Interdiction location suivant DPE

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
miguel
+
+
Messages : 2886
Enregistré le : 18 nov. 2007, 13:54

Interdiction location suivant DPE

#1 Message par miguel » 08 oct. 2018, 21:13

La dernière, ils veulent interdir de louer les logements energivores. Cela va rentrer dans les criteres de decence.
On fait quoi dans les monuments historiques ? Genre hotels particuliers etc...

Cest vraiment nimporte quoi...
Les affaires de ce monde sont gouvernées par la fortune et par Dieu. Machiavel.

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 1854
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Interdiction location suivant DPE

#2 Message par Nouveau stephanois » 08 oct. 2018, 21:31

Est-il techniquement possible d'obtenir un bon DPE (réel je précise) pour tout ce qui est châteaux, hôtels particuliers etc ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 14955
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Interdiction location suivant DPE

#3 Message par kamoulox » 08 oct. 2018, 21:33

Il faut se mettre à la place du locataire qu’on a tous été ou presque logiquement.

Mets toi à la place d’une famille avec seul le père qui bosse à plein temps, travailleur pauvre, loue une maison pas trop chère, mal isolée, froide, avec des moisissures, des fenêtres mal isolées...

Le pauvre gars il gagne un smic, il se tape 500 de loyer, et 2500 euros ou plus de chauffage par an parceque son proprio il s’en cogne.

Est ce que c’est normal?

Et ne dis pas il n’a qu’à bouger, quand tu est précaire tu ne bouge pas parceque financièrement tu ne peux pas !!!!!

Pour le dpe il devrait y avoir une limite basse acceptable pour les cas que tu décris genre logement classé en hyper centre etc... et une limite basse inacceptable, genre un bouiboui de marchand de sommeil

Crapaud
Messages : 486
Enregistré le : 01 déc. 2008, 10:37

Re: Interdiction location suivant DPE

#4 Message par Crapaud » 08 oct. 2018, 21:48

miguel a écrit :
08 oct. 2018, 21:13
La dernière, ils veulent interdir de louer les logements energivores. Cela va rentrer dans les criteres de decence.
On fait quoi dans les monuments historiques ? Genre hotels particuliers etc...

Cest vraiment nimporte quoi...
Le locataire lambda sans le sou louera un hôtel particulier classé monument historique pour se loger, c'est bien connu ! :mrgreen:

Et puis c'est pas comme si les DPE n'étaient pas farfelus : il suffit de laisser le bien vide et non chauffé pour passer DPE A! :mrgreen:
"Life is no matter of chance. It's a matter of choice"

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7926
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Interdiction location suivant DPE

#5 Message par Vincent92 » 08 oct. 2018, 21:56

kamoulox a écrit :
08 oct. 2018, 21:33
Il faut se mettre à la place du locataire qu’on a tous été ou presque logiquement.

Mets toi à la place d’une famille avec seul le père qui bosse à plein temps, travailleur pauvre, loue une maison pas trop chère, mal isolée, froide, avec des moisissures, des fenêtres mal isolées...

Le pauvre gars il gagne un smic, il se tape 500 de loyer, et 2500 euros ou plus de chauffage par an parceque son proprio il s’en cogne.

Est ce que c’est normal?

Et ne dis pas il n’a qu’à bouger, quand tu est précaire tu ne bouge pas parceque financièrement tu ne peux pas !!!!!

Pour le dpe il devrait y avoir une limite basse acceptable pour les cas que tu décris genre logement classé en hyper centre etc... et une limite basse inacceptable, genre un bouiboui de marchand de sommeil
Raisonnement débile. Je m'attendais quand même à mieux de ta part. On dirait un illuminé de gauche completement hors des réalités.
Il y aurait de la triche, un peu de rénovation et surtout moins de locations disponibles. Et c'est précisément ceux dont tu parles qui en pâtiraient le plus.
"L'enfer est pavé de bonnes intentions".
Modifié en dernier par Vincent92 le 08 oct. 2018, 22:27, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 14955
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Interdiction location suivant DPE

#6 Message par kamoulox » 08 oct. 2018, 22:27

Louer un taudis n’est pas une bonne intention. Dpe ou pas il faut un bien un minimum de qualité.

T’imagines même pas les apparts pourris à la locations que j’ai visité lors de la recherche de mon premier appart avec un petit budget sur Lille et environs en 2007.
2007! Pas à l’époque des misérables.
Encore un mal foutu mais isolé ça passe je le conçoit, mais des apparts qui sentent le moisi mêlés au coup de peinture à l’an vas vite, à mon premier appart très mal isolé ou finalement ce grouillait de souris 🐁 et du je suis parti après 3 mois... des prises électriques (alger style) idéales pour te débarrasser d’un gosse par exemple... j’en oublie sûrement.

Et même en mettant un loyer très cher, ou là tu arrives dans une qualité plus que correcte tu arrives encore à avoir un incendie criminel dans le parking privé de ta résidence ou des dégradations diverses, et odeur de cigarette dans l’ascenseur ou dans les couloirs.

Donc non, déjà si on peut faire pour des logements de meilleure qualité ce sera une avancée. Et s’il y a moins de locations c’est le prix à payer. Il y a beaucoup de hlm en France, on peut libérer de la place avec de la bonne volonté

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7926
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Interdiction location suivant DPE

#7 Message par Vincent92 » 08 oct. 2018, 22:36

Donc non, déjà si on peut faire pour des logements de meilleure qualité ce sera une avancée. Et s’il y a moins de locations c’est le prix à payer. Il y a beaucoup de hlm en France, on peut libérer de la place avec de la bonne volonté
On ne fait pas de passoir thermique dans le neuf. Pour la rénovation de l'ancien, on peut améliorer un peu le DPE (si tenté que le propriétaire en ait envie) mais on ne fait pas forcément de miracle. Surtout que les diagnostiques ne reflètent pas forcément la réalité.
Dire qu'on va mettre un critère thermique (par exemple D), çela revient un peu près au même que de rajouter des m2 au critère de décence : ça limite surtout le nombres de logements louables légalement et c'est l'inverse de ce que tu veux.
Je n'ai pas compris le rapport avec les HLM. On peut toujours retirer les locataires les plus solvables pour les mettre dans le privé et les remplacer par des plus pauvres mais ca ne changerait en rien le nombre de logements nécessaires dans le privé.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 14955
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Interdiction location suivant DPE

#8 Message par kamoulox » 08 oct. 2018, 22:49

Non. Je voulais dire virons ceux qui n’ont rien à y faire financièrement et virons tout ceux qui causent du bordel en France. Un hlm ça doit aussi se mériter. C’est pour loger le citoyen qui n’a pas les moyens d’acheter.
Les citoyens qui avaient un hlm c’était 5* à l’époque, il y avait les chiottes dans le jardin des maisons qu’en hlm c’était eau courante chauffage centrale salle d’eau avec toilettes.

