Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

Questions de la vie courante relatives à l'immobilier: location, accession, investissement, entretien, droit immobilier, etc
Message
Auteur
Jean888
Messages : 69
Enregistré le : 24 août 2019, 12:58

Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#1 Message par Jean888 » 19 sept. 2022, 08:07

Hello hello

Je vous explique le problème

Je suis proprio d'un appartement de 80m carré, ce dernier est équipé de chauffage collectif au sol électrique (dans la dalle), pas individualisé ni réglable, la température votée est réglée sur ~20 degrés mais dans les faits il fait rarement en dessous de 21. Niveau confort pas de soucis.

Le gros problème que très peu de gens ont noté : contrairement au gaz, les copropriétés qui consomment au delà d'une certaine puissance électrique ne bénéficient pas du bouclier tarifaire
L'année dernière on en avait déjà fait les frais, l'électricité sur le contrat EDF en Décembre était dans les 220€ le MWh - concrètement sur un trimestre ça représentait 700€ de chauffage et 200€ d'eau chaude dans mon cas (la facture est étalée sur l'année) soit 2800€ pour le chauffage et 600€ d'eau chaude, une augmentation de plus de 30% par rapport au années précédentes.
A ces 300€ il fallait rajouter d'autre frais (eau froide, ascenseur, concierge, espace verts etc) ce qui représentait près de 470€ par mois

Les prix de l'électricité sur le marché ont facilement doublé depuis. La prochaine AG est dans 1 mois, je suis pas bien :evil:
Mentalement je me prépare à devoir payer entre 800 et 1000€ de charges mensuelles (pas le choix, ou alors j'organise mon insolvabilité? Je suis déjà à l'étranger)
On est pas les seuls mais pour l'instant on est ignoré par les pouvoir publics :
À Coubron, en Seine-Saint-Denis, une résidence de 135 appartements ne peut pas bénéficier du gel des tarifs. Selon les derniers devis, elle pourrait voir sa facture augmenter de 1200 %.
https://www.leparisien.fr/economie/cons ... IHZMJI.php

Je prie qu'on puisse voter la désactivation du chauffage collectif (ou maintien à une température plancher) pour que chacun se chauffe par ses propres moyens mais je doute fortement que ça passe, à la dernière AG la vaste majorité des gens avait vôté pour le maintien en dépit des prix.
L'AG est dans 1 mois je vous tiens au courant, ça risque d'être drôle (ou pas)

berliner59
-+
-+
Messages : 2321
Enregistré le : 20 avr. 2020, 10:44
Localisation : Tórshavn

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#2 Message par berliner59 » 19 sept. 2022, 09:57

Bon courage

Avatar du membre
maud lepage 75
-+
-+
Messages : 2158
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : charentes

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#3 Message par maud lepage 75 » 19 sept. 2022, 10:39

MERCI pour votre retour d'expérience ; vous êtes en RP ????

CE genre de copro , ç'est une sorte de cauchemar ; immeuble datant des années 60/70 ????

LES frais de copro mensuels équivalent quasi à un loyer !!!

quid de la revente !!!!

ça pique les yeux !! :oops: :oops:
We can be heroes just for One day 8) 8) 8)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 34568
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#4 Message par Gpzzzz » 19 sept. 2022, 12:11

Votre cas a été pris en compte... J ai entendu une itw d un ministre.. Vous aurez la bouclier aussi.. mais ça va prendre un peu de temps..

D ailleurs l article est du 29aout.. c est dans les tuyaux désormais. Effectivement il y avait qques copro hors du cadre d application..

Jean888
Messages : 69
Enregistré le : 24 août 2019, 12:58

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#5 Message par Jean888 » 19 sept. 2022, 12:28

Gpzzzz a écrit :
19 sept. 2022, 12:11
Votre cas a été pris en compte... J ai entendu une itw d un ministre.. Vous aurez la bouclier aussi.. mais ça va prendre un peu de temps..

