Encadrement loyers Paris

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Gonzalo
Messages : 223
Enregistré le : 19 juin 2016, 11:05

Encadrement loyers Paris

#1 Message par Gonzalo » 06 juil. 2019, 17:56

Source: https://www.journaldunet.com/patrimoine ... ilet-2019/

Qu'en pensez-vous ?


L'encadrement des loyers permet de limiter la hausse du loyer d'un logement lors sa remise en location ou du renouvellement du bail. Annulé fin 2017, il s'applique à nouveau pour les baux conclus à partir du 1er juillet 2019 dans la capitale.

[Mise à jour du lundi 1er juillet 2019 à 16h28] Ca y'est, l'encadrement des loyers est de nouveau applicable dans la capitale. Après un an et demi d'interruption, suite à son annulation par le Tribunal administratif de Paris le 28 novembre 2017, le dispositif fait son grand retour à Paris pour les baux conclus à partir du 1er juillet 2019. Une réintroduction rendue possible par la loi Elan, qui permet aux villes situées en zone tendue d'appliquer le dispositif à titre expérimental pour une durée de cinq ans. Les bailleurs récalcitrants qui ne préciseront pas le loyer de référence dans le contrat de location encourront jusqu'à 5 000 euros d'amende pour une personne physique et jusqu'à 15 000 euros pour une personne morale. Pour plus de détails sur les montants à respecter, consultez notre article dédié au loyer de référence.

Définition encadrement des loyers

SOMMAIRE
Définition
Remise en location
Renouvellement de bail
Logements concernés
Villes concernées
L'encadrement des loyers est un dispositif permettant de limiter les augmentations de loyer, que celles-ci soient dues à des révisions de loyer lors des renouvellements de baux ou à la remise en location des biens. Cette réglementation concerne les communes situées en zone dite tendue, c'est-à-dire celles dans lesquelles la taxe sur les logements vacants s'applique. Dans ces villes, la demande de logements est telle que les biens sont loués à des prix élevés. Comment ce dispositif fonctionne-t-il ? Tout dépend du cadre dans lequel on se situe : remise en location ou renouvellement de bail.

castralroc
Messages : 137
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Encadrement loyers Paris

#2 Message par castralroc » 06 juil. 2019, 19:23

Qu’en pensez vous ?

Que ça va grever des rendements déjà très faibles ...

FrenchRigolade
Messages : 155
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Encadrement loyers Paris

#3 Message par FrenchRigolade » 06 juil. 2019, 21:28

castralroc a écrit :
06 juil. 2019, 19:23
Qu’en pensez vous ?

Que ça va grever des rendements déjà très faibles ...
Il faut quand même être très cynique pour penser comme ça. Je comprends mieux quelqu'un qui attend du rendement de ses actions par manque de perception de son monde et de sagesse (comme moi par exemple :P )...
mais acheter un bien, le louer, encaisser des loyers, se rendre compte que son prix monte, et se plaindre que le rendement baisse mécaniquement, c'est ...

Gonzalo
Messages : 223
Enregistré le : 19 juin 2016, 11:05

Re: Encadrement loyers Paris

#4 Message par Gonzalo » 07 juil. 2019, 20:34

Certainement si les prix continuent de monter, ça sera tout bénéf pour les proprios.

castralroc
Messages : 137
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Encadrement loyers Paris

#5 Message par castralroc » 08 juil. 2019, 00:06

FrenchRigolade a écrit :
06 juil. 2019, 21:28
castralroc a écrit :
06 juil. 2019, 19:23
Qu’en pensez vous ?

Que ça va grever des rendements déjà très faibles ...
Il faut quand même être très cynique pour penser comme ça. Je comprends mieux quelqu'un qui attend du rendement de ses actions par manque de perception de son monde et de sagesse (comme moi par exemple :P )...
mais acheter un bien, le louer, encaisser des loyers, se rendre compte que son prix monte, et se plaindre que le rendement baisse mécaniquement, c'est ...

Sauf que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel comme on dit ;)

Les proprios de locatif risquent donc fort d'acheter des biens surévalués et en plus de ne pas pouvoir les louer chers.

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#6 Message par Ben92 » 08 juil. 2019, 09:33

Gonzalo a écrit :
06 juil. 2019, 17:56
Source: https://www.journaldunet.com/patrimoine ... ilet-2019/
Qu'en pensez-vous ?
Quiconque ayant un minimum de connaissances des bases de l'économie comprend immédiatement qu'un encadrement des loyers est une stupidité sans nom.
Dans un marché croulant déjà sous la demande avec peu d'offres, l’encadrement des loyers va augmenter la demande (car moins de sélectivité) et restreindre l'offre (car diminution du rendement).
Ca va être encore plus l'enfer pour les locataires de trouver un logement à Paris. La sélection par le prix était encore ce qu'il y a de plus juste, là ce sera la porte ouverte à toutes les dérives (favoritisme, corruption, voire pire).
Pour faire une analogie avec une autre débilité récente, c'est du même tonneau que le tirage au sort pour entrer à l'université plutôt qu'une sélection sur dossier.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16796
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Encadrement loyers Paris

#7 Message par kamoulox » 08 juil. 2019, 09:58

Ben92 a écrit :
08 juil. 2019, 09:33
Gonzalo a écrit :
06 juil. 2019, 17:56
Source: https://www.journaldunet.com/patrimoine ... ilet-2019/
Qu'en pensez-vous ?
Quiconque ayant un minimum de connaissances des bases de l'économie comprend immédiatement qu'un encadrement des loyers est une stupidité sans nom.
Dans un marché croulant déjà sous la demande avec peu d'offres, l’encadrement des loyers va augmenter la demande (car moins de sélectivité) et restreindre l'offre (car diminution du rendement).
Ca va être encore plus l'enfer pour les locataires de trouver un logement à Paris. La sélection par le prix était encore ce qu'il y a de plus juste, là ce sera la porte ouverte à toutes les dérives (favoritisme, corruption, voire pire).
Pour faire une analogie avec une autre débilité récente, c'est du même tonneau que le tirage au sort pour entrer à l'université plutôt qu'une sélection sur dossier.
Totalement d’accord avec toi sur les 2 points. Totalement contreproductif

FrenchRigolade
Messages : 155
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Encadrement loyers Paris

#8 Message par FrenchRigolade » 08 juil. 2019, 13:18

Comme je l'ai écrit sur un autre fil,
la fourchette de loyer par m2 est très large,
n'importe quel propriétaire pourra mettre le taux maximum, qui est élevé !