Tu vires les parasites des hlm, egalement les sans papiers (ca tombe bien des debiles veulent donner 5 euros par jour aux familles qui en accueillent), les familles des fauteurs de troubles, trafiquants et autres joyeusetés et ne t’inquiètes pas, à ce moment là tout le monde ou presque sera logé décemment !

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 26451
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Interdiction location suivant DPE

#9 Message par Gpzzzz » 09 oct. 2018, 07:01

la plupart des immeubles années 70 sont correctement isolés, c'est pas du BBC mais ce ne sont pas des passoires thermiques une fois les fenetres à jour.
Pour moi ca coute trop cher de rénover de l'ancien, il vaut mieux construire du neuf !! dans les zones tendus il faut préempter les maisons avec un mauvais DPE qui ont un terrain suffisant pour construire un immeuble, meme en R+1. ces logements seront construit par l'état qui utilisera en partie l'argent du pinel par exemple et seront loué a tous comme n'importe quel bien privé)

achillemo
~~+
~~+
Messages : 10853
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Interdiction location suivant DPE

#10 Message par achillemo » 09 oct. 2018, 07:11

Gpzzzz a écrit :
09 oct. 2018, 07:01
la plupart des immeubles années 70 sont correctement isolés, c'est pas du BBC mais ce ne sont pas des passoires thermiques une fois les fenetres à jour.
Pour moi ca coute trop cher de rénover de l'ancien, il vaut mieux construire du neuf !! dans les zones tendus il faut préempter les maisons avec un mauvais DPE qui ont un terrain suffisant pour construire un immeuble, meme en R+1. ces logements seront construit par l'état qui utilisera en partie l'argent du pinel par exemple et seront loué a tous comme n'importe quel bien privé)
Ravaler un immeuble en ajoutant de l'isolation extérieure, ça coûte un peu de sous mais c'est rien à coté de tout raser pour tout reconstruire. Le pire étant que les nouveaux appart ont des surfaces trop petites pour les familles, des chambres de 10m2 et des cuisines remplacées par un mur dans le salon...

Et pour ce qui est des fenêtres anciennes, je me bats avec mon proprio pour qu'il refasse juste les joints. Les fenêtres en elle mêmes sont en bon état, mais les joints ont pratiquement disparu (40 ans) et c'est là que passe tout le froid. Pour les anciennes fenêtres en bois, il y a aussi le survitrage. On peut faire pas mal de choses pas très coûteuses pour économiser 10 à 15% d’énergie. Idem quand on isole le pignon de sa maison, ou qu'on remplace des grilles pains par des radiateurs qui régulent la température. Ce sont les petits investissements qui sont souvent les plus rentables.

Le marché immo francais est digne du tiers monde. Apparemment on a un marchand de sommeil ici...
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7926
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Interdiction location suivant DPE

#11 Message par Vincent92 » 09 oct. 2018, 07:24

Le marché immo francais est digne du tiers monde. Apparemment on a un marchand de sommeil ici...
Si c'est pour moi, je ne suis pas bailleur et je n'ai pas l'intention de le devenir.
Je pense avoir donné de vrais arguments et l'expérience (nombre de m2 minimum, surtaxe, normes,...) passée parle pour moi. A chacun fois çela a eu exactement la même conséquence.
Par ailleurs, tu emploies le mot "marchant de sommeil" qu'une manière incorrecte à mon avis.
Pour tes "petits investissements", si tu penses qu'on passe d'un G à un D en refaisant les joints et en changeant les radiateurs, libre à toi.
Modifié en dernier par Vincent92 le 09 oct. 2018, 07:40, modifié 2 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 26451
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Interdiction location suivant DPE

#12 Message par Gpzzzz » 09 oct. 2018, 07:37

achillemo a écrit :
09 oct. 2018, 07:11
Gpzzzz a écrit :
09 oct. 2018, 07:01
la plupart des immeubles années 70 sont correctement isolés, c'est pas du BBC mais ce ne sont pas des passoires thermiques une fois les fenetres à jour.
Pour moi ca coute trop cher de rénover de l'ancien, il vaut mieux construire du neuf !! dans les zones tendus il faut préempter les maisons avec un mauvais DPE qui ont un terrain suffisant pour construire un immeuble, meme en R+1. ces logements seront construit par l'état qui utilisera en partie l'argent du pinel par exemple et seront loué a tous comme n'importe quel bien privé)
Ravaler un immeuble en ajoutant de l'isolation extérieure, ça coûte un peu de sous mais c'est rien à coté de tout raser pour tout reconstruire. Le pire étant que les nouveaux appart ont des surfaces trop petites pour les familles, des chambres de 10m2 et des cuisines remplacées par un mur dans le salon...

Et pour ce qui est des fenêtres anciennes, je me bats avec mon proprio pour qu'il refasse juste les joints. Les fenêtres en elle mêmes sont en bon état, mais les joints ont pratiquement disparu (40 ans) et c'est là que passe tout le froid. Pour les anciennes fenêtres en bois, il y a aussi le survitrage. On peut faire pas mal de choses pas très coûteuses pour économiser 10 à 15% d’énergie. Idem quand on isole le pignon de sa maison, ou qu'on remplace des grilles pains par des radiateurs qui régulent la température. Ce sont les petits investissements qui sont souvent les plus rentables.