D ailleurs l article est du 29aout.. c est dans les tuyaux désormais. Effectivement il y avait qques copro hors du cadre d application..
Merci de votre retour, avez vous des détails? (article, etc)

Car si c'est le cas il est urgent que j'en avertisse ma copro. Si les charges de 2023 s'avèrent en dessous de 2022 ça serait top :mrgreen:

Jean888
Messages : 69
Enregistré le : 24 août 2019, 12:58

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#6 Message par Jean888 » 19 sept. 2022, 13:02

J'ai trouvé ces deux articles, on dirait que les gens se réveillent enfin (je suis pas abonné)
https://www.republicain-lorrain.fr/econ ... atastrophe
https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html
Au final pas certain que quelque chose soit fait, surtout pour les copros qui ne comportent pas des logements sociaux (je ne crois pas que ma copro en ait...)

PACA
~~+
~~+
Messages : 5998
Enregistré le : 26 déc. 2011, 12:31

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#7 Message par PACA » 19 sept. 2022, 16:54

Et le chauffage collectif au gaz, lui n'aurait pas de problème ?
Quel serait l'impact sur les prix des logements au chauffage collectif ?

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 293
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#8 Message par Lezard76 » 19 sept. 2022, 20:45

PACA a écrit :
19 sept. 2022, 16:54
Et le chauffage collectif au gaz, lui n'aurait pas de problème ?
Quel serait l'impact sur les prix des logements au chauffage collectif ?
Si je ne me trompe pas, les chauffages collectifs gaz peuvent encore bénéficier du tarif réglementé (et ils ont plutôt intérêt à y rester aussi), mais plus pour forcément longtemps (2023 ou 2024?).

Pour l'électricité, c'est par contre fichu depuis quelques temps pour les immeubles en copro...
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 34568
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#9 Message par Gpzzzz » 19 sept. 2022, 20:52

Lezard76 a écrit :
19 sept. 2022, 20:45
PACA a écrit :
19 sept. 2022, 16:54
Et le chauffage collectif au gaz, lui n'aurait pas de problème ?
Quel serait l'impact sur les prix des logements au chauffage collectif ?
Si je ne me trompe pas, les chauffages collectifs gaz peuvent encore bénéficier du tarif réglementé (et ils ont plutôt intérêt à y rester aussi), mais plus pour forcément longtemps (2023 ou 2024?).

Pour l'électricité, c'est par contre fichu depuis quelques temps pour les immeubles en copro...
nan c est l'inverse... Le gaz c était 2019.. et l'électricité ce sera 2023...

Jean888
Messages : 69
Enregistré le : 24 août 2019, 12:58

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#10 Message par Jean888 » 20 sept. 2022, 06:58

Les immeuble en gaz collectifs bénéficient actuellement du bouclier, pas pour l'électricité au delà d'une certaine puissance
Le responsable du syndic devrait envoyer la convocation cette semaine. Il a déjà contacté EDF pour le nouveau contrat d'élec mais à ce stade je pense que pour le bouclier tarifaire c'est mort

Avatar du membre
Lezard76
Messages : 293
Enregistré le : 17 avr. 2022, 07:40

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#11 Message par Lezard76 » 20 sept. 2022, 14:00

Gpzzzz a écrit :
19 sept. 2022, 20:52
Lezard76 a écrit :
19 sept. 2022, 20:45
PACA a écrit :
19 sept. 2022, 16:54
Et le chauffage collectif au gaz, lui n'aurait pas de problème ?
Quel serait l'impact sur les prix des logements au chauffage collectif ?
Si je ne me trompe pas, les chauffages collectifs gaz peuvent encore bénéficier du tarif réglementé (et ils ont plutôt intérêt à y rester aussi), mais plus pour forcément longtemps (2023 ou 2024?).

