Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacement

Questions de la vie courante relatives à l'immobilier: location, accession, investissement, entretien, droit immobilier, etc
Message
Auteur
MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacement

#1 Message par MaxyMaaL » 03 déc. 2017, 01:23

Bonjour tout le monde

Me voici deux ans plus tard, vous évoquant donc ma situation et me questionnant sur la faisabilité d'une location avec ce statut, comme l'impression de parler à un mur quand on s'adresse aux agences..

Je vous rappelle la situation : je suis cardiologue depuis 2ans, j'ai fini mon assistanat sur Rennes(permettant l'accès au secteur II en contrepartie d'être "sous-payé" pour une même fonction/responsabilité) depuis novembre 2017 (pour lequel je vous avais sollicité concernant où vivre, et je vous remercie d'ailleurs car cela a été fort utile ^^).
Mes revenus étaient jusqu'à présent estimés à 4.000euros / mois entre garde/astreinte et activité libérale de remplacement en parallèle (5500 si on parle de rétrocession)
Je prévois de louer un appartement avec ma compagne dans un autre département à très court terme.(Adieu la Bretagne, enfin un au revoir seulement ^^)

Nous avons, par chance, encore accès aux biens soumis à la loi Pinel, les biens neufs et bien situés en somme mais jusqu'à la fin de l'année seulement. (l'histoire du n-2)
Il est choquant qu'on se retrouve obligé de louer un bien "vieux" et mal conçu juste parce qu'on ne serait pas éligible à cette foutue loi.

Bref ce n'était pas le sujet.
Nous avons eu moi et ma compagne un gros coup de coeur concernant un bien spécifique pour lequel j'ai donné un dossier directement à l'issue de la visite, nous avons récupéré le jour même d'autres documents que j'ai transmis le jour même à l'agence en + par mail comprenant :

-L'attestation de CDI de ma compagne qui débutera son activité de diététicienne à partir de fin janvier 2018 avec des revenus évalués à 1300euros nets
-Je vais m'engager en tant que cardiologue libéral remplaçant auprès de 3 confrères avec des attestations présentes de chacun des cardiologues, pour une activité hebdomadaire, régulière, de durée indeterminée avec une rétrocession estimée approximative à 10.000euros / mois à partir de mi-janvier 2018.
-J'ai communiqué bien des documents concernant ma situation et mes revenus jusqu'à présent, où je pratique de l'interim jusqu'à la fin de l'année le temps d'aborder cette transition sereinement, avec des revenus pour la fin de l'année approchant 9.000euros / mois.

La particularité de ce bien étant de deux choses, d'une part le fait qu'il n'y ait pas de garant possible selon l'agence, et d'autre part que l'agence sert uniquement d'intermédiaire, car l'étude du dossier se fait directement par une banque..
Je n'ai jamais entendu cela jusqu'à présent...
Je vous avoue que l'angoisse monte... Nous souhaitons fortement cet appartement, j'ai précisé également à l'agence que je suis prêt à payer de nombreux loyers d'avance en signe de garantie tant ma situation ne pose aucun problème pour payer un banal loyer de 760euros / mois.
Je sais que le monde libéral fait peur auprès des agences en général, qui ne comprend pas grand chose...
Après je me dis que les banques sont plus habitués à gérer ce genre de chose, et personnellement je ne connais pas de cardiologue au chômage ou vivant au SMIC.

Que pensez-vous de notre situation? De mon point de vue je ne vois pas qui peut garantir des revenus conséquents et réguliers autrement qu'un médecin, tant on est protégé du chômage de par notre fonction..
Mais l'aversion des agences envers le monde libéral me rend vraiment perplexe.

Je vous remercie d'avance

Cordialement

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13675
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#2 Message par cashisking » 03 déc. 2017, 07:40

T'es en France.
Fonk >> salarié > libéral.
Si tu veux acheter ça sera pareil. Et encore il ne t'ont pas lancé de pierres parce que t'es "riche".
Bravo pour ta réussite dans ton taf en tous cas.

Envoyé de mon SM-G930F en utilisant Tapatalk

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31767
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#3 Message par ignatius » 03 déc. 2017, 08:27

Question bête.
Vous vous installez dans un nouvel endroit.
Envisagez vous d'acheter à terme ?
Ce pourrait être la solution.
Bon ça ne règle pas votre problème actuel.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20231
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#4 Message par kamoulox » 03 déc. 2017, 08:38

Pas possible de trouver dans le privé? Il doit sûrement y avoir des confrères qui louent un bien non?

Un pays où un couple gagnants 10000 mensuels qui galère à louer on marche sur la tête n’empêche

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8049
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#5 Message par Bidibulle » 03 déc. 2017, 09:15

C'est peut-être le banque qui a monté le Pinel pour ses clients via des SCPI.
Essayez de négocier directement avec la banque. Je pense que la possibilité d'avoir un cardiologue dans sa clientèle, ça peut motiver un banquier.

C'est vrai que ça gagne bien cardio. Je viens de lâcher au mien 140€ pour 20 minutes de consultation et 20 minutes de test à l'effort.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 9627
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#6 Message par Hippopotameuuu » 03 déc. 2017, 09:24

140 € pour une consultation de cardiologue, je suis à 100 %, mais j'y penserais la prochaine fois, promis.
Comme quoi ce n'est pas si mal d'être pauvre et malade.