J'attends de voir les huissiers venir évaluer la 'qualité' (lol) du logement, horizon 2030

Cet encadrement ne posera que peu de problèmes.

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#9 Message par Ben92 » 08 juil. 2019, 17:10

FrenchRigolade a écrit :
08 juil. 2019, 13:18
la fourchette de loyer par m2 est très large,
Cet encadrement ne posera que peu de problèmes.
Mouais par exemple si on prend le loyer majoré pour les studios meublés, année de construction 1970-1990, on a du 28,4 €/m2 dans pas mal de quartiers du 13e, du 19e, 20e.
Soit un malheureux 511€ pour un studio de 18m2, alors que le prix du marché serait plutôt 700 hors charge. C'est clairement de la spoliation.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16796
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Encadrement loyers Paris

#10 Message par kamoulox » 08 juil. 2019, 17:47

C’est déjà la spoliation 500 balles pour 18 m2 :lol: c’est à peine plus que ma chambre ou mon bureau

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6451
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Encadrement loyers Paris

#11 Message par crispus » 08 juil. 2019, 17:48

Ben92 a écrit :
08 juil. 2019, 17:10
le prix du marché serait plutôt 700 hors charge. C'est clairement de la spoliation.
En effet. :mrgreen:

Les locataires n'ont pas à faire les frais du manque de lucidité des acheteurs. :evil:
Quand c'est trop cher on n'achète pas :arrow: le prix baisse :arrow: le rendement remonte. 8)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27289
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Encadrement loyers Paris

#12 Message par Gpzzzz » 08 juil. 2019, 22:14

Ben92 a écrit :
08 juil. 2019, 17:10
FrenchRigolade a écrit :
08 juil. 2019, 13:18
la fourchette de loyer par m2 est très large,
Cet encadrement ne posera que peu de problèmes.
Mouais par exemple si on prend le loyer majoré pour les studios meublés, année de construction 1970-1990, on a du 28,4 €/m2 dans pas mal de quartiers du 13e, du 19e, 20e.
Soit un malheureux 511€ pour un studio de 18m2, alors que le prix du marché serait plutôt 700 hors charge. C'est clairement de la spoliation.
Nan la spoliation c est si on t imposait un prix de vente..
Ici on te limite juste sur le rendement.. c est exactement la même chose que le livret A qui est capé a 0.75% par le gouvernement..
Bref si le rendement de convient pas tu vends !

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8557
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Encadrement loyers Paris

#13 Message par Vincent92 » 08 juil. 2019, 22:23

Gpzzzz a écrit :
08 juil. 2019, 22:14
Ben92 a écrit :
08 juil. 2019, 17:10
FrenchRigolade a écrit :
08 juil. 2019, 13:18
la fourchette de loyer par m2 est très large,
Cet encadrement ne posera que peu de problèmes.
Mouais par exemple si on prend le loyer majoré pour les studios meublés, année de construction 1970-1990, on a du 28,4 €/m2 dans pas mal de quartiers du 13e, du 19e, 20e.
Soit un malheureux 511€ pour un studio de 18m2, alors que le prix du marché serait plutôt 700 hors charge. C'est clairement de la spoliation.
Nan la spoliation c est si on t imposait un prix de vente..
Ici on te limite juste sur le rendement.. c est exactement la même chose que le livret A qui est capé a 0.75% par le gouvernement..
Bref si le rendement de convient pas tu vends !
J’ai du mal à voir l’analogie entre un placement d’état géré par l’état et un investissement privé.
Modifié en dernier par Vincent92 le 08 juil. 2019, 22:24, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Indécis
~~+
~~+
Messages : 7889
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Encadrement loyers Paris

#14 Message par Indécis » 08 juil. 2019, 22:24

Gpzzzz a écrit :
08 juil. 2019, 22:14
Ben92 a écrit :
08 juil. 2019, 17:10
FrenchRigolade a écrit :
08 juil. 2019, 13:18
la fourchette de loyer par m2 est très large,
Cet encadrement ne posera que peu de problèmes.
Mouais par exemple si on prend le loyer majoré pour les studios meublés, année de construction 1970-1990, on a du 28,4 €/m2 dans pas mal de quartiers du 13e, du 19e, 20e.
Soit un malheureux 511€ pour un studio de 18m2, alors que le prix du marché serait plutôt 700 hors charge. C'est clairement de la spoliation.
Nan la spoliation c est si on t imposait un prix de vente..
Ici on te limite juste sur le rendement.. c est exactement la même chose que le livret A qui est capé a 0.75% par le gouvernement..
Bref si le rendement de convient pas tu vends !
Très mauvaise comparaison !

Il faudrait plutôt comparer avec une obligation qui offre un coupon de 5% par exemple.
Si le gouvernement décide de baisser ce coupon à 4% par exemple, alors le détenteur peut vendre son obligation, mais elle vaudra moins cher, d'où la spoliation...

