Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10273
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#101 Message par ProfGrincheux » 13 mars 2023, 11:36

C’est ton idée ou un projet que tu as vu passer?
Ignorés: Manfred, titano.

tomtom
Messages : 1328
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#102 Message par tomtom » 13 mars 2023, 12:04

moi j'ai toujours mon PEL à 4.62%... :mrgreen:

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8523
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#103 Message par Ben92 » 13 mars 2023, 13:36

alexlyon a écrit :
13 mars 2023, 10:01
Quand les taux montent, le marché se bloque le temps que les prix baissent.
Ca dépendra aussi des marchés. A Paris par exemple les achats avec un énorme apport ne sont pas rares. L'impact de la hausses des taux y sera donc moindre que pour les maisons en lointaine périphérie qui sont un marché de primos modestes empruntant à 100%. L'idée aussi que "Paris ne peut pas baisser significativement" est ancrée si profondément dans les mentalités que des acheteurs avec du cash ne seront pas contre un achat avec rabais de 5%, qu'ils verront comme une bonne opportunité. Ce schéma est probablement en grande partie vrai pour Lyon également, même si je connais moins ce marché.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15292
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#104 Message par Vincent92 » 13 mars 2023, 13:48

Ben92 a écrit :
13 mars 2023, 13:36
alexlyon a écrit :
13 mars 2023, 10:01
Quand les taux montent, le marché se bloque le temps que les prix baissent.
Ca dépendra aussi des marchés. A Paris par exemple les achats avec un énorme apport ne sont pas rares. L'impact de la hausses des taux y sera donc moindre que pour les maisons en lointaine périphérie qui sont un marché de primos modestes empruntant à 100%.
En banlieue vraiment lointaine alors. Pour le reste de l'IDF, correctement connecté à Paris, une "vraie" maison coute 400-600k€. Beaucoup plus dans les endroits "côtés".
Pas tellement moins que l'achat moyen parisien. Et beaucoup plus qu'un studio/F1 dans un endroit avec un prix élevé au m2.
L'idée que les acheteurs de maisons individuelles en banlieue seraient moins riches que toi est une idée qui semble bien encrée dans ta tête. Mais, qui n'a aucune réalité. Ils sont peu à envier ton logement.
Modifié en dernier par Vincent92 le 13 mars 2023, 13:56, modifié 1 fois.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8523
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#105 Message par Ben92 » 13 mars 2023, 13:55

Vincent92 a écrit :
13 mars 2023, 13:48
Pas tellement moins que l'achat moyen parisien. Et beaucoup plus qu'un primo qu'un studio/F1 dans un endroit avec un prix élevé au m2.
L'idée que les acheteurs de maisons individuelle en banlieue sont moins riches que toi est une idée qui semble bien encrée dans ta tête. Mais, qui n'a aucune réalité.
J'ai en mémoire une émission "recherche appartement ou maison" de plazza avec des primos qui achètetaient à vert saint Denis dans le 77 sur le RER D une maison dans les 250k. Ça a pu augmenter depuis. Mais c'était clairement un marché de primos.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 15292
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#106 Message par Vincent92 » 13 mars 2023, 13:58