Le marché immo francais est digne du tiers monde. Apparemment on a un marchand de sommeil ici...
je te parle de raser les maisons pas les immeubles !
plutôt que faire une maison individuelle sur un terrain de 800m2 tu fais un immeuble de 4 appartements.

le choc d offre passe aussi par l arrêt de nouveaux hlm.
le stock est suffisant si on arrête de faire entrer 50000 pauvres du tiers monde chaque année. toutes les nouvelles construction de logements sociaux seront donc désormais accessibles à tous sur le marché libre

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 26451
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Interdiction location suivant DPE

#13 Message par Gpzzzz » 09 oct. 2018, 07:42

Vincent92 a écrit :
09 oct. 2018, 07:24
Le marché immo francais est digne du tiers monde. Apparemment on a un marchand de sommeil ici...
Si c'est pour moi, je ne suis pas bailleur et je n'ai pas l'intention de le devenir.
Je pense avoir donné de vrais arguments et l'expérience (nombre de m2 minimum, surtaxe, normes,...) passée parle pour moi. A chacun fois çela a eu exactement la même conséquence.
Par ailleurs, tu emploies le mot "marchant de sommeil" qu'une manière incorrecte à mon avis.
Pour tes "petits investissements", si tu penses qu'on passe d'un G à un D en regardant les joints et en changeant les radiateurs, libre à toi.
il est économiquement illogique de financer des agents privés pour construire des logements qui vont rapporter une rente à terme.. celle ci doit revenir à la communauté..
l état a largement les moyens de financer ces investissements surtout vu le niveau des taux d intérêts actuellement..
plutôt que financer 30% d un panel l état finance 100% mais il sera propriétaire du parc de logement et pourra le revendre dans 20ans pour en construire d autres.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 10853
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Interdiction location suivant DPE

#14 Message par achillemo » 09 oct. 2018, 07:54

Les logements neufs représentent 1% du parc immobilier, donc c'est bien de faire des logements neufs peu gourmands mais on ne peut pas faire l'économie de rénover les logements anciens qui sont aussi ceux qui sont les plus proches des bassins d'emplois, en particulier dans les métropoles où il reste peu de place pour construire de nouveaux immeubles.

Oui il faut densifier l'habitat pour limiter le recours à la bagnole. C'est une question de survie économique.
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7926
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Interdiction location suivant DPE

#15 Message par Vincent92 » 09 oct. 2018, 08:11

Les logements neufs représentent 1% du parc immobilier
Tu compares un flux et un stock. Un logement neuf ne l'est plus dès que quelqu'un l'utilise. Pourtant ces capacités énergétiques restent les mêmes. Au lieu de comparer logement neuf et ancien, parle des logements qui ont moins de xx années. Ca sera plus sérieux et çela représentera plus de 1% des logements.
Par contre, tu as raison, dans beaucoup de grandes villes, une grande partie du bâti est (très) ancien.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7926
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Interdiction location suivant DPE

#16 Message par Vincent92 » 09 oct. 2018, 08:20

Gpzzzz a écrit :
09 oct. 2018, 07:42
Vincent92 a écrit :
09 oct. 2018, 07:24
Le marché immo francais est digne du tiers monde. Apparemment on a un marchand de sommeil ici...
Si c'est pour moi, je ne suis pas bailleur et je n'ai pas l'intention de le devenir.
Je pense avoir donné de vrais arguments et l'expérience (nombre de m2 minimum, surtaxe, normes,...) passée parle pour moi. A chacun fois çela a eu exactement la même conséquence.
Par ailleurs, tu emploies le mot "marchant de sommeil" qu'une manière incorrecte à mon avis.
Pour tes "petits investissements", si tu penses qu'on passe d'un G à un D en regardant les joints et en changeant les radiateurs, libre à toi.
il est économiquement illogique de financer des agents privés pour construire des logements qui vont rapporter une rente à terme.. celle ci doit revenir à la communauté..
l état a largement les moyens de financer ces investissements surtout vu le niveau des taux d intérêts actuellement..
plutôt que financer 30% d un panel l état finance 100% mais il sera propriétaire du parc de logement et pourra le revendre dans 20ans pour en construire d autres.
Je n'ai pas compris pourquoi tu me cites.
Je n'ai rien contre le fait que l'état produise des logements tout seul. Par contre, en general, il le fait assez mal puisque c'est fait de manière idéologique plutôt qu'en bon gestionnaire (loyer sous le marché en discriment les candidats, construction tres chère, achat cher, vente pas cher, travaux exagéré,...). Tout cela fini par coûter très cher et favoriser l'assistanat.
Modifié en dernier par Vincent92 le 09 oct. 2018, 08:25, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

achillemo
~~+
~~+
Messages : 10853
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Interdiction location suivant DPE

#17 Message par achillemo » 09 oct. 2018, 08:25

Vincent92 a écrit :
09 oct. 2018, 08:11
Les logements neufs représentent 1% du parc immobilier
Tu compares un flux et un stock. Un logement neuf ne l'est plus dès que quelqu'un l'utilise. Pourtant ces capacités énergétiques restent les mêmes. Au lieu de comparer logement neuf et ancien, parle des logements qui ont moins de xx années. Ca sera plus sérieux et çela représentera plus de 1% des logements.
Par contre, tu as raison, dans beaucoup de grandes villes, une grande partie du bâti est (très) ancien.
Les 1% servent à donner une idée du taux de renouvellement du parc. En simplifiant, les logements à la norme RT2012 représenteraient 30% du parc dans 25 ans à iso population. Sauf que la population augmente d'environ 1% chaque année, donc les logements anciens ne sont pas prêts d'être remplacés. Le taux de renouvellement de l'immo est bien plus faible que celui du parc automobile qui doit être en gros de 20 ans.

