Géothermie et réseau de chaleur

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
tomtom
Messages : 1328
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Géothermie et réseau de chaleur

#1 Message par tomtom » 23 janv. 2023, 14:51

A Rueil, la mairie est en train d'installer une réseau de géothermie dans toute la ville. C'est une DSP à Engie. Ils annoncent un prix stable de 75€ Mwh

https://www.rezomee.fr/images/2021-05-2 ... 162132.pdf

Les travaux sont assez pénibles à vivre mais ça a l'air d'être une solution pas mal, en tout cas pour le collectif.

Y en a-t-il parmi vous qui sont chauffés par des réseaux collectifs de chaleurs?
Je me demande si cela vaut le coup pour un particulier et les implications en terme d'installation de raccorder une maison individuelle par rapport à un chauffage au gaz par exemple.

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#2 Message par berliner59 » 23 janv. 2023, 15:40

Avant Covid et Ukraine le Mwh de gaz en gros était entre 25 et 30 €... aujourd'hui plafonné pour les particuliers il est à 73 €
Donc la réponse à ta question :
C'est quoi un prix "stable"? c'est garanti contractuellement ?
Quel le coût des travaux nécessaires ?
Crois tu que les prix élevés actuels vont continuer ? voir pire s'accroître ?

tomtom
Messages : 1328
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#3 Message par tomtom » 23 janv. 2023, 15:50

berliner59 a écrit :
23 janv. 2023, 15:40
Avant Covid et Ukraine le Mwh de gaz en gros était entre 25 et 30 €... aujourd'hui plafonné pour les particuliers il est à 73 €
Donc la réponse à ta question :
C'est quoi un prix "stable"? c'est garanti contractuellement ?
Quel le coût des travaux nécessaires ?
Crois tu que les prix élevés actuels vont continuer ? voir pire s'accroître ?
Je crois que c'est l'idée, garantir un prix contractuellement.
Pour le prix des travaux aucune idée, justement; je ne sais même pas quel est l'ordre de grandeur ni les contraintes techniques (racccordement , encombrement physique,etc...).
Je trouve juste l'argument d'une énergie gratuite (pour le fluide) locale et propre assez convaincante à l'échelle d'une collectivité.

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3197
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#4 Message par sawaï » 23 janv. 2023, 16:00

C'est sans doute de la géothermie profonde habituelle en RP, dans le Dogger.

Il faut voir les possibilités de raccordement déjà en contactant le concessionnaire, puis si la faisa technique est validée (si le réseau passe pas trop loin en gros), obtenir une offre de conditions tarifaires. Les prix de la chaleur (R1) et de l'abonnement (R2) sont fixés. C'est le prix du raccordement qui peut varier.

Si prix de la chaleur et de raccordement ok, c'est mieux que le gaz, car moins volatile (plutôt que stable).

En règle générale, à moins que le réseau passe dans la rue, c'est réservé au collectif en raison des frais de raccordement.
On verra.

tomtom
Messages : 1328
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#5 Message par tomtom » 23 janv. 2023, 16:12

sawaï a écrit :
23 janv. 2023, 16:00
C'est sans doute de la géothermie profonde habituelle en RP, dans le Dogger.

Il faut voir les possibilités de raccordement déjà en contactant le concessionnaire, puis si la faisa technique est validée (si le réseau passe pas trop loin en gros), obtenir une offre de conditions tarifaires. Les prix de la chaleur (R1) et de l'abonnement (R2) sont fixés. C'est le prix du raccordement qui peut varier.

Si prix de la chaleur et de raccordement ok, c'est mieux que le gaz, car moins volatile (plutôt que stable).

En règle générale, à moins que le réseau passe dans la rue, c'est réservé au collectif en raison des frais de raccordement.
Oui géothermie profonde (1500m) .
vu la tranchée dans la rue qui passe devant la maison, on peut dire que cela passe vraiment devant chez moi... :mrgreen:
C'est Engie l'exploitant.

