Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

Message
Auteur
Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 2022
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#151 Message par Nouveau stephanois » 02 juil. 2016, 16:56

Dans toutes les grandes métropoles dynamiques, les maisons avec jardin proches des TC et commerces partent très rapidement!

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#152 Message par utilisateur supprimé » 02 juil. 2016, 17:13

oui mais l'an dernier, tu avais quand même encore 2-3 jours, maintenant c'est 3h maxi :evil:

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30650
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#153 Message par ignatius » 02 juil. 2016, 17:45

transpaulette a écrit :oui mais l'an dernier, tu avais quand même encore 2-3 jours, maintenant c'est 3h maxi :evil:
Ça va mieux.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#154 Message par utilisateur supprimé » 02 juil. 2016, 17:48

ignatius a écrit :
transpaulette a écrit :oui mais l'an dernier, tu avais quand même encore 2-3 jours, maintenant c'est 3h maxi :evil:
Ça va mieux.
Je pense bien : je viens de voir que maintenant, les annonces à 350 patates font figurer "idéal jeune couple désireux de fonder une famille".
Pourquoi pas "idéal fonctionnaire avec +0.6 de gain indiciaire" ?

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#155 Message par utilisateur supprimé » 11 juil. 2016, 17:48

Le loupé du jour :
Il y a des mois, je repère une maison, 1920, quartier très prisé, 100m2 avec jardin, à rénover entièrement avec pas mal de cachet : 258k€.
L'offre est restée en ligne des mois, au bout de 8 mois sans baisse de prix je contacte le notaire, qui convient qu'effectivement vu les travaux (100k€ environ), elle est trop chère. J'indique au notaire qu'un bien similaire, même quartier, caractéristiques mais plus grande de qq m2 s'est vendue après 2 baisses successives à 220k€. Le notaire me confirme qu'effectivement, pour lui le bon prix, celui où la maison partirait rapidement, serait de 220k€.
Un mois après, l'annonce disparait.
Puis réapparait jeudi dernier : prix passé de 258k€ à 236k€
Vendue vendredi.

La rapidité et le prix de vente surprennent même les notaires et agents.
Le technique à travailler n'est pas, plus celle de la négo, c'est maintenant une question de rapidité : être le premier à signer, au prix.
Dans ces conditions, je vois plus poindre une hausse qu'une baisse.

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 2022
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#156 Message par Nouveau stephanois » 11 juil. 2016, 18:09

Les prix peuvent aussi stagner lorsque c'est tout un décile qui s'installe dans une ville/quartier :wink: Les maisons sans travaux avec terrain proches de tout partent très rapidement!

Là où nous cherchons les prix font du surplace depuis 2008.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#157 Message par kamoulox » 11 juil. 2016, 18:11

transpaulette a écrit :Le loupé du jour :
Il y a des mois, je repère une maison, 1920, quartier très prisé, 100m2 avec jardin, à rénover entièrement avec pas mal de cachet : 258k€.
L'offre est restée en ligne des mois, au bout de 8 mois sans baisse de prix je contacte le notaire, qui convient qu'effectivement vu les travaux (100k€ environ), elle est trop chère. J'indique au notaire qu'un bien similaire, même quartier, caractéristiques mais plus grande de qq m2 s'est vendue après 2 baisses successives à 220k€. Le notaire me confirme qu'effectivement, pour lui le bon prix, celui où la maison partirait rapidement, serait de 220k€.
Un mois après, l'annonce disparait.
Puis réapparait jeudi dernier : prix passé de 258k€ à 236k€
Vendue vendredi.

La rapidité et le prix de vente surprennent même les notaires et agents.
Le technique à travailler n'est pas, plus celle de la négo, c'est maintenant une question de rapidité : être le premier à signer, au prix.
Dans ces conditions, je vois plus poindre une hausse qu'une baisse.

Lille va finer par être plus dynamique que Paris à cette allure !

offre < demande

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#158 Message par utilisateur supprimé » 11 juil. 2016, 18:21

kamoulox a écrit :
transpaulette a écrit :Le loupé du jour :
Il y a des mois, je repère une maison, 1920, quartier très prisé, 100m2 avec jardin, à rénover entièrement avec pas mal de cachet : 258k€.
L'offre est restée en ligne des mois, au bout de 8 mois sans baisse de prix je contacte le notaire, qui convient qu'effectivement vu les travaux (100k€ environ), elle est trop chère. J'indique au notaire qu'un bien similaire, même quartier, caractéristiques mais plus grande de qq m2 s'est vendue après 2 baisses successives à 220k€. Le notaire me confirme qu'effectivement, pour lui le bon prix, celui où la maison partirait rapidement, serait de 220k€.
Un mois après, l'annonce disparait.
Puis réapparait jeudi dernier : prix passé de 258k€ à 236k€
Vendue vendredi.

La rapidité et le prix de vente surprennent même les notaires et agents.
Le technique à travailler n'est pas, plus celle de la négo, c'est maintenant une question de rapidité : être le premier à signer, au prix.
Dans ces conditions, je vois plus poindre une hausse qu'une baisse.

Lille va finer par être plus dynamique que Paris à cette allure !

offre < demande
Non, pas tout Lille ! quelques quartiers, et quelques quartiers de la périphérie.
Et peut-être cela se constate-t-il uniquement sur les maisons avec jardin ?
Je ne regarde pas du tout le marché des appartement.