Pour l'électricité, c'est par contre fichu depuis quelques temps pour les immeubles en copro...
nan c est l'inverse... Le gaz c était 2019.. et l'électricité ce sera 2023...
Ah Ok autant pour moi, du coup ça sent pas très bon pour la copro... car pas sur qu'ils soient dans les priorités du gouvernements.
"Win the yes needs the no, to win, against the no"

Jean888
Messages : 69
Enregistré le : 24 août 2019, 12:58

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#12 Message par Jean888 » 20 sept. 2022, 15:29

Lezard76 a écrit :
20 sept. 2022, 14:00
Gpzzzz a écrit :
19 sept. 2022, 20:52
Lezard76 a écrit :
19 sept. 2022, 20:45
PACA a écrit :
19 sept. 2022, 16:54
Et le chauffage collectif au gaz, lui n'aurait pas de problème ?
Quel serait l'impact sur les prix des logements au chauffage collectif ?
Si je ne me trompe pas, les chauffages collectifs gaz peuvent encore bénéficier du tarif réglementé (et ils ont plutôt intérêt à y rester aussi), mais plus pour forcément longtemps (2023 ou 2024?).

Pour l'électricité, c'est par contre fichu depuis quelques temps pour les immeubles en copro...
nan c est l'inverse... Le gaz c était 2019.. et l'électricité ce sera 2023...
Ah Ok autant pour moi, du coup ça sent pas très bon pour la copro... car pas sur qu'ils soient dans les priorités du gouvernements.
Oui et non, la fin du bouclier tarifaire, sauf erreur de ma part c'est pour tout le monde, copro ou pas...

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47378
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#13 Message par slash33 » 20 sept. 2022, 21:02

Le bouclier tarifaire est un non sens complet car nous le payons sous une autre forme. Heureux les simples d'esprits quoi.

Avatar du membre
Hourvari
~~+
~~+
Messages : 11580
Enregistré le : 09 mai 2012, 15:04

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#14 Message par Hourvari » 21 sept. 2022, 10:20

La remise sur les carburants aussi, simplement ça se voit plus (factures, pompes) que pour l'IRPP, et là on peut toujours dire "la faute aux assistés".
Faudra même récidiver avant des élections.

Jean888
Messages : 69
Enregistré le : 24 août 2019, 12:58

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#15 Message par Jean888 » 26 sept. 2022, 12:53

Attention on y est j'ai reçu la convocation avec les différents budgets possibles

Au final c'est moins pire que prévu
Scénario A : désactivation du chauffage (les charges baissent dans ce cas) - vote a majorité simple
Scénario B : chauffage maintenu à 19 degrés (+10% sur le budget au total) - vote a majorité simple
Scénario C : chauffage maintenu à 16 degrés (même budget) - vote a majorité simple

Je m'attendais à +50% voire plus, au final on avait déjà un contrat d'électricité voté en fin 2021 donc on paye déjà les prix du marché délirants (de l'ordre de ~240€ le MWh de mémoire) :shock:

Baisse à prévoir à priori quand on rentrera dans le bouclier tarifaire ou quand les prix du marché baisseront - je pensais vendre mais au final peut être plus malin d'attendre une baisse car les charges élevées font pression sur les prix :?
Bouclier tarifaire pour les HLM chauffés à l'électricité : "un oubli qui sera réparé très rapidement
https://www.tf1info.fr/politique/video- ... 32822.html

Certaines copros ont pris x8, elles devaient avoir un contrat de l'espace avec un prix extrêmement bas signé il y a 2 ans ou plus. La copro renouvelle chaque année donc le pire de la hausse était en fait l'année dernière...
Des factures multipliées par huit : ces copropriétés ne bénéficient pas du bouclier tarifaire
https://www.capital.fr/immobilier/des-f ... re-1446909

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 47378
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#16 Message par slash33 » 26 sept. 2022, 13:22

La différence qui donne l'impression que ce n'est pas si élevé vient du seuil de température envisagé. C'est délirant d'envisager 16°.

