux, mais quand je recommence à manger après une grosse gastro je ne pense pas que je suis en pleine forme... Et je n'appelle pas "réforme" la fait d'avoir bouffé du riz pendant des jours.

Ils ont pris une sacrée purge, en pleine gueule, et le pays a tenu pour beaucoup grâce à la solidarité familiale, non ?

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5039
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: La remontada de l'Espagne

#6 Message par Ave » 20 avr. 2018, 19:10

vpl a écrit :Ils sont passé de 8% de chômage en 2007 (kif kif la France), à 26% en 2013, puis 16% aujourd'hui.
Je veux bien que ça aille mieux, mais quand je recommence à manger après une grosse gastro je ne pense pas que je suis en pleine forme... Et je n'appelle pas "réforme" la fait d'avoir bouffé du riz pendant des jours.

Ils ont pris une sacrée purge, en pleine gueule, et le pays a tenu pour beaucoup grâce à la solidarité familiale, non ?
Je n'ai pas dit que c'était la pleine forme, mais quand on voit ce qu'on présageait pour l'Espagne en 2010/11/12...Il y a eu des reformes structurelles douloureuses mais nécessaires car elles ont permis de sauver le pays de la faillite et relancer l'économie. L'évolution de l'Espagne est plus positive que celle de l'Italie, ce n'est pas pour rien.
Puis passer d'un taux de chômage de 26% à 16% n'est pas à minimiser. Surtout que ça devrait continuer de baisser.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 12219
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: La remontada de l'Espagne

#7 Message par Goldorak2 » 20 avr. 2018, 19:25

Ave a écrit :Puis passer d'un taux de chômage de 26% à 16% n'est pas à minimiser. Surtout que ça devrait continuer de baisser.
Faut voir comment vive les gens. Niveau de vie, espoir, travail, revenu...
Parce que juste faire baisser le chômage, ça me semble facile. Il suffirait de ne pas l'indemniser et que celà devienne une contrainte exigeante (genre pointer, dossier administratif compliqué...). Rapidement, il n'y aurait presque plus de chômage officiel... A quoi bon ?
Parfois quand l'emploi reprend, il y a plus de chômeurs (même en pourcentage) car des inactifs reprennent la recherche du travail.
A l'inverse, s'il n'y a pas beaucoup d'espoir, les actifs au chômage se retirent (conjoint au foyer) ou patientent (étudiants qui poursuit, tanguy,...) et ça fait baisser le chômage.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

ventadour
-+
-+
Messages : 1765
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: La remontada de l'Espagne

#8 Message par ventadour » 20 avr. 2018, 19:33

L'Espagne c'est aussi le deuxième réseau TGV au monde après la Chine et donc devant la France :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Alta_Velo ... a%C3%B1ola
...merci les subventions européennes ?

A plus long terme le gros problème de l'Espagne est la démographie, mais bon le Maroc est tout proche...

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5039
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: La remontada de l'Espagne

#9 Message par Ave » 20 avr. 2018, 19:38

Goldorak2 a écrit :
Ave a écrit :Puis passer d'un taux de chômage de 26% à 16% n'est pas à minimiser. Surtout que ça devrait continuer de baisser.
Faut voir comment vive les gens. Niveau de vie, espoir, travail, revenu...
Parce que juste faire baisser le chômage, ça me semble facile. Il suffirait de ne pas l'indemniser et que celà devienne une contrainte exigeante (genre pointer, dossier administratif compliqué...). Rapidement, il n'y aurait presque plus de chômage officiel... A quoi bon ?
Parfois quand l'emploi reprend, il y a plus de chômeurs (même en pourcentage) car des inactifs reprennent la recherche du travail.
A l'inverse, s'il n'y a pas beaucoup d'espoir, les actifs au chômage se retirent (conjoint au foyer) ou patientent (étudiants qui poursuit, tanguy,...) et ça fait baisser le chômage.
Non, l'emploi a vraiment repris. Ca se sent dans le pays. Ca va nettement mieux. L'ambiance générale n'a rien à voir avec celle de 2013. Même s'il reste encore pas mal de pente à remonter.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5039
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: La remontada de l'Espagne

#10 Message par Ave » 20 avr. 2018, 19:39

ventadour a écrit :L'Espagne c'est aussi le deuxième réseau TGV au monde après la Chine et donc devant la France :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Alta_Velo ... a%C3%B1ola
...merci les subventions européennes ?

