La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert rural

Message
Auteur
Avatar du membre
mat 72
Presse
Presse
Messages : 3250
Enregistré le : 09 déc. 2005, 01:56
Localisation : sarthe

La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert rural

#1 Message par mat 72 » 06 janv. 2013, 11:20

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vien ... sert-rural


La Vienne continue donc de gagner des habitants. Les chiffres de la population légale de 2010, publiés par l'Insee le 1er janvier, confirment la (bonne) tendance : 1.127 habitants supplémentaires par rapport à l'année précédente, soit 28.063 de plus qu'en 1999 et 47.188 de plus qu'en 1990. En vingt ans, la hausse est supérieure à la moyenne nationale : + 12,41 % !
Là comme ailleurs autour de la capitale régionale, les pavillons poussent comme des champignons dans de nouveaux quartiers : près de 90 maisons neuves dans les seuls lotissements de Charrais depuis 2005 ! Si bien que l'aire urbaine de Poitiers, avec 252.381 habitants selon l'Insee, compte à présent 60 % de la population totale du département.
« On doit forcément se réjouir de cette dynamique urbaine sur l'axe Poitiers-Châtellerault mais il serait bon qu'il y ait un développement plus harmonieux, un meilleur équilibre », estime Yves Bouloux, le président de l'association des maires de la Vienne. Et si le député-maire de Poitiers, Alain Claeys, prend régulièrement soin de vanter les intérêts croisés de sa ville et du département, il ne faudrait pas que cette locomotive qu'est indéniablement Poitiers perde les wagons des territoires ruraux en marche. D'autant que Châtellerault perd également des habitants : 1.733 de moins entre 1999 et 2010 (-0,47 % par an).
Alors que les autres grandes villes de la région - La Rochelle, Niort et Angoulême - se dépeuplent, l'Insee annonce par ailleurs que le tour de Poitiers viendra en raison de la périurbanisation. Sur la base d'estimations, la population du chef-lieu aurait d'ailleurs déjà commencé à baisser en 2009.
Ces AI et ces notaires, quelle engeance !

Avatar du membre
neron
~~+
~~+
Messages : 11918
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: La-tentaculaire-aire-urbaine-de-Poitiers-et-le-desert-ru

#2 Message par neron » 06 janv. 2013, 18:17

L'effet Toulouse.

Avec l'Europe, l'automatisme et la concentration du capital, l'état n'a plus les moyens que de soutenir 7/8 capitales régionales. Un peu sur le modèle US ou Russe.

Ca coute moins cher de maintenir 10 millions de personnes à rien faire dans des tours que sur un large territoire.
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

guzy1971
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 26 août 2010, 11:00

Re: La-tentaculaire-aire-urbaine-de-Poitiers-et-le-desert-ru

#3 Message par guzy1971 » 15 févr. 2013, 11:15

neron a écrit :L'effet Toulouse.

Avec l'Europe, l'automatisme et la concentration du capital, l'état n'a plus les moyens que de soutenir 7/8 capitales régionales. Un peu sur le modèle US ou Russe.

Ca coute moins cher de maintenir 10 millions de personnes à rien faire dans des tours que sur un large territoire.
Je ne pense pas que Niort ou la Rochelle se dépeuplent, les communes centres se dépeuplent, mais l'aire urbaine se développe avec l'habitat étalé en périphérie :
- Niort : à mon avis c'est pratiquement que du déplacement de population du centre vers la périphérie + un peu d'augmentation nette
- La Rochelle : sans doute plus d'augmentation nette car la région attire quand même
Ne m'étonne pas que Poitiers suive la même tendance. De toute façon, c'est la tendance urbaine depuis 40 ans.