Jean888
Messages : 69
Enregistré le : 24 août 2019, 12:58

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#17 Message par Jean888 » 26 sept. 2022, 13:28

slash33 a écrit :
26 sept. 2022, 13:22
La différence qui donne l'impression que ce n'est pas si élevé vient du seuil de température envisagé. C'est délirant d'envisager 16°.
C'est pour l'Ukraine :lol: non je déconne l'augmentation existait avant
Perso j'habite plus dedans donc je vote suppression. Chacun peut se chauffer et profitera du bouclier tarifaire/aides

Avatar du membre
titano
~~+
~~+
Messages : 6724
Enregistré le : 27 oct. 2013, 19:36
Localisation : Stilwater

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#18 Message par titano » 26 sept. 2022, 13:34

Scénario C : prend ça Pooteen !
ΜΟΛΩΝ ΛΑΒΕ
Shermann a écrit :It's a jungle out there : 978-2412019689
Zemmour président !
Pimono, neron, saturne, Guynemer => /dev/null

jean-wil
Messages : 344
Enregistré le : 11 août 2005, 12:46
Localisation : Lyon

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#19 Message par jean-wil » 27 sept. 2022, 16:00

Jean888 a écrit :
19 sept. 2022, 08:07
Hello hello

Je vous explique le problème

Je suis proprio d'un appartement de 80m carré, ce dernier est équipé de chauffage collectif au sol électrique (dans la dalle), pas individualisé ni réglable, la température votée est réglée sur ~20 degrés mais dans les faits il fait rarement en dessous de 21. Niveau confort pas de soucis.

Le gros problème que très peu de gens ont noté : contrairement au gaz, les copropriétés qui consomment au delà d'une certaine puissance électrique ne bénéficient pas du bouclier tarifaire
L'année dernière on en avait déjà fait les frais, l'électricité sur le contrat EDF en Décembre était dans les 220€ le MWh - concrètement sur un trimestre ça représentait 700€ de chauffage et 200€ d'eau chaude dans mon cas (la facture est étalée sur l'année) soit 2800€ pour le chauffage et 600€ d'eau chaude, une augmentation de plus de 30% par rapport au années précédentes.
A ces 300€ il fallait rajouter d'autre frais (eau froide, ascenseur, concierge, espace verts etc) ce qui représentait près de 470€ par mois

Les prix de l'électricité sur le marché ont facilement doublé depuis. La prochaine AG est dans 1 mois, je suis pas bien :evil:
Mentalement je me prépare à devoir payer entre 800 et 1000€ de charges mensuelles (pas le choix, ou alors j'organise mon insolvabilité? Je suis déjà à l'étranger)
On est pas les seuls mais pour l'instant on est ignoré par les pouvoir publics :
À Coubron, en Seine-Saint-Denis, une résidence de 135 appartements ne peut pas bénéficier du gel des tarifs. Selon les derniers devis, elle pourrait voir sa facture augmenter de 1200 %.
https://www.leparisien.fr/economie/cons ... IHZMJI.php

Je prie qu'on puisse voter la désactivation du chauffage collectif (ou maintien à une température plancher) pour que chacun se chauffe par ses propres moyens mais je doute fortement que ça passe, à la dernière AG la vaste majorité des gens avait vôté pour le maintien en dépit des prix.
L'AG est dans 1 mois je vous tiens au courant, ça risque d'être drôle (ou pas)
Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul dans cette galère. Ma copropriété est du même style. Nous avons pris une régularisation de charges de 50 000€ en juillet pour l'électricité de chauffage et notre syndic a refusé d'aligner le budget sur le réel consommé. Bref on s'attend sur l'année 2023 a une régularisation du même style, voire pire.
Pour un T4 de 92m², cela a représenté un surplus de 750€ pour des charges mensuelles de 190€. :evil:
La forme est le fond remonté à la surface
V. HUGO

nanne02
+
+
Messages : 3147
Enregistré le : 27 oct. 2010, 15:39

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#20 Message par nanne02 » 27 sept. 2022, 16:12

750 € c est le montant de la régularisation sur quelle période ?