Pour les apparts j'en suis 2, de connaissances :
- l'un acheté en 2011, mis en vente il y a 1 an.
Résidence des 70's, rez-de-chaussée, 80m2, acheté 180k€ + frais d'agence + notaire + 10k€ de travaux.
A vendre 180k€ depuis 1 an, rares visites le premier mois puis plus rien
- appartement de charme, 120 m2, énormément de cachet, magnifique propriété dans quartier très recherché, énormes charges de fluides et entretien du parc, acheté en 2008 : 515k€, + DDM, pas de travaux.
Mis en vente il y a 3 ans, puis enlevé car pas d'offre et remis en vente ce printemps, 405k€ net vendeur.
La win :wink:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#159 Message par kamoulox » 11 juil. 2016, 18:56

Oui évidemment on se comprends!

Seuls les quartiers demandes çela va de soit mais justement marché tres petit par apport à la ville donc offre faible et demande tres élevés pour ces quartiers surtout je suppose composées de maison comme la majeure partie de l'habitat de la région

Une maison est bien plus demandée qu'un appart en gêneral pour le fait d'avoir un jardin, voir garage en ville surtout avec des gamins (tu te prends rarement une maison celib sans enfants )

Donc maison bien placée à Lille avec jardin c'est jackpot pour le vendeur et casse tête pour les acheteurs mais je pense que c'est un peu le probleme de toute les villes importantes de France :

L'emplacement

Tiens dailleurs me souvient avoir vu une étude sur Lille ou il y avait le classement du type de bien par apport si c'est un apart t1 t2 etc ou maison

De memoire à Arras il y a moins de 30 % de maisons , Lille je sais pas , mais bon un combo peu de maisons ramené aux endroits demandes ça doit fzire peu de biens au final par apport a une demande enorme

Voilà quî ne devrait pas arranger les gens qui cherchent à Lille centre et faire monter encore plus les prix :
http://www.lemonde.fr/immobilier/articl ... 06281.html

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#160 Message par utilisateur supprimé » 11 juil. 2016, 20:20

Densification et couverture partielle du périph.
Bon, 25 ans, on a le temps de voir venir...
Je n'aime pas cette partie du quartier : centre commercial, fast-food, immeubles de bureaux et appartements touts petits pour navetteurs franciliens.
Est-ce que ça va faire monter les prix ? je ne sais pas du tout.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#161 Message par kamoulox » 11 juil. 2016, 20:25

Ba en tout cas je vois pas ce qui pourrais les faire baisser !

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#162 Message par utilisateur supprimé » 11 juil. 2016, 22:12

kamoulox a écrit :Ba en tout cas je vois pas ce qui pourrais les faire baisser !
Selon certains sur le forum :
- les acheteurs sont les derniers pigeons, le vivier s'épuise et une remontée des taux provoquera l'arrêt du marché puis une chute,
- pas de reprise économique,
- plus de transfert de patrimoine vers vers les jeunes.
Je n'ai pas d'argument ni de contre argument.

Je suis dans le constat : ici et maintenant, tout se vend très cher et très vite, j'ai l'impression d'être en 2000 !

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#163 Message par kamoulox » 11 juil. 2016, 22:58

transpaulette a écrit :
kamoulox a écrit :Ba en tout cas je vois pas ce qui pourrais les faire baisser !
Selon certains sur le forum :
- les acheteurs sont les derniers pigeons, le vivier s'épuise et une remontée des taux provoquera l'arrêt du marché puis une chute,
- pas de reprise économique,
- plus de transfert de patrimoine vers vers les jeunes.
Je n'ai pas d'argument ni de contre argument.

Je suis dans le constat : ici et maintenant, tout se vend très cher et très vite, j'ai l'impression d'être en 2000 !

Ça peut expliquer en partîe la tension des prix à Lille non ?

Étude complète ici juillet 2016 : http://www.insee.fr/fr/themes/document. ... f_id=24560

Séparation résidentielle en banlieue de Lille et Creil

Dans l’agglomération de Lille comme celle de Creil, la séparation résidentielle de populations ayant des niveaux de vie extrêmes est surtout marquée dans les communes situées en banlieue. Dans le cas de Lille, les populations les plus modestes sont rassemblées en grande partie sur Roubaix (figure 2), et dans une moindre mesure dans des secteurs jouxtant la ville-centre (Wattignies, Mons-en-Barœul, Villeneuve d’Ascq). Les populations aisées sont, quant à elles, fortement surreprésentées à Bondues, Mouvaux et Marcq-en-Barœul et dans plusieurs communes autour de Lille (Croix, Lompret, Gruson, etc.). La ségrégation est ainsi très prégnante dans la banlieue du pôle urbain lillois, où s’opposent des secteurs avec une surreprésentation de ménages à bas revenus d’un côté et à hauts revenus de l’autre. Dans l’ensemble des 53 plus grands pôles urbains français, ce type de ségrégation se retrouve également sur le Havre, Rouen ou Paris.

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#164 Message par utilisateur supprimé » 11 juil. 2016, 23:57

Absolument !
Il manque quelques communes côtées : Lambersart, La Madeleine, Wambrechies...pour le panel de celles où j'ai constaté des ventes sur la journée.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#165 Message par kamoulox » 12 juil. 2016, 00:07

Tout est lié de toute façon , que ce soit les causes de la pauvrete d'un quartier (les plus riches le quitte)
Ou l'inverse (les plus pauvres n'y ont pas accès ou sont poussés dehors par les prix prohibitifs et loyers qui augmentent et qui écrèment d'office une catégorie sociale )

Bien sûr on pourra toujours trouver que la ville baisse en moyenne àlors que ce sont les quartiers pauvres qui morfle encore plus et que les riches, ou la classe moyenne se rabat sur les quartiers qui leurs ressemble , donc mixité sociale inexistante ou presque en somme augmentent du fait qu'ils sont forcément moins nombreux

Bref rien de nouveau en somme mais les études de l'Insee sont toujours intéressantes car elles ciblent bien le phénomène et les schémas sont parlant puisque meme
sans c'est exactement le ressenti des lillois dans le cas présent

Et je ne vois pas comment ce phénomène peut d'endiguer puisqu'il s'accentue de plus en plus , à Lille ou ailleurs , c'est gêneral

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

une hausse de 13,8 % des ventes pour les hauts de France

#166 Message par kamoulox » 22 mars 2017, 11:05

Immobilier : une hausse de 13,8 % des ventes pour la région Hauts-de-France, en 2016
Par SeLoger le 19 Mars 2017

http://edito.seloger.com/actualites/reg ... 17008.html

Dans le Vieux Lille, le prix du m² dans l’ancien est de 2 892 €. © ALF photo

Une analyse du marché immobilier de la région Hauts-de-France met en évidence une hausse de 13,8 % du volume des transactions immobilières, en 2016. Cette bonne dynamique, tant dans l’ancien que dans le neuf, devrait se poursuivre en 2017.