C'est vrai qu'on assiste à une métropolisation de la population française. Je ne pense pas que l'Etat y soit pour grand chose, ce sont des forces économiques très fortes. l'Etat peut accélérer les mvts en développant les infras, mais s'il ne le faisait pas en lui reprocherait.
7/8 métropole ça me paraît quand même réducteur, mais bon il faut aussi s'entendre sur le terme métropole : Poitiers et Châtellerault ne forment-elles pas au fond une seule métropole ? La Côte d'Azur n'est-elle pas une seule métropole au fond..
Cette évolution ne me choque pas plus que ça.

ab86
Messages : 870
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert ru

#4 Message par ab86 » 24 août 2013, 09:41

Là comme ailleurs autour de la capitale régionale, les pavillons poussent comme des champignons dans de nouveaux quartiers : près de 90 maisons neuves dans les seuls lotissements de Charrais depuis 2005 !
Rien de neuf, c'est simplement que Poitiers fait partie des zones où les promoteurs en Sellier et autres ont déliré.

D'autant que Châtellerault perd également des habitants : 1.733 de moins entre 1999 et 2010
Pour Chatellerault, les dernières années ont été difficiles, fermetures de l'école de gendarmerie, très gros problèmes dans le tissu industriel avoisinant.
Par rapport à Chatellerault, Poitiers a jusque l'a été protégé : beaucoup de services publics et d'administrations qui n'ont pas été ni délocalisés, ni fermés.

l'Insee annonce par ailleurs que le tour de Poitiers viendra en raison de la périurbanisation. Sur la base d'estimations, la population du chef-lieu aurait d'ailleurs déjà commencé à baisser en 2009
Pour le dépeuplement de Poitiers, je pense qu'il s'y passe exactement ce qu'Ignatius décrit à Niort.

Une réfection du centre ville faite en dépit du bon sens : Alain Clayes s'est fait plaisir avec coeur d'Agglo (je ne discuterai pas l'aspect esthétique, économique ou écologique des trucs qui ont été faits, ça me démonte rien que d'y penser), mais c'est en train de désertifier le centre ville, devenu inaccessible.
Il n'aurait chassé que les voitures, on pourrait argumenter, mais ici le maire a réussi le tour de force de compliquer également l'accés en bus et en vélo !

Du coup les tarifs des parkings explosent (je pense multipliés par deux depuis4-5 ans), quand on a besoin comme moi d'une voiture pour travailler, un parking couvert en centre ville, ça peut aller jusqu'à 80€/mois...
à l'achat compter jusqu'à 30000€, au m2 aussi cher qu'un appartement...).

La multiplication des logements neufs, plus économes à tous les points de vue, plus grands et plus accessibles autour de Poitiers.

Du coup j'ai l'impression que les locations (hors parking) en centre ville baissent...

guzy1971
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 26 août 2010, 11:00

Re: La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert ru

#5 Message par guzy1971 » 26 août 2013, 14:33

ab86 a écrit :
Là comme ailleurs autour de la capitale régionale, les pavillons poussent comme des champignons dans de nouveaux quartiers : près de 90 maisons neuves dans les seuls lotissements de Charrais depuis 2005 !
Rien de neuf, c'est simplement que Poitiers fait partie des zones où les promoteurs en Sellier et autres ont déliré.

D'autant que Châtellerault perd également des habitants : 1.733 de moins entre 1999 et 2010
Pour Chatellerault, les dernières années ont été difficiles, fermetures de l'école de gendarmerie, très gros problèmes dans le tissu industriel avoisinant.
Par rapport à Chatellerault, Poitiers a jusque l'a été protégé : beaucoup de services publics et d'administrations qui n'ont pas été ni délocalisés, ni fermés.

l'Insee annonce par ailleurs que le tour de Poitiers viendra en raison de la périurbanisation. Sur la base d'estimations, la population du chef-lieu aurait d'ailleurs déjà commencé à baisser en 2009
Pour le dépeuplement de Poitiers, je pense qu'il s'y passe exactement ce qu'Ignatius décrit à Niort.

