L'immobilier repart doucement en Vendée

Message
Auteur
Polvadot

L'immobilier repart doucement en Vendée

#1 Message par Polvadot » 03 oct. 2009, 09:30

L'immobilier repart doucement en Vendée
Mais c'est quoi les 15 €uros avec les clefs ? ?
Image
http://www.larochesuryon.maville.com/ac ... 1_actu.Htm
Article paru dans OUEST-FRANCE du 3.10.2009 signé Marc LAMBRECHTS.

phvi
Messages : 13
Enregistré le : 01 avr. 2009, 12:18

Re: L'immobilier repart doucement en Vendée

#2 Message par phvi » 03 oct. 2009, 13:02

ça veut dire que tu es propriétaire de la maison pour 15€ par jour pendant un tres longue période ( je pense que c'est 20 ans) . ca fait au total 109500 € (sans les frais!) .
voila la publicité Boutin!

Gu
-++
-++
Messages : 4815
Enregistré le : 08 juin 2005, 21:51
Localisation : NANTES

Re: L'immobilier repart doucement en Vendée

#3 Message par Gu » 04 oct. 2009, 01:52

15 euros c'est le prix de la baraque au bout de 20 ans (si elle est encore debout)

Les prix pratiqués en ce moment sont revenus au niveau de 2002. C'est-à-dire, à un niveau « normal » juste avant la forte hausse de la période 2002-2007 dans le neuf et l'ancien(...)

Quelques prix actuels d'appartements anciens

De source Fnaim/Adil (agence départementale d'information sur le logement), à partir de données recueillies entre avril et septembre, un appartement ancien trois pièces (63 m2) aux Sables se vend (prix net) 250 700 €. A Saint-Gilles, un deux-pièces vaut 125 530 €. A La Roche, un quatre pièces se monte à 124 810 €. A Challans, un trois pièces est estimé à 146 730 €.

L'état des maisons anciennes

Toujours de source Adil/Fnaim, une maison ancienne aux Sables (4 pièces) c'est 250 000 €. A Saint-Hilaire-de-Riez, la maison 4 pièces vaut 233 200 €. A Challans, 228 170 €. A Fontenay-le-Comte, (5 pièces), il faut compter 130 900 €. A La Roche (5 pièces), 179 790 €.
Pas très crédible. Serait ce une nouvelle stratégie : Venez petits acheteurs, les prix sont revenus à ceux pratiqués en 2002... Alors qu'ils n'ont baissés que de 10 ou 20%.
Oui, mais la profession ne s'est pas écroulée. La Fnaim, qui compte 99 membres en Vendée, a vu disparaître dix confrères (ou certaines agences ont simplement réduit leurs points de contact). Ce sont souvent lesplus fragiles, les derniers arrivés sur le marché qui ont fait les frais de la crise.
10% de moins c'est toujours ça de pris !

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 6281
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: L'immobilier repart doucement en Vendée

#4 Message par goinfrimmo » 14 oct. 2009, 12:53

phvi a écrit :ça veut dire que tu es propriétaire de la maison pour 15€ par jour pendant un tres longue période ( je pense que c'est 20 ans) . ca fait au total 109500 € (sans les frais!) .
voila la publicité Boutin!
:lol: Tu es loin du compte:
Le prêt pour la maison est un prêt PAS (prêt à l’accession sociale) qui ouvre droit à l’APL (allocation personnalisée au logement). Sa durée va de 18 à 25 ans. Son taux est fixé 5 % (taux fixe) jusqu’au 30 septembre 2008, hors assurance, frais de garantie et frais de dossier. Il peut aussi être variable. Les exemples de financement donnés par le ministère font état de remboursements, APL déduites, allant de 345 à 458 euros par mois. Reste à y ajouter les charges et les impôts fonciers. Mais surtout, une fois la maison payée, il faudra ensuite acquérir le terrain et repartir pour 10 à 15 années de traites estimées entre 248 et 410 euros par mois. Soit un endettement de 28 à 40 ans.
Source: http://www.humanite.fr/2008-02-25_Socie ... -du-pipeau

Avatar du membre
Nabu
-+
-+
Messages : 2374
Enregistré le : 23 déc. 2010, 00:13

Re: L'immobilier repart doucement en Vendée

#5 Message par Nabu » 13 mars 2011, 23:25

L'immobilier repart ?
On sait que sur le Sud Vendée, il y a eu du -20% ce qui n'est pas négligeable...
http://www.ouest-france.fr/actu/actuLoc ... Locale.Htm
(2) « Il y a un petit courant d'affaires, mais ce n'est pas très florissant », explique Michel Goubard, agent immobilier à Sainte-Hermine. Les transactions se font rares, depuis le début de l'année. Et le constat est sensiblement le même dans tout le Sud Vendée. « C'est un marché frémissant qui se remet d'une crise », ajoute Luc Simonneau, son confrère de la Châtaigneraie, dont « le secteur est plus calme que d'autres en Vendée. »

« On n'est pas à Paris ici ! »

Après avoir baissé de près de 20 % depuis deux ans, les prix semblent pourtant se stabiliser. « On a stoppé l'hémorragie », glisse Sébastien Macouin, à Benet. Pour autant, le marché n'est pas assez dynamique pour laisser entrevoir une augmentation des prix dans l'immédiat. « On n'est pas à Paris ici ! Quand je lis que la tendance est à la hausse, on ne vit pas la même chose. Le contexte économique est morose, on tarde à sortir de la crise. »

Difficile donc d'imaginer une hausse des prix en 2011. D'autant que les budgets des acquéreurs excèdent rarement les 130 000 ?. « La majorité des transactions concerne des biens compris entre 70 000 et 100 000 ? », rappelle Luc Simonneau. « L'an dernier, les vendeurs ont fait des efforts et baissé leurs prix. Malgré tout, l'offre reste supérieure à la demande. »
Céline LANDREAU.
Tout dans l'État, rien hors de l'État et rien contre l'État

guzy1971
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 26 août 2010, 11:00

Re: L'immobilier repart doucement en Vendée

#6 Message par guzy1971 » 14 mars 2011, 22:15

Je connais le coin, pas d'agglos importantes, petits villages, bourgs, lotissements et la plupart des gens font beaucoup de bagnoles pour aller bosser. Typiquement le genre de zones dont le marché immobilier va particulièrement morfler avec le litre à 1,50€ puis à 2€. Des gens à faibles revenus dans l'ensemble :| :| :|

Je persiste à dire que la hausse inéluctable et rapide du carburant dans les années à venir est une variable très importante à introduire dans nos analyse. Lors des précédentes bulles, la question énergétique ne se posait pas. Ceci va accélérer l'effondrement de certains biens, mais freiner sans doute la baisse d'autres biens.