Surtout quand on voit comment les riches et bien portant se foutent la rate au court-bouillon pour une poignée de Dollars de plus.
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=90765
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#7 Message par MaxyMaaL » 03 déc. 2017, 10:28

Merci de vos réponses

Le sommeil est court dans cette situation...
Je me raccroche uniquement au fait que c'est une banque qui étudie le dossier et qu'en général les banques accueillent les médecins à bras ouvert.
En tout cas, ma banque est toujours très serviable (j'ai changé de banque d'ailleurs parce que l'autre banque voulait m'imposer un compte professionnel pour mon activité de remplacement...Qu'elle a fini par accepter de créer un compte secondaire et qui, au bout du premier échéancier d'URSSAF, me dit que le virement a été interdit car on n'a pas le droit de régler avec un compte personnel...Tant pis pour eux)
Il y a tout de même des statuts dans le monde libéral qui engagent moins de risques que d'autres, je pense aux artisans entre autre... Personnellement si j'étais propriétaire et que le potentiel locataire était médecin, je ne discuterai pas bien longtemps.. Un médecin a toujours du travail quoiqu'il arrive, je ne connais pas de médecin qui connaît la faillite, qu'on retrouve dans la rue ou autre...

140euros ça reste dans les normes du secteur I ;) Ca va évoluer avec une majoration du secteur II dans les années qui viennent, et vous regretterez le prix de 140euros à l'avenir...Aujourd'hui s'installer en secteur I c'est "du gâchis", cela impose de se soumettre aux prix fixés par la SS, nullement réévalué depuis une 20aine d'année, si le prix avait suivi l'inflation, la consultation d'un médecin G serait de 50euros minimum, ce qui est la moyenne européenne pondérée sur le PIB.
Enfin bref ce n'est pas une leçon d'économie médicale ^^

Et puis on parle d'un banal loyer de 760euros...Faut pas exagérer, je m'accroche au fait que ma compagne a un CDI aussi... Même si ses revenus sont nettement moindres.

Louer dans le privé? Je n'ai vu aucune annonce en ce sens, mais en effet cela permettrait une plus grande ouverture d'esprit...Et quand on regarde entreparticuliers.com, c'est risible les offres potentielles..
On marche sur la tête en effet...
On a l'impression de s'adresser à des robots complétant des cases dans les agences par moment..

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12801
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#8 Message par vpl » 03 déc. 2017, 10:42

Pour l'instant le seul fait objectif c'est qu'un couple à 10 000€/mois stresse d'être recalé non ? Je ne lis rien de plus précis sur le fait que ça va foirer.
Après si t'es le 5ème à avoir finalisé le dossier et que dans les 4 premiers il y a des profils fiables, je ne trouverais pas normal que tu les doubles juste parce que tu gagnes 2 ou 3 fois plus...

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12801
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#9 Message par vpl » 03 déc. 2017, 10:43

cashisking a écrit :T'es en France.
Fonk >> salarié > libéral.
Si tu veux acheter ça sera pareil. Et encore il ne t'ont pas lancé de pierres parce que t'es "riche".
Bravo pour ta réussite dans ton taf en tous cas.

Envoyé de mon SM-G930F en utilisant Tapatalk
Mon message faisait réponse à cette "analyse".

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21896
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#10 Message par lecriminel » 03 déc. 2017, 10:44

Nous avons eu moi et ma compagne un gros coup de coeur
il ne faut pas se braquer comme ça,
si vous n'avez pas celui-ci, vous trouverez autre chose
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#11 Message par MaxyMaaL » 03 déc. 2017, 10:51

Mais comme vous le signalez ce n'est pas la quantité du revenu que le statut de ces mêmes personnes qui peuvent créer de l'anxiété aux yeux du propriétaire/agence, ne jurant que par le CDI...Ca sous-entend qu'une personne libérale ne trouvera son salut que dans l'achat, encore faut-il en avoir la volonté. Elle est là l'injustice la plus totale et je trouve ça vraiment consternant. C'est surtout sur le fait que notre activité prendra qu'à partir de mi-janvier/fin janvier 2018, j'ai eu notion que les agences ne réfléchissent qu'à l'instant présent..On a l'impression de s'adresser à des assurances -_-.
Concernant notre dossier, on est les premiers dessus donc théoriquement pas de couac sur ce plan là.

Bien sûr qu'il ne faut pas se braquer, mais c'est tellement frustrant, pas l'impression de vouloir vivre au dessus de mes moyens... Et surtout que le temps presse... Il faut qu'on arrive à signer le bail et emménager avant la fin de l'année pour pouvoir apprécier la transition sereinement, le temps de s'installer avant d'attaquer notre "nouvelle" vie...Mais encore faut-il qu'on nous laisse cette chance.
Et je vous assure qu'en l'état actuel sur le marché, correspondant à nos critères (proximité tramway/commerce, ma compagne devant prendre le train, moderne) ça court vraiment pas les rues, on a un second bien en back-up mais qui ne m'emballe absolument pas, bien vieillot, tout à faire, tout à acheter...Mais sinon il n'y a rien d'autre en l'état et c'est la course contre la montre...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20231
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#12 Message par kamoulox » 03 déc. 2017, 11:19

Par expérience et petits revenus il est plus facile d’acheter que de louer , c’est hallucinant mais c’est comme ça.

Mon premier appart ainsi que le deuxième j’ai doublé des gens en cdi avec le double de mon salaire (moi 750 euros (alternance)à l’époque et mon ex était étudiante sans revenu)
Juste qu’on avait belle maman en garant (infirmiere en libéral à 8000 nets par mois et mon père qui tournait entre 3 et 4000.