Sans compter que les performances énergétiques ne sont pas éternelles, les fenêtres vieillissent et la laine de verre se tasse. Donc il faut entretenir le parc ancien. C'est indispensable pour avoir un parc immo qui ne soit pas énergivore. On va pas attendre d'avoir le litre de pétrole à 2 euros pour que tout le monde pleure et demande des subventions à l'état, comme c'est la tradition.
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7926
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Interdiction location suivant DPE

#18 Message par Vincent92 » 09 oct. 2018, 08:29

achillemo a écrit :Sans compter que les performances énergétiques ne sont pas éternelles, les fenêtres vieillissent et la laine de verre se tasse. Donc il faut entretenir le parc ancien.
Cela me semble du bon sens. Mais ce n'est pas ce dont on discute. On ne parle pas d'entretien ici. On parle de changer les performances énergétiques par des travaux lourds bien au delà de l'entretien. Entretenir et améliorer c'est différent.
Puisque tu parles d'automobile et par analogie, avec ce genre d'idées, on ne demande pas au propriétaire de passer des entretiens techniques. On demande qu'il passe du diesel à l'électrique.
Le problème est que beaucoup de locataires imaginent que la plupart des bailleurs sont des riches rentiers qui vivent des loyers de leurs locataires. La vérité est beaucoup plus contrastée. Déjà, 30% des bailleurs n'ont qu'un logement et 25% deux. Ensuite, ils ont souvent des emprunts qui sont adossés. Beaucoup de ceux qui sont multipropriétaires sont des artisans qui n'ont pas de retraite par ailleurs.
Je ne cherche pas à faire pleurer sur leur sort. Juste expliquer que les phrases type "il faut aller chercher l'argent où il est" sont largement à nuancer.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 3819
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Interdiction location suivant DPE

#19 Message par ddv » 09 oct. 2018, 10:43

achillemo a écrit :
09 oct. 2018, 07:54
Les logements neufs représentent 1% du parc immobilier, donc c'est bien de faire des logements neufs peu gourmands mais on ne peut pas faire l'économie de rénover les logements anciens qui sont aussi ceux qui sont les plus proches des bassins d'emplois, en particulier dans les métropoles où il reste peu de place pour construire de nouveaux immeubles.

Oui il faut densifier l'habitat pour limiter le recours à la bagnole. C'est une question de survie économique.
Ca me fait marrer, cette logique de shadock, et ne prenant jamais en compte l'humain: au final, les gens sont tellement entassés dans leurs clapiers et dans leurs villes denses, que tous les week-ends, ils vont prendre l'air en dehors de leur ville en prenant leur bagnole, un autocar, ou un train (qui nécessite lui aussi des énergies fossiles pour être construit et entretenu), et donc contribuent à la pollution, co2, etc.
Pour ceux qui n'ont pas les moyens de le faire, c'est anxiolytique, cannabis et cie :mrgreen:

Concernant l'interdiction suivant le DPE, au final, on aura des biens qui seront retirés du marché, augmentant légèrement la soi-disant pénurie de logements (uniquement dans les métropoles, la pénurie).
Mais c'est vrai qu'il est intolérable qu'il y ait encore des maisons qui aient du simple vitrage (!) et pas d'isolation au niveau des combles (surtout les combles perdues: facile et pas cher).
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Avatar du membre
miguel
+
+
Messages : 2886
Enregistré le : 18 nov. 2007, 13:54

Re: Interdiction location suivant DPE

#20 Message par miguel » 09 oct. 2018, 10:54

Ce qui devient grave et continue d'augmenter la pénurie, c'est que les mesures des gouvernements se résument à 3 mots.

Interdire, taxes et sanctions.


Par contre vous avez le droit de vous endetter sur 30/35 ans auprés d'une banque/locavie, pour un clapier avec aucun confort.
Les affaires de ce monde sont gouvernées par la fortune et par Dieu. Machiavel.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 10853
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Interdiction location suivant DPE

#21 Message par achillemo » 09 oct. 2018, 10:59

On ne parle pas de densifier Paris. Paris est surpeuplée. On parle de mieux utiliser le potentiel des villes moyennes.

Désolé je n'ai pas besoin de 2000 m2 de terrain au milieu des champs de betteraves pour me sentir bien. Je pense qu'on devrait faire des apparts plus grands et mieux isolés plutôt que des maisons individuelles toujours plus petites et mal placées. Parce que qui construit encore des grandes baraques? Presque personne. Les constructeurs de maisons individuelles se gavent autant que les promoteurs de bâtiments. La plupart des baraques neuves aujourd'hui ne dépassent pas 100 m2, n'ont pas de sous sol ni de grenier.

Mieux vaut gagner du temps sur ses trajets quotidiens et faire une virée à la campagne une fois par mois que de se taper 2h de route par jour et se priver de toute infrastructure de base comme les hôpitaux, commerce, voire même écoles.
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

achillemo
~~+
~~+
Messages : 10853
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Interdiction location suivant DPE

#22 Message par achillemo » 09 oct. 2018, 11:06

miguel a écrit :
09 oct. 2018, 10:54
Ce qui devient grave et continue d'augmenter la pénurie, c'est que les mesures des gouvernements se résument à 3 mots.

Interdire, taxes et sanctions.
Je préfère encore ca que des subventions systématiquement détournées de leur but. Je virerais les subventions aux bagnoles "écolos" et je garderais que les malus. Les constructeurs feraient appel à d'autre technologie que les batteries, comme rendre les voitures plus légères et les débarasser des gadgets.

D'ailleurs j'ai du mal à comprendre pourquoi la technologie électrique coûterait plus cher que le diesel avec ses injecteurs, pompe HP, turbo, FAP, hors de prix. La subvention sert avant tout à gonfler les marges, il n'y a aucune logique économique derrière. On sait faire des voitures sobres et pas chères depuis les Citroen AX et BX. Donc 35 ans plus tard, on sait surement faire plus sobre tout en ajoutant les contraintes des crash tests.
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 3819
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Interdiction location suivant DPE

#23 Message par ddv » 09 oct. 2018, 11:08

achillemo a écrit :
09 oct. 2018, 10:59
On ne parle pas de densifier Paris. Paris est surpeuplée. On parle de mieux utiliser le potentiel des villes moyennes.

Désolé je n'ai pas besoin de 2000 m2 de terrain au milieu des champs de betteraves pour me sentir bien. Je pense qu'on devrait faire des apparts plus grands et mieux isolés plutôt que des maisons individuelles toujours plus petites et mal placées. Parce que qui construit encore des grandes baraques? Presque personne. Les constructeurs de maisons individuelles se gavent autant que les promoteurs de bâtiments. La plupart des baraques neuves aujourd'hui ne dépassent pas 100 m2, n'ont pas de sous sol ni de grenier.