Y a pas vraiment à discuter sur le fait que cela soit une spoliation... sauf à être e mauvaise foi (mais cela n'arrive jamais sur le forum).
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27289
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Encadrement loyers Paris

#15 Message par Gpzzzz » 08 juil. 2019, 22:32

Vincent92 a écrit :
08 juil. 2019, 22:23
Gpzzzz a écrit :
08 juil. 2019, 22:14
Ben92 a écrit :
08 juil. 2019, 17:10
FrenchRigolade a écrit :
08 juil. 2019, 13:18
la fourchette de loyer par m2 est très large,
Cet encadrement ne posera que peu de problèmes.
Mouais par exemple si on prend le loyer majoré pour les studios meublés, année de construction 1970-1990, on a du 28,4 €/m2 dans pas mal de quartiers du 13e, du 19e, 20e.
Soit un malheureux 511€ pour un studio de 18m2, alors que le prix du marché serait plutôt 700 hors charge. C'est clairement de la spoliation.
Nan la spoliation c est si on t imposait un prix de vente..
Ici on te limite juste sur le rendement.. c est exactement la même chose que le livret A qui est capé a 0.75% par le gouvernement..
Bref si le rendement de convient pas tu vends !
J’ai du mal à voir l’analogie entre un placement d’état géré par l’état et un investissement privé.
Le livret A n est pas un placement d état gèré par l'état... Toutes les banques privées le propose a leur client mais doivent se plier aux décisions gouvernementales concernant la rémunération..

Après le plafonnement des loyers de toute façon ça ne se fera jamais car Macron est contre.. donc pas la peine de se prendre la tête #Marie94 :lol:

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8557
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Encadrement loyers Paris

#16 Message par Vincent92 » 08 juil. 2019, 23:33

Gpzzzz a écrit :
08 juil. 2019, 22:32
Vincent92 a écrit :
08 juil. 2019, 22:23
Gpzzzz a écrit :
08 juil. 2019, 22:14
Ben92 a écrit :
08 juil. 2019, 17:10

Mouais par exemple si on prend le loyer majoré pour les studios meublés, année de construction 1970-1990, on a du 28,4 €/m2 dans pas mal de quartiers du 13e, du 19e, 20e.
Soit un malheureux 511€ pour un studio de 18m2, alors que le prix du marché serait plutôt 700 hors charge. C'est clairement de la spoliation.
Nan la spoliation c est si on t imposait un prix de vente..
Ici on te limite juste sur le rendement.. c est exactement la même chose que le livret A qui est capé a 0.75% par le gouvernement..
Bref si le rendement de convient pas tu vends !
J’ai du mal à voir l’analogie entre un placement d’état géré par l’état et un investissement privé.
Le livret A n est pas un placement d état gèré par l'état... Toutes les banques privées le propose a leur client mais doivent se plier aux décisions gouvernementales concernant la rémunération..
Il me semble que tu confonds collecte et utilisation/gestion/décision.
Que cela ait été ouvert à la collecte pour les banques privés en 2009 ne change rien.
Il aurait été plus pertinent de comparer à du privé comme des détenteurs d’actions ou obligations.
C’est un peu comme si l’état capait les dividendes de L’Oréal (remplace par une boite 100% française si tu veux) parce qu’il estimait que cela nuit aux employés de l’entreprise.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

FrenchRigolade
Messages : 155
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Encadrement loyers Paris

#17 Message par FrenchRigolade » 09 juil. 2019, 09:50

Ben92 a écrit :
08 juil. 2019, 17:10
FrenchRigolade a écrit :
08 juil. 2019, 13:18
la fourchette de loyer par m2 est très large,
Cet encadrement ne posera que peu de problèmes.
Mouais par exemple si on prend le loyer majoré pour les studios meublés, année de construction 1970-1990, on a du 28,4 €/m2 dans pas mal de quartiers du 13e, du 19e, 20e.
Soit un malheureux 511€ pour un studio de 18m2, alors que le prix du marché serait plutôt 700 hors charge. C'est clairement de la spoliation.
Ca y'est, tu es arrivé à me faire pleurer sur le sort des bailleurs parisiens, en fait s'ils sont comme ça c'est la faute du gouvernement ? :cry: Je vais revoir mon avis... les pauvres :cry:

Indécis
~~+
~~+
Messages : 7889
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Encadrement loyers Paris

#18 Message par Indécis » 09 juil. 2019, 10:21

FrenchRigolade a écrit :
09 juil. 2019, 09:50
Ben92 a écrit :
08 juil. 2019, 17:10
FrenchRigolade a écrit :
08 juil. 2019, 13:18
la fourchette de loyer par m2 est très large,
Cet encadrement ne posera que peu de problèmes.
Mouais par exemple si on prend le loyer majoré pour les studios meublés, année de construction 1970-1990, on a du 28,4 €/m2 dans pas mal de quartiers du 13e, du 19e, 20e.
Soit un malheureux 511€ pour un studio de 18m2, alors que le prix du marché serait plutôt 700 hors charge. C'est clairement de la spoliation.
Ca y'est, tu es arrivé à me faire pleurer sur le sort des bailleurs parisiens, en fait s'ils sont comme ça c'est la faute du gouvernement ? :cry: Je vais revoir mon avis... les pauvres :cry:
Si tu trouves que leur situation est si envieuse, tu peux aussi acheter.
Sinon, comme d'habitude, quand on n'est pas concerné, on s'en bat les couilles, y compris et surtout quand on parle de vol d'Etat... (bien sûr, si tu étais concerné, tu serais probablement pire encore).
vpl : "OUI les migrants violent beaucoup plus que les suédois".
vpl : "Indécis et Zoumana, je fais suivre vos messages à la DCRI, au service qui s'occupe des prédicateurs radicaux".

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12789
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Encadrement loyers Paris

#19 Message par cashisking » 09 juil. 2019, 10:49

FrenchRigolade a écrit :
09 juil. 2019, 09:50
Ca y'est, tu es arrivé à me faire pleurer sur le sort des bailleurs parisiens
Dans 10 ans les seuls bailleurs parisiens qui resteront seront les offices HLM.