Ben92 a écrit :
13 mars 2023, 13:55
Vincent92 a écrit :
13 mars 2023, 13:48
Pas tellement moins que l'achat moyen parisien. Et beaucoup plus qu'un primo qu'un studio/F1 dans un endroit avec un prix élevé au m2.
L'idée que les acheteurs de maisons individuelle en banlieue sont moins riches que toi est une idée qui semble bien encrée dans ta tête. Mais, qui n'a aucune réalité.
J'ai en mémoire une émission "recherche appartement ou maison" de plazza avec des primos qui achètetaient à vert saint Denis dans le 77 sur le RER D une maison dans les 250k. Ça a pu augmenter depuis. Mais c'était clairement un marché de primos.
Disons que la maison à Vert Saint Denis est à la maison individuelle de l'IDF, ce qu'est la chambre de bonne/studio dans le marché parisien.
Ca existe et il y en a plein. Mais, cela ne représente en aucun cas l'achat moyen.
Pour 250k, on peut aussi avoir sans problème un studio à Paris. Il est donc probable qu'on puisse trouver de la même manière l'équivalent de ton exemple dans "recherche appartement ou maison" de plazza. Avec des primos qui achèteraient à Paris.
Les segmentations de marché (marché de riche/secundo/cash vs marché de "pauvre/primo/100% crédit") se font beaucoup plus par le budget que par le lieu.
La maison à vert saint denis, c'est un marché de "pauvre" (je mets des guillemets car ils sont quand même riches si on prend la population globale). Tout comme le studio à Boulogne est un marché de pauvre ou d'investisseurs (qui achètent l'un comme l'autre plutôt à crédit).
Le 3 pièces dans le 7ième arrondissement de Paris ou la maison de 100m2 à Maison lafitte, c'est un marché de riches (où il peut y avoir du cash) et plutôt un marché avec peu bailleurs.
Modifié en dernier par Vincent92 le 13 mars 2023, 14:22, modifié 4 fois.
"un chômage supérieur à 15%" & "Peut-être que l'immobilier ne baissera que de 20%. Mais peut-être qu'à -20%, l'immobilier sera encore jugé trop cher" supermascotte en 2020 (covid)

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 15361
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#107 Message par optimus maximus » 13 mars 2023, 14:06

ProfGrincheux a écrit :
13 mars 2023, 11:36
C’est ton idée ou un projet que tu as vu passer?
C'est mon idée, elle t'intéresse ? :mrgreen:

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8523
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#108 Message par Ben92 » 13 mars 2023, 15:08

Vincent92 a écrit :
13 mars 2023, 13:58
Disons que la maison à Vert Saint Denis est à la maison individuelle de l'IDF, ce qu'est la chambre de bonne/studio dans le marché parisien.
Ca existe et il y en a plein. Mais, cela ne représente en aucun cas l'achat moyen.
Pour 250k, on peut aussi avoir sans problème un studio à Paris. Il est donc probable qu'on puisse trouver de la même manière l'équivalent de ton exemple dans "recherche appartement ou maison" de plazza. Avec des primos qui achèteraient à Paris.
Les segmentations de marché (marché de riche/secundo/cash vs marché de "pauvre/primo/100% crédit") se font beaucoup plus par le budget que par le lieu.
La maison à vert saint denis, c'est un marché de "pauvre" (je mets des guillemets car ils sont quand même riches si on prend la population globale). Tout comme le studio à Boulogne est un marché de pauvre ou d'investisseurs (qui achètent l'un comme l'autre plutôt à crédit).
Le 3 pièces dans le 7ième arrondissement de Paris ou la maison de 100m2 à Maison lafitte, c'est un marché de riches (où il peut y avoir du cash) et plutôt un marché avec peu bailleurs.
Il y a bien sûr des marchés très segmentés avec chacun leur spécificité.
Mon point en répondant à alexlyon est que les marchés qui sont constitués pour beaucoup de primos sans apport vont davantage souffrir que les marchés où les acheteurs ont de gros apports. Globalement, les apports sont plus conséquents à Paris qu'en banlieue, y compris en proportion pas seulement en valeur absolue. Je n'ai pas le temps de retrouver la source mais c'est une donnée assez connue.

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7412
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#109 Message par alexlyon » 13 mars 2023, 17:46

Voilà ce qu'il dit à Ben 92 :


Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10273
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#110 Message par ProfGrincheux » 13 mars 2023, 18:06

optimus maximus a écrit :
13 mars 2023, 14:06
ProfGrincheux a écrit :
13 mars 2023, 11:36
C’est ton idée ou un projet que tu as vu passer?
C'est mon idée, elle t'intéresse ? :mrgreen:
Tes idées sont souvent intéressantes. Cela dit, il eut été nettement plus intéressant que tu dises qu'il y ait en cours un projet de réforme de l'épargne reglementée modifiant rétroactivement et unilatéralement des clauses contractuelles. La non-rétroactivite des lois est un principe constitutionnel donc théoriquement intangible. De ce que je comprends c'est ce qui fait qu'ils laissent cette situation pour le moins étonnante en place.
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 1096
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#111 Message par Gray_Mouser » 13 mars 2023, 18:51

Si ça continue comme ça, ces PEL vont finir par ne plus être intéressants. Ca sera un dilemme, car les nouveaux PEL avec un taux plus intéressants auront une durée de vie limitée.