Jean888
Messages : 69
Enregistré le : 24 août 2019, 12:58

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#21 Message par Jean888 » 29 sept. 2022, 11:43

jean-wil a écrit :
27 sept. 2022, 16:00
Jean888 a écrit :
19 sept. 2022, 08:07
Hello hello

Je vous explique le problème

Je suis proprio d'un appartement de 80m carré, ce dernier est équipé de chauffage collectif au sol électrique (dans la dalle), pas individualisé ni réglable, la température votée est réglée sur ~20 degrés mais dans les faits il fait rarement en dessous de 21. Niveau confort pas de soucis.

Le gros problème que très peu de gens ont noté : contrairement au gaz, les copropriétés qui consomment au delà d'une certaine puissance électrique ne bénéficient pas du bouclier tarifaire
L'année dernière on en avait déjà fait les frais, l'électricité sur le contrat EDF en Décembre était dans les 220€ le MWh - concrètement sur un trimestre ça représentait 700€ de chauffage et 200€ d'eau chaude dans mon cas (la facture est étalée sur l'année) soit 2800€ pour le chauffage et 600€ d'eau chaude, une augmentation de plus de 30% par rapport au années précédentes.
A ces 300€ il fallait rajouter d'autre frais (eau froide, ascenseur, concierge, espace verts etc) ce qui représentait près de 470€ par mois

Les prix de l'électricité sur le marché ont facilement doublé depuis. La prochaine AG est dans 1 mois, je suis pas bien :evil:
Mentalement je me prépare à devoir payer entre 800 et 1000€ de charges mensuelles (pas le choix, ou alors j'organise mon insolvabilité? Je suis déjà à l'étranger)
On est pas les seuls mais pour l'instant on est ignoré par les pouvoir publics :
À Coubron, en Seine-Saint-Denis, une résidence de 135 appartements ne peut pas bénéficier du gel des tarifs. Selon les derniers devis, elle pourrait voir sa facture augmenter de 1200 %.
https://www.leparisien.fr/economie/cons ... IHZMJI.php

Je prie qu'on puisse voter la désactivation du chauffage collectif (ou maintien à une température plancher) pour que chacun se chauffe par ses propres moyens mais je doute fortement que ça passe, à la dernière AG la vaste majorité des gens avait vôté pour le maintien en dépit des prix.
L'AG est dans 1 mois je vous tiens au courant, ça risque d'être drôle (ou pas)
Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul dans cette galère. Ma copropriété est du même style. Nous avons pris une régularisation de charges de 50 000€ en juillet pour l'électricité de chauffage et notre syndic a refusé d'aligner le budget sur le réel consommé. Bref on s'attend sur l'année 2023 a une régularisation du même style, voire pire.
Pour un T4 de 92m², cela a représenté un surplus de 750€ pour des charges mensuelles de 190€. :evil:
Merci du témoignage
Vivement que le gouv aligne les copros au bouclier tarifaire. En attendant compliqué de trouver un acheteur, évidemment

Jean888
Messages : 69
Enregistré le : 24 août 2019, 12:58

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#22 Message par Jean888 » 20 oct. 2022, 17:47

https://www.tf1info.fr/conso/hausse-des ... 35336.html
Actuellement, le bouclier tarifaire, mis en place par le gouvernement, et qui limite la hausse des prix du gaz à 15%, ne s'applique pas encore aux copropriétés. Dans un courrier à la Première ministre Élisabeth Borne, le député LR niçois Éric Ciotti a d'ailleurs dénoncé cette exclusion. En réponse à cette lettre, la Première ministre "a confirmé que le bouclier tarifaire s'appliquerait bien aux copropriétés mais que l'application du dispositif était dans l'attente de la publication d'un décret", avait assuré le député, ce mercredi 12 octobre, dans un courriel à l'AFP.
Allez hophophop on fait tourner la planche à billet, merci 8)

Hickson49
Messages : 637
Enregistré le : 07 déc. 2017, 08:10

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#23 Message par Hickson49 » 21 oct. 2022, 00:52

Ahaha on va aller préserver les plus values immobilières non imposable des résidents d'immeubles pourris (privatisation des profits) et faisant porter à la société les couts induits par la sous-efficience de ces logements (socialisation des pertes).

