Base PERVAL: stats & méthodologie

Les meilleures files d'information, réunies par les modérateurs pour plus de lisibilité
Message
Auteur
Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48131
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Base PERVAL: stats & méthodologie

#1 Message par slash33 » 20 oct. 2007, 16:06

[Modération JMP : lisez la fin du fil de discussion.]

Méthodologie : http://immoprix.com/ipInfo.php
Unique en France, forte de près de 8 millions de références, la Base des références immobilières du notariat, gérée par la S.A. PERVAL, a été créée en 1990 afin de permettre la pratique de l'évaluation de biens immobiliers par comparaison, seule méthode reconnue par les tribunaux.

Elle recense, grâce au volontariat des notaires, les ventes de biens immobiliers de tous types (immeubles, maisons, appartements, terrains, locaux d'activité, biens agricoles et viticoles, garages) et indique le prix réel des transactions.
Petit calcul : 8M / 17 = 460 k qui couvre tous les types de transactions. On est loin du compte.
Le champ d'observation recouvre les appartements neufs et anciens, les maisons anciennes ainsi que les terrains à bâtir ce qui représente plus de 85% des ventes de biens immobiliers.
En type mais pas en nombre.
Les transactions prises en compte dans le calcul des statistiques concernent des biens :

* Libres d'occupation au moment de la vente (ou occupés par le vendeur),
* Acquis en pleine propriété par une vente de gré à gré,
* Destinés à un usage strict d'habitation.
Sont donc exclues les ventes pour investisseur (immobilier locatif) et les ventes d'investisseurs institutionnels (vente à la découpe).

Autres exclus :
Les ventes en viager, les transactions de biens atypiques, tels que les chambres de bonne, les lofts, les ateliers, les grandes demeures ou les châteaux ainsi que les acquisitions faites par des professionnels de l'immobilier sont exclues.
La donnée statistique n'est calculée que si le nombre de mutations enregistrées dans la base PERVAL pour la période étudiée est supérieur ou égal à 20
Autrement dit au déla de 20 transactions de tout type, l'échantillon est considéré comme statistiquement fiable.
Les statistiques sont calculées sur une période de 12 mois glissants.
Sans surprise.
Compte tenu du délai d'alimentation des bases immobilières, les statistiques paraissent avec un décalage de 3 mois. Exemple : en juillet 2007, les statistiques disponibles sont calculées à partir des transactions ayant été réalisées entre le 1er avril 2006 et le 31 mars 2007.
A nouveau le décalage notarial.
Modifié en dernier par slash33 le 20 oct. 2007, 16:17, modifié 2 fois.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48131
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

#2 Message par slash33 » 20 oct. 2007, 16:13

Mais sinon vous pouvez y aller. Les statistiques, issues de la base PERVAL, sont fournies sur le site de manière fort détaillée.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48131
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

#3 Message par slash33 » 20 oct. 2007, 16:18

A propos de l'indice INSEE-Notaires (toujours de la même source):
L'indice mesure l'évolution d'un parc de référence vendu entre 1998 et 2001
Sans commentaire.

Mouna
Presse
Presse
Messages : 4356
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:25

#4 Message par Mouna » 20 oct. 2007, 17:03

Merci slash de rappeler la recette du rata des notaires

Je crois qu'il y avait une file sur une réunion à Marseille où l'on découvrait avec stupeur les données alimentant la base Perval du 13

tulipe

#5 Message par tulipe » 20 oct. 2007, 18:23

Très intéressant, merci Slash. C'est encore pire que ce que je pensais.
Et pourtant aucun écho dans la presse ; absence totale de recul/d'esprit critique de la part de nos journalistes. Tout le monde continue à feindre de croire que les stats notaires réflechissent fidèlement l'état du marché à un instant T.

3aboqbc

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#6 Message par 3aboqbc » 20 oct. 2007, 19:19

slash33 a écrit :
Les transactions prises en compte dans le calcul des statistiques concernent des biens :

* Libres d'occupation au moment de la vente (ou occupés par le vendeur),
* Acquis en pleine propriété par une vente de gré à gré,
* Destinés à un usage strict d'habitation.
Sont donc exclues les ventes pour investisseur (immobilier locatif) et les ventes d'investisseurs institutionnels (vente à la découpe).