Mieux vaut gagner du temps sur ses trajets quotidiens et faire une virée à la campagne une fois par mois que de se taper 2h de route par jour et se priver de toute infrastructure de base comme les hôpitaux, commerce, voire même écoles.
Merci de ne pas prendre ton avis pour une généralité. Toutes les maisons en construction dans mon coin sont des grandes maisons, manque de pot, faut croire que tout le monde n'adopte pas ton mode de vie.
Qui d'ailleurs, parmi les ministres donneurs de leçons, n'a pas de grande maison ? A mon avis personne, et surtout par l'ex ministre de l'écologie, l'éco tartuffe Hulot: propriétaire, parmi SES villas, d'une villa en Corse de 334 m2 sur un terrain de 3 hectares.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

achillemo
~~+
~~+
Messages : 10853
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Interdiction location suivant DPE

#24 Message par achillemo » 09 oct. 2018, 11:15

https://www.pap.fr/actualites/immobilie ... ves/a18210
Une superficie stable. Les Français ne se font pas construire des châteaux ! La superficie moyenne des maisons a atteint 122 m² en 2014, un chiffre stable depuis plusieurs années. C'est la Lorraine qui accueille les maisons les plus spacieuses (140 m²), les habitations les plus petites étant en revanche situées dans les Pays-de-la-Loire (116 m²).
Bon, c'est plus que ce que je pensais, mais c'est pas terrible non plus. Et les chiffres datent de 2014. Quand je vois ce que proposent les promoteurs dans mon coin, je pense que ca a du bien baisser.
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 3819
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Interdiction location suivant DPE

#25 Message par ddv » 09 oct. 2018, 11:21

L'actuel ministre de la transition écologique et solidaire ( :roll: ) François de Rugy, qui doit donc donner l'exemple de l'écologie, si je ne m'abuse, est propriétaire (en 2013) de:
- une maison de 150 m2 à Orvault estimée à 350.000 euros
- une maison de 100 m2 à Ouessant estimée à 250.000 euros
- un appartement à Toulouse estimé à 100.000 euros.
Je ne me fais pas de souçi quant à leur DPE par contre.
Ne faudrait-il pas plutôt une loi interdisant d'avoir plus d'une résidence secondaire ?
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

achillemo
~~+
~~+
Messages : 10853
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Interdiction location suivant DPE

#26 Message par achillemo » 09 oct. 2018, 11:29

ddv a écrit :
09 oct. 2018, 11:21
L'actuel ministre de la transition écologique et solidaire ( :roll: ) François de Rugy, qui doit donc donner l'exemple de l'écologie, si je ne m'abuse, est propriétaire (en 2013) de:
- une maison de 150 m2 à Orvault estimée à 350.000 euros
- une maison de 100 m2 à Ouessant estimée à 250.000 euros
- un appartement à Toulouse estimé à 100.000 euros.
Je ne me fais pas de souçi quant à leur DPE par contre.
Ne faudrait-il pas plutôt une loi interdisant d'avoir plus d'une résidence secondaire ?
Ce n'est pas parce que des gens grillent les feux rouges que tout le monde doit le faire. L’émiettement du territoire est une plaie pour le pays et son agriculture. Que des hommes politiques aient une mauvaise conduite ne m'étonne pas. La plupart sont aussi des escrocs. Heureusement je ne les prend pas pour modèle. Jalouser les autres est vraiment un mal français. On ne peut pas interdire d'avoir plusieurs résidences secondaires, par contre on peut taxer si ce n'est pas loué.
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

Avatar du membre
miguel
+
+
Messages : 2886
Enregistré le : 18 nov. 2007, 13:54

Re: Interdiction location suivant DPE

#27 Message par miguel » 09 oct. 2018, 12:03

Bonne reponse effectivement incroyable le nombre de ministres avec des résidences secondaires et aucun avec du locatif...
Les affaires de ce monde sont gouvernées par la fortune et par Dieu. Machiavel.

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 3819
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Interdiction location suivant DPE

#28 Message par ddv » 09 oct. 2018, 12:39

achillemo a écrit :
09 oct. 2018, 11:29
ddv a écrit :
09 oct. 2018, 11:21
L'actuel ministre de la transition écologique et solidaire ( :roll: ) François de Rugy, qui doit donc donner l'exemple de l'écologie, si je ne m'abuse, est propriétaire (en 2013) de:
- une maison de 150 m2 à Orvault estimée à 350.000 euros
- une maison de 100 m2 à Ouessant estimée à 250.000 euros
- un appartement à Toulouse estimé à 100.000 euros.
Je ne me fais pas de souçi quant à leur DPE par contre.
Ne faudrait-il pas plutôt une loi interdisant d'avoir plus d'une résidence secondaire ?
Ce n'est pas parce que des gens grillent les feux rouges que tout le monde doit le faire. L’émiettement du territoire est une plaie pour le pays et son agriculture. Que des hommes politiques aient une mauvaise conduite ne m'étonne pas. La plupart sont aussi des escrocs. Heureusement je ne les prend pas pour modèle. Jalouser les autres est vraiment un mal français. On ne peut pas interdire d'avoir plusieurs résidences secondaires, par contre on peut taxer si ce n'est pas loué.
Je ne suis pas en train de parler de "gens", je parle des membres du gouvernement qui font les lois et qui me font la morale, en particulier les ministres qui représentent l'écologie !!
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

alpha2
-++
-++
Messages : 3688
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Interdiction location suivant DPE

#29 Message par alpha2 » 09 oct. 2018, 12:40

Le gros problème du DPE, c'est qu'il ne prend pas en compte la qualité des équipements, le nombre d'occupants / m² et le mode de vie.