J'ai pas de mots pour décrire à quel point je suis écoeurè.

Laissez les crever de froid, ils auront qu'à revendre et bouffer leurs plus value si ils ne sont pas content.
Mais quel pays de &@^$&@
wef a écrit :You'll own nothing. And you'll be happy

Jean888
Messages : 69
Enregistré le : 24 août 2019, 12:58

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#24 Message par Jean888 » 21 oct. 2022, 06:53

Hickson49 a écrit :
21 oct. 2022, 00:52
Ahaha on va aller préserver les plus values immobilières non imposable des résidents d'immeubles pourris (privatisation des profits) et faisant porter à la société les couts induits par la sous-efficience de ces logements (socialisation des pertes).

J'ai pas de mots pour décrire à quel point je suis écoeurè.

Laissez les crever de froid, ils auront qu'à revendre et bouffer leurs plus value si ils ne sont pas content.
Mais quel pays de &@^$&@
Il s'agirait pas que les boomers de l'immeuble soit tentés de coter autre chose que LREM :mrgreen:
Par ailleurs leur retraite est indexée sur l'inflation

castralroc
Messages : 1063
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#25 Message par castralroc » 22 oct. 2022, 21:56

Hickson49 a écrit :
21 oct. 2022, 00:52
Ahaha on va aller préserver les plus values immobilières non imposable des résidents d'immeubles pourris (privatisation des profits) et faisant porter à la société les couts induits par la sous-efficience de ces logements (socialisation des pertes).

J'ai pas de mots pour décrire à quel point je suis écoeurè.

Laissez les crever de froid, ils auront qu'à revendre et bouffer leurs plus value si ils ne sont pas content.
Mais quel pays de &@^$&@
Je ne vois absolument pas pourquoi les copropriétés comme celles-ci paieraient un électricité 10 fois le prix alors que nous payons un tarif réglementé.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 26976
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#26 Message par lecriminel » 22 oct. 2022, 22:25

Non, tu ne vois pas pourquoi les copros payeraient le vrai prix et les particuliers 10x moins cher.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 16457
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#27 Message par achillemo » 22 oct. 2022, 22:31

lecriminel a écrit :
22 oct. 2022, 22:25
Non, tu ne vois pas pourquoi les copros payeraient le vrai prix et les particuliers 10x moins cher.
Ah?

Tu trouves que l'électricité devrait être au prix du gaz alors que son mode de production est décorrélé?
Pazuzu: "On s'en fiche un peu du nombre d'habitants, on va pouvoir coller une base à moins de 100km de St Petersbourg, la ville de Poutine."

Hickson49
Messages : 637
Enregistré le : 07 déc. 2017, 08:10

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#28 Message par Hickson49 » 22 oct. 2022, 23:23

Pour être clair, oui je souhaiterais que tout le monde paie le prix qui est simplement le résultat des choix politiques désastreux qui ont été fait ces dernières années. Mais c'est bien trop demander...
Ça serait quand même dommage d'avoir à payer les conséquences négatives après avoir voté pour el famoso parti du progrès et des élites intellectuelles passé par Rotshild qui ont tout compris à l'économie (et qui vont nous faire gagner du pouvoir d'achat).

Comment voulez vous que les gens comprennent le monde qui les entoure si on leur bande constament les yeux et qu'on leur injecte des doses massives de plus value immobilières dans les veines pour les amadouer.

On continuer a solvabiliser tous les ménages afin d'éviter une crise pourtant inévitable, tout ça sur le dos des jeunes générations qui vont hériter d'un pays exsangue, vidé de toute sa substance par une horde sauvage de boomer avides qui se seront assuré de tout détruire (ou envoyer leurs enfants à l'étranger en vendant leurs actifs) avant de partir.

