Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

Message
Auteur
lolio
+
+
Messages : 2935
Enregistré le : 14 avr. 2010, 17:42

Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#1 Message par lolio » 31 mars 2015, 08:27

La Dépêche du 31/03/145
http://www.ladepeche.fr/article/2015/03 ... croit.html

Appartements anciens : - 3, 5 %.
Maisons anciennes : -5, 2 %.
- Bas-Pays : 159 500 €, soit une baisse de 9, 9 % sur un an. (déjà une baisse de 6 % en 2013/2014 selon les notaires)
- Fonneuve : 118 500 €, soit le repli le plus fort de la ville, à 16, 5 % en un an.
- Lalande : 157 800 €, en baisse de 2, 1 % en un an. (déjà une baisse de 6 % en 2013/2014 selon les notaires)
- Pomponne : 133 000 €, soit une autre forte baisse de 16, 4 % en un an.
- Saint-Martial et Le Fau : 224 500 €, soit une hausse de 6, 9 % en un an.
- Sapiac : 142 500 €, soit une baisse de 6, 9 % en un an.
- Verlaguet : 150 000 €, soit une hausse de 3, 4 % en un an.
A noter que sur l'ensemble de la ville, la baisse est de 5, 2 %, portant ainsi le prix médian d'une maison en dessous de la moyenne nationale (154 800 € à Montauban, contre 156 000 € au niveau national). Depuis le sommet atteint en 2011, l'érosion n'a cessé de se confirmer dans la cité d'Ingres.
Terrains : - 5, 6 %.

Du -16 % sur la dernière année alors que le sommet des prix date de 2011. So cute :lol: On en paye des loyers avec une moins value comme ça :lol:
Mais sinon l'immobilier ça peut pas baisser et piCtout
Ben92 a écrit :et +0.2% dans le 92 aussi.
Vu les conditions de crédit exceptionnelles je me demande pourquoi ça n'augmente pas davantage...

Nouveau stephanois
+
+
Messages : 2772
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#2 Message par Nouveau stephanois » 31 mars 2015, 09:24

Ah encore le fameux "l'immobilier ne peut pas baisser épicétou" :D

On parle de quoi là? Montauban, petite ville à 30 minutes de Toulouse qui va morfler lorsque le régiment sera dégraissé. Le taf est où? A Toulouse. Les sorties culturelles nationales et internationales (je ne parle pas de pépé Henri qui vient jouer de l'accordéon ou du groupe local pour qui c'est la consécration lorsqu'il est en première partie d'un concert dans une salle toulousaine de seconde zone) sont où? A Toulouse. Les transports jusqu'à tard le soir, des commerces de bouches ouvert tard le soir? -> Toulouse.

Conclusion: va regarder le prix des maisons dans Toulouse :) Montauban n'est qu'une petite ville qui va baisser, baisser et encore baisser.

lolio
+
+
Messages : 2935
Enregistré le : 14 avr. 2010, 17:42

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#3 Message par lolio » 31 mars 2015, 09:53

:lol:
Toulouse, l'autre ville lumière où ça peut pas baisser. très drôle :lol: :lol:
Ben92 a écrit :et +0.2% dans le 92 aussi.
Vu les conditions de crédit exceptionnelles je me demande pourquoi ça n'augmente pas davantage...

Nouveau stephanois
+
+
Messages : 2772
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#4 Message par Nouveau stephanois » 31 mars 2015, 10:09

Ah tu as constaté une baisse pour les maisons récentes dans Toulouse?

lolio
+
+
Messages : 2935
Enregistré le : 14 avr. 2010, 17:42

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#5 Message par lolio » 31 mars 2015, 10:23

Tu me fais marrer avec tes arguments tout moisis de chez moisi :lol:
Mais c'est les mêmes qu'on nous sort depuis des années pour une expliquer que les prix de l'immobilier peuvent pas baisser à Paris !!!!
C'est vrai qu'à Paris, comme dans de nombreuses villes où ça ne peut pas baisser et où ça a finit par baisser :lol: :lol: , il y a pas de travail, niveau sorties c'est zéro, pas de transport en commun le soir et pas de commerce non plus. :lol: :lol: .
MDR :wink:
Ben92 a écrit :et +0.2% dans le 92 aussi.
Vu les conditions de crédit exceptionnelles je me demande pourquoi ça n'augmente pas davantage...