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3197
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#6 Message par sawaï » 23 janv. 2023, 17:28

La chasse au contact est ouverte alors! La mairie devrait être en mesure de communiquer cela.
On verra.

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#7 Message par berliner59 » 23 janv. 2023, 17:32

Voir aussi si ta maison est adaptée : actuellement chauffage à gaz (donc réseau de radiateurs à eaux ?) : si oui ca doit limiter grandement...

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 11996
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#8 Message par crispus » 23 janv. 2023, 17:44

sawaï a écrit :
23 janv. 2023, 17:28
La chasse au contact est ouverte alors! La mairie devrait être en mesure de communiquer cela.
Ne faire appel qu'à des professionnels ! :mrgreen:

tomtom
Messages : 1328
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#9 Message par tomtom » 23 janv. 2023, 17:52

berliner59 a écrit :
23 janv. 2023, 17:32
Voir aussi si ta maison est adaptée : actuellement chauffage à gaz (donc réseau de radiateurs à eaux ?) : si oui ca doit limiter grandement...
oui radiateur à eau; en quoi est-ce limitant? (c'est déjà de l'eau chaude qui circule dans le système central non?)

berliner59
+
+
Messages : 3315
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#10 Message par berliner59 » 23 janv. 2023, 17:59

tomtom a écrit :
23 janv. 2023, 17:52
berliner59 a écrit :
23 janv. 2023, 17:32
Voir aussi si ta maison est adaptée : actuellement chauffage à gaz (donc réseau de radiateurs à eaux ?) : si oui ca doit limiter grandement...
oui radiateur à eau; en quoi est-ce limitant? (c'est déjà de l'eau chaude qui circule dans le système central non?)
J'entendais limiter les frais, car faire un nouveau réseau d'eau chaude, c'est refaire en peinture quasi tous les murs intérieurs...

tomtom
Messages : 1328
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#11 Message par tomtom » 23 janv. 2023, 22:20

berliner59 a écrit :
23 janv. 2023, 17:59
tomtom a écrit :
23 janv. 2023, 17:52
berliner59 a écrit :
23 janv. 2023, 17:32
Voir aussi si ta maison est adaptée : actuellement chauffage à gaz (donc réseau de radiateurs à eaux ?) : si oui ca doit limiter grandement...
oui radiateur à eau; en quoi est-ce limitant? (c'est déjà de l'eau chaude qui circule dans le système central non?)
J'entendais limiter les frais, car faire un nouveau réseau d'eau chaude, c'est refaire en peinture quasi tous les murs intérieurs...
Il me semble que tu connectes ton réseau existant au réseau primaire via une station, pas besoin de changer ton réseau secondaire. Quelqu'un s'y connait?

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3197
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#12 Message par sawaï » 24 janv. 2023, 07:21

Il faut un réseau secondaire en effet. Si possible déjà existant pour limiter les frais.

Les travaux de raccordement consistent a tirer l'antenne de raccordement bien entendu, et a remplacer la chaudière par un échangeur de chaleur et quelques ustensiles (vanne 2 voies motorisés, compteur de chaleur, production d'ecs...).
Maintenant, tout ce package peut etre rassemblé dans une station murale très similaire en aspect et encombrement à une chaudière murale : un MTA, module thermique d'appartement (car concu à l'origine pour de la distrib en immeuble collectif).
On verra.

tomtom
Messages : 1328
Enregistré le : 07 nov. 2006, 19:57

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#13 Message par tomtom » 24 janv. 2023, 13:40

Intéressant, merci.
j'ai trouvé ça https://www.atlantic-pros.fr/gaerp/down ... a-lavalpdf
sur les MTA; je vais étudier, ça a l'air un peu technique :?

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3197
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#14 Message par sawaï » 24 janv. 2023, 13:43

Il faut voir où se situe la limite de concession. Échangeur de chaleur inclus ou pas?

La 1ère chose à faire est de contacter le concessionnaire, il saura vous renseigner et vous dire par quel bout on attrape tout ça.
On verra.