On peut dire que c’est degeulasse mais c’est comme ça, le proprio visera la sécurité absolue.
Maintenant un cardiologue ou un médecin qui cherche à louer ça devrait être tapis rouge , je ne connais pas non plus de médecin à pôle emploi!

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12801
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#13 Message par vpl » 03 déc. 2017, 13:01

Je dois pas savoir lire. Le dossier est déposé, qu'est ce qui peut faire penser qu'il ne convient pas ?
J'ai l'impression que tu te fais des films surtout...

MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#14 Message par MaxyMaaL » 03 déc. 2017, 13:11

C'est possible en effet.
Mais quand je vois la réaction des agences concernant le monde libéral, peu importe le fait d'être médecin ou non, le regard ne change pas
Et c'est cela qui est anxiogène, me dire que si les agences ont ce regard (pas toutes, d'autres nous ont accueilli sans problème), les banques peuvent l'avoir aussi.
Et puis c'est l'occasion d'avoir le point de vue de chacun en fonction de leur propre expérience :).

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8310
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#15 Message par stchong » 03 déc. 2017, 16:14

Il faut partir de la loi Robien
Déduction d'impôts pour le bailleur à condition de louer avec un loyer modéré avec des revenus plafonnés.

Là les bailleurs savent que tu vas exploser le plafond de ressources. Tu ne rentres pas dans les critères de cette location pour personnes plus modestes.

Ils n'ont rien contre toi, c'est juste que l'Etat considère que tu peux largement louer autre chose sans difficulté.

Tu es un risque pour une défiscalisation rentrant dans les clous.

https://www.pap.fr/actualites/pinel-sce ... 017/a12335
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13675
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#16 Message par cashisking » 03 déc. 2017, 17:19

vpl a écrit :
cashisking a écrit :T'es en France.
Fonk >> salarié > libéral.
Si tu veux acheter ça sera pareil. Et encore il ne t'ont pas lancé de pierres parce que t'es "riche".
Bravo pour ta réussite dans ton taf en tous cas.
Mon message faisait réponse à cette "analyse".
Je me suis appliqué 8)

MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#17 Message par MaxyMaaL » 03 déc. 2017, 17:21

En effet, néanmoins ce bien est soumis à la loi Pinel.
Quand j'ai discuté avec les agences justement, j'ai bien précisé être éligible uniquement jusqu'à la fin de l'année, faisant référence au RFR de n-2, et c'est bien ce qu'il s'agit à la lecture des textes de lois ; et les agences à la présentation de tout cela m'ont bien précisé être éligible.

" Les ressources du locataire s'entendent du revenu fiscal de référence au sens du 1° du IV de l'article 1417 du code général des impôts, figurant sur l'avis d'imposition établi au titre de l'avant-dernière année précédant celle de la signature du contrat de location. "

Puisque j'ai l'impression que ce système n'est qu'un jeu, je joue avec les cartes qu'on me donne.
Mais pour ma part je n'ai pas envie de louer un bien à 1200euros, un T4 ou T5 juste parce que j'en ai les moyens, ça n'a aucun sens.
C'est comme forcer quelqu'un à étudier dans des domaines plus prestigieux parce qu'il a les capacités alors qu'il s'épanouit dans un domaine plus basique.

La question était donc centrée sur notre situation et le regard des agences/banques envers le monde libéral, plutôt anxiogène...Je ne tiendrais pas longtemps dans cette situation, je risquerai de faire un infarctus (ahaha...)

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8310
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#18 Message par stchong » 03 déc. 2017, 17:45

Ben, t'es pas social pour 2 sous !!! Tout bailleur pense que tu ne vas pas rester longtemps dedans, donc t'es aussi désavantagé là dessus .

T'es loin de critères d’attribution, ta profession ne joue pas pour toi là !!!
mais je ne vois pas pourquoi tu paniques, ce n'est pas intrinsèquement tes revenus qui te feront ne pas avoir l'appart, je pense que tu as de grande chance de l'avoir sauf si bailleur public (que ?)
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4211
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#19 Message par coolfonzi » 03 déc. 2017, 18:04

MaxyMaaL a écrit :Mais comme vous le signalez ce n'est pas la quantité du revenu que le statut de ces mêmes personnes qui peuvent créer de l'anxiété aux yeux du propriétaire/agence, ne jurant que par le CDI...Ca sous-entend qu'une personne libérale ne trouvera son salut que dans l'achat, encore faut-il en avoir la volonté. Elle est là l'injustice la plus totale et je trouve ça vraiment consternant. .
Comment font les américains pour se loger tant en location qu'en achat ? Puisque ils sont censés pouvoir être viré du jour au lendemain sur leur marché du travail.
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
caroline77
Modérateur
Modérateur
Messages : 7498
Enregistré le : 05 févr. 2012, 09:56
Localisation : Canada

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#20 Message par caroline77 » 03 déc. 2017, 18:16

kamoulox a écrit : Juste qu’on avait belle maman en garant (infirmiere en libéral à 8000 nets par mois
Ce n'est pas net, tu as toutes les charges à payer sur ces profits, une bonne partie à placer sur une retraite vu que tu dois cotiser toi-même sur ta retraite, ainsi que les impôts à payer annuellement. A moins que belle-maman travaille 14 h par jour, 7 jrs sur 7, c'est impossible comme montant...

