Suisse

Message
Auteur
heureux

Suisse

#1 Message par heureux » 24 mai 2005, 06:47

Bonjour à tous,

Le marché suisse est comme les autres marchés immobiliers à travaers le monde : PAS TRANSPARENT...

Quelqu'un aurait-il des informations sur ce petit marché?

A+ et bonne journée

bubulle

#2 Message par bubulle » 24 mai 2005, 14:08

Hello

Le gouvernement ne produit aucune statistique officielle :

http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/i ... reise.html

Extrait : "Il n'existe aucun indice des prix de l'immoblier dans la statistique de prix suisse. Dans l'indice des prix à la consommation on attribue la même évolution aux prix de l'immobilier qu'aux logements. En Suisse, environ 2/3 des ménages sont locataires."


Un etude de l'UBS indique les prix au m2 dans les differentes regions
Suisses (PDF) :
http://www.ubs.com/1/ShowMedia/ubs_ch/p ... eiz%20%20f

Un extrait du document pour Geneve : "Le taux des logements
vacants dans le canton de Genève est, de loin, le plus bas
de Suisse. L’activité dans le secteur du bâtiment reste faible
en raison de possibilités d’expansion limitées et des restrictions
en matière de planification. A terme, la situation
restera caractérisée par une forte demande de logements
et une capacité d’absorption élevée. Nous prévoyons que le
prix des propriétés individuelles continuera d’augmenter
à Genève."

bubulle

#3 Message par bubulle » 27 mai 2005, 09:48

Pour nourrir un petit peu cette file de discussion, voici un lien sur
une etude de 2004 d'une etudiante Lausannoise sur la crise du
logement en Romandie :

http://www.hec.unil.ch/jlambelet/EcoNat0304G6.pdf

Century59
Messages : 699
Enregistré le : 23 mai 2005, 14:37

#4 Message par Century59 » 19 juin 2005, 10:22

L'Etat français n'intervient pas pour contrer la bulle. C'est tout le contraire : il promeut différentes mesures destinés à l'encourager et à la faire perdurer, pour des raisons électoralistes et non pas fondamentalement économiques. C'est bien cela qui peut légitimement lui être reproché.

heureux

#5 Message par heureux » 21 août 2005, 08:23

Et bien y'en a qui croient encore à la hausse de l'immobilier, ici en Suisse, je viens de vendre un petit immeuble en centre ville de Lausanne, et au prix que j'en voulais... :roll:

Le client ne voulait même pas attendre mon retour de vacances pour signer...

Heureusement que mon notaire avait une procuration pour signer à ma place.

ça c'est des vacances.... J'ai jamais gagné autant en 1 mois de vacances.... :lol:

Bullissimo

Baisse de 25 % des prix des appartements en Romandie !

#6 Message par Bullissimo » 08 févr. 2006, 09:45

NON EN SUISSE CA PEUT PAS BAISSER !!!

Le Temps http://www.letemps.ch/template/economie ... cle=173714

Avatar du membre
coincoin
+
+
Messages : 2843
Enregistré le : 03 sept. 2005, 01:29
Localisation : 74-63

#7 Message par coincoin » 08 févr. 2006, 12:45

ca risque pas de baisser, l'autoroute annecy-geneve est IMMMINENTE, et les francais achettent tout a prix d'or :)
Image

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 42653
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

#8 Message par slash33 » 11 févr. 2006, 12:06


Myself

#9 Message par Myself » 15 févr. 2006, 18:01

coincoin a écrit :ca risque pas de baisser, l'autoroute annecy-geneve est IMMMINENTE, et les francais achettent tout a prix d'or :)
Pour le moment rien n'est sur concernant cette autoroute qui n'à été pensée seulement pour permettre aux Suisses de s'installer sur Savoie et ainsi faire des affaires immobilières et non comme veulent y faire croire les politiques pour les frontaliers et décharger Cruseilles du trafic. Ce ne sont pas les français qui achètent à prix d'or mais les Suisses. Ils faut dire qu'on ne leur laisse pas le choix, il y a pas mal d'autochtones qui en abusent.
Le GHI et Helvétissimmo insèrent même des annonces pour des maisons à Grésy sur Aix à des prix atteignant les étoiles.