FrenchRigolade
Messages : 155
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Encadrement loyers Paris

#20 Message par FrenchRigolade » 09 juil. 2019, 13:24

cashisking a écrit :
09 juil. 2019, 10:49
FrenchRigolade a écrit :
09 juil. 2019, 09:50
Ca y'est, tu es arrivé à me faire pleurer sur le sort des bailleurs parisiens
Dans 10 ans les seuls bailleurs parisiens qui resteront seront les offices HLM.
C'est triste, car si les bailleurs consentaient quelques efforts envers les classes moyennes, par exemple diviser par deux les loyers, alors ils auraient pléthore d'une bonne clientèle, qu'ils pourraient tout autant sélectionner. Ils contribueraient à refaire de Paris un endroit sain et propre, aux logement sociaux près, évidemment.

J'en viens presque à souhaiter qu'Hidalgo soit réélue et continue à créer cette polarisation dont tu parles pour afficher en live la bêtise des deux camps.

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#21 Message par Ben92 » 09 juil. 2019, 14:32

FrenchRigolade a écrit :
09 juil. 2019, 13:24
C'est triste, car si les bailleurs consentaient quelques efforts envers les classes moyennes, par exemple diviser par deux les loyers, alors ils auraient pléthore d'une bonne clientèle, qu'ils pourraient tout autant sélectionner. Ils contribueraient à refaire de Paris un endroit sain et propre, aux logement sociaux près, évidemment.
On va reprendre depuis le début. Crois-tu que ce sont les bailleurs qui décident du montant des loyers ? Et bien non. Le montant du loyer s'ajuste en fonction de l'offre et de la demande. Par exemple si un bailleur proposait son 2P à Paris à 600€ plutôt qu'à 1200€, il serait submergé d'appels. Et ce serait pareil pour ceux qui feraient comme lui. Il y aurait beaucoup trop de candidats par rapport à l'offre, et le marché serait une foire d'empoigne, certains candidats locataires n'hésiteraient pas à proposer une somme en cash à l'AI sous le manteau pour avoir l'appart. Un marché sain est un marché où l'offre et la demande s'équilibrent par le paramètre le plus juste et le plus naturel qui soit : le prix.
Modifié en dernier par Ben92 le 09 juil. 2019, 14:49, modifié 2 fois.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18257
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Encadrement loyers Paris

#22 Message par wasabi » 09 juil. 2019, 14:44

Ben92 a écrit :
09 juil. 2019, 14:32
On va reprendre depuis le début. Crois-tu que ce sont les bailleurs qui décident du montant des loyers ? Et bien non. Le montant du loyer s'ajuste en fonction de l'offre et de la demande.
Sûrement pas. On n'est pas dans un marché libre avec concurrence pure et parfaite et information objective disponible à tous les acteurs économiques.
On est dans un marché majoritairement réglementé entre le logement social (20% du logement en France) à attribution sur critère arbitraire, le logement gratuit (10%) souvent non soumis à une quelconque déclaration / impôt, les propriétaires (50%) exonérés d'impôts sur le revenu de l'avantage en nature, et enfin les gens en location dans le privé (20%). Et sur ces 20% derniers pourcents, la plupart sont avec des baux anciens qui courent et que peuvent pas être réévalués au delà d'un taux fixé par l'administration (indice du coût de la construction), au final il n'existe un marché que pour une faible proportion de ces 20%, mais ce marché ne respecte pas les règles d'économie de marché car l'essentiel de l'offre n'est pas publique mais privée, et se base sur les caractéristiques de l'acheteur pour demander ses conditions (ce qui est contraire à une économie de marché où Mohammed le Smicard avec ses 5 enfants sa femme et sa concubine vaut autant que Paul cadre sup célibataire)
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#23 Message par Ben92 » 09 juil. 2019, 14:59

wasabi a écrit :
09 juil. 2019, 14:44
Ben92 a écrit :
09 juil. 2019, 14:32
On va reprendre depuis le début. Crois-tu que ce sont les bailleurs qui décident du montant des loyers ? Et bien non. Le montant du loyer s'ajuste en fonction de l'offre et de la demande.
Sûrement pas. On n'est pas dans un marché libre avec concurrence pure et parfaite et information objective disponible à tous les acteurs économiques.
On est dans un marché majoritairement réglementé entre le logement social (20% du logement en France) à attribution sur critère arbitraire, le logement gratuit (10%) souvent non soumis à une quelconque déclaration / impôt, les propriétaires (50%) exonérés d'impôts sur le revenu de l'avantage en nature, et enfin les gens en location dans le privé (20%). Et sur ces 20% derniers pourcents, la plupart sont avec des baux anciens qui courent et que peuvent pas être réévalués au delà d'un taux fixé par l'administration (indice du coût de la construction),
Tu sais bien que je suis le premier à dénoncer les injustices énormes que provoque la prolifération des HLM à Paris. Oui cela assèche le marché privé et fait monter les prix du marché privé en location comme à l'achat. Il n'en reste pas moins que c'est la loi de l'offre et de la demande qui s'applique sur "ce qui reste". (hors baux anciens).
wasabi a écrit : au final il n'existe un marché que pour une faible proportion de ces 20%, mais ce marché ne respecte pas les règles d'économie de marché car l'essentiel de l'offre n'est pas publique mais privée,
Sur "ce qui reste", je ne comprends pas pourquoi le fait que l'offre émane d'acteurs privés empêcherait l'économie de marché, au contraire !

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18257
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Encadrement loyers Paris

#24 Message par wasabi » 09 juil. 2019, 17:23

Ben92 a écrit :
09 juil. 2019, 14:59
wasabi a écrit : au final il n'existe un marché que pour une faible proportion de ces 20%, mais ce marché ne respecte pas les règles d'économie de marché car l'essentiel de l'offre n'est pas publique mais privée,
Sur "ce qui reste", je ne comprends pas pourquoi le fait que l'offre émane d'acteurs privés empêcherait l'économie de marché, au contraire !
C'est ma faute, j'ai utilisé le mot privé à cet endroit dans un autre de ses sens. Ici c'est "privé" dans le sens confidentiel, caché, pas disponible pour tout le monde, le fameux "marché gris".
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27289
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Encadrement loyers Paris

#25 Message par Gpzzzz » 09 juil. 2019, 21:57

T as oublié l'APL dans tes exemples..