A plus long terme le gros problème de l'Espagne est la démographie, mais bon le Maroc est tout proche...
Pas besoin d'être proche. La principale source d' immigration en Espagne est l'Amérique. En ce moment ça grouille de vénézuéliens. Malgré une démographie au ras de paquêrettes depuis 30 ans la population en Espagne a fortement augmenté.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9041
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: La remontada de l'Espagne

#11 Message par optimus maximus » 20 avr. 2018, 19:46

Le problème de l'Espagne c'est son stock de dette publique. Ils sont passés de 35% du PIB en 2007 à 100% actuellement. Comme d'autres pays de l'UE, on fait quoi à la prochaine crise ?
La reprise a été aidée par le tourisme, en particulier celle provenant des pays européens qui ont pu délaisser la rive sud de la Méditerranée (ou favoriser les séjours à proximité).
Quant au chômage, y en a toujours eu en Espagne sauf vers 2005-2007 où ça semblait rejoindre. les standards européens. À noter que beaucoup de jeunes diplômés ont quitté l'Espagne depuis 10 ans, notamment vers l'Allemagne. D'où une démographie qui s'est un peu effritée, et le solde naturel ne devrait pas arranger ça les prochaines années.

ezetrol0
+
+
Messages : 2854
Enregistré le : 26 oct. 2005, 21:39
Localisation : marseille 13001
Contact :

Re: La remontada de l'Espagne

#12 Message par ezetrol0 » 20 avr. 2018, 21:08

Ave a écrit :
Goldorak2 a écrit :
Ave a écrit :Puis passer d'un taux de chômage de 26% à 16% n'est pas à minimiser. Surtout que ça devrait continuer de baisser.
Faut voir comment vive les gens. Niveau de vie, espoir, travail, revenu...
Parce que juste faire baisser le chômage, ça me semble facile. Il suffirait de ne pas l'indemniser et que celà devienne une contrainte exigeante (genre pointer, dossier administratif compliqué...). Rapidement, il n'y aurait presque plus de chômage officiel... A quoi bon ?
Parfois quand l'emploi reprend, il y a plus de chômeurs (même en pourcentage) car des inactifs reprennent la recherche du travail.
A l'inverse, s'il n'y a pas beaucoup d'espoir, les actifs au chômage se retirent (conjoint au foyer) ou patientent (étudiants qui poursuit, tanguy,...) et ça fait baisser le chômage.
Non, l'emploi a vraiment repris. Ca se sent dans le pays. Ca va nettement mieux. L'ambiance générale n'a rien à voir avec celle de 2013. Même s'il reste encore pas mal de pente à remonter.
N'était ce pas ce que l'on disait de l'Espagne AVANT la crise.

Son modèle était cité en exemple, porté par l'immobilier et des salaires "dérisoires".

Et finalement, pfuiit.

Avatar du membre
parpayou
~~+
~~+
Messages : 5766
Enregistré le : 10 mai 2008, 18:54

Re: La remontada de l'Espagne

#13 Message par parpayou » 20 avr. 2018, 21:14

L'Espagne devient du coup aussi de plus en plus insipide niveau touristique.
La tâche à laquelle nous devons nous atteler, ce n'est pas de parvenir à la sécurité, c'est d'arriver à tolérer l'insécurité.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30680
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: La remontada de l'Espagne

#14 Message par ignatius » 20 avr. 2018, 22:15

Le Portugal fait vraiment une remontada spectaculaire.
Bien meilleure que l'Espagne qui se traîne encore un énorme taux de chômage.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5039
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: La remontada de l'Espagne

#15 Message par Ave » 20 avr. 2018, 23:29

ignatius a écrit :Le Portugal fait vraiment une remontada spectaculaire.
Bien meilleure que l'Espagne qui se traîne encore un énorme taux de chômage.
La croissance est plus forte en Espagne, même si le chômage reste plus élevé.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5039
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: La remontada de l'Espagne