L'important dans ce pays étant l'invariant fondamental: il faut qu'il reste un max de pognon à déverser dans l'immobilier. Pour tout le reste il y a les emprunts d'état
wef a écrit :You'll own nothing. And you'll be happy

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 26976
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#29 Message par lecriminel » 23 oct. 2022, 00:04

achillemo a écrit :
22 oct. 2022, 22:31
lecriminel a écrit :
22 oct. 2022, 22:25
Non, tu ne vois pas pourquoi les copros payeraient le vrai prix et les particuliers 10x moins cher.
Ah?

Tu trouves que l'électricité devrait être au prix du gaz alors que son mode de production est décorrélé?
chaque fois qu'une décision du gouvernement ne me paraît pas complètement stupide, je fais un post pour le féliciter.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6680
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#30 Message par ProfGrincheux » 23 oct. 2022, 04:57

Hickson49 a écrit :
22 oct. 2022, 23:23
Pour être clair, oui je souhaiterais que tout le monde paie le prix qui est simplement le résultat des choix politiques désastreux qui ont été fait ces dernières années. Mais c'est bien trop demander...

Peux tu être plus précis? Les choix désastreux depuis 2017? 2012? 2007? 2002? 1997? 1995? 1981? 1974? 1968?
Ça serait quand même dommage d'avoir à payer les conséquences négatives après avoir voté pour el famoso parti du progrès et des élites intellectuelles passé par Rotshild qui ont tout compris à l'économie (et qui vont nous faire gagner du pouvoir d'achat).
Ça viendra le moment venu, quand le parti du progrès en question aura été remplacé par ses opposants.

De plus le parti du progrès et des élites intellectuelles, c'est la Nupes. Annie Ernaux ne soutient pas Macron. Le parti au pouvoir est le parti des élites administratives et financières. Ne confonds pas.

Il faut au moins 10 ans, parfois nettement plus, pour que les conséquences des choix, bons ou mauvais, se déploient.
Ce qui est fabuleux est que ces conséquences sont attribuées à l'équipe en place alors qu'elle n'est que rarement à l'origine des problèmes .

Par exemple, l'immobilier est cher en France depuis 2002 environ, en tous cas par comparaison avec la décennie précédente ou il était particulièrement peu cher. Est ce la décennie 1990 ou la décennie 2000 qui est l'anomalie? Quels sont les choix qui ont créé cette situation ?

Le parti actuellement au pouvoir n'est pas spécialement pro-immobilier. En revanche si les logements neufs tombent à 300000/an et si la rénovation énergétique ne décolle pas, il ne va pas aimer.
Comment voulez vous que les gens comprennent le monde qui les entoure si on leur bande constament les yeux et qu'on leur injecte des doses massives de plus value immobilières dans les veines pour les amadouer.
C'est plus des doses massives de dette que de pv qu'on leur injecte. On peut aussi leur injecter des doses massives d'idéologie, ça coûte moins cher.

Et toi, le comprends-tu, le monde?

On continuer a solvabiliser tous les ménages afin d'éviter une crise pourtant inévitable, tout ça sur le dos des jeunes générations qui vont hériter d'un pays exsangue, vidé de toute sa substance par une horde sauvage de boomer avides qui se seront assuré de tout détruire (ou envoyer leurs enfants à l'étranger en vendant leurs actifs) avant de partir.

Si les boomers sont une horde sauvage, il y en a d'autres, des hordes sauvages, en France.
Tu ne peux pas juste dire que tu souhaites qu'on impose plus d'efforts aux retraités?
L'important dans ce pays étant l'invariant fondamental: il faut qu'il reste un max de pognon à déverser dans l'immobilier. Pour tout le reste il y a les emprunts d'état
Pourquoi est ce que tu ne vois pas les autres tonneaux des Danaïdes? Les autres mauvais choix?
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

Hickson49
Messages : 637
Enregistré le : 07 déc. 2017, 08:10

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#31 Message par Hickson49 » 23 oct. 2022, 09:33

Ne parlons que de l'énergie puisque c'est de cela dont il est question:

Si on prends l'AREHN, l'histoire est assez incroyable:
https://www.connaissancedesenergies.org ... historique
Impossible de synthétiser ici toutes les dates importantes, mais c'est clairement une lubie de l'idéologie libérale suicidaire de l'UE, en partie la commission européenne et du conseil de l'UE qui ne sont pas élus directement par les citoyens.