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6451
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Encadrement loyers Paris

#26 Message par crispus » 11 juil. 2019, 22:42

Gpzzzz a écrit :
09 juil. 2019, 21:57
T as oublié l'APL dans tes exemples..
Paramètre indispensable pour un marché libre et non-faussé. :mrgreen:

FrenchRigolade
Messages : 155
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Encadrement loyers Paris

#27 Message par FrenchRigolade » 15 juil. 2019, 14:59

J'imagine qu'il existe certains bailleurs parisiens ici ou bien que certains en connaissent, comment allez-vous gérer cette contrainte ?

Vous vous en moquez ?
Vous louerez au maximum ?
airbnb ?
Vous décidez d'accueillir des clandestins ?
Vous vendez ?
Vous louez au black à un proche ? Combien ?
Vous ne louez pas et assumez la perte de rendement ?
Autre ?

ProfGrincheux
Messages : 614
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Encadrement loyers Paris

#28 Message par ProfGrincheux » 15 juil. 2019, 16:17

Je ne suis pas propriétaire-bailleur, encore moins à Paris. Je n'entre pas sur ce marché et surtout pas à crédit. J'y réfléchissais depuis le Robien que j'avais loué en début de carrière et qui a été une excellente affaire pour le proprio, j'ai hésité il y a 10 ans mais ma femme avait d'autres priorités, finalement ma décision de m'abstenir a été prise au moment de la loi ALUR.

Si j'avais de l'immobilier locatif direct notamment parisien, ca dépendrait du poids dans mon patrimoine. Je revendrais une partie pour descendre ce poids a 15% maxi (25% à paris) et je louerais le reste au maximum possible.

Il me tomberait de l'argent du ciel (loto 🍾 ou héritage ☹️) une partie irait dans de l'immobilier résidentiel locatif pour diversifier.

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#29 Message par Ben92 » 15 juil. 2019, 16:20

crispus a écrit :
11 juil. 2019, 22:42
Gpzzzz a écrit :
09 juil. 2019, 21:57
T as oublié l'APL dans tes exemples..
Paramètre indispensable pour un marché libre et non-faussé. :mrgreen:
Dans le cas du marché locatif privé à Paris ça ne change pas grand chose, les locataires sont trop riches pour percevoir les APL.
Mais oui je suis tout à fait favorable à une abolition des APL et surtout des HLM en zone trop chère/désirable. Le M de HLM veut dire modéré, le prix de cosntruction et du foncier doit être modéré également pour rester dans l'esprit HLM. OK pour faire quelques barres HLM à bas prix au fin fond du 93 près de la future ligne 16.

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#30 Message par Ben92 » 15 juil. 2019, 16:23

FrenchRigolade a écrit :
15 juil. 2019, 14:59
J'imagine qu'il existe certains bailleurs parisiens ici ou bien que certains en connaissent, comment allez-vous gérer cette contrainte ?
Réponse 1, vous vous en moquez.
Il suffit de regarder les annonces des des particuliers ou des agences, les prix devraient avoir été ajustés au 1er juillet or il n'en est rien, on trouve des 35/40€ du m2 à la pelle.

FrenchRigolade
Messages : 155
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Encadrement loyers Paris

#31 Message par FrenchRigolade » 15 juil. 2019, 16:27

Ben92 a écrit :
15 juil. 2019, 16:23
FrenchRigolade a écrit :
15 juil. 2019, 14:59
J'imagine qu'il existe certains bailleurs parisiens ici ou bien que certains en connaissent, comment allez-vous gérer cette contrainte ?
Réponse 1, vous vous en moquez.
Il suffit de regarder les annonces des des particuliers ou des agences, les prix devraient avoir été ajustés au 1er juillet or il n'en est rien, on trouve des 35/40€ du m2 à la pelle.
C'est ce que je voyais aussi en regardant très brièvement.
Bizarre, et combien de riches Hidalgo s'est-elle encore mis-à-dos avec cette action ? Combien de pauvres a-t-elle ralliés à son vote ?

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#32 Message par Ben92 » 15 juil. 2019, 16:50

FrenchRigolade a écrit :
15 juil. 2019, 16:27
Bizarre, et combien de riches Hidalgo s'est-elle encore mis-à-dos avec cette action ? Combien de pauvres a-t-elle ralliés à son vote ?
Les riches n'auraient pas voté pour elle de toute façon.
Les pauvres auraient voté pour elle de toute façon.

FrenchRigolade
Messages : 155
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Encadrement loyers Paris

#33 Message par FrenchRigolade » 15 juil. 2019, 17:00

Ben92 a écrit :
15 juil. 2019, 16:50
FrenchRigolade a écrit :
15 juil. 2019, 16:27
Bizarre, et combien de riches Hidalgo s'est-elle encore mis-à-dos avec cette action ? Combien de pauvres a-t-elle ralliés à son vote ?
Les riches n'auraient pas voté pour elle de toute façon.
Les pauvres auraient voté pour elle de toute façon.
https://www.lavieimmo.com/immobilier-pa ... 46112.html

Il semblerait qu'il y ait une lutte de fond.