Mais on est loin d'en être là.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 15361
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#112 Message par optimus maximus » 13 mars 2023, 19:26

ProfGrincheux a écrit :
13 mars 2023, 18:06
optimus maximus a écrit :
13 mars 2023, 14:06
ProfGrincheux a écrit :
13 mars 2023, 11:36
C’est ton idée ou un projet que tu as vu passer?
C'est mon idée, elle t'intéresse ? :mrgreen:
Tes idées sont souvent intéressantes. Cela dit, il eut été nettement plus intéressant que tu dises qu'il y ait en cours un projet de réforme de l'épargne reglementée modifiant rétroactivement et unilatéralement des clauses contractuelles. La non-rétroactivite des lois est un principe constitutionnel donc théoriquement intangible. De ce que je comprends c'est ce qui fait qu'ils laissent cette situation pour le moins étonnante en place.
Je crois qu'un rapport de la cour des comptes a été pondu il y a moins de six mois et qui évoquent un certain nombre de pistes.
Je peux en proposer plusieurs :
- évoquer un cas de force majeure pour clôturer ces PEL
- prétexter l'abus de confiance, l'épargnant ayant détourné la fonction du PEL
- les banques peuvent aussi négocier avec leurs clients la fermeture du PEL. Un PEL de 1983 détenu par une personne âgée de 80 ans ça peut être fermé contre une assurance obsèques gratuite ? :mrgreen:
- y a la méthode de la carotte : prêt à taux zéro à concurrence du montant nominal présent dans le PEL
- et on pourrait même aller beaucoup plus loin : transmission du capital + intérêts capitalisés et du prêt à taux zéro aux descendants sans frais et sans être comptabilisé comme une donation ça peut avoir du sens pour les PEL des années 80/90.

La carotte, c'est vraiment une proposition LR-compatible. En plus cela nécessite sans doute que l'État mette la main à la poche. Sur un prêt à 200 000 euros à 4% sur 20 ans, ça ferait une économie d'une centaine d'euros par mois. Le législateur peut être suffisamment malin pour réduire la facture sans diminuer la portée.

nsixx
Messages : 447
Enregistré le : 12 juin 2005, 09:12

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#113 Message par nsixx » 14 mars 2023, 07:26

alexlyon a écrit :
13 mars 2023, 10:01
Quand les taux montent, le marché se bloque le temps que les prix baissent.
C'est le sens de l'histoire ( et des maths ) . Mais au vu de la chute phénoménale du pouvoir d'achat immobilier sur 12 mois ( autour de -20 % ) ,je m'interroge sur les pistes qui vont être déployées d'ici la fin de l'année par les pouvoirs publics . Pour info , l'immobilier neuf a vécu en 2022 une année pire que 2020 ( ! ) .

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 7906
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#114 Message par krachboom » 14 mars 2023, 08:59

On peut encore réduire la taille des logements et expliquer qu'un T2 de 35 M2 pour 4 ou 5 personnes c'est royal :wink:
Ignoré : pimono

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#115 Message par berliner59 » 14 mars 2023, 09:05

krachboom a écrit :
14 mars 2023, 08:59
On peut encore réduire la taille des logements et expliquer qu'un T2 de 35 M2 pour 4 ou 5 personnes c'est royal :wink:
Super Benny92 va pouvoir fonder une famille

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 7906
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#116 Message par krachboom » 14 mars 2023, 09:12

Oui c'est l'idée
Ignoré : pimono

nsixx
Messages : 447
Enregistré le : 12 juin 2005, 09:12

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#117 Message par nsixx » 14 mars 2023, 19:34

krachboom a écrit :
14 mars 2023, 08:59
On peut encore réduire la taille des logements et expliquer qu'un T2 de 35 M2 pour 4 ou 5 personnes c'est royal :wink:
Je pensais plus a des pistes sur les financements :lol:

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 15361
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#118 Message par optimus maximus » 14 mars 2023, 20:23

nsixx a écrit :
14 mars 2023, 07:26
alexlyon a écrit :
13 mars 2023, 10:01
Quand les taux montent, le marché se bloque le temps que les prix baissent.
C'est le sens de l'histoire ( et des maths ) . Mais au vu de la chute phénoménale du pouvoir d'achat immobilier sur 12 mois ( autour de -20 % ) ,je m'interroge sur les pistes qui vont être déployées d'ici la fin de l'année par les pouvoirs publics . Pour info , l'immobilier neuf a vécu en 2022 une année pire que 2020 ( ! ) .
L'endettement des ménages en immobilier, c'est quelque chose comme 75% du PIB ou 110% du revenu disponible brut. Si on part du principe qu'on va atteindre 15% de prêts “sous-performants“, ça doit faire 10% de PIB en prêts sous performants par la magie d'une règle de 3.
Une chute de 20% de l'immobilier, c'est un problème qui est de l'ordre de 2 points de PIB, soit 50 Mds€.
Donc l'état n'a plus qu'à préparer 50 Mds€ pour financer une structure de défaisance. Ça fera moitié/moitié avec les banques si ces derniers sont "généreux" .

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8523
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#119 Message par Ben92 » 14 mars 2023, 21:06

nsixx a écrit :
14 mars 2023, 07:26
C'est le sens de l'histoire ( et des maths ) . Mais au vu de la chute phénoménale du pouvoir d'achat immobilier sur 12 mois ( autour de -20 % ) ,je m'interroge sur les pistes qui vont être déployées d'ici la fin de l'année par les pouvoirs publics .
Les classiques :
PTZ+++
Un nouveau dispositif défiscalisation pour le neuf, saupoudré d'ecologisme (Klein ?)
La défiscalisation des intérêts d'emprunt
Peut-être d'autres choses. Mais le PTZ, s'il est suffisamment puissant, peut faire beaucoup à lui tout seul.
Dites vous qu'une grave crise de l'immobilier et de la construction coûterait beaucoup plus cher que ces mesures incitatives.

Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8603
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#120 Message par Romario » 14 mars 2023, 22:11

Je ne sais pas comment l'opinion réagirait à un système d'aides massives au secteur immobilier, quand on a une telle inflation sur les produits de base, et que la finance du régime de retraite est au coeur des débats actuels.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Ben92
~~+
~~+
Messages : 8523
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#121 Message par Ben92 » 14 mars 2023, 22:14

Romario a écrit :
14 mars 2023, 22:11
Je ne sais pas comment l'opinion réagirait à un système d'aides massives au secteur immobilier, quand on a une telle inflation sur les produits de base, et que la finance du régime de retraite est au coeur des débats actuels.
Elle réagirait bien, l'état venant au secours des jeunes couples qui ne pouvaient même plus acheter leur maison a cause des mochantes banques.

nsixx
Messages : 447
Enregistré le : 12 juin 2005, 09:12

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#122 Message par nsixx » 15 mars 2023, 09:01

Romario a écrit :
14 mars 2023, 22:11
Je ne sais pas comment l'opinion réagirait à un système d'aides massives au secteur immobilier, quand on a une telle inflation sur les produits de base, et que la finance du régime de retraite est au coeur des débats actuels.
Oui , problème soulevé par le président de la FPI en date du 10 Mars , en effet , mais la fin justifiera les moyens .
Je pensais également à l'allongement des durées de crédit , peut être plus acceptables par notre beau pays .

alexlyon
~~+
~~+
Messages : 7412
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#123 Message par alexlyon » 15 mars 2023, 09:12


Avatar du membre
Romario
~~+
~~+
Messages : 8603
Enregistré le : 27 juil. 2006, 21:25
Localisation : Lyon

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#124 Message par Romario » 15 mars 2023, 13:54

nsixx a écrit :
15 mars 2023, 09:01
Je pensais également à l'allongement des durées de crédit , peut être plus acceptables par notre beau pays .
Dans un contexte de taux élevés, ça n'a pas vraiment de sens.
Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. (T. Jefferson)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36274
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#125 Message par Gpzzzz » 15 mars 2023, 16:14

MAJ mensuelle des taux de marché groupe Credit Agricole. il passe de 3% a 3.19% sur 25ans

Avatar du membre
coolfonzi
~~+
~~+
Messages : 6606
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#126 Message par coolfonzi » 15 mars 2023, 16:33