Mon logement a un mauvais DPE (F il me semble), mais ma consommation réelle est celle d'un logement de DPE B (je pourrais même presque être en A). Tout simplement parce mon logement est petit (30 m²) donc en grande partie chauffé par l'électroménager, que mes équipements sont récents, que je ne suis pas frileux, et que je fais attention à ma consommation.
Pour moi, il serait complètement inintéressant de faire des travaux d'isolation extérieure sur mon immeuble (années 30).
Modifié en dernier par alpha2 le 09 oct. 2018, 12:41, modifié 1 fois.

gabuzo-meu
Messages : 311
Enregistré le : 19 sept. 2017, 06:58

Re: Interdiction location suivant DPE

#30 Message par gabuzo-meu » 09 oct. 2018, 12:40

miguel a écrit :
08 oct. 2018, 21:13
La dernière, ils veulent interdir de louer les logements energivores. Cela va rentrer dans les criteres de decence.
On fait quoi dans les monuments historiques ? Genre hotels particuliers etc...

Cest vraiment nimporte quoi...
Heuuu... Source ?
Parce que là c'est flou, c'est à partir de quel niveau, et selon quelles conditions ?

Google actualité ne renvoie rien...

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 3819
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Interdiction location suivant DPE

#31 Message par ddv » 09 oct. 2018, 12:42

D'ailleurs c'est pareil avec le gouvernement qui voudrait que ces c0ns de Français investissent dans l'économie plutôt que l'immobilier, alors que le patrimoine des membres de ce même gouvernement est quasiment uniquement constitué d'immobilier !
Modifié en dernier par ddv le 09 oct. 2018, 12:43, modifié 1 fois.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

achillemo
~~+
~~+
Messages : 10853
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Interdiction location suivant DPE

#32 Message par achillemo » 09 oct. 2018, 12:42

alpha2 a écrit :
09 oct. 2018, 12:40
Le gros problème du DPE, c'est qu'il ne prend pas en compte la qualité des équipements, le nombre d'occupants / m² et le mode de vie.

Mon logement a un mauvais DPE (F il me semble), mais ma consommation réelle est celle d'un logement de DPE B (je pourrais même presque être en A). Tout simplement parce mon logement est petit (30 m²) donc en grande partie chauffé par l'électroménager, que mes équipements sont récents, que je ne suis pas frileux, et que je fais attention à ma consommation.
Heureusement qu'on ne prend pas la consommation absolue, sinon les promoteurs ne feraient plus que des cages à poule déjà que c'est devenu pratiquement impossible de trouver des appartements spacieux et en bon état.
Le patriotisme selon Cedric1940: "Vas y Merkel, bouffe le !"

à propos du PS et du FN: "la peste et le choléra en quelques sorte, eh bien je ne peux pas choisir. Alors je vote blanc."

alpha2
-++
-++
Messages : 3688
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Interdiction location suivant DPE

#33 Message par alpha2 » 09 oct. 2018, 12:45

j'imagine que la source est la suivante :
https://www.rtl.fr/actu/politique/logem ... 7795088701

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7926
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Interdiction location suivant DPE

#34 Message par Vincent92 » 09 oct. 2018, 12:47

alpha2 a écrit :
09 oct. 2018, 12:45
j'imagine que la source est la suivante :
https://www.rtl.fr/actu/politique/logem ... 7795088701
ddv a écrit :L'actuel ministre de la transition écologique et solidaire ( :roll: ) François de Rugy, qui doit donc donner l'exemple de l'écologie, si je ne m'abuse, est propriétaire (en 2013) de:
- une maison de 150 m2 à Orvault estimée à 350.000 euros
- une maison de 100 m2 à Ouessant estimée à 250.000 euros
- un appartement à Toulouse estimé à 100.000 euros.
Mettez vous dans sa tête. Il vient de prendre un ministère où on l'emmerde avec ce sujet. Il cherche donc un moyen de prendre le sujet sans être impacté individuellement. Mon petit doigt me dit qu'il n'est pas bailleur. Quant à son objectif pour 2050, ca fera longtemps qu'il ne sera plus ministre donc il peut bien dire n'importe quoi :lol:
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
miguel
+
+
Messages : 2886
Enregistré le : 18 nov. 2007, 13:54

Re: Interdiction location suivant DPE

#35 Message par miguel » 09 oct. 2018, 13:03

Jai la meme lecture, ils veulent obliger les citoyens a abandonner limmobilier pour la bourse. Par contre eux ne le font pas pourquoi ???
On voit bien pourquoi ils on elu un banquier...
Jen dirai pas plus je risque de me faire ficher...
Les affaires de ce monde sont gouvernées par la fortune et par Dieu. Machiavel.

Avatar du membre
sawaï
Messages : 1688
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Interdiction location suivant DPE

#36 Message par sawaï » 09 oct. 2018, 14:49

'trop un ReB3lz le Miguel.
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître lorsque l'on a cessé de croire.Philip K.Dick

gabuzo-meu
Messages : 311
Enregistré le : 19 sept. 2017, 06:58

Re: Interdiction location suivant DPE

#37 Message par gabuzo-meu » 09 oct. 2018, 16:57

Donc on s'excite à partir de ça :
"Il y avait dans le programme présidentiel une proposition qui était d'interdire à la location les passoire thermiques, c'est-à-dire ces logements où l'on dépense énormément d'argent - le locataire paye des factures folles de chauffage - et qui sont toujours à la location. C'est compliqué à mettre en oeuvre, mais il faut quand même avancer sur ces sujets parce que c'est l'intérêt, non seulement du climat, mais surtout des locataires"

C'est même pas l'ébauche d'un projet, on ne sait rien des seuils, du calendrier, de l'accompagnement éventuel pour mise au norme etc...
Mais au fait interdire la location de gourbis de quelques m², est-ce que c'est pas non plus une honte et une atteinte au logement des plus pauvres ?