Hauts-de-France : des transactions en hausse dans l'immobilier ancien
Dans le département du Nord, le volume des transactions a augmenté de 13,8 % en 2016 par rapport à 2015, assure une récente étude du Crédit Foncier.
Tous les départements bénéficient de cette croissance, notamment le Pas-de-Calais (+44,2 %),
l’Oise (+25,8 %) et le Nord (+13,8 %).

Des résultats portés par l’activité de l’ancien qui a constitué, dans le département du Nord, 44 % du total des transactions des Hauts-de-France, 23 % dans le département de l’Oise et 15 % dans le Pas-de-Calais (15 %).
Bon à savoir
Les marges de négociation se sont également réduites : dans le Nord-Pas-de-Calais il faut compter 7,3 % pour un appartement et 8,7 % pour une maison. En Picardie, comptez respectivement 5,1 % et 5,4 %.
L'immobilier neuf connait aussi une belle dynamique
4 276 logements neufs ont été réservés en région Hauts-de-France en 2016, soit 5 % du total France. D'ailleurs, 27 500 permis de construire ont été accordés, soit une hausse de 27,3 % par rapport à 2015. Le prix moyen au m² d’un appartement neuf se situe à 3 484 € à Lille, 3 306 € sur la métropole lilloise et 3 264 € pour la région Hauts-de-France. A Lille, une maison neuve vaut 225 858 €, 234 773 € dans la métropole lilloise et 182 143 € pour le reste de la région Hauts-de-France.

Les prix grimpent dans les centres-villes
Alors que les prix sont à la hausse dans les centres des villes majeures, ils stagnent en périphérie. Le prix moyen au m² à fin 2016 d’un appartement ancien se situe à 2 243 € à Arras, 2 209 € à Amiens, 2 314 € à Compiègne et 2 892 € à Lille. Le prix des maisons anciennes, elles, progressent dans toute la région.
Bon à savoir
Pour acheter une maison ancienne dans la région Hauts-de-France, il faut débourser en moyenne 264 834 € à Compiègne et 240 216 € à Lille pour devenir propriétaire.
Les taux des crédits immobiliers boostent les ménages
Comme dans d’autres régions de France, les conditions favorables d’emprunt, de l’ordre de 1,32 % de taux d’intérêt en 2016, ont conduit les ménages à passer à l’acte. Il est vrai qu’en l’espace de 8 ans, pour un financement et une durée de remboursement similaires, un particulier réalise un gain de 30 % de pouvoir d’achat immobilier. L’horizon 2017 s’annonce dégagé, conforté par des taux d’intérêt qui resteraient très avantageux, autour de 1,80 %.

seb du nord
Messages : 10
Enregistré le : 12 juil. 2015, 12:28

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#167 Message par seb du nord » 07 avr. 2017, 17:09

Petit retour d'experience pour illustrer le retour des acheteurs :
un ami vend sa maison situé a Hellemes pres du mont de terre; Rue passante, quartier populaire, le
metro est pas tout prés mais c'est a 5 minutes en voiture du grand palais.
Mis en vente 205 000
Vendu a...234 000 !!
Il y a une une surenchere entre les acheteurs ! Mon ami n'en croyait pas ses yeux...
Il avait donné son accord a un acheteur, un autre est revenu a la charge et un 3 eme a proposé plus !
La maison est pas mal, rien exceptionnel mais grand jardin. Pas de travaux.
C'est la rue qui va du mont de terre a Hellemes, c'est vraiment pas terrible le coin...

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18584
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#168 Message par wasabi » 07 avr. 2017, 17:22

seb du nord a écrit :Petit retour d'experience pour illustrer le retour des acheteurs :
un ami vend sa maison situé a Hellemes pres du mont de terre; Rue passante, quartier populaire, le
metro est pas tout prés mais c'est a 5 minutes en voiture du grand palais.
Mis en vente 205 000
Vendu a...234 000 !!
Il y a une une surenchere entre les acheteurs ! Mon ami n'en croyait pas ses yeux...
Il avait donné son accord a un acheteur, un autre est revenu a la charge et un 3 eme a proposé plus !
La maison est pas mal, rien exceptionnel mais grand jardin. Pas de travaux.
C'est la rue qui va du mont de terre a Hellemes, c'est vraiment pas terrible le coin...
comment ça se passe ça concrètement ? Parce que normalement une fois qu'on a un accord avec un acheteur et qu'on a signé le compromis, on est engagé, on ne peut pas donner la préférence à un meilleur offrant. De même les agents immobiliers ne peuvent vendre avec des enchères montantes. Seuls les notaires dans certains cas et les commissaires priseurs peuvent faire des ventes aux enchères de biens immobiliers.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#169 Message par utilisateur supprimé » 07 avr. 2017, 19:36