Avatar du membre
ReG_
~~+
~~+
Messages : 6378
Enregistré le : 21 juil. 2005, 18:02
Localisation : Savoie
Contact :

#10 Message par ReG_ » 17 avr. 2006, 12:51

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=370506

TSR :
Date : le 30/03/2006

Reportage sur les riches Anglais qui s'installent dans les chalets des stations Suisses.
Ex-moderateur. La pluralité des opinions est le fondement de la démocratie.

Avatar du membre
David75
~~+
~~+
Messages : 7784
Enregistré le : 07 févr. 2006, 14:51

#11 Message par David75 » 17 avr. 2006, 13:44

ReG_ a écrit :http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=370506

TSR :
Date : le 30/03/2006

Reportage sur les riches Anglais qui s'installent dans les chalets des stations Suisses.
de la folie, les anglais, les américains et les italiens rachètent l'Europe :lol:

Avatar du membre
coincoin
+
+
Messages : 2843
Enregistré le : 03 sept. 2005, 01:29
Localisation : 74-63

#12 Message par coincoin » 17 avr. 2006, 16:15

Myself a écrit :
coincoin a écrit :ca risque pas de baisser, l'autoroute annecy-geneve est IMMMINENTE, et les francais achettent tout a prix d'or :)
Pour le moment rien n'est sur concernant cette autoroute qui n'à été pensée seulement pour permettre aux Suisses de s'installer sur Savoie et ainsi faire des affaires immobilières et non comme veulent y faire croire les politiques pour les frontaliers et décharger Cruseilles du trafic. Ce ne sont pas les français qui achètent à prix d'or mais les Suisses. Ils faut dire qu'on ne leur laisse pas le choix, il y a pas mal d'autochtones qui en abusent.
Le GHI et Helvétissimmo insèrent même des annonces pour des maisons à Grésy sur Aix à des prix atteignant les étoiles.
that was ironic, sir :wink:
Image

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#13 Message par trazom » 17 nov. 2006, 10:56

Je me suis renseigné.

Dans le canton de Berne, il n'y a pas de tarifs officiels, mais les commissions des agents immobiliers se situent entre 3 et 4%. La majorité des (rares) transactions se font entre particulier.

J'ai lu hier une étude intéressante sur l'immobilier en Suisse ces 25 dernières années dans la revue économique CASH (malheureusement en allemand).

Résumé : seule la région lémanique tire vraiment son épingle du jeu, un placement intéressant. Ailleurs, surtout dans le Jura, à Neuchâtel, etc. l'immobilier a été un placement catastrophique, puisque déduction faite de l'inflation, sa valeur réelle ne cesse de diminuer. Il faut dire aussi que la population stagne ou diminue.

Avatar du membre
benoit16
Presse
Presse
Messages : 1836
Enregistré le : 18 juil. 2005, 13:02
Localisation : Genève

#14 Message par benoit16 » 17 nov. 2006, 11:38

trazom a écrit : Résumé : seule la région lémanique tire vraiment son épingle du jeu, un placement intéressant. Ailleurs, surtout dans le Jura, à Neuchâtel, etc. l'immobilier a été un placement catastrophique, puisque déduction faite de l'inflation, sa valeur réelle ne cesse de diminuer. Il faut dire aussi que la population stagne ou diminue.
http://www.acanthe.ch/fr/indicators/ind ... asp?id=505

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#15 Message par trazom » 17 nov. 2006, 11:47

Merci Benoît... et si on remonte à 1985, c'est encore pire (avec la dégringolade de la fin des années 80).

TSUNAMI

#16 Message par TSUNAMI » 17 nov. 2006, 17:56

benoit16 a écrit :
trazom a écrit : Résumé : seule la région lémanique tire vraiment son épingle du jeu, un placement intéressant. Ailleurs, surtout dans le Jura, à Neuchâtel, etc. l'immobilier a été un placement catastrophique, puisque déduction faite de l'inflation, sa valeur réelle ne cesse de diminuer. Il faut dire aussi que la population stagne ou diminue.
http://www.acanthe.ch/fr/indicators/ind ... asp?id=505
Bonjour,

C'est peut être une des composantes, de la solidité de la Suisse...................LE BON SENS ET LA LOGIQUE
:lol:

8) Salutation

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#17 Message par trazom » 17 nov. 2006, 19:07

Ou, peut-être plus cyniquement l'intérêt bien compris des banquiers et des assureurs, dont les groupes de pression au Conseil national et au Conseil des Etats ont réussi à s'imposer... l'hypothèque c'est pas l'affaire du siècle, fourguer des fonds de placement et des assurances avec des commissions exorbitantes, c'est mieux.