#16 Message par Ave » 20 avr. 2018, 23:29

parpayou a écrit :L'Espagne devient du coup aussi de plus en plus insipide niveau touristique.
Quel rapport avec la croissance économique ?
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5039
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: La remontada de l'Espagne

#17 Message par Ave » 20 avr. 2018, 23:34

ezetrol0 a écrit :
Ave a écrit :
Goldorak2 a écrit :
Ave a écrit :Puis passer d'un taux de chômage de 26% à 16% n'est pas à minimiser. Surtout que ça devrait continuer de baisser.
Faut voir comment vive les gens. Niveau de vie, espoir, travail, revenu...
Parce que juste faire baisser le chômage, ça me semble facile. Il suffirait de ne pas l'indemniser et que celà devienne une contrainte exigeante (genre pointer, dossier administratif compliqué...). Rapidement, il n'y aurait presque plus de chômage officiel... A quoi bon ?
Parfois quand l'emploi reprend, il y a plus de chômeurs (même en pourcentage) car des inactifs reprennent la recherche du travail.
A l'inverse, s'il n'y a pas beaucoup d'espoir, les actifs au chômage se retirent (conjoint au foyer) ou patientent (étudiants qui poursuit, tanguy,...) et ça fait baisser le chômage.
Non, l'emploi a vraiment repris. Ca se sent dans le pays. Ca va nettement mieux. L'ambiance générale n'a rien à voir avec celle de 2013. Même s'il reste encore pas mal de pente à remonter.
N'était ce pas ce que l'on disait de l'Espagne AVANT la crise.

Son modèle était cité en exemple, porté par l'immobilier et des salaires "dérisoires".

Et finalement, pfuiit.
Sauf que là la croissance n'est pas tirée par l'immobilier mais par la reprise des exportations et par l'industrie, y compris le tourisme mais pas que.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5039
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: La remontada de l'Espagne

#18 Message par Ave » 20 avr. 2018, 23:48

optimus maximus a écrit :Le problème de l'Espagne c'est son stock de dette publique. Ils sont passés de 35% du PIB en 2007 à 100% actuellement. Comme d'autres pays de l'UE, on fait quoi à la prochaine crise ?
La reprise a été aidée par le tourisme, en particulier celle provenant des pays européens qui ont pu délaisser la rive sud de la Méditerranée (ou favoriser les séjours à proximité).
Quant au chômage, y en a toujours eu en Espagne sauf vers 2005-2007 où ça semblait rejoindre. les standards européens. À noter que beaucoup de jeunes diplômés ont quitté l'Espagne depuis 10 ans, notamment vers l'Allemagne. D'où une démographie qui s'est un peu effritée, et le solde naturel ne devrait pas arranger ça les prochaines années.
La démographie s'est effritée pendant la crise aussi par le départ d'une partie d'immigrants suite à la crise (car il y avait vraiment eu un énorme affut d'immigrants pendant les années de folie immobilière, la population était passée de 41 millions en 2002 à presque 47 en 2011). Entre 2012 et 2015 la population a seulement baissé de 300 000 personnes et là elle s'est stabilisé.
Et les diplômés qui s'étaient expatriés sont en train de revenir
https://info.arte.tv/fr/espagne-le-reto ... e-la-crise
Fluctuat Nec Mergitur

vpl
~~+
~~+
Messages : 12135
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: La remontada de l'Espagne

#19 Message par vpl » 21 avr. 2018, 07:33

moi j'ai un peu de sang espagnol et un bout d ela belle famille là-bas, donc je suis content pour eux, mais le truc qui me gêne c'est quand on vent "réformes" et "restructuration" en tant que remède qui marche. Dans le détail, j'avoue que c'est pas si énergique que ça d'ailleurs, et qu'il y a eu des compensations par exemple sur les CDD de ce qui était accordé en facilité ou coût de licenciement.

Ils se sont pris une énorme claque, il est logique que ça aille mieux en contexte de reprise mondiale. Ça me semble très aventureux de lier cette reprise directement aux réformes du marché du travail, même si ça a pu jouer. Et surtout je me méfie beaucoup de ce qui est sous tendu par ce discours : ça marche ailleurs, allons-y de plus en plus fort dans la "fluidification" du marché du travail.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9041
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: La remontada de l'Espagne

#20 Message par optimus maximus » 21 avr. 2018, 10:08

Faudrait également "remercier" Mario Draghi qui a initié une politique très accommodante. La baisse des taux et les perfusions ont sauvé (provisoirement) la zone euro.
Jean-Claude Trichet aurait fait exploser la zone euro s'il était resté deux ans de plus.