seb du nord a écrit :Petit retour d'experience pour illustrer le retour des acheteurs :
un ami vend sa maison situé a Hellemes pres du mont de terre; Rue passante, quartier populaire, le
metro est pas tout prés mais c'est a 5 minutes en voiture du grand palais.
Mis en vente 205 000
Vendu a...234 000 !!
Il y a une une surenchere entre les acheteurs ! Mon ami n'en croyait pas ses yeux...
Il avait donné son accord a un acheteur, un autre est revenu a la charge et un 3 eme a proposé plus !
La maison est pas mal, rien exceptionnel mais grand jardin. Pas de travaux.
C'est la rue qui va du mont de terre a Hellemes, c'est vraiment pas terrible le coin...
rue Mattéoti ?
pas terrible du tout même, coincé entre une voie ferrée et un périph, loin du métro, quartier tout pourrave.
Il y a 2-3 ans, un beau stock et des prix très raisonnables pour Lille, mais depuis 1 an et demi, tout se vend, s'il y a jardin ou mieux jardin et garage. On bien bien au dessus des prix 2007-2008.

Je ne pourrais pas racheter aujourd'hui la maison que j'ai vendu en 2012.

utilisateur supprimé

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#170 Message par utilisateur supprimé » 13 avr. 2017, 07:56

http://www.lavoixdunord.fr/147599/artic ... -plus-cher
Des records de vente

Dans le Nord, le nombre de transactions a progressé sur un an de 9,5 % pour les maisons anciennes, de 3,8 % pour les appartements anciens et 18 % pour les appartements neufs (les terrains à bâtir ont perdu 8,2 %). Dans le Pas-de-Calais, c’est partout la hausse : 14,4 % pour les maisons anciennes, 26,4 % pour les appartements anciens, 2,2 % pour les appartements neufs et 18,4 % pour les terrains à bâtir. Le marché est dopé par Lille. Il y a même Lille et tout le reste de la région.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#171 Message par kamoulox » 13 avr. 2017, 10:04

J'avais lu sur la voix du nord en fevrier ou mars que l'activité immobilière neuve de construction de toute la région etait de 89% sur l'arrondissement lillois

C'est juste hallucinant mais pas si étonnant , Lille le Paris du nord !

Il suffit de regarder la carte de meilleurs agents Lille aspire tout autour à des km!!!

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9349
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#172 Message par Vincent92 » 13 avr. 2017, 10:12

kamoulox a écrit :J'avais lu sur la voix du nord en fevrier ou mars que l'activité immobilière neuve de construction de toute la région etait de 89% sur l'arrondissement lillois

C'est juste hallucinant mais pas si étonnant , Lille le Paris du nord !

Il suffit de regarder la carte de meilleurs agents Lille aspire tout autour à des km!!!
Personnellement, je trouve ca étonnant car Lille est une ville très étudiante (ce qui veut dire qu'il y a pas mal d'investisseurs sur certaines surfaces. L'essentiel des étudiants étant locataire). Et comme il y a eu un encadrement des loyers depuis janvier (surtout sur les petites surfaces), on pourrait s'attendre à une diminution des investisseurs au moins sur ce type de surface. D'ailleurs, d'après MA puisque tu en parles, Lille baisse (en moyenne et en prix) en ce moment. Après, il y a peut être plusieurs phénomènes qui vont dans des sens différents et qui amène à un dynamisme. Le marché est divers donc c'est possible.
Modifié en dernier par Vincent92 le 13 avr. 2017, 10:21, modifié 1 fois.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#173 Message par kamoulox » 13 avr. 2017, 10:21

Vincent92 a écrit :
kamoulox a écrit :J'avais lu sur la voix du nord en fevrier ou mars que l'activité immobilière neuve de construction de toute la région etait de 89% sur l'arrondissement lillois

C'est juste hallucinant mais pas si étonnant , Lille le Paris du nord !

Il suffit de regarder la carte de meilleurs agents Lille aspire tout autour à des km!!!
Personnellement, je trouve ca étonnant car Lille est une ville très étudiante (ce qui veut dire qu'il y a pas mal d'investisseurs. L'essentiel des étudiants étant locataire). Et comme il y a eu un encadrement des loyers (surtout sur les petites surfaces), on pourrait s'attendre à une diminution des investisseurs sur ce marché. Après, il y a peut être deux phénomène qui vont en sens opposé.
Non , Lille regroupe en majeure partie les meilleurs emplois de la région. Tout les cadres y sont

Lille effectivement est une ville etudiante mais pas que. Dailleurs la périurbainisation s'étale tout partout autour

Cherche un terrain à moins de 20km de Lille. Les prix sont énormes pour la région

Parceque Lille est attractive pour lemploi

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 9349
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#174 Message par Vincent92 » 13 avr. 2017, 10:23

Oui, je suis d'accord. Il y a un phénomène plus global de métropolisation. Je voulais surtout dire que l'encadrement en vigueur depuis Janvier devrait diminuer le nombre d'acheteurs sur certains marchés (petites surfaces notamment). C'est pour cette raison que je suis étonner par le dynamisme depuis Janvier.
Après, quand on vend, on créé aussi du dynamisme en volume. La vrai question est de savoir si les prix montent ou pas (c'est une bonne indication sur le stock. Savoir s'il diminue ou s'il augmente).
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#175 Message par kamoulox » 13 avr. 2017, 10:31

Vincent92 a écrit :Oui, je suis d'accord. Il y a un phénomène plus global de métropolisation. Je voulais surtout dire que l'encadrement en vigueur depuis janvier devrait ralentir certains marchés (petites surfaces notamment). C'est pour cette raison que je suis étonner par le dynamisme depuis Janvier.