Gpzzzz a écrit :
15 mars 2023, 16:14
MAJ mensuelle des taux de marché groupe Credit Agricole. il passe de 3% a 3.19% sur 25ans
Et avec la crise bancaire en cours, les conditions pour accorder des prêts ne vont pas s'assouplir.
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
Osef
Modérateur
Modérateur
Messages : 6241
Enregistré le : 12 oct. 2005, 14:52

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#127 Message par Osef » 15 mars 2023, 17:02

Depuis juin 2022, je reçois une sorte de newsletter de meilleurtaux.com, dont le titre commence par le taux d'emprunt moyen sur 20 ans. Voilà ce que ça donne :

Code : Tout sélectionner

15/06/2022 1,42%
22/06/2022 1,42%
24/08/2022 1,79%
31/08/2022 1,79%
07/09/2022 1,83%
14/09/2022 1,84%
21/09/2022 1,86%
28/09/2022 1,87%
05/10/2022 1,91%
12/10/2022 1,94%
19/10/2022 2,02%
26/10/2022 2,02%
02/11/2022 2,18%
09/11/2022 2,24%
16/11/2022 2,30%
23/11/2022 2,32%
30/11/2022 2,32%
07/12/2022 2,35%
14/12/2022 2,34%
21/12/2022 2,34%
28/12/2022 2,34%
02/01/2023 2,34%
02/01/2023 2,34%
04/01/2023 2,39%
09/01/2023 2,39%
11/01/2023 2,45%
16/01/2023 2,45%
18/01/2023 2,55%
23/01/2023 2,55%
06/02/2023 2,64%
15/02/2023 2,90%
20/02/2023 2,90%
01/03/2023 2,90%
06/03/2023 2,90%
15/03/2023 3,00%
Image

To be continued...
Osef plus
Troll de luxe ® détrôné

Albane
Messages : 39
Enregistré le : 24 janv. 2021, 10:41

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#128 Message par Albane » 15 mars 2023, 18:25

krachboom a écrit :
14 mars 2023, 08:59
On peut encore réduire la taille des logements et expliquer qu'un T2 de 35 M2 pour 4 ou 5 personnes c'est royal :wink:
Une histoire de m2 ressentis :roll:

Avatar du membre
krachboom
~~+
~~+
Messages : 7906
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#129 Message par krachboom » 15 mars 2023, 21:05

Oui c'est l'idée !!!!
Ignoré : pimono

olivier_aix
-+
-+
Messages : 2129
Enregistré le : 16 janv. 2009, 20:09

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#130 Message par olivier_aix » 15 mars 2023, 21:47

PEL 1996. 3.84% brut. Ta banque te dira merci si tu le casses.
Si je le place à plus que ça ce sera un win/win alors. Net d'impôt ça fait moins de 3%. Avec une inflation à 6% c'est pas terrible...

Korn
~~+
~~+
Messages : 6043
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:00

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#131 Message par Korn » 16 mars 2023, 10:04

On y arrive rapidement aux 4%

https://www.pretto.fr/taux-immobilier/m ... ux-25-ans/

Taux du marché observés par Pretto, mis à jour le 15 mars 2023.

Meilleur taux sur 25 ans : 3,46 %
Taux ordinaire : 3,60 %

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36274
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#132 Message par Gpzzzz » 16 mars 2023, 14:36

Nouvelle hausse des taux BCE, 50bp comme prévu !
ca fait une projection de livret A au dela des 4% cet été si on appliquait la formule.. mais le gouvernement Macron va encore venir rincer les petites gens en ne suivant pas la règle officielle !!

nsixx
Messages : 447
Enregistré le : 12 juin 2005, 09:12

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#133 Message par nsixx » 18 mars 2023, 11:39

Romario a écrit :
15 mars 2023, 13:54
nsixx a écrit :
15 mars 2023, 09:01
Je pensais également à l'allongement des durées de crédit , peut être plus acceptables par notre beau pays .
Dans un contexte de taux élevés, ça n'a pas vraiment de sens.
Les taux de crédit immobilier sont historiquement assez bas et le sens est notion probablement subjective ?

olivier_aix
-+
-+
Messages : 2129
Enregistré le : 16 janv. 2009, 20:09

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#134 Message par olivier_aix » 19 mars 2023, 10:56