:wink:

Avatar du membre
Clematie
Messages : 415
Enregistré le : 28 déc. 2006, 11:42
Localisation : Helvétie

#18 Message par Clematie » 29 déc. 2006, 21:15

Est ce que ça commencerait aussi à baisser en Suisse ? repéré sur Comparis.ch, plusieurs appartements qui y sont depuis des mois et qui ne trouvent pas preneurs. Les prix baissent donc. Ces biens sont entre Genève et Lausanne, une zone pourtant recherchée semblait-il...

Un appartement cité plusieurs fois, 4 pièces, passé de 388'000 à 348'000
Deux autres dans un village viticole ayant baissé de 150'000 chacuns
A Nyon : aussi 3 baisses à une moyenne de -70'000
A Rolle, une timide baisse de 700'000 à 690'000, une autre de 748 à 742, une autre de 910 à 890 puis à 850 et actuellement à 832, et ce sont tous des programmes immobiliers qui apparemment peinent à trouver acquéreurs
Meme village, une offre de 1mio à 980 à 910 puis à 880 (encore un programme).

Je précise que je n'ai cherché que pour les villes citées et non en gros. Mais il me semble que si les programmes n'arrivent pas à vendre, c'est quand même assez révélateur de l'état du marché non ?
Tagadaaaaaaaaaaaa......... tsoin-tsoin !

Avatar du membre
rino
Messages : 236
Enregistré le : 01 juin 2005, 21:25

#19 Message par rino » 29 déc. 2006, 23:24

Clematie a écrit :Un appartement cité plusieurs fois, 4 pièces, passé de 388'000 à 348'000
Deux autres dans un village viticole ayant baissé de 150'000 chacuns
A Nyon : aussi 3 baisses à une moyenne de -70'000
A Rolle, une timide baisse de 700'000 à 690'000, une autre de 748 à 742, une autre de 910 à 890 puis à 850 et actuellement à 832 ...
tu parles en euros ou en francs suisses ?

Avatar du membre
Clematie
Messages : 415
Enregistré le : 28 déc. 2006, 11:42
Localisation : Helvétie

#20 Message par Clematie » 29 déc. 2006, 23:37

rino a écrit :
Clematie a écrit :Un appartement cité plusieurs fois, 4 pièces, passé de 388'000 à 348'000
Deux autres dans un village viticole ayant baissé de 150'000 chacuns
A Nyon : aussi 3 baisses à une moyenne de -70'000
A Rolle, une timide baisse de 700'000 à 690'000, une autre de 748 à 742, une autre de 910 à 890 puis à 850 et actuellement à 832 ...
tu parles en euros ou en francs suisses ?
en francs suisses, sur la file Suisse. Pour obtenir le prix en euros, tu divises par 1.60.
Tagadaaaaaaaaaaaa......... tsoin-tsoin !

Avatar du membre
Clematie
Messages : 415
Enregistré le : 28 déc. 2006, 11:42
Localisation : Helvétie

#21 Message par Clematie » 31 déc. 2006, 11:52

KrachBoom a écrit :Est-ce que les logements suisses sont aussi bien construit et isolés qu'en Allemagne ?
Aucune idée :roll:. Si quelqu'un sait...
Tagadaaaaaaaaaaaa......... tsoin-tsoin !

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#22 Message par trazom » 01 janv. 2007, 14:05

A priori oui (normes plus sévères, standard Minergie, etc.) mais la malfaçon existe comme partout...

Avatar du membre
benoit16
Presse
Presse
Messages : 1836
Enregistré le : 18 juil. 2005, 13:02
Localisation : Genève

#23 Message par benoit16 » 02 janv. 2007, 07:55

KrachBoom a écrit :Est-ce que les logements suisses sont aussi bien construit et isolés qu'en Allemagne ?
Bonjour,

Comment est isolée une maison en Allemagne?

La maison de mes parents qui date de 1972 est isolée
par Beton, lame d'air, briquette et enduit platre.
C'est du double vitrage

Depuis plus de dix ans l'isolation extérieure
est à la mode.