Il u a aussi un phénomène de taux extrêmement faibles (il me semble que la région nord possède les taux les plus bas de France)

Les bons quartiers à Lille ne font que monter (demande à transpaulette, elle sait de quoi elle parle elle connait Lille comme sa poche et je confirme totalement ses posts )

Les mauvais baissent effectivement , Lille baisse au global , mais les vrais quartiers intéressants sont hors d'atteinte pour la très grande majorité des gens. Essaye d'acheter du côté du centre ville , des gares on est sur des prix de la RP ou presque .. Sauf qu'on est dans le nord !

Et le stock de biens intéressants bien placés est tellement rare maintenant que Ca part au prix sans négocier le moindre euro (Ca fait deja un moment que jen parle avec transpaulette )

Et tu oublies aussi les parents de ses étudiants qui achètent un appart pour le fiston ou la fille vu les prix en location...

Dans l'entourage de mon père il y a plusieurs parents qui ont fait çela. Àlors à l'échelle de la région Ca doit être non négligeable également , que des achats dans le vieux Lille

On est totalement dans une metropolisation et une dépendance de la région à Lille.

Il n'y a aucune zone d'emploi aucune ville Quî ne peut contrebalancer ce mastodonte lillois.

meme moi jai trouve un poste similaire à Lille par chez moi mais le salaire est clairement plus bas. Je m'y retrouve en frais de transport et en temps de transport clairement, mais niveau salaire Lille pas photo (et je suis non diplômé )

Pour les postes de cadre c'est Lille a 80% pour toute la région nord pas de calais , le restant se partage à gauche à droite . On récupére les miettes

Comme dit dans l'article il y a le marché lillois (de limmobilier, de lemploi) et le reste

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#176 Message par kamoulox » 13 avr. 2017, 10:49

Lille : Acheter dans la capitale des Flandres, ou au-delà !


Si Lille intramuros s’adresse plutôt aux acquéreurs dotés d’un budget important, la métropole et ses environs peuvent contenter ceux qui disposent d’une enveloppe moindre, à l’instar des primo-accédants.

à 1 h de Paris en TGV, Lille cumule un cadre de vie agréable, une économie dynamique et une population jeune. Les investisseurs ne s’y trompent pas. « La période est propice aux petites surfaces, du studio au T1, en prévision de la rentrée de septembre », note François-Xavier Navet, responsable de l’agence Square Habitat Lille Nationale.


Résidence principale intramuros.

Mais les T2 et T3 représentent le gros de l’offre sur le marché. « Comptez en moyenne 130 000 euros pour un T2, 160 000 euros pour un T3, et plus de 220 000 euros pour un T4 », indique Sébastien Fauqueux, responsable de l’agence Logéhome à Lille. Le Vieux-Lille et l’hyper-centre affichent les prix les plus élevés. Du cachet, de beaux volumes, un parking ou une terrasse les font encore grimper. Square Habitat a ainsi récemment vendu en 48 h pour 172 000 euros un 54 m² en duplex rue d’Inkermann, réunissant ces caractéristiques. « à Lille, il y a une vraie pénurie de terrasses, les acquéreurs sautent sur le moindre extérieur », reconnaît Sébastien Fauqueux de Logéhome. Sur les plus grandes surfaces, moins chères au m², cet atout se fait un peu moins rare. Les appartements récents sont souvent au moins dotés d’un balcon. Les maisons, qui s’échangent en moyenne entre 2 000 et 2 500 euros le m² contre 3 000 euros du m² pour les appartements dans l’ancien, peuvent comporter un jardin ou une cour. Mais tout est encore question de secteur. Grand’Place, un T4 d’exception s’est vendu 3 700 euros du m² et dans les hauts de Vauban, les maisons atteignent 2 900 euros du m². Wazemmes ou Moulins sont plus accessibles. Près du boulevard Victor-Hugo, François-Xavier Navet cite l’exemple d’une transaction réalisée pour 318 000 euros par Square Habitat : une maison avec travaux de 150 m², 3 chambres et un jardin.


S’excentrer.

Les primo-accédants avec un panier moyen de 250 000 euros sont réduits aux plus petites surfaces, à moins de sortir de Lille. Bois-Blancs, qui a pris de la valeur grâce à la présence d’Eura- Technologies, reste en retrait en termes de prix, tout comme Hellemmes ou Fives, à 10 min en métro. Les acquéreurs peuvent espérer y dénicher une maison de 1930 avec travaux pour 100 000 euros. Idem à Ronchin ou Loos.Dans cette dernière commune, proche du métro CHR, on remarque des écarts de prix significatifs avec Lille sur des biens équivalents. Quant à Roubaix ou Tourcoing, à prix égal, on peut obtenir le double de surface. En revanche, La Madeleine ou Marcq-en-Baroeul, prisés et desservis par le tram, affichent des prix similaires à Lille.


Armentières.

Certains acquéreurs sont alors prêts à envisager une recherche dans un rayon de 20 km. Armentières, commune de 26 000 habitants de la métropole lilloise, est concernée. « C’est l’une des premières villes à marquer une vraie différence de prix avec la première couronne de Lille, de l’ordre de 10 % », explique Thomas Geloen, responsable de l’agence Abrinor d’Armentières. La porte d’entrée des Flandres présente de nombreux atouts : un centre-ville calme et plaisant avec commodités, des écoles et associations, et surtout une gare, pour rejoindre Lille en 14 min. Dans les rues voisines, on trouve en prime de belles maisons bourgeoises et semi-bourgeoises. L’une d’entre elles, avec travaux, s’est vendue 135 000 euros. L’offre s’étend au neuf : à deux pas, Le Rex propose 17 appartements du T2 au T3, en accession ou investissement locatif, à 3 000 euros du m².


De plus en plus loin.