Avatar du membre
VertPamplemousse
-++
-++
Messages : 4893
Enregistré le : 15 déc. 2009, 09:10
Localisation : @Caroline77 -> je ne suis pas E.T. pour de vrai

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#6 Message par VertPamplemousse » 31 mars 2015, 10:41

lolio a écrit :Tu me fais marrer avec tes arguments tout moisis de chez moisi :lol:
Mais c'est les mêmes qu'on nous sort depuis des années pour une expliquer que les prix de l'immobilier peuvent pas baisser à Paris !!!!
C'est vrai qu'à Paris, comme dans de nombreuses villes où ça ne peut pas baisser et où ça a finit par baisser :lol: :lol: , il y a pas de travail, niveau sorties c'est zéro, pas de transport en commun le soir et pas de commerce non plus. :lol: :lol: .
MDR :wink:
Il a raison, les marchés à observer sont les centres économiques pas les petites villes satellites. Parce que ce qui importe les forumeurs ici, c'est de savoir ce qu'un travailleur peut se payer, à priori moins les problématiques des retraités. Or le boulot est dans les centres économiques régionaux : Paris, Nantes, Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse ou même Montpellier sont les marchés qui intéressent vraiment la population active.

Exprimé autrement, l'évolution des prix hors zone économique ne donne pas une indication pertinente de l'évolution du marché là où est le travail. Ce qui ne signifie pas que les centres économiques ne connaissent pas de baisse. Aucun rapport causal.
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra !

Avatar du membre
m.enfin
Administrateur
Administrateur
Messages : 7713
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#7 Message par m.enfin » 31 mars 2015, 10:48

A rapprocher avec cette info LGV Bordeaux-Toulouse : avis défavorable de la commission d'enquête publique
Que pointe le rapport des commissaires ?
La commission d'enquête publique ne nie pas certains "aspects positifs du projet" mais elles les relativisent considérablement. Comme le "gain de temps" sur la liaison Bordeaux-Toulouse, un avantage qui "n'intéresse qu'une population qui privilégie la vitesse plutôt que le prix du billet", estiment les rapporteurs. Ou encore des "retombées économiques qui favoriseront essentiellement les deux grandes métropoles", Bordeaux et Toulouse.
Pour le devenir d'Agen, Montauban, c'est pas gagné
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36189
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#8 Message par Gpzzzz » 31 mars 2015, 10:48

Nouveau stephanois a écrit :Ah encore le fameux "l'immobilier ne peut pas baisser épicétou" :D

On parle de quoi là? Montauban, petite ville à 30 minutes de Toulouse qui va morfler lorsque le régiment sera dégraissé. Le taf est où? A Toulouse. Les sorties culturelles nationales et internationales (je ne parle pas de pépé Henri qui vient jouer de l'accordéon ou du groupe local pour qui c'est la consécration lorsqu'il est en première partie d'un concert dans une salle toulousaine de seconde zone) sont où? A Toulouse. Les transports jusqu'à tard le soir, des commerces de bouches ouvert tard le soir? -> Toulouse.

Conclusion: va regarder le prix des maisons dans Toulouse :) Montauban n'est qu'une petite ville qui va baisser, baisser et encore baisser.
Si on t'écoutes, il y a en fait combien de villes en France habitables ?
Tu veux mettre 70 millions de personnes dans les 15 plus grosses villes de France ?