Bonne journée.

dede69

#24 Message par dede69 » 06 févr. 2007, 15:21

Evolution de l'immobilier en Suisse depuis 1970 (base 100, source BNS) :

http://www.snb.ch/f/publikationen/monat ... chnis.html

Image


Jean-Pierre Roth, président du directoire de la BNS (janvier 2007):

http://www.snb.ch/f/aktuelles/referate/ ... 1_jpr.html
Résumé
Pour plusieurs raisons, le marché de l'immobilier retient beaucoup l'attention de la Banque nationale suisse. L'évolution des prix de l'immobilier et des loyers peut en effet influer sur la consommation privée, les investissements et les crédits bancaires, mais aussi, par le segment des loyers, se répercuter directement sur l'indice des prix à la consommation. La Banque nationale mène une politique monétaire visant à assurer la stabilité des prix, stabilité qui est mesurée à l'évolution de l'indice des prix à la consommation. Par conséquent, elle adapterait certainement sa politique monétaire si elle devait s'attendre à ce que l'évolution sur le marché de l'immobilier mette en danger la stabilité des prix en général.

Ces dernières années, le marché suisse de l'immobilier a connu une évolution réjouissante et fourni une forte contribution à la croissance économique. Selon des estimations de la Banque nationale, le marché du logement en particulier est aujourd'hui en équilibre. Il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter actuellement. La Banque nationale ne cesse cependant de suivre attentivement l'évolution. En effet, plusieurs facteurs pourraient à l'avenir renforcer la demande de logements. Ainsi, l'économie suisse est en plein essor, et les revenus augmentent, tout comme les prix de certains actifs. Des pressions pourraient également découler de l'évolution démographique. Depuis l'introduction, il y a bientôt cinq ans, de la libre circulation des personnes entre l'UE et la Suisse, nous observons notamment un fort afflux d'étrangers bien formés et à pouvoir d'achat élevé. De tels facteurs tendent à accroître la demande de logements. Jusqu'ici, l'offre s'est adaptée à la demande en progression. Mais, si la demande se renforce encore, nous pourrions, du fait que l'offre s'ajuste avec lenteur, être confrontés à des hausses nettement plus sensibles des prix des immeubles et des loyers. Dans un tel environnement, la Banque nationale devrait alors faire en sorte que l'évolution du marché de l'immobilier ne menace pas la stabilité des prix en général.

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#25 Message par trazom » 07 févr. 2007, 08:49

Merci !

A noter que ce sont des prix non corrigés de l'inflation... dans la région de Berne, en 2006, nous avons retrouvé les prix de 1987, c'est bien ce que j'ai constaté, les prix d'il y a 20 ans environ.

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#26 Message par trazom » 07 févr. 2007, 08:54

Cela dit, cette théorie de la BNS (arrivée de jeunes cadres riches et bien formés de l'UE) en vaut que pour les zones fortements attractives, région lémanique, Zurich, etc. elle se heurtera quand même à la réalité d'un pays avec un taux de fécondité de 1,4 ; sans apport migratoire considérable, la population va baisser (elle commence déjà de le faire dans certaines régions).

dede69

#27 Message par dede69 » 07 févr. 2007, 10:15

Cela dit, cette théorie de la BNS (arrivée de jeunes cadres riches et bien formés de l'UE) en vaut que pour les zones fortements attractives, région lémanique, Zurich, etc. elle se heurtera quand même à la réalité d'un pays avec un taux de fécondité de 1,4 ; sans apport migratoire considérable, la population va baisser (elle commence déjà de le faire dans certaines régions).
Je pense la même chose, à savoir que la population ne peut que baisser. Comme vous, je pense qu'il y a le problème de la fécondité et de la pyramide des âges. De plus, les facilités fiscales pour faire venir les entreprises sur son territoire a des limites (Genève et Zuerich notamment). Les pressions internes et externes, notamment de la communauté européenne ne sont pas tenables à long terme. L'attrait fiscal qui favorise la migration d'une main-d'oeuvre qualifiée a donc ses limites aussi.

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#28 Message par trazom » 07 févr. 2007, 11:02

Il y a des coins qui se désertifient littéralement (je pense au Jura bernois), malgré la bonne santé de l'horlogerie ou de la microtechnique.

Et pour vendre une maison à Courterlary ou Cormoret, il faut trouver un acheteur... quant aux loyers, ils sont dérisoires (800 francs un quatre-pièces). Quel contraste d'ailleurs avec la pénurie genevoise.

dede69

#29 Message par dede69 » 15 févr. 2007, 15:22

Très bon reportage de la tsr sur la bulle immobilière sur le bassin lémanique suisse. Il est notamment cité une des raisons principale : accès au 2eme pilier (épargne forcée pour la retraite) pour l'achat de la résidence principale. Mais voilà, le législateur n'aurait pas prévu les garde-fous pour éviter que les retraites soient englouties dans un marché bullesque.