Même cas de figure pour la maison individuelle neuve : faute de foncier accessible, les acquéreurs s’excentrent. « En 1e et 2e couronne, il est difficile de trouver un terrain. Les prix s’envolent : il faut avoir un budget de 400 000 et 500 000 euros maison et terrain compris », confirme Benjamin Grislain, gérant de Maisons Arlogis. « L’est et le sud de la métropole, le Pévèle, le Mélantois ou les Weppes sont les secteurs qui poussent. Mais pour trouver des terrains de 500 m² à 70 000 euros, il faut se diriger vers le bassin minier ou le Valenciennois, poursuit-il, avant de conclure : Nous accompagnons nos clients dans la recherche d’un terrain pour faire aboutir leur projet, car, dans la métropole, le foncier, c’est le nerf de la guerre. »

Posté le 16/03/2017 par Lucie Tavernier
http://www.logic-immo.com/actus-immobil ... -57385.php

alexlyon
+
+
Messages : 2563
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#177 Message par alexlyon » 13 avr. 2017, 10:52

Le phénomène est général dans l'ensemble des 7 métropoles régionales françaises.

La puissance industrielle a disparu, et elle permettait une présence diffuse (emploi et immobilier, c'est la même chose).

alexlyon
+
+
Messages : 2563
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#178 Message par alexlyon » 13 avr. 2017, 10:54

Dans les pays non industrialisés : mégalopoles oligarchiques, avec luxe et favelas.
Avec cet urbanisme concentré et violent, les marchés de la sécurité ont de l'avenir (pas de police municipale, mais des gardes privés).

utilisateur supprimé

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#179 Message par utilisateur supprimé » 13 avr. 2017, 19:27

Les effets de l'encadrement des loyers ne peuvent être que très marginaux : petites surfaces les plus chères, dans le Vieux-Lille par exemple.
Les petites surfaces sont surreprésentées, car c'est une ville étudiante et je confirme, beaucoup de ces logements ont été achetés pour loger 1 ou plusieurs enfants étudiants et mis en location ensuite.
Il y a donc une tension sur les logements familiaux, appartements en centre et Vieux Lille, maison dans les quartiers plus périphériques.
Si le marché a chuté globalement, c'est que la masse de ce qui est à vendre se trouve dans des quartiers pourris ou pas terrible.
La tension est extrême sur quelques quartiers recherchés, le Vieux Lille et les quartiers des gares souffrent de l'afflux de parisiens navetteurs ou installées. Idem, la tension est très forte sur quelques villes (Nord de Lille) très cotées. Dans mes zones de recherche, on est plutôt sur 3000 au moins/m2 pour une maison, ancienne, mitoyenne avec petit jardin et sans garage. Dans ces prix, on est passé au "idéal jeune couple premier achat" et je vois dans les rares visites que j'arrive à faire (difficile de l'obtenir avant que ce soit vendu) que ce sont effectivement des primo.
Les agences ne rappellent jamais, ou juste pour proposer des biens dont elles savent qu'elles vont avoir un peu de mal à vendre : ces biens restent en ligne 2, 3 semaines ou mois. Les biens valables partent dans la journée.
Ca continue de me surprendre, ces gens qui ont 3 - 400k€ à dépenser et sont dispo pour visiter et signer dans la journée, même après l'avoir vécu plusieurs fois. Les vendeurs ont le moral, je vois des trucs surévaluées et pas vendus il y a 2 ans réapparaitre et cette fois ils se vendent.

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 418
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#180 Message par IMMOLOLO » 13 avr. 2017, 21:51

Ce phénomène est assez étrange. Des hurluberlus prêts à acheter n'importe quoi (des biens qui trainent depuis 1 an et +)
C'est pas spécifique au Nord.

Avatar du membre
watoo
-++
-++
Messages : 3553
Enregistré le : 04 mai 2012, 04:18

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#181 Message par watoo » 13 avr. 2017, 21:59

transpaulette a écrit :...

Tu peux venir Ignatius, je t'indiquerai tous les endroits où il ne faut pas acheter, juste parce que j'aime bien ton humour.
...
:shock:

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#182 Message par kamoulox » 13 avr. 2017, 22:07

Avec les taux bas actuels vu les prix lillois ça ne m'étonnerait as quon soit proche du prix de la location avec une mensualité de Credit. Il faut demander à transpaulette , les prix à la loc sur lille je suis largué depuis que je n'habite plus le secteur.

Comme elle le dit aussi, c'est une ville étudiante, et il y a trop de studios, t1 et t2. Meme les maisons ont été transformés en studio pour étudiant. Il manque cruellement de logement familial à lille intra-muros hors quartiers craignos, et donc Ca part au plus vite , c'est la rareté

utilisateur supprimé

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#183 Message par utilisateur supprimé » 14 avr. 2017, 06:38

kamoulox a écrit :Avec les taux bas actuels vu les prix lillois ça ne m'étonnerait as quon soit proche du prix de la location avec une mensualité de Credit. Il faut demander à transpaulette , les prix à la loc sur lille je suis largué depuis que je n'habite plus le secteur.
Je ne sais pas, je ne regarde pas le marché des appartements mais je suppose que c'est moins tendu car moins rare. Le marché des maisons à la location n'existe pas vraiment, difficile d'en tirer quoi que ce soit.

sequoia
Messages : 256
Enregistré le : 09 févr. 2014, 09:40

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#184 Message par sequoia » 14 avr. 2017, 07:08

kamoulox a écrit : ...
Comme elle le dit aussi, c'est une ville étudiante, et il y a trop de studios, t1 et t2. Meme les maisons ont été transformés en studio pour étudiant. Il manque cruellement de logement familial à lille intra-muros hors quartiers craignos, et donc Ca part au plus vite , c'est la rareté
A vrai dire, est-ce vraiment un mal qu'il y ait peu de logement familial ?
Tu élèverais des gamins dans un environnement pollué, bruyant, quasiment sans espaces verts, etc. ?
Il y a des communes limitrophes dans lesquelles on respire déjà un peu mieux, et qui ont aussi tout ce qu'il faut en commerces, écoles, etc.