Avatar du membre
Ave
~~+
~~+
Messages : 5039
Enregistré le : 27 juin 2008, 13:15
Localisation : Paris

Re: La remontada de l'Espagne

#21 Message par Ave » 05 août 2019, 23:21

Petit up
Des vacances en Espagne, je lis la presse locale.. Les prix immo augmentent mais, surtout, les prix des loyers s’envolent encore plus. 50% d’Augmentation des loyers à Madrid depuis 5 ans. Un petit 2P se loue facile 900€/1000€ maintenant un 3P plutôt dans les 1400€. C’est presque les prix parisiens. Du coup la rentabilité est assez intéressante car les prix d’achats ont moins augmenté (je pense qu’il y a plus de demande pour les locations car les jeunes ne peuvent pas acheter).
Sinon , au niveau économique le taux e chômage continue de baisser mais plus doucement . Et la croissance est toujours là mais elle commence à ralentir. Le Brexit risque d’avoir des grosses conséquences car le RU est le premier destinataire des exportations et la première source de touristes.
Fluctuat Nec Mergitur

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7676
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: La remontada de l'Espagne

#22 Message par stchong » 06 août 2019, 22:13

Ave a écrit :
05 août 2019, 23:21
Petit up
Des vacances en Espagne, je lis la presse locale.. Les prix immo augmentent mais, surtout, les prix des loyers s’envolent encore plus. 50% d’Augmentation des loyers à Madrid depuis 5 ans. Un petit 2P se loue facile 900€/1000€ maintenant un 3P plutôt dans les 1400€. C’est presque les prix parisiens. Du coup la rentabilité est assez intéressante car les prix d’achats ont moins augmenté (je pense qu’il y a plus de demande pour les locations car les jeunes ne peuvent pas acheter).
Sinon , au niveau économique le taux e chômage continue de baisser mais plus doucement . Et la croissance est toujours là mais elle commence à ralentir. Le Brexit risque d’avoir des grosses conséquences car le RU est le premier destinataire des exportations et la première source de touristes.
Bonnes vacances, profite bien;
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28152
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: La remontada de l'Espagne

#23 Message par Gpzzzz » 12 nov. 2019, 20:52

Personne pour commenter les élections législatives ??
Le parti de droite nationale VOX cartonne et se hisse en 3eme position !!

Avatar du membre
saturne
-+
-+
Messages : 1706
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: La remontada de l'Espagne

#24 Message par saturne » 13 nov. 2019, 00:27

Pacte de gouvernement : PSoe + UP (Unies nous-Pouvons)

Image

Comme si on avait Hollande + Mélanchon, mais avec les caisses vides.

(Je suis très sceptique : pas de majorité absolue, et des réaction écoeurées qu'on lit dans tout l'éventail d'opinions (Par ex: Edito de ElMundo). Car ces élections de novembre s'expliquent parce que le PSOE+UP n'avaient pas voulu pactiser après les élections d'avril. Résultat, VOX est la 3e force politique. Je ne crois pas que VOX soit assimilable à Le Pen. Ou alors VOX est ce que Le Pen n'est pas encore arrivée à créer.)

Edito de ElMundo: L'accolade de la honte
https://www.elmundo.es/opinion/2019/11/ ... b45f2.html
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

vpl
~~+
~~+
Messages : 12135
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: La remontada de l'Espagne

#25 Message par vpl » 13 nov. 2019, 11:23

La honte c'est de n'avoir pas établi d'accord au printemps et de le faire maintenant ?
Je pense que chacun a essayé de peser plus qu'avant, mais que bon, au final...

Sur Vox, c'est surtout un transfert depuis PP(un peu) et Ciudadanos (beaucoup) non ?
Il faudrait voir aussi ce qui dans le vote Vox vient des conséquences de ce qui se passe enCcatalogne, ou des sujets classiques de l’extrême droite.