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8049
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#21 Message par Bidibulle » 03 déc. 2017, 18:19

coolfonzi a écrit :
MaxyMaaL a écrit :Mais comme vous le signalez ce n'est pas la quantité du revenu que le statut de ces mêmes personnes qui peuvent créer de l'anxiété aux yeux du propriétaire/agence, ne jurant que par le CDI...Ca sous-entend qu'une personne libérale ne trouvera son salut que dans l'achat, encore faut-il en avoir la volonté. Elle est là l'injustice la plus totale et je trouve ça vraiment consternant. .
Comment font les américains pour se loger tant en location qu'en achat ? Puisque ils sont censés pouvoir être viré du jour au lendemain sur leur marché du travail.
Ils peuvent être virés du jour au lendemain de leur loc si ils ne payent plus.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 8049
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#22 Message par Bidibulle » 03 déc. 2017, 18:21

caroline77 a écrit :
kamoulox a écrit : Juste qu’on avait belle maman en garant (infirmiere en libéral à 8000 nets par mois
Ce n'est pas net, tu as toutes les charges à payer sur ces profits, une bonne partie à placer sur une retraite vu que tu dois cotiser toi-même sur ta retraite, ainsi que les impôts à payer annuellement. A moins que belle-maman travaille 14 h par jour, 7 jrs sur 7, c'est impossible comme montant...
Pour avoir fait la compta de madame pendant 2 ans, je ne peux que faire un gros +1
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 20231
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#23 Message par kamoulox » 03 déc. 2017, 18:26

caroline77 a écrit :
kamoulox a écrit : Juste qu’on avait belle maman en garant (infirmiere en libéral à 8000 nets par mois
Ce n'est pas net, tu as toutes les charges à payer sur ces profits, une bonne partie à placer sur une retraite vu que tu dois cotiser toi-même sur ta retraite, ainsi que les impôts à payer annuellement. A moins que belle-maman travaille 14 h par jour, 7 jrs sur 7, c'est impossible comme montant...

Elle touchait en plus une retraite de l’hôpital et ça faisait bien ce montant de mémoire il me semblait que c’était net. Bon bref même si c’est brut c’était pour l’exemple , que mes revenus ne comptaient même pas mais c’est grâce à mes garants que j’ai eu les apparts devant des gens en cdi sans garant, c’est Ou je voulais en venir

Sinon c’était 6/7 j le boulot effectivement , avec beaucoup de visites le matin et le soir , avec le milieu de journée tranquille à la maison , c’était y’a 10 ans soyez indulgent! Ou 8000 avec mon beau père de l’époque peut être mais lui gagnait pas des masses

MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#24 Message par MaxyMaaL » 03 déc. 2017, 18:39

Non mais je vais quand même préciser quelquechose

Le bien n'a rien de social Oo...
Il est archineuf, jamais loué, des prestations de qualité, et on va me faire croire que c'est du social?
Donc ça sous-entend que les gens aisés ont le droit de vivre dans un taudis ancien mal isolé, mal localisé ; et les gens dans le besoin dans du flambant neuf? Je ne trouve pas cela cohérent, donc la morale dans l'histoire c'est qu'il faut mieux ne pas trop chercher à évoluer dans la vie? (Ca va loin lol mais je suis toujours autant choqué du fonctionnement même de ce système)
Non le social ce sont les HLM, là c'est une résidence "de standing"
C'est juste qu'avec ces lois de 'Mot2Cambronne' sur l'immobilier, il est logique pour un propriétaire de prendre un bien Pinel tant c'est avantageux fiscalement parlant..Même si ça ne découle d'aucune logique sur le terrain, ce bien n'a rien à faire dans un bien avec plafonnement de ressources Oo, moi et ma compagne étions choqués des prestations ( et il nous en faut beaucoup pour qu'on en soit là ).
Devant la qualité de cet appartement je peux rester bien des années dedans sans aucun problème. Je n'ai pas le couteau entre les dents pour devenir absolument propriétaire, mais j'ai l'impression que ça va se terminer comme ça tant cela pose problème...
Le logement sur Saint-Grégoire, je n'ai jamais caché qu'il était fort probable que je parte au bout de mes 2ans, et ça n'a pas posé problème quant à son acquisition ; malgré les demandes.
Je vous tiens au courant de toute façon, j'espère la réponse demain... Au moins que je sois fixé.

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12801
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#25 Message par vpl » 03 déc. 2017, 18:55

J'avais loupé que c'était du Pinel...

Bon, le truc c'est qu'il faut quand même pas déconner, l'Etat a mieux à faire de notre pognon que de sponsoriser le logement d'un cardiologue qui préfèrerait dépenser 760€ par mois que 1200.

Le Pinel c'est pas du social, c'est du loyer plafonné, a destination de revenus raisonnables. On commencera à défiscaliser le logement des Ccardiologues quand tout le reste de la population sera logé bien et pas cher, ET que le budget du pays sera en excédent.

Allez, si tu te démerdes normalement tu vas passer ta bagnole en frais pro...