utilisateur supprimé

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#185 Message par utilisateur supprimé » 14 avr. 2017, 07:24

sequoia a écrit :
kamoulox a écrit : ...
Comme elle le dit aussi, c'est une ville étudiante, et il y a trop de studios, t1 et t2. Meme les maisons ont été transformés en studio pour étudiant. Il manque cruellement de logement familial à lille intra-muros hors quartiers craignos, et donc Ca part au plus vite , c'est la rareté
A vrai dire, est-ce vraiment un mal qu'il y ait peu de logement familial ?
Tu élèverais des gamins dans un environnement pollué, bruyant, quasiment sans espaces verts, etc. ?
Il y a des communes limitrophes dans lesquelles on respire déjà un peu mieux, et qui ont aussi tout ce qu'il faut en commerces, écoles, etc.
Ce n'est pas un jugement de valeur de la part de Kamoulox, qui justement n'a pas aimé vivre à Lille est s'est installé dans un village du Pas-de-Calais.

Et d'ailleurs ce n'est qu'un simple constat : les logements familiaux sont très recherchés, en centre ville et dans certains quartiers (Pellevoisin, Vauban).
J'ai une connaissance, avec 3 jeunes enfants, qui vient d'acheter une maison sans jardin et sans garage pour 600ke en centre ville. Tu peux t'interroger sur leur choix ((encore plus si tu regardes les cartes de bruit et de pollution) mais le constat est là.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#186 Message par kamoulox » 14 avr. 2017, 07:47

Oui ce n'était pas un jugement de valeur, je ne suis pas fait pour la ville, que ce soit lille, Paris ou Lyon Ca ne changera rien pour moi!

Disons qu'à lille en tout cas pour trouver un logement familial (parceque tout le monde ne veut pas spécialement prendre de voiture et ils ont aussi raison ) il faut vraiment avoir la foi, et un gros gros budget

Tout le monde n'a pas envie de vivre à la parisienne ,a 5 dans 40m2

lati2008
Messages : 74
Enregistré le : 19 juin 2013, 08:00

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#187 Message par lati2008 » 14 avr. 2017, 23:14

Retour d'expérience : mon voisin direct à vendu en un week-end.

Les biens qu'on voyait il y a cinq ans se vendent bcp plus cher actuellement, je n'y comprends rien non plus.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7645
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: La pleine santé del'immobilier lillois

#188 Message par stchong » 14 avr. 2017, 23:39

lati2008 a écrit :Retour d'expérience : mon voisin direct à vendu en un week-end.

Les biens qu'on voyait il y a cinq ans se vendent bcp plus cher actuellement, je n'y comprends rien non plus.
Normalement avant les élections les ventes sont en baisses, cet fois les gens sont optimistes, ce qui n'est pas mon cas.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#189 Message par utilisateur supprimé » 16 avr. 2017, 08:28

lati2008 a écrit :Retour d'expérience : mon voisin direct à vendu en un week-end.

Les biens qu'on voyait il y a cinq ans se vendent bcp plus cher actuellement, je n'y comprends rien non plus.

Contente de vous re lire ici lati,
Je confirme, vous avez eu raison de changer votre recherche et d'abandonner votre zone de prédilection initiale : il n'y a tout simplement plus rien à vendre depuis 1 an.
Les prix ont beaucoup augmenté en 5 ans, pour les rare bien mis en vente. Je ne visite plus, puisque plus rien dans mon budget à présent depuis 1 an et demi.

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#190 Message par utilisateur supprimé » 28 juil. 2017, 10:14

Des nouvelles du front !
Pas grand chose dans mon budget, quasi rien depuis quelques mois.
2 visites pour des bouses, avec un coût de rénovation de 60 à 80k€, donc au final largement au dessus du prix du marché. Vendues en 2 semaines.
4 annonces en 2 jours qui auraient pu m'intéresser mais :
- 1 La Madeleine : 250 k€, 80k€ de rénovation.Trop tard, annonce publiée le matin, vendue à la 2ème visite le jour même, offre au dessus de prix.
- 1 Lille : 190 k€, 60k€ de rénovation à prévoir. Trop tard, annonce le matin, vendue le soir.
- 1 Lambersart : 239k€, 60k€ de travaux, offre en cours.
- 1 Lambersart : 220k€, 60k€ de travaux, plus de visites car agenda saturé pour jeudi vendredi samedi.

Voilà voilà, période creuse, vacances toussa...

Nouveau stephanois
-+
-+
Messages : 2022
Enregistré le : 09 mars 2013, 23:44

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#191 Message par Nouveau stephanois » 28 juil. 2017, 20:13

C'est le problème des maisons dans toutes les grandes villes. Quel est le taux de maisons dans Lille ? À Grenoble les maisons partent également très vite et c'est normal il y a 3% de maisons pour 97% d'appartements...