Avatar du membre
saturne
-+
-+
Messages : 1706
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: La remontada de l'Espagne

#26 Message par saturne » 13 nov. 2019, 14:39

vpl a écrit :
13 nov. 2019, 11:23
La honte c'est de n'avoir pas établi d'accord au printemps et de le faire maintenant ?
Je pense que chacun a essayé de peser plus qu'avant, mais que bon, au final...

Sur Vox, c'est surtout un transfert depuis PP(un peu) et Ciudadanos (beaucoup) non ?
Oui, pour avoir éte incapables dune coalition de centre droit, et maintenant C's se fait virer.
Il faudrait voir aussi ce qui dans le vote Vox vient des conséquences de ce qui se passe enCcatalogne, ou des sujets classiques de l’extrême droite.
Surtout le ras-le-bol des nationalistes suprématistes (qui utilisent leurs voix pour instrumentalisent le Gvt de l'Etat et ramasser un maximum. Actuellement, la "péréquation"(on dit comme ça?) fiscale régionale est déséquilibrée en faveur des Basques et Catalans -- privilèges politiques d'être la clef de gouvernements depuis les années 2000)

Sur les sujets classiques, tout le monde admet que VOX est le seul qui vient avec des chiffres sur la table: il a torpillé comme ça les délires sociétaux, de genre, d'éducation, immigration portés par UP (Unies-nous-pouvons). Marlène semble sortie d'un monastère à côté de la femme de Iglesias d'UP (ils sont élus en famille).

D'ailleurs, dès dimanche VOX s'est contenté de dire que n'ayant pas d'option pour gouverner, il se foutait de savoir qui gouvernerait. Il a par contre assez de députés pour présenter des recours d'inconstitutionnalite.
Et il demandait à la droite de permettre au PSOE de gouverner !! (le buget est toujour celui de 2017, je crois)
Bref, que son programme c'est d'en finir avec les délires de genre, de nationalités, d'immigration, d'inégalite, d'intedire les partis qui refusent la Constitution, règlementent la discrimination "nationaliste" (régionale), etc.
Et de travailler pour envoyer la gauche dans l'opposition.

Donc, votez pour l'investiture de la Gauche, et VOX se charge du reste jusqu'aux prochaines élections. Faut admettre qu'il est fin politique.

Je n'ai pas bcp suivi l'ascension de VOX mais je n'arrive pas à les voir comme des chemises brunes. Que ce soit du populisme, c'est sûr. UP aussi, Mais la démolition médiatique n'a pas marché avec eux, Ni d'ailleurs avec UP qui a a quand même perdu plein de sièges à cause du flou sur les Catalans.

La seule chose intéressante de la coalition (si elle passe) c'est qu'ils ont signé un programme qui dit tout:

Gérer le logement comme un droit, non comme une marchandise.

Alors qu'il s'y mettent.
(P.S.: Pour les demeurés: c'est le moment d'acheter ! -- Mais je plaisante car je sais que tout le monde sur ce forum est capable de faire le lien entre A et B et arriver à C :mrgreen: )
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

Avatar du membre
saturne
-+
-+
Messages : 1706
Enregistré le : 24 déc. 2011, 22:36

Re: La remontada de l'Espagne

#27 Message par saturne » 20 nov. 2019, 13:50

Consommation de ciment:


Image

Source image:
https://tematicas.org/sintesis-economic ... e-cemento/

La remontée n'est pas pour demain:
De Guindos (vice de la BCE)
https://www.expansion.com/empresas/banc ... b45e9.html
El vicepresidente del BCE añadió que en algunos sectores se están tomando demasiados riesgos, como las instituciones financieras que no son bancos, algunas empresas que ya están demasiado endeudadas y algunos mercados inmobiliarios, donde se pueden formar burbujas en algunos países.

Le vice-président de la BCE ajoute que dans certains secteurs, trop de risques sont pris, tels que des institutions financières qui ne sont pas des banques (shadow banks), des sociétés déjà trop endettées et des marchés immobiliers où des bulles peuvent se former dans certains pays.
Billets philophynanciers crédit-consuméristes : http://ppcc-fr.blogspot.fr/?view=mosaic

Répondre