ProfGrincheux
Messages : 614
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Encadrement loyers Paris

#34 Message par ProfGrincheux » 15 juil. 2019, 17:17

Ben92 a écrit :
15 juil. 2019, 16:20
Dans le cas du marché locatif privé à Paris ça ne change pas grand chose, les locataires sont trop riches pour percevoir les APL.
Mais oui je suis tout à fait favorable à une abolition des APL et surtout des HLM en zone trop chère/désirable. Le M de HLM veut dire modéré, le prix de cosntruction et du foncier doit être modéré également pour rester dans l'esprit HLM. OK pour faire quelques barres HLM à bas prix au fin fond du 93 près de la future ligne 16.
En tous cas, il est certain que le logement social neuf en France est d'aussi bonne qualité que le reste du logements neuf, à l'exception peut être de l'ultra haut de gamme. La décision de faire du logement social neuf cher n'a jamais vraiment été explicitée comme telle, c'est une conséquence indirecte des politiques qui se sont succédées depuis les années 80 et qui justement ont refusé le modèle de la barre HLM.

J'aimerais bien en savoir plus, notamment quelle est la proportion de logement sociaux dont le bailleur social a seulement l'usufruit sur 15 ans, leur emplacement, et les conséquences du remembrement de propriété.

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#35 Message par Ben92 » 15 juil. 2019, 18:12

ProfGrincheux a écrit :
15 juil. 2019, 17:17
c'est une conséquence indirecte des politiques qui se sont succédées depuis les années 80 et qui justement ont refusé le modèle de la barre HLM.
Il y a des tours à Beaugrenelle et ça craint pas. (c'est de l'habitat privé).
A contrario il y a de petits immeubles récents HLM de 4 étage remplis de dealers et de cailleras.
Bref le problème n'est pas le contenant mais le contenu.

ProfGrincheux
Messages : 614
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Encadrement loyers Paris

#36 Message par ProfGrincheux » 16 juil. 2019, 08:59

C'est vrai mais ce n'est pas la politique du logement qui y fera quoi que ce soit. Ce sera soit la politique du maintien de l'ordre soit celle de l'éducation soit la politique socio-économique générale.

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#37 Message par Ben92 » 16 juil. 2019, 09:34

ProfGrincheux a écrit :
16 juil. 2019, 08:59
C'est vrai mais ce n'est pas la politique du logement qui y fera quoi que ce soit. Ce sera soit la politique du maintien de l'ordre soit celle de l'éducation soit la politique socio-économique générale.
Ainsi que la politique migratoire et de regroupement familial.
Mais la politique du logement a bien un rôle à jouer. Toujours plus de HLM créée un appel d'air envers les populations qui posent problème et facilite leur expansion, via immigration, regroupement familial et reproduction. C'est le même principe qu'élargir une route va générer plus de trafic et de pollution, créer un nouvel espace de rangement chez soi fait qu'on va entasser plus de vieilleries, etc.
Bref, construire des HLM = fabriquer des pauvres.

Gonzalo
Messages : 223
Enregistré le : 19 juin 2016, 11:05

Re: Encadrement loyers Paris

#38 Message par Gonzalo » 16 juil. 2019, 14:26

kamoulox a écrit :
08 juil. 2019, 17:47
C’est déjà la spoliation 500 balles pour 18 m2 :lol: c’est à peine plus que ma chambre ou mon bureau
700 euros pour 18 mètres carrés, c'est du vol...

Donc, je suis pas opposé à cette loi

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#39 Message par Ben92 » 16 juil. 2019, 15:10

Gonzalo a écrit :
16 juil. 2019, 14:26
kamoulox a écrit :
08 juil. 2019, 17:47
C’est déjà la spoliation 500 balles pour 18 m2 :lol: c’est à peine plus que ma chambre ou mon bureau
700 euros pour 18 mètres carrés, c'est du vol...
Donc, je suis pas opposé à cette loi
Que je sache, personne n'oblige qui que ce soit à habiter Paris IM.
Exactement de la même manière que personne n'oblige qui que ce soit à acheter une valise Vuitton à 2200€. (J'ai pris l'exemple de la valise car comme le logement c'est un équipement de première nécessité).
Est-ce du vol pour autant ?

FrenchRigolade
Messages : 155
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Encadrement loyers Paris

#40 Message par FrenchRigolade » 16 juil. 2019, 16:01

Ben92 a écrit :
16 juil. 2019, 15:10
Gonzalo a écrit :
16 juil. 2019, 14:26
kamoulox a écrit :
08 juil. 2019, 17:47
C’est déjà la spoliation 500 balles pour 18 m2 :lol: c’est à peine plus que ma chambre ou mon bureau
700 euros pour 18 mètres carrés, c'est du vol...
Donc, je suis pas opposé à cette loi
Que je sache, personne n'oblige qui que ce soit à habiter Paris IM.
Exactement de la même manière que personne n'oblige qui que ce soit à acheter une valise Vuitton à 2200€. (J'ai pris l'exemple de la valise car comme le logement c'est un équipement de première nécessité).
Est-ce du vol pour autant ?
Image

"habiter à Paris"= "démarche d'art conceptuel", merci, tout s'éclaire

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8557
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Encadrement loyers Paris

#41 Message par Vincent92 » 16 juil. 2019, 16:41

FrenchRigolade a écrit :
16 juil. 2019, 16:01
Ben92 a écrit :
16 juil. 2019, 15:10
Gonzalo a écrit :
16 juil. 2019, 14:26
kamoulox a écrit :
08 juil. 2019, 17:47
C’est déjà la spoliation 500 balles pour 18 m2 :lol: c’est à peine plus que ma chambre ou mon bureau
700 euros pour 18 mètres carrés, c'est du vol...
Donc, je suis pas opposé à cette loi
Que je sache, personne n'oblige qui que ce soit à habiter Paris IM.
Exactement de la même manière que personne n'oblige qui que ce soit à acheter une valise Vuitton à 2200€. (J'ai pris l'exemple de la valise car comme le logement c'est un équipement de première nécessité).
Est-ce du vol pour autant ?
Image

"habiter à Paris"= "démarche d'art conceptuel", merci, tout s'éclaire
Il a raison. Personne n'oblige personne à habiter Paris. Tout comme personne n'oblige personne à faire ces courses dans des supérettes où l'on vend 4-5 bouts de fruits pour 5€. Où d'aller consommer un jus de fruit industriel à 12€ sur une terrasse. Ou d'acheter un Tshirt tout blanc à 200€.
C'est tout un concept d'être un pigeon (on peut l'être par croyance, flemme, plaisir,...) mais cela n'est en rien une obligation.
Si certains sont prêts à louer un 18m2 pour 800€, je ne vois pas bien qui je suis pour juger de la pertinence du prix.
Ceci dit, le problème n'est pas tellement là. Il est de vouloir encadrer un prix par principe (*) sans s’interroger sur les conséquences (toujours les mêmes et connues depuis plus de 1000 ans). "L'enfer est pavé de bonnes intentions"...

