Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

Questions de la vie courante relatives à l'immobilier: location, accession, investissement, entretien, droit immobilier, etc
Message
Auteur
Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 26975
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

#51 Message par lecriminel » 27 nov. 2022, 11:53

@sawai oui, je l'ai écrit au début de la phrase, le problème est plus grave mais àmha bien moins courant que les zones de non droit.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 2375
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

#52 Message par sawaï » 27 nov. 2022, 12:00

Également les locataires seraient solvables pour l’essentiel donc amha beaucoup moins d’impayés en proportion, donc des finances saines pour l’entretien de l’existant et la construction de nouveaux logements.
contrairement aux idées reçues, il y a de l'argent! D'ailleurs les HLM ont été dans les premiers à réhabiliter en masse leur parc avec isolation thermique extérieure. Impossible pour bon nombre de copros par ex.

Ces dernières année on assiste a un changement de gestion cost-killer de la part de certains bailleurs, et là la gestion devrait être saine dans les comptes mais mauvaise sur le terrain.

Malgré tout, en cas de défaillance financière, il y aura toujours la puissance publique pour rattraper le bouzin (avec nos sous).

Non ce qui détériore l'état de l'existant, ce sont les occupants, il faut bien le dire. Donne un bien nickel à un cassos, 2 ans après il est ruiné. D'où l'état des cités. Ainsi, lors d'une visite dans une cité "dans son jus", mon accompagnateur passablrment blasé m'indique qu'ils ont refait tous les communs 2 ans avant. Effectivement, sous les brûlures de briquets, les tags, la pisse, la peinture était neuve...
On verra.

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 2375
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

#53 Message par sawaï » 27 nov. 2022, 12:04

lecriminel a écrit :
27 nov. 2022, 11:53
@sawai oui, je l'ai écrit au début de la phrase, le problème est plus grave mais àmha bien moins courant que les zones de non droit.
ces zones de Non droit permettent néanmoins de loger pas mal de monde. Il y aura toujours autant de gens à loger avec autant de logements. Restaurer la quiétude de ces quartiers permettra d'y mètre d'autres personnes, ce qui peut etre deja bien, mais ça ne fera que déplacer le probleme (de manque de logements bon marché).
On verra.

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6680
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

#54 Message par ProfGrincheux » 27 nov. 2022, 13:11

Boeuf1803 a écrit :
27 nov. 2022, 10:50
Et en réponse à ProfGrincheux sur le consentement à payer. J’extrapole mon cas (car je serai heureux de payer mon loyer à un bailleur social), ce qui est effectivement une erreur.

Elle est énorme.
Il faut accepter de recouvrer les loyers comme les impôts et il ne restera que les impayés « légitimes » (mauvaise passe financière, perte d’emploi), qui ne doivent pas être légion.
Alors pourquoi l'état a t'il renoncé à mettre en place la Garantie Universelle des Loyers?
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6680
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

#55 Message par ProfGrincheux » 27 nov. 2022, 13:14

Boeuf1803 a écrit :
27 nov. 2022, 11:21
ProfGrincheux a écrit :
27 nov. 2022, 11:11
Je suis prêt à admettre que 50% du parc social marche à peu près correctement. D'ailleurs celui de Paris ne craignait pas du tout sous Chirac. En revanche, l'attribution des logements donnait lieu à des critiques féroces de la gauche. Elle était en effet clientéliste. C'était juste pas la même clientèle que celle d'Hidalgo et Brossat.
Ça c’est un vrai problème, auquel je n’ai hélas pas de réponse.
C'est bien de le reconnaître.
Tout ce que je peux dire c’est qu’on tolère beaucoup trop de malversations de la part des politiques. Ça changera quand l’opinion publique leur en tiendra vraiment rigueur. Donc c’est pas demain la veille…
C'est bien de le reconnaître.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6680
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

#56 Message par ProfGrincheux » 27 nov. 2022, 13:18

lecriminel a écrit :
27 nov. 2022, 11:24
Boeuf1803 a écrit :
27 nov. 2022, 10:50
Le logement est un bien trop précieux pour être livré au seul marché
en dehors de ceux qui ne sont pas logés du tout, ou très mal, le problème le plus courant d'un mauvais logement, c'est l'abandon de l'exécution des lois par le gouvernement dans ce qu'on appelle les zones de non droit, probablement pour faire des économies.

Non. C'est en fait bien plus grave que ça. Et j'ai l'impression que tu le pressens.
Et ce n'est pas un problème de logement proprement dit.
Oui, ce n'est pas un problème de nature seulement économique ou matérielle.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6680
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

#57 Message par ProfGrincheux » 27 nov. 2022, 13:21

sawaï a écrit :
27 nov. 2022, 12:00
Également les locataires seraient solvables pour l’essentiel donc amha beaucoup moins d’impayés en proportion, donc des finances saines pour l’entretien de l’existant et la construction de nouveaux logements.
contrairement aux idées reçues, il y a de l'argent! D'ailleurs les HLM ont été dans les premiers à réhabiliter en masse leur parc avec isolation thermique extérieure. Impossible pour bon nombre de copros par ex.