Le sujet c'est pas ou TU VEUX vivre et le fait que la bas les prix n'y baissent pas suffisament a ton gout.. le sujet c'est MONTAUBAN. Et la bas les prix y ont violement chuté. et vont continuer comme tu le dis.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36189
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#9 Message par Gpzzzz » 31 mars 2015, 10:50

VertPamplemousse a écrit :
lolio a écrit :Tu me fais marrer avec tes arguments tout moisis de chez moisi :lol:
Mais c'est les mêmes qu'on nous sort depuis des années pour une expliquer que les prix de l'immobilier peuvent pas baisser à Paris !!!!
C'est vrai qu'à Paris, comme dans de nombreuses villes où ça ne peut pas baisser et où ça a finit par baisser :lol: :lol: , il y a pas de travail, niveau sorties c'est zéro, pas de transport en commun le soir et pas de commerce non plus. :lol: :lol: .
MDR :wink:
Il a raison, les marchés à observer sont les centres économiques pas les petites villes satellites. Parce que ce qui importe les forumeurs ici, c'est de savoir ce qu'un travailleur peut se payer, à priori moins les problématiques des retraités. Or le boulot est dans les centres économiques régionaux : Paris, Nantes, Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse ou même Montpellier sont les marchés qui intéressent vraiment la population active.

Exprimé autrement, l'évolution des prix hors zone économique ne donne pas une indication pertinente de l'évolution du marché là où est le travail. Ce qui ne signifie pas que les centres économiques ne connaissent pas de baisse. Aucun rapport causal.
Faux, je travaille à Paris IM, et j'en ai rien a secouer des prix du 12eme arrondissement, je ne voudrais jamais y vivre.. Par contre les prix des maisons jusqu'a 15/20km de gare de lyon m'interesse fortement..

Avatar du membre
VertPamplemousse
-++
-++
Messages : 4893
Enregistré le : 15 déc. 2009, 09:10
Localisation : @Caroline77 -> je ne suis pas E.T. pour de vrai

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#10 Message par VertPamplemousse » 31 mars 2015, 10:55

Gpzzzz a écrit :
VertPamplemousse a écrit :
lolio a écrit :Tu me fais marrer avec tes arguments tout moisis de chez moisi :lol:
Mais c'est les mêmes qu'on nous sort depuis des années pour une expliquer que les prix de l'immobilier peuvent pas baisser à Paris !!!!
C'est vrai qu'à Paris, comme dans de nombreuses villes où ça ne peut pas baisser et où ça a finit par baisser :lol: :lol: , il y a pas de travail, niveau sorties c'est zéro, pas de transport en commun le soir et pas de commerce non plus. :lol: :lol: .
MDR :wink:
Il a raison, les marchés à observer sont les centres économiques pas les petites villes satellites. Parce que ce qui importe les forumeurs ici, c'est de savoir ce qu'un travailleur peut se payer, à priori moins les problématiques des retraités. Or le boulot est dans les centres économiques régionaux : Paris, Nantes, Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse ou même Montpellier sont les marchés qui intéressent vraiment la population active.

Exprimé autrement, l'évolution des prix hors zone économique ne donne pas une indication pertinente de l'évolution du marché là où est le travail. Ce qui ne signifie pas que les centres économiques ne connaissent pas de baisse. Aucun rapport causal.
Faux, je travaille à Paris IM, et j'en ai rien a secouer des prix du 12eme arrondissement, je ne voudrais jamais y vivre.. Par contre les prix des maisons jusqu'a 15/20km de gare de lyon m'interesse fortement..
A 20km de Paris (dans ton exemple, on parle même de seulement 12km du périf pour 20km de la gare de Lyon), tu ne crois pas qu'on peut dire que tu es dans la zone économique de Paris ??? Montauban est à 54km de Toulouse et le rayonnement de Toulouse sur la région n'est absolument pas comparable à celui de Paris. Restons sérieux, tout ce qui est à moins de 30km de Toulouse est impacté par son activité, pour le reste... Pour Paris, les prix sont impactés beaucoup plus loin je pense car l'activité économique est forte en banlieue.
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra !

Avatar du membre
YoppY
~~+
~~+
Messages : 11574
Enregistré le : 01 avr. 2009, 16:06

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#11 Message par YoppY » 31 mars 2015, 10:57

lolio a écrit :Du -16 % sur la dernière année alors que le sommet des prix date de 2011. So cute :lol: On en paye des loyers avec une moins value comme ça :lol:
C'était prévisible. Le pic de Robien était autour de 2005. Donc 2014, c'est la fin de la durée de défiscalisation des biens qui ont été massivement vendus sur cette ville (et ailleurs) : http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_143 ... -montauban
Parmi les villes du Sud-Ouest, Montauban symbolise, à elle seule, toutes les dérives du système.
À quelques tours de roues de Toulouse, elle offrait la possibilité aux promoteurs de construire en masse, tout en proposant de biens meilleurs rendements qu’à Toulouse (1,2 à 1,6 point de plus), puisque l’offre foncière y était beaucoup plus abordable. Résultat, pas moins de 2 980 logements y ont été construits entre 2001 et 2007, dont plus de la moitié en locatif libre. L’ennui, c’est que, outre un trop grand nombre de logements construits, l’offre nouvelle ne correspondait pas à la demande.
Selon une étude publiée par Immogroup Consulting, société d’estimation immobilière, les logements de moins de 55 m2 représentent seulement 19 % du parc, alors que 64 % des ménages montalbanais sont constitués d’une ou de deux personnes, des ménages en majorité modestes, relevant plutôt du parc social (70 %) et souvent dans l’incapacité de payer le loyer plafond correspondant au zonage alors applicable au Robien. En 2007, par exemple, en zone B (incluant notamment Mautauban), ce plafond se situait à 11,62 €/ m2 par mois. « Or, aujourd’hui encore, pour être loué, un logement ne peut guère dépasser 8 à 9 €/m2, note Jean-Michel Ciuch, directeur général d’Immogroup Consulting. Montauban est une excellente illustration des conséquences à moyen terme de l’usage non maîtrisé de la défiscalisation immobilière.
Déjà en 2008 http://www.humanite.fr/node/403556
Tout a commencé avec le vote des mesures de défiscalisation (1) lancées par le ministre du Logement de l'époque, Gilles de Robien. Promoteurs et vendeurs de « package Robien », souvent peu scrupuleux, s'engouffrent dans la brèche. Ils s'abattent sur Montauban comme la vérole sur le bas clergé, trouvant à l'hôtel de ville une main prompte à signer les permis de construire. Pour justifier cette frénésie, la députée et maire (UMP), Brigitte Barèges, évoque l'arrivée de 20 000 nouveaux habitants d'ici à 2020 dans une ville qui en compte 50 000.
Selon certains professionnels, 40 % de logements Robien ne trouvent pas de locataires. Ils n'ont souvent d'autres choix que de revendre. Et attention aux dégâts. Un agent immobilier du centre-ville décline : « Une maison achetée sur plan 245 000 euros s'affiche désormais à 179 000 euros. Et ce n'est pas encore vendu. Pour preuve : un bien équivalent acheté 240 000 euros a été vendu à 120 000 euros : moitié prix. Un appartement T3, acheté 140 000 euros, a été cédé à 82 000 euros. »...