(*) :
Gonzalo a écrit :700 euros pour 18 mètres carrés, c'est du vol... Donc, je suis pas opposé à cette loi
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

FrenchRigolade
Messages : 155
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Encadrement loyers Paris

#42 Message par FrenchRigolade » 16 juil. 2019, 17:05

Vincent92 a écrit :
16 juil. 2019, 16:41
FrenchRigolade a écrit :
16 juil. 2019, 16:01
Ben92 a écrit :
16 juil. 2019, 15:10
Gonzalo a écrit :
16 juil. 2019, 14:26

700 euros pour 18 mètres carrés, c'est du vol...
Donc, je suis pas opposé à cette loi
Que je sache, personne n'oblige qui que ce soit à habiter Paris IM.
Exactement de la même manière que personne n'oblige qui que ce soit à acheter une valise Vuitton à 2200€. (J'ai pris l'exemple de la valise car comme le logement c'est un équipement de première nécessité).
Est-ce du vol pour autant ?
Image

"habiter à Paris"= "démarche d'art conceptuel", merci, tout s'éclaire
Il a raison. Personne n'oblige personne à habiter Paris. Tout comme personne n'oblige personne à faire ces courses dans des supérettes où l'on vend 4-5 bouts de fruits pour 5€. Où d'aller consommer un jus de fruit industriel à 12€ sur une terrasse. Ou d'acheter un Tshirt tout blanc à 200€.
C'est tout un concept d'être un pigeon (on peut l'être par croyance, flemme, plaisir,...) mais cela n'est en rien une obligation.
Si certains sont prêts à louer un 18m2 pour 800€, je ne vois pas bien qui je suis pour juger de la pertinence du prix.
Ceci dit, le problème n'est pas tellement là. Il est de vouloir encadrer un prix par principe (*) sans s’interroger sur les conséquences (toujours les mêmes et connues depuis plus de 1000 ans). "L'enfer est pavé de bonnes intentions"...

(*) :
Gonzalo a écrit :700 euros pour 18 mètres carrés, c'est du vol... Donc, je suis pas opposé à cette loi
Plus fort que l'offre et la demande, j'affirme que nous sommes régis par les lois de la nature, ainsi le retour de l''encadrement des loyers' n'est qu'une conséquence des lois naturelles qui appliquent un rééquilibrage sur des prix jugés trop élevés par les structures les plus puissantes (et donc les plus légitimes)

ProfGrincheux
Messages : 614
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Encadrement loyers Paris

#43 Message par ProfGrincheux » 16 juil. 2019, 18:23

Ben92 a écrit :
16 juil. 2019, 09:34
ProfGrincheux a écrit :
16 juil. 2019, 08:59
C'est vrai mais ce n'est pas la politique du logement qui y fera quoi que ce soit. Ce sera soit la politique du maintien de l'ordre soit celle de l'éducation soit la politique socio-économique générale.
Ainsi que la politique migratoire et de regroupement familial.
Mais la politique du logement a bien un rôle à jouer. Toujours plus de HLM créée un appel d'air envers les populations qui posent problème et facilite leur expansion, via immigration, regroupement familial et reproduction. C'est le même principe qu'élargir une route va générer plus de trafic et de pollution, créer un nouvel espace de rangement chez soi fait qu'on va entasser plus de vieilleries, etc.
Bref, construire des HLM = fabriquer des pauvres.
Cet argument classique me semble douteux pour deux raisons.

1) Il s'applique également à l'assurance maladie et aux allocations familiales. Ces dispositifs ont au contraire un effet antipauvreté très net. Il y a 20% de pauvres aux USA 10% en France. Ils ont aussi pour effet de rendre moins dynamique l'economie .

2) Les USA sont également très attractifs pour l'immigration économique alors que la politique de redistribution y est beaucoup moins développée qu'en France.

Il faut chercher ailleurs la cause des migrations. C'est plutôt que les pays d'origine ne fonctionnent pas correctement. Et contrairement a un discours dominant dans la gauche de la gauche ce n'est pas que de la faute de l'Occident.

ProfGrincheux
Messages : 614
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Encadrement loyers Paris

#44 Message par ProfGrincheux » 16 juil. 2019, 18:31

FrenchRigolade a écrit :
16 juil. 2019, 17:05
Plus fort que l'offre et la demande, j'affirme que nous sommes régis par les lois de la nature, ainsi le retour de l''encadrement des loyers' n'est qu'une conséquence des lois naturelles qui appliquent un rééquilibrage sur des prix jugés trop élevés par les structures les plus puissantes (et donc les plus légitimes)
Non. C'est une traduction d'un rapport de forces politiques.

Tout comme la propriété. Qui est pourtant considérée comme un droit naturel par les libéraux.

Le droit au logement n'était pas dans la déclaration de 1789, celui à la propriété si.