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7926
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Interdiction location suivant DPE

#38 Message par Vincent92 » 09 oct. 2018, 17:42

gabuzo-meu a écrit :Mais au fait interdire la location de gourbis de quelques m², est-ce que c'est pas non plus une honte et une atteinte au logement des plus pauvres ?
Plus on met de règles et moins on peut mobiliser de foncier donc plus il y a des problèmes de logements. Moins on met de règles et plus il a y de logements "indignes".
Sur ce sujet, il faut être très prudent car si tout le monde est d'accord pour dire que c'est bien qu'il y ait un minimum de règles, il ne faut pas non plus que la bien-pensance de celui qui a "la bouche pleine" et qui ignore bien souvent les réalités du terrain ne fasse plus de mal que de bien en voulant être trop exigent sur le minimum.
Si un nombre de m2 minimum et quelques règles de sécurité élémentaires semblent effectivement importants, le fait d'être dans un logement énergivore est à mon sens un critère bien moins important pour un pauvre.
Après, je dis cela de ma position qui est loin d'être à plaindre. Je suis assez convaincu que certains SDF seraient contents qu'on abaisse certains critères si cela leur permet de trouver un logement bon marché. Et que d'autres, vivant dans 9m2 et à la limite des critères du logement indigne, se disent que c'est franchement abusés.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 14955
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Interdiction location suivant DPE

#39 Message par kamoulox » 09 oct. 2018, 18:00

Tu te trompes Vincent.

Quand j’ai acheté ma maison c’était une passoire, fenêtres d’origines de la maison (1925) dont une ne fermait même pas elle était bloquée avec un balai...

Alors certes c’était des cassos, le mec gros passait sont temps à faire des roulées et à picoler de la kro. Pauvres gamines...
Passons.

Ils n’avaient pas payé EDF depuis 1 an passé.

Quand tu es précaire et que tu vis dans une épave thermique je t’assures que tu ne peux rien faire que payer tes lourdes factures.

J’avoue que je ne fais plus autant aattention a l’électricité vu que mes revenus Ont augmentés mais je suis mensualisé à presque 90 par mois en EDF.

C’est 2 fois moins qu’eux precedemment et ils avaient en plus le chauffage au gaz + le poêle à bois ( j’ai viré le gaz)
La maison était F, 0 isolation

Quand j’avais pas trop de ronds au chômage j’étais bien content D’avoir une maison isolé et des petites factures.
C’est 1500 d’économies par an, soit plus bien plus d’un mois de smic on est pas sur des bouts de chandelles. J’ai déjà remboursés toutes mes fenêtres en 3 hivers...
En fait tu penses aider les gens en leur fournissant un logement mais les mois d’été ça passe, arrivé à l’hiver ils n’ont pas de ronds pour se chauffer... un cadeau empoisonné...

La précarité énergétique touche énormément de gens.

5 millions de foyers en France en 2018!!!

Sur le site ademe ils précisent :

Pour quantifier plus précisément la précarité énergétique, il est d’usage de comptabiliser les ménages qui consacrent plus de 10 % de leurs revenus aux dépenses d’énergie dans le logement : ils sont 3,8 millions, soit 14 % des ménages au niveau national.


3,5 millions de ménages déclarent souffrir du froid dans leur logement et ils sont 1,6 million si l’on considère plus particulièrement les trois premiers déciles de revenus ;
une étude de l’ADEME de 2008 (basée sur l’Enquête nationale logement) montre que les 5 millions de ménages les plus modestes consacrent 15 % de leurs revenus aux dépenses énergétiques (logement et transport), contre seulement 6 % pour les plus aisés.
Si l’on prend en compte les différents indicateurs étudiés par l’Observatoire national de la précarité énergétique, ce sont 5,1 millions de ménages (12 millions d’individus) qui sont en situation de précarité énergétique.

87 % des ménages en situation de précarité énergétique sont dans le parc privé ;
70 % d’entre eux appartiennent au premier quartile de niveau de vie, soit les 25 % de ménages les plus modestes ;
62 % sont propriétaires-occupants ;
55 % ont plus de 60 ans ;
65 % vivent en ville, 35 % en zones rurales ;
plus d’un million des propriétaires résident en maisons individuelles.

La précarité énergétique est à mettre en relation avec la mauvaise qualité thermique du parc de logements français : les 3/4 du parc se situent dans les classes D, E, F ou G, soit des consommations de plus de 150 kWh par m2 et par an.
La précarité énergétique est également en lien avec la santé même s’il est toujours difficile de bien discerner les relations de causalité. Une étude française, publiée en avril 2013, montre ainsi que l’état de santé des personnes en situation de précarité énergétique est plus dégradé que celui des personnes qui n’y sont pas soumises (étude CREAI-ORS Languedoc-Roussillon/GEFOSAT financée par la FAP, la Région, l’ADEME, l’ARS).
La note de santé globale (de 0 à 10) que se donnent les personnes en précarité énergétique est moins bonne que celles des personnes non soumises à la précarité (5/10 versus 6,1/10) et des différences du même type se retrouvent dans l’évaluation de la santé mentale, sociale ou encore la dépression. De même, les pathologies chroniques sont plus fréquentes.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7926
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Interdiction location suivant DPE

#40 Message par Vincent92 » 09 oct. 2018, 18:20

kamoulox a écrit :87 % des ménages en situation de précarité énergétique sont dans le parc privé ;
RIen que cette phrase devrait te faire réfléchir (indice : on peut la lire de plusieurs manières).
Et je le redis : Il y a avoir des fins de mois difficile et ne pas avoir de logements. Ce n'est pas tout à fait pareil.
kamoulox a écrit :La maison était F, 0 isolation
S'ils n'ont pas les moyens financiers n'habitaient une maison, il faut prendre un logement plus petit. Ca me parait plus logique que d'enlever une grosse partie des logements légaux et mettre des gens à la rue ou qui doivent louer des logements illégaux. Au passage, F n'est pas la pire lettre.

Maintenant, on ne tombera pas à priori d'accord sur le sujet. Ayant donné nos arguments, chacun jugera.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

franckyfranck
+
+
Messages : 2546
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Interdiction location suivant DPE

#41 Message par franckyfranck » 09 oct. 2018, 18:27

J'ai acheté récemment avec un DPE B. Immeuble des années 70 probablement D ou E en conso réelle. Motif : C'était une succession donc après le départ de la mamie plus de chauffage. Le compteur individualisé avait donc très peu consommé. Diagnostics à B. Je l'ai fait remarquer à l'AI puis quand je me suis renseigné on m'a dit que le diagnostiqueur ayant appliqué une des méthodes d'évaluation valides, on ne pouvait rien lui reprocher.