Non c'est purement objectif. A 1% le gain sur le montant emprunté quand on allonge la durée de 20 à 25ans est significatif. A 5%, le gain est beaucoup plus faible (voir les calculs plus haut dans la file)

nsixx
Messages : 447
Enregistré le : 12 juin 2005, 09:12

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#135 Message par nsixx » 19 mars 2023, 14:35

olivier_aix a écrit :
19 mars 2023, 10:56
Non c'est purement objectif. A 1% le gain sur le montant emprunté quand on allonge la durée de 20 à 25ans est significatif. A 5%, le gain est beaucoup plus faible (voir les calculs plus haut dans la file)

J'évoque une possibilité d'augmenter la durée bien au delà .

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10273
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#136 Message par ProfGrincheux » 19 mars 2023, 15:46

Mais à quel taux?
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 1096
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#137 Message par Gray_Mouser » 19 mars 2023, 16:03

L'assurance serait plus chère aussi. Parce qu'il faudrait rembourser plus vieux.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 15361
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#138 Message par optimus maximus » 19 mars 2023, 16:16

20 ans à 4% vs 25 à 4,5% ça vous permet de gagner 15 000 euros de capital pour une mensualité de 1000 euros par mois.
C'est sans compter l'assurance, ou le fait qu'un remboursement anticipé sera un peu plus cher.

C'est en partant de l'hypothèse que la différence est de 0,5 point. Je pense que les banques vont progressivement arrêter les prêts à 25 ans par le fait même que les ventes vont s'effondrer. Elles choisiront les dossiers les plus solides et à même de pouvoir acheter sur des durées raisonnables. C'est ce qui risque de faire le plus mal.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 11996
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#139 Message par crispus » 19 mars 2023, 16:32

Les prêts au delà de 25 ans sont interdits en France depuis janvier 2022 si j'ai bien retenu.

D'après cet article de 2019 les emprunts sur 25 à 30 ans représentaient 30% des dossiers... :roll:

A comparer avec la génération précédente qui a emprunté vers 2001 autour de 6% sur 15 ans... et a eu la possibilité de rembourser en 7 ans après renégo du crédit. :twisted:
Image

Baisse des taux :arrow: augmentation de la durée du crédit :arrow: hausse des prix
Hausse des taux :arrow: l'inverse de ci-dessus :mrgreen:

nsixx
Messages : 447
Enregistré le : 12 juin 2005, 09:12

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#140 Message par nsixx » 19 mars 2023, 16:52

crispus a écrit :
19 mars 2023, 16:32
Les prêts au delà de 25 ans sont interdits en France depuis janvier 2022 si j'ai bien retenu.

D'après cet article de 2019 les emprunts sur 25 à 30 ans représentaient 30% des dossiers... :roll:

A comparer avec la génération précédente qui a emprunté vers 2001 autour de 6% sur 15 ans... et a eu la possibilité de rembourser en 7 ans après renégo du crédit. :twisted:
Image

Baisse des taux :arrow: augmentation de la durée du crédit :arrow: hausse des prix
Hausse des taux :arrow: l'inverse de ci-dessus :mrgreen:
Ils seront prêts à tout .

nsixx
Messages : 447
Enregistré le : 12 juin 2005, 09:12

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#141 Message par nsixx » 19 mars 2023, 16:55

ProfGrincheux a écrit :
19 mars 2023, 15:46
Mais à quel taux?
5%; 6% ; 7%?

Ce que j'ignore , ce sont les limites réelles à changer la réglementation . Et si demain , la durée des prêts passait à 50 ans ?

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 1096
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#142 Message par Gray_Mouser » 19 mars 2023, 17:11

nsixx a écrit :
19 mars 2023, 16:55
ProfGrincheux a écrit :
19 mars 2023, 15:46
Mais à quel taux?
5%; 6% ; 7%?

Ce que j'ignore , ce sont les limites réelles à changer la réglementation . Et si demain , la durée des prêts passait à 50 ans ?
Ce que tu ignores, ce sont les mathématiques. A mesure que tu augmentes la durée d'un prêt, le capital supplémentaire est de moins en moins élevé.