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21896
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#26 Message par lecriminel » 03 déc. 2017, 19:21

vpl a écrit :
Bon, le truc c'est qu'il faut quand même pas déconner, l'Etat a mieux à faire de notre pognon que de sponsoriser le logement d'un cardiologue qui préfèrerait dépenser 760€ par mois que 1200.
je suis étonné par tant d'écart entre le Pinel pesudo plafonné et le marché "libre"
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8310
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#27 Message par stchong » 03 déc. 2017, 22:13

MaxyMaaL a écrit :Non mais je vais quand même préciser quelquechose

Le bien n'a rien de social Oo...
Il est archineuf, jamais loué, des prestations de qualité, et on va me faire croire que c'est du social?
Donc ça sous-entend que les gens aisés ont le droit de vivre dans un taudis ancien mal isolé, mal localisé ; et les gens dans le besoin dans du flambant neuf? Je ne trouve pas cela cohérent, donc la morale dans l'histoire c'est qu'il faut mieux ne pas trop chercher à évoluer dans la vie? (Ca va loin lol mais je suis toujours autant choqué du fonctionnement même de ce système)
Non le social ce sont les HLM, là c'est une résidence "de standing"
C'est juste qu'avec ces lois de 'Mot2Cambronne' sur l'immobilier, il est logique pour un propriétaire de prendre un bien Pinel tant c'est avantageux fiscalement parlant..Même si ça ne découle d'aucune logique sur le terrain, ce bien n'a rien à faire dans un bien avec plafonnement de ressources Oo, moi et ma compagne étions choqués des prestations ( et il nous en faut beaucoup pour qu'on en soit là ).
Devant la qualité de cet appartement je peux rester bien des années dedans sans aucun problème. Je n'ai pas le couteau entre les dents pour devenir absolument propriétaire, mais j'ai l'impression que ça va se terminer comme ça tant cela pose problème...
Le logement sur Saint-Grégoire, je n'ai jamais caché qu'il était fort probable que je parte au bout de mes 2ans, et ça n'a pas posé problème quant à son acquisition ; malgré les demandes.
Je vous tiens au courant de toute façon, j'espère la réponse demain... Au moins que je sois fixé.
Ca c'est ce que tu penses actuellement parce que tu sors de tes études, mais ne te fais pas de soucis, dans peu de temps, en payant tes impôts sur le revenu tu changeras automatiquement de façon de voir, quitte à faire toi même du Pine ! :)
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
watoo
-++
-++
Messages : 3577
Enregistré le : 04 mai 2012, 04:18

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#28 Message par watoo » 03 déc. 2017, 22:55

lecriminel a écrit :
Nous avons eu moi et ma compagne un gros coup de coeur
il ne faut pas se braquer comme ça,
si vous n'avez pas celui-ci, vous trouverez autre chose
Pour un cardiologue, c'est pas étonnant ! :mrgreen:

OK, je :arrow:

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13675
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#29 Message par cashisking » 04 déc. 2017, 09:20

MaxyMaaL a écrit :Il est archineuf, jamais loué, des prestations de qualité, et on va me faire croire que c'est du social?
Donc ça sous-entend que les gens aisés ont le droit de vivre dans un taudis ancien mal isolé, mal localisé ; et les gens dans le besoin dans du flambant neuf? Je ne trouve pas cela cohérent, donc la morale dans l'histoire c'est qu'il faut mieux ne pas trop chercher à évoluer dans la vie?
Vous avez vécu dans quel pays avant d'arriver en France ? :lol:

MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#30 Message par MaxyMaaL » 04 déc. 2017, 09:39

Dans le pays des bisounours, où on se fait des bisous à longueur de journée... non? ;)
Mon statut a récemment évolué, je n'étais "qu'interne" avec des revenus relativement limités donc je n'avais pas notion de ce plafonnement (qui plus est le PINEL est assez récent)
D'autre part, il n'est pas logique de vouloir imposer un loyer à quelqu'un juste parce qu'il en a potentiellement les moyens.
Un T4 ou un T5 ne m'est d'aucune utilité, et je devrais le prendre parce que j'en ai la possibilité et/ou qu'on ne me laisse pas le choix ? Ce n'est pas cohérent.
Donc une personne qui a des capacités intellectuelles devraient absolument faire de longues études au lieu de s'épanouir dans un domaine moins "prestigieux" mais qui lui convient? L'amalgame est là et montre le non-sens de ce concept.
Donc oui un T3 me suffit, oui j'ai pas envie de claquer un max de blé dans un loyer qui reste de l'argent perdu juste parce que je le peux.
C'est là tout le paradoxe du PINEL, il ne faut pas trop gagner, mais faut donner des garanties solides...??
Ah ça...J'ai déjà pris mon premier toucher fiscal de qualité cette année. (8k d'impôts...Concubinage sans enfant.. Grosse douille, 18% de mon RFR.. Narmol.) Je vais me faire accompagner pour l'année prochaine par un fiscaliste pour voir ce qu'on peut faire l'année prochaine qui risque d'être pire encore...
Mais grand bravo au gouvernement pour ce fonctionnement totalement bancal...

gollum30
Messages : 640
Enregistré le : 30 mars 2009, 22:00

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#31 Message par gollum30 » 04 déc. 2017, 09:46

et encore tu n'a pas encore eu affaire aux escroc de la CARMF....a coté je suis heureux de payer l'impôt sur le revenu!!!

Avatar du membre
titano
-++
-++
Messages : 4350
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#32 Message par titano » 04 déc. 2017, 10:21

MaxyMaaL a écrit :Dans le pays des bisounours, où on se fait des bisous à longueur de journée... non? ;)
Mais on est dans le pays des bisounours, ils sont juste un peu différents, il suffit de faire preuve d'un peu "d'humanisme".

Image
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Zemmour président !

Ben92
-++
-++
Messages : 3880
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#33 Message par Ben92 » 04 déc. 2017, 11:06

MaxyMaaL a écrit : Il est choquant qu'on se retrouve obligé de louer un bien "vieux" et mal conçu juste parce qu'on ne serait pas éligible à cette foutue loi.
La France dans toute sa splendeur :)
Une sorte de punition pour punir ceux qui gagnent correctement leur vie.