.
Les ventes pour investisseurs (immobilier locatif) sont donc incluses dans la categorie "destinés à un usage strict d'habitation"
A moins que les apparts à destination d'un placement locatifs ne servent pas à l'habitation ???
Idem pour les ventes à la decoupe....

Bref, cette base semble plutot interessante, du moins si l'on passe outre vos commentaires...

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48131
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#7 Message par slash33 » 20 oct. 2007, 19:24

3aboqbc a écrit :Bref, cette base semble plutot interessante, du moins si l'on passe outre vos commentaires...
Croyez ce que vous voulez. Je pensais les bases fiables mais maintenant que j'ai eu les infos de première main (non issu de ce site), je n'en crois rien.

3aboqbc

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#8 Message par 3aboqbc » 20 oct. 2007, 19:26

slash33 a écrit :
3aboqbc a écrit :Bref, cette base semble plutot interessante, du moins si l'on passe outre vos commentaires...
Croyez ce que vous voulez. Je pensais les bases fiables mais maintenant que j'ai eu les infos de première main (non issu de ce site), je n'en crois rien.
Je note tout de meme que vos commentaires sont faux...ou alors je n'ai rien compris...
Cette base est bien renseignée avec les ventes à destination des "investisseurs" ou vendeur à la decoupe, etc etc...

De plus, il me semble important de regarder l'evolution des prix sur cette base, meme si certains parametres peuvent paraitre biaisés...au mieux cela donne une tendance...

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48131
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

#9 Message par slash33 » 20 oct. 2007, 19:30

Ecoutez, la base est remplie à hauteur de 10% des transactions réelles sans compter les familles de biens qui sont exclues du calcul par la méthodologie. Il est hors de question en statistique qu'un échantillon établi sur la base du volontariat et remplie à hauteur de 10% comprenant des biens de nature très différentes obtienne le statut d'échantillon représentatif. En effet cet échantillon n'est pas conçu pour être représentatif. S'amuser à faire des stats sur un tel échantillon vous voudrait la radiation de l'Ordre de la Statistique (ordre qui n'existe pas je précise, simple formule rétorhique).
Modifié en dernier par slash33 le 20 oct. 2007, 19:56, modifié 1 fois.

3aboqbc

#10 Message par 3aboqbc » 20 oct. 2007, 19:35

slash33 a écrit :Ecoutez, la base est remplie à hauteur de 10% des transactions réelles sans compter les familles de biens qui sont exclues du calcul par la méthodologie. Il est hors de question en statistique qu'un échantillon établi sur la base du volontariat et remplie à hauteur de 10% comprenant des biens de nature très différentes obtienne le statut d'échantillon représentatif. En effet cet échantillon n'est pas conçu pour être représentatif. S'amuser à faire des stats sur un tel échantillon vous voudrait la radiation de l'Ordre de la Statistique.
En faisant une recherche sur "stat notaire" on arrive à ce post qui en parlait deja et qui va dans votre sens...(enfin, au debut...)
viewtopic.php?t=16328&view=next&sid=48f ... 3d009bd204
Pouvez vous faire une fusion ?

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48131
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

#11 Message par slash33 » 20 oct. 2007, 19:38

La fusion n'est techniquement pas possible mais avoir rappelé la référence de ce lien suffira.

Le constat n'est pas basé sur cette file ou une quelconque autre file du forum.

brp

Notaires et indice INSEE

#12 Message par brp » 20 oct. 2007, 21:13

Il ne faut pourtant pas faire l'amalgame entre les stats "notaires only" et l'indice INSEE-Notaires.

En effet dans le 2eme cas, c'est l'insee qui retraite les données de la BD des notaires, en mesurant l'evolution d'un parc immobilier de reference.
J'ai donné dans un ancien post des liens vers la methodo tres precise à ce sujet, la constitution de ce parc de reference (immobilier ancien), etc.
Pour moi peu importe si la BD des notaires est filoutée sur les bords. Ce qui importe, c'est que l'INSEE arrive à en extraire des informations statistiquement representatives sur l'evolution du parc de reference. Notez aussi que l'INSEE indique regulierement qu'il ne s'agit pas d'assimiler automatiquement l'evolution de cet indice avec celle des prix nationaux ou locaux de l'immo.

cotcot

Re: Notaires et indice INSEE

#13 Message par cotcot » 20 oct. 2007, 21:14

brp a écrit : Ce qui importe, c'est que l'INSEE arrive à en extraire des informations statistiquement representatives sur l'evolution du parc de reference.
ça augure du résultat tiens :-)

Avatar du membre
mat49
~~+
~~+
Messages : 12424
Enregistré le : 07 juil. 2005, 09:43

#14 Message par mat49 » 20 oct. 2007, 21:19

Ze lien sur Perval
viewtopic.php?t=28501
On commence la guerre quand on veut, on la termine quand on peut ;) (Machiavel)
Là ou le balai ne passe pas, la poussière ne s'en va pas d'elle même (Mao)
ABCDEFUCK

3aboqbc

Re: Notaires et indice INSEE

#15 Message par 3aboqbc » 20 oct. 2007, 21:28

cotcot a écrit :
brp a écrit : Ce qui importe, c'est que l'INSEE arrive à en extraire des informations statistiquement representatives sur l'evolution du parc de reference.
ça augure du résultat tiens :-)
+1...
Le miracle de l'insee, avec une base remplie à 10% ils font l'exploit de pondre des extrapolations de haut vol pour publier un indice qui est LA reference....

Dans un sens, qui connait une base etendue sur l'ensemble du territoire et qui soit à jour ? meme dans les recenssements ont trouve d'enormes erreurs...

brp

#16 Message par brp » 20 oct. 2007, 21:45

Le miracle des stats c'est qu'avec un bon échantillon de 1000 personnes tu peux determiner les resultats du vote de 40 millions de personnes pour les elections presidentielles, avec une tres bonne precision.

Donc avec une base nationale remplie à 10%, meme comportant 50% de foutage de gueule, je dis que c'est tres plausible d'avoir les informations suffisantes pour suivre l'evolution de cet indice.
Mais je reconnais que decortiquer les maths derriere les methodes hedonistes est affaire de specialistes. Sur ce point de justification on ne peut que faire confiance.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48131
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Notaires et indice INSEE

#17 Message par slash33 » 20 oct. 2007, 22:31

3aboqbc a écrit :qui connait une base etendue sur l'ensemble du territoire et qui soit à jour ?
Le FISC de source sûre. :wink: Mais je doute que l'objectif soit une utilisation dans un but statistique.

syl37

#18 Message par syl37 » 22 oct. 2007, 13:26

Dans notre secteur, les ventes de maisons anciennes ont des différences de prix trop importantes pour pouvoir établir un prix moyen ....
Merci slash33 en tout cas pour nous avoir fourni les infos sur cette fameuse base de références !
C'est ce que j'aime avec vous, on vous donne un nom, un info et hop d'un coup de baguette magique, ça apparaît sur le site ... C'est extra, ça marche aussi avec le mot augmentation de salaire ?

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48131
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

#19 Message par slash33 » 22 oct. 2007, 13:35

google et les bons mots clés et hop. Des fois je galère quand même. :roll:

jsp-le retour

#20 Message par jsp-le retour » 22 oct. 2007, 13:37

Vous direz ce que vous voudrez des méthodes, mais ça fait tout de même quelques temps que les chiffres insee sont sujets à controverse.
Y a qu'à voir ce qu'on pense des chiffres du chomage ou bien du panier de la ménagère...
Ils réussissent quand même le tour de force de trouver une inflation contenue avec une augmentation réelle des prix des matières premières ainsi que du carburant, etc...
Ah oui, j'oubliais, l'écran LCD pour regarder tf1, il baisse lui!

kesako
~~+
~~+
Messages : 11643
Enregistré le : 13 juil. 2005, 11:44
Localisation : 75

#21 Message par kesako » 22 oct. 2007, 13:39

brp a écrit :Le miracle des stats c'est qu'avec un bon échantillon de 1000 personnes tu peux determiner les resultats du vote de 40 millions de personnes pour les elections presidentielles, avec une tres bonne precision.

Donc avec une base nationale remplie à 10%, meme comportant 50% de foutage de gueule, je dis que c'est tres plausible d'avoir les informations suffisantes pour suivre l'evolution de cet indice.
Les sondages d'opinion de vote sont relativement fiables parce que justement il y a une election avec un resultat clairement defini. Les sondeurs ne sont pas toujours neutres mais s'il s'écartent trop du resultat final, plus personne ne les croira a l'avenir . Donc il y a une certaine autorégulation.

Pour les notaires et la fnaim, il n'y aura jamais les chiffres exacts. Donc l'erreur "voulue" peut etre tres grosse sans qu'on puisse constester.

Avatar du membre
jmpoure
~~+
~~+
Messages : 8355
Enregistré le : 20 mai 2005, 15:12
Localisation : Montmorency (95), France

#22 Message par jmpoure » 22 oct. 2007, 13:55

L'indice mesure l'évolution d'un parc de référence vendu entre 1998 et 2001. La méthodologie repose sur des modèles économétriques dits hédoniques, expliquant le prix d'un logement en fonction de ses caractéristiques. À l'aide de ces modèles, on estime la valeur de chacun des biens de ce parc de référence (dont les caractéristiques sont fixes) aux prix de la période courante. L'indice mesure chaque trimestre l'évolution de la valeur de ce parc en prenant comme base 100 le 4ème trimestre 2000.
La méthode de calcul d'un bien de référence est inconnue.

Personne ne connaît le parc de référence, permettant de redresser chaque catégorie de bien.
On sait juste qu'il s'agit d'un parc vieux de 10 ans environ.
Comment sont redressées les données. Quelles sont les techniques utilisées ?
Comment arrive-t-on à un m2 moyen ?
Rien n'indique que la technique permettant de comparer un appartement 1998 à un appartement 2007 soit correcte.
Nous n'avons aucun preuve qu'on puisse comparer 2006 et 2007 par exemple.
L'indice est calculé chaque trimestre mais il est annuel glissant, c'est-à-dire qu'il repose sur les mutations d'une période de quatre trimestres. Compte tenu des délais d'alimentation de la base, ce sont deux indices qui sont calculés chaque trimestre : un indice provisoire et un indice définitif.
Les indices sont annuels et glissants.

C'est à dire qu'on ne peut pas connaître les prix instantanés - et donc jamais être au courant d'un retournement de conjoncure.
Modifié en dernier par jmpoure le 22 oct. 2007, 14:15, modifié 6 fois.

Avatar du membre
jmpoure
~~+
~~+
Messages : 8355
Enregistré le : 20 mai 2005, 15:12
Localisation : Montmorency (95), France

#23 Message par jmpoure » 22 oct. 2007, 13:57

Fil vérouillé.

Visiblement, personne n'a vu le problème de ces méthodes.
Il ne s'agit pas d'un problème de constitution de l'échantillon.
Mais de technique de traitement de l'échantillon.

Ces indices sont établis sur une année glissante, selon un modéle mathématique de calcul au m2 inconnu.

Ce ne sont pas des prix instantanés !
Ni des moyennes !
On ne peut même pas parler de prix.
Ce sont des chiffres, mais de quoi ?

Nous avons commenté ces données durant des mois.
Aujourd'hui, on tourne la page - ou je préfère dire on tire la chasse.

Fait exceptionnel, en raison de l'absence d'une méthodologie fiable et/ou connue concernant le traitement de la base Perval, le site bulle-immobiliere.org ne commentera plus des données des Notaires, totalement invérifiables.

Désolé Slash, nous ne faisons pas de publicité pour les Notaires.
Si tu aimes tant les notaires, tu n'as qu'à travailler pour eux.

Post-it durant 2 semaines. Post vérouillé.

Avatar du membre
jmpoure
~~+
~~+
Messages : 8355
Enregistré le : 20 mai 2005, 15:12
Localisation : Montmorency (95), France

#24 Message par jmpoure » 24 oct. 2007, 07:52

Je débloquerai ce fil de discussion à l'issue des deux semaines.

On en a marre de ces chiffres invérifiables, de ces courbes lissées, pointées vers le haut. Comme si des chiffres économiques pouvaient être parfaitement lisses. Il y a forcément des mini-variations, dans un trend général. Sinon c'est pipeau. Regardez les chiffres du CAC40 pour comparer !

Il ne s'agit pas d'interdire toute discussion, mais de faire connaître un point de vue partagé par de nombreux analystes. Notre point de vue rejoint l'analyse de 60 Millions de consommateurs, Juin 2007.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48131
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

#25 Message par slash33 » 25 déc. 2007, 16:53


VALPER

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#26 Message par VALPER » 30 déc. 2007, 12:19

[quote="slash33"][Modération JMP : [color=red]lisez la fin du fil de discussion[/color].]

Méthodologie : http://immoprix.com/ipInfo.php

[quote]Unique en France, forte de près de [b]8 millions de références[/b], la Base des références immobilières du notariat, gérée par la S.A. PERVAL, a été créée en 1990 afin de permettre la pratique de l'évaluation de biens immobiliers par comparaison, seule méthode reconnue par les tribunaux.

Elle recense, [b]grâce au volontariat des notaires[/b], les ventes de biens immobiliers de [u]tous types[/u] (immeubles, maisons, appartements, terrains, locaux d'activité, biens agricoles et viticoles, garages) et indique le prix réel des transactions.[/quote]

Petit calcul : 8M / 17 = 460 k qui couvre tous les types de transactions. On est loin du compte.

[quote]Le champ d'observation recouvre les appartements neufs et anciens, les maisons anciennes ainsi que les terrains à bâtir ce qui représente plus de 85% des ventes de biens immobiliers.[/quote]
En type mais pas en nombre.

[quote]Les transactions prises en compte dans le calcul des statistiques concernent des biens :

* Libres d'occupation au moment de la vente (ou occupés par le vendeur),
* Acquis en pleine propriété par une vente de gré à gré,
* Destinés à un usage strict d'habitation.
[/quote]
Sont donc exclues les ventes pour investisseur (immobilier locatif) et les ventes d'investisseurs institutionnels (vente à la découpe).

Autres exclus :
[quote]Les ventes en viager, les transactions de biens atypiques, tels que les chambres de bonne, les lofts, les ateliers, les grandes demeures ou les châteaux ainsi que les acquisitions faites par des professionnels de l'immobilier sont exclues.[/quote]

[quote]La donnée statistique n'est calculée que si le nombre de mutations enregistrées dans la base PERVAL pour la période étudiée est supérieur ou égal à 20[/quote]
Autrement dit au déla de 20 transactions de tout type, l'échantillon est considéré comme statistiquement fiable.

[quote]Les statistiques sont calculées sur une période de 12 mois glissants.[/quote]
Sans surprise.

[quote]Compte tenu du délai d'alimentation des bases immobilières, les statistiques paraissent avec un décalage de 3 mois. Exemple : en juillet 2007, les statistiques disponibles sont calculées à partir des transactions ayant été réalisées entre le 1er avril 2006 et le 31 mars 2007.[/quote]
A nouveau le décalage notarial.[/quote]
------------------------------------------------
Vous devriez dans ce cas dire Bravo.

En effet, une vente réalisée ( vendeur / acquéreur ) le 15 mars, doit-être publiée dans les 2 mois au bureau des hypothèques
Vente 15/03/2007
Publication avant 15/05/2007
Envoi pour saisi à la Base --> maxi 15/05/2007
Temps de saisie, controle et mise en ligne : environ 1 mois soit --> entre 01/06/2007 et 15/06/2007
Ensuite il faut que les statisticiens prennent le relais.
Si vous arrivez a faire mieux.

Il ne faut pas toujours commenter sans connaître les tenants et aboutissants.

Avatar du membre
mat49
~~+
~~+
Messages : 12424
Enregistré le : 07 juil. 2005, 09:43

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#27 Message par mat49 » 30 déc. 2007, 22:24

Eh, que penser de ceci?
viewtopic.php?t=28501
et ceci http://www.cries-paca.org/groupes/Habit ... 170505.htm
Colletcte Perval à 10% des transactions sur le 13....(2005) :roll:

fernand
Messages : 13
Enregistré le : 13 janv. 2014, 13:12

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#28 Message par fernand » 20 janv. 2014, 12:38

Je détère un vieux sujet ...

Avez-vous déjà analysé des résultats de la base Perval ?

Un particulier peut-il s'abonner au service ?
(sur le site perval, ils évoquent des crédits, mais quid ? aucune explication)

Quelles informations sont disponibles sur Perval ?

Merci !

MP93317
Messages : 718
Enregistré le : 10 mars 2013, 01:46

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#29 Message par MP93317 » 21 janv. 2014, 00:52

fernand a écrit :Avez-vous déjà analysé des résultats de la base Perval ?
PATRIM :?: :mrgreen:
Un particulier peut-il s'abonner au service ?
Pas que je sache :oops:
sur le site perval, ils évoquent des crédits, mais quid ? aucune explication
Il existe un système d'abonnement pour les professionnels, de l'ordre de plusieurs dizaines de
milliers d'Euros/an, et ceux-ci peuvent aussi acheter les résultats d'un secteur donné, pour
une période donnée.
Quelles informations sont disponibles sur Perval ?
Les miennes sont limitées/imprécises :

PERVAL est une société anonyme.
Elle est l'émanation de "Notaires de France", dont je ne connais par ailleurs pas du tout la structure juridique (GIE ?)

Cette société de droit privé a été crée pour recenser les informations relatives aux transactions immobilières
détenues par les études notariales et en faciliter la consultation dans le temps et l'espace par celles-ci.

Au termes d'une convention signée entre la SA PERVAL, Notaires de France, et l'INSEE, cet organisme dispose des informations
contenues dans la base PERVAL pour établir son "indice du prix des logements anciens", et Notaires de France peut, de son coté,
utiliser la référence "INSEE" pour la publication de ses propres indices tirés des statistiques de l'INSEE.

L'adjectif qui me vient en premier pour qualifier ce "partenariat" public/privé est celui de : "escroquerie en réunion" :wink:
SI VIS INFERIOR PRICES NON EMISTI (Cicéron)

fernand
Messages : 13
Enregistré le : 13 janv. 2014, 13:12

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#30 Message par fernand » 21 janv. 2014, 12:20

Merci 8)

Il faut se tourner vers Patrim alors :oops:

ventadour
+
+
Messages : 2616
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#31 Message par ventadour » 04 févr. 2014, 00:01

...ou les hypothèques....

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11792
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#32 Message par Hourvari » 04 févr. 2014, 15:33

ventadour a écrit :...ou les hypothèques....
C'est la seule solution pour un bien connu, et sur lequel vous avez un fort besoin d'info, là vous saurez aussi ce qu'il y a comme crédit, hypo sur le bien (attention aux hypos judiciaires ou fiscales).

Avatar du membre
caroline77
~~+
~~+
Messages : 7619
Enregistré le : 05 févr. 2012, 09:56
Localisation : Canada

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#33 Message par caroline77 » 04 févr. 2014, 15:46

Au fait, hier l'accès par le biais du site des impôts ne fonctionnait pas, espérons que cela ne soit que temporaire.

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re:

#34 Message par immopaul » 24 juin 2014, 14:32

En 2007 :
jmpoure a écrit :Fait exceptionnel, en raison de l'absence d'une méthodologie fiable et/ou connue concernant le traitement de la base Perval, le site bulle-immobiliere.org ne commentera plus des données des Notaires, totalement invérifiables.

Désolé Slash, nous ne faisons pas de publicité pour les Notaires.
Si tu aimes tant les notaires, tu n'as qu'à travailler pour eux.

Post vérouillé.
:lol:
Ah c'était la belle époque, avec des posts extraordinaires, qui nous faisaient rire pendant des semaines.
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

ET46
~~+
~~+
Messages : 11189
Enregistré le : 10 janv. 2006, 12:32

Re: Re:

#35 Message par ET46 » 25 juin 2014, 10:08

immopaul a écrit :En 2007 :
jmpoure a écrit :Fait exceptionnel, en raison de l'absence d'une méthodologie fiable et/ou connue concernant le traitement de la base Perval, le site bulle-immobiliere.org ne commentera plus des données des Notaires, totalement invérifiables.

Désolé Slash, nous ne faisons pas de publicité pour les Notaires.
Si tu aimes tant les notaires, tu n'as qu'à travailler pour eux.

Post vérouillé.
:lol:
Ah c'était la belle époque, avec des posts extraordinaires, qui nous faisaient rire pendant des semaines.
JMP avait raison à l'époque: l'indice INSEE est bâti sur un échantillon et un traitement des données issues de cet échantillon totalement opaques. Quel crédit accorder à un indice qui affiche une stagnation des prix alors que les retours terrains montrent une franche dégringolade? Je pense en particulier aux zones rurales dont les prix des maisons ont carrément été divisés par deux depuis 2007 alors que l'indice INSEE n'affiche même pas 10% de baisse...
Idem pour les appartements des zones tendus. Sur mon secteur les prix ont dégringolés de 25% depuis fin 2007, alors que l'indice INSEE correspondant est quasiment identique entre cette date et aujourd'hui...
J'aurais craché de la même manière sur Staline, lénine, Danton, Mao, Hitler, Allende
Nabu, à propos de Chavez

Avatar du membre
Suricate
~~+
~~+
Messages : 18386
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#36 Message par Suricate » 25 juin 2014, 10:17

Le pire indicateur c'est celui dont il est impossible d'avoir les sources. La boite noire par excellence.

Les indices des notaires (et de l'INSEE) rentrent typiquement dans ce cadre pour de sinistres motifs de confidentialité.

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#37 Message par immopaul » 25 juin 2014, 10:23

Je ne prétend pas que les chiffres des notaires soient irréprochable.
Mais interdire leur affichage (et verrouiller une file pour l'empecher), c'est juste ridicule.

Il est plus efficace de donner leurs chiffres, accompagnés de mise en garde.
Et de plus, on n'a toujours pas de meilleurs chiffres que ceux des notaires (a part Meilleurs Agents peut-etre), alors en attendant il faut bien s'en contenter.
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
Suricate
~~+
~~+
Messages : 18386
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#38 Message par Suricate » 25 juin 2014, 10:26

C'est vrai que la réaction autocratique fait de la peine.

Je n'ai malheureusement pas vécu cette époque :mrgreen:

ET46
~~+
~~+
Messages : 11189
Enregistré le : 10 janv. 2006, 12:32

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#39 Message par ET46 » 25 juin 2014, 10:29

immopaul a écrit :Je ne prétend pas que les chiffres des notaires soient irréprochable.
Mais interdire leur affichage (et verrouiller une file pour l'empecher), c'est juste ridicule.

Il est plus efficace de donner leurs chiffres, accompagnés de mise en garde.
Et de plus, on n'a toujours pas de meilleurs chiffres que ceux des notaires (a part Meilleurs Agents peut-etre), alors en attendant il faut bien s'en contenter.
Mais les gens s'en foutent de la mise en garde. Quand les médias reprennent des chiffres, les gens enregistrent le message. Quand l'INSEE dit que les prix stagnent, tout le monde le croit!
J'aurais craché de la même manière sur Staline, lénine, Danton, Mao, Hitler, Allende
Nabu, à propos de Chavez

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#40 Message par immopaul » 25 juin 2014, 10:58

ET46 a écrit :Mais les gens s'en foutent de la mise en garde.
Quand les médias reprennent des chiffres, les gens enregistrent le message.
Quand l'INSEE dit que les prix stagnent, tout le monde le croit!
Les médias et l'INSEE ont une audience énorme, contrairement a nous.
Alors ca ne sert a rien d'empecher la publication des chiffres des notaires sur notre forum.
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 48131
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#41 Message par slash33 » 25 juin 2014, 21:34

Vous commentez une actualité ancienne qui n'a plus court.

diguedondu
Messages : 632
Enregistré le : 10 juin 2006, 12:12

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#42 Message par diguedondu » 29 sept. 2015, 13:37

MP93317 a écrit :
fernand a écrit :
Un particulier peut-il s'abonner au service ?
Pas que je sache :oops:
http://www.devenir-rentier.fr/viewtopic.php?id=5451 prétend que n'importe quel contribuable peut consulter la base de donnée Perval 50 fois tous les 6 mois.

Avatar du membre
Suricate
~~+
~~+
Messages : 18386
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12
Localisation : Saumur (49)

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#43 Message par Suricate » 29 sept. 2015, 13:47

PATRIM, pas PERVAL.

diguedondu
Messages : 632
Enregistré le : 10 juin 2006, 12:12

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#44 Message par diguedondu » 30 nov. 2015, 10:29

Suricate a écrit :PATRIM, pas PERVAL.
Ah sans doute. Et je vois que vous en parliez dès 2013.

Je voulais dire PERVAL ou BIEN, mais je ne suis plus tellement à jour.

fredtoc
Messages : 7
Enregistré le : 22 oct. 2015, 12:34
Localisation : Neuilly sur seine

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#45 Message par fredtoc » 07 janv. 2016, 18:12

Les bases de notaires comme Perval ou Patrim ne sont pas vraiment efficaces pour une aide sur une estimation d'un bien.
Sans les infos plus précis que la zone, les variations de prix sont trop énorme quand j'ai fait le test sur ma rue. ça va du simple ou double! évidement sans les infos sur l'état du bien, l'étage,etc, c'est vraiment peu utile...

Au US, il y a des services en lignes comme open listing ou autres qui donnent les prix de vente ET les infos sur le bien.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36404
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#46 Message par Gpzzzz » 07 janv. 2016, 19:34

fredtoc a écrit :Les bases de notaires comme Perval ou Patrim ne sont pas vraiment efficaces pour une aide sur une estimation d'un bien.
Sans les infos plus précis que la zone, les variations de prix sont trop énorme quand j'ai fait le test sur ma rue. ça va du simple ou double! évidement sans les infos sur l'état du bien, l'étage,etc, c'est vraiment peu utile...

Au US, il y a des services en lignes comme open listing ou autres qui donnent les prix de vente ET les infos sur le bien.
Pourtant sur Patrim tu as l infos sur la localisation dans la rue.. tubas également l etage..
Concernant l etat du bien tu le connais si tu suis ton marché car t as vu l annonce passé 6mois ou 1an plus tot..

Avatar du membre
lepilou
Messages : 1002
Enregistré le : 07 juin 2015, 15:59
Localisation : Chantilly

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#47 Message par lepilou » 07 janv. 2016, 20:38

Gpzzzz a écrit :Pourtant sur Patrim tu as l infos sur la localisation dans la rue.. tubas également l etage..
Concernant l etat du bien tu le connais si tu suis ton marché car t as vu l annonce passé 6mois ou 1an plus tot..
oui, ça peut éventuellement être utile pour voir l'étage :wink:

Image

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 9319
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Base PERVAL: stats & méthodologie

#48 Message par stchong » 07 janv. 2016, 21:05

fredtoc a écrit :Les bases de notaires comme Perval ou Patrim ne sont pas vraiment efficaces pour une aide sur une estimation d'un bien.
Sans les infos plus précis que la zone, les variations de prix sont trop énorme quand j'ai fait le test sur ma rue. ça va du simple ou double! évidement sans les infos sur l'état du bien, l'étage,etc, c'est vraiment peu utile...

Au US, il y a des services en lignes comme open listing ou autres qui donnent les prix de vente ET les infos sur le bien.
Ouais mais ici t'es en France, l'argent est tabou.
Là bas ils n'ont pas ISF