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 13901
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#15 Message par neron » 26 janv. 2023, 03:56

Oui, dans les NER, le prix de production est trop souvent celui théorique en sortie de pale ou de calories retirées du sol. Faut bien vendre l'idée, y-a plus de 10000.mds.en jeu
----------:
Donc le 0,075 € le kwh, c'est hors cout du.kwh pour le système (pompe, admi.) .mais surtout hors.pertes de l'échangeur primaire et du réseau.de distribution et peix du SAV. Bq de projetben Alsace ont ete arrêtés.maus côté nb investissement c'est rentable.pour.l'installateur car c'est l'etat qui paye la.marge de 3. C'est le.meme.systeme qu'avec le tunnel sous la.manche

Dans.l'eolien le rapport kwh dit produits bet kwh réellement utilisé en bout de.ligne, est de 75 % . C'est pourquoi faire du H2 abce de l'éolien, c'est rentable malgré son rendement de 75 % ,,,,,
La carte n'est pas le territoire - Le monde du Ā (1945) 1er axiome de sémantique générale.

PACA
~~+
~~+
Messages : 8710
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#16 Message par PACA » 20 mars 2023, 14:25

pdf : 3_2 - Annexes au dossier ICPE 2518a Valbonne - déc 2015_2
Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) des Clausonnes – Commune de Valbonne Sophia Antipolis
Etude de faisabilité sur le potentiel de développement en énergies renouvelables de la zone

3.1.1. Géothermie de surface : puits provençal
Le puits provençal permet une gestion passive de la température d'un bâtiment tout au
long de l'année. Excellente alternative à la climatisation mécanique en été, il permet aussi de
préchauffer l'air neuf en hiver. Pour cela il utilise le potentiel thermique du sol dont la
température à 2m de profondeur est d'environ 5°C l' hiver et 13° l'été.
Le principe est simple : l'air extérieur circule, grâce à un ventilateur, dans des
canalisations enterrées avant d'être insufflé dans le bâtiment. En saison froide, l'air
extérieur se réchauffe au contact du sol pour atteindre une température de 2 à 5°C limitant
ainsi les besoins de chauffage du bâtiment, tandis qu'en été l'air extérieur profite de la
fraîcheur du sol pour baisser en température et arriver dans le bâtiment entre 15 et 20°C.
Ce système s’applique aussi bien pour la maison individuelle que pour des logements
collectifs, ou des bâtiments de petit ou moyen tertiaire
Cette technique permet de rafraîchir des locaux neufs ou existants situés dans des régions
où le climat présente des températures estivales supérieures à 30°C.

Principe du puits provençal

Page 21 :
3.1.2. Géothermie sur capteurs verticaux
Il s’agit d’une sonde verticale qui va puiser l’énergie contenue dans le sous-sol de la Terre.
Un forage est effectué dans lequel est placé un capteur (tube en U, ou double U en
polyéthylène) contenant un fluide caloporteur. Il est ensuite scellé par du ciment et de la
bentonite. La profondeur du forage se situe généralement autour de 80 -100m et peut
atteindre jusqu’à 200 m.
A 10 m de profondeur, la température du sol est pratiquement constante toute l’année et est
voisine de 13°C. En descendant en profondeur, la température s’élève de 2 à 3°C tous les
100 m.
La technique des capteurs verticaux trouve donc sa place aussi bien pour la maison
individuelle que pour des logements collectifs, ou des bâtiments de petit ou moyen
tertiaire ; plusieurs sondes sont alors nécessaires, on parle dans ce cas là de champ de
sondes.
La puissance linéaire des capteurs verticaux est d'environ 50 W/m ; mais cela dépend de la
conductivité thermique du terrain.
Deux sondes d’une centaine de mètres de profondeur et distantes de quelques mètres
suffisent par exemple pour chauffer une maison individuelle de 150 à 200 m2.
Schéma
....
CONCLUSION
Après une première analyse, les énergies renouvelables qui semblent les plus pertinentes à
développer sur la ZAC des Clausonnes sont :
Le solaire photovoltaïque pour compenser en partie les besoins en électricité des
différents bâtiments,
Le solaire thermique pour couvrir en partie ou totalement les besoins en eau
chaude sanitaire du projet et notamment de l’hôtel,
La géothermie pour couvrir en partie les besoins en chaud et froid notamment par
l’utilisation de puits canadien, de pieux énergétiques, de capteurs verticaux,
Le bois énergie pourrait couvrir en partie les besoins de chauffage de l’hôtel,
Les pompes à chaleur air/ air et air/ eau pour couvrir en partie les besoins en
chaud et froid de tous les bâtiments.