Ces dernières année on assiste a un changement de gestion cost-killer de la part de certains bailleurs, et là la gestion devrait être saine dans les comptes mais mauvaise sur le terrain.
Il n'y a pas que chez les bailleurs.....

Malgré tout, en cas de défaillance financière, il y aura toujours la puissance publique pour rattraper le bouzin (avec nos sous).

Non ce qui détériore l'état de l'existant, ce sont les occupants, il faut bien le dire. Donne un bien nickel à un cassos, 2 ans après il est ruiné. D'où l'état des cités. Ainsi, lors d'une visite dans une cité "dans son jus", mon accompagnateur passablrment blasé m'indique qu'ils ont refait tous les communs 2 ans avant. Effectivement, sous les brûlures de briquets, les tags, la pisse, la peinture était neuve...
Voili, voilà, ce n'est pas un problème uniquement economique.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 2375
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

#58 Message par sawaï » 27 nov. 2022, 18:00

Voili, voilà, ce n'est pas un problème uniquement economique.
la disponibilité de logements en bon état dans des endroits qui ne font pas zone : oui

La disponibilité de logements bon marche : non, pour l'essentiel c'est une question politico-eco.
On verra.

ProfGrincheux
~~+
~~+
Messages : 6680
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

#59 Message par ProfGrincheux » 28 nov. 2022, 04:58

IMMOLOLO a écrit :
27 nov. 2022, 11:52
ProfGrincheux a écrit :
26 nov. 2022, 23:31

Je pense que 80% des gens, s’ils peuvent te voler sans encourir de sanction, le font sans éprouver le moindre remords. La vertu, l’altruisme, etc…, tout ça n’existe que dans des environnements avec un niveau d’auto-discipline et de solidarité interne élevés. Ou des sanctions redoutées en cas de manquement.
C'est pas faux - mais c'est mal de le dire :D
Je ne réfléchis pas en fonction de ce qui devrait être mais en fonction de ce qui est. Les 80% sont peut-être une exagération épique. Mais il faut parfois forcer le trait pour que les arguments soient plus nets.

En tous cas, on ne peut pas présumer de l'honnêteté et de la loyauté d'une personne sans avoir une longue histoire d'interaction personnelle avec elle.

Sinon il serait totalement inutile d'avoir des instances de règlements des conflits civils par des tiers ni de les munir de règles. Il n'y aurait pas besoin d'état, ni de juges ni de flics.

Le problème des pauvres c'est qu'ils ont moins l'occasion de le faire et en plus ils ne le font pas bien.
La notion de vol doit être précisée pour que je puisse être d'accord.

Si par vol, tu entends usage d'un bien sans le consentement du propriétaire, la propriété étant cette relation juridique entre une personne et une chose qui confère le droit d'user et d'abuser de cette chose à la personne, les riches volent peu.

Il est parfaitement légal pour un riche de vendre son foncier à un prix démesuré si quelqu'un est prêt à l'acheter.

C'est très risqué de s'enrichir par des pratiques illégales, il faut pouvoir se payer les meilleurs avocats ou mieux encore des politiciens. Il faut deja être très riche pour ça.

On peut devenir riche par des activités illégales, mais il faut trouver le moyen de tout rendre légal, si on veut en profiter sereinement.

Si par vol tu entends acte d'attribution de droits de propriété ou d'usage moralement injuste selon tes normes éthiques, je ne peux que concéder que tu as raison de façon tautologique. Moralement injuste selon tes normes et légal signifient deux choses différentes.

Si tu définis le vol comme la propriété, ou vice-versa, c'est encore plus cohérent.
Ignorés: pimono, Manfred, ddv, maud lepage 75, delambre, titano.

Hickson49
Messages : 637
Enregistré le : 07 déc. 2017, 08:10

Re: Pinel : plafond de loyers et plafond de revenus des locataires

#60 Message par Hickson49 » 28 nov. 2022, 22:43

Ben92 a écrit :
26 nov. 2022, 18:17
Euh... Je gagne près de 4 fois le SMIC et je vis dans 26 m2.
Ça explique pas mal de tes interventions. En quelque sorte on est deux looser immo.
Mais on a un point de vu diamétralement opposé concernant la direction du nécessaire rééquilibrage.

Le conseil de louer au black le garage, un ultra classique en zone tendue en effet, c'est un niveau de malhonnêteté... bien français.
wef a écrit :You'll own nothing. And you'll be happy