Les logements Robien cumulent tous les défauts : vendus trop chers (les investisseurs ont accepté des prix ahurissants en pensant que la défiscalisation allait compenser), loués trop chers (le plafond autorisé à Montauban s'établit à 13 euros le mètre carré, une hérésie dans cette petite ville de province), de piètre qualité et surtout mal situés. La ZAC de Bas-Pays représente un exemple presque chimiquement pur du mariage consanguin de la spéculation immobilière et de l'étalement urbain. « On nous a vendu la ZAC comme étant la solution pour que le logement ne soit plus supporté par l'impôt. C'est la promotion immobilière qui devait tout régler, se souvient Jean-Marc Panfili, conseiller municipal (PCF). On voit le résultat. »
Construction de grandes surfaces en masse, dans une ville qui n'en avait pas besoin, à des prix et loyers inadaptés, et l'obligation de garder ces biens durant au moins 9 ans....
Cette dernière décennie, le marché de la vente était certainement suspendu, puisque ces biens ne pouvaient être mis en vente (sauf perdre la defisc), c'est donc sur le marché de la loc que cette abondance de biens a eu des effets. Les proprio ont galéré avec leur bien qu'ils ne pouvaient pas vendre, mais pas louer non plus au tarif prévu (quand ils arrivaient à louer)..
Mais en 2014, les 9 années de détention obligatoires sont arrivées... Les défiscalisateurs ont sauté sur l'occasion pour se débarrasser de leurs Robien, principalement des grands logements qui sont donc certainement arrivés quasiment tous en même temps à la vente, dans un marché déjà complètement saturé, où la demande se porte sur les petites surfaces, où les acheteurs ont peu de moyens et sont en plus habitués au logement pas cher après une décennie de surabondance de locations quasi neuves à loyers modérés...
Forcément, ca pique pour les vendeurs.

lolio
+
+
Messages : 2935
Enregistré le : 14 avr. 2010, 17:42

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#12 Message par lolio » 31 mars 2015, 10:59

Aucun rapport causal.
Tout à fait. Mais c'est Nouveau stephanois qui en parle et qui sous entends qu'en raison du travail, des sorties, des commerces et des transports en commun Toulouse serait "préservée" de toute baisse.
C'est vrai qu'à Paris, comme dans de nombreuses villes où ça ne peut pas baisser et où ça a finit par baisser (Montpellier, Marseille, Lyon, Lille) :lol: :lol: , il y a pas de travail, niveau sorties c'est zéro, pas de transport en commun le soir et pas de commerce non plus. :lol: :lol: .
MDR :wink:
Aucun rapport causal effectivement. Argumentation zéro. Manque que "l'immo ça peut pas baisser car il manque un million de logements" et ce serait complet.
Ben92 a écrit :et +0.2% dans le 92 aussi.
Vu les conditions de crédit exceptionnelles je me demande pourquoi ça n'augmente pas davantage...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 29040
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#13 Message par kamoulox » 31 mars 2015, 11:54

Mon frangin viens d'avoir l'accord pour son pret. Maison de 2008 sur montauban juste à côté 120 m2 , 3000 m2 et terrain constructible. Juste la cuisine a refaire car le Cest premier prix elle était en loc

147000 euros FAI.
Il a gratté 20000.

Maison vendue en 5 semaines

Indécis
~~+
~~+
Messages : 11615
Enregistré le : 19 mars 2009, 19:43

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#14 Message par Indécis » 31 mars 2015, 12:04

Gpzzzz a écrit :
Nouveau stephanois a écrit :Ah encore le fameux "l'immobilier ne peut pas baisser épicétou" :D

On parle de quoi là? Montauban, petite ville à 30 minutes de Toulouse qui va morfler lorsque le régiment sera dégraissé. Le taf est où? A Toulouse. Les sorties culturelles nationales et internationales (je ne parle pas de pépé Henri qui vient jouer de l'accordéon ou du groupe local pour qui c'est la consécration lorsqu'il est en première partie d'un concert dans une salle toulousaine de seconde zone) sont où? A Toulouse. Les transports jusqu'à tard le soir, des commerces de bouches ouvert tard le soir? -> Toulouse.

Conclusion: va regarder le prix des maisons dans Toulouse :) Montauban n'est qu'une petite ville qui va baisser, baisser et encore baisser.
Si on t'écoutes, il y a en fait combien de villes en France habitables ?
Tu veux mettre 70 millions de personnes dans les 15 plus grosses villes de France ?