Ben92
+
+
Messages : 3161
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Encadrement loyers Paris

#45 Message par Ben92 » 17 juil. 2019, 10:45

ProfGrincheux a écrit :
16 juil. 2019, 18:23
Cet argument classique me semble douteux pour deux raisons.
1) Il s'applique également à l'assurance maladie et aux allocations familiales. Ces dispositifs ont au contraire un effet antipauvreté très net. Il y a 20% de pauvres aux USA 10% en France. Ils ont aussi pour effet de rendre moins dynamique l'economie
Aïe aïe aïe ! As-tu entendu parler de la grève des urgentistes récemment ? A cause de la gratuité les urgences sont débordées de cassos en tous genre, les personnels soignants se font insulter et agresser tous les jours (pas besoin de préciser par qui).
Quant aux allocs, c'est une incitation à l'oisiveté extrêmement dangereuse, qui démultiplie la reproduction des pauvres (et ou les chats ne font pas des chiens).
On ne peut pas vraiement comparer la France et les USA, mais pour en connaitre je peux dire que "l'informaticien lambda" a un bien meilleur niveau de vie aux USA qu'en France.
ProfGrincheux a écrit :
16 juil. 2019, 18:23
2) Les USA sont également très attractifs pour l'immigration économique alors que la politique de redistribution y est beaucoup moins développée qu'en France.
Il me semble que leur président actuel n'y est pas trop favorable ! :D

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12789
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Encadrement loyers Paris

#46 Message par cashisking » 17 juil. 2019, 12:08

Ben92 a écrit :
17 juil. 2019, 10:45
A cause de la gratuité les urgences sont débordées
Le prix ne sert plus de thermomètre.
Quand il tend vers 0, la demande devient infinie, d'où les problèmes aux urgences.
CQFD.

ProfGrincheux
Messages : 614
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Encadrement loyers Paris

#47 Message par ProfGrincheux » 17 juil. 2019, 12:43

Oh que si on peut comparer France et USA. C'est même l'une de plus évidentes façons d' évaluer l'effet des politiques de redistribution ou l'impact de l'ethnicisation des rapports sociaux.

Les USA sont plus favorables que la France pour les détenteurs de capitaux et les salariés très qualifiés. C'est un fait. Les géants de l'informatique sont américains, autre fait. Mais le taux de pauvreté US est supérieur. La pauvreté y est plus violente et plus sordide. Et on peut se faire virer de son travail du jour au lendemain avec une assurance chômage peu généreuse.

C'est un choix politique. La France fait beaucoup de redistribution et toute réduction de voilure rencontre une résistance politique importante . Toute politique de redistribution aux USA rencontre le sabotage.

Pour les urgences, il y a manifestement un gros problème dans l'organisation de la médecine de ville d' France. On fait faire aux urgences le travail que devraient faire des dispensaires de soins.

La politique migratoire est un autre problème. Que vous le vouliez ou non, elle devient de plus en plus restrictive au fil du temps même avec le gouvernement le plus libéral que la France ait connu depuis la monarchie de Juillet. Si un gouvernement RN passe en 2022 et met en place une politique à la Trump, les problèmes ne s'evaporeront pas. Ils changeront de forme.

D'un autre côté, je ne pense pas que dans une société divisée en communautés la redistribution puisse être durablement à un haut niveau. Et c'est l'exemple des USA que je trouve le plus parlant.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8557
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Encadrement loyers Paris

#48 Message par Vincent92 » 17 juil. 2019, 14:42

ProfGrincheux a écrit :Ces dispositifs ont au contraire un effet antipauvreté très net. Il y a 20% de pauvres aux USA 10% en France
D'où viennent ces chiffres?
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

FrenchRigolade
Messages : 155
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Encadrement loyers Paris

#49 Message par FrenchRigolade » 17 juil. 2019, 16:42

Vincent92 a écrit :
17 juil. 2019, 14:42
ProfGrincheux a écrit :Ces dispositifs ont au contraire un effet antipauvreté très net. Il y a 20% de pauvres aux USA 10% en France
D'où viennent ces chiffres?
Lol, on en revient toujours à la grande question : quels chiffres sont fiables ? Pour l'instant et pour ma part :
dvf etalab - historiques de prix de transactions immo, j'espère qu'ils ne mentent pas :!:
taux de crédit proposés par les banques lors d'une demande de prêt, car c'est ce que tu vas vraiment payer
les prix des choses que l'on peut acheter (dans la vie courante, en bourse, etc)

Toutes les statistiques gouvernementales nécessitent de grandes précautions, donc autant les laisser de côté.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 8557
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Encadrement loyers Paris

#50 Message par Vincent92 » 17 juil. 2019, 17:24

FrenchRigolade a écrit :
17 juil. 2019, 16:42
Vincent92 a écrit :
17 juil. 2019, 14:42
ProfGrincheux a écrit :Ces dispositifs ont au contraire un effet antipauvreté très net. Il y a 20% de pauvres aux USA 10% en France
D'où viennent ces chiffres?
Lol, on en revient toujours à la grande question : quels chiffres sont fiables ? Pour l'instant et pour ma part :
dvf etalab - historiques de prix de transactions immo, j'espère qu'ils ne mentent pas :!:
taux de crédit proposés par les banques lors d'une demande de prêt, car c'est ce que tu vas vraiment payer
les prix des choses que l'on peut acheter (dans la vie courante, en bourse, etc)

Toutes les statistiques gouvernementales nécessitent de grandes précautions, donc autant les laisser de côté.
Je demande cela surtout parce que j'ai peur de la méthodologie. Si on mesure la proportion par rapport à x% du revenu médian/moyen, on mesure en fait le niveau d’antilibéralisme et de socialisme. Ce n'est donc pas une bonne mesure mais un outil de propagande politique. Baisser le revenu de la classe moyenne revient même à avoir un meilleur score (car le seuil est alors plus bas).
A ce moment là, sans surprise, les USA sont plus libéraux que la France.
Mais cela n'a pas de rapport avec la pauvreté (l'accès aux biens et services).
Modifié en dernier par Vincent92 le 17 juil. 2019, 17:27, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Répondre