Pour prendre une icone emblématique, la centrale de fessenheim a été fermée le 30 juin 2020, par décision politique, en application de la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (plafonnement de la production d’électricité d’origine nucléaire).

Le projet HERCULE (privatisation des profits d'edf et socialisation des pertes dans le public) a été présenté le 20 juin 2019, et le statut n'est toujours pa clair avec la renationalisation d'edf envisagée probablement d'ici la fin 2023 ?

Mon commentaire sur l'élite intellectuelle supposé d'en marche était ironique (à part peut être un temps Villani qui s'est fait désavouer comme un malpropre).
Quant à la NUPES je n'ai pas compris votre commentaire ? A part les élites artistiques (journalistes, acteurs, chanteurs) de quelle élite se réclament ils ?

Pour revenir sur l'AREHN c'est quand même dingue de se dire que l'enjeux principal était de faire en sorte qu'une entreprise PUBLIQUE ne puisse plus profiter des RENTES des investissements réalisés par le passé et financés par les citoyens.
Alors que la rente immo en France est favorisée à l'extrême pour que les particuliers des anciennes générations puissent faire un maxxxx de pognon non imposable sans rien faire, en profitant des jeunes générations qui mettent toujours plus de pognon dans l'immo et toujours moins dans le régalien utile, de sorte que la France se tiers mondise a vitesse grand V.

On détruit les rentes publiques pour créer plus de rente privées, et le mouvement s'accélère de plus en plus, cette décision de bouclier tarifaire n'en est qu'un brillant exemple supplémentaire, on fait croire aux francais que rien de ne peux faire baisser l'immo, tout simplement en cachant sous le tapis de la dette toutes les sources de désolvabilisation. Là bizarrement on est plus libéral du tout (on dirait vraiment une blague...).

Mais bon, l'EU c'est le progrès et le progrès c'est génial.
wef a écrit :You'll own nothing. And you'll be happy

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 12548
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#32 Message par Jeffrey » 02 nov. 2022, 14:28

bonjour,
il vient d'y avoir une alerte en modération pour supprimer le sujet :
Merci de supprimer ce sujet - au tire du droit d'accès de modification de rectification et de suppression des données
Merci
Le problème est que je ne vois pas de données personnelles dans le post initial.
Le site de la cnil dit ceci :

https://www.cnil.fr/fr/le-droit-de-rect ... formations
cnil a écrit :Le droit de rectification permet de corriger des données inexactes vous concernant (âge ou adresse erronés) ou de compléter des données (adresse sans le numéro de l’appartement) en lien avec la finalité du traitement.

Le responsable du fichier doit également communiquer aux autres destinataires des données les rectifications apportées – par exemple aux partenaires commerciaux - sauf si une telle communication exigerait des efforts disproportionnés
Donc, j'ai relu le fil, il n'y a aucune donnée inexacte ni personnelle.
C'est non, pas de suppression du post ni du fil.
Si vous avez un argument contraire, pas de problème pour l'exposer et on réavisera.
Quis custodiet ipsos custodes?

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6680
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Chauffage collectif électrique - gros problème avec la crise énergétique

#33 Message par ProfGrincheux » 02 nov. 2022, 15:06

La politique énergétique suivie par l'UE et donc la France est très mauvaise, c'est sur. Un petit fait tout de même: l'Arenh a été instauré en 2011. Mais effectivement les quinquennats suivants ne sont pas revenus dessus et ont encore empiré la situation. Je ne pensais pas que les pénuries arriveraient aussi vite, cela dit.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.