Et plus le taux augmente, plus vite le capital supplémentaire tend vers 0. A moins que tu crois qu'on va s'endetter 5 ans ou 10 ans de plus pour emprunter 20000 balles supplémentaires. A 7%, ça doit être dans ces eaux-là.

nsixx
Messages : 447
Enregistré le : 12 juin 2005, 09:12

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#143 Message par nsixx » 19 mars 2023, 17:13

Gray_Mouser a écrit :
19 mars 2023, 17:11
nsixx a écrit :
19 mars 2023, 16:55
ProfGrincheux a écrit :
19 mars 2023, 15:46
Mais à quel taux?
5%; 6% ; 7%?

Ce que j'ignore , ce sont les limites réelles à changer la réglementation . Et si demain , la durée des prêts passait à 50 ans ?
Ce que tu ignores, ce sont les mathématiques. A mesure que tu augmentes la durée d'un prêt, le capital supplémentaire est de moins en moins élevé.

Et plus le taux augmente, plus vite le capital supplémentaire tend vers 0. A moins que tu crois qu'on va s'endetter 5 ans ou 10 ans de plus pour emprunter 20000 balles supplémentaires. A 7%, ça doit être dans ces eaux-là.
Je ne sais pas trop quoi faire de votre commentaire , qui est assez proche d'une invective :-) ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28801
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#144 Message par lecriminel » 19 mars 2023, 17:25

En gros, si tu peux acheter à 100 sur 25 ans, tu pourras acheter à 105 sur 50 ans, donc les prêts à 50 ans ne doivent pas exister si les taux sont élevés.
On pourrait même aller plus loin, si inflation et taux sont très forts, alors cash est tellement pas king que personne ne veut vendre (au bout d'un an le produit de la vente ne vaudrait plus rien). L'immo ne peut être considéré commeune martingale que chez les générations de pays où les taux ont baissé ou sont restés toujours bas.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Avatar du membre
Gray_Mouser
Messages : 1096
Enregistré le : 24 mars 2010, 12:50

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#145 Message par Gray_Mouser » 19 mars 2023, 17:26

Donne-moi différents scénarii (montant emprunté, mensualité et taux) et je te fais le calcul (la durée étant ce qu'elle doit être pour rembourser). Tu verras.

nsixx
Messages : 447
Enregistré le : 12 juin 2005, 09:12

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#146 Message par nsixx » 19 mars 2023, 17:33

Gray_Mouser a écrit :
19 mars 2023, 17:26
Donne-moi différents scénarii (montant emprunté, mensualité et taux) et je te fais le calcul (la durée étant ce qu'elle doit être pour rembourser). Tu verras.
à 1000 euros par mois entre 20 ans et 35 ans en passant de 4 à 6 , quel différentiel ?

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 15361
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#147 Message par optimus maximus » 19 mars 2023, 17:36

Gray_Mouser a écrit :
19 mars 2023, 17:26
Donne-moi différents scénarii (montant emprunté, mensualité et taux) et je te fais le calcul (la durée étant ce qu'elle doit être pour rembourser). Tu verras.
Un prêt à 50 ans est un non sens. Au bout de 20 ans tu as remboursé que dalle. Même l'hypothèse idéale du taux zéro fait que tu n'as remboursé que 40% du prêt. Et en pratique, on ne prêtera pas à 1% sur une telle durée dans n'importe quelle circonstances. 3 ou 4% est un taux plancher plus plausible.

Pour une banque qui doit dorénavant se prémunir d'un risque de chute de l'immobilier de 30%, c'est jouer à la roulette russe.
nsixx a écrit :
19 mars 2023, 17:33
Gray_Mouser a écrit :
19 mars 2023, 17:26
Donne-moi différents scénarii (montant emprunté, mensualité et taux) et je te fais le calcul (la durée étant ce qu'elle doit être pour rembourser). Tu verras.
à 1000 euros par mois entre 20 ans et 35 ans en passant de 4 à 6 , quel différentiel ?
165 k€ à 20 ans et 175 k€ à 35 ans. Hors assurance. Ça me semble plus pertinent de demander à la famille ou de négocier le prix d'achat.

nsixx
Messages : 447
Enregistré le : 12 juin 2005, 09:12

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#148 Message par nsixx » 19 mars 2023, 17:41

optimus maximus a écrit :
19 mars 2023, 17:36
Gray_Mouser a écrit :
19 mars 2023, 17:26
Donne-moi différents scénarii (montant emprunté, mensualité et taux) et je te fais le calcul (la durée étant ce qu'elle doit être pour rembourser). Tu verras.
Un prêt à 50 ans est un non sens. Au bout de 20 ans tu as remboursé que dalle. Même l'hypothèse idéale du taux zéro fait que tu n'as remboursé que 40% du prêt. Et en pratique, on ne prêtera pas à 1% sur une telle durée dans n'importe quelle circonstances. 3 ou 4% est un taux plancher plus plausible.