Une réfection du centre ville faite en dépit du bon sens : Alain Clayes s'est fait plaisir avec coeur d'Agglo (je ne discuterai pas l'aspect esthétique, économique ou écologique des trucs qui ont été faits, ça me démonte rien que d'y penser), mais c'est en train de désertifier le centre ville, devenu inaccessible.
Il n'aurait chassé que les voitures, on pourrait argumenter, mais ici le maire a réussi le tour de force de compliquer également l'accés en bus et en vélo !

Du coup les tarifs des parkings explosent (je pense multipliés par deux depuis4-5 ans), quand on a besoin comme moi d'une voiture pour travailler, un parking couvert en centre ville, ça peut aller jusqu'à 80€/mois...
à l'achat compter jusqu'à 30000€, au m2 aussi cher qu'un appartement...).

La multiplication des logements neufs, plus économes à tous les points de vue, plus grands et plus accessibles autour de Poitiers.

Du coup j'ai l'impression que les locations (hors parking) en centre ville baissent...
D'autant que le CV de Poitiers n'est déjà pas "naturellement" favorisé par la topographie, avec ces rues qui montent raides... Je suis assez d'accord avec le côté irréfléchie de la rénovation du CV. Les élus sont souvent très sensibles aux effets de mode et d'image. Des modèles théoriques, qui sont certainement globalement l'avenir de nos villes (mobilités douces, moindre place de la voiture etc...), sont plaqués tels quels sans tenir compte de la topographie, de la taille des villes, bref de la réalité : il est évident qu'une ville de province de cette taille ne peut se permettre d'emmerder les automobilistes comme peut le faire Paris où plus de la moitié des foyers n'ont pas de bagnole. Cela revient simplement à asphyxier un peu plus la partie dense de la ville au bénéfice de la périphérie, bref un effet écologique et urbain contraire à l'objectif recherché. Faudra pas qu'il s'étonne d'être mis en difficulté aux prochaines élections ...

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 33996
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert ru

#6 Message par ignatius » 26 août 2013, 17:48

Pour Niort, les familles fuient le centre ville pour les communes périphériques :
Chauray et son ambition de prendre 40 % de population en moins de 10 ans ( pour amortir l'effet de la perte des ressources de la taxe professionnelle en augmentant sa population et donc les ressources fiscales associées )
La Crèche qui se développe régulièrement.
Aiffres, collée à l'agglo et avantagée par le développement du Pôle Sport et la zone autour.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 22130
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert ru

#7 Message par EmileZola » 26 août 2013, 18:25

Chatellerault, c'est vraiment mort comme ville. Déprimant. En plus avec les usines qui ferment, etc...

Poitiers, c'est déjà mieux. Plus dynamique. Ville avec énormément de fonctionnaires, donc moins touchée par la crise. C'est aussi la capitale régionale la moins chère de France (source MVVA), quand on additionne tout : logement, sorties, impôts locaux, bouffe, etc...

Une ville de province tranquille. Pas trop de problème de transport, de délinquance, etc... Les gens sont pas stressés comme ici à Paris. :| A chaque fois que j'y vais la différence est flagrante.

Moi j'aime bien le nouveau centre ville, avec la place d'Arme toute blanche et débarrassée des voitures... :oops:

ab86
Messages : 870
Enregistré le : 23 mars 2009, 09:49

Re: La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert ru

#8 Message par ab86 » 27 août 2013, 22:39

EmileZola a écrit : Moi j'aime bien le nouveau centre ville, avec la place d'Arme toute blanche et débarrassée des voitures... :oops:
Ils pouvaient débarrasser la place des voitures, en lui laissant une âme, mais là, elle est devenue aussi moins intéressante qu'une base aérienne désaffectée.
Plus aucune âme, stérile, prétentieuse vulgaire, anti écologique et pas pratique.

Ils ont coupé tous les tilleuls (pour y mettre des des arbustes rachitiques, et 3 fois moins nombreux).