Pour le reste n'oublie pas que t'es en France, on préférera louer à une chômeuse avec 5 gosses qui cumule 2500€ de revenu régulier (fait de RSA+alloc+aides diverses et variées) plutôt qu'à un cardiologue. La France what else...

Is64
Messages : 36
Enregistré le : 06 févr. 2017, 10:09

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#34 Message par Is64 » 04 déc. 2017, 11:30

MaxyMaaL a écrit :C'est là tout le paradoxe du PINEL, il ne faut pas trop gagner, mais faut donner des garanties solides...??
Et ça ne date pas d'hier. En 1989, j'ai pu occuper avec mon copain un T2 quasiment neuf pour moins cher qu'une chambre en cité U en comptant les APL. Nous étions étudiants et les salaires de nos parents n'étaient pas suffisants mais ma belle-soeur et son mari ont pu se porter cautions. J'ai trouvé cela injuste dans le concept.

remy51
troll un peu lourd
Messages : 2978
Enregistré le : 29 mai 2014, 19:57

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#35 Message par remy51 » 04 déc. 2017, 11:49

C'est le système D en somme ... , ce sont les plus démmerdes qui y arrivent le mieux c'est vrai que ça peut paraître injuste mais c'est comme ça.
Le fils d'un copain a pu acheter son appart alors qu'il était seulement en 4è année de médecine.
Indécis :": "J'avoue, je suis un troll, mais c'est parce que ma vie est misérable et pitoyable ..."
Indécis :"pourquoi je n'ai pas d'enfant ? je n'ai pas le droit de me reproduire tout simplement"

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12801
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#36 Message par vpl » 04 déc. 2017, 12:04

La France comme vous dites...
- ça veut dire gagner 10 000€ et chouiner de payer 18% d'impôts (et appeler ça un toucher fiscal, ahahaha)
- ça veut dire gagner 10 000€ et avoir mal au derche de sortir 1200€ pour se loger
- ça veut dire gagner 10 000€ et prétendre que tout ce qui est aidé par l'Etat et calibré pour des revenus inférieurs est du logement social
- ça veut dire avoir un bon diplôme et donc a priori de bonnes capacités intellectuelles et prétendre que se voir refuser un logement aidé et calibré pour moins bien loti conduira a se loger dans un gourbi insalubre

Essaie juste de consacrer à ton logement les deux tiers du % de ce que font les gens moins bien payés et tu vivras comme un roi (avec plein de place pour pleurer sur ton sort).

Je rappelle quand même que toute cette histoire vient du fait qu'il vise un logement pour lequel il ne remplit pas les conditions, et pour lequel il n'a pas encore eu de réponse (qui serait logiquement négative, EVIDEMMENT) !

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30018
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#37 Message par Gpzzzz » 04 déc. 2017, 12:28

C est vrai qu au-delà du cas perso ci desssus, le pinel engendre des effets secondaire sur le marché de la loc.
Vu que 99% des locations neuves sont mises sur le marché via ce système, le menage qui est au dessus des plafonds ne peux pas en louer (meme au prix du marché) car il y en a tout simplement pas..
Un investisseur préféra presque tjrs ma defisc a un loyer plus élevé..
Pour OP 2 solutions soit il se bat pour l avoir tout de suite mais la compétition est dure pour profiter de ces bons plans. Soit visé le semi récent.. les constructions de 2000/2005

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13675
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#38 Message par cashisking » 04 déc. 2017, 13:40

vpl a écrit :- ça veut dire gagner 10 000€ et chouiner de payer 18% d'impôts
Avec des enfants ça serait beaucoup moins 8)

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21896
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#39 Message par lecriminel » 04 déc. 2017, 16:24

lecriminel a écrit :
vpl a écrit :
Bon, le truc c'est qu'il faut quand même pas déconner, l'Etat a mieux à faire de notre pognon que de sponsoriser le logement d'un cardiologue qui préfèrerait dépenser 760€ par mois que 1200.
je suis étonné par tant d'écart entre le Pinel pesudo plafonné et le marché "libre"
c'est dans quelle ville ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30018
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#40 Message par Gpzzzz » 04 déc. 2017, 17:34

Sur la zone Abis paris et limitrophes c est bien possible.. pour 740e t as un 45m2 environ en pinel ca fait su 18e le m2. Me marché libre est dans certains coins a presque 30e le m2... ca se tient..

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12801
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#41 Message par vpl » 04 déc. 2017, 17:48

Par contre j'ai regardé par chez moi (sur Seloger), j'ai trouvé du récent, mais pas vu d'indication de plafond de ressources. J'ai mal vu ?

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 30018
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#42 Message par Gpzzzz » 04 déc. 2017, 18:54

vpl a écrit :Par contre j'ai regardé par chez moi (sur Seloger), j'ai trouvé du récent, mais pas vu d'indication de plafond de ressources. J'ai mal vu ?
Du récent ou du neuf ?
Du borloo de 2007/2008 peut etre sorti de la periode de defisc..
En RT2012 il y a aussi les apparts qui ont ete acheté comme RP ces 4 ou 5 dernières années mais mis en location suite a un déménagement..

Apres les plafonds en zones tendus sont quand meme élevés donc c est pas spécialement un frein pour la plupart des locations..
Il y a vraiment que les gros salaires ou les couples sans enfant qui peuvent etre pénalisé..
Par exemple en idf avec 2 gosses ca doit etre 80/85ke de rfr (donc presque 8ke par mois net !!).. et meme en grosse ville de province, c est 58ke de rfr donc un ménage a 5500e par mois..

MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#43 Message par MaxyMaaL » 04 déc. 2017, 19:14

vpl a écrit :La France comme vous dites...
- ça veut dire gagner 10 000€ et chouiner de payer 18% d'impôts (et appeler ça un toucher fiscal, ahahaha)
- ça veut dire gagner 10 000€ et avoir mal au derche de sortir 1200€ pour se loger
- ça veut dire gagner 10 000€ et prétendre que tout ce qui est aidé par l'Etat et calibré pour des revenus inférieurs est du logement social
- ça veut dire avoir un bon diplôme et donc a priori de bonnes capacités intellectuelles et prétendre que se voir refuser un logement aidé et calibré pour moins bien loti conduira a se loger dans un gourbi insalubre

Essaie juste de consacrer à ton logement les deux tiers du % de ce que font les gens moins bien payés et tu vivras comme un roi (avec plein de place pour pleurer sur ton sort).

Je rappelle quand même que toute cette histoire vient du fait qu'il vise un logement pour lequel il ne remplit pas les conditions, et pour lequel il n'a pas encore eu de réponse (qui serait logiquement négative, EVIDEMMENT) !
Attends, attends

-Bien sûr, au proratat ça reste 2 fois + que la moyenne des gens qui sont mariés avec des gosses : mais comme je ne veux ni l'un, ni l'autre. Je ne gagne pas encore 10.000euros par mois, à partir de 2018, et c'est surtout de la rétrocession (donc on garde approximativement 50% pour les charges sociales et impôts, avec une protection sociale digne du goulag, c'est scandaleux, mais bon on a juste le droit de la fermer ; néanmoins je n'ai pas l'impression de voler mon revenu). Il faut mieux être au chomâge, profiter des gens qui bossent et faire des gosses pour être un assisté, c'est un concept bien entretenu par le gouvernement. Donc oui je râle légitimement.
-Deuxièmement, oui je n'ai pas envie de claquer 1200euros pour un loyer (déjà parce qu'à juste titre, il n'y a aucun T3 à ce prix là où j'envisage de vivre), j'en vois pas l'intérêt pour un T3?? Je vais pas payer un T4 ou un T5 sachant que j'en aurai strictement aucune utilité. Parce qu'on a les moyens on se doit de vivre en fonction de ses moyens et non pas en fonction de ses souhaits ? Pas d'accord. On peut extrapoler pour tout de cette manière, ça n'a juste pas de sens
-Troisièmement, la loi PINEL est la loi de l'hypocrisie la plus totale, les biens crées n'ont rien à voir avec des biens sociaux, social = HLM à mes yeux. C'est juste un vice de procédure que les proprio abusent (et ils ont raison d'ailleurs), très bien décrit en quelques lignes juste au dessus de ce post. Ce n'est juste pas normal de se retrouver bloquer à des biens anciens. Donc oui je persiste que des biens neufs et bien conçus je ne vois pas pourquoi je n'y aurai pas droit et que je me retrouve donc sur des biens non soumis à PINEL, donc ancien, malisolé, malconçu,pas du tout rénové etc etc... Ca n'a strictement aucun sens.
-Quatrièmement, si j'ai ce constat, c'est que je remarque bien que les offres de logement sont binaires aujourd'hui : soit c'est du neuf PINEL bien fait et de qualité, soit c'est de l'ancien mal isolé, matériaux malchoisis etc etc.. C'est juste la réalité de l'immobilier aujourd'hui dans mon secteur. Je suis obligé de m'excentrer de la ville pour trouver des biens qui pourraient correspondre un minimum, mais loin du centre ville, loin du tramway et donc l'accès à la gare nécessaire pour ma compagne impossible... Vous ne me ferez pas changer d'avis sur ce point ; c'est de l'injustice la plus totale. Je n'ai pas demandé à louer un bien PINEL, pour ma part le loyer lâché est le même qu'il soit PINEL ou pas.. C'est juste que ce sont les biens qui me correspondent mieux en terme de goût.
gollum30 a écrit :et encore tu n'a pas encore eu affaire aux escroc de la CARMF....a coté je suis heureux de payer l'impôt sur le revenu!!!
J'ai déjà eu les rattrapages...Sachant que je provisionne dessus, je pars du principe que c'est de l'argent mort...Donc ça me fait moins mal mais bon quand même ^^


Théoriquement réponse demain...

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2038
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#44 Message par clarine » 04 déc. 2017, 22:12

MaxyMaaL a écrit : les offres de logement sont binaires aujourd'hui : soit c'est du neuf PINEL bien fait et de qualité, soit c'est de l'ancien mal isolé, matériaux malchoisis etc etc.
:lol: Il n'y a manifestement pas que les offres qui sont binaires aujourd'hui :roll: .