Parole de banquier : "ça fait peur" ....

Le reportage date un peu (décembre 2005), mais l'émission "Mise au Point" a osé jeter le pavé dans la mare à cette époque déjà.

Le reportage :

http://real.xobix.ch/ramgen/tsr/map/200 ... :49:23.167

Lien vers l'émission :

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSe ... 1979219000

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#30 Message par trazom » 15 févr. 2007, 15:45

Merci Dédé !

Effectivement, cette histoire de 2e pilier est assez inquiétante (ou grotesque)... d'une part, on oriente cet argent vers des supports mal gérés, coûteux et peu performants des grandes banques et des banques cantonales (1,5% sur les comptes 3a, il faut le faire... quant aux fonds LPP, c'est lamentable), mais de l'autre, on autoriser les gens à pulvériser leur retraite dans un marché bullesque, comme tu dis.

A qui profite le crime ? J'ai une petite idée...

Les souvenirs du début des années nonante semblent bien lointains, en tout cas.

dede69

#31 Message par dede69 » 15 févr. 2007, 16:26

Hoi trazom !

Outre le coté lamentable de la gestion du 2eme pilier, il y a quelque chose qui m'inquiète quand même. Que se passera-t'il lorsque le marché aura explosé ? Auront nous des retraités laminés qui n'auront que l'AVS pour vivre (avec leur reliquat du 2eme pilier suite à leur vente lamentable de leur logement avec -50% du prix d'achat) et qui donc devront se tourner vers l'Etat pour solliciter des aides ?

Cette perspective m'énerve à un plus haut point : en tout cas je serais sans pitié face aux jérémiades du genre : "mais on nous avait dit que .....". Jouer les riches et ne pas assumer au bout du compte me mets hors de moi. :evil:

Récemment, un élu vaudois a fortement déconseillé d'utiliser le 2eme pilier pour l'achat d'un immobilier. Aux dernières nouvelles, la banque cantonale vaudoise n'admet plus, concernant les fonds propres, uniquement un apport du 2eme pilier, mais demande au minimum 10% (sur les 20% obligatoires) provenant de l'épargne personnelle (rumeurs à confirmer).
A qui profite le crime ? J'ai une petite idée...


En tout cas, le reportage le dit (entre les lignes) : l'Etat, pour relancer le marché de l'immobilier au milieu des années 90. Dans une certaine mesure les banques aussi, mais elles n'avaient pas la main pour libérer le 2eme pilier. C'est ce que tu penses ?

PS: Je vais essayer d'alimenter ce file au gré de "mes trouvailles" concernant l'immobilier suisse.

dede69

#32 Message par dede69 » 23 mars 2007, 09:02

Hier soir au journal télévisé, la bulle immobilière en Suisse a été évoqué. Ce n'est pas anodin : imaginez que ppda en parle pendant son journal du 20h. A écouter, c'est sans équivoque....

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSe ... id=7647610

valou35

#33 Message par valou35 » 23 mars 2007, 20:10

d'ailleurs tout le monde a vu que les petits suisse étaient trop chers

déslée, trompée de file :oops:

Avatar du membre
Clematie
Messages : 415
Enregistré le : 28 déc. 2006, 11:42
Localisation : Helvétie

#34 Message par Clematie » 26 mars 2007, 12:22

Paru dans le 20 minutes.ch du 26.03.07


Bientôt tous proprios?

ZURICH – La Société suisse des propriétaires fonciers va lancer une double initiative.

La première doit favoriser l’épargne constituée en vue de construire une maison ou d’acheter un logement en la soustrayant à l’imposition sur la fortune et le revenu. La déduction ne devrait pas dépasser 10 000 fr. par an pour une personne et 20 000 fr. pour un couple. L’exemption ne doit pas dépasser dix ans. La deuxième initiative s’en prend à la fiscalité de la valeur locative des logements et immeubles. Celle-ci fait partie du revenu. L’initiative propose qu’un propriétaire immobilier atteignant l’âge de la retraite puisse soustraire de son revenu la valeur locative de son bien. Pour l’Association des locataires alémaniques, ces initiatives contreviennnent à l'égalité fiscale (ap).
Tagadaaaaaaaaaaaa......... tsoin-tsoin !

dede69

#35 Message par dede69 » 26 mars 2007, 13:35

Clematie a écrit :Paru dans le 20 minutes.ch du 26.03.07


Bientôt tous proprios?