Le sol de la place est blanc : réverbération hallucinante au moindre rayon de soleil ; il n'y a pas d'ombre (puisqu'il n'y a plus -ou presque- d'arbres) et l'été, je trouve qu'il est impossible d'y rester sans mal de crane plus de 3 minutes.

Sale. Bah, oui, le revêtement blanc, c'est bon pour une salle de bain, mais dans la rue, ça se tache ! Ces andouilles, ils ont pas pensé aux chewing gums, crottes, traces de pneus, etc..., c'est leur métier pourtant ?

Hyper bruyante, tout résonne comme dans un hangar.

Sur toute la place, PAS UN SEUL endroit ou accrocher son vélo, sauf aux rampes des escaliers d'acces à la mairie, sympa pour les personnes qui justement ont besoin de se tenir dans les escaliers.

Le cabinet d'urbanisme (Lion pour ne pas le citer) a installé une fontaine, un simple cylindre en béton de 4 ou 5 mètres de larges et 50 cm de haut. Cela a du prendre 2 minutes à dessiner, mais dans Poitiers magazine, il y avait une page complète pour dire que ils étaient vachement intelligents d'avoir pensé à mettre une fontaine (il y en avait déjà une qu'ils ont cassée, alors ils sont pas si intelligents que ça...), et d'avoir pensé à la mettre là où ils l'ont mises, et ce que sa forme symbolisait, etc... etc.. une page de conneries pseudo philosophiques sur le cercle le carré, le repos, la vie, etc... J'aurais du garder le truc...

Par contre ils ont bien pensé à mettre sur le sol, en plein milieu de la place et des places avoisinantes, des spots de 500 W qui éclairent le ciel, c'est allumé toute la nuit du soir au matin.
Cela chauffe tellement qu'il est impossible de laisser le doigt dessus sans se bruler. Je ne comprends même pas que cela soit autorisé, ne serait-ce parce qu'un gamin pourrait s'y bruler en y posant la main dessus.
Entre la place d'Armes, Magenta, et le tour du TAP : il y a tous les soirs au moins 35 000 W toute la nuit pour éclairer les mouches...
Mais c'est : "Un projet sous le signe du développement durable" comme ils disent sur le site de la mairie.

C'est malin, je suis encore en colère...

En tout cas, la pluspart des bars de cette place sont en très grande difficulté depuis sa réfection.

guzy1971
-+
-+
Messages : 2289
Enregistré le : 26 août 2010, 11:00

Re: La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert ru

#9 Message par guzy1971 » 02 sept. 2013, 08:14

ignatius a écrit :Pour Niort, les familles fuient le centre ville pour les communes périphériques :
Chauray et son ambition de prendre 40 % de population en moins de 10 ans ( pour amortir l'effet de la perte des ressources de la taxe professionnelle en augmentant sa population et donc les ressources fiscales associées )
La Crèche qui se développe régulièrement.
Aiffres, collée à l'agglo et avantagée par le développement du Pôle Sport et la zone autour.
Je suis frappé par la petitesse et la faible qualité croissantes de ce qui se construit. Le lotissement en cours de réalisation entre la Crèche et Ruffigny, que tu connais certainement, est une parfaite illustration : pavillons les uns sur les autres, surfaces riquiqui avec des vis-à-vis partout, en fait pour moi ce sont plus des T3 avec un garage (ben oui la bagnole a droit à elle seul à 25% de la surface). On a tous les désavantage d'une maison (obligé de prendre la bagnole) sans les avantages. Des maisons de ville accolées ou du petit collectif aurait offert une meilleure qualité de vie aux occupants. C'est vraiment l'agonie du système pavillonnaire, qui a quand même besoin d'un minimum d'espace pour être valable. Là encore on a que les désavantages : consommation d'espaces agricoles sans espaces d'habitation corrects. Les élus de la Crèche qui laissent faire ça sont des bœufs. Je trouve le cas de Niort vraiment typique d'une absence de gestion de l'urbanisme à l'échelle d'un bassin de vie. Niort a beaucoup de "dents creuses" et d'espace libre, mais on laisse construire ailleurs.