Avatar du membre
Elowen
Messages : 379
Enregistré le : 17 juin 2013, 10:53

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#45 Message par Elowen » 04 déc. 2017, 22:15

Crier à l'injustice parce que tu veux absolument louer du neuf et que tout le reste est pourri à tes yeux, c'est un peu ahurissant pour le commun des mortels, désolée.
Rends toi service, achète un Pinel: tu paieras moins d'impôts, et tu pourras faire du lèche-vitrine chez ton locataire de temps en temps. :mrgreen:

MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#46 Message par MaxyMaaL » 04 déc. 2017, 22:58

Elowen a écrit :Crier à l'injustice parce que tu veux absolument louer du neuf et que tout le reste est pourri à tes yeux, c'est un peu ahurissant pour le commun des mortels, désolée.
Rends toi service, achète un Pinel: tu paieras moins d'impôts, et tu pourras faire du lèche-vitrine chez ton locataire de temps en temps. :mrgreen:
Je ne vais pas me forcer à apprécier un bien qui ne me correspond pas. Je ne juge pas les gens qui apprécient les biens anciens, il en faut et c'est tant mieux pour eux. Juste ça ne me correspond pas, et faire face à cette loi complètement scandaleuse : c'est en effet injuste et frustrant. Je ne trouve pas légitime cette loi, tout du moins la façon dont elle est appliquée autorise toutes les déviances possibles...

En effet, on va se laisser tenter par être propriétaire dans ces circonstances, mais ça ne s'improvise pas pour autant ; moi et ma compagne sommes en réelle transition, où s'installer? où vivre? etc etc...Mais entre temps il va falloir se laisser le temps d'une année minimum si nous prenons un bien "lambda", "par défaut" en location ; au contraire nous pourrions temporiser si nous trouvons un bien qui nous correspond, il n'y aurait rien "d'urgent" : être chez soi et ne pas se sentir bien dans un appartement... Ca pose réellement problème.
Si je suis "binaire" c'est que le marché est de même niveau dans mon secteur, je m'adapte ;).

Après pour le prêt immobilier il faut que je vois, mais je vais commencer à me projeter en effet ^^.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 13151
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#47 Message par pimono » 04 déc. 2017, 23:14

MaxyMaaL a écrit : Je ne vais pas me forcer à apprécier un bien qui ne me correspond pas. Je ne juge pas les gens qui apprécient les biens anciens, il en faut et c'est tant mieux pour eux.
Pourquoi as tu peur d'acheter ? avec ton niveau de salaire ça ne devrait poser aucun problème surtout que les taux sont très bas encore.

En plus, un cardiologue ça exerce toujours dans le même coin, et ta copine est en cdi , vous êtes sure du lieu de vie non ?
"Ils feront le travail pour nous et nous prospérerons grâce à leurs dettes et leur dur labeur, ...nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par l’image et le son."

MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#48 Message par MaxyMaaL » 04 déc. 2017, 23:24

Parce qu'on va dire chez mes proches je n'ai pas forcément de bons retours concernant les achats...
C'est surtout comme je disais, que notre situation est actuellement en pleine transition.
Je ne m'installe pas dans l'immédiat, je vais réaliser des remplacements réguliers comme je le signalais, afin de voir les choses à faire/à ne pas faire et puis voir où j'exerce en parallèle, dans la ville où j'habite, en périphérie?
Ma compagne a un CDI dans un endroit qu'elle n'a jamais pratiqué, c'est tout nouveau pour elle également ; il faut qu'on s'assure de la stabilité de notre projet professionnel avant de s'engager dedans.
En parallèle, location/achat d'un cabinet avec tout le budget qu'il faut calculer pour pérénniser le cabinet, le plateau technique (Echo/Appareil à ECG etc etc ça chiffre pas mal également...); la secrétaire dans l'idéal etc etc... Bref je dois voir un comptable pour gérer mes finances et commencer à budgétiser tout cela...
Bref pas mal de projets successifs +/- conséquent à court/moyen terme ; c'est pour cette raison qu'une location permet de temporiser afin d'avancer sur des projets majeurs ; l'achat immobilier n'étant en soi pas une urgence...
S'engager dans un achat dans ces circonstances paraît globalement prématuré

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8310
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#49 Message par stchong » 04 déc. 2017, 23:55

Connaissant la méconnaissance des professions médicales en ce qui concerne la gestion d'un cabinet médical, je te conseille fortement de prendre quelques de cours de gestion avant d'aller voir un expert comptable. Et de faire un peu de droit du travail, si tu t'aventures d'en l'embauche d'une secrétaire.

Pour ce qui est du Pinel, j'ai une fille qui est juste en dessous du plafond pour en louer un, mais comme elle est en CDD (depuis 3ans) elle ne pourra pas en louer un, et cela même si nous ses parents nous nous portons caution. Et ceci à cause des assurances pertes de loyers qui ne veulent que des CDI. Pour te dire que c'est bien foutu tout cela. Par contre il suffit qu'elle soit étudiante,une petite inscription en fac de n'importe quoi devrait suffire à ce qu'elle puisse en avoir un appart Pinel.

La politique du logement est assez débile en France.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

MaxyMaaL
Messages : 26
Enregistré le : 05 mai 2015, 23:05

Re: Location et Cardiologue libéral : entre stress et agacem

#50 Message par MaxyMaaL » 05 déc. 2017, 00:19

Concernant l'embauche d'une secrétaire, en effet je n'ai pas pour habitude de laisser des zones d'ombre..
En effet, surtout les spécialités médicales (vs médecine générale où ça se développe pendant leur internat) nous n'avons aucune formation de gestion d'un cabinet, formaté pour travailler en milieu hospitalier (mais j'en pouvais plus personnellement, l'impression de n'être libre de rien)
Donc je prépare le terrain en amont bien sûr ^^. Je dois de toute façon voir un comptable pour gérer mon BNC..

Oui c'est un non-sens...Ou en tout cas permettre d'autres garanties que le sacrosaint CDI aux yeux du propriétaire...(même si ma compagne aura un CDI au final...)
Mais bon, en l'attente du verdict on continue malgré tout les recherches...même si le temps joue contre nous.

Répondre