ZURICH – La Société suisse des propriétaires fonciers va lancer une double initiative.

La première doit favoriser l’épargne constituée en vue de construire une maison ou d’acheter un logement en la soustrayant à l’imposition sur la fortune et le revenu. La déduction ne devrait pas dépasser 10 000 fr. par an pour une personne et 20 000 fr. pour un couple. L’exemption ne doit pas dépasser dix ans. La deuxième initiative s’en prend à la fiscalité de la valeur locative des logements et immeubles. Celle-ci fait partie du revenu. L’initiative propose qu’un propriétaire immobilier atteignant l’âge de la retraite puisse soustraire de son revenu la valeur locative de son bien. Pour l’Association des locataires alémaniques, ces initiatives contreviennnent à l'égalité fiscale (ap).
Comme en 1992. Voir :

viewtopic.php?t=21114

Avatar du membre
Clematie
Messages : 415
Enregistré le : 28 déc. 2006, 11:42
Localisation : Helvétie

#36 Message par Clematie » 11 juin 2007, 19:44

je viens d'apprendre que mon oncle et ma tante qui habitent en Valais mettent dès aujourd'hui leur maison en vente pour devenir locataires.

Motif : leur banquier leur a dit que c'était le bon moment, que les prix ne pourraient plus monter. Oui oui, leur banquier suisse !

Ayé ici aussi ça se concrétise :o
Tagadaaaaaaaaaaaa......... tsoin-tsoin !

dede69

#37 Message par dede69 » 12 juin 2007, 08:02

Clematie a écrit :je viens d'apprendre que mon oncle et ma tante qui habitent en Valais mettent dès aujourd'hui leur maison en vente pour devenir locataires.

Motif : leur banquier leur a dit que c'était le bon moment, que les prix ne pourraient plus monter. Oui oui, leur banquier suisse !

Ayé ici aussi ça se concrétise :o
Un peu tard quand même, non ? La chute des prix a déjà commencé depuis un moment avec des programmes neufs invendus et soldés depuis 2-3 mois.
D'un point de vue timing, on se souviendra vraisemblablement que le top de la bulle aura été fin 2005 début 2006.

Bonne chance à votre oncle et tante.

Avatar du membre
Clematie
Messages : 415
Enregistré le : 28 déc. 2006, 11:42
Localisation : Helvétie

#38 Message par Clematie » 12 juin 2007, 08:25

oui bien sûr, meme sur la côte (Nyon-Genève) ça a baissé... et le fait qu'un banquier en parle, c'est certainement révélateur qu'il est trop tard !
Mais quand on voit le nombre de personnes qui pensent encore que l'immo suisse c'est tout bénef comme investissement (gros LOL), je pense qu'il est bon de le rappeler !

moi aussi je leur souhaite bonne chance quand même ;)
Tagadaaaaaaaaaaaa......... tsoin-tsoin !

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#39 Message par trazom » 12 juin 2007, 13:27

Mouais, question bénef, on repassera... un collègue vient d'acheter une maison, très chouette au demeurant, près de Berthoud (Burgdorf, dans l'Emmental, pour ceux qui connaissent) pour 520 000 francs.... à une personne qui l'avait achetée 495 000 francs en 1988 !!!!

Au moins, elle n'aura pas d'"impôt sur les gains immobiliers" (comme on dit ici) à payer.

Berthoud, ça en jette moins que la Côte :lol:

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#40 Message par trazom » 03 août 2007, 10:16

Pour les adeptes de l'"immo, ça baisse jamais"...

Une maison achetée en 1996 pour 640 000 francs (Anlagekosten), revendue aujourd'hui 580 000 francs négociables.

Elle est plutôt bien située en plus, dans le triangle Herzogenbuchsee-Soleure-Berne.