Le sujet c'est pas ou TU VEUX vivre et le fait que la bas les prix n'y baissent pas suffisament a ton gout.. le sujet c'est MONTAUBAN. Et la bas les prix y ont violement chuté. et vont continuer comme tu le dis.
Sérieusement, Montauban, ça intéresse combien de gens ?
En général, on prend cet exemple pour le généraliser à la France, mais ce n'est pas généralisable.
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit...

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 28711
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#15 Message par lecriminel » 31 mars 2015, 15:26

VertPamplemousse a écrit :Il a raison, les marchés à observer sont les centres économiques pas les petites villes satellites. Parce que ce qui importe les forumeurs ici, c'est de savoir ce qu'un travailleur peut se payer, à priori moins les problématiques des retraités. Or le boulot est dans les centres économiques régionaux : Paris, Nantes, Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse ou même Montpellier sont les marchés qui intéressent vraiment la population active.
justement, tu peux plus facilement vivre en travaillant (ou même sans travailler) hors de ces agglomérations (encore que Nouveau Stephanois a tendance à exagérer en affirmant qu'on ne peut s'y loger correctement sous 300k alors qu'à Nice qui est censée etre la ville la plus chère de province, tu trouves à 200k) à cause du boulet logement.
Le marché à observer est global, on ne doit evidemment pas le voir en portion de territoire (95% serait en forte baisse) mais en nombre d'habitants.
Le résultats objectifs chez nous : 90% de la population éligible vaccinée en un an. Si on était resté à la chloroquine on serait tous mort. Mais ca doit être un détail.

Avatar du membre
henryG
-++
-++
Messages : 4804
Enregistré le : 07 nov. 2011, 11:46
Localisation : SUPER SOLEM EST

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#16 Message par henryG » 31 mars 2015, 15:43

Fernand Naudin a écrit :on ne devrait jamais quitter Montauban
L2L a écrit :Niquer leur nièce de 13 ans, battre leur femme pour ensuite tuer leur voisin d'un coup de machette parce qu'il est soupçonné de sorcellerie....C'est la tout le charme de l'Afrique.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 36189
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Montauban : la baisse est plus forte qu'on ne le croit

#17 Message par Gpzzzz » 31 mars 2015, 15:50

Indécis a écrit :
Gpzzzz a écrit :
Nouveau stephanois a écrit :Ah encore le fameux "l'immobilier ne peut pas baisser épicétou" :D

On parle de quoi là? Montauban, petite ville à 30 minutes de Toulouse qui va morfler lorsque le régiment sera dégraissé. Le taf est où? A Toulouse. Les sorties culturelles nationales et internationales (je ne parle pas de pépé Henri qui vient jouer de l'accordéon ou du groupe local pour qui c'est la consécration lorsqu'il est en première partie d'un concert dans une salle toulousaine de seconde zone) sont où? A Toulouse. Les transports jusqu'à tard le soir, des commerces de bouches ouvert tard le soir? -> Toulouse.

Conclusion: va regarder le prix des maisons dans Toulouse :) Montauban n'est qu'une petite ville qui va baisser, baisser et encore baisser.
Si on t'écoutes, il y a en fait combien de villes en France habitables ?
Tu veux mettre 70 millions de personnes dans les 15 plus grosses villes de France ?

Le sujet c'est pas ou TU VEUX vivre et le fait que la bas les prix n'y baissent pas suffisament a ton gout.. le sujet c'est MONTAUBAN. Et la bas les prix y ont violement chuté. et vont continuer comme tu le dis.
Sérieusement, Montauban, ça intéresse combien de gens ?
En général, on prend cet exemple pour le généraliser à la France, mais ce n'est pas généralisable.
On est dans le forum local midi pyrénées.. on s'en fout des maisons neuves de l'évolution des prix des maisons neuves de nouveaux stépahanois !