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 22130
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert ru

#10 Message par EmileZola » 02 sept. 2013, 08:59

ab86 a écrit :
EmileZola a écrit : Moi j'aime bien le nouveau centre ville, avec la place d'Arme toute blanche et débarrassée des voitures... :oops:
Ils pouvaient débarrasser la place des voitures, en lui laissant une âme, mais là, elle est devenue aussi moins intéressante qu'une base aérienne désaffectée.
Plus aucune âme, stérile, prétentieuse vulgaire, anti écologique et pas pratique.

Ils ont coupé tous les tilleuls (pour y mettre des des arbustes rachitiques, et 3 fois moins nombreux).

Le sol de la place est blanc : réverbération hallucinante au moindre rayon de soleil ; il n'y a pas d'ombre (puisqu'il n'y a plus -ou presque- d'arbres) et l'été, je trouve qu'il est impossible d'y rester sans mal de crane plus de 3 minutes.

Sale. Bah, oui, le revêtement blanc, c'est bon pour une salle de bain, mais dans la rue, ça se tache ! Ces andouilles, ils ont pas pensé aux chewing gums, crottes, traces de pneus, etc..., c'est leur métier pourtant ?

Hyper bruyante, tout résonne comme dans un hangar.

Sur toute la place, PAS UN SEUL endroit ou accrocher son vélo, sauf aux rampes des escaliers d'acces à la mairie, sympa pour les personnes qui justement ont besoin de se tenir dans les escaliers.

Le cabinet d'urbanisme (Lion pour ne pas le citer) a installé une fontaine, un simple cylindre en béton de 4 ou 5 mètres de larges et 50 cm de haut. Cela a du prendre 2 minutes à dessiner, mais dans Poitiers magazine, il y avait une page complète pour dire que ils étaient vachement intelligents d'avoir pensé à mettre une fontaine (il y en avait déjà une qu'ils ont cassée, alors ils sont pas si intelligents que ça...), et d'avoir pensé à la mettre là où ils l'ont mises, et ce que sa forme symbolisait, etc... etc.. une page de conneries pseudo philosophiques sur le cercle le carré, le repos, la vie, etc... J'aurais du garder le truc...

Par contre ils ont bien pensé à mettre sur le sol, en plein milieu de la place et des places avoisinantes, des spots de 500 W qui éclairent le ciel, c'est allumé toute la nuit du soir au matin.
Cela chauffe tellement qu'il est impossible de laisser le doigt dessus sans se bruler. Je ne comprends même pas que cela soit autorisé, ne serait-ce parce qu'un gamin pourrait s'y bruler en y posant la main dessus.
Entre la place d'Armes, Magenta, et le tour du TAP : il y a tous les soirs au moins 35 000 W toute la nuit pour éclairer les mouches...
Mais c'est : "Un projet sous le signe du développement durable" comme ils disent sur le site de la mairie.

C'est malin, je suis encore en colère...

En tout cas, la pluspart des bars de cette place sont en très grande difficulté depuis sa réfection.
Tu habite Poitiers ?

Avatar du membre
TonyClif
Messages : 410
Enregistré le : 29 déc. 2008, 15:30

Re: La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert ru

#11 Message par TonyClif » 02 sept. 2013, 18:16

EmileZola a écrit :Tu habite Poitiers ?
Son pseudo laisse supposer qu'il connait bien la Vienne (dpt 86).

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 22130
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: La tentaculaire aire urbaine de Poitiers et le désert ru

#12 Message par EmileZola » 02 sept. 2013, 18:17

Moi j'aime bien la nouvelle place d'Arme quand même... Pas taper... :mrgreen: