Suisse

Message
Auteur
Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

Re: SUISSE

#151 Message par Paysdoufs » 29 avr. 2008, 23:10

aquafiestas a écrit :Bon, j'ai vu le bien en question plus haut.

Défaut majeur : c'est un peu daté, style années 70/80 sur les carrelages alors forcément ça le fait pas pour des p'tits jeunes dynamiques plein de francs suisse.... :)
L'ensemble est en bon état sinon.
Il y a un peu de tonte de gazon mais faut pas exagérer...
Chauffage électrique rebutant au premier abord !

MAIS factures à l'appui, c'est une classe C c'est à dire aussi performante énergétiquement qu'une maison d'aujourd'hui !
SI !
Ca nous dit toujours pas OU se trouve ta perle rare... :wink:

Ne fais pas durer le suspens trop longtemps... :mrgreen:

PaysdOufs
Sus aux fraudeurs en plaques blanches !
Ils sont trop lourd!

dede69

Re: SUISSE

#152 Message par dede69 » 30 avr. 2008, 08:08

aquafiestas a écrit :MAIS factures à l'appui, c'est une classe C c'est à dire aussi performante énergétiquement qu'une maison d'aujourd'hui !
SI !
Ca ne m'étonne pas. Au sortir de la crise pétrolière des années 70, les suisses ont commencé à construire des maisons avec chauffage électrique. La contre-partie est que les normes d'isolation ont été draconienne (et le sont toujours). Moralité, les maisons construites depuis la fin des années 70 avec chauffage électrique, c'est top moumoute. Et c'est du vécu : comparer aux personnes qui se chauffent au mazout, je m'en sors beaucoup mieux (avec surface comparable).

dede69

Re: SUISSE

#153 Message par dede69 » 30 avr. 2008, 08:11

Shermann a écrit :C'est quoi comme indice ? Une moyenne glissante sur 12 mois comme la FNA** ou un indice "instantané" comme les notaires ?
Parceque ca fait un peu moins de -2 % par rapport au mois passé. Ce n'est pas rien, si c'est en instantané.
Non, c'est un indice instantané. Suivez le lien et vous trouverez l'explication du calcul. Il me semble que la base 100 de l'indice commence en juillet 2006. Les commentaires sont toujours assez intéressants....

[edit]
A noter comme information le respect des prix : 100 voudrait dire que les gens paye le prix annoncé, plus de 100, il y aurait donc des gens qui payent plus que demander et moins de 100, il y en aurait qui payent moins et donc négocient à la baisse. Donc, moralité, peu de négociation à la baisse et plutot des surenchères sur certains biens. On peut aussi penser que les vendeurs sont assez raisonnables dans les prix affichés.

dede69

Re: SUISSE

#154 Message par dede69 » 30 mai 2008, 11:05

Indice Juin 2008
Prix des maisons -> 98.55
Prix des appartements -> 104.06
Respect des prix -> 101.02

La baisse générale du taux semble essentiellement dû à la baisse des prix des appartements. Pour le commentaire dans son entier, aller à :

http://www.swissreseau.ch/fr/profession ... issreseau/

Résumé historique de cet indice :

Image

Avatar du membre
langlais
Messages : 368
Enregistré le : 21 avr. 2006, 10:56
Localisation : Pays de Gex (région frontalière de Genève)

Re: SUISSE

#155 Message par langlais » 10 juin 2008, 09:43

Merci d'avoir fait connaître cet index.

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

Re: SUISSE

#156 Message par Paysdoufs » 12 juin 2008, 10:27

Voir : http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de ... nu)/235910
Source : Tribune de Genève
Auteur : Christian Bernet
Date : 12 Juin 2008
En 2007, Genève a réussi, pour la première fois depuis longtemps, à construire plus de 1600 logements. Dans le même temps, les services de l'Etat ont traité des requêtes pour près de 2000 constructions, le chiffre le plus élevé depuis de longues années. Ils ont aussi tracé des plans de quartier pour 2000 logements. A l'évidence, l'administration et les promoteurs ont passé la vitesse supérieure.
Pourtant:
Pour faire face à la demande, Genève s’est fixé en 2000 de construire 1600 logements par année. Alors qu’elle n’arrive pas à remplir cet objectif, elle sait désormais qu’elle devra relever ce nombre à 2500. Mission quasi impossible.

C’est surtout dans la couronne urbaine qu’il faudra construire. «Les grands périmètres vierges de cette zone de développement ont été en bonne partie déjà exploités», relève Bojana Vasiljevic Menoud, directrice à l’Aménagement du territoire. Il reste surtout des terrains parsemés de villas. Difficile d’urbaniser ces zones où les propriétaires défendent jalousement leur pré carré. Les résistances amènent les autorités à limiter l’impact des projets, ce qui conduit à un gaspillage du sol.

L’Etat a aussi tenté de densifier les zones villas. Il s’est le plus souvent cassé les dents. Et il rencontre les mêmes difficultés sur les grands projets en zone agricole. A chaque fois, les riverains, souvent appuyés par les communes, usent des recours. «Ils cherchent souvent à gagner du temps et à monnayer leur accord», déplore l’avocat et député UDC Olivier Wasmer.
Enfin, la lenteur des procédures est désespérante. Mais il faut savoir que l’élaboration d’un plan de quartier nécessite de consulter une trentaine de services…
Circulez - y a rien à voir :cry: Tout le monde il est beau :evil:

PaysdOufs
Sus aux fraudeurs en plaques blanches !
Ils sont trop lourd!

raichoup
Messages : 82
Enregistré le : 27 janv. 2008, 16:49

bassin genevois (location)

#157 Message par raichoup » 21 juin 2008, 14:58

Bonjour,

Etudiant fraichement diplômé (et donc primo en puissance),
je consulte ce forum régulièrement, et je partage l'analyse qui est la votre depuis un paquet de temps. Je viens de réaliser mon stage de fin d'études à Genève, et suite à mon embauche, je vais me poser définitivement dans la région comme frontalier (vivant côté français).
Dans l'émission "les robiens de la colère", le bassin genevois est décrit comme étant saturé par les De Robiens. Je le constate chaque jour, le nombre d'immeubles en construction est assez incroyable, et même avec l'eldorado suisse juste en face, sans commune mesure avec le flux de personnes arrivants dans la région.

Lorsque je suis arrivé, j'ai souhaité déposé mes valises et louer dans la commune de saint-julien-en genevois, qui est vraiment extrêmement proche de Genève et de mon lieu de travail. Pour y trouver un 3 pièces, il fallait mettre au bas mot 1100/1200 euros sur la table.
J'ai donc du me rabattre sur Annemasse où les loyers étaient plus correct (900 euros tout de même pour un 3 pièce dernier étage dans un robien flambant neuf, qui est déjà en morceau au bout de 6 mois en ce qui concerne les parties communes).

Aujourd'hui que je sais que je vais rester dans la région, et que ma compagne bosse sur saint-julien, j'ai décidé (en grande partie à cause du carburant) de nous installer sur saint julien (économie totale en matière de coût de transports de 300 euros/mois).

Je pensais donc pouvoir m'offrir la différence entre les loyers d'Annemasse et de saint-julien grâce à l'économie de carburant, tout en me rapprochant.

Et là surprise ! Après un petit tour dans la ville de mes rêves, les prix ont baissés (on trouve des 3 pièces à partir de 900 euros).
Pour 1100 euros, c'est "LA" résidence avec piscine tennis et la frontière à 100 mètre, et le 3 pièces qui fait la surface d'un 4 pièces.

Là je me suis dit, "ah ouais" quand ça baisse, ça baisse :) .

Je vais visiter les apparts la semaine prochaine, je vous dirais ce que je trouve en fin de compte et à combien j'arrive à négocier, car je ne compte pas m'arrêter en "si bon chemin", je vais être agressif sur le prix des locations en assommant à coups de comparaisons (vu le nombre de biens sur le marché, ça sera pas dur...).

J'ai juste peur de la rengaine "vous savez ici le marché est déconnecté du marché Français, il est lié au marché Suisse".

Avatar du membre
coincoin
+
+
Messages : 2843
Enregistré le : 03 sept. 2005, 01:29
Localisation : 74-63

Re: bassin genevois (location)

#158 Message par coincoin » 21 juin 2008, 18:45

fait plutot un tour dans le forum suisse (ou annecy, ou haute savoie)
Image

estrella
Messages : 46
Enregistré le : 18 mai 2007, 20:55

Re: bassin genevois (location)

#159 Message par estrella » 21 juin 2008, 21:42

Merci pour ce témoignage intéressant, je savais que les prix de vente baissaient (chose inédite on voit des studios à 4OK) même du côté de saint julien mais pas la location.

wallenser

Re: SUISSE

#160 Message par wallenser » 23 juin 2008, 20:05

C'est une bonne nouvelle !
Moi qui pensais justement à me rapprocher de St-Ju...
Surtout ne le dites à personne :mrgreen:

Des studios à 40 KE !!! des prix de 2003, quoi...

Et les terrains ? ça reste bullesque ? Quand reverra-t-on du 150 € / le m² dans le canton de St-Ju ??? :(

ted6424

Re: SUISSE

#161 Message par ted6424 » 01 juil. 2008, 17:34

La Suisse n'est pas mon rayon (je vis dans les Pyrénées ) mais j'ai été surpris de voir qu'à surfaces égales un T2 à Thônex (Suisse) pouvait être moins cher qu'à Gaillard (Haute-Savoie).
Qui pourrait expliquer cette incongruité?
Si la Suisse devient moins cher que la France alors on marche sur la tête!

Avatar du membre
Clematie
Messages : 415
Enregistré le : 28 déc. 2006, 11:42
Localisation : Helvétie

Re: SUISSE

#162 Message par Clematie » 01 juil. 2008, 18:31

surtout quand tu vois la gueule de Gaillard... :roll:
Tagadaaaaaaaaaaaa......... tsoin-tsoin !

lecrayon
Messages : 668
Enregistré le : 31 déc. 2006, 14:29

Re: SUISSE

#163 Message par lecrayon » 01 juil. 2008, 19:40

ted6424 a écrit :La Suisse n'est pas mon rayon (je vis dans les Pyrénées ) mais j'ai été surpris de voir qu'à surfaces égales un T2 à Thônex (Suisse) pouvait être moins cher qu'à Gaillard (Haute-Savoie).
Qui pourrait expliquer cette incongruité?
Si la Suisse devient moins cher que la France alors on marche sur la tête!
il ne faut pas tout confondre et comparer des quartiers similaires

A 40 ke un studio, j'aimerai bien voir dans quel quartier il est situé

estrella
Messages : 46
Enregistré le : 18 mai 2007, 20:55

Re: SUISSE

#164 Message par estrella » 01 juil. 2008, 20:31

le studio en question est dans le centre de st julien.
Il y a baisse et c'est certain, j'ai eu confirmation par un notaire (à st julien). Après il est difficile de savoir de quelle ampleur sera-t-elle? Selon le notaire en question, ce sont les biens éloignés de la frontière qui vont le plus souffrir. Mais effectivement, si acheter en Suisse devient plus intéressant qu'en France, il y a de quoi se poser des questions :shock:

ted6424

Re: SUISSE

#165 Message par ted6424 » 02 juil. 2008, 11:59

Gaillard (française )et Thônex (Suisse) sont contiguës, évidemment le quartier, celui de la douane de Moillesulaz n'est pas le plus extraordinaire des deux communes et les biens comparés sont proches d'axes assez bruyants.
Je pensais pourtant que la baisse ne concernait que la France.

estrella
Messages : 46
Enregistré le : 18 mai 2007, 20:55

Re: SUISSE

#166 Message par estrella » 03 juil. 2008, 15:21

Quelqu'un a t-il des infos sur le projet d'agglomération franco-valdo-genevoise:
http://www.projet-agglo.org/
Quelles seront les conséquences sur le marché immobilier? (afflux de populations, développement des transports en commun) Est ce que cela ne limitera pas la baisse?

wallenser

Re: SUISSE

#167 Message par wallenser » 03 juil. 2008, 22:28

estrella a écrit :le studio en question est dans le centre de st julien.
Il y a baisse et c'est certain, j'ai eu confirmation par un notaire (à st julien). Après il est difficile de savoir de quelle ampleur sera-t-elle? Selon le notaire en question, ce sont les biens éloignés de la frontière qui vont le plus souffrir. Mais effectivement, si acheter en Suisse devient plus intéressant qu'en France, il y a de quoi se poser des questions :shock:
Quand on parle de biens éloignés de la frontière, tout est relatif... beaucoup d'habitants d'Annecy travaillent à GE, et Annecy est à 1 heure de route de Bardonnex actuellement.

Les notaires de St-Ju ont encore de beaux jours devant eux (mais pas dans le neuf !)

Avatar du membre
ReG_
~~+
~~+
Messages : 6378
Enregistré le : 21 juil. 2005, 18:02
Localisation : Savoie
Contact :

Re: SUISSE

#168 Message par ReG_ » 03 juil. 2008, 22:34

wallenser a écrit : Quand on parle de biens éloignés de la frontière, tout est relatif... beaucoup d'habitants d'Annecy travaillent à GE, et Annecy est à 1 heure de route de Bardonnex actuellement.

Les notaires de St-Ju ont encore de beaux jours devant eux (mais pas dans le neuf !)
bah oui, ils sont à 5 ou 7 litres AR de gazole de leur taf, soit 110 à 150 litres de gazole par mois...J'espère que ces "beaucoup d'habitants" ont bien fait leur compte... :mrgreen:
Ex-moderateur. La pluralité des opinions est le fondement de la démocratie.

wallenser

Re: SUISSE

#169 Message par wallenser » 06 juil. 2008, 21:54

ReG_ a écrit :
wallenser a écrit : Quand on parle de biens éloignés de la frontière, tout est relatif... beaucoup d'habitants d'Annecy travaillent à GE, et Annecy est à 1 heure de route de Bardonnex actuellement.

Les notaires de St-Ju ont encore de beaux jours devant eux (mais pas dans le neuf !)
bah oui, ils sont à 5 ou 7 litres AR de gazole de leur taf, soit 110 à 150 litres de gazole par mois...J'espère que ces "beaucoup d'habitants" ont bien fait leur compte... :mrgreen:
Pour certains, leurs revenus en CHF leur permettent de claquer près de 200 euros / mois en gasoil.
Pour les autres, ça va être très dur...

dede69

Re: SUISSE

#170 Message par dede69 » 07 juil. 2008, 12:12

ted6424 a écrit :La Suisse n'est pas mon rayon (je vis dans les Pyrénées ) mais j'ai été surpris de voir qu'à surfaces égales un T2 à Thônex (Suisse) pouvait être moins cher qu'à Gaillard (Haute-Savoie).
Qui pourrait expliquer cette incongruité?
Si la Suisse devient moins cher que la France alors on marche sur la tête!
il y a un fil ou il est question de la Suisse et la zone frontalière de Genève, si ça vous intéresse.

viewtopic.php?f=4&t=41346

Avatar du membre
langlais
Messages : 368
Enregistré le : 21 avr. 2006, 10:56
Localisation : Pays de Gex (région frontalière de Genève)

Pays de Gex

#171 Message par langlais » 08 juil. 2008, 20:36

A la une du Dauphiné Libéré (édition Ain) aujourd'hui mardi 08/07/2008 :
Ça baisse dans le pays de Gex
Le ralentissement de l’activité immobilière frappe le département... Mais toutes les zones ne sont pas
logées à la même enseigne. Ainsi, selon les agents immobiliers, la diminution des prix atteint 10 %
dans le Pays de Gex, où les prix sont particulièrement élevés.
Suite p. 3 ... mais je n'ai pas récupéré l'édition papier, désolé.

p.s. Je poste sur les files Suisse et Haute-Savoie car pas de file Pays de Gex / Ain.

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

Re: Pays de Gex

#172 Message par Paysdoufs » 09 juil. 2008, 08:36

langlais a écrit :A la une du Dauphiné Libéré (édition Ain) aujourd'hui mardi 08/07/2008 :
Ça baisse dans le pays de Gex
Le ralentissement de l’activité immobilière frappe le département... Mais toutes les zones ne sont pas
logées à la même enseigne. Ainsi, selon les agents immobiliers, la diminution des prix atteint 10 %
dans le Pays de Gex, où les prix sont particulièrement élevés.
Suite p. 3 ... mais je n'ai pas récupéré l'édition papier, désolé.

p.s. Je poste sur les files Suisse et Haute-Savoie car pas de file Pays de Gex / Ain.
Mets-le plutôt/aussi dans la file "Annecy", qui, en fait, est une file 74 "à forte connotation" Genevois haut-savoyard/Pays de Gex...

Salutations,
PaysdOufs

PS: Personellement, je trouve -10% assez dérisoire vu les prix de présentation toujours pratiqués... Il me semble aussi qu'on a eu des retours terrains selon lesquels des négos ("cachées", certes) de 20% étaient monnaie courante...
Sus aux fraudeurs en plaques blanches !
Ils sont trop lourd!

dede69

Re: SUISSE

#173 Message par dede69 » 02 sept. 2008, 12:01

L'indice Swissreseau de septembre est arrivé:

Indice global (septembre) -> 105.07
Prix des maisons -> 102.29
Prix des appartements -> 109.91
Respect des prix -> 99.58

Durant la période estivale, aucune publication de l'indice n'a été donné. Comme on pouvait s'y attendre, on a quand même les indices de juillet et aout qui accusent un net fléchissement par rapport à juin avant la reprise de septembre.

juillet -> 104.42
août -> 103.54

commentaires (extraits):

"Certes nous avons évoqué depuis quelque mois qu’un ralentissement se profilait. Nous en avons identifié les principales causes : le comportement plus attentiste et réfléchi des acheteurs, le resserrement des banques dans l’octroi des crédits hypothécaires, la hausse des coûts de construction liés à celle des produits pétroliers notamment. Actuellement, au vu des récents chiffres de notre indice, la stabilité semble être de mise et nous pensons qu’elle devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. Cela d’autant plus que nous ne voyons pas la Banque Centrale Suisse augmenter fortement ses taux dans les trois prochains mois. Pour certains, ces derniers devraient même baisser un peu, ce qui aurait bien entendu un impact positif sur le marché."

ndlr: oui, la BNS n'aura pas à juguler une forte inflation dont l'une des principale source est un prix élevé du baril de pétrole (qui a perdu 8% aujourd'hui !).

http://www.swissreseau.ch/fr/profession ... issreseau/

tobias

Re: SUISSE

#174 Message par tobias » 04 sept. 2008, 09:46

Bon retour dede ! :D

Alors, les vacances, ca a été ? 8) Pour moi le retour est assez dur, quand on régarde le temps qu'il fait maintenant.

L’indice swissreseau ( qui, depuis sa création a pris que maintenant sa première vacance estivale ) n’a rien d’étonnant en tel vu le contexte et les intérêts en jeu.

Pour le moment, au vu des informations dont je dispose à ce jour, je reste un grand partisan de la théorie du complot. :lol:

Mais comme je travaille pour une banque comme consultant et dans mes discussions avec divers patrons de PME, je constate simplement et de plus en plus un retournement de tendance.

Les banques et les secteurs s’y rapportant, depuis quelques mois déjà, ont gelé TOUTES les dépenses. A savoir, n’est-ce pas, le premier qui est l’embauche suivi de quelques semaines plus tard ( 2 - 3 ) d’économies substantielles partout : achats, investissements, etc. Si on compte que maintenant pour un patron PME c’est la même chose car leurs clients n’est-ce pas, commencent également à faire un peu plus attention, cause inflation … La boucle est bouclée comme on dit ! :mrgreen:

Néanmoins, de retour de vacance force est de constater que les objets proposés sur le marché avant cette période ( fevrier et certains même depuis 2 - 3 ans à la vente ) ne sont toujours pas vendus et que les agents immobiliers ( ÇA c’est une grande nouveauté pour moi ) commencent à relancer les anciens visiteurs en les encourageant fortement faire une offre. La motivation ressentie pour l’approche diffère de manière importante de celle existante auparavant. :roll:

En tous cas, également parmi mes collègues qui souhaitaient acheter le discours est tout autre depuis quelque temps. Je dirais même qu’il est diamétralement opposé. Quelques jolies phrases à répétition piquées par ici par la à la cafète : qu’ils restent avec, les enfants sont bientôt grands ( certains cherchent depuis quelques années ), quoi, mazout ? pas de vue imprenable pour ce budget, nuisances comme lignes haute tension, je ne descend même plus de la voiture, terrain en pente exclu, c’est un second hand utilisé moi je veux du neuf Minérgie P en plus etc.

Certes, le nombre des biens n’a pas augmenté pendant que la population oui. Mais, je ne sais pas pourquoi, cette situation me fait penser au système communiste. Les gens à l’époque voulaient acheter des biens mais l’offre était insuffisante. On sait tous comment cela a fini… Qui joue avec le vent sème la tempête, dit-on …

Parce que n’est-ce pas, pour un budget jugé quand même très convenable aux environs de 1998 en ce moment vous ne récupérez en ce moment que des biens ayant dépassé la période de garantie, se rapprochant de plus en plus vers des biens vetustes et selon une mode qui ne corresponds plus aux attentes de la vie moderne.

Merci d'avoir mis en ligne ce lien et s'occuper du suivi. :)

A la prochaine. :arrow:

Tobias

dede69

Re: SUISSE

#175 Message par dede69 » 11 sept. 2008, 16:30

tobias a écrit :Bon retour dede ! :D

Alors, les vacances, ca a été ? 8) Pour moi le retour est assez dur, quand on régarde le temps qu'il fait maintenant.

L’indice swissreseau ( qui, depuis sa création a pris que maintenant sa première vacance estivale ) n’a rien d’étonnant en tel vu le contexte et les intérêts en jeu.

Pour le moment, au vu des informations dont je dispose à ce jour, je reste un grand partisan de la théorie du complot. :lol:
Vacances assez bonne. Changement de boulot avec tous ce qui va avec.... . Je constate un marché de l'emploi assez tendu.

tsss, tsss, complot. En ce 11 septembre, c'est pas trop heureux me semble-t'il. Swissreseau me semble honnete, dans le sens qu'ils prennent les chiffres de vente et les comparent avec les chiffres demandés. Difficile d'être plus pragmatiques à mon avis.
tobias a écrit :
Mais comme je travaille pour une banque comme consultant et dans mes discussions avec divers patrons de PME, je constate simplement et de plus en plus un retournement de tendance.

Les banques et les secteurs s’y rapportant, depuis quelques mois déjà, ont gelé TOUTES les dépenses. A savoir, n’est-ce pas, le premier qui est l’embauche suivi de quelques semaines plus tard ( 2 - 3 ) d’économies substantielles partout : achats, investissements, etc. Si on compte que maintenant pour un patron PME c’est la même chose car leurs clients n’est-ce pas, commencent également à faire un peu plus attention, cause inflation … La boucle est bouclée comme on dit ! :mrgreen:
Ca c'est vous qui le dites. Moi j'ai d'autres échos et expériences. Mais je pense que ça va se calmer rapidement (2009) même si la demande intérieur restera soutenue et même si la BNS continue à manoeuvrer comme il l'ont fait depuis un moment. Mais ça ne sera pas le marasme tout de même.
tobias a écrit : Néanmoins, de retour de vacance force est de constater que les objets proposés sur le marché avant cette période ( fevrier et certains même depuis 2 - 3 ans à la vente ) ne sont toujours pas vendus et que les agents immobiliers ( ÇA c’est une grande nouveauté pour moi ) commencent à relancer les anciens visiteurs en les encourageant fortement faire une offre. La motivation ressentie pour l’approche diffère de manière importante de celle existante auparavant. :roll:
Moi au contraire, j'ai vu des choses partir après 1 année de mise en vente. Bref, un marché immobilier que j'estime normal.
tobias a écrit :
Certes, le nombre des biens n’a pas augmenté pendant que la population oui. Mais, je ne sais pas pourquoi, cette situation me fait penser au système communiste. Les gens à l’époque voulaient acheter des biens mais l’offre était insuffisante. On sait tous comment cela a fini… Qui joue avec le vent sème la tempête, dit-on …
vous exagérez. Et pour les gens hyper exigeants, ce sont les mêmes qui achetaient comme des abrutis en 2 jours il y a 2-3 ans. Bref, aucun juste milieu, que de la gueule (grande), rien de bien rationnel. Ce type de personne ne feront jamais un bon achat immobilier.

Pour détendre l'atmosphère, j'en vous raconte une :

Dans les années 70, un russe de Moscou tient suffisamment d'argent pour acheter cash sa voiture. Il va vers le "concessionnaire" du coin et mets l'argent sur le comptoir. Le vendeur lui dit :

"On ne pourra vous livré que dans 3 ans, soit le 3 juillet 1976"
"Très bien. Vous pensez que ce sera le matin ou l'après-midi ?"
"? Pourquoi cette question ?"
"Parce que j'ai déjà réservé le matin pour le plombier qui doit passer réparer mon évier"

A+, en octobre pour voir à nouveau cet indice qui ne fait que grenouiller avec des petits hauts et des petits bas depuis 2005.

Shermann
~~+
~~+
Messages : 22237
Enregistré le : 26 avr. 2007, 20:32

Re: SUISSE

#176 Message par Shermann » 11 sept. 2008, 16:47

Ces gros maiprizans du canton de Vaud ne respectent pas le jeûne genevois :evil: .
Un peu de retenue, y en a qu'ont pas mangé de la journée :evil: .

leroi
Messages : 127
Enregistré le : 22 mai 2008, 15:33

Re: SUISSE

#177 Message par leroi » 17 sept. 2008, 22:18

Et allez faillite bancaire de grande ampleur. Le trésor Américain a du avoir recours à une vente aux enchères pour renflouer la FED qui vient de sauver AIG (et encore c'est pas sûr ...). Nous n'avons jamais été aussi proche de la faillite du système financier mondial.

Non Franchement, même la Suisse loin de toute cette agitation, je ne vois pas comment son marché immobilier pourra échapper à une correction. Et d'ailleurs ce n'est pas seulement l'immobilier qui subira une correction mais bien tous les secteurs d'activité.

dede69

Re: SUISSE

#178 Message par dede69 » 18 sept. 2008, 15:02

leroi a écrit :Et allez faillite bancaire de grande ampleur. Le trésor Américain a du avoir recours à une vente aux enchères pour renflouer la FED qui vient de sauver AIG (et encore c'est pas sûr ...). Nous n'avons jamais été aussi proche de la faillite du système financier mondial.

Non Franchement, même la Suisse loin de toute cette agitation, je ne vois pas comment son marché immobilier pourra échapper à une correction. Et d'ailleurs ce n'est pas seulement l'immobilier qui subira une correction mais bien tous les secteurs d'activité.
Si la Suisse "tombe", d'autres l'auront fait bien avant et bien plus brutalement. Ca c'est le cas d'une faillite du système.

Sans aller jusque là, un exemple pourquoi les suisses manœuvrent parfaitement dans la tempête : le fait que l'UBS ait annoncé ses pertes avant tout le monde, lui a permis de soulever des capitaux avant tout le monde et a été la première à être servie avant que les sources se tarissent. Depuis, ils se sont réorganisés et ont séparé leur activités en des divisions juridiquement indépendantes, pendant que les autres en sont encore à la recherche de capitaux... . Et pour l'immobilier, ça fait 3-4 ans qu'ils corrigent. Moralité : les prix stagnent et les loyers s'envolent.

Tiens, je découvre une autre qualité aux suisses : le sang-froid.

Image
http://img145.imageshack.us/my.php?imag ... re2ug6.jpg

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

Re: SUISSE

#179 Message par Paysdoufs » 18 sept. 2008, 21:29

dede69 a écrit :Tiens, je découvre une autre qualité aux suisses : le sang-froid.
Si on choisit un autre vocable que "sang-froid", je ne suis pas sûr qu'il faille comptabiliser ce trait de caractère du coté des qualités... :wink:

Mais revenons à nous moutons immobiliers: "Logement - la crise sans fin" dans l'émission de débat "Infrarouge" de la TSR: http://infrarouge.tsr.ch/forum-289-loge ... -sans.html (Fouillez un peu la page - il doit y avoir le lien vers le forum et la vidéo de l'émission dans son intégralité...)

Enorme dialogue de sourds entre promoteurs et ASLOCA - Seul terrain d'entente: le besoin de declasser pour pouvoir construire massivement (au lieu de faire du "bouche-trou" sur des parcelles isolées), même si l'affectation des ses constructions reste à déterminer...

Salutations,
PaysdOufs
Sus aux fraudeurs en plaques blanches !
Ils sont trop lourd!

dede69

Re: SUISSE

#180 Message par dede69 » 19 sept. 2008, 08:39

Paysdoufs a écrit : Enorme dialogue de sourds entre promoteurs et ASLOCA - Seul terrain d'entente: le besoin de declasser pour pouvoir construire massivement (au lieu de faire du "bouche-trou" sur des parcelles isolées), même si l'affectation des ses constructions reste à déterminer...
Oui, j'ai vu cette émission est mon sentiment était : "Classique ! Les négociations de l'ascloca et des promoteurs sont à l'immobilier ce que celles des syndicats et du patronat sont à l'emploi."

Déjà que construire est un vrai cauchemar (démarches administratives, oppositions du voisinage, etc...), je n'ose même pas imaginer un déclassement ou le talent, que dis-je, la virtuosité politique est une condition impérative.

En vérité, je préfère ces excès très suisses que les excès inverses, à savoir, au mieux, des constructions sans véritable consensus, au pire, des constructions illégales.

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

Re: SUISSE

#181 Message par Paysdoufs » 19 sept. 2008, 09:53

dede69 a écrit :Oui, j'ai vu cette émission est mon sentiment était : "Classique ! Les négociations de l'ascloca et des promoteurs sont à l'immobilier ce que celles des syndicats et du patronat sont à l'emploi."
Oui, mais contrairement aux négociations salariales pendant ce temps tu as de gens qui, au mieux, sont dans la 'Mot2Cambronne' ou, au pire, sont à la rue à cause d'un offre de logement insuffisant...

D'ailleurs, je ne pense pas que les tergiversations romandes soient une condition sine qua non pour construire bien - J'en veux pour preuve p.ex. l'Allemagne où la Suisse allemande où construire des nouveaux quartiers agréables ne prend pas des décennies.

Effectivement, le plus urgent (en dehors de declasser des terrains) est aussi de limiter les droits de recours - afin d'abolir les oppositions "NIMBY" (not in my backyard) et vénales. Ou avoir le courage de dire aux électeurs qu'on ne veut plus de croissance dans l'arc lémanique afin de ne plus avoir de solde migratoire positif...

Salutations,
PaysdOufs
Sus aux fraudeurs en plaques blanches !
Ils sont trop lourd!

leroi
Messages : 127
Enregistré le : 22 mai 2008, 15:33

Re: SUISSE

#182 Message par leroi » 19 sept. 2008, 22:29

dede69 a écrit :
leroi a écrit :Et allez faillite bancaire de grande ampleur. Le trésor Américain a du avoir recours à une vente aux enchères pour renflouer la FED qui vient de sauver AIG (et encore c'est pas sûr ...). Nous n'avons jamais été aussi proche de la faillite du système financier mondial.

Non Franchement, même la Suisse loin de toute cette agitation, je ne vois pas comment son marché immobilier pourra échapper à une correction. Et d'ailleurs ce n'est pas seulement l'immobilier qui subira une correction mais bien tous les secteurs d'activité.
Si la Suisse "tombe", d'autres l'auront fait bien avant et bien plus brutalement. Ca c'est le cas d'une faillite du système.

Sans aller jusque là, un exemple pourquoi les suisses manœuvrent parfaitement dans la tempête : le fait que l'UBS ait annoncé ses pertes avant tout le monde, lui a permis de soulever des capitaux avant tout le monde et a été la première à être servie avant que les sources se tarissent. Depuis, ils se sont réorganisés et ont séparé leur activités en des divisions juridiquement indépendantes, pendant que les autres en sont encore à la recherche de capitaux... . Et pour l'immobilier, ça fait 3-4 ans qu'ils corrigent. Moralité : les prix stagnent et les loyers s'envolent.

Tiens, je découvre une autre qualité aux suisses : le sang-froid.
S'il y a correction des prix depuis 3 a 4 mois, ce n'est certainement pas dans l'arc lémanique ....
Pour Revenir à l'UBS, on ne peut pas aujourd'hui dire qu'ils sont complètement sortis d'affaires.

dede69

Re: SUISSE

#183 Message par dede69 » 23 sept. 2008, 12:58

Paysdoufs a écrit :Ou avoir le courage de dire aux électeurs qu'on ne veut plus de croissance dans l'arc lémanique afin de ne plus avoir de solde migratoire positif...
:lol: je viens de lire un fil sur le forum principal ou les intervenants s'interrogeaient sur la croissance et son côté positif. Avec votre phrase, on y est !
De plus, en admettant que les autorités "lémanique" annoncent le stop à la croissance (de logement) ça ne changera strictement rien au solde migratoire. Bien que tous le saurait, chacun penserait pouvoir y échapper..... .

dede69

Re: SUISSE

#184 Message par dede69 » 23 sept. 2008, 13:01

leroi a écrit : S'il y a correction des prix depuis 3 a 4 mois, ce n'est certainement pas dans l'arc lémanique ....
Pour Revenir à l'UBS, on ne peut pas aujourd'hui dire qu'ils sont complètement sortis d'affaires.
Je parle d'une correction des prix depuis 3-4 ans et le bassin lémanique ne fait pas particulièrement exception. J'ai une connaissance qui a acheté un terrain en 2002 à une personne qui le vendait à perte par rapport à son prix de 1990 (oui, à 10 minutes du bord du lac) et en franc suisse nominal, hors inflation..... . Récemment, dans une publication, le Crédit Suisse parlait d'atterrissage parfait de l'immobilier suisse.

Et pour l'UBS qui n'est pas sorti d'affaire -> ok, comme l'ensemble du système......

Je pense que l'immobilier suisse et l'affaire de l'UBS ont qqch de très similaire : dès qu'on sent la surchauffe, le danger, on réagi tout de suite; on se coupe la main pour ne pas perdre le bras. En d'autres termes, fin 2005, les médias grand public parlaient déjà des dangers de la surchauffe de l'immobilier.

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

Re: SUISSE

#185 Message par trazom » 23 sept. 2008, 13:44

Au début des années nonante, on n'avait quand même pas été aussi prévoyant... je rappelle quand même que trois banques cantonales au moins ont failli être emportées, et les cantons débiteurs avec. Après coup, la BNS a "sur"réagi en maintenant les taux trop haut trop longtemps, avec les conséquences que l'on sait, une décennie perdue pour l'économie de ce pays.

Je penche plutôt pour l'idée du "vaccin", on est encore vacciné par la crise précédente. Mais il est vrai qu'on a tendance à surréagir en Suisse (mentalité d'assureur?) une fois le dommage arrivé.

Mon proprio (qui occupe le cinquième étage de l'immeuble) est encore "traumatisé" par la crise de 92, qui a failli tout emporter, bien qu'il soit de "vieille" richesse bernoise. En ce moment d'ailleurs, il vient de découper son immeuble en PPE et me propose de racheter mon appart, au rdc (200 000 francs de moins que le prix qu'il entend afficher sur "immoscout"). Pour la première fois en 20 ans, je me tâte... d'autant que c'est aussi la première fois en cinq ans qu'il augmente les loyers.

dede69

Re: SUISSE

#186 Message par dede69 » 24 sept. 2008, 09:38

trazom a écrit :Au début des années nonante, on n'avait quand même pas été aussi prévoyant... je rappelle quand même que trois banques cantonales au moins ont failli être emportées, et les cantons débiteurs avec. Après coup, la BNS a "sur"réagi en maintenant les taux trop haut trop longtemps, avec les conséquences que l'on sait, une décennie perdue pour l'économie de ce pays.

Je penche plutôt pour l'idée du "vaccin", on est encore vacciné par la crise précédente. Mais il est vrai qu'on a tendance à surréagir en Suisse (mentalité d'assureur?) une fois le dommage arrivé.

Mon proprio (qui occupe le cinquième étage de l'immeuble) est encore "traumatisé" par la crise de 92, qui a failli tout emporter, bien qu'il soit de "vieille" richesse bernoise. En ce moment d'ailleurs, il vient de découper son immeuble en PPE et me propose de racheter mon appart, au rdc (200 000 francs de moins que le prix qu'il entend afficher sur "immoscout"). Pour la première fois en 20 ans, je me tâte... d'autant que c'est aussi la première fois en cinq ans qu'il augmente les loyers.
Exact.
Quand on parle d'immobilier avec des suisses, tous à un moment disent : "il faut faire attention, rappeles-toi les années 90". On croirait même que ça a été inscrit dans les gênes, car même certains jeunes qui n'étaient pas forcément dans la vie active à ce moment là en parlent.

Trazom, courage pour votre logement et votre choix d'acheter ou non :)

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

Re: SUISSE

#187 Message par Paysdoufs » 02 oct. 2008, 11:12

J'ai mis ici qq citations d'un récent article du GHI que je trouve fort intéressant:

viewtopic.php?f=3&t=45663&p=617322#p617322

Salutations,
PaysdOufs
Sus aux fraudeurs en plaques blanches !
Ils sont trop lourd!

dede69

Re: SUISSE

#188 Message par dede69 » 03 oct. 2008, 11:17

Paysdoufs a écrit :J'ai mis ici qq citations d'un récent article du GHI que je trouve fort intéressant:

viewtopic.php?f=3&t=45663&p=617322#p617322

Salutations,
PaysdOufs
J'ai lu. Gaffe au comparatif avec les USA.
En Suisse, si vous devenez insolvable, vos créanciers ont des actes de défaut de biens à faire valoir sur 30 ans, voire à vie. Donc, impossible de vous refaire comme aux USA, genre je me mets en faillite et recommence à zéro.

Ce qui est comparable, toute proportion gardée, c'est la culture de l'épargne qui s'est perdue.

Et pour revenir aux assurances maladie, ça fait 2-3 ans qu'elles ne montent pas ou prou. Elle ont parfois même tendance à diminuer surtout en romandie et donc à Genève. Il faut être très prudent sur ce qui est annoncé (généralement septembre-octobre) et les tarifs effectif en janvier. La raison est que les réserves des assurances maladie sont très conséquente suite aux fortes augmentation de 2002 - 2005. Les assurances aimeraient bien augmenté leur primes, mais les politiques les remettent à l'ordre, invoquant leur réserves excessives. Depuis 2-3 ans, ce sont les politiques qui ont eu le dessus. Il faut donc relativiser les hausses des primes, surtout si on tient compte de l'inflation. L'article insiste un peu sur un mythe, à savoir l'augmentation exponentielle et sans fin des primes maladie. Ca a été le cas, ce l'est moins.

http://www.santesuisse.ch/fr/dyn_output ... &navid=416

http://www.santesuisse.ch/fr/dyn_output ... &navid=416

Pour rappel, l'assurance maladie a un régime semi-privé en Suisse, à savoir que les assurés ont le choix de contracter avec les assurances de leur choix, pour autant que celles-ci répondent aux exigences de l'office fédéral.

EDIT dede:

article du temps.ch d'aujourd'hui. 2,6% d'augmentation moyen des primes maladies - baisses à genève
pour la deuxième année consécutive, Genève enregistre une baisse (- 0,1 %). Avec une moyenne de 418,27 francs par habitant, il perd le titre de canton le plus cher, détrôné par Bâle-Ville, à 420,26 francs.
http://letemps.ch/template/transmettre. ... rtID=14721

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

Re: SUISSE

#189 Message par Paysdoufs » 03 oct. 2008, 22:45

dede69 a écrit :J'ai lu. Gaffe au comparatif avec les USA.

En Suisse, si vous devenez insolvable, vos créanciers ont des actes de défaut de biens à faire valoir sur 30 ans, voire à vie. Donc, impossible de vous refaire comme aux USA, genre je me mets en faillite et recommence à zéro.

Ce qui est comparable, toute proportion gardée, c'est la culture de l'épargne qui s'est perdue.

Et pour revenir aux assurances maladie, ça fait 2-3 ans qu'elles ne montent pas ou prou. Elle ont parfois même tendance à diminuer surtout en romandie et donc à Genève. [...]
Bonsoir Dédé,

je suis d'accord: ce qui est frappant dans l'article du GHI sur les chiffres de l'OFP, c'est cette percée massive de l'attitude "tout - toute de suite - et à crédit". Je pense que c'est effectivement nouveau en Suisse allemande. Par contre, à GE j'ai quand même l'impression que la "bling-bling attitude" s'est invité à la fête depuis en bon moment (faut bien faire comme les vrais riches de la rive gauche du lac...)

Sans être raciste/xénophobe, j'ai également l'impression que ce sont assez souvent les jeune mâles "segundo" qui aiment jouer à ce jeu (J'ai du mal à croire que tous ceux qui roulent en X3 etc. soient vraiment tous de jeunes cadres bancaires...)

Pour l'AM: J'ai lu aussi; disons que GE n'est plus seul en tête mais premier ex-æquo avec BS :mrgreen: Admettons toutefois que ça reste des montants colossaux pour les familles avec enfants :|

Salutations,
PaysdOufs
Sus aux fraudeurs en plaques blanches !
Ils sont trop lourd!

dede69

Re: SUISSE

#190 Message par dede69 » 06 oct. 2008, 09:55

bonjour PaysdOufs,

Je suis assez d'accord avec ce que vous écrivez. La mentalité du "tout tout de suite" n'est pas propre à la Suisse, mais c'est vrai que culturellement, on y est pas habitué. Je vous fais le pari que la valeur culturelle de l'épargne va revenir en force en Suisse, mais ailleurs aussi.

Dans mon intervention, je faisais juste remarquer le coté tendancieux de l'article qui laisse entendre que l'AM à Genève ne fait qu'augmenté depuis des années et que c'est la cause du surrendettement. Certes, ça reste cher, mais ça fait 3 ans que c'est stable. La cause du surendettement est donc à voir ailleurs et la mode "bling-bling" en est à mon avis une.

Maintenant, j'ai été :shock: quand je suis aller voir swissreseau ce matin. Lisez plutot :

Indice Octobre 2008 -> 110.50 (contre 105.07 en septembre)
Prix des maisons -> 108.72
Prix des appartements -> 113.57
Respect des prix -> 100.03

extraits du commentaire :

"« L’immobilier : plus que jamais une valeur sûre ! » Contre toute attente et malgré un contexte économique morose, notre indice affiche une forme éblouissante pour le deuxième mois consécutif. À 110.50, il est même à son plus haut niveau depuis 12 mois"

"Ce dernier devrait continuer à bien se comporter jusqu’à la fin de l’année et jouer son rôle d’alternative aux marchés boursiers."

http://www.swissreseau.ch/fr/profession ... issreseau/

J'ai toujours dit que l'immobilier romand et suisse résistera plus qu'ailleurs. Manque dans le commentaire le fait que l'immobilier est parti très bas suite au crack des années 90, plus bas qu'ailleurs.

tobias

Re: SUISSE

#191 Message par tobias » 07 oct. 2008, 12:52

dede69 a écrit : Vacances assez bonne. Changement de boulot avec tous ce qui va avec.... . Je constate un marché de l'emploi assez tendu.
En effet, comme partout. On va être reliés aux ordis bientôt ! :cry:
dede69 a écrit : tsss, tsss, complot. En ce 11 septembre, c'est pas trop heureux me semble-t'il. Swissreseau me semble honnete, dans le sens qu'ils prennent les chiffres de vente et les comparent avec les chiffres demandés. Difficile d'être plus pragmatiques à mon avis.
Swissreseau c'est une association d'agences immobilières, c'est bien juste ?
tobias a écrit : Mais comme je travaille pour une banque comme consultant et dans mes discussions avec divers patrons de PME, je constate simplement et de plus en plus un retournement de tendance.

Les banques et les secteurs s’y rapportant, depuis quelques mois déjà, ont gelé TOUTES les dépenses. A savoir, n’est-ce pas, le premier qui est l’embauche suivi de quelques semaines plus tard ( 2 - 3 ) d’économies substantielles partout : achats, investissements, etc. Si on compte que maintenant pour un patron PME c’est la même chose car leurs clients n’est-ce pas, commencent également à faire un peu plus attention, cause inflation … La boucle est bouclée comme on dit !
dede69 a écrit : Ca c'est vous qui le dites. Moi j'ai d'autres échos et expériences. Mais je pense que ça va se calmer rapidement (2009) même si la demande intérieur restera soutenue et même si la BNS continue à manoeuvrer comme il l'ont fait depuis un moment. Mais ça ne sera pas le marasme tout de même.
Alors pourquoi le marché de l'emploi serait "assez tendu" selon vos dires ?
tobias a écrit : Néanmoins, de retour de vacance force est de constater que les objets proposés sur le marché avant cette période ( fevrier et certains même depuis 2 - 3 ans à la vente ) ne sont toujours pas vendus et que les agents immobiliers ( ÇA c’est une grande nouveauté pour moi ) commencent à relancer les anciens visiteurs en les encourageant fortement faire une offre. La motivation ressentie pour l’approche diffère de manière importante de celle existante auparavant. :roll:
dede69 a écrit :
Moi au contraire, j'ai vu des choses partir après 1 année de mise en vente. Bref, un marché immobilier que j'estime normal.
Même 1 an c'est quand même pas assez pour fluidifier un marché. Mais si vous voulez, je peux vous donner des liens d'objets qui jouent à la cache - cache depuis 3 - 4 ans. Et même des proprios qui attendront le temps qu'il faut écouler un bien vétuste et mal situé, pour 11'000 sfr le m2.
tobias a écrit :
Certes, le nombre des biens n’a pas augmenté pendant que la population oui. Mais, je ne sais pas pourquoi, cette situation me fait penser au système communiste. Les gens à l’époque voulaient acheter des biens mais l’offre était insuffisante. On sait tous comment cela a fini… Qui joue avec le vent sème la tempête, dit-on …
dede69 a écrit : vous exagérez. Et pour les gens hyper exigeants, ce sont les mêmes qui achetaient comme des abrutis en 2 jours il y a 2-3 ans. Bref, aucun juste milieu, que de la gueule (grande), rien de bien rationnel. Ce type de personne ne feront jamais un bon achat immobilier.
Exagérer ? Je ne pense pas, au vu de la situation actuelle.

En 2002, si j’ose dire ainsi, les prix étaient "abordables".

Par contre, vous concédez que des biens proposés à la vente en août 2008 pour 1'490'000 sfr quand le prix d’achat début 2004 printemps ( le pic ) était de 750'000 sfr ( déjà augmenté ) dépasse largement le taux d’inflation. ( sans mentionner évidemment que vous bénéficiez d’un logement usé pendant ces années, que la décoration est à refaire car n’est-ce pas, c’est quelqu’un d’autre qui a choisi la couleur du carrelage rose avec bleu et noir en plus et l’aménagement intérieur de la cuisine laisse franchement à désirer quant à la qualité )

En plus, les salaires de la classe moyenne n'ont pas doublé depuis 2004. Ou je me trompe ? On a vu des salaires de 60'000 sfr augmentés à 120'000 sfr ? Sauf cadres sup, mais si tout le monde serait cadre, qui va encore travailler ? Déjà que nous avons de la peine à recruter car les salaires offerts sont limite.

Certes, certaines personnes n’achèteront jamais pour des millions à partir d’un revenu provenant d’un travail honnête des biens immobiliers dont :
1. la ligne de haute tension se trouve à 12,7 m juste en dessous ( la limite minimale légale )
2. avec mazout à remplacer en 2009,
3. sans même une couche de peinture passée pendant des dizaines d’années. ( minimum 40 ans )
4. le toit doit être refait, ( avec les fenêtres, l'isolation, chauffage, etc )

Les travaux à faire sont dans la plupart des cas, difficilement estimables et faut avoir des épaules assez larges pour pas passer des nuits blanches ou bien avoir une famille nombreuse qui sache faire ces travaux gratos ! ( des travailleurs avec salaire de cadre sup de minimum 120'ooo sfr :lol: )

Sans parler d'absence de vue, de la route cantonale juste en dessous de la chambre à coucher, et du train à 15 m devant le sallon. :lol:

Pourquoi ils vont pas acheter ? Car le rapport prix – qualité n’est pas juste.

C’est quand même très étonnant que nos compatriotes vont en vacances dans des hôtels de très grand luxe tout en rechignant sur des détails mineurs et même anedoctiques ( pas de remplacement de savon journalier, petite griffure sur un fruit au petit dej, pas la bonne marque de champagne au petit déj ) mais préfèrent avoir chez nous des habitations à la limite de la démolition et ne disent rien ni à la gérance ni au proprio de peur à ne pas les "fâcher".

Le marché, on voit maintenant, ne pardonne pas et la roue risque de se retourner, comme c'est le cas de nos jours avec la confiance dans les banques et le système.

Allez, bonne chance avec le nouveau job. :)

Esperons seulement que les pertes des banques ne vont pas être socialisés et le peu de fortune des gens ayant économisé confisquée, sinon ce qui était une blague risque de devenir réalité ! :P

Tobias

tobias

Re: SUISSE

#192 Message par tobias » 07 oct. 2008, 13:04

Oui, dede, la culture de l'éparge s'est un peu perdue. :cry: Et ce n'est pas que par chez nous, mais partout dans le monde.

Avec un bout de plastique ( ou plusieurs ) on peut sortir les bras pleins et ensuite "on verra plus tard". On voit sur le marché le résultat de cette philosophie.

Comment faire autrement quand les banquent offrent de nos jours pour des comptes épargnes un 1 % et quelque miettes ?

Insuffisant par rapport à l'inflation.

Tobias

dede69

Re: SUISSE

#193 Message par dede69 » 07 oct. 2008, 14:18

Tobias a écrit :Par contre, vous concédez que des biens proposés à la vente en août 2008 pour 1"490"000 sfr quand le prix d’achat début 2004 printemps ( le pic ) était de 750"000 sfr ( déjà augmenté ) dépasse largement le taux d’inflation
L"immobilier a touché son pic en 2005. Swissréseau le dit, la BNS, le crédit suisse, etc... aussi, avec un bel atterissage en douceur depuis. Alors, à moins de voir une conspiration générale de ces institutitons, je donne quand même un certain crédit à leur statistiques.

Mais je reste ouvert aux cas particuliers (j"en connais d"ailleurs) et donc demande à voir. Pouvez-vous le prouvez ? Si oui, ça ne me convaincra malgré tout pas sur la tendance générale.....
Tobias a écrit : Le marché, on voit maintenant, ne pardonne pas et la roue risque de se retourner, comme c"est le cas de nos jours avec la confiance dans les banques et le système.
Voilà une phrase raisonnable. Tout est dans le mot « risque » ;)

Tobias a écrit : Esperons seulement que les pertes des banques ne vont pas être socialisés et le peu de fortune des gens ayant économisé confisquée, sinon ce qui était une blague risque de devenir réalité !
Trop tard, les épargnants qui ont investis sont déjà plumés, et plus que vous ne croyez puisque 1 suisse sur 3 a (ou avait) de l"argent en bourse par sa propre initiative.
Tobias a écrit : Alors pourquoi le marché de l"emploi serait "assez tendu" selon vos dires ?
Parce que l"économie est comme un paquebot : au moment où vous faites machine arrière, le mouvement est sensible que 2 km plus tard. Il faudra donc faire le bilan concernant l"emploi dans une année, après l"été 2009 pour véritablement en mesurer les conséquences. Ndlr: un marché de l"emploi tendu est un marché où l"offre dépasse la demande avec un taux de chômage bas. Mon expérience récente me le confirme......
Tobias a écrit : Swissreseau c"est une association d"agences immobilières, c"est bien juste ?
Je vois où vous voulez en venir.... . Sauf que leur chiffre corroborent avec ceux de la BNS, du Crédit Suisse, de l"UBS etc...
Tobias a écrit : Même 1 an c"est quand même pas assez pour fluidifier un marché. Mais si vous voulez, je peux vous donner des liens d"objets qui jouent à la cache - cache depuis 3 - 4 ans.
Très volontiers pour les liens :)

Désolé d"insister une année pour vendre un bien est dans la norme. Par définition le marché immobilier est illiquide, les gens l"ont oublié (mais la réalité revient à grand pas...). Pour avoir 4 expérience dans ce domaine, j"insiste même lourdement.