On parle souvent des éolienne, rarement de géothermie ?
... il faudrait juste faire un trou pour se chauffer ?
Modifié en dernier par PACA le 20 mars 2023, 14:45, modifié 1 fois.

Avatar du membre
sawaï
+
+
Messages : 3197
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#17 Message par sawaï » 20 mars 2023, 14:29

Il s'agit de géothermie dite "de surface" (max 200 m de profondeur). Oui on peut se chauffer, mais c'est cher de poser les sondes (forage + matos). Et il faut une PAC, donc de l'électricité, car du sol on ramène de l'eau à 5-10°C.
On verra.

PACA
~~+
~~+
Messages : 8710
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#18 Message par PACA » 20 mars 2023, 14:32

La géothermie est utilisée depuis des millénaires
https://www.geothermieprofonde.info/que ... llenaires/
L’énergie géothermique est exploitée pour chauffer l’habitat ou disposer d’eau chaude depuis des millénaires en Chine, dans la Rome antique et dans le bassin Méditerranéen.
C’est au 20e siècle qu’on exploite la géothermie en Europe pour fournir du chauffage et produire de l’électricité. Dès 1969 dans la région de Melun, des installations géothermiques ont permis le chauffage de 5000 logements.

Depuis des millénaires, bien avant l'électricité :
sawaï a écrit :
20 mars 2023, 14:29
donc de l'électricité, .
On préfère crever de soif et de froid .... et écouter les débilités des EELV .... surtout pas de forage ?

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 14602
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#19 Message par henda » 20 mars 2023, 14:53


PACA
~~+
~~+
Messages : 8710
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#20 Message par PACA » 26 sept. 2023, 20:34

Il y a du nouveau en géothermie ?
Avant de fabriquer des millions de PAC il faudrait se poser la question :

La température du noyau de la Terre réévaluée à l’ESRF
https://www.cea.fr/presse/Pages/actuali ... -esrf.aspx

Finalement, au lieu de forer et chercher du pétrole pour se chauffer, forer pour forer on prend directement la chaleur ?

Les spécialistes du RC : comment calculent-il les interdépendances de T° entre le climat (l'atmosphère) et la terre qui est une "une gigantesque machine thermique" qui fabrique de la chaleur ?
Rayonnement solaire + chaleur terre => T° climat

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 14407
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#21 Message par moinsdewatt » 01 oct. 2023, 14:41

transition énergétique - Plusieurs projets de réseaux de chaleur urbains sont programmés dans les années à venir par Bordeaux Métropole pour exploiter le potentiel du sous-sol bordelais évalué par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM)

20minutes.fr 2 sept 2023

Tirer parti de la température des roches et de l’eau qui circule dans le sous-sol bordelais au bénéfice de réseaux de chaleur urbains, c’est l’ambition de Bordeaux Métropole au vu des résultats prometteurs des études menées par le bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) via différents forages. « Les mesures des températures des roches et des nappes dans ces forages ont révélé que la température augmente rapidement avec la profondeur, de presque 3,6 °C tous les 100 mètres », pointe le BRGM dans un communiqué. Depuis 2018, il explore le potentiel géothermique du sous-sol dans le cadre d’un partenariat noué avec la Métropole.