http://www.immoscout24.ch/IS24Web/Searc ... g=fr&wl=1&

derborence

#41 Message par derborence » 10 août 2007, 00:25

Myself a écrit :
coincoin a écrit :ca risque pas de baisser, l'autoroute annecy-geneve est IMMMINENTE, et les francais achettent tout a prix d'or :)
Pour le moment rien n'est sur concernant cette autoroute qui n'à été pensée seulement pour permettre aux Suisses de s'installer sur Savoie et ainsi faire des affaires immobilières et non comme veulent y faire croire les politiques pour les frontaliers et décharger Cruseilles du trafic. Ce ne sont pas les français qui achètent à prix d'or mais les Suisses. Ils faut dire qu'on ne leur laisse pas le choix, il y a pas mal d'autochtones qui en abusent.
Le GHI et Helvétissimmo insèrent même des annonces pour des maisons à Grésy sur Aix à des prix atteignant les étoiles.
le % de suisse qui achete est tres bas
concernant les bilateralles il s'avere que les suisses ont tres peu investi dans l'immobilier en france frontaliere seul 3 % des prospectives faites par les pros de l'immobilier un fiasco pour les AI ils avaient artificiellement organise un marche immobilier a la hausse pour les billaterales
oubliant que le suisse a un rapport a l'argent si different des français
travailler en suisse vivre en france dans une maison acheter a prix d'or
avec des trajets a faire chaque jour pour aller travailler une organisation compliquée (ecole ,sante ,famille restant en suisse ) jouable si le prix de l'immobilier etait raisonnable ,loin d'etre le cas dans cette region de
haute savoie alors fiasco sur toute la ligne

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

#42 Message par Paysdoufs » 10 août 2007, 08:55

derborence a écrit :le % de suisse qui achete est tres bas
concernant les bilateralles il s'avere que les suisses ont tres peu investi dans l'immobilier en france frontaliere
Vous habitez où pour affirmer pareilles inepties? Les pros vous diront qu'en zone frontalière proche (et sur VD) 30% des villas sont achetées par des acquéreurs genevois. Quant aux permis de construire: la part délivré aux suisses dépasse allégrement les 50% dans des nombreuses communes désormais fermées aux autochtones (même frontaliers).

Dans un rapport, le ministère français de l'aménagement du territoire parle lui-même de "raz-de-marée". La faute à l'absence de politique de logement et la rétention foncière sur GE.

Bien à vous,
PaysdOufs

PS: L'utilisation de signes de ponctuation facilite grandement la lecture !!!

derborence

#43 Message par derborence » 10 août 2007, 12:47

pardon un 3 a disparu pendant la frappe du texte lire 33%


je viens de quitter la zone frontaliere ou je vivais depuis 20ans pour le midi ou je vis depuis 2ans
33%sur l'estimation faite par les pro de l'immo ils faisaient de la prospection pour augmenter le parc de biens a vendre apres les bi-lateralles provoquant une surenchere et envolee des prix de l'immobilier deja tres haut, mais le marche ne c'est pas comporter selon les previsions
j'ai vecu suffisament dans le 74 et en suisse de plus mon ami a une agence immo a geneve
la parité frs /euro n'est plus en faveur de l'immobilier en france voisine.
pour ma part je suis en provence car mes amis suisses sont a 50%venue investir dans cette region j'ai moi aussi decidé de deplacer mes projets immo car trop cher (evian ivoire etc.....)
tous locataire en suisse et proprietaire dans le midi pour un projet retraite (tous actifs en ce moment) sauf moi qui m'occupe des locations saisonnieres des maisons de mes amis (clefs ,nettoyages;etc......
c'est fini le temps des suisses investissants en france voisine en masse
le passage a l'euro a considerablement freine les transactions, me souffle mon ami

Avatar du membre
mamour
Messages : 126
Enregistré le : 14 juil. 2005, 22:21

#44 Message par mamour » 10 août 2007, 22:17

On sent une grosse frustration chez Paysdoufs :lol:

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

#45 Message par Paysdoufs » 12 août 2007, 23:17

derborence a écrit :c'est fini le temps des suisses investissants en france voisine en masse
Désolé d'insister, mais ça ne correspond pas au vécu quotidien de beaucoup de gens dans beaucoup de communes (surtout pour les terrains).
mamour a écrit :On sent une grosse frustration chez Paysdoufs
Ce qui est intéressant en France, c'est que quand vous vous révoltez contre un abus où une injustice, vous passez vite pour un frustré ou un aigri...
Rassurez-vous donc mamour, je m'en sort plutôt bien. Par contre, je vous invite à avoir une pensée émue pour tous les locaux actifs qui ne sont ni frontalier ni héritier. Cherchez une fois de discuter avec eux - c'est fort intéressant... Mais peut-être que les status quo vous convient et vous n'y trouvez rien à redire (puisque vous y trouvez votre compte ?)

:arrow: Bonne semaine,
PaysdOufs

Avatar du membre
mamour
Messages : 126
Enregistré le : 14 juil. 2005, 22:21

#46 Message par mamour » 12 août 2007, 23:39

Rassurez-vous donc mamour, je m'en sort plutôt bien. Par contre, je vous invite à avoir une pensée émue pour tous les locaux actifs qui ne sont ni frontalier ni héritier. Cherchez une fois de discuter avec eux - c'est fort intéressant... Mais peut-être que les status quo vous convient et vous n'y trouvez rien à redire (puisque vous y trouvez votre compte ?)

:arrow: Bonne semaine,
PaysdOufs[/quote]

Je suis frontalier et travaille en Suisse dans une entreprise ou les Français sont "majoritaires". Je t'invite à avoir une pensée émue pour tout les employés Suisses qui rentrent chaque soir dans leur appartement loué alors que la plupart des frontaliers rentrent dans leur belles maisons.

Mets toi à leur place avant d'accuser les Suisses de faire monter les prix en France voisine.

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#47 Message par trazom » 13 août 2007, 08:48

Il faudrait créer une section spéciale "zone frontalière autour de Genève"...

Flagada

#48 Message par Flagada » 13 août 2007, 12:24

mamour a écrit : Je suis frontalier et travaille en Suisse dans une entreprise ou les Français sont "majoritaires". Je t'invite à avoir une pensée émue pour tout les employés Suisses qui rentrent chaque soir dans leur appartement loué alors que la plupart des frontaliers rentrent dans leur belles maisons.

Mets toi à leur place avant d'accuser les Suisses de faire monter les prix en France voisine.
On peut également voir la chose sous cet angle :
"tous les employés Suisses qui rentrent chaque soir en tram ou en scooter en un gros quart d'heure dans leur appartement loué en centre ville avec tous les avantages que cela suppose (si on a une âme de citadin) alors que la plupart des frontaliers s'agglutinent pare-chocs contre pare-chocs à la frontière et rentrent (finalement) dans leur belles maisons au bout d'1/2h pour les plus chanceux (qui habitent donc cette belle ville d'Annemasse) et plus d'1h pour les autres (et encore je suis gentil). :wink:

En ce qui concerne la région française frontalière de Genève, je la trouve personnellement triste à mourrir, sans vie et sans âme. On y trouve certes de somptueuses villa... mais dans des villages désertés par les petits commerces et sans animations (Archamps par exemple). J'exagère bien évidemment volontairement le trait mais vous conviendrez peut-être que cela manque d'attrait, et à moins d'habiter à un quart d'heure d'Annecy, on est loin de tout centre culturel et étudiant qui se respecte (Chateau-Rouge mis à part)...

Bref l'attrait du profit n'a heureusement pas que des avantages...

(Un frontalier qui se pose des questions)

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

#49 Message par Paysdoufs » 13 août 2007, 13:16

mamour a écrit :Mets toi à leur place avant d'accuser les Suisses de faire monter les prix en France voisine.
Rassurez-vous, je n'accuse personne (ma première intervention dans cette file concernait les imprécisions de derborence...) tant qu'ils respectent les loi et règles (de bon voisinage).

Ensuite, concernant le "mythe" du pauvre suisse locataire, il convient de tenir compte:
-de la taille et de l'état des logements locatifs suisses (généralement plus grand et mieux entretenu qu'en France)
-du fait qu'en France si vous voulez avoir un minimum de choix (en Province) vous êtes obligé d'acheter : l'offre locative est souvent risible au delà des T4, de surcroît si on veut un peu de "verdure" (La faute probablement à une législation qui protège trop le locataire et ainsi n'incite pas les propriétaires à louer...)
-de la démocratie direct en CH: si les gens voudraient vraiment des constructions plus attractives dans des cadres champêtres, ils n'ont qu'à appuyer/initier des initiatives allant dans ce sens (-> déclassements des zones agricoles).

Bonne journée,
PaysdOufs (qui ne croit pas en l'utilité d'une file dédié "zone frontalière")

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

#50 Message par trazom » 13 août 2007, 13:45

Je dirais le "pauvre Genevois locataire"...

Il y a plus de 30% d'étrangers, qui ne votent pas, à Genève...

Ailleurs en Suisse, l'argument est vrai. Appartements locatifs de bonne qualité et pas chers, mais ce n'est pas lié à une moindre protection du locataire par rapport à la France... plus certainement à un mélange subtil de fiscalité (valeur locative et impôt sur la fortune, qui rééquilibrent la balance en faveur des locataires), caisses de pension et banques massivement investies dans le locatif, etc.

Répondre