Pour une banque qui doit dorénavant se prémunir d'un risque de chute de l'immobilier de 30%, c'est jouer à la roulette russe.
nsixx a écrit :
19 mars 2023, 17:33
Gray_Mouser a écrit :
19 mars 2023, 17:26
Donne-moi différents scénarii (montant emprunté, mensualité et taux) et je te fais le calcul (la durée étant ce qu'elle doit être pour rembourser). Tu verras.
à 1000 euros par mois entre 20 ans et 35 ans en passant de 4 à 6 , quel différentiel ?
165 k€ à 20 ans et 175 k€ à 35 ans. Hors assurance. Ça me semble plus pertinent de demander à la famille ou de négocier le prix d'achat.
Et si ils se font le truc sur 50 an ça donne quoi ?

Avatar du membre
ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 10273
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#149 Message par ProfGrincheux » 19 mars 2023, 17:44

Pour un prêt à mensualité constante et taux constant, un taux de 5% sur 50 ans serait ruineux pour l’emprunteur.

Il y a plusieurs options pour s’en sortir:
- le crédit in fine (a durée indéterminée ?) avec amortissement à la carte (tu choisis comment tu l’amortis)
- le prêt à amortissement constant et taux constant
- le pret à amortissement constant et taux variable (tremblez braves gens)

Idéalement dans un prêt à amortissement constant (ex: tu dois amortir 2% du capital prêté par an pour un prêt de 50 ans) tu devrais pouvoir amortir plus vite si tu as envie. Mais comment assurer un tel contrat? Ouh là là là, il faudrait que les primes soient variables et que les taux croissent avec l’âge.

Néanmoins quand j’y réfléchis, je m’aperçois que pour ma RP et ma RS, j’ai enchaîné les crédits immobiliers depuis 1998 et si je ne restructure pas, je finirai en 2034. Soit 36 ans de crédit immobilier. Sur ces 36 ans, le ratio mensualité/revenu aura varié entre 33% et 15% selon les époques, sachant que ça aura été au dessus de 25% pendant en gros 10 ans . En fait je rembourserai en 2032 ou avant, avec 95% de probabilité.
Ignorés: Manfred, titano.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 11996
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Observatoire officiel des taux et conditions de prêt

#150 Message par crispus » 19 mars 2023, 17:48

EDIT : Ca a discuté ferme pendant que je rédigeais ce post. :lol:
nsixx a écrit :
19 mars 2023, 16:55
Et si demain , la durée des prêts passait à 50 ans ?
Pourquoi pas plutôt sur 200 ans avec transfert forcé du crédit aux héritiers ? :twisted:

Plus la durée augmente, plus la part des intérêts explose, tandis que la mensualité stagne. A la louche, on voit qu'à 6% , pour 1€ emprunté il faut rembourser 1,5€ sur 15 ans... mais 2€ sur 32 ans, 3€ sur 47 ans...

Code : Tout sélectionner

Capital emprunté : 100000 €

Taux d'intérêt annuel : 6%

Durée de remboursement (ans) :
10		15		20		25		30		35		40		45		50
Montant mensualité (€) :
1110		844		716		644		600		570		550		540		526

Coût total :
22225		51895		71943		93290		115838		139480		164101		181008		215840
Et ce tableau ne tient pas compte du fait que le taux de base comme l'assurance augmentent avec la durée !

Le seul espoir pour les emprunteurs à looong terme est un retournement favorable. Ex :
- inflation galopante... à condition de ne pas perdre son revenu dans la probable récession associée !
- renégo suite à baisse des taux... à condition que la banque l'accepte, il n'existe pas de contrainte juridique !