« En 2020, [lorsque l’actuelle majorité écologiste municipale est élue] des études étaient en cours sur plusieurs zones mais il n’y avait pas de décisions de faire, pointe Claudine Bichet, vice-présidente de Bordeaux métropole au climat et à la transition énergétique et première adjointe à la mairie de Bordeaux. On a pu réutiliser ce travail mais en lançant des projets concrets. » Des forages tests ont été réalisés au Taillan-Médoc, à Bègles et Pessac, et plusieurs projets de réseaux de chaleur sont dans une phase pré-opérationnelle.

Un gros réseau de chaleur sur le sud de la Métropole

Cinq réseaux urbains sont en cours de travaux ou sur le point d’être lancés sur l’agglomération bordelaise sur laquelle le BRGM indique « que les premières dizaines à centaines de mètres sous la surface pourraient fournir de grandes quantités d’énergie à des températures remarquablement stables : de quoi chauffer et rafraîchir des bâtiments tout au long de l’année. » L’un dans le quartier du Grand Parc, où se trouvent de grands ensembles de logements sociaux, sera lancé en 2024 et mixera géothermie et biomasse.


« Et, un appel d’offres a été lancé pour le plus gros réseau de chaleur de l’agglomération, sur la Métropole sud qui concernera quatre communes (Bordeaux Talence, Pessac et Gradignan) et affiche une puissance de 180 GWh quand les plus gros actuellement sont à 120 GWh », souligne Claudine Bichet. La géothermie y sera prédominante. Les travaux de ce chantier d’ampleur seront lancés en 2025 avec une mise en service envisagée pour 2028. Un autre réseau est programmé sur l’Aéroparc et concernera des bâtiments du tertiaire. « Et au-delà, on continue de s’appuyer sur les études du BRGM et sur d’autres bureaux d’études pour évaluer le potentiel géothermique pour embrayer et développer d’autres projets », ajoute Claudine Bichet. La métropole est maître d’ouvrage et confie ensuite la gestion des réseaux à des délégataires, pour des durées de 25 à 30 ans.

Après le choc pétrolier, des forages géothermiques de 1.000 mètres de profondeur avaient été réalisés dans les années 1980 et « alimentent toujours en chaleur de vastes ensembles d’immeubles de Bordeaux-Mériadeck, de Pessac-Saige et de la BA106 à Mérignac », pointe le BRGM. Des profondeurs moindres sont intéressantes car « plus appropriées pour couvrir les besoins de bâtiments de toutes tailles », précise le BRGM.

Une chance pour relever le défi de la transition énergétique

Le potentiel géothermique du sous-sol a été intégré au plan de développement des énergies renouvelables à l'échelle de la métropole. « Dès 2020, on a lancé une ambition très forte sur les réseaux de chaleur urbains, on veut multiplier par deux sur le mandat le potentiel de chaleur délivré par ces réseaux et par quatre d’ici 2050 », pointe la première adjointe.

Bien sûr, il ne suffira pas de miser sur la géothermie pour répondre à l’ensemble des besoins énergétiques. Selon les projections actuelles, la géothermie pourrait représenter d’ici 2050 10 % de notre consommation énergétique. « Le photovoltaïque a aussi un gros potentiel sur notre territoire, qui risque d’être de plus en plus ensoleillé, relève Claudine Bichet. Le premier des autres leviers pour décarboner notre consommation c’est de la réduire : les objectifs sont atteignables seulement si on divise par deux notre consommation d’énergie. » L’une des réponses passe par exemple, par une meilleure isolation des logements.
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/tec ... 9c8&ei=156

PACA
~~+
~~+
Messages : 8710
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Géothermie et réseau de chaleur

#22 Message par PACA » 01 oct. 2023, 15:58

les objectifs sont atteignables seulement si on divise par deux notre consommation d’énergie. » L’une des réponses passe par exemple, par une meilleure isolation des logements.
Si il fait plus chaud la consommation d'énergie pour se chauffer sera moindre, il faudrait de l'isolation pour lutter contre la chaleur.