Décembre : je décide de vendre (après m"être déjà torturer pendant des mois)
Février : j"ai préparé mon dossier et commence à faire la diffusion
Tout le printemps : visites de gens qui vont aussi voir plusieurs autres objets pour se faire une idée
Eté: c"est mort, normal
Automne : quelque autres visites et entre celles-ci et celles du printemps une promesse d"achat se fait.
Fin d"année, voire début de l"année suivante, je passe chez le notaire, le temps que l"acheteur puisse de son côté préparer son montage financier.

Voilà, une année.....ça passe vite !

leroi
Messages : 127
Enregistré le : 22 mai 2008, 15:33

Re: SUISSE

#194 Message par leroi » 08 oct. 2008, 11:27

ça y est les banques Genevoises sont touchées. ça va commencer a valser bientôt ...

Source : le Temps
http://www.letemps.ch/template/economie ... cle=241374
Titre : La crise entraîne des retraits de plusieurs milliards dans des banques genevoises
Alors qu'elle se croyait à l'abri, la place de Genève est frappée à son tour par la crise financière. La tempête est entrée par la porte des fonds de hedge funds, dans le sillage de la faillite d'une grosse contrepartie du secteur, Lehman Brothers, des interdictions des ventes à découvert, et de la chute boursière.

dede69

Re: SUISSE

#195 Message par dede69 » 10 oct. 2008, 09:54

On commence à préssentir les effets de la crise sur l'immobilier suisse. Par exemple, les prix des terrains à Verbier on perdu 2000.- le mètre carré entre juin et septembre. Il faut dire qu'on parle de prix de départ stratosphérique, à savoir quelques chose comme 10'000.- ou 15'000.- le mètre carré. La raison est que les traders anglais qui ont massivement acheté dans les stations très prisées tel que Verbier ou Zermatt, n'ont plus les moyens de garder leur biens.

Comme attendu, les marchés qui étaient clairement déconnecté vont être corrigés. Je ne me risquerais pas de faire une conclusion identique pour l'ensemble du parc immobilier locatif, certains autres facteurs importants rentrant en ligne de compte.

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

Re: SUISSE

#196 Message par Paysdoufs » 10 oct. 2008, 16:54

dede69 a écrit :On commence à préssentir les effets de la crise sur l'immobilier suisse. Par exemple, les prix des terrains à Verbier on perdu 2000.- le mètre carré entre juin et septembre. Il faut dire qu'on parle de prix de départ stratosphérique, à savoir quelques chose comme 10'000.- ou 15'000.- le mètre carré. La raison est que les traders anglais qui ont massivement acheté dans les stations très prisées tel que Verbier ou Zermatt, n'ont plus les moyens de garder leur biens.
Pour illustrer un peu l'ampleur que le phénomène avait atteint (idem à Morzine et Chamonix):
http://www.tdg.ch/actu/suisse/2008/01/3 ... ier-geneve

Bon WE,
PaysdOufs
Sus aux fraudeurs en plaques blanches !
Ils sont trop lourd!

dede69

Re: SUISSE

#197 Message par dede69 » 13 oct. 2008, 21:09

Paysdoufs a écrit :
dede69 a écrit :On commence à préssentir les effets de la crise sur l'immobilier suisse. Par exemple, les prix des terrains à Verbier on perdu 2000.- le mètre carré entre juin et septembre. Il faut dire qu'on parle de prix de départ stratosphérique, à savoir quelques chose comme 10'000.- ou 15'000.- le mètre carré. La raison est que les traders anglais qui ont massivement acheté dans les stations très prisées tel que Verbier ou Zermatt, n'ont plus les moyens de garder leur biens.
Pour illustrer un peu l'ampleur que le phénomène avait atteint (idem à Morzine et Chamonix):
http://www.tdg.ch/actu/suisse/2008/01/3 ... ier-geneve

Bon WE,
PaysdOufs
Idem Champéry (portes du soleil): les anglais ont acheté en masse. Franchement, une résidence de montagne aussi cher voire plus cher qu'à Genève. Dans le canton de Vaud, il y a une expression qui dit : "ça va le chalet, ou bien !" (ça va pas la tête !). Je trouve cette expression tout à fait à propos :lol:

Je dois toujours penser à une discussion que j'ai eu un jour (il y a bien 3-4 ans) avec un agriculteur de montagne.
"En fin de compte, moi je serais toujours là et eux seront déjà parti". Entendez par là : je leur racheterais leur chalet "de luxe" à vil prix.
J'adore le bon sens paysan :)

Plus sérieusement, je regarde ces temps-ci attentivement ce qui se passe dans nos montagnes. Si ça baisse dramatiquement comme je m'y attends et que j'ai les sous, je commets un achat. Ca fait beaucoup de si.....

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

Re: SUISSE

#198 Message par trazom » 13 oct. 2008, 22:36

Surtout qu'il y a des coins plus sympas,. plus authentiques et moins chers que ces cages à pigeons.

La Surselva (magnifique... autour de Sedrun-Disentis), la vallée de Conches...

trazom
Messages : 897
Enregistré le : 16 juin 2005, 15:30
Localisation : Berne (Suisse)

Re: SUISSE

#199 Message par trazom » 13 oct. 2008, 22:49

J'ajouterai qu'il me semble ne pas y avoir de crise de liquidité dans ce pays, j'ai interrogé ma caisse de pension (www.bpk.ch), qui fait des prêts hypothécaires aux employés, et la Banque cantonale bernoise.

Avec uniquement mon 2e pilier comme fonds propres (retrait) et un salaire moyen (105 000 francs par an), ils me prêteraient jusqu'à 800 000 francs en variable à 3% ou fixe à cinq ans à 3,75%, de la folie.

Pas l'intention de m'endetter pour autant, et surout pas à ces niveaux.

Avatar du membre
Paysdoufs
Messages : 355
Enregistré le : 07 mai 2007, 21:12
Localisation : 74 (malheureusement...)

Re: SUISSE

#200 Message par Paysdoufs » 13 oct. 2008, 23:21

dede69 a écrit :Je dois toujours penser à une discussion que j'ai eu un jour (il y a bien 3-4 ans) avec un agriculteur de montagne.
"En fin de compte, moi je serais toujours là et eux seront déjà parti". Entendez par là : je leur racheterais leur chalet "de luxe" à vil prix.
J'adore le bon sens paysan :)

Plus sérieusement, je regarde ces temps-ci attentivement ce qui se passe dans nos montagnes. Si ça baisse dramatiquement comme je m'y attends et que j'ai les sous, je commets un achat. Ca fait beaucoup de si.....
Ca, je me permets d'en douter - tout simplement parce que les futurs ventes de ces chalets se feront en dehors du cadre "locale":

- d'un point de vue géographique: ça s'echangéra entre anglais, lémaniques ou "rurbains" de la vallée du Rhône;
- d'un point de vue financier: ça restera un achat "plaisir" pour grosses bourses (sphère financière etc.).

D'ailleurs, je me souviens d'un "Temps présent" (?) sur la TSR ou les "anciens" du Val d'Illiez se plaignaient que leurs enfants partaient "en bas", entre autres à cause des prix de l'immo (faut bien loger sa jeune famille) tandis que les anglais se plaignaient qu'ils n'étaient pas bien intégrés...

Salutations,
PaysdOufs

PS: Seule scénario pour que les "vils prixs" reviennent: taxation "juste" du kérosène, ou Cointrin qui disparait dans le trou du CERN :mrgreen:, ou quelque chose dans ce genre...
Sus aux fraudeurs en plaques blanches !
Ils sont trop lourd!

Répondre