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#192 Message par utilisateur supprimé » 28 juil. 2017, 21:22

Aucune idée pour les apparts, je ne surveille pas du tout le marché.
C'est certain que les apparts sont largement majoritaires, les petites surfaces en particulier car c'est une ville étudiante.
Les maisons (petites maisons des années 30 en brique rouge, facade étroites et extensions de bric et broc sur l'arrière) sont essentiellement dans les quartiers très moyens, ou carrément pourris.
Mes recherches sont donc étendues à la périphérie accessible en métro, mais le résultat est le même : de trop cher on est passé à trop cher avec depuis 2 ans une veille permanente pour décrocher la première visite. Plusieurs expériences de RV est annulé car je n'ai pas réussi à obtenir la première visite. Il y a 2 /3 biens que j'ai laissé passer il y a 2/3 ans, je le regrette maintenant car à présent il ne serait plus possible d'attendre le soir pour visiter et 2 jours pour se décider.
Les agences ne rappellent jamais, sauf si elles cherchent à fourguer un bien dont elles savent qu'il est plus difficile à placer.
Ma chance c'est d'être très bien logée en location, donc pas d'urgence, mais j'aimerais un tit bout de jardin.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28097
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#193 Message par Gpzzzz » 28 juil. 2017, 22:04

transpaulette a écrit :Aucune idée pour les apparts, je ne surveille pas du tout le marché.
C'est certain que les apparts sont largement majoritaires, les petites surfaces en particulier car c'est une ville étudiante.
Les maisons (petites maisons des années 30 en brique rouge, facade étroites et extensions de bric et broc sur l'arrière) sont essentiellement dans les quartiers très moyens, ou carrément pourris.
Mes recherches sont donc étendues à la périphérie accessible en métro, mais le résultat est le même : de trop cher on est passé à trop cher avec depuis 2 ans une veille permanente pour décrocher la première visite. Plusieurs expériences de RV est annulé car je n'ai pas réussi à obtenir la première visite. Il y a 2 /3 biens que j'ai laissé passer il y a 2/3 ans, je le regrette maintenant car à présent il ne serait plus possible d'attendre le soir pour visiter et 2 jours pour se décider.
Les agences ne rappellent jamais, sauf si elles cherchent à fourguer un bien dont elles savent qu'il est plus difficile à placer.
Ma chance c'est d'être très bien logée en location, donc pas d'urgence, mais j'aimerais un tit bout de jardin.
Je comprendrais jamais comment on peut vendre sa maison en 1 journée... surtout quand ca fait de 2 ans que ca se passe comme ca pour l ensemble des maisons du quartier..
Les vendeurs sont vraiment des pigeons :-(

utilisateur supprimé

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#194 Message par utilisateur supprimé » 29 juil. 2017, 09:31

Il y a des vendeurs qui doivent penser qu'ils se font plumer : dans les exemples que j'ai cités plus haut, un vendeur a changé d'avis après avoir reçu l'offre au prix à la première visite. L'agence a rappelé toutes les personnes qui devraient visiter dans la journée et la suivante.
Seules 2 agences me rappellent pour me proposer des biens avant mise en ligne : l'ennui c'est que chaque fois, il s'agit de biens pas intéressant, qui mettent deux à quatre semaines pour se vendre.
Mais je n'ai jamais dit que toutes les maisons d'un quartier se vendaient en un jour : dans mes exemples, il s'agit de plusieurs villes différentes. L'explication est peut-être tout se simplement que je me concentre sur les offres qui semblent présenter le meilleur (ou plus exactement le moins mauvais) rapport emplacement/prix. Et je ne suis pas la seule...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#195 Message par kamoulox » 29 juil. 2017, 10:05

C'est le phénomène de rareté exactement comme tu le dis. On peux faire un parallèle avec Paris, où les biens les plus convoités partent immédiatement.

Quand tu recherches Dépuis 1 an ou plus Et qu'eut vois tout les biens partir sous ton nez lorsqu'arrive ton tour tu fonces, quitte A pas faire une affaire mais au moins un bien qui t'intéresse


A force les biens partent à la premiere visite ou presque, c'est comme ça , loffre Et la demande :|

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 28097
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#196 Message par Gpzzzz » 29 juil. 2017, 10:33

kamoulox a écrit :C'est le phénomène de rareté exactement comme tu le dis. On peux faire un parallèle avec Paris, où les biens les plus convoités partent immédiatement.

Quand tu recherches Dépuis 1 an ou plus Et qu'eut vois tout les biens partir sous ton nez lorsqu'arrive ton tour tu fonces, quitte A pas faire une affaire mais au moins un bien qui t'intéresse


A force les biens partent à la premiere visite ou presque, c'est comme ça , loffre Et la demande :|
Si ca part a la 1ere visite c est que l estimation n etait pas bonne..

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 418
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#197 Message par IMMOLOLO » 29 juil. 2017, 10:40

Si le marché sur Lille est aussi haut ne vaut il pas mieux rester locataire ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#198 Message par kamoulox » 29 juil. 2017, 10:46

Gpzzzz a écrit :
kamoulox a écrit :C'est le phénomène de rareté exactement comme tu le dis. On peux faire un parallèle avec Paris, où les biens les plus convoités partent immédiatement.

Quand tu recherches Dépuis 1 an ou plus Et qu'eut vois tout les biens partir sous ton nez lorsqu'arrive ton tour tu fonces, quitte A pas faire une affaire mais au moins un bien qui t'intéresse


A force les biens partent à la premiere visite ou presque, c'est comme ça , loffre Et la demande :|
Si ca part a la 1ere visite c est que l estimation n etait pas bonne..
Ou que le bien est très rare sur le secteur Et qu'attendre le fera partir au suivant...

Avatar du membre
IMMOLOLO
Messages : 418
Enregistré le : 13 déc. 2015, 18:20

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#199 Message par IMMOLOLO » 29 juil. 2017, 11:11

Oui mais si hors de prix mieux vaut le laisser au suivant

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18130
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Dans le Nord Pas de Calais, les acquéreurs de retour !

#200 Message par kamoulox » 29 juil. 2017, 11:15

Si c'est Prs de peux ca traine. Si c'est au prix Ca part immédiatement, sauf si défaut réhidibitoire

Comme le dis trnaspaulette, si les agences te tapelles Cest pour des foufes ou des Biens trop cher

Elles font le travail minimum , la rareté fait que rentrer un de ces biens en mandat c'est une vente assurée quasi immédiatement...

C'est un fait

Répondre