Donc cette mesure ne servira qu'à faire chi3r les gens honnétes et rendra grand service aux marchands de sommeil qui continueront à louer du G. Btw j'ai habité dans une passoire thermique il y a longtemps. Plutot bien aménagée et confortable dans un immeuble très ancien du val de mort. Mais clairement pas un endroit ou mes amis aurait dit "le pauvre" en venant me rendre visite. Cela me coutait effectivement un peu cher en chauffage mais comme je sortais beaucoup (une période de ma vie ou je n'étais quasi chez moi que pour dormir et ou j'ai beaucoup pris le dernier RER) et que j'y étais peu il tournait à 15 degrés en journée et montait rapidement en température à mon arrivée.

Est ce que ce logement serait mieux si il était retiré du marché ? Je ne penses pas. Je suis sur qu'un tas de gens seraient content d'y vivre (et le sont probablement aujourd'hui)

alpha2
-++
-++
Messages : 3688
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Interdiction location suivant DPE

#42 Message par alpha2 » 09 oct. 2018, 18:45

Un autre exemple de l'absurdité du DPE : j'habite un logement achevé en 1948, donc le diagnostiqueur applique la méthode dite "conventionnelle", et arrive à un classement DPE F (395 kw/m2/an). Pourtant, double vitrage partout, murs assez épais avec petite isolation, orientation sud-ouest. :shock:
Si le logement avait été achevé quelques mois plus tôt, en 1947, il aurait appliqué la méthode des factures. Donc là on serait tombé plus ou moins à ma consommation réelle, donc classement DPE B (60 kw/m2/an).

Bref, tout ça pour dire que le DPE ne suffit pas pour qualifier une passoire thermique et prendre des décisions radicales telles que l'interdiction à la location.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 14955
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Interdiction location suivant DPE

#43 Message par kamoulox » 09 oct. 2018, 18:52

Il y a quand même un gouffre entre un logement bien aménagé et conçu mais épave thermique et un logement insalubre avec moisissures etc...

Bien sûr qu’il ne faut pas retirer les biens valables qui peuvent être loués.

Pour le dpe je suis d’accord ça reste assez flou. Genre c’était noté isolation des murs et sous toiture alors qu’il n’y avait rien! Donc en réel j’aurais dû être G sans problème. C’est un peu du pifometre.

Donc oui on ne peut pas se baser sur ça pour interdire un bien à la location.

C’est pour ça que c’est une mesure qui ne sera jamais applicable

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 14955
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Interdiction location suivant DPE

#44 Message par kamoulox » 09 oct. 2018, 18:59

Vincent92 a écrit :
09 oct. 2018, 18:20
kamoulox a écrit :87 % des ménages en situation de précarité énergétique sont dans le parc privé ;
RIen que cette phrase devrait te faire réfléchir (indice : on peut la lire de plusieurs manières).
Et je le redis : Il y a avoir des fins de mois difficile et ne pas avoir de logements. Ce n'est pas tout à fait pareil.
kamoulox a écrit :La maison était F, 0 isolation
S'ils n'ont pas les moyens financiers n'habitaient une maison, il faut prendre un logement plus petit. Ca me parait plus logique que d'enlever une grosse partie des logements légaux et mettre des gens à la rue ou qui doivent louer des logements illégaux. Au passage, F n'est pas la pire lettre.

Maintenant, on ne tombera pas à priori d'accord sur le sujet. Ayant donné nos arguments, chacun jugera.
Ha mais je suis d’accord avec toi! C’est par qu’ils ont eu la possibilité de récupérer la maison à la grand mère en rachetant la part du frère, c’était leur héritage. Mais bon, quand tu as un baobab dans la main, et 4g d’alcool h24 tu ne prends pas une maison à travaux surtot avec 2 enfants en bas âge...

Avatar du membre
coolfonzi
+
+
Messages : 3011
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Interdiction location suivant DPE

#45 Message par coolfonzi » 09 oct. 2018, 19:23

Miguel, finalement tu l'a vendu ton appart à Boulogne ?
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
miguel
+
+
Messages : 2886
Enregistré le : 18 nov. 2007, 13:54

Re: Interdiction location suivant DPE

#46 Message par miguel » 09 oct. 2018, 19:34

Pour info, et je suis pas un cas isolé. Le dernier bien que jai récupère et mis en vente car jen ai ras le bol de la location, cest un marchand de sommeil qui l'a acquis. Auparavant je le louait 710 euros. Il la divise en 2 lots. 1 lot a 800 et un annexe a 600 euros. Tout cela dans une commune qui applique le permis de louer :mrgreen:

Moi perso jai pris la decision d'arrêter le locatif. Trop de contraintes lorsquon est honnête.
Lorsque jai commence au reel on pouvait meme deduire 14% des revenus locatifs pour se payer le travail quon fait ainsi qur 20 euros de frais gestion. Rien que cela ils ont pas encadre le cout du recommandé. Et on avait pas tous les diagnostics a fournir. Maintenant il faut meme un permis de louer de la mairie. Sauf si on passe du cote obscur.
Les affaires de ce monde sont gouvernées par la fortune et par Dieu. Machiavel.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7926
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Interdiction location suivant DPE

#47 Message par Vincent92 » 18 oct. 2018, 15:59

https://www.lavieimmo.com/mieux-habiter ... 43738.html
75% des travaux de rénovation n'ont pas permis aux maisons individuelles de changer de classe de performance énergétique, selon une étude de l'Ademe. Mais la grande majorité des ménages estiment tout de même que le confort thermique de leur logement a été amélioré.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Crapaud
Messages : 486
Enregistré le : 01 déc. 2008, 10:37

Re: Interdiction location suivant DPE

#48 Message par Crapaud » 18 oct. 2018, 21:27

Outre le calcul du DPE qui peut être ubuesque, il faudrait quand même prendre en compte la zone météorologique concernée: vivre dans une passoire thermique n'a pas le même effet ni le même coût dans les Landes ou en Alsace !

Isoler une passoire thermique dans les Landes ne vous fera pas gagner beaucoup d'argent (à part éventuellement si vous avez une clim, mais c'est relativement incompatible avec la passoire thermique...), tout simplement parce que le climat y est océanique et que l'hiver est plus doux qu'à Strasbourg et son climat semi continental.
"Life is no matter of chance. It